Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com


L'actualité
WINDOWS


Une bonne M.àj. pour Windows 7 aussi !

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows7 logo

12

Juillet

Microsoft a publié à l’occasion du Patch Tuesday plusieurs mises à jour dont KB4338818 pour Windows 7. Elles apportent plusieurs corrections de sécurité. Windows 8.1 est également concerné par une maintenance au travers KB4338815. Les utilisateurs de Windows 7 ont désormais la possibilité d’installer KB4338818. Cette mise à jour propose plusieurs correctifs de sécurité. Ils concernent Internet Explorer, des applications Windows, Windows Shell ou encore Windows virtualisation. Microsoft corrige la faille « Lazy FP State Restore» confirmée le mois dernier. En parallèle des corrections de bugs sont apportées en particulier pour Internet Explorer. A noter que bizarrement Microsoft évoque dans sa note de version « Edge » pourtant réservé aux utilisateur de Windows 10. Microsoft souligne qu’un problème connu et non corrigé est présent. « Il existe un problème avec Windows 7 et les logiciels tiers liés à un fichier manquant (oem.inf). En raison de ce problème, après avoir appliqué cette mise à jour, le contrôleur d’interface réseau va cesser de fonctionner » Du coté de Windows 8.1, KB4338815 propose des améliorations de sécurité pour les vulnérabilités Meltdown et Spectre révélées en début d’année. Nous retrouvons une nouvelle fois des atténuations pour la faille « Lazy FP State Restore ». A tout ceci s’ajoute des patchs pour Internet Explorer et d’autres composants de Windows. Enfin Microsoft propose quelques corrections de bugs affectant Internet Explorer et le comportement de la souris. A l’image de Windows 7, Microsoft publie en parallèle KB4338824 qui inclue seulement les rustines de sécurité et non les corrections de bugs.




Un patch pour corriger 54 vulnérabilités

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 Fall Creators Update

11

Juillet

Le Patch Tuesday du mois de juillet 2018 corrige pas moins de 54 problèmes de sécurité dans l’écosystème logiciel de Microsoft. Dans cette liste, 17 failles portent la mention de « critiques » en raison de la gravité des menaces qu’elles occasionnent. Parmi ces 17 failles critiques, 15 touchent uniquement les navigateurs de Microsoft. Les utilisateurs d’Internet Explorer et Edge sont sollicités pour une installation rapide de ses différents correctifs. CVE-2018-0949 fait mention d’une vulnérabilité permettant de contourner des fonctionnalités de sécurité d’Internet Explorer. Le problème touche toutes les versions de navigateur prises en charge par Windows. Microsoft explique « Une vulnérabilité de contournement de fonctionnalité de sécurité existe lorsque Internet Explorer traite incorrectement ces demandes impliquant des ressources UNC. Un attaquant peut exploiter cette faille pour forcer le navigateur à charger des données qui seraient autrement interdites » L’opération demande que le système soit vulnérable afin de charger un site Internet corrompu. Selon la firme aucune attaque exploitant ce problème n’est connue. La raison est que cette faille n’a pas été révélée publiquement. CVE-2018-8289 décrit un problème grave dans Microsoft Edge sous Windows 10 Avril 2018. La faille de sécurité a le potentiel de dévoiler des informations permettant de compromettre un système. Bien que jugé critique, Microsoft se veut rassurant autour du problème « Dans tous les cas, un attaquant n’aurait aucun moyen de forcer un utilisateur à voir le contenu contrôlé par l’attaquant. Un attaquant doit convaincre un utilisateur d’agir. Par exemple, un attaquant pourrait tromper un utilisateur en cliquant sur un lien qui l’amène sur le site Internet malveillant. ». Cette faille touche uniquement la version Windows 10 April 2018 Update de Microsoft Edge. Elle n’a pas été divulguée publiquement. Comme pour chaque Patch Tuesday, ces correctifs sont disponibles dès maintenant via le service Windows Update. Après l’installation un redémarrage du PC est nécessaire afin que les changements prennent effets.




Fini les M.àJ. pour les Pentium III Windows 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 7 plus de mise a jour pour Pentuim III intel

27

Juin

Des utilisateurs de périphériques Windows 7 ne prenant pas en charge le « SSE2 » seraient désormais dans l’incapacité d’obtenir de nouvelles mises à jour. Toutes les configurations à base de Pentium III seraient concernées. L’histoire débute lors de la publication de la mise à jour cumulative KB4088875 pour Windows 7. Elle s’est accompagné d’un problème connu affectant les périphériques qui ne prenaient pas en charge les extensions SIMD 2 (Single Instruction Multiple Data). A l’époque Microsoft avait promis une solution mais une nouvelle politique se serait mis en place en juin 2018. Elle a transféré la responsabilité du bug aux utilisateurs. L’opération consiste tout simplement à obliger les victimes à « mettre à niveau leurs machines avec un processeur prenant en charge le SSE2 ou à virtualiser ces machines ». Microsoft semble donc renoncer à résoudre ce problème introduit par sa maintenance. Les utilisateurs seraient donc obligés de mettre à niveau leurs systèmes pour continuer à recevoir des mises à jour. Microsoft a été contacté sur cette question afin d’avoir une déclaration officielle. La réponse se fait attendre...




Microsoft développe lui aussi ses puces

  Liste des news    Liste des new du mois  
E2 La Processeur de Mitcrosoft ARM compaible Windows Lunix etc

21

Juin

Développé dans le secret des laboratoires de Microsoft Research depuis plus de 8 ans, le processeur E2 pourrait voir le jour grâce à Qualcomm. Cette puce porte en elle la promesse de processeurs au fonctionnement bien plus efficace. Pendant que Qualcomm lance ses puces pour PC, que AMD revient sur le devant de la scène, que Samsung est devenu le champion des semi-conducteurs et que Intel veut investir le marché des cartes graphiques, un nom incongru pointe dans le monde des processeurs : celui de Microsoft. Le très technique site anglais The Register met en effet au jour le projet E2 de Microsoft, une puce sur laquelle le géant du logiciel travaille depuis plus de 8 ans. La nouvelle du jour étant que Microsoft a compilé une version aux petits oignons de son système d’exploitation Windows 10, preuve que la puce est opérationnelle. Si le projet est important c’est que Microsoft ne s’est pas contenté de développer une puce ARM ou un clone de x86. L’américain a réinventé la roue et a donc développé un nouveau jeu d’instructions baptisé EDGE (aucun lien avec le navigateur), inaugurant ainsi une toute nouvelle plateforme matérielle. Le prototype le plus avancé de la puce de Microsoft, le E2 R1 serait équipé de 32 unités d’exécution « out-of-order ». Une conception « Super RISC » qui ambitionne de dépasser les architectures existantes en termes de rapidité d’exécution. Microsoft a donc fait appel à son compatriote Qualcomm avec lequel il travaille main dans la main dans le portage de Windows 10 sur ARM. Le géant de la conception des puces pour terminaux mobiles travaille sur la conception d’une vraie puce physique. E2 et son jeu d’instructions EDGE sont un projet de développement de la très secrète unité de Microsoft Research et on en est pour l’heure qu’au stade la validation du concept. Mais si l'architecture fait ses preuves, les technologies de l'informatique pourraient bien muter en profondeur.




Windows 7 fait toujours de la résistance

  Liste des news    Liste des new du mois  
System mondial aboption juin 2018

04

Juin

En Janvier on pensait que Windows 10 avait pris les devants ! Windows 7 continue d’être la plate-forme PC numéro 1malgré une nouvelle baisse de sa part de marché. En l’espace d’un mois elle est passée de 43,57% à 41,79%. De son côté Windows 10 continue doucement de progresser. Durant la même période sa présence a grimpé de 33,81% à 34,74%. Si cette tendance se poursuit, il pourrait dépasser son grand frère de 2009 d’ici la fin de l’année. Aux yeux de Microsoft il s’agit d’un impératif en raison de l’échéance de la fin du support étendu de Windows 7. Normalement, l’OS sera définitivement abandonné en janvier 2020. Le géant ne souhaite pare revivre une nouvel épisode Windows XP. A la vue de ces chiffres, le pari est loin d’être gagné. Microsoft risque fort de connaître les mêmes difficultés. Windows 7 résiste toujours après deux ans d’une politique agressive autour de l’adoption de Windows 10. Sur le segment des PC, Windows domine. Le seul système d’exploitation non-Windows du top 5 est signé Apple. Il s’agit de macOS 10.13 qui décroche une part de marché de 4,98%. Windows 8.1 est en troisième position et Windows XP est encore et toujours là avec une présence estimée à 4.70%. Le dynamisme de ces dernières semaines autour de Windows 10 s’explique peut-être par l’arrivée d’Avril 2018 Update. Il s’agit d’une remarque car il est assez difficile d’estimer combien d’utilisateurs ont mis à jour leurs systèmes après le lancement de cette version. Tous ces chiffres concernent le marché mondial. Dans certains secteurs en particulier comme le marché des entreprises, Windows 10 est désormais numéro 1.




Une nouvelle Surface abordable à l'horizon

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft Surface

17

Mai

Microsoft envisagerait de commercialiser une tablette hybride Surface abordable. La Surface « abordable » serait équipée d’un processeur Intel, d’un écran de 10 pouces et d’une connectique en USB-C. La batterie aurait une autonomie de près de 10 heures, le stockage interne serait de 64 ou 128 Go, et une version LTE serait aussi prévue. Selon la rumeur, elle devrait être proposée au public au deuxième trimestre 2018 pour un prix oscillant autour de 400 $ (340 €) Na. Les appareils seraient livrés sans clavier (110€ supplémentaires), mais selon Microsoft, une gamme d’accessoires au prix accessible devrait être lancée à la même époque. Les offres de Microsoft sur le marché des appareils « grand public », les hybrides tels que les Surface 2, Surface 3 ou encore Surface RT, n’ont pas remporté le succès escompté. Les Surface Pro, une gamme d’ordinateurs performants au design et à la qualité de fabrication irréprochables, ont en revanche plu à la clientèle des professionnels ou des utilisateurs aisés. Cependant, comme ces appareils coûtent cher, la clientèle la moins fortunée (les étudiants par exemple) n’envisage même pas la gamme de portables hybrides de Microsoft. Elle lui préfère les nouveaux iPad, voire les Chromebook, des alternatives de plus en plus viables pour travailler sérieusement et à moindres frais. Avec cette nouvelle offre, l'objectif du géant de Redmond est donc de regagner les faveurs du grand public.




La Màj April-Update incompatible avec certains SSD

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 April Update probleme avec les disques SSD Intel et Toshiba

16

Mai

Les ordinateurs embarquant les disques durs Intel SSD6 600, Intel SDD Pro 6000p, de même que Toshiba XG4, XG5 et BG3, s'avèrent incompatibles avec la dernière mise à jour de Windows 10. La très attendue mise à jour printanière de Windows 10, la bien nommée April Update, est arrivée le soir du dernier jour d'avril. Si Microsoft ne communiquait pas sur les raisons de cette mise à disposition tardive, on pouvait néanmoins deviner que des touches finales restaient à apporter. Et manifestement, il reste toujours du travail sur la April Update, puisqu'elle s'avère tout simplement incompatible avec les SSD de deux fabricants majeurs ! Les SSD, ces nouveaux disques durs réputés pour leur plus grande longévité, leur rapidité et leur plus faible consommation d'énergie comparé aux HDD, équipent aujourd'hui de plus en plus d'ordinateurs. Même la Surface Pro de Microsoft, sortie en 2017, est munie du SSD6 d'Intel. Ironie de l'histoire : ce disque dur est parmi ceux qui sont incompatabiles avec la dernière mise à jour de Windows. Dans Dans un communiqué, Microsoft a admis l'existence du problème et a fait savoir travailler sur une solution, main dans la main avec les fabricants de ces disques durs. En attendant qu'une solution soit trouvée, les utilisateurs travaillant sur ces SSD doivent faire machine-arrière en revenant à la version précédente de Windows (la 1709 ou, à défaut, la 1703). Un guide est disponible sur le site de Microsoft. Si tout va bien, la April Update devrait fonctionner avec les SSD à compter de juin 2018.




La Màj April Update est disponible !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 April 2018 Update

30

Avril

Après quelques bugs de dernière minute, la mise à jour majeure de Windows 10 a commencé son déploiement aujourd'hui. Microsoft en a profité pour confirmer le changement de nom de la nouvelle mouture qui sera finalement baptisée "Windows 10 April 2018 Update" et non pas "Windows 10 Spring Creators Update Vu le nombre de machines concernées, le déploiement ne se fera pas en un jour. Il sera réalisé de manière progressive sur une période qui pourra atteindre 3 mois. "Microsoft s'attache maintenant à offrir à tous les utilisateurs de Windows ce qu'ils ont de plus cher mais qui leur manque bien souvent : du temps ! Grâce aux nouvelles fonctionnalités du Windows 10 April 2018 Update, il est désormais possible d'en faire plus sans effort, de gagner en concentration, et de consacrer son temps aux tâches que l'on apprécie, tout simplement." , commente Redmond. On retiendra par exemple la nouvelle fonctionnalité Chronologie, "Windows 10 aide les utilisateurs à s’y retrouver, en quelques secondes. Un simple clic sur le bouton Affichage des tâches permet en effet de retrouver facilement les fichiers et documents ouverts au cours des 30 derniers jours, classés chronologiquement, et ce, indépendamment des appareils sur lesquels ils ont été consultés". Ou encore l’Assistant de concentration, "les utilisateurs ont désormais la possibilité de canaliser toute leur attention sur une tâche pour rester productifs et créatifs en se déconnectant en particulier des nombreux fils d’informations qui apparaissent à l’écran". Egalement intéressant, le Partage de proximité fait son entrée, il permet d’envoyer rapidement et simplement un fichier ou un site web à une personne à portée de Bluetooth ou sur le même réseau wifi, et ce, quelle que soit la taille du fichier. Quant au navigateur Edge, il permet désormais de couper le son d’un onglet en cliquant sur son icône audio, ou d’afficher en plein écran des ebooks, PDF ou pages web en mode lecture. Du côté des professionnels, Microsoft ajoute : "Avec l’arrivée de la Windows 10 April 2018 Update, Microsoft intègre de nombreuses fonctionnalités à Microsoft 365. Ces nouveautés disponibles « as a service » ont pour objectif de simplifier l’environnement de travail des organisations et des collaborateurs en entreprise comme de terrain." et bien sur tout ce qu'on a oublié de rappeler et que vous laisse le plaisir de découvrir.




Màj Windows 10 pour cette semaine

  Liste des news    Liste des new du mois  
April Update Win10 01

23

Avril

Windows 10 Redstone 4 est attendu cette semaine. Microsoft n’a pas annoncé de date mais la fin du mois d’avril approche un grand pas. Un document du géant évoque cette nouvelle version de Windows 10 sous le nom de « April Update ». La nouvelle RTM est désormais disponible sur tous les canaux du programme Insider. Ceci semble logique puisqu’un lancement public en avril 2018 est normalement la cible du calendrier du géant. Cet important Update porte le nom de Windows 10 version 1803. Cette numérotation est un indice fort sur sa période de lancement. 18 fait référence à l’année et 03 au mois. Du coup nos savons que la RTM a été compilée en mars 2018. Selon la tradition du géant le déploiement public débute un mois après soit en avril 2018. Nous sommes dans la dernière semaine d’avril, et la RTM est disponible pour tous les utilisateurs du programme Insider. Tout est au vert pour un lancement imminent. Les indiscrétions parlent de demain pour le coup d’envoi de la première vague. Il est possible que cela ait lieu mercredi ou jeudi. Vendredi est peu probable en raison du Week End et de la nécessite de suivre le cheminement des premières installations.




Un Surface Phone pliable aussi !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft surface phone pliable

23

Avril

Depuis un an, le géant américain avait supprimé les API de ses machines. Cet ensemble d'outils et d'instructions pour les développeurs leur donne la capacité et le cadre pour développer des logiciels pour une certaine plate-forme avec certaines capacités. Microsoft les ayant supprimées, les développeurs sont incapables de créer des programmes pouvant utiliser les outils de téléphonie sous Windows. Le retour des API dans les versions Windows 10 17650 et 17643 WinRT API semble indiquer que la firme est de nouveau sur le projet. Un indice laissé par Microsoft qui pourrait faire penser à l'apparition du Surface Phone avec écran pliable de Microsoft. Des rumeurs ont parlé d'un projet dénommé Andromeda, qui consistait en une tablette avec un écran pliable. Un possible nouveau produit, sur lequel Microsoft n'a pourtant rien dit... Mais avec la mise à jour Redstone 4, Microsoft installe un nouveau service « Always Connected » et prend en charge les cartes eSim. Il serait alors possible d'éviter de devoir passer par les magasins des différents opérateurs pour les activer : associer son profil cloud à son forfait serait suffisant. Un autre indice qui pousse à croire que Microsoft s'est bien replongé dans la création d'un smartphone... Pour l'instant, l'apparition d'un Surface Phone n'est pas encore validée par Microsoft. L'annonce de Samsung sur son nouveau smartphone pliable pourrait faire bouger le géant américain. Il faudra attendre la conférence du 7 au 9 mai de Seattle pour avoir plus d'informations.




La prochaine Màj Windows 10 le 10 Avril

  Liste des news    Liste des new du mois  
Airdrop version Windows

05

Avril

Les choses s'accélèrent chez Microsoft. Selon une source interne à la compagnie, la sortie publique du nouveau Windows 10, baptisé Spring Creator Update, serait imminente : le 10 avril. Connu en interne sous le nom de code Redstone 4, il est en phase de test avancée depuis plusieurs mois auprès des membres du programme Windows Insider Preview. Ce build 17133 (c'est le nom de la version en test) n'introduit aucune nouvelle fonctionnalité particulière, mais il fixe quelques problèmes mineurs. La version définitive sera elle plus intéressante : on y découvrira notamment la fonction Timeline qui permettra de visualiser l'historique de votre activité, ou encore Near Share pour un partage de fichier par bluetooth, à la manière d'Apple AirDrop. La Spring Creator Update proposera aussi une mue importante pour Edge : on y trouvera des applications web progressives au navigateur de Microsoft comme Google en propose pour Chrome. La date de sortie du 10 avril n'est pas encore confirmée officiellement par Microsoft, mais les bons connaisseurs noteront que c'est un mardi, jour de prédilection de la société pour ses grandes annonces. Concernant la prochaine grande mise à jour, numérotée 17639, elle porte le nom provisoire de Redstone 5 et est elle aussi en phase de test depuis mercredi 4 avril auprès des Insiders. Principale nouveauté, la généralisation de Sets à l'ensemble du système Windows 10. Sets est un gestionnaire de fenêtres qui permet de grouper des pages web, des documents, des applications dans des onglets au sein d'Edge. Redstone 5 permet aussi de surveiller depuis votre PC la batterie de tous vos appareils connectés en bluetooth.




Windows 10 serai devant Seven

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft windows 10

28

Mars

Depuis sa commercialisation en juillet 2015, Windows 10 peine à convaincre les utilisateurs. Celui qui devait faire oublier l'échec de Windows 8 ne parvenait pas à battre le système d'exploitation antérieur. Windows 7 jouit toujours d'une bonne popularité et résiste encore à la dernière version de Microsoft, malgré de nombreuses propositions de mises à jour gratuite courant jusqu'à janvier 2018. Mais en fin d'année 2017, Windows 10 a enfin réuni plus d'utilisateurs que Windows 7. Dans un article de son blog, Microsoft annonce que Windows 10 est utilisé par plus de 600 millions d'appareils, soit près de 45% de parts du marché, contre un peu moins de 40% pour Windows 7. Cette tendance n'est pas prête de s'inverser puisque le nombre d'appareils dotés de Windows 7 et Windows 8.1 est en constante régression. L'éditeur a rempli une part de son objectif : remplacer progressivement le système d'exploitation sorti en 2009. Pour ce faire, il a dû employer des méthodes agressives pour rendre Windows 7 obsolète et forcer ses utilisateurs à mettre à jour leur version. Mais Windows 10 est encore loin des résultats espérés. Selon la firme, il aurait dû équiper un milliard d'appareils en 2018. Ces attentes ont finalement été revues à la baisse, notamment à cause de l'échec de la version pour smartphone. Le 8 octobre dernier, Microsoft avait en effet fermé les portes de Windows 10 Mobile qui n'avait pas attiré assez d'utilisateurs. L'éditeur va donc se concentrer cette année sur les OS pour PC et proposera, dans les jours qui viennent, une nouvelle mise à jour qui devrait s'appeler "Spring Creators Update".




Windows 10 S, mais que ce passe t'il ?

  Liste des news    Liste des new du mois  
Le mode S et un Windows 10 comme les autres

09

Mars

En officialisant la disparition de Windows 10 S et sa transformation en un mode de Windows 10 à partir de l’année prochaine, Joe Belfiore, vice-président corporate en charge de Windows, a éclairci un peu la position de Microsoft. Dans un post de blog, le représentant du géant de Redmond revient tout d’abord sur ce qui semble être la raison principale de l’abandon de Windows 10 S(une version lite pour processeur ARM) : les utilisateurs et les partenaires de Microsoft auraient trouvé l’OS génial, mais estimeraient surtout que le nom embrouille un peu les choses. En conséquence de quoi, les équipes de Satya Nadella aurait décidé de simplifier la vie des utilisateurs. Mais le plus intéressant vient une ligne plus loin. Il semblerait que le mode S soit appelé à faire son apparition bien avant l’année prochaine, contrairement à ce qu’indiquait le tweet de Joe Belfiore. De fait, il pourrait entrer dans nos vies dès le mois d’avril prochain. « A partir de la prochaine mise à jour de Windows 10, qui arrive bientôt, les utilisateurs pourront choisir d’acheter un nouveau PC sous Windows 10 version Familiale ou Professionnelle avec le mode S activé », explique laconiquement le post. Joe Belfiore se dit confiant dans le fait qu’une majorité des utilisateurs va apprécier les avantages de Windows 10 en mode S. Néanmoins, ceux qui aimeraient utiliser une version non limitée de l’OS de Microsoft pourront l’activer sans bourse délier quelle que soit l’édition de Windows utilisée. Une information importante, car les rumeurs et indiscrétions prétendaient jusqu’à présent que seule la transition vers la version familiale serait gratuite. Il semblerait donc que les utilisateurs auront le choix, lors de l’achat d’une machine, entre une version débridée de Windows 10 ou une version dont le mode S est activé. Comment se passera le passage de l’un à l’autre de ces états ? Qu’implique-t-il pour l’utilisateur, au-delà des restrictions applicatives connues ? De nombreuses autres questions se posent : sera-t-il possible d’activer ou désactiver le mode S facilement ? Pourra-t-on activer le mode S seulement pour un compte utilisateur pour un utilisateur mais pas pour l’administrateur, par exemple ? Les réponses ne devraient pas tarder à tomber, si c’est bien la Spring Creative Update qui doit initier l’arrivée officielle du mode S.




Le Nom de la prochaine Màj. de Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
spring creators update

08

Mars

Microsoft propose deux grosses mises à jour pour Windows 10, une au printemps, l'autre à l'automne. Les deux versions de l'an dernier avaient été baptisées Creators Update et Fall Creators Update ; l'éditeur a décidé de faire dans l'originalité pour la prochaine à venir puisqu'elle sera nommée… Spring Creators Update ! Celle-là, on ne l'avait pas vue venir. Ce nom de baptême est apparu dans la dernière bêta de Redstone 5, qui deviendra la prochaine version majeure de Windows 10 à sortir cet automne. Le terme Spring Creators Update a aussi passé une tête dans le billet d'un animateur de la Tech Community de Microsoft. C'est début avril que l'éditeur devrait proposer cette nouvelle grosse mise à jour de Windows 10.

MAJ : Microsoft propose depuis quelques heures une nouvelle construction de Windows 10 Restone 5, la Build 17618. Elle introduit plusieurs corrections de bugs et surtout active la fonction Sets. Le géant a travaillé sur ses possibilités. Les utilisateurs inscrits à l’option Skip Ahead peuvent dès à présent tester la version la plus sophistiquée de Windows 10. Cette nouvelle version propose une série de changements importants dont la prise en charge des applications Win32. Sets s’accompagne d’une prise en charge complète des programmes Win32. Ceci signifie que l’explorateur de fichier de l’OS dispose enfin d’un système d’onglets. Il est par exemple possible d’ouvrir plusieurs onglets dans l’explorateur de fichiers mais pas d’ouvrir un onglet en sélectionnant un dossier spécifique.




Edge a toujours des difficultés

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft edge

05

Mars

Le navigateur Edge a des difficultés à se faire une place dans Windows 10. Bien que Microsoft met tout en œuvre pour imposer convaincre les utilisateur, sa part de marché ne décolle pas. Il reste minoritaire dans le paysage, pourtant Windows 10 ne cesse de gagner du terrain. C’est du moins ce qu’il ressort des dernières statistiques de NetMarketShare. Microsoft compte beaucoup sur son navigateur Edge pour enrichir sa nouvelle politique économique. Ce navigateur exclusif à Windows 10 a des atouts mais ils ne semblent pas suffire tout comme d’ailleurs les différents moyens pour le rendre incontournable. Cette posture n’est cependant pas une exclusivité « made in » Microsoft. Google fonctionne de la même manière. Un petit tour sur ses services occasionne souvent une mise en avant de Chrome. Ce navigateur est également présent dans quasiment tous les DVD de drivers des cartes mère. Il n’est pas rare de le voir surgir avec une demande d’autorisation lors de l’installation d’applications tierces . Selon NetMarketShare la bataille est pour le moment remportée par Google. Chrome est aujourd’hui le navigateur le plus utilisé au monde. Malgré un petit recul de 61.41% à 60.57% entre les mois de janvier et février 2017, il domine toute la concurrence. De son côté Microsoft Edge se cherche. Il n’arrive pas à décoller malgré un Windows 10 toujours plus présent dans le paysage du PC. Le navigateur stagne sous la barre des 5%. Avec une présence à 4.38% il se positionne à la quatrième place après Internet Explorer et Firefox de Mozilla. Microsoft ne cesse d’améliorer son nouveau navigateur. Que nous parlions de sécurité ou de fonctionnalité, un important travail de développement est mené. Il souffre cependant d’une politique de mise à jour caler sur celle de Windows 10. Du coup-là ou Google et Mozilla déploient des « updates » quasi mensuels , nous sommes chez Microsoft sur des périodes bien plus longues (6 mois). Ainsi la prochaine grande évolution est prévue avec la lancement de Windows 10 Redstone 4. Il se dit que Microsoft envisagerait de proposer Edge au travers du Microsoft Store afin justement de remédier à cette situation. Pour le moment ces rumeurs ne se sont pas confirmées et Microsoft n’a jamais laissé entendre un tel changement.




La prochaine Màj

  Liste des news    Liste des new du mois  
spring creators update Windows10

06

Fevrier

Contrairement aux anciennes versions annoncées des mois à l’avance, Microsft est resté bien silencieux quant au nom de sa prochaine mise à jour pour Windows 10. Le suspense est terminé, la nouvelle update du printemps 2018 s’appellera tout simplement Windows 10 Spring Creator Update. Le nom a fuité suite au déploiement du Bug Bash de février. L’opération consiste à envoyer des quêtes à la recherche de bugs aux participants de Windows Insider. L’un d’eux a ainsi trouvé Windows 10 Spring Creator Update mentionné sur une quête concernant le prochain Windows Defender Application Guard.




Windows 7 enfin détronné

  Liste des news    Liste des new du mois  
Photo windows 7

05

Fevrier

Le passage à une nouvelle version de Windows ne tombe pas sous le sens, et Microsoft en sait quelque chose. Il semblerait néanmoins que les fêtes de Noël, souvent liées à une augmentation des ventes de machines, aient permis à Windows 10 de s’imposer comme le système d’exploitation le plus populaire de la firme. Les statistiques de StatCounter indiquent que Windows 10 représente actuellement 42,78 % de parts de marché, contre 41,86 % pour Windows 7. Une première, même si la France fait figure de bonne élève en ce sens. La dernière version de l’OS avait déjà dépassé ses prédécesseurs depuis juillet 2016, c’est à dire un an après sa sortie officielle. L’Asie et l’Inde utilisent encore massivement les versions précédentes, et représente des marchés immenses. Windows 7 conserverait en effet de nombreux fidèles, notamment chez les professionnels. NetMarketShare, l’outil d’analyse concurrent estime d’ailleurs que ce dernier est encore en tête… Mais plus pour longtemps. Le géant de Redmond n’a pas non plus de quoi fanfaronner, surtout vu ses objectifs initiaux. La firme voulait atteindre le milliard de machines tournant sous Windows 10 en trois ans. À cinq mois de l’échéance, seuls 600 000 millions de machines en sont équipées. Cela représente certes cent millions d’utilisateurs supplémentaires en neuf mois, mais ce chiffre inclut les tablettes et les consoles Xbox. À moins d’un miracle, il faudra surement revoir les objectifs à la baisse.




Màj & réparation du bug Windows 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
win7 wallpaper large

08

Janvier

Microsoft a été l’une des premières sociétés à proposer des correctifs pour colmater les brèches Meltdown et Spectre. Ils s’adressent à toutes les versions de Windows pris en charge cependant leur installation n’est pas sans problème. Après avoir signalé la semaine dernière une défaillance de la mise à jour cumulative KB4056892 pour Windows 10, la même situation est observée avec KB4056894 pour Windows 7. Dans les deux cas la configuration matérielle semble être à l’origine d’une erreur d’installation (Athlon 64 X2). Sous Windows 7, l’opération se solde par un écran BSOD et l’erreur 0x000000c4. Les rapports évoquent peut-être un problème de compatibilité avec certains antivirus cependant Microsoft a clarifié la situation à ce sujet. Les correctifs Meltdown et Spectre ne sont proposés qu’aux périphériques disposant d’une solution de protection compatible. Cette hypothèse est donc à écarter. Sur Reddit ou encore les forums de Microsoft, une solution est avancée. Le problème semble répandu et la désinstallation de ladite mise à jour serait l’unique solution. Ceci permettrait de résoudre temporairement la situation. La machine est dans ce cas vulnérable aux attaques exploitant Meltdown et Spectre. Pour supprimer KB4056894 à l’origine de cette erreur BSOD, il faut se rendre dans « Réparer votre ordinateur » au démarrage (F8 ou support d’installation du fabricant) afin d’ouvrir une fenêtre de commande. Ensuite entrer les deux lignes suivantes :

dir d:
dism /image:d:\ /remove-package
/packagename:Package_for_RollupFix~
31bf3856ad364e35~amd64~~7601.24002.1.4 /norestart

Dans le cas de Windows 10, il n’y a pas de solution pour le moment. Microsoft a indiqué que ses équipes sont au travail pour apporter une solution dans la cadre du prochain Patch Thuesday. Il est prévu normalement demain, mardi 9 janvier 2018.




La Màj Windows 10 toujours gratuite

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10 TA Free

03

Janvier

Le 31 décembre 2017 devait être la date de fin de l’offre gratuite de mise à niveau vers Windows 10(W7 > W10 ou W8 > W10). L’astuce fonctionne toujours. Elle permet à tous les PC sous Windows 7 ou Windows 8.1 de « migrer » sans frais vers le dernier environnement de Microsoft. Bien que le géant ait indiqué officiellement une date de fin, l’offre pour les utilisateurs de technologies d’assistance est toujours valable. Elle a pris naissance après la première année d’existence de Windows 10. Cette période s’était accompagnée d’une opération histoire chez Microsoft. Pour la première fois de son histoire, le géant a offert son dernier système d’exploitation aux utilisateurs de Windows 7 ou Windows 8 et 8.1. Valable 12 mois, cette opération de séduction a poursuivi son existence au travers d’une astuce. Elle concerne l’utilisation des technologie d’assistance. Nous parlons d’astuce puisque aucun processus de vérification est présent si bien que tout le monde peut profiter de l’offre. Cette échappatoire devait normalement se terminer le 31 décembre 2017 ne laissant plus aucune solution, hormis l’achat d’une licence, pour profiter de Windows 10. Cette offre est toujours active bien que Microsoft indique. La mise à niveau gratuite est toujours là et plusieurs utilisateurs confirment que le processus fonctionne toujours. Il permet une installation gratuite de Windows 10 sur les PC sous Windows 7 et 8.1. Il est très probable que d’ici quelques jours Microsoft mettent officiellement fin à cette mise à niveau. Nos contacts soulignent qu’il s’agit probablement d’un retard en raison de la période de vacances. votre dernière chance ici.




Une bonne M.àj. pour Windows 7 aussi !

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows7 logo

12

Juillet

Microsoft a publié à l’occasion du Patch Tuesday plusieurs mises à jour dont KB4338818 pour Windows 7. Elles apportent plusieurs corrections de sécurité. Windows 8.1 est également concerné par une maintenance au travers KB4338815. Les utilisateurs de Windows 7 ont désormais la possibilité d’installer KB4338818. Cette mise à jour propose plusieurs correctifs de sécurité. Ils concernent Internet Explorer, des applications Windows, Windows Shell ou encore Windows virtualisation. Microsoft corrige la faille « Lazy FP State Restore» confirmée le mois dernier. En parallèle des corrections de bugs sont apportées en particulier pour Internet Explorer. A noter que bizarrement Microsoft évoque dans sa note de version « Edge » pourtant réservé aux utilisateur de Windows 10. Microsoft souligne qu’un problème connu et non corrigé est présent. « Il existe un problème avec Windows 7 et les logiciels tiers liés à un fichier manquant (oem.inf). En raison de ce problème, après avoir appliqué cette mise à jour, le contrôleur d’interface réseau va cesser de fonctionner » Du coté de Windows 8.1, KB4338815 propose des améliorations de sécurité pour les vulnérabilités Meltdown et Spectre révélées en début d’année. Nous retrouvons une nouvelle fois des atténuations pour la faille « Lazy FP State Restore ». A tout ceci s’ajoute des patchs pour Internet Explorer et d’autres composants de Windows. Enfin Microsoft propose quelques corrections de bugs affectant Internet Explorer et le comportement de la souris. A l’image de Windows 7, Microsoft publie en parallèle KB4338824 qui inclue seulement les rustines de sécurité et non les corrections de bugs.




Un patch pour corriger 54 vulnérabilités

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 Fall Creators Update

11

Juillet

Le Patch Tuesday du mois de juillet 2018 corrige pas moins de 54 problèmes de sécurité dans l’écosystème logiciel de Microsoft. Dans cette liste, 17 failles portent la mention de « critiques » en raison de la gravité des menaces qu’elles occasionnent. Parmi ces 17 failles critiques, 15 touchent uniquement les navigateurs de Microsoft. Les utilisateurs d’Internet Explorer et Edge sont sollicités pour une installation rapide de ses différents correctifs. CVE-2018-0949 fait mention d’une vulnérabilité permettant de contourner des fonctionnalités de sécurité d’Internet Explorer. Le problème touche toutes les versions de navigateur prises en charge par Windows. Microsoft explique « Une vulnérabilité de contournement de fonctionnalité de sécurité existe lorsque Internet Explorer traite incorrectement ces demandes impliquant des ressources UNC. Un attaquant peut exploiter cette faille pour forcer le navigateur à charger des données qui seraient autrement interdites » L’opération demande que le système soit vulnérable afin de charger un site Internet corrompu. Selon la firme aucune attaque exploitant ce problème n’est connue. La raison est que cette faille n’a pas été révélée publiquement. CVE-2018-8289 décrit un problème grave dans Microsoft Edge sous Windows 10 Avril 2018. La faille de sécurité a le potentiel de dévoiler des informations permettant de compromettre un système. Bien que jugé critique, Microsoft se veut rassurant autour du problème « Dans tous les cas, un attaquant n’aurait aucun moyen de forcer un utilisateur à voir le contenu contrôlé par l’attaquant. Un attaquant doit convaincre un utilisateur d’agir. Par exemple, un attaquant pourrait tromper un utilisateur en cliquant sur un lien qui l’amène sur le site Internet malveillant. ». Cette faille touche uniquement la version Windows 10 April 2018 Update de Microsoft Edge. Elle n’a pas été divulguée publiquement. Comme pour chaque Patch Tuesday, ces correctifs sont disponibles dès maintenant via le service Windows Update. Après l’installation un redémarrage du PC est nécessaire afin que les changements prennent effets.




Fini les M.àJ. pour les Pentium III Windows 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 7 plus de mise a jour pour Pentuim III intel

27

Juin

Des utilisateurs de périphériques Windows 7 ne prenant pas en charge le « SSE2 » seraient désormais dans l’incapacité d’obtenir de nouvelles mises à jour. Toutes les configurations à base de Pentium III seraient concernées. L’histoire débute lors de la publication de la mise à jour cumulative KB4088875 pour Windows 7. Elle s’est accompagné d’un problème connu affectant les périphériques qui ne prenaient pas en charge les extensions SIMD 2 (Single Instruction Multiple Data). A l’époque Microsoft avait promis une solution mais une nouvelle politique se serait mis en place en juin 2018. Elle a transféré la responsabilité du bug aux utilisateurs. L’opération consiste tout simplement à obliger les victimes à « mettre à niveau leurs machines avec un processeur prenant en charge le SSE2 ou à virtualiser ces machines ». Microsoft semble donc renoncer à résoudre ce problème introduit par sa maintenance. Les utilisateurs seraient donc obligés de mettre à niveau leurs systèmes pour continuer à recevoir des mises à jour. Microsoft a été contacté sur cette question afin d’avoir une déclaration officielle. La réponse se fait attendre...




Microsoft développe lui aussi ses puces

  Liste des news    Liste des new du mois  
E2 La Processeur de Mitcrosoft ARM compaible Windows Lunix etc

21

Juin

Développé dans le secret des laboratoires de Microsoft Research depuis plus de 8 ans, le processeur E2 pourrait voir le jour grâce à Qualcomm. Cette puce porte en elle la promesse de processeurs au fonctionnement bien plus efficace. Pendant que Qualcomm lance ses puces pour PC, que AMD revient sur le devant de la scène, que Samsung est devenu le champion des semi-conducteurs et que Intel veut investir le marché des cartes graphiques, un nom incongru pointe dans le monde des processeurs : celui de Microsoft. Le très technique site anglais The Register met en effet au jour le projet E2 de Microsoft, une puce sur laquelle le géant du logiciel travaille depuis plus de 8 ans. La nouvelle du jour étant que Microsoft a compilé une version aux petits oignons de son système d’exploitation Windows 10, preuve que la puce est opérationnelle. Si le projet est important c’est que Microsoft ne s’est pas contenté de développer une puce ARM ou un clone de x86. L’américain a réinventé la roue et a donc développé un nouveau jeu d’instructions baptisé EDGE (aucun lien avec le navigateur), inaugurant ainsi une toute nouvelle plateforme matérielle. Le prototype le plus avancé de la puce de Microsoft, le E2 R1 serait équipé de 32 unités d’exécution « out-of-order ». Une conception « Super RISC » qui ambitionne de dépasser les architectures existantes en termes de rapidité d’exécution. Microsoft a donc fait appel à son compatriote Qualcomm avec lequel il travaille main dans la main dans le portage de Windows 10 sur ARM. Le géant de la conception des puces pour terminaux mobiles travaille sur la conception d’une vraie puce physique. E2 et son jeu d’instructions EDGE sont un projet de développement de la très secrète unité de Microsoft Research et on en est pour l’heure qu’au stade la validation du concept. Mais si l'architecture fait ses preuves, les technologies de l'informatique pourraient bien muter en profondeur.




Windows 7 fait toujours de la résistance

  Liste des news    Liste des new du mois  
System mondial aboption juin 2018

04

Juin

En Janvier on pensait que Windows 10 avait pris les devants ! Windows 7 continue d’être la plate-forme PC numéro 1malgré une nouvelle baisse de sa part de marché. En l’espace d’un mois elle est passée de 43,57% à 41,79%. De son côté Windows 10 continue doucement de progresser. Durant la même période sa présence a grimpé de 33,81% à 34,74%. Si cette tendance se poursuit, il pourrait dépasser son grand frère de 2009 d’ici la fin de l’année. Aux yeux de Microsoft il s’agit d’un impératif en raison de l’échéance de la fin du support étendu de Windows 7. Normalement, l’OS sera définitivement abandonné en janvier 2020. Le géant ne souhaite pare revivre une nouvel épisode Windows XP. A la vue de ces chiffres, le pari est loin d’être gagné. Microsoft risque fort de connaître les mêmes difficultés. Windows 7 résiste toujours après deux ans d’une politique agressive autour de l’adoption de Windows 10. Sur le segment des PC, Windows domine. Le seul système d’exploitation non-Windows du top 5 est signé Apple. Il s’agit de macOS 10.13 qui décroche une part de marché de 4,98%. Windows 8.1 est en troisième position et Windows XP est encore et toujours là avec une présence estimée à 4.70%. Le dynamisme de ces dernières semaines autour de Windows 10 s’explique peut-être par l’arrivée d’Avril 2018 Update. Il s’agit d’une remarque car il est assez difficile d’estimer combien d’utilisateurs ont mis à jour leurs systèmes après le lancement de cette version. Tous ces chiffres concernent le marché mondial. Dans certains secteurs en particulier comme le marché des entreprises, Windows 10 est désormais numéro 1.




Une nouvelle Surface abordable à l'horizon

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft Surface

17

Mai

Microsoft envisagerait de commercialiser une tablette hybride Surface abordable. La Surface « abordable » serait équipée d’un processeur Intel, d’un écran de 10 pouces et d’une connectique en USB-C. La batterie aurait une autonomie de près de 10 heures, le stockage interne serait de 64 ou 128 Go, et une version LTE serait aussi prévue. Selon la rumeur, elle devrait être proposée au public au deuxième trimestre 2018 pour un prix oscillant autour de 400 $ (340 €) Na. Les appareils seraient livrés sans clavier (110€ supplémentaires), mais selon Microsoft, une gamme d’accessoires au prix accessible devrait être lancée à la même époque. Les offres de Microsoft sur le marché des appareils « grand public », les hybrides tels que les Surface 2, Surface 3 ou encore Surface RT, n’ont pas remporté le succès escompté. Les Surface Pro, une gamme d’ordinateurs performants au design et à la qualité de fabrication irréprochables, ont en revanche plu à la clientèle des professionnels ou des utilisateurs aisés. Cependant, comme ces appareils coûtent cher, la clientèle la moins fortunée (les étudiants par exemple) n’envisage même pas la gamme de portables hybrides de Microsoft. Elle lui préfère les nouveaux iPad, voire les Chromebook, des alternatives de plus en plus viables pour travailler sérieusement et à moindres frais. Avec cette nouvelle offre, l'objectif du géant de Redmond est donc de regagner les faveurs du grand public.




La Màj April-Update incompatible avec certains SSD

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 April Update probleme avec les disques SSD Intel et Toshiba

16

Mai

Les ordinateurs embarquant les disques durs Intel SSD6 600, Intel SDD Pro 6000p, de même que Toshiba XG4, XG5 et BG3, s'avèrent incompatibles avec la dernière mise à jour de Windows 10. La très attendue mise à jour printanière de Windows 10, la bien nommée April Update, est arrivée le soir du dernier jour d'avril. Si Microsoft ne communiquait pas sur les raisons de cette mise à disposition tardive, on pouvait néanmoins deviner que des touches finales restaient à apporter. Et manifestement, il reste toujours du travail sur la April Update, puisqu'elle s'avère tout simplement incompatible avec les SSD de deux fabricants majeurs ! Les SSD, ces nouveaux disques durs réputés pour leur plus grande longévité, leur rapidité et leur plus faible consommation d'énergie comparé aux HDD, équipent aujourd'hui de plus en plus d'ordinateurs. Même la Surface Pro de Microsoft, sortie en 2017, est munie du SSD6 d'Intel. Ironie de l'histoire : ce disque dur est parmi ceux qui sont incompatabiles avec la dernière mise à jour de Windows. Dans Dans un communiqué, Microsoft a admis l'existence du problème et a fait savoir travailler sur une solution, main dans la main avec les fabricants de ces disques durs. En attendant qu'une solution soit trouvée, les utilisateurs travaillant sur ces SSD doivent faire machine-arrière en revenant à la version précédente de Windows (la 1709 ou, à défaut, la 1703). Un guide est disponible sur le site de Microsoft. Si tout va bien, la April Update devrait fonctionner avec les SSD à compter de juin 2018.




La Màj April Update est disponible !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 April 2018 Update

30

Avril

Après quelques bugs de dernière minute, la mise à jour majeure de Windows 10 a commencé son déploiement aujourd'hui. Microsoft en a profité pour confirmer le changement de nom de la nouvelle mouture qui sera finalement baptisée "Windows 10 April 2018 Update" et non pas "Windows 10 Spring Creators Update Vu le nombre de machines concernées, le déploiement ne se fera pas en un jour. Il sera réalisé de manière progressive sur une période qui pourra atteindre 3 mois. "Microsoft s'attache maintenant à offrir à tous les utilisateurs de Windows ce qu'ils ont de plus cher mais qui leur manque bien souvent : du temps ! Grâce aux nouvelles fonctionnalités du Windows 10 April 2018 Update, il est désormais possible d'en faire plus sans effort, de gagner en concentration, et de consacrer son temps aux tâches que l'on apprécie, tout simplement." , commente Redmond. On retiendra par exemple la nouvelle fonctionnalité Chronologie, "Windows 10 aide les utilisateurs à s’y retrouver, en quelques secondes. Un simple clic sur le bouton Affichage des tâches permet en effet de retrouver facilement les fichiers et documents ouverts au cours des 30 derniers jours, classés chronologiquement, et ce, indépendamment des appareils sur lesquels ils ont été consultés". Ou encore l’Assistant de concentration, "les utilisateurs ont désormais la possibilité de canaliser toute leur attention sur une tâche pour rester productifs et créatifs en se déconnectant en particulier des nombreux fils d’informations qui apparaissent à l’écran". Egalement intéressant, le Partage de proximité fait son entrée, il permet d’envoyer rapidement et simplement un fichier ou un site web à une personne à portée de Bluetooth ou sur le même réseau wifi, et ce, quelle que soit la taille du fichier. Quant au navigateur Edge, il permet désormais de couper le son d’un onglet en cliquant sur son icône audio, ou d’afficher en plein écran des ebooks, PDF ou pages web en mode lecture. Du côté des professionnels, Microsoft ajoute : "Avec l’arrivée de la Windows 10 April 2018 Update, Microsoft intègre de nombreuses fonctionnalités à Microsoft 365. Ces nouveautés disponibles « as a service » ont pour objectif de simplifier l’environnement de travail des organisations et des collaborateurs en entreprise comme de terrain." et bien sur tout ce qu'on a oublié de rappeler et que vous laisse le plaisir de découvrir.




Màj Windows 10 pour cette semaine

  Liste des news    Liste des new du mois  
April Update Win10 01

23

Avril

Windows 10 Redstone 4 est attendu cette semaine. Microsoft n’a pas annoncé de date mais la fin du mois d’avril approche un grand pas. Un document du géant évoque cette nouvelle version de Windows 10 sous le nom de « April Update ». La nouvelle RTM est désormais disponible sur tous les canaux du programme Insider. Ceci semble logique puisqu’un lancement public en avril 2018 est normalement la cible du calendrier du géant. Cet important Update porte le nom de Windows 10 version 1803. Cette numérotation est un indice fort sur sa période de lancement. 18 fait référence à l’année et 03 au mois. Du coup nos savons que la RTM a été compilée en mars 2018. Selon la tradition du géant le déploiement public débute un mois après soit en avril 2018. Nous sommes dans la dernière semaine d’avril, et la RTM est disponible pour tous les utilisateurs du programme Insider. Tout est au vert pour un lancement imminent. Les indiscrétions parlent de demain pour le coup d’envoi de la première vague. Il est possible que cela ait lieu mercredi ou jeudi. Vendredi est peu probable en raison du Week End et de la nécessite de suivre le cheminement des premières installations.




Un Surface Phone pliable aussi !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft surface phone pliable

23

Avril

Depuis un an, le géant américain avait supprimé les API de ses machines. Cet ensemble d'outils et d'instructions pour les développeurs leur donne la capacité et le cadre pour développer des logiciels pour une certaine plate-forme avec certaines capacités. Microsoft les ayant supprimées, les développeurs sont incapables de créer des programmes pouvant utiliser les outils de téléphonie sous Windows. Le retour des API dans les versions Windows 10 17650 et 17643 WinRT API semble indiquer que la firme est de nouveau sur le projet. Un indice laissé par Microsoft qui pourrait faire penser à l'apparition du Surface Phone avec écran pliable de Microsoft. Des rumeurs ont parlé d'un projet dénommé Andromeda, qui consistait en une tablette avec un écran pliable. Un possible nouveau produit, sur lequel Microsoft n'a pourtant rien dit... Mais avec la mise à jour Redstone 4, Microsoft installe un nouveau service « Always Connected » et prend en charge les cartes eSim. Il serait alors possible d'éviter de devoir passer par les magasins des différents opérateurs pour les activer : associer son profil cloud à son forfait serait suffisant. Un autre indice qui pousse à croire que Microsoft s'est bien replongé dans la création d'un smartphone... Pour l'instant, l'apparition d'un Surface Phone n'est pas encore validée par Microsoft. L'annonce de Samsung sur son nouveau smartphone pliable pourrait faire bouger le géant américain. Il faudra attendre la conférence du 7 au 9 mai de Seattle pour avoir plus d'informations.




La prochaine Màj Windows 10 le 10 Avril

  Liste des news    Liste des new du mois  
Airdrop version Windows

05

Avril

Les choses s'accélèrent chez Microsoft. Selon une source interne à la compagnie, la sortie publique du nouveau Windows 10, baptisé Spring Creator Update, serait imminente : le 10 avril. Connu en interne sous le nom de code Redstone 4, il est en phase de test avancée depuis plusieurs mois auprès des membres du programme Windows Insider Preview. Ce build 17133 (c'est le nom de la version en test) n'introduit aucune nouvelle fonctionnalité particulière, mais il fixe quelques problèmes mineurs. La version définitive sera elle plus intéressante : on y découvrira notamment la fonction Timeline qui permettra de visualiser l'historique de votre activité, ou encore Near Share pour un partage de fichier par bluetooth, à la manière d'Apple AirDrop. La Spring Creator Update proposera aussi une mue importante pour Edge : on y trouvera des applications web progressives au navigateur de Microsoft comme Google en propose pour Chrome. La date de sortie du 10 avril n'est pas encore confirmée officiellement par Microsoft, mais les bons connaisseurs noteront que c'est un mardi, jour de prédilection de la société pour ses grandes annonces. Concernant la prochaine grande mise à jour, numérotée 17639, elle porte le nom provisoire de Redstone 5 et est elle aussi en phase de test depuis mercredi 4 avril auprès des Insiders. Principale nouveauté, la généralisation de Sets à l'ensemble du système Windows 10. Sets est un gestionnaire de fenêtres qui permet de grouper des pages web, des documents, des applications dans des onglets au sein d'Edge. Redstone 5 permet aussi de surveiller depuis votre PC la batterie de tous vos appareils connectés en bluetooth.




Windows 10 serai devant Seven

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft windows 10

28

Mars

Depuis sa commercialisation en juillet 2015, Windows 10 peine à convaincre les utilisateurs. Celui qui devait faire oublier l'échec de Windows 8 ne parvenait pas à battre le système d'exploitation antérieur. Windows 7 jouit toujours d'une bonne popularité et résiste encore à la dernière version de Microsoft, malgré de nombreuses propositions de mises à jour gratuite courant jusqu'à janvier 2018. Mais en fin d'année 2017, Windows 10 a enfin réuni plus d'utilisateurs que Windows 7. Dans un article de son blog, Microsoft annonce que Windows 10 est utilisé par plus de 600 millions d'appareils, soit près de 45% de parts du marché, contre un peu moins de 40% pour Windows 7. Cette tendance n'est pas prête de s'inverser puisque le nombre d'appareils dotés de Windows 7 et Windows 8.1 est en constante régression. L'éditeur a rempli une part de son objectif : remplacer progressivement le système d'exploitation sorti en 2009. Pour ce faire, il a dû employer des méthodes agressives pour rendre Windows 7 obsolète et forcer ses utilisateurs à mettre à jour leur version. Mais Windows 10 est encore loin des résultats espérés. Selon la firme, il aurait dû équiper un milliard d'appareils en 2018. Ces attentes ont finalement été revues à la baisse, notamment à cause de l'échec de la version pour smartphone. Le 8 octobre dernier, Microsoft avait en effet fermé les portes de Windows 10 Mobile qui n'avait pas attiré assez d'utilisateurs. L'éditeur va donc se concentrer cette année sur les OS pour PC et proposera, dans les jours qui viennent, une nouvelle mise à jour qui devrait s'appeler "Spring Creators Update".




Windows 10 S, mais que ce passe t'il ?

  Liste des news    Liste des new du mois  
Le mode S et un Windows 10 comme les autres

09

Mars

En officialisant la disparition de Windows 10 S et sa transformation en un mode de Windows 10 à partir de l’année prochaine, Joe Belfiore, vice-président corporate en charge de Windows, a éclairci un peu la position de Microsoft. Dans un post de blog, le représentant du géant de Redmond revient tout d’abord sur ce qui semble être la raison principale de l’abandon de Windows 10 S(une version lite pour processeur ARM) : les utilisateurs et les partenaires de Microsoft auraient trouvé l’OS génial, mais estimeraient surtout que le nom embrouille un peu les choses. En conséquence de quoi, les équipes de Satya Nadella aurait décidé de simplifier la vie des utilisateurs. Mais le plus intéressant vient une ligne plus loin. Il semblerait que le mode S soit appelé à faire son apparition bien avant l’année prochaine, contrairement à ce qu’indiquait le tweet de Joe Belfiore. De fait, il pourrait entrer dans nos vies dès le mois d’avril prochain. « A partir de la prochaine mise à jour de Windows 10, qui arrive bientôt, les utilisateurs pourront choisir d’acheter un nouveau PC sous Windows 10 version Familiale ou Professionnelle avec le mode S activé », explique laconiquement le post. Joe Belfiore se dit confiant dans le fait qu’une majorité des utilisateurs va apprécier les avantages de Windows 10 en mode S. Néanmoins, ceux qui aimeraient utiliser une version non limitée de l’OS de Microsoft pourront l’activer sans bourse délier quelle que soit l’édition de Windows utilisée. Une information importante, car les rumeurs et indiscrétions prétendaient jusqu’à présent que seule la transition vers la version familiale serait gratuite. Il semblerait donc que les utilisateurs auront le choix, lors de l’achat d’une machine, entre une version débridée de Windows 10 ou une version dont le mode S est activé. Comment se passera le passage de l’un à l’autre de ces états ? Qu’implique-t-il pour l’utilisateur, au-delà des restrictions applicatives connues ? De nombreuses autres questions se posent : sera-t-il possible d’activer ou désactiver le mode S facilement ? Pourra-t-on activer le mode S seulement pour un compte utilisateur pour un utilisateur mais pas pour l’administrateur, par exemple ? Les réponses ne devraient pas tarder à tomber, si c’est bien la Spring Creative Update qui doit initier l’arrivée officielle du mode S.




Le Nom de la prochaine Màj. de Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
spring creators update

08

Mars

Microsoft propose deux grosses mises à jour pour Windows 10, une au printemps, l'autre à l'automne. Les deux versions de l'an dernier avaient été baptisées Creators Update et Fall Creators Update ; l'éditeur a décidé de faire dans l'originalité pour la prochaine à venir puisqu'elle sera nommée… Spring Creators Update ! Celle-là, on ne l'avait pas vue venir. Ce nom de baptême est apparu dans la dernière bêta de Redstone 5, qui deviendra la prochaine version majeure de Windows 10 à sortir cet automne. Le terme Spring Creators Update a aussi passé une tête dans le billet d'un animateur de la Tech Community de Microsoft. C'est début avril que l'éditeur devrait proposer cette nouvelle grosse mise à jour de Windows 10.

MAJ : Microsoft propose depuis quelques heures une nouvelle construction de Windows 10 Restone 5, la Build 17618. Elle introduit plusieurs corrections de bugs et surtout active la fonction Sets. Le géant a travaillé sur ses possibilités. Les utilisateurs inscrits à l’option Skip Ahead peuvent dès à présent tester la version la plus sophistiquée de Windows 10. Cette nouvelle version propose une série de changements importants dont la prise en charge des applications Win32. Sets s’accompagne d’une prise en charge complète des programmes Win32. Ceci signifie que l’explorateur de fichier de l’OS dispose enfin d’un système d’onglets. Il est par exemple possible d’ouvrir plusieurs onglets dans l’explorateur de fichiers mais pas d’ouvrir un onglet en sélectionnant un dossier spécifique.




Edge a toujours des difficultés

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft edge

05

Mars

Le navigateur Edge a des difficultés à se faire une place dans Windows 10. Bien que Microsoft met tout en œuvre pour imposer convaincre les utilisateur, sa part de marché ne décolle pas. Il reste minoritaire dans le paysage, pourtant Windows 10 ne cesse de gagner du terrain. C’est du moins ce qu’il ressort des dernières statistiques de NetMarketShare. Microsoft compte beaucoup sur son navigateur Edge pour enrichir sa nouvelle politique économique. Ce navigateur exclusif à Windows 10 a des atouts mais ils ne semblent pas suffire tout comme d’ailleurs les différents moyens pour le rendre incontournable. Cette posture n’est cependant pas une exclusivité « made in » Microsoft. Google fonctionne de la même manière. Un petit tour sur ses services occasionne souvent une mise en avant de Chrome. Ce navigateur est également présent dans quasiment tous les DVD de drivers des cartes mère. Il n’est pas rare de le voir surgir avec une demande d’autorisation lors de l’installation d’applications tierces . Selon NetMarketShare la bataille est pour le moment remportée par Google. Chrome est aujourd’hui le navigateur le plus utilisé au monde. Malgré un petit recul de 61.41% à 60.57% entre les mois de janvier et février 2017, il domine toute la concurrence. De son côté Microsoft Edge se cherche. Il n’arrive pas à décoller malgré un Windows 10 toujours plus présent dans le paysage du PC. Le navigateur stagne sous la barre des 5%. Avec une présence à 4.38% il se positionne à la quatrième place après Internet Explorer et Firefox de Mozilla. Microsoft ne cesse d’améliorer son nouveau navigateur. Que nous parlions de sécurité ou de fonctionnalité, un important travail de développement est mené. Il souffre cependant d’une politique de mise à jour caler sur celle de Windows 10. Du coup-là ou Google et Mozilla déploient des « updates » quasi mensuels , nous sommes chez Microsoft sur des périodes bien plus longues (6 mois). Ainsi la prochaine grande évolution est prévue avec la lancement de Windows 10 Redstone 4. Il se dit que Microsoft envisagerait de proposer Edge au travers du Microsoft Store afin justement de remédier à cette situation. Pour le moment ces rumeurs ne se sont pas confirmées et Microsoft n’a jamais laissé entendre un tel changement.




La prochaine Màj

  Liste des news    Liste des new du mois  
spring creators update Windows10

06

Fevrier

Contrairement aux anciennes versions annoncées des mois à l’avance, Microsft est resté bien silencieux quant au nom de sa prochaine mise à jour pour Windows 10. Le suspense est terminé, la nouvelle update du printemps 2018 s’appellera tout simplement Windows 10 Spring Creator Update. Le nom a fuité suite au déploiement du Bug Bash de février. L’opération consiste à envoyer des quêtes à la recherche de bugs aux participants de Windows Insider. L’un d’eux a ainsi trouvé Windows 10 Spring Creator Update mentionné sur une quête concernant le prochain Windows Defender Application Guard.




Windows 7 enfin détronné

  Liste des news    Liste des new du mois  
Photo windows 7

05

Fevrier

Le passage à une nouvelle version de Windows ne tombe pas sous le sens, et Microsoft en sait quelque chose. Il semblerait néanmoins que les fêtes de Noël, souvent liées à une augmentation des ventes de machines, aient permis à Windows 10 de s’imposer comme le système d’exploitation le plus populaire de la firme. Les statistiques de StatCounter indiquent que Windows 10 représente actuellement 42,78 % de parts de marché, contre 41,86 % pour Windows 7. Une première, même si la France fait figure de bonne élève en ce sens. La dernière version de l’OS avait déjà dépassé ses prédécesseurs depuis juillet 2016, c’est à dire un an après sa sortie officielle. L’Asie et l’Inde utilisent encore massivement les versions précédentes, et représente des marchés immenses. Windows 7 conserverait en effet de nombreux fidèles, notamment chez les professionnels. NetMarketShare, l’outil d’analyse concurrent estime d’ailleurs que ce dernier est encore en tête… Mais plus pour longtemps. Le géant de Redmond n’a pas non plus de quoi fanfaronner, surtout vu ses objectifs initiaux. La firme voulait atteindre le milliard de machines tournant sous Windows 10 en trois ans. À cinq mois de l’échéance, seuls 600 000 millions de machines en sont équipées. Cela représente certes cent millions d’utilisateurs supplémentaires en neuf mois, mais ce chiffre inclut les tablettes et les consoles Xbox. À moins d’un miracle, il faudra surement revoir les objectifs à la baisse.




Màj & réparation du bug Windows 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
win7 wallpaper large

08

Janvier

Microsoft a été l’une des premières sociétés à proposer des correctifs pour colmater les brèches Meltdown et Spectre. Ils s’adressent à toutes les versions de Windows pris en charge cependant leur installation n’est pas sans problème. Après avoir signalé la semaine dernière une défaillance de la mise à jour cumulative KB4056892 pour Windows 10, la même situation est observée avec KB4056894 pour Windows 7. Dans les deux cas la configuration matérielle semble être à l’origine d’une erreur d’installation (Athlon 64 X2). Sous Windows 7, l’opération se solde par un écran BSOD et l’erreur 0x000000c4. Les rapports évoquent peut-être un problème de compatibilité avec certains antivirus cependant Microsoft a clarifié la situation à ce sujet. Les correctifs Meltdown et Spectre ne sont proposés qu’aux périphériques disposant d’une solution de protection compatible. Cette hypothèse est donc à écarter. Sur Reddit ou encore les forums de Microsoft, une solution est avancée. Le problème semble répandu et la désinstallation de ladite mise à jour serait l’unique solution. Ceci permettrait de résoudre temporairement la situation. La machine est dans ce cas vulnérable aux attaques exploitant Meltdown et Spectre. Pour supprimer KB4056894 à l’origine de cette erreur BSOD, il faut se rendre dans « Réparer votre ordinateur » au démarrage (F8 ou support d’installation du fabricant) afin d’ouvrir une fenêtre de commande. Ensuite entrer les deux lignes suivantes :

dir d:
dism /image:d:\ /remove-package
/packagename:Package_for_RollupFix~
31bf3856ad364e35~amd64~~7601.24002.1.4 /norestart

Dans le cas de Windows 10, il n’y a pas de solution pour le moment. Microsoft a indiqué que ses équipes sont au travail pour apporter une solution dans la cadre du prochain Patch Thuesday. Il est prévu normalement demain, mardi 9 janvier 2018.




La Màj Windows 10 toujours gratuite

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10 TA Free

03

Janvier

Le 31 décembre 2017 devait être la date de fin de l’offre gratuite de mise à niveau vers Windows 10(W7 > W10 ou W8 > W10). L’astuce fonctionne toujours. Elle permet à tous les PC sous Windows 7 ou Windows 8.1 de « migrer » sans frais vers le dernier environnement de Microsoft. Bien que le géant ait indiqué officiellement une date de fin, l’offre pour les utilisateurs de technologies d’assistance est toujours valable. Elle a pris naissance après la première année d’existence de Windows 10. Cette période s’était accompagnée d’une opération histoire chez Microsoft. Pour la première fois de son histoire, le géant a offert son dernier système d’exploitation aux utilisateurs de Windows 7 ou Windows 8 et 8.1. Valable 12 mois, cette opération de séduction a poursuivi son existence au travers d’une astuce. Elle concerne l’utilisation des technologie d’assistance. Nous parlons d’astuce puisque aucun processus de vérification est présent si bien que tout le monde peut profiter de l’offre. Cette échappatoire devait normalement se terminer le 31 décembre 2017 ne laissant plus aucune solution, hormis l’achat d’une licence, pour profiter de Windows 10. Cette offre est toujours active bien que Microsoft indique. La mise à niveau gratuite est toujours là et plusieurs utilisateurs confirment que le processus fonctionne toujours. Il permet une installation gratuite de Windows 10 sur les PC sous Windows 7 et 8.1. Il est très probable que d’ici quelques jours Microsoft mettent officiellement fin à cette mise à niveau. Nos contacts soulignent qu’il s’agit probablement d’un retard en raison de la période de vacances. votre dernière chance ici.



Une bonne M.àj. pour Windows 7 aussi !

Microsoft a publié à l’occasion du Patch Tuesday plusieurs mises à jour dont KB4338818 pour Windows 7. Elles apportent plusieurs corrections de sécurité. Windows 8.1 est également concerné par une maintenance au travers KB4338815. Les utilisateurs de Windows 7 ont désormais la possibilité d’installer KB4338818. Cette mise à jour propose plusieurs correctifs de sécurité. Ils concernent Internet Explorer, des applications Windows, Windows Shell ou encore Windows virtualisation. Microsoft corrige la faille « Lazy FP State Restore» confirmée le mois dernier. En parallèle des corrections de bugs sont apportées en particulier pour Internet Explorer. A noter que bizarrement Microsoft évoque dans sa note de version « Edge » pourtant réservé aux utilisateur de Windows 10. Microsoft souligne qu’un problème connu et non corrigé est présent. « Il existe un problème avec Windows 7 et les logiciels tiers liés à un fichier manquant (oem.inf). En raison de ce problème, après avoir appliqué cette mise à jour, le contrôleur d’interface réseau va cesser de fonctionner » Du coté de Windows 8.1, KB4338815 propose des améliorations de sécurité pour les vulnérabilités Meltdown et Spectre révélées en début d’année. Nous retrouvons une nouvelle fois des atténuations pour la faille « Lazy FP State Restore ». A tout ceci s’ajoute des patchs pour Internet Explorer et d’autres composants de Windows. Enfin Microsoft propose quelques corrections de bugs affectant Internet Explorer et le comportement de la souris. A l’image de Windows 7, Microsoft publie en parallèle KB4338824 qui inclue seulement les rustines de sécurité et non les corrections de bugs.
12-07-2018


Un patch pour corriger 54 vulnérabilités

Le Patch Tuesday du mois de juillet 2018 corrige pas moins de 54 problèmes de sécurité dans l’écosystème logiciel de Microsoft. Dans cette liste, 17 failles portent la mention de « critiques » en raison de la gravité des menaces qu’elles occasionnent. Parmi ces 17 failles critiques, 15 touchent uniquement les navigateurs de Microsoft. Les utilisateurs d’Internet Explorer et Edge sont sollicités pour une installation rapide de ses différents correctifs. CVE-2018-0949 fait mention d’une vulnérabilité permettant de contourner des fonctionnalités de sécurité d’Internet Explorer. Le problème touche toutes les versions de navigateur prises en charge par Windows. Microsoft explique « Une vulnérabilité de contournement de fonctionnalité de sécurité existe lorsque Internet Explorer traite incorrectement ces demandes impliquant des ressources UNC. Un attaquant peut exploiter cette faille pour forcer le navigateur à charger des données qui seraient autrement interdites » L’opération demande que le système soit vulnérable afin de charger un site Internet corrompu. Selon la firme aucune attaque exploitant ce problème n’est connue. La raison est que cette faille n’a pas été révélée publiquement. CVE-2018-8289 décrit un problème grave dans Microsoft Edge sous Windows 10 Avril 2018. La faille de sécurité a le potentiel de dévoiler des informations permettant de compromettre un système. Bien que jugé critique, Microsoft se veut rassurant autour du problème « Dans tous les cas, un attaquant n’aurait aucun moyen de forcer un utilisateur à voir le contenu contrôlé par l’attaquant. Un attaquant doit convaincre un utilisateur d’agir. Par exemple, un attaquant pourrait tromper un utilisateur en cliquant sur un lien qui l’amène sur le site Internet malveillant. ». Cette faille touche uniquement la version Windows 10 April 2018 Update de Microsoft Edge. Elle n’a pas été divulguée publiquement. Comme pour chaque Patch Tuesday, ces correctifs sont disponibles dès maintenant via le service Windows Update. Après l’installation un redémarrage du PC est nécessaire afin que les changements prennent effets.
11-07-2018


Fini les M.àJ. pour les Pentium III Windows 7

Des utilisateurs de périphériques Windows 7 ne prenant pas en charge le « SSE2 » seraient désormais dans l’incapacité d’obtenir de nouvelles mises à jour. Toutes les configurations à base de Pentium III seraient concernées. L’histoire débute lors de la publication de la mise à jour cumulative KB4088875 pour Windows 7. Elle s’est accompagné d’un problème connu affectant les périphériques qui ne prenaient pas en charge les extensions SIMD 2 (Single Instruction Multiple Data). A l’époque Microsoft avait promis une solution mais une nouvelle politique se serait mis en place en juin 2018. Elle a transféré la responsabilité du bug aux utilisateurs. L’opération consiste tout simplement à obliger les victimes à « mettre à niveau leurs machines avec un processeur prenant en charge le SSE2 ou à virtualiser ces machines ». Microsoft semble donc renoncer à résoudre ce problème introduit par sa maintenance. Les utilisateurs seraient donc obligés de mettre à niveau leurs systèmes pour continuer à recevoir des mises à jour. Microsoft a été contacté sur cette question afin d’avoir une déclaration officielle. La réponse se fait attendre...
27-06-2018


Microsoft développe lui aussi ses puces

Développé dans le secret des laboratoires de Microsoft Research depuis plus de 8 ans, le processeur E2 pourrait voir le jour grâce à Qualcomm. Cette puce porte en elle la promesse de processeurs au fonctionnement bien plus efficace. Pendant que Qualcomm lance ses puces pour PC, que AMD revient sur le devant de la scène, que Samsung est devenu le champion des semi-conducteurs et que Intel veut investir le marché des cartes graphiques, un nom incongru pointe dans le monde des processeurs : celui de Microsoft. Le très technique site anglais The Register met en effet au jour le projet E2 de Microsoft, une puce sur laquelle le géant du logiciel travaille depuis plus de 8 ans. La nouvelle du jour étant que Microsoft a compilé une version aux petits oignons de son système d’exploitation Windows 10, preuve que la puce est opérationnelle. Si le projet est important c’est que Microsoft ne s’est pas contenté de développer une puce ARM ou un clone de x86. L’américain a réinventé la roue et a donc développé un nouveau jeu d’instructions baptisé EDGE (aucun lien avec le navigateur), inaugurant ainsi une toute nouvelle plateforme matérielle. Le prototype le plus avancé de la puce de Microsoft, le E2 R1 serait équipé de 32 unités d’exécution « out-of-order ». Une conception « Super RISC » qui ambitionne de dépasser les architectures existantes en termes de rapidité d’exécution. Microsoft a donc fait appel à son compatriote Qualcomm avec lequel il travaille main dans la main dans le portage de Windows 10 sur ARM. Le géant de la conception des puces pour terminaux mobiles travaille sur la conception d’une vraie puce physique. E2 et son jeu d’instructions EDGE sont un projet de développement de la très secrète unité de Microsoft Research et on en est pour l’heure qu’au stade la validation du concept. Mais si l'architecture fait ses preuves, les technologies de l'informatique pourraient bien muter en profondeur.
21-06-2018


Windows 7 fait toujours de la résistance

En Janvier on pensait que Windows 10 avait pris les devants ! Windows 7 continue d’être la plate-forme PC numéro 1malgré une nouvelle baisse de sa part de marché. En l’espace d’un mois elle est passée de 43,57% à 41,79%. De son côté Windows 10 continue doucement de progresser. Durant la même période sa présence a grimpé de 33,81% à 34,74%. Si cette tendance se poursuit, il pourrait dépasser son grand frère de 2009 d’ici la fin de l’année. Aux yeux de Microsoft il s’agit d’un impératif en raison de l’échéance de la fin du support étendu de Windows 7. Normalement, l’OS sera définitivement abandonné en janvier 2020. Le géant ne souhaite pare revivre une nouvel épisode Windows XP. A la vue de ces chiffres, le pari est loin d’être gagné. Microsoft risque fort de connaître les mêmes difficultés. Windows 7 résiste toujours après deux ans d’une politique agressive autour de l’adoption de Windows 10. Sur le segment des PC, Windows domine. Le seul système d’exploitation non-Windows du top 5 est signé Apple. Il s’agit de macOS 10.13 qui décroche une part de marché de 4,98%. Windows 8.1 est en troisième position et Windows XP est encore et toujours là avec une présence estimée à 4.70%. Le dynamisme de ces dernières semaines autour de Windows 10 s’explique peut-être par l’arrivée d’Avril 2018 Update. Il s’agit d’une remarque car il est assez difficile d’estimer combien d’utilisateurs ont mis à jour leurs systèmes après le lancement de cette version. Tous ces chiffres concernent le marché mondial. Dans certains secteurs en particulier comme le marché des entreprises, Windows 10 est désormais numéro 1.
04-06-2018


Une nouvelle Surface abordable à l'horizon

Microsoft envisagerait de commercialiser une tablette hybride Surface abordable. La Surface « abordable » serait équipée d’un processeur Intel, d’un écran de 10 pouces et d’une connectique en USB-C. La batterie aurait une autonomie de près de 10 heures, le stockage interne serait de 64 ou 128 Go, et une version LTE serait aussi prévue. Selon la rumeur, elle devrait être proposée au public au deuxième trimestre 2018 pour un prix oscillant autour de 400 $ (340 €) Na. Les appareils seraient livrés sans clavier (110€ supplémentaires), mais selon Microsoft, une gamme d’accessoires au prix accessible devrait être lancée à la même époque. Les offres de Microsoft sur le marché des appareils « grand public », les hybrides tels que les Surface 2, Surface 3 ou encore Surface RT, n’ont pas remporté le succès escompté. Les Surface Pro, une gamme d’ordinateurs performants au design et à la qualité de fabrication irréprochables, ont en revanche plu à la clientèle des professionnels ou des utilisateurs aisés. Cependant, comme ces appareils coûtent cher, la clientèle la moins fortunée (les étudiants par exemple) n’envisage même pas la gamme de portables hybrides de Microsoft. Elle lui préfère les nouveaux iPad, voire les Chromebook, des alternatives de plus en plus viables pour travailler sérieusement et à moindres frais. Avec cette nouvelle offre, l'objectif du géant de Redmond est donc de regagner les faveurs du grand public.
17-05-2018


La Màj April-Update incompatible avec certains SSD

Les ordinateurs embarquant les disques durs Intel SSD6 600, Intel SDD Pro 6000p, de même que Toshiba XG4, XG5 et BG3, s'avèrent incompatibles avec la dernière mise à jour de Windows 10. La très attendue mise à jour printanière de Windows 10, la bien nommée April Update, est arrivée le soir du dernier jour d'avril. Si Microsoft ne communiquait pas sur les raisons de cette mise à disposition tardive, on pouvait néanmoins deviner que des touches finales restaient à apporter. Et manifestement, il reste toujours du travail sur la April Update, puisqu'elle s'avère tout simplement incompatible avec les SSD de deux fabricants majeurs ! Les SSD, ces nouveaux disques durs réputés pour leur plus grande longévité, leur rapidité et leur plus faible consommation d'énergie comparé aux HDD, équipent aujourd'hui de plus en plus d'ordinateurs. Même la Surface Pro de Microsoft, sortie en 2017, est munie du SSD6 d'Intel. Ironie de l'histoire : ce disque dur est parmi ceux qui sont incompatabiles avec la dernière mise à jour de Windows. Dans Dans un communiqué, Microsoft a admis l'existence du problème et a fait savoir travailler sur une solution, main dans la main avec les fabricants de ces disques durs. En attendant qu'une solution soit trouvée, les utilisateurs travaillant sur ces SSD doivent faire machine-arrière en revenant à la version précédente de Windows (la 1709 ou, à défaut, la 1703). Un guide est disponible sur le site de Microsoft. Si tout va bien, la April Update devrait fonctionner avec les SSD à compter de juin 2018.
16-05-2018


La Màj April Update est disponible !

Après quelques bugs de dernière minute, la mise à jour majeure de Windows 10 a commencé son déploiement aujourd'hui. Microsoft en a profité pour confirmer le changement de nom de la nouvelle mouture qui sera finalement baptisée "Windows 10 April 2018 Update" et non pas "Windows 10 Spring Creators Update Vu le nombre de machines concernées, le déploiement ne se fera pas en un jour. Il sera réalisé de manière progressive sur une période qui pourra atteindre 3 mois. "Microsoft s'attache maintenant à offrir à tous les utilisateurs de Windows ce qu'ils ont de plus cher mais qui leur manque bien souvent : du temps ! Grâce aux nouvelles fonctionnalités du Windows 10 April 2018 Update, il est désormais possible d'en faire plus sans effort, de gagner en concentration, et de consacrer son temps aux tâches que l'on apprécie, tout simplement." , commente Redmond. On retiendra par exemple la nouvelle fonctionnalité Chronologie, "Windows 10 aide les utilisateurs à s’y retrouver, en quelques secondes. Un simple clic sur le bouton Affichage des tâches permet en effet de retrouver facilement les fichiers et documents ouverts au cours des 30 derniers jours, classés chronologiquement, et ce, indépendamment des appareils sur lesquels ils ont été consultés". Ou encore l’Assistant de concentration, "les utilisateurs ont désormais la possibilité de canaliser toute leur attention sur une tâche pour rester productifs et créatifs en se déconnectant en particulier des nombreux fils d’informations qui apparaissent à l’écran". Egalement intéressant, le Partage de proximité fait son entrée, il permet d’envoyer rapidement et simplement un fichier ou un site web à une personne à portée de Bluetooth ou sur le même réseau wifi, et ce, quelle que soit la taille du fichier. Quant au navigateur Edge, il permet désormais de couper le son d’un onglet en cliquant sur son icône audio, ou d’afficher en plein écran des ebooks, PDF ou pages web en mode lecture. Du côté des professionnels, Microsoft ajoute : "Avec l’arrivée de la Windows 10 April 2018 Update, Microsoft intègre de nombreuses fonctionnalités à Microsoft 365. Ces nouveautés disponibles « as a service » ont pour objectif de simplifier l’environnement de travail des organisations et des collaborateurs en entreprise comme de terrain." et bien sur tout ce qu'on a oublié de rappeler et que vous laisse le plaisir de découvrir.
30-04-2018


Màj Windows 10 pour cette semaine

Windows 10 Redstone 4 est attendu cette semaine. Microsoft n’a pas annoncé de date mais la fin du mois d’avril approche un grand pas. Un document du géant évoque cette nouvelle version de Windows 10 sous le nom de « April Update ». La nouvelle RTM est désormais disponible sur tous les canaux du programme Insider. Ceci semble logique puisqu’un lancement public en avril 2018 est normalement la cible du calendrier du géant. Cet important Update porte le nom de Windows 10 version 1803. Cette numérotation est un indice fort sur sa période de lancement. 18 fait référence à l’année et 03 au mois. Du coup nos savons que la RTM a été compilée en mars 2018. Selon la tradition du géant le déploiement public débute un mois après soit en avril 2018. Nous sommes dans la dernière semaine d’avril, et la RTM est disponible pour tous les utilisateurs du programme Insider. Tout est au vert pour un lancement imminent. Les indiscrétions parlent de demain pour le coup d’envoi de la première vague. Il est possible que cela ait lieu mercredi ou jeudi. Vendredi est peu probable en raison du Week End et de la nécessite de suivre le cheminement des premières installations.
23-04-2018


Un Surface Phone pliable aussi !

Depuis un an, le géant américain avait supprimé les API de ses machines. Cet ensemble d'outils et d'instructions pour les développeurs leur donne la capacité et le cadre pour développer des logiciels pour une certaine plate-forme avec certaines capacités. Microsoft les ayant supprimées, les développeurs sont incapables de créer des programmes pouvant utiliser les outils de téléphonie sous Windows. Le retour des API dans les versions Windows 10 17650 et 17643 WinRT API semble indiquer que la firme est de nouveau sur le projet. Un indice laissé par Microsoft qui pourrait faire penser à l'apparition du Surface Phone avec écran pliable de Microsoft. Des rumeurs ont parlé d'un projet dénommé Andromeda, qui consistait en une tablette avec un écran pliable. Un possible nouveau produit, sur lequel Microsoft n'a pourtant rien dit... Mais avec la mise à jour Redstone 4, Microsoft installe un nouveau service « Always Connected » et prend en charge les cartes eSim. Il serait alors possible d'éviter de devoir passer par les magasins des différents opérateurs pour les activer : associer son profil cloud à son forfait serait suffisant. Un autre indice qui pousse à croire que Microsoft s'est bien replongé dans la création d'un smartphone... Pour l'instant, l'apparition d'un Surface Phone n'est pas encore validée par Microsoft. L'annonce de Samsung sur son nouveau smartphone pliable pourrait faire bouger le géant américain. Il faudra attendre la conférence du 7 au 9 mai de Seattle pour avoir plus d'informations.
23-04-2018


La prochaine Màj Windows 10 le 10 Avril

Les choses s'accélèrent chez Microsoft. Selon une source interne à la compagnie, la sortie publique du nouveau Windows 10, baptisé Spring Creator Update, serait imminente : le 10 avril. Connu en interne sous le nom de code Redstone 4, il est en phase de test avancée depuis plusieurs mois auprès des membres du programme Windows Insider Preview. Ce build 17133 (c'est le nom de la version en test) n'introduit aucune nouvelle fonctionnalité particulière, mais il fixe quelques problèmes mineurs. La version définitive sera elle plus intéressante : on y découvrira notamment la fonction Timeline qui permettra de visualiser l'historique de votre activité, ou encore Near Share pour un partage de fichier par bluetooth, à la manière d'Apple AirDrop. La Spring Creator Update proposera aussi une mue importante pour Edge : on y trouvera des applications web progressives au navigateur de Microsoft comme Google en propose pour Chrome. La date de sortie du 10 avril n'est pas encore confirmée officiellement par Microsoft, mais les bons connaisseurs noteront que c'est un mardi, jour de prédilection de la société pour ses grandes annonces. Concernant la prochaine grande mise à jour, numérotée 17639, elle porte le nom provisoire de Redstone 5 et est elle aussi en phase de test depuis mercredi 4 avril auprès des Insiders. Principale nouveauté, la généralisation de Sets à l'ensemble du système Windows 10. Sets est un gestionnaire de fenêtres qui permet de grouper des pages web, des documents, des applications dans des onglets au sein d'Edge. Redstone 5 permet aussi de surveiller depuis votre PC la batterie de tous vos appareils connectés en bluetooth.
05-04-2018


Windows 10 serai devant Seven

Depuis sa commercialisation en juillet 2015, Windows 10 peine à convaincre les utilisateurs. Celui qui devait faire oublier l'échec de Windows 8 ne parvenait pas à battre le système d'exploitation antérieur. Windows 7 jouit toujours d'une bonne popularité et résiste encore à la dernière version de Microsoft, malgré de nombreuses propositions de mises à jour gratuite courant jusqu'à janvier 2018. Mais en fin d'année 2017, Windows 10 a enfin réuni plus d'utilisateurs que Windows 7. Dans un article de son blog, Microsoft annonce que Windows 10 est utilisé par plus de 600 millions d'appareils, soit près de 45% de parts du marché, contre un peu moins de 40% pour Windows 7. Cette tendance n'est pas prête de s'inverser puisque le nombre d'appareils dotés de Windows 7 et Windows 8.1 est en constante régression. L'éditeur a rempli une part de son objectif : remplacer progressivement le système d'exploitation sorti en 2009. Pour ce faire, il a dû employer des méthodes agressives pour rendre Windows 7 obsolète et forcer ses utilisateurs à mettre à jour leur version. Mais Windows 10 est encore loin des résultats espérés. Selon la firme, il aurait dû équiper un milliard d'appareils en 2018. Ces attentes ont finalement été revues à la baisse, notamment à cause de l'échec de la version pour smartphone. Le 8 octobre dernier, Microsoft avait en effet fermé les portes de Windows 10 Mobile qui n'avait pas attiré assez d'utilisateurs. L'éditeur va donc se concentrer cette année sur les OS pour PC et proposera, dans les jours qui viennent, une nouvelle mise à jour qui devrait s'appeler "Spring Creators Update".
28-03-2018


Windows 10 S, mais que ce passe t'il ?

En officialisant la disparition de Windows 10 S et sa transformation en un mode de Windows 10 à partir de l’année prochaine, Joe Belfiore, vice-président corporate en charge de Windows, a éclairci un peu la position de Microsoft. Dans un post de blog, le représentant du géant de Redmond revient tout d’abord sur ce qui semble être la raison principale de l’abandon de Windows 10 S(une version lite pour processeur ARM) : les utilisateurs et les partenaires de Microsoft auraient trouvé l’OS génial, mais estimeraient surtout que le nom embrouille un peu les choses. En conséquence de quoi, les équipes de Satya Nadella aurait décidé de simplifier la vie des utilisateurs. Mais le plus intéressant vient une ligne plus loin. Il semblerait que le mode S soit appelé à faire son apparition bien avant l’année prochaine, contrairement à ce qu’indiquait le tweet de Joe Belfiore. De fait, il pourrait entrer dans nos vies dès le mois d’avril prochain. « A partir de la prochaine mise à jour de Windows 10, qui arrive bientôt, les utilisateurs pourront choisir d’acheter un nouveau PC sous Windows 10 version Familiale ou Professionnelle avec le mode S activé », explique laconiquement le post. Joe Belfiore se dit confiant dans le fait qu’une majorité des utilisateurs va apprécier les avantages de Windows 10 en mode S. Néanmoins, ceux qui aimeraient utiliser une version non limitée de l’OS de Microsoft pourront l’activer sans bourse délier quelle que soit l’édition de Windows utilisée. Une information importante, car les rumeurs et indiscrétions prétendaient jusqu’à présent que seule la transition vers la version familiale serait gratuite. Il semblerait donc que les utilisateurs auront le choix, lors de l’achat d’une machine, entre une version débridée de Windows 10 ou une version dont le mode S est activé. Comment se passera le passage de l’un à l’autre de ces états ? Qu’implique-t-il pour l’utilisateur, au-delà des restrictions applicatives connues ? De nombreuses autres questions se posent : sera-t-il possible d’activer ou désactiver le mode S facilement ? Pourra-t-on activer le mode S seulement pour un compte utilisateur pour un utilisateur mais pas pour l’administrateur, par exemple ? Les réponses ne devraient pas tarder à tomber, si c’est bien la Spring Creative Update qui doit initier l’arrivée officielle du mode S.
09-03-2018


Le Nom de la prochaine Màj. de Windows 10

Microsoft propose deux grosses mises à jour pour Windows 10, une au printemps, l'autre à l'automne. Les deux versions de l'an dernier avaient été baptisées Creators Update et Fall Creators Update ; l'éditeur a décidé de faire dans l'originalité pour la prochaine à venir puisqu'elle sera nommée… Spring Creators Update ! Celle-là, on ne l'avait pas vue venir. Ce nom de baptême est apparu dans la dernière bêta de Redstone 5, qui deviendra la prochaine version majeure de Windows 10 à sortir cet automne. Le terme Spring Creators Update a aussi passé une tête dans le billet d'un animateur de la Tech Community de Microsoft. C'est début avril que l'éditeur devrait proposer cette nouvelle grosse mise à jour de Windows 10.

MAJ : Microsoft propose depuis quelques heures une nouvelle construction de Windows 10 Restone 5, la Build 17618. Elle introduit plusieurs corrections de bugs et surtout active la fonction Sets. Le géant a travaillé sur ses possibilités. Les utilisateurs inscrits à l’option Skip Ahead peuvent dès à présent tester la version la plus sophistiquée de Windows 10. Cette nouvelle version propose une série de changements importants dont la prise en charge des applications Win32. Sets s’accompagne d’une prise en charge complète des programmes Win32. Ceci signifie que l’explorateur de fichier de l’OS dispose enfin d’un système d’onglets. Il est par exemple possible d’ouvrir plusieurs onglets dans l’explorateur de fichiers mais pas d’ouvrir un onglet en sélectionnant un dossier spécifique.


08-03-2018


Edge a toujours des difficultés

Le navigateur Edge a des difficultés à se faire une place dans Windows 10. Bien que Microsoft met tout en œuvre pour imposer convaincre les utilisateur, sa part de marché ne décolle pas. Il reste minoritaire dans le paysage, pourtant Windows 10 ne cesse de gagner du terrain. C’est du moins ce qu’il ressort des dernières statistiques de NetMarketShare. Microsoft compte beaucoup sur son navigateur Edge pour enrichir sa nouvelle politique économique. Ce navigateur exclusif à Windows 10 a des atouts mais ils ne semblent pas suffire tout comme d’ailleurs les différents moyens pour le rendre incontournable. Cette posture n’est cependant pas une exclusivité « made in » Microsoft. Google fonctionne de la même manière. Un petit tour sur ses services occasionne souvent une mise en avant de Chrome. Ce navigateur est également présent dans quasiment tous les DVD de drivers des cartes mère. Il n’est pas rare de le voir surgir avec une demande d’autorisation lors de l’installation d’applications tierces . Selon NetMarketShare la bataille est pour le moment remportée par Google. Chrome est aujourd’hui le navigateur le plus utilisé au monde. Malgré un petit recul de 61.41% à 60.57% entre les mois de janvier et février 2017, il domine toute la concurrence. De son côté Microsoft Edge se cherche. Il n’arrive pas à décoller malgré un Windows 10 toujours plus présent dans le paysage du PC. Le navigateur stagne sous la barre des 5%. Avec une présence à 4.38% il se positionne à la quatrième place après Internet Explorer et Firefox de Mozilla. Microsoft ne cesse d’améliorer son nouveau navigateur. Que nous parlions de sécurité ou de fonctionnalité, un important travail de développement est mené. Il souffre cependant d’une politique de mise à jour caler sur celle de Windows 10. Du coup-là ou Google et Mozilla déploient des « updates » quasi mensuels , nous sommes chez Microsoft sur des périodes bien plus longues (6 mois). Ainsi la prochaine grande évolution est prévue avec la lancement de Windows 10 Redstone 4. Il se dit que Microsoft envisagerait de proposer Edge au travers du Microsoft Store afin justement de remédier à cette situation. Pour le moment ces rumeurs ne se sont pas confirmées et Microsoft n’a jamais laissé entendre un tel changement.
05-03-2018


La prochaine Màj

Contrairement aux anciennes versions annoncées des mois à l’avance, Microsft est resté bien silencieux quant au nom de sa prochaine mise à jour pour Windows 10. Le suspense est terminé, la nouvelle update du printemps 2018 s’appellera tout simplement Windows 10 Spring Creator Update. Le nom a fuité suite au déploiement du Bug Bash de février. L’opération consiste à envoyer des quêtes à la recherche de bugs aux participants de Windows Insider. L’un d’eux a ainsi trouvé Windows 10 Spring Creator Update mentionné sur une quête concernant le prochain Windows Defender Application Guard.
06-02-2018


Windows 7 enfin détronné

Le passage à une nouvelle version de Windows ne tombe pas sous le sens, et Microsoft en sait quelque chose. Il semblerait néanmoins que les fêtes de Noël, souvent liées à une augmentation des ventes de machines, aient permis à Windows 10 de s’imposer comme le système d’exploitation le plus populaire de la firme. Les statistiques de StatCounter indiquent que Windows 10 représente actuellement 42,78 % de parts de marché, contre 41,86 % pour Windows 7. Une première, même si la France fait figure de bonne élève en ce sens. La dernière version de l’OS avait déjà dépassé ses prédécesseurs depuis juillet 2016, c’est à dire un an après sa sortie officielle. L’Asie et l’Inde utilisent encore massivement les versions précédentes, et représente des marchés immenses. Windows 7 conserverait en effet de nombreux fidèles, notamment chez les professionnels. NetMarketShare, l’outil d’analyse concurrent estime d’ailleurs que ce dernier est encore en tête… Mais plus pour longtemps. Le géant de Redmond n’a pas non plus de quoi fanfaronner, surtout vu ses objectifs initiaux. La firme voulait atteindre le milliard de machines tournant sous Windows 10 en trois ans. À cinq mois de l’échéance, seuls 600 000 millions de machines en sont équipées. Cela représente certes cent millions d’utilisateurs supplémentaires en neuf mois, mais ce chiffre inclut les tablettes et les consoles Xbox. À moins d’un miracle, il faudra surement revoir les objectifs à la baisse.
05-02-2018


Màj & réparation du bug Windows 7

Microsoft a été l’une des premières sociétés à proposer des correctifs pour colmater les brèches Meltdown et Spectre. Ils s’adressent à toutes les versions de Windows pris en charge cependant leur installation n’est pas sans problème. Après avoir signalé la semaine dernière une défaillance de la mise à jour cumulative KB4056892 pour Windows 10, la même situation est observée avec KB4056894 pour Windows 7. Dans les deux cas la configuration matérielle semble être à l’origine d’une erreur d’installation (Athlon 64 X2). Sous Windows 7, l’opération se solde par un écran BSOD et l’erreur 0x000000c4. Les rapports évoquent peut-être un problème de compatibilité avec certains antivirus cependant Microsoft a clarifié la situation à ce sujet. Les correctifs Meltdown et Spectre ne sont proposés qu’aux périphériques disposant d’une solution de protection compatible. Cette hypothèse est donc à écarter. Sur Reddit ou encore les forums de Microsoft, une solution est avancée. Le problème semble répandu et la désinstallation de ladite mise à jour serait l’unique solution. Ceci permettrait de résoudre temporairement la situation. La machine est dans ce cas vulnérable aux attaques exploitant Meltdown et Spectre. Pour supprimer KB4056894 à l’origine de cette erreur BSOD, il faut se rendre dans « Réparer votre ordinateur » au démarrage (F8 ou support d’installation du fabricant) afin d’ouvrir une fenêtre de commande. Ensuite entrer les deux lignes suivantes :

dir d:
dism /image:d:\ /remove-package
/packagename:Package_for_RollupFix~
31bf3856ad364e35~amd64~~7601.24002.1.4 /norestart

Dans le cas de Windows 10, il n’y a pas de solution pour le moment. Microsoft a indiqué que ses équipes sont au travail pour apporter une solution dans la cadre du prochain Patch Thuesday. Il est prévu normalement demain, mardi 9 janvier 2018.


08-01-2018


La Màj Windows 10 toujours gratuite

Le 31 décembre 2017 devait être la date de fin de l’offre gratuite de mise à niveau vers Windows 10(W7 > W10 ou W8 > W10). L’astuce fonctionne toujours. Elle permet à tous les PC sous Windows 7 ou Windows 8.1 de « migrer » sans frais vers le dernier environnement de Microsoft. Bien que le géant ait indiqué officiellement une date de fin, l’offre pour les utilisateurs de technologies d’assistance est toujours valable. Elle a pris naissance après la première année d’existence de Windows 10. Cette période s’était accompagnée d’une opération histoire chez Microsoft. Pour la première fois de son histoire, le géant a offert son dernier système d’exploitation aux utilisateurs de Windows 7 ou Windows 8 et 8.1. Valable 12 mois, cette opération de séduction a poursuivi son existence au travers d’une astuce. Elle concerne l’utilisation des technologie d’assistance. Nous parlons d’astuce puisque aucun processus de vérification est présent si bien que tout le monde peut profiter de l’offre. Cette échappatoire devait normalement se terminer le 31 décembre 2017 ne laissant plus aucune solution, hormis l’achat d’une licence, pour profiter de Windows 10. Cette offre est toujours active bien que Microsoft indique. La mise à niveau gratuite est toujours là et plusieurs utilisateurs confirment que le processus fonctionne toujours. Il permet une installation gratuite de Windows 10 sur les PC sous Windows 7 et 8.1. Il est très probable que d’ici quelques jours Microsoft mettent officiellement fin à cette mise à niveau. Nos contacts soulignent qu’il s’agit probablement d’un retard en raison de la période de vacances. votre dernière chance ici.
03-01-2018