Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
WINDOWS


Encore une nouvelle version Windows 11

  Liste des news    Liste des new du mois  
Screenshot on Windows 11

23

Juillet

Il s'agit déjà de la quatrième version de preview publique mise à disposition par Microsoft depuis l'annonce officielle de la sortie à venir de Windows 11. Elle apporte son lot de nouveautés, d'améliorations et de correctifs. Le système d'exploitation continue sa refonte visuelle avec un élément spécifique de la barre des tâche, ce que l'on appelle le System Tray, l'interface qui se développe en cliquant sur la flèche pour dévoiler un plus grand nombre d'icônes (applications en arrière-plan, accès aux options de stockage ou audio…). Celui-ci dispose désormais d'une esthétique plus moderne en accord avec le reste de l'UI de Windows 11. Toujours dans la barre des tâches, l'outil de calendrier n'est plus indépendant. Il est désormais associé au centre de notifications, et son ouverture et sa fermeture sont donc désormais liées à ce dernier. Enfin, Microsoft a déployé un nouveau système d'alerte pour prévenir l'utilisateur qu'il se passe quelque chose dans l'une de ses applications. Vous pouvez avoir un aperçu de ce design ci-dessous.



Une nouvelle faille zero-day dans Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10 ZeroDay

22

Juillet

C'est une nouvelle tuile pour Windows 10. Plusieurs versions du système d'exploitation présentent une vulnérabilité d'élévation des privilèges, une faille zero-day de sécurité dévoilée par Microsoft le mardi 20 juillet. Celle-ci permet à un utilisateur qui n'est pas administrateur de lire des fichiers sensibles justement réservés aux administrateurs. Pour l'instant, Microsoft ne propose pas de correctif au public, mais seulement une « solution de contournement ». Après PrintNightmare, voici HiveNightmare, ou SeriousSAM. Surnommée ainsi par les chercheurs (c'est plus sexy que son nom de code CVE-2021-36934), cette vulnérabilité de type zero-day (une faille non-résolue qui prend par surprise les développeurs) consiste en une élévation des privilèges liés à des listes de contrôle d'accès trop permissives sur plusieurs fichiers système, y compris la SAM, la base de données du gestionnaire des comptes de sécurité. Satnam Narang, ingénieur de recherche chez Tenable, nous explique plus simplement que la vulnérabilité « permet aux utilisateurs non administrateurs de lire des fichiers sensibles qui sont normalement réservés aux administrateurs ». Microsoft, de son côté, précise que si un individu malveillant parvient à exploiter cette faille, il pourrait exécuter du code arbitraire avec les privilèges SYSTEM. Autant dire que l'attaquant aurait toute la liberté d'installer des programmes, d'afficher, de modifier, de prélever ou de supprimer des données sur et de votre ordinateur. Sans oublier qu'il pourrait carrément créer un nouveau compte, en s'octroyant tous les droits d'utilisateur. Microsoft n'a pour l'instant pas publié de correctif. En revanche, la firme à la fenêtre propose aux utilisateurs des solutions de contournement. D'abord, Microsoft conseille de restreindre l'accès au contenu de l'adresse « %windir%\system32\config », en exécutant la commande « icacls %windir%\system32\config\*.* /inheritance:e » via l'invite de commande ou Windows PowerShell. Ensuite, il est conseillé de supprimer les clichés instantanés (aussi connus sous le nom de « Versions précédentes ») du service VSS du système. Pour cela, il faut supprimer tous les points de restauration système et volumes Shadow qui existaient avant de restreindre l'accès à « %windir%\system32\config », puis de créer un nouveau point de restauration système. Pour empêcher l'exploitation de la vulnérabilité par un attaquant, Microsoft conseille aux utilisateurs de restreindre l'accès et de supprimer les clichés instantanés/versions précédentes.



Intel dévoile la date de sortie Windows 11

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows11 Octobre Intel

19

Juillet

Bientôt un mois que Microsoft a dévoilé officiellement le successeur de Windows 10 et que les premières builds de ce nouvel OS ont été diffusées aux membres du programme Windows Insider. Un mois et toujours aucune nouvelle de la date de sortie envisagée par l'éditeur. Si Microsoft garde le silence à propos de cette date de sortie, plusieurs « sources » ont permis de réduire la fenêtre au mois d'octobre. Ainsi, divers fiches produits en provenance de Walmart évoquent clairement une sortie courant octobre, sans doute plutôt dans la seconde quinzaine du mois. Dernièrement, ce sont des documents en provenance de chez Intel qui ont donné l'information la plus fiable. Dans les notes de version de ses pilotes 30.0.100.9684, le fondeur souligne lui aussi l'arrivée de Windows 11 au cours du mois d'octobre. Sur Twitter, Brandon LeBlanc, un responsable de Microsoft, a précisé que Windows 11 continuera à utiliser le même système de dénomination pour les sorties / mises à jour que nous connaissons sur Windows 10. Octobre 2021 devrait donc voir débarquer à la fois ce fameux Windows 11 et une importante mise à jour (la 21H2) pour Windows 10. Notons cependant que la sortie de Windows 11 ne devrait pas se faire en une seule « vague ». Ainsi, le mois d'octobre pourrait bien ne concerner que la vente de nouvelles machines. La sortie de l'OS « pour tout le monde » pourrait n'intervenir que quelques mois plus tard, début 2022. Enfin, rappelons que contrairement à Windows 10, Windows 11 ne bénéficiera que d'une mise à jour majeure chaque année. Une mise à jour qui interviendra plutôt en fin d'année alors que Windows 10 recevait aussi une grosse mise à jour « de printemps ».



De Windows 7 à Windows 11 un reset obligatoire

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows11 installation sur W7 propre obligatoire pour son fonctionnement

07

Juillet

Microsoft apporte quelques informations concernant Windows 11 et les PC Windows 7 éligibles. Il ne sera pas possible de mettre à niveau son PC. Une installation à partir de zéro sera nécessaire. Windows 7 a été abandonné par Microsoft en janvier 2020. Depuis cet environnement est livré à lui même. Il n’est plus la cible de mise à jour de sécurité et de correction de bug. Cette situation ne l’empêche pas de rester populaire en particulier pour des raisons de compatibilité des applications (périphérique non compatible ou logiciel n'existant pas sous windows 10). Dans de nombreux cas des mesures de sécurité supplémentaires ont été mises en place tandis que Microsoft propose de son coté une maintenance personnalisée mais payante. Microsoft espère toutefois que Windows 11 sera l’élément déclencheur d’un abandon massif de Windows 7. L’opération sera probablement un défi pour les anciens ordinateurs et une mauvaise nouvelle ne va pas arranger les choses. Microsoft précise : “La plupart des appareils disponibles à l’achat seront concernés par une mise à niveau vers Windows 11. Vous aurez la possibilité de mettre à niveau, de nettoyer l’installation ou de réimager les appareils Windows 10 pour passer à Windows 11. Pour les appareils Windows 7 qui répondent à la configuration matérielle requise, vous devrez nettoyer l’installation ou la réimagerie pour accéder directement à Windows 11.” Tout ceci va complexifier la tâche car le processus réclame du temps en particulier pour la sauvegarde des données. Windows 11 devrait débarquer en tant que mise à niveau gratuite pour les appareils éligibles dans les derniers mois de 2021.



Windows 11 déjà sur un smartphone ! Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 11 sue smartphone

30

Juin

Windows 11 continue de faire parler de lui. Un développeur a tenté d'installer le système d'exploitation de Microsoft sur un smartphone. Et il a réussi ! Reprenant de nombreux éléments d'interface de Windows 10X, une version de l'OS pensée pour les appareils et configurations à plusieurs écrans ou pour l'usage tactile grâce au mode tablette, Windows 11 s'accommode logiquement à de nombreux form factor ainsi qu'aux tailles et ratios d'écran. Pour la science, Gustave Monce, un développeur, a voulu savoir ce que pourrait donner Windows 11 sur un mobile, en l'occurrence un Microsoft Lumia 950 XL sorti en 2015 et qui n'est plus commercialisé depuis 2017. Il a pour cela compilé une build ARM de Windows 11 en utilisant les images UUP. Et surprise ! Windows 11 fonctionne plutôt bien sur l'appareil. L'interface s'adapte correctement à la capacité d'affichage du smartphone , et la fonction tactile est supportée. Le menu « Démarrer » s'ouvre normalement, il est possible de naviguer dans l'explorateur de fichiers et dans les paramètres, d'accéder au nouveau centre d'action qui remplace le panneau de notification… On remarque tout de même que le Lumia 950 XL ne répond pas du tout à la configuration minimale requise communiquée par Microsoft pour Windows 11. Par exemple, le smartphone est équipé d'un écran de 5,7 pouces alors que Windows 11 n'est pas censé prendre en charge les appareils doté d'une dalle de moins de 9 pouces. Il faudra toutefois peut-être passer par un autre moyen que Windows Update pour l'installer. Et la qualité de l'expérience utilisateur ne pourra bien sûr pas être garantie. On voit d'ailleurs dans la vidéo que le Lumia 950 XL n'est pas particulièrement réactif.



Windows 11 est disponible dans le programme Insider

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows11 Widgets

29

Juin

Nous y sommes, Microsoft vient de publier la toute première Preview de Windows 11. Elle est proposée dans le cadre du programme Windows Insider. Le système d’exploitation est disponible en téléchargement uniquement sur le canal DEV. Cette première “Preview” porte le numéro 22000.51. Elle propose la quasi-totalité des nouveautés présentées par Microsoft le 24 juin dernier. Il manque cependant Teams et la prise en charge des applications Android. L’un des faits les plus marquants concerne l’interface avec des changements importants. Il est possible de découvrir le nouveau menu démarrer inspiré de celui de Windows 10X, le widgets, le nouveau Microsoft Store et bien d’autres choses. Par contre attention nous sommes sur le canal DEV au travers d’une version préliminaire de Windows 11. Le système d’exploitation ne peut pas être considéré comme stable. Il ne serait pas prudent de l’utiliser sur une machine de production. La probabilité de bugs est importante. Microsoft donne une liste des problèmes déjà connus et volumineuse.



Windows 11 exclus de nombreuses configurations

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 11 configuration TPM

28

Juin

Lorsque Microsoft a présenté officiellement Windows 11, la firme a indiqué que l’un des critères d’éligibilité au nouvel OS était la technologie TPM (Trusted Platform Module) 2.0. Malheureusement, ce prérequis risque bien d’exclure bon nombre de PC DIY actuellement utilisés. En effet, dans la liste des CPU pris en charge par Microsoft, ne figurent pas les Ryzen 1xxx ainsi que les Intel Core sortis avant ceux de 8e génération (Coffee Lake). Le module de plateforme sécurisée (TPM) joue un rôle dans l’authentification et le chiffrement de certaines données. Théoriquement obligatoire sur tous les systèmes certifiés Windows depuis 2015, le TPM n’est pas toujours activé par défaut ni présent sur toutes les machines, notamment celles issues du marché DIY. Pour vérifier si votre système en bénéficie, entrez « tpm.msc » dans la zone de recherche Windows ; si le message ci-dessus apparaît, vous devrez faire un tour dans les paramètres BIOS relatifs à la sécurité pour voir s’il est possible d’activer le TPM. Vous pouvez également tester la comptabilité de votre machine avec Windows 11 via un utilitaire présent sur le site de Microsoft (en bas de page). Comme mentionné ci-dessus, les PC équipés d’un processeur un peu ancien mais toujours performant n’auront pas droit à Windows 11. En effet, la liste dévoilée par Microsoft s’arrête aux processeurs Coffee Lake (série 8000) du côté d’Intel, Ryzen de 2e génération du côté d’AMD : les populaires Ryzen 1xxx ou des puces Intel telles que Core i7-7700K ne permettront donc pas de profiter de Windows 11. Qu'elle mauvaise nouvelle !



Microsoft invite Steam & Epic Games sur Windows Store

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows store 11 Epic Steam

28

Juin

Depuis l'officialisation de Windows 11 par Microsoft, l'un des éléments clés de la communication de l'éditeur est la fameuse boutique Windows Store, laquelle doit être largement remaniée pour être plus attractive. Il a déjà été question de s'ouvrir aux application Android via la technologie Intel Bridge, mais Microsoft semble vouloir aller beaucoup plus loin, et à nos confrères de The Verge, Panos Panay, Chief Product Officer chez Microsoft, a semblé ne pas avoir de limite quant aux futurs partenaires. « Bien sûr, cela signifie que si d'autres veulent venir sur notre Store, ils sont les bienvenus. À dire vrai, ils sont même encouragés à venir, et c'est pour cela que nous mettons en place ces nouvelles politiques. » Panos Panay vise ainsi clairement des plateformes comme Steam ou l'Epic Games Store. Avec les années, Steam est devenue une boutique majeure sur Windows, et Panay semble envisager un Windows Store sur lequel les utilisateurs trouveraient l'application qu'ils souhaitent, peu importe sa provenance originelle. « Je veux vraiment que vous puissiez vous rendre sur le magasin, que vous y tapiez l'application et que vous obteniez l'application que vous voulez » précise enfin Panos Panay. Quel utilisateur PC n'a pas pesté contre la multiplication des boutiques, des plateformes et des applications consacrées alors qu'à côté des poids lourds, chaque éditeur de jeux vidéo y va de sa solution ? Rappelons qu'il y a seulement quelques jours, Microsoft avait expliqué qu'il ne prendrait pas la moindre commission si un développeur décidait d'utiliser son propre système de paiement au sein d'une application. Les jeux vidéo, et ce, alors que Microsoft avait justement annoncé une baisse, mais pas une suppression, de ses commissions sur les jeux vidéo de 30 à 12 % à compter du 1er août. Une déclaration qui a mis la pression sur Steam, justement.



Les Apps Android tourneront sur Win 11

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows store 11

25

Juin

C'est l’une des nouveautés qui a fait le plus parler durant la présentation de Windows 11 hier : la prise en charge des applications Android. Pour commencer, celles-ci seront trouvables sur le Microsoft Store dans une nouvelle section Amazon Appstore. Microsoft a confirmé que des applications aussi connues que TikTok, Kindle ou encore Uber seront disponibles. En pratique, celles-ci devraient s'intégrer au système de la même façon que les autres applications Windows. Microsoft répond ainsi à Apple qui permet aux possesseurs de Mac M1 d'utiliser des applications iPhone et iPad sur leur ordinateur. La diversité d'Android amène cependant Microsoft à adopter une stratégie différente : son objectif est d'intégrer les différentes boutiques d'applications Android à Windows. Cela commence par l'Amazon Appstore, l'une des plus grandes boutiques derrière Google Play, mais l'éditeur veut également en attirer d'autres (il y a potentiellement le Galaxy Store, l'AppGallery de strong>Huawei, F-Droid spécialisé dans l'open source…). Ce nouveau système risque toutefois d'être assez contraignant pour l'utilisateur. D'après les explications données par Panos Panay, le responsable de Windows 11, au Wall Street Journal, on pourra consulter le catalogue de l'Amazon Appstore depuis le Microsoft Store, mais quand on voudra télécharger sa première app Android, il faudra télécharger l'Amazon Appstore en tant qu'app à part entière puis se connecter avec son identifiant Amazon. TikTok sur Windows 11. S’il y a plusieurs boutiques disponibles, on peut craindre que le Microsoft Store se transforme en usine à gaz. Tout n'est pas clair pour le moment, il faudra attendre de voir comment Microsoft fait fonctionner tout cela ensemble. On ne sait pas bien non plus comment vont fonctionner les commissions pour les apps Android : Microsoft va-t-il préleve post-compilateur » dont on ne sait pas encore grand-chose. Panos Panay promet en tout cas que les apps Android tourneront de manière « fluide et transparente ». Il n'y a priori pas de craintes à avoir côté compatibilité : Intel Brr quelque chose en plus de la commission des boutiques mobiles ? De même, l'éditeur n'a rien annoncé sur sa manière d'intégrer les applications nécessitant un GPS, un gyroscope ou des contrôles tactiles. Mais alors, comment ces applications vont-elles tourner ? Intel explique que ces applications vont fonctionner grâce à Intel Bridge, un « environnement d'exécutionidge fonctionnera aussi bien avec les processeurs Intel qu'AMD. Reste à voir comment cela va se dérouler dans les faits et si les performances seront au rendez-vous. Même chez Apple qui gère tout de bout en bout, les applications iOS peinent à se fondre parfaitement dans macOS.



Microsoft a présenté Windows 11 Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 11 annonce par Microsoft

25

Juin

Jeudi 24 juin, Microsoft tenait une conférence virtuelle afin de présenter « l'avenir de Windows ». Sans surprise, tant les fuites ont été nombreuses les jours précédents l'événement, il s'agit bien de Windows 11. Voici tout ce que l'on a (ré)appris sur le nouveau système d'exploitation. Notez qu'une seconde conférence aura lieu plus tard ce soir, à 21 h. Celle-ci se destinera avant tout aux développeurs et devrait notamment faire mention du nouveau Microsoft Store, dont le modèle économique doit évoluer. Avec Windows 11, Microsoft souhaite proposer un produit à la fois orienté productivité et confort, avec une solution familière pour les utilisateurs, mais améliorée par petites touches. Cela passe tout d'abord par une nouvelle apparence inspirée de feu Windows 10X, tout en menus arrondis, en transparence et en nouveaux thèmes et icônes. Comme promis, Microsoft a notamment pensé aux personnes utilisant plusieurs fenêtres et écrans. Avec l'outil Snap Layouts notamment, il sera possible de mettre différentes fenêtres côte à côte comme vous le souhaitez via une zone dédiée. La plupart des outils pensés pour arranger au mieux ses fenêtres devraient également mieux s'adapter aux périphériques utilisés et aux actions des utilisateurs afin de pouvoir aisément interrompre/reprendre son travail. Le mode tablette notamment a été repensé pour mieux s'adapter aux différents scénarios d'utilisation. Annoncé comme plus rapide, Windows 11 profitera notamment de mises à jour Windows Update plus petites et qui s'exécuteront en tâche de fond. Le menu Démarrer est quant à lui annoncé comme étant « basé sur le Cloud » afin de proposer des résultats toujours plus pertinents en se basant sur les fichiers locaux, sur le Net et sur OneDrive. Adieu également les live tiles. Autre véritable « nouveauté » : le retour des widgets (météo, actualité…) entamé depuis peu avec Windows 10 sera bien là, via un large panneau latéral qu'il sera possible de réarranger et de mettre en plein écran. Le tout sera « propulsé par IA ». Côté gaming, rien de bien nouveau sous le soleil en dehors des arrivées du auto HDR et de la technologie Direct Storage en provenance de la Xbox Series X. Le Xbox Game Pass et DirectX 12 Ultimate sont bien entendu toujours là. Le Windows Store fait totalement peau neuve. Outre un léger redesign et la volonté d'aider les développeurs à y proposer leurs applications sous toutes leurs formes (PWA, Win32, UWP…), il proposera notamment un encart divertissement regroupant tout le contenu de différents services de streaming dans un seul endroit. Mais la plus importante annonce est la suivante : les applications Android devraient pouvoir fonctionner directement dans Windows 11, directement depuis la barre des tâches ou le menu Démarrer. Windows 11, qui sera proposé sous la forme d'une mise à jour gratuite pour les possesseurs de Windows 10, n'a en revanche pas eu le droit à une date de sortie. Nul doute que de multiples versions bêta seront proposées dans les mois à venir.



Windows 11 ne seras pas qu'une simple Mise à jour

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows11 Microsoft plus performant

21

Juin

Une fuite est à l’origine de la publication d’un premier ISO d’installation de Windows 11. Cette version bêta du système d’exploitation a été testé avec un processeur hybride. Face à Windows 10, les performances s’améliorent. Microsoft semble avoir optimiser Windows 11 pour les processeurs hybrides. De récents tests dévoile que les performances des processeurs « hybride » s’améliorent face à Windows 10. Dans le détail les tests ont été menés avec une puce Lakefield d’Intel. Cette avancée devrait encore profiter d’optimisation d’ici le lancement de la version finale de Windows 11. Le Core i7-L16G7 est une puce Lakefield mariant un « gros » cœur et de 4 petits cœurs. Nous sommes face à une approche similaire à celle proposée par la puce M1 d’Apple. Ses performances sous Windows 11 augmentent entre 2 et 8% face à celles constatées sous Windows 10. Les tests ont été menés avec plusieurs benchmarks dont GeekBench 5, Cinebench R23 et PCMark 10. Ces améliorations sont intéressantes car elles devraient profiter à la prochaine génération Core Alder Lake et à leurs successeurs Raptor Lake.



Windows 11 c'est pas fini avec Windows SE

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows11SE

18

Juin

Windows 11 a fait beaucoup parler de lui cette semaine. Il semble que Microsoft travaille également sur le successeur de Windows 10 en mode S, « Windows 11 SE ». Tout est allé très vite depuis quelques jours. Une fuite est à l’origine de la publication d’un ISO d’installation de Windows 11. Nous avons vu ensemble comment récupérer ses fonds d’écran 4K et comment créer à partir de cet ISO une clé d’installation. Ce système d’exploration a confirmé les différentes spéculations autour de Sun Valley, la seconde mise à jour de fonctionnalités Windows 10 de 2021. Nous avons déjà découvert le nouveau menu Démarrer, une nouvelle barre des tâches et des changements dans l’interface du bureau. De nouvelles trouvailles autour de cette version bêta de Windows 11 montrent que Microsoft travaille sur des déclinaisons de son OS. Une édition au nom de “SE a fait son apparition. A première vue ce Windows 11 SE se dessine comme la nouvelle version de Windows 10 Mode S. Il est intéressant de noter que le suffixe « SE » n’est pas une nouveauté chez Redmond. A l’époque de Windows 98 le géant a été à l’origine d’un Windows 98 Special Edition (SE). Il est possible que Windows 11 SE soit un OS limité et léger. L’actuelle version “bêta ne fonctionne pas avec le Microsoft Store. L’une des bonnes nouvelles et que les applications Win32 ne sont pas bloquées, ce qui n’est pas le cas pour Windows 10 mode S.



La gratuité de Windows 11 et les rétro M.à.j toujours d'actualité

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 11 beta desktop

16

Juin

Alors que la conférence de Microsoft est toujours fixée au 24 juin prochain, des images de Windows 11 ont déjà fuité sur la toile. En réalité, c’est carrément une préversion du système qui est dores et déjà disponible en téléchargement. De quoi se faire une idée des futurs changements… mais aussi de la politique de mise à jour du système. Les différents visuels, sons et autres fonds d’écran de Windows 11 font déjà beaucoup parler d’eux. Il faut dire que cette nouvelle version est très attendue des utilisateurs, puisque Windows 10 soufflera bientôt ses six bougies ! Les nouveautés en terme de design sont au centre de l’attention, mais la politique de mise à jour de Windows 11 est peut-être plus importante encore. Et il semble que cette dernière est relativement souple. La mise à jour vers Windows 11 sera effectivement gratuite pour les utilisateurs de Windows 10, 8.1 et 7. Si la gratuité depuis Windows 10 n’est pas tant une surprise, voir apparaître des versions plus anciennes comme Windows 7 est une bonne nouvelle. D’autant plus que cette version n’est plus supportée, il est alors vivement conseillé de la mettre à jour et d'être patient encore quelques mois.



Fuite d'images et plus de Windows 11 Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows11

16

Juin

L'interface de Windows 11 fuite en long, en large et en travers. The Verge a publié des captures d'écran nous montrant de nombreux éléments de l'UI de la nouvelle version du système d'exploitation, qui doit être annoncée officiellement le 24 juin prochain. Comme prévu, Windows 11 s'inspire largement de l'interface de Windows 10X, la version de l'OS en développement depuis des années qui devait propulser des ordinateurs à plusieurs écrans ou à dalle tactile et qui a été mise de côté. Windows 11 est donc son successeur spirituel. On remarque que les fenêtres sont très arrondies, apportant une touche de modernité à l'UI. La barre des tâches a été repensée, les raccourcis vers les applications sont centres (Comme sur MacOS tiens !). Mais on trouve toujours le centre de notification et l'accès à certains services en bas à droite. Notons que le bouton du menu Démarrer ne fait plus bande à part tout à gauche, mais rejoint ses collègues au centre de la barre des tâches. Le menu Démarrer justement, qui a subi une sévère refonte. Il est bien plus épuré, affichant moins de contenus à l'écran. Lui aussi quitte son coin inférieur gauche pour se recentrer au milieu de l'écran. Il permet toujours d'accéder aux fichiers récents et aux applications attachées, mais ces dernières abandonnement leur forme de tuile. Comme d'habitude, le menu Démarrer offre la possibilité d'éteindre, de redémarrer ou de mettre en veille l'appareil. L'explorateur de fichiers est peut-être l'un des éléments d'interface qui a le moins évolué. L'esthétique générale a été modifiée pour mieux répondre au nouveau design de Windows et proposer une expérience homogène et unifiée à l'utilisateur, mais celui-ci semble fonctionner exactement de la même manière. Il existe d'autre images du système que je vous laisse la joie de chercher... mais voici une petite vidéo qui résume tout.



Windows 11 la mise à jour (Sun Valley)

  Liste des news    Liste des new du mois  
nouveau windows 11

15

Juin

Windows 10 s'apprête à tirer sa révérence. La mise à jour Sun Valley qui doit renouveler l'interface du système d'exploitation et ajouter moult fonctionnalités devrait en fait être un passage vers Windows 11. Depuis la sortie de Windows 10, Microsoft a suivi un calendrier de mises à jour relativement régulier à coup de deux mises à jour de fonctionnalités majeures par an, qui se sont transformées ces derniers temps en une mise à jour mineure au premier semestre suivie d'une mise à jour de plus grande envergure au second semestre de l'année. La prochaine mise à jour attendue, que l'on a longtemps surnommée « Windows 10 Sun Valley », serait en fait bien plus importante que ce à quoi l'on pouvait penser au préalable puisque la firme de Redmond s'apprêterait en réalité à changer de génération et basculer de Windows 10 à Windows 11. Un choix qui soulève bien des interrogations, surtout que Microsoft avait annoncé à la sortie de Windows 10 qu'il s'agirait de la dernière version de l'OS. C'est pourquoi nous vous proposons de faire un point sur ce que l'on sait à ce sujet pour le moment. Reste à savoir vers quelle nomenclature va se tourner Microsoft avec cette nouvelle version de son système d'exploitation. Si l'on parle beaucoup de Windows 11 jusqu'ici, c'est parce qu'il s'agit d'une suite logique après Windows 10. Le nom véritable de cette mouture à venir est encore inconnu. Quelques indices ont tout de même été laissés par l'éditeur suggérant que c'est bien un Windows 11 qui s'apprête à débarquer sur nos ordinateurs. La mise à jour Sun Valley (21H2) va apporter de grands changements au système d'exploitation pour ordinateur de Microsoft, mais cela ne devrait pas remettre en cause sa date de sortie. Comme tous les updates majeurs de Windows 10 lancés au second semestre, la nouvelle version de l'OS devrait être proposée au grand public aux alentours des mois d'octobre et novembre. Une conférence de présentation sur le futur de Windows est prévue pour le 24 juin prochain à 17 h (heure de Paris). Il est quasiment assuré que Microsoft en profitera pour officiellement annoncer Windows 11 et nous faire découvrir toutes ses nouveautés, mais il s'agit d'une présentation car on connait les lenteurs de Microsoft à sortir un nouveau produit jusqu'à même annuler des projets (ex Surface Duo, Windows 10x etc...). Les utilisateurs se sont habitués à ne plus avoir à passer à la caisse et revenir à un modèle économique payant pour une mise à niveau aurait sans doute du mal à passer auprès de nombreux utilisateurs. L'un des apports majeurs de Windows 11 sera une refonte totale de l'interface. Pour cela, cette nouvelle version du système d'exploitation va grandement s'inspirer de Windows 10X, un projet d'OS qui devait équiper des appareils disposant de plusieurs écrans ou de PC portables embarquant une dalle tactile et qui a finalement été mis de côté par Microsoft. Les coins des différentes fenêtres et des menus vont s'arrondir, apportant à Windows 11 une bonne dose de modernité. La barre des tâches va s'améliorer avec un focus mis sur les menus flottants permettant d'enclencher des actions rapides. Le centre de notifications va également être remanié, reprenant à la fois bon nombre d'éléments de celui de Windows 10, mais intégrant quelques nouveautés venues de Windows 10X. De nouvelles icônes vont faire leur apparition avec la mise à jour vers Windows 11. Là encore, l'objectif est de moderniser l'interface du soft, qui se repose encore aujourd'hui sur des éléments d'UI très vieux. Microsoft veut uniformiser l'ensemble de son interface pour que celle-ci devienne enfin homogène. Sur Windows 10, nous avons méli-mélo d'éléments d'interface venant de Windows 8, 7, Vista voire d'une version antérieure. L'update Sun Valley doit aussi procurer un nouveau widget dans la barre des tâches affichant la météo et la température locales. En cliquant dessus, l'utilisateur voit s'afficher une fenêtre dans le coin supérieur droit de l'écran avec des articles de presse d'actualité, des résultats sportifs, le cours de la Bourse. Voilà du grand changement au programme, la seule incertitude reste le nom de cette mise à jour, et si Windows 10 change de nom s'est peut-être pour permettre contrairement à ce qu'ils avaient annoncé pour Windows 10, repartir du bon pied, presque de zéro sur une nouvelle base différente de tous les autres Windows.



Microsoft ne vois que par Windows 11 Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 11

11

Juin

Il fut un temps ou Windows 10 devait resté le dernier système Windows avec uniquement des mises à jours évènementiels, mais il n'y a pas que les imbéciles qui ne change pas d'avis, mais a un tel point qu'il en devient une obsession du chiffre 11 chez Microsoft et ses équipes. Microsoft publie une vidéo de 11 minutes nous invitant à un événement diffusé le 24 juin à 11 heures pour présenter Windows… 11 ? 11 minutes de vidéo, pour annoncer un certain Windows… 11 ? Ce 24 juin, Microsoft organise un événement d’ampleur concernant son célèbre système d’exploitation, mais la firme se garde bien de révéler son contenu, laissant la place à toutes les spéculations. D’après certains bruits de couloir, Microsoft en profiterait notamment pour révéler un certain Windows 11, même si l’entreprise avait annoncé que Windows 10 n’aurait pas de successeur. À quelques semaines de l’événement, voilà que la firme publie une nouvelle vidéo particulièrement énigmatique sur YouTube, relançant les spéculations concernant Windows 11. Dans cette vidéo, on peut entendre tous les sons emblématiques du lancement de chaque version de Windows, à vitesse réduite. Jusqu’ici, rien de spécialement étonnant, sauf que la vidéo se termine sur un écran nous invitant à suivre l’événement en direct, le 24 juin à… 11 heures. En plus de cela, la vidéo dure exactement 11 minutes. Et cela, c’est sans compter sur une animation récemment dévoilée par Microsoft dans lequel le logo Windows laissait refléter le chiffre 11. Bref une surprise de mauvais gout ! Il est clair que Microsoft cherche à nous dire quelque chose. Sans sombrer dans l’état second d’un Jim Carrey paranoïaque tout droit sorti du Nombre 23, on peut logiquement envisager que cet événement du 24 juin sera consacré à la présentation de Windows 11. Évidemment, on ignore tout de ses nouveautés et surtout si Windows 10 sera destiné à coexister avec ce nouveau système d’exploitation… si nouveau système d’exploitation il y a.



Microsoft dévoilera le 24 les nouveautés du prochain Windows

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows a venir

03

Juin

La firme de Redmond vient d’annoncer la tenue d’un événement spécial au cours duquel elle présentera les détails des nouveautés à venir dans la prochaine version de Windows. C’est maintenant officiel. La prochaine version de Windows sera présentée au cours d’un événement spécial, qui se tiendra le 24 juin prochain et sera animé par Satya Nadella, le PDG de Microsoft, et par Panos Panay, le responsable produit du géant. L’annonce de cet événement arrive quelques jours après la keynote d’ouverture de la conférence annuelle Build au cours de laquelle Satya Nadella avait rapidement évoqué l’arrivée prochaine de la plus importante mise à jour de Windows de ces dix dernières années. Microsoft devrait ainsi dévoiler les détails des changements à venir dans son système d’exploitation, avec très probablement un gros travail sur l’interface, et l’adoption d’un nouveau logo visible sur l’invitation envoyée par Microsoft aux journalistes. Le mois dernier, Microsoft confirmait la mort de Windows 10X, son système d’exploitation allégé conçu pour les machines à deux écrans. La firme indiquait par ailleurs vouloir intégrer certaines de ses technologies dans les prochaines versions de Windows .



L'avenir de Windows selon Microsoft

  Liste des news    Liste des new du mois  
Avenir de Windows 10jpg

26

Mai

Durant son allocution au Build 2021, le P.-D.G. de Microsoft Satya Nadella a succinctement teasé le futur de Windows dans des termes plutôt alléchants. Le patron s’est montré enthousiaste à propos de « la prochaine génération de Windows », qu’il révèle être en train de tester depuis plusieurs mois. Windows est-il à l’aube de changements majeurs ? C’est en tout cas l’avenir que dessine Satya Nadella. Plus particulièrement, le chef d’entreprise promet que la prochaine version de son système d’exploitation offrira de nouvelles opportunités aux développeurs et aux créateurs en tout genre. « Bientôt, nous partagerons l’une des mises à jour les plus importantes de la décennie pour Windows afin de débloquer de nouvelles opportunités économiques pour les développeurs et les créateurs », esquisse Satya Nadella. « Je la teste depuis plusieurs mois, et je suis incroyablement excité à propos de la prochaine génération de Windows. Nous vous faisons la promesse de créer davantage d’opportunités pour tous les développeurs Windows d’aujourd’hui, et accueillerons tous les créateurs qui cherchent la plateforme la plus innovante, ouverte et nouvelle pour bâtir, distribuer et monétiser leurs applications. Nous avons hâte de vous en dire plus ». Si le patron de Microsoft se garde bien d’entrer dans les détails, on comprend déjà que le Microsoft Store jouera un rôle important dans la future itération de Windows. En dépit des efforts de Microsoft, on ne peut pas dire que le Microsoft Store soit actuellement le moyen le plus plébiscité par les utilisateurs pour se fournir en programmes et applications sur Windows. C’est la raison pour laquelle la firme de Redmond planche depuis plusieurs mois déjà sur une refonte complète de son magasin d’applications ; dotée d’une nouvelle interface promise comme plus avenante, mais qui marquera aussi de grands changements du côté de la philosophie de la plateforme. Lorsque Satya Nadella parle de « créer de nouvelles opportunités pour les développeurs et créateurs », il est probable qu’il s’agisse de conditions d’utilisation du Microsoft Store plus accueillantes pour les personnes concernées. Concrètement, cela pourrait permettre aux développeurs de référencer n’importe qu'elle application Windows sur le store de Microsoft. On le comprend : le Microsoft Store pourrait donc s’en retrouver bien plus garni qu’il ne l’est actuellement. Certaines rumeurs rapportent également que Microsoft pourrait accepter que ses utilisateurs installent des magasins d’applications tiers sur Windows. Ce faisant, les développeurs qui référenceraient leurs applications sur ces magasins tiers échapperaient à la commission de 15 % que Microsoft prélève sur les achats réalisés sur son store.



Windows 10 profite de Windows 10X

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10X Neo Surface

18

Mai

Windows 10X a été présenté par Microsoft comme une version moderne de Windows 10 capable de s’adapter aux besoins des appareils à double écran. Il était censé accompagner la tablette Surface Neo dévoilée en fin d’année 2019. Depuis les choses ont évolué et des changements ont eu lieu. La Surface Neo n’a toujours pas vue le jour tandis que la date de sortie de Windows 10X a été repoussée à plusieurs reprises. Un récent rapport à son sujet laisse même entendre que son lancement n’est plus d’actualité pour le moment. En clair il n’est pas impossible que Windows 10X soit « mort dans l’œuf» dans le sens où il ne verra jamais le jour. Ce changement de cap se justifierait par le souhait de Microsoft de se concentrer exclusivement sur la version complète de Windows 10. Cette hypothèse a du sens car ce système d’exploitation est désormais présent sur plus de 1,3 milliard d’appareils. De plus sa nature de « service » lui permet d’évoluer rapidement. Si un tel plan n’a pas été confirmé par Redmond, la firme a toute de même commencer à « migrer » certaines fonctionnalités 10X vers Windows 10. C’est du moins ce qu’avance une fuite. Par exemple certaines builds de Windows 10 publiées au travers du programme Windows Insider se sont dotées d’une nouvelle fonctionnalité. Il s’agit du « glisser» dans le centre de notifications de la barre des tâches. En parallèle Microsoft a également apporter des modifications et des ajouts à l’interface du bureau. Les bords arrondis sont apparus ainsi que certains menus flottants par rapport à la barre des tâches. Tout ceci est susceptible d’être proposé au grand public lors de lancement de Windows 10 21H2. Le déploiement devrait débuter à l’automne prochain. L’OS est aussi connu sous le nom de code Sun Valley. Il va s’agir d’une mise à jour de fonctionnalités « majeure » avec des tas de nouveautés. L’une des plus visible va concerner l’interface du bureau au travers d’une refonte majeur. A ce sujet Microsoft parle même d’un nouveau Windows.



M. à j. Microsoft 24 correctifs

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft Patch Tuesday

12

Mai

Microsoft déploie de nouvelles mises à jour cumulatives dont certaines visent Windows 10. Comme tous les Patch Tuesday, nous retrouvons des correctifs de sécurité. En parallèle des corrections de bugs sont aussi proposés. Microsoft corrige un total de 24 vulnérabilités dans Windows 10 20H1 et 20H2 dont trois sont jugées critiques. Nous avons aussi 16 vulnérabilités corrigées dans Windows 10 v1903 et v1909 dont 2 sont jugées critiques, 11 vulnérabilités corrigées dans Windows 7 (support payant) et 12 vulnérabilités corrigées dans Windows 8.1. Dans le détail les deux failles critiques colmatées dans 2004 (20H1) et 20H2 sont des vulnérabilités d’exécution de code à distance dont voici les identifications, CVE-2021-28476, CVE-2021-31194 et CVE-2021-31166. Les deux premières sont également présentes dans 1903, 1909 et Windows 8.1 tandis que la première touche aussi Windows 7. Tout ce petit monde est corrigé par différentes mises à jour KB dont KB5003233 pour Windows 7 SP1 et Windows Server 2008 R2 KB5003209 pour Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2 KB5003169 pour Windows 10 v1909 KB5003173 pour Windows 10 v2004 et 20H2



La plus grande M. à J. de Windows 10 ce précise

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10

10

Mai

Sun Valley, la prochaine version majeure de Windows 10 va introduire beaucoup de nouveautés. L’utilisateur va profiter d’une refonte de l’interface. Microsoft souhaite proposer du « modernisme », de l’aéré, de l’uniformisation et de la cohérence, le tout à l’aide du Fluent Design. L’environnement de Windows 10 va ainsi se mettre à jour sur plusieurs fronts. Depuis quelques mois le travail accompli par Microsoft prend forme au travers des différentes constructions publiées dans la cadre du programme Windows Insider. Récemment nous avons évoqué la nouvelle version de la police d’écriture Segoe UI. Cette mise à jour nommée “Segoe UI Variable” a pour objectif de l’adapter à différentes tailles d’écran afin d’améliorer la visibilité. Comme toujours ce changement est progressif mais le but est bien d’abandonner à terme l’actuelle version de Segoe UI. Le deuxième changement important dans le sens où il sera directement visible par l’utilisateur concerne les fenêtres. Nous l’avons déjà abordé à plusieurs reprises. Microsoft va déployer des bords arrondis afin d’adoucir le rendu. Les angles et les cassures disparaissent au profit de lignes « courbes et douces ». De manière plus générale, cette modification va concerner les boutons, les fenêtres d’applications et les éléments shell. Il y a quelques jours un nouvel ensemble d’icônes a fait son apparition. Ce n’est pas la première fois que Microsoft apporte des évolutions de ce côté-là mais cette fois l’objectif est plus intéressant. Il ne s’agit pas seulement de proposer des versions modernes et en harmonie avec la refonte globale de l’interface. Windows 10, anciennes et nouvelles icônes de Shell32.dll Le géant décide de remplacer des icônes qui n’ont pas bougé depuis l’ère….Windows 95. Et oui Windows 10 propose encore via Shell32.dll des icônes de cette époque. Nous avons des versions rajeunies de nombreux icônes comme celles de la mise en veille prolongée, des réseaux, de la mémoire ou encore des lecteurs de disque. Certains changements vont affecter des éléments “historiques” comme le menu démarrer et la barre des tâches. Le premier avec des coins arrondis se désolidarise. Il prend son indépendance ce qui soulage le rendu en apportant de « l’aérien » . La même approche est attendue avec des fenêtres indépendantes pour la gestion des options présentes dans le centre de notification. Windows 10 21H2 devrait également accueillir « Android ». Des indiscrétions en décembre 2020 ont avancé une prise en charge des applications Android sans le nécessité d’utiliser l’application « Mon Téléphone ». En clair, il n’est pas impossible qu’une prise en charge des applications Android à l’aide du Microsoft Store soit déployée. Le service permettrait de les télécharger et de les installer pour ensuite les exécuter directement sur le bureau.



La M.àj. Windows 10 annonce le dernier soufle de Flash Player

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10 supprime FlashPlayer

05

Mai

Microsoft vient d’annoncer une mise à jour Windows 10, KB4577586. Son but est de supprimer complètement Flash Player de Windows. Le logiciel d’Adobe sera une fois pour toute abandonné. Adobe a officiellement stoppé la prise en charge de Flash Player en janvier dernier. Depuis tous les navigateurs Internet ont pris du recul avec cette technologie. Microsoft se prépare à son tour à abandonner ce composant. Pour ce faire une mise à jour dédiée est prévue. Nommée KB4577586 ou encore “Update for Removal of Adobe Flash Player” elle fera partie du contenu de la mise à jour cumulative Preview du mois prochain puis des mises à jour cumulatives du mois de juillet. Son déploiement général sera alors enclenché. Cette mise à jour va s’adresser aux PC sous Windows 7, Windows 10 et Windows Server 2012. Microsoft explique : “ À partir de Juin 2021, KB4577586 alias la « Mise à jour pour la suppression d’Adobe Flash Player » sera proposée au travers de la mise à jour Preview pour Windows 10 v1809 et plus récente. Elle sera également proposée lors de la publication des prochaines mises à jour cumulatives.” Si vous souhaitez supprimer dès maintenant Flash Player, cette mise à jour KB4577586 est déjà disponible. Il est nécessaire de la télécharger et de l’installer manuellement. Elle est proposée sur Microsoft Update Catalog. A noter qu’elle n’est en réalité pas une nouvelle mise à jour. Elle a été déployée pour le première fois à l’automne dernier mais de manière optionnelle. En clair le géant l’a proposé en option. Cette approche était justifiée par le fait qu’à l’époque Flash Player était toujours pris en charge par Adobe.



Une M.àj. qui corrige des bugs gaming

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10CU Gaming Kir

26

Avril

La mise à jour KB5000842 a été introduite le 29 mars dernier. Publiée en dehors du Patch Tuesday, elle propose un tas de correctifs non liés à la sécurité. Elle vise les PC sous Windows 10 20H1 ou 20H2. KB5000842 est cependant facultative. En clair une intervention manuelle est nécessaire pour déclencher son téléchargement et son installation. Si une cinquantaines d’améliorations sont au programme, cette mise à jour est aussi à l’origine d’un bug. Des joueurs ont été victime de soucis de performance avec certains jeux vidéo. Le bug a été confirmé par Nvidia qui de son côté a conseillé sa désinstallation en attendant un correctif officiel. Microsoft confirme également cette situation problématique tout en précisant que quelques utilisateurs sont effectivement touchés par le problème. “Un petit sous-ensemble d’utilisateurs ont signalé une chute des performances dans les jeux après l’installation de cette mise à jour. La plupart des utilisateurs touchés par ce problème sont en mode plein écran ou sans bordure en utilisant deux moniteurs ou plus” La bonne nouvelle est qu’une solution existe. Elle ne passe pas par l’installation d’une autre mise à jour mais par la fonctionnalité KIR. KIR est la contraction de Known Issue Rollback. Son objectif est de permette à un PC de retrouver un environnement apte à une reprise d’activité si un problème se pose lors d’une mise à jour Windows. En clair il s’agit de la restauration d’une configuration précédemment de travail afin de se débarrasser du problème affectant Windows 10. “Ce problème est résolu à l’aide Known Issue Rollback (KIR). Veuillez noter qu’un retour à la normal peut nécessiter jusqu’à 24 heures pour que la résolution du probablement se déploie […] Le redémarrage de votre appareil peut aider à l’application plus rapide de ce correctif. ” A noter qu’à l’approche du prochain Patch Tuesday (11 mai) de nouvelles mises à jour cumulatives Windows 10 facultatives sont attendues la semaine prochaine.



Windows 10 une M.àj. problèmatique fidèle à lui même

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10U

19

Avril

Le Patch Tuesday d’avril 2021 a donné naissance à plusieurs mises à jour cumulatives Windows 10 dont KB5001330. Des rapports apparaissent autour de différents problèmes suite à son installation. Cela va de soucis de performance et un bug de profil utilisateur en passant parfais par un crash du PC. A l’occasion de sa grande maintenance mensuelle du mois d’avril 2021, Microsoft a déployé KB5001330 pour les PC sous Windows 10 20H1 ou 20H2. Il s’agit d’une mise à jour obligatoire de sécurité. Elle corrige plusieurs vulnérabilités. Microsoft colmate 79 failles dont 14 sont de gravité critique, 64 de gravité importante et une de gravité modérée. Selon plusieurs rapports, un nombre croissant d’utilisateurs rencontre des difficultés lors de l’installation. Dans certaines situations les problèmes apparaissent lors de l’installation. L’opération se solde par un échec avec l’un des messages d’erreur suivants 0x800f081f, 0x800f0984, 0x800f0922. La première erreur (0x800f081f) semble être la plus courante. Des utilisateurs des Surface Studio 2 ou Pro 7 avancent une installation se bloquant à 20% puis à 73% et enfin à 100% pour ensuite annoncer un échec. Dans d’autres cas plus rare, un bug malheureusement connu fait surface. Il crée un profil d’utilisateur. En clair un nouveau profil d’utilisateur fait son apparition lorsque le système d’exploitation se charge après l’application de la mise à jour. Lorsque cela se produit la situation est délicate et problématique car le profil de l’utilisateur (le vrai) ne peut pas être chargé. A noter que deux solutions peuvent résoudre cette situation. La premiere passe par la désinstallation de la mise à jour et la deuxième par le déplacement manuellement des fichiers utilisateur. Sur Reddit, des utilisateurs signalent que KB5001330 est à l’origine de problèmes avec les jeux. Ils sont multiples allant du plantage à des problèmes graphiques en passant par un effondrement des framerates. Une solution de contournement est disponible. Elle passe par la désinstallation de la mise à jour. Dans de plus rares cas, des utilisateurs sont victimes d’un plantage du PC avec à la clé un Blue Screen of Death (BSOD). Des problèmes de pilotes seraient en cause. Enfin il a aussi été observé des problèmes DNS et de dossiers partagés. Dentrix a confirmé que ces problèmes sont dus à la dernière mise à jour et a publié une solution.



Microsoft corrige des failles

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 Maj

14

Avril

Comme prévu Microsoft publie de nouvelles mises à jour Windows 10. Elles visent tous les versions de l’OS prises en charge. Etant dans le cadre d’un Patch Tuesday, le focus est la sécurité. Nous avons également quelques corrections de bugs. La grande maintenance mensuelle du géant du logiciel vient de débuter. Elle donne naissance à de nombreuses mises à jour cumulatives. Elles s’adressent à Windows 10 mais pas seulement puisque Microsoft propose une maintenance pour l’ensemble de son écosystème logiciel. Nous retrouvons ainsi des correctifs pour d’autres produits dont Azure, Exchange Server, Microsoft Office, Visual Studio et Visual Studio Code. Par contre attention plusieurs mises à jour ont des problèmes connus. 14 failles sont également corrigées dans d’autres éditions de Windows. Ainsi 55 vulnérabilités sont corrigées dans Windows 8.1 (14 sont jugées critiques et 41 importantes), 77 dans Windows 10 1903 et 1909 (14 critiques, 62 importantes et une modérée) et 79 dans Windows 10 2004 et 20H2 (14 critiques, 64 importantes et une de gravité modérée). Tout ce petit monde prend la forme de différentes mises à jour cumulatives KB. Si vous êtes sous Windows 7 SP1 ou Windows Server 2008 R2 en ayant souscrit une maintenance personnalisée, Microsoft déploie KB5001335 (Rollup mensuel) et KB5001392 (uniquement les correctifs de sécurité). Pour les PC sous Windows 8.1 ou Windows Servers 2012 R2 nous avons droit à KB5001382 (Monthly Rollup) et KB5001393 (uniquement les correctifs de sécurité). KB5001337 s’attaque à Windows 10 1909 contre KB5001330 pour Windows 10 version 2004 ou 20H2 ? Enfin d' autres mises à jours cumulatives de ce Patch Tuesday concernant Windows 10.



Microsoft fait son ménage de printemps pour Windows 10 !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10 Menage de printemps

02

Avril

Windows 10 s’accompagne en natif de nombreuses applications dont certains peuvent être considérées comme des « bloatware ». C’est par exemple le cas de Paint 3D ou 3D Viewer en raison de leur nature trop ciblée limitant ainsi leur popularité. De manière plus générale un nouveau PC Windows 10 s’accompagne généralement d’un tas d’application totalement inutiles. Certains sont des logiciels préinstallés avec l’OS et signés Microsoft et d’autres sont des applications tierces. Souvent tout ce petit monde n’apporte pas grand-chose hormis de ralentir le démarrage de la machine et d’occuper de l’espace disque. Microsoft a récemment pris la décision de faire un peu de ménage aux regards de la popularité de certaines applications. Paint 3D et 3D Viewer étant orientés vers la création peuvent être considérés comme des bloatware par certaines personnes. Du coup elles vont disparaitre du contenu natif de Windows 10 pour profiter de leur propre installation. Un bloatware désigne tantôt un logiciel utilisant une quantité excessive de ressources système, tantôt un logiciel accumulant une quantité importante de fonctionnalités disparates. Se dit également des logiciels pré-installés de force en plus du système d’exploitation sur un matériel neuf. Ce changement va se produire avec Windows 10 21H2. 3D Viewer et Paint 3D ne seront plus installés par défaut. Il sera nécessaire d’intervenir manuellement pour les télécharger à partir du Windows Store. Le géant va aussi supprimer le raccourci Objets 3D dans l’explorateur de fichiers. Enfin une autre modification est prévue L’utilitaire « Math Input Panel » va tirer sa révérence. Il permet l’écriture de formule mathématique afin de les insérer dans différents types de documents. Toutes ces modifications sont déjà en place dans les dernières builds proposées au travers du programme Windows Insider.



Cortana c'est fini

  Liste des news    Liste des new du mois  
Adieu Cortana

01

Avril

Clap de fin sur les supports mobiles pour Cortana. L'assistant personnel intelligent de Microsoft n'est désormais plus utilisable sur les smartphones et autres tablettes tactiles. Une bien triste conclusion pour une application qui ne s'est jamais vraiment imposée. L'été dernier, Microsoft annonçait le retrait progressif de Cortana des supports mobiles. En effet, la compagnie de Redmond a radicalement changé sa stratégie dans le domaine des assistants intelligents. Cortana se trouvait en concurrence frontale avec les propres assistants de Google et d'Apple, ce qui poussait naturellement l'utilisateur à favoriser ces derniers. Ainsi, à partir de ce mercredi 31 mars 2021, Cortana ne fonctionne plus sous iOS et Android. Toutes les fonctionnalités comme la création de listes et de rappels sont désactivées, mais peuvent toujours être consultées via la version Windows de l'assistant. Pour faire simple, l'application mobile ne fonctionne plus du tout. Comme nous l'avons mentionné précédemment, Cortana restera en activité sur Windows puisque Microsoft a décidé de se focaliser sur un usage à destination des professionnels. En effet, les entreprises peuvent accéder à différentes technologies via Cortana. Quant aux consommateurs lambda, ils ne sont clairement plus la cible de Microsoft dans ce domaine.



Les icônes de l'explorateur Windows 10 changent

  Liste des news    Liste des new du mois  
file explorer icons

25

Mars

Microsoft donne à l’explorateur de fichiers de Windows 10 une refonte visuelle avec de nouvelles icônes. Celles-ci sont plus colorées qu’avant, ce qui devrait permettre de les différencier plus facilement. Des modifications ont été apportées aux icônes système que vous trouverez dans l’Explorateur de fichiers, y compris la corbeille, les dossiers Documents et les périphériques tels que les lecteurs de disque. Récemment, Microsoft avait également mis à jour le design de son interface, notamment celle du menu Démarrer. Toutes ces refontes visuelles devraient permettre à Microsoft de simplifier son interface et de la rendre plus épurée. Le géant américain affirme également avoir modifié des éléments tels que l’orientation des icônes de dossier et des icônes de type de fichier par défaut. De nombreux éléments de l’Explorateur de fichiers reçoivent une nouvelle icône, ce qui signifie que l’aspect général de cet utilitaire va s’améliorer. En effet, la société propose de nouvelles icônes pour divers éléments de l’explorateur de fichiers, tels que le bureau, les documents, les téléchargements, les images, les lecteurs de disque et même la corbeille. Cette dernière est désormais plus tournée vers l’avant.



Le Bug d'imprimante réparé

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 1909

16

Mars

Microsoft semble avoir corrigé le bug d’impression affectant Windows 10 suite au dernier Patch Tuesday. Le correctif prend la forme d’une mise à jour, KB5001567. Son déploiement est en cours pour les PC sous 20H2 et 2004. La grande maintenance du mois de mars 2021 a donné naissance à plusieurs mises à jour cumulatives. Malheureusement certaines d’entre elles comme KB5000802, KB5000803 et KB5000808 pour Windows 10 sont à l’origine d’une défaillance liée à l’impression. Dans certains cas avec des PC utilisant des pilotes d’imprimante particuliers (Kyocera, Ricoh et d’autres) un écran bleu de la mort surgit. En clair le PC plante. Après la publication d’une solution temporaire, Microsoft déploie un correctif afin de corrigé ce bug « APC_INDEX_MISMATCH ». Ce Hotfix prend la forme de KB5001567 pour Windows 10 20H2. Cette mise à jour est par contre proposée en option, elle est facultative. Une intervention manuelle est nécessaire pour déclencher son téléchargement et son installation. Il faut se rendre à cette adresse Paramètres > Mise à jour et sécurité > Windows Update Une recherche des mises à jour doit faire apparaitre KB5001567 dans la liste des mises à jour qualité facultatives disponibles.



Windows 10 en avant pour Windows 10X

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10X Menudemarrer

04

Mars

Le géant du logiciel a prévu plusieurs rendez-vous autour de Windows 10. D’ici quelques semaines le déploiement de 21H1 va débuter. Cette mise jour sera modeste au point d’être prévue sous la forme d’une classique mise à jour cumulative au travers du service Windows Update. En parallèle une autre sortie est attendue. Cette fois beaucoup l’évoquent comme l’un des grands lancements de 2021. Windows 10X, le système d’exploitation pensé pour accompagner les appareils à double écran va prendre son envol. La crise sanitaire et différents retards ont cependant repoussé la sortie de ces appareils. L’OS fera donc ses débuts sur des ordinateurs plus classiques, en clair équipé d’un seul écran. Dans une récente intervention consacrée à Windows 10, Panos Panay chef produit chez Microsoft a titillé la curiosité des Fans. L’homme a brièvement évoqué Windows et l’avenir den restant vague. Il a indiqué que pour le moment Microsoft n’était pas encore prêt à latrès plate-forme en lâchant le mot « incroyable » tout e parler de tout cela. Panos Panay a par contre évoqué l’avenir comme « la prochaine génération de Windows». De quoi s’agit-il ? Est-ce un indice que de grands changements sont à l’horizon pour la plate-forme ? Nous savons que Microsoft travaille sur une grande mise à jour Windows 10. Connue sous le nom de code Sun Valley, elle sera proposée à l’automne prochain. En parallèle une nouvelle version de Windows 10 sera lancée au printemps, Windows 10X. Le marché visé est normalement le secteur de l’éducation et de l’entreprise. Windows 10X ne sera pas disponible comme un système d’exploitation autonome, mais comme un OS préchargé sur certains appareils lancés par les partenaires de la firme. L’intervention de Panay confirme que Microsoft prévoit d’en dire plus sur Windows mais sans donner la moindre date. La question est maintenant de savoir où et quand ces annonces auront lieu.



Microsoft prépare nos machines pour une M.àj.

  Liste des news    Liste des new du mois  
Pre MAJ Windows10

15

Fevrier

La prochaine mise à jour majeure de Windows 10 est en approche et pourrait arriver aux environs du mois d'avril. Afin de permettre une transition en douceur, Microsoft publie à nouveau son correctif KB4023057. Il est important, car a pour but d'améliorer la fiabilité des composants du service Windows Update, qui est vital pour la mise à jour majeure du système. Ainsi, il fait le ménage dans la base des registres, répare des fichiers systèmes corrompus et nettoie le support de stockage principal pour libérer suffisamment de place pour installer de la mise à jour. Il pourra dans certains cas procéder à la compression de fichiers pour gagner de la place, voire réinitialiser la base de données du service Windows Update. Ce correctif concerne quasiment toutes les versions de Windows 10 pour le grand public : 1507, 1511, 1607, 1703, 1709, 1803, 1809, 1903, 1909, 2004 et 20H2. Microsoft indique qu'il sera déployé progressivement sur les machines et installé automatiquement en cas de besoin. L'éditeur rappelle enfin que chaque version de Windows a, en théorie, une durée de vie de 18 mois et qu'il faut mettre à jour un système en fin de vie pour continuer à recevoir des mises à jour de sécurité.



M.àJ. Windows 10 petit à petit

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 la mise a jour Fevrier

04

Fevrier

KB4598291 est proposée de manière facultative. Le géant procède à des tests afin de s’assurer que tout fonctionnera comme prévu lors de la grande maintenance mensuelle du mois de février. Cette mise à jour vise les ordinateurs sous Windows 10 2004 et 20H2. Elle s’accompagne d’une longue liste de corrections de bugs. L’un d’eux s’attaque à un problème empêchant l’ouverture d’un document stocké sur le bureau. En parallèle nous avons un correctif concernant un plantage d’un périphérique si un jeu est lancé en plein écran ou en mode tablette. De même le bug indiquant que certains PC sous Windows 10 Éducation ne sont plus activés est corrigé. Enfin Microsoft annonce avoir résolu le problème déclenchant l’ouverture de l’interface Alt+Tab et le passage à une fenêtre différente. Enfin l’option “Extraire Tout” est de nouveau disponible pour les archives en ligne. Cette mise à jour s’accompagne de deux problèmes connus et non résolus. Ils ne sont pas nouveaux. Le premier concerne les certificats. Le géant du logiciel annonce que des certificats peuvent disparaitre suite à une mise à niveau. L’installation d’une version plus récente de Windows 10 peut entrainer ce dysfonctionnement. Le problème est issu de précédentes mises à jour cumulatives publiées par la société. Dans le détail il s’agit des mises à jour de septembre 2020 et plus récentes. Dans ce contexte les certificats système et utilisateur peuvent être perdus. KB4598291 est disponible via le service Windows Update. Elle est proposée de manière facultative. Il faut intervenir manuellement pour déclencher son téléchargement et son installation.



Encore une nouvelle version Windows 11

  Liste des news    Liste des new du mois  
Screenshot on Windows 11

23

Juillet

Il s'agit déjà de la quatrième version de preview publique mise à disposition par Microsoft depuis l'annonce officielle de la sortie à venir de Windows 11. Elle apporte son lot de nouveautés, d'améliorations et de correctifs. Le système d'exploitation continue sa refonte visuelle avec un élément spécifique de la barre des tâche, ce que l'on appelle le System Tray, l'interface qui se développe en cliquant sur la flèche pour dévoiler un plus grand nombre d'icônes (applications en arrière-plan, accès aux options de stockage ou audio…). Celui-ci dispose désormais d'une esthétique plus moderne en accord avec le reste de l'UI de Windows 11. Toujours dans la barre des tâches, l'outil de calendrier n'est plus indépendant. Il est désormais associé au centre de notifications, et son ouverture et sa fermeture sont donc désormais liées à ce dernier. Enfin, Microsoft a déployé un nouveau système d'alerte pour prévenir l'utilisateur qu'il se passe quelque chose dans l'une de ses applications. Vous pouvez avoir un aperçu de ce design ci-dessous.



Une nouvelle faille zero-day dans Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10 ZeroDay

22

Juillet

C'est une nouvelle tuile pour Windows 10. Plusieurs versions du système d'exploitation présentent une vulnérabilité d'élévation des privilèges, une faille zero-day de sécurité dévoilée par Microsoft le mardi 20 juillet. Celle-ci permet à un utilisateur qui n'est pas administrateur de lire des fichiers sensibles justement réservés aux administrateurs. Pour l'instant, Microsoft ne propose pas de correctif au public, mais seulement une « solution de contournement ». Après PrintNightmare, voici HiveNightmare, ou SeriousSAM. Surnommée ainsi par les chercheurs (c'est plus sexy que son nom de code CVE-2021-36934), cette vulnérabilité de type zero-day (une faille non-résolue qui prend par surprise les développeurs) consiste en une élévation des privilèges liés à des listes de contrôle d'accès trop permissives sur plusieurs fichiers système, y compris la SAM, la base de données du gestionnaire des comptes de sécurité. Satnam Narang, ingénieur de recherche chez Tenable, nous explique plus simplement que la vulnérabilité « permet aux utilisateurs non administrateurs de lire des fichiers sensibles qui sont normalement réservés aux administrateurs ». Microsoft, de son côté, précise que si un individu malveillant parvient à exploiter cette faille, il pourrait exécuter du code arbitraire avec les privilèges SYSTEM. Autant dire que l'attaquant aurait toute la liberté d'installer des programmes, d'afficher, de modifier, de prélever ou de supprimer des données sur et de votre ordinateur. Sans oublier qu'il pourrait carrément créer un nouveau compte, en s'octroyant tous les droits d'utilisateur. Microsoft n'a pour l'instant pas publié de correctif. En revanche, la firme à la fenêtre propose aux utilisateurs des solutions de contournement. D'abord, Microsoft conseille de restreindre l'accès au contenu de l'adresse « %windir%\system32\config », en exécutant la commande « icacls %windir%\system32\config\*.* /inheritance:e » via l'invite de commande ou Windows PowerShell. Ensuite, il est conseillé de supprimer les clichés instantanés (aussi connus sous le nom de « Versions précédentes ») du service VSS du système. Pour cela, il faut supprimer tous les points de restauration système et volumes Shadow qui existaient avant de restreindre l'accès à « %windir%\system32\config », puis de créer un nouveau point de restauration système. Pour empêcher l'exploitation de la vulnérabilité par un attaquant, Microsoft conseille aux utilisateurs de restreindre l'accès et de supprimer les clichés instantanés/versions précédentes.



Intel dévoile la date de sortie Windows 11

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows11 Octobre Intel

19

Juillet

Bientôt un mois que Microsoft a dévoilé officiellement le successeur de Windows 10 et que les premières builds de ce nouvel OS ont été diffusées aux membres du programme Windows Insider. Un mois et toujours aucune nouvelle de la date de sortie envisagée par l'éditeur. Si Microsoft garde le silence à propos de cette date de sortie, plusieurs « sources » ont permis de réduire la fenêtre au mois d'octobre. Ainsi, divers fiches produits en provenance de Walmart évoquent clairement une sortie courant octobre, sans doute plutôt dans la seconde quinzaine du mois. Dernièrement, ce sont des documents en provenance de chez Intel qui ont donné l'information la plus fiable. Dans les notes de version de ses pilotes 30.0.100.9684, le fondeur souligne lui aussi l'arrivée de Windows 11 au cours du mois d'octobre. Sur Twitter, Brandon LeBlanc, un responsable de Microsoft, a précisé que Windows 11 continuera à utiliser le même système de dénomination pour les sorties / mises à jour que nous connaissons sur Windows 10. Octobre 2021 devrait donc voir débarquer à la fois ce fameux Windows 11 et une importante mise à jour (la 21H2) pour Windows 10. Notons cependant que la sortie de Windows 11 ne devrait pas se faire en une seule « vague ». Ainsi, le mois d'octobre pourrait bien ne concerner que la vente de nouvelles machines. La sortie de l'OS « pour tout le monde » pourrait n'intervenir que quelques mois plus tard, début 2022. Enfin, rappelons que contrairement à Windows 10, Windows 11 ne bénéficiera que d'une mise à jour majeure chaque année. Une mise à jour qui interviendra plutôt en fin d'année alors que Windows 10 recevait aussi une grosse mise à jour « de printemps ».



De Windows 7 à Windows 11 un reset obligatoire

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows11 installation sur W7 propre obligatoire pour son fonctionnement

07

Juillet

Microsoft apporte quelques informations concernant Windows 11 et les PC Windows 7 éligibles. Il ne sera pas possible de mettre à niveau son PC. Une installation à partir de zéro sera nécessaire. Windows 7 a été abandonné par Microsoft en janvier 2020. Depuis cet environnement est livré à lui même. Il n’est plus la cible de mise à jour de sécurité et de correction de bug. Cette situation ne l’empêche pas de rester populaire en particulier pour des raisons de compatibilité des applications (périphérique non compatible ou logiciel n'existant pas sous windows 10). Dans de nombreux cas des mesures de sécurité supplémentaires ont été mises en place tandis que Microsoft propose de son coté une maintenance personnalisée mais payante. Microsoft espère toutefois que Windows 11 sera l’élément déclencheur d’un abandon massif de Windows 7. L’opération sera probablement un défi pour les anciens ordinateurs et une mauvaise nouvelle ne va pas arranger les choses. Microsoft précise : “La plupart des appareils disponibles à l’achat seront concernés par une mise à niveau vers Windows 11. Vous aurez la possibilité de mettre à niveau, de nettoyer l’installation ou de réimager les appareils Windows 10 pour passer à Windows 11. Pour les appareils Windows 7 qui répondent à la configuration matérielle requise, vous devrez nettoyer l’installation ou la réimagerie pour accéder directement à Windows 11.” Tout ceci va complexifier la tâche car le processus réclame du temps en particulier pour la sauvegarde des données. Windows 11 devrait débarquer en tant que mise à niveau gratuite pour les appareils éligibles dans les derniers mois de 2021.



Windows 11 déjà sur un smartphone ! Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 11 sue smartphone

30

Juin

Windows 11 continue de faire parler de lui. Un développeur a tenté d'installer le système d'exploitation de Microsoft sur un smartphone. Et il a réussi ! Reprenant de nombreux éléments d'interface de Windows 10X, une version de l'OS pensée pour les appareils et configurations à plusieurs écrans ou pour l'usage tactile grâce au mode tablette, Windows 11 s'accommode logiquement à de nombreux form factor ainsi qu'aux tailles et ratios d'écran. Pour la science, Gustave Monce, un développeur, a voulu savoir ce que pourrait donner Windows 11 sur un mobile, en l'occurrence un Microsoft Lumia 950 XL sorti en 2015 et qui n'est plus commercialisé depuis 2017. Il a pour cela compilé une build ARM de Windows 11 en utilisant les images UUP. Et surprise ! Windows 11 fonctionne plutôt bien sur l'appareil. L'interface s'adapte correctement à la capacité d'affichage du smartphone , et la fonction tactile est supportée. Le menu « Démarrer » s'ouvre normalement, il est possible de naviguer dans l'explorateur de fichiers et dans les paramètres, d'accéder au nouveau centre d'action qui remplace le panneau de notification… On remarque tout de même que le Lumia 950 XL ne répond pas du tout à la configuration minimale requise communiquée par Microsoft pour Windows 11. Par exemple, le smartphone est équipé d'un écran de 5,7 pouces alors que Windows 11 n'est pas censé prendre en charge les appareils doté d'une dalle de moins de 9 pouces. Il faudra toutefois peut-être passer par un autre moyen que Windows Update pour l'installer. Et la qualité de l'expérience utilisateur ne pourra bien sûr pas être garantie. On voit d'ailleurs dans la vidéo que le Lumia 950 XL n'est pas particulièrement réactif.



Windows 11 est disponible dans le programme Insider

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows11 Widgets

29

Juin

Nous y sommes, Microsoft vient de publier la toute première Preview de Windows 11. Elle est proposée dans le cadre du programme Windows Insider. Le système d’exploitation est disponible en téléchargement uniquement sur le canal DEV. Cette première “Preview” porte le numéro 22000.51. Elle propose la quasi-totalité des nouveautés présentées par Microsoft le 24 juin dernier. Il manque cependant Teams et la prise en charge des applications Android. L’un des faits les plus marquants concerne l’interface avec des changements importants. Il est possible de découvrir le nouveau menu démarrer inspiré de celui de Windows 10X, le widgets, le nouveau Microsoft Store et bien d’autres choses. Par contre attention nous sommes sur le canal DEV au travers d’une version préliminaire de Windows 11. Le système d’exploitation ne peut pas être considéré comme stable. Il ne serait pas prudent de l’utiliser sur une machine de production. La probabilité de bugs est importante. Microsoft donne une liste des problèmes déjà connus et volumineuse.



Windows 11 exclus de nombreuses configurations

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 11 configuration TPM

28

Juin

Lorsque Microsoft a présenté officiellement Windows 11, la firme a indiqué que l’un des critères d’éligibilité au nouvel OS était la technologie TPM (Trusted Platform Module) 2.0. Malheureusement, ce prérequis risque bien d’exclure bon nombre de PC DIY actuellement utilisés. En effet, dans la liste des CPU pris en charge par Microsoft, ne figurent pas les Ryzen 1xxx ainsi que les Intel Core sortis avant ceux de 8e génération (Coffee Lake). Le module de plateforme sécurisée (TPM) joue un rôle dans l’authentification et le chiffrement de certaines données. Théoriquement obligatoire sur tous les systèmes certifiés Windows depuis 2015, le TPM n’est pas toujours activé par défaut ni présent sur toutes les machines, notamment celles issues du marché DIY. Pour vérifier si votre système en bénéficie, entrez « tpm.msc » dans la zone de recherche Windows ; si le message ci-dessus apparaît, vous devrez faire un tour dans les paramètres BIOS relatifs à la sécurité pour voir s’il est possible d’activer le TPM. Vous pouvez également tester la comptabilité de votre machine avec Windows 11 via un utilitaire présent sur le site de Microsoft (en bas de page). Comme mentionné ci-dessus, les PC équipés d’un processeur un peu ancien mais toujours performant n’auront pas droit à Windows 11. En effet, la liste dévoilée par Microsoft s’arrête aux processeurs Coffee Lake (série 8000) du côté d’Intel, Ryzen de 2e génération du côté d’AMD : les populaires Ryzen 1xxx ou des puces Intel telles que Core i7-7700K ne permettront donc pas de profiter de Windows 11. Qu'elle mauvaise nouvelle !



Microsoft invite Steam & Epic Games sur Windows Store

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows store 11 Epic Steam

28

Juin

Depuis l'officialisation de Windows 11 par Microsoft, l'un des éléments clés de la communication de l'éditeur est la fameuse boutique Windows Store, laquelle doit être largement remaniée pour être plus attractive. Il a déjà été question de s'ouvrir aux application Android via la technologie Intel Bridge, mais Microsoft semble vouloir aller beaucoup plus loin, et à nos confrères de The Verge, Panos Panay, Chief Product Officer chez Microsoft, a semblé ne pas avoir de limite quant aux futurs partenaires. « Bien sûr, cela signifie que si d'autres veulent venir sur notre Store, ils sont les bienvenus. À dire vrai, ils sont même encouragés à venir, et c'est pour cela que nous mettons en place ces nouvelles politiques. » Panos Panay vise ainsi clairement des plateformes comme Steam ou l'Epic Games Store. Avec les années, Steam est devenue une boutique majeure sur Windows, et Panay semble envisager un Windows Store sur lequel les utilisateurs trouveraient l'application qu'ils souhaitent, peu importe sa provenance originelle. « Je veux vraiment que vous puissiez vous rendre sur le magasin, que vous y tapiez l'application et que vous obteniez l'application que vous voulez » précise enfin Panos Panay. Quel utilisateur PC n'a pas pesté contre la multiplication des boutiques, des plateformes et des applications consacrées alors qu'à côté des poids lourds, chaque éditeur de jeux vidéo y va de sa solution ? Rappelons qu'il y a seulement quelques jours, Microsoft avait expliqué qu'il ne prendrait pas la moindre commission si un développeur décidait d'utiliser son propre système de paiement au sein d'une application. Les jeux vidéo, et ce, alors que Microsoft avait justement annoncé une baisse, mais pas une suppression, de ses commissions sur les jeux vidéo de 30 à 12 % à compter du 1er août. Une déclaration qui a mis la pression sur Steam, justement.



Les Apps Android tourneront sur Win 11

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows store 11

25

Juin

C'est l’une des nouveautés qui a fait le plus parler durant la présentation de Windows 11 hier : la prise en charge des applications Android. Pour commencer, celles-ci seront trouvables sur le Microsoft Store dans une nouvelle section Amazon Appstore. Microsoft a confirmé que des applications aussi connues que TikTok, Kindle ou encore Uber seront disponibles. En pratique, celles-ci devraient s'intégrer au système de la même façon que les autres applications Windows. Microsoft répond ainsi à Apple qui permet aux possesseurs de Mac M1 d'utiliser des applications iPhone et iPad sur leur ordinateur. La diversité d'Android amène cependant Microsoft à adopter une stratégie différente : son objectif est d'intégrer les différentes boutiques d'applications Android à Windows. Cela commence par l'Amazon Appstore, l'une des plus grandes boutiques derrière Google Play, mais l'éditeur veut également en attirer d'autres (il y a potentiellement le Galaxy Store, l'AppGallery de strong>Huawei, F-Droid spécialisé dans l'open source…). Ce nouveau système risque toutefois d'être assez contraignant pour l'utilisateur. D'après les explications données par Panos Panay, le responsable de Windows 11, au Wall Street Journal, on pourra consulter le catalogue de l'Amazon Appstore depuis le Microsoft Store, mais quand on voudra télécharger sa première app Android, il faudra télécharger l'Amazon Appstore en tant qu'app à part entière puis se connecter avec son identifiant Amazon. TikTok sur Windows 11. S’il y a plusieurs boutiques disponibles, on peut craindre que le Microsoft Store se transforme en usine à gaz. Tout n'est pas clair pour le moment, il faudra attendre de voir comment Microsoft fait fonctionner tout cela ensemble. On ne sait pas bien non plus comment vont fonctionner les commissions pour les apps Android : Microsoft va-t-il préleve post-compilateur » dont on ne sait pas encore grand-chose. Panos Panay promet en tout cas que les apps Android tourneront de manière « fluide et transparente ». Il n'y a priori pas de craintes à avoir côté compatibilité : Intel Brr quelque chose en plus de la commission des boutiques mobiles ? De même, l'éditeur n'a rien annoncé sur sa manière d'intégrer les applications nécessitant un GPS, un gyroscope ou des contrôles tactiles. Mais alors, comment ces applications vont-elles tourner ? Intel explique que ces applications vont fonctionner grâce à Intel Bridge, un « environnement d'exécutionidge fonctionnera aussi bien avec les processeurs Intel qu'AMD. Reste à voir comment cela va se dérouler dans les faits et si les performances seront au rendez-vous. Même chez Apple qui gère tout de bout en bout, les applications iOS peinent à se fondre parfaitement dans macOS.



Microsoft a présenté Windows 11 Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 11 annonce par Microsoft

25

Juin

Jeudi 24 juin, Microsoft tenait une conférence virtuelle afin de présenter « l'avenir de Windows ». Sans surprise, tant les fuites ont été nombreuses les jours précédents l'événement, il s'agit bien de Windows 11. Voici tout ce que l'on a (ré)appris sur le nouveau système d'exploitation. Notez qu'une seconde conférence aura lieu plus tard ce soir, à 21 h. Celle-ci se destinera avant tout aux développeurs et devrait notamment faire mention du nouveau Microsoft Store, dont le modèle économique doit évoluer. Avec Windows 11, Microsoft souhaite proposer un produit à la fois orienté productivité et confort, avec une solution familière pour les utilisateurs, mais améliorée par petites touches. Cela passe tout d'abord par une nouvelle apparence inspirée de feu Windows 10X, tout en menus arrondis, en transparence et en nouveaux thèmes et icônes. Comme promis, Microsoft a notamment pensé aux personnes utilisant plusieurs fenêtres et écrans. Avec l'outil Snap Layouts notamment, il sera possible de mettre différentes fenêtres côte à côte comme vous le souhaitez via une zone dédiée. La plupart des outils pensés pour arranger au mieux ses fenêtres devraient également mieux s'adapter aux périphériques utilisés et aux actions des utilisateurs afin de pouvoir aisément interrompre/reprendre son travail. Le mode tablette notamment a été repensé pour mieux s'adapter aux différents scénarios d'utilisation. Annoncé comme plus rapide, Windows 11 profitera notamment de mises à jour Windows Update plus petites et qui s'exécuteront en tâche de fond. Le menu Démarrer est quant à lui annoncé comme étant « basé sur le Cloud » afin de proposer des résultats toujours plus pertinents en se basant sur les fichiers locaux, sur le Net et sur OneDrive. Adieu également les live tiles. Autre véritable « nouveauté » : le retour des widgets (météo, actualité…) entamé depuis peu avec Windows 10 sera bien là, via un large panneau latéral qu'il sera possible de réarranger et de mettre en plein écran. Le tout sera « propulsé par IA ». Côté gaming, rien de bien nouveau sous le soleil en dehors des arrivées du auto HDR et de la technologie Direct Storage en provenance de la Xbox Series X. Le Xbox Game Pass et DirectX 12 Ultimate sont bien entendu toujours là. Le Windows Store fait totalement peau neuve. Outre un léger redesign et la volonté d'aider les développeurs à y proposer leurs applications sous toutes leurs formes (PWA, Win32, UWP…), il proposera notamment un encart divertissement regroupant tout le contenu de différents services de streaming dans un seul endroit. Mais la plus importante annonce est la suivante : les applications Android devraient pouvoir fonctionner directement dans Windows 11, directement depuis la barre des tâches ou le menu Démarrer. Windows 11, qui sera proposé sous la forme d'une mise à jour gratuite pour les possesseurs de Windows 10, n'a en revanche pas eu le droit à une date de sortie. Nul doute que de multiples versions bêta seront proposées dans les mois à venir.



Windows 11 ne seras pas qu'une simple Mise à jour

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows11 Microsoft plus performant

21

Juin

Une fuite est à l’origine de la publication d’un premier ISO d’installation de Windows 11. Cette version bêta du système d’exploitation a été testé avec un processeur hybride. Face à Windows 10, les performances s’améliorent. Microsoft semble avoir optimiser Windows 11 pour les processeurs hybrides. De récents tests dévoile que les performances des processeurs « hybride » s’améliorent face à Windows 10. Dans le détail les tests ont été menés avec une puce Lakefield d’Intel. Cette avancée devrait encore profiter d’optimisation d’ici le lancement de la version finale de Windows 11. Le Core i7-L16G7 est une puce Lakefield mariant un « gros » cœur et de 4 petits cœurs. Nous sommes face à une approche similaire à celle proposée par la puce M1 d’Apple. Ses performances sous Windows 11 augmentent entre 2 et 8% face à celles constatées sous Windows 10. Les tests ont été menés avec plusieurs benchmarks dont GeekBench 5, Cinebench R23 et PCMark 10. Ces améliorations sont intéressantes car elles devraient profiter à la prochaine génération Core Alder Lake et à leurs successeurs Raptor Lake.



Windows 11 c'est pas fini avec Windows SE

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows11SE

18

Juin

Windows 11 a fait beaucoup parler de lui cette semaine. Il semble que Microsoft travaille également sur le successeur de Windows 10 en mode S, « Windows 11 SE ». Tout est allé très vite depuis quelques jours. Une fuite est à l’origine de la publication d’un ISO d’installation de Windows 11. Nous avons vu ensemble comment récupérer ses fonds d’écran 4K et comment créer à partir de cet ISO une clé d’installation. Ce système d’exploration a confirmé les différentes spéculations autour de Sun Valley, la seconde mise à jour de fonctionnalités Windows 10 de 2021. Nous avons déjà découvert le nouveau menu Démarrer, une nouvelle barre des tâches et des changements dans l’interface du bureau. De nouvelles trouvailles autour de cette version bêta de Windows 11 montrent que Microsoft travaille sur des déclinaisons de son OS. Une édition au nom de “SE a fait son apparition. A première vue ce Windows 11 SE se dessine comme la nouvelle version de Windows 10 Mode S. Il est intéressant de noter que le suffixe « SE » n’est pas une nouveauté chez Redmond. A l’époque de Windows 98 le géant a été à l’origine d’un Windows 98 Special Edition (SE). Il est possible que Windows 11 SE soit un OS limité et léger. L’actuelle version “bêta ne fonctionne pas avec le Microsoft Store. L’une des bonnes nouvelles et que les applications Win32 ne sont pas bloquées, ce qui n’est pas le cas pour Windows 10 mode S.



La gratuité de Windows 11 et les rétro M.à.j toujours d'actualité

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 11 beta desktop

16

Juin

Alors que la conférence de Microsoft est toujours fixée au 24 juin prochain, des images de Windows 11 ont déjà fuité sur la toile. En réalité, c’est carrément une préversion du système qui est dores et déjà disponible en téléchargement. De quoi se faire une idée des futurs changements… mais aussi de la politique de mise à jour du système. Les différents visuels, sons et autres fonds d’écran de Windows 11 font déjà beaucoup parler d’eux. Il faut dire que cette nouvelle version est très attendue des utilisateurs, puisque Windows 10 soufflera bientôt ses six bougies ! Les nouveautés en terme de design sont au centre de l’attention, mais la politique de mise à jour de Windows 11 est peut-être plus importante encore. Et il semble que cette dernière est relativement souple. La mise à jour vers Windows 11 sera effectivement gratuite pour les utilisateurs de Windows 10, 8.1 et 7. Si la gratuité depuis Windows 10 n’est pas tant une surprise, voir apparaître des versions plus anciennes comme Windows 7 est une bonne nouvelle. D’autant plus que cette version n’est plus supportée, il est alors vivement conseillé de la mettre à jour et d'être patient encore quelques mois.



Fuite d'images et plus de Windows 11 Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows11

16

Juin

L'interface de Windows 11 fuite en long, en large et en travers. The Verge a publié des captures d'écran nous montrant de nombreux éléments de l'UI de la nouvelle version du système d'exploitation, qui doit être annoncée officiellement le 24 juin prochain. Comme prévu, Windows 11 s'inspire largement de l'interface de Windows 10X, la version de l'OS en développement depuis des années qui devait propulser des ordinateurs à plusieurs écrans ou à dalle tactile et qui a été mise de côté. Windows 11 est donc son successeur spirituel. On remarque que les fenêtres sont très arrondies, apportant une touche de modernité à l'UI. La barre des tâches a été repensée, les raccourcis vers les applications sont centres (Comme sur MacOS tiens !). Mais on trouve toujours le centre de notification et l'accès à certains services en bas à droite. Notons que le bouton du menu Démarrer ne fait plus bande à part tout à gauche, mais rejoint ses collègues au centre de la barre des tâches. Le menu Démarrer justement, qui a subi une sévère refonte. Il est bien plus épuré, affichant moins de contenus à l'écran. Lui aussi quitte son coin inférieur gauche pour se recentrer au milieu de l'écran. Il permet toujours d'accéder aux fichiers récents et aux applications attachées, mais ces dernières abandonnement leur forme de tuile. Comme d'habitude, le menu Démarrer offre la possibilité d'éteindre, de redémarrer ou de mettre en veille l'appareil. L'explorateur de fichiers est peut-être l'un des éléments d'interface qui a le moins évolué. L'esthétique générale a été modifiée pour mieux répondre au nouveau design de Windows et proposer une expérience homogène et unifiée à l'utilisateur, mais celui-ci semble fonctionner exactement de la même manière. Il existe d'autre images du système que je vous laisse la joie de chercher... mais voici une petite vidéo qui résume tout.



Windows 11 la mise à jour (Sun Valley)

  Liste des news    Liste des new du mois  
nouveau windows 11

15

Juin

Windows 10 s'apprête à tirer sa révérence. La mise à jour Sun Valley qui doit renouveler l'interface du système d'exploitation et ajouter moult fonctionnalités devrait en fait être un passage vers Windows 11. Depuis la sortie de Windows 10, Microsoft a suivi un calendrier de mises à jour relativement régulier à coup de deux mises à jour de fonctionnalités majeures par an, qui se sont transformées ces derniers temps en une mise à jour mineure au premier semestre suivie d'une mise à jour de plus grande envergure au second semestre de l'année. La prochaine mise à jour attendue, que l'on a longtemps surnommée « Windows 10 Sun Valley », serait en fait bien plus importante que ce à quoi l'on pouvait penser au préalable puisque la firme de Redmond s'apprêterait en réalité à changer de génération et basculer de Windows 10 à Windows 11. Un choix qui soulève bien des interrogations, surtout que Microsoft avait annoncé à la sortie de Windows 10 qu'il s'agirait de la dernière version de l'OS. C'est pourquoi nous vous proposons de faire un point sur ce que l'on sait à ce sujet pour le moment. Reste à savoir vers quelle nomenclature va se tourner Microsoft avec cette nouvelle version de son système d'exploitation. Si l'on parle beaucoup de Windows 11 jusqu'ici, c'est parce qu'il s'agit d'une suite logique après Windows 10. Le nom véritable de cette mouture à venir est encore inconnu. Quelques indices ont tout de même été laissés par l'éditeur suggérant que c'est bien un Windows 11 qui s'apprête à débarquer sur nos ordinateurs. La mise à jour Sun Valley (21H2) va apporter de grands changements au système d'exploitation pour ordinateur de Microsoft, mais cela ne devrait pas remettre en cause sa date de sortie. Comme tous les updates majeurs de Windows 10 lancés au second semestre, la nouvelle version de l'OS devrait être proposée au grand public aux alentours des mois d'octobre et novembre. Une conférence de présentation sur le futur de Windows est prévue pour le 24 juin prochain à 17 h (heure de Paris). Il est quasiment assuré que Microsoft en profitera pour officiellement annoncer Windows 11 et nous faire découvrir toutes ses nouveautés, mais il s'agit d'une présentation car on connait les lenteurs de Microsoft à sortir un nouveau produit jusqu'à même annuler des projets (ex Surface Duo, Windows 10x etc...). Les utilisateurs se sont habitués à ne plus avoir à passer à la caisse et revenir à un modèle économique payant pour une mise à niveau aurait sans doute du mal à passer auprès de nombreux utilisateurs. L'un des apports majeurs de Windows 11 sera une refonte totale de l'interface. Pour cela, cette nouvelle version du système d'exploitation va grandement s'inspirer de Windows 10X, un projet d'OS qui devait équiper des appareils disposant de plusieurs écrans ou de PC portables embarquant une dalle tactile et qui a finalement été mis de côté par Microsoft. Les coins des différentes fenêtres et des menus vont s'arrondir, apportant à Windows 11 une bonne dose de modernité. La barre des tâches va s'améliorer avec un focus mis sur les menus flottants permettant d'enclencher des actions rapides. Le centre de notifications va également être remanié, reprenant à la fois bon nombre d'éléments de celui de Windows 10, mais intégrant quelques nouveautés venues de Windows 10X. De nouvelles icônes vont faire leur apparition avec la mise à jour vers Windows 11. Là encore, l'objectif est de moderniser l'interface du soft, qui se repose encore aujourd'hui sur des éléments d'UI très vieux. Microsoft veut uniformiser l'ensemble de son interface pour que celle-ci devienne enfin homogène. Sur Windows 10, nous avons méli-mélo d'éléments d'interface venant de Windows 8, 7, Vista voire d'une version antérieure. L'update Sun Valley doit aussi procurer un nouveau widget dans la barre des tâches affichant la météo et la température locales. En cliquant dessus, l'utilisateur voit s'afficher une fenêtre dans le coin supérieur droit de l'écran avec des articles de presse d'actualité, des résultats sportifs, le cours de la Bourse. Voilà du grand changement au programme, la seule incertitude reste le nom de cette mise à jour, et si Windows 10 change de nom s'est peut-être pour permettre contrairement à ce qu'ils avaient annoncé pour Windows 10, repartir du bon pied, presque de zéro sur une nouvelle base différente de tous les autres Windows.



Microsoft ne vois que par Windows 11 Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 11

11

Juin

Il fut un temps ou Windows 10 devait resté le dernier système Windows avec uniquement des mises à jours évènementiels, mais il n'y a pas que les imbéciles qui ne change pas d'avis, mais a un tel point qu'il en devient une obsession du chiffre 11 chez Microsoft et ses équipes. Microsoft publie une vidéo de 11 minutes nous invitant à un événement diffusé le 24 juin à 11 heures pour présenter Windows… 11 ? 11 minutes de vidéo, pour annoncer un certain Windows… 11 ? Ce 24 juin, Microsoft organise un événement d’ampleur concernant son célèbre système d’exploitation, mais la firme se garde bien de révéler son contenu, laissant la place à toutes les spéculations. D’après certains bruits de couloir, Microsoft en profiterait notamment pour révéler un certain Windows 11, même si l’entreprise avait annoncé que Windows 10 n’aurait pas de successeur. À quelques semaines de l’événement, voilà que la firme publie une nouvelle vidéo particulièrement énigmatique sur YouTube, relançant les spéculations concernant Windows 11. Dans cette vidéo, on peut entendre tous les sons emblématiques du lancement de chaque version de Windows, à vitesse réduite. Jusqu’ici, rien de spécialement étonnant, sauf que la vidéo se termine sur un écran nous invitant à suivre l’événement en direct, le 24 juin à… 11 heures. En plus de cela, la vidéo dure exactement 11 minutes. Et cela, c’est sans compter sur une animation récemment dévoilée par Microsoft dans lequel le logo Windows laissait refléter le chiffre 11. Bref une surprise de mauvais gout ! Il est clair que Microsoft cherche à nous dire quelque chose. Sans sombrer dans l’état second d’un Jim Carrey paranoïaque tout droit sorti du Nombre 23, on peut logiquement envisager que cet événement du 24 juin sera consacré à la présentation de Windows 11. Évidemment, on ignore tout de ses nouveautés et surtout si Windows 10 sera destiné à coexister avec ce nouveau système d’exploitation… si nouveau système d’exploitation il y a.



Microsoft dévoilera le 24 les nouveautés du prochain Windows

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows a venir

03

Juin

La firme de Redmond vient d’annoncer la tenue d’un événement spécial au cours duquel elle présentera les détails des nouveautés à venir dans la prochaine version de Windows. C’est maintenant officiel. La prochaine version de Windows sera présentée au cours d’un événement spécial, qui se tiendra le 24 juin prochain et sera animé par Satya Nadella, le PDG de Microsoft, et par Panos Panay, le responsable produit du géant. L’annonce de cet événement arrive quelques jours après la keynote d’ouverture de la conférence annuelle Build au cours de laquelle Satya Nadella avait rapidement évoqué l’arrivée prochaine de la plus importante mise à jour de Windows de ces dix dernières années. Microsoft devrait ainsi dévoiler les détails des changements à venir dans son système d’exploitation, avec très probablement un gros travail sur l’interface, et l’adoption d’un nouveau logo visible sur l’invitation envoyée par Microsoft aux journalistes. Le mois dernier, Microsoft confirmait la mort de Windows 10X, son système d’exploitation allégé conçu pour les machines à deux écrans. La firme indiquait par ailleurs vouloir intégrer certaines de ses technologies dans les prochaines versions de Windows .



L'avenir de Windows selon Microsoft

  Liste des news    Liste des new du mois  
Avenir de Windows 10jpg

26

Mai

Durant son allocution au Build 2021, le P.-D.G. de Microsoft Satya Nadella a succinctement teasé le futur de Windows dans des termes plutôt alléchants. Le patron s’est montré enthousiaste à propos de « la prochaine génération de Windows », qu’il révèle être en train de tester depuis plusieurs mois. Windows est-il à l’aube de changements majeurs ? C’est en tout cas l’avenir que dessine Satya Nadella. Plus particulièrement, le chef d’entreprise promet que la prochaine version de son système d’exploitation offrira de nouvelles opportunités aux développeurs et aux créateurs en tout genre. « Bientôt, nous partagerons l’une des mises à jour les plus importantes de la décennie pour Windows afin de débloquer de nouvelles opportunités économiques pour les développeurs et les créateurs », esquisse Satya Nadella. « Je la teste depuis plusieurs mois, et je suis incroyablement excité à propos de la prochaine génération de Windows. Nous vous faisons la promesse de créer davantage d’opportunités pour tous les développeurs Windows d’aujourd’hui, et accueillerons tous les créateurs qui cherchent la plateforme la plus innovante, ouverte et nouvelle pour bâtir, distribuer et monétiser leurs applications. Nous avons hâte de vous en dire plus ». Si le patron de Microsoft se garde bien d’entrer dans les détails, on comprend déjà que le Microsoft Store jouera un rôle important dans la future itération de Windows. En dépit des efforts de Microsoft, on ne peut pas dire que le Microsoft Store soit actuellement le moyen le plus plébiscité par les utilisateurs pour se fournir en programmes et applications sur Windows. C’est la raison pour laquelle la firme de Redmond planche depuis plusieurs mois déjà sur une refonte complète de son magasin d’applications ; dotée d’une nouvelle interface promise comme plus avenante, mais qui marquera aussi de grands changements du côté de la philosophie de la plateforme. Lorsque Satya Nadella parle de « créer de nouvelles opportunités pour les développeurs et créateurs », il est probable qu’il s’agisse de conditions d’utilisation du Microsoft Store plus accueillantes pour les personnes concernées. Concrètement, cela pourrait permettre aux développeurs de référencer n’importe qu'elle application Windows sur le store de Microsoft. On le comprend : le Microsoft Store pourrait donc s’en retrouver bien plus garni qu’il ne l’est actuellement. Certaines rumeurs rapportent également que Microsoft pourrait accepter que ses utilisateurs installent des magasins d’applications tiers sur Windows. Ce faisant, les développeurs qui référenceraient leurs applications sur ces magasins tiers échapperaient à la commission de 15 % que Microsoft prélève sur les achats réalisés sur son store.



Windows 10 profite de Windows 10X

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10X Neo Surface

18

Mai

Windows 10X a été présenté par Microsoft comme une version moderne de Windows 10 capable de s’adapter aux besoins des appareils à double écran. Il était censé accompagner la tablette Surface Neo dévoilée en fin d’année 2019. Depuis les choses ont évolué et des changements ont eu lieu. La Surface Neo n’a toujours pas vue le jour tandis que la date de sortie de Windows 10X a été repoussée à plusieurs reprises. Un récent rapport à son sujet laisse même entendre que son lancement n’est plus d’actualité pour le moment. En clair il n’est pas impossible que Windows 10X soit « mort dans l’œuf» dans le sens où il ne verra jamais le jour. Ce changement de cap se justifierait par le souhait de Microsoft de se concentrer exclusivement sur la version complète de Windows 10. Cette hypothèse a du sens car ce système d’exploitation est désormais présent sur plus de 1,3 milliard d’appareils. De plus sa nature de « service » lui permet d’évoluer rapidement. Si un tel plan n’a pas été confirmé par Redmond, la firme a toute de même commencer à « migrer » certaines fonctionnalités 10X vers Windows 10. C’est du moins ce qu’avance une fuite. Par exemple certaines builds de Windows 10 publiées au travers du programme Windows Insider se sont dotées d’une nouvelle fonctionnalité. Il s’agit du « glisser» dans le centre de notifications de la barre des tâches. En parallèle Microsoft a également apporter des modifications et des ajouts à l’interface du bureau. Les bords arrondis sont apparus ainsi que certains menus flottants par rapport à la barre des tâches. Tout ceci est susceptible d’être proposé au grand public lors de lancement de Windows 10 21H2. Le déploiement devrait débuter à l’automne prochain. L’OS est aussi connu sous le nom de code Sun Valley. Il va s’agir d’une mise à jour de fonctionnalités « majeure » avec des tas de nouveautés. L’une des plus visible va concerner l’interface du bureau au travers d’une refonte majeur. A ce sujet Microsoft parle même d’un nouveau Windows.



M. à j. Microsoft 24 correctifs

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft Patch Tuesday

12

Mai

Microsoft déploie de nouvelles mises à jour cumulatives dont certaines visent Windows 10. Comme tous les Patch Tuesday, nous retrouvons des correctifs de sécurité. En parallèle des corrections de bugs sont aussi proposés. Microsoft corrige un total de 24 vulnérabilités dans Windows 10 20H1 et 20H2 dont trois sont jugées critiques. Nous avons aussi 16 vulnérabilités corrigées dans Windows 10 v1903 et v1909 dont 2 sont jugées critiques, 11 vulnérabilités corrigées dans Windows 7 (support payant) et 12 vulnérabilités corrigées dans Windows 8.1. Dans le détail les deux failles critiques colmatées dans 2004 (20H1) et 20H2 sont des vulnérabilités d’exécution de code à distance dont voici les identifications, CVE-2021-28476, CVE-2021-31194 et CVE-2021-31166. Les deux premières sont également présentes dans 1903, 1909 et Windows 8.1 tandis que la première touche aussi Windows 7. Tout ce petit monde est corrigé par différentes mises à jour KB dont KB5003233 pour Windows 7 SP1 et Windows Server 2008 R2 KB5003209 pour Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2 KB5003169 pour Windows 10 v1909 KB5003173 pour Windows 10 v2004 et 20H2



La plus grande M. à J. de Windows 10 ce précise

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10

10

Mai

Sun Valley, la prochaine version majeure de Windows 10 va introduire beaucoup de nouveautés. L’utilisateur va profiter d’une refonte de l’interface. Microsoft souhaite proposer du « modernisme », de l’aéré, de l’uniformisation et de la cohérence, le tout à l’aide du Fluent Design. L’environnement de Windows 10 va ainsi se mettre à jour sur plusieurs fronts. Depuis quelques mois le travail accompli par Microsoft prend forme au travers des différentes constructions publiées dans la cadre du programme Windows Insider. Récemment nous avons évoqué la nouvelle version de la police d’écriture Segoe UI. Cette mise à jour nommée “Segoe UI Variable” a pour objectif de l’adapter à différentes tailles d’écran afin d’améliorer la visibilité. Comme toujours ce changement est progressif mais le but est bien d’abandonner à terme l’actuelle version de Segoe UI. Le deuxième changement important dans le sens où il sera directement visible par l’utilisateur concerne les fenêtres. Nous l’avons déjà abordé à plusieurs reprises. Microsoft va déployer des bords arrondis afin d’adoucir le rendu. Les angles et les cassures disparaissent au profit de lignes « courbes et douces ». De manière plus générale, cette modification va concerner les boutons, les fenêtres d’applications et les éléments shell. Il y a quelques jours un nouvel ensemble d’icônes a fait son apparition. Ce n’est pas la première fois que Microsoft apporte des évolutions de ce côté-là mais cette fois l’objectif est plus intéressant. Il ne s’agit pas seulement de proposer des versions modernes et en harmonie avec la refonte globale de l’interface. Windows 10, anciennes et nouvelles icônes de Shell32.dll Le géant décide de remplacer des icônes qui n’ont pas bougé depuis l’ère….Windows 95. Et oui Windows 10 propose encore via Shell32.dll des icônes de cette époque. Nous avons des versions rajeunies de nombreux icônes comme celles de la mise en veille prolongée, des réseaux, de la mémoire ou encore des lecteurs de disque. Certains changements vont affecter des éléments “historiques” comme le menu démarrer et la barre des tâches. Le premier avec des coins arrondis se désolidarise. Il prend son indépendance ce qui soulage le rendu en apportant de « l’aérien » . La même approche est attendue avec des fenêtres indépendantes pour la gestion des options présentes dans le centre de notification. Windows 10 21H2 devrait également accueillir « Android ». Des indiscrétions en décembre 2020 ont avancé une prise en charge des applications Android sans le nécessité d’utiliser l’application « Mon Téléphone ». En clair, il n’est pas impossible qu’une prise en charge des applications Android à l’aide du Microsoft Store soit déployée. Le service permettrait de les télécharger et de les installer pour ensuite les exécuter directement sur le bureau.



La M.àj. Windows 10 annonce le dernier soufle de Flash Player

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10 supprime FlashPlayer

05

Mai

Microsoft vient d’annoncer une mise à jour Windows 10, KB4577586. Son but est de supprimer complètement Flash Player de Windows. Le logiciel d’Adobe sera une fois pour toute abandonné. Adobe a officiellement stoppé la prise en charge de Flash Player en janvier dernier. Depuis tous les navigateurs Internet ont pris du recul avec cette technologie. Microsoft se prépare à son tour à abandonner ce composant. Pour ce faire une mise à jour dédiée est prévue. Nommée KB4577586 ou encore “Update for Removal of Adobe Flash Player” elle fera partie du contenu de la mise à jour cumulative Preview du mois prochain puis des mises à jour cumulatives du mois de juillet. Son déploiement général sera alors enclenché. Cette mise à jour va s’adresser aux PC sous Windows 7, Windows 10 et Windows Server 2012. Microsoft explique : “ À partir de Juin 2021, KB4577586 alias la « Mise à jour pour la suppression d’Adobe Flash Player » sera proposée au travers de la mise à jour Preview pour Windows 10 v1809 et plus récente. Elle sera également proposée lors de la publication des prochaines mises à jour cumulatives.” Si vous souhaitez supprimer dès maintenant Flash Player, cette mise à jour KB4577586 est déjà disponible. Il est nécessaire de la télécharger et de l’installer manuellement. Elle est proposée sur Microsoft Update Catalog. A noter qu’elle n’est en réalité pas une nouvelle mise à jour. Elle a été déployée pour le première fois à l’automne dernier mais de manière optionnelle. En clair le géant l’a proposé en option. Cette approche était justifiée par le fait qu’à l’époque Flash Player était toujours pris en charge par Adobe.



Une M.àj. qui corrige des bugs gaming

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10CU Gaming Kir

26

Avril

La mise à jour KB5000842 a été introduite le 29 mars dernier. Publiée en dehors du Patch Tuesday, elle propose un tas de correctifs non liés à la sécurité. Elle vise les PC sous Windows 10 20H1 ou 20H2. KB5000842 est cependant facultative. En clair une intervention manuelle est nécessaire pour déclencher son téléchargement et son installation. Si une cinquantaines d’améliorations sont au programme, cette mise à jour est aussi à l’origine d’un bug. Des joueurs ont été victime de soucis de performance avec certains jeux vidéo. Le bug a été confirmé par Nvidia qui de son côté a conseillé sa désinstallation en attendant un correctif officiel. Microsoft confirme également cette situation problématique tout en précisant que quelques utilisateurs sont effectivement touchés par le problème. “Un petit sous-ensemble d’utilisateurs ont signalé une chute des performances dans les jeux après l’installation de cette mise à jour. La plupart des utilisateurs touchés par ce problème sont en mode plein écran ou sans bordure en utilisant deux moniteurs ou plus” La bonne nouvelle est qu’une solution existe. Elle ne passe pas par l’installation d’une autre mise à jour mais par la fonctionnalité KIR. KIR est la contraction de Known Issue Rollback. Son objectif est de permette à un PC de retrouver un environnement apte à une reprise d’activité si un problème se pose lors d’une mise à jour Windows. En clair il s’agit de la restauration d’une configuration précédemment de travail afin de se débarrasser du problème affectant Windows 10. “Ce problème est résolu à l’aide Known Issue Rollback (KIR). Veuillez noter qu’un retour à la normal peut nécessiter jusqu’à 24 heures pour que la résolution du probablement se déploie […] Le redémarrage de votre appareil peut aider à l’application plus rapide de ce correctif. ” A noter qu’à l’approche du prochain Patch Tuesday (11 mai) de nouvelles mises à jour cumulatives Windows 10 facultatives sont attendues la semaine prochaine.



Windows 10 une M.àj. problèmatique fidèle à lui même

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10U

19

Avril

Le Patch Tuesday d’avril 2021 a donné naissance à plusieurs mises à jour cumulatives Windows 10 dont KB5001330. Des rapports apparaissent autour de différents problèmes suite à son installation. Cela va de soucis de performance et un bug de profil utilisateur en passant parfais par un crash du PC. A l’occasion de sa grande maintenance mensuelle du mois d’avril 2021, Microsoft a déployé KB5001330 pour les PC sous Windows 10 20H1 ou 20H2. Il s’agit d’une mise à jour obligatoire de sécurité. Elle corrige plusieurs vulnérabilités. Microsoft colmate 79 failles dont 14 sont de gravité critique, 64 de gravité importante et une de gravité modérée. Selon plusieurs rapports, un nombre croissant d’utilisateurs rencontre des difficultés lors de l’installation. Dans certaines situations les problèmes apparaissent lors de l’installation. L’opération se solde par un échec avec l’un des messages d’erreur suivants 0x800f081f, 0x800f0984, 0x800f0922. La première erreur (0x800f081f) semble être la plus courante. Des utilisateurs des Surface Studio 2 ou Pro 7 avancent une installation se bloquant à 20% puis à 73% et enfin à 100% pour ensuite annoncer un échec. Dans d’autres cas plus rare, un bug malheureusement connu fait surface. Il crée un profil d’utilisateur. En clair un nouveau profil d’utilisateur fait son apparition lorsque le système d’exploitation se charge après l’application de la mise à jour. Lorsque cela se produit la situation est délicate et problématique car le profil de l’utilisateur (le vrai) ne peut pas être chargé. A noter que deux solutions peuvent résoudre cette situation. La premiere passe par la désinstallation de la mise à jour et la deuxième par le déplacement manuellement des fichiers utilisateur. Sur Reddit, des utilisateurs signalent que KB5001330 est à l’origine de problèmes avec les jeux. Ils sont multiples allant du plantage à des problèmes graphiques en passant par un effondrement des framerates. Une solution de contournement est disponible. Elle passe par la désinstallation de la mise à jour. Dans de plus rares cas, des utilisateurs sont victimes d’un plantage du PC avec à la clé un Blue Screen of Death (BSOD). Des problèmes de pilotes seraient en cause. Enfin il a aussi été observé des problèmes DNS et de dossiers partagés. Dentrix a confirmé que ces problèmes sont dus à la dernière mise à jour et a publié une solution.



Microsoft corrige des failles

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 Maj

14

Avril

Comme prévu Microsoft publie de nouvelles mises à jour Windows 10. Elles visent tous les versions de l’OS prises en charge. Etant dans le cadre d’un Patch Tuesday, le focus est la sécurité. Nous avons également quelques corrections de bugs. La grande maintenance mensuelle du géant du logiciel vient de débuter. Elle donne naissance à de nombreuses mises à jour cumulatives. Elles s’adressent à Windows 10 mais pas seulement puisque Microsoft propose une maintenance pour l’ensemble de son écosystème logiciel. Nous retrouvons ainsi des correctifs pour d’autres produits dont Azure, Exchange Server, Microsoft Office, Visual Studio et Visual Studio Code. Par contre attention plusieurs mises à jour ont des problèmes connus. 14 failles sont également corrigées dans d’autres éditions de Windows. Ainsi 55 vulnérabilités sont corrigées dans Windows 8.1 (14 sont jugées critiques et 41 importantes), 77 dans Windows 10 1903 et 1909 (14 critiques, 62 importantes et une modérée) et 79 dans Windows 10 2004 et 20H2 (14 critiques, 64 importantes et une de gravité modérée). Tout ce petit monde prend la forme de différentes mises à jour cumulatives KB. Si vous êtes sous Windows 7 SP1 ou Windows Server 2008 R2 en ayant souscrit une maintenance personnalisée, Microsoft déploie KB5001335 (Rollup mensuel) et KB5001392 (uniquement les correctifs de sécurité). Pour les PC sous Windows 8.1 ou Windows Servers 2012 R2 nous avons droit à KB5001382 (Monthly Rollup) et KB5001393 (uniquement les correctifs de sécurité). KB5001337 s’attaque à Windows 10 1909 contre KB5001330 pour Windows 10 version 2004 ou 20H2 ? Enfin d' autres mises à jours cumulatives de ce Patch Tuesday concernant Windows 10.



Microsoft fait son ménage de printemps pour Windows 10 !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10 Menage de printemps

02

Avril

Windows 10 s’accompagne en natif de nombreuses applications dont certains peuvent être considérées comme des « bloatware ». C’est par exemple le cas de Paint 3D ou 3D Viewer en raison de leur nature trop ciblée limitant ainsi leur popularité. De manière plus générale un nouveau PC Windows 10 s’accompagne généralement d’un tas d’application totalement inutiles. Certains sont des logiciels préinstallés avec l’OS et signés Microsoft et d’autres sont des applications tierces. Souvent tout ce petit monde n’apporte pas grand-chose hormis de ralentir le démarrage de la machine et d’occuper de l’espace disque. Microsoft a récemment pris la décision de faire un peu de ménage aux regards de la popularité de certaines applications. Paint 3D et 3D Viewer étant orientés vers la création peuvent être considérés comme des bloatware par certaines personnes. Du coup elles vont disparaitre du contenu natif de Windows 10 pour profiter de leur propre installation. Un bloatware désigne tantôt un logiciel utilisant une quantité excessive de ressources système, tantôt un logiciel accumulant une quantité importante de fonctionnalités disparates. Se dit également des logiciels pré-installés de force en plus du système d’exploitation sur un matériel neuf. Ce changement va se produire avec Windows 10 21H2. 3D Viewer et Paint 3D ne seront plus installés par défaut. Il sera nécessaire d’intervenir manuellement pour les télécharger à partir du Windows Store. Le géant va aussi supprimer le raccourci Objets 3D dans l’explorateur de fichiers. Enfin une autre modification est prévue L’utilitaire « Math Input Panel » va tirer sa révérence. Il permet l’écriture de formule mathématique afin de les insérer dans différents types de documents. Toutes ces modifications sont déjà en place dans les dernières builds proposées au travers du programme Windows Insider.



Cortana c'est fini

  Liste des news    Liste des new du mois  
Adieu Cortana

01

Avril

Clap de fin sur les supports mobiles pour Cortana. L'assistant personnel intelligent de Microsoft n'est désormais plus utilisable sur les smartphones et autres tablettes tactiles. Une bien triste conclusion pour une application qui ne s'est jamais vraiment imposée. L'été dernier, Microsoft annonçait le retrait progressif de Cortana des supports mobiles. En effet, la compagnie de Redmond a radicalement changé sa stratégie dans le domaine des assistants intelligents. Cortana se trouvait en concurrence frontale avec les propres assistants de Google et d'Apple, ce qui poussait naturellement l'utilisateur à favoriser ces derniers. Ainsi, à partir de ce mercredi 31 mars 2021, Cortana ne fonctionne plus sous iOS et Android. Toutes les fonctionnalités comme la création de listes et de rappels sont désactivées, mais peuvent toujours être consultées via la version Windows de l'assistant. Pour faire simple, l'application mobile ne fonctionne plus du tout. Comme nous l'avons mentionné précédemment, Cortana restera en activité sur Windows puisque Microsoft a décidé de se focaliser sur un usage à destination des professionnels. En effet, les entreprises peuvent accéder à différentes technologies via Cortana. Quant aux consommateurs lambda, ils ne sont clairement plus la cible de Microsoft dans ce domaine.



Les icônes de l'explorateur Windows 10 changent

  Liste des news    Liste des new du mois  
file explorer icons

25

Mars

Microsoft donne à l’explorateur de fichiers de Windows 10 une refonte visuelle avec de nouvelles icônes. Celles-ci sont plus colorées qu’avant, ce qui devrait permettre de les différencier plus facilement. Des modifications ont été apportées aux icônes système que vous trouverez dans l’Explorateur de fichiers, y compris la corbeille, les dossiers Documents et les périphériques tels que les lecteurs de disque. Récemment, Microsoft avait également mis à jour le design de son interface, notamment celle du menu Démarrer. Toutes ces refontes visuelles devraient permettre à Microsoft de simplifier son interface et de la rendre plus épurée. Le géant américain affirme également avoir modifié des éléments tels que l’orientation des icônes de dossier et des icônes de type de fichier par défaut. De nombreux éléments de l’Explorateur de fichiers reçoivent une nouvelle icône, ce qui signifie que l’aspect général de cet utilitaire va s’améliorer. En effet, la société propose de nouvelles icônes pour divers éléments de l’explorateur de fichiers, tels que le bureau, les documents, les téléchargements, les images, les lecteurs de disque et même la corbeille. Cette dernière est désormais plus tournée vers l’avant.



Le Bug d'imprimante réparé

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 1909

16

Mars

Microsoft semble avoir corrigé le bug d’impression affectant Windows 10 suite au dernier Patch Tuesday. Le correctif prend la forme d’une mise à jour, KB5001567. Son déploiement est en cours pour les PC sous 20H2 et 2004. La grande maintenance du mois de mars 2021 a donné naissance à plusieurs mises à jour cumulatives. Malheureusement certaines d’entre elles comme KB5000802, KB5000803 et KB5000808 pour Windows 10 sont à l’origine d’une défaillance liée à l’impression. Dans certains cas avec des PC utilisant des pilotes d’imprimante particuliers (Kyocera, Ricoh et d’autres) un écran bleu de la mort surgit. En clair le PC plante. Après la publication d’une solution temporaire, Microsoft déploie un correctif afin de corrigé ce bug « APC_INDEX_MISMATCH ». Ce Hotfix prend la forme de KB5001567 pour Windows 10 20H2. Cette mise à jour est par contre proposée en option, elle est facultative. Une intervention manuelle est nécessaire pour déclencher son téléchargement et son installation. Il faut se rendre à cette adresse Paramètres > Mise à jour et sécurité > Windows Update Une recherche des mises à jour doit faire apparaitre KB5001567 dans la liste des mises à jour qualité facultatives disponibles.



Windows 10 en avant pour Windows 10X

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10X Menudemarrer

04

Mars

Le géant du logiciel a prévu plusieurs rendez-vous autour de Windows 10. D’ici quelques semaines le déploiement de 21H1 va débuter. Cette mise jour sera modeste au point d’être prévue sous la forme d’une classique mise à jour cumulative au travers du service Windows Update. En parallèle une autre sortie est attendue. Cette fois beaucoup l’évoquent comme l’un des grands lancements de 2021. Windows 10X, le système d’exploitation pensé pour accompagner les appareils à double écran va prendre son envol. La crise sanitaire et différents retards ont cependant repoussé la sortie de ces appareils. L’OS fera donc ses débuts sur des ordinateurs plus classiques, en clair équipé d’un seul écran. Dans une récente intervention consacrée à Windows 10, Panos Panay chef produit chez Microsoft a titillé la curiosité des Fans. L’homme a brièvement évoqué Windows et l’avenir den restant vague. Il a indiqué que pour le moment Microsoft n’était pas encore prêt à latrès plate-forme en lâchant le mot « incroyable » tout e parler de tout cela. Panos Panay a par contre évoqué l’avenir comme « la prochaine génération de Windows». De quoi s’agit-il ? Est-ce un indice que de grands changements sont à l’horizon pour la plate-forme ? Nous savons que Microsoft travaille sur une grande mise à jour Windows 10. Connue sous le nom de code Sun Valley, elle sera proposée à l’automne prochain. En parallèle une nouvelle version de Windows 10 sera lancée au printemps, Windows 10X. Le marché visé est normalement le secteur de l’éducation et de l’entreprise. Windows 10X ne sera pas disponible comme un système d’exploitation autonome, mais comme un OS préchargé sur certains appareils lancés par les partenaires de la firme. L’intervention de Panay confirme que Microsoft prévoit d’en dire plus sur Windows mais sans donner la moindre date. La question est maintenant de savoir où et quand ces annonces auront lieu.



Microsoft prépare nos machines pour une M.àj.

  Liste des news    Liste des new du mois  
Pre MAJ Windows10

15

Fevrier

La prochaine mise à jour majeure de Windows 10 est en approche et pourrait arriver aux environs du mois d'avril. Afin de permettre une transition en douceur, Microsoft publie à nouveau son correctif KB4023057. Il est important, car a pour but d'améliorer la fiabilité des composants du service Windows Update, qui est vital pour la mise à jour majeure du système. Ainsi, il fait le ménage dans la base des registres, répare des fichiers systèmes corrompus et nettoie le support de stockage principal pour libérer suffisamment de place pour installer de la mise à jour. Il pourra dans certains cas procéder à la compression de fichiers pour gagner de la place, voire réinitialiser la base de données du service Windows Update. Ce correctif concerne quasiment toutes les versions de Windows 10 pour le grand public : 1507, 1511, 1607, 1703, 1709, 1803, 1809, 1903, 1909, 2004 et 20H2. Microsoft indique qu'il sera déployé progressivement sur les machines et installé automatiquement en cas de besoin. L'éditeur rappelle enfin que chaque version de Windows a, en théorie, une durée de vie de 18 mois et qu'il faut mettre à jour un système en fin de vie pour continuer à recevoir des mises à jour de sécurité.



M.àJ. Windows 10 petit à petit

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 la mise a jour Fevrier

04

Fevrier

KB4598291 est proposée de manière facultative. Le géant procède à des tests afin de s’assurer que tout fonctionnera comme prévu lors de la grande maintenance mensuelle du mois de février. Cette mise à jour vise les ordinateurs sous Windows 10 2004 et 20H2. Elle s’accompagne d’une longue liste de corrections de bugs. L’un d’eux s’attaque à un problème empêchant l’ouverture d’un document stocké sur le bureau. En parallèle nous avons un correctif concernant un plantage d’un périphérique si un jeu est lancé en plein écran ou en mode tablette. De même le bug indiquant que certains PC sous Windows 10 Éducation ne sont plus activés est corrigé. Enfin Microsoft annonce avoir résolu le problème déclenchant l’ouverture de l’interface Alt+Tab et le passage à une fenêtre différente. Enfin l’option “Extraire Tout” est de nouveau disponible pour les archives en ligne. Cette mise à jour s’accompagne de deux problèmes connus et non résolus. Ils ne sont pas nouveaux. Le premier concerne les certificats. Le géant du logiciel annonce que des certificats peuvent disparaitre suite à une mise à niveau. L’installation d’une version plus récente de Windows 10 peut entrainer ce dysfonctionnement. Le problème est issu de précédentes mises à jour cumulatives publiées par la société. Dans le détail il s’agit des mises à jour de septembre 2020 et plus récentes. Dans ce contexte les certificats système et utilisateur peuvent être perdus. KB4598291 est disponible via le service Windows Update. Elle est proposée de manière facultative. Il faut intervenir manuellement pour déclencher son téléchargement et son installation.


Encore une nouvelle version Windows 11

Il s'agit déjà de la quatrième version de preview publique mise à disposition par Microsoft depuis l'annonce officielle de la sortie à venir de Windows 11. Elle apporte son lot de nouveautés, d'améliorations et de correctifs. Le système d'exploitation continue sa refonte visuelle avec un élément spécifique de la barre des tâche, ce que l'on appelle le System Tray, l'interface qui se développe en cliquant sur la flèche pour dévoiler un plus grand nombre d'icônes (applications en arrière-plan, accès aux options de stockage ou audio…). Celui-ci dispose désormais d'une esthétique plus moderne en accord avec le reste de l'UI de Windows 11. Toujours dans la barre des tâches, l'outil de calendrier n'est plus indépendant. Il est désormais associé au centre de notifications, et son ouverture et sa fermeture sont donc désormais liées à ce dernier. Enfin, Microsoft a déployé un nouveau système d'alerte pour prévenir l'utilisateur qu'il se passe quelque chose dans l'une de ses applications. Vous pouvez avoir un aperçu de ce design ci-dessous.
23-07-2021


Une nouvelle faille zero-day dans Windows 10

C'est une nouvelle tuile pour Windows 10. Plusieurs versions du système d'exploitation présentent une vulnérabilité d'élévation des privilèges, une faille zero-day de sécurité dévoilée par Microsoft le mardi 20 juillet. Celle-ci permet à un utilisateur qui n'est pas administrateur de lire des fichiers sensibles justement réservés aux administrateurs. Pour l'instant, Microsoft ne propose pas de correctif au public, mais seulement une « solution de contournement ». Après PrintNightmare, voici HiveNightmare, ou SeriousSAM. Surnommée ainsi par les chercheurs (c'est plus sexy que son nom de code CVE-2021-36934), cette vulnérabilité de type zero-day (une faille non-résolue qui prend par surprise les développeurs) consiste en une élévation des privilèges liés à des listes de contrôle d'accès trop permissives sur plusieurs fichiers système, y compris la SAM, la base de données du gestionnaire des comptes de sécurité. Satnam Narang, ingénieur de recherche chez Tenable, nous explique plus simplement que la vulnérabilité « permet aux utilisateurs non administrateurs de lire des fichiers sensibles qui sont normalement réservés aux administrateurs ». Microsoft, de son côté, précise que si un individu malveillant parvient à exploiter cette faille, il pourrait exécuter du code arbitraire avec les privilèges SYSTEM. Autant dire que l'attaquant aurait toute la liberté d'installer des programmes, d'afficher, de modifier, de prélever ou de supprimer des données sur et de votre ordinateur. Sans oublier qu'il pourrait carrément créer un nouveau compte, en s'octroyant tous les droits d'utilisateur. Microsoft n'a pour l'instant pas publié de correctif. En revanche, la firme à la fenêtre propose aux utilisateurs des solutions de contournement. D'abord, Microsoft conseille de restreindre l'accès au contenu de l'adresse « %windir%\system32\config », en exécutant la commande « icacls %windir%\system32\config\*.* /inheritance:e » via l'invite de commande ou Windows PowerShell. Ensuite, il est conseillé de supprimer les clichés instantanés (aussi connus sous le nom de « Versions précédentes ») du service VSS du système. Pour cela, il faut supprimer tous les points de restauration système et volumes Shadow qui existaient avant de restreindre l'accès à « %windir%\system32\config », puis de créer un nouveau point de restauration système. Pour empêcher l'exploitation de la vulnérabilité par un attaquant, Microsoft conseille aux utilisateurs de restreindre l'accès et de supprimer les clichés instantanés/versions précédentes.
22-07-2021


Intel dévoile la date de sortie Windows 11

Bientôt un mois que Microsoft a dévoilé officiellement le successeur de Windows 10 et que les premières builds de ce nouvel OS ont été diffusées aux membres du programme Windows Insider. Un mois et toujours aucune nouvelle de la date de sortie envisagée par l'éditeur. Si Microsoft garde le silence à propos de cette date de sortie, plusieurs « sources » ont permis de réduire la fenêtre au mois d'octobre. Ainsi, divers fiches produits en provenance de Walmart évoquent clairement une sortie courant octobre, sans doute plutôt dans la seconde quinzaine du mois. Dernièrement, ce sont des documents en provenance de chez Intel qui ont donné l'information la plus fiable. Dans les notes de version de ses pilotes 30.0.100.9684, le fondeur souligne lui aussi l'arrivée de Windows 11 au cours du mois d'octobre. Sur Twitter, Brandon LeBlanc, un responsable de Microsoft, a précisé que Windows 11 continuera à utiliser le même système de dénomination pour les sorties / mises à jour que nous connaissons sur Windows 10. Octobre 2021 devrait donc voir débarquer à la fois ce fameux Windows 11 et une importante mise à jour (la 21H2) pour Windows 10. Notons cependant que la sortie de Windows 11 ne devrait pas se faire en une seule « vague ». Ainsi, le mois d'octobre pourrait bien ne concerner que la vente de nouvelles machines. La sortie de l'OS « pour tout le monde » pourrait n'intervenir que quelques mois plus tard, début 2022. Enfin, rappelons que contrairement à Windows 10, Windows 11 ne bénéficiera que d'une mise à jour majeure chaque année. Une mise à jour qui interviendra plutôt en fin d'année alors que Windows 10 recevait aussi une grosse mise à jour « de printemps ».
19-07-2021


De Windows 7 à Windows 11 un reset obligatoire

Microsoft apporte quelques informations concernant Windows 11 et les PC Windows 7 éligibles. Il ne sera pas possible de mettre à niveau son PC. Une installation à partir de zéro sera nécessaire. Windows 7 a été abandonné par Microsoft en janvier 2020. Depuis cet environnement est livré à lui même. Il n’est plus la cible de mise à jour de sécurité et de correction de bug. Cette situation ne l’empêche pas de rester populaire en particulier pour des raisons de compatibilité des applications (périphérique non compatible ou logiciel n'existant pas sous windows 10). Dans de nombreux cas des mesures de sécurité supplémentaires ont été mises en place tandis que Microsoft propose de son coté une maintenance personnalisée mais payante. Microsoft espère toutefois que Windows 11 sera l’élément déclencheur d’un abandon massif de Windows 7. L’opération sera probablement un défi pour les anciens ordinateurs et une mauvaise nouvelle ne va pas arranger les choses. Microsoft précise : “La plupart des appareils disponibles à l’achat seront concernés par une mise à niveau vers Windows 11. Vous aurez la possibilité de mettre à niveau, de nettoyer l’installation ou de réimager les appareils Windows 10 pour passer à Windows 11. Pour les appareils Windows 7 qui répondent à la configuration matérielle requise, vous devrez nettoyer l’installation ou la réimagerie pour accéder directement à Windows 11.” Tout ceci va complexifier la tâche car le processus réclame du temps en particulier pour la sauvegarde des données. Windows 11 devrait débarquer en tant que mise à niveau gratuite pour les appareils éligibles dans les derniers mois de 2021.
07-07-2021


Windows 11 déjà sur un smartphone ! Video

Windows 11 continue de faire parler de lui. Un développeur a tenté d'installer le système d'exploitation de Microsoft sur un smartphone. Et il a réussi ! Reprenant de nombreux éléments d'interface de Windows 10X, une version de l'OS pensée pour les appareils et configurations à plusieurs écrans ou pour l'usage tactile grâce au mode tablette, Windows 11 s'accommode logiquement à de nombreux form factor ainsi qu'aux tailles et ratios d'écran. Pour la science, Gustave Monce, un développeur, a voulu savoir ce que pourrait donner Windows 11 sur un mobile, en l'occurrence un Microsoft Lumia 950 XL sorti en 2015 et qui n'est plus commercialisé depuis 2017. Il a pour cela compilé une build ARM de Windows 11 en utilisant les images UUP. Et surprise ! Windows 11 fonctionne plutôt bien sur l'appareil. L'interface s'adapte correctement à la capacité d'affichage du smartphone , et la fonction tactile est supportée. Le menu « Démarrer » s'ouvre normalement, il est possible de naviguer dans l'explorateur de fichiers et dans les paramètres, d'accéder au nouveau centre d'action qui remplace le panneau de notification… On remarque tout de même que le Lumia 950 XL ne répond pas du tout à la configuration minimale requise communiquée par Microsoft pour Windows 11. Par exemple, le smartphone est équipé d'un écran de 5,7 pouces alors que Windows 11 n'est pas censé prendre en charge les appareils doté d'une dalle de moins de 9 pouces. Il faudra toutefois peut-être passer par un autre moyen que Windows Update pour l'installer. Et la qualité de l'expérience utilisateur ne pourra bien sûr pas être garantie. On voit d'ailleurs dans la vidéo que le Lumia 950 XL n'est pas particulièrement réactif.


30-06-2021


Windows 11 est disponible dans le programme Insider

Nous y sommes, Microsoft vient de publier la toute première Preview de Windows 11. Elle est proposée dans le cadre du programme Windows Insider. Le système d’exploitation est disponible en téléchargement uniquement sur le canal DEV. Cette première “Preview” porte le numéro 22000.51. Elle propose la quasi-totalité des nouveautés présentées par Microsoft le 24 juin dernier. Il manque cependant Teams et la prise en charge des applications Android. L’un des faits les plus marquants concerne l’interface avec des changements importants. Il est possible de découvrir le nouveau menu démarrer inspiré de celui de Windows 10X, le widgets, le nouveau Microsoft Store et bien d’autres choses. Par contre attention nous sommes sur le canal DEV au travers d’une version préliminaire de Windows 11. Le système d’exploitation ne peut pas être considéré comme stable. Il ne serait pas prudent de l’utiliser sur une machine de production. La probabilité de bugs est importante. Microsoft donne une liste des problèmes déjà connus et volumineuse.
29-06-2021


Windows 11 exclus de nombreuses configurations

Lorsque Microsoft a présenté officiellement Windows 11, la firme a indiqué que l’un des critères d’éligibilité au nouvel OS était la technologie TPM (Trusted Platform Module) 2.0. Malheureusement, ce prérequis risque bien d’exclure bon nombre de PC DIY actuellement utilisés. En effet, dans la liste des CPU pris en charge par Microsoft, ne figurent pas les Ryzen 1xxx ainsi que les Intel Core sortis avant ceux de 8e génération (Coffee Lake). Le module de plateforme sécurisée (TPM) joue un rôle dans l’authentification et le chiffrement de certaines données. Théoriquement obligatoire sur tous les systèmes certifiés Windows depuis 2015, le TPM n’est pas toujours activé par défaut ni présent sur toutes les machines, notamment celles issues du marché DIY. Pour vérifier si votre système en bénéficie, entrez « tpm.msc » dans la zone de recherche Windows ; si le message ci-dessus apparaît, vous devrez faire un tour dans les paramètres BIOS relatifs à la sécurité pour voir s’il est possible d’activer le TPM. Vous pouvez également tester la comptabilité de votre machine avec Windows 11 via un utilitaire présent sur le site de Microsoft (en bas de page). Comme mentionné ci-dessus, les PC équipés d’un processeur un peu ancien mais toujours performant n’auront pas droit à Windows 11. En effet, la liste dévoilée par Microsoft s’arrête aux processeurs Coffee Lake (série 8000) du côté d’Intel, Ryzen de 2e génération du côté d’AMD : les populaires Ryzen 1xxx ou des puces Intel telles que Core i7-7700K ne permettront donc pas de profiter de Windows 11. Qu'elle mauvaise nouvelle !
28-06-2021


Microsoft invite Steam & Epic Games sur Windows Store

Depuis l'officialisation de Windows 11 par Microsoft, l'un des éléments clés de la communication de l'éditeur est la fameuse boutique Windows Store, laquelle doit être largement remaniée pour être plus attractive. Il a déjà été question de s'ouvrir aux application Android via la technologie Intel Bridge, mais Microsoft semble vouloir aller beaucoup plus loin, et à nos confrères de The Verge, Panos Panay, Chief Product Officer chez Microsoft, a semblé ne pas avoir de limite quant aux futurs partenaires. « Bien sûr, cela signifie que si d'autres veulent venir sur notre Store, ils sont les bienvenus. À dire vrai, ils sont même encouragés à venir, et c'est pour cela que nous mettons en place ces nouvelles politiques. » Panos Panay vise ainsi clairement des plateformes comme Steam ou l'Epic Games Store. Avec les années, Steam est devenue une boutique majeure sur Windows, et Panay semble envisager un Windows Store sur lequel les utilisateurs trouveraient l'application qu'ils souhaitent, peu importe sa provenance originelle. « Je veux vraiment que vous puissiez vous rendre sur le magasin, que vous y tapiez l'application et que vous obteniez l'application que vous voulez » précise enfin Panos Panay. Quel utilisateur PC n'a pas pesté contre la multiplication des boutiques, des plateformes et des applications consacrées alors qu'à côté des poids lourds, chaque éditeur de jeux vidéo y va de sa solution ? Rappelons qu'il y a seulement quelques jours, Microsoft avait expliqué qu'il ne prendrait pas la moindre commission si un développeur décidait d'utiliser son propre système de paiement au sein d'une application. Les jeux vidéo, et ce, alors que Microsoft avait justement annoncé une baisse, mais pas une suppression, de ses commissions sur les jeux vidéo de 30 à 12 % à compter du 1er août. Une déclaration qui a mis la pression sur Steam, justement.
28-06-2021


Les Apps Android tourneront sur Win 11

C'est l’une des nouveautés qui a fait le plus parler durant la présentation de Windows 11 hier : la prise en charge des applications Android. Pour commencer, celles-ci seront trouvables sur le Microsoft Store dans une nouvelle section Amazon Appstore. Microsoft a confirmé que des applications aussi connues que TikTok, Kindle ou encore Uber seront disponibles. En pratique, celles-ci devraient s'intégrer au système de la même façon que les autres applications Windows. Microsoft répond ainsi à Apple qui permet aux possesseurs de Mac M1 d'utiliser des applications iPhone et iPad sur leur ordinateur. La diversité d'Android amène cependant Microsoft à adopter une stratégie différente : son objectif est d'intégrer les différentes boutiques d'applications Android à Windows. Cela commence par l'Amazon Appstore, l'une des plus grandes boutiques derrière Google Play, mais l'éditeur veut également en attirer d'autres (il y a potentiellement le Galaxy Store, l'AppGallery de strong>Huawei, F-Droid spécialisé dans l'open source…). Ce nouveau système risque toutefois d'être assez contraignant pour l'utilisateur. D'après les explications données par Panos Panay, le responsable de Windows 11, au Wall Street Journal, on pourra consulter le catalogue de l'Amazon Appstore depuis le Microsoft Store, mais quand on voudra télécharger sa première app Android, il faudra télécharger l'Amazon Appstore en tant qu'app à part entière puis se connecter avec son identifiant Amazon. TikTok sur Windows 11. S’il y a plusieurs boutiques disponibles, on peut craindre que le Microsoft Store se transforme en usine à gaz. Tout n'est pas clair pour le moment, il faudra attendre de voir comment Microsoft fait fonctionner tout cela ensemble. On ne sait pas bien non plus comment vont fonctionner les commissions pour les apps Android : Microsoft va-t-il préleve post-compilateur » dont on ne sait pas encore grand-chose. Panos Panay promet en tout cas que les apps Android tourneront de manière « fluide et transparente ». Il n'y a priori pas de craintes à avoir côté compatibilité : Intel Brr quelque chose en plus de la commission des boutiques mobiles ? De même, l'éditeur n'a rien annoncé sur sa manière d'intégrer les applications nécessitant un GPS, un gyroscope ou des contrôles tactiles. Mais alors, comment ces applications vont-elles tourner ? Intel explique que ces applications vont fonctionner grâce à Intel Bridge, un « environnement d'exécutionidge fonctionnera aussi bien avec les processeurs Intel qu'AMD. Reste à voir comment cela va se dérouler dans les faits et si les performances seront au rendez-vous. Même chez Apple qui gère tout de bout en bout, les applications iOS peinent à se fondre parfaitement dans macOS.
25-06-2021


Microsoft a présenté Windows 11 Video

Jeudi 24 juin, Microsoft tenait une conférence virtuelle afin de présenter « l'avenir de Windows ». Sans surprise, tant les fuites ont été nombreuses les jours précédents l'événement, il s'agit bien de Windows 11. Voici tout ce que l'on a (ré)appris sur le nouveau système d'exploitation. Notez qu'une seconde conférence aura lieu plus tard ce soir, à 21 h. Celle-ci se destinera avant tout aux développeurs et devrait notamment faire mention du nouveau Microsoft Store, dont le modèle économique doit évoluer. Avec Windows 11, Microsoft souhaite proposer un produit à la fois orienté productivité et confort, avec une solution familière pour les utilisateurs, mais améliorée par petites touches. Cela passe tout d'abord par une nouvelle apparence inspirée de feu Windows 10X, tout en menus arrondis, en transparence et en nouveaux thèmes et icônes. Comme promis, Microsoft a notamment pensé aux personnes utilisant plusieurs fenêtres et écrans. Avec l'outil Snap Layouts notamment, il sera possible de mettre différentes fenêtres côte à côte comme vous le souhaitez via une zone dédiée. La plupart des outils pensés pour arranger au mieux ses fenêtres devraient également mieux s'adapter aux périphériques utilisés et aux actions des utilisateurs afin de pouvoir aisément interrompre/reprendre son travail. Le mode tablette notamment a été repensé pour mieux s'adapter aux différents scénarios d'utilisation. Annoncé comme plus rapide, Windows 11 profitera notamment de mises à jour Windows Update plus petites et qui s'exécuteront en tâche de fond. Le menu Démarrer est quant à lui annoncé comme étant « basé sur le Cloud » afin de proposer des résultats toujours plus pertinents en se basant sur les fichiers locaux, sur le Net et sur OneDrive. Adieu également les live tiles. Autre véritable « nouveauté » : le retour des widgets (météo, actualité…) entamé depuis peu avec Windows 10 sera bien là, via un large panneau latéral qu'il sera possible de réarranger et de mettre en plein écran. Le tout sera « propulsé par IA ». Côté gaming, rien de bien nouveau sous le soleil en dehors des arrivées du auto HDR et de la technologie Direct Storage en provenance de la Xbox Series X. Le Xbox Game Pass et DirectX 12 Ultimate sont bien entendu toujours là. Le Windows Store fait totalement peau neuve. Outre un léger redesign et la volonté d'aider les développeurs à y proposer leurs applications sous toutes leurs formes (PWA, Win32, UWP…), il proposera notamment un encart divertissement regroupant tout le contenu de différents services de streaming dans un seul endroit. Mais la plus importante annonce est la suivante : les applications Android devraient pouvoir fonctionner directement dans Windows 11, directement depuis la barre des tâches ou le menu Démarrer. Windows 11, qui sera proposé sous la forme d'une mise à jour gratuite pour les possesseurs de Windows 10, n'a en revanche pas eu le droit à une date de sortie. Nul doute que de multiples versions bêta seront proposées dans les mois à venir.


25-06-2021


Windows 11 ne seras pas qu'une simple Mise à jour

Une fuite est à l’origine de la publication d’un premier ISO d’installation de Windows 11. Cette version bêta du système d’exploitation a été testé avec un processeur hybride. Face à Windows 10, les performances s’améliorent. Microsoft semble avoir optimiser Windows 11 pour les processeurs hybrides. De récents tests dévoile que les performances des processeurs « hybride » s’améliorent face à Windows 10. Dans le détail les tests ont été menés avec une puce Lakefield d’Intel. Cette avancée devrait encore profiter d’optimisation d’ici le lancement de la version finale de Windows 11. Le Core i7-L16G7 est une puce Lakefield mariant un « gros » cœur et de 4 petits cœurs. Nous sommes face à une approche similaire à celle proposée par la puce M1 d’Apple. Ses performances sous Windows 11 augmentent entre 2 et 8% face à celles constatées sous Windows 10. Les tests ont été menés avec plusieurs benchmarks dont GeekBench 5, Cinebench R23 et PCMark 10. Ces améliorations sont intéressantes car elles devraient profiter à la prochaine génération Core Alder Lake et à leurs successeurs Raptor Lake.
21-06-2021


Windows 11 c'est pas fini avec Windows SE

Windows 11 a fait beaucoup parler de lui cette semaine. Il semble que Microsoft travaille également sur le successeur de Windows 10 en mode S, « Windows 11 SE ». Tout est allé très vite depuis quelques jours. Une fuite est à l’origine de la publication d’un ISO d’installation de Windows 11. Nous avons vu ensemble comment récupérer ses fonds d’écran 4K et comment créer à partir de cet ISO une clé d’installation. Ce système d’exploration a confirmé les différentes spéculations autour de Sun Valley, la seconde mise à jour de fonctionnalités Windows 10 de 2021. Nous avons déjà découvert le nouveau menu Démarrer, une nouvelle barre des tâches et des changements dans l’interface du bureau. De nouvelles trouvailles autour de cette version bêta de Windows 11 montrent que Microsoft travaille sur des déclinaisons de son OS. Une édition au nom de “SE a fait son apparition. A première vue ce Windows 11 SE se dessine comme la nouvelle version de Windows 10 Mode S. Il est intéressant de noter que le suffixe « SE » n’est pas une nouveauté chez Redmond. A l’époque de Windows 98 le géant a été à l’origine d’un Windows 98 Special Edition (SE). Il est possible que Windows 11 SE soit un OS limité et léger. L’actuelle version “bêta ne fonctionne pas avec le Microsoft Store. L’une des bonnes nouvelles et que les applications Win32 ne sont pas bloquées, ce qui n’est pas le cas pour Windows 10 mode S.
18-06-2021


La gratuité de Windows 11 et les rétro M.à.j toujours d'actualité

Alors que la conférence de Microsoft est toujours fixée au 24 juin prochain, des images de Windows 11 ont déjà fuité sur la toile. En réalité, c’est carrément une préversion du système qui est dores et déjà disponible en téléchargement. De quoi se faire une idée des futurs changements… mais aussi de la politique de mise à jour du système. Les différents visuels, sons et autres fonds d’écran de Windows 11 font déjà beaucoup parler d’eux. Il faut dire que cette nouvelle version est très attendue des utilisateurs, puisque Windows 10 soufflera bientôt ses six bougies ! Les nouveautés en terme de design sont au centre de l’attention, mais la politique de mise à jour de Windows 11 est peut-être plus importante encore. Et il semble que cette dernière est relativement souple. La mise à jour vers Windows 11 sera effectivement gratuite pour les utilisateurs de Windows 10, 8.1 et 7. Si la gratuité depuis Windows 10 n’est pas tant une surprise, voir apparaître des versions plus anciennes comme Windows 7 est une bonne nouvelle. D’autant plus que cette version n’est plus supportée, il est alors vivement conseillé de la mettre à jour et d'être patient encore quelques mois.
16-06-2021


Fuite d'images et plus de Windows 11 Video

L'interface de Windows 11 fuite en long, en large et en travers. The Verge a publié des captures d'écran nous montrant de nombreux éléments de l'UI de la nouvelle version du système d'exploitation, qui doit être annoncée officiellement le 24 juin prochain. Comme prévu, Windows 11 s'inspire largement de l'interface de Windows 10X, la version de l'OS en développement depuis des années qui devait propulser des ordinateurs à plusieurs écrans ou à dalle tactile et qui a été mise de côté. Windows 11 est donc son successeur spirituel. On remarque que les fenêtres sont très arrondies, apportant une touche de modernité à l'UI. La barre des tâches a été repensée, les raccourcis vers les applications sont centres (Comme sur MacOS tiens !). Mais on trouve toujours le centre de notification et l'accès à certains services en bas à droite. Notons que le bouton du menu Démarrer ne fait plus bande à part tout à gauche, mais rejoint ses collègues au centre de la barre des tâches. Le menu Démarrer justement, qui a subi une sévère refonte. Il est bien plus épuré, affichant moins de contenus à l'écran. Lui aussi quitte son coin inférieur gauche pour se recentrer au milieu de l'écran. Il permet toujours d'accéder aux fichiers récents et aux applications attachées, mais ces dernières abandonnement leur forme de tuile. Comme d'habitude, le menu Démarrer offre la possibilité d'éteindre, de redémarrer ou de mettre en veille l'appareil. L'explorateur de fichiers est peut-être l'un des éléments d'interface qui a le moins évolué. L'esthétique générale a été modifiée pour mieux répondre au nouveau design de Windows et proposer une expérience homogène et unifiée à l'utilisateur, mais celui-ci semble fonctionner exactement de la même manière. Il existe d'autre images du système que je vous laisse la joie de chercher... mais voici une petite vidéo qui résume tout.


16-06-2021


Windows 11 la mise à jour (Sun Valley)

Windows 10 s'apprête à tirer sa révérence. La mise à jour Sun Valley qui doit renouveler l'interface du système d'exploitation et ajouter moult fonctionnalités devrait en fait être un passage vers Windows 11. Depuis la sortie de Windows 10, Microsoft a suivi un calendrier de mises à jour relativement régulier à coup de deux mises à jour de fonctionnalités majeures par an, qui se sont transformées ces derniers temps en une mise à jour mineure au premier semestre suivie d'une mise à jour de plus grande envergure au second semestre de l'année. La prochaine mise à jour attendue, que l'on a longtemps surnommée « Windows 10 Sun Valley », serait en fait bien plus importante que ce à quoi l'on pouvait penser au préalable puisque la firme de Redmond s'apprêterait en réalité à changer de génération et basculer de Windows 10 à Windows 11. Un choix qui soulève bien des interrogations, surtout que Microsoft avait annoncé à la sortie de Windows 10 qu'il s'agirait de la dernière version de l'OS. C'est pourquoi nous vous proposons de faire un point sur ce que l'on sait à ce sujet pour le moment. Reste à savoir vers quelle nomenclature va se tourner Microsoft avec cette nouvelle version de son système d'exploitation. Si l'on parle beaucoup de Windows 11 jusqu'ici, c'est parce qu'il s'agit d'une suite logique après Windows 10. Le nom véritable de cette mouture à venir est encore inconnu. Quelques indices ont tout de même été laissés par l'éditeur suggérant que c'est bien un Windows 11 qui s'apprête à débarquer sur nos ordinateurs. La mise à jour Sun Valley (21H2) va apporter de grands changements au système d'exploitation pour ordinateur de Microsoft, mais cela ne devrait pas remettre en cause sa date de sortie. Comme tous les updates majeurs de Windows 10 lancés au second semestre, la nouvelle version de l'OS devrait être proposée au grand public aux alentours des mois d'octobre et novembre. Une conférence de présentation sur le futur de Windows est prévue pour le 24 juin prochain à 17 h (heure de Paris). Il est quasiment assuré que Microsoft en profitera pour officiellement annoncer Windows 11 et nous faire découvrir toutes ses nouveautés, mais il s'agit d'une présentation car on connait les lenteurs de Microsoft à sortir un nouveau produit jusqu'à même annuler des projets (ex Surface Duo, Windows 10x etc...). Les utilisateurs se sont habitués à ne plus avoir à passer à la caisse et revenir à un modèle économique payant pour une mise à niveau aurait sans doute du mal à passer auprès de nombreux utilisateurs. L'un des apports majeurs de Windows 11 sera une refonte totale de l'interface. Pour cela, cette nouvelle version du système d'exploitation va grandement s'inspirer de Windows 10X, un projet d'OS qui devait équiper des appareils disposant de plusieurs écrans ou de PC portables embarquant une dalle tactile et qui a finalement été mis de côté par Microsoft. Les coins des différentes fenêtres et des menus vont s'arrondir, apportant à Windows 11 une bonne dose de modernité. La barre des tâches va s'améliorer avec un focus mis sur les menus flottants permettant d'enclencher des actions rapides. Le centre de notifications va également être remanié, reprenant à la fois bon nombre d'éléments de celui de Windows 10, mais intégrant quelques nouveautés venues de Windows 10X. De nouvelles icônes vont faire leur apparition avec la mise à jour vers Windows 11. Là encore, l'objectif est de moderniser l'interface du soft, qui se repose encore aujourd'hui sur des éléments d'UI très vieux. Microsoft veut uniformiser l'ensemble de son interface pour que celle-ci devienne enfin homogène. Sur Windows 10, nous avons méli-mélo d'éléments d'interface venant de Windows 8, 7, Vista voire d'une version antérieure. L'update Sun Valley doit aussi procurer un nouveau widget dans la barre des tâches affichant la météo et la température locales. En cliquant dessus, l'utilisateur voit s'afficher une fenêtre dans le coin supérieur droit de l'écran avec des articles de presse d'actualité, des résultats sportifs, le cours de la Bourse. Voilà du grand changement au programme, la seule incertitude reste le nom de cette mise à jour, et si Windows 10 change de nom s'est peut-être pour permettre contrairement à ce qu'ils avaient annoncé pour Windows 10, repartir du bon pied, presque de zéro sur une nouvelle base différente de tous les autres Windows.
15-06-2021


Microsoft ne vois que par Windows 11 Video

Il fut un temps ou Windows 10 devait resté le dernier système Windows avec uniquement des mises à jours évènementiels, mais il n'y a pas que les imbéciles qui ne change pas d'avis, mais a un tel point qu'il en devient une obsession du chiffre 11 chez Microsoft et ses équipes. Microsoft publie une vidéo de 11 minutes nous invitant à un événement diffusé le 24 juin à 11 heures pour présenter Windows… 11 ? 11 minutes de vidéo, pour annoncer un certain Windows… 11 ? Ce 24 juin, Microsoft organise un événement d’ampleur concernant son célèbre système d’exploitation, mais la firme se garde bien de révéler son contenu, laissant la place à toutes les spéculations. D’après certains bruits de couloir, Microsoft en profiterait notamment pour révéler un certain Windows 11, même si l’entreprise avait annoncé que Windows 10 n’aurait pas de successeur. À quelques semaines de l’événement, voilà que la firme publie une nouvelle vidéo particulièrement énigmatique sur YouTube, relançant les spéculations concernant Windows 11. Dans cette vidéo, on peut entendre tous les sons emblématiques du lancement de chaque version de Windows, à vitesse réduite. Jusqu’ici, rien de spécialement étonnant, sauf que la vidéo se termine sur un écran nous invitant à suivre l’événement en direct, le 24 juin à… 11 heures. En plus de cela, la vidéo dure exactement 11 minutes. Et cela, c’est sans compter sur une animation récemment dévoilée par Microsoft dans lequel le logo Windows laissait refléter le chiffre 11. Bref une surprise de mauvais gout ! Il est clair que Microsoft cherche à nous dire quelque chose. Sans sombrer dans l’état second d’un Jim Carrey paranoïaque tout droit sorti du Nombre 23, on peut logiquement envisager que cet événement du 24 juin sera consacré à la présentation de Windows 11. Évidemment, on ignore tout de ses nouveautés et surtout si Windows 10 sera destiné à coexister avec ce nouveau système d’exploitation… si nouveau système d’exploitation il y a.


11-06-2021


Microsoft dévoilera le 24 les nouveautés du prochain Windows

La firme de Redmond vient d’annoncer la tenue d’un événement spécial au cours duquel elle présentera les détails des nouveautés à venir dans la prochaine version de Windows. C’est maintenant officiel. La prochaine version de Windows sera présentée au cours d’un événement spécial, qui se tiendra le 24 juin prochain et sera animé par Satya Nadella, le PDG de Microsoft, et par Panos Panay, le responsable produit du géant. L’annonce de cet événement arrive quelques jours après la keynote d’ouverture de la conférence annuelle Build au cours de laquelle Satya Nadella avait rapidement évoqué l’arrivée prochaine de la plus importante mise à jour de Windows de ces dix dernières années. Microsoft devrait ainsi dévoiler les détails des changements à venir dans son système d’exploitation, avec très probablement un gros travail sur l’interface, et l’adoption d’un nouveau logo visible sur l’invitation envoyée par Microsoft aux journalistes. Le mois dernier, Microsoft confirmait la mort de Windows 10X, son système d’exploitation allégé conçu pour les machines à deux écrans. La firme indiquait par ailleurs vouloir intégrer certaines de ses technologies dans les prochaines versions de Windows .
03-06-2021


L'avenir de Windows selon Microsoft

Durant son allocution au Build 2021, le P.-D.G. de Microsoft Satya Nadella a succinctement teasé le futur de Windows dans des termes plutôt alléchants. Le patron s’est montré enthousiaste à propos de « la prochaine génération de Windows », qu’il révèle être en train de tester depuis plusieurs mois. Windows est-il à l’aube de changements majeurs ? C’est en tout cas l’avenir que dessine Satya Nadella. Plus particulièrement, le chef d’entreprise promet que la prochaine version de son système d’exploitation offrira de nouvelles opportunités aux développeurs et aux créateurs en tout genre. « Bientôt, nous partagerons l’une des mises à jour les plus importantes de la décennie pour Windows afin de débloquer de nouvelles opportunités économiques pour les développeurs et les créateurs », esquisse Satya Nadella. « Je la teste depuis plusieurs mois, et je suis incroyablement excité à propos de la prochaine génération de Windows. Nous vous faisons la promesse de créer davantage d’opportunités pour tous les développeurs Windows d’aujourd’hui, et accueillerons tous les créateurs qui cherchent la plateforme la plus innovante, ouverte et nouvelle pour bâtir, distribuer et monétiser leurs applications. Nous avons hâte de vous en dire plus ». Si le patron de Microsoft se garde bien d’entrer dans les détails, on comprend déjà que le Microsoft Store jouera un rôle important dans la future itération de Windows. En dépit des efforts de Microsoft, on ne peut pas dire que le Microsoft Store soit actuellement le moyen le plus plébiscité par les utilisateurs pour se fournir en programmes et applications sur Windows. C’est la raison pour laquelle la firme de Redmond planche depuis plusieurs mois déjà sur une refonte complète de son magasin d’applications ; dotée d’une nouvelle interface promise comme plus avenante, mais qui marquera aussi de grands changements du côté de la philosophie de la plateforme. Lorsque Satya Nadella parle de « créer de nouvelles opportunités pour les développeurs et créateurs », il est probable qu’il s’agisse de conditions d’utilisation du Microsoft Store plus accueillantes pour les personnes concernées. Concrètement, cela pourrait permettre aux développeurs de référencer n’importe qu'elle application Windows sur le store de Microsoft. On le comprend : le Microsoft Store pourrait donc s’en retrouver bien plus garni qu’il ne l’est actuellement. Certaines rumeurs rapportent également que Microsoft pourrait accepter que ses utilisateurs installent des magasins d’applications tiers sur Windows. Ce faisant, les développeurs qui référenceraient leurs applications sur ces magasins tiers échapperaient à la commission de 15 % que Microsoft prélève sur les achats réalisés sur son store.
26-05-2021


Windows 10 profite de Windows 10X

Windows 10X a été présenté par Microsoft comme une version moderne de Windows 10 capable de s’adapter aux besoins des appareils à double écran. Il était censé accompagner la tablette Surface Neo dévoilée en fin d’année 2019. Depuis les choses ont évolué et des changements ont eu lieu. La Surface Neo n’a toujours pas vue le jour tandis que la date de sortie de Windows 10X a été repoussée à plusieurs reprises. Un récent rapport à son sujet laisse même entendre que son lancement n’est plus d’actualité pour le moment. En clair il n’est pas impossible que Windows 10X soit « mort dans l’œuf» dans le sens où il ne verra jamais le jour. Ce changement de cap se justifierait par le souhait de Microsoft de se concentrer exclusivement sur la version complète de Windows 10. Cette hypothèse a du sens car ce système d’exploitation est désormais présent sur plus de 1,3 milliard d’appareils. De plus sa nature de « service » lui permet d’évoluer rapidement. Si un tel plan n’a pas été confirmé par Redmond, la firme a toute de même commencer à « migrer » certaines fonctionnalités 10X vers Windows 10. C’est du moins ce qu’avance une fuite. Par exemple certaines builds de Windows 10 publiées au travers du programme Windows Insider se sont dotées d’une nouvelle fonctionnalité. Il s’agit du « glisser» dans le centre de notifications de la barre des tâches. En parallèle Microsoft a également apporter des modifications et des ajouts à l’interface du bureau. Les bords arrondis sont apparus ainsi que certains menus flottants par rapport à la barre des tâches. Tout ceci est susceptible d’être proposé au grand public lors de lancement de Windows 10 21H2. Le déploiement devrait débuter à l’automne prochain. L’OS est aussi connu sous le nom de code Sun Valley. Il va s’agir d’une mise à jour de fonctionnalités « majeure » avec des tas de nouveautés. L’une des plus visible va concerner l’interface du bureau au travers d’une refonte majeur. A ce sujet Microsoft parle même d’un nouveau Windows.
18-05-2021


M. à j. Microsoft 24 correctifs

Microsoft déploie de nouvelles mises à jour cumulatives dont certaines visent Windows 10. Comme tous les Patch Tuesday, nous retrouvons des correctifs de sécurité. En parallèle des corrections de bugs sont aussi proposés. Microsoft corrige un total de 24 vulnérabilités dans Windows 10 20H1 et 20H2 dont trois sont jugées critiques. Nous avons aussi 16 vulnérabilités corrigées dans Windows 10 v1903 et v1909 dont 2 sont jugées critiques, 11 vulnérabilités corrigées dans Windows 7 (support payant) et 12 vulnérabilités corrigées dans Windows 8.1. Dans le détail les deux failles critiques colmatées dans 2004 (20H1) et 20H2 sont des vulnérabilités d’exécution de code à distance dont voici les identifications, CVE-2021-28476, CVE-2021-31194 et CVE-2021-31166. Les deux premières sont également présentes dans 1903, 1909 et Windows 8.1 tandis que la première touche aussi Windows 7. Tout ce petit monde est corrigé par différentes mises à jour KB dont KB5003233 pour Windows 7 SP1 et Windows Server 2008 R2 KB5003209 pour Windows 8.1 et Windows Server 2012 R2 KB5003169 pour Windows 10 v1909 KB5003173 pour Windows 10 v2004 et 20H2
12-05-2021


La plus grande M. à J. de Windows 10 ce précise

Sun Valley, la prochaine version majeure de Windows 10 va introduire beaucoup de nouveautés. L’utilisateur va profiter d’une refonte de l’interface. Microsoft souhaite proposer du « modernisme », de l’aéré, de l’uniformisation et de la cohérence, le tout à l’aide du Fluent Design. L’environnement de Windows 10 va ainsi se mettre à jour sur plusieurs fronts. Depuis quelques mois le travail accompli par Microsoft prend forme au travers des différentes constructions publiées dans la cadre du programme Windows Insider. Récemment nous avons évoqué la nouvelle version de la police d’écriture Segoe UI. Cette mise à jour nommée “Segoe UI Variable” a pour objectif de l’adapter à différentes tailles d’écran afin d’améliorer la visibilité. Comme toujours ce changement est progressif mais le but est bien d’abandonner à terme l’actuelle version de Segoe UI. Le deuxième changement important dans le sens où il sera directement visible par l’utilisateur concerne les fenêtres. Nous l’avons déjà abordé à plusieurs reprises. Microsoft va déployer des bords arrondis afin d’adoucir le rendu. Les angles et les cassures disparaissent au profit de lignes « courbes et douces ». De manière plus générale, cette modification va concerner les boutons, les fenêtres d’applications et les éléments shell. Il y a quelques jours un nouvel ensemble d’icônes a fait son apparition. Ce n’est pas la première fois que Microsoft apporte des évolutions de ce côté-là mais cette fois l’objectif est plus intéressant. Il ne s’agit pas seulement de proposer des versions modernes et en harmonie avec la refonte globale de l’interface. Windows 10, anciennes et nouvelles icônes de Shell32.dll Le géant décide de remplacer des icônes qui n’ont pas bougé depuis l’ère….Windows 95. Et oui Windows 10 propose encore via Shell32.dll des icônes de cette époque. Nous avons des versions rajeunies de nombreux icônes comme celles de la mise en veille prolongée, des réseaux, de la mémoire ou encore des lecteurs de disque. Certains changements vont affecter des éléments “historiques” comme le menu démarrer et la barre des tâches. Le premier avec des coins arrondis se désolidarise. Il prend son indépendance ce qui soulage le rendu en apportant de « l’aérien » . La même approche est attendue avec des fenêtres indépendantes pour la gestion des options présentes dans le centre de notification. Windows 10 21H2 devrait également accueillir « Android ». Des indiscrétions en décembre 2020 ont avancé une prise en charge des applications Android sans le nécessité d’utiliser l’application « Mon Téléphone ». En clair, il n’est pas impossible qu’une prise en charge des applications Android à l’aide du Microsoft Store soit déployée. Le service permettrait de les télécharger et de les installer pour ensuite les exécuter directement sur le bureau.
10-05-2021


La M.àj. Windows 10 annonce le dernier soufle de Flash Player

Microsoft vient d’annoncer une mise à jour Windows 10, KB4577586. Son but est de supprimer complètement Flash Player de Windows. Le logiciel d’Adobe sera une fois pour toute abandonné. Adobe a officiellement stoppé la prise en charge de Flash Player en janvier dernier. Depuis tous les navigateurs Internet ont pris du recul avec cette technologie. Microsoft se prépare à son tour à abandonner ce composant. Pour ce faire une mise à jour dédiée est prévue. Nommée KB4577586 ou encore “Update for Removal of Adobe Flash Player” elle fera partie du contenu de la mise à jour cumulative Preview du mois prochain puis des mises à jour cumulatives du mois de juillet. Son déploiement général sera alors enclenché. Cette mise à jour va s’adresser aux PC sous Windows 7, Windows 10 et Windows Server 2012. Microsoft explique : “ À partir de Juin 2021, KB4577586 alias la « Mise à jour pour la suppression d’Adobe Flash Player » sera proposée au travers de la mise à jour Preview pour Windows 10 v1809 et plus récente. Elle sera également proposée lors de la publication des prochaines mises à jour cumulatives.” Si vous souhaitez supprimer dès maintenant Flash Player, cette mise à jour KB4577586 est déjà disponible. Il est nécessaire de la télécharger et de l’installer manuellement. Elle est proposée sur Microsoft Update Catalog. A noter qu’elle n’est en réalité pas une nouvelle mise à jour. Elle a été déployée pour le première fois à l’automne dernier mais de manière optionnelle. En clair le géant l’a proposé en option. Cette approche était justifiée par le fait qu’à l’époque Flash Player était toujours pris en charge par Adobe.
05-05-2021


Une M.àj. qui corrige des bugs gaming

La mise à jour KB5000842 a été introduite le 29 mars dernier. Publiée en dehors du Patch Tuesday, elle propose un tas de correctifs non liés à la sécurité. Elle vise les PC sous Windows 10 20H1 ou 20H2. KB5000842 est cependant facultative. En clair une intervention manuelle est nécessaire pour déclencher son téléchargement et son installation. Si une cinquantaines d’améliorations sont au programme, cette mise à jour est aussi à l’origine d’un bug. Des joueurs ont été victime de soucis de performance avec certains jeux vidéo. Le bug a été confirmé par Nvidia qui de son côté a conseillé sa désinstallation en attendant un correctif officiel. Microsoft confirme également cette situation problématique tout en précisant que quelques utilisateurs sont effectivement touchés par le problème. “Un petit sous-ensemble d’utilisateurs ont signalé une chute des performances dans les jeux après l’installation de cette mise à jour. La plupart des utilisateurs touchés par ce problème sont en mode plein écran ou sans bordure en utilisant deux moniteurs ou plus” La bonne nouvelle est qu’une solution existe. Elle ne passe pas par l’installation d’une autre mise à jour mais par la fonctionnalité KIR. KIR est la contraction de Known Issue Rollback. Son objectif est de permette à un PC de retrouver un environnement apte à une reprise d’activité si un problème se pose lors d’une mise à jour Windows. En clair il s’agit de la restauration d’une configuration précédemment de travail afin de se débarrasser du problème affectant Windows 10. “Ce problème est résolu à l’aide Known Issue Rollback (KIR). Veuillez noter qu’un retour à la normal peut nécessiter jusqu’à 24 heures pour que la résolution du probablement se déploie […] Le redémarrage de votre appareil peut aider à l’application plus rapide de ce correctif. ” A noter qu’à l’approche du prochain Patch Tuesday (11 mai) de nouvelles mises à jour cumulatives Windows 10 facultatives sont attendues la semaine prochaine.
26-04-2021


Windows 10 une M.àj. problèmatique fidèle à lui même

Le Patch Tuesday d’avril 2021 a donné naissance à plusieurs mises à jour cumulatives Windows 10 dont KB5001330. Des rapports apparaissent autour de différents problèmes suite à son installation. Cela va de soucis de performance et un bug de profil utilisateur en passant parfais par un crash du PC. A l’occasion de sa grande maintenance mensuelle du mois d’avril 2021, Microsoft a déployé KB5001330 pour les PC sous Windows 10 20H1 ou 20H2. Il s’agit d’une mise à jour obligatoire de sécurité. Elle corrige plusieurs vulnérabilités. Microsoft colmate 79 failles dont 14 sont de gravité critique, 64 de gravité importante et une de gravité modérée. Selon plusieurs rapports, un nombre croissant d’utilisateurs rencontre des difficultés lors de l’installation. Dans certaines situations les problèmes apparaissent lors de l’installation. L’opération se solde par un échec avec l’un des messages d’erreur suivants 0x800f081f, 0x800f0984, 0x800f0922. La première erreur (0x800f081f) semble être la plus courante. Des utilisateurs des Surface Studio 2 ou Pro 7 avancent une installation se bloquant à 20% puis à 73% et enfin à 100% pour ensuite annoncer un échec. Dans d’autres cas plus rare, un bug malheureusement connu fait surface. Il crée un profil d’utilisateur. En clair un nouveau profil d’utilisateur fait son apparition lorsque le système d’exploitation se charge après l’application de la mise à jour. Lorsque cela se produit la situation est délicate et problématique car le profil de l’utilisateur (le vrai) ne peut pas être chargé. A noter que deux solutions peuvent résoudre cette situation. La premiere passe par la désinstallation de la mise à jour et la deuxième par le déplacement manuellement des fichiers utilisateur. Sur Reddit, des utilisateurs signalent que KB5001330 est à l’origine de problèmes avec les jeux. Ils sont multiples allant du plantage à des problèmes graphiques en passant par un effondrement des framerates. Une solution de contournement est disponible. Elle passe par la désinstallation de la mise à jour. Dans de plus rares cas, des utilisateurs sont victimes d’un plantage du PC avec à la clé un Blue Screen of Death (BSOD). Des problèmes de pilotes seraient en cause. Enfin il a aussi été observé des problèmes DNS et de dossiers partagés. Dentrix a confirmé que ces problèmes sont dus à la dernière mise à jour et a publié une solution.
19-04-2021


Microsoft corrige des failles

Comme prévu Microsoft publie de nouvelles mises à jour Windows 10. Elles visent tous les versions de l’OS prises en charge. Etant dans le cadre d’un Patch Tuesday, le focus est la sécurité. Nous avons également quelques corrections de bugs. La grande maintenance mensuelle du géant du logiciel vient de débuter. Elle donne naissance à de nombreuses mises à jour cumulatives. Elles s’adressent à Windows 10 mais pas seulement puisque Microsoft propose une maintenance pour l’ensemble de son écosystème logiciel. Nous retrouvons ainsi des correctifs pour d’autres produits dont Azure, Exchange Server, Microsoft Office, Visual Studio et Visual Studio Code. Par contre attention plusieurs mises à jour ont des problèmes connus. 14 failles sont également corrigées dans d’autres éditions de Windows. Ainsi 55 vulnérabilités sont corrigées dans Windows 8.1 (14 sont jugées critiques et 41 importantes), 77 dans Windows 10 1903 et 1909 (14 critiques, 62 importantes et une modérée) et 79 dans Windows 10 2004 et 20H2 (14 critiques, 64 importantes et une de gravité modérée). Tout ce petit monde prend la forme de différentes mises à jour cumulatives KB. Si vous êtes sous Windows 7 SP1 ou Windows Server 2008 R2 en ayant souscrit une maintenance personnalisée, Microsoft déploie KB5001335 (Rollup mensuel) et KB5001392 (uniquement les correctifs de sécurité). Pour les PC sous Windows 8.1 ou Windows Servers 2012 R2 nous avons droit à KB5001382 (Monthly Rollup) et KB5001393 (uniquement les correctifs de sécurité). KB5001337 s’attaque à Windows 10 1909 contre KB5001330 pour Windows 10 version 2004 ou 20H2 ? Enfin d' autres mises à jours cumulatives de ce Patch Tuesday concernant Windows 10.
14-04-2021


Microsoft fait son ménage de printemps pour Windows 10 !

Windows 10 s’accompagne en natif de nombreuses applications dont certains peuvent être considérées comme des « bloatware ». C’est par exemple le cas de Paint 3D ou 3D Viewer en raison de leur nature trop ciblée limitant ainsi leur popularité. De manière plus générale un nouveau PC Windows 10 s’accompagne généralement d’un tas d’application totalement inutiles. Certains sont des logiciels préinstallés avec l’OS et signés Microsoft et d’autres sont des applications tierces. Souvent tout ce petit monde n’apporte pas grand-chose hormis de ralentir le démarrage de la machine et d’occuper de l’espace disque. Microsoft a récemment pris la décision de faire un peu de ménage aux regards de la popularité de certaines applications. Paint 3D et 3D Viewer étant orientés vers la création peuvent être considérés comme des bloatware par certaines personnes. Du coup elles vont disparaitre du contenu natif de Windows 10 pour profiter de leur propre installation. Un bloatware désigne tantôt un logiciel utilisant une quantité excessive de ressources système, tantôt un logiciel accumulant une quantité importante de fonctionnalités disparates. Se dit également des logiciels pré-installés de force en plus du système d’exploitation sur un matériel neuf. Ce changement va se produire avec Windows 10 21H2. 3D Viewer et Paint 3D ne seront plus installés par défaut. Il sera nécessaire d’intervenir manuellement pour les télécharger à partir du Windows Store. Le géant va aussi supprimer le raccourci Objets 3D dans l’explorateur de fichiers. Enfin une autre modification est prévue L’utilitaire « Math Input Panel » va tirer sa révérence. Il permet l’écriture de formule mathématique afin de les insérer dans différents types de documents. Toutes ces modifications sont déjà en place dans les dernières builds proposées au travers du programme Windows Insider.
02-04-2021


Cortana c'est fini

Clap de fin sur les supports mobiles pour Cortana. L'assistant personnel intelligent de Microsoft n'est désormais plus utilisable sur les smartphones et autres tablettes tactiles. Une bien triste conclusion pour une application qui ne s'est jamais vraiment imposée. L'été dernier, Microsoft annonçait le retrait progressif de Cortana des supports mobiles. En effet, la compagnie de Redmond a radicalement changé sa stratégie dans le domaine des assistants intelligents. Cortana se trouvait en concurrence frontale avec les propres assistants de Google et d'Apple, ce qui poussait naturellement l'utilisateur à favoriser ces derniers. Ainsi, à partir de ce mercredi 31 mars 2021, Cortana ne fonctionne plus sous iOS et Android. Toutes les fonctionnalités comme la création de listes et de rappels sont désactivées, mais peuvent toujours être consultées via la version Windows de l'assistant. Pour faire simple, l'application mobile ne fonctionne plus du tout. Comme nous l'avons mentionné précédemment, Cortana restera en activité sur Windows puisque Microsoft a décidé de se focaliser sur un usage à destination des professionnels. En effet, les entreprises peuvent accéder à différentes technologies via Cortana. Quant aux consommateurs lambda, ils ne sont clairement plus la cible de Microsoft dans ce domaine.
01-04-2021


Les icônes de l'explorateur Windows 10 changent

Microsoft donne à l’explorateur de fichiers de Windows 10 une refonte visuelle avec de nouvelles icônes. Celles-ci sont plus colorées qu’avant, ce qui devrait permettre de les différencier plus facilement. Des modifications ont été apportées aux icônes système que vous trouverez dans l’Explorateur de fichiers, y compris la corbeille, les dossiers Documents et les périphériques tels que les lecteurs de disque. Récemment, Microsoft avait également mis à jour le design de son interface, notamment celle du menu Démarrer. Toutes ces refontes visuelles devraient permettre à Microsoft de simplifier son interface et de la rendre plus épurée. Le géant américain affirme également avoir modifié des éléments tels que l’orientation des icônes de dossier et des icônes de type de fichier par défaut. De nombreux éléments de l’Explorateur de fichiers reçoivent une nouvelle icône, ce qui signifie que l’aspect général de cet utilitaire va s’améliorer. En effet, la société propose de nouvelles icônes pour divers éléments de l’explorateur de fichiers, tels que le bureau, les documents, les téléchargements, les images, les lecteurs de disque et même la corbeille. Cette dernière est désormais plus tournée vers l’avant.
25-03-2021


Le Bug d'imprimante réparé

Microsoft semble avoir corrigé le bug d’impression affectant Windows 10 suite au dernier Patch Tuesday. Le correctif prend la forme d’une mise à jour, KB5001567. Son déploiement est en cours pour les PC sous 20H2 et 2004. La grande maintenance du mois de mars 2021 a donné naissance à plusieurs mises à jour cumulatives. Malheureusement certaines d’entre elles comme KB5000802, KB5000803 et KB5000808 pour Windows 10 sont à l’origine d’une défaillance liée à l’impression. Dans certains cas avec des PC utilisant des pilotes d’imprimante particuliers (Kyocera, Ricoh et d’autres) un écran bleu de la mort surgit. En clair le PC plante. Après la publication d’une solution temporaire, Microsoft déploie un correctif afin de corrigé ce bug « APC_INDEX_MISMATCH ». Ce Hotfix prend la forme de KB5001567 pour Windows 10 20H2. Cette mise à jour est par contre proposée en option, elle est facultative. Une intervention manuelle est nécessaire pour déclencher son téléchargement et son installation. Il faut se rendre à cette adresse Paramètres > Mise à jour et sécurité > Windows Update Une recherche des mises à jour doit faire apparaitre KB5001567 dans la liste des mises à jour qualité facultatives disponibles.
16-03-2021


Windows 10 en avant pour Windows 10X

Le géant du logiciel a prévu plusieurs rendez-vous autour de Windows 10. D’ici quelques semaines le déploiement de 21H1 va débuter. Cette mise jour sera modeste au point d’être prévue sous la forme d’une classique mise à jour cumulative au travers du service Windows Update. En parallèle une autre sortie est attendue. Cette fois beaucoup l’évoquent comme l’un des grands lancements de 2021. Windows 10X, le système d’exploitation pensé pour accompagner les appareils à double écran va prendre son envol. La crise sanitaire et différents retards ont cependant repoussé la sortie de ces appareils. L’OS fera donc ses débuts sur des ordinateurs plus classiques, en clair équipé d’un seul écran. Dans une récente intervention consacrée à Windows 10, Panos Panay chef produit chez Microsoft a titillé la curiosité des Fans. L’homme a brièvement évoqué Windows et l’avenir den restant vague. Il a indiqué que pour le moment Microsoft n’était pas encore prêt à latrès plate-forme en lâchant le mot « incroyable » tout e parler de tout cela. Panos Panay a par contre évoqué l’avenir comme « la prochaine génération de Windows». De quoi s’agit-il ? Est-ce un indice que de grands changements sont à l’horizon pour la plate-forme ? Nous savons que Microsoft travaille sur une grande mise à jour Windows 10. Connue sous le nom de code Sun Valley, elle sera proposée à l’automne prochain. En parallèle une nouvelle version de Windows 10 sera lancée au printemps, Windows 10X. Le marché visé est normalement le secteur de l’éducation et de l’entreprise. Windows 10X ne sera pas disponible comme un système d’exploitation autonome, mais comme un OS préchargé sur certains appareils lancés par les partenaires de la firme. L’intervention de Panay confirme que Microsoft prévoit d’en dire plus sur Windows mais sans donner la moindre date. La question est maintenant de savoir où et quand ces annonces auront lieu.
04-03-2021


Microsoft prépare nos machines pour une M.àj.

La prochaine mise à jour majeure de Windows 10 est en approche et pourrait arriver aux environs du mois d'avril. Afin de permettre une transition en douceur, Microsoft publie à nouveau son correctif KB4023057. Il est important, car a pour but d'améliorer la fiabilité des composants du service Windows Update, qui est vital pour la mise à jour majeure du système. Ainsi, il fait le ménage dans la base des registres, répare des fichiers systèmes corrompus et nettoie le support de stockage principal pour libérer suffisamment de place pour installer de la mise à jour. Il pourra dans certains cas procéder à la compression de fichiers pour gagner de la place, voire réinitialiser la base de données du service Windows Update. Ce correctif concerne quasiment toutes les versions de Windows 10 pour le grand public : 1507, 1511, 1607, 1703, 1709, 1803, 1809, 1903, 1909, 2004 et 20H2. Microsoft indique qu'il sera déployé progressivement sur les machines et installé automatiquement en cas de besoin. L'éditeur rappelle enfin que chaque version de Windows a, en théorie, une durée de vie de 18 mois et qu'il faut mettre à jour un système en fin de vie pour continuer à recevoir des mises à jour de sécurité.
15-02-2021


M.àJ. Windows 10 petit à petit

KB4598291 est proposée de manière facultative. Le géant procède à des tests afin de s’assurer que tout fonctionnera comme prévu lors de la grande maintenance mensuelle du mois de février. Cette mise à jour vise les ordinateurs sous Windows 10 2004 et 20H2. Elle s’accompagne d’une longue liste de corrections de bugs. L’un d’eux s’attaque à un problème empêchant l’ouverture d’un document stocké sur le bureau. En parallèle nous avons un correctif concernant un plantage d’un périphérique si un jeu est lancé en plein écran ou en mode tablette. De même le bug indiquant que certains PC sous Windows 10 Éducation ne sont plus activés est corrigé. Enfin Microsoft annonce avoir résolu le problème déclenchant l’ouverture de l’interface Alt+Tab et le passage à une fenêtre différente. Enfin l’option “Extraire Tout” est de nouveau disponible pour les archives en ligne. Cette mise à jour s’accompagne de deux problèmes connus et non résolus. Ils ne sont pas nouveaux. Le premier concerne les certificats. Le géant du logiciel annonce que des certificats peuvent disparaitre suite à une mise à niveau. L’installation d’une version plus récente de Windows 10 peut entrainer ce dysfonctionnement. Le problème est issu de précédentes mises à jour cumulatives publiées par la société. Dans le détail il s’agit des mises à jour de septembre 2020 et plus récentes. Dans ce contexte les certificats système et utilisateur peuvent être perdus. KB4598291 est disponible via le service Windows Update. Elle est proposée de manière facultative. Il faut intervenir manuellement pour déclencher son téléchargement et son installation.
04-02-2021