Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
RASPBERRY


Intel s'attaque au Rapsberry Pi, et reste gourmand

  Liste des news    Liste des new du mois  
Intel MicroO

12

Juillet

Alors que le Raspberry Pi 4 est frappé d'une pénurie qui s'éternise, Intel se décide à lancer les précommandes de sa propre solution. En mars 2012, la sortie et le succès du premier Raspberry Pi a surpris de nombreux observateurs. Depuis, les versions se sont succédé avec un triomphe qui ne s'est jamais démenti. Des concurrents se sont organisés, et l'offre n'a jamais été aussi riche. De fait, il est aujourd'hui très difficile de mettre la main sur le Raspberry Pi Model 4 le fleuron de la gamme et plus encore sur certaines variations comme ce Compute Module 4 absolument introuvable. Est-ce la raison pour laquelle Intel a enfin décidé de lancer sa gamme de produits UP ? Nous n'aurons sans doute jamais de réponse officielle à cette question, mais le fait est que la carte UP 4000 est accessible. Les précommandes sont à présent possibles depuis la boutique officielle de la marque avec un rabais de 10 % jusqu'au 15 juillet. Les prix débutent ainsi à 116,1 $ pour un envoi prévu en août prochain. Véritable alternative, certes plus onéreuse, au Raspberry Pi Model 4, la carte UP 4000 dispose d'abord d'un format rigoureusement identique. On conserve la compacité extrême du Raspberry : 85,6 x 56,5 millimètres. De plus, le GPIO 40 broches semble très proche, même s'il faut rester prudent vis-à-vis de la compatibilité des accessoires Raspberry avec cette interface. En revanche, l'alimentation se fait via un classique port 12V et non en USB comme sur le Raspberry. L'UP 4000 fait logiquement évoluer les précédents modèles de la gamme avec de nouveaux processeurs, mais il n'est pas question d'ARM : on a le choix entre de l'Atom E3900, du Celeron N3350 ou du Pentium N4200. La mémoire profite aussi d'une certaine amélioration (2 à 8 Go). Intel intègre une solution eMMC pour le stockage qui peut aller de 16 Go sur la version la plus accessible à 64 Go pour la plus ambitieuse. Au total, il est ainsi question de six variantes de l'UP 4000 avec des prix allant, sans réduction, de 129 à 259 $. Si la chose vous intéresse, pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la riche page produit, en source ci-dessous, sur laquelle on peut aussi découvrir différents accessoires déjà prévus.



Le Raspberry Pi victime aussi de la pénurie !

  Liste des news    Liste des new du mois  
raspberry pi 4

10

Janvier

Si vous vous intéressez un peu au secteur de l’électronique, vous avez forcément remarqué ou entendu parler des ruptures de stock sur de nombreux produits, PS5, cartes graphiques, ordinateurs, etc. Si vous avez voulu acheter un Raspberry Pi depuis novembre, vous savez qu’il faut aussi compter notre micro-ordinateur préféré dans la liste des produits introuvables. En voulant commander des Raspberry Pi pour le projet, impossible, rupture de stock généralisée ! Mais alors, pourquoi le Raspberry Pi est-il en rupture de stock, quelles réponses la fondation Raspberry Pi a-t-elle prévues, où et quand sera-t-il possible de racheter des Raspberry Pi et quels modèles seront disponibles ? L’industrie des semi-conducteurs est une industrie de pointe, nécessitant des équipements de production hautement spécialisés et des coûts de R&D énormes. Ainsi, il existe déjà assez peu d’entreprises concevant des puces électroniques, et il existe encore moins d’entreprises qui les produisent, ceux que l’ont appelle les « fondeurs ». Il s’agit donc d’un marché ultra mondialisé et qui a été touché de plein fouet par les difficultés d’échanges, d’organisation et de transport découlant du covid. Mais plus que les perturbations de la chaîne de production, c’est bien l’explosion soudaine de la consommation, avec notamment l’explosion des ventes d’ordinateurs portables, de tablettes, etc. suite aux confinements et à l’arrivée massive du télétravail qui a entraîné la pénurie de composants que nous connaissons aujourd’hui. Cette explosion de la consommation a entraîné l’impossibilité réelle ou supposée pour les fournisseurs de puces de répondre à l’augmentation de la demande, entraînant à son tour : une augmentation des prix Le Raspberry Pi étant un micro-ordinateur très peu cher, il est donc touché de plein fouet, puisque sa marge étant faible, il est plus sensible à l’augmentation des coûts et qu’il repose en partie sur l’utilisation de technologies plus anciennes et donc moins chères. Conséquence, la fondation ne trouve plus de puces pour produire le Raspberry Pi, ou bien à des prix trop élevés. À court terme il sera encore difficile d’obtenir le Raspberry Pi pendant quelques temps, et ce quelque soit le vendeur, la fondation ne parvenant tout simplement pas à produire suffisamment de machines selon les modèles, pour répondre à la demande.



Intel s'attaque au Rapsberry Pi, et reste gourmand

  Liste des news    Liste des new du mois  
Intel MicroO

12

Juillet

Alors que le Raspberry Pi 4 est frappé d'une pénurie qui s'éternise, Intel se décide à lancer les précommandes de sa propre solution. En mars 2012, la sortie et le succès du premier Raspberry Pi a surpris de nombreux observateurs. Depuis, les versions se sont succédé avec un triomphe qui ne s'est jamais démenti. Des concurrents se sont organisés, et l'offre n'a jamais été aussi riche. De fait, il est aujourd'hui très difficile de mettre la main sur le Raspberry Pi Model 4 le fleuron de la gamme et plus encore sur certaines variations comme ce Compute Module 4 absolument introuvable. Est-ce la raison pour laquelle Intel a enfin décidé de lancer sa gamme de produits UP ? Nous n'aurons sans doute jamais de réponse officielle à cette question, mais le fait est que la carte UP 4000 est accessible. Les précommandes sont à présent possibles depuis la boutique officielle de la marque avec un rabais de 10 % jusqu'au 15 juillet. Les prix débutent ainsi à 116,1 $ pour un envoi prévu en août prochain. Véritable alternative, certes plus onéreuse, au Raspberry Pi Model 4, la carte UP 4000 dispose d'abord d'un format rigoureusement identique. On conserve la compacité extrême du Raspberry : 85,6 x 56,5 millimètres. De plus, le GPIO 40 broches semble très proche, même s'il faut rester prudent vis-à-vis de la compatibilité des accessoires Raspberry avec cette interface. En revanche, l'alimentation se fait via un classique port 12V et non en USB comme sur le Raspberry. L'UP 4000 fait logiquement évoluer les précédents modèles de la gamme avec de nouveaux processeurs, mais il n'est pas question d'ARM : on a le choix entre de l'Atom E3900, du Celeron N3350 ou du Pentium N4200. La mémoire profite aussi d'une certaine amélioration (2 à 8 Go). Intel intègre une solution eMMC pour le stockage qui peut aller de 16 Go sur la version la plus accessible à 64 Go pour la plus ambitieuse. Au total, il est ainsi question de six variantes de l'UP 4000 avec des prix allant, sans réduction, de 129 à 259 $. Si la chose vous intéresse, pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la riche page produit, en source ci-dessous, sur laquelle on peut aussi découvrir différents accessoires déjà prévus.



Le Raspberry Pi victime aussi de la pénurie !

  Liste des news    Liste des new du mois  
raspberry pi 4

10

Janvier

Si vous vous intéressez un peu au secteur de l’électronique, vous avez forcément remarqué ou entendu parler des ruptures de stock sur de nombreux produits, PS5, cartes graphiques, ordinateurs, etc. Si vous avez voulu acheter un Raspberry Pi depuis novembre, vous savez qu’il faut aussi compter notre micro-ordinateur préféré dans la liste des produits introuvables. En voulant commander des Raspberry Pi pour le projet, impossible, rupture de stock généralisée ! Mais alors, pourquoi le Raspberry Pi est-il en rupture de stock, quelles réponses la fondation Raspberry Pi a-t-elle prévues, où et quand sera-t-il possible de racheter des Raspberry Pi et quels modèles seront disponibles ? L’industrie des semi-conducteurs est une industrie de pointe, nécessitant des équipements de production hautement spécialisés et des coûts de R&D énormes. Ainsi, il existe déjà assez peu d’entreprises concevant des puces électroniques, et il existe encore moins d’entreprises qui les produisent, ceux que l’ont appelle les « fondeurs ». Il s’agit donc d’un marché ultra mondialisé et qui a été touché de plein fouet par les difficultés d’échanges, d’organisation et de transport découlant du covid. Mais plus que les perturbations de la chaîne de production, c’est bien l’explosion soudaine de la consommation, avec notamment l’explosion des ventes d’ordinateurs portables, de tablettes, etc. suite aux confinements et à l’arrivée massive du télétravail qui a entraîné la pénurie de composants que nous connaissons aujourd’hui. Cette explosion de la consommation a entraîné l’impossibilité réelle ou supposée pour les fournisseurs de puces de répondre à l’augmentation de la demande, entraînant à son tour : une augmentation des prix Le Raspberry Pi étant un micro-ordinateur très peu cher, il est donc touché de plein fouet, puisque sa marge étant faible, il est plus sensible à l’augmentation des coûts et qu’il repose en partie sur l’utilisation de technologies plus anciennes et donc moins chères. Conséquence, la fondation ne trouve plus de puces pour produire le Raspberry Pi, ou bien à des prix trop élevés. À court terme il sera encore difficile d’obtenir le Raspberry Pi pendant quelques temps, et ce quelque soit le vendeur, la fondation ne parvenant tout simplement pas à produire suffisamment de machines selon les modèles, pour répondre à la demande.


Intel s'attaque au Rapsberry Pi, et reste gourmand

Alors que le Raspberry Pi 4 est frappé d'une pénurie qui s'éternise, Intel se décide à lancer les précommandes de sa propre solution. En mars 2012, la sortie et le succès du premier Raspberry Pi a surpris de nombreux observateurs. Depuis, les versions se sont succédé avec un triomphe qui ne s'est jamais démenti. Des concurrents se sont organisés, et l'offre n'a jamais été aussi riche. De fait, il est aujourd'hui très difficile de mettre la main sur le Raspberry Pi Model 4 le fleuron de la gamme et plus encore sur certaines variations comme ce Compute Module 4 absolument introuvable. Est-ce la raison pour laquelle Intel a enfin décidé de lancer sa gamme de produits UP ? Nous n'aurons sans doute jamais de réponse officielle à cette question, mais le fait est que la carte UP 4000 est accessible. Les précommandes sont à présent possibles depuis la boutique officielle de la marque avec un rabais de 10 % jusqu'au 15 juillet. Les prix débutent ainsi à 116,1 $ pour un envoi prévu en août prochain. Véritable alternative, certes plus onéreuse, au Raspberry Pi Model 4, la carte UP 4000 dispose d'abord d'un format rigoureusement identique. On conserve la compacité extrême du Raspberry : 85,6 x 56,5 millimètres. De plus, le GPIO 40 broches semble très proche, même s'il faut rester prudent vis-à-vis de la compatibilité des accessoires Raspberry avec cette interface. En revanche, l'alimentation se fait via un classique port 12V et non en USB comme sur le Raspberry. L'UP 4000 fait logiquement évoluer les précédents modèles de la gamme avec de nouveaux processeurs, mais il n'est pas question d'ARM : on a le choix entre de l'Atom E3900, du Celeron N3350 ou du Pentium N4200. La mémoire profite aussi d'une certaine amélioration (2 à 8 Go). Intel intègre une solution eMMC pour le stockage qui peut aller de 16 Go sur la version la plus accessible à 64 Go pour la plus ambitieuse. Au total, il est ainsi question de six variantes de l'UP 4000 avec des prix allant, sans réduction, de 129 à 259 $. Si la chose vous intéresse, pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter la riche page produit, en source ci-dessous, sur laquelle on peut aussi découvrir différents accessoires déjà prévus.
12-07-2022


Le Raspberry Pi victime aussi de la pénurie !

Si vous vous intéressez un peu au secteur de l’électronique, vous avez forcément remarqué ou entendu parler des ruptures de stock sur de nombreux produits, PS5, cartes graphiques, ordinateurs, etc. Si vous avez voulu acheter un Raspberry Pi depuis novembre, vous savez qu’il faut aussi compter notre micro-ordinateur préféré dans la liste des produits introuvables. En voulant commander des Raspberry Pi pour le projet, impossible, rupture de stock généralisée ! Mais alors, pourquoi le Raspberry Pi est-il en rupture de stock, quelles réponses la fondation Raspberry Pi a-t-elle prévues, où et quand sera-t-il possible de racheter des Raspberry Pi et quels modèles seront disponibles ? L’industrie des semi-conducteurs est une industrie de pointe, nécessitant des équipements de production hautement spécialisés et des coûts de R&D énormes. Ainsi, il existe déjà assez peu d’entreprises concevant des puces électroniques, et il existe encore moins d’entreprises qui les produisent, ceux que l’ont appelle les « fondeurs ». Il s’agit donc d’un marché ultra mondialisé et qui a été touché de plein fouet par les difficultés d’échanges, d’organisation et de transport découlant du covid. Mais plus que les perturbations de la chaîne de production, c’est bien l’explosion soudaine de la consommation, avec notamment l’explosion des ventes d’ordinateurs portables, de tablettes, etc. suite aux confinements et à l’arrivée massive du télétravail qui a entraîné la pénurie de composants que nous connaissons aujourd’hui. Cette explosion de la consommation a entraîné l’impossibilité réelle ou supposée pour les fournisseurs de puces de répondre à l’augmentation de la demande, entraînant à son tour : une augmentation des prix Le Raspberry Pi étant un micro-ordinateur très peu cher, il est donc touché de plein fouet, puisque sa marge étant faible, il est plus sensible à l’augmentation des coûts et qu’il repose en partie sur l’utilisation de technologies plus anciennes et donc moins chères. Conséquence, la fondation ne trouve plus de puces pour produire le Raspberry Pi, ou bien à des prix trop élevés. À court terme il sera encore difficile d’obtenir le Raspberry Pi pendant quelques temps, et ce quelque soit le vendeur, la fondation ne parvenant tout simplement pas à produire suffisamment de machines selon les modèles, pour répondre à la demande.
10-01-2022