Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
WINDOWS


Tous office mobile dans une seule App

  Liste des news    Liste des new du mois  
Office Mobile

05

Novembre

Microsoft s’apprête à lancer une nouvelle application mobile réunissant tous les logiciels de sa suite Office, dont Word, Excel, PowerPoint ou encore Office Lens. Si l’application a été mis en ligne puis retirée à peine quelques heures plus tard, il est toujours possible de l’installer via un APK, en attendant une sortie qui semble imminente. Microsoft investit plus lourdement sur mobile et compte bien, comme sur ordinateur, y imposer sa suite Office (en plus de réinvestir ce marché avec son intrigante gamme pliable). Concrètement, la nouvelle application Office permettra d’effectuer toutes les tâches qu’on peut avoir à faire avec la suite de Microsoft, comme éditer ses documents Word ou Excel, prendre des notes ou encore scanner des documents, sans avoir à quitter l’application pour en lancer une autre, le tout synchronisé via OneDrive, la solution de stockage dans le cloud de Microsoft. Cela semble être une bonne manière d’adapter la suite Office au mobile, lequel se révèle bien moins efficace en multitâche qu’un ordinateur pour lequel des applications séparées sont plus pertinentes. Pour l’heure, nous ne savons pas si cette nouvelle application a vocation à remplacer les actuelles applications Word, Excel et PowerPoint sur mobile, même si cela ferait sens. Office n’est pas encore disponible sur le Play Store, malgré sa brève apparition sous la forme d’un bêta anticipé ce week-end, et il faudra nécessairement passer par l’APK disponible ici pour l’installer sur Android. Sur iOS, l’app est également disponible via TestFlight, le programme de test de bêta d’applications mis en place par Apple.



Edge il n'a rien d'Explorer !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Logo Microsoft EDGE

04

Novembre

La nouvelle identité visuelle du navigateur basé sur le moteur Chromium utilise le Fluent Design sur lequel reposent déjà les icônes des applications Office. Microsoft Edge a désormais un nouveau logo. Il figure une vague en forme de “e qui surfe sur le Web dans un dégradé de vert et bleu. Une différence esthétique plus marquée par rapport à Internet Explorer auquel Edge succédera à terme. Le logo repose sur le langage Fluent Design qui définit les canons visuels pour les applications Windows 10 et que l’on retrouve notamment dans les icônes des applications Office. Pour révéler le nouveau logo de son navigateur Web conçu sur Chromium, Microsoft a organisé un jeu de piste numérique à base de puzzles et d’images cachées afin de découvrir des mots clés qui devaient être entrés dans une fonction Javascript sur le site Web Edge Insider de Microsoft. Les plus persévérants avaient ensuite accès à un jeu de surf au terme duquel le logo leur était révélé. Microsoft Edge est disponible en version bêta depuis août dernier. L’éditeur n’a pas encore annoncé de date pour l’introduction de la version stable. Mais l’arrivée de ce nouveau logo et la tenue de la conférence Ignite cette semaine à Orlando en Floride laissent supposer que les choses devraient se préciser sous peu.



Windows 10X sur des PC portables

  Liste des news    Liste des new du mois  
surface neo clavier

28

Octobre

Depuis la présentation de la Surface Neo, une tablette à double écran, on sait que Microsoft va lancer Windows 10X, un système d’exploitation adapté à ce type d’appareils. Ce week-end, volontairement ou pas, la firme a laissé fuiter des premiers documents de travail sur cet OS, et grâce aux documents compilés par le site allemand Dr Windows, on en sait beaucoup plus sur les fonctions et le design. Comme il s’agit d’un Windows hybride, on ne sera pas étonné de découvrir un « launcher » comme sur iOS et Android à la place du menu Démarrer. La fonction Recherche prend aussi plus d’importance, comme c’est le cas pour un mobile, et les développeurs travaillent sur un Explorateur de fichiers intuitif, l’un des points faibles des OS pour mobile. On constate aussi que les icônes de la barre des tâches sont centrées, et non plus ancrées sur la gauche, près du menu Démarrer. Surtout, on découvre que Windows 10X ne sera finalement pas uniquement réservé à des tablettes à deux écrans, et il devrait être possible de l’installer sur des PC portables. S’agira-t-il des Surface ou de n’importe quel ordinateur portable sous Windows ? Réponse en 2020, au moment de l’arrivée de Neo, mais on peut imaginer que les portables dotées d’un écran tactile seront les premiers concernés.



Microsoft EDGE stable disponible !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft Edge Chromium

23

Octobre

C’est ce que laisse supposer l’apparition sur le Web de liens de téléchargement vers la version stable. Il est actif est permet de récupérer le navigateur. Il complète d’autres liens déjà existants pour les versions Preview des canaux Canary, Dev et Beta. Officiellement ce navigateur n’est disponible qu’au travers de ces différents programmes. Les versions « Canary » sont mises à jour quotidiennement, les versions Dev chaque semaine et les versions Bêtas toutes les six semaines. La requête «Microsoft Edge stable» avec le moteur Google renvoie vers un lien de téléchargement officiel de la version stable de Microsoft Edge. Il point vers les serveurs de Microsoft. Cette version ne figure pas encore sur la page Microsoft Edge Insider. Il permet de télécharger la version stable de Microsoft Edge. Il s’agit de l’édition 78.0.276.19. Nous avons testé le navigateur est tout semble fonctionner correctement même la recherche de mises à jour. Microsoft Edge ( Chromium) va devenir le nouveau navigateur par défaut de Windows 10 lors de la publication de 20H1. Cette première mise à niveau 2020 sera normalement déployée au printemps prochain.



Windows 7 est devenu la cible des Malwares

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows7

15

Octobre

D’ici quelques mois Windows 7 sera officiellement abandonné par Microsoft. La date est fixée au 14 janvier 2020. Il s’agira de son dernier Patch Tuesday. Ensuite, tous les PC sous ce système d’exploitation ne seront pas concernés par la grande maintenance mensuelle de Microsoft. En clair, il n’y aura plus de correctif de sécurité ni de résolution de bug. Un rapport publié par la société de sécurité Webroot révèle que le nombre d’infections visant Windows 7 a augmenté de 71% par rapport à 2018. Dans le détail, Monsieur tout le monde est une cible favorite. Sur l’ensemble des ordinateurs infectés, 64% sont des ordinateurs personnels et 36% des périphériques d’entreprise. A ce sujet il est mis en avant. Les applications vouées à compromettre la sécurité des appareils Windows 7 sont difficiles à trouver. Par exemple, 41% des programmes malveillants dissimulent leurs fichiers dans le dossier temporaire tandis que 24% dans « appdata » et 11% dans le dossier du cache système. Windows 7 est actuellement un système d’exploitation massivement utilisé. Les derniers statistiques montrent que sa part de marché se situe aux alentours des 30%.



M.àj. Windows 10 et Edge est dans la soupe !

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft edge

15

Octobre

Au début du mois, Microsoft publiait la mise à jour KB4524147 pour les utilisateurs sous Windows 10 1903. Mais rapidement, cette mise à jour s’est avéré problématique : sur quelques millions de machines, le menu Démarrer a tout simplement cessé de fonctionner, et un appui sur le bouton retournait une erreur critique. D’autres utilisateurs ont détaillé des problèmes avec leur imprimante. Une désinstallation de la mise à jour en question suffisait pour régler ces problèmes. La mise à jour cumulative KB4517389, publiée comme d’habitude le deuxième mardi du mois, devait (entre autres) corriger ces bugs. Mais les forums (ceux de Microsoft en particulier) regorgent désormais de sujets où des utilisateurs se plaignent qu’ils n’ont toujours pas retrouvé un menu Démarrer fonctionnel, même après l’application de cette mise à jour. Pire encore, maintenant ce sont le navigateur Edge et potentiellement d’autres programmes (de chez VMware par exemple) qui refusent de fonctionner ! Une fois encore, la désinstallation de cette mise à jour corrigerait ces différents problème. Cette succession de soucis autour des mises à jour cumulatives de Microsoft pour Windows 10 ternit tout de même pas mal la bonne image qu’essaie de donner l’éditeur à son système d’exploitation. Les deux mises à jour problématique publiées au mois d’octobre ne sont en effet que les dernières en date à apporter plus d’anomalies qu’elles ne corrigent de bugs. On se souvient en effet tout particulièrement de la mise à jour du 30 aout dernier qui avait introduit une surconsommation de ressources CPU avec Cortana. Ou encore de celle du mois de septembre qui avait rendu Windows Defender inefficace et qui avait alors contraint Microsoft à sortir une seconde mise à jour pour corriger le problème.



Windows 10 une M.àj. pour Novembre

  Liste des news    Liste des new du mois  
Maj Windows 10 Novembre

11

Octobre

Le membre de l'équipe du programme Windows Insider. Explique que la « mise à jour de novembre 2019 » (son nom officiel, cité tel quel pour la première fois) arrivera donc le mois prochain sous le numéro de version 1909. Il fait également savoir que la build déployée auprès des utilisateurs non Insiders sera probablement la « 18363.418 ». Microsoft n'a par contre pas communiqué de date de sortie exacte. D'après les informations de Neowin, l'update peut déjà être installée par les employés du groupe américain qui sont volontaires. Une phase de déploiement sur les ordinateurs de tous les salariés est prévu à partir du 17 octobre 2019 et jusqu'à mi-novembre. Il est donc probable que la version stable de la mise à jour ne soit pas disponible pour le grand public avant la fin de cette phase. Ces dernières années, la firme de Redmond a vraiment eu du mal à proposer aux utilisateurs une expérience agréable avec ses mises à jour majeures. De nombreux problèmes sont survenus (suppression de fichiers, plantages intempestifs à cause d'une incompatibilité avec certains SSD, bugs en pagaille...) et la société a même été contrainte à plusieurs reprises de suspendre un déploiement pour ne pas endommager plus de PC. Des soucis apparaissent même avec des updates moins importantes : récemment, la mise à jour cumulative (KB4512941) v1903 a provoqué une surcharge du CPU sur certains PC. On espère que cette fois, Microsoft a pris les mesures nécessaires pour que ce genre de situation ne se reproduise pas.



Surface DUO la surprise de Microsoft

  Liste des news    Liste des new du mois  
Surface Duo le smartphone Microsoft double ecran Android

03

Octobre

Surface Duo est la véritable surprise. Ce smartphone très similaire à Surface Neo, est également équipé de deux écrans s’ouvrant jusqu’à 360°, mais cette fois-ci d’une taille de 5.6 pouces. Tournant sous Android (avec Google Play, Gmail, etc.) et intégrant les logiciels de Microsoft (Office, Skype, etc.), ce smartphone tourne avec un processeur Snapdragon 855 et peut interagir avec sa grande sœur Surface Neo. Le design est épuré, le tout semble assez fin et ergonomique. Microsoft a indiqué avoir travaillé en collaboration avec le moteur de recherche pour le développement de ce produit singulier. Là encore il faudra attendre la fin de l'année 2020 pour pouvoir mettre la main sur ce produit inédit, qui vient se placer dans le sillon tracé par le Samsung Galaxy Fold et le futur Huawei Mate X.



Windows 10X le Chrome OS de Microsoft

  Liste des news    Liste des new du mois  
Exemple d appareil Microsoft sous Windows 10X

02

Octobre

Microsoft a programmé un grand évènement consacré à Surface. Il ne va pas concerner uniquement le matériel. La partie logicielle sera aussi à l’honneur dont un nouveau système d’exploitation. Sous le nom de code Centaurus, un nouvel appareil Surface est attendu. Il va normalement nécessiter une version spéciale de Windows 10. Le but est de proposer un environnement de travail capable de s’adapter à son facteur de forme. Cet OS est censé répondre aux besoins d’une mystérieuse tablette Surface dotée d’un double affichage. Jusqu’à présent, cette nouvelle version de Windows 10 a été évoquée sous le nom de Windows Lite. Selon Evan Blass, il s’agirait en fait de Windows 10X. Ce nom suggère clairement qu’il est question d’une variante de Windows 10. Microsoft capitalise sur la puissance de la marque « Windows 10 » pour mettre en évidence les capacités de ses futurs périphériques à double écran. Il est dit que ce nouveau système d’exploitation est conçu pour répondre aux besoins particuliers des périphériques à double écran mais également aux appareils « pliables ». Fruit de la plateforme Windows Core OS, il se dessinerait comme une évolution « simplifiée » de Windows 10 aidées de quelques idées de Chrome OS tout en assurant l’exécution d’applications dans des conteneurs. Du coup, il n’est pas impossible que la technologie Cloud soit utilisée pour les applications X86. L’idée serait d’utiliser le matériel disponible uniquement pour le rendu. Les calculs seraient de leur côté assurés par des serveurs en lignes. Il s’agit ici que de rumeurs car Windows 10X est encore mystérieux. Microsoft devrait proposer une démonstration le 3 octobre (demain quoi !).



Fuite de la Gamme Surface

  Liste des news    Liste des new du mois  
Sureface PRo 7 2019

01

Octobre

A quelques heures de la conférence Microsoft pour dévoilé ses nouveaux produits, la majeur partie des nouveautés fuite sur twitter. Pour l'heure, le spécialiste des indiscrétions de la tech n'a que des rendus 3D à nous offrir. Mais à en juger par la qualité de ceux-ci, ils ont tout l'air d'être officiels. À chaque gamme de Surface sa génération de processeurs Intel. C'est donc le plus logiquement du monde que les Surface 7 profiteront des CPU de 10e génération du fondeur Intel. Mais les Surface Laptop 3, qui feront également l'objet d'un panel lors de la conférence, profiteront, eux, de processeurs signés AMD. Ils s'afficheront en outre dans un habit entièrement métallique, et s'offriront aussi dans une déclinaison 15 pouces. Cette année, Microsoft devrait remplacer le port Mini DisplayPort de ses appareils par un port USB-C jugé plus versatile. Si, malheureusement, Evan Blass n'a pu partager aucune information concernant le mystérieux projet « Centaurus », il est en mesure d'affirmer que Microsoft dévoilera une Surface basée sur ARM. Selon lui, cette Surface on ARM afficherait des bordures très fines, et pourrait s'attaquer à l'iPad Pro 2018 d'Apple. Aussi fine que légère, cette Surface on ARM devra toutefois faire ses preuves au rang des performances pour s'assurer un avenir radieux. Du reste, elle devrait logiquement se montrer bien plus autonome que le reste de la gamme 2-en-1 de Microsoft, les processeurs ARM ayant la particularité de consommer très peu d'énergie.







Une Version plus Lite de Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 lite starmenu

19

Septembre

Depuis sa sortie en 2015, Windows 10 a évolué. Microsoft a apporté des changements, des améliorations et de nouvelles fonctionnalités. Sur la question de son design les avancées sont plus timides si bien que les concepts design ne manquent pas afin de donner des idées au géant. Leurs publications sur les réseaux sociaux et les forums visent à recueillir un maximum de commentaires dans l’espoir d’attirer l’attention de Redmond. Ils montrent que Windows mérite peut-être un peu plus d’attention sur cette question. Par exemple Majid Rangraz a publié sur Twitter deux rendus de sa vision de l’interface de Windows Lite. Cette nouvelle version de Windows 10 est censée renforcer l’effort anti-Chrome de Microsoft. Elle doit proposer une approche simplifiée avec un menu Démarrer sans vignette dynamique et une expérience globale simple pour aller à l’essentiel. Le concept envisage un nouveau menu Démarrer à côté d’une version retravaillée de l’explorateur de fichiers. L’apparence offre un rendu sobre et efficace avec l’usage d’angles adoucis de couleurs « pastels ». Le plus marquant est le menu démarrer avec un style très éloigné de l’aspect encombré des vignettes dynamiques. Ces dernières ne font pas l’unanimité même chez Microsoft. Pour l’explorateur de fichiers la transformation s’appuie sur le même changement mais rappelle le travail de la concurrence en particulier du coté de macOS. Du coup il est presque certain que Microsoft n’a pas l’intention d’aller dans cette direction. Windows Lite est encore bien mystérieux. Nous n’avons pas d’information officielle à son sujet. Microsoft est resté muet. Si ce projet avance conformément au plan avancé par les rumeurs, nous devrions en entendre parler dans les prochains mois.



Windows 10 encore et encore des Bugs

  Liste des news    Liste des new du mois  
Encore des bugs de la derniere mise a jour Windows10

17

Septembre

Mauvaise nouvelle si vous possédez un appareil sous Windows 10. La dernière mise à jour du système d'exploitation provoque des problèmes chez certains utilisateurs. strong>Microsoft a tenu à répondre à ce souci, parmi les autres qui ponctuent la mise à jour, avec des solutions simples que l'utilisateur devra lui-même appliquer. Les cartes réseau ne sont plus reconnues par Windows 10. C'est la mise à jour KB4515384 déployée ce 10 septembre qui pose actuellement problème. Les utilisateurs de Windows 10 disposant de la build 1903 de mai 2019 sont concernés. On évoque notamment un problème au niveau de la carte réseau qui n'est plus reconnue. Microsoft recommande donc aux malchanceux de désactiver et réactiver cette dernière au niveau du gestionnaire des périphériques pour retrouver une connexion sans-fil. Mais ce n'est pas le seul problème connu pour cette mise à jour KB4515384, puisque le son ferait également des siennes (déjà vu il y a quelques jours). De son côté, Microsoft recommande (encore) de désactiver/réactiver les options multi canal dans les paramètres Windows 10, ou directement en jeu. Encore une fois, c'est à l'utilisateur de faire les démarches, la firme n'ayant pas déployé de correctif, même si cette dernière en promet une pour la fin du mois (uniquement pour le son). À noter que le menu Démarrer peut également crasher, mais qu'à l'heure actuelle, Microsoft n'a pas encore offert de solution.



Màj Windows encore des bugs !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 Maj bugs Audio

13

Septembre

Avec la mise à jour KB4515384, les bruitages et musiques de titres vidéoludiques sont complètement dépourvus de basses fréquences. Pire, il semble que la spatialisation acoustique ait aussi pris un coup dans l'aile : les sons frontaux sont présents mais les latéraux et arrières, s'avèrent distordus voire absents. Quelques joueurs ont signalé ce phénomène sur Reddit et d'autres, après avoir effectué quelques essais sur des jeux comme PUBG ou Apex Legend, ont fait le même constat. Une désinstallation de la mise à jour a réglé le souci pour ceux qui ont opté pour cette voie. D'autres ont essayé d'ajuster ou changer les réglages audio de Windows pour améliorer le rendu. Pour quelques utilisateurs le fait de repasser le traitement du son en 16 bits, 44100 Hz (Qualité CD) dans les propriétés de Windows a remis les choses en ordre. Nous n'avions pas remarqué, de notre côté, que c'était l'option 24 bits 48000 Hz (Qualité Studio) qui était maintenant activée par défaut alors que le mode 16 bits est historiquement celui réglé par défaut. Etrange. Des utilisateurs plus aventureux ont réglé le souci en cochant ou en décochant quelques cases du menu de propriétés des équipements audio et des sons dans Windows. On espère maintenant que ce bug sera ajouté sur le site de support officiel de Microsoft et qu'un correctif arrivera rapidement pour corriger le tir. Une fois encore.



Microsoft travaille bien sur Microsoft Teams

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft Teams

11

Septembre

Microsoft vient de confirmer qu’il travaille sur une version Linux de son service Microsoft Teams. Il s’agit d’une plate-forme collaborative universelle. Microsoft Teams est disponible sur plusieurs plates-formes de bureau et mobiles dont Windows, macOS, iOS et Android. Il s’agit d’une plate-forme permettant à des équipes de partager un espace de travail. Il est alors possible de créer, de partager et de collaborer en équipe à partir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un téléphone portable. Le géant du logiciel s’est rapproché de Linux depuis quelques années en particulier depuis le lancement de Windows 10. Ce système d’exploitation prend en charge cet environnement au travers du projet WSL (Windows Subsystem for Linux). Dans cette logique, Microsoft vient de confirmer qu’une version Linux de Microsoft Teams est en préparation. L’information fait suite à une rumeur annonçant que cette plate-forme allait proposer aux utilisateurs de Linux de rejoindre des confrères Windows, Mac, iOS et Android. Sur Twitter nous apprenons que tout ceci est exacte. Cette édition sera bientôt disponible en téléchargement. Par contre attention il n’est pas programmé de l’Open Source, le code restera propriétaire. Microsoft a prévu de simplifier la vie des utilisateurs de certaines distributions Linux populaires comme Ubuntu et Debian. Microsoft Teams sera disponible au travers d’une installation PPA. Pour revenir à Microsoft Teams pour Linux, il s’agit peut-être d’une réponse à une forte demande. L’idée a été proposée sur le forum de Microsoft Teams UserVoice. Elle a rencontré un franc succès avec plus de 9000 votes. Vous pouvez tester gratuitement ce service en visitant le site Web Officiel. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires sur la plate-forme et ses possibilités comme le chat, les appels vidéo, le partage de fichiers, etc.



Windows 10 présent sur 1 ordinateur sur 2

  Liste des news    Liste des new du mois  
NetMarketShare aout 2019

03

Septembre

Windows 10 a franchi une étape importante au mois d’aout 2019. Pour la première fois de son histoire, le système d’exploitation dépasse les 50% de part de marché au niveau mondial. Ce chiffre est issu des dernières statistiques publiées par NetMarketShare. Elles révèlent que Windows 10 dépasse désormais la barre fatidique de 50% pour la première fois depuis son lancement. Il a eu lieu en juillet 2015. Windows 10 est le système d’exploitation de bureau numéro 1. Il est présent sur plus de la moitié des ordinateurs. Dans le détail sa présence progresse de 48,86% à 50,99% en l’espace d’un mois. Durant la même période Windows 7 est passé de 31,83% à 30,34%. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour Microsoft car Windows 7 se rapproche inexorablement de sa fin de vie. Le rendez-vous est fixé en janvier 2020. Plus précisément le dernier Patch Tuesday le concernant est programmé pour le 14 janvier prochain. Passé cette date, cet OS sera abandonné. Windows 8.1 disparait progressivement avec une part de marché ayant diminué de 5,29% en juillet à 4,20% en août. Enfin Windows XP est encore là mais il ne fera bientôt plus parti du paysage informatique. Il décroche une part de marché de 1,57%. Ceci s’explique probablement par le besoin de certaines entreprises de retarder une mise à niveau en raisons de soucis de compatibilité et des coûts élevés. L’abandon de Windows XP pour un Windows 10 demande le plus souvent une importante mise à niveau matérielle.



Il sera bientôt possible d'installer Windows à partir du Cloud

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 bientot installable a partir du cloud

02

Septembre

Jusqu’à aujourd’hui, la réinstallation de Windows nécessitait un disque d’installation ou une copie bootable sur une clé USB ou un autre disque dur. Ce temps serait bientôt révolu puisque selon un article du blog Windows, il sera dorénavant possible de télécharger Windows 10 sur le cloud. Windows s’apprête à lancer une fonction permettant de « télécharger Windows » sur le cloud pour réinstaller son système sans avoir à utiliser une copie locale. Bien que cette technologie ne soit certainement pas nouvelle, puisqu’Apple offre cette option pour les Mac depuis des années, il s’agit d’une petite révolution chez Windows. La possibilité de réinstaller l’OS directement à partir du cloud s’avèrera certainement très utile, voir indispensable pour les utilisateurs dont les ordinateurs ne disposent pas de lecteurs CD, ou pire, de port USB. Bien que cet outil soit à priori simple et pratique, la société souligne que la procédure pourrait potentiellement effacer vos données et applications existantes si vous choisissez de « tout effacer ». Vous devez donc sélectionner avec précaution les bonnes options en fonction de vos besoins afin d’éviter toute perte de données. La fonctionnalité est pour l’instant uniquement accessible aux testeurs de la version Windows 10 Insider. L’outil est toujours en cours de développement, ce qui signifie qu’il pourrait encore causer beaucoup de bugs. Windows indique dans son message que la société travaille actuellement sur des correctifs. Il serait donc peut-être plus prudent d’attendre le produit final.



Microsoft libère le format FAT

  Liste des news    Liste des new du mois  
Moicrosoft libere le brevet du format FAT exFAT

30

Aout

Pendant des années, Microsoft a utilisé ses brevets pour bénéficier de ses produits open source. La tête d'affiche de Microsoft en matière de propriété intellectuelle était effectivement le brevet FAT (File Allocation Table). Mais Microsoft a changé. Aujourd'hui, Microsoft met à disposition 60 000 brevets de son portefeuille en open source via l'Open Invention Network (OIN). Et les derniers brevets de sa propriété intellectuelle sur FAT, les brevets exFAT, font partie du lot. ExFAT est basé sur FAT, l'un des premiers systèmes de fichiers destiné aux disquettes. Avec le temps, FAT est devenu le système de fichiers principal de Microsoft pour les systèmes d'exploitation MS-DOS et Windows. Microsoft a ensuite étendu le FAT aux périphériques de stockage de mémoire flash tels que les clés USB et les cartes SD en 2006. Bilan : FAT et exFAT sont utilisés dans des centaines de millions de périphériques de stockage. De plus, exFAT est le système de fichiers officiel pour les cartes SD standard de grande capacité. C'est ce qui explique les difficultés que rencontrent les utilisateurs à utiliser des clés USB et des cartes SD sur des systèmes PC puis Mac, entre autre. Pour Microsoft : "Il est important pour nous que la communauté Linux puisse utiliser exFAT dans le noyau Linux en toute confiance. À cette fin, nous rendrons publiques les spécifications techniques de Microsoft pour l'exFAT afin de faciliter le développement d'implémentations conformes et interopérables. Nous soutenons également l'inclusion éventuelle d'un noyau Linux avec support exFAT dans une future révision de la définition du système Linux de l'Open Invention Network.". Lorsque Microsoft a commencé à relâcher son emprise sur les brevets liés à Linux, Bradley Kuhn, président du Software Freedom Conservancy, a demandé à Microsoft "de mettre fin à toute agression de brevet contre Linux et ses utilisateurs et de soumettre en amont le code exFAT eux-mêmes sous GPLv2 et les versions suivantes". Keith Bergelt, PDG de l'OIN, s'est félicité de cette nouvelle. "Nous sommes heureux de voir que Microsoft continue à soutenir la liberté du logiciel. Ils abandonnent les leviers des brevets qui créent des revenus au détriment de la communauté. C'est une nouvelle étape de la transformation de Microsoft en montrant qu'il est vraiment engagé envers Linux et l'open source."



RDV le 2 Octobre avec Microsoft

  Liste des news    Liste des new du mois  
RDV 02 Octobre avec les produits Microsoft

29

Aout

Le 2 octobre un évènement Surface ce prépare, Microsoft a retenu cette date pour convier la presse à New York pour une présentation de ses nouveautés matérielles et, aussi, les futures évolutions de Windows 10. Un nouveau modèle de tablette Surface est à prévoir. Peut-être que Microsoft fera enfin évoluer un peu son design : un amaigrissement des bandes noires de l'écran voire un boîtier plus fin seraient bien venu. Tout comme un rafraîchissement des composants du Surface Book 2 (un processeur Intel à la pointe et un carte graphique Nvidia RTX ou GTX 16xx ?) qui commencent un peu à dater maintenant. Les Surface Laptop (le PC portable), Go (l'hybride à petit prix) et Studio (le tout-en-un) pourraient eux-aussi profiter d'un changement de moteurs. Voire se voir ajouter une prise USB-C à leur arsenal de connecteur, une prise que les appareils nomades n'ont toujours pas et pourtant largement démocratisée et présente sur les machines concurrentes. Il se murmure également que Microsoft pourrait teaser son fameux appareil à double écran connu sous le nom de code Centaurus. Un simple teasing car selon des sources du site The Verge, son annonce officielle ne serait pas prévue avant l'année prochaine, au mieux. Enfin, qui dit Surface dit Windows et il serait étonnant que Microsoft n'annonce pas la disponibilité quasi imminente de la nouvelle mise à jour de son système d'exploitation (la 19H2). Et d'en profiter, aussi, pour dévoiler quelques éléments de sa feuille de route sur le sujet pour 2020, avec quelques démonstrations des fonctionnalités les plus innovantes ou des changements les plus marquants. En tout cas, le rendez-vous est pris !



Microsoft : Nouvelle enquêtre sur nos données

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft recoltes des donnees utilisateur enquete EU

29

Aout

Jusqu'à présent, Microsoft a esquivé les amendes les plus lourdes infligées par les autorités européennes de protection des données dans le cadre du Règlement Général sur la Protection des Données de l'UE. La société pourrait toutefois faire face à une sanction RGPD après que le bureau de la protection des données des Pays-Bas a demandé à son homologue irlandais d’enquêter sur de nouveaux aspects de la collecte de données de télémétrie sur Windows 10. L'affaire découle des conclusions de l'agence néerlandaise de protection des données en 2017. À cette époque, l'agence avait constaté que Microsoft n'avait pas informé les utilisateurs de Windows 10 Home et Pro des données personnelles que la société collectait et de la façon dont elles étaient utilisées. Pour l’autorité, la société de Redmond n'a pas donné aux consommateurs les moyens d’exprimer un consentement spécifique. Cependant, l’autorité néerlandaise a déclaré mardi que l'entreprise pourrait toujours enfreindre les règles de confidentialité de l'UE. Et ce bien que, que les modifications apportées l'année dernière par Microsoft à la collecte de télémétrie Windows 10 soient conformes à l'accord. "Microsoft a respecté les accords conclus", a déclaré l’autorité néerlandaise auprès de Reuters. "Cependant, le contrôle a également révélé que Microsoft collectait à distance d'autres données d'utilisateurs. Par conséquent, Microsoft enfreint potentiellement les règles de confidentialité." Une violation pourrait exposer Microsoft à des amendes pouvant atteindre 4% du chiffre d'affaires global de l’entreprise. Il est toutefois peu probable que la violation de Microsoft entraîne l’amende maximale. La manière dont Microsoft aurait pu enfreindre les règles du RGPD n'est pas claire, mais la déclaration de l’autorité néerlandaise mentionne le fait pour Windows 10 de collecter des données n’ayant pas d’utilité dans le cadre d’un diagnostic technique. L’autorité se demande donc si les utilisateurs sont correctement informés de cette collecte.



Windows 7 Un an de plus de M.àj. payante

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 7 home premium

27

Aout

Windows 7 sera bientôt abandonné par Microsoft. La fin de sa prise en charge est programmée pour le mois de janvier 2020. Cela signifie que tous les appareils fonctionnant sous ce système d’exploitation ne seront plus concernés par des mises à jour et des correctifs de sécurité. Le géant du logiciel a prévu de proposer un service payant afin de repousser cette échéance. Il sera possible de profiter d’une maintenance personnalisée au travers d’un abandonnement de 25 $par machine pour le première année. Il semble que certains clients bénéficieront d’une année supplémentaire de mises à jour gratuites pour Windows 7. Cette découverte signée CW est issue de l’analyse d’un document officiel publié par le groupe. Cette offre fait partie d’une promotion destinée aux clients Windows E5 et Microsoft 365 E5. Microsoft explique qu’elle comprendra des mises à jour de sécurité pour Windows 7 jusqu’au 31 décembre 2019. « À compter du 1er juin, les clients EA et EAS possédant des licences d’abonnement actives de Windows 10 Enterprise E5, Microsoft 365 E5 ou Microsoft 365 E5 Security (au 31 décembre 2019) bénéficieront de mises à jour de sécurité étendues Windows 7 pour la première année. Avec cette promotion limitée dans le temps, vous disposez d’une solution pour continuer à recevoir les mises à jour de sécurité Windows 7 après la fin de l’assistance officielle. ». Cette promotion concerne trois abonnements à savoir Windows E5, Microsoft 365 E5 et Microsoft 365 E5 Security. Monsieur tout le monde ne sera pas concerné. En clair, Windows 7 ne sera plus pris en charge après le 14 janvier 2020. L’unique solution sera d’entrevoir une mise à niveau vers Windows 8.1 ou 10. Il est aussi possible d’adopter un système d’exploitation différent comme une distribution Linux par exemple. Windows 7 est le deuxième OS le plus utilisé au monde. Sa part de marché de 35 % environ reste très importante. Si rien n’évolue rapidement des dizaines de million de PC pour ne pas dire des centaines de million vont se retrouver sur le bord de la route en janvier prochain.



Direct X 12 pour Windows 7 ou presque !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Directx12 windows10 logo story

26

Aout

Depuis maintenant quatre ans, Microsoft met en avant Windows 10 et ses avancées. L’entreprise explique que les utilisateurs doivent vraiment abandonner Windows 7 afin de profiter de certains avantages comme l’API Direct X 12. Ce plan visant à ce que tout le monde fonctionne sous Windows 10 ne se déroule pas comme prévu. L’objectif n’est pas encore atteint. Par exemple les derniers chiffres de la plateforme Steam montrent que 20% des joueurs sont encore sous Windows 7. Le géant n’a désormais pas d’autre choix que de s’adapter surtout face à la pression d’importantes sociétés comme Blizzard. Il y a quelque temps, Blizzard a décidé de mettre à niveau (prise en charge de DirectX 12) son client World of Warcraft. La communauté a réagi avec joie car les performances ont été revues à la hausse. Malheureusement Blizzard a constaté qu’un grand nombre de joueurs utilisait encore Windows 7. Un contact a alors été pris avec Microsoft pour trouver une solution. Jianye Lu, responsable de programme chez Microsoft, vient d’expliquer que ce travail autour de DirectX 12 et Windows 7 ne concerne plus seulement ce jeu : « Nous avons annoncé que World of Warcraft utilise DirectX 12 sous Windows 7 en mars dernier. Depuis, nous avons reçu un accueil chaleureux de la part de la communauté des joueurs et nous avons continué à travailler avec d’autres studios de jeux pour évaluer plus avant ce travail. Pour mieux soutenir les développeurs de jeux à plus grande échelle, nous publions les ressources suivantes pour permettre aux développeurs de jeux d’exécuter leurs titres DirectX 12 sous Windows 7. » Ces ressources comprennent une documentation de référence sur le développement, le package D3D12onWin7 NuGet et un exemple de D3D12. Ces informations et outils ont pour objectif de faciliter l’importation de jeux Direct X 12 à Windows 7.



Microsoft annonce Azure Security Lab

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft azure new logo 2017

06

Aout

Microsoft veut éprouver la sécurité de sa plateforme cloud Azure en créant un environnement de test en conditions réelles. Pour ce faire, le géant américain vient d’annoncer Azure Security Lab, un ensemble de serveurs Azure isolés du reste de la plateforme cloud qui va permettre à des chercheurs en sécurité de tester des scénarios d’attaques IaaS. L’intérêt de ce laboratoire est qu’il va non seulement permettre de détecter des failles de sécurité mais aussi de les exploiter, explique Microsoft en précisant que les primes pourront atteindre 300 000 $. En outre, le programme bug bounty d’Azure a été réévalué et offre désormais des primes allant jusqu’à 40 000 $ pour les failles les plus critiques contre 20 000 $ précédemment. Au cours de l’année passée, Microsoft dit avoir versé plus de 4,4 millions de dollars de récompenses pour la découverte de bugs sur Azure, soit 2 millions de dollars de plus qu’en 2018.



Un nouveau menu démarrer Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
menu dmarrer windows

26

Juillet

Prévu pour le développement interne Xbox, la build 18947 de Windows 10 a été envoyée à de nombreux Insiders possédant une machine 32 bits. Tous les cercles (lent, rapide, preview) l’ont obtenue. Les testeurs, qui ne devraient pas encore accéder à la version 20H1, ont tous été étonnés de la recevoir hier, aux premières heures de la journée. Et ont pu découvrir le nouveau look du menu Démarrer. Le design du nouveau menu Démarrer se distingue par l’absence des fameuses tuiles de Windows 10 (et héritées de Windows 8, en réalité). Les icônes sont beaucoup plus nettes. En revanche, l’option de recherche est toujours située sur le côté inférieur gauche de l’écran. On remarque par ailleur une certaine similarité avec ce que propose Windows Lite. Rappelons que ce système d’exploitation est conçu pour les appareils à double écran et certains ultrabooks. À première vue, le développement ne fait que commencer. Dans ce contexte, de nombreux changements sont possibles avant la version finale. En effet, l’équipe de Microsoft pourrait explorer plusieurs pistes. Ce nouveau menu Démarrer devrait être intégré à la mouture 20H1 de Windows 10, qui sortira l’année prochaine. La 19H2, une autre mise à jour de l’OS, devrait quant à elle pointer le bout de son nez à l’automne de cette année, mais ne devrait pas offrir d’importantes nouvelles fonctionnalités.



Windows 10 impose la M.àJ. de mai

  Liste des news    Liste des new du mois  
Mise a jour Windows 10 bientot obligatoire

17

Juillet

Microsoft impose à partir d'aujourd'hui l'installation de la toute dernière version majeure de Windows 10 sortie au mois de mai. Cette décision intervient alors que l'éditeur souhaite maintenir ses utilisateurs à jour et leur permettre de disposer des derniers correctifs de sécurité. Si vous aviez décalé semaine après semaine l'installation de la mise à jour de mai de Windows 10 (1903), Microsoft va désormais vous forcer la main pour procéder à la mise à niveau. À partir d'aujourd'hui, l'éditeur de Redmond débute le processus de mise à jour automatiques des versions 1803 (soit la mise à jour sortie au printemps 2018) vers la dernière mouture du système d'exploitation. Il est tout de même encore possible de décaler l'installation. Windows Update va automatiquement télécharger la mise à jour et vous la proposer au moyen d'une notification. Si vous l'ignorez, l'installation ne se lancera pas, et sera reportée à 35 jours. Microsoft a ajouté cette option pour éviter les redémarrages intempestifs et non désirés, notamment pour les utilisateurs professionnels qui pouvaient perdre de précieuses minutes sur leur journée de travail à cause d'une mise à jour non désirée. Windows 10 forcera uniquement la mise à niveau lorsque la version utilisée sera jugée obsolète. Pour les utilisateurs qui continuent d'utiliser la version 1803, l'installation sera obligatoire après le 12 novembre 2019, date à laquelle elle ne sera plus supportée par les équipes de l'éditeur. La prochaine version majeure de fonctionnalités (1909) est actuellement en cours de test et devrait être disponible à l'automne 2019 pour tous les utilisateurs de Windows 10.



Windows publie des ISO pour insider

  Liste des news    Liste des new du mois  
InsiderPreviewBuild

11

Juillet

Ces ISO installent Windows 10 build 18932, actuellement proposé sur l’anneau rapide depuis quelques jours maintenant. Microsoft introduit des améliorations notamment autour des fonctions d’accessibilité. A cela s’ajoute de nouvelles options pour le système de notification. Enfin l’application Votre téléphone continue d’évoluer avec une fonctionnalité tactile et le support des notifications. Ces images ISO visent les professionnels et les utilisateurs expérimentés. Elles permettent de tester une nouvelle version de prévisualisation sur une machine virtuelle ou tout simplement au travers d’une installation à partir de zéro. Attention, ces images déploient une version « Insider » qui n’est pas conseillée pour les environnements de production. Le système d’exploitation peut souffrir de bugs, de dysfonctionnement et d’instabilité. Microsoft propose trois éditions avec la version standard, Windows 10 Enterprise et Windows 10 Home China. A cela s’ajoute des images ISO pour l’anneau lent du programme Windows Insider. Elles proposent Windows 10 build 18932. La version finale de Windows 10 20H1 est attendue au printemps 2020. Selon le calendrier traditionnel de Microsoft, la RTM sera obtenue en mars 2020. Le lancement public devrait démarrer en avril. En attendant, le prochain rendez-vous est fixé à l’automne prochain et Windows 10 19H2.



Cortana prête à quitter Windows

  Liste des news    Liste des new du mois  
probleme impossible utiliser barre des taches et menu demarrer bloques sur windows 10 5bd6d53f11b58

01

Juillet

La bêta d’une application Cortana est apparue sur le Microsoft Store. Cette app reprend les fonctionnalités de l’assistante connectée, par exemple enregistrer des rappels, tenir des listes de tâches, régler un minuteur, répondre à toutes sortes de questions, etc. Des fonctions qui sont depuis toujours intégrées par défaut dans Windows 10. La présence de cette nouvelle application distribuée à part de l’OS semble bel et bien confirmer la volonté de Microsoft de découpler Cortana de Windows 10. Dans la dernière mise à jour du système d’exploitation du mois de mai, Cortana s’était déjà séparée du moteur de recherche de l’OS. Les recherches vocales sont traitées séparément de la recherche textuelle. L’éditeur pourrait aller plus loin, en reléguant l’assistante hors de Windows 10. Cela lui conférerait un avantage : il est plus facile de mettre à jour une simple application qu’un système d’exploitation au complet. Le revers de la médaille, c’est que l’utilisateur sera sans doute amené à télécharger le logiciel sur le Store s’il veut s’en servir. Et s’il ne sent pas le besoin d’utiliser l’assistante, il n’aura aucune raison d’en télécharger l’application. C’est un danger mortel pour Cortana, qui a du mal à s’imposer face à la concurrence ou pas !



Flopper de Mise à jour

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10Enterprise

27

Juin

Microsoft vient de publier un nouveau lot de mises à jour cumulatives pour toutes les versions de Windows 10, à l’exception de May 2019 Update alias Windows 10 v1903. Nous ne sommes pas dans le cadre d’un Patch Tuesday. Il n’y a donc pas de focus sur la sécurité. L’objectif est de proposer des correctifs de bug et d’affiner les performances générales du système d’exploitation. Microsoft n’évoque qu’une modification au travers des différentes notes de version. Il est possible que d’autres améliorations soient de la partie mais elles sont dans ce cas mineures. Nous avons la résolution d’une défaillance touchant l’accès aux périphériques SAN (Storage Area Network ). Ce souci est connu depuis plusieurs jours . Il a été introduit par une précédente mises à jour cumulatives. Sachant qu’aucune solution de contournement n’était connue la seule manière de contourner le problème était de désinstaller la mise à jour en question. N’oubliez pas que les éditions Home et Pro de Windows 10 Creators Update et Fall Creators Update n’ont plus de maintenance officielle. Il est nécessaire soit d’appartenir au programme LTSC soit d’exécuter un version Education ou Entreprise. Pour le moment nous n’avons pas connaissance de problème d’installation. Il est cependant nécessaire d’être prudent sachant que le déploiement ne fait que commencer.



Microsoft aussi pense à l'écran pliable

  Liste des news    Liste des new du mois  
surfacephone concept 770

25

Juin

La course au premier appareil pliable digne de ce nom continue. Si Bill Gates regrette amèrement de n’avoir pas su imposer son Windows Phone lors de la course contre Android, Microsoft n’a visiblement pas l’intention de se laisser damer le pion une nouvelle fois. Dans la continuité du projet Centaurus, la firme de Redmond prépare un concurrent direct au Samsung Galaxy Fold désormais fin prêt pour son lancement et au ThinkPad X1 de Lenovo, déjà bien avancé sur ce segment, de plus ce n'est pas la première fois que l'on aborde le sujet chez Microsoft. Exit donc le Windows Phone : il passe définitivement à la trappe au profit d’un hybride tablette-smartphone-pc portable. D’après un analyste interrogé par Forbes, cet appareil sera doté de deux écrans de 9 pouces, au format 4:3. Dans ses entrailles, on devrait trouver un processeur Intel Lakefield basé sur une architecture 10nm, ainsi qu’un modem 4G LTE ou 5G. Côté software, l’appareil devrait embarquer Windows 10 Lite, une version édulcorée mais encore en développement, du dernier système d’exploitation de Microsoft. Cette annonce arrive quelques semaines après une révélation de The Verge par rapport à une Surface à deux écrans, qui commençait à poser les jalons de ce qui devrait être cette future version pliable.



Edge Chromium sur tous les Windows !

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft edge

24

Juin

Microsoft continue les tests relatifs à la nouvelle version de Microsoft Edge basée sur Chromium. Ils ont commencé officiellement sur Windows 10 en avril dernier. Maintenant, la firme de Redmond passe aux anciennes moutures de son système d’exploitation : Windows 7, 8 et 8.1, une politique pour accéléré la diffusion du prochain navigateur. Microsoft a annoncé ce lancement dans un billet de blog. La compagnie rappelle ses objectifs : « améliorer l’expérience de navigation Web de nos clients sur tous les périphériques et permettre aux développeurs de construire de grandes expériences avec moins de fragmentation. » Ces derniers accèderont ainsi aux mêmes outils disponibles sur les autres versions. Aujourd’hui, les builds sont accessibles sur le canal Canary, les mises à jour seront quotidiennes. Les responsables lanceront le canal Dev pour « bientôt ». L’offre est similaire à celle sur Windows 10 et MacOS, à une exception près : l’absence de support pour le mode sombre et Azure Active Directory. Microsoft compte résoudre ce problème dans les meilleurs délais. Les testeurs peuvent maintenant vérifier le fonctionnement de Microsoft Edge chromium sur plusieurs plateformes. Tant que la compagnie n’a pas ouvert le troisième canal « Beta », son déploiement officiel, pour tous les utilisateurs, est encore loin.



Nouveau look pour Terminal

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows Terminal

20

Juin

Windows Terminal est censé refondre la gestion des lignes de commande sous Windows 10. Sa mission est d’unifier tous les avantages de l’invite de commande classique (cmd.exe), de PowerShell et de WSL. Annoncé avec enthousiasme, cet outil a généré de vives discutions chez les utilisateurs Windows. Il est attendu avec impatience. Microsoft travaille sur une version « test ». En parallèle son identité se précise avec la publication de son icône officielle. Comme vous pouvez le voir, il s’appuie sur les derniers « codes design » mis en œuvre par Microsoft. Son look profite du Fluent Design. Nous retrouvons des coins arrondis qui depuis quelques semaines font beaucoup parler d’eux. Microsoft met progressivement à jour sa collections d’icônes avec des approches modernes. Récemment la suite bureautique Office a profité de changements avec le déploiement de nouvelles icônes pour Word, PowerPoint et Excel . Les nouvelles versions pour Publisher et Access sont actuellement testées au travers du programme Windows Insider. Windows Terminal est disponible sur GitHub, mais il doit être compilé manuellement pour être testé. Une version Preview pour le grand public est prévue pour l’été.



Il semble que Windows 10 est toujours Gratuit

  Liste des news    Liste des new du mois  
de windows7 a windows 10 gratuit 01

17

Juin

Lancé en 2015, Windows 10 connaît aujourd’hui plus de 825 millions d’utilisateurs à travers le monde (un chiffre qui inclut également les possesseurs d’une console Xbox One). La première année, Microsoft permettait de récupérer le système d’exploitation gratuitement, à condition de posséder une version légitime de Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1. En août 2016, lorsque cette offre spéciale a pris fin, Microsoft a mis en place un programme permettant aux clients utilisant des technologies d’assistance. Mais voilà que même cette opération s’est arrêtée le 16 janvier 2018. Alors, que faire lorsque l’on n’a pas encore migré vers Windows 10 et que l’on souhaite l’avoir gratuitement ? Si vous possédez un numéro de licence de Windows 7 ou Windows 8.1, il est possible de passer par l’outil de migration accessible sur cette page. Mais si vous n’avez pas accès à ce numéro de licence (machine en OEM), il existe une alternative. La manipulation est assez simple, car le petit programme dédié aux clients utilisant des technologies d’assistance permettant de migrer vers Windows 10 fonctionne toujours. Vous le trouverez un peu partout sur le Web, et en particulier en suivant ce lien. Notez que le logiciel est parfaitement sain (pas de virus à l’intérieur !) et authentique. Nous l’avons testé sur un PC sous Windows 7, PC qui n’avait jamais encore profité de la mise à jour du système d’exploitation. Et tout a fonctionné à merveille, sans que le logiciel ne nous demande d’entrer un quelconque numéro de licence. Si vous avez décidé de migrer vers Windows 10, avant toute chose, prenez soin de mettre à l’abri toutes vos données les plus sensibles. Nous n’avons pas constaté la moindre perte de données lors de nos tests, mais il vaut mieux se montrer prudent. La sauvegarde de vos données, que ce soit l’intégralité du système ou seulement vos fichiers personnels, est abordée dans notre dossier dédiée à la migration de Windows 7 vers Windows 10. Une fois vos fichiers personnels sauvegardés sur le Cloud ou un support externe, la mise à jour peut être lancée. Bien que récupérée sur le site de Microsoft France, la mise à jour peut afficher ses premières fenêtres en anglais. Pas de panique : une fois que votre système aura redémarré pour appliquer la mise à jour, vous conserverez un OS en français. En clair, si vous n’avez pas encore migré vers Windows 10 depuis Windows 7, 8 ou 8.1, il n’est pas trop tard ! Les serveurs de Microsoft permettant la mise à jour n’ont pas été désactivés, et c’est plutôt une très bonne chose. Gardez en tête en revanche que Microsoft est susceptible de le faire à tout moment. Il reste donc préférable de ne pas traîner et de migrer le plus rapidement possible. Quoiqu’il arrive, si jamais l’OS ne vous satisfaisait pas, vous pourriez de toute façon retrouver votre ancienne version de Windows.



Encore une faille Zero-day dans Windows

  Liste des news    Liste des new du mois  
Problem Windows 1à Faille Zero day

10

Juin

Après avoir publié de manière sauvage une série de quatre failles zero-day le mois dernier, la chercheuse en sécurité SandboxEscaper a décidé de reprendre du service. Elle vient de publier les détails d’une nouvelle attaque baptisée « ByeBear ». Celle-ci cible le service Windows AppX Deployment et permet à un logiciel d’obtenir les privilèges système. La faille sous-jacente (CVE-2019-0841) avait déjà été colmatée en avril dernier par Microsoft, mais ByeBear permet de contourner ce patch. C’est la seconde fois que la chercheuse met à mal ce correctif. Son attaque intitulée « CVE-2019-0841-BYPASS », qu’elle avait publié le mois dernier, le faisait déjà voler en éclat. Ci-dessous une vidéo de démonstration, récupérée par Hacker News. La chercheuse a l’intention semble t'il, de publier une nouvelle faille zero-day dans les prochains jours. Mais rien n’est moins sûr. L’experte a depuis verrouillé son blog, après avoir déclaré vouloir vendre ses zero-day plutôt que de les publier gratuitement. Mais elle avait déjà tenu des propos similaires le mois dernier. Il est donc difficile de prendre cela au sérieux. Par ailleurs, comme le souligne le chercheur Eliott Anderson, personne n’a franchement envie d’acheter des zero-day auprès d’une personne aussi instable et imprévisible. Les raisons d’agir de SandboxEscaper restent un mystère.



4 failles Zero-day découvertes dans Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 une nouvelle faille donne les privileges systeme a nimporte qui 4 failles Zero day

24

Mai

La chercheuse en sécurité SandboxEscaper a tenu promesse. Le 21 mai, elle avait publié sur GitHub le code d’une faille zero-day permettant d’obtenir les privilèges administrateurs sur Windows 10 (« bearlpe »). A cette occasion, elle avait dit qu’elle avait encore quatre autre failles zero-day en magasin. Désormais, celles-ci sont également disponibles sur le même espace GitHub. En réalité, seules trois sont véritablement des failles zero-day. Deux permettent l’élévation de privilèges (« CVE-2019-0841-BYPASS » et « InstallerByPass »). La troisième permet de contourner l’isolation d’un bac à sable dans Internet Explorer 11 (« sandboxescape »). Aucun patch n’est disponible pour l’instant. SandboxEscaper a également publié, sous le nom « angrypolarbearbug2 », le code d’une faille que Microsoft avait déjà corrigée dans son dernier Patch Tuesday. Ce n’est donc pas vraiment une faille zero-day. Néanmoins, cette brèche avait déjà été exploitée par des pirates. SandboxEscaper doit vraiment avoir une dent contre Microsoft pour publier de manière sauvage autant de failles zero-day. En 2018, elle avait déjà publié de la même manière quatre failles zero-day dans Windows. Il ne reste plus cas attendre la réaction du géant...



La M.àJ; Windows 10 est prête

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 theme blanc

22

Mai

Réservée à certains testeurs depuis le 10 mai dernier, la nouvelle mise à jour pour Windows 10 est aujourd’hui disponible à l’ensemble des appareils compatibles. En plus de plusieurs nouvelles fonctionnalités, quelques bugs sont aussi de la partie. Déployée hier à l’ensemble des appareils compatibles, la nouvelle mise à jour pour Windows 10 propose plusieurs nouvelles fonctionnalités de taille : Nouveau thème d’affichage, prise en charge des kaomojis, améliorations sur l’assistant vocal Cortana, intégration d’une sandbox pour exécuter des fichiers potentiellement dangereux, meilleure gestion des mots de passe… Réservées à quelques testeurs privilégiés depuis quelques mois, la firme de Redmond a désormais étendu ces nouveautés au reste de son écosystème. Malgré quelques bugs liés à l’installation de cette importante mise à jour, Les Kaomojis sont désormais plus faciles à envoyer et à utiliser sous Windows 10 ! En plus du menu emoji, déjà implémenté sur les appareils compatibles, Windows intègre donc les kaomojis, ces figures tout droit venues du Japon. Parallèlement, l’accès aux emojis et aux symboles en règle générale devrait être simplifié. Pour le moment destinée aux comptes Microsoft, cette nouvelle fonctionnalité promet de protéger nos données non pas via un mot de passe, mais grâce à une combinaison de numéro de téléphone et de données biométriques. Même si on rappelle évidemment que l’utilisation d’un antivirus est absolument indispensable, Microsoft Sandbox proposera bientôt un moyen plus facile de détecter la dangerosité d’un fichier. L’outil permettra en effet de lancer un exécutable suspect dans une machine virtuelle. En cas d’infection, l’ordinateur physique sera ainsi protégé, et la “copie” jetable du bureau sur laquelle aura été exécuté le fichier malveillant pourra simplement être supprimée.Alors que la mode est actuellement au Dark Mode, Windows 10 propose désormais un nouveau thème d’affichage résolument light pour son bureau, qui n’est pas sans rappeler le mode blanc, déjà disponible sur le système d’exploitation. Une nouveauté qui va de pair avec l’amélioration de l’Outil Capture, et la gestion des redémarrages en cas de mises à jour.



Windows 10 toujours des problèmes

  Liste des news    Liste des new du mois  
resoudre echec erreur probleme installation mise a jour windows 10

16

Mai

Windows 10 a été la cible de plusieurs mises à jour cumulatives dans le cadre du Patch Tuesday de mai 2019. Si elles apportent des corrections de sécurité et de bug, elles s’accompagnent également de problèmes connus et non corrigés. KB4494441 est proposée aux appareils sous Windows 10 October 2018 Update (version 1809), tandis que KB4499167 vise Windows 10 April 2018 Update (version 1803) . Dans le premier cas nous avons quatre problèmes connus répertoriés sur la page officielle de la Base de connaissances de Microsoft. Ils sont tous issus d’anciennes mises à jour cumulatives. Le premier bug concerne l’environnement PXE (Preboot Execution Environment) lors du démarrage d’un périphérique à partir des services WDS (Windows Deployment Services) dotés d’une extension de fenêtre variable. Des défaillances touchent certaines options de l’OS comme le changement de nom sur des fichiers ou des dossiers stockés sur un volume (CSV). Le troisième souci est à l’origine d’un échec d’impression (erreur 0x80070007e) à partir de Microsoft Edge et d’autres applications UWP. Après l’installation de cette mise à jour, il est possible que certains modules linguistiques asiatiques ne puissent pas s’installer. Enfin Microsoft a reconnu un autre bug entraînant l’installation de KB4494441 à deux reprises sur des périphériques Windows 10. Dans le cas de KB4499167, deux problèmes sont à l’ordre du jour. Il s’agit des même soucis « PXE » et « CSV » détaillés ci-dessus. Toutes ces défaillances sont censées être résolues au travers d’une prochaine mise à jour cumulative. Microsoft reste vague et ne donne aucun rendez-vous…



Microsoft toujours tourné vers Linux

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 Linux WSL 2

07

Mai

Microsoft a réalisé plusieurs projets Linux personnalisés au fil des ans. Il existe déjà un système d’exploitation basé sur Linux pour les commutateurs de réseau de centre de données et un système d’exploitation à microcontrôleur basé sur Linux qu’il avait créé pour son service intégré sécurisé Azure Sphere. Et aujourd’hui, nous apprenons l’existence d’un autre projet Linux développé par Microsoft. Lors de la première journée de sa conférence Build Developer, Microsoft a révélé qu’il avait créé un noyau Linux personnalisé, qu’il intégrera dans Windows 10, à partir des versions de test d’Insider livrées cet été. Ce noyau fournira les bases de la fonctionnalité WSL 2.0 de Microsoft. Ce sera la première fois que Linux sera inclus en tant que composant au sein de Windows, ont indiqué des responsables de Microsoft dans un article de blog du 6 mai. Le noyau Microsoft Linux est basé sur la version 4.19 de Linux, qui est identique à celle utilisée dans le système d’exploitation utilisé par Azure. Le noyau sera entièrement open-source, ont déclaré des responsables. Microsoft prévoit d’ouvrir le code et de mettre à disposition de la communauté toutes les modifications apportées à son noyau. WSL2 ne fournira pas de fichiers binaires d'espace utilisateur, comme c'est le cas avec la version actuelle de WSL. Les utilisateurs pourront toujours choisir la distribution Linux qu’ils souhaitent dans le Microsoft Store. WSL 2 apportera des améliorations aux performances d'E/S du système de fichiers, à la compatibilité Linux et permettra d'exécuter les conteneurs Docker de manière native, de sorte qu'une machine virtuelle n'est plus nécessaire pour les conteneurs sous Windows, ont annoncé des responsables. Microsoft a également annoncé aujourd’hui qu’ils fourniraient une nouvelle application Windows Terminal avec des onglets, des fenêtres et des raccourcis détachables, des émoticônes et un support pour les thèmes et les extensions. Un aperçu du nouveau terminal Windows est disponible dès maintenant.



Windows 7 et 8.1 M.àj. indispensable

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 7 et 8 1 01.jpeg

11

Avril

Microsoft a déployé plusieurs correctifs pour Windows 7 et 8.1. Ils prennent la forme de mises à jour proposées dans le cadre du Patch Tuesday d’avril 2019. Tout ce petit monde s’attaque à la sécurité et à quelques corrections de bug. Windows 7 est concerné par KB4493472 (cumul mensuel) et KB4493448 réservée à la sécurité. Vous trouverez tous les détails en fin d’article. Il est important de noter que KB4493472 introduit des mesures d’atténuation supplémentaires pour les vulnérabilités Meltdown et Spectre. Elles ont été dévoilées en début d’année 2018. Microsoft explique : « Cette mise à jour fournit des protections Spectre Variant 2 (CVE-2017-5715) et Meltdown (CVE-2017-5754) pour les ordinateurs VIA. Ces protections sont activées par défaut mais désactivées par défaut pour Windows Server. « En parallèle plusieurs failles de sécurité sont corrigées. Elles touchent différents éléments du système d’exploitation Windows allant de son noyau à ses composants. Les PC sous Windows 8.1 sont concernés par KB4493446 (cumul mensuel) et KB4493467 visant la sécurité. Là encore le géant déploie des atténuations supplémentaires contre les failles Meltdown et Spectre Variant 2. A cela s’ajoute quelques correctifs de bugs issus de précédentes mises à jour mensuelles. Par exemple, un patch s’attaque au problème entrainant l’arrêt des applications MSXML6. Ces mises à jour sont disponibles au travers du service Windows Update. Elles peuvent être téléchargées et installées dès maintenant. A notre connaissance il n’y a pas de rapport négatif évoquant des problèmes d’installation.



Première version de Edge Chromium

  Liste des news    Liste des new du mois  
Edge Chromium

09

Avril

Microsoft vient de rendre accessible en test la nouvelle version de son navigateur Edge fonctionnant avec le moteur de rendu Chromium, la version open source de Google Chrome. Il est pour le moment réservé aux développeurs. Une version bêta devrait suivre, avant de rendre le navigateur disponible pour le grand public plus tard dans l’année. Deux versions du nouvel Edge pour les développeurs sont disponibles concomitamment sur le site Microsoft Edge Insider. Une version Canary mise à jour quotidiennement et une autre Developer mise à jour chaque semaine. Elles peuvent être installées en même temps et cohabiter avec l’ancien Edge. Il n’y a pas de version macOS. Le navigateur Edge a été lancé en 2015 par Microsoft, en même temps que Windows 10. Un cuisant échec pour l’éditeur de logiciel qui a vu ses parts de marché s’effondrer. Il avait annoncé à la fin de l’année dernière vouloir renoncer à utiliser son propre moteur de rendu au profit de Chromium.



Les Surface Book 2 passe au nouveaux i5

  Liste des news    Liste des new du mois  
surfacebook2 passe au i5 intel 8eme generation

02

Avril

Après Apple avec ses iMac et iMac Pro, au tour de Microsoft de procéder à quelques mises à jour produits, en l’occurrence pour son Surface Book 2 de 13,5 pouces. Pas de grand chamboulement, puisque l’entreprise passe simplement son processeur Intel Core 5 à la 8e génération. Un privilège auparavant réservé à la version avec un i7. Ce processeur Intel Core i5-8350U remplace donc l’ancien i5-7300U. Des ordinateurs équipés de ce dernier sont d’ailleurs toujours en vente, avec un rabais de 229,01 €. Cela les ramène à 1189,99 €. Par rapport à son prédécesseur, le Kaby Lake Refresh dispose notamment de quatre cœurs au lieu de deux. Pour un Surface Book 2 avec ce processeur, 8 Go de mémoire et 256 Go de stockage, il faut débourser 1769 €.



Microsoft interdit les poissons d'Avril

  Liste des news    Liste des new du mois  
index

01

Avril

Le poisson d'avril est un classique d'internet. Chaque 1er avril, les entreprises tech rivalisent de créativité pour nous faire avaler les histoires les plus improbables et les fonctionnalités les plus absurdes. Mais cette tradition commence à lasser le public et Microsoft a bien reçu le message. Dans un mémo interne envoyé à l'ensemble des salariés, le Directeur marketing du groupe Chris Capossela demande de ne pas imaginer ou proposer de canular dans n'importe quel produit ou service proposé par Microsoft. Il explique dans sa note de service que Microsoft a « plus à perdre qu'à gagner en essayant d'être drôle en cette journée », précisant au passage que « les données nous indiquent que ces farces ont un impact positif limité et qu'elles peuvent en fait entraîner des cycles de commentaires indésirables ». En effet, les poissons d'avril de l'industrie tech ont pu irriter nombre d'utilisateurs par le passé. En 2013, Microsoft s'était essayé au jeu du canular, en faisant croire à ses clients que l'application Instagram était enfin disponible sur le Windows Store. Ces derniers avaient très mal réagi en apprenant que ce n'était qu'une plaisanterie. Dans le même genre, Google avait dû s'excuser après avoir ajouté en 2016 la possibilité d'envoyer des mails qui s'archivaient automatiquement une fois envoyés, rendant les conversations inutilisables pendant une journée. Ce bouton, aux couleurs des Minions, n'indiquait sa véritable fonction qu'une fois que l'utilisateur avait cliqué dessus. Cela a causé une véritable panique chez les utilisateurs et la grogne grandissant sur les réseaux sociaux avait forcé Google a présenté ses excuses pour cette blague d'un goût douteux.



M.àj. Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
Bureau Windows 10

13

Mars

Il y a quelques jours, Microsoft annonçait divers soucis avec la mise à jour KB4482887 de Windows 10, et notamment des soucis de performances en ce qui concerne le jeu vidéo. En quelques jours, le géant américain a toutefois tenu à corriger le tir, avec une toute nouvelle update disponible dès aujourd'hui. Ce nouveau fix KB4489899 promet ainsi de résoudre non seulement le souci de performances graphiques sur certains jeux, mais aussi les dysfonctionnements de la souris. La mise à jour apporte également quelques améliorations au niveau de HoloLens, et corrige aussi une certaine "Error 1309" rencontrée avec certains fichiers MSI et MSP. A noter que les soucis liés à Explorer 11 n'ont pas (encore) été corrigés. La mise à jour est disponible dès à présent, et devrait donc s'installer automatiquement depuis Windows Update.



800 Millions de Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10

11

Mars

Le déploiement du nouveau système d’exploitation de Microsoft a atteint un nouveau cap. L’éditeur a annoncé que Windows 10 est désormais installé sur plus de 800 millions d’appareils, soit 100 millions de plus qu’en septembre 2018. Dans un tweet, le directeur responsable de la vie moderne et des matériels, Yusuf Mehdi, estime même que l’éditeur a atteint « la plus haute satisfaction client dans l’histoire de Windows ». Mazette. Sur le plan de la satisfaction client, il est évidemment difficile de juger. Mais au niveau du déploiement, c’est clair : Microsoft n’a pas atteint les objectifs qu’il s’était fixés au lancement de Windows 10 en juillet 2015. A l'époque, la firme de Redmond pensait qu’elle allait atteindre le milliard d’appareils sous Windows 10 en l’espace de deux ou trois ans. Presque quatre ans plus tard, le compte n’y est toujours pas. Il faudra probablement attendre 2020, après la fin du support de Windows 7, pour enfin atteindre ce but. Mais indépendamment de cet objectif, force est de constater que le déploiement de Windows 10 est quand même plutôt bon. Selon VentureBeat, ce système s’est diffusé plus vite que Windows 7 et Windows 8, surtout dans les 12 premiers mois. Il faut dire que Microsoft avait forcé un peu la main, avec une procédure de mise à niveau automatique fort critiquable. Il y a quelques mois, Windows 10 a enfin dépassé Windows 7 en parts de marché, selon NetMarketShare. Il était temps. Mais ce boulet du passé ne va disparaître rapidement. Depuis janvier 2019, la part de marché de Windows 7 est de nouveau en croissance, alors que celle de Windows 10 a baissé un petit peu.



Spectre V2 Microsoft optimise ... ou pas !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Spectre 2 Microsoft MAJ

05

Mars

La dernière mise à jour cumulative de Windows 10 version 1809 (KB4482887) intègre une nouvelle méthode pour « mitiger » (atténuation) la faille Spectre Variant 2. Nommée Retpoline, cette technique permet d’améliorer de 25 % le temps de chargement des applications Office, et de doubler les performances réseau et stockage avec les processeurs Broadwell, selon Microsoft. Retpoline n’est utilisé qu’avec ces processeurs et les modèles plus anciens, les CPU plus récents pouvant bénéficier d’un système de prédiction de branchement amélioré (Enhanced IBRS), immunisé contre cette variante de Spectre. La technique est donc implémenté par le dernier patch, mais elle sera progressivement activée (à distance) par Microsoft. Le changement étant complexe, le géant semble prudent pour éviter d’éventuels scandales de gros bugs et plantages. Notez que Retpoline ne sera aussi disponible que pour les Windows 10 version 1809. Une méthode de Microsoft permet de savoir si cette méthode est activée sur votre système.



Windows 10 sur Nintendo Switch

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10 Nintendo Switch plantage

05

Mars

Le système d’exploitation de Microsoft peut-être déployé sur la console de Nintendo. Pour le moment des ajustements et des correctifs sont encore nécessaire. Le démarrage se solde par un plantage de la machine avec un bel écran bleu de la mort. Il y a de grandes chances que ce et ces problèmes trouvent rapidement des solutions. Windows 10 pour ARM devrait rapidement devenir opérationnel sur cette console. Sa mécanique exploite un jeu de puces ARM, ce qui signifie que Windows 10 pour ARM devrait techniquement fonctionner avec un micro logiciel UEFI personnalisé et les bons pilotes. En dehors de l’aspect du défi intellectuel, il sera intéressant de savoir si l’arrivée de cet OS aura un bénéfice réel pour la console. Il est déjà peu probable qu’un tel apport augmente les capacités gaming de la Nintendo Switch. Le micrologiciel UEFI utilisé pour exécuter Windows 10 pour ARM sur la Nintendo Switch est disponible sur GitHub si vous souhaitez soutenir ce projet.



Lite OS le prochain système Microsoft

  Liste des news    Liste des new du mois  
Lite OS

27

Fevrier

La firme de Redmond serait sur le point de dévoiler Lite OS, sa réponse au système d’exploitation des Chrome OS des Chromebooks. Ce nouveau système d’exploitation, pensé comme un nouveau Windows, pourrait faire son apparition au mois de mai, lors de la Build Conference de Microsoft, et les premiers tests du système pourraient débuter dans le courant de l’été. Si pour l’heure aucune image officielle du système n’a fuité, Brad Sams a réalisé une maquette de ce à quoi pourrait ressembler l’interface de Lite OS. L’expérience utilisateur serait assez proche de celle de Windows 10, bien que l’interface soit allégée. On y retrouve un système fenêtré disposant d’un explorateur de fichiers et un lanceur d’applications sur lequel sont épinglés les programmes, comme cela existe déjà sur Windows 10. Pour l’heure, l’OS ne serait capable de lancer que des applications du Microsoft Store, ou des Progressive Web Apps (PWA). Microsoft serait toutefois en train d’explorer la possibilité d’exécuter des applications Win32. Autre possibilité évoquée, l’exécution d’applications dans des conteneurs ou en streaming. La firme de Redmond entend proposer un système simple et rapide, aussi bien pour l’utilisateur que pour ses propres développeurs, notamment pour éviter les problèmes de maintenance et de mise à jour. Si rien n’est pour l’heure certain, l’OS de Microsoft pourrait supporter aussi bien les plateformes ARM que x86.



Windows 10 M.àJ. globale

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 blue screen 620

20

Fevrier

Du côté de Windows 10 Microsoft vient de publier un ensemble de mise à jour cumulatives . Elles apportent plusieurs correctifs censés résoudre tous les problèmes connus du Patch Tuesday de février 2019.Les utilisateurs de Windows 10 ont appris parfois à leurs dépens que l’installation de mises à jour cumulatives lors de leur publication n’était pas forcément la meilleure idée. Pourquoi ? Parfois elles apportent plus de problème qu’elles n’en résolvent. Heureusement, cela n’a pas été le cas pour le dernier Patch Tuesday. Microsoft a cependant reconnu trois problèmes différents non corrigés. Ils sont désormais tous corrigés. Microsoft corrige un bug empêchant Internet Explorer de charger des images comportant une barre oblique inverse (\) dans leur chemin d’accès. En parallèle le souci d’analyse de date dans la langue Japonais est résolue. Enfin nous avons un patch contre le plantage aléatoire des applications utilisant une base de données Microsoft Jet avec le format de fichier Microsoft Access 95.



Patch SHA-2 pour Windows 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 7 pro

20

Fevrier

Microsoft va apporter des changements dans la distribution de ses mises à jour de sécurité Windows 7. Sans une mise à niveau de l’OS, sa maintenance ne sera plus possible. Explication. Annoncé à la fin de 2018, le passage du SHA-1 à SHA-2 va avoir lieu dans quelques semaines. Microsoft annonce que la transition va se dérouler en mars. Il est prévu un correctif pour Windows 7. Sa publication aura lieu le 12 mars. Le plus important est que ce correctif est indispensable pour continuer à bénéficier d’une maintenance. En clair les PC Windows 7 qui n’installeront pas ce correctif SHA-2 ne recevront plus de mises à jour de sécurité après le mois de juillet 2019. En sachant que la fin de vie de Windows 7 est prévue en janvier 2020, sans ce correctif l’échéance est rapprochée de 6 mois. Windows 7 est actuellement la deuxième version de Windows la plus utilisée au monde. L’OS vit actuellement ses derniers mois d’existence. Son support étendu prendre fin le 14 janvier 2020.



M.àJ. Windows 10 cumulative

  Liste des news    Liste des new du mois  
Win10 Supp MAJ 09

23

Janvier

Microsoft vient de déployer une nouvelle mise à jour cumulative pour Windows 10 v1809. Nommée KB4476976, elle n’est pas inconnue puisqu’elle est disponible depuis plusieurs jours au travers du programme Windows Insider. KB4476976 est désormais proposée à tous les PC sous Windows 10 v1809. Selon sa note de version, elle apporte plusieurs corrections de bugs et améliorations. Son installation permet au système d’exploitation d’évoluer vers la version 17763.292. Elle propose des correctifs afin de résoudre des problèmes engendrés par de précédentes mises à jour cumulatives. Elle corrige par exemple un bug empêchant certaines applications de pouvoir s’authentifier (hotspots). En parallèle un souci avec une stratégie empêchant les utilisateurs de désinstaller des applications à partir du menu Démarrer est corrigé. Microsoft explique qu’un problème a permis aux utilisateurs de supprimer des applications de cette manière même si la stratégie était présente et active. Nous avons également droit à des améliorations autour des solutions R600 et R700 d’AMD et de l’explorateur de fichiers. cependant cette mise à jour s’accompagne de deux problèmes connus et non corrigés. KB4476976 est disponible dès maintenant au travers du service Windows Update.



La Mort de Windows 10 Mobile

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 mobile fin du support

21

Janvier

Le groupe annonce que les dernières mises à jour Windows 10 Mobile seront proposées en décembre. Les appareils et les applications continueront de fonctionner après cette date. Par contre des problèmes de sécurité sont inévitables car il n’y aura plus de correctifs pour colmater les brèches. De plus, à compter de mars 2020, Microsoft n’autorisera plus la création de sauvegarde. Windows 10 Mobile, c’est la fin. « Après la fin de l’assistance, la création automatique ou manuelle de nouvelles sauvegardes de périphérique sera possible durant 3 mois, jusqu’au 10 mars 2020. Certains services, notamment le téléchargement de photos et la restauration d’un périphérique à partir d’une sauvegarde de périphérique existante pourront continuer à fonctionner jusqu’à 12 mois après la fin de l’assistance.» Microsoft va encore plus loin en conseillant d’abandonner ses périphériques. Leurs utilisateurs doivent passer chez la concurrence incarnée par Android et iOS ( l’iPhone). « Avec la fin du support de Windows 10 Mobile, nous recommandons aux clients de passer à un appareil Android ou iOS. La mission de Microsoft, qui consiste à donner à chaque personne et à chaque organisation les moyens de réaliser davantage, nous oblige à prendre en charge nos applications mobiles sur ces plates-formes. » Enfin les personnes ayant récemment acheté des appareils Windows 10 Mobile doivent contacter leurs détaillants pour obtenir des informations sur les retours et les remboursements. Si Microsoft ne vend plus de téléphones Windows certains modèles, tels que le HP Elite X3 sont toujours disponibles chez certains détaillants.



Microsoft travaille sur un smatphone pliable

  Liste des news    Liste des new du mois  
photo Microsoft Surface Andromeda fake prototype

17

Janvier

L’année 2019 sera probablement l’année des gadgets pliables. Mais si Royole, Huawei et Samsung sont les fabricants dont on parle le plus en la matière, Microsoft fournit ses armes et compte aussi marquer de son empreinte ce marché très porteur. L’automne dernier, nous avions entendu parler d’un smartphone pliable siglé Microsoft appelé Andromeda. À en croire les sources de The Verge, ce projet suit discrètement son cours. La firme de Redmond serait effectivement en train de concevoir des smartphones pliables à deux écrans et compterait, logiquement, les intégrer à la gamme Surface. Le problème pour Microsoft est qu’il faudrait adapter Windows pour ces appareils, à moins que la compagnie ne fasse le choix d’adopter Android, ce qui semble peu probable, puisqu’une équipe a été assignée à temps plein sur ce portage. En plus de fabriquer son propre matériel, Microsoft doit aussi peaufiner Windows Core OS, une version plus modulaire, sûre et optimisée de Windows 10 pouvant être utilisée dans toutes sortes d’appareils, quelle que soit leur forme. WCOS n’est pour l’instant utilisé que dans le Surface Hub 2, un tableau d’affichage à destination des professionnels, mais il faudra faire vite, car la concurrence sur le marché des appareils pliables s’annonce terrible. Que l’on parle de Google, d’Apple, de Samsung, de Huawei, ou même de Lenovo, tous les géants de la Silicon Valley semblent vouloir une part de ce marché porteur.



Windows 10 enfin premier !

  Liste des news    Liste des new du mois  
w 7 8 10

02

Janvier

Ça fait longtemps que Microsoft en rêve, trois ans après sa sortie. Windows 10 dépasse enfin Windows 7. Et ce, malgré le déploiement pour le moins laborieux de la mise à jour Windows 10 October. Si des sociétés d’analyse telles que StatCounter avaient déjà affirmé que Windows 10 devançait désormais Windows 7, NetMarketShare montrait toujours le contraire. En décembre, le site a finalement placé Windows 10 en pole position. Selon ses chiffres, Windows 10 a gagné 1,08 point au cours de ce mois. Cela représente 39,21% de la totalité des systèmes desktop/laptop. Dans le même temps, Windows 7 a perdu 1,99 point, tombant ainsi à 36,89%. Enfin, Windows 8.1 s’émiette de 0,14 point et affiche désormais une part de 4,46%, permettant à Windows XP de le devancer avec 4,54%. Windows représente 86,19% des parts du marché des systèmes d’exploitation fixes, MacOS 10,65% et Linux 2,78%. Il y a un peu plus de 700 millions d’utilisateurs de Windows 10 dans le monde.



Tous office mobile dans une seule App

  Liste des news    Liste des new du mois  
Office Mobile

05

Novembre

Microsoft s’apprête à lancer une nouvelle application mobile réunissant tous les logiciels de sa suite Office, dont Word, Excel, PowerPoint ou encore Office Lens. Si l’application a été mis en ligne puis retirée à peine quelques heures plus tard, il est toujours possible de l’installer via un APK, en attendant une sortie qui semble imminente. Microsoft investit plus lourdement sur mobile et compte bien, comme sur ordinateur, y imposer sa suite Office (en plus de réinvestir ce marché avec son intrigante gamme pliable). Concrètement, la nouvelle application Office permettra d’effectuer toutes les tâches qu’on peut avoir à faire avec la suite de Microsoft, comme éditer ses documents Word ou Excel, prendre des notes ou encore scanner des documents, sans avoir à quitter l’application pour en lancer une autre, le tout synchronisé via OneDrive, la solution de stockage dans le cloud de Microsoft. Cela semble être une bonne manière d’adapter la suite Office au mobile, lequel se révèle bien moins efficace en multitâche qu’un ordinateur pour lequel des applications séparées sont plus pertinentes. Pour l’heure, nous ne savons pas si cette nouvelle application a vocation à remplacer les actuelles applications Word, Excel et PowerPoint sur mobile, même si cela ferait sens. Office n’est pas encore disponible sur le Play Store, malgré sa brève apparition sous la forme d’un bêta anticipé ce week-end, et il faudra nécessairement passer par l’APK disponible ici pour l’installer sur Android. Sur iOS, l’app est également disponible via TestFlight, le programme de test de bêta d’applications mis en place par Apple.



Edge il n'a rien d'Explorer !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Logo Microsoft EDGE

04

Novembre

La nouvelle identité visuelle du navigateur basé sur le moteur Chromium utilise le Fluent Design sur lequel reposent déjà les icônes des applications Office. Microsoft Edge a désormais un nouveau logo. Il figure une vague en forme de “e qui surfe sur le Web dans un dégradé de vert et bleu. Une différence esthétique plus marquée par rapport à Internet Explorer auquel Edge succédera à terme. Le logo repose sur le langage Fluent Design qui définit les canons visuels pour les applications Windows 10 et que l’on retrouve notamment dans les icônes des applications Office. Pour révéler le nouveau logo de son navigateur Web conçu sur Chromium, Microsoft a organisé un jeu de piste numérique à base de puzzles et d’images cachées afin de découvrir des mots clés qui devaient être entrés dans une fonction Javascript sur le site Web Edge Insider de Microsoft. Les plus persévérants avaient ensuite accès à un jeu de surf au terme duquel le logo leur était révélé. Microsoft Edge est disponible en version bêta depuis août dernier. L’éditeur n’a pas encore annoncé de date pour l’introduction de la version stable. Mais l’arrivée de ce nouveau logo et la tenue de la conférence Ignite cette semaine à Orlando en Floride laissent supposer que les choses devraient se préciser sous peu.



Windows 10X sur des PC portables

  Liste des news    Liste des new du mois  
surface neo clavier

28

Octobre

Depuis la présentation de la Surface Neo, une tablette à double écran, on sait que Microsoft va lancer Windows 10X, un système d’exploitation adapté à ce type d’appareils. Ce week-end, volontairement ou pas, la firme a laissé fuiter des premiers documents de travail sur cet OS, et grâce aux documents compilés par le site allemand Dr Windows, on en sait beaucoup plus sur les fonctions et le design. Comme il s’agit d’un Windows hybride, on ne sera pas étonné de découvrir un « launcher » comme sur iOS et Android à la place du menu Démarrer. La fonction Recherche prend aussi plus d’importance, comme c’est le cas pour un mobile, et les développeurs travaillent sur un Explorateur de fichiers intuitif, l’un des points faibles des OS pour mobile. On constate aussi que les icônes de la barre des tâches sont centrées, et non plus ancrées sur la gauche, près du menu Démarrer. Surtout, on découvre que Windows 10X ne sera finalement pas uniquement réservé à des tablettes à deux écrans, et il devrait être possible de l’installer sur des PC portables. S’agira-t-il des Surface ou de n’importe quel ordinateur portable sous Windows ? Réponse en 2020, au moment de l’arrivée de Neo, mais on peut imaginer que les portables dotées d’un écran tactile seront les premiers concernés.



Microsoft EDGE stable disponible !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft Edge Chromium

23

Octobre

C’est ce que laisse supposer l’apparition sur le Web de liens de téléchargement vers la version stable. Il est actif est permet de récupérer le navigateur. Il complète d’autres liens déjà existants pour les versions Preview des canaux Canary, Dev et Beta. Officiellement ce navigateur n’est disponible qu’au travers de ces différents programmes. Les versions « Canary » sont mises à jour quotidiennement, les versions Dev chaque semaine et les versions Bêtas toutes les six semaines. La requête «Microsoft Edge stable» avec le moteur Google renvoie vers un lien de téléchargement officiel de la version stable de Microsoft Edge. Il point vers les serveurs de Microsoft. Cette version ne figure pas encore sur la page Microsoft Edge Insider. Il permet de télécharger la version stable de Microsoft Edge. Il s’agit de l’édition 78.0.276.19. Nous avons testé le navigateur est tout semble fonctionner correctement même la recherche de mises à jour. Microsoft Edge ( Chromium) va devenir le nouveau navigateur par défaut de Windows 10 lors de la publication de 20H1. Cette première mise à niveau 2020 sera normalement déployée au printemps prochain.



Windows 7 est devenu la cible des Malwares

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows7

15

Octobre

D’ici quelques mois Windows 7 sera officiellement abandonné par Microsoft. La date est fixée au 14 janvier 2020. Il s’agira de son dernier Patch Tuesday. Ensuite, tous les PC sous ce système d’exploitation ne seront pas concernés par la grande maintenance mensuelle de Microsoft. En clair, il n’y aura plus de correctif de sécurité ni de résolution de bug. Un rapport publié par la société de sécurité Webroot révèle que le nombre d’infections visant Windows 7 a augmenté de 71% par rapport à 2018. Dans le détail, Monsieur tout le monde est une cible favorite. Sur l’ensemble des ordinateurs infectés, 64% sont des ordinateurs personnels et 36% des périphériques d’entreprise. A ce sujet il est mis en avant. Les applications vouées à compromettre la sécurité des appareils Windows 7 sont difficiles à trouver. Par exemple, 41% des programmes malveillants dissimulent leurs fichiers dans le dossier temporaire tandis que 24% dans « appdata » et 11% dans le dossier du cache système. Windows 7 est actuellement un système d’exploitation massivement utilisé. Les derniers statistiques montrent que sa part de marché se situe aux alentours des 30%.



M.àj. Windows 10 et Edge est dans la soupe !

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft edge

15

Octobre

Au début du mois, Microsoft publiait la mise à jour KB4524147 pour les utilisateurs sous Windows 10 1903. Mais rapidement, cette mise à jour s’est avéré problématique : sur quelques millions de machines, le menu Démarrer a tout simplement cessé de fonctionner, et un appui sur le bouton retournait une erreur critique. D’autres utilisateurs ont détaillé des problèmes avec leur imprimante. Une désinstallation de la mise à jour en question suffisait pour régler ces problèmes. La mise à jour cumulative KB4517389, publiée comme d’habitude le deuxième mardi du mois, devait (entre autres) corriger ces bugs. Mais les forums (ceux de Microsoft en particulier) regorgent désormais de sujets où des utilisateurs se plaignent qu’ils n’ont toujours pas retrouvé un menu Démarrer fonctionnel, même après l’application de cette mise à jour. Pire encore, maintenant ce sont le navigateur Edge et potentiellement d’autres programmes (de chez VMware par exemple) qui refusent de fonctionner ! Une fois encore, la désinstallation de cette mise à jour corrigerait ces différents problème. Cette succession de soucis autour des mises à jour cumulatives de Microsoft pour Windows 10 ternit tout de même pas mal la bonne image qu’essaie de donner l’éditeur à son système d’exploitation. Les deux mises à jour problématique publiées au mois d’octobre ne sont en effet que les dernières en date à apporter plus d’anomalies qu’elles ne corrigent de bugs. On se souvient en effet tout particulièrement de la mise à jour du 30 aout dernier qui avait introduit une surconsommation de ressources CPU avec Cortana. Ou encore de celle du mois de septembre qui avait rendu Windows Defender inefficace et qui avait alors contraint Microsoft à sortir une seconde mise à jour pour corriger le problème.



Windows 10 une M.àj. pour Novembre

  Liste des news    Liste des new du mois  
Maj Windows 10 Novembre

11

Octobre

Le membre de l'équipe du programme Windows Insider. Explique que la « mise à jour de novembre 2019 » (son nom officiel, cité tel quel pour la première fois) arrivera donc le mois prochain sous le numéro de version 1909. Il fait également savoir que la build déployée auprès des utilisateurs non Insiders sera probablement la « 18363.418 ». Microsoft n'a par contre pas communiqué de date de sortie exacte. D'après les informations de Neowin, l'update peut déjà être installée par les employés du groupe américain qui sont volontaires. Une phase de déploiement sur les ordinateurs de tous les salariés est prévu à partir du 17 octobre 2019 et jusqu'à mi-novembre. Il est donc probable que la version stable de la mise à jour ne soit pas disponible pour le grand public avant la fin de cette phase. Ces dernières années, la firme de Redmond a vraiment eu du mal à proposer aux utilisateurs une expérience agréable avec ses mises à jour majeures. De nombreux problèmes sont survenus (suppression de fichiers, plantages intempestifs à cause d'une incompatibilité avec certains SSD, bugs en pagaille...) et la société a même été contrainte à plusieurs reprises de suspendre un déploiement pour ne pas endommager plus de PC. Des soucis apparaissent même avec des updates moins importantes : récemment, la mise à jour cumulative (KB4512941) v1903 a provoqué une surcharge du CPU sur certains PC. On espère que cette fois, Microsoft a pris les mesures nécessaires pour que ce genre de situation ne se reproduise pas.



Surface DUO la surprise de Microsoft

  Liste des news    Liste des new du mois  
Surface Duo le smartphone Microsoft double ecran Android

03

Octobre

Surface Duo est la véritable surprise. Ce smartphone très similaire à Surface Neo, est également équipé de deux écrans s’ouvrant jusqu’à 360°, mais cette fois-ci d’une taille de 5.6 pouces. Tournant sous Android (avec Google Play, Gmail, etc.) et intégrant les logiciels de Microsoft (Office, Skype, etc.), ce smartphone tourne avec un processeur Snapdragon 855 et peut interagir avec sa grande sœur Surface Neo. Le design est épuré, le tout semble assez fin et ergonomique. Microsoft a indiqué avoir travaillé en collaboration avec le moteur de recherche pour le développement de ce produit singulier. Là encore il faudra attendre la fin de l'année 2020 pour pouvoir mettre la main sur ce produit inédit, qui vient se placer dans le sillon tracé par le Samsung Galaxy Fold et le futur Huawei Mate X.



Windows 10X le Chrome OS de Microsoft

  Liste des news    Liste des new du mois  
Exemple d appareil Microsoft sous Windows 10X

02

Octobre

Microsoft a programmé un grand évènement consacré à Surface. Il ne va pas concerner uniquement le matériel. La partie logicielle sera aussi à l’honneur dont un nouveau système d’exploitation. Sous le nom de code Centaurus, un nouvel appareil Surface est attendu. Il va normalement nécessiter une version spéciale de Windows 10. Le but est de proposer un environnement de travail capable de s’adapter à son facteur de forme. Cet OS est censé répondre aux besoins d’une mystérieuse tablette Surface dotée d’un double affichage. Jusqu’à présent, cette nouvelle version de Windows 10 a été évoquée sous le nom de Windows Lite. Selon Evan Blass, il s’agirait en fait de Windows 10X. Ce nom suggère clairement qu’il est question d’une variante de Windows 10. Microsoft capitalise sur la puissance de la marque « Windows 10 » pour mettre en évidence les capacités de ses futurs périphériques à double écran. Il est dit que ce nouveau système d’exploitation est conçu pour répondre aux besoins particuliers des périphériques à double écran mais également aux appareils « pliables ». Fruit de la plateforme Windows Core OS, il se dessinerait comme une évolution « simplifiée » de Windows 10 aidées de quelques idées de Chrome OS tout en assurant l’exécution d’applications dans des conteneurs. Du coup, il n’est pas impossible que la technologie Cloud soit utilisée pour les applications X86. L’idée serait d’utiliser le matériel disponible uniquement pour le rendu. Les calculs seraient de leur côté assurés par des serveurs en lignes. Il s’agit ici que de rumeurs car Windows 10X est encore mystérieux. Microsoft devrait proposer une démonstration le 3 octobre (demain quoi !).



Fuite de la Gamme Surface

  Liste des news    Liste des new du mois  
Sureface PRo 7 2019

01

Octobre

A quelques heures de la conférence Microsoft pour dévoilé ses nouveaux produits, la majeur partie des nouveautés fuite sur twitter. Pour l'heure, le spécialiste des indiscrétions de la tech n'a que des rendus 3D à nous offrir. Mais à en juger par la qualité de ceux-ci, ils ont tout l'air d'être officiels. À chaque gamme de Surface sa génération de processeurs Intel. C'est donc le plus logiquement du monde que les Surface 7 profiteront des CPU de 10e génération du fondeur Intel. Mais les Surface Laptop 3, qui feront également l'objet d'un panel lors de la conférence, profiteront, eux, de processeurs signés AMD. Ils s'afficheront en outre dans un habit entièrement métallique, et s'offriront aussi dans une déclinaison 15 pouces. Cette année, Microsoft devrait remplacer le port Mini DisplayPort de ses appareils par un port USB-C jugé plus versatile. Si, malheureusement, Evan Blass n'a pu partager aucune information concernant le mystérieux projet « Centaurus », il est en mesure d'affirmer que Microsoft dévoilera une Surface basée sur ARM. Selon lui, cette Surface on ARM afficherait des bordures très fines, et pourrait s'attaquer à l'iPad Pro 2018 d'Apple. Aussi fine que légère, cette Surface on ARM devra toutefois faire ses preuves au rang des performances pour s'assurer un avenir radieux. Du reste, elle devrait logiquement se montrer bien plus autonome que le reste de la gamme 2-en-1 de Microsoft, les processeurs ARM ayant la particularité de consommer très peu d'énergie.







Une Version plus Lite de Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 lite starmenu

19

Septembre

Depuis sa sortie en 2015, Windows 10 a évolué. Microsoft a apporté des changements, des améliorations et de nouvelles fonctionnalités. Sur la question de son design les avancées sont plus timides si bien que les concepts design ne manquent pas afin de donner des idées au géant. Leurs publications sur les réseaux sociaux et les forums visent à recueillir un maximum de commentaires dans l’espoir d’attirer l’attention de Redmond. Ils montrent que Windows mérite peut-être un peu plus d’attention sur cette question. Par exemple Majid Rangraz a publié sur Twitter deux rendus de sa vision de l’interface de Windows Lite. Cette nouvelle version de Windows 10 est censée renforcer l’effort anti-Chrome de Microsoft. Elle doit proposer une approche simplifiée avec un menu Démarrer sans vignette dynamique et une expérience globale simple pour aller à l’essentiel. Le concept envisage un nouveau menu Démarrer à côté d’une version retravaillée de l’explorateur de fichiers. L’apparence offre un rendu sobre et efficace avec l’usage d’angles adoucis de couleurs « pastels ». Le plus marquant est le menu démarrer avec un style très éloigné de l’aspect encombré des vignettes dynamiques. Ces dernières ne font pas l’unanimité même chez Microsoft. Pour l’explorateur de fichiers la transformation s’appuie sur le même changement mais rappelle le travail de la concurrence en particulier du coté de macOS. Du coup il est presque certain que Microsoft n’a pas l’intention d’aller dans cette direction. Windows Lite est encore bien mystérieux. Nous n’avons pas d’information officielle à son sujet. Microsoft est resté muet. Si ce projet avance conformément au plan avancé par les rumeurs, nous devrions en entendre parler dans les prochains mois.



Windows 10 encore et encore des Bugs

  Liste des news    Liste des new du mois  
Encore des bugs de la derniere mise a jour Windows10

17

Septembre

Mauvaise nouvelle si vous possédez un appareil sous Windows 10. La dernière mise à jour du système d'exploitation provoque des problèmes chez certains utilisateurs. strong>Microsoft a tenu à répondre à ce souci, parmi les autres qui ponctuent la mise à jour, avec des solutions simples que l'utilisateur devra lui-même appliquer. Les cartes réseau ne sont plus reconnues par Windows 10. C'est la mise à jour KB4515384 déployée ce 10 septembre qui pose actuellement problème. Les utilisateurs de Windows 10 disposant de la build 1903 de mai 2019 sont concernés. On évoque notamment un problème au niveau de la carte réseau qui n'est plus reconnue. Microsoft recommande donc aux malchanceux de désactiver et réactiver cette dernière au niveau du gestionnaire des périphériques pour retrouver une connexion sans-fil. Mais ce n'est pas le seul problème connu pour cette mise à jour KB4515384, puisque le son ferait également des siennes (déjà vu il y a quelques jours). De son côté, Microsoft recommande (encore) de désactiver/réactiver les options multi canal dans les paramètres Windows 10, ou directement en jeu. Encore une fois, c'est à l'utilisateur de faire les démarches, la firme n'ayant pas déployé de correctif, même si cette dernière en promet une pour la fin du mois (uniquement pour le son). À noter que le menu Démarrer peut également crasher, mais qu'à l'heure actuelle, Microsoft n'a pas encore offert de solution.



Màj Windows encore des bugs !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 Maj bugs Audio

13

Septembre

Avec la mise à jour KB4515384, les bruitages et musiques de titres vidéoludiques sont complètement dépourvus de basses fréquences. Pire, il semble que la spatialisation acoustique ait aussi pris un coup dans l'aile : les sons frontaux sont présents mais les latéraux et arrières, s'avèrent distordus voire absents. Quelques joueurs ont signalé ce phénomène sur Reddit et d'autres, après avoir effectué quelques essais sur des jeux comme PUBG ou Apex Legend, ont fait le même constat. Une désinstallation de la mise à jour a réglé le souci pour ceux qui ont opté pour cette voie. D'autres ont essayé d'ajuster ou changer les réglages audio de Windows pour améliorer le rendu. Pour quelques utilisateurs le fait de repasser le traitement du son en 16 bits, 44100 Hz (Qualité CD) dans les propriétés de Windows a remis les choses en ordre. Nous n'avions pas remarqué, de notre côté, que c'était l'option 24 bits 48000 Hz (Qualité Studio) qui était maintenant activée par défaut alors que le mode 16 bits est historiquement celui réglé par défaut. Etrange. Des utilisateurs plus aventureux ont réglé le souci en cochant ou en décochant quelques cases du menu de propriétés des équipements audio et des sons dans Windows. On espère maintenant que ce bug sera ajouté sur le site de support officiel de Microsoft et qu'un correctif arrivera rapidement pour corriger le tir. Une fois encore.



Microsoft travaille bien sur Microsoft Teams

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft Teams

11

Septembre

Microsoft vient de confirmer qu’il travaille sur une version Linux de son service Microsoft Teams. Il s’agit d’une plate-forme collaborative universelle. Microsoft Teams est disponible sur plusieurs plates-formes de bureau et mobiles dont Windows, macOS, iOS et Android. Il s’agit d’une plate-forme permettant à des équipes de partager un espace de travail. Il est alors possible de créer, de partager et de collaborer en équipe à partir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un téléphone portable. Le géant du logiciel s’est rapproché de Linux depuis quelques années en particulier depuis le lancement de Windows 10. Ce système d’exploitation prend en charge cet environnement au travers du projet WSL (Windows Subsystem for Linux). Dans cette logique, Microsoft vient de confirmer qu’une version Linux de Microsoft Teams est en préparation. L’information fait suite à une rumeur annonçant que cette plate-forme allait proposer aux utilisateurs de Linux de rejoindre des confrères Windows, Mac, iOS et Android. Sur Twitter nous apprenons que tout ceci est exacte. Cette édition sera bientôt disponible en téléchargement. Par contre attention il n’est pas programmé de l’Open Source, le code restera propriétaire. Microsoft a prévu de simplifier la vie des utilisateurs de certaines distributions Linux populaires comme Ubuntu et Debian. Microsoft Teams sera disponible au travers d’une installation PPA. Pour revenir à Microsoft Teams pour Linux, il s’agit peut-être d’une réponse à une forte demande. L’idée a été proposée sur le forum de Microsoft Teams UserVoice. Elle a rencontré un franc succès avec plus de 9000 votes. Vous pouvez tester gratuitement ce service en visitant le site Web Officiel. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires sur la plate-forme et ses possibilités comme le chat, les appels vidéo, le partage de fichiers, etc.



Windows 10 présent sur 1 ordinateur sur 2

  Liste des news    Liste des new du mois  
NetMarketShare aout 2019

03

Septembre

Windows 10 a franchi une étape importante au mois d’aout 2019. Pour la première fois de son histoire, le système d’exploitation dépasse les 50% de part de marché au niveau mondial. Ce chiffre est issu des dernières statistiques publiées par NetMarketShare. Elles révèlent que Windows 10 dépasse désormais la barre fatidique de 50% pour la première fois depuis son lancement. Il a eu lieu en juillet 2015. Windows 10 est le système d’exploitation de bureau numéro 1. Il est présent sur plus de la moitié des ordinateurs. Dans le détail sa présence progresse de 48,86% à 50,99% en l’espace d’un mois. Durant la même période Windows 7 est passé de 31,83% à 30,34%. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour Microsoft car Windows 7 se rapproche inexorablement de sa fin de vie. Le rendez-vous est fixé en janvier 2020. Plus précisément le dernier Patch Tuesday le concernant est programmé pour le 14 janvier prochain. Passé cette date, cet OS sera abandonné. Windows 8.1 disparait progressivement avec une part de marché ayant diminué de 5,29% en juillet à 4,20% en août. Enfin Windows XP est encore là mais il ne fera bientôt plus parti du paysage informatique. Il décroche une part de marché de 1,57%. Ceci s’explique probablement par le besoin de certaines entreprises de retarder une mise à niveau en raisons de soucis de compatibilité et des coûts élevés. L’abandon de Windows XP pour un Windows 10 demande le plus souvent une importante mise à niveau matérielle.



Il sera bientôt possible d'installer Windows à partir du Cloud

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 bientot installable a partir du cloud

02

Septembre

Jusqu’à aujourd’hui, la réinstallation de Windows nécessitait un disque d’installation ou une copie bootable sur une clé USB ou un autre disque dur. Ce temps serait bientôt révolu puisque selon un article du blog Windows, il sera dorénavant possible de télécharger Windows 10 sur le cloud. Windows s’apprête à lancer une fonction permettant de « télécharger Windows » sur le cloud pour réinstaller son système sans avoir à utiliser une copie locale. Bien que cette technologie ne soit certainement pas nouvelle, puisqu’Apple offre cette option pour les Mac depuis des années, il s’agit d’une petite révolution chez Windows. La possibilité de réinstaller l’OS directement à partir du cloud s’avèrera certainement très utile, voir indispensable pour les utilisateurs dont les ordinateurs ne disposent pas de lecteurs CD, ou pire, de port USB. Bien que cet outil soit à priori simple et pratique, la société souligne que la procédure pourrait potentiellement effacer vos données et applications existantes si vous choisissez de « tout effacer ». Vous devez donc sélectionner avec précaution les bonnes options en fonction de vos besoins afin d’éviter toute perte de données. La fonctionnalité est pour l’instant uniquement accessible aux testeurs de la version Windows 10 Insider. L’outil est toujours en cours de développement, ce qui signifie qu’il pourrait encore causer beaucoup de bugs. Windows indique dans son message que la société travaille actuellement sur des correctifs. Il serait donc peut-être plus prudent d’attendre le produit final.



Microsoft libère le format FAT

  Liste des news    Liste des new du mois  
Moicrosoft libere le brevet du format FAT exFAT

30

Aout

Pendant des années, Microsoft a utilisé ses brevets pour bénéficier de ses produits open source. La tête d'affiche de Microsoft en matière de propriété intellectuelle était effectivement le brevet FAT (File Allocation Table). Mais Microsoft a changé. Aujourd'hui, Microsoft met à disposition 60 000 brevets de son portefeuille en open source via l'Open Invention Network (OIN). Et les derniers brevets de sa propriété intellectuelle sur FAT, les brevets exFAT, font partie du lot. ExFAT est basé sur FAT, l'un des premiers systèmes de fichiers destiné aux disquettes. Avec le temps, FAT est devenu le système de fichiers principal de Microsoft pour les systèmes d'exploitation MS-DOS et Windows. Microsoft a ensuite étendu le FAT aux périphériques de stockage de mémoire flash tels que les clés USB et les cartes SD en 2006. Bilan : FAT et exFAT sont utilisés dans des centaines de millions de périphériques de stockage. De plus, exFAT est le système de fichiers officiel pour les cartes SD standard de grande capacité. C'est ce qui explique les difficultés que rencontrent les utilisateurs à utiliser des clés USB et des cartes SD sur des systèmes PC puis Mac, entre autre. Pour Microsoft : "Il est important pour nous que la communauté Linux puisse utiliser exFAT dans le noyau Linux en toute confiance. À cette fin, nous rendrons publiques les spécifications techniques de Microsoft pour l'exFAT afin de faciliter le développement d'implémentations conformes et interopérables. Nous soutenons également l'inclusion éventuelle d'un noyau Linux avec support exFAT dans une future révision de la définition du système Linux de l'Open Invention Network.". Lorsque Microsoft a commencé à relâcher son emprise sur les brevets liés à Linux, Bradley Kuhn, président du Software Freedom Conservancy, a demandé à Microsoft "de mettre fin à toute agression de brevet contre Linux et ses utilisateurs et de soumettre en amont le code exFAT eux-mêmes sous GPLv2 et les versions suivantes". Keith Bergelt, PDG de l'OIN, s'est félicité de cette nouvelle. "Nous sommes heureux de voir que Microsoft continue à soutenir la liberté du logiciel. Ils abandonnent les leviers des brevets qui créent des revenus au détriment de la communauté. C'est une nouvelle étape de la transformation de Microsoft en montrant qu'il est vraiment engagé envers Linux et l'open source."



RDV le 2 Octobre avec Microsoft

  Liste des news    Liste des new du mois  
RDV 02 Octobre avec les produits Microsoft

29

Aout

Le 2 octobre un évènement Surface ce prépare, Microsoft a retenu cette date pour convier la presse à New York pour une présentation de ses nouveautés matérielles et, aussi, les futures évolutions de Windows 10. Un nouveau modèle de tablette Surface est à prévoir. Peut-être que Microsoft fera enfin évoluer un peu son design : un amaigrissement des bandes noires de l'écran voire un boîtier plus fin seraient bien venu. Tout comme un rafraîchissement des composants du Surface Book 2 (un processeur Intel à la pointe et un carte graphique Nvidia RTX ou GTX 16xx ?) qui commencent un peu à dater maintenant. Les Surface Laptop (le PC portable), Go (l'hybride à petit prix) et Studio (le tout-en-un) pourraient eux-aussi profiter d'un changement de moteurs. Voire se voir ajouter une prise USB-C à leur arsenal de connecteur, une prise que les appareils nomades n'ont toujours pas et pourtant largement démocratisée et présente sur les machines concurrentes. Il se murmure également que Microsoft pourrait teaser son fameux appareil à double écran connu sous le nom de code Centaurus. Un simple teasing car selon des sources du site The Verge, son annonce officielle ne serait pas prévue avant l'année prochaine, au mieux. Enfin, qui dit Surface dit Windows et il serait étonnant que Microsoft n'annonce pas la disponibilité quasi imminente de la nouvelle mise à jour de son système d'exploitation (la 19H2). Et d'en profiter, aussi, pour dévoiler quelques éléments de sa feuille de route sur le sujet pour 2020, avec quelques démonstrations des fonctionnalités les plus innovantes ou des changements les plus marquants. En tout cas, le rendez-vous est pris !



Microsoft : Nouvelle enquêtre sur nos données

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft recoltes des donnees utilisateur enquete EU

29

Aout

Jusqu'à présent, Microsoft a esquivé les amendes les plus lourdes infligées par les autorités européennes de protection des données dans le cadre du Règlement Général sur la Protection des Données de l'UE. La société pourrait toutefois faire face à une sanction RGPD après que le bureau de la protection des données des Pays-Bas a demandé à son homologue irlandais d’enquêter sur de nouveaux aspects de la collecte de données de télémétrie sur Windows 10. L'affaire découle des conclusions de l'agence néerlandaise de protection des données en 2017. À cette époque, l'agence avait constaté que Microsoft n'avait pas informé les utilisateurs de Windows 10 Home et Pro des données personnelles que la société collectait et de la façon dont elles étaient utilisées. Pour l’autorité, la société de Redmond n'a pas donné aux consommateurs les moyens d’exprimer un consentement spécifique. Cependant, l’autorité néerlandaise a déclaré mardi que l'entreprise pourrait toujours enfreindre les règles de confidentialité de l'UE. Et ce bien que, que les modifications apportées l'année dernière par Microsoft à la collecte de télémétrie Windows 10 soient conformes à l'accord. "Microsoft a respecté les accords conclus", a déclaré l’autorité néerlandaise auprès de Reuters. "Cependant, le contrôle a également révélé que Microsoft collectait à distance d'autres données d'utilisateurs. Par conséquent, Microsoft enfreint potentiellement les règles de confidentialité." Une violation pourrait exposer Microsoft à des amendes pouvant atteindre 4% du chiffre d'affaires global de l’entreprise. Il est toutefois peu probable que la violation de Microsoft entraîne l’amende maximale. La manière dont Microsoft aurait pu enfreindre les règles du RGPD n'est pas claire, mais la déclaration de l’autorité néerlandaise mentionne le fait pour Windows 10 de collecter des données n’ayant pas d’utilité dans le cadre d’un diagnostic technique. L’autorité se demande donc si les utilisateurs sont correctement informés de cette collecte.



Windows 7 Un an de plus de M.àj. payante

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 7 home premium

27

Aout

Windows 7 sera bientôt abandonné par Microsoft. La fin de sa prise en charge est programmée pour le mois de janvier 2020. Cela signifie que tous les appareils fonctionnant sous ce système d’exploitation ne seront plus concernés par des mises à jour et des correctifs de sécurité. Le géant du logiciel a prévu de proposer un service payant afin de repousser cette échéance. Il sera possible de profiter d’une maintenance personnalisée au travers d’un abandonnement de 25 $par machine pour le première année. Il semble que certains clients bénéficieront d’une année supplémentaire de mises à jour gratuites pour Windows 7. Cette découverte signée CW est issue de l’analyse d’un document officiel publié par le groupe. Cette offre fait partie d’une promotion destinée aux clients Windows E5 et Microsoft 365 E5. Microsoft explique qu’elle comprendra des mises à jour de sécurité pour Windows 7 jusqu’au 31 décembre 2019. « À compter du 1er juin, les clients EA et EAS possédant des licences d’abonnement actives de Windows 10 Enterprise E5, Microsoft 365 E5 ou Microsoft 365 E5 Security (au 31 décembre 2019) bénéficieront de mises à jour de sécurité étendues Windows 7 pour la première année. Avec cette promotion limitée dans le temps, vous disposez d’une solution pour continuer à recevoir les mises à jour de sécurité Windows 7 après la fin de l’assistance officielle. ». Cette promotion concerne trois abonnements à savoir Windows E5, Microsoft 365 E5 et Microsoft 365 E5 Security. Monsieur tout le monde ne sera pas concerné. En clair, Windows 7 ne sera plus pris en charge après le 14 janvier 2020. L’unique solution sera d’entrevoir une mise à niveau vers Windows 8.1 ou 10. Il est aussi possible d’adopter un système d’exploitation différent comme une distribution Linux par exemple. Windows 7 est le deuxième OS le plus utilisé au monde. Sa part de marché de 35 % environ reste très importante. Si rien n’évolue rapidement des dizaines de million de PC pour ne pas dire des centaines de million vont se retrouver sur le bord de la route en janvier prochain.



Direct X 12 pour Windows 7 ou presque !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Directx12 windows10 logo story

26

Aout

Depuis maintenant quatre ans, Microsoft met en avant Windows 10 et ses avancées. L’entreprise explique que les utilisateurs doivent vraiment abandonner Windows 7 afin de profiter de certains avantages comme l’API Direct X 12. Ce plan visant à ce que tout le monde fonctionne sous Windows 10 ne se déroule pas comme prévu. L’objectif n’est pas encore atteint. Par exemple les derniers chiffres de la plateforme Steam montrent que 20% des joueurs sont encore sous Windows 7. Le géant n’a désormais pas d’autre choix que de s’adapter surtout face à la pression d’importantes sociétés comme Blizzard. Il y a quelque temps, Blizzard a décidé de mettre à niveau (prise en charge de DirectX 12) son client World of Warcraft. La communauté a réagi avec joie car les performances ont été revues à la hausse. Malheureusement Blizzard a constaté qu’un grand nombre de joueurs utilisait encore Windows 7. Un contact a alors été pris avec Microsoft pour trouver une solution. Jianye Lu, responsable de programme chez Microsoft, vient d’expliquer que ce travail autour de DirectX 12 et Windows 7 ne concerne plus seulement ce jeu : « Nous avons annoncé que World of Warcraft utilise DirectX 12 sous Windows 7 en mars dernier. Depuis, nous avons reçu un accueil chaleureux de la part de la communauté des joueurs et nous avons continué à travailler avec d’autres studios de jeux pour évaluer plus avant ce travail. Pour mieux soutenir les développeurs de jeux à plus grande échelle, nous publions les ressources suivantes pour permettre aux développeurs de jeux d’exécuter leurs titres DirectX 12 sous Windows 7. » Ces ressources comprennent une documentation de référence sur le développement, le package D3D12onWin7 NuGet et un exemple de D3D12. Ces informations et outils ont pour objectif de faciliter l’importation de jeux Direct X 12 à Windows 7.



Microsoft annonce Azure Security Lab

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft azure new logo 2017

06

Aout

Microsoft veut éprouver la sécurité de sa plateforme cloud Azure en créant un environnement de test en conditions réelles. Pour ce faire, le géant américain vient d’annoncer Azure Security Lab, un ensemble de serveurs Azure isolés du reste de la plateforme cloud qui va permettre à des chercheurs en sécurité de tester des scénarios d’attaques IaaS. L’intérêt de ce laboratoire est qu’il va non seulement permettre de détecter des failles de sécurité mais aussi de les exploiter, explique Microsoft en précisant que les primes pourront atteindre 300 000 $. En outre, le programme bug bounty d’Azure a été réévalué et offre désormais des primes allant jusqu’à 40 000 $ pour les failles les plus critiques contre 20 000 $ précédemment. Au cours de l’année passée, Microsoft dit avoir versé plus de 4,4 millions de dollars de récompenses pour la découverte de bugs sur Azure, soit 2 millions de dollars de plus qu’en 2018.



Un nouveau menu démarrer Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
menu dmarrer windows

26

Juillet

Prévu pour le développement interne Xbox, la build 18947 de Windows 10 a été envoyée à de nombreux Insiders possédant une machine 32 bits. Tous les cercles (lent, rapide, preview) l’ont obtenue. Les testeurs, qui ne devraient pas encore accéder à la version 20H1, ont tous été étonnés de la recevoir hier, aux premières heures de la journée. Et ont pu découvrir le nouveau look du menu Démarrer. Le design du nouveau menu Démarrer se distingue par l’absence des fameuses tuiles de Windows 10 (et héritées de Windows 8, en réalité). Les icônes sont beaucoup plus nettes. En revanche, l’option de recherche est toujours située sur le côté inférieur gauche de l’écran. On remarque par ailleur une certaine similarité avec ce que propose Windows Lite. Rappelons que ce système d’exploitation est conçu pour les appareils à double écran et certains ultrabooks. À première vue, le développement ne fait que commencer. Dans ce contexte, de nombreux changements sont possibles avant la version finale. En effet, l’équipe de Microsoft pourrait explorer plusieurs pistes. Ce nouveau menu Démarrer devrait être intégré à la mouture 20H1 de Windows 10, qui sortira l’année prochaine. La 19H2, une autre mise à jour de l’OS, devrait quant à elle pointer le bout de son nez à l’automne de cette année, mais ne devrait pas offrir d’importantes nouvelles fonctionnalités.



Windows 10 impose la M.àJ. de mai

  Liste des news    Liste des new du mois  
Mise a jour Windows 10 bientot obligatoire

17

Juillet

Microsoft impose à partir d'aujourd'hui l'installation de la toute dernière version majeure de Windows 10 sortie au mois de mai. Cette décision intervient alors que l'éditeur souhaite maintenir ses utilisateurs à jour et leur permettre de disposer des derniers correctifs de sécurité. Si vous aviez décalé semaine après semaine l'installation de la mise à jour de mai de Windows 10 (1903), Microsoft va désormais vous forcer la main pour procéder à la mise à niveau. À partir d'aujourd'hui, l'éditeur de Redmond débute le processus de mise à jour automatiques des versions 1803 (soit la mise à jour sortie au printemps 2018) vers la dernière mouture du système d'exploitation. Il est tout de même encore possible de décaler l'installation. Windows Update va automatiquement télécharger la mise à jour et vous la proposer au moyen d'une notification. Si vous l'ignorez, l'installation ne se lancera pas, et sera reportée à 35 jours. Microsoft a ajouté cette option pour éviter les redémarrages intempestifs et non désirés, notamment pour les utilisateurs professionnels qui pouvaient perdre de précieuses minutes sur leur journée de travail à cause d'une mise à jour non désirée. Windows 10 forcera uniquement la mise à niveau lorsque la version utilisée sera jugée obsolète. Pour les utilisateurs qui continuent d'utiliser la version 1803, l'installation sera obligatoire après le 12 novembre 2019, date à laquelle elle ne sera plus supportée par les équipes de l'éditeur. La prochaine version majeure de fonctionnalités (1909) est actuellement en cours de test et devrait être disponible à l'automne 2019 pour tous les utilisateurs de Windows 10.



Windows publie des ISO pour insider

  Liste des news    Liste des new du mois  
InsiderPreviewBuild

11

Juillet

Ces ISO installent Windows 10 build 18932, actuellement proposé sur l’anneau rapide depuis quelques jours maintenant. Microsoft introduit des améliorations notamment autour des fonctions d’accessibilité. A cela s’ajoute de nouvelles options pour le système de notification. Enfin l’application Votre téléphone continue d’évoluer avec une fonctionnalité tactile et le support des notifications. Ces images ISO visent les professionnels et les utilisateurs expérimentés. Elles permettent de tester une nouvelle version de prévisualisation sur une machine virtuelle ou tout simplement au travers d’une installation à partir de zéro. Attention, ces images déploient une version « Insider » qui n’est pas conseillée pour les environnements de production. Le système d’exploitation peut souffrir de bugs, de dysfonctionnement et d’instabilité. Microsoft propose trois éditions avec la version standard, Windows 10 Enterprise et Windows 10 Home China. A cela s’ajoute des images ISO pour l’anneau lent du programme Windows Insider. Elles proposent Windows 10 build 18932. La version finale de Windows 10 20H1 est attendue au printemps 2020. Selon le calendrier traditionnel de Microsoft, la RTM sera obtenue en mars 2020. Le lancement public devrait démarrer en avril. En attendant, le prochain rendez-vous est fixé à l’automne prochain et Windows 10 19H2.



Cortana prête à quitter Windows

  Liste des news    Liste des new du mois  
probleme impossible utiliser barre des taches et menu demarrer bloques sur windows 10 5bd6d53f11b58

01

Juillet

La bêta d’une application Cortana est apparue sur le Microsoft Store. Cette app reprend les fonctionnalités de l’assistante connectée, par exemple enregistrer des rappels, tenir des listes de tâches, régler un minuteur, répondre à toutes sortes de questions, etc. Des fonctions qui sont depuis toujours intégrées par défaut dans Windows 10. La présence de cette nouvelle application distribuée à part de l’OS semble bel et bien confirmer la volonté de Microsoft de découpler Cortana de Windows 10. Dans la dernière mise à jour du système d’exploitation du mois de mai, Cortana s’était déjà séparée du moteur de recherche de l’OS. Les recherches vocales sont traitées séparément de la recherche textuelle. L’éditeur pourrait aller plus loin, en reléguant l’assistante hors de Windows 10. Cela lui conférerait un avantage : il est plus facile de mettre à jour une simple application qu’un système d’exploitation au complet. Le revers de la médaille, c’est que l’utilisateur sera sans doute amené à télécharger le logiciel sur le Store s’il veut s’en servir. Et s’il ne sent pas le besoin d’utiliser l’assistante, il n’aura aucune raison d’en télécharger l’application. C’est un danger mortel pour Cortana, qui a du mal à s’imposer face à la concurrence ou pas !



Flopper de Mise à jour

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10Enterprise

27

Juin

Microsoft vient de publier un nouveau lot de mises à jour cumulatives pour toutes les versions de Windows 10, à l’exception de May 2019 Update alias Windows 10 v1903. Nous ne sommes pas dans le cadre d’un Patch Tuesday. Il n’y a donc pas de focus sur la sécurité. L’objectif est de proposer des correctifs de bug et d’affiner les performances générales du système d’exploitation. Microsoft n’évoque qu’une modification au travers des différentes notes de version. Il est possible que d’autres améliorations soient de la partie mais elles sont dans ce cas mineures. Nous avons la résolution d’une défaillance touchant l’accès aux périphériques SAN (Storage Area Network ). Ce souci est connu depuis plusieurs jours . Il a été introduit par une précédente mises à jour cumulatives. Sachant qu’aucune solution de contournement n’était connue la seule manière de contourner le problème était de désinstaller la mise à jour en question. N’oubliez pas que les éditions Home et Pro de Windows 10 Creators Update et Fall Creators Update n’ont plus de maintenance officielle. Il est nécessaire soit d’appartenir au programme LTSC soit d’exécuter un version Education ou Entreprise. Pour le moment nous n’avons pas connaissance de problème d’installation. Il est cependant nécessaire d’être prudent sachant que le déploiement ne fait que commencer.



Microsoft aussi pense à l'écran pliable

  Liste des news    Liste des new du mois  
surfacephone concept 770

25

Juin

La course au premier appareil pliable digne de ce nom continue. Si Bill Gates regrette amèrement de n’avoir pas su imposer son Windows Phone lors de la course contre Android, Microsoft n’a visiblement pas l’intention de se laisser damer le pion une nouvelle fois. Dans la continuité du projet Centaurus, la firme de Redmond prépare un concurrent direct au Samsung Galaxy Fold désormais fin prêt pour son lancement et au ThinkPad X1 de Lenovo, déjà bien avancé sur ce segment, de plus ce n'est pas la première fois que l'on aborde le sujet chez Microsoft. Exit donc le Windows Phone : il passe définitivement à la trappe au profit d’un hybride tablette-smartphone-pc portable. D’après un analyste interrogé par Forbes, cet appareil sera doté de deux écrans de 9 pouces, au format 4:3. Dans ses entrailles, on devrait trouver un processeur Intel Lakefield basé sur une architecture 10nm, ainsi qu’un modem 4G LTE ou 5G. Côté software, l’appareil devrait embarquer Windows 10 Lite, une version édulcorée mais encore en développement, du dernier système d’exploitation de Microsoft. Cette annonce arrive quelques semaines après une révélation de The Verge par rapport à une Surface à deux écrans, qui commençait à poser les jalons de ce qui devrait être cette future version pliable.



Edge Chromium sur tous les Windows !

  Liste des news    Liste des new du mois  
microsoft edge

24

Juin

Microsoft continue les tests relatifs à la nouvelle version de Microsoft Edge basée sur Chromium. Ils ont commencé officiellement sur Windows 10 en avril dernier. Maintenant, la firme de Redmond passe aux anciennes moutures de son système d’exploitation : Windows 7, 8 et 8.1, une politique pour accéléré la diffusion du prochain navigateur. Microsoft a annoncé ce lancement dans un billet de blog. La compagnie rappelle ses objectifs : « améliorer l’expérience de navigation Web de nos clients sur tous les périphériques et permettre aux développeurs de construire de grandes expériences avec moins de fragmentation. » Ces derniers accèderont ainsi aux mêmes outils disponibles sur les autres versions. Aujourd’hui, les builds sont accessibles sur le canal Canary, les mises à jour seront quotidiennes. Les responsables lanceront le canal Dev pour « bientôt ». L’offre est similaire à celle sur Windows 10 et MacOS, à une exception près : l’absence de support pour le mode sombre et Azure Active Directory. Microsoft compte résoudre ce problème dans les meilleurs délais. Les testeurs peuvent maintenant vérifier le fonctionnement de Microsoft Edge chromium sur plusieurs plateformes. Tant que la compagnie n’a pas ouvert le troisième canal « Beta », son déploiement officiel, pour tous les utilisateurs, est encore loin.



Nouveau look pour Terminal

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows Terminal

20

Juin

Windows Terminal est censé refondre la gestion des lignes de commande sous Windows 10. Sa mission est d’unifier tous les avantages de l’invite de commande classique (cmd.exe), de PowerShell et de WSL. Annoncé avec enthousiasme, cet outil a généré de vives discutions chez les utilisateurs Windows. Il est attendu avec impatience. Microsoft travaille sur une version « test ». En parallèle son identité se précise avec la publication de son icône officielle. Comme vous pouvez le voir, il s’appuie sur les derniers « codes design » mis en œuvre par Microsoft. Son look profite du Fluent Design. Nous retrouvons des coins arrondis qui depuis quelques semaines font beaucoup parler d’eux. Microsoft met progressivement à jour sa collections d’icônes avec des approches modernes. Récemment la suite bureautique Office a profité de changements avec le déploiement de nouvelles icônes pour Word, PowerPoint et Excel . Les nouvelles versions pour Publisher et Access sont actuellement testées au travers du programme Windows Insider. Windows Terminal est disponible sur GitHub, mais il doit être compilé manuellement pour être testé. Une version Preview pour le grand public est prévue pour l’été.



Il semble que Windows 10 est toujours Gratuit

  Liste des news    Liste des new du mois  
de windows7 a windows 10 gratuit 01

17

Juin

Lancé en 2015, Windows 10 connaît aujourd’hui plus de 825 millions d’utilisateurs à travers le monde (un chiffre qui inclut également les possesseurs d’une console Xbox One). La première année, Microsoft permettait de récupérer le système d’exploitation gratuitement, à condition de posséder une version légitime de Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1. En août 2016, lorsque cette offre spéciale a pris fin, Microsoft a mis en place un programme permettant aux clients utilisant des technologies d’assistance. Mais voilà que même cette opération s’est arrêtée le 16 janvier 2018. Alors, que faire lorsque l’on n’a pas encore migré vers Windows 10 et que l’on souhaite l’avoir gratuitement ? Si vous possédez un numéro de licence de Windows 7 ou Windows 8.1, il est possible de passer par l’outil de migration accessible sur cette page. Mais si vous n’avez pas accès à ce numéro de licence (machine en OEM), il existe une alternative. La manipulation est assez simple, car le petit programme dédié aux clients utilisant des technologies d’assistance permettant de migrer vers Windows 10 fonctionne toujours. Vous le trouverez un peu partout sur le Web, et en particulier en suivant ce lien. Notez que le logiciel est parfaitement sain (pas de virus à l’intérieur !) et authentique. Nous l’avons testé sur un PC sous Windows 7, PC qui n’avait jamais encore profité de la mise à jour du système d’exploitation. Et tout a fonctionné à merveille, sans que le logiciel ne nous demande d’entrer un quelconque numéro de licence. Si vous avez décidé de migrer vers Windows 10, avant toute chose, prenez soin de mettre à l’abri toutes vos données les plus sensibles. Nous n’avons pas constaté la moindre perte de données lors de nos tests, mais il vaut mieux se montrer prudent. La sauvegarde de vos données, que ce soit l’intégralité du système ou seulement vos fichiers personnels, est abordée dans notre dossier dédiée à la migration de Windows 7 vers Windows 10. Une fois vos fichiers personnels sauvegardés sur le Cloud ou un support externe, la mise à jour peut être lancée. Bien que récupérée sur le site de Microsoft France, la mise à jour peut afficher ses premières fenêtres en anglais. Pas de panique : une fois que votre système aura redémarré pour appliquer la mise à jour, vous conserverez un OS en français. En clair, si vous n’avez pas encore migré vers Windows 10 depuis Windows 7, 8 ou 8.1, il n’est pas trop tard ! Les serveurs de Microsoft permettant la mise à jour n’ont pas été désactivés, et c’est plutôt une très bonne chose. Gardez en tête en revanche que Microsoft est susceptible de le faire à tout moment. Il reste donc préférable de ne pas traîner et de migrer le plus rapidement possible. Quoiqu’il arrive, si jamais l’OS ne vous satisfaisait pas, vous pourriez de toute façon retrouver votre ancienne version de Windows.



Encore une faille Zero-day dans Windows

  Liste des news    Liste des new du mois  
Problem Windows 1à Faille Zero day

10

Juin

Après avoir publié de manière sauvage une série de quatre failles zero-day le mois dernier, la chercheuse en sécurité SandboxEscaper a décidé de reprendre du service. Elle vient de publier les détails d’une nouvelle attaque baptisée « ByeBear ». Celle-ci cible le service Windows AppX Deployment et permet à un logiciel d’obtenir les privilèges système. La faille sous-jacente (CVE-2019-0841) avait déjà été colmatée en avril dernier par Microsoft, mais ByeBear permet de contourner ce patch. C’est la seconde fois que la chercheuse met à mal ce correctif. Son attaque intitulée « CVE-2019-0841-BYPASS », qu’elle avait publié le mois dernier, le faisait déjà voler en éclat. Ci-dessous une vidéo de démonstration, récupérée par Hacker News. La chercheuse a l’intention semble t'il, de publier une nouvelle faille zero-day dans les prochains jours. Mais rien n’est moins sûr. L’experte a depuis verrouillé son blog, après avoir déclaré vouloir vendre ses zero-day plutôt que de les publier gratuitement. Mais elle avait déjà tenu des propos similaires le mois dernier. Il est donc difficile de prendre cela au sérieux. Par ailleurs, comme le souligne le chercheur Eliott Anderson, personne n’a franchement envie d’acheter des zero-day auprès d’une personne aussi instable et imprévisible. Les raisons d’agir de SandboxEscaper restent un mystère.



4 failles Zero-day découvertes dans Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 une nouvelle faille donne les privileges systeme a nimporte qui 4 failles Zero day

24

Mai

La chercheuse en sécurité SandboxEscaper a tenu promesse. Le 21 mai, elle avait publié sur GitHub le code d’une faille zero-day permettant d’obtenir les privilèges administrateurs sur Windows 10 (« bearlpe »). A cette occasion, elle avait dit qu’elle avait encore quatre autre failles zero-day en magasin. Désormais, celles-ci sont également disponibles sur le même espace GitHub. En réalité, seules trois sont véritablement des failles zero-day. Deux permettent l’élévation de privilèges (« CVE-2019-0841-BYPASS » et « InstallerByPass »). La troisième permet de contourner l’isolation d’un bac à sable dans Internet Explorer 11 (« sandboxescape »). Aucun patch n’est disponible pour l’instant. SandboxEscaper a également publié, sous le nom « angrypolarbearbug2 », le code d’une faille que Microsoft avait déjà corrigée dans son dernier Patch Tuesday. Ce n’est donc pas vraiment une faille zero-day. Néanmoins, cette brèche avait déjà été exploitée par des pirates. SandboxEscaper doit vraiment avoir une dent contre Microsoft pour publier de manière sauvage autant de failles zero-day. En 2018, elle avait déjà publié de la même manière quatre failles zero-day dans Windows. Il ne reste plus cas attendre la réaction du géant...



La M.àJ; Windows 10 est prête

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 theme blanc

22

Mai

Réservée à certains testeurs depuis le 10 mai dernier, la nouvelle mise à jour pour Windows 10 est aujourd’hui disponible à l’ensemble des appareils compatibles. En plus de plusieurs nouvelles fonctionnalités, quelques bugs sont aussi de la partie. Déployée hier à l’ensemble des appareils compatibles, la nouvelle mise à jour pour Windows 10 propose plusieurs nouvelles fonctionnalités de taille : Nouveau thème d’affichage, prise en charge des kaomojis, améliorations sur l’assistant vocal Cortana, intégration d’une sandbox pour exécuter des fichiers potentiellement dangereux, meilleure gestion des mots de passe… Réservées à quelques testeurs privilégiés depuis quelques mois, la firme de Redmond a désormais étendu ces nouveautés au reste de son écosystème. Malgré quelques bugs liés à l’installation de cette importante mise à jour, Les Kaomojis sont désormais plus faciles à envoyer et à utiliser sous Windows 10 ! En plus du menu emoji, déjà implémenté sur les appareils compatibles, Windows intègre donc les kaomojis, ces figures tout droit venues du Japon. Parallèlement, l’accès aux emojis et aux symboles en règle générale devrait être simplifié. Pour le moment destinée aux comptes Microsoft, cette nouvelle fonctionnalité promet de protéger nos données non pas via un mot de passe, mais grâce à une combinaison de numéro de téléphone et de données biométriques. Même si on rappelle évidemment que l’utilisation d’un antivirus est absolument indispensable, Microsoft Sandbox proposera bientôt un moyen plus facile de détecter la dangerosité d’un fichier. L’outil permettra en effet de lancer un exécutable suspect dans une machine virtuelle. En cas d’infection, l’ordinateur physique sera ainsi protégé, et la “copie” jetable du bureau sur laquelle aura été exécuté le fichier malveillant pourra simplement être supprimée.Alors que la mode est actuellement au Dark Mode, Windows 10 propose désormais un nouveau thème d’affichage résolument light pour son bureau, qui n’est pas sans rappeler le mode blanc, déjà disponible sur le système d’exploitation. Une nouveauté qui va de pair avec l’amélioration de l’Outil Capture, et la gestion des redémarrages en cas de mises à jour.



Windows 10 toujours des problèmes

  Liste des news    Liste des new du mois  
resoudre echec erreur probleme installation mise a jour windows 10

16

Mai

Windows 10 a été la cible de plusieurs mises à jour cumulatives dans le cadre du Patch Tuesday de mai 2019. Si elles apportent des corrections de sécurité et de bug, elles s’accompagnent également de problèmes connus et non corrigés. KB4494441 est proposée aux appareils sous Windows 10 October 2018 Update (version 1809), tandis que KB4499167 vise Windows 10 April 2018 Update (version 1803) . Dans le premier cas nous avons quatre problèmes connus répertoriés sur la page officielle de la Base de connaissances de Microsoft. Ils sont tous issus d’anciennes mises à jour cumulatives. Le premier bug concerne l’environnement PXE (Preboot Execution Environment) lors du démarrage d’un périphérique à partir des services WDS (Windows Deployment Services) dotés d’une extension de fenêtre variable. Des défaillances touchent certaines options de l’OS comme le changement de nom sur des fichiers ou des dossiers stockés sur un volume (CSV). Le troisième souci est à l’origine d’un échec d’impression (erreur 0x80070007e) à partir de Microsoft Edge et d’autres applications UWP. Après l’installation de cette mise à jour, il est possible que certains modules linguistiques asiatiques ne puissent pas s’installer. Enfin Microsoft a reconnu un autre bug entraînant l’installation de KB4494441 à deux reprises sur des périphériques Windows 10. Dans le cas de KB4499167, deux problèmes sont à l’ordre du jour. Il s’agit des même soucis « PXE » et « CSV » détaillés ci-dessus. Toutes ces défaillances sont censées être résolues au travers d’une prochaine mise à jour cumulative. Microsoft reste vague et ne donne aucun rendez-vous…



Microsoft toujours tourné vers Linux

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10 Linux WSL 2

07

Mai

Microsoft a réalisé plusieurs projets Linux personnalisés au fil des ans. Il existe déjà un système d’exploitation basé sur Linux pour les commutateurs de réseau de centre de données et un système d’exploitation à microcontrôleur basé sur Linux qu’il avait créé pour son service intégré sécurisé Azure Sphere. Et aujourd’hui, nous apprenons l’existence d’un autre projet Linux développé par Microsoft. Lors de la première journée de sa conférence Build Developer, Microsoft a révélé qu’il avait créé un noyau Linux personnalisé, qu’il intégrera dans Windows 10, à partir des versions de test d’Insider livrées cet été. Ce noyau fournira les bases de la fonctionnalité WSL 2.0 de Microsoft. Ce sera la première fois que Linux sera inclus en tant que composant au sein de Windows, ont indiqué des responsables de Microsoft dans un article de blog du 6 mai. Le noyau Microsoft Linux est basé sur la version 4.19 de Linux, qui est identique à celle utilisée dans le système d’exploitation utilisé par Azure. Le noyau sera entièrement open-source, ont déclaré des responsables. Microsoft prévoit d’ouvrir le code et de mettre à disposition de la communauté toutes les modifications apportées à son noyau. WSL2 ne fournira pas de fichiers binaires d'espace utilisateur, comme c'est le cas avec la version actuelle de WSL. Les utilisateurs pourront toujours choisir la distribution Linux qu’ils souhaitent dans le Microsoft Store. WSL 2 apportera des améliorations aux performances d'E/S du système de fichiers, à la compatibilité Linux et permettra d'exécuter les conteneurs Docker de manière native, de sorte qu'une machine virtuelle n'est plus nécessaire pour les conteneurs sous Windows, ont annoncé des responsables. Microsoft a également annoncé aujourd’hui qu’ils fourniraient une nouvelle application Windows Terminal avec des onglets, des fenêtres et des raccourcis détachables, des émoticônes et un support pour les thèmes et les extensions. Un aperçu du nouveau terminal Windows est disponible dès maintenant.



Windows 7 et 8.1 M.àj. indispensable

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 7 et 8 1 01.jpeg

11

Avril

Microsoft a déployé plusieurs correctifs pour Windows 7 et 8.1. Ils prennent la forme de mises à jour proposées dans le cadre du Patch Tuesday d’avril 2019. Tout ce petit monde s’attaque à la sécurité et à quelques corrections de bug. Windows 7 est concerné par KB4493472 (cumul mensuel) et KB4493448 réservée à la sécurité. Vous trouverez tous les détails en fin d’article. Il est important de noter que KB4493472 introduit des mesures d’atténuation supplémentaires pour les vulnérabilités Meltdown et Spectre. Elles ont été dévoilées en début d’année 2018. Microsoft explique : « Cette mise à jour fournit des protections Spectre Variant 2 (CVE-2017-5715) et Meltdown (CVE-2017-5754) pour les ordinateurs VIA. Ces protections sont activées par défaut mais désactivées par défaut pour Windows Server. « En parallèle plusieurs failles de sécurité sont corrigées. Elles touchent différents éléments du système d’exploitation Windows allant de son noyau à ses composants. Les PC sous Windows 8.1 sont concernés par KB4493446 (cumul mensuel) et KB4493467 visant la sécurité. Là encore le géant déploie des atténuations supplémentaires contre les failles Meltdown et Spectre Variant 2. A cela s’ajoute quelques correctifs de bugs issus de précédentes mises à jour mensuelles. Par exemple, un patch s’attaque au problème entrainant l’arrêt des applications MSXML6. Ces mises à jour sont disponibles au travers du service Windows Update. Elles peuvent être téléchargées et installées dès maintenant. A notre connaissance il n’y a pas de rapport négatif évoquant des problèmes d’installation.



Première version de Edge Chromium

  Liste des news    Liste des new du mois  
Edge Chromium

09

Avril

Microsoft vient de rendre accessible en test la nouvelle version de son navigateur Edge fonctionnant avec le moteur de rendu Chromium, la version open source de Google Chrome. Il est pour le moment réservé aux développeurs. Une version bêta devrait suivre, avant de rendre le navigateur disponible pour le grand public plus tard dans l’année. Deux versions du nouvel Edge pour les développeurs sont disponibles concomitamment sur le site Microsoft Edge Insider. Une version Canary mise à jour quotidiennement et une autre Developer mise à jour chaque semaine. Elles peuvent être installées en même temps et cohabiter avec l’ancien Edge. Il n’y a pas de version macOS. Le navigateur Edge a été lancé en 2015 par Microsoft, en même temps que Windows 10. Un cuisant échec pour l’éditeur de logiciel qui a vu ses parts de marché s’effondrer. Il avait annoncé à la fin de l’année dernière vouloir renoncer à utiliser son propre moteur de rendu au profit de Chromium.



Les Surface Book 2 passe au nouveaux i5

  Liste des news    Liste des new du mois  
surfacebook2 passe au i5 intel 8eme generation

02

Avril

Après Apple avec ses iMac et iMac Pro, au tour de Microsoft de procéder à quelques mises à jour produits, en l’occurrence pour son Surface Book 2 de 13,5 pouces. Pas de grand chamboulement, puisque l’entreprise passe simplement son processeur Intel Core 5 à la 8e génération. Un privilège auparavant réservé à la version avec un i7. Ce processeur Intel Core i5-8350U remplace donc l’ancien i5-7300U. Des ordinateurs équipés de ce dernier sont d’ailleurs toujours en vente, avec un rabais de 229,01 €. Cela les ramène à 1189,99 €. Par rapport à son prédécesseur, le Kaby Lake Refresh dispose notamment de quatre cœurs au lieu de deux. Pour un Surface Book 2 avec ce processeur, 8 Go de mémoire et 256 Go de stockage, il faut débourser 1769 €.



Microsoft interdit les poissons d'Avril

  Liste des news    Liste des new du mois  
index

01

Avril

Le poisson d'avril est un classique d'internet. Chaque 1er avril, les entreprises tech rivalisent de créativité pour nous faire avaler les histoires les plus improbables et les fonctionnalités les plus absurdes. Mais cette tradition commence à lasser le public et Microsoft a bien reçu le message. Dans un mémo interne envoyé à l'ensemble des salariés, le Directeur marketing du groupe Chris Capossela demande de ne pas imaginer ou proposer de canular dans n'importe quel produit ou service proposé par Microsoft. Il explique dans sa note de service que Microsoft a « plus à perdre qu'à gagner en essayant d'être drôle en cette journée », précisant au passage que « les données nous indiquent que ces farces ont un impact positif limité et qu'elles peuvent en fait entraîner des cycles de commentaires indésirables ». En effet, les poissons d'avril de l'industrie tech ont pu irriter nombre d'utilisateurs par le passé. En 2013, Microsoft s'était essayé au jeu du canular, en faisant croire à ses clients que l'application Instagram était enfin disponible sur le Windows Store. Ces derniers avaient très mal réagi en apprenant que ce n'était qu'une plaisanterie. Dans le même genre, Google avait dû s'excuser après avoir ajouté en 2016 la possibilité d'envoyer des mails qui s'archivaient automatiquement une fois envoyés, rendant les conversations inutilisables pendant une journée. Ce bouton, aux couleurs des Minions, n'indiquait sa véritable fonction qu'une fois que l'utilisateur avait cliqué dessus. Cela a causé une véritable panique chez les utilisateurs et la grogne grandissant sur les réseaux sociaux avait forcé Google a présenté ses excuses pour cette blague d'un goût douteux.



M.àj. Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
Bureau Windows 10

13

Mars

Il y a quelques jours, Microsoft annonçait divers soucis avec la mise à jour KB4482887 de Windows 10, et notamment des soucis de performances en ce qui concerne le jeu vidéo. En quelques jours, le géant américain a toutefois tenu à corriger le tir, avec une toute nouvelle update disponible dès aujourd'hui. Ce nouveau fix KB4489899 promet ainsi de résoudre non seulement le souci de performances graphiques sur certains jeux, mais aussi les dysfonctionnements de la souris. La mise à jour apporte également quelques améliorations au niveau de HoloLens, et corrige aussi une certaine "Error 1309" rencontrée avec certains fichiers MSI et MSP. A noter que les soucis liés à Explorer 11 n'ont pas (encore) été corrigés. La mise à jour est disponible dès à présent, et devrait donc s'installer automatiquement depuis Windows Update.



800 Millions de Windows 10

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows 10

11

Mars

Le déploiement du nouveau système d’exploitation de Microsoft a atteint un nouveau cap. L’éditeur a annoncé que Windows 10 est désormais installé sur plus de 800 millions d’appareils, soit 100 millions de plus qu’en septembre 2018. Dans un tweet, le directeur responsable de la vie moderne et des matériels, Yusuf Mehdi, estime même que l’éditeur a atteint « la plus haute satisfaction client dans l’histoire de Windows ». Mazette. Sur le plan de la satisfaction client, il est évidemment difficile de juger. Mais au niveau du déploiement, c’est clair : Microsoft n’a pas atteint les objectifs qu’il s’était fixés au lancement de Windows 10 en juillet 2015. A l'époque, la firme de Redmond pensait qu’elle allait atteindre le milliard d’appareils sous Windows 10 en l’espace de deux ou trois ans. Presque quatre ans plus tard, le compte n’y est toujours pas. Il faudra probablement attendre 2020, après la fin du support de Windows 7, pour enfin atteindre ce but. Mais indépendamment de cet objectif, force est de constater que le déploiement de Windows 10 est quand même plutôt bon. Selon VentureBeat, ce système s’est diffusé plus vite que Windows 7 et Windows 8, surtout dans les 12 premiers mois. Il faut dire que Microsoft avait forcé un peu la main, avec une procédure de mise à niveau automatique fort critiquable. Il y a quelques mois, Windows 10 a enfin dépassé Windows 7 en parts de marché, selon NetMarketShare. Il était temps. Mais ce boulet du passé ne va disparaître rapidement. Depuis janvier 2019, la part de marché de Windows 7 est de nouveau en croissance, alors que celle de Windows 10 a baissé un petit peu.



Spectre V2 Microsoft optimise ... ou pas !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Spectre 2 Microsoft MAJ

05

Mars

La dernière mise à jour cumulative de Windows 10 version 1809 (KB4482887) intègre une nouvelle méthode pour « mitiger » (atténuation) la faille Spectre Variant 2. Nommée Retpoline, cette technique permet d’améliorer de 25 % le temps de chargement des applications Office, et de doubler les performances réseau et stockage avec les processeurs Broadwell, selon Microsoft. Retpoline n’est utilisé qu’avec ces processeurs et les modèles plus anciens, les CPU plus récents pouvant bénéficier d’un système de prédiction de branchement amélioré (Enhanced IBRS), immunisé contre cette variante de Spectre. La technique est donc implémenté par le dernier patch, mais elle sera progressivement activée (à distance) par Microsoft. Le changement étant complexe, le géant semble prudent pour éviter d’éventuels scandales de gros bugs et plantages. Notez que Retpoline ne sera aussi disponible que pour les Windows 10 version 1809. Une méthode de Microsoft permet de savoir si cette méthode est activée sur votre système.



Windows 10 sur Nintendo Switch

  Liste des news    Liste des new du mois  
Windows10 Nintendo Switch plantage

05

Mars

Le système d’exploitation de Microsoft peut-être déployé sur la console de Nintendo. Pour le moment des ajustements et des correctifs sont encore nécessaire. Le démarrage se solde par un plantage de la machine avec un bel écran bleu de la mort. Il y a de grandes chances que ce et ces problèmes trouvent rapidement des solutions. Windows 10 pour ARM devrait rapidement devenir opérationnel sur cette console. Sa mécanique exploite un jeu de puces ARM, ce qui signifie que Windows 10 pour ARM devrait techniquement fonctionner avec un micro logiciel UEFI personnalisé et les bons pilotes. En dehors de l’aspect du défi intellectuel, il sera intéressant de savoir si l’arrivée de cet OS aura un bénéfice réel pour la console. Il est déjà peu probable qu’un tel apport augmente les capacités gaming de la Nintendo Switch. Le micrologiciel UEFI utilisé pour exécuter Windows 10 pour ARM sur la Nintendo Switch est disponible sur GitHub si vous souhaitez soutenir ce projet.



Lite OS le prochain système Microsoft

  Liste des news    Liste des new du mois  
Lite OS

27

Fevrier

La firme de Redmond serait sur le point de dévoiler Lite OS, sa réponse au système d’exploitation des Chrome OS des Chromebooks. Ce nouveau système d’exploitation, pensé comme un nouveau Windows, pourrait faire son apparition au mois de mai, lors de la Build Conference de Microsoft, et les premiers tests du système pourraient débuter dans le courant de l’été. Si pour l’heure aucune image officielle du système n’a fuité, Brad Sams a réalisé une maquette de ce à quoi pourrait ressembler l’interface de Lite OS. L’expérience utilisateur serait assez proche de celle de Windows 10, bien que l’interface soit allégée. On y retrouve un système fenêtré disposant d’un explorateur de fichiers et un lanceur d’applications sur lequel sont épinglés les programmes, comme cela existe déjà sur Windows 10. Pour l’heure, l’OS ne serait capable de lancer que des applications du Microsoft Store, ou des Progressive Web Apps (PWA). Microsoft serait toutefois en train d’explorer la possibilité d’exécuter des applications Win32. Autre possibilité évoquée, l’exécution d’applications dans des conteneurs ou en streaming. La firme de Redmond entend proposer un système simple et rapide, aussi bien pour l’utilisateur que pour ses propres développeurs, notamment pour éviter les problèmes de maintenance et de mise à jour. Si rien n’est pour l’heure certain, l’OS de Microsoft pourrait supporter aussi bien les plateformes ARM que x86.



Windows 10 M.àJ. globale

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 blue screen 620

20

Fevrier

Du côté de Windows 10 Microsoft vient de publier un ensemble de mise à jour cumulatives . Elles apportent plusieurs correctifs censés résoudre tous les problèmes connus du Patch Tuesday de février 2019.Les utilisateurs de Windows 10 ont appris parfois à leurs dépens que l’installation de mises à jour cumulatives lors de leur publication n’était pas forcément la meilleure idée. Pourquoi ? Parfois elles apportent plus de problème qu’elles n’en résolvent. Heureusement, cela n’a pas été le cas pour le dernier Patch Tuesday. Microsoft a cependant reconnu trois problèmes différents non corrigés. Ils sont désormais tous corrigés. Microsoft corrige un bug empêchant Internet Explorer de charger des images comportant une barre oblique inverse (\) dans leur chemin d’accès. En parallèle le souci d’analyse de date dans la langue Japonais est résolue. Enfin nous avons un patch contre le plantage aléatoire des applications utilisant une base de données Microsoft Jet avec le format de fichier Microsoft Access 95.



Patch SHA-2 pour Windows 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 7 pro

20

Fevrier

Microsoft va apporter des changements dans la distribution de ses mises à jour de sécurité Windows 7. Sans une mise à niveau de l’OS, sa maintenance ne sera plus possible. Explication. Annoncé à la fin de 2018, le passage du SHA-1 à SHA-2 va avoir lieu dans quelques semaines. Microsoft annonce que la transition va se dérouler en mars. Il est prévu un correctif pour Windows 7. Sa publication aura lieu le 12 mars. Le plus important est que ce correctif est indispensable pour continuer à bénéficier d’une maintenance. En clair les PC Windows 7 qui n’installeront pas ce correctif SHA-2 ne recevront plus de mises à jour de sécurité après le mois de juillet 2019. En sachant que la fin de vie de Windows 7 est prévue en janvier 2020, sans ce correctif l’échéance est rapprochée de 6 mois. Windows 7 est actuellement la deuxième version de Windows la plus utilisée au monde. L’OS vit actuellement ses derniers mois d’existence. Son support étendu prendre fin le 14 janvier 2020.



M.àJ. Windows 10 cumulative

  Liste des news    Liste des new du mois  
Win10 Supp MAJ 09

23

Janvier

Microsoft vient de déployer une nouvelle mise à jour cumulative pour Windows 10 v1809. Nommée KB4476976, elle n’est pas inconnue puisqu’elle est disponible depuis plusieurs jours au travers du programme Windows Insider. KB4476976 est désormais proposée à tous les PC sous Windows 10 v1809. Selon sa note de version, elle apporte plusieurs corrections de bugs et améliorations. Son installation permet au système d’exploitation d’évoluer vers la version 17763.292. Elle propose des correctifs afin de résoudre des problèmes engendrés par de précédentes mises à jour cumulatives. Elle corrige par exemple un bug empêchant certaines applications de pouvoir s’authentifier (hotspots). En parallèle un souci avec une stratégie empêchant les utilisateurs de désinstaller des applications à partir du menu Démarrer est corrigé. Microsoft explique qu’un problème a permis aux utilisateurs de supprimer des applications de cette manière même si la stratégie était présente et active. Nous avons également droit à des améliorations autour des solutions R600 et R700 d’AMD et de l’explorateur de fichiers. cependant cette mise à jour s’accompagne de deux problèmes connus et non corrigés. KB4476976 est disponible dès maintenant au travers du service Windows Update.



La Mort de Windows 10 Mobile

  Liste des news    Liste des new du mois  
windows 10 mobile fin du support

21

Janvier

Le groupe annonce que les dernières mises à jour Windows 10 Mobile seront proposées en décembre. Les appareils et les applications continueront de fonctionner après cette date. Par contre des problèmes de sécurité sont inévitables car il n’y aura plus de correctifs pour colmater les brèches. De plus, à compter de mars 2020, Microsoft n’autorisera plus la création de sauvegarde. Windows 10 Mobile, c’est la fin. « Après la fin de l’assistance, la création automatique ou manuelle de nouvelles sauvegardes de périphérique sera possible durant 3 mois, jusqu’au 10 mars 2020. Certains services, notamment le téléchargement de photos et la restauration d’un périphérique à partir d’une sauvegarde de périphérique existante pourront continuer à fonctionner jusqu’à 12 mois après la fin de l’assistance.» Microsoft va encore plus loin en conseillant d’abandonner ses périphériques. Leurs utilisateurs doivent passer chez la concurrence incarnée par Android et iOS ( l’iPhone). « Avec la fin du support de Windows 10 Mobile, nous recommandons aux clients de passer à un appareil Android ou iOS. La mission de Microsoft, qui consiste à donner à chaque personne et à chaque organisation les moyens de réaliser davantage, nous oblige à prendre en charge nos applications mobiles sur ces plates-formes. » Enfin les personnes ayant récemment acheté des appareils Windows 10 Mobile doivent contacter leurs détaillants pour obtenir des informations sur les retours et les remboursements. Si Microsoft ne vend plus de téléphones Windows certains modèles, tels que le HP Elite X3 sont toujours disponibles chez certains détaillants.



Microsoft travaille sur un smatphone pliable

  Liste des news    Liste des new du mois  
photo Microsoft Surface Andromeda fake prototype

17

Janvier

L’année 2019 sera probablement l’année des gadgets pliables. Mais si Royole, Huawei et Samsung sont les fabricants dont on parle le plus en la matière, Microsoft fournit ses armes et compte aussi marquer de son empreinte ce marché très porteur. L’automne dernier, nous avions entendu parler d’un smartphone pliable siglé Microsoft appelé Andromeda. À en croire les sources de The Verge, ce projet suit discrètement son cours. La firme de Redmond serait effectivement en train de concevoir des smartphones pliables à deux écrans et compterait, logiquement, les intégrer à la gamme Surface. Le problème pour Microsoft est qu’il faudrait adapter Windows pour ces appareils, à moins que la compagnie ne fasse le choix d’adopter Android, ce qui semble peu probable, puisqu’une équipe a été assignée à temps plein sur ce portage. En plus de fabriquer son propre matériel, Microsoft doit aussi peaufiner Windows Core OS, une version plus modulaire, sûre et optimisée de Windows 10 pouvant être utilisée dans toutes sortes d’appareils, quelle que soit leur forme. WCOS n’est pour l’instant utilisé que dans le Surface Hub 2, un tableau d’affichage à destination des professionnels, mais il faudra faire vite, car la concurrence sur le marché des appareils pliables s’annonce terrible. Que l’on parle de Google, d’Apple, de Samsung, de Huawei, ou même de Lenovo, tous les géants de la Silicon Valley semblent vouloir une part de ce marché porteur.



Windows 10 enfin premier !

  Liste des news    Liste des new du mois  
w 7 8 10

02

Janvier

Ça fait longtemps que Microsoft en rêve, trois ans après sa sortie. Windows 10 dépasse enfin Windows 7. Et ce, malgré le déploiement pour le moins laborieux de la mise à jour Windows 10 October. Si des sociétés d’analyse telles que StatCounter avaient déjà affirmé que Windows 10 devançait désormais Windows 7, NetMarketShare montrait toujours le contraire. En décembre, le site a finalement placé Windows 10 en pole position. Selon ses chiffres, Windows 10 a gagné 1,08 point au cours de ce mois. Cela représente 39,21% de la totalité des systèmes desktop/laptop. Dans le même temps, Windows 7 a perdu 1,99 point, tombant ainsi à 36,89%. Enfin, Windows 8.1 s’émiette de 0,14 point et affiche désormais une part de 4,46%, permettant à Windows XP de le devancer avec 4,54%. Windows représente 86,19% des parts du marché des systèmes d’exploitation fixes, MacOS 10,65% et Linux 2,78%. Il y a un peu plus de 700 millions d’utilisateurs de Windows 10 dans le monde.


Tous office mobile dans une seule App

Microsoft s’apprête à lancer une nouvelle application mobile réunissant tous les logiciels de sa suite Office, dont Word, Excel, PowerPoint ou encore Office Lens. Si l’application a été mis en ligne puis retirée à peine quelques heures plus tard, il est toujours possible de l’installer via un APK, en attendant une sortie qui semble imminente. Microsoft investit plus lourdement sur mobile et compte bien, comme sur ordinateur, y imposer sa suite Office (en plus de réinvestir ce marché avec son intrigante gamme pliable). Concrètement, la nouvelle application Office permettra d’effectuer toutes les tâches qu’on peut avoir à faire avec la suite de Microsoft, comme éditer ses documents Word ou Excel, prendre des notes ou encore scanner des documents, sans avoir à quitter l’application pour en lancer une autre, le tout synchronisé via OneDrive, la solution de stockage dans le cloud de Microsoft. Cela semble être une bonne manière d’adapter la suite Office au mobile, lequel se révèle bien moins efficace en multitâche qu’un ordinateur pour lequel des applications séparées sont plus pertinentes. Pour l’heure, nous ne savons pas si cette nouvelle application a vocation à remplacer les actuelles applications Word, Excel et PowerPoint sur mobile, même si cela ferait sens. Office n’est pas encore disponible sur le Play Store, malgré sa brève apparition sous la forme d’un bêta anticipé ce week-end, et il faudra nécessairement passer par l’APK disponible ici pour l’installer sur Android. Sur iOS, l’app est également disponible via TestFlight, le programme de test de bêta d’applications mis en place par Apple.


05-11-2019


Edge il n'a rien d'Explorer !

La nouvelle identité visuelle du navigateur basé sur le moteur Chromium utilise le Fluent Design sur lequel reposent déjà les icônes des applications Office. Microsoft Edge a désormais un nouveau logo. Il figure une vague en forme de “e qui surfe sur le Web dans un dégradé de vert et bleu. Une différence esthétique plus marquée par rapport à Internet Explorer auquel Edge succédera à terme. Le logo repose sur le langage Fluent Design qui définit les canons visuels pour les applications Windows 10 et que l’on retrouve notamment dans les icônes des applications Office. Pour révéler le nouveau logo de son navigateur Web conçu sur Chromium, Microsoft a organisé un jeu de piste numérique à base de puzzles et d’images cachées afin de découvrir des mots clés qui devaient être entrés dans une fonction Javascript sur le site Web Edge Insider de Microsoft. Les plus persévérants avaient ensuite accès à un jeu de surf au terme duquel le logo leur était révélé. Microsoft Edge est disponible en version bêta depuis août dernier. L’éditeur n’a pas encore annoncé de date pour l’introduction de la version stable. Mais l’arrivée de ce nouveau logo et la tenue de la conférence Ignite cette semaine à Orlando en Floride laissent supposer que les choses devraient se préciser sous peu.
04-11-2019


Windows 10X sur des PC portables

Depuis la présentation de la Surface Neo, une tablette à double écran, on sait que Microsoft va lancer Windows 10X, un système d’exploitation adapté à ce type d’appareils. Ce week-end, volontairement ou pas, la firme a laissé fuiter des premiers documents de travail sur cet OS, et grâce aux documents compilés par le site allemand Dr Windows, on en sait beaucoup plus sur les fonctions et le design. Comme il s’agit d’un Windows hybride, on ne sera pas étonné de découvrir un « launcher » comme sur iOS et Android à la place du menu Démarrer. La fonction Recherche prend aussi plus d’importance, comme c’est le cas pour un mobile, et les développeurs travaillent sur un Explorateur de fichiers intuitif, l’un des points faibles des OS pour mobile. On constate aussi que les icônes de la barre des tâches sont centrées, et non plus ancrées sur la gauche, près du menu Démarrer. Surtout, on découvre que Windows 10X ne sera finalement pas uniquement réservé à des tablettes à deux écrans, et il devrait être possible de l’installer sur des PC portables. S’agira-t-il des Surface ou de n’importe quel ordinateur portable sous Windows ? Réponse en 2020, au moment de l’arrivée de Neo, mais on peut imaginer que les portables dotées d’un écran tactile seront les premiers concernés.
28-10-2019


Microsoft EDGE stable disponible !

C’est ce que laisse supposer l’apparition sur le Web de liens de téléchargement vers la version stable. Il est actif est permet de récupérer le navigateur. Il complète d’autres liens déjà existants pour les versions Preview des canaux Canary, Dev et Beta. Officiellement ce navigateur n’est disponible qu’au travers de ces différents programmes. Les versions « Canary » sont mises à jour quotidiennement, les versions Dev chaque semaine et les versions Bêtas toutes les six semaines. La requête «Microsoft Edge stable» avec le moteur Google renvoie vers un lien de téléchargement officiel de la version stable de Microsoft Edge. Il point vers les serveurs de Microsoft. Cette version ne figure pas encore sur la page Microsoft Edge Insider. Il permet de télécharger la version stable de Microsoft Edge. Il s’agit de l’édition 78.0.276.19. Nous avons testé le navigateur est tout semble fonctionner correctement même la recherche de mises à jour. Microsoft Edge ( Chromium) va devenir le nouveau navigateur par défaut de Windows 10 lors de la publication de 20H1. Cette première mise à niveau 2020 sera normalement déployée au printemps prochain.
23-10-2019


Windows 7 est devenu la cible des Malwares

D’ici quelques mois Windows 7 sera officiellement abandonné par Microsoft. La date est fixée au 14 janvier 2020. Il s’agira de son dernier Patch Tuesday. Ensuite, tous les PC sous ce système d’exploitation ne seront pas concernés par la grande maintenance mensuelle de Microsoft. En clair, il n’y aura plus de correctif de sécurité ni de résolution de bug. Un rapport publié par la société de sécurité Webroot révèle que le nombre d’infections visant Windows 7 a augmenté de 71% par rapport à 2018. Dans le détail, Monsieur tout le monde est une cible favorite. Sur l’ensemble des ordinateurs infectés, 64% sont des ordinateurs personnels et 36% des périphériques d’entreprise. A ce sujet il est mis en avant. Les applications vouées à compromettre la sécurité des appareils Windows 7 sont difficiles à trouver. Par exemple, 41% des programmes malveillants dissimulent leurs fichiers dans le dossier temporaire tandis que 24% dans « appdata » et 11% dans le dossier du cache système. Windows 7 est actuellement un système d’exploitation massivement utilisé. Les derniers statistiques montrent que sa part de marché se situe aux alentours des 30%.
15-10-2019


M.àj. Windows 10 et Edge est dans la soupe !

Au début du mois, Microsoft publiait la mise à jour KB4524147 pour les utilisateurs sous Windows 10 1903. Mais rapidement, cette mise à jour s’est avéré problématique : sur quelques millions de machines, le menu Démarrer a tout simplement cessé de fonctionner, et un appui sur le bouton retournait une erreur critique. D’autres utilisateurs ont détaillé des problèmes avec leur imprimante. Une désinstallation de la mise à jour en question suffisait pour régler ces problèmes. La mise à jour cumulative KB4517389, publiée comme d’habitude le deuxième mardi du mois, devait (entre autres) corriger ces bugs. Mais les forums (ceux de Microsoft en particulier) regorgent désormais de sujets où des utilisateurs se plaignent qu’ils n’ont toujours pas retrouvé un menu Démarrer fonctionnel, même après l’application de cette mise à jour. Pire encore, maintenant ce sont le navigateur Edge et potentiellement d’autres programmes (de chez VMware par exemple) qui refusent de fonctionner ! Une fois encore, la désinstallation de cette mise à jour corrigerait ces différents problème. Cette succession de soucis autour des mises à jour cumulatives de Microsoft pour Windows 10 ternit tout de même pas mal la bonne image qu’essaie de donner l’éditeur à son système d’exploitation. Les deux mises à jour problématique publiées au mois d’octobre ne sont en effet que les dernières en date à apporter plus d’anomalies qu’elles ne corrigent de bugs. On se souvient en effet tout particulièrement de la mise à jour du 30 aout dernier qui avait introduit une surconsommation de ressources CPU avec Cortana. Ou encore de celle du mois de septembre qui avait rendu Windows Defender inefficace et qui avait alors contraint Microsoft à sortir une seconde mise à jour pour corriger le problème.
15-10-2019


Windows 10 une M.àj. pour Novembre

Le membre de l'équipe du programme Windows Insider. Explique que la « mise à jour de novembre 2019 » (son nom officiel, cité tel quel pour la première fois) arrivera donc le mois prochain sous le numéro de version 1909. Il fait également savoir que la build déployée auprès des utilisateurs non Insiders sera probablement la « 18363.418 ». Microsoft n'a par contre pas communiqué de date de sortie exacte. D'après les informations de Neowin, l'update peut déjà être installée par les employés du groupe américain qui sont volontaires. Une phase de déploiement sur les ordinateurs de tous les salariés est prévu à partir du 17 octobre 2019 et jusqu'à mi-novembre. Il est donc probable que la version stable de la mise à jour ne soit pas disponible pour le grand public avant la fin de cette phase. Ces dernières années, la firme de Redmond a vraiment eu du mal à proposer aux utilisateurs une expérience agréable avec ses mises à jour majeures. De nombreux problèmes sont survenus (suppression de fichiers, plantages intempestifs à cause d'une incompatibilité avec certains SSD, bugs en pagaille...) et la société a même été contrainte à plusieurs reprises de suspendre un déploiement pour ne pas endommager plus de PC. Des soucis apparaissent même avec des updates moins importantes : récemment, la mise à jour cumulative (KB4512941) v1903 a provoqué une surcharge du CPU sur certains PC. On espère que cette fois, Microsoft a pris les mesures nécessaires pour que ce genre de situation ne se reproduise pas.
11-10-2019


Surface DUO la surprise de Microsoft

Surface Duo est la véritable surprise. Ce smartphone très similaire à Surface Neo, est également équipé de deux écrans s’ouvrant jusqu’à 360°, mais cette fois-ci d’une taille de 5.6 pouces. Tournant sous Android (avec Google Play, Gmail, etc.) et intégrant les logiciels de Microsoft (Office, Skype, etc.), ce smartphone tourne avec un processeur Snapdragon 855 et peut interagir avec sa grande sœur Surface Neo. Le design est épuré, le tout semble assez fin et ergonomique. Microsoft a indiqué avoir travaillé en collaboration avec le moteur de recherche pour le développement de ce produit singulier. Là encore il faudra attendre la fin de l'année 2020 pour pouvoir mettre la main sur ce produit inédit, qui vient se placer dans le sillon tracé par le Samsung Galaxy Fold et le futur Huawei Mate X.
03-10-2019


Windows 10X le Chrome OS de Microsoft

Microsoft a programmé un grand évènement consacré à Surface. Il ne va pas concerner uniquement le matériel. La partie logicielle sera aussi à l’honneur dont un nouveau système d’exploitation. Sous le nom de code Centaurus, un nouvel appareil Surface est attendu. Il va normalement nécessiter une version spéciale de Windows 10. Le but est de proposer un environnement de travail capable de s’adapter à son facteur de forme. Cet OS est censé répondre aux besoins d’une mystérieuse tablette Surface dotée d’un double affichage. Jusqu’à présent, cette nouvelle version de Windows 10 a été évoquée sous le nom de Windows Lite. Selon Evan Blass, il s’agirait en fait de Windows 10X. Ce nom suggère clairement qu’il est question d’une variante de Windows 10. Microsoft capitalise sur la puissance de la marque « Windows 10 » pour mettre en évidence les capacités de ses futurs périphériques à double écran. Il est dit que ce nouveau système d’exploitation est conçu pour répondre aux besoins particuliers des périphériques à double écran mais également aux appareils « pliables ». Fruit de la plateforme Windows Core OS, il se dessinerait comme une évolution « simplifiée » de Windows 10 aidées de quelques idées de Chrome OS tout en assurant l’exécution d’applications dans des conteneurs. Du coup, il n’est pas impossible que la technologie Cloud soit utilisée pour les applications X86. L’idée serait d’utiliser le matériel disponible uniquement pour le rendu. Les calculs seraient de leur côté assurés par des serveurs en lignes. Il s’agit ici que de rumeurs car Windows 10X est encore mystérieux. Microsoft devrait proposer une démonstration le 3 octobre (demain quoi !).
02-10-2019


Fuite de la Gamme Surface

A quelques heures de la conférence Microsoft pour dévoilé ses nouveaux produits, la majeur partie des nouveautés fuite sur twitter. Pour l'heure, le spécialiste des indiscrétions de la tech n'a que des rendus 3D à nous offrir. Mais à en juger par la qualité de ceux-ci, ils ont tout l'air d'être officiels. À chaque gamme de Surface sa génération de processeurs Intel. C'est donc le plus logiquement du monde que les Surface 7 profiteront des CPU de 10e génération du fondeur Intel. Mais les Surface Laptop 3, qui feront également l'objet d'un panel lors de la conférence, profiteront, eux, de processeurs signés AMD. Ils s'afficheront en outre dans un habit entièrement métallique, et s'offriront aussi dans une déclinaison 15 pouces. Cette année, Microsoft devrait remplacer le port Mini DisplayPort de ses appareils par un port USB-C jugé plus versatile. Si, malheureusement, Evan Blass n'a pu partager aucune information concernant le mystérieux projet « Centaurus », il est en mesure d'affirmer que Microsoft dévoilera une Surface basée sur ARM. Selon lui, cette Surface on ARM afficherait des bordures très fines, et pourrait s'attaquer à l'iPad Pro 2018 d'Apple. Aussi fine que légère, cette Surface on ARM devra toutefois faire ses preuves au rang des performances pour s'assurer un avenir radieux. Du reste, elle devrait logiquement se montrer bien plus autonome que le reste de la gamme 2-en-1 de Microsoft, les processeurs ARM ayant la particularité de consommer très peu d'énergie.






01-10-2019


Une Version plus Lite de Windows 10

Depuis sa sortie en 2015, Windows 10 a évolué. Microsoft a apporté des changements, des améliorations et de nouvelles fonctionnalités. Sur la question de son design les avancées sont plus timides si bien que les concepts design ne manquent pas afin de donner des idées au géant. Leurs publications sur les réseaux sociaux et les forums visent à recueillir un maximum de commentaires dans l’espoir d’attirer l’attention de Redmond. Ils montrent que Windows mérite peut-être un peu plus d’attention sur cette question. Par exemple Majid Rangraz a publié sur Twitter deux rendus de sa vision de l’interface de Windows Lite. Cette nouvelle version de Windows 10 est censée renforcer l’effort anti-Chrome de Microsoft. Elle doit proposer une approche simplifiée avec un menu Démarrer sans vignette dynamique et une expérience globale simple pour aller à l’essentiel. Le concept envisage un nouveau menu Démarrer à côté d’une version retravaillée de l’explorateur de fichiers. L’apparence offre un rendu sobre et efficace avec l’usage d’angles adoucis de couleurs « pastels ». Le plus marquant est le menu démarrer avec un style très éloigné de l’aspect encombré des vignettes dynamiques. Ces dernières ne font pas l’unanimité même chez Microsoft. Pour l’explorateur de fichiers la transformation s’appuie sur le même changement mais rappelle le travail de la concurrence en particulier du coté de macOS. Du coup il est presque certain que Microsoft n’a pas l’intention d’aller dans cette direction. Windows Lite est encore bien mystérieux. Nous n’avons pas d’information officielle à son sujet. Microsoft est resté muet. Si ce projet avance conformément au plan avancé par les rumeurs, nous devrions en entendre parler dans les prochains mois.


19-09-2019


Windows 10 encore et encore des Bugs

Mauvaise nouvelle si vous possédez un appareil sous Windows 10. La dernière mise à jour du système d'exploitation provoque des problèmes chez certains utilisateurs. strong>Microsoft a tenu à répondre à ce souci, parmi les autres qui ponctuent la mise à jour, avec des solutions simples que l'utilisateur devra lui-même appliquer. Les cartes réseau ne sont plus reconnues par Windows 10. C'est la mise à jour KB4515384 déployée ce 10 septembre qui pose actuellement problème. Les utilisateurs de Windows 10 disposant de la build 1903 de mai 2019 sont concernés. On évoque notamment un problème au niveau de la carte réseau qui n'est plus reconnue. Microsoft recommande donc aux malchanceux de désactiver et réactiver cette dernière au niveau du gestionnaire des périphériques pour retrouver une connexion sans-fil. Mais ce n'est pas le seul problème connu pour cette mise à jour KB4515384, puisque le son ferait également des siennes (déjà vu il y a quelques jours). De son côté, Microsoft recommande (encore) de désactiver/réactiver les options multi canal dans les paramètres Windows 10, ou directement en jeu. Encore une fois, c'est à l'utilisateur de faire les démarches, la firme n'ayant pas déployé de correctif, même si cette dernière en promet une pour la fin du mois (uniquement pour le son). À noter que le menu Démarrer peut également crasher, mais qu'à l'heure actuelle, Microsoft n'a pas encore offert de solution.
17-09-2019


Màj Windows encore des bugs !

Avec la mise à jour KB4515384, les bruitages et musiques de titres vidéoludiques sont complètement dépourvus de basses fréquences. Pire, il semble que la spatialisation acoustique ait aussi pris un coup dans l'aile : les sons frontaux sont présents mais les latéraux et arrières, s'avèrent distordus voire absents. Quelques joueurs ont signalé ce phénomène sur Reddit et d'autres, après avoir effectué quelques essais sur des jeux comme PUBG ou Apex Legend, ont fait le même constat. Une désinstallation de la mise à jour a réglé le souci pour ceux qui ont opté pour cette voie. D'autres ont essayé d'ajuster ou changer les réglages audio de Windows pour améliorer le rendu. Pour quelques utilisateurs le fait de repasser le traitement du son en 16 bits, 44100 Hz (Qualité CD) dans les propriétés de Windows a remis les choses en ordre. Nous n'avions pas remarqué, de notre côté, que c'était l'option 24 bits 48000 Hz (Qualité Studio) qui était maintenant activée par défaut alors que le mode 16 bits est historiquement celui réglé par défaut. Etrange. Des utilisateurs plus aventureux ont réglé le souci en cochant ou en décochant quelques cases du menu de propriétés des équipements audio et des sons dans Windows. On espère maintenant que ce bug sera ajouté sur le site de support officiel de Microsoft et qu'un correctif arrivera rapidement pour corriger le tir. Une fois encore.
13-09-2019


Microsoft travaille bien sur Microsoft Teams

Microsoft vient de confirmer qu’il travaille sur une version Linux de son service Microsoft Teams. Il s’agit d’une plate-forme collaborative universelle. Microsoft Teams est disponible sur plusieurs plates-formes de bureau et mobiles dont Windows, macOS, iOS et Android. Il s’agit d’une plate-forme permettant à des équipes de partager un espace de travail. Il est alors possible de créer, de partager et de collaborer en équipe à partir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un téléphone portable. Le géant du logiciel s’est rapproché de Linux depuis quelques années en particulier depuis le lancement de Windows 10. Ce système d’exploitation prend en charge cet environnement au travers du projet WSL (Windows Subsystem for Linux). Dans cette logique, Microsoft vient de confirmer qu’une version Linux de Microsoft Teams est en préparation. L’information fait suite à une rumeur annonçant que cette plate-forme allait proposer aux utilisateurs de Linux de rejoindre des confrères Windows, Mac, iOS et Android. Sur Twitter nous apprenons que tout ceci est exacte. Cette édition sera bientôt disponible en téléchargement. Par contre attention il n’est pas programmé de l’Open Source, le code restera propriétaire. Microsoft a prévu de simplifier la vie des utilisateurs de certaines distributions Linux populaires comme Ubuntu et Debian. Microsoft Teams sera disponible au travers d’une installation PPA. Pour revenir à Microsoft Teams pour Linux, il s’agit peut-être d’une réponse à une forte demande. L’idée a été proposée sur le forum de Microsoft Teams UserVoice. Elle a rencontré un franc succès avec plus de 9000 votes. Vous pouvez tester gratuitement ce service en visitant le site Web Officiel. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires sur la plate-forme et ses possibilités comme le chat, les appels vidéo, le partage de fichiers, etc.
11-09-2019


Windows 10 présent sur 1 ordinateur sur 2

Windows 10 a franchi une étape importante au mois d’aout 2019. Pour la première fois de son histoire, le système d’exploitation dépasse les 50% de part de marché au niveau mondial. Ce chiffre est issu des dernières statistiques publiées par NetMarketShare. Elles révèlent que Windows 10 dépasse désormais la barre fatidique de 50% pour la première fois depuis son lancement. Il a eu lieu en juillet 2015. Windows 10 est le système d’exploitation de bureau numéro 1. Il est présent sur plus de la moitié des ordinateurs. Dans le détail sa présence progresse de 48,86% à 50,99% en l’espace d’un mois. Durant la même période Windows 7 est passé de 31,83% à 30,34%. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour Microsoft car Windows 7 se rapproche inexorablement de sa fin de vie. Le rendez-vous est fixé en janvier 2020. Plus précisément le dernier Patch Tuesday le concernant est programmé pour le 14 janvier prochain. Passé cette date, cet OS sera abandonné. Windows 8.1 disparait progressivement avec une part de marché ayant diminué de 5,29% en juillet à 4,20% en août. Enfin Windows XP est encore là mais il ne fera bientôt plus parti du paysage informatique. Il décroche une part de marché de 1,57%. Ceci s’explique probablement par le besoin de certaines entreprises de retarder une mise à niveau en raisons de soucis de compatibilité et des coûts élevés. L’abandon de Windows XP pour un Windows 10 demande le plus souvent une importante mise à niveau matérielle.
03-09-2019


Il sera bientôt possible d'installer Windows à partir du Cloud

Jusqu’à aujourd’hui, la réinstallation de Windows nécessitait un disque d’installation ou une copie bootable sur une clé USB ou un autre disque dur. Ce temps serait bientôt révolu puisque selon un article du blog Windows, il sera dorénavant possible de télécharger Windows 10 sur le cloud. Windows s’apprête à lancer une fonction permettant de « télécharger Windows » sur le cloud pour réinstaller son système sans avoir à utiliser une copie locale. Bien que cette technologie ne soit certainement pas nouvelle, puisqu’Apple offre cette option pour les Mac depuis des années, il s’agit d’une petite révolution chez Windows. La possibilité de réinstaller l’OS directement à partir du cloud s’avèrera certainement très utile, voir indispensable pour les utilisateurs dont les ordinateurs ne disposent pas de lecteurs CD, ou pire, de port USB. Bien que cet outil soit à priori simple et pratique, la société souligne que la procédure pourrait potentiellement effacer vos données et applications existantes si vous choisissez de « tout effacer ». Vous devez donc sélectionner avec précaution les bonnes options en fonction de vos besoins afin d’éviter toute perte de données. La fonctionnalité est pour l’instant uniquement accessible aux testeurs de la version Windows 10 Insider. L’outil est toujours en cours de développement, ce qui signifie qu’il pourrait encore causer beaucoup de bugs. Windows indique dans son message que la société travaille actuellement sur des correctifs. Il serait donc peut-être plus prudent d’attendre le produit final.
02-09-2019


Microsoft libère le format FAT

Pendant des années, Microsoft a utilisé ses brevets pour bénéficier de ses produits open source. La tête d'affiche de Microsoft en matière de propriété intellectuelle était effectivement le brevet FAT (File Allocation Table). Mais Microsoft a changé. Aujourd'hui, Microsoft met à disposition 60 000 brevets de son portefeuille en open source via l'Open Invention Network (OIN). Et les derniers brevets de sa propriété intellectuelle sur FAT, les brevets exFAT, font partie du lot. ExFAT est basé sur FAT, l'un des premiers systèmes de fichiers destiné aux disquettes. Avec le temps, FAT est devenu le système de fichiers principal de Microsoft pour les systèmes d'exploitation MS-DOS et Windows. Microsoft a ensuite étendu le FAT aux périphériques de stockage de mémoire flash tels que les clés USB et les cartes SD en 2006. Bilan : FAT et exFAT sont utilisés dans des centaines de millions de périphériques de stockage. De plus, exFAT est le système de fichiers officiel pour les cartes SD standard de grande capacité. C'est ce qui explique les difficultés que rencontrent les utilisateurs à utiliser des clés USB et des cartes SD sur des systèmes PC puis Mac, entre autre. Pour Microsoft : "Il est important pour nous que la communauté Linux puisse utiliser exFAT dans le noyau Linux en toute confiance. À cette fin, nous rendrons publiques les spécifications techniques de Microsoft pour l'exFAT afin de faciliter le développement d'implémentations conformes et interopérables. Nous soutenons également l'inclusion éventuelle d'un noyau Linux avec support exFAT dans une future révision de la définition du système Linux de l'Open Invention Network.". Lorsque Microsoft a commencé à relâcher son emprise sur les brevets liés à Linux, Bradley Kuhn, président du Software Freedom Conservancy, a demandé à Microsoft "de mettre fin à toute agression de brevet contre Linux et ses utilisateurs et de soumettre en amont le code exFAT eux-mêmes sous GPLv2 et les versions suivantes". Keith Bergelt, PDG de l'OIN, s'est félicité de cette nouvelle. "Nous sommes heureux de voir que Microsoft continue à soutenir la liberté du logiciel. Ils abandonnent les leviers des brevets qui créent des revenus au détriment de la communauté. C'est une nouvelle étape de la transformation de Microsoft en montrant qu'il est vraiment engagé envers Linux et l'open source."
30-08-2019


RDV le 2 Octobre avec Microsoft

Le 2 octobre un évènement Surface ce prépare, Microsoft a retenu cette date pour convier la presse à New York pour une présentation de ses nouveautés matérielles et, aussi, les futures évolutions de Windows 10. Un nouveau modèle de tablette Surface est à prévoir. Peut-être que Microsoft fera enfin évoluer un peu son design : un amaigrissement des bandes noires de l'écran voire un boîtier plus fin seraient bien venu. Tout comme un rafraîchissement des composants du Surface Book 2 (un processeur Intel à la pointe et un carte graphique Nvidia RTX ou GTX 16xx ?) qui commencent un peu à dater maintenant. Les Surface Laptop (le PC portable), Go (l'hybride à petit prix) et Studio (le tout-en-un) pourraient eux-aussi profiter d'un changement de moteurs. Voire se voir ajouter une prise USB-C à leur arsenal de connecteur, une prise que les appareils nomades n'ont toujours pas et pourtant largement démocratisée et présente sur les machines concurrentes. Il se murmure également que Microsoft pourrait teaser son fameux appareil à double écran connu sous le nom de code Centaurus. Un simple teasing car selon des sources du site The Verge, son annonce officielle ne serait pas prévue avant l'année prochaine, au mieux. Enfin, qui dit Surface dit Windows et il serait étonnant que Microsoft n'annonce pas la disponibilité quasi imminente de la nouvelle mise à jour de son système d'exploitation (la 19H2). Et d'en profiter, aussi, pour dévoiler quelques éléments de sa feuille de route sur le sujet pour 2020, avec quelques démonstrations des fonctionnalités les plus innovantes ou des changements les plus marquants. En tout cas, le rendez-vous est pris !
29-08-2019


Microsoft : Nouvelle enquêtre sur nos données

Jusqu'à présent, Microsoft a esquivé les amendes les plus lourdes infligées par les autorités européennes de protection des données dans le cadre du Règlement Général sur la Protection des Données de l'UE. La société pourrait toutefois faire face à une sanction RGPD après que le bureau de la protection des données des Pays-Bas a demandé à son homologue irlandais d’enquêter sur de nouveaux aspects de la collecte de données de télémétrie sur Windows 10. L'affaire découle des conclusions de l'agence néerlandaise de protection des données en 2017. À cette époque, l'agence avait constaté que Microsoft n'avait pas informé les utilisateurs de Windows 10 Home et Pro des données personnelles que la société collectait et de la façon dont elles étaient utilisées. Pour l’autorité, la société de Redmond n'a pas donné aux consommateurs les moyens d’exprimer un consentement spécifique. Cependant, l’autorité néerlandaise a déclaré mardi que l'entreprise pourrait toujours enfreindre les règles de confidentialité de l'UE. Et ce bien que, que les modifications apportées l'année dernière par Microsoft à la collecte de télémétrie Windows 10 soient conformes à l'accord. "Microsoft a respecté les accords conclus", a déclaré l’autorité néerlandaise auprès de Reuters. "Cependant, le contrôle a également révélé que Microsoft collectait à distance d'autres données d'utilisateurs. Par conséquent, Microsoft enfreint potentiellement les règles de confidentialité." Une violation pourrait exposer Microsoft à des amendes pouvant atteindre 4% du chiffre d'affaires global de l’entreprise. Il est toutefois peu probable que la violation de Microsoft entraîne l’amende maximale. La manière dont Microsoft aurait pu enfreindre les règles du RGPD n'est pas claire, mais la déclaration de l’autorité néerlandaise mentionne le fait pour Windows 10 de collecter des données n’ayant pas d’utilité dans le cadre d’un diagnostic technique. L’autorité se demande donc si les utilisateurs sont correctement informés de cette collecte.
29-08-2019


Windows 7 Un an de plus de M.àj. payante

Windows 7 sera bientôt abandonné par Microsoft. La fin de sa prise en charge est programmée pour le mois de janvier 2020. Cela signifie que tous les appareils fonctionnant sous ce système d’exploitation ne seront plus concernés par des mises à jour et des correctifs de sécurité. Le géant du logiciel a prévu de proposer un service payant afin de repousser cette échéance. Il sera possible de profiter d’une maintenance personnalisée au travers d’un abandonnement de 25 $par machine pour le première année. Il semble que certains clients bénéficieront d’une année supplémentaire de mises à jour gratuites pour Windows 7. Cette découverte signée CW est issue de l’analyse d’un document officiel publié par le groupe. Cette offre fait partie d’une promotion destinée aux clients Windows E5 et Microsoft 365 E5. Microsoft explique qu’elle comprendra des mises à jour de sécurité pour Windows 7 jusqu’au 31 décembre 2019. « À compter du 1er juin, les clients EA et EAS possédant des licences d’abonnement actives de Windows 10 Enterprise E5, Microsoft 365 E5 ou Microsoft 365 E5 Security (au 31 décembre 2019) bénéficieront de mises à jour de sécurité étendues Windows 7 pour la première année. Avec cette promotion limitée dans le temps, vous disposez d’une solution pour continuer à recevoir les mises à jour de sécurité Windows 7 après la fin de l’assistance officielle. ». Cette promotion concerne trois abonnements à savoir Windows E5, Microsoft 365 E5 et Microsoft 365 E5 Security. Monsieur tout le monde ne sera pas concerné. En clair, Windows 7 ne sera plus pris en charge après le 14 janvier 2020. L’unique solution sera d’entrevoir une mise à niveau vers Windows 8.1 ou 10. Il est aussi possible d’adopter un système d’exploitation différent comme une distribution Linux par exemple. Windows 7 est le deuxième OS le plus utilisé au monde. Sa part de marché de 35 % environ reste très importante. Si rien n’évolue rapidement des dizaines de million de PC pour ne pas dire des centaines de million vont se retrouver sur le bord de la route en janvier prochain.
27-08-2019


Direct X 12 pour Windows 7 ou presque !

Depuis maintenant quatre ans, Microsoft met en avant Windows 10 et ses avancées. L’entreprise explique que les utilisateurs doivent vraiment abandonner Windows 7 afin de profiter de certains avantages comme l’API Direct X 12. Ce plan visant à ce que tout le monde fonctionne sous Windows 10 ne se déroule pas comme prévu. L’objectif n’est pas encore atteint. Par exemple les derniers chiffres de la plateforme Steam montrent que 20% des joueurs sont encore sous Windows 7. Le géant n’a désormais pas d’autre choix que de s’adapter surtout face à la pression d’importantes sociétés comme Blizzard. Il y a quelque temps, Blizzard a décidé de mettre à niveau (prise en charge de DirectX 12) son client World of Warcraft. La communauté a réagi avec joie car les performances ont été revues à la hausse. Malheureusement Blizzard a constaté qu’un grand nombre de joueurs utilisait encore Windows 7. Un contact a alors été pris avec Microsoft pour trouver une solution. Jianye Lu, responsable de programme chez Microsoft, vient d’expliquer que ce travail autour de DirectX 12 et Windows 7 ne concerne plus seulement ce jeu : « Nous avons annoncé que World of Warcraft utilise DirectX 12 sous Windows 7 en mars dernier. Depuis, nous avons reçu un accueil chaleureux de la part de la communauté des joueurs et nous avons continué à travailler avec d’autres studios de jeux pour évaluer plus avant ce travail. Pour mieux soutenir les développeurs de jeux à plus grande échelle, nous publions les ressources suivantes pour permettre aux développeurs de jeux d’exécuter leurs titres DirectX 12 sous Windows 7. » Ces ressources comprennent une documentation de référence sur le développement, le package D3D12onWin7 NuGet et un exemple de D3D12. Ces informations et outils ont pour objectif de faciliter l’importation de jeux Direct X 12 à Windows 7.
26-08-2019


Microsoft annonce Azure Security Lab

Microsoft veut éprouver la sécurité de sa plateforme cloud Azure en créant un environnement de test en conditions réelles. Pour ce faire, le géant américain vient d’annoncer Azure Security Lab, un ensemble de serveurs Azure isolés du reste de la plateforme cloud qui va permettre à des chercheurs en sécurité de tester des scénarios d’attaques IaaS. L’intérêt de ce laboratoire est qu’il va non seulement permettre de détecter des failles de sécurité mais aussi de les exploiter, explique Microsoft en précisant que les primes pourront atteindre 300 000 $. En outre, le programme bug bounty d’Azure a été réévalué et offre désormais des primes allant jusqu’à 40 000 $ pour les failles les plus critiques contre 20 000 $ précédemment. Au cours de l’année passée, Microsoft dit avoir versé plus de 4,4 millions de dollars de récompenses pour la découverte de bugs sur Azure, soit 2 millions de dollars de plus qu’en 2018.
06-08-2019


Un nouveau menu démarrer Windows 10

Prévu pour le développement interne Xbox, la build 18947 de Windows 10 a été envoyée à de nombreux Insiders possédant une machine 32 bits. Tous les cercles (lent, rapide, preview) l’ont obtenue. Les testeurs, qui ne devraient pas encore accéder à la version 20H1, ont tous été étonnés de la recevoir hier, aux premières heures de la journée. Et ont pu découvrir le nouveau look du menu Démarrer. Le design du nouveau menu Démarrer se distingue par l’absence des fameuses tuiles de Windows 10 (et héritées de Windows 8, en réalité). Les icônes sont beaucoup plus nettes. En revanche, l’option de recherche est toujours située sur le côté inférieur gauche de l’écran. On remarque par ailleur une certaine similarité avec ce que propose Windows Lite. Rappelons que ce système d’exploitation est conçu pour les appareils à double écran et certains ultrabooks. À première vue, le développement ne fait que commencer. Dans ce contexte, de nombreux changements sont possibles avant la version finale. En effet, l’équipe de Microsoft pourrait explorer plusieurs pistes. Ce nouveau menu Démarrer devrait être intégré à la mouture 20H1 de Windows 10, qui sortira l’année prochaine. La 19H2, une autre mise à jour de l’OS, devrait quant à elle pointer le bout de son nez à l’automne de cette année, mais ne devrait pas offrir d’importantes nouvelles fonctionnalités.
26-07-2019


Windows 10 impose la M.àJ. de mai

Microsoft impose à partir d'aujourd'hui l'installation de la toute dernière version majeure de Windows 10 sortie au mois de mai. Cette décision intervient alors que l'éditeur souhaite maintenir ses utilisateurs à jour et leur permettre de disposer des derniers correctifs de sécurité. Si vous aviez décalé semaine après semaine l'installation de la mise à jour de mai de Windows 10 (1903), Microsoft va désormais vous forcer la main pour procéder à la mise à niveau. À partir d'aujourd'hui, l'éditeur de Redmond débute le processus de mise à jour automatiques des versions 1803 (soit la mise à jour sortie au printemps 2018) vers la dernière mouture du système d'exploitation. Il est tout de même encore possible de décaler l'installation. Windows Update va automatiquement télécharger la mise à jour et vous la proposer au moyen d'une notification. Si vous l'ignorez, l'installation ne se lancera pas, et sera reportée à 35 jours. Microsoft a ajouté cette option pour éviter les redémarrages intempestifs et non désirés, notamment pour les utilisateurs professionnels qui pouvaient perdre de précieuses minutes sur leur journée de travail à cause d'une mise à jour non désirée. Windows 10 forcera uniquement la mise à niveau lorsque la version utilisée sera jugée obsolète. Pour les utilisateurs qui continuent d'utiliser la version 1803, l'installation sera obligatoire après le 12 novembre 2019, date à laquelle elle ne sera plus supportée par les équipes de l'éditeur. La prochaine version majeure de fonctionnalités (1909) est actuellement en cours de test et devrait être disponible à l'automne 2019 pour tous les utilisateurs de Windows 10.
17-07-2019


Windows publie des ISO pour insider

Ces ISO installent Windows 10 build 18932, actuellement proposé sur l’anneau rapide depuis quelques jours maintenant. Microsoft introduit des améliorations notamment autour des fonctions d’accessibilité. A cela s’ajoute de nouvelles options pour le système de notification. Enfin l’application Votre téléphone continue d’évoluer avec une fonctionnalité tactile et le support des notifications. Ces images ISO visent les professionnels et les utilisateurs expérimentés. Elles permettent de tester une nouvelle version de prévisualisation sur une machine virtuelle ou tout simplement au travers d’une installation à partir de zéro. Attention, ces images déploient une version « Insider » qui n’est pas conseillée pour les environnements de production. Le système d’exploitation peut souffrir de bugs, de dysfonctionnement et d’instabilité. Microsoft propose trois éditions avec la version standard, Windows 10 Enterprise et Windows 10 Home China. A cela s’ajoute des images ISO pour l’anneau lent du programme Windows Insider. Elles proposent Windows 10 build 18932. La version finale de Windows 10 20H1 est attendue au printemps 2020. Selon le calendrier traditionnel de Microsoft, la RTM sera obtenue en mars 2020. Le lancement public devrait démarrer en avril. En attendant, le prochain rendez-vous est fixé à l’automne prochain et Windows 10 19H2.
11-07-2019


Cortana prête à quitter Windows

La bêta d’une application Cortana est apparue sur le Microsoft Store. Cette app reprend les fonctionnalités de l’assistante connectée, par exemple enregistrer des rappels, tenir des listes de tâches, régler un minuteur, répondre à toutes sortes de questions, etc. Des fonctions qui sont depuis toujours intégrées par défaut dans Windows 10. La présence de cette nouvelle application distribuée à part de l’OS semble bel et bien confirmer la volonté de Microsoft de découpler Cortana de Windows 10. Dans la dernière mise à jour du système d’exploitation du mois de mai, Cortana s’était déjà séparée du moteur de recherche de l’OS. Les recherches vocales sont traitées séparément de la recherche textuelle. L’éditeur pourrait aller plus loin, en reléguant l’assistante hors de Windows 10. Cela lui conférerait un avantage : il est plus facile de mettre à jour une simple application qu’un système d’exploitation au complet. Le revers de la médaille, c’est que l’utilisateur sera sans doute amené à télécharger le logiciel sur le Store s’il veut s’en servir. Et s’il ne sent pas le besoin d’utiliser l’assistante, il n’aura aucune raison d’en télécharger l’application. C’est un danger mortel pour Cortana, qui a du mal à s’imposer face à la concurrence ou pas !
01-07-2019


Flopper de Mise à jour

Microsoft vient de publier un nouveau lot de mises à jour cumulatives pour toutes les versions de Windows 10, à l’exception de May 2019 Update alias Windows 10 v1903. Nous ne sommes pas dans le cadre d’un Patch Tuesday. Il n’y a donc pas de focus sur la sécurité. L’objectif est de proposer des correctifs de bug et d’affiner les performances générales du système d’exploitation. Microsoft n’évoque qu’une modification au travers des différentes notes de version. Il est possible que d’autres améliorations soient de la partie mais elles sont dans ce cas mineures. Nous avons la résolution d’une défaillance touchant l’accès aux périphériques SAN (Storage Area Network ). Ce souci est connu depuis plusieurs jours . Il a été introduit par une précédente mises à jour cumulatives. Sachant qu’aucune solution de contournement n’était connue la seule manière de contourner le problème était de désinstaller la mise à jour en question. N’oubliez pas que les éditions Home et Pro de Windows 10 Creators Update et Fall Creators Update n’ont plus de maintenance officielle. Il est nécessaire soit d’appartenir au programme LTSC soit d’exécuter un version Education ou Entreprise. Pour le moment nous n’avons pas connaissance de problème d’installation. Il est cependant nécessaire d’être prudent sachant que le déploiement ne fait que commencer.
27-06-2019


Microsoft aussi pense à l'écran pliable

La course au premier appareil pliable digne de ce nom continue. Si Bill Gates regrette amèrement de n’avoir pas su imposer son Windows Phone lors de la course contre Android, Microsoft n’a visiblement pas l’intention de se laisser damer le pion une nouvelle fois. Dans la continuité du projet Centaurus, la firme de Redmond prépare un concurrent direct au Samsung Galaxy Fold désormais fin prêt pour son lancement et au ThinkPad X1 de Lenovo, déjà bien avancé sur ce segment, de plus ce n'est pas la première fois que l'on aborde le sujet chez Microsoft. Exit donc le Windows Phone : il passe définitivement à la trappe au profit d’un hybride tablette-smartphone-pc portable. D’après un analyste interrogé par Forbes, cet appareil sera doté de deux écrans de 9 pouces, au format 4:3. Dans ses entrailles, on devrait trouver un processeur Intel Lakefield basé sur une architecture 10nm, ainsi qu’un modem 4G LTE ou 5G. Côté software, l’appareil devrait embarquer Windows 10 Lite, une version édulcorée mais encore en développement, du dernier système d’exploitation de Microsoft. Cette annonce arrive quelques semaines après une révélation de The Verge par rapport à une Surface à deux écrans, qui commençait à poser les jalons de ce qui devrait être cette future version pliable.
25-06-2019


Edge Chromium sur tous les Windows !

Microsoft continue les tests relatifs à la nouvelle version de Microsoft Edge basée sur Chromium. Ils ont commencé officiellement sur Windows 10 en avril dernier. Maintenant, la firme de Redmond passe aux anciennes moutures de son système d’exploitation : Windows 7, 8 et 8.1, une politique pour accéléré la diffusion du prochain navigateur. Microsoft a annoncé ce lancement dans un billet de blog. La compagnie rappelle ses objectifs : « améliorer l’expérience de navigation Web de nos clients sur tous les périphériques et permettre aux développeurs de construire de grandes expériences avec moins de fragmentation. » Ces derniers accèderont ainsi aux mêmes outils disponibles sur les autres versions. Aujourd’hui, les builds sont accessibles sur le canal Canary, les mises à jour seront quotidiennes. Les responsables lanceront le canal Dev pour « bientôt ». L’offre est similaire à celle sur Windows 10 et MacOS, à une exception près : l’absence de support pour le mode sombre et Azure Active Directory. Microsoft compte résoudre ce problème dans les meilleurs délais. Les testeurs peuvent maintenant vérifier le fonctionnement de Microsoft Edge chromium sur plusieurs plateformes. Tant que la compagnie n’a pas ouvert le troisième canal « Beta », son déploiement officiel, pour tous les utilisateurs, est encore loin.
24-06-2019


Nouveau look pour Terminal

Windows Terminal est censé refondre la gestion des lignes de commande sous Windows 10. Sa mission est d’unifier tous les avantages de l’invite de commande classique (cmd.exe), de PowerShell et de WSL. Annoncé avec enthousiasme, cet outil a généré de vives discutions chez les utilisateurs Windows. Il est attendu avec impatience. Microsoft travaille sur une version « test ». En parallèle son identité se précise avec la publication de son icône officielle. Comme vous pouvez le voir, il s’appuie sur les derniers « codes design » mis en œuvre par Microsoft. Son look profite du Fluent Design. Nous retrouvons des coins arrondis qui depuis quelques semaines font beaucoup parler d’eux. Microsoft met progressivement à jour sa collections d’icônes avec des approches modernes. Récemment la suite bureautique Office a profité de changements avec le déploiement de nouvelles icônes pour Word, PowerPoint et Excel . Les nouvelles versions pour Publisher et Access sont actuellement testées au travers du programme Windows Insider. Windows Terminal est disponible sur GitHub, mais il doit être compilé manuellement pour être testé. Une version Preview pour le grand public est prévue pour l’été.
20-06-2019


Il semble que Windows 10 est toujours Gratuit

Lancé en 2015, Windows 10 connaît aujourd’hui plus de 825 millions d’utilisateurs à travers le monde (un chiffre qui inclut également les possesseurs d’une console Xbox One). La première année, Microsoft permettait de récupérer le système d’exploitation gratuitement, à condition de posséder une version légitime de Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1. En août 2016, lorsque cette offre spéciale a pris fin, Microsoft a mis en place un programme permettant aux clients utilisant des technologies d’assistance. Mais voilà que même cette opération s’est arrêtée le 16 janvier 2018. Alors, que faire lorsque l’on n’a pas encore migré vers Windows 10 et que l’on souhaite l’avoir gratuitement ? Si vous possédez un numéro de licence de Windows 7 ou Windows 8.1, il est possible de passer par l’outil de migration accessible sur cette page. Mais si vous n’avez pas accès à ce numéro de licence (machine en OEM), il existe une alternative. La manipulation est assez simple, car le petit programme dédié aux clients utilisant des technologies d’assistance permettant de migrer vers Windows 10 fonctionne toujours. Vous le trouverez un peu partout sur le Web, et en particulier en suivant ce lien. Notez que le logiciel est parfaitement sain (pas de virus à l’intérieur !) et authentique. Nous l’avons testé sur un PC sous Windows 7, PC qui n’avait jamais encore profité de la mise à jour du système d’exploitation. Et tout a fonctionné à merveille, sans que le logiciel ne nous demande d’entrer un quelconque numéro de licence. Si vous avez décidé de migrer vers Windows 10, avant toute chose, prenez soin de mettre à l’abri toutes vos données les plus sensibles. Nous n’avons pas constaté la moindre perte de données lors de nos tests, mais il vaut mieux se montrer prudent. La sauvegarde de vos données, que ce soit l’intégralité du système ou seulement vos fichiers personnels, est abordée dans notre dossier dédiée à la migration de Windows 7 vers Windows 10. Une fois vos fichiers personnels sauvegardés sur le Cloud ou un support externe, la mise à jour peut être lancée. Bien que récupérée sur le site de Microsoft France, la mise à jour peut afficher ses premières fenêtres en anglais. Pas de panique : une fois que votre système aura redémarré pour appliquer la mise à jour, vous conserverez un OS en français. En clair, si vous n’avez pas encore migré vers Windows 10 depuis Windows 7, 8 ou 8.1, il n’est pas trop tard ! Les serveurs de Microsoft permettant la mise à jour n’ont pas été désactivés, et c’est plutôt une très bonne chose. Gardez en tête en revanche que Microsoft est susceptible de le faire à tout moment. Il reste donc préférable de ne pas traîner et de migrer le plus rapidement possible. Quoiqu’il arrive, si jamais l’OS ne vous satisfaisait pas, vous pourriez de toute façon retrouver votre ancienne version de Windows.
17-06-2019


Encore une faille Zero-day dans Windows

Après avoir publié de manière sauvage une série de quatre failles zero-day le mois dernier, la chercheuse en sécurité SandboxEscaper a décidé de reprendre du service. Elle vient de publier les détails d’une nouvelle attaque baptisée « ByeBear ». Celle-ci cible le service Windows AppX Deployment et permet à un logiciel d’obtenir les privilèges système. La faille sous-jacente (CVE-2019-0841) avait déjà été colmatée en avril dernier par Microsoft, mais ByeBear permet de contourner ce patch. C’est la seconde fois que la chercheuse met à mal ce correctif. Son attaque intitulée « CVE-2019-0841-BYPASS », qu’elle avait publié le mois dernier, le faisait déjà voler en éclat. Ci-dessous une vidéo de démonstration, récupérée par Hacker News. La chercheuse a l’intention semble t'il, de publier une nouvelle faille zero-day dans les prochains jours. Mais rien n’est moins sûr. L’experte a depuis verrouillé son blog, après avoir déclaré vouloir vendre ses zero-day plutôt que de les publier gratuitement. Mais elle avait déjà tenu des propos similaires le mois dernier. Il est donc difficile de prendre cela au sérieux. Par ailleurs, comme le souligne le chercheur Eliott Anderson, personne n’a franchement envie d’acheter des zero-day auprès d’une personne aussi instable et imprévisible. Les raisons d’agir de SandboxEscaper restent un mystère.
10-06-2019


4 failles Zero-day découvertes dans Windows 10

La chercheuse en sécurité SandboxEscaper a tenu promesse. Le 21 mai, elle avait publié sur GitHub le code d’une faille zero-day permettant d’obtenir les privilèges administrateurs sur Windows 10 (« bearlpe »). A cette occasion, elle avait dit qu’elle avait encore quatre autre failles zero-day en magasin. Désormais, celles-ci sont également disponibles sur le même espace GitHub. En réalité, seules trois sont véritablement des failles zero-day. Deux permettent l’élévation de privilèges (« CVE-2019-0841-BYPASS » et « InstallerByPass »). La troisième permet de contourner l’isolation d’un bac à sable dans Internet Explorer 11 (« sandboxescape »). Aucun patch n’est disponible pour l’instant. SandboxEscaper a également publié, sous le nom « angrypolarbearbug2 », le code d’une faille que Microsoft avait déjà corrigée dans son dernier Patch Tuesday. Ce n’est donc pas vraiment une faille zero-day. Néanmoins, cette brèche avait déjà été exploitée par des pirates. SandboxEscaper doit vraiment avoir une dent contre Microsoft pour publier de manière sauvage autant de failles zero-day. En 2018, elle avait déjà publié de la même manière quatre failles zero-day dans Windows. Il ne reste plus cas attendre la réaction du géant...
24-05-2019


La M.àJ; Windows 10 est prête

Réservée à certains testeurs depuis le 10 mai dernier, la nouvelle mise à jour pour Windows 10 est aujourd’hui disponible à l’ensemble des appareils compatibles. En plus de plusieurs nouvelles fonctionnalités, quelques bugs sont aussi de la partie. Déployée hier à l’ensemble des appareils compatibles, la nouvelle mise à jour pour Windows 10 propose plusieurs nouvelles fonctionnalités de taille : Nouveau thème d’affichage, prise en charge des kaomojis, améliorations sur l’assistant vocal Cortana, intégration d’une sandbox pour exécuter des fichiers potentiellement dangereux, meilleure gestion des mots de passe… Réservées à quelques testeurs privilégiés depuis quelques mois, la firme de Redmond a désormais étendu ces nouveautés au reste de son écosystème. Malgré quelques bugs liés à l’installation de cette importante mise à jour, Les Kaomojis sont désormais plus faciles à envoyer et à utiliser sous Windows 10 ! En plus du menu emoji, déjà implémenté sur les appareils compatibles, Windows intègre donc les kaomojis, ces figures tout droit venues du Japon. Parallèlement, l’accès aux emojis et aux symboles en règle générale devrait être simplifié. Pour le moment destinée aux comptes Microsoft, cette nouvelle fonctionnalité promet de protéger nos données non pas via un mot de passe, mais grâce à une combinaison de numéro de téléphone et de données biométriques. Même si on rappelle évidemment que l’utilisation d’un antivirus est absolument indispensable, Microsoft Sandbox proposera bientôt un moyen plus facile de détecter la dangerosité d’un fichier. L’outil permettra en effet de lancer un exécutable suspect dans une machine virtuelle. En cas d’infection, l’ordinateur physique sera ainsi protégé, et la “copie” jetable du bureau sur laquelle aura été exécuté le fichier malveillant pourra simplement être supprimée.Alors que la mode est actuellement au Dark Mode, Windows 10 propose désormais un nouveau thème d’affichage résolument light pour son bureau, qui n’est pas sans rappeler le mode blanc, déjà disponible sur le système d’exploitation. Une nouveauté qui va de pair avec l’amélioration de l’Outil Capture, et la gestion des redémarrages en cas de mises à jour.
22-05-2019


Windows 10 toujours des problèmes

Windows 10 a été la cible de plusieurs mises à jour cumulatives dans le cadre du Patch Tuesday de mai 2019. Si elles apportent des corrections de sécurité et de bug, elles s’accompagnent également de problèmes connus et non corrigés. KB4494441 est proposée aux appareils sous Windows 10 October 2018 Update (version 1809), tandis que KB4499167 vise Windows 10 April 2018 Update (version 1803) . Dans le premier cas nous avons quatre problèmes connus répertoriés sur la page officielle de la Base de connaissances de Microsoft. Ils sont tous issus d’anciennes mises à jour cumulatives. Le premier bug concerne l’environnement PXE (Preboot Execution Environment) lors du démarrage d’un périphérique à partir des services WDS (Windows Deployment Services) dotés d’une extension de fenêtre variable. Des défaillances touchent certaines options de l’OS comme le changement de nom sur des fichiers ou des dossiers stockés sur un volume (CSV). Le troisième souci est à l’origine d’un échec d’impression (erreur 0x80070007e) à partir de Microsoft Edge et d’autres applications UWP. Après l’installation de cette mise à jour, il est possible que certains modules linguistiques asiatiques ne puissent pas s’installer. Enfin Microsoft a reconnu un autre bug entraînant l’installation de KB4494441 à deux reprises sur des périphériques Windows 10. Dans le cas de KB4499167, deux problèmes sont à l’ordre du jour. Il s’agit des même soucis « PXE » et « CSV » détaillés ci-dessus. Toutes ces défaillances sont censées être résolues au travers d’une prochaine mise à jour cumulative. Microsoft reste vague et ne donne aucun rendez-vous…
16-05-2019


Microsoft toujours tourné vers Linux

Microsoft a réalisé plusieurs projets Linux personnalisés au fil des ans. Il existe déjà un système d’exploitation basé sur Linux pour les commutateurs de réseau de centre de données et un système d’exploitation à microcontrôleur basé sur Linux qu’il avait créé pour son service intégré sécurisé Azure Sphere. Et aujourd’hui, nous apprenons l’existence d’un autre projet Linux développé par Microsoft. Lors de la première journée de sa conférence Build Developer, Microsoft a révélé qu’il avait créé un noyau Linux personnalisé, qu’il intégrera dans Windows 10, à partir des versions de test d’Insider livrées cet été. Ce noyau fournira les bases de la fonctionnalité WSL 2.0 de Microsoft. Ce sera la première fois que Linux sera inclus en tant que composant au sein de Windows, ont indiqué des responsables de Microsoft dans un article de blog du 6 mai. Le noyau Microsoft Linux est basé sur la version 4.19 de Linux, qui est identique à celle utilisée dans le système d’exploitation utilisé par Azure. Le noyau sera entièrement open-source, ont déclaré des responsables. Microsoft prévoit d’ouvrir le code et de mettre à disposition de la communauté toutes les modifications apportées à son noyau. WSL2 ne fournira pas de fichiers binaires d'espace utilisateur, comme c'est le cas avec la version actuelle de WSL. Les utilisateurs pourront toujours choisir la distribution Linux qu’ils souhaitent dans le Microsoft Store. WSL 2 apportera des améliorations aux performances d'E/S du système de fichiers, à la compatibilité Linux et permettra d'exécuter les conteneurs Docker de manière native, de sorte qu'une machine virtuelle n'est plus nécessaire pour les conteneurs sous Windows, ont annoncé des responsables. Microsoft a également annoncé aujourd’hui qu’ils fourniraient une nouvelle application Windows Terminal avec des onglets, des fenêtres et des raccourcis détachables, des émoticônes et un support pour les thèmes et les extensions. Un aperçu du nouveau terminal Windows est disponible dès maintenant.
07-05-2019


Windows 7 et 8.1 M.àj. indispensable

Microsoft a déployé plusieurs correctifs pour Windows 7 et 8.1. Ils prennent la forme de mises à jour proposées dans le cadre du Patch Tuesday d’avril 2019. Tout ce petit monde s’attaque à la sécurité et à quelques corrections de bug. Windows 7 est concerné par KB4493472 (cumul mensuel) et KB4493448 réservée à la sécurité. Vous trouverez tous les détails en fin d’article. Il est important de noter que KB4493472 introduit des mesures d’atténuation supplémentaires pour les vulnérabilités Meltdown et Spectre. Elles ont été dévoilées en début d’année 2018. Microsoft explique : « Cette mise à jour fournit des protections Spectre Variant 2 (CVE-2017-5715) et Meltdown (CVE-2017-5754) pour les ordinateurs VIA. Ces protections sont activées par défaut mais désactivées par défaut pour Windows Server. « En parallèle plusieurs failles de sécurité sont corrigées. Elles touchent différents éléments du système d’exploitation Windows allant de son noyau à ses composants. Les PC sous Windows 8.1 sont concernés par KB4493446 (cumul mensuel) et KB4493467 visant la sécurité. Là encore le géant déploie des atténuations supplémentaires contre les failles Meltdown et Spectre Variant 2. A cela s’ajoute quelques correctifs de bugs issus de précédentes mises à jour mensuelles. Par exemple, un patch s’attaque au problème entrainant l’arrêt des applications MSXML6. Ces mises à jour sont disponibles au travers du service Windows Update. Elles peuvent être téléchargées et installées dès maintenant. A notre connaissance il n’y a pas de rapport négatif évoquant des problèmes d’installation.
11-04-2019


Première version de Edge Chromium

Microsoft vient de rendre accessible en test la nouvelle version de son navigateur Edge fonctionnant avec le moteur de rendu Chromium, la version open source de Google Chrome. Il est pour le moment réservé aux développeurs. Une version bêta devrait suivre, avant de rendre le navigateur disponible pour le grand public plus tard dans l’année. Deux versions du nouvel Edge pour les développeurs sont disponibles concomitamment sur le site Microsoft Edge Insider. Une version Canary mise à jour quotidiennement et une autre Developer mise à jour chaque semaine. Elles peuvent être installées en même temps et cohabiter avec l’ancien Edge. Il n’y a pas de version macOS. Le navigateur Edge a été lancé en 2015 par Microsoft, en même temps que Windows 10. Un cuisant échec pour l’éditeur de logiciel qui a vu ses parts de marché s’effondrer. Il avait annoncé à la fin de l’année dernière vouloir renoncer à utiliser son propre moteur de rendu au profit de Chromium.
09-04-2019


Les Surface Book 2 passe au nouveaux i5

Après Apple avec ses iMac et iMac Pro, au tour de Microsoft de procéder à quelques mises à jour produits, en l’occurrence pour son Surface Book 2 de 13,5 pouces. Pas de grand chamboulement, puisque l’entreprise passe simplement son processeur Intel Core 5 à la 8e génération. Un privilège auparavant réservé à la version avec un i7. Ce processeur Intel Core i5-8350U remplace donc l’ancien i5-7300U. Des ordinateurs équipés de ce dernier sont d’ailleurs toujours en vente, avec un rabais de 229,01 €. Cela les ramène à 1189,99 €. Par rapport à son prédécesseur, le Kaby Lake Refresh dispose notamment de quatre cœurs au lieu de deux. Pour un Surface Book 2 avec ce processeur, 8 Go de mémoire et 256 Go de stockage, il faut débourser 1769 €.
02-04-2019


Microsoft interdit les poissons d'Avril

Le poisson d'avril est un classique d'internet. Chaque 1er avril, les entreprises tech rivalisent de créativité pour nous faire avaler les histoires les plus improbables et les fonctionnalités les plus absurdes. Mais cette tradition commence à lasser le public et Microsoft a bien reçu le message. Dans un mémo interne envoyé à l'ensemble des salariés, le Directeur marketing du groupe Chris Capossela demande de ne pas imaginer ou proposer de canular dans n'importe quel produit ou service proposé par Microsoft. Il explique dans sa note de service que Microsoft a « plus à perdre qu'à gagner en essayant d'être drôle en cette journée », précisant au passage que « les données nous indiquent que ces farces ont un impact positif limité et qu'elles peuvent en fait entraîner des cycles de commentaires indésirables ». En effet, les poissons d'avril de l'industrie tech ont pu irriter nombre d'utilisateurs par le passé. En 2013, Microsoft s'était essayé au jeu du canular, en faisant croire à ses clients que l'application Instagram était enfin disponible sur le Windows Store. Ces derniers avaient très mal réagi en apprenant que ce n'était qu'une plaisanterie. Dans le même genre, Google avait dû s'excuser après avoir ajouté en 2016 la possibilité d'envoyer des mails qui s'archivaient automatiquement une fois envoyés, rendant les conversations inutilisables pendant une journée. Ce bouton, aux couleurs des Minions, n'indiquait sa véritable fonction qu'une fois que l'utilisateur avait cliqué dessus. Cela a causé une véritable panique chez les utilisateurs et la grogne grandissant sur les réseaux sociaux avait forcé Google a présenté ses excuses pour cette blague d'un goût douteux.
01-04-2019


M.àj. Windows 10

Il y a quelques jours, Microsoft annonçait divers soucis avec la mise à jour KB4482887 de Windows 10, et notamment des soucis de performances en ce qui concerne le jeu vidéo. En quelques jours, le géant américain a toutefois tenu à corriger le tir, avec une toute nouvelle update disponible dès aujourd'hui. Ce nouveau fix KB4489899 promet ainsi de résoudre non seulement le souci de performances graphiques sur certains jeux, mais aussi les dysfonctionnements de la souris. La mise à jour apporte également quelques améliorations au niveau de HoloLens, et corrige aussi une certaine "Error 1309" rencontrée avec certains fichiers MSI et MSP. A noter que les soucis liés à Explorer 11 n'ont pas (encore) été corrigés. La mise à jour est disponible dès à présent, et devrait donc s'installer automatiquement depuis Windows Update.
13-03-2019


800 Millions de Windows 10

Le déploiement du nouveau système d’exploitation de Microsoft a atteint un nouveau cap. L’éditeur a annoncé que Windows 10 est désormais installé sur plus de 800 millions d’appareils, soit 100 millions de plus qu’en septembre 2018. Dans un tweet, le directeur responsable de la vie moderne et des matériels, Yusuf Mehdi, estime même que l’éditeur a atteint « la plus haute satisfaction client dans l’histoire de Windows ». Mazette. Sur le plan de la satisfaction client, il est évidemment difficile de juger. Mais au niveau du déploiement, c’est clair : Microsoft n’a pas atteint les objectifs qu’il s’était fixés au lancement de Windows 10 en juillet 2015. A l'époque, la firme de Redmond pensait qu’elle allait atteindre le milliard d’appareils sous Windows 10 en l’espace de deux ou trois ans. Presque quatre ans plus tard, le compte n’y est toujours pas. Il faudra probablement attendre 2020, après la fin du support de Windows 7, pour enfin atteindre ce but. Mais indépendamment de cet objectif, force est de constater que le déploiement de Windows 10 est quand même plutôt bon. Selon VentureBeat, ce système s’est diffusé plus vite que Windows 7 et Windows 8, surtout dans les 12 premiers mois. Il faut dire que Microsoft avait forcé un peu la main, avec une procédure de mise à niveau automatique fort critiquable. Il y a quelques mois, Windows 10 a enfin dépassé Windows 7 en parts de marché, selon NetMarketShare. Il était temps. Mais ce boulet du passé ne va disparaître rapidement. Depuis janvier 2019, la part de marché de Windows 7 est de nouveau en croissance, alors que celle de Windows 10 a baissé un petit peu.
11-03-2019


Spectre V2 Microsoft optimise ... ou pas !

La dernière mise à jour cumulative de Windows 10 version 1809 (KB4482887) intègre une nouvelle méthode pour « mitiger » (atténuation) la faille Spectre Variant 2. Nommée Retpoline, cette technique permet d’améliorer de 25 % le temps de chargement des applications Office, et de doubler les performances réseau et stockage avec les processeurs Broadwell, selon Microsoft. Retpoline n’est utilisé qu’avec ces processeurs et les modèles plus anciens, les CPU plus récents pouvant bénéficier d’un système de prédiction de branchement amélioré (Enhanced IBRS), immunisé contre cette variante de Spectre. La technique est donc implémenté par le dernier patch, mais elle sera progressivement activée (à distance) par Microsoft. Le changement étant complexe, le géant semble prudent pour éviter d’éventuels scandales de gros bugs et plantages. Notez que Retpoline ne sera aussi disponible que pour les Windows 10 version 1809. Une méthode de Microsoft permet de savoir si cette méthode est activée sur votre système.
05-03-2019


Windows 10 sur Nintendo Switch

Le système d’exploitation de Microsoft peut-être déployé sur la console de Nintendo. Pour le moment des ajustements et des correctifs sont encore nécessaire. Le démarrage se solde par un plantage de la machine avec un bel écran bleu de la mort. Il y a de grandes chances que ce et ces problèmes trouvent rapidement des solutions. Windows 10 pour ARM devrait rapidement devenir opérationnel sur cette console. Sa mécanique exploite un jeu de puces ARM, ce qui signifie que Windows 10 pour ARM devrait techniquement fonctionner avec un micro logiciel UEFI personnalisé et les bons pilotes. En dehors de l’aspect du défi intellectuel, il sera intéressant de savoir si l’arrivée de cet OS aura un bénéfice réel pour la console. Il est déjà peu probable qu’un tel apport augmente les capacités gaming de la Nintendo Switch. Le micrologiciel UEFI utilisé pour exécuter Windows 10 pour ARM sur la Nintendo Switch est disponible sur GitHub si vous souhaitez soutenir ce projet.
05-03-2019


Lite OS le prochain système Microsoft

La firme de Redmond serait sur le point de dévoiler Lite OS, sa réponse au système d’exploitation des Chrome OS des Chromebooks. Ce nouveau système d’exploitation, pensé comme un nouveau Windows, pourrait faire son apparition au mois de mai, lors de la Build Conference de Microsoft, et les premiers tests du système pourraient débuter dans le courant de l’été. Si pour l’heure aucune image officielle du système n’a fuité, Brad Sams a réalisé une maquette de ce à quoi pourrait ressembler l’interface de Lite OS. L’expérience utilisateur serait assez proche de celle de Windows 10, bien que l’interface soit allégée. On y retrouve un système fenêtré disposant d’un explorateur de fichiers et un lanceur d’applications sur lequel sont épinglés les programmes, comme cela existe déjà sur Windows 10. Pour l’heure, l’OS ne serait capable de lancer que des applications du Microsoft Store, ou des Progressive Web Apps (PWA). Microsoft serait toutefois en train d’explorer la possibilité d’exécuter des applications Win32. Autre possibilité évoquée, l’exécution d’applications dans des conteneurs ou en streaming. La firme de Redmond entend proposer un système simple et rapide, aussi bien pour l’utilisateur que pour ses propres développeurs, notamment pour éviter les problèmes de maintenance et de mise à jour. Si rien n’est pour l’heure certain, l’OS de Microsoft pourrait supporter aussi bien les plateformes ARM que x86.
27-02-2019


Windows 10 M.àJ. globale

Du côté de Windows 10 Microsoft vient de publier un ensemble de mise à jour cumulatives . Elles apportent plusieurs correctifs censés résoudre tous les problèmes connus du Patch Tuesday de février 2019.Les utilisateurs de Windows 10 ont appris parfois à leurs dépens que l’installation de mises à jour cumulatives lors de leur publication n’était pas forcément la meilleure idée. Pourquoi ? Parfois elles apportent plus de problème qu’elles n’en résolvent. Heureusement, cela n’a pas été le cas pour le dernier Patch Tuesday. Microsoft a cependant reconnu trois problèmes différents non corrigés. Ils sont désormais tous corrigés. Microsoft corrige un bug empêchant Internet Explorer de charger des images comportant une barre oblique inverse (\) dans leur chemin d’accès. En parallèle le souci d’analyse de date dans la langue Japonais est résolue. Enfin nous avons un patch contre le plantage aléatoire des applications utilisant une base de données Microsoft Jet avec le format de fichier Microsoft Access 95.
20-02-2019


Patch SHA-2 pour Windows 7

Microsoft va apporter des changements dans la distribution de ses mises à jour de sécurité Windows 7. Sans une mise à niveau de l’OS, sa maintenance ne sera plus possible. Explication. Annoncé à la fin de 2018, le passage du SHA-1 à SHA-2 va avoir lieu dans quelques semaines. Microsoft annonce que la transition va se dérouler en mars. Il est prévu un correctif pour Windows 7. Sa publication aura lieu le 12 mars. Le plus important est que ce correctif est indispensable pour continuer à bénéficier d’une maintenance. En clair les PC Windows 7 qui n’installeront pas ce correctif SHA-2 ne recevront plus de mises à jour de sécurité après le mois de juillet 2019. En sachant que la fin de vie de Windows 7 est prévue en janvier 2020, sans ce correctif l’échéance est rapprochée de 6 mois. Windows 7 est actuellement la deuxième version de Windows la plus utilisée au monde. L’OS vit actuellement ses derniers mois d’existence. Son support étendu prendre fin le 14 janvier 2020.
20-02-2019


M.àJ. Windows 10 cumulative

Microsoft vient de déployer une nouvelle mise à jour cumulative pour Windows 10 v1809. Nommée KB4476976, elle n’est pas inconnue puisqu’elle est disponible depuis plusieurs jours au travers du programme Windows Insider. KB4476976 est désormais proposée à tous les PC sous Windows 10 v1809. Selon sa note de version, elle apporte plusieurs corrections de bugs et améliorations. Son installation permet au système d’exploitation d’évoluer vers la version 17763.292. Elle propose des correctifs afin de résoudre des problèmes engendrés par de précédentes mises à jour cumulatives. Elle corrige par exemple un bug empêchant certaines applications de pouvoir s’authentifier (hotspots). En parallèle un souci avec une stratégie empêchant les utilisateurs de désinstaller des applications à partir du menu Démarrer est corrigé. Microsoft explique qu’un problème a permis aux utilisateurs de supprimer des applications de cette manière même si la stratégie était présente et active. Nous avons également droit à des améliorations autour des solutions R600 et R700 d’AMD et de l’explorateur de fichiers. cependant cette mise à jour s’accompagne de deux problèmes connus et non corrigés. KB4476976 est disponible dès maintenant au travers du service Windows Update.
23-01-2019


La Mort de Windows 10 Mobile

Le groupe annonce que les dernières mises à jour Windows 10 Mobile seront proposées en décembre. Les appareils et les applications continueront de fonctionner après cette date. Par contre des problèmes de sécurité sont inévitables car il n’y aura plus de correctifs pour colmater les brèches. De plus, à compter de mars 2020, Microsoft n’autorisera plus la création de sauvegarde. Windows 10 Mobile, c’est la fin. « Après la fin de l’assistance, la création automatique ou manuelle de nouvelles sauvegardes de périphérique sera possible durant 3 mois, jusqu’au 10 mars 2020. Certains services, notamment le téléchargement de photos et la restauration d’un périphérique à partir d’une sauvegarde de périphérique existante pourront continuer à fonctionner jusqu’à 12 mois après la fin de l’assistance.» Microsoft va encore plus loin en conseillant d’abandonner ses périphériques. Leurs utilisateurs doivent passer chez la concurrence incarnée par Android et iOS ( l’iPhone). « Avec la fin du support de Windows 10 Mobile, nous recommandons aux clients de passer à un appareil Android ou iOS. La mission de Microsoft, qui consiste à donner à chaque personne et à chaque organisation les moyens de réaliser davantage, nous oblige à prendre en charge nos applications mobiles sur ces plates-formes. » Enfin les personnes ayant récemment acheté des appareils Windows 10 Mobile doivent contacter leurs détaillants pour obtenir des informations sur les retours et les remboursements. Si Microsoft ne vend plus de téléphones Windows certains modèles, tels que le HP Elite X3 sont toujours disponibles chez certains détaillants.
21-01-2019


Microsoft travaille sur un smatphone pliable

L’année 2019 sera probablement l’année des gadgets pliables. Mais si Royole, Huawei et Samsung sont les fabricants dont on parle le plus en la matière, Microsoft fournit ses armes et compte aussi marquer de son empreinte ce marché très porteur. L’automne dernier, nous avions entendu parler d’un smartphone pliable siglé Microsoft appelé Andromeda. À en croire les sources de The Verge, ce projet suit discrètement son cours. La firme de Redmond serait effectivement en train de concevoir des smartphones pliables à deux écrans et compterait, logiquement, les intégrer à la gamme Surface. Le problème pour Microsoft est qu’il faudrait adapter Windows pour ces appareils, à moins que la compagnie ne fasse le choix d’adopter Android, ce qui semble peu probable, puisqu’une équipe a été assignée à temps plein sur ce portage. En plus de fabriquer son propre matériel, Microsoft doit aussi peaufiner Windows Core OS, une version plus modulaire, sûre et optimisée de Windows 10 pouvant être utilisée dans toutes sortes d’appareils, quelle que soit leur forme. WCOS n’est pour l’instant utilisé que dans le Surface Hub 2, un tableau d’affichage à destination des professionnels, mais il faudra faire vite, car la concurrence sur le marché des appareils pliables s’annonce terrible. Que l’on parle de Google, d’Apple, de Samsung, de Huawei, ou même de Lenovo, tous les géants de la Silicon Valley semblent vouloir une part de ce marché porteur.
17-01-2019


Windows 10 enfin premier !

Ça fait longtemps que Microsoft en rêve, trois ans après sa sortie. Windows 10 dépasse enfin Windows 7. Et ce, malgré le déploiement pour le moins laborieux de la mise à jour Windows 10 October. Si des sociétés d’analyse telles que StatCounter avaient déjà affirmé que Windows 10 devançait désormais Windows 7, NetMarketShare montrait toujours le contraire. En décembre, le site a finalement placé Windows 10 en pole position. Selon ses chiffres, Windows 10 a gagné 1,08 point au cours de ce mois. Cela représente 39,21% de la totalité des systèmes desktop/laptop. Dans le même temps, Windows 7 a perdu 1,99 point, tombant ainsi à 36,89%. Enfin, Windows 8.1 s’émiette de 0,14 point et affiche désormais une part de 4,46%, permettant à Windows XP de le devancer avec 4,54%. Windows représente 86,19% des parts du marché des systèmes d’exploitation fixes, MacOS 10,65% et Linux 2,78%. Il y a un peu plus de 700 millions d’utilisateurs de Windows 10 dans le monde.
02-01-2019