Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
WINDOWS


Microsoft promet une emprunte carbone négative en 2030

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft logo.jpeg

17

Janvier

Face à l’urgence climatique, les entreprises internationales sont de plus en plus nombreuses à multiplier les engagements. Alors que le MIT vient d’inventer un nouveau moyen de capturer le CO2 dans l’air, Microsoft veut aussi lutter contre les émissions carbone. L’entreprise de Satya Nadella vient d’annoncer dans un communiqué de presse qu’elle s’engageait à un bilan carbone négatif en 2030. L’entreprise a détaillé un ensemble de mesures pour atteindre cet objectif : se fournir uniquement en énergies renouvelables dans l’ensemble de ses centres, instaurer une taxe carbone interne et enfin participer à des opérations de boisement et de reforestation. Dans cette mouvance, des youtubeurs avaient récolés plus de 20 millions de dollars pour planter des arbres, en décembre dernier. L’entreprise prévoit aussi de mettre en place des technologies innovantes à émissions négatives (NET), comme l’enfouissement du carbone dans le sol, la bioénergie avec capture et stockage du carbone (BECC) et enfin la capture directe dans l’air (DAC). Microsoft n’en est pas à son premier coup de communication. Depuis 2012, Microsoft s’efforce d’arriver à un bilan carbone neutre, en investissant dans une logique de compensation plutôt que dans une logique de suppression des émissions. En 2020, le numéro 2 de Microsoft, Brad Smith, a reconnu que les efforts n’ont pas été assez importants pour l’instant. Il écrit : « Alors que la planète doit atteindre un bilan carbone neutre, celles et ceux d’entre nous qui peuvent faire plus ont le devoir d’aller plus vite et plus loin ». En plus de cet engagement pour 2030, Microsoft a également annoncé qu’elle mettait ses connaissances technologiques à la disposition de ses clients et de ses fournisseurs pour les aider à réduire leur propre empreinte carbone. Enfin, Satya Nadella a dévoilé un fonds d’innovation climatique d’un 1 milliard de dollars, conçu pour accélérer le développement des nouvelles technologies pour capturer, réduire et supprimer les émissions carbone. L’entreprise a promis de publier un rapport annuel sur la durabilité environnementale, qui informera le public des progrès de ces initiatives.



Comme annoncé EDGE Chromium est disponible

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft edge chromium 640x400

16

Janvier

Annoncé fin 2018 avec la volonté d’en faire une véritable alternative aux navigateurs existants, Microsoft lance aujourd’hui la version finale de Edge Chromium. Et comme il est basé sur Chrome, il est compatible aussi bien avec Windows que Mac, à la différence de son prédécesseur. Il sera également préinstallé sur les appareils sous Windows 10X, la version dédiée aux appareils pliables et à deux écrans de Microsoft, et une version mobile Android et iOS" devrait arriver sous peu. Cette nouvelle version du navigateur sera déployée progressivement chez les utilisateurs de Windows 10, et remplacera l’ancienne version de Edge. Edge Chromium ressemble beaucoup à Google Chrome, dont il tire son essence. Ainsi, il est compatible avec la plupart des fonctionnalités proposées sur le navigateur de Google, comme la synchronisation des signets, la gestion des mots de passe, et il se révèle même compatible avec toutes les extensions créées pour Chrome. Toutes les fonctions ne Chrome ne seront pas disponibles dès le lancement de Edge Chromium, mais elles devrait être progressivement ajoutées. Mais si Edge Chromium ne propose ni plus ni moins que Chrome, pourquoi ne pas continuer à utiliser Chrome ? Et bien parce que Edge Chromium offre de nombreuses fonctionnalités qui sont absentes des navigateurs concurrents. Ainsi, le nouveau navigateur de Microsoft offre le support de Netflix en 4K, avec Dolby Vision et Dolby Atmos. Un nouveau mode, baptisé « collection », offre la possibilité d’enregistrer des images dénichées sur internet et de les stocker dans un espace privé. Edge Chromium donne également la possibilité de bloquer les cookies, via trois niveaux différents de protection de la vie privée. Enfin, et c’est une fonctionnalité qui devrait plaire aux développeurs, Edge Chromium se dote d’un mode Internet Explorer et devient ainsi rétrocompatible avec d’anciennes pages web.



Ubuntu invite les utilisateurs de Windows 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
Linux Unbuntu

16

Janvier

Sur un post de blog bien-nommé Pourquoi vous devriez passer de Windows 7 à Ubuntu, Rhys Davies, chef de produit chez Canonical, liste tous les bienfaits de cette distribution Linux. Un moyen simple et économique, expose-t-il, de continuer de profiter de son ordinateur. Omettant de préciser qu'une mise à niveau gratuite vers Windows 10 est toujours possible, Rhys Davis commence par exposer les potentiels risques de sécurité auxquels s'exposent les personnes continuant d'utiliser Windows 7. La solution ? « Acheter un nouvel ordinateur embarquant un autre système d'exploitation » (comme si acheter simplement une licence Windows 10 n'était pas une option...), ou bien entendu installer Linux ! Prêchant évidemment pour sa paroisse, à savoir Ubuntu, Rhys Davis met pourtant bien en avant les différents avantages à troquer Windows pour ce système d'exploitation libre. Totalement gratuit, il est notoirement moins gourmand que l'OS de Microsoft, et permet ainsi à des machines vieillissantes de retrouver une seconde jeunesse. Ubuntu est de loin la distribution la plus accessible. Dotée d'une solide interface graphique, elle permet surtout à tout un chacun de retrouver facilement des applications très populaires comme Chrome, Firefox, Spotify, Blender ou Skype. Ubuntu est également un excellent choix pour celles et ceux recherchant une sécurité accrue sur leur ordinateur. Consciencieusement examiné par la communauté avant chaque mise à jour, le code offre de solides garanties et des parades efficaces contre les intrusions et les virus. Envie de tenter l'aventure ? On vous explique comment installer Ubuntu avec un guide complet. Gardez aussi en tête qu'il est parfaitement possible d'essayer une distribution Linux sans avoir à formater l'intégralité de son ordinateur à partir d'un simple boot sur CD.



Windows 7 est mort passez à Windows 10 !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10

16

Janvier

Officiellement, l’offre de migration gratuite vers Windows 10 s’est arrêtée le 29 juillet 2016. Pourtant, comme le note The Verge et nous même car nous avons bien suivie la faille, il est toujours possible de migrer vers Windows 10 depuis un ordinateur sous Windows 7 ou Windows 8.1, et d’activer sa licence gratuitement. Si votre ordinateur est bien compatible avec le dernier OS de Microsoft, il vous suffit de vous rendre sur le site de téléchargement officiel pour Windows 10, et de vous munir de l’utilitaire Download Tool pour réaliser la manipulation. Pensez à bien sauvegarder toutes vos données au préalable, puis lancez Download Tool une fois Windows 10 téléchargé. Il vous suffira par la suite de choisir l’option « Upgrade this PC now » puis de suivre les consignes affichées, et le tour est joué ! Vous recevrez par la suite la licence digitale afin d’activer Windows 10, qu’il vous faudra activer dans le système, en passant par les Réglages, Mise à jour et Sécurité, puis l’onglet Activation. Autre méthode moins complexe, il vous suffit de vous connecter sur le même lien mais avec un autres système comme MacOS ou Linux, dé-lors le site vous proposera de télécharger le fichier image (IOS) du système Windows 10 en sélectionnant la version qui vous intéresse, ici la mise à jour de Windows 10 (32 ou 64bit). Graver et lancer l'installation sur votre PC et valider votre licence le tours est joué.



Après-demain Windows 7 volera de ses propres ailes

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 7

13

Janvier

L’affaire est importante car plus d’un ordinateur sur 4 dans le monde fonctionne toujours sous Windows 7 . Microsoft va laisser sur le “bord de la route” des dizaines pour ne pas dire des centaines de millions d’ordinateurs. Ajoutons que si cet OS ne bénéficie plus de correctif de sécurité, il va devenir un canal d’infection de plus en plus important. Les vulnérabilités qui ne seront plus corrigées vont devenir des solutions « prioritaires » pour les pirates. Attention tout de même l’absence de mise à jour de sécurité ne signifie pas nécessairement qu’un ordinateur sera une cible facile. Windows 7 dispose d’outils tiers pour maintenir un certain niveau de protection. Une série de recommandation existe notamment en installant une suite complète de sécurité. Elle doit absolument être tenue à jour afin de proposer une surveillance efficace. De nouvelles règles de pare-feu pour limiter l’accès à Internet sont aussi possibles. Les statistiques de NetMarketShare pour le mois de décembre 2019 positionnent Windows 7 comment le deuxième système d’exploitation le plus utilisé au monde. Sa part de marché se situe à 26,64% contre 54.62 % pour Windows 10. L’OS ne va pas disparaitre du paysage informatique du jour au lendemain. L’adoption de Windows 10 n’est pas une chose facile et sans conséquence. Si cette démarche fait le bonheur de Microsoft elle est une source importante de dépense financière pour les entreprises. Ceci explique que beaucoup ne souhaitent pas vraiment un passage à Windows 10. De plus il est difficile de justifier une meilleure productivité avec cet OS. Windows 7 va probablement devenir le nouveau “Windows XP”. Un nombre important de PC va continuer à l’exécuter après ce dernier Patch Tuesday.



Microsoft promet une emprunte carbone négative en 2030

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft logo.jpeg

17

Janvier

Face à l’urgence climatique, les entreprises internationales sont de plus en plus nombreuses à multiplier les engagements. Alors que le MIT vient d’inventer un nouveau moyen de capturer le CO2 dans l’air, Microsoft veut aussi lutter contre les émissions carbone. L’entreprise de Satya Nadella vient d’annoncer dans un communiqué de presse qu’elle s’engageait à un bilan carbone négatif en 2030. L’entreprise a détaillé un ensemble de mesures pour atteindre cet objectif : se fournir uniquement en énergies renouvelables dans l’ensemble de ses centres, instaurer une taxe carbone interne et enfin participer à des opérations de boisement et de reforestation. Dans cette mouvance, des youtubeurs avaient récolés plus de 20 millions de dollars pour planter des arbres, en décembre dernier. L’entreprise prévoit aussi de mettre en place des technologies innovantes à émissions négatives (NET), comme l’enfouissement du carbone dans le sol, la bioénergie avec capture et stockage du carbone (BECC) et enfin la capture directe dans l’air (DAC). Microsoft n’en est pas à son premier coup de communication. Depuis 2012, Microsoft s’efforce d’arriver à un bilan carbone neutre, en investissant dans une logique de compensation plutôt que dans une logique de suppression des émissions. En 2020, le numéro 2 de Microsoft, Brad Smith, a reconnu que les efforts n’ont pas été assez importants pour l’instant. Il écrit : « Alors que la planète doit atteindre un bilan carbone neutre, celles et ceux d’entre nous qui peuvent faire plus ont le devoir d’aller plus vite et plus loin ». En plus de cet engagement pour 2030, Microsoft a également annoncé qu’elle mettait ses connaissances technologiques à la disposition de ses clients et de ses fournisseurs pour les aider à réduire leur propre empreinte carbone. Enfin, Satya Nadella a dévoilé un fonds d’innovation climatique d’un 1 milliard de dollars, conçu pour accélérer le développement des nouvelles technologies pour capturer, réduire et supprimer les émissions carbone. L’entreprise a promis de publier un rapport annuel sur la durabilité environnementale, qui informera le public des progrès de ces initiatives.



Comme annoncé EDGE Chromium est disponible

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft edge chromium 640x400

16

Janvier

Annoncé fin 2018 avec la volonté d’en faire une véritable alternative aux navigateurs existants, Microsoft lance aujourd’hui la version finale de Edge Chromium. Et comme il est basé sur Chrome, il est compatible aussi bien avec Windows que Mac, à la différence de son prédécesseur. Il sera également préinstallé sur les appareils sous Windows 10X, la version dédiée aux appareils pliables et à deux écrans de Microsoft, et une version mobile Android et iOS" devrait arriver sous peu. Cette nouvelle version du navigateur sera déployée progressivement chez les utilisateurs de Windows 10, et remplacera l’ancienne version de Edge. Edge Chromium ressemble beaucoup à Google Chrome, dont il tire son essence. Ainsi, il est compatible avec la plupart des fonctionnalités proposées sur le navigateur de Google, comme la synchronisation des signets, la gestion des mots de passe, et il se révèle même compatible avec toutes les extensions créées pour Chrome. Toutes les fonctions ne Chrome ne seront pas disponibles dès le lancement de Edge Chromium, mais elles devrait être progressivement ajoutées. Mais si Edge Chromium ne propose ni plus ni moins que Chrome, pourquoi ne pas continuer à utiliser Chrome ? Et bien parce que Edge Chromium offre de nombreuses fonctionnalités qui sont absentes des navigateurs concurrents. Ainsi, le nouveau navigateur de Microsoft offre le support de Netflix en 4K, avec Dolby Vision et Dolby Atmos. Un nouveau mode, baptisé « collection », offre la possibilité d’enregistrer des images dénichées sur internet et de les stocker dans un espace privé. Edge Chromium donne également la possibilité de bloquer les cookies, via trois niveaux différents de protection de la vie privée. Enfin, et c’est une fonctionnalité qui devrait plaire aux développeurs, Edge Chromium se dote d’un mode Internet Explorer et devient ainsi rétrocompatible avec d’anciennes pages web.



Ubuntu invite les utilisateurs de Windows 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
Linux Unbuntu

16

Janvier

Sur un post de blog bien-nommé Pourquoi vous devriez passer de Windows 7 à Ubuntu, Rhys Davies, chef de produit chez Canonical, liste tous les bienfaits de cette distribution Linux. Un moyen simple et économique, expose-t-il, de continuer de profiter de son ordinateur. Omettant de préciser qu'une mise à niveau gratuite vers Windows 10 est toujours possible, Rhys Davis commence par exposer les potentiels risques de sécurité auxquels s'exposent les personnes continuant d'utiliser Windows 7. La solution ? « Acheter un nouvel ordinateur embarquant un autre système d'exploitation » (comme si acheter simplement une licence Windows 10 n'était pas une option...), ou bien entendu installer Linux ! Prêchant évidemment pour sa paroisse, à savoir Ubuntu, Rhys Davis met pourtant bien en avant les différents avantages à troquer Windows pour ce système d'exploitation libre. Totalement gratuit, il est notoirement moins gourmand que l'OS de Microsoft, et permet ainsi à des machines vieillissantes de retrouver une seconde jeunesse. Ubuntu est de loin la distribution la plus accessible. Dotée d'une solide interface graphique, elle permet surtout à tout un chacun de retrouver facilement des applications très populaires comme Chrome, Firefox, Spotify, Blender ou Skype. Ubuntu est également un excellent choix pour celles et ceux recherchant une sécurité accrue sur leur ordinateur. Consciencieusement examiné par la communauté avant chaque mise à jour, le code offre de solides garanties et des parades efficaces contre les intrusions et les virus. Envie de tenter l'aventure ? On vous explique comment installer Ubuntu avec un guide complet. Gardez aussi en tête qu'il est parfaitement possible d'essayer une distribution Linux sans avoir à formater l'intégralité de son ordinateur à partir d'un simple boot sur CD.



Windows 7 est mort passez à Windows 10 !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10

16

Janvier

Officiellement, l’offre de migration gratuite vers Windows 10 s’est arrêtée le 29 juillet 2016. Pourtant, comme le note The Verge et nous même car nous avons bien suivie la faille, il est toujours possible de migrer vers Windows 10 depuis un ordinateur sous Windows 7 ou Windows 8.1, et d’activer sa licence gratuitement. Si votre ordinateur est bien compatible avec le dernier OS de Microsoft, il vous suffit de vous rendre sur le site de téléchargement officiel pour Windows 10, et de vous munir de l’utilitaire Download Tool pour réaliser la manipulation. Pensez à bien sauvegarder toutes vos données au préalable, puis lancez Download Tool une fois Windows 10 téléchargé. Il vous suffira par la suite de choisir l’option « Upgrade this PC now » puis de suivre les consignes affichées, et le tour est joué ! Vous recevrez par la suite la licence digitale afin d’activer Windows 10, qu’il vous faudra activer dans le système, en passant par les Réglages, Mise à jour et Sécurité, puis l’onglet Activation. Autre méthode moins complexe, il vous suffit de vous connecter sur le même lien mais avec un autres système comme MacOS ou Linux, dé-lors le site vous proposera de télécharger le fichier image (IOS) du système Windows 10 en sélectionnant la version qui vous intéresse, ici la mise à jour de Windows 10 (32 ou 64bit). Graver et lancer l'installation sur votre PC et valider votre licence le tours est joué.



Après-demain Windows 7 volera de ses propres ailes

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 7

13

Janvier

L’affaire est importante car plus d’un ordinateur sur 4 dans le monde fonctionne toujours sous Windows 7 . Microsoft va laisser sur le “bord de la route” des dizaines pour ne pas dire des centaines de millions d’ordinateurs. Ajoutons que si cet OS ne bénéficie plus de correctif de sécurité, il va devenir un canal d’infection de plus en plus important. Les vulnérabilités qui ne seront plus corrigées vont devenir des solutions « prioritaires » pour les pirates. Attention tout de même l’absence de mise à jour de sécurité ne signifie pas nécessairement qu’un ordinateur sera une cible facile. Windows 7 dispose d’outils tiers pour maintenir un certain niveau de protection. Une série de recommandation existe notamment en installant une suite complète de sécurité. Elle doit absolument être tenue à jour afin de proposer une surveillance efficace. De nouvelles règles de pare-feu pour limiter l’accès à Internet sont aussi possibles. Les statistiques de NetMarketShare pour le mois de décembre 2019 positionnent Windows 7 comment le deuxième système d’exploitation le plus utilisé au monde. Sa part de marché se situe à 26,64% contre 54.62 % pour Windows 10. L’OS ne va pas disparaitre du paysage informatique du jour au lendemain. L’adoption de Windows 10 n’est pas une chose facile et sans conséquence. Si cette démarche fait le bonheur de Microsoft elle est une source importante de dépense financière pour les entreprises. Ceci explique que beaucoup ne souhaitent pas vraiment un passage à Windows 10. De plus il est difficile de justifier une meilleure productivité avec cet OS. Windows 7 va probablement devenir le nouveau “Windows XP”. Un nombre important de PC va continuer à l’exécuter après ce dernier Patch Tuesday.


Microsoft promet une emprunte carbone négative en 2030

Face à l’urgence climatique, les entreprises internationales sont de plus en plus nombreuses à multiplier les engagements. Alors que le MIT vient d’inventer un nouveau moyen de capturer le CO2 dans l’air, Microsoft veut aussi lutter contre les émissions carbone. L’entreprise de Satya Nadella vient d’annoncer dans un communiqué de presse qu’elle s’engageait à un bilan carbone négatif en 2030. L’entreprise a détaillé un ensemble de mesures pour atteindre cet objectif : se fournir uniquement en énergies renouvelables dans l’ensemble de ses centres, instaurer une taxe carbone interne et enfin participer à des opérations de boisement et de reforestation. Dans cette mouvance, des youtubeurs avaient récolés plus de 20 millions de dollars pour planter des arbres, en décembre dernier. L’entreprise prévoit aussi de mettre en place des technologies innovantes à émissions négatives (NET), comme l’enfouissement du carbone dans le sol, la bioénergie avec capture et stockage du carbone (BECC) et enfin la capture directe dans l’air (DAC). Microsoft n’en est pas à son premier coup de communication. Depuis 2012, Microsoft s’efforce d’arriver à un bilan carbone neutre, en investissant dans une logique de compensation plutôt que dans une logique de suppression des émissions. En 2020, le numéro 2 de Microsoft, Brad Smith, a reconnu que les efforts n’ont pas été assez importants pour l’instant. Il écrit : « Alors que la planète doit atteindre un bilan carbone neutre, celles et ceux d’entre nous qui peuvent faire plus ont le devoir d’aller plus vite et plus loin ». En plus de cet engagement pour 2030, Microsoft a également annoncé qu’elle mettait ses connaissances technologiques à la disposition de ses clients et de ses fournisseurs pour les aider à réduire leur propre empreinte carbone. Enfin, Satya Nadella a dévoilé un fonds d’innovation climatique d’un 1 milliard de dollars, conçu pour accélérer le développement des nouvelles technologies pour capturer, réduire et supprimer les émissions carbone. L’entreprise a promis de publier un rapport annuel sur la durabilité environnementale, qui informera le public des progrès de ces initiatives.
17-01-2020


Comme annoncé EDGE Chromium est disponible

Annoncé fin 2018 avec la volonté d’en faire une véritable alternative aux navigateurs existants, Microsoft lance aujourd’hui la version finale de Edge Chromium. Et comme il est basé sur Chrome, il est compatible aussi bien avec Windows que Mac, à la différence de son prédécesseur. Il sera également préinstallé sur les appareils sous Windows 10X, la version dédiée aux appareils pliables et à deux écrans de Microsoft, et une version mobile Android et iOS" devrait arriver sous peu. Cette nouvelle version du navigateur sera déployée progressivement chez les utilisateurs de Windows 10, et remplacera l’ancienne version de Edge. Edge Chromium ressemble beaucoup à Google Chrome, dont il tire son essence. Ainsi, il est compatible avec la plupart des fonctionnalités proposées sur le navigateur de Google, comme la synchronisation des signets, la gestion des mots de passe, et il se révèle même compatible avec toutes les extensions créées pour Chrome. Toutes les fonctions ne Chrome ne seront pas disponibles dès le lancement de Edge Chromium, mais elles devrait être progressivement ajoutées. Mais si Edge Chromium ne propose ni plus ni moins que Chrome, pourquoi ne pas continuer à utiliser Chrome ? Et bien parce que Edge Chromium offre de nombreuses fonctionnalités qui sont absentes des navigateurs concurrents. Ainsi, le nouveau navigateur de Microsoft offre le support de Netflix en 4K, avec Dolby Vision et Dolby Atmos. Un nouveau mode, baptisé « collection », offre la possibilité d’enregistrer des images dénichées sur internet et de les stocker dans un espace privé. Edge Chromium donne également la possibilité de bloquer les cookies, via trois niveaux différents de protection de la vie privée. Enfin, et c’est une fonctionnalité qui devrait plaire aux développeurs, Edge Chromium se dote d’un mode Internet Explorer et devient ainsi rétrocompatible avec d’anciennes pages web.
16-01-2020


Ubuntu invite les utilisateurs de Windows 7

Sur un post de blog bien-nommé Pourquoi vous devriez passer de Windows 7 à Ubuntu, Rhys Davies, chef de produit chez Canonical, liste tous les bienfaits de cette distribution Linux. Un moyen simple et économique, expose-t-il, de continuer de profiter de son ordinateur. Omettant de préciser qu'une mise à niveau gratuite vers Windows 10 est toujours possible, Rhys Davis commence par exposer les potentiels risques de sécurité auxquels s'exposent les personnes continuant d'utiliser Windows 7. La solution ? « Acheter un nouvel ordinateur embarquant un autre système d'exploitation » (comme si acheter simplement une licence Windows 10 n'était pas une option...), ou bien entendu installer Linux ! Prêchant évidemment pour sa paroisse, à savoir Ubuntu, Rhys Davis met pourtant bien en avant les différents avantages à troquer Windows pour ce système d'exploitation libre. Totalement gratuit, il est notoirement moins gourmand que l'OS de Microsoft, et permet ainsi à des machines vieillissantes de retrouver une seconde jeunesse. Ubuntu est de loin la distribution la plus accessible. Dotée d'une solide interface graphique, elle permet surtout à tout un chacun de retrouver facilement des applications très populaires comme Chrome, Firefox, Spotify, Blender ou Skype. Ubuntu est également un excellent choix pour celles et ceux recherchant une sécurité accrue sur leur ordinateur. Consciencieusement examiné par la communauté avant chaque mise à jour, le code offre de solides garanties et des parades efficaces contre les intrusions et les virus. Envie de tenter l'aventure ? On vous explique comment installer Ubuntu avec un guide complet. Gardez aussi en tête qu'il est parfaitement possible d'essayer une distribution Linux sans avoir à formater l'intégralité de son ordinateur à partir d'un simple boot sur CD.
16-01-2020


Windows 7 est mort passez à Windows 10 !

Officiellement, l’offre de migration gratuite vers Windows 10 s’est arrêtée le 29 juillet 2016. Pourtant, comme le note The Verge et nous même car nous avons bien suivie la faille, il est toujours possible de migrer vers Windows 10 depuis un ordinateur sous Windows 7 ou Windows 8.1, et d’activer sa licence gratuitement. Si votre ordinateur est bien compatible avec le dernier OS de Microsoft, il vous suffit de vous rendre sur le site de téléchargement officiel pour Windows 10, et de vous munir de l’utilitaire Download Tool pour réaliser la manipulation. Pensez à bien sauvegarder toutes vos données au préalable, puis lancez Download Tool une fois Windows 10 téléchargé. Il vous suffira par la suite de choisir l’option « Upgrade this PC now » puis de suivre les consignes affichées, et le tour est joué ! Vous recevrez par la suite la licence digitale afin d’activer Windows 10, qu’il vous faudra activer dans le système, en passant par les Réglages, Mise à jour et Sécurité, puis l’onglet Activation. Autre méthode moins complexe, il vous suffit de vous connecter sur le même lien mais avec un autres système comme MacOS ou Linux, dé-lors le site vous proposera de télécharger le fichier image (IOS) du système Windows 10 en sélectionnant la version qui vous intéresse, ici la mise à jour de Windows 10 (32 ou 64bit). Graver et lancer l'installation sur votre PC et valider votre licence le tours est joué.
16-01-2020


Après-demain Windows 7 volera de ses propres ailes

L’affaire est importante car plus d’un ordinateur sur 4 dans le monde fonctionne toujours sous Windows 7 . Microsoft va laisser sur le “bord de la route” des dizaines pour ne pas dire des centaines de millions d’ordinateurs. Ajoutons que si cet OS ne bénéficie plus de correctif de sécurité, il va devenir un canal d’infection de plus en plus important. Les vulnérabilités qui ne seront plus corrigées vont devenir des solutions « prioritaires » pour les pirates. Attention tout de même l’absence de mise à jour de sécurité ne signifie pas nécessairement qu’un ordinateur sera une cible facile. Windows 7 dispose d’outils tiers pour maintenir un certain niveau de protection. Une série de recommandation existe notamment en installant une suite complète de sécurité. Elle doit absolument être tenue à jour afin de proposer une surveillance efficace. De nouvelles règles de pare-feu pour limiter l’accès à Internet sont aussi possibles. Les statistiques de NetMarketShare pour le mois de décembre 2019 positionnent Windows 7 comment le deuxième système d’exploitation le plus utilisé au monde. Sa part de marché se situe à 26,64% contre 54.62 % pour Windows 10. L’OS ne va pas disparaitre du paysage informatique du jour au lendemain. L’adoption de Windows 10 n’est pas une chose facile et sans conséquence. Si cette démarche fait le bonheur de Microsoft elle est une source importante de dépense financière pour les entreprises. Ceci explique que beaucoup ne souhaitent pas vraiment un passage à Windows 10. De plus il est difficile de justifier une meilleure productivité avec cet OS. Windows 7 va probablement devenir le nouveau “Windows XP”. Un nombre important de PC va continuer à l’exécuter après ce dernier Patch Tuesday.
13-01-2020