Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com


L'actualité
PERSONNALITE


Disparition de Isao Takahata

  Liste des news    Liste des new du mois  
Disparition de Isao Takahata

06

Avril

Isao Takahata, réalisateur japonais de films d’animation et cofondateur du Studio Ghibli aux côtés de Hayao Miyazaki, s’est éteint à l’âge de 82 ans. Souffrant d’une maladie cardiaque, il avait été hospitalisé l’année dernière. Ce jeudi, les studios Ghibli ont annoncé son décès à la suite d'un cancer des poumons. Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres depuis 2015, Takahata a débuté sa carrière aux studios d'animation Toei en 1959 où il a rencontré Miyazaki. Ensemble, ils ont créé le studio Ghibli et ont connu un grand succès avec de nombreuses œuvres tels que « Porco Rosso » ou « le Tombeau des Lucioles ». Leur relation s’est détériorée ces dernières années, mais elle est toujours restée respectueuse envers le travail de chacun. Takahata n’a jamais dessiné. Il a été réalisateur et producteur. Ses méthodes de travail étaient très méticuleuses. Après son film « Mes voisins les Yamada » en 1999, il faudra attendre 2013 et « Le conte de la princesse Kaguya » pour que Takahata revienne aux commandes d’un film d’animation. Le film avait été nommé aux Oscars en 2014. Auourd’hui, c’est un grand nom de l’animation japonaise qui s’est éteint. Nul doute, comme pour tout artiste de renom, son absence laissera un grand vide.




Mark Zuckerberg répond aux attaques

  Liste des news    Liste des new du mois  
Interview Mark Zuckerberg

03

Avril

Attaqué de toute part à la suite de l’affaire Cambridge Analytica, le patron de Facebook Mark Zuckerberg a répondu aux critiques, à commencer par celles de Tim Cook, patron d’Apple, dans un long entretien accordé à Ezra Klein, journaliste américain. Le patron d’Apple avait en effet déclaré à Recode qu’il ne se serait jamais retrouvé dans la situation de Facebook et que la firme à la pomme avait préféré faire de l’argent avec ses produits et non avec les informations de ses clients. Pour Mark Zuckerberg, l’argument selon lequel si vous ne payez pas, une entreprise ne se soucie pas de vous est « très désinvolte ». « La réalité est que si vous voulez construire un service qui aide à connecter tout le monde à travers la planète, alors beaucoup de gens n'auront pas les moyens de payer. Et donc, comme avec beaucoup de médias, avoir un modèle basé sur la publicité est le seul modèle rationnel », a-t-il expliqué. « nous sommes carrément dans le camp des entreprises qui travaillent dur pour vous facturer moins et fournir un service gratuit que tout le monde peut utiliser ». Pour Mark Zuckerberg, Facebook est donc un service certes gratuit, mais qui ne fait aucune distinction entre les utilisateurs. Contrairement à Apple, qui vend ses produits bien trop cher selon lui. Le jeune patron a reconnu que son entreprise aura probablement besoin de « quelques années » pour résoudre les problèmes dévoilés par le scandale Cambridge Analytica et devenir plus fiable. « J’aurai aimé pouvoir régler ça en trois ou six mois, mais cela prendra plus de temps. » L'un des principaux problèmes de Facebook est son « idéalisme » parce qu'il n'a longtemps vu que les bons côtés de la connexion entre les personnes, a-t-il ajouté. il y a eu le manque de transparence de Facebook sur la publication de nombreuses fausses informations. Notamment durant les élections qui ont eu lieu en 2016. Un point qu’admet Mark Zuckerberg. « Il est difficile d’être transparent lorsque vous ne cernez pas tous les problèmes. En 2016, nous en étions encore à essayer de comprendre les mécanismes des interférences russes. » Aujourd’hui 14 000 personnes travaillent à la sécurité du réseau afin de s’assurer que les problèmes rencontrés cette année-là ne se reproduisent plus. Et le jeune patron de donner quelques exemples des actions entreprises : « Pour les élections françaises, nous avons développé de nouveaux outils d’intelligence artificielle pour détecter les comptes répandant de fausses informations et nous en avons supprimé plus de 30 000 (…) quelques mois plus tard, nous avons travaillé avec la commission électorale allemande pour améliorer ces outils (…) en 2017, nous avons déployé de nouveaux outils pour détecter les comptes essayant de diffuser de fausses informations avant que leurs publications ne se répandent. » Pour conclure l’interview, Mark Zuckerberg a tenu à partager son optimisme sur l’avenir de Facebook. « Nous sommes au milieu de nombreux problèmes et nous aurions dû mieux faire. Mais nous allons relever nombre de ces défis. »




Au revoir l'Astrophysicien Stephen Hawking

  Liste des news    Liste des new du mois  
Stephen Hawking disparu le 14 Mars 2018

14

Mars

Doctorant en physique, professeur de mathématiques, chercheur émérite couronné par de nombreux prix et médailles scientifiques, membre de la Royal Society, commandeur de l'ordre de l'Empire britannique, écrivain-essayiste auteur d'un best-seller international... Malgré une maladie lourdement handicapante, Stephen Hawking a brillamment condensé plusieurs vies en une seule. Il s'est éteint ce mercredi 14 mars, à l'âge de 76 ans. Physicien théoricien surdoué spécialisé dans la cosmologie, Stephen Hawking avait acquis une notoriété dépassant largement la seule communauté universitaire et scientifique. Il était ainsi bien connu du grand public, notamment grâce à son ouvrage Une brève histoire du temps qui a mis la cosmologie à la portée du plus grand nombre. On ne tentera pas, dans cette brève, de retracer sa vie ou sa carrière. De nombreux médias l'ont déjà fait ce matin, un film de sa biographie est également disponible "Une merveilleuse histoire du temps". Grand salut à cet icône qui fait aussi partie de notre univers Geek, et à souvent fait des apparitions dans "The big bang théory" et dans d'autre série.




Hommage à Bud Luckey

  Liste des news    Liste des new du mois  
deces bud luckey createur woody pixar

02

Mars

Bud Luckey s'était révélé avec la série pour enfants de Jim Henson, Sesame Street. C'était à la fin des années 1970. Il produit dans les années 1990 Les Tortues Ninjas, avec le succès que l'on connait. Bien des années plus tard, il crée notamment le personnage de Woody le cowboy dans Toy Story. Bud Luckey est décédé il y a quelques jours à l'âge de 83 ans. C’est à la demande de John Lasseter en personne que Bud Luckey rejoignit Pixar. L’homme apparait notamment dans les crédits de Toy Story, 1001 Pattes, Toy Story 2, Monstres & Cie, Le Monde de Némo, Cars, Ratatouille, WALL-E et Là-Haut. C’est à lui que l’on doit le personnage de Woody le cowboy, figure emblématique du premier dessin animé en images de synthèse de Pixar. Et pour la petite histoire, sachez que le personnage d’Andy a été nommé ainsi en référence à son fils, Andy Luckey. Bud Luckey s’en est allé des suites d’un long combat contre la maladie.




Disparition de Isao Takahata

  Liste des news    Liste des new du mois  
Disparition de Isao Takahata

06

Avril

Isao Takahata, réalisateur japonais de films d’animation et cofondateur du Studio Ghibli aux côtés de Hayao Miyazaki, s’est éteint à l’âge de 82 ans. Souffrant d’une maladie cardiaque, il avait été hospitalisé l’année dernière. Ce jeudi, les studios Ghibli ont annoncé son décès à la suite d'un cancer des poumons. Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres depuis 2015, Takahata a débuté sa carrière aux studios d'animation Toei en 1959 où il a rencontré Miyazaki. Ensemble, ils ont créé le studio Ghibli et ont connu un grand succès avec de nombreuses œuvres tels que « Porco Rosso » ou « le Tombeau des Lucioles ». Leur relation s’est détériorée ces dernières années, mais elle est toujours restée respectueuse envers le travail de chacun. Takahata n’a jamais dessiné. Il a été réalisateur et producteur. Ses méthodes de travail étaient très méticuleuses. Après son film « Mes voisins les Yamada » en 1999, il faudra attendre 2013 et « Le conte de la princesse Kaguya » pour que Takahata revienne aux commandes d’un film d’animation. Le film avait été nommé aux Oscars en 2014. Auourd’hui, c’est un grand nom de l’animation japonaise qui s’est éteint. Nul doute, comme pour tout artiste de renom, son absence laissera un grand vide.




Mark Zuckerberg répond aux attaques

  Liste des news    Liste des new du mois  
Interview Mark Zuckerberg

03

Avril

Attaqué de toute part à la suite de l’affaire Cambridge Analytica, le patron de Facebook Mark Zuckerberg a répondu aux critiques, à commencer par celles de Tim Cook, patron d’Apple, dans un long entretien accordé à Ezra Klein, journaliste américain. Le patron d’Apple avait en effet déclaré à Recode qu’il ne se serait jamais retrouvé dans la situation de Facebook et que la firme à la pomme avait préféré faire de l’argent avec ses produits et non avec les informations de ses clients. Pour Mark Zuckerberg, l’argument selon lequel si vous ne payez pas, une entreprise ne se soucie pas de vous est « très désinvolte ». « La réalité est que si vous voulez construire un service qui aide à connecter tout le monde à travers la planète, alors beaucoup de gens n'auront pas les moyens de payer. Et donc, comme avec beaucoup de médias, avoir un modèle basé sur la publicité est le seul modèle rationnel », a-t-il expliqué. « nous sommes carrément dans le camp des entreprises qui travaillent dur pour vous facturer moins et fournir un service gratuit que tout le monde peut utiliser ». Pour Mark Zuckerberg, Facebook est donc un service certes gratuit, mais qui ne fait aucune distinction entre les utilisateurs. Contrairement à Apple, qui vend ses produits bien trop cher selon lui. Le jeune patron a reconnu que son entreprise aura probablement besoin de « quelques années » pour résoudre les problèmes dévoilés par le scandale Cambridge Analytica et devenir plus fiable. « J’aurai aimé pouvoir régler ça en trois ou six mois, mais cela prendra plus de temps. » L'un des principaux problèmes de Facebook est son « idéalisme » parce qu'il n'a longtemps vu que les bons côtés de la connexion entre les personnes, a-t-il ajouté. il y a eu le manque de transparence de Facebook sur la publication de nombreuses fausses informations. Notamment durant les élections qui ont eu lieu en 2016. Un point qu’admet Mark Zuckerberg. « Il est difficile d’être transparent lorsque vous ne cernez pas tous les problèmes. En 2016, nous en étions encore à essayer de comprendre les mécanismes des interférences russes. » Aujourd’hui 14 000 personnes travaillent à la sécurité du réseau afin de s’assurer que les problèmes rencontrés cette année-là ne se reproduisent plus. Et le jeune patron de donner quelques exemples des actions entreprises : « Pour les élections françaises, nous avons développé de nouveaux outils d’intelligence artificielle pour détecter les comptes répandant de fausses informations et nous en avons supprimé plus de 30 000 (…) quelques mois plus tard, nous avons travaillé avec la commission électorale allemande pour améliorer ces outils (…) en 2017, nous avons déployé de nouveaux outils pour détecter les comptes essayant de diffuser de fausses informations avant que leurs publications ne se répandent. » Pour conclure l’interview, Mark Zuckerberg a tenu à partager son optimisme sur l’avenir de Facebook. « Nous sommes au milieu de nombreux problèmes et nous aurions dû mieux faire. Mais nous allons relever nombre de ces défis. »




Au revoir l'Astrophysicien Stephen Hawking

  Liste des news    Liste des new du mois  
Stephen Hawking disparu le 14 Mars 2018

14

Mars

Doctorant en physique, professeur de mathématiques, chercheur émérite couronné par de nombreux prix et médailles scientifiques, membre de la Royal Society, commandeur de l'ordre de l'Empire britannique, écrivain-essayiste auteur d'un best-seller international... Malgré une maladie lourdement handicapante, Stephen Hawking a brillamment condensé plusieurs vies en une seule. Il s'est éteint ce mercredi 14 mars, à l'âge de 76 ans. Physicien théoricien surdoué spécialisé dans la cosmologie, Stephen Hawking avait acquis une notoriété dépassant largement la seule communauté universitaire et scientifique. Il était ainsi bien connu du grand public, notamment grâce à son ouvrage Une brève histoire du temps qui a mis la cosmologie à la portée du plus grand nombre. On ne tentera pas, dans cette brève, de retracer sa vie ou sa carrière. De nombreux médias l'ont déjà fait ce matin, un film de sa biographie est également disponible "Une merveilleuse histoire du temps". Grand salut à cet icône qui fait aussi partie de notre univers Geek, et à souvent fait des apparitions dans "The big bang théory" et dans d'autre série.




Hommage à Bud Luckey

  Liste des news    Liste des new du mois  
deces bud luckey createur woody pixar

02

Mars

Bud Luckey s'était révélé avec la série pour enfants de Jim Henson, Sesame Street. C'était à la fin des années 1970. Il produit dans les années 1990 Les Tortues Ninjas, avec le succès que l'on connait. Bien des années plus tard, il crée notamment le personnage de Woody le cowboy dans Toy Story. Bud Luckey est décédé il y a quelques jours à l'âge de 83 ans. C’est à la demande de John Lasseter en personne que Bud Luckey rejoignit Pixar. L’homme apparait notamment dans les crédits de Toy Story, 1001 Pattes, Toy Story 2, Monstres & Cie, Le Monde de Némo, Cars, Ratatouille, WALL-E et Là-Haut. C’est à lui que l’on doit le personnage de Woody le cowboy, figure emblématique du premier dessin animé en images de synthèse de Pixar. Et pour la petite histoire, sachez que le personnage d’Andy a été nommé ainsi en référence à son fils, Andy Luckey. Bud Luckey s’en est allé des suites d’un long combat contre la maladie.



Disparition de Isao Takahata

Isao Takahata, réalisateur japonais de films d’animation et cofondateur du Studio Ghibli aux côtés de Hayao Miyazaki, s’est éteint à l’âge de 82 ans. Souffrant d’une maladie cardiaque, il avait été hospitalisé l’année dernière. Ce jeudi, les studios Ghibli ont annoncé son décès à la suite d'un cancer des poumons. Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres depuis 2015, Takahata a débuté sa carrière aux studios d'animation Toei en 1959 où il a rencontré Miyazaki. Ensemble, ils ont créé le studio Ghibli et ont connu un grand succès avec de nombreuses œuvres tels que « Porco Rosso » ou « le Tombeau des Lucioles ». Leur relation s’est détériorée ces dernières années, mais elle est toujours restée respectueuse envers le travail de chacun. Takahata n’a jamais dessiné. Il a été réalisateur et producteur. Ses méthodes de travail étaient très méticuleuses. Après son film « Mes voisins les Yamada » en 1999, il faudra attendre 2013 et « Le conte de la princesse Kaguya » pour que Takahata revienne aux commandes d’un film d’animation. Le film avait été nommé aux Oscars en 2014. Auourd’hui, c’est un grand nom de l’animation japonaise qui s’est éteint. Nul doute, comme pour tout artiste de renom, son absence laissera un grand vide.
06-04-2018


Mark Zuckerberg répond aux attaques

Attaqué de toute part à la suite de l’affaire Cambridge Analytica, le patron de Facebook Mark Zuckerberg a répondu aux critiques, à commencer par celles de Tim Cook, patron d’Apple, dans un long entretien accordé à Ezra Klein, journaliste américain. Le patron d’Apple avait en effet déclaré à Recode qu’il ne se serait jamais retrouvé dans la situation de Facebook et que la firme à la pomme avait préféré faire de l’argent avec ses produits et non avec les informations de ses clients. Pour Mark Zuckerberg, l’argument selon lequel si vous ne payez pas, une entreprise ne se soucie pas de vous est « très désinvolte ». « La réalité est que si vous voulez construire un service qui aide à connecter tout le monde à travers la planète, alors beaucoup de gens n'auront pas les moyens de payer. Et donc, comme avec beaucoup de médias, avoir un modèle basé sur la publicité est le seul modèle rationnel », a-t-il expliqué. « nous sommes carrément dans le camp des entreprises qui travaillent dur pour vous facturer moins et fournir un service gratuit que tout le monde peut utiliser ». Pour Mark Zuckerberg, Facebook est donc un service certes gratuit, mais qui ne fait aucune distinction entre les utilisateurs. Contrairement à Apple, qui vend ses produits bien trop cher selon lui. Le jeune patron a reconnu que son entreprise aura probablement besoin de « quelques années » pour résoudre les problèmes dévoilés par le scandale Cambridge Analytica et devenir plus fiable. « J’aurai aimé pouvoir régler ça en trois ou six mois, mais cela prendra plus de temps. » L'un des principaux problèmes de Facebook est son « idéalisme » parce qu'il n'a longtemps vu que les bons côtés de la connexion entre les personnes, a-t-il ajouté. il y a eu le manque de transparence de Facebook sur la publication de nombreuses fausses informations. Notamment durant les élections qui ont eu lieu en 2016. Un point qu’admet Mark Zuckerberg. « Il est difficile d’être transparent lorsque vous ne cernez pas tous les problèmes. En 2016, nous en étions encore à essayer de comprendre les mécanismes des interférences russes. » Aujourd’hui 14 000 personnes travaillent à la sécurité du réseau afin de s’assurer que les problèmes rencontrés cette année-là ne se reproduisent plus. Et le jeune patron de donner quelques exemples des actions entreprises : « Pour les élections françaises, nous avons développé de nouveaux outils d’intelligence artificielle pour détecter les comptes répandant de fausses informations et nous en avons supprimé plus de 30 000 (…) quelques mois plus tard, nous avons travaillé avec la commission électorale allemande pour améliorer ces outils (…) en 2017, nous avons déployé de nouveaux outils pour détecter les comptes essayant de diffuser de fausses informations avant que leurs publications ne se répandent. » Pour conclure l’interview, Mark Zuckerberg a tenu à partager son optimisme sur l’avenir de Facebook. « Nous sommes au milieu de nombreux problèmes et nous aurions dû mieux faire. Mais nous allons relever nombre de ces défis. »
03-04-2018


Au revoir l'Astrophysicien Stephen Hawking

Doctorant en physique, professeur de mathématiques, chercheur émérite couronné par de nombreux prix et médailles scientifiques, membre de la Royal Society, commandeur de l'ordre de l'Empire britannique, écrivain-essayiste auteur d'un best-seller international... Malgré une maladie lourdement handicapante, Stephen Hawking a brillamment condensé plusieurs vies en une seule. Il s'est éteint ce mercredi 14 mars, à l'âge de 76 ans. Physicien théoricien surdoué spécialisé dans la cosmologie, Stephen Hawking avait acquis une notoriété dépassant largement la seule communauté universitaire et scientifique. Il était ainsi bien connu du grand public, notamment grâce à son ouvrage Une brève histoire du temps qui a mis la cosmologie à la portée du plus grand nombre. On ne tentera pas, dans cette brève, de retracer sa vie ou sa carrière. De nombreux médias l'ont déjà fait ce matin, un film de sa biographie est également disponible "Une merveilleuse histoire du temps". Grand salut à cet icône qui fait aussi partie de notre univers Geek, et à souvent fait des apparitions dans "The big bang théory" et dans d'autre série.
14-03-2018


Hommage à Bud Luckey

Bud Luckey s'était révélé avec la série pour enfants de Jim Henson, Sesame Street. C'était à la fin des années 1970. Il produit dans les années 1990 Les Tortues Ninjas, avec le succès que l'on connait. Bien des années plus tard, il crée notamment le personnage de Woody le cowboy dans Toy Story. Bud Luckey est décédé il y a quelques jours à l'âge de 83 ans. C’est à la demande de John Lasseter en personne que Bud Luckey rejoignit Pixar. L’homme apparait notamment dans les crédits de Toy Story, 1001 Pattes, Toy Story 2, Monstres & Cie, Le Monde de Némo, Cars, Ratatouille, WALL-E et Là-Haut. C’est à lui que l’on doit le personnage de Woody le cowboy, figure emblématique du premier dessin animé en images de synthèse de Pixar. Et pour la petite histoire, sachez que le personnage d’Andy a été nommé ainsi en référence à son fils, Andy Luckey. Bud Luckey s’en est allé des suites d’un long combat contre la maladie.
02-03-2018