Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
RASPBERRY


Le Raspberry PI Zéro s'offre une autonomie à piles

  Liste des news    Liste des new du mois  
Extension a piles pour Rapsberry PI Zero

13

Fevrier

Notamment connue pour ses modules COM, la société américaine Gumstix a récemment étendu sa gamme de produits à destination des cartes Raspberry Pi. Après avoir lancé sa gamme Gumstix Pi Family avec des projets comme Chatterbox, un kit de développement pour Alexa Voice Service sur Raspberry Pi, Gumstix revient avec une extension (HAT) nouvelle et pertinente pour les makers. Le Gumstix Raspberry Pi Zero Battery Board permet en effet d'alimenter un Pi Zero sans qu'il soit nécessaire de le connecter au secteur ou à une batterie encombrante, faisant ainsi clairement gagner en compacité la plus minuscule des framboises. Cette extension possède bien d'autres avantages et une certaine polyvalence. Se connectant sur les broches GPIO du Pi Zero, elle n'embarque pas seulement un support permettant de placer deux piles AA mais aussi l'électronique nécessaire à leur recharge, ce qui indique qu'il est possible d'utiliser deux accumulateurs NiMH ou NiCd et de les recharger simplement grâce au port microUSB du Pi Zero. Outre ce module LTC4060 provenant de Linear Technology, cette extension embarque un capteur de mouvements (IMU) Bosch BMI160. Il s'agit ni plus ni moins d'un accéléromètre trois axes épaulé par un gyroscope, ce qui ouvre de multiples possibilités de projets. Le fort inconvénient de ce produit, c'est sans aucun doute son prix puisqu'il vient d'être lancé pour 50 $, soit dix fois plus cher que le Pi Zero sur lequel il vient reposer ! Gumstix indique toutefois que cette extension peut être adaptée pour d'autres cartes Raspberry Pi ; c'est là le point fort de la société qui propose son outil en ligne nommé Geppetto. Ce dernier permet de personnaliser un grand nombre de produits grâce à une interface drag and drop, un système de conception modulaire de produits électroniques particulièrement simple et accessible.



Le Rapsberry Pi pourrai suporté Vulkan !

  Liste des news    Liste des new du mois  
rapsberry PI Vulkan

04

Fevrier

La chose n'est pas encore faite, mais elle pourrait constituer une (petite) révolution pour les Raspberry Pi. La Raspberry Pi Foundation a annoncé ce vendredi qu'elle travaillait au développement de pilotes open-source exploitant l'API Vulkan, utilisée de manière cross-plateforme tant par AMD, qu'ARM, Intel ou encore NVIDIA. Au travers de cette annonce, la fondation ouvre la perspective de performances graphiques améliorées sur ses différents nano-ordinateurs. Si la fondation estime dans son communiqué que le recours à l'API Vulkan permettra de mieux « exploiter les GPUs modernes, tout en remédiant aux goulots d'étranglement compromettant les performances d'OpenGL et en fournissant aux développeurs graphiques de nouveaux moyens d'obtenir les meilleures performances du matériel », on ignore quand ces pilotes arriveront sur Raspberry Pi. En réalité, il faudrait s'attendre à patienter un bon moment avant de voir le projet se concrétiser. Igalia (groupe espagnol chargé du développement) ne travaille sur ce nouveau pilote que depuis quelques semaines, et nous avons encore une très longue feuille de route de développement devant nous avant de pouvoir mettre un véritable pilote entre les mains de nos utilisateurs », explique Eben Upton. « Ne retenez donc pas votre souffle, et attendez plutôt d'autres nouvelles de notre part et de celle d'Igalia à mesure qu'ils progressent dans leur développement », conclue-t-il.



Le Rapsberry Pi Nano !

  Liste des news    Liste des new du mois  
NanoPI R2S

29

Janvier

Un SBC muni d’un SoC Arm Cortex-A53 et d’un GPU Arm Mali-450 MP2. Le Raspberry Pi aura bientôt un nouveau concurrent, le NanoPi R2S. Il s’agit également d’un SBC (single-board computer) mais qui a l’avantage d’avoir deux ports Ethernet. De son côté, le Raspberry Pi 4 se contente en effet d’un port unique. Ce NanoPi R2S a des dimensions assez proches de celles d’un Raspberry Pi A+, avec 55,6 x 52 mm. Il embarque quatre cœurs Arm Cortex-A53 cadencés à 1,5 GHz et un GPU Arm Mali-450 MP2 à 500 MHz. Pour la RAM en revanche, il faut se contenter de 1 Go DDR4 tandis que le Raspberry Pi 4 prend en charge jusqu’à 4 Go. Pour l’instant le tarif de ce NanoPi R2S reste inconnu, mais il devrait être plutôt bon marché. À titre indicatif, son prédécesseur, le NanoPi R1S se négocie 20 $.



Le Raspberry PI Zéro s'offre une autonomie à piles

  Liste des news    Liste des new du mois  
Extension a piles pour Rapsberry PI Zero

13

Fevrier

Notamment connue pour ses modules COM, la société américaine Gumstix a récemment étendu sa gamme de produits à destination des cartes Raspberry Pi. Après avoir lancé sa gamme Gumstix Pi Family avec des projets comme Chatterbox, un kit de développement pour Alexa Voice Service sur Raspberry Pi, Gumstix revient avec une extension (HAT) nouvelle et pertinente pour les makers. Le Gumstix Raspberry Pi Zero Battery Board permet en effet d'alimenter un Pi Zero sans qu'il soit nécessaire de le connecter au secteur ou à une batterie encombrante, faisant ainsi clairement gagner en compacité la plus minuscule des framboises. Cette extension possède bien d'autres avantages et une certaine polyvalence. Se connectant sur les broches GPIO du Pi Zero, elle n'embarque pas seulement un support permettant de placer deux piles AA mais aussi l'électronique nécessaire à leur recharge, ce qui indique qu'il est possible d'utiliser deux accumulateurs NiMH ou NiCd et de les recharger simplement grâce au port microUSB du Pi Zero. Outre ce module LTC4060 provenant de Linear Technology, cette extension embarque un capteur de mouvements (IMU) Bosch BMI160. Il s'agit ni plus ni moins d'un accéléromètre trois axes épaulé par un gyroscope, ce qui ouvre de multiples possibilités de projets. Le fort inconvénient de ce produit, c'est sans aucun doute son prix puisqu'il vient d'être lancé pour 50 $, soit dix fois plus cher que le Pi Zero sur lequel il vient reposer ! Gumstix indique toutefois que cette extension peut être adaptée pour d'autres cartes Raspberry Pi ; c'est là le point fort de la société qui propose son outil en ligne nommé Geppetto. Ce dernier permet de personnaliser un grand nombre de produits grâce à une interface drag and drop, un système de conception modulaire de produits électroniques particulièrement simple et accessible.



Le Rapsberry Pi pourrai suporté Vulkan !

  Liste des news    Liste des new du mois  
rapsberry PI Vulkan

04

Fevrier

La chose n'est pas encore faite, mais elle pourrait constituer une (petite) révolution pour les Raspberry Pi. La Raspberry Pi Foundation a annoncé ce vendredi qu'elle travaillait au développement de pilotes open-source exploitant l'API Vulkan, utilisée de manière cross-plateforme tant par AMD, qu'ARM, Intel ou encore NVIDIA. Au travers de cette annonce, la fondation ouvre la perspective de performances graphiques améliorées sur ses différents nano-ordinateurs. Si la fondation estime dans son communiqué que le recours à l'API Vulkan permettra de mieux « exploiter les GPUs modernes, tout en remédiant aux goulots d'étranglement compromettant les performances d'OpenGL et en fournissant aux développeurs graphiques de nouveaux moyens d'obtenir les meilleures performances du matériel », on ignore quand ces pilotes arriveront sur Raspberry Pi. En réalité, il faudrait s'attendre à patienter un bon moment avant de voir le projet se concrétiser. Igalia (groupe espagnol chargé du développement) ne travaille sur ce nouveau pilote que depuis quelques semaines, et nous avons encore une très longue feuille de route de développement devant nous avant de pouvoir mettre un véritable pilote entre les mains de nos utilisateurs », explique Eben Upton. « Ne retenez donc pas votre souffle, et attendez plutôt d'autres nouvelles de notre part et de celle d'Igalia à mesure qu'ils progressent dans leur développement », conclue-t-il.



Le Rapsberry Pi Nano !

  Liste des news    Liste des new du mois  
NanoPI R2S

29

Janvier

Un SBC muni d’un SoC Arm Cortex-A53 et d’un GPU Arm Mali-450 MP2. Le Raspberry Pi aura bientôt un nouveau concurrent, le NanoPi R2S. Il s’agit également d’un SBC (single-board computer) mais qui a l’avantage d’avoir deux ports Ethernet. De son côté, le Raspberry Pi 4 se contente en effet d’un port unique. Ce NanoPi R2S a des dimensions assez proches de celles d’un Raspberry Pi A+, avec 55,6 x 52 mm. Il embarque quatre cœurs Arm Cortex-A53 cadencés à 1,5 GHz et un GPU Arm Mali-450 MP2 à 500 MHz. Pour la RAM en revanche, il faut se contenter de 1 Go DDR4 tandis que le Raspberry Pi 4 prend en charge jusqu’à 4 Go. Pour l’instant le tarif de ce NanoPi R2S reste inconnu, mais il devrait être plutôt bon marché. À titre indicatif, son prédécesseur, le NanoPi R1S se négocie 20 $.


Le Raspberry PI Zéro s'offre une autonomie à piles

Notamment connue pour ses modules COM, la société américaine Gumstix a récemment étendu sa gamme de produits à destination des cartes Raspberry Pi. Après avoir lancé sa gamme Gumstix Pi Family avec des projets comme Chatterbox, un kit de développement pour Alexa Voice Service sur Raspberry Pi, Gumstix revient avec une extension (HAT) nouvelle et pertinente pour les makers. Le Gumstix Raspberry Pi Zero Battery Board permet en effet d'alimenter un Pi Zero sans qu'il soit nécessaire de le connecter au secteur ou à une batterie encombrante, faisant ainsi clairement gagner en compacité la plus minuscule des framboises. Cette extension possède bien d'autres avantages et une certaine polyvalence. Se connectant sur les broches GPIO du Pi Zero, elle n'embarque pas seulement un support permettant de placer deux piles AA mais aussi l'électronique nécessaire à leur recharge, ce qui indique qu'il est possible d'utiliser deux accumulateurs NiMH ou NiCd et de les recharger simplement grâce au port microUSB du Pi Zero. Outre ce module LTC4060 provenant de Linear Technology, cette extension embarque un capteur de mouvements (IMU) Bosch BMI160. Il s'agit ni plus ni moins d'un accéléromètre trois axes épaulé par un gyroscope, ce qui ouvre de multiples possibilités de projets. Le fort inconvénient de ce produit, c'est sans aucun doute son prix puisqu'il vient d'être lancé pour 50 $, soit dix fois plus cher que le Pi Zero sur lequel il vient reposer ! Gumstix indique toutefois que cette extension peut être adaptée pour d'autres cartes Raspberry Pi ; c'est là le point fort de la société qui propose son outil en ligne nommé Geppetto. Ce dernier permet de personnaliser un grand nombre de produits grâce à une interface drag and drop, un système de conception modulaire de produits électroniques particulièrement simple et accessible.
13-02-2020


Le Rapsberry Pi pourrai suporté Vulkan !

La chose n'est pas encore faite, mais elle pourrait constituer une (petite) révolution pour les Raspberry Pi. La Raspberry Pi Foundation a annoncé ce vendredi qu'elle travaillait au développement de pilotes open-source exploitant l'API Vulkan, utilisée de manière cross-plateforme tant par AMD, qu'ARM, Intel ou encore NVIDIA. Au travers de cette annonce, la fondation ouvre la perspective de performances graphiques améliorées sur ses différents nano-ordinateurs. Si la fondation estime dans son communiqué que le recours à l'API Vulkan permettra de mieux « exploiter les GPUs modernes, tout en remédiant aux goulots d'étranglement compromettant les performances d'OpenGL et en fournissant aux développeurs graphiques de nouveaux moyens d'obtenir les meilleures performances du matériel », on ignore quand ces pilotes arriveront sur Raspberry Pi. En réalité, il faudrait s'attendre à patienter un bon moment avant de voir le projet se concrétiser. Igalia (groupe espagnol chargé du développement) ne travaille sur ce nouveau pilote que depuis quelques semaines, et nous avons encore une très longue feuille de route de développement devant nous avant de pouvoir mettre un véritable pilote entre les mains de nos utilisateurs », explique Eben Upton. « Ne retenez donc pas votre souffle, et attendez plutôt d'autres nouvelles de notre part et de celle d'Igalia à mesure qu'ils progressent dans leur développement », conclue-t-il.
04-02-2020


Le Rapsberry Pi Nano !

Un SBC muni d’un SoC Arm Cortex-A53 et d’un GPU Arm Mali-450 MP2. Le Raspberry Pi aura bientôt un nouveau concurrent, le NanoPi R2S. Il s’agit également d’un SBC (single-board computer) mais qui a l’avantage d’avoir deux ports Ethernet. De son côté, le Raspberry Pi 4 se contente en effet d’un port unique. Ce NanoPi R2S a des dimensions assez proches de celles d’un Raspberry Pi A+, avec 55,6 x 52 mm. Il embarque quatre cœurs Arm Cortex-A53 cadencés à 1,5 GHz et un GPU Arm Mali-450 MP2 à 500 MHz. Pour la RAM en revanche, il faut se contenter de 1 Go DDR4 tandis que le Raspberry Pi 4 prend en charge jusqu’à 4 Go. Pour l’instant le tarif de ce NanoPi R2S reste inconnu, mais il devrait être plutôt bon marché. À titre indicatif, son prédécesseur, le NanoPi R1S se négocie 20 $.


29-01-2020