Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
VIRUS


Microsoft révèle 40 attaques de Moscou contre l'Ukraine

  Liste des news    Liste des new du mois  
virus

29

Avril

Le géant de Redmond s’implique de très près dans le conflit en Ukraine. Microsoft avait notamment déjoué des cyberattaques orchestrées par des hackers russes. Ces dernières étaient dirigées contre des organisations ukrainiennes mais aussi contre des cibles européennes et américaines. Dans un nouveau rapport, Microsoft dresse un bilan des cyberattaques ayant touché l’Ukraine entre le 23 février et le 8 avril. En l’occurrence, 40 attaques de malwares « destructeurs » auraient été menées par la Russie pour paralyser le gouvernement et les infrastructures du pays. D’après l’entreprise, il est possible que des logiciels malveillants effaceurs de données soient impliqués. Ces derniers peuvent supprimer des fichiers et rendre le démarrage des machines impossible. Au total, Microsoft a suivi huit souches de malwares dits destructeurs, dont une nommée « Industroyer2 ». Celle-ci peut notamment manipuler les processus physiques dans les usines. Toujours selon Microsoft, 32 % de ces attaques ont touché les organisations gouvernementales ukrainiennes tant au niveau national que régional et municipal. Par ailleurs, 40 % des attaques ciblaient les fournisseurs d’infrastructures critiques dont le secteur de l’énergie. Précision importante : toutes les attaques n’ont pas nécessairement été couronnées de succès.



Microsoft révèle 40 attaques de Moscou contre l'Ukraine

  Liste des news    Liste des new du mois  
virus

29

Avril

Le géant de Redmond s’implique de très près dans le conflit en Ukraine. Microsoft avait notamment déjoué des cyberattaques orchestrées par des hackers russes. Ces dernières étaient dirigées contre des organisations ukrainiennes mais aussi contre des cibles européennes et américaines. Dans un nouveau rapport, Microsoft dresse un bilan des cyberattaques ayant touché l’Ukraine entre le 23 février et le 8 avril. En l’occurrence, 40 attaques de malwares « destructeurs » auraient été menées par la Russie pour paralyser le gouvernement et les infrastructures du pays. D’après l’entreprise, il est possible que des logiciels malveillants effaceurs de données soient impliqués. Ces derniers peuvent supprimer des fichiers et rendre le démarrage des machines impossible. Au total, Microsoft a suivi huit souches de malwares dits destructeurs, dont une nommée « Industroyer2 ». Celle-ci peut notamment manipuler les processus physiques dans les usines. Toujours selon Microsoft, 32 % de ces attaques ont touché les organisations gouvernementales ukrainiennes tant au niveau national que régional et municipal. Par ailleurs, 40 % des attaques ciblaient les fournisseurs d’infrastructures critiques dont le secteur de l’énergie. Précision importante : toutes les attaques n’ont pas nécessairement été couronnées de succès.


Microsoft révèle 40 attaques de Moscou contre l'Ukraine

Le géant de Redmond s’implique de très près dans le conflit en Ukraine. Microsoft avait notamment déjoué des cyberattaques orchestrées par des hackers russes. Ces dernières étaient dirigées contre des organisations ukrainiennes mais aussi contre des cibles européennes et américaines. Dans un nouveau rapport, Microsoft dresse un bilan des cyberattaques ayant touché l’Ukraine entre le 23 février et le 8 avril. En l’occurrence, 40 attaques de malwares « destructeurs » auraient été menées par la Russie pour paralyser le gouvernement et les infrastructures du pays. D’après l’entreprise, il est possible que des logiciels malveillants effaceurs de données soient impliqués. Ces derniers peuvent supprimer des fichiers et rendre le démarrage des machines impossible. Au total, Microsoft a suivi huit souches de malwares dits destructeurs, dont une nommée « Industroyer2 ». Celle-ci peut notamment manipuler les processus physiques dans les usines. Toujours selon Microsoft, 32 % de ces attaques ont touché les organisations gouvernementales ukrainiennes tant au niveau national que régional et municipal. Par ailleurs, 40 % des attaques ciblaient les fournisseurs d’infrastructures critiques dont le secteur de l’énergie. Précision importante : toutes les attaques n’ont pas nécessairement été couronnées de succès.
29-04-2022