Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
WINDOWS-10


La Mort de Windows 8.1

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 8 1

26

Juillet

Une alerte va apparaître sur l’écran de votre PC pour indiquer que le système d’exploitation ne recevra plus de mises à jour de sécurité à partir du 10 janvier 2023. Si vous faites encore partie des utilisateurs qui utilisent Windows 8.1 et que vous avez effectué la dernière mise à jour cumulative (KB5015874), vous allez voir s’afficher sur votre machine une fenêtre qui annonce la fin de vie du système en janvier 2023. Plus précisément, Microsoft va cesser le 10 janvier prochain de proposer un support étendu, ainsi qu’un support technique, pour cette version de l’OS lancée en octobre 2013. En effet, les versions de Windows disposent de deux types de support : le support standard et le support étendu. Le support standard comporte de nouvelles fonctions, des Service Packs, des correctifs fonctionnels et des mises à jour de sécurité. Il a pris fin le 9 janvier 2018 pour Windows 8.1. Le support étendu concerne uniquement les mises à jour de sécurité et dure pendant cinq ans après la fin du support standard. Ce qui veut dire que vous pourrez toujours utiliser Windows 8.1 après le 10 janvier, mais qu’il ne recevra plus de mise à jour de sécurité, ce qui le rend plus fragile face à d’éventuelles attaques de pirates. Microsoft précise que l’affichage de la fenêtre d’alerte ne concerne pas les versions Pro, Entreprise et Embedded de Windows 8.1. Lors de l’alerte, vous pouvez choisir entre un rappel plus tard (après un délai de 35 jours) ou juste après la date de fin de support étendu. Le cas de Windows 10 est un peu différent, car le système connaît au fil des années de nouvelles versions majeures. Ainsi, le support de la version 20H2 vient de s’achever le 10 mai (pour les éditions Famille et Pro). Il s’arrêtera le 13 décembre pour la version 21H1 et le 13 juin 2023 pour la version 21H2. Les éditions Entreprise et Education en cours d’utilisation auront jusqu’à un an supplémentaire de répit, mais la fin de vie de Windows 10 est prévue le 14 octobre 2025, pour toutes les éditions.



Grosse faille de sécurité sur Windows

  Liste des news    Liste des new du mois  
MicrosoftPatchTuesday

17

Juin

Mettre à jour son système d’exploitation est une action essentielle pour être protégé par les derniers correctifs de sécurité. Illustration dernièrement sur les différents OS de Microsoft (de Windows 7 à Windows 11). Le constructeur a dû s’attaquer à la vulnérabilité zero day nommée Follina qui se met en route en ouvrant un document Word infecté. Cette faille prend la forme d’un bug d’exécution de code à distance de Microsoft Windows Support Diagnostic Tool (MSDT). Les pirates peuvent ensuite exécuter du code arbitraire dans les applications via l’outil, installer des programmes malveillants, modifier ou supprimer des données. Et même créer un nouveau compte Windows avec des droits d’utilisateur compromis sur le PC concerné. D’après les chercheurs de Proofpoint, la vulnérabilité a été exploitée par des pirates chinois qui l’ont utilisée pour acheminer des fichiers vérolés à des Tibétains. En outre, des agences gouvernementales américaines et européennes ont été ciblées. Toujours est-il que d’autres cybercriminels avisés pourraient tirer profit de l’exploit sur des PC non-corrigés. D’où l’importance de mettre à jour votre système sans plus tarder. Pour forcer l’installation du correctif, rendez-vous dans les Paramètres, section Mise à jour et sécurité. Accédez ensuite à Windows Update puis cliquez sur Rechercher les mises à jour. Et pour accroître encore plus votre protection, n’hésitez pas à opter pour une suite de sécurité anti-malwares.



Steam Deck compatible Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 sur Steam Desk

11

Mars

Valve expédie des Steam Deck depuis fin février ; l’entreprise propose désormais les pilotes Windows 10 pour sa console. Rappelons que de base, le Steam Deck tourne sous Steam OS, un système basé sur le noyau Linux et la distribution Debian. Valve fournit les pilotes supplémentaires pour Windows 10 uniquement ; Windows 11 finira aussi par être une option, mais plus tardivement. La société met à disposition les ressources pour le GPU, le Wi-Fi et le Bluetooth. Concernant les pilotes audio, Valve précise qu’ils « sont toujours en cours d’élaboration par AMD et d’autres parties ». En conséquence, jusqu’à ce qu’ils soient disponibles, les haut-parleurs et le port audio 3,5 mm du Steam Deck ne fonctionnent pas. Pour avoir du son avec un Steam Deck sous Windows 10, il faut brancher un dispositif audio externe en USB-C ou en Bluetooth. Par ailleurs, sachez qu’il n’y a pas de mode dual-boot pour le moment ; cette fonctionnalité sera « livrée avec SteamOS 3 dès que cette version sera terminée ». Ainsi, à ce stade, les utilisateurs ne peuvent pas basculer entre SteamOS et Windows 10 à chaque démarrage de la machine. Bref, si vous projetez d’installer Windows 10 sur votre machine, prenez en compte ces deux limitations. Naturellement, si vous souhaitez essayer le système d’exploitation de Microsoft puis retourner à SteamOS, vous pouvez toujours revenir aux paramètres d’usine : la procédure et l’image de récupération sont consultable / disponible via les liens. Pour les joueurs, l’intérêt de passer sous Windows 10 réside surtout dans la possibilité d’accéder à d’autres lanceurs : GOG, Epic Games Store, Uplay… Néanmoins, Valve ne propose aucune prise en charge Windows sur Steam Deck à ce stade. Certaines fonctionnalités de SteamOS et certains boutons ne fonctionnent donc pas sous Windows. Si vous souhaitez installer Windows 10 sur votre Steam Deck, nos confrères de Tom’s Hardware US proposent un tutoriel.



La Mort de Windows 8.1

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 8 1

26

Juillet

Une alerte va apparaître sur l’écran de votre PC pour indiquer que le système d’exploitation ne recevra plus de mises à jour de sécurité à partir du 10 janvier 2023. Si vous faites encore partie des utilisateurs qui utilisent Windows 8.1 et que vous avez effectué la dernière mise à jour cumulative (KB5015874), vous allez voir s’afficher sur votre machine une fenêtre qui annonce la fin de vie du système en janvier 2023. Plus précisément, Microsoft va cesser le 10 janvier prochain de proposer un support étendu, ainsi qu’un support technique, pour cette version de l’OS lancée en octobre 2013. En effet, les versions de Windows disposent de deux types de support : le support standard et le support étendu. Le support standard comporte de nouvelles fonctions, des Service Packs, des correctifs fonctionnels et des mises à jour de sécurité. Il a pris fin le 9 janvier 2018 pour Windows 8.1. Le support étendu concerne uniquement les mises à jour de sécurité et dure pendant cinq ans après la fin du support standard. Ce qui veut dire que vous pourrez toujours utiliser Windows 8.1 après le 10 janvier, mais qu’il ne recevra plus de mise à jour de sécurité, ce qui le rend plus fragile face à d’éventuelles attaques de pirates. Microsoft précise que l’affichage de la fenêtre d’alerte ne concerne pas les versions Pro, Entreprise et Embedded de Windows 8.1. Lors de l’alerte, vous pouvez choisir entre un rappel plus tard (après un délai de 35 jours) ou juste après la date de fin de support étendu. Le cas de Windows 10 est un peu différent, car le système connaît au fil des années de nouvelles versions majeures. Ainsi, le support de la version 20H2 vient de s’achever le 10 mai (pour les éditions Famille et Pro). Il s’arrêtera le 13 décembre pour la version 21H1 et le 13 juin 2023 pour la version 21H2. Les éditions Entreprise et Education en cours d’utilisation auront jusqu’à un an supplémentaire de répit, mais la fin de vie de Windows 10 est prévue le 14 octobre 2025, pour toutes les éditions.



Grosse faille de sécurité sur Windows

  Liste des news    Liste des new du mois  
MicrosoftPatchTuesday

17

Juin

Mettre à jour son système d’exploitation est une action essentielle pour être protégé par les derniers correctifs de sécurité. Illustration dernièrement sur les différents OS de Microsoft (de Windows 7 à Windows 11). Le constructeur a dû s’attaquer à la vulnérabilité zero day nommée Follina qui se met en route en ouvrant un document Word infecté. Cette faille prend la forme d’un bug d’exécution de code à distance de Microsoft Windows Support Diagnostic Tool (MSDT). Les pirates peuvent ensuite exécuter du code arbitraire dans les applications via l’outil, installer des programmes malveillants, modifier ou supprimer des données. Et même créer un nouveau compte Windows avec des droits d’utilisateur compromis sur le PC concerné. D’après les chercheurs de Proofpoint, la vulnérabilité a été exploitée par des pirates chinois qui l’ont utilisée pour acheminer des fichiers vérolés à des Tibétains. En outre, des agences gouvernementales américaines et européennes ont été ciblées. Toujours est-il que d’autres cybercriminels avisés pourraient tirer profit de l’exploit sur des PC non-corrigés. D’où l’importance de mettre à jour votre système sans plus tarder. Pour forcer l’installation du correctif, rendez-vous dans les Paramètres, section Mise à jour et sécurité. Accédez ensuite à Windows Update puis cliquez sur Rechercher les mises à jour. Et pour accroître encore plus votre protection, n’hésitez pas à opter pour une suite de sécurité anti-malwares.



Steam Deck compatible Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 sur Steam Desk

11

Mars

Valve expédie des Steam Deck depuis fin février ; l’entreprise propose désormais les pilotes Windows 10 pour sa console. Rappelons que de base, le Steam Deck tourne sous Steam OS, un système basé sur le noyau Linux et la distribution Debian. Valve fournit les pilotes supplémentaires pour Windows 10 uniquement ; Windows 11 finira aussi par être une option, mais plus tardivement. La société met à disposition les ressources pour le GPU, le Wi-Fi et le Bluetooth. Concernant les pilotes audio, Valve précise qu’ils « sont toujours en cours d’élaboration par AMD et d’autres parties ». En conséquence, jusqu’à ce qu’ils soient disponibles, les haut-parleurs et le port audio 3,5 mm du Steam Deck ne fonctionnent pas. Pour avoir du son avec un Steam Deck sous Windows 10, il faut brancher un dispositif audio externe en USB-C ou en Bluetooth. Par ailleurs, sachez qu’il n’y a pas de mode dual-boot pour le moment ; cette fonctionnalité sera « livrée avec SteamOS 3 dès que cette version sera terminée ». Ainsi, à ce stade, les utilisateurs ne peuvent pas basculer entre SteamOS et Windows 10 à chaque démarrage de la machine. Bref, si vous projetez d’installer Windows 10 sur votre machine, prenez en compte ces deux limitations. Naturellement, si vous souhaitez essayer le système d’exploitation de Microsoft puis retourner à SteamOS, vous pouvez toujours revenir aux paramètres d’usine : la procédure et l’image de récupération sont consultable / disponible via les liens. Pour les joueurs, l’intérêt de passer sous Windows 10 réside surtout dans la possibilité d’accéder à d’autres lanceurs : GOG, Epic Games Store, Uplay… Néanmoins, Valve ne propose aucune prise en charge Windows sur Steam Deck à ce stade. Certaines fonctionnalités de SteamOS et certains boutons ne fonctionnent donc pas sous Windows. Si vous souhaitez installer Windows 10 sur votre Steam Deck, nos confrères de Tom’s Hardware US proposent un tutoriel.


La Mort de Windows 8.1

Une alerte va apparaître sur l’écran de votre PC pour indiquer que le système d’exploitation ne recevra plus de mises à jour de sécurité à partir du 10 janvier 2023. Si vous faites encore partie des utilisateurs qui utilisent Windows 8.1 et que vous avez effectué la dernière mise à jour cumulative (KB5015874), vous allez voir s’afficher sur votre machine une fenêtre qui annonce la fin de vie du système en janvier 2023. Plus précisément, Microsoft va cesser le 10 janvier prochain de proposer un support étendu, ainsi qu’un support technique, pour cette version de l’OS lancée en octobre 2013. En effet, les versions de Windows disposent de deux types de support : le support standard et le support étendu. Le support standard comporte de nouvelles fonctions, des Service Packs, des correctifs fonctionnels et des mises à jour de sécurité. Il a pris fin le 9 janvier 2018 pour Windows 8.1. Le support étendu concerne uniquement les mises à jour de sécurité et dure pendant cinq ans après la fin du support standard. Ce qui veut dire que vous pourrez toujours utiliser Windows 8.1 après le 10 janvier, mais qu’il ne recevra plus de mise à jour de sécurité, ce qui le rend plus fragile face à d’éventuelles attaques de pirates. Microsoft précise que l’affichage de la fenêtre d’alerte ne concerne pas les versions Pro, Entreprise et Embedded de Windows 8.1. Lors de l’alerte, vous pouvez choisir entre un rappel plus tard (après un délai de 35 jours) ou juste après la date de fin de support étendu. Le cas de Windows 10 est un peu différent, car le système connaît au fil des années de nouvelles versions majeures. Ainsi, le support de la version 20H2 vient de s’achever le 10 mai (pour les éditions Famille et Pro). Il s’arrêtera le 13 décembre pour la version 21H1 et le 13 juin 2023 pour la version 21H2. Les éditions Entreprise et Education en cours d’utilisation auront jusqu’à un an supplémentaire de répit, mais la fin de vie de Windows 10 est prévue le 14 octobre 2025, pour toutes les éditions.
26-07-2022


Grosse faille de sécurité sur Windows

Mettre à jour son système d’exploitation est une action essentielle pour être protégé par les derniers correctifs de sécurité. Illustration dernièrement sur les différents OS de Microsoft (de Windows 7 à Windows 11). Le constructeur a dû s’attaquer à la vulnérabilité zero day nommée Follina qui se met en route en ouvrant un document Word infecté. Cette faille prend la forme d’un bug d’exécution de code à distance de Microsoft Windows Support Diagnostic Tool (MSDT). Les pirates peuvent ensuite exécuter du code arbitraire dans les applications via l’outil, installer des programmes malveillants, modifier ou supprimer des données. Et même créer un nouveau compte Windows avec des droits d’utilisateur compromis sur le PC concerné. D’après les chercheurs de Proofpoint, la vulnérabilité a été exploitée par des pirates chinois qui l’ont utilisée pour acheminer des fichiers vérolés à des Tibétains. En outre, des agences gouvernementales américaines et européennes ont été ciblées. Toujours est-il que d’autres cybercriminels avisés pourraient tirer profit de l’exploit sur des PC non-corrigés. D’où l’importance de mettre à jour votre système sans plus tarder. Pour forcer l’installation du correctif, rendez-vous dans les Paramètres, section Mise à jour et sécurité. Accédez ensuite à Windows Update puis cliquez sur Rechercher les mises à jour. Et pour accroître encore plus votre protection, n’hésitez pas à opter pour une suite de sécurité anti-malwares.
17-06-2022


Steam Deck compatible Windows 10

Valve expédie des Steam Deck depuis fin février ; l’entreprise propose désormais les pilotes Windows 10 pour sa console. Rappelons que de base, le Steam Deck tourne sous Steam OS, un système basé sur le noyau Linux et la distribution Debian. Valve fournit les pilotes supplémentaires pour Windows 10 uniquement ; Windows 11 finira aussi par être une option, mais plus tardivement. La société met à disposition les ressources pour le GPU, le Wi-Fi et le Bluetooth. Concernant les pilotes audio, Valve précise qu’ils « sont toujours en cours d’élaboration par AMD et d’autres parties ». En conséquence, jusqu’à ce qu’ils soient disponibles, les haut-parleurs et le port audio 3,5 mm du Steam Deck ne fonctionnent pas. Pour avoir du son avec un Steam Deck sous Windows 10, il faut brancher un dispositif audio externe en USB-C ou en Bluetooth. Par ailleurs, sachez qu’il n’y a pas de mode dual-boot pour le moment ; cette fonctionnalité sera « livrée avec SteamOS 3 dès que cette version sera terminée ». Ainsi, à ce stade, les utilisateurs ne peuvent pas basculer entre SteamOS et Windows 10 à chaque démarrage de la machine. Bref, si vous projetez d’installer Windows 10 sur votre machine, prenez en compte ces deux limitations. Naturellement, si vous souhaitez essayer le système d’exploitation de Microsoft puis retourner à SteamOS, vous pouvez toujours revenir aux paramètres d’usine : la procédure et l’image de récupération sont consultable / disponible via les liens. Pour les joueurs, l’intérêt de passer sous Windows 10 réside surtout dans la possibilité d’accéder à d’autres lanceurs : GOG, Epic Games Store, Uplay… Néanmoins, Valve ne propose aucune prise en charge Windows sur Steam Deck à ce stade. Certaines fonctionnalités de SteamOS et certains boutons ne fonctionnent donc pas sous Windows. Si vous souhaitez installer Windows 10 sur votre Steam Deck, nos confrères de Tom’s Hardware US proposent un tutoriel.
11-03-2022