Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
RASPBERRY


Le Raspberry Pi Pico spécialiste du Machine learning

  Liste des news    Liste des new du mois  
Raspberry Pi pico

09

Mars

Le Raspberry Pi Pico va servir de brique de base pour concevoir des cartes spécialisées dans le machine learning (ML). Connue pour ses célèbres micro ordinateurs, la fondation Raspberry Pi part dans une nouvelle direction avec son nouveau modèle Pico, qui constitue une plateforme prometteuse pour l’apprentissage automatique, ou « machine learning » (ML). Eben Upton, l'un des fondateurs de la fondation, en a donné un aperçu lors de la conférence tinyML Talks. Le Raspberry Pi Pico est une petite carte très bon marché (seulement 4 dollars) qui embarque le circuit SoC (Système sur une puce) RP2040 conçu par la fondation. Le microcontrôleur comporte deux cœurs Cortex-M0+ à 133 MHz, 264 Ko de SRam. Il est associé à 2 Mo de mémoire flash et ne consomme que très peu d'énergie. Le Raspberry Pi Pico peut servir de composant de base pour créer des plates-formes de machine learning qui utilisent les réseaux neuronaux, par exemple grâce à son port TensorFlow Lite (outil d'apprentissage de Google). Ainsi, le Raspberry Pi Pico va être utilisé dans trois cartes de constructeurs partenaires : la MicroMod RP2040 de SparkFun, la Nano RP2040 Connect de Arduino et la Pico4ML de ArduCam. Cette dernière sera associée à une caméra, un micro et un écran. Elle pourra par exemple effectuer des opérations de reconnaissance de personnes. Enfin, Eben Upton a indiqué que les prochains développement de ce type de circuits permettront d'offrir 4 à 8 opérations de Multiplier-Accumuler (MAC) par cycle d'horloge. Ces opérations sont très utilisées par l'apprentissage automatique, d'où l'importance de rendre les circuits plus performantes dans ce domaine.



Pico la solution Raspberry Pi Objet à moindre coûte

  Liste des news    Liste des new du mois  
Pico Raspberry Pi microcontroler

22

Janvier

La famille Raspberry Pi s’agrandit. La fondation vient de lancer le modèle « Pico », un microcontrôleur qui coûte quatre dollars (entre 3,98 et 4,20 € chez les revendeurs en France) et qui s’appuie sur une puce faite maison. Baptisée RP2040, elle dispose d’une architecture dual-core Arm Cortex M0+ à 133 MHz et embarque 264 Ko de RAM. La carte peut par ailleurs accueillir jusqu’à 16 Mo de stockage Flash et compte une trentaine de broches d’entrées/sorties dont quatre compatibles avec des signaux analogiques. La programmation du Raspberry Pi Pico peut se faire en C ou Micro Python. Bref, le Pico est idéal pour créer des capteurs et des objets connectés sans toute la lourdeur d’un ordinateur généraliste, comme le Raspberry Pi classique. Le Raspberry Pi Pico est également une excellente alternative aux cartes Arduino, qui dominaient jusqu’à présent ce segment du bricolage high-tech. En effet, les microcontrôleurs Arduino sont généralement moins puissants et beaucoup plus chers (entre 16 et 38 €). Mais cela va peut-être changer. Arduino va commercialiser dans les prochaines semaines une nouvelle version de sa carte Nano, qui intégrera la puce RP2040. Mais on ne connaît pas encore son prix. D'autres acteurs ont également décidé d'intégrer cette nouvelle puce comme Adafruit, Pimoroni ou Sparkfun.



Adieu Flash Player sur la framboise !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Raspberry PI OS

15

Janvier

Rappelons que Adobe recommande de désinstaller son plugin, avec un outil dédié. Véritable star du Web des années 90 et 2000, Adobe Flash s'est peu à peu transformé en nid à problèmes, et après quelques années de mise à l'écart, le plugin a été définitivement mis hors d'état de nuire il y a quelques jours. Du côté de Raspberry, on a décidé de tirer un trait sur Flash via la dernière mise à jour système. Ainsi, ceux qui mettront à jour leur système avec la toute récente update firmware mise à disposition par Raspberry feront disparaître Flash de la machine. « Bon débarras » dira la majorité, même si d'autres regretteront le fait que cette décision empêche le bon fonctionnement de l'application Scratch 2. Outre l'éviction de Flash, la nouvelle version de Raspberry Pi OS corrige divers bugs, y compris au niveau de Chromium Web.



Le Raspberry Pi Pico spécialiste du Machine learning

  Liste des news    Liste des new du mois  
Raspberry Pi pico

09

Mars

Le Raspberry Pi Pico va servir de brique de base pour concevoir des cartes spécialisées dans le machine learning (ML). Connue pour ses célèbres micro ordinateurs, la fondation Raspberry Pi part dans une nouvelle direction avec son nouveau modèle Pico, qui constitue une plateforme prometteuse pour l’apprentissage automatique, ou « machine learning » (ML). Eben Upton, l'un des fondateurs de la fondation, en a donné un aperçu lors de la conférence tinyML Talks. Le Raspberry Pi Pico est une petite carte très bon marché (seulement 4 dollars) qui embarque le circuit SoC (Système sur une puce) RP2040 conçu par la fondation. Le microcontrôleur comporte deux cœurs Cortex-M0+ à 133 MHz, 264 Ko de SRam. Il est associé à 2 Mo de mémoire flash et ne consomme que très peu d'énergie. Le Raspberry Pi Pico peut servir de composant de base pour créer des plates-formes de machine learning qui utilisent les réseaux neuronaux, par exemple grâce à son port TensorFlow Lite (outil d'apprentissage de Google). Ainsi, le Raspberry Pi Pico va être utilisé dans trois cartes de constructeurs partenaires : la MicroMod RP2040 de SparkFun, la Nano RP2040 Connect de Arduino et la Pico4ML de ArduCam. Cette dernière sera associée à une caméra, un micro et un écran. Elle pourra par exemple effectuer des opérations de reconnaissance de personnes. Enfin, Eben Upton a indiqué que les prochains développement de ce type de circuits permettront d'offrir 4 à 8 opérations de Multiplier-Accumuler (MAC) par cycle d'horloge. Ces opérations sont très utilisées par l'apprentissage automatique, d'où l'importance de rendre les circuits plus performantes dans ce domaine.



Pico la solution Raspberry Pi Objet à moindre coûte

  Liste des news    Liste des new du mois  
Pico Raspberry Pi microcontroler

22

Janvier

La famille Raspberry Pi s’agrandit. La fondation vient de lancer le modèle « Pico », un microcontrôleur qui coûte quatre dollars (entre 3,98 et 4,20 € chez les revendeurs en France) et qui s’appuie sur une puce faite maison. Baptisée RP2040, elle dispose d’une architecture dual-core Arm Cortex M0+ à 133 MHz et embarque 264 Ko de RAM. La carte peut par ailleurs accueillir jusqu’à 16 Mo de stockage Flash et compte une trentaine de broches d’entrées/sorties dont quatre compatibles avec des signaux analogiques. La programmation du Raspberry Pi Pico peut se faire en C ou Micro Python. Bref, le Pico est idéal pour créer des capteurs et des objets connectés sans toute la lourdeur d’un ordinateur généraliste, comme le Raspberry Pi classique. Le Raspberry Pi Pico est également une excellente alternative aux cartes Arduino, qui dominaient jusqu’à présent ce segment du bricolage high-tech. En effet, les microcontrôleurs Arduino sont généralement moins puissants et beaucoup plus chers (entre 16 et 38 €). Mais cela va peut-être changer. Arduino va commercialiser dans les prochaines semaines une nouvelle version de sa carte Nano, qui intégrera la puce RP2040. Mais on ne connaît pas encore son prix. D'autres acteurs ont également décidé d'intégrer cette nouvelle puce comme Adafruit, Pimoroni ou Sparkfun.



Adieu Flash Player sur la framboise !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Raspberry PI OS

15

Janvier

Rappelons que Adobe recommande de désinstaller son plugin, avec un outil dédié. Véritable star du Web des années 90 et 2000, Adobe Flash s'est peu à peu transformé en nid à problèmes, et après quelques années de mise à l'écart, le plugin a été définitivement mis hors d'état de nuire il y a quelques jours. Du côté de Raspberry, on a décidé de tirer un trait sur Flash via la dernière mise à jour système. Ainsi, ceux qui mettront à jour leur système avec la toute récente update firmware mise à disposition par Raspberry feront disparaître Flash de la machine. « Bon débarras » dira la majorité, même si d'autres regretteront le fait que cette décision empêche le bon fonctionnement de l'application Scratch 2. Outre l'éviction de Flash, la nouvelle version de Raspberry Pi OS corrige divers bugs, y compris au niveau de Chromium Web.


Le Raspberry Pi Pico spécialiste du Machine learning

Le Raspberry Pi Pico va servir de brique de base pour concevoir des cartes spécialisées dans le machine learning (ML). Connue pour ses célèbres micro ordinateurs, la fondation Raspberry Pi part dans une nouvelle direction avec son nouveau modèle Pico, qui constitue une plateforme prometteuse pour l’apprentissage automatique, ou « machine learning » (ML). Eben Upton, l'un des fondateurs de la fondation, en a donné un aperçu lors de la conférence tinyML Talks. Le Raspberry Pi Pico est une petite carte très bon marché (seulement 4 dollars) qui embarque le circuit SoC (Système sur une puce) RP2040 conçu par la fondation. Le microcontrôleur comporte deux cœurs Cortex-M0+ à 133 MHz, 264 Ko de SRam. Il est associé à 2 Mo de mémoire flash et ne consomme que très peu d'énergie. Le Raspberry Pi Pico peut servir de composant de base pour créer des plates-formes de machine learning qui utilisent les réseaux neuronaux, par exemple grâce à son port TensorFlow Lite (outil d'apprentissage de Google). Ainsi, le Raspberry Pi Pico va être utilisé dans trois cartes de constructeurs partenaires : la MicroMod RP2040 de SparkFun, la Nano RP2040 Connect de Arduino et la Pico4ML de ArduCam. Cette dernière sera associée à une caméra, un micro et un écran. Elle pourra par exemple effectuer des opérations de reconnaissance de personnes. Enfin, Eben Upton a indiqué que les prochains développement de ce type de circuits permettront d'offrir 4 à 8 opérations de Multiplier-Accumuler (MAC) par cycle d'horloge. Ces opérations sont très utilisées par l'apprentissage automatique, d'où l'importance de rendre les circuits plus performantes dans ce domaine.
09-03-2021


Pico la solution Raspberry Pi Objet à moindre coûte

La famille Raspberry Pi s’agrandit. La fondation vient de lancer le modèle « Pico », un microcontrôleur qui coûte quatre dollars (entre 3,98 et 4,20 € chez les revendeurs en France) et qui s’appuie sur une puce faite maison. Baptisée RP2040, elle dispose d’une architecture dual-core Arm Cortex M0+ à 133 MHz et embarque 264 Ko de RAM. La carte peut par ailleurs accueillir jusqu’à 16 Mo de stockage Flash et compte une trentaine de broches d’entrées/sorties dont quatre compatibles avec des signaux analogiques. La programmation du Raspberry Pi Pico peut se faire en C ou Micro Python. Bref, le Pico est idéal pour créer des capteurs et des objets connectés sans toute la lourdeur d’un ordinateur généraliste, comme le Raspberry Pi classique. Le Raspberry Pi Pico est également une excellente alternative aux cartes Arduino, qui dominaient jusqu’à présent ce segment du bricolage high-tech. En effet, les microcontrôleurs Arduino sont généralement moins puissants et beaucoup plus chers (entre 16 et 38 €). Mais cela va peut-être changer. Arduino va commercialiser dans les prochaines semaines une nouvelle version de sa carte Nano, qui intégrera la puce RP2040. Mais on ne connaît pas encore son prix. D'autres acteurs ont également décidé d'intégrer cette nouvelle puce comme Adafruit, Pimoroni ou Sparkfun.
22-01-2021


Adieu Flash Player sur la framboise !

Rappelons que Adobe recommande de désinstaller son plugin, avec un outil dédié. Véritable star du Web des années 90 et 2000, Adobe Flash s'est peu à peu transformé en nid à problèmes, et après quelques années de mise à l'écart, le plugin a été définitivement mis hors d'état de nuire il y a quelques jours. Du côté de Raspberry, on a décidé de tirer un trait sur Flash via la dernière mise à jour système. Ainsi, ceux qui mettront à jour leur système avec la toute récente update firmware mise à disposition par Raspberry feront disparaître Flash de la machine. « Bon débarras » dira la majorité, même si d'autres regretteront le fait que cette décision empêche le bon fonctionnement de l'application Scratch 2. Outre l'éviction de Flash, la nouvelle version de Raspberry Pi OS corrige divers bugs, y compris au niveau de Chromium Web.
15-01-2021