Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
PERIPHERIQUE


Samsung nous présente un Moniteur 55P incurvé gaming

  Liste des news    Liste des new du mois  
Odyssey moniteur gaming incurver 55

19

Aout

Samsung Electronics annonce le lancement mondial de l’Odyssey Ark, le premier écran gaming incurvé 1000R de 55’’ au monde, ajoutant un tout nouveau format à la gamme Odyssey. Cet écran géant offre un taux de rafraîchissement de 165 Hz, un temps de réponse de 1 ms (GtG), ainsi qu’un tout nouveau mode Cockpit et un contrôleur exclusif, l’Ark Ring, pour une immersion exceptionnelle. Dévoilé pour la première fois à l’occasion de Consumer Electronics Show (CES) en début d’année, l’Odyssey Ark a été récompensé par un CES Innovation Award. L’écran géant (55’’) de l’Odyssey Ark enveloppe le champ de vision de l’utilisateur grâce à sa courbure 1000R, englobant ainsi sa vision périphérique. Cette expérience est encore plus mise en valeur avec le mode Cockpit, qui permet à l’écran de pivoter et de s’incliner grâce à son support réglable en hauteur, pour une immersion optimale. L’Odyssey Ark fait appel à la technologie Quantum Matrix de Samsung en utilisant des Quantum Mini LED, qui permettent une grande densité et un contrôle ultra-fin et précis de ces LED. Quant au mappage 14 bits, il offre une meilleure maîtrise de la lumière dans les images les plus claires comme les plus sombres, grâce à 16384 niveaux de noir, pour des graphismes ultra-réalistes. Pour une expérience cinématographique totale, l’Odyssey Ark est doté des technologies Matte Display et Sound Dome. La dalle matte fournit une protection antireflets et anti-éblouissement pour permettre aux utilisateurs de rester concentrés sur le contenu affiché. Sound Dome garantit quant à lui un son incroyable, grâce notamment à sa compatibilité AI Sound Booster et Dolby Atmos. Quatre haut-parleurs, situés à chaque coin de l’écran, et deux haut-parleurs centraux fournissent un son réaliste et riche grâce à un canal 2.2.2 de 60W, offrant ainsi des fréquences à 45Hz, comptant parmi les plus basses de tous les écrans ou barres de son gaming. En complément du taux de rafraîchissement de 165 Hz, l’Odyssey Ark offre une résolution 4K (3 840 x 2 160) et un temps de réponse de 1 ms (GtG). Le moniteur utilise la technologie AMD FreeSync Premium Pro, qui optimise la précision à l’écran et donne aux joueurs un avantage concurrentiel dans les environnements de jeux rapides ou complexes. La fonction Multi View permet de diviser l’écran en 4 en position horizontale, ou 3 en mode Cockpit. Il n’est donc plus nécessaire d’installer plusieurs moniteurs sur son bureau. L’Odyssey Ark de Samsung sera commercialisé en France à partir du 7 septembre. pas de prix pour le moment.



Qnap des NAS Compacts

  Liste des news    Liste des new du mois  
NAS Qnap TS 410E 4xSSD 2.5

17

Aout

Annoncé il y a deux petites semaines, le TS-i410X est un NAS que son fabricant destine au marché professionnel avec sa double interface RJ45 10 GbE et un tarif de plus de 1 200 € notamment. Très proche dans sa dénomination, le TS-410E en est une version plus économique. En effet, QNAP a décidé de conserver la même enveloppe avec un boîtier plutôt compact de 254 x 180 x 60 mm pour un poids de 2,64 kg, sans aucun disque. Celui si peut en accueillir jusqu'à quatre en SATA 6 Gb/s. Si, en théorie, il ne semble pas y avoir d'incompatibilité avec les disques durs à plateaux, QNAP ne parle que de SSD afin de maintenir les promesses de rapidité, de réactivité et de silence. QNAP souligne effectivement que le TS-410E a été conçu pour « opérer dans des environnements où le bruit est un sujet sensible ». De fait, le fabricant a opté pour une conception dépourvue de ventilateur laquelle s'accommode sans doute mal de disques à plateaux. Le silence est une chose, mais cela ne doit pas affecter les performances de la machine que QNAP a dessinée autour d'un processeur Celeron J6412 d'Intel. Ce CPU est doté de 4 cœurs/4 threads et atteint une fréquence de 2,6 GHz. Il est épaulé par 8 Go de RAM, hélas non extensible. Pour ne rien gâcher et exploiter au mieux la puissance de traitement de son NAS, QNAP lui associe deux ports RJ45 2,5 GbE, une sortie HDMI 1.4b et rien de moins que quatre ports USB 3.2 Gen 2 (10 Gbps). La disponibilité exacte de la bête n'est pas annoncée, pas plus que son prix, mais cela ne devrait pas tarder.



Samsung lance ses nouvelles watch

  Liste des news    Liste des new du mois  
galaxy watch 5 1

10

Aout

Samsung vient de lever le voile sur une nouvelle génération de montres connectées, les Galaxy Watch 5. Truffées de capteurs dédiés à la santé, les smartwatchs promettent de rivaliser les Apple Watch. Véritable monstre d’autonomie, la Watch 5 Pro se distingue aussi grâce à des matériaux de luxe. Comme prévu, Samsung a présenté la gamme des Galaxy Watch 5 ce mercredi 10 août 2022 lors d’une conférence Unpacked. Lors de la présentation, la marque a également annoncé des smartphones pliants, les Galaxy Z Fold 4 et Z Flip 4, et des écouteurs sans fil, les Galaxy Buds 2 Pro. Samsung décline son offre de montres connectées en deux modèles : une Watch 5 standard et une Watch 5 Pro. Cette année, le géant de Séoul fait l’impasse sur la version Classic, remplacée par une édition Pro. La Watch 5 est disponible en deux tailles : 40 mm ou 44 mm. De son côté, la Watch 5 Pro, plus haut de gamme, est uniquement proposée en 45 mm. La marque a recyclé dans les grandes lignes le design de ses précédentes montres connectées. On y retrouve un écran circulaire et un cadran arrondi. Par contre, Samsung fait l’impasse sur la lunette rotative, présente notamment sur la Galaxy Watch 4 Classic. Pour se distinguer, la Watch 5 Pro a été construite avec des matériaux plus luxueux que la Watch 5. Le boîtier est conçu en titane. De son côté, l’écran est recouvert d’une couche de verre saphir, qui se veut 10 fois plus résistant que le verre. Samsung assure que la dalle tactile est 60 % plus dure que la Watch 4. Notez que la Watch 5 se contente d’une coque en aluminium, mais que l’écran est également recouvert de saphir. Côté fiche technique, les Watch 5 de 40 mm sont recouvertes d’un écran AMOLED de 1,19 pouce (396 x 396 pixels). De leur côté, la Watch 5 en 44 mn et la Watch 5 Pro héritent d’une dalle tactile de 1,36 pouce (450 x 450 pixels). Les montres sont animées par un SoC Samsung Exynos W920. Samsung promet des performances en hausse de 27 %. Les montres connectées embarquent de nombreuses fonctionnalités dédiées à la santé. Grâce à un seul capteur, les Watch 5 sont capables de mesurer le rythme cardiaque, la tension sanguine et le taux d’oxygène dans le sang. Elles disposent par ailleurs d’un électrocardiogramme (ECG) pour mesurer l’activité électrique du cœur de son porteur. Ces options sont déjà présentes sur les précédents modèles mais, cette année, Samsung promet des relevés plus précis grâce à un tout nouveau capteur. Une fonctionnalité qui ravira les sportifs est réservée à la version Pro : Route Workout. Cette option permet de créer un itinéraire dédié à votre entraînement. La montre vous ramène ensuite à votre point de départ. Pour les plus aventureux, les montres disposent d’un système de navigation en temps réel pas-à-pas, idéal pour les balades à pied. Les instructions sont instantanément affichées à l’écran ou diffusées vocalement. Grosse nouveauté de cette génération, Samsung a ajouté un capteur de la température corporelle. La marque encourage les développeurs à concevoir des applications qui exploitent le thermomètre. La gamme démarre au prix de 299 €pour la Watch 5 standard. Le prix grimpe au-delà des 500 € pour la déclinaison Pro avec connexion cellulaire 5G. Samsung a ouvert les précommandes dans la foulée de la présentation. Pour chaque précommande, la marque offre une paire de Galaxy Buds Live et un bonus de reprise de 50 €. Les montres arriveront dans les magasins dès le 26 août 2022.



Intel dévoile ses cartes graphiques Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
intel arc a50 pro

10

Aout

Parallèlement aux modèles classiques, pour le grand public et les joueurs, Intel lance trois cartes graphiques destinés cette fois-ci au marché pro : les Arc… Pro. Alors qu’en ce moment tous les regards sont tournés vers ses nouvelles cartes graphiques Arc Alchemist pour le grand public et le marché gaming, avec par exemple l’Arc A380, Intel dévoile une toute autre gamme de cartes destinées cette fois-ci au marché professionnel et aux stations de travail : les Arc Pro. Trois nouveaux produits font donc leur apparition au catalogue d’Intel : l’Arc Pro A30M destiné au marché des ordinateurs portables, et surtout les Arc Pro A40 et A50 orientés stations de travail avec un format PCIe 16x low-profile (single-slot pour l’A40, dual-slot pour l’A50). Bien entendu basés sur l’architecture Xe déjà présente dans l’Arc A380 et les autres cartes à venir de cette gamme, ces GPU prennent en charge l’accélération matérielle du ray-tracing, proposent des fonctionnalités de machine learning et sont capable d’encoder matériellement des flux vidéo en AV1. Ces cartes graphiques Arc Pro supportent les principales API du marché (DirectX 12 Ultimate, OpenCL 2.1, OpenGL 4.6 Vulkan 1.2…) et possèdent quatre sorties vidéo miniDP 1.4 avec support audio, malgré leur format compact. Notons enfin que, tout comme l’Arc A380, les Arc Pro A40 et A50 utilisent une interface PCI-Express 4.0 8x « seulement ». Ces différents GPU devraient être disponibles d’ici la fin de l’année, mais Intel propose en ce moment même des démonstrations des Arc Pro au SIGGRAPH, jusqu’au 11 aout.



Xiaomi dévoile ses lunettes à réalité augmentée

  Liste des news    Liste des new du mois  
Lunettes RA Xiaomi

08

Aout

Xiaomi a annoncé les Mijia Glasses Camera, des lunettes pour la réalité augmentée. Un produit bien différent du concept proposé l’an dernier avec un design plus tape à l'œil et moins minimaliste, semblable à celui des Google Glass. L’appareil sera équipé d’un SoC Snapdragon à 8 cœurs de 3 Go de RAM, couplé à 32 Go de stockage interne et une batterie de 1020 mAh. Une technologie de recharge rapide 10 W permettra par ailleurs de récupérer 80 % d'autonomie en 30 minutes seulement. Si elles paraissent impressionnantes de prime abord, ces smartglasses ne pèsent que cent grammes. Les utilisateurs pourront donc prendre des photos et des vidéos puis les transférer automatiquement vers leurs smartphones. Les smartglasses pourront filmer en continu pendant 100 minutes avec une seule recharge. Contrairement aux Ray-Ban Stories de Meta, les lunettes connectées de Xiaomi ne sont pas un simple accessoire équipé d’une caméra. Leur fonctionnalité phare : un outil de traduction en temps réel capable de traduire instantanément des éléments rédigés en langue étrangère. Cela s’applique aux panneaux de signalisation, aux affichages de métro ou encore aux cartes des restaurants. Seuls l’anglais et le chinois sont pris en compte pour le moment. Egalement dotées d’un affichage des instructions de GPS en AR montrant la direction à prendre avec une flèche et d'un système de reconnaissance de plantes et d'animaux. Les Mijia Glasses Camera sont uniquement réservées au marché chinois via un programme de financement participatif. Les lunettes en réalité augmentée de Xiaomi seront proposées pour 2 699 yuans, soit environ 390 €. Le géant chinois n’a cependant pas évoqué une quelconque sortie mondiale.



Intel rentre enfin dans la court des cartes graphiques

  Liste des news    Liste des new du mois  
arca750 carte graphique milieur de gamme intel

20

Juillet

Intel vient de dévoiler une vidéo de présentation (que je n'arrive pas à vous rapporter) de sa prochaine carte graphique dédiée, à savoir le modèle ARC A750. Une bonne occasion de se faire une idée des performances de ces engins encore très mystérieux ; et d’après ce que l’on peut voir dans cette introduction, il semble qu’elle se place à peu près au niveau de la RTX 3060 d’Nvidia. Lors de la démonstration, le testeur a benchmarké sa machine sur des titres AAA. Sur Cyberpunk, l’A750 est parvenue à délivrer des performances très honnêtes en flirtant avec les 60 images par seconde en qualité haute. Le reste des benchmarks a été résumé sur un graphique qui compare ses performances à celles de la RTX 3060. Sur F1 2021, Control, Cyberpunk 2077 ou Borderlands 3, on constate que la carte graphique d’Intel s’impose d’une courte tête. En moyenne, ses performances apparaissent environ 15 % supérieures à celles de la carte estampillée Nvidia. Rappelons que la série ARC signe le grand retour d’Intel sur le segment des cartes graphiques dédiées, après une première incursion à la fin des années 90 et une nouvelle tentative discrète avec le projet Larrabee en 2008. Mais il faut prendre ces résultats avec des pincettes ; si les deux cartes doivent effectivement boxer dans la même catégorie, ces chiffres ne sont pas forcément représentatifs des performances en conditions réelles. On sait notamment que les cartes ARC se reposent en grande partie sur la nouvelle plateforme d’optimisation d’Intel ; cela signifie que les performances seront moins intéressantes sur des titres qui n’ont pas été spécialement optimisés pour l’occasion. Il sera donc très intéressant de comparer les performances de cette carte avec sa concurrente sur l’ensemble du spectre vidéoludique. Mais ce n’est pas le seul élément qui s’annonce enthousiasmant avec la sortie de ces cartes. Leur arrivée est un petit séisme dans le monde du hardware. Historiquement, AMD (ATI) et NVIDIA ont fait la pluie et le beau temps dans ce domaine. Aujourd’hui, c’est toujours le géant vert qui s’adjuge la part du lion avec près de 80 % de part de marché sur les GPU dédiées. Car même si Intel ne compte pas cibler spécifiquement les applications liées au jeu vidéo, un peu plus de concurrence ne pourra pas faire de mal dans un contexte où ces composants deviennent de moins en moins abordables pour le joueur moyen. Le reste de l’industrie a aussi de quoi être intrigué par ces nouvelles cartes ; on peut légitimement être impatient de voir ce qu’Intel nous réserve avec ces nouvelles cartes. Rendez-vous à la fin de l’été, car une période très excitante s’annonce pour les mordus de hardware !



Western Digital lache son HD de 22To dans les backs

  Liste des news    Liste des new du mois  
WD 22To

19

Juillet

Western Digital annonce la commercialisation de disques durs de 22 To. Cette capacité est disponible dans les gammes WD Gold pour les clients IT et les datacenters, WD Red Pro pour le stockage en réseau (NAS) et WD Purple Pro pour la vidéo et surveillance intelligentes. Le nouveau disque dur CMR WD Gold de 22 To vise les entreprises. L’un de ses arguments est de réduire le TCO (coût total de possession). Comment ? Sa capacité augmente le stockage dans le même encombrement ce qui réduit les besoins en racks. L’engin s’accompagne d’un MTBF de 2,5 M d’heures et s’arme d’une protection contre les vibrations. De son coté le WD Red Pro CMR de 22 To est conçu spécifiquement pour les systèmes NAS comportant jusqu’à 24 baies. Sa mécanique est optimisée pour les environnements multi-utilisateurs et conçus pour gérer des charges de travail de haute intensité dans des environnements 24/7. La famille WD Red Pro est proposée dans des capacités allant de 2 To à 22 To. Enfin le WD Purple Pro CMR de 22 To vise les serveurs d’analyse vidéo et les systèmes d’IA et d’apprentissage profond. Le disque est doté de la technologie AllFrame AI capable de prendre en charge 32 flux AI pour l’analyse de l’apprentissage profond au sein du système, tout en contribuant à réduire les images perdues. Le constructeur ajoute " Les disques WD Purple Pro sont optimisés pour prendre en charge jusqu’à 64 caméras HD à flux unique3, ainsi qu’un grand nombre des dernières caméras intelligentes qui transmettent plusieurs flux. Ils offrent une grande fiabilité avec un MTBF allant jusqu’à 2,5 millions d’heures2 pour les solutions vidéo intelligentes avancées qui fonctionnent dans des environnements 24/7.". La famille de disques durs WD Purple Pro est désormais disponible dans des capacités de 8 à 22 To. Le communiqué de presse ne précise aucun tarif.



Logitech passe ses clavier MX en version Mécanique

  Liste des news    Liste des new du mois  
logitech mx mecanical minijpg

25

Mai

Logitech vient d'annoncer deux nouveaux claviers mécaniques, les MX Mechanical et MX Mechanical Mini, ainsi qu'une nouvelle souris haut de gamme, la MX Master 3S. Depuis quelques temps, on assiste à un vrai revival des claviers mécaniques et ce, grâce aux gamers les plus exigeants dans le monde du Gaming PC. Du coup, peu à peu, la folie des touches mécaniques arrivent aussi dans le monde de la bureautique. Et c’est Logitech qui commence les hostilités avec l’annonce aujourd’hui de sa nouvelle souris, la MX Master 3S, mais surtout de deux nouveaux claviers sans-fil, les MX Mechanical et MX Mechanical Mini. Logitech proposait déjà les MX Keys et MX Keys Mini avec un design relativement plat et se destinait à ceux qui recherchaient un clavier discret sur leur bureau (au style Apple). Les nouveaux MX Mechanical et MX Mechanical Mini reprennent toutes les fonctions des MX Keys et MX Keys Mini mais avec des commutateurs mécaniques. Pour les plus techniques, ce sont des touches dites « Quiet » de type Marron et de fait, permettent aux MX Mechanical et MX Mechanical Mini d’être les claviers mécaniques les plus silencieux de Logitech. Si on retrouve des touches avec deux nuances de gris, on notera surtout un rétroéclairage des touches intelligent avec six options d’éclairage mais aussi avec un ajustement automatique de la luminosité en fonction de la lumière ambiante ou une mise hors tension du rétroéclairage pour optimiser la batterie. Les MX Mechanical, MX Mechanical Mini et MX Master 3S sont bien évidemment tous Bluetooth et fonctionnent avec le logiciel Logi Options+ (actuellement en version bêta sur Windows et macOS). Les prix sont un peu haut, mais c'est toujours le cas à la sortie d'un nouveau produit logitech, les MX Mechanical 179,99 €, MX Mechanical Mini 159,99 € et MX Master 3S 129,99 € seront disponibles d’ici la fin mai 2022.



La Geforce RTX 40xx

  Liste des news    Liste des new du mois  
gpu ada lovelace

16

Mai

La prochaine génération de GeForce, les GeForce RTX 40 series Ada LoveLace serait prévue pour le 3ième trimestre. En clair Nvidia est susceptible de déployer ses nouveautés entre les mois de juillet et d’aout. L’information signée ‘kopite7kimi’ est intéressante car elle propose un calendrier différent de celui des rumeurs précédentes. Nous serions sur un lancement plus tôt que prévu. Les dernières annonces à ce sujet évoquaient le mois de septembre au plus tôt. Si cela se vérifie nous serions sur un planning proche de celui utilisé lors du lancement des GeForce RTX 20 series. Les premières cartes ainsi que l’architecture Turing ont été annoncées fin août à la Gamescom 2018. A noter que les similitudes s’arrêtent là puisque Nvidia n’a pas proposé de GeForce RTX 30 series « Super » mais opté pour plusieurs modèles « Ti ». La gamme de GeForce RTX 40 va profiter de l’architecture GPU Ada Lovelace. L’offre va s’accompagner d’une vitrine la GeForce RTX 4090 équipée d’un GPU AD102 et d’une GeForce RTX 4080 censée profiter de son coté d’un GPU AD103. L’alimentation est va s’appuyer sur l’utilisation du nouveau connecteur PCIe 5.0 à 16 broches tandis que le TGP devrait augmenter de manière importante. La modèle phare risque d’atteindre les 600 W. Les dernières fuites évoquant le GPU AD102 évoquent un cache L2 plus imposant et un nombre plus élevé de cœurs FP32 + IN32.



La Smartwatch de Google ce dévoile encore !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Google Pixel Watch

28

Avril

Alors que de nombreux acteurs se sont déjà lancés dans la course des montres connectées, Google aura quant à lui relativement pris son temps avant de se décider à franchir le pas. En effet, après avoir levé le voile sur l’appellation officielle de sa smartwatch, la « Pixel Watch », voilà que celle-ci vient de laisser échapper quelques informations croustillantes à son sujet… Après que la Pixel Watch a malencontreusement révélé ses formes à cause d'un malheureux oubli, la montre connectée de Google nous en apprend davantage à son sujet. Tarif, fonctionnalités… Voici tout ce que nous savons à l'heure actuelle à son sujet ! C’est Yogesh Brar sur Twitter, réputé pour la fiabilité de ses sources, qui nous fait part des informations dont il dispose au sujet de la Google Pixel Watch, à commencer par son prix et son positionnement. Selon ses déclarations, la première montre connectée de Google devrait donc être commercialisée à un tarif compris entre 300 et 400 dollars. Ainsi, il semblerait bien que la firme de Mountain View souhaite placer sa Pixel Watch en concurrence directe avec l’Apple Watch Series 7 et la Samsung Galaxy Watch 4, ne serait-ce que sur le prix. Il semblerait bien que Google se soit associé à Samsung pour la conception de la Pixel Watch. De façon plus concrète, cela pourrait se matérialiser par l’adoption d’un chipset Samsung Exynos, ce qui marquerait ainsi la fin de l'utilisation de la puce Qualcomm Snapdragon série 4100. Enfin, la montre de Google devrait également embarquer les mêmes capteurs que la Galaxy Watch, y compris les capteurs de fréquence cardiaque. De toute évidence, cela restera encore à confirmer. En attendant donc d’en découvrir davantage au sujet de cette montre connectée Google tournant sous WearOS 3.1, rappelons que le géant américain devrait justement parler d'elle à l’occasion de sa conférence I/O 2022, qui se tiendra les 11 et 12 mai prochains. Pas moins de deux tailles devraient être proposées à la vente pour la Google Pixel Watch, et au moins quatre coloris de bracelets seraient attendus lors de la commercialisation. Pour autant, le bien informé fait mention d’une version limitée, ce qui laisse fortement penser qu’elle ne pourrait être déployée que dans quelques pays.



Pixel Watch pour bientôt !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Google Pixel Watch

20

Avril

Les premières informations sur la Pixel Watch sont apparues il y a environ un an, nous donnant un premier aperçu de la première montre connectée de Google. À l’époque, nous nous attendions à ce que le gadget soit lancé fin 2021 aux côtés des Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Cependant, Google n’a finalement pas révélé la Pixel Watch en octobre dernier, et nous attendons depuis avec impatience l’arrivée de la montre. Google aurait décidé à plusieurs reprises de repousser le lancement de sa montre connectée, mais l’attente pourrait bientôt prendre fin. Comme vient de le dévoiler le leaker Evan Blass sur Twitter. En effet, il a posté une capture d’écran de ce qui semble être d’un « tutoriel interactif </em>» qui montrerait aux gens comment utiliser les fonctionnalités de la Pixel Watch. L’image ne montre pas la montre, bien que Google ait déjà malencontreusement déjà dévoilé le design lui-même, mais présente un menu déroulant sur lequel on peut lire « Wear OS 3.1 », une des versions du système d’exploitation du géant américain. Cette référence est assez étonnante, puisque la dernière version de Wear OS disponible est la version 3.2. Selon les informations d’Evan Blass, cette fuite confirme que le lancement de la Pixel Watch, pour l’instant connue sous son nom de code « Pixel Rohan », arrive à grands pas. D’après les fuites précédentes, la Pixel Watch pourrait être dévoilée dès le mois de mai 2022 à l’occasion de la conférence annuelle Google I/O. Google pourrait également profiter de cette conférence pour annoncer son nouveau smartphone abordable, le Pixel 6a. En attendant, on sait que la montre pourrait embarquer 32 Go de stockage. Aucune smartwatch sous Wear OS n’est équipée d’un tel espace de stockage. La Galaxy Watch 4 de Samsung est actuellement la meilleure dans ce domaine avec ses 16 Go de stockage. Les utilisateurs de la Pixel Watch pourront donc installer un très grand nombre d’applications sans se soucier de leur stockage.



AOC & Porche Design dévoile un moniteur gamer

  Liste des news    Liste des new du mois  
AOC Porche Design Ecran 4k

12

Avril

AOC et Porsche Design dévoilent un nouvel écran taillé pour le gaming : Agon Pro PD32M. Un écran qui fait la part belle (entre autres) à la technologie Mini-LED. Pour AOC, c'est établi : « La gamme Agon Pro est synonyme de produits haut de gamme qui autorisent les meilleures performances ». La marque promet ainsi des écrans taillés pour le gaming, compatibles AMD FreeSync et NVIDIA G-Sync, et capables d'offrir des performances à même de satisfaire tous les gamers. Aujourd'hui, AOC s'associe à Porsche Design pour étoffer son catalogue d'écrans Agon Pro avec le nouveau PD32M. Ce modèle dispose d'une dalle mini-LED de 32", compatible 4K et capable de grimper à une fréquence de 144 Hz. Il bénéficie également de la certification Display HDR 1400. Côté connectiques, on retrouve ici un tandem de ports HDMI 2.1, une entrée DisplayPort, une entrée USB-C, ainsi que quatre ports USB-A. De part et d'autre, l'écran Agon Pro PD32M est équipé de supports visant à accueillir un casque audio, tandis qu'à l'arrière se trouve le système d'éclairage LED baptisé Light FX. L'écran se pare également de deux haut-parleurs de 8 W pour un rendu audio stéréo profitant d'une certification DTS. le PD32M est livré avec une télécommande, qui permet de modifier les réglages de l'écran sans avoir à le toucher. Nouveau modèle haut de gamme oblige dans le catalogue AOC, il faudra accepter de débourser pas moins de 1 799 $pour s'offrir ce nouveau moniteur. L'Agon Pro PD32M est disponible à la commande sur le site de Porsche Design, avec des premières livraisons prévues pour le 15 juin.



Microsoft la caméra qui coute un bras !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft surface Hub2 smart camera

21

Mars

L’essor des réunions virtuelles en vidéo a fait exploser la demande en webcams de qualité. Les caméras présentes dans la vaste majorité des PC peuvent être utiles pour des appels ponctuels, mais rapidement beaucoup de télétravailleurs se sont rendus compte qu’il leur fallait des webcams plus performantes. Comme par exemple la toute nouvelle Surface Hub 2 Smart Camera de Microsoft. Avant d’aborder les caractéristiques techniques du périphérique, il faut savoir que cette caméra coûte 800 $. Peu de gens seront prêts à mettre ce prix, mais il se justifie tout de même d’abord par le design élégant de l’appareil dans son châssis en aluminium. Il se positionne sur l’ordinateur avec un système d’aimants, et se branche au PC via USB-C. La Surface Hub 2 Smart Camera intègre surtout plusieurs fonctions rendues possibles par l’intelligence artificielle. Il y a cette fonction d’ajustement automatique qui recadre l’image en fonction du nombre de personnes devant la caméra. À l’instar de Cadre centré sur les iPad, l’ajustement est dynamique. Microsoft indique également avoir résolu les problèmes classiques des webcams, comme les effets de distorsion, la déformation ou la profondeur de champ trop faible. La caméra peut reconnaitre automatiquement la pose d’un participant ainsi que les conditions d’éclairage et de luminosité de la pièce, afin d’ajuster la visibilité en conséquence en jouant sur les niveaux d’exposition et la balance des blancs. Le capteur ultra grand-angle utilisé est de 12 mégapixels, avec un champ de vision de 136 degrés. Les vidéos sont enregistrées en 1440p maximum. La Surface Hub 2 fonctionne avec une puce 18 cœurs développant une puissance d’un téraflop, secondé par un processeur d’image Myriad X 2085 d’Intel, 1 Go de RAM et 8 Go de stockage (non accessible par l’utilisateur).



ProArt PA279CV d'Asus l'écran 4K abordable

  Liste des news    Liste des new du mois  
Asus ProArt PA279CV

17

Mars

Rares sont les écrans dédiés aux professionnels à proposer une dalle 4K UHD de 27 pouces à un prix inférieur à 500 €. C’est pourtant le cas de l’Asus ProArt PA279CV qui se veut l’un des meilleurs rapports qualité/prix dans cette catégorie de moniteurs. Avec des points faibles ? C'est ce que nous allons voir. Graphistes, vidéastes, photographes et autres professionnels de l'image le savent bien : l’écran doit souvent être choisi avec précaution, pour sa qualité d’image, sa fidélité dans la gestion des couleurs, ou encore son ergonomie et ses connectiques. Il est fréquent que le ou les moniteurs nécessaires à leurs activités demandent un investissement financier assez conséquent, sans oublier qu’il faut généralement y ajouter une sonde colorimétrique. La proposition d’Asus est par conséquent alléchante sur le papier, à partir du moment où l’on peut se contenter d’une diagonale de 27 pouces. Sommes-nous toutefois assurés que ce moniteur réponde bien à vos besoins spécifiques ? Sorti courant 2021 et commercialisé aux alentours de 550 €, l’Asus ProArt PA279CV a tout de même quelques concurrents sur le marché, du côté de LG, ViewSonic ou Dell. En alternative, Asus propose le ProArt PA278QV, un écran un peu moins cher et aux caractéristiques similaires à l’exception qu’il se contente d’une définition QHD. À l’opposé, on retrouve des moniteurs bien plus onéreux, destinés aux professionnels les plus exigeants. On pense aux ProArt OLED PA32DC, ou encore au moniteur Mini-LED du fabricant, le ProArt PA32UCG, des modèles dont les prix piqueraient les yeux des particuliers. Le ProArt PA279CV est un moniteur relativement classique dans sa conception et fait preuve d’une esthétique tout à fait sobre et consensuelle. Seule sa règle graduée, disposée sur la bordure inférieure de l’écran, nous montre que nous avons affaire à un moniteur quelque peu différent. On se demande bien l’utilité réelle de cette règle et le pourcentage d’utilisateur qui y auront recours cependant.



Les cartes graphiques intel Arc arrivent !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Carte Graphique Intel Arc

07

Fevrier

La future gamme de carte graphique Arc d’Intel se précise. Un premier cliché “clair” d’une de ces solutions a été publié. La belle fait partie de la gamme de carte graphique de jeu Arc « Alchemist ». Nous avons un cliché de la partie arrière. Le PCB c’est à dire le circuit électronique est clairement visible. Il s’accompagne d’un imposant un système de refroidissement débordant en terminaison de la carte. Nous retrouvons de fines ailettes en aluminium traversées par quatre caloducs cuivre. Ils évacuent la chaleur du GPU et probablement d’autres zones chaudes. L’ensemble est chapeauté par un ou plusieurs ventilateurs en charge de faire traverser l’air de haut en bas. a région GPU s’accompagne d’un mécanisme de fixation du ventirad. La forme est rectangulaire tandis que huit zones de soudure/contact laisse deviner l’utilisation de puces GDDR6. Nous pouvons aussi entrevoir au moins 10 phases VRM et une alimentation assurée en partie par des connecteurs d’alimentation PCIe 8 broches et 6 broches. Certains soulignent la présence de 16 lignes PCI-Express et des sorties vidéo DisplayPorts et un HDMI (plus difficile a apercevoir). Enfin la carte est censée embarquer un GPU équipé de 512 unités d’exécution (4 096 shaders unifiés). Les premières entrées dans certains benchmarks annoncent une puissance capable de rivaliser voir dépasser les prouesses d’une GeForce RTX 3070 Ti.



QNAP un nouveau Nas de salon

  Liste des news    Liste des new du mois  
QNAP salon Silent

02

Fevrier

QNAP va poursuivre sa lignée de NAS de salon avec un nouveau modèle disponible au printemps. Contrairement à la plupart des NAS, le QNAP HS-264 a un format horizontal et n'a pas de ventilateur. Il est pensé pour trouver sa place dans un meuble télé où il se montrera assez discret, pas de bruit de ventilateur grâce au refroidissement passif, mais le grattement des disques durs se fera toujours entendre. Le QNAP HS-264 a deux baies pour disques durs 3,5" SATA 6 Gb/s (le fabricant recommande des disques à 5 400 tr/min pour éviter les vibrations excessives et la génération de chaleur). Ce NAS est conçu pour être le centre multimédia de la maison. Il est équipé de deux ports HDMI 2.0 (4K à 60 Hz) pour être relié directement à un téléviseur. Son processeur quad-core Intel Celeron N5105 prend en charge le décodage matériel 4K H.264 double canal et le transcodage en temps réel, de sorte que les vidéos soient lues sans encombre. Plex Media Server est bien sûr géré, tout comme l'application maison Qmedia ainsi que d'autres fonctionnalités incontournables sur les NAS (sauvegarde d'ordinateur, bibliothèque photo, serveur de fichiers…). L'appareil a 8 Go de RAM non remplaçables et deux ports 2,5GbE qui peuvent être agrégés pour obtenir une vitesse de transfert de 5 Gbit/s. Pour compléter le tout, deux ports USB-A 3.2 Gen2 (10 Gbit/s) et un emplacement de sécurité Kensington sont présents. Un capteur infrarouge est aussi de la partie, mais le fabricant ne fournit pas la télécommande, il faut l'acheter séparément pour une vingtaine d'euros. Le NAS est alimenté par un bloc secteur de 60 W. Le QNAP HS-264 sera commercialisé courant mars à un prix de vente HT conseillé de 569 €.



Polaris la solution Alienware pour gamers

  Liste des news    Liste des new du mois  
Polaris eGPU Alienware

07

Janvier

Alienware(Dell) a pris tout le monde de court en dévoilant Polaris, une solution eGPU qui semble pousser le concept vers des hauteurs encore jamais atteintes. Design blanc futuriste, LEDs en façade... pas de doute, nous sommes bien chez Alienware; mais Polaris n'est pas un nouveau PC Aurora, loin de là. Alienware a clairement su jouer sa carte à fond pendant ce CES 2022 un peu particulier, et nous a proposé quelques produits et concepts très enthousiasmants. Mais il en restait un, le Concept Polaris, qui demeurait particulièrement mystérieux; nous en attendions donc des nouvelles avec impatience. C’est désormais chose faite, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une sacrée surprise ! Nous avons donc affaire à un boîtier blanc au design futuriste et truffé de LEDs RGB; pas de doute, nous sommes bien chez Alienware. Mais au-delà de cette filiation évidente, il s’agit d’un produit très différent du reste de son catalogue; il est notamment bien plus petit que les tours de la gamme qui a clairement inspiré son design. Tout s’explique désormais puisqu’il ne s’agit pas d’un PC à part entière, mais d’une solution eGPU ! Pour ceux qui ne sont pas familiers du concept, le principe est simple : il s’agit d’une interface qui permet de brancher une carte graphique standard à un autre appareil, même si celui-ci n’est absolument pas conçu pour accueillir un tel GPU. En pratique, cela permet par exemple de jouer à des jeux récents ou de réaliser des tâches exigeantes sur des machines qui ne disposent absolument pas de la puissance de traitement nécessaire, comme des ultrabooks. Pour s’en assurer, la marque à l’alien a joué la sécurité avec un boîtier assez volumineux. Celui-ci est capable d’accueillir les cartes les plus imposantes du marché; il hébergera sans peine les futures RTX 3090 Ti aux mensurations colossales. Mais tout l’espace ne sera pas occupé par la carte. Alienware a aussi trouvé le moyen d’y intégrer deux (!) adaptateurs AC de 330W ou 425W chacun. Encore mieux : la marque y a aussi ajouté un système de refroidissement liquide CryoTech de 240mm ! De quoi garder la bête au frais pour bénéficier de performances redoutables. Polaris communiquera ensuite avec la machine souhaitée via un câble Thunderbold 3 ou 4, ou USB 4. Mais ce qui est plus étonnant, c’est qu’Alienware laisse aussi sous-entendre qu’il sera aussi possible de connecter l’ensemble via Ethernet 2.5 Gb, USB-C et même USB-A ! Il sera intéressant de voir si ces dernières options comportent quelques restrictions. À l’heure actuelle, nous ne disposons ni d’une date de sortie, ni d’un prix pour ce produit qui reste encore un concept. Mais celui-ci semble déjà bien en place, et l’enthousiasme d’Alienaware suggère fortement qu’il pourrait finir sur le marché dans un futur pas si lointain. La firme parviendra-t-elle enfin à faire décoller ce marché de niche ? La réponse d’ici quelques mois !



Samsung nous présente un Moniteur 55P incurvé gaming

  Liste des news    Liste des new du mois  
Odyssey moniteur gaming incurver 55

19

Aout

Samsung Electronics annonce le lancement mondial de l’Odyssey Ark, le premier écran gaming incurvé 1000R de 55’’ au monde, ajoutant un tout nouveau format à la gamme Odyssey. Cet écran géant offre un taux de rafraîchissement de 165 Hz, un temps de réponse de 1 ms (GtG), ainsi qu’un tout nouveau mode Cockpit et un contrôleur exclusif, l’Ark Ring, pour une immersion exceptionnelle. Dévoilé pour la première fois à l’occasion de Consumer Electronics Show (CES) en début d’année, l’Odyssey Ark a été récompensé par un CES Innovation Award. L’écran géant (55’’) de l’Odyssey Ark enveloppe le champ de vision de l’utilisateur grâce à sa courbure 1000R, englobant ainsi sa vision périphérique. Cette expérience est encore plus mise en valeur avec le mode Cockpit, qui permet à l’écran de pivoter et de s’incliner grâce à son support réglable en hauteur, pour une immersion optimale. L’Odyssey Ark fait appel à la technologie Quantum Matrix de Samsung en utilisant des Quantum Mini LED, qui permettent une grande densité et un contrôle ultra-fin et précis de ces LED. Quant au mappage 14 bits, il offre une meilleure maîtrise de la lumière dans les images les plus claires comme les plus sombres, grâce à 16384 niveaux de noir, pour des graphismes ultra-réalistes. Pour une expérience cinématographique totale, l’Odyssey Ark est doté des technologies Matte Display et Sound Dome. La dalle matte fournit une protection antireflets et anti-éblouissement pour permettre aux utilisateurs de rester concentrés sur le contenu affiché. Sound Dome garantit quant à lui un son incroyable, grâce notamment à sa compatibilité AI Sound Booster et Dolby Atmos. Quatre haut-parleurs, situés à chaque coin de l’écran, et deux haut-parleurs centraux fournissent un son réaliste et riche grâce à un canal 2.2.2 de 60W, offrant ainsi des fréquences à 45Hz, comptant parmi les plus basses de tous les écrans ou barres de son gaming. En complément du taux de rafraîchissement de 165 Hz, l’Odyssey Ark offre une résolution 4K (3 840 x 2 160) et un temps de réponse de 1 ms (GtG). Le moniteur utilise la technologie AMD FreeSync Premium Pro, qui optimise la précision à l’écran et donne aux joueurs un avantage concurrentiel dans les environnements de jeux rapides ou complexes. La fonction Multi View permet de diviser l’écran en 4 en position horizontale, ou 3 en mode Cockpit. Il n’est donc plus nécessaire d’installer plusieurs moniteurs sur son bureau. L’Odyssey Ark de Samsung sera commercialisé en France à partir du 7 septembre. pas de prix pour le moment.



Qnap des NAS Compacts

  Liste des news    Liste des new du mois  
NAS Qnap TS 410E 4xSSD 2.5

17

Aout

Annoncé il y a deux petites semaines, le TS-i410X est un NAS que son fabricant destine au marché professionnel avec sa double interface RJ45 10 GbE et un tarif de plus de 1 200 € notamment. Très proche dans sa dénomination, le TS-410E en est une version plus économique. En effet, QNAP a décidé de conserver la même enveloppe avec un boîtier plutôt compact de 254 x 180 x 60 mm pour un poids de 2,64 kg, sans aucun disque. Celui si peut en accueillir jusqu'à quatre en SATA 6 Gb/s. Si, en théorie, il ne semble pas y avoir d'incompatibilité avec les disques durs à plateaux, QNAP ne parle que de SSD afin de maintenir les promesses de rapidité, de réactivité et de silence. QNAP souligne effectivement que le TS-410E a été conçu pour « opérer dans des environnements où le bruit est un sujet sensible ». De fait, le fabricant a opté pour une conception dépourvue de ventilateur laquelle s'accommode sans doute mal de disques à plateaux. Le silence est une chose, mais cela ne doit pas affecter les performances de la machine que QNAP a dessinée autour d'un processeur Celeron J6412 d'Intel. Ce CPU est doté de 4 cœurs/4 threads et atteint une fréquence de 2,6 GHz. Il est épaulé par 8 Go de RAM, hélas non extensible. Pour ne rien gâcher et exploiter au mieux la puissance de traitement de son NAS, QNAP lui associe deux ports RJ45 2,5 GbE, une sortie HDMI 1.4b et rien de moins que quatre ports USB 3.2 Gen 2 (10 Gbps). La disponibilité exacte de la bête n'est pas annoncée, pas plus que son prix, mais cela ne devrait pas tarder.



Samsung lance ses nouvelles watch

  Liste des news    Liste des new du mois  
galaxy watch 5 1

10

Aout

Samsung vient de lever le voile sur une nouvelle génération de montres connectées, les Galaxy Watch 5. Truffées de capteurs dédiés à la santé, les smartwatchs promettent de rivaliser les Apple Watch. Véritable monstre d’autonomie, la Watch 5 Pro se distingue aussi grâce à des matériaux de luxe. Comme prévu, Samsung a présenté la gamme des Galaxy Watch 5 ce mercredi 10 août 2022 lors d’une conférence Unpacked. Lors de la présentation, la marque a également annoncé des smartphones pliants, les Galaxy Z Fold 4 et Z Flip 4, et des écouteurs sans fil, les Galaxy Buds 2 Pro. Samsung décline son offre de montres connectées en deux modèles : une Watch 5 standard et une Watch 5 Pro. Cette année, le géant de Séoul fait l’impasse sur la version Classic, remplacée par une édition Pro. La Watch 5 est disponible en deux tailles : 40 mm ou 44 mm. De son côté, la Watch 5 Pro, plus haut de gamme, est uniquement proposée en 45 mm. La marque a recyclé dans les grandes lignes le design de ses précédentes montres connectées. On y retrouve un écran circulaire et un cadran arrondi. Par contre, Samsung fait l’impasse sur la lunette rotative, présente notamment sur la Galaxy Watch 4 Classic. Pour se distinguer, la Watch 5 Pro a été construite avec des matériaux plus luxueux que la Watch 5. Le boîtier est conçu en titane. De son côté, l’écran est recouvert d’une couche de verre saphir, qui se veut 10 fois plus résistant que le verre. Samsung assure que la dalle tactile est 60 % plus dure que la Watch 4. Notez que la Watch 5 se contente d’une coque en aluminium, mais que l’écran est également recouvert de saphir. Côté fiche technique, les Watch 5 de 40 mm sont recouvertes d’un écran AMOLED de 1,19 pouce (396 x 396 pixels). De leur côté, la Watch 5 en 44 mn et la Watch 5 Pro héritent d’une dalle tactile de 1,36 pouce (450 x 450 pixels). Les montres sont animées par un SoC Samsung Exynos W920. Samsung promet des performances en hausse de 27 %. Les montres connectées embarquent de nombreuses fonctionnalités dédiées à la santé. Grâce à un seul capteur, les Watch 5 sont capables de mesurer le rythme cardiaque, la tension sanguine et le taux d’oxygène dans le sang. Elles disposent par ailleurs d’un électrocardiogramme (ECG) pour mesurer l’activité électrique du cœur de son porteur. Ces options sont déjà présentes sur les précédents modèles mais, cette année, Samsung promet des relevés plus précis grâce à un tout nouveau capteur. Une fonctionnalité qui ravira les sportifs est réservée à la version Pro : Route Workout. Cette option permet de créer un itinéraire dédié à votre entraînement. La montre vous ramène ensuite à votre point de départ. Pour les plus aventureux, les montres disposent d’un système de navigation en temps réel pas-à-pas, idéal pour les balades à pied. Les instructions sont instantanément affichées à l’écran ou diffusées vocalement. Grosse nouveauté de cette génération, Samsung a ajouté un capteur de la température corporelle. La marque encourage les développeurs à concevoir des applications qui exploitent le thermomètre. La gamme démarre au prix de 299 €pour la Watch 5 standard. Le prix grimpe au-delà des 500 € pour la déclinaison Pro avec connexion cellulaire 5G. Samsung a ouvert les précommandes dans la foulée de la présentation. Pour chaque précommande, la marque offre une paire de Galaxy Buds Live et un bonus de reprise de 50 €. Les montres arriveront dans les magasins dès le 26 août 2022.



Intel dévoile ses cartes graphiques Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
intel arc a50 pro

10

Aout

Parallèlement aux modèles classiques, pour le grand public et les joueurs, Intel lance trois cartes graphiques destinés cette fois-ci au marché pro : les Arc… Pro. Alors qu’en ce moment tous les regards sont tournés vers ses nouvelles cartes graphiques Arc Alchemist pour le grand public et le marché gaming, avec par exemple l’Arc A380, Intel dévoile une toute autre gamme de cartes destinées cette fois-ci au marché professionnel et aux stations de travail : les Arc Pro. Trois nouveaux produits font donc leur apparition au catalogue d’Intel : l’Arc Pro A30M destiné au marché des ordinateurs portables, et surtout les Arc Pro A40 et A50 orientés stations de travail avec un format PCIe 16x low-profile (single-slot pour l’A40, dual-slot pour l’A50). Bien entendu basés sur l’architecture Xe déjà présente dans l’Arc A380 et les autres cartes à venir de cette gamme, ces GPU prennent en charge l’accélération matérielle du ray-tracing, proposent des fonctionnalités de machine learning et sont capable d’encoder matériellement des flux vidéo en AV1. Ces cartes graphiques Arc Pro supportent les principales API du marché (DirectX 12 Ultimate, OpenCL 2.1, OpenGL 4.6 Vulkan 1.2…) et possèdent quatre sorties vidéo miniDP 1.4 avec support audio, malgré leur format compact. Notons enfin que, tout comme l’Arc A380, les Arc Pro A40 et A50 utilisent une interface PCI-Express 4.0 8x « seulement ». Ces différents GPU devraient être disponibles d’ici la fin de l’année, mais Intel propose en ce moment même des démonstrations des Arc Pro au SIGGRAPH, jusqu’au 11 aout.



Xiaomi dévoile ses lunettes à réalité augmentée

  Liste des news    Liste des new du mois  
Lunettes RA Xiaomi

08

Aout

Xiaomi a annoncé les Mijia Glasses Camera, des lunettes pour la réalité augmentée. Un produit bien différent du concept proposé l’an dernier avec un design plus tape à l'œil et moins minimaliste, semblable à celui des Google Glass. L’appareil sera équipé d’un SoC Snapdragon à 8 cœurs de 3 Go de RAM, couplé à 32 Go de stockage interne et une batterie de 1020 mAh. Une technologie de recharge rapide 10 W permettra par ailleurs de récupérer 80 % d'autonomie en 30 minutes seulement. Si elles paraissent impressionnantes de prime abord, ces smartglasses ne pèsent que cent grammes. Les utilisateurs pourront donc prendre des photos et des vidéos puis les transférer automatiquement vers leurs smartphones. Les smartglasses pourront filmer en continu pendant 100 minutes avec une seule recharge. Contrairement aux Ray-Ban Stories de Meta, les lunettes connectées de Xiaomi ne sont pas un simple accessoire équipé d’une caméra. Leur fonctionnalité phare : un outil de traduction en temps réel capable de traduire instantanément des éléments rédigés en langue étrangère. Cela s’applique aux panneaux de signalisation, aux affichages de métro ou encore aux cartes des restaurants. Seuls l’anglais et le chinois sont pris en compte pour le moment. Egalement dotées d’un affichage des instructions de GPS en AR montrant la direction à prendre avec une flèche et d'un système de reconnaissance de plantes et d'animaux. Les Mijia Glasses Camera sont uniquement réservées au marché chinois via un programme de financement participatif. Les lunettes en réalité augmentée de Xiaomi seront proposées pour 2 699 yuans, soit environ 390 €. Le géant chinois n’a cependant pas évoqué une quelconque sortie mondiale.



Intel rentre enfin dans la court des cartes graphiques

  Liste des news    Liste des new du mois  
arca750 carte graphique milieur de gamme intel

20

Juillet

Intel vient de dévoiler une vidéo de présentation (que je n'arrive pas à vous rapporter) de sa prochaine carte graphique dédiée, à savoir le modèle ARC A750. Une bonne occasion de se faire une idée des performances de ces engins encore très mystérieux ; et d’après ce que l’on peut voir dans cette introduction, il semble qu’elle se place à peu près au niveau de la RTX 3060 d’Nvidia. Lors de la démonstration, le testeur a benchmarké sa machine sur des titres AAA. Sur Cyberpunk, l’A750 est parvenue à délivrer des performances très honnêtes en flirtant avec les 60 images par seconde en qualité haute. Le reste des benchmarks a été résumé sur un graphique qui compare ses performances à celles de la RTX 3060. Sur F1 2021, Control, Cyberpunk 2077 ou Borderlands 3, on constate que la carte graphique d’Intel s’impose d’une courte tête. En moyenne, ses performances apparaissent environ 15 % supérieures à celles de la carte estampillée Nvidia. Rappelons que la série ARC signe le grand retour d’Intel sur le segment des cartes graphiques dédiées, après une première incursion à la fin des années 90 et une nouvelle tentative discrète avec le projet Larrabee en 2008. Mais il faut prendre ces résultats avec des pincettes ; si les deux cartes doivent effectivement boxer dans la même catégorie, ces chiffres ne sont pas forcément représentatifs des performances en conditions réelles. On sait notamment que les cartes ARC se reposent en grande partie sur la nouvelle plateforme d’optimisation d’Intel ; cela signifie que les performances seront moins intéressantes sur des titres qui n’ont pas été spécialement optimisés pour l’occasion. Il sera donc très intéressant de comparer les performances de cette carte avec sa concurrente sur l’ensemble du spectre vidéoludique. Mais ce n’est pas le seul élément qui s’annonce enthousiasmant avec la sortie de ces cartes. Leur arrivée est un petit séisme dans le monde du hardware. Historiquement, AMD (ATI) et NVIDIA ont fait la pluie et le beau temps dans ce domaine. Aujourd’hui, c’est toujours le géant vert qui s’adjuge la part du lion avec près de 80 % de part de marché sur les GPU dédiées. Car même si Intel ne compte pas cibler spécifiquement les applications liées au jeu vidéo, un peu plus de concurrence ne pourra pas faire de mal dans un contexte où ces composants deviennent de moins en moins abordables pour le joueur moyen. Le reste de l’industrie a aussi de quoi être intrigué par ces nouvelles cartes ; on peut légitimement être impatient de voir ce qu’Intel nous réserve avec ces nouvelles cartes. Rendez-vous à la fin de l’été, car une période très excitante s’annonce pour les mordus de hardware !



Western Digital lache son HD de 22To dans les backs

  Liste des news    Liste des new du mois  
WD 22To

19

Juillet

Western Digital annonce la commercialisation de disques durs de 22 To. Cette capacité est disponible dans les gammes WD Gold pour les clients IT et les datacenters, WD Red Pro pour le stockage en réseau (NAS) et WD Purple Pro pour la vidéo et surveillance intelligentes. Le nouveau disque dur CMR WD Gold de 22 To vise les entreprises. L’un de ses arguments est de réduire le TCO (coût total de possession). Comment ? Sa capacité augmente le stockage dans le même encombrement ce qui réduit les besoins en racks. L’engin s’accompagne d’un MTBF de 2,5 M d’heures et s’arme d’une protection contre les vibrations. De son coté le WD Red Pro CMR de 22 To est conçu spécifiquement pour les systèmes NAS comportant jusqu’à 24 baies. Sa mécanique est optimisée pour les environnements multi-utilisateurs et conçus pour gérer des charges de travail de haute intensité dans des environnements 24/7. La famille WD Red Pro est proposée dans des capacités allant de 2 To à 22 To. Enfin le WD Purple Pro CMR de 22 To vise les serveurs d’analyse vidéo et les systèmes d’IA et d’apprentissage profond. Le disque est doté de la technologie AllFrame AI capable de prendre en charge 32 flux AI pour l’analyse de l’apprentissage profond au sein du système, tout en contribuant à réduire les images perdues. Le constructeur ajoute " Les disques WD Purple Pro sont optimisés pour prendre en charge jusqu’à 64 caméras HD à flux unique3, ainsi qu’un grand nombre des dernières caméras intelligentes qui transmettent plusieurs flux. Ils offrent une grande fiabilité avec un MTBF allant jusqu’à 2,5 millions d’heures2 pour les solutions vidéo intelligentes avancées qui fonctionnent dans des environnements 24/7.". La famille de disques durs WD Purple Pro est désormais disponible dans des capacités de 8 à 22 To. Le communiqué de presse ne précise aucun tarif.



Logitech passe ses clavier MX en version Mécanique

  Liste des news    Liste des new du mois  
logitech mx mecanical minijpg

25

Mai

Logitech vient d'annoncer deux nouveaux claviers mécaniques, les MX Mechanical et MX Mechanical Mini, ainsi qu'une nouvelle souris haut de gamme, la MX Master 3S. Depuis quelques temps, on assiste à un vrai revival des claviers mécaniques et ce, grâce aux gamers les plus exigeants dans le monde du Gaming PC. Du coup, peu à peu, la folie des touches mécaniques arrivent aussi dans le monde de la bureautique. Et c’est Logitech qui commence les hostilités avec l’annonce aujourd’hui de sa nouvelle souris, la MX Master 3S, mais surtout de deux nouveaux claviers sans-fil, les MX Mechanical et MX Mechanical Mini. Logitech proposait déjà les MX Keys et MX Keys Mini avec un design relativement plat et se destinait à ceux qui recherchaient un clavier discret sur leur bureau (au style Apple). Les nouveaux MX Mechanical et MX Mechanical Mini reprennent toutes les fonctions des MX Keys et MX Keys Mini mais avec des commutateurs mécaniques. Pour les plus techniques, ce sont des touches dites « Quiet » de type Marron et de fait, permettent aux MX Mechanical et MX Mechanical Mini d’être les claviers mécaniques les plus silencieux de Logitech. Si on retrouve des touches avec deux nuances de gris, on notera surtout un rétroéclairage des touches intelligent avec six options d’éclairage mais aussi avec un ajustement automatique de la luminosité en fonction de la lumière ambiante ou une mise hors tension du rétroéclairage pour optimiser la batterie. Les MX Mechanical, MX Mechanical Mini et MX Master 3S sont bien évidemment tous Bluetooth et fonctionnent avec le logiciel Logi Options+ (actuellement en version bêta sur Windows et macOS). Les prix sont un peu haut, mais c'est toujours le cas à la sortie d'un nouveau produit logitech, les MX Mechanical 179,99 €, MX Mechanical Mini 159,99 € et MX Master 3S 129,99 € seront disponibles d’ici la fin mai 2022.



La Geforce RTX 40xx

  Liste des news    Liste des new du mois  
gpu ada lovelace

16

Mai

La prochaine génération de GeForce, les GeForce RTX 40 series Ada LoveLace serait prévue pour le 3ième trimestre. En clair Nvidia est susceptible de déployer ses nouveautés entre les mois de juillet et d’aout. L’information signée ‘kopite7kimi’ est intéressante car elle propose un calendrier différent de celui des rumeurs précédentes. Nous serions sur un lancement plus tôt que prévu. Les dernières annonces à ce sujet évoquaient le mois de septembre au plus tôt. Si cela se vérifie nous serions sur un planning proche de celui utilisé lors du lancement des GeForce RTX 20 series. Les premières cartes ainsi que l’architecture Turing ont été annoncées fin août à la Gamescom 2018. A noter que les similitudes s’arrêtent là puisque Nvidia n’a pas proposé de GeForce RTX 30 series « Super » mais opté pour plusieurs modèles « Ti ». La gamme de GeForce RTX 40 va profiter de l’architecture GPU Ada Lovelace. L’offre va s’accompagner d’une vitrine la GeForce RTX 4090 équipée d’un GPU AD102 et d’une GeForce RTX 4080 censée profiter de son coté d’un GPU AD103. L’alimentation est va s’appuyer sur l’utilisation du nouveau connecteur PCIe 5.0 à 16 broches tandis que le TGP devrait augmenter de manière importante. La modèle phare risque d’atteindre les 600 W. Les dernières fuites évoquant le GPU AD102 évoquent un cache L2 plus imposant et un nombre plus élevé de cœurs FP32 + IN32.



La Smartwatch de Google ce dévoile encore !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Google Pixel Watch

28

Avril

Alors que de nombreux acteurs se sont déjà lancés dans la course des montres connectées, Google aura quant à lui relativement pris son temps avant de se décider à franchir le pas. En effet, après avoir levé le voile sur l’appellation officielle de sa smartwatch, la « Pixel Watch », voilà que celle-ci vient de laisser échapper quelques informations croustillantes à son sujet… Après que la Pixel Watch a malencontreusement révélé ses formes à cause d'un malheureux oubli, la montre connectée de Google nous en apprend davantage à son sujet. Tarif, fonctionnalités… Voici tout ce que nous savons à l'heure actuelle à son sujet ! C’est Yogesh Brar sur Twitter, réputé pour la fiabilité de ses sources, qui nous fait part des informations dont il dispose au sujet de la Google Pixel Watch, à commencer par son prix et son positionnement. Selon ses déclarations, la première montre connectée de Google devrait donc être commercialisée à un tarif compris entre 300 et 400 dollars. Ainsi, il semblerait bien que la firme de Mountain View souhaite placer sa Pixel Watch en concurrence directe avec l’Apple Watch Series 7 et la Samsung Galaxy Watch 4, ne serait-ce que sur le prix. Il semblerait bien que Google se soit associé à Samsung pour la conception de la Pixel Watch. De façon plus concrète, cela pourrait se matérialiser par l’adoption d’un chipset Samsung Exynos, ce qui marquerait ainsi la fin de l'utilisation de la puce Qualcomm Snapdragon série 4100. Enfin, la montre de Google devrait également embarquer les mêmes capteurs que la Galaxy Watch, y compris les capteurs de fréquence cardiaque. De toute évidence, cela restera encore à confirmer. En attendant donc d’en découvrir davantage au sujet de cette montre connectée Google tournant sous WearOS 3.1, rappelons que le géant américain devrait justement parler d'elle à l’occasion de sa conférence I/O 2022, qui se tiendra les 11 et 12 mai prochains. Pas moins de deux tailles devraient être proposées à la vente pour la Google Pixel Watch, et au moins quatre coloris de bracelets seraient attendus lors de la commercialisation. Pour autant, le bien informé fait mention d’une version limitée, ce qui laisse fortement penser qu’elle ne pourrait être déployée que dans quelques pays.



Pixel Watch pour bientôt !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Google Pixel Watch

20

Avril

Les premières informations sur la Pixel Watch sont apparues il y a environ un an, nous donnant un premier aperçu de la première montre connectée de Google. À l’époque, nous nous attendions à ce que le gadget soit lancé fin 2021 aux côtés des Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Cependant, Google n’a finalement pas révélé la Pixel Watch en octobre dernier, et nous attendons depuis avec impatience l’arrivée de la montre. Google aurait décidé à plusieurs reprises de repousser le lancement de sa montre connectée, mais l’attente pourrait bientôt prendre fin. Comme vient de le dévoiler le leaker Evan Blass sur Twitter. En effet, il a posté une capture d’écran de ce qui semble être d’un « tutoriel interactif </em>» qui montrerait aux gens comment utiliser les fonctionnalités de la Pixel Watch. L’image ne montre pas la montre, bien que Google ait déjà malencontreusement déjà dévoilé le design lui-même, mais présente un menu déroulant sur lequel on peut lire « Wear OS 3.1 », une des versions du système d’exploitation du géant américain. Cette référence est assez étonnante, puisque la dernière version de Wear OS disponible est la version 3.2. Selon les informations d’Evan Blass, cette fuite confirme que le lancement de la Pixel Watch, pour l’instant connue sous son nom de code « Pixel Rohan », arrive à grands pas. D’après les fuites précédentes, la Pixel Watch pourrait être dévoilée dès le mois de mai 2022 à l’occasion de la conférence annuelle Google I/O. Google pourrait également profiter de cette conférence pour annoncer son nouveau smartphone abordable, le Pixel 6a. En attendant, on sait que la montre pourrait embarquer 32 Go de stockage. Aucune smartwatch sous Wear OS n’est équipée d’un tel espace de stockage. La Galaxy Watch 4 de Samsung est actuellement la meilleure dans ce domaine avec ses 16 Go de stockage. Les utilisateurs de la Pixel Watch pourront donc installer un très grand nombre d’applications sans se soucier de leur stockage.



AOC & Porche Design dévoile un moniteur gamer

  Liste des news    Liste des new du mois  
AOC Porche Design Ecran 4k

12

Avril

AOC et Porsche Design dévoilent un nouvel écran taillé pour le gaming : Agon Pro PD32M. Un écran qui fait la part belle (entre autres) à la technologie Mini-LED. Pour AOC, c'est établi : « La gamme Agon Pro est synonyme de produits haut de gamme qui autorisent les meilleures performances ». La marque promet ainsi des écrans taillés pour le gaming, compatibles AMD FreeSync et NVIDIA G-Sync, et capables d'offrir des performances à même de satisfaire tous les gamers. Aujourd'hui, AOC s'associe à Porsche Design pour étoffer son catalogue d'écrans Agon Pro avec le nouveau PD32M. Ce modèle dispose d'une dalle mini-LED de 32", compatible 4K et capable de grimper à une fréquence de 144 Hz. Il bénéficie également de la certification Display HDR 1400. Côté connectiques, on retrouve ici un tandem de ports HDMI 2.1, une entrée DisplayPort, une entrée USB-C, ainsi que quatre ports USB-A. De part et d'autre, l'écran Agon Pro PD32M est équipé de supports visant à accueillir un casque audio, tandis qu'à l'arrière se trouve le système d'éclairage LED baptisé Light FX. L'écran se pare également de deux haut-parleurs de 8 W pour un rendu audio stéréo profitant d'une certification DTS. le PD32M est livré avec une télécommande, qui permet de modifier les réglages de l'écran sans avoir à le toucher. Nouveau modèle haut de gamme oblige dans le catalogue AOC, il faudra accepter de débourser pas moins de 1 799 $pour s'offrir ce nouveau moniteur. L'Agon Pro PD32M est disponible à la commande sur le site de Porsche Design, avec des premières livraisons prévues pour le 15 juin.



Microsoft la caméra qui coute un bras !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Microsoft surface Hub2 smart camera

21

Mars

L’essor des réunions virtuelles en vidéo a fait exploser la demande en webcams de qualité. Les caméras présentes dans la vaste majorité des PC peuvent être utiles pour des appels ponctuels, mais rapidement beaucoup de télétravailleurs se sont rendus compte qu’il leur fallait des webcams plus performantes. Comme par exemple la toute nouvelle Surface Hub 2 Smart Camera de Microsoft. Avant d’aborder les caractéristiques techniques du périphérique, il faut savoir que cette caméra coûte 800 $. Peu de gens seront prêts à mettre ce prix, mais il se justifie tout de même d’abord par le design élégant de l’appareil dans son châssis en aluminium. Il se positionne sur l’ordinateur avec un système d’aimants, et se branche au PC via USB-C. La Surface Hub 2 Smart Camera intègre surtout plusieurs fonctions rendues possibles par l’intelligence artificielle. Il y a cette fonction d’ajustement automatique qui recadre l’image en fonction du nombre de personnes devant la caméra. À l’instar de Cadre centré sur les iPad, l’ajustement est dynamique. Microsoft indique également avoir résolu les problèmes classiques des webcams, comme les effets de distorsion, la déformation ou la profondeur de champ trop faible. La caméra peut reconnaitre automatiquement la pose d’un participant ainsi que les conditions d’éclairage et de luminosité de la pièce, afin d’ajuster la visibilité en conséquence en jouant sur les niveaux d’exposition et la balance des blancs. Le capteur ultra grand-angle utilisé est de 12 mégapixels, avec un champ de vision de 136 degrés. Les vidéos sont enregistrées en 1440p maximum. La Surface Hub 2 fonctionne avec une puce 18 cœurs développant une puissance d’un téraflop, secondé par un processeur d’image Myriad X 2085 d’Intel, 1 Go de RAM et 8 Go de stockage (non accessible par l’utilisateur).



ProArt PA279CV d'Asus l'écran 4K abordable

  Liste des news    Liste des new du mois  
Asus ProArt PA279CV

17

Mars

Rares sont les écrans dédiés aux professionnels à proposer une dalle 4K UHD de 27 pouces à un prix inférieur à 500 €. C’est pourtant le cas de l’Asus ProArt PA279CV qui se veut l’un des meilleurs rapports qualité/prix dans cette catégorie de moniteurs. Avec des points faibles ? C'est ce que nous allons voir. Graphistes, vidéastes, photographes et autres professionnels de l'image le savent bien : l’écran doit souvent être choisi avec précaution, pour sa qualité d’image, sa fidélité dans la gestion des couleurs, ou encore son ergonomie et ses connectiques. Il est fréquent que le ou les moniteurs nécessaires à leurs activités demandent un investissement financier assez conséquent, sans oublier qu’il faut généralement y ajouter une sonde colorimétrique. La proposition d’Asus est par conséquent alléchante sur le papier, à partir du moment où l’on peut se contenter d’une diagonale de 27 pouces. Sommes-nous toutefois assurés que ce moniteur réponde bien à vos besoins spécifiques ? Sorti courant 2021 et commercialisé aux alentours de 550 €, l’Asus ProArt PA279CV a tout de même quelques concurrents sur le marché, du côté de LG, ViewSonic ou Dell. En alternative, Asus propose le ProArt PA278QV, un écran un peu moins cher et aux caractéristiques similaires à l’exception qu’il se contente d’une définition QHD. À l’opposé, on retrouve des moniteurs bien plus onéreux, destinés aux professionnels les plus exigeants. On pense aux ProArt OLED PA32DC, ou encore au moniteur Mini-LED du fabricant, le ProArt PA32UCG, des modèles dont les prix piqueraient les yeux des particuliers. Le ProArt PA279CV est un moniteur relativement classique dans sa conception et fait preuve d’une esthétique tout à fait sobre et consensuelle. Seule sa règle graduée, disposée sur la bordure inférieure de l’écran, nous montre que nous avons affaire à un moniteur quelque peu différent. On se demande bien l’utilité réelle de cette règle et le pourcentage d’utilisateur qui y auront recours cependant.



Les cartes graphiques intel Arc arrivent !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Carte Graphique Intel Arc

07

Fevrier

La future gamme de carte graphique Arc d’Intel se précise. Un premier cliché “clair” d’une de ces solutions a été publié. La belle fait partie de la gamme de carte graphique de jeu Arc « Alchemist ». Nous avons un cliché de la partie arrière. Le PCB c’est à dire le circuit électronique est clairement visible. Il s’accompagne d’un imposant un système de refroidissement débordant en terminaison de la carte. Nous retrouvons de fines ailettes en aluminium traversées par quatre caloducs cuivre. Ils évacuent la chaleur du GPU et probablement d’autres zones chaudes. L’ensemble est chapeauté par un ou plusieurs ventilateurs en charge de faire traverser l’air de haut en bas. a région GPU s’accompagne d’un mécanisme de fixation du ventirad. La forme est rectangulaire tandis que huit zones de soudure/contact laisse deviner l’utilisation de puces GDDR6. Nous pouvons aussi entrevoir au moins 10 phases VRM et une alimentation assurée en partie par des connecteurs d’alimentation PCIe 8 broches et 6 broches. Certains soulignent la présence de 16 lignes PCI-Express et des sorties vidéo DisplayPorts et un HDMI (plus difficile a apercevoir). Enfin la carte est censée embarquer un GPU équipé de 512 unités d’exécution (4 096 shaders unifiés). Les premières entrées dans certains benchmarks annoncent une puissance capable de rivaliser voir dépasser les prouesses d’une GeForce RTX 3070 Ti.



QNAP un nouveau Nas de salon

  Liste des news    Liste des new du mois  
QNAP salon Silent

02

Fevrier

QNAP va poursuivre sa lignée de NAS de salon avec un nouveau modèle disponible au printemps. Contrairement à la plupart des NAS, le QNAP HS-264 a un format horizontal et n'a pas de ventilateur. Il est pensé pour trouver sa place dans un meuble télé où il se montrera assez discret, pas de bruit de ventilateur grâce au refroidissement passif, mais le grattement des disques durs se fera toujours entendre. Le QNAP HS-264 a deux baies pour disques durs 3,5" SATA 6 Gb/s (le fabricant recommande des disques à 5 400 tr/min pour éviter les vibrations excessives et la génération de chaleur). Ce NAS est conçu pour être le centre multimédia de la maison. Il est équipé de deux ports HDMI 2.0 (4K à 60 Hz) pour être relié directement à un téléviseur. Son processeur quad-core Intel Celeron N5105 prend en charge le décodage matériel 4K H.264 double canal et le transcodage en temps réel, de sorte que les vidéos soient lues sans encombre. Plex Media Server est bien sûr géré, tout comme l'application maison Qmedia ainsi que d'autres fonctionnalités incontournables sur les NAS (sauvegarde d'ordinateur, bibliothèque photo, serveur de fichiers…). L'appareil a 8 Go de RAM non remplaçables et deux ports 2,5GbE qui peuvent être agrégés pour obtenir une vitesse de transfert de 5 Gbit/s. Pour compléter le tout, deux ports USB-A 3.2 Gen2 (10 Gbit/s) et un emplacement de sécurité Kensington sont présents. Un capteur infrarouge est aussi de la partie, mais le fabricant ne fournit pas la télécommande, il faut l'acheter séparément pour une vingtaine d'euros. Le NAS est alimenté par un bloc secteur de 60 W. Le QNAP HS-264 sera commercialisé courant mars à un prix de vente HT conseillé de 569 €.



Polaris la solution Alienware pour gamers

  Liste des news    Liste des new du mois  
Polaris eGPU Alienware

07

Janvier

Alienware(Dell) a pris tout le monde de court en dévoilant Polaris, une solution eGPU qui semble pousser le concept vers des hauteurs encore jamais atteintes. Design blanc futuriste, LEDs en façade... pas de doute, nous sommes bien chez Alienware; mais Polaris n'est pas un nouveau PC Aurora, loin de là. Alienware a clairement su jouer sa carte à fond pendant ce CES 2022 un peu particulier, et nous a proposé quelques produits et concepts très enthousiasmants. Mais il en restait un, le Concept Polaris, qui demeurait particulièrement mystérieux; nous en attendions donc des nouvelles avec impatience. C’est désormais chose faite, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une sacrée surprise ! Nous avons donc affaire à un boîtier blanc au design futuriste et truffé de LEDs RGB; pas de doute, nous sommes bien chez Alienware. Mais au-delà de cette filiation évidente, il s’agit d’un produit très différent du reste de son catalogue; il est notamment bien plus petit que les tours de la gamme qui a clairement inspiré son design. Tout s’explique désormais puisqu’il ne s’agit pas d’un PC à part entière, mais d’une solution eGPU ! Pour ceux qui ne sont pas familiers du concept, le principe est simple : il s’agit d’une interface qui permet de brancher une carte graphique standard à un autre appareil, même si celui-ci n’est absolument pas conçu pour accueillir un tel GPU. En pratique, cela permet par exemple de jouer à des jeux récents ou de réaliser des tâches exigeantes sur des machines qui ne disposent absolument pas de la puissance de traitement nécessaire, comme des ultrabooks. Pour s’en assurer, la marque à l’alien a joué la sécurité avec un boîtier assez volumineux. Celui-ci est capable d’accueillir les cartes les plus imposantes du marché; il hébergera sans peine les futures RTX 3090 Ti aux mensurations colossales. Mais tout l’espace ne sera pas occupé par la carte. Alienware a aussi trouvé le moyen d’y intégrer deux (!) adaptateurs AC de 330W ou 425W chacun. Encore mieux : la marque y a aussi ajouté un système de refroidissement liquide CryoTech de 240mm ! De quoi garder la bête au frais pour bénéficier de performances redoutables. Polaris communiquera ensuite avec la machine souhaitée via un câble Thunderbold 3 ou 4, ou USB 4. Mais ce qui est plus étonnant, c’est qu’Alienware laisse aussi sous-entendre qu’il sera aussi possible de connecter l’ensemble via Ethernet 2.5 Gb, USB-C et même USB-A ! Il sera intéressant de voir si ces dernières options comportent quelques restrictions. À l’heure actuelle, nous ne disposons ni d’une date de sortie, ni d’un prix pour ce produit qui reste encore un concept. Mais celui-ci semble déjà bien en place, et l’enthousiasme d’Alienaware suggère fortement qu’il pourrait finir sur le marché dans un futur pas si lointain. La firme parviendra-t-elle enfin à faire décoller ce marché de niche ? La réponse d’ici quelques mois !


Samsung nous présente un Moniteur 55P incurvé gaming

Samsung Electronics annonce le lancement mondial de l’Odyssey Ark, le premier écran gaming incurvé 1000R de 55’’ au monde, ajoutant un tout nouveau format à la gamme Odyssey. Cet écran géant offre un taux de rafraîchissement de 165 Hz, un temps de réponse de 1 ms (GtG), ainsi qu’un tout nouveau mode Cockpit et un contrôleur exclusif, l’Ark Ring, pour une immersion exceptionnelle. Dévoilé pour la première fois à l’occasion de Consumer Electronics Show (CES) en début d’année, l’Odyssey Ark a été récompensé par un CES Innovation Award. L’écran géant (55’’) de l’Odyssey Ark enveloppe le champ de vision de l’utilisateur grâce à sa courbure 1000R, englobant ainsi sa vision périphérique. Cette expérience est encore plus mise en valeur avec le mode Cockpit, qui permet à l’écran de pivoter et de s’incliner grâce à son support réglable en hauteur, pour une immersion optimale. L’Odyssey Ark fait appel à la technologie Quantum Matrix de Samsung en utilisant des Quantum Mini LED, qui permettent une grande densité et un contrôle ultra-fin et précis de ces LED. Quant au mappage 14 bits, il offre une meilleure maîtrise de la lumière dans les images les plus claires comme les plus sombres, grâce à 16384 niveaux de noir, pour des graphismes ultra-réalistes. Pour une expérience cinématographique totale, l’Odyssey Ark est doté des technologies Matte Display et Sound Dome. La dalle matte fournit une protection antireflets et anti-éblouissement pour permettre aux utilisateurs de rester concentrés sur le contenu affiché. Sound Dome garantit quant à lui un son incroyable, grâce notamment à sa compatibilité AI Sound Booster et Dolby Atmos. Quatre haut-parleurs, situés à chaque coin de l’écran, et deux haut-parleurs centraux fournissent un son réaliste et riche grâce à un canal 2.2.2 de 60W, offrant ainsi des fréquences à 45Hz, comptant parmi les plus basses de tous les écrans ou barres de son gaming. En complément du taux de rafraîchissement de 165 Hz, l’Odyssey Ark offre une résolution 4K (3 840 x 2 160) et un temps de réponse de 1 ms (GtG). Le moniteur utilise la technologie AMD FreeSync Premium Pro, qui optimise la précision à l’écran et donne aux joueurs un avantage concurrentiel dans les environnements de jeux rapides ou complexes. La fonction Multi View permet de diviser l’écran en 4 en position horizontale, ou 3 en mode Cockpit. Il n’est donc plus nécessaire d’installer plusieurs moniteurs sur son bureau. L’Odyssey Ark de Samsung sera commercialisé en France à partir du 7 septembre. pas de prix pour le moment.
19-08-2022


Qnap des NAS Compacts

Annoncé il y a deux petites semaines, le TS-i410X est un NAS que son fabricant destine au marché professionnel avec sa double interface RJ45 10 GbE et un tarif de plus de 1 200 € notamment. Très proche dans sa dénomination, le TS-410E en est une version plus économique. En effet, QNAP a décidé de conserver la même enveloppe avec un boîtier plutôt compact de 254 x 180 x 60 mm pour un poids de 2,64 kg, sans aucun disque. Celui si peut en accueillir jusqu'à quatre en SATA 6 Gb/s. Si, en théorie, il ne semble pas y avoir d'incompatibilité avec les disques durs à plateaux, QNAP ne parle que de SSD afin de maintenir les promesses de rapidité, de réactivité et de silence. QNAP souligne effectivement que le TS-410E a été conçu pour « opérer dans des environnements où le bruit est un sujet sensible ». De fait, le fabricant a opté pour une conception dépourvue de ventilateur laquelle s'accommode sans doute mal de disques à plateaux. Le silence est une chose, mais cela ne doit pas affecter les performances de la machine que QNAP a dessinée autour d'un processeur Celeron J6412 d'Intel. Ce CPU est doté de 4 cœurs/4 threads et atteint une fréquence de 2,6 GHz. Il est épaulé par 8 Go de RAM, hélas non extensible. Pour ne rien gâcher et exploiter au mieux la puissance de traitement de son NAS, QNAP lui associe deux ports RJ45 2,5 GbE, une sortie HDMI 1.4b et rien de moins que quatre ports USB 3.2 Gen 2 (10 Gbps). La disponibilité exacte de la bête n'est pas annoncée, pas plus que son prix, mais cela ne devrait pas tarder.
17-08-2022


Samsung lance ses nouvelles watch

Samsung vient de lever le voile sur une nouvelle génération de montres connectées, les Galaxy Watch 5. Truffées de capteurs dédiés à la santé, les smartwatchs promettent de rivaliser les Apple Watch. Véritable monstre d’autonomie, la Watch 5 Pro se distingue aussi grâce à des matériaux de luxe. Comme prévu, Samsung a présenté la gamme des Galaxy Watch 5 ce mercredi 10 août 2022 lors d’une conférence Unpacked. Lors de la présentation, la marque a également annoncé des smartphones pliants, les Galaxy Z Fold 4 et Z Flip 4, et des écouteurs sans fil, les Galaxy Buds 2 Pro. Samsung décline son offre de montres connectées en deux modèles : une Watch 5 standard et une Watch 5 Pro. Cette année, le géant de Séoul fait l’impasse sur la version Classic, remplacée par une édition Pro. La Watch 5 est disponible en deux tailles : 40 mm ou 44 mm. De son côté, la Watch 5 Pro, plus haut de gamme, est uniquement proposée en 45 mm. La marque a recyclé dans les grandes lignes le design de ses précédentes montres connectées. On y retrouve un écran circulaire et un cadran arrondi. Par contre, Samsung fait l’impasse sur la lunette rotative, présente notamment sur la Galaxy Watch 4 Classic. Pour se distinguer, la Watch 5 Pro a été construite avec des matériaux plus luxueux que la Watch 5. Le boîtier est conçu en titane. De son côté, l’écran est recouvert d’une couche de verre saphir, qui se veut 10 fois plus résistant que le verre. Samsung assure que la dalle tactile est 60 % plus dure que la Watch 4. Notez que la Watch 5 se contente d’une coque en aluminium, mais que l’écran est également recouvert de saphir. Côté fiche technique, les Watch 5 de 40 mm sont recouvertes d’un écran AMOLED de 1,19 pouce (396 x 396 pixels). De leur côté, la Watch 5 en 44 mn et la Watch 5 Pro héritent d’une dalle tactile de 1,36 pouce (450 x 450 pixels). Les montres sont animées par un SoC Samsung Exynos W920. Samsung promet des performances en hausse de 27 %. Les montres connectées embarquent de nombreuses fonctionnalités dédiées à la santé. Grâce à un seul capteur, les Watch 5 sont capables de mesurer le rythme cardiaque, la tension sanguine et le taux d’oxygène dans le sang. Elles disposent par ailleurs d’un électrocardiogramme (ECG) pour mesurer l’activité électrique du cœur de son porteur. Ces options sont déjà présentes sur les précédents modèles mais, cette année, Samsung promet des relevés plus précis grâce à un tout nouveau capteur. Une fonctionnalité qui ravira les sportifs est réservée à la version Pro : Route Workout. Cette option permet de créer un itinéraire dédié à votre entraînement. La montre vous ramène ensuite à votre point de départ. Pour les plus aventureux, les montres disposent d’un système de navigation en temps réel pas-à-pas, idéal pour les balades à pied. Les instructions sont instantanément affichées à l’écran ou diffusées vocalement. Grosse nouveauté de cette génération, Samsung a ajouté un capteur de la température corporelle. La marque encourage les développeurs à concevoir des applications qui exploitent le thermomètre. La gamme démarre au prix de 299 €pour la Watch 5 standard. Le prix grimpe au-delà des 500 € pour la déclinaison Pro avec connexion cellulaire 5G. Samsung a ouvert les précommandes dans la foulée de la présentation. Pour chaque précommande, la marque offre une paire de Galaxy Buds Live et un bonus de reprise de 50 €. Les montres arriveront dans les magasins dès le 26 août 2022.
10-08-2022


Intel dévoile ses cartes graphiques Pro

Parallèlement aux modèles classiques, pour le grand public et les joueurs, Intel lance trois cartes graphiques destinés cette fois-ci au marché pro : les Arc… Pro. Alors qu’en ce moment tous les regards sont tournés vers ses nouvelles cartes graphiques Arc Alchemist pour le grand public et le marché gaming, avec par exemple l’Arc A380, Intel dévoile une toute autre gamme de cartes destinées cette fois-ci au marché professionnel et aux stations de travail : les Arc Pro. Trois nouveaux produits font donc leur apparition au catalogue d’Intel : l’Arc Pro A30M destiné au marché des ordinateurs portables, et surtout les Arc Pro A40 et A50 orientés stations de travail avec un format PCIe 16x low-profile (single-slot pour l’A40, dual-slot pour l’A50). Bien entendu basés sur l’architecture Xe déjà présente dans l’Arc A380 et les autres cartes à venir de cette gamme, ces GPU prennent en charge l’accélération matérielle du ray-tracing, proposent des fonctionnalités de machine learning et sont capable d’encoder matériellement des flux vidéo en AV1. Ces cartes graphiques Arc Pro supportent les principales API du marché (DirectX 12 Ultimate, OpenCL 2.1, OpenGL 4.6 Vulkan 1.2…) et possèdent quatre sorties vidéo miniDP 1.4 avec support audio, malgré leur format compact. Notons enfin que, tout comme l’Arc A380, les Arc Pro A40 et A50 utilisent une interface PCI-Express 4.0 8x « seulement ». Ces différents GPU devraient être disponibles d’ici la fin de l’année, mais Intel propose en ce moment même des démonstrations des Arc Pro au SIGGRAPH, jusqu’au 11 aout.
10-08-2022


Xiaomi dévoile ses lunettes à réalité augmentée

Xiaomi a annoncé les Mijia Glasses Camera, des lunettes pour la réalité augmentée. Un produit bien différent du concept proposé l’an dernier avec un design plus tape à l'œil et moins minimaliste, semblable à celui des Google Glass. L’appareil sera équipé d’un SoC Snapdragon à 8 cœurs de 3 Go de RAM, couplé à 32 Go de stockage interne et une batterie de 1020 mAh. Une technologie de recharge rapide 10 W permettra par ailleurs de récupérer 80 % d'autonomie en 30 minutes seulement. Si elles paraissent impressionnantes de prime abord, ces smartglasses ne pèsent que cent grammes. Les utilisateurs pourront donc prendre des photos et des vidéos puis les transférer automatiquement vers leurs smartphones. Les smartglasses pourront filmer en continu pendant 100 minutes avec une seule recharge. Contrairement aux Ray-Ban Stories de Meta, les lunettes connectées de Xiaomi ne sont pas un simple accessoire équipé d’une caméra. Leur fonctionnalité phare : un outil de traduction en temps réel capable de traduire instantanément des éléments rédigés en langue étrangère. Cela s’applique aux panneaux de signalisation, aux affichages de métro ou encore aux cartes des restaurants. Seuls l’anglais et le chinois sont pris en compte pour le moment. Egalement dotées d’un affichage des instructions de GPS en AR montrant la direction à prendre avec une flèche et d'un système de reconnaissance de plantes et d'animaux. Les Mijia Glasses Camera sont uniquement réservées au marché chinois via un programme de financement participatif. Les lunettes en réalité augmentée de Xiaomi seront proposées pour 2 699 yuans, soit environ 390 €. Le géant chinois n’a cependant pas évoqué une quelconque sortie mondiale.
08-08-2022


Intel rentre enfin dans la court des cartes graphiques

Intel vient de dévoiler une vidéo de présentation (que je n'arrive pas à vous rapporter) de sa prochaine carte graphique dédiée, à savoir le modèle ARC A750. Une bonne occasion de se faire une idée des performances de ces engins encore très mystérieux ; et d’après ce que l’on peut voir dans cette introduction, il semble qu’elle se place à peu près au niveau de la RTX 3060 d’Nvidia. Lors de la démonstration, le testeur a benchmarké sa machine sur des titres AAA. Sur Cyberpunk, l’A750 est parvenue à délivrer des performances très honnêtes en flirtant avec les 60 images par seconde en qualité haute. Le reste des benchmarks a été résumé sur un graphique qui compare ses performances à celles de la RTX 3060. Sur F1 2021, Control, Cyberpunk 2077 ou Borderlands 3, on constate que la carte graphique d’Intel s’impose d’une courte tête. En moyenne, ses performances apparaissent environ 15 % supérieures à celles de la carte estampillée Nvidia. Rappelons que la série ARC signe le grand retour d’Intel sur le segment des cartes graphiques dédiées, après une première incursion à la fin des années 90 et une nouvelle tentative discrète avec le projet Larrabee en 2008. Mais il faut prendre ces résultats avec des pincettes ; si les deux cartes doivent effectivement boxer dans la même catégorie, ces chiffres ne sont pas forcément représentatifs des performances en conditions réelles. On sait notamment que les cartes ARC se reposent en grande partie sur la nouvelle plateforme d’optimisation d’Intel ; cela signifie que les performances seront moins intéressantes sur des titres qui n’ont pas été spécialement optimisés pour l’occasion. Il sera donc très intéressant de comparer les performances de cette carte avec sa concurrente sur l’ensemble du spectre vidéoludique. Mais ce n’est pas le seul élément qui s’annonce enthousiasmant avec la sortie de ces cartes. Leur arrivée est un petit séisme dans le monde du hardware. Historiquement, AMD (ATI) et NVIDIA ont fait la pluie et le beau temps dans ce domaine. Aujourd’hui, c’est toujours le géant vert qui s’adjuge la part du lion avec près de 80 % de part de marché sur les GPU dédiées. Car même si Intel ne compte pas cibler spécifiquement les applications liées au jeu vidéo, un peu plus de concurrence ne pourra pas faire de mal dans un contexte où ces composants deviennent de moins en moins abordables pour le joueur moyen. Le reste de l’industrie a aussi de quoi être intrigué par ces nouvelles cartes ; on peut légitimement être impatient de voir ce qu’Intel nous réserve avec ces nouvelles cartes. Rendez-vous à la fin de l’été, car une période très excitante s’annonce pour les mordus de hardware !
20-07-2022


Western Digital lache son HD de 22To dans les backs

Western Digital annonce la commercialisation de disques durs de 22 To. Cette capacité est disponible dans les gammes WD Gold pour les clients IT et les datacenters, WD Red Pro pour le stockage en réseau (NAS) et WD Purple Pro pour la vidéo et surveillance intelligentes. Le nouveau disque dur CMR WD Gold de 22 To vise les entreprises. L’un de ses arguments est de réduire le TCO (coût total de possession). Comment ? Sa capacité augmente le stockage dans le même encombrement ce qui réduit les besoins en racks. L’engin s’accompagne d’un MTBF de 2,5 M d’heures et s’arme d’une protection contre les vibrations. De son coté le WD Red Pro CMR de 22 To est conçu spécifiquement pour les systèmes NAS comportant jusqu’à 24 baies. Sa mécanique est optimisée pour les environnements multi-utilisateurs et conçus pour gérer des charges de travail de haute intensité dans des environnements 24/7. La famille WD Red Pro est proposée dans des capacités allant de 2 To à 22 To. Enfin le WD Purple Pro CMR de 22 To vise les serveurs d’analyse vidéo et les systèmes d’IA et d’apprentissage profond. Le disque est doté de la technologie AllFrame AI capable de prendre en charge 32 flux AI pour l’analyse de l’apprentissage profond au sein du système, tout en contribuant à réduire les images perdues. Le constructeur ajoute " Les disques WD Purple Pro sont optimisés pour prendre en charge jusqu’à 64 caméras HD à flux unique3, ainsi qu’un grand nombre des dernières caméras intelligentes qui transmettent plusieurs flux. Ils offrent une grande fiabilité avec un MTBF allant jusqu’à 2,5 millions d’heures2 pour les solutions vidéo intelligentes avancées qui fonctionnent dans des environnements 24/7.". La famille de disques durs WD Purple Pro est désormais disponible dans des capacités de 8 à 22 To. Le communiqué de presse ne précise aucun tarif.
19-07-2022


Logitech passe ses clavier MX en version Mécanique

Logitech vient d'annoncer deux nouveaux claviers mécaniques, les MX Mechanical et MX Mechanical Mini, ainsi qu'une nouvelle souris haut de gamme, la MX Master 3S. Depuis quelques temps, on assiste à un vrai revival des claviers mécaniques et ce, grâce aux gamers les plus exigeants dans le monde du Gaming PC. Du coup, peu à peu, la folie des touches mécaniques arrivent aussi dans le monde de la bureautique. Et c’est Logitech qui commence les hostilités avec l’annonce aujourd’hui de sa nouvelle souris, la MX Master 3S, mais surtout de deux nouveaux claviers sans-fil, les MX Mechanical et MX Mechanical Mini. Logitech proposait déjà les MX Keys et MX Keys Mini avec un design relativement plat et se destinait à ceux qui recherchaient un clavier discret sur leur bureau (au style Apple). Les nouveaux MX Mechanical et MX Mechanical Mini reprennent toutes les fonctions des MX Keys et MX Keys Mini mais avec des commutateurs mécaniques. Pour les plus techniques, ce sont des touches dites « Quiet » de type Marron et de fait, permettent aux MX Mechanical et MX Mechanical Mini d’être les claviers mécaniques les plus silencieux de Logitech. Si on retrouve des touches avec deux nuances de gris, on notera surtout un rétroéclairage des touches intelligent avec six options d’éclairage mais aussi avec un ajustement automatique de la luminosité en fonction de la lumière ambiante ou une mise hors tension du rétroéclairage pour optimiser la batterie. Les MX Mechanical, MX Mechanical Mini et MX Master 3S sont bien évidemment tous Bluetooth et fonctionnent avec le logiciel Logi Options+ (actuellement en version bêta sur Windows et macOS). Les prix sont un peu haut, mais c'est toujours le cas à la sortie d'un nouveau produit logitech, les MX Mechanical 179,99 €, MX Mechanical Mini 159,99 € et MX Master 3S 129,99 € seront disponibles d’ici la fin mai 2022.
25-05-2022


La Geforce RTX 40xx

La prochaine génération de GeForce, les GeForce RTX 40 series Ada LoveLace serait prévue pour le 3ième trimestre. En clair Nvidia est susceptible de déployer ses nouveautés entre les mois de juillet et d’aout. L’information signée ‘kopite7kimi’ est intéressante car elle propose un calendrier différent de celui des rumeurs précédentes. Nous serions sur un lancement plus tôt que prévu. Les dernières annonces à ce sujet évoquaient le mois de septembre au plus tôt. Si cela se vérifie nous serions sur un planning proche de celui utilisé lors du lancement des GeForce RTX 20 series. Les premières cartes ainsi que l’architecture Turing ont été annoncées fin août à la Gamescom 2018. A noter que les similitudes s’arrêtent là puisque Nvidia n’a pas proposé de GeForce RTX 30 series « Super » mais opté pour plusieurs modèles « Ti ». La gamme de GeForce RTX 40 va profiter de l’architecture GPU Ada Lovelace. L’offre va s’accompagner d’une vitrine la GeForce RTX 4090 équipée d’un GPU AD102 et d’une GeForce RTX 4080 censée profiter de son coté d’un GPU AD103. L’alimentation est va s’appuyer sur l’utilisation du nouveau connecteur PCIe 5.0 à 16 broches tandis que le TGP devrait augmenter de manière importante. La modèle phare risque d’atteindre les 600 W. Les dernières fuites évoquant le GPU AD102 évoquent un cache L2 plus imposant et un nombre plus élevé de cœurs FP32 + IN32.
16-05-2022


La Smartwatch de Google ce dévoile encore !

Alors que de nombreux acteurs se sont déjà lancés dans la course des montres connectées, Google aura quant à lui relativement pris son temps avant de se décider à franchir le pas. En effet, après avoir levé le voile sur l’appellation officielle de sa smartwatch, la « Pixel Watch », voilà que celle-ci vient de laisser échapper quelques informations croustillantes à son sujet… Après que la Pixel Watch a malencontreusement révélé ses formes à cause d'un malheureux oubli, la montre connectée de Google nous en apprend davantage à son sujet. Tarif, fonctionnalités… Voici tout ce que nous savons à l'heure actuelle à son sujet ! C’est Yogesh Brar sur Twitter, réputé pour la fiabilité de ses sources, qui nous fait part des informations dont il dispose au sujet de la Google Pixel Watch, à commencer par son prix et son positionnement. Selon ses déclarations, la première montre connectée de Google devrait donc être commercialisée à un tarif compris entre 300 et 400 dollars. Ainsi, il semblerait bien que la firme de Mountain View souhaite placer sa Pixel Watch en concurrence directe avec l’Apple Watch Series 7 et la Samsung Galaxy Watch 4, ne serait-ce que sur le prix. Il semblerait bien que Google se soit associé à Samsung pour la conception de la Pixel Watch. De façon plus concrète, cela pourrait se matérialiser par l’adoption d’un chipset Samsung Exynos, ce qui marquerait ainsi la fin de l'utilisation de la puce Qualcomm Snapdragon série 4100. Enfin, la montre de Google devrait également embarquer les mêmes capteurs que la Galaxy Watch, y compris les capteurs de fréquence cardiaque. De toute évidence, cela restera encore à confirmer. En attendant donc d’en découvrir davantage au sujet de cette montre connectée Google tournant sous WearOS 3.1, rappelons que le géant américain devrait justement parler d'elle à l’occasion de sa conférence I/O 2022, qui se tiendra les 11 et 12 mai prochains. Pas moins de deux tailles devraient être proposées à la vente pour la Google Pixel Watch, et au moins quatre coloris de bracelets seraient attendus lors de la commercialisation. Pour autant, le bien informé fait mention d’une version limitée, ce qui laisse fortement penser qu’elle ne pourrait être déployée que dans quelques pays.
28-04-2022


Pixel Watch pour bientôt !

Les premières informations sur la Pixel Watch sont apparues il y a environ un an, nous donnant un premier aperçu de la première montre connectée de Google. À l’époque, nous nous attendions à ce que le gadget soit lancé fin 2021 aux côtés des Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Cependant, Google n’a finalement pas révélé la Pixel Watch en octobre dernier, et nous attendons depuis avec impatience l’arrivée de la montre. Google aurait décidé à plusieurs reprises de repousser le lancement de sa montre connectée, mais l’attente pourrait bientôt prendre fin. Comme vient de le dévoiler le leaker Evan Blass sur Twitter. En effet, il a posté une capture d’écran de ce qui semble être d’un « tutoriel interactif </em>» qui montrerait aux gens comment utiliser les fonctionnalités de la Pixel Watch. L’image ne montre pas la montre, bien que Google ait déjà malencontreusement déjà dévoilé le design lui-même, mais présente un menu déroulant sur lequel on peut lire « Wear OS 3.1 », une des versions du système d’exploitation du géant américain. Cette référence est assez étonnante, puisque la dernière version de Wear OS disponible est la version 3.2. Selon les informations d’Evan Blass, cette fuite confirme que le lancement de la Pixel Watch, pour l’instant connue sous son nom de code « Pixel Rohan », arrive à grands pas. D’après les fuites précédentes, la Pixel Watch pourrait être dévoilée dès le mois de mai 2022 à l’occasion de la conférence annuelle Google I/O. Google pourrait également profiter de cette conférence pour annoncer son nouveau smartphone abordable, le Pixel 6a. En attendant, on sait que la montre pourrait embarquer 32 Go de stockage. Aucune smartwatch sous Wear OS n’est équipée d’un tel espace de stockage. La Galaxy Watch 4 de Samsung est actuellement la meilleure dans ce domaine avec ses 16 Go de stockage. Les utilisateurs de la Pixel Watch pourront donc installer un très grand nombre d’applications sans se soucier de leur stockage.
20-04-2022


AOC & Porche Design dévoile un moniteur gamer

AOC et Porsche Design dévoilent un nouvel écran taillé pour le gaming : Agon Pro PD32M. Un écran qui fait la part belle (entre autres) à la technologie Mini-LED. Pour AOC, c'est établi : « La gamme Agon Pro est synonyme de produits haut de gamme qui autorisent les meilleures performances ». La marque promet ainsi des écrans taillés pour le gaming, compatibles AMD FreeSync et NVIDIA G-Sync, et capables d'offrir des performances à même de satisfaire tous les gamers. Aujourd'hui, AOC s'associe à Porsche Design pour étoffer son catalogue d'écrans Agon Pro avec le nouveau PD32M. Ce modèle dispose d'une dalle mini-LED de 32", compatible 4K et capable de grimper à une fréquence de 144 Hz. Il bénéficie également de la certification Display HDR 1400. Côté connectiques, on retrouve ici un tandem de ports HDMI 2.1, une entrée DisplayPort, une entrée USB-C, ainsi que quatre ports USB-A. De part et d'autre, l'écran Agon Pro PD32M est équipé de supports visant à accueillir un casque audio, tandis qu'à l'arrière se trouve le système d'éclairage LED baptisé Light FX. L'écran se pare également de deux haut-parleurs de 8 W pour un rendu audio stéréo profitant d'une certification DTS. le PD32M est livré avec une télécommande, qui permet de modifier les réglages de l'écran sans avoir à le toucher. Nouveau modèle haut de gamme oblige dans le catalogue AOC, il faudra accepter de débourser pas moins de 1 799 $pour s'offrir ce nouveau moniteur. L'Agon Pro PD32M est disponible à la commande sur le site de Porsche Design, avec des premières livraisons prévues pour le 15 juin.


12-04-2022


Microsoft la caméra qui coute un bras !

L’essor des réunions virtuelles en vidéo a fait exploser la demande en webcams de qualité. Les caméras présentes dans la vaste majorité des PC peuvent être utiles pour des appels ponctuels, mais rapidement beaucoup de télétravailleurs se sont rendus compte qu’il leur fallait des webcams plus performantes. Comme par exemple la toute nouvelle Surface Hub 2 Smart Camera de Microsoft. Avant d’aborder les caractéristiques techniques du périphérique, il faut savoir que cette caméra coûte 800 $. Peu de gens seront prêts à mettre ce prix, mais il se justifie tout de même d’abord par le design élégant de l’appareil dans son châssis en aluminium. Il se positionne sur l’ordinateur avec un système d’aimants, et se branche au PC via USB-C. La Surface Hub 2 Smart Camera intègre surtout plusieurs fonctions rendues possibles par l’intelligence artificielle. Il y a cette fonction d’ajustement automatique qui recadre l’image en fonction du nombre de personnes devant la caméra. À l’instar de Cadre centré sur les iPad, l’ajustement est dynamique. Microsoft indique également avoir résolu les problèmes classiques des webcams, comme les effets de distorsion, la déformation ou la profondeur de champ trop faible. La caméra peut reconnaitre automatiquement la pose d’un participant ainsi que les conditions d’éclairage et de luminosité de la pièce, afin d’ajuster la visibilité en conséquence en jouant sur les niveaux d’exposition et la balance des blancs. Le capteur ultra grand-angle utilisé est de 12 mégapixels, avec un champ de vision de 136 degrés. Les vidéos sont enregistrées en 1440p maximum. La Surface Hub 2 fonctionne avec une puce 18 cœurs développant une puissance d’un téraflop, secondé par un processeur d’image Myriad X 2085 d’Intel, 1 Go de RAM et 8 Go de stockage (non accessible par l’utilisateur).
21-03-2022


ProArt PA279CV d'Asus l'écran 4K abordable

Rares sont les écrans dédiés aux professionnels à proposer une dalle 4K UHD de 27 pouces à un prix inférieur à 500 €. C’est pourtant le cas de l’Asus ProArt PA279CV qui se veut l’un des meilleurs rapports qualité/prix dans cette catégorie de moniteurs. Avec des points faibles ? C'est ce que nous allons voir. Graphistes, vidéastes, photographes et autres professionnels de l'image le savent bien : l’écran doit souvent être choisi avec précaution, pour sa qualité d’image, sa fidélité dans la gestion des couleurs, ou encore son ergonomie et ses connectiques. Il est fréquent que le ou les moniteurs nécessaires à leurs activités demandent un investissement financier assez conséquent, sans oublier qu’il faut généralement y ajouter une sonde colorimétrique. La proposition d’Asus est par conséquent alléchante sur le papier, à partir du moment où l’on peut se contenter d’une diagonale de 27 pouces. Sommes-nous toutefois assurés que ce moniteur réponde bien à vos besoins spécifiques ? Sorti courant 2021 et commercialisé aux alentours de 550 €, l’Asus ProArt PA279CV a tout de même quelques concurrents sur le marché, du côté de LG, ViewSonic ou Dell. En alternative, Asus propose le ProArt PA278QV, un écran un peu moins cher et aux caractéristiques similaires à l’exception qu’il se contente d’une définition QHD. À l’opposé, on retrouve des moniteurs bien plus onéreux, destinés aux professionnels les plus exigeants. On pense aux ProArt OLED PA32DC, ou encore au moniteur Mini-LED du fabricant, le ProArt PA32UCG, des modèles dont les prix piqueraient les yeux des particuliers. Le ProArt PA279CV est un moniteur relativement classique dans sa conception et fait preuve d’une esthétique tout à fait sobre et consensuelle. Seule sa règle graduée, disposée sur la bordure inférieure de l’écran, nous montre que nous avons affaire à un moniteur quelque peu différent. On se demande bien l’utilité réelle de cette règle et le pourcentage d’utilisateur qui y auront recours cependant.
17-03-2022


Les cartes graphiques intel Arc arrivent !

La future gamme de carte graphique Arc d’Intel se précise. Un premier cliché “clair” d’une de ces solutions a été publié. La belle fait partie de la gamme de carte graphique de jeu Arc « Alchemist ». Nous avons un cliché de la partie arrière. Le PCB c’est à dire le circuit électronique est clairement visible. Il s’accompagne d’un imposant un système de refroidissement débordant en terminaison de la carte. Nous retrouvons de fines ailettes en aluminium traversées par quatre caloducs cuivre. Ils évacuent la chaleur du GPU et probablement d’autres zones chaudes. L’ensemble est chapeauté par un ou plusieurs ventilateurs en charge de faire traverser l’air de haut en bas. a région GPU s’accompagne d’un mécanisme de fixation du ventirad. La forme est rectangulaire tandis que huit zones de soudure/contact laisse deviner l’utilisation de puces GDDR6. Nous pouvons aussi entrevoir au moins 10 phases VRM et une alimentation assurée en partie par des connecteurs d’alimentation PCIe 8 broches et 6 broches. Certains soulignent la présence de 16 lignes PCI-Express et des sorties vidéo DisplayPorts et un HDMI (plus difficile a apercevoir). Enfin la carte est censée embarquer un GPU équipé de 512 unités d’exécution (4 096 shaders unifiés). Les premières entrées dans certains benchmarks annoncent une puissance capable de rivaliser voir dépasser les prouesses d’une GeForce RTX 3070 Ti.
07-02-2022


QNAP un nouveau Nas de salon

QNAP va poursuivre sa lignée de NAS de salon avec un nouveau modèle disponible au printemps. Contrairement à la plupart des NAS, le QNAP HS-264 a un format horizontal et n'a pas de ventilateur. Il est pensé pour trouver sa place dans un meuble télé où il se montrera assez discret, pas de bruit de ventilateur grâce au refroidissement passif, mais le grattement des disques durs se fera toujours entendre. Le QNAP HS-264 a deux baies pour disques durs 3,5" SATA 6 Gb/s (le fabricant recommande des disques à 5 400 tr/min pour éviter les vibrations excessives et la génération de chaleur). Ce NAS est conçu pour être le centre multimédia de la maison. Il est équipé de deux ports HDMI 2.0 (4K à 60 Hz) pour être relié directement à un téléviseur. Son processeur quad-core Intel Celeron N5105 prend en charge le décodage matériel 4K H.264 double canal et le transcodage en temps réel, de sorte que les vidéos soient lues sans encombre. Plex Media Server est bien sûr géré, tout comme l'application maison Qmedia ainsi que d'autres fonctionnalités incontournables sur les NAS (sauvegarde d'ordinateur, bibliothèque photo, serveur de fichiers…). L'appareil a 8 Go de RAM non remplaçables et deux ports 2,5GbE qui peuvent être agrégés pour obtenir une vitesse de transfert de 5 Gbit/s. Pour compléter le tout, deux ports USB-A 3.2 Gen2 (10 Gbit/s) et un emplacement de sécurité Kensington sont présents. Un capteur infrarouge est aussi de la partie, mais le fabricant ne fournit pas la télécommande, il faut l'acheter séparément pour une vingtaine d'euros. Le NAS est alimenté par un bloc secteur de 60 W. Le QNAP HS-264 sera commercialisé courant mars à un prix de vente HT conseillé de 569 €.
02-02-2022


Polaris la solution Alienware pour gamers

Alienware(Dell) a pris tout le monde de court en dévoilant Polaris, une solution eGPU qui semble pousser le concept vers des hauteurs encore jamais atteintes. Design blanc futuriste, LEDs en façade... pas de doute, nous sommes bien chez Alienware; mais Polaris n'est pas un nouveau PC Aurora, loin de là. Alienware a clairement su jouer sa carte à fond pendant ce CES 2022 un peu particulier, et nous a proposé quelques produits et concepts très enthousiasmants. Mais il en restait un, le Concept Polaris, qui demeurait particulièrement mystérieux; nous en attendions donc des nouvelles avec impatience. C’est désormais chose faite, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une sacrée surprise ! Nous avons donc affaire à un boîtier blanc au design futuriste et truffé de LEDs RGB; pas de doute, nous sommes bien chez Alienware. Mais au-delà de cette filiation évidente, il s’agit d’un produit très différent du reste de son catalogue; il est notamment bien plus petit que les tours de la gamme qui a clairement inspiré son design. Tout s’explique désormais puisqu’il ne s’agit pas d’un PC à part entière, mais d’une solution eGPU ! Pour ceux qui ne sont pas familiers du concept, le principe est simple : il s’agit d’une interface qui permet de brancher une carte graphique standard à un autre appareil, même si celui-ci n’est absolument pas conçu pour accueillir un tel GPU. En pratique, cela permet par exemple de jouer à des jeux récents ou de réaliser des tâches exigeantes sur des machines qui ne disposent absolument pas de la puissance de traitement nécessaire, comme des ultrabooks. Pour s’en assurer, la marque à l’alien a joué la sécurité avec un boîtier assez volumineux. Celui-ci est capable d’accueillir les cartes les plus imposantes du marché; il hébergera sans peine les futures RTX 3090 Ti aux mensurations colossales. Mais tout l’espace ne sera pas occupé par la carte. Alienware a aussi trouvé le moyen d’y intégrer deux (!) adaptateurs AC de 330W ou 425W chacun. Encore mieux : la marque y a aussi ajouté un système de refroidissement liquide CryoTech de 240mm ! De quoi garder la bête au frais pour bénéficier de performances redoutables. Polaris communiquera ensuite avec la machine souhaitée via un câble Thunderbold 3 ou 4, ou USB 4. Mais ce qui est plus étonnant, c’est qu’Alienware laisse aussi sous-entendre qu’il sera aussi possible de connecter l’ensemble via Ethernet 2.5 Gb, USB-C et même USB-A ! Il sera intéressant de voir si ces dernières options comportent quelques restrictions. À l’heure actuelle, nous ne disposons ni d’une date de sortie, ni d’un prix pour ce produit qui reste encore un concept. Mais celui-ci semble déjà bien en place, et l’enthousiasme d’Alienaware suggère fortement qu’il pourrait finir sur le marché dans un futur pas si lointain. La firme parviendra-t-elle enfin à faire décoller ce marché de niche ? La réponse d’ici quelques mois !
07-01-2022