Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
PC


Mini Ordi passif Lenovo équipé d'AMD

  Liste des news    Liste des new du mois  
Lenovo AMD Mini PC M75n Passif

30

Juin

L'appareil repose effectivement sur un AMD Athlon 3050e cadencé à 1,4 GHz et à 2,8 GHz avec le Max Boost. Lenovo l'a visiblement retenu afin d'afficher un TDP le plus faible, celui de ce processeur étant de seulement 6 W. Ce nouveau ThinkCentre, qui ne compte donc aucun ventilateur, ne devrait avoir aucune difficulté à être refroidi passivement. Sur son site, Lenovo le présente comme capable de supporter des températures allant jusqu'à 50°C. À l'intérieur, le processeur travaille avec 4 Go de mémoire DDR4 et est lié à deux emplacements M.2 (PCIe et SATA). À l'extérieur, on trouve deux ports USB 2.0 et 3.1, deux ports USB 3.1 type-C, deux ports COM, un DisplayPort ainsi qu'un port Ethernet RJ45. En option, un module permettant des connexions sans-fil (WiFi 802.11ac et Bluetooth 5.0) est proposé par le constructeur. Le M75n mesure ainsi 17,9 cm de long pour 8,8 cm de large et 3,45 cm de haut. Son poids est de 720 grammes. Livré avec Windows 10 pré-installé, Lenovo précise toutefois que son appareil a une compatibilité certifiée Ubuntu et Redhat. Cet ordinateur de taille réduite sera d'abord destiné à l'Internet des objets. Il servira, selon le constructeur, à collecter, stocker et traiter des données provenant de périphériques tels que des capteurs ou des caméras. Grâce à sa petite taille, Lenovo affirme qu'il peut être fixé pratiquement n'importe où, comme le mur d'une usine ou sur l'étagère d'un magasin. Pour le moment, ce mini-ordinateur n'a pas de date de sortie, Lenovo se contentant d'annoncer un « Bientôt disponible ». En revanche, son prix est connu : le M75n IoT démarrera à 329 $ (environ 290 €)



Le PC portable Asus ROG Zephyrus G14

  Liste des news    Liste des new du mois  
MN0005676453 1 0005676463

19

Juin

C’est au CES 2020 en ce début d’année, juste avant les différents confinements dans le monde que Asus avait annoncé, au Planet Hollywood de Las Vegas, un nouveau PC portable dédié au gamers les plus nomades. Quand on pense à un ordinateur portable dédié au gaming, on ne pense pas forcément à AMD mais les temps changent et ce, depuis l’année dernière. Voici donc le nouvel Asus ROG Zephyrus G14 qui, non seulement, propose une carte Nvidia GeForce RTX 2060 Max Q Design mais surtout un processeur AMD Ryzen 9, du moins dans la configuration qu’on a eu en test. Au niveau du packaging, rien de bien spécifique puisqu’on retrouve bien évidemment l’ordinateur portable, une documentation pour une première prise en main, le chargeur transportable parce que s’il reste réduit par rapport à certains, il n’en reste pas moins massif et lourd avec un poids de 545g. A noter tout de même que ce chargeur n’est vraiment obligatoire que si vous utilisez le G14 à fond puisque ce dernier pourra également se recharger (lentement certes) via un petit chargeur USB-C de 40W minimum. Avec un subtil mélange entre plastique et aluminium, le Zephyrus G14 est un ordinateur relativement fin et vraiment portable. On est à la limite d’être sur le territoire des MacBook Pro d’Apple typiquement. A noter enfin qu’Asus a aussi signé un partenariat avec GamesPlanet et c’est via l’application que vous pourrez bénéficier de réductions ou autres sur les jeuxO. Son prix reste à convaincre d'une fourchette entre 1800 € et plus 3000 € en fonction des options et config, il n'ai pas très abordable pour le moment.



Razer relance son Blade 15 Studio

  Liste des news    Liste des new du mois  
Le Blade 15 Studio

29

Mai

En mettant à jour sa machine la plus puissante, Razer ne masque effectivement pas son ambition de tenir tête à Apple et son MacBook Pro. Ainsi, le constructeur fait-il logiquement la bascule vers la 10ème génération de processeurs Intel et remplace le Core i7-9750H de la mouture 2019 par un Core i7-10875H. La fréquence est un peu en baisse, mais on profite de 2 coeurs / 4 threads supplémentaires. Pour enfoncer le clou et se démarquer franchement de l'offre Apple, Razer a reconduit, à l'affichage, le duo de choc que l'on retrouvait déjà avec la configuration maximale de la version 2019. Ainsi, l'écran 3840 x 2160 OLED tactile de 15,6 pouces est soutenu par une carte graphique NVIDIA Quadro RTX 5000. Le MacBook Pro, lui, n'est doté « que » d'un écran 2560 x 1600 IPS non tactile animé par une AMD Radeon Pro 5500M. Reste que tout ceci a un prix. Même si les produits Apple sont souvent considérés comme les plus chers du marché, il faut ici admettre que le Blade 15 Studio Edition, dans sa configuration la plus puissante, se place un cran au-dessus de la gamme MacBook Pro. À 4 300 $, il est effectivement environ 400 $ plus coûteux que son concurrent. Pour cette somme vous bénéficierez, en plus des specs déjà évoquées, de 32 Go de mémoire vive et d'un SSD de 1 To pour épauler le processeur Intel. Une webcam 720p, un large touchpad, comme Razer en a l'habitude, et une ribambelle de connecteurs complètent la fiche technique du Blade 15 Studio Edition : deux USB-C dont un compatible Thunderbolt 3, deux USB-A, une sortie HDMI, une sortie audio jack 3,5 mm et un lecteur de cartes SD. D'ores et déjà disponible en Amérique du Nord, le Razer Blade 15 Studio Edition devrait être disponible dans les autres régions du monde, un peu plus tard cette année.



Zotac officialise son sac à dos VR GO 3.0

  Liste des news    Liste des new du mois  
Zotac PC VR

22

Mai

Une machine munie d’un Core i7-9750H et d’une GeForce RTX 2070 pour un poids de 5,2 kg. L’année 2016 a vu Zotac sortir son VR GO, un sac à dos VR plutôt sexy. En 2018, la firme a lancé le VR GO 2.0. En 2020, voici donc venu le temps du VR GO 3.0. Le principe reste le même, il s’agit toujours d’un véritable PC adapté à la réalité virtuelle à transporter sur le dos, dans un boîtier spécifique. La configuration repose toujours sur un processeur Intel et une carte graphique NVIDIA. En l’occurrence, un Core i7-9750H (six cœurs / douze threads, fréquence de base de 2,6 GHz et Boost de 4,5 GHz), une carte graphique GeForce RTX 2070 et 16 Go de DDR4-2666. Pour la partie stockage, c’est un SSD NVMe de 240 Go. Zotac indique que ce VR GO 3.0 bénéficie d’un design qui le rend plus agréable à porter et qui offre une meilleure isolation thermique ainsi qu’une meilleure aération pour l’utilisateur. Son poids est de 5,2 kg. L’entreprise le livre avec deux batteries de 6000 mAh. Il est possible de remplacer la batterie sans que le PC ne cesse de fonctionner. Zotac n’a pas indiqué le prix.



AlienWare change aussi de génération intel

  Liste des news    Liste des new du mois  
alienware dell cyberpunk 2077

15

Mai

Dell continue de mettre à niveau l’ensemble de ses ordinateurs portables en passant par ceux de sa célèbre gamme spéciale “gaming“, Alienware. Comme les nouveaux Dell XPS 15 et 17, ils sont tous équipés des composants dernier cri d’Intel côté microprocesseurs, et de NVIDIA côté cartes graphiques. Le premier, au sommet de la course aux performances, n’est autre qu’une version revisitée de l’Alienware Area-51m, deuxième du nom (ou R2). Celui-ci peut se doter d’une variété de CPU, tous issus de la dixième génération de chez Intel. Le plus puissant d’entre tous reste incontestablement l’Intel Core i9-10900K, d’une fréquence de 3,7 GHz à 5,3 GHz. En matière de GPU, les intéressés auront aussi le choix du calibre : la nouvelle NVIDIA RTX 2080 Super reste la meilleure dans son domaine. Ils auront aussi la possibilité d’opter pour la concurrence dans leur configuration, avec l’AMD Radeon RX 5700M. N’importe quelle carte graphique choisie profitera du module DGFF (pour “Dell Graphics Form Factor“), qui permet de mieux customiser l’hardware du PC. Pour mettre en avant toute cette puissance, l’Alienware Area-51m R2 se dotera d’une large diversité de capacités de stockage et s’équipera d’un écran de 17,3 pouces soit en Full HD soit en 4K Ultra-HD. En outre, les Alienware m15 et m17 R3 ne changent guère en comparaison de leurs prédécesseurs, hormis le fait qu’ils profiteront eux aussi de microprocesseurs de 10ème génération d’Intel. Seule véritable nouveauté dans la carrosserie, leur écran pourra, en option, s’échanger contre une dalle 4K UHD de type OLED pour le premier et LCD, plus étendue, pour le second. Dell lancera, de plus, une mise à niveau de sa tour Aurora R11 avec un nouveau système de refroidissement liquide. Selon le constructeur, celui-ci lui permettrait de réduire la chaleur de 19,5% et le bruit de 69,2%. Enfin, Dell s’est attelé à rafraîchir sa gamme G, de “gaming” moins onéreuse. Les Dell G3 et G5, tous deux de 15 pouces, s’équiperont des moins puissants microprocesseurs de dernière génération d’Intel (le quad-core i5-10300H et le six-core i7-10750H, respectivement). Le G5 sera aussi disponible dans une “édition spéciale” uniquement constituée de composants d’AMD dont un choix de microprocesseurs AMD Ryzen et de cartes graphiques AMD Radeon.



Honor deux PC à bas prix

  Liste des news    Liste des new du mois  
Honor MagicBook

27

Avril

Honor, la marque sœur de Huawei qui vise les budgets consciencieux, délaisse pour un temps les smartphones. Le constructeur a annoncé deux nouveaux ordinateurs portables, les MagicBook 14 et 15. Des machines milieu de gamme dont le compromis performances/prix est intéressant. Les deux ordinateurs partagent de nombreuses caractéristiques communes, la différence principale résidant dans la taille de leur écran (non tactile), de 14 ou 15,6 pouces. La définition est identique : 1.920 x 1.080 Classique. On y retrouve une puce Ryzen 5 d’AMD, 8 Go de RAM, 256 Go de stockage en SSD PCIe NVMe, ainsi que trois ports USB (un USB 2.0, un USB-C 3.0, un USB-A 3.1 Gen. 1), une sortie HDMI, un port jack. Le poids diffère d’un modèle à l’autre bien sûr : la version de 14 pouces pèse 1,38 kg, celle de 15 pouces est de 1,53 kg. Les deux MagicBook fonctionnent sous Windows 10. Honor promet une ventilation « innovante et efficace » avec des pales en forme de S qui réduisent le bruit et augmente la dissipation de chaleur jusqu’à 38%. De quoi maintenir une température confortable dans la plupart des situations. Le clavier de ces ordinateurs intègre la webcam dans un cache pop-up. Il faut appuyer sur une touche dédiée pour faire apparaitre ou disparaitre la caméra ! Le bouton d’alimentation contient aussi un capteur d’empreintes digitales. Honor oblige, les MagicBook fonctionnent de concert avec le smartphones de la marque via la fonction Magic-Link 2.0, qui affiche l’écran du téléphone sur celui du MagicBook. Ces deux portables sont d’ores et déjà disponibles en France, dans les deux coloris « Space Gray » et « Mystic Silver », au prix de 599 €. Jusqu’au 10 mai, les clients d’Amazon bénéficieront même d’une offre de remboursement de 100 €. Et jusqu’au 28 avril, Honor offre une MagicWatch 2 46 mm à l’achat d’un MagicBook.



Razer dévoile le premier Ultrabook Gamer

  Liste des news    Liste des new du mois  
razer blade stealth 13 640x410

22

Avril

Toujours plus puissant, toujours plus rapide, toujours plus petit ! La version revue et corrigée de l’ordinateur portable “gaming“, Blade 15, n’est pas la seule à voir le jour chez Razer ces temps-ci. Le plus compact Razer Blade Stealth 13 a lui aussi eu droit à une révision, disponible aujourd’hui à 1 999 €. Avec 1,4 kg pour 1,8 centimètres d’épaisseur, ce nouveau laptop pourrait effectivement bien être “le premier ultrabook de jeu au mondecomme le prétend Razer. Selon le constructeur, il serait aussi le seul à présenter un écran aussi performant dans un châssis si réduit. Son écran de 13,3 pouces peut s’armer d’une dalle matte Full HD avec un taux de rafraîchissement à 120 Hz ou bien d’une dalle tactile avec une résolution 4K. En outre, le nouveau Razer Blade Stealth 13 présente un microprocesseur Intel Core i7 ainsi qu’un nouveau GPU NVIDIA GTX 1650 Ti. Il est à noter surtout que le CPU opère sur une base de 25 W, contre 15 W pour la version antérieure, ce qui devrait garantir de meilleures performances mais aussi plus de chaleur générée. En matière de mémoire, il bénéficie de 16 Go de RAM (type DDR4X) et d’un SSD NVMe de 512 Gb. Selon Razer, l’ensemble lui permettrait de “proposer des performances graphiques supérieure de 10%” en comparaison avec son prédécesseur, “dans le même châssis ultra-fin en aluminium.” Surtout, à l’image des refontes effectuées sur le Razer Blade 15 2020, le Razer Blade Stealth 13 2020 s’équipe d’un clavier re-designé pour mieux satisfaire le confort ergonomique des joueurs : notamment, une touche Maj de gauche élargie et des flèches directionnelles mieux positionnées. Enfin, ce nouveau Razer Blade Stealth 13 devrait s’allier parfaitement avec la nouvelle souris pour joueurs dotés de plus petites mains, la Razer Viper Mini. Cette souris filaire présente un design ambidextre et un poids très léger, qui devrait aller de pair avec le fameux “ultrabook“.



Chuwi LarkBox le plus petit PC 4k

  Liste des news    Liste des new du mois  
Chuwi LarkBox Micro PC1

22

Avril

La marque Chuwi, qui avait notamment lancé le Chuwi HiGame, le mini-PC gamer à la sauce crowdfunding en 2018, revient avec un mini-PC baptisé Chuwi LarkBox. Celui-ci est tellement minuscule qu’il peut tenir dans la paume de votre main. Son volume est de seulement 0,16 litre, pour des dimensions de 61 x 61 x 43 mm. Et sur la balance, pas plus de 127 grammes. Soit un poids largement inférieur à la plupart des smartphones du marché. Il embarque un processeur Intel Celeron N4100 : une puce Gemini Lake gravée en 14 nm munie de quatre cœurs / quatre threads qui délivre une puissance de base de 1,1 GHz et une fréquence de rafale de 2,4 GHz. Son cache est de 4 Mo. Quant au PDT, il est de seulement 6W. Son iGPU Intel UHD 600 n’est pas un monstre de puissance, puisque sa fréquence de base se limite à 200 MHz et sa fréquence de rafale, à 700 MHz. Néanmoins, il supporte la définition 4K à 60 Hz. Dans le Chuwi LarkBox, ce processeur cohabite avec 6 Go de RAM LPDDR4 et un SSD de 128 Go. La machine n’est pas refroidie de manière passive. Elle utilise en effet un petit ventilateur. Niveau connectique, elle embarque deux ports USB Type-A, un port USB Type-C, un connecteur HDMI, une prise casque de 3,5 mm et bénéficie du Bluetooth 5.0. Mais pas de port Ethernet ni de Wi-Fi apparemment. On retrouve en revanche un lecteur de carte MicroSD, grâce auquel on peut envisager d’étendre le stockage jusqu’à 128 Go. Il s’agirait tout simplement du plus petit mini PC 4K au monde. Avec son support VESA, on pourrait envisager de le greffer sans problème à l’arrière de n’importe quel téléviseur compatible. Son tarif et sa date de lancement n’ont pas encore été annoncés. Vous rêvez déjà de mettre la main dessus ? N’hésitez pas à participer au concours sur le site officiel, pour être parmi les premiers à en profiter.



Micro-Pc Gamers de 8 pouces

  Liste des news    Liste des new du mois  
Micro PC 8pouces Win MAX

21

Avril

Muni d’un processeur Intel Core i5-1035G7 avec un iGPU Gen11 Iris Plus 940, suffisant pour faire tourner des titres comme Rainbow Six Siege ou Apex Legends selon la société. Pour ceux qui sont à la recherche d’un ordinateur portable pour jouer très mobile, GDP propose le Win Max, un minuscule appareil de 8 pouces. Il s’arme de notamment de deux sticks directement positionnées sous l’écran. D’ailleurs, celui-ci offre une définition de 1280 × 800 pixels. Ce n’est certes pas très élevé, mais, format réduit oblige, ce Win Max n’embarque pas une carte graphique dédiée. À l’intérieur, on retrouve un processeur Intel Core i5-1035G7 avec un iGPU Gen11 Iris Plus 940. Tout ceci est épaulé par 16 Go de mémoire vive LPDDR4X et d’un SSD de 512 Go. À en croire les benchmarks fournis par le fabricant, c’est une configuration suffisante pour faire tourner de nombreux jeux : Fifa 20, Apex Legends, PUBG, Rainbow Six Siege ou encore League of Legends. Néanmoins, prenez tout ceci avec circonspection et attendez des tests réalisés par la presse pour vous assurer de la véracité des ces valeurs. En outre, GDP ne donne pas les réglages précis. Néanmoins, la société indique qu’il est possible d’augmenter un peu le nombre d’ips en abaissant les paramètres graphiques. Par conséquent, on suggère qu’ils ne sont pas déjà au minimum. Enfin, niveau connectique, ce Win Max est bien fourni. Il propose notamment un port Thunderbolt 3 qui peut notamment être utilisé pour connecter un GPU externe. Il y a égalent un port USB Type-C 3.1 Gen2, deux ports USB Type-A 3.1 Gen1, de l’HDMI et de l’Ethernet RJ45. La firme n’a pas communiqué le tarif.



msi un mini-PC religieusement gameur !

  Liste des news    Liste des new du mois  
msi Trident Artic3 2

20

Avril

Une configuration installée dans un boîtier tout blanc, pour un PC à utiliser comme console de salon. MSI propose un nouveau modèle de son mini-PC gaming Trident 3 Arctic. Celui-ci s’arme d’un processeur Intel Core i7-9700F, une puce 8 cœurs / 8 threads, avec une fréquence de base de 3 GHz, une fréquence Boost de 4,70 GHz et 12 Mo de cache L3. On retrouve également une carte graphique NVIDIA GeForce GTX 1660 Super et 16 Go de mémoire DDR4-2666. De quoi jouer à la plupart des jeux actuels en 1440p, mais pas de profiter du ray tracing RTX en revanche. Ce mini-PC gaming, qui s’apparente à une console de salon, mesure 35,3 cm de longueur, 9,7 cm d’épaisseur et 25,1 cm de profondeur. Son poids est de 3,17 kg. Comme les autres modèles de cette série, il utilise toujours un châssis blanc. Vous pouvez retrouver un test complet d’un MSI Trident 3 . La configuration repose sur une carte mère sur chipset H310C. Elle embarque un SSD NVMe de 512 Go et un disque dur de 1 To. La connectique est bien étoffée avec plusieurs ports HDMI dont un pour la VR, des DisplayPort, du DVI, de l’USB 3.2 Gen.1 Type-C, de l’USB-C Type-A, quatre ports USB 2.0, un port GbE et du jack audio. Enfin, pour le sans fil, c’est du Wi-Fi 802.11ac et du Bluetooth 4.2. MSI n’a pas encore référencé cette version du Trident 3 Arctic sur son site. En outre, l’entreprise n’a pas non plus communiqué de date de sortie en Europe ni de prix.



Un PC Acer abordable avec 8 coeurs

  Liste des news    Liste des new du mois  
swift3 Acer multi core a petit prix

09

Avril

Si vous êtes à la recherche d’un PC portable relativement puissant pour de l’applicatif sans vous ruiner, le Swift 3 d’Acer pourrait s’avérer une solution intéressante. La marque propose ce modèle avec un processeur Ryzen 4000, le Ryzen 7 4700U, à un tarif compétitif : 600 €. Cette puce s’arme de huit cœurs et d’un même nombre de threads. Sa fréquence de base est de 2 GHz et la fréquence Boost atteint 4,1 GHz. Ce Swift 3 est au format 14 pouces et pèse 1,2 kg. Selon toute vraisemblance, il devrait embarquer 8 Go de mémoire DDR4. Son autonomie serait d’un peu plus de 11 heures selon Acer. La firme propose aussi un Aspire 5 équipé d’un Ryzen 5 4500U (six cœurs / six threads) à 500 €. Bien entendu, ces machines ne sont pas faites pour jouer, mais des PC portables avec des processeurs huit et six cœurs sous les 600 et 500 euros restent alléchants. Ces Acer Swift 3 SF314-42 et Aspire A515-44 sont attendus pour avril et juin respectivement. Par ailleurs, pour ceux qui voudraient des machine encore plus puissantes, il existe aussi des solutions chez d’autres fabricants. Notamment du côté d’OriginPC et de son EON15-X, un PC portable muni d’un Ryzen 9 3900, ou encore de XMG et de son APEX 15 équipé d’un Ryzen 9 3950X à seize cœurs.



Un PC cube de 12cm passif

  Liste des news    Liste des new du mois  
KUBB Fanless de Bleujour

07

Avril

Il y a quelques semaines, la société française Bleujour dévoilait des NUC Intel entièrement passifs dans une série nommée METAu. Le catalogue de la firme comprend une autre machine entière passive, le KUBB Fanless, récemment mis à jour. Celle-ci prend la forme d’un boîtier cubique de 12 cm pesant 2,7 kg, disponible en trois finitions : bleue, noire ou métallique. Elle embarque un CPU Intel Core i3, i5 ou i7 de 8e génération (Coffee Lake) avec un TDP de 28W (deux ou quatre cœurs avec iGPU Intel Iris Plus Graphics 655). Le KUBB Fanless s’arme de 8 Go de sDDR4-2400 par défaut, mais il est possible de monter jusqu’à 32 Go. Pour le stockage, on retrouve un SSD M.2 PCIe NVMe, dont l’entreprise ne précise toutefois pas la capacité. La connectique se compose de trois ports USB 3.1 (dont un pour la charge), d’un USB 3.1 Type-C Thunderbolt 3 (40 Gbit/s), d’une sortie HDMI 2.0a et de l’audio Jack. Pour la partie réseau, le PC offre un port GbE, du Wi-Fi 802.11ac et du Bluetooth 5.0. Bleujour livre ce KUBB Fanless avec Windows 10 Pro 64 bits préinstallé et octroie une garantie de 3 ans. Les tarifs débutent à 795 €.



Nouveau Razer Blade 15 pouces

  Liste des news    Liste des new du mois  
Razer Blade 15 pouces 2020

02

Avril

Souvent présenté comme l'une des meilleures options dès lors qu'il s'agit de choisir un portable dédié au jeu vidéo, la gamme Razer Blade se décompose en trois versions. Aujourd'hui, Razer se focalise sur le modèle intermédiaire et son écran de 15 pouces, fort justement nommé Blade 15. De prime abord, les nouveautés ne semblent pas légions sur ce Blade 15. Sur un plan purement esthétique, ce nouveau PC est ainsi rigoureusement identique au modèle actuellement commercialisé. Il en conserve d'ailleurs les dimensions et le poids. Le nouveau Razer Blade 15 est également proposé en deux versions, « de base » et « avancée », mais une première différence apparaîtra aux yeux plus observateurs en regardant le clavier : Razer a pris en compte les critiques vis-à-vis des touches fléchées / de la touche shift de droite. Maintenant les touches fléchées haut / bas sont plus fines pour qu'il n'y ait plus de risque d'erreur lors de la frappe. Toutefois les plus importants changements concernent la fiche technique du Blade 15. La liste débute par un changement de gamme pour les microprocesseurs, puisque l'on passe logiquement de la 9e à la 10e génération de processeurs Intel. Razer propose ainsi un Core i7-10750H (6 cœurs / 12 threads) à 2,6 / 5.0 GHz et 12 Mo de cache pour le modèle de base et un Core i7-10875H (8 cœurs / 16 threads) à 2,3 / 5.1 GHz et 16 Mo de cache pour le modèle avancé. On note également un changement notable côté carte graphique la NVIDIA GeForce GTX 1660 Ti devient l'entrée de gamme du modèle de base quand la NVIDIA GeForce RTX 2070 SUPER équipe le modèle avancé. Côté performances attendues, Razer n'est hélas pas très bavard, se contentant de citer les 20 % de performances en plus déjà avancés par NVIDIA. Razer indique avoir remplacé le mini-display port qui était finalement très peu utilisé par un USB-C. Enfin, le constructeur précise que le lancement effectif devrait se faire au cours de la première quinzaine de mai. Les tarifs devraient être calqués sur ceux des modèles actuels avec toutefois une légère augmentation (100 dollars de plus) pour les premiers prix. À vérifier dès lors que nous aurons une idée des tarifs européens bien sûr.



Un Mini PC portable mais aussi console

  Liste des news    Liste des new du mois  
Mini PC Console GPD Win

20

Mars

Ce petit PC portable de 8 pouces intègre directement des contrôles de manette de jeu (joysticks, boutons, gâchettes) dans son châssis. De quoi profiter de sa ludothèque PC partout. Et profiter d'une vraie machine sous Windows pour travailler (parfois). La GPD Win vous connaissez ? Vous savez, le drôle de mini PC portable qui se prend pour une console portable « PC » ? Nous avions testé la première édition en 2018 et si nous étions passés à côté de la GPD Win 2, un peu plus puissante et mieux construite, nous ne pouvons occulter l’arrivée prochaine du nouveau modèle : la GPD Win MAX. Un suffixe « MAX» justifié . Tout est plus grand et puissant dans ce modèle. À commencer par le format, qui passe de 6 à 8 pouces. Si certains peuvent critiquer le gros format de l’appareil, sera-t-il aussi agréable et équilibré en main que les précédents modèles ? Cela a donné plus de place aux équipes pour intégrer plus de composants. Et plus puissants. GPD Win 2 à un gros Core i5 1035G7 sur la MAX. Oui, un vrai Core i5 (4 coeurs/8 threads) Ice Lake gravé en 10 nm équipé de la puce intégrée la puissante de chez Intel, l’Iris Plus. Entre le CPU et le GPU (on passe ici de 24 coeurs graphiques à 64 coeurs !), les performances de cette console devraient exploser. Ce qui devrait permettre de jouer à absolument tous les titres de manière fluide en 720p. La console fait tourner Borderlands en 1280 x 800 entre 45 et 57 images par seconde. Et FIFA 2020 tournerait entre 67 et 89 i/s. La Switch n’a qu’à bien se tenir… si l’endurance de la batterie tient la route. Quand le TDP de la Win 2 oscillait entre 4,5 et 8 W, ce Core i5 de 10e génération peut aller de 12 W à 25 W. Heureusement, la batterie est donnée pour être 50% plus endurante (57 Wh au lieu de 36 Wh). L’écran passe du 16/9e au 16/10e et se cantonne à du 1280 x 800 pixels natif. Une définition faible pour un PC portable de 13 pouces, mais qui semble suffisante pour une petite dalle de 8 pouces. La GPD Win MAX inaugure ainsi une prise réseau Ethernet Gigabit, une prise Thunderbolt 3, une prise HDMI 2.0b , etc. Ainsi qu’un touchpad ! Il reste les inconnues du prix et de la disponibilité. La campagne de financement participatif devrait commencer en mai sur IndieGoGo (enfin, tout dépendra de ce satané virus). Côté tarif, une source communique sur 800 $. Mais avec ou sans taxes d’importation ? La réponse en mai, lors de la campagne participative.



Un nuc intel 100% passif Français

  Liste des news    Liste des new du mois  
NUC 100pc Passif

16

Mars

La start-up française Bleujour propose des ordinateurs compacts de type NUC dans une série nommée METAu. Ces derniers sont totalement passifs. Pour élaborer leur boîtier, qui fait office de dissipateur thermique, la société utilise un seul bloc d’aluminium usiné dans la masse. Logiquement, cela rend ces machines parfaitement adaptées à des environnements de travail poussiéreux. Ces ordinateurs passifs mesurent 22 cm de large, 14,8 cm de profondeur et 3,8 cm de haut. Il y a plusieurs configurations possibles, du Celeron 4305U double cœur au Core i7-8665U Whiskey Lake à quatre cœurs. Pour la mémoire, c’est 4 ou 8 Go en DDR3. En ce qui concerne la connectivité, cette série METAu propose par défaut trois ports USB 3.1, un port USB 2.0, deux ports COM, un port RJ45, deux HDMI 2.0a et une carte Wi-Fi. Enfin, la garantie est de 3 ans. Vous pouvez retrouver tous les détails sur le site de Bleujour.



Corsair One Pro ça déchire un bras !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Corsair One i200 Tour gameurs

02

Mars

Le Corsair One Pro i200 s’impose comme l’un des PC fixes les plus puissants du moment … à près de 5000 €. En marge de ses claviers, casques, souris, blocs d’alimentation, fauteuils, solutions de streaming, boîtiers ou kits de refroidissement, Corsair assemble depuis quelques saisons déjà ses propres PC Gaming. Réunis sous la gamme “Corsair One”, les douze modèles actuellement au catalogue affichent de hautes ambitions … et un tarif tout aussi élevé. Leur nouveau vaisseau-amiral, le Corsair One Pro i200, se paie malgré tout le luxe d’afficher un prix amputé de 200 € par rapport au modèle phare de l’année dernière, l’i180. Pensez, une broutille : la configuration complète coûte 4999,99 €. À un tel tarif, seuls des composants d’exception sont évidemment réunis. On retrouve ainsi un processeur Intel Core i9-10940X, une puce à quatorze coeurs et vingt-huit threads, cadencée à 3,3 GHz en fréquence de base et jusqu’à 4,6 GHz en mode Turbo. Il s’agit d’un CPU Cascade Lake-X, gravé en 14 nm, dont le tarif individuel avoisine les 800 €. Pour l’héberger, le Corsair One Pro i200 adopte une carte mère ASRock X299E-ITX/ac, qui illustre l’autre grande particularité de la machine : comme son nom l’indique, il s’agit donc d’une carte mère au format mini-ITX, qui s’intègre à un boîtier compact (200 x 172,5 x 380 mm pour 7,38 kg), une vraie gageure à ce niveau de performances et d’équipement. sa particularités tient à la présence d’une volumineuse et véloce carte graphique Nvidia GeForce RTX 2080 Ti, dans un écrin aussi réduit. Vitrine technologique du constructeur, le système se complète de 64 Go de DDR4-2666, d’un SDD de 2 To au format NVMe M.2 et d’un bloc d’alimentation de 750 W. Du côté de la connectique, on retrouve 7 ports USB 3.1 Gen1, 1 port USB Type-C, 1 port HDMI 2.0b, 3 connecteurs DisplayPort 1.4 et 2 ports Ethernet Gigabit. En clair, une très grosse configuration susceptible de couvrir les usages les plus fous. On n’en attendait évidemment pas moins à ce niveau de prix. Autre intérêt, cette configuration sous forme de PC fixe est forcément évolutive. En jouant du tournevis, vous pourrez vraisemblablement modifier chacun des composants … d’autant plus que Corsair a intégré l’une des cartes les plus longues du marché.



LG présente ses nouveaux notebook Gram

  Liste des news    Liste des new du mois  
lg gram Notebook

02

Mars

LG présentait son ordinateur portable Gram. Comme son nom l'indique, l'objectif était d'avoir un notebook avec un poids plume. Alors que LG dévoile sa gamme Gram 2020, on découvre qu'elle a été étendue à quatre modèles, de 14 à 17 pouces, et un système 2 en 1. Tout en conservant la forme svelte qui a fait sa réputation, la gamme présente plusieurs améliorations, justifiant de fait son prix élevé, qui n'a pas non plus changé. D'une manière ou d'une autre, LG a réussi à incorporer de plus grosses batteries sans accroître le poids, moins de 1,4 kg, y compris pour le 17 pouces. Les modèles de 15 et 17 pouces ont tous deux une batterie de 80 W, pour une autonomie respectivement de 18,5 et 17 heures. La version 14 pouces contient une batterie un peu plus petite de 72 W, mais l'écran étant plus petite, l'autonomie de la batterie n'est pas affectée, le classique atteignant 18,5 heures et 20,5 heures pour le 2-en-1. Les nouveaux modèles de la gamme Gram sont les premiers ordinateurs portables à proposer la 10e génération de processeurs Intel Core. Les 14 et 15 pouces intègrent un i5-1035G7, le 2-en-1 un i7-10510U, économe en énergie, et le 17 pouces un i7-1065G7, le plus puissant. Le 17 pouces et le 2-en-1 disposent également de 16 Gb de RAM et 1 To de stockage SSD, tandis que les autres modèles commencent avec 8 Gb de RAM et 256 Gb de SSD. Les résolutions d'écran sont de 2560 x 1600 pour le 17 pouces, et de 1920 x 1080 pour les autres modèles, le 2-en-1 incluant un écran tactile équipé de la technologie Gorilla Glass. Si l'on ajoute à cela les sept tests de durabilité MIL-STD-810 réussis, notamment la protection contre les chocs, les vibrations, la poussière et les températures extrêmes, on comprend mieux pourquoi LG fixe des prix aussi élevés. En effet, le prix de départ pour le 14 pouces est de 1 200 $. Pour un 15 pouces, comptez 100 dollars de plus. Le 2-en-1 commence à 1 600 $ en 14 pouces, tandis que le 17 pouces de base atteint le prix record de 1 850 $.



Boitier Nzxt H1

  Liste des news    Liste des new du mois  
Boitier Nzxt en hauteur

28

Fevrier

Combiner configuration puissante, compacte, élégante et bien ventilée n'est pas mince affaire. C'est pourtant l'objectif de NZXT avec son H1. Ce nouveau boîtier Mini-ITX de 187 x 387,7 x 187,6 mm pour un volume de 13,6 litres, se distingue de la concurrence par un format vertical et un style ultra sobre avec son air d'Xbox serie X, appuyé par une façade en verre trempée laissant apparaître les composants. Le NZXT H1 peut embarquer une carte graphique de 305 mm de long et deux SSD (ou HDD) en 2,5 pouces. Le châssis est par ailleurs conçu pour laisser l'air circuler sur deux côtés afin de permettre un flux suffisant à l'intérieur du boîtier. Une bonne nouvelle pour un produit de ce gabarit. Proposé en blanc ou noir, le H1 est affiché à 349 $ quand même . Une somme rondelette, mais justifiée puisque le boîtier n'arrive pas sur le marché les mains vides. Il comprend en effet un watercooling AIO de 140 mm directement installé, un riser PCIe 3.0 x16 destiné au GPU et une alimentation modulaire 650 watts SFX-L 80 Plus. Des filtres sont enfin fournis pour les entrées d'air, précise AnandTech. Seul regret, la connectique est ici un peu chiche avec seulement un port USB Type A, un port USB Type C et une sortie Jack 3,5 mm sur le dessus du boîtier.



Un 15 pouces msi portable PRO

  Liste des news    Liste des new du mois  
Msi Modern 15 ultraportable

26

Fevrier

En marge de ses PC portables dédiés aux jeux vidéo, ou encore de ses cartes graphiques ou cartes mères évoluant évidemment dans le même registre, MSI a inauguré de nouvelles gammes orientées vers les utilisateurs professionnels. Le Modern 15 s’impose ainsi comme un ultrabook complet et plutôt atypique, avec son format de 15,6 pouces là où la plupart des concurrents se restreignent à des modèles de 13 pouces. De quoi profiter d’une certaine finesse malgré tout (1,59 cm d’épaisseur, pour 1,6 kg sur la balance) sans pour autant réduire considérablement son espace de travail. D’ores et déjà disponible, le MSI Modern 15 embarque désormais un processeur Intel Comet Lake de dixième génération, le Core i7-10510U. Il se voit par ailleurs accompagné de 16 Go de mémoire DDR4, d’un SSD de 512 Go au format M.2 NVMe et d’un circuit graphique dédié avec une GeForce MX250 équipée de 2 Go de GDDR5. Cette nouvelle révision de la machine en profite pour consolider le système de refroidissement, avec deux ventilateurs et trois caloducs. Côté look, le Modern 15 s’inscrit dans les grands canons des ultraportables : le châssis bénéficie d’une bonne qualité de finition et d’assemblage, avec un revêtement en aluminium, et l’écran de 15,6 pouces (1920 x 1080 pixels) s’encadre de bords plutôt fins. MSI n’est pas le seul constructeur à faire un tel choix : son ultraportable emprunte ainsi peu ou prou le châssis d’un modèle de 14 pouces, ce qui joue sur le poids total de la machine. Du côté de la connectique, on reste là aussi dans une approche très classique, avec un port USB Type-C, trois ports USB 3.1, une sortie HDMI, une prise audio et un lecteur de cartes Micro SD. Selon MSI, la machine présente une autonomie de neuf heures. Comptez 1 149 € pour ce Modern 15, qui n’existe pour l’heure qu’en une seule configuration.



Les Gigabyte Brix passe aux intel Comet Lake

  Liste des news    Liste des new du mois  
Gigabytes Brix mini PC

25

Fevrier

Gigabyte profite de la relative quiétude de cette fin février pour renouveler en partie la fiche technique de sa gamme de Mini-PC Brix. Principale nouveauté : l'ajout de processeurs Intel de dixième génération « Comet Lake », allant d'un Core i3-10110U (dual cores) à un robuste Core i7-10710U (six cores). Côté TDP, les quatre variantes proposées se contentent de 15W. De quoi limiter la chaleur produite, qui devrait être facilement dispersée par le système de dissipation proposé par Gigabyte. Côté dimension et volume, Gigabyte reste sur un boîtier le plus compact possible. N'espérez pas loger une carte graphique dédiée dans son châssis de 119,5 x 119,5 par 46,8 mm, qui ne dépasse pas les 0,6 litre de « contenance ». Comme souvent sur ce type d'appareils, la mémoire vive et le stockage sont à ajouter à part. Les Brix arborent ainsi deux slots SO-DIMM vides, capables de supporter un maximum de 64 Go de DdR4 2666 MHz. Même logique pour le stockage, à ceci près que Gigabyte fait l'impasse sur un slot M.2 pour laisser vacant un unique emplacement pour SSD (ou HDD) de 2,5 pouces (pas plus de 9,5 mm d'épaisseur, est-il précisé). Dommage. Sur le plan de la connectique, le fabricant taïwanais se montre plus généreux. On retrouve ainsi trois ports USB 3.2 Gen 2 en façade, associés à un port USB-C Gen 2 et une sortie Jack 3,5 mm. Sur l'arrière se logent deux ports HDMI 2.0a, deux ports USB 3.2 Gen 2 supplémentaires et un port RJ45 Ethernet. En matière de connectivité, cette fois, il faut tabler sur un modem Intel Dual Band Wireless-AC 3168, compatible Bluetooth 4.2 et WiFi 802.11ac. Les quatre variantes des nouveaux Brix sont d'ores et déjà listées sur le site de Gigabyte, qui n'a pas encore dévoilé de tarifs publics. Selon toute logique, ces nouveaux modèles devraient être proposés à partir de 350 €.



Asus met à jour son Vivostick

  Liste des news    Liste des new du mois  
Asus Vivostick

21

Fevrier

Intel lance son Compute Stick, une clé à brancher en HDMI, capable de transformer tout dispositif d'affichage en ordinateur tournant sous Windows (ou Linux). Un produit original qui n'a jamais vraiment trouvé son public et qui a finalement été abandonné par le fabricant. Mais malgré ce succès mitigé, d'autres industriels ont cru voire continuent de croire au potentiel de l'appareil. C'est le cas d'Asus, qui a lancé en 2017 son propre modèle, baptisé VivoStick PC TS10. Avec toujours le même principe : une clé à brancher sur un écran, pour en faire un PC, embarquant à l'époque le système d'exploitation Windows 10 Famille (Home). Trois ans plus tard, le constructeur taïwanais paraît vouloir remettre son VivoStick sur le devant de la scène. Il a ainsi dévoilé une mise à jour de son produit, en lui allouant à présent 64 Go de mémoire interne (contre 32 Go à l'origine) et 4 Go de RAM (au lieu de 2 Go pour la version précédente). En revanche, en dehors de ces quelques améliorations, le VivoStick PC TS10 ne connaît pas de révolution majeure. Il s'appuie sur le même processeur (un Intel Atom x5-Z8350) et comprend toujours son connecteur HDMI, ses deux ports USB-A, ainsi que son connecteur Micro USB, pour son alimentation.



Asus met à jour son mini PC ROG Huracan

  Liste des news    Liste des new du mois  
Aus ROG Huracan

17

Fevrier

Sorti il y a deux ans, l’Asus ROG Huracan G21 est un mini-PC dédié aux jeux vidéo, dans un châssis au look compact et agressif. Le boîtier présente un volume de 17,7 litres et des dimensions plutôt réduites (129,9 x 372,4 x 366,1 mm), façon console de salon, avec une bonne évolutivité et une évacuation très correcte de la chaleur. Dans sa première version, le ROG Huracan nous avait séduit par ses panneaux coulissants et aimantés, qui facilitent justement le changement de composants tout en améliorant le flux d’air. Dans sa première édition, l’Asus ROG Huracan G21 se déclinait en cinq configurations, avec un processeur Core i5-8400 ou un Core i7-8700 ainsi qu’une GeForce GTX 1060, 1070 ou 1080 à la carte. Asus préserve ainsi l’excellent boîtier modulaire et compact, pour ne retoucher que la liste des composants. La mini-machine dédiée aux jeux vidéo accueille, au choix, un Core i9-9900K (8 coeurs, 16 threads, 3,6 à 5 GHz), un Core i7-9700K (8 coeurs, 8 threads, 3,6 à 4,9 GHz) ou un Core i5-9400 (6 coeurs, 6 threads, 2,9 à 4,1 GHz). Du côté de la carte graphique, on passe directement à la génération Turing, avec des GeForce RTX 2060, 2070 ou 2080 en fonction des configurations. Parmi les caractéristiques générales, on retrouve un emplacement pour un SSD M.2, de 128 à 512 Go, accompagné d’un disque dur classique à plateaux de 1 ou 2 To. Du côté de la mémoire vive, les configurations vont jusqu’à 32 Go de DDR4 2666 MHz, et la connectique se montre plutôt généreuse et diverse (2 ports USB 3.1 et 1 port USB Type-C en façade, et 2 ports USB 3.1 Gen2 et 4 ports USB 3.1 Gen1 à l’arrière, sans compter les ports vidéo qui dépendent de la carte graphique retenue). Le tarif et la disponibilité de ces nouvelles configurations n’ont pas été annoncés pour le moment sachant que l'ancienne configuration était dans 2000€ en moyenne.



Corsair un PC Gaming Tout AMD Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Corsair Serie Vengeance 6100

27

Janvier

Corsair lance une nouvelle gamme d’ordinateurs, la série 6100. Il y a deux modèles, le Vengeance 6180 et le Vengeance 6182. Principale particularité : un processeur et une carte graphique AMD. Un Ryzen 7 3700X et une Radeon RX 5700 XT pour être précis. Les machines tournent sous Windows 10 Home 64 bits. Les huit cœurs du Ryzen 7 3700X sont refroidis par watercooling, via un kit Corsair Hydro Series H100i RGB Platinum. Les deux configurations embarquent 16 Go de mémoire Corsair Vengeance RGB Pro en DDR4-3200, un disque dur de 2 To et une alimentation Corsair RM650 80 Plus Gold. Chipset B450 ou X570 et SSD en PCIe 3.0 ou 4.0. Les différences se situent principalement au niveau de la carte mère et du SSD. Le 6180 s’appuie sur une carte mère B450 tandis que le 6182 utilise une carte mère X570. Surtout, le premier se contente d’un SSD Corsair Force MP510 de 480 Go en PCIe 3.0 tandis que le second profite d’un SSD Corsair Force MP600 de 1 To en PCIe 4.0. Notez que Corsair ne précise pas le fournisseur de chacune des cartes mères. Niveau connectique, le 6182 propose notamment 6 ports USB 3.2 Gen 1 et deux USB 3.2 Gen 2. En ce qui concerne les dimensions des boîtiers, elles sont de 398 x 276 x 351 mm. Le RGB est présent avec, au total, 140 LED configurables individuellement. La garantie dure deux ans et le tarif est de 1999 $.



MSI Ti5

  Liste des news    Liste des new du mois  
msi Ti5

20

Janvier

Depuis cinq ans déjà, MSI rassemble autour de sa gamme Aegis ses modèles au look le plus futuriste possible. Avec le Ti5 présenté au CES de Las Vegas, le cru 2020 élève encore d’un rang l’aspect robotique : il prend la forme d’un boîtier en aluminium particulièrement anguleux, avec un pied cylindrique et de nombreuses excroissances destinées à évacuer la chaleur. Bardé de bandes RGB, il dévoile ses entrailles en façade et sur la partie supérieure, à travers une vitre transparente en plexiglas. En son sein, elle abrite une autre originalité propre à l’Aegis Ti5 : un mini-écran OLED, tourné vers l’utilisateur. On y retrouve quelques informations en temps réel, comme la température du processeur ou la fréquence du GPU. Rien de révolutionnaire, MSI ayant déjà utilisé ce principe propre à de nombreux rhéobus il y a plus de quinze ans, avec son barebone Mega 180, mais le concept participe au luxe et à l’originalité qui se dégagent de ce PC. Mais c’est peut-être encore davantage par les composants qu’il embarque, que l’Aegis Ti5 saura vous convaincre. Le modèle présenté au CES intégrait ainsi un Core i9 de dernière génération et une GeForce RTX 2080 Ti 11 Go. Il dispose de 4 emplacements de mémoire DDR4 (jusqu’à 128 Go), de trois slots pour des SSD M.2, de deux emplacements pour disques 2,5 pouces et d’un dernier pour un disque classique à plateaux. L’Aegis Ti5 embarque par ailleurs un bloc d’alimentation 650W 80Plus ainsi qu’un système de refroidissement maison silent Storm Cooling 4. De quoi décliner la machine en de nombreuses configurations à la carte … toutefois réservées à un public de joueurs fortunés. Le modèle présenté au CES coûterait ainsi la bagatelle de 4000 dollars.



Intel bientôt le NUC 11

  Liste des news    Liste des new du mois  
Intel NUC 11 Phantom

20

Janvier

Intel proposera bientôt des NUC 11 armés de processeurs Tiger Lake et de solutions graphiques Xe. On connaît désormais les spécifications de deux modèles totalement passifs, les Panther Canyon NUC 11 Performance et Extreme. Le NUC 11 Extreme arbore un design proche de celui de ses prédécesseurs, les Hades Canyon et Skull Canyon avec un logo RGB et un style plutôt futuriste. La version Performance opte pour un look beaucoup plus sage et classique. Le Phantom Canyon NUC 11 Extreme embarque un processeur Tiger Lake-U d’un TDP de 28 W, du Core i5 au Core i7 avec iGPUXe intégré. Il y aurait toutefois possibilité d’opter pour une solution graphique dédiée. La référence n’est pas précisée, mais elle aurait 6 ou 8 Go de VRAM. En ce qui concerne la mémoire, ce NUC 11 Extreme accueille jusqu’à 64 Go de DDR4-3200. Il offre deux slots M.2 (1x 22×80/110 et 1x 22×80) ainsi qu’un port PCIe x4 Gen 3 NVMe et une option pour la mémoire cache Intel Optane M10. Les E/S comprennent un HDMI 2.0b, un Mini DisplayPort 1.4 et des ports Thunderbolt 3. Enfin, la partie réseau propose notamment du 2,5 GbE et du Wi-Fi 6 et Bluetooth 5.0 via une carte WLAN Intel AX-201.



Le Razer Tomahwak N1

  Liste des news    Liste des new du mois  
le Razer Tomahawk N1 Mini PC NUC

09

Janvier

Nous vous en parlions dans l'article précédent, construire un PC peut vite devenir un calvaire pour les non-initiés. Mais grâce à Razer, ces étapes vont être facilitées grâce au Tomahawk N1. Le constructeur a décidé d'allier les composants retrouvés dans nos tours de gamers à la praticité des NUC, ces mini PC puissants. Dans son Tomahawk N1, Razer n'inclut que des produits hauts-de-gamme : Core i9 d'Intel, RTX 2080 Super, 64 Go de RAM en DDR4. Des composants qui peuvent être revus à la baisse selon votre budget. Le tout est accompagné d'un SSD. Malgré tout, le reste des composants n'ont pas été dévoilés. Le boitier est extrêmement pratique et dispose de deux parois en verre. Carte mère et carte graphique sont visibles d'un côté comme de l'autre, et peuvent être modifiées à foison. En tournant le tour du boitier, on accède alors à l'intégralité de la configuration. Une organisation interne compacte qui ne laisse place à aucun excès. Néanmoins, elle permet d'accéder aisément à tous les composants, qu'il s'agisse de la carte graphique, de votre SSD ou de votre RAM. Le Tomahawk N1 est demeuré mystérieux sur plusieurs points. Ses configurations complètes ont été passées sous silence, de même que son prix. De plus, il n'est pas certain que ce dernier soit disponible dans tous les pays dès son lancement initial. Comme le fait intelligemment remarqué Phonandroid, il n'a pas non plus été spécifié si le boitier pourra être commandé seul. Un produit intéressant qui ne manquera pas de se dévoiler un peu plus par la suite.



Cooler Master lance son NUC Gaming

  Liste des news    Liste des new du mois  
Cole Master PC gaming NUC

09

Janvier

Cooler Master dévoile sa solution NUC Compute Element des bleus. Le concept de mini-PC puissant et modulaire d'Intel, avec le Compute Element, pourrait bien s'imposer comme une référence ! Pas seulement pour profiter d'une configuration de bureau évolutive, mais aussi d'un PC gamer performant et (très) compact. En somme une bonne alternative aux consoles de salon. La révolution modulaire du mini-PC présentée ces derniers jours par Intel semble séduire les fabricants, à l'image de Razer et Cooler Master qui se sont déjà associés au géant de Santa Clara afin de proposer leur solution s'articulant autour de ce concept. À mi-chemin entre le Ghost Canyon et le Tomahawk de par sa capacité (7,5 litres contre 5 litres pour le Ghost Canyon et 10 litres pour le Tomahawk), le NC 100 sera en mesure d'accueillir une carte graphique de pleine longueur ; ce qui indique qu'il peut sans problème embarquer une carte graphique GeForce RTX série 20 de NVIDIA. Le NC 100 sera livré avec une alimentation Cooler Master SFX, ainsi qu'avec les circuits nécessaires pour y connecter le NUC Compute Element. Notons que c'est ce qui le différencie du Razer Tomahawk dont le boîtier nu sera livré sans aucun de ses éléments. Le boîtier de Cooler Master embarque également plusieurs filtres à poussières, ainsi que deux ventilateurs et comporte deux poignées sur sa face supérieure qui permettent de le transporter facilement. Cooler Master a d'ores et déjà avancé le tarif de 199,99 $ pour son NC 100, il devrait logiquement être disponible dès avril 2020. Si le boîtier est commercialisé nu dans un premier temps, Cooler Master proposera diverses configurations personnalisées avec CyberPowerPC, un assembleur d'outre-Atlantique. Plusieurs versions à base de GPU AMD ou NVIDIA pourraient ainsi voir le jour, comprenant jusqu'à trois emplacements M.2 et 32 Go de RAM. Ces configurations « clé en main » pourraient également apparaître dans les prochains mois sur les différentes boutiques d'assembleurs de l'Hexagone Aucun prix n'est pour l'heure connu.



Asus Zephyrus G14 et G15 du luxe Gaming

  Liste des news    Liste des new du mois  
Asus Rog Zephyrus

07

Janvier

La gamme des Zephyrus n’est pas fondamentalement inédite, chez Asus Republic of Gamers. Dévoilée il y a deux ans au Computex, la machine a servi de mètre-étalon au jeune programme Max-Q de Nvidia, c’est-à-dire à l’intégration de puissantes GeForce GTX dans le châssis d’un ultraportable. Remis à jour avec la régularité d’une horloge, le Zephyrus connaît aujourd’hui sa quatrième génération au CES de Las Vegas. Deux nouveaux rejetons ont été présentés par Asus, les Zephyrus G14 et G15. Première heureuse surprise : le design transpire toujours autant le luxe, avec un châssis ultrafin en aluminium (17,9 mm d’épaisseur pour le G14 et 19,9 mm pour le G15) qui devrait lui assurer un poids contenu. Grande originalité, la partie supérieure du capot est striée pour moitié de mini-LED dont vous personnalisez l’éclairage. Libre à vous de reproduire ainsi un logo ou d’afficher carrément des animations avec des widgets pré-intégrés pour la météo, l’heure ou la température du PC. Asus s’est fendu de démonstrations avec des Pikachu ou Mario parfaitement reconnaissables et animés, venant rompre la monotonie de ces châssis gris perle. Du côté des performances, les deux machines évoluent dans le même registre. Elles embarquent toutes les deux le dernier AMD Ryzen 7 4800HS, un processeur en 7 nm avec 8 coeurs Zen 2 pour 16 threads. Cette édition spéciale de la puce, fruit d’une exclusivité de six mois négociée par Asus, présente un TDP de 35W au lieu des 45W classiques de cette nouvelle gamme. Les G14 et G15 profitent également d’une GeForce RTX 2060 avec 6 Go de GDDR6 au format Max-Q. Asus maintient le système visant à relever légèrement le clavier lorsqu’on déploie le PC : on aménage ainsi un plus grand espace pour l’évacuation de la chaleur, tout en profitant d’un meilleur confort. L’écran, c’est justement la principale différence entre les deux versions des Zephyrus. Le G14 s’articule autour d’une dalle IPS de 14 pouces se déclinant en deux variantes : une définition Full HD à 120 Hz ou QHD à 60 Hz. Dans les deux cas, elle représente 85% du rapport écran/châssis et couvre 100% de l’espace sRGB. Le G15 dispose d’une dalle IPS de 15,6 pouces qui se décline également en deux versions, elles offrent toutes les deux une définition Full HD, mais à 240 Hz ou 144 Hz au choix. Le reste de la configuration est à l’avenant : 1 To de SSD au format NVMe M.2, jusqu’à 32 Go de mémoire vive DDR4, un système de recharge hybride entre un adaptateur 180 W conventionnel et un pur port USB-C et le support du WiFi 6 et du Bluetooth 5.0. Du côté de la connectique, on retrouve un port HDMI 2.0b, deux ports USB-C et deux ports USB 3.2. Les deux machines devraient débarquer début avril en France, à un tarif encore inconnu.



msi GS66 Stealth plus sage mais performant

  Liste des news    Liste des new du mois  
msi GS66 Stealth

07

Janvier

Après les GE66, le successeur de l'excellent GS65 emprunte aussi quelques nouveautés au GE66 Raider, à commencer par son énorme batterie de 99,9 Wh. Le nouveau système de refroidissement intègre les pales de ventilateur les plus fines du monde (0,1 mm) pour un débit d'air supérieur et une capacité de refroidissement améliorée par rapport à la génération précédente. Pour le moment nous n'avons pas d'informations sur les GPU qui seront proposés sur ce modèle (si ce n'est qu'il s'agira de RTX de NVIDIA), mais nous ne manquerons pas de mettre à jour cet article dès que MSI aura communiqué sur le sujet. Il en est de même pour les dates de disponibilité et les prix de ces deux laptops gamer séduisants.



msi lache ses dragons !

  Liste des news    Liste des new du mois  
G66 Raider msi PC portable gamers

07

Janvier

Le GE66 Raider incarne le nouveau flagship du dragon de msi. Charles Chiang, le CEO de la marque, a débuté la présentation par l'annonce du GE66 Raider, le nouveau flagship de la série GE. Conçu pour les joueurs les plus exigeants, ce laptop gamer embarquera tout ce que MSI fait de mieux. A commencer par un nouveau châssis entièrement en aluminium (bien plus léger que son prédécesseur), avec un rétroéclairage panoramique "Aurora" du plus bel effet. Celui-ci sera compatible avec Mystic Light, le logiciel de pilotage RGB de la marque. Le GE66 Raider pourra également embarquer (en option) le premier écran 15,6" pour PC portable avec un rafraîchissement de 300 Hz. Les adeptes de jeux compétitifs n'auront plus aucune excuse pour rater leurs frags ! Enfin le GE66 Raider sera équipé d'une énorme batterie de 99,9 Wh (le maximum autorisé en avion) promettant une utilisation très confortable. MSI n'a pas encore précisé tous les composants embarqués (les GPU notamment), mais on sait déjà qu'il sera équipé de ce qu'il se fait de mieux coté CPU : jusqu'à la 10ème gen de Core i9-H d'intel : 8 cœurs, 16 threads et jusqu'à 5 GHz en fréquence. Le GE66 sera également disponible dans une édition limitée "Dragonshield", désignée par Colie Wertz connu pour sa travail sur Star Wars notamment.



Lenovo le premier PC 5G

  Liste des news    Liste des new du mois  
Lenovo Yoga 5G

07

Janvier

C'est une demi-surprise. Alors que la 5G est une tendance forte du CES 2020, qui a lieu à Las Vegas jusqu'au 10 janvier, il n'est évidemment pas étonnant d'assister à la présentation de nouveaux produits 5G par les leaders du marché des PC. L'un des premiers à avoir dégainé est Lenovo. Le constructeur chinois présente dans le Nevada le Yoga 5G, un tout nouvel appareil de sa gamme d'ultra-portables 2-en-1. Qui fait presque office de première mondiale. Et les fabricants d'ordinateurs ne comptent pas laisser passer leur chance. Lenovo a dévoilé à Vegas le Yoga 5G, son tout premier ordinateur portable 5G, issu de la gamme 2-en-1 de la firme de Pékin, pouvant se transformer en tablette. Le Yoga 5G embarque une puce Qualcomm Snapdragon 8cx. Huit cœurs donc pour ce processeur aux performances prometteuses, que l'on retrouve aussi sur le PC hybride Samsung Galaxy Book S, présenté en août dernier à New York. L'appareil accueille le modem X55 5G de Qualcomm. L'ultra-portable propose ainsi une connexion 5G à haute vitesse (en prenant en charge les réseaux à ondes millimétriques et sous 5 Ghz) pouvant être jusqu'à 10 fois plus rapide que la 4G. De quoi télécharger vos fichiers les plus volumineux (films, jeux, etc.) en un rien de temps, pour peu que vous vous trouviez, dans quelques mois, à proximité d'une antenne 5G. Ordinateur portable + Snapdragon + 5G, tout cela est plutôt inédit et un test de la bête nous en dira plus sur sa réelle autonomie. Avec un poids toujours léger de 1,3 kg, ce nouvel appareil de la gamme Yoga avance une autonomie pouvant aller jusqu'à 24 heures, avec une utilisation minimale du PC. Si cette information reste anecdotique et à confirmer à l'usage, on retient du Yoga 5G un écran tactile Full HD IPS de 14 pouces, avec des bords étroits sur les côtés, ce qui est idéal pour le jeu ou la vidéo. S'en suivent 8 Go de RAM et une capacité de stockage de 256 ou 512 Go. Du classique sur la gamme Yoga. Au niveau de la connectique, le Yoga 5G présente deux ports USB-C, un emplacement Nano SIM pour la 5G et une prise casque. Lenovo a indiqué que ce nouvel ordinateur portable devrait être disponible ce printemps, à partir de 1 499 $.



PC et écrans Acer performants

  Liste des news    Liste des new du mois  
conceptd 700 Acer PC de Bureau puissant

06

Janvier

Acer propose également une tour de nouvelle génération, avec son ConceptD 700 : un PC de bureau sans compromis, et lui aussi dédié aux créatifs. Le ConceptD 700 est équipé d’un processeur Intel Xeon E, une Nvidia Quadro RTX 4000, 64 Go de RAM et peut être configuré avec un SSD PCIe de différentes capacités. Malgré sa configuration monstrueuse, il devrait se révéler parfaitement silencieux avec une conception formée autour de trois ventilateurs à l’avant. Acer promet ainsi une tour dont le volume sonore de la ventilation n’excédera pas les 40 décibels. Le Acer Concept 700 sera disponible à partir du mois de mars pour un prix qui démarrera à 1899 €. Puisqu’il faudra bien brancher ces machines à un moniteur une fois installées à un bureau, Acer a pensé à tout et a également dévoilé un impressionnant écran de jeu OLED et 4K de 55 pouces baptisé l’Acer Predator CG552K, et non, malgré sa taille, ce n’est pas une télévision. Ce moniteur d’exception concentre tout le savoir-faire de la marque avec sa dalle OLED 4K au taux de rafraichissement de 120 Hz, sa luminosité de 400 nits et sa capacité à afficher 98,5% du gamut DCI-P3. Il supporte aussi bien les technologies embarqués sur les dernières cartes de chez AMD que celles de Nvidia. Le Acer Predator CG552K sera disponible à la fin de l’année pour 2700 €. Si toutefois l’écran 16:9 ne vous convient pas, Acer a également dévoilé ses X32 et X38 incurvés, des écrans 4K de 32 et 37,5 pouces avec d’excellentes caractéristiques. Le Predator X32 est ainsi doté d’une fréquence de rafraichissement de 144 Hz et d’une luminosité de 1440 nits, quand le Predactor X38 pourra quant à lui être overclocké jusqu’à 175 Hz.



Acer Laptop ConceptD 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
conceptd 7 ezel pro Acer

06

Janvier

Acer profite du Consumer Electronic Show de Las Vegas pour dévoiler ses dernières nouveautés en matière d’ordinateur et de moniteur. La marque a notamment levé le voile sur son ConceptD 7, une version plus petite de son ConceptD 9 lancé l’année dernière et réservé aux créatifs. Ce ConceptD 7 reprend le concept de convertible de son prédécesseur, et se dote d’une dalle 4K de 15,6 pouces, contre 17,3 pouces pour le ConceptD 9. Convertible, puisqu’il est possible de l’utiliser comme tablette graphique lorsqu’on rabat l’écran sur le clavier, et ainsi d’utiliser le stylet DME Wacom fourni. La machine est, outre son format original, plutôt bien équipée avec son processeur Intel de 10ème génération, ses 32 Go de RAM et son SSD PCIe de 2 To et son GPU Nvidia. Une autre version encore plus musclée, et baptisé « Pro » vient s’ajouter à la liste. Celle-ci est quant à elle équipée d’un processeur Intel Xeon. Le Acer ConceptD 7 de base commencera à 2499 €, mais la date de sortie reste encore inconnue.



Des nouveaux Zotac

  Liste des news    Liste des new du mois  
Zotac Inpire Studio

06

Janvier

Pas nécessairement élégants mais plutôt bien équipés, les mini-PC de la gamme Inspire Studio font tenir une GeForce RTX, un Core i7 de 65 watts à 8 cores (le modèle exact n'est pas encore annoncé), 32 Go de RAM, 512 Go de SSD et 2 To de HDD dans un boîtier blanc cubique aux mensurations contenues. On y trouve également deux ports Ethernet et du Wi-Fi 6. L'ensemble est enfin propulsé par Windows 10 Pro. ZOTAC a également annoncé la gamme ZBOX Edge. Egalement nouvelle dans l'offre du fabricant, cette lignée mise sur un « form-factor ultra mince », note Neowin, et se décline en deux appareils distincts. Le premier, ZBOX M série Edge « MI643 », dispose d'un boîtier de 28,5 mm d'épaisseur et peut embarquer un Core i5 épaulé d'un maximum de 64 Go de mémoire vive. Ce produit mise en outre sur du Wi-Fi 802.11ac, du Bluetooth 5 et deux ports Ethernet. Côté stockage, ZOTAC laisse deux slots pour SSD M.2 vacants. Le second, ZBOX C série Edge « CI341 », s'arme d'une fiche technique globalement très proche, à deux exceptions près : son boîtier est plus épais (32,1 mm) et son processeur nettement moins performant. Il faut en effet se contenter ici d'un Celeon N4100 d'Intel. Notez que les deux produits peuvent être fixés à un mur (ou éventuellement derrière un écran) grâce à un dispositif VESA. ZOTAC met aussi à jour des gammes existantes. C'est le cas de la gamme MAGNUS, qui hérite notamment de cartes graphiques NVIDIA GeForce RTX SUPER de bureau. Les modèles MAGNUS EC72070S et EC52060S peuvent par ailleurs compter, au choix, sur de nouveaux processeurs Intel Core i5 ou i7 de 45 watts et sur un maximum de 64 Go de mémoire vive. Le MAGNUS EN92080V, intègre pour sa part une RTX 2080 non SUPER, mais compense cette « lacune » avec un gros Core i9. La gamme ZBOX Nano revient également et, pour la première fois depuis 2015, avec des puces AMD en option. Deux modèles sont annoncés : les ZBOX M Series MA621 Nano et ZBOX C series CA621 Nano. Le premier est refroidi de manière active, le second de manière passive. À bord : un processeur AMD Ryzen 3 3200U avec partie GPU Vega 3, ou un processeur Intel Core de 10e génération n'excédant pas 15 Watts de TDP. Il est ici possible d'opter au maximum pour un Core i7.



Mini Ordi passif Lenovo équipé d'AMD

  Liste des news    Liste des new du mois  
Lenovo AMD Mini PC M75n Passif

30

Juin

L'appareil repose effectivement sur un AMD Athlon 3050e cadencé à 1,4 GHz et à 2,8 GHz avec le Max Boost. Lenovo l'a visiblement retenu afin d'afficher un TDP le plus faible, celui de ce processeur étant de seulement 6 W. Ce nouveau ThinkCentre, qui ne compte donc aucun ventilateur, ne devrait avoir aucune difficulté à être refroidi passivement. Sur son site, Lenovo le présente comme capable de supporter des températures allant jusqu'à 50°C. À l'intérieur, le processeur travaille avec 4 Go de mémoire DDR4 et est lié à deux emplacements M.2 (PCIe et SATA). À l'extérieur, on trouve deux ports USB 2.0 et 3.1, deux ports USB 3.1 type-C, deux ports COM, un DisplayPort ainsi qu'un port Ethernet RJ45. En option, un module permettant des connexions sans-fil (WiFi 802.11ac et Bluetooth 5.0) est proposé par le constructeur. Le M75n mesure ainsi 17,9 cm de long pour 8,8 cm de large et 3,45 cm de haut. Son poids est de 720 grammes. Livré avec Windows 10 pré-installé, Lenovo précise toutefois que son appareil a une compatibilité certifiée Ubuntu et Redhat. Cet ordinateur de taille réduite sera d'abord destiné à l'Internet des objets. Il servira, selon le constructeur, à collecter, stocker et traiter des données provenant de périphériques tels que des capteurs ou des caméras. Grâce à sa petite taille, Lenovo affirme qu'il peut être fixé pratiquement n'importe où, comme le mur d'une usine ou sur l'étagère d'un magasin. Pour le moment, ce mini-ordinateur n'a pas de date de sortie, Lenovo se contentant d'annoncer un « Bientôt disponible ». En revanche, son prix est connu : le M75n IoT démarrera à 329 $ (environ 290 €)



Le PC portable Asus ROG Zephyrus G14

  Liste des news    Liste des new du mois  
MN0005676453 1 0005676463

19

Juin

C’est au CES 2020 en ce début d’année, juste avant les différents confinements dans le monde que Asus avait annoncé, au Planet Hollywood de Las Vegas, un nouveau PC portable dédié au gamers les plus nomades. Quand on pense à un ordinateur portable dédié au gaming, on ne pense pas forcément à AMD mais les temps changent et ce, depuis l’année dernière. Voici donc le nouvel Asus ROG Zephyrus G14 qui, non seulement, propose une carte Nvidia GeForce RTX 2060 Max Q Design mais surtout un processeur AMD Ryzen 9, du moins dans la configuration qu’on a eu en test. Au niveau du packaging, rien de bien spécifique puisqu’on retrouve bien évidemment l’ordinateur portable, une documentation pour une première prise en main, le chargeur transportable parce que s’il reste réduit par rapport à certains, il n’en reste pas moins massif et lourd avec un poids de 545g. A noter tout de même que ce chargeur n’est vraiment obligatoire que si vous utilisez le G14 à fond puisque ce dernier pourra également se recharger (lentement certes) via un petit chargeur USB-C de 40W minimum. Avec un subtil mélange entre plastique et aluminium, le Zephyrus G14 est un ordinateur relativement fin et vraiment portable. On est à la limite d’être sur le territoire des MacBook Pro d’Apple typiquement. A noter enfin qu’Asus a aussi signé un partenariat avec GamesPlanet et c’est via l’application que vous pourrez bénéficier de réductions ou autres sur les jeuxO. Son prix reste à convaincre d'une fourchette entre 1800 € et plus 3000 € en fonction des options et config, il n'ai pas très abordable pour le moment.



Razer relance son Blade 15 Studio

  Liste des news    Liste des new du mois  
Le Blade 15 Studio

29

Mai

En mettant à jour sa machine la plus puissante, Razer ne masque effectivement pas son ambition de tenir tête à Apple et son MacBook Pro. Ainsi, le constructeur fait-il logiquement la bascule vers la 10ème génération de processeurs Intel et remplace le Core i7-9750H de la mouture 2019 par un Core i7-10875H. La fréquence est un peu en baisse, mais on profite de 2 coeurs / 4 threads supplémentaires. Pour enfoncer le clou et se démarquer franchement de l'offre Apple, Razer a reconduit, à l'affichage, le duo de choc que l'on retrouvait déjà avec la configuration maximale de la version 2019. Ainsi, l'écran 3840 x 2160 OLED tactile de 15,6 pouces est soutenu par une carte graphique NVIDIA Quadro RTX 5000. Le MacBook Pro, lui, n'est doté « que » d'un écran 2560 x 1600 IPS non tactile animé par une AMD Radeon Pro 5500M. Reste que tout ceci a un prix. Même si les produits Apple sont souvent considérés comme les plus chers du marché, il faut ici admettre que le Blade 15 Studio Edition, dans sa configuration la plus puissante, se place un cran au-dessus de la gamme MacBook Pro. À 4 300 $, il est effectivement environ 400 $ plus coûteux que son concurrent. Pour cette somme vous bénéficierez, en plus des specs déjà évoquées, de 32 Go de mémoire vive et d'un SSD de 1 To pour épauler le processeur Intel. Une webcam 720p, un large touchpad, comme Razer en a l'habitude, et une ribambelle de connecteurs complètent la fiche technique du Blade 15 Studio Edition : deux USB-C dont un compatible Thunderbolt 3, deux USB-A, une sortie HDMI, une sortie audio jack 3,5 mm et un lecteur de cartes SD. D'ores et déjà disponible en Amérique du Nord, le Razer Blade 15 Studio Edition devrait être disponible dans les autres régions du monde, un peu plus tard cette année.



Zotac officialise son sac à dos VR GO 3.0

  Liste des news    Liste des new du mois  
Zotac PC VR

22

Mai

Une machine munie d’un Core i7-9750H et d’une GeForce RTX 2070 pour un poids de 5,2 kg. L’année 2016 a vu Zotac sortir son VR GO, un sac à dos VR plutôt sexy. En 2018, la firme a lancé le VR GO 2.0. En 2020, voici donc venu le temps du VR GO 3.0. Le principe reste le même, il s’agit toujours d’un véritable PC adapté à la réalité virtuelle à transporter sur le dos, dans un boîtier spécifique. La configuration repose toujours sur un processeur Intel et une carte graphique NVIDIA. En l’occurrence, un Core i7-9750H (six cœurs / douze threads, fréquence de base de 2,6 GHz et Boost de 4,5 GHz), une carte graphique GeForce RTX 2070 et 16 Go de DDR4-2666. Pour la partie stockage, c’est un SSD NVMe de 240 Go. Zotac indique que ce VR GO 3.0 bénéficie d’un design qui le rend plus agréable à porter et qui offre une meilleure isolation thermique ainsi qu’une meilleure aération pour l’utilisateur. Son poids est de 5,2 kg. L’entreprise le livre avec deux batteries de 6000 mAh. Il est possible de remplacer la batterie sans que le PC ne cesse de fonctionner. Zotac n’a pas indiqué le prix.



AlienWare change aussi de génération intel

  Liste des news    Liste des new du mois  
alienware dell cyberpunk 2077

15

Mai

Dell continue de mettre à niveau l’ensemble de ses ordinateurs portables en passant par ceux de sa célèbre gamme spéciale “gaming“, Alienware. Comme les nouveaux Dell XPS 15 et 17, ils sont tous équipés des composants dernier cri d’Intel côté microprocesseurs, et de NVIDIA côté cartes graphiques. Le premier, au sommet de la course aux performances, n’est autre qu’une version revisitée de l’Alienware Area-51m, deuxième du nom (ou R2). Celui-ci peut se doter d’une variété de CPU, tous issus de la dixième génération de chez Intel. Le plus puissant d’entre tous reste incontestablement l’Intel Core i9-10900K, d’une fréquence de 3,7 GHz à 5,3 GHz. En matière de GPU, les intéressés auront aussi le choix du calibre : la nouvelle NVIDIA RTX 2080 Super reste la meilleure dans son domaine. Ils auront aussi la possibilité d’opter pour la concurrence dans leur configuration, avec l’AMD Radeon RX 5700M. N’importe quelle carte graphique choisie profitera du module DGFF (pour “Dell Graphics Form Factor“), qui permet de mieux customiser l’hardware du PC. Pour mettre en avant toute cette puissance, l’Alienware Area-51m R2 se dotera d’une large diversité de capacités de stockage et s’équipera d’un écran de 17,3 pouces soit en Full HD soit en 4K Ultra-HD. En outre, les Alienware m15 et m17 R3 ne changent guère en comparaison de leurs prédécesseurs, hormis le fait qu’ils profiteront eux aussi de microprocesseurs de 10ème génération d’Intel. Seule véritable nouveauté dans la carrosserie, leur écran pourra, en option, s’échanger contre une dalle 4K UHD de type OLED pour le premier et LCD, plus étendue, pour le second. Dell lancera, de plus, une mise à niveau de sa tour Aurora R11 avec un nouveau système de refroidissement liquide. Selon le constructeur, celui-ci lui permettrait de réduire la chaleur de 19,5% et le bruit de 69,2%. Enfin, Dell s’est attelé à rafraîchir sa gamme G, de “gaming” moins onéreuse. Les Dell G3 et G5, tous deux de 15 pouces, s’équiperont des moins puissants microprocesseurs de dernière génération d’Intel (le quad-core i5-10300H et le six-core i7-10750H, respectivement). Le G5 sera aussi disponible dans une “édition spéciale” uniquement constituée de composants d’AMD dont un choix de microprocesseurs AMD Ryzen et de cartes graphiques AMD Radeon.



Honor deux PC à bas prix

  Liste des news    Liste des new du mois  
Honor MagicBook

27

Avril

Honor, la marque sœur de Huawei qui vise les budgets consciencieux, délaisse pour un temps les smartphones. Le constructeur a annoncé deux nouveaux ordinateurs portables, les MagicBook 14 et 15. Des machines milieu de gamme dont le compromis performances/prix est intéressant. Les deux ordinateurs partagent de nombreuses caractéristiques communes, la différence principale résidant dans la taille de leur écran (non tactile), de 14 ou 15,6 pouces. La définition est identique : 1.920 x 1.080 Classique. On y retrouve une puce Ryzen 5 d’AMD, 8 Go de RAM, 256 Go de stockage en SSD PCIe NVMe, ainsi que trois ports USB (un USB 2.0, un USB-C 3.0, un USB-A 3.1 Gen. 1), une sortie HDMI, un port jack. Le poids diffère d’un modèle à l’autre bien sûr : la version de 14 pouces pèse 1,38 kg, celle de 15 pouces est de 1,53 kg. Les deux MagicBook fonctionnent sous Windows 10. Honor promet une ventilation « innovante et efficace » avec des pales en forme de S qui réduisent le bruit et augmente la dissipation de chaleur jusqu’à 38%. De quoi maintenir une température confortable dans la plupart des situations. Le clavier de ces ordinateurs intègre la webcam dans un cache pop-up. Il faut appuyer sur une touche dédiée pour faire apparaitre ou disparaitre la caméra ! Le bouton d’alimentation contient aussi un capteur d’empreintes digitales. Honor oblige, les MagicBook fonctionnent de concert avec le smartphones de la marque via la fonction Magic-Link 2.0, qui affiche l’écran du téléphone sur celui du MagicBook. Ces deux portables sont d’ores et déjà disponibles en France, dans les deux coloris « Space Gray » et « Mystic Silver », au prix de 599 €. Jusqu’au 10 mai, les clients d’Amazon bénéficieront même d’une offre de remboursement de 100 €. Et jusqu’au 28 avril, Honor offre une MagicWatch 2 46 mm à l’achat d’un MagicBook.



Razer dévoile le premier Ultrabook Gamer

  Liste des news    Liste des new du mois  
razer blade stealth 13 640x410

22

Avril

Toujours plus puissant, toujours plus rapide, toujours plus petit ! La version revue et corrigée de l’ordinateur portable “gaming“, Blade 15, n’est pas la seule à voir le jour chez Razer ces temps-ci. Le plus compact Razer Blade Stealth 13 a lui aussi eu droit à une révision, disponible aujourd’hui à 1 999 €. Avec 1,4 kg pour 1,8 centimètres d’épaisseur, ce nouveau laptop pourrait effectivement bien être “le premier ultrabook de jeu au mondecomme le prétend Razer. Selon le constructeur, il serait aussi le seul à présenter un écran aussi performant dans un châssis si réduit. Son écran de 13,3 pouces peut s’armer d’une dalle matte Full HD avec un taux de rafraîchissement à 120 Hz ou bien d’une dalle tactile avec une résolution 4K. En outre, le nouveau Razer Blade Stealth 13 présente un microprocesseur Intel Core i7 ainsi qu’un nouveau GPU NVIDIA GTX 1650 Ti. Il est à noter surtout que le CPU opère sur une base de 25 W, contre 15 W pour la version antérieure, ce qui devrait garantir de meilleures performances mais aussi plus de chaleur générée. En matière de mémoire, il bénéficie de 16 Go de RAM (type DDR4X) et d’un SSD NVMe de 512 Gb. Selon Razer, l’ensemble lui permettrait de “proposer des performances graphiques supérieure de 10%” en comparaison avec son prédécesseur, “dans le même châssis ultra-fin en aluminium.” Surtout, à l’image des refontes effectuées sur le Razer Blade 15 2020, le Razer Blade Stealth 13 2020 s’équipe d’un clavier re-designé pour mieux satisfaire le confort ergonomique des joueurs : notamment, une touche Maj de gauche élargie et des flèches directionnelles mieux positionnées. Enfin, ce nouveau Razer Blade Stealth 13 devrait s’allier parfaitement avec la nouvelle souris pour joueurs dotés de plus petites mains, la Razer Viper Mini. Cette souris filaire présente un design ambidextre et un poids très léger, qui devrait aller de pair avec le fameux “ultrabook“.



Chuwi LarkBox le plus petit PC 4k

  Liste des news    Liste des new du mois  
Chuwi LarkBox Micro PC1

22

Avril

La marque Chuwi, qui avait notamment lancé le Chuwi HiGame, le mini-PC gamer à la sauce crowdfunding en 2018, revient avec un mini-PC baptisé Chuwi LarkBox. Celui-ci est tellement minuscule qu’il peut tenir dans la paume de votre main. Son volume est de seulement 0,16 litre, pour des dimensions de 61 x 61 x 43 mm. Et sur la balance, pas plus de 127 grammes. Soit un poids largement inférieur à la plupart des smartphones du marché. Il embarque un processeur Intel Celeron N4100 : une puce Gemini Lake gravée en 14 nm munie de quatre cœurs / quatre threads qui délivre une puissance de base de 1,1 GHz et une fréquence de rafale de 2,4 GHz. Son cache est de 4 Mo. Quant au PDT, il est de seulement 6W. Son iGPU Intel UHD 600 n’est pas un monstre de puissance, puisque sa fréquence de base se limite à 200 MHz et sa fréquence de rafale, à 700 MHz. Néanmoins, il supporte la définition 4K à 60 Hz. Dans le Chuwi LarkBox, ce processeur cohabite avec 6 Go de RAM LPDDR4 et un SSD de 128 Go. La machine n’est pas refroidie de manière passive. Elle utilise en effet un petit ventilateur. Niveau connectique, elle embarque deux ports USB Type-A, un port USB Type-C, un connecteur HDMI, une prise casque de 3,5 mm et bénéficie du Bluetooth 5.0. Mais pas de port Ethernet ni de Wi-Fi apparemment. On retrouve en revanche un lecteur de carte MicroSD, grâce auquel on peut envisager d’étendre le stockage jusqu’à 128 Go. Il s’agirait tout simplement du plus petit mini PC 4K au monde. Avec son support VESA, on pourrait envisager de le greffer sans problème à l’arrière de n’importe quel téléviseur compatible. Son tarif et sa date de lancement n’ont pas encore été annoncés. Vous rêvez déjà de mettre la main dessus ? N’hésitez pas à participer au concours sur le site officiel, pour être parmi les premiers à en profiter.



Micro-Pc Gamers de 8 pouces

  Liste des news    Liste des new du mois  
Micro PC 8pouces Win MAX

21

Avril

Muni d’un processeur Intel Core i5-1035G7 avec un iGPU Gen11 Iris Plus 940, suffisant pour faire tourner des titres comme Rainbow Six Siege ou Apex Legends selon la société. Pour ceux qui sont à la recherche d’un ordinateur portable pour jouer très mobile, GDP propose le Win Max, un minuscule appareil de 8 pouces. Il s’arme de notamment de deux sticks directement positionnées sous l’écran. D’ailleurs, celui-ci offre une définition de 1280 × 800 pixels. Ce n’est certes pas très élevé, mais, format réduit oblige, ce Win Max n’embarque pas une carte graphique dédiée. À l’intérieur, on retrouve un processeur Intel Core i5-1035G7 avec un iGPU Gen11 Iris Plus 940. Tout ceci est épaulé par 16 Go de mémoire vive LPDDR4X et d’un SSD de 512 Go. À en croire les benchmarks fournis par le fabricant, c’est une configuration suffisante pour faire tourner de nombreux jeux : Fifa 20, Apex Legends, PUBG, Rainbow Six Siege ou encore League of Legends. Néanmoins, prenez tout ceci avec circonspection et attendez des tests réalisés par la presse pour vous assurer de la véracité des ces valeurs. En outre, GDP ne donne pas les réglages précis. Néanmoins, la société indique qu’il est possible d’augmenter un peu le nombre d’ips en abaissant les paramètres graphiques. Par conséquent, on suggère qu’ils ne sont pas déjà au minimum. Enfin, niveau connectique, ce Win Max est bien fourni. Il propose notamment un port Thunderbolt 3 qui peut notamment être utilisé pour connecter un GPU externe. Il y a égalent un port USB Type-C 3.1 Gen2, deux ports USB Type-A 3.1 Gen1, de l’HDMI et de l’Ethernet RJ45. La firme n’a pas communiqué le tarif.



msi un mini-PC religieusement gameur !

  Liste des news    Liste des new du mois  
msi Trident Artic3 2

20

Avril

Une configuration installée dans un boîtier tout blanc, pour un PC à utiliser comme console de salon. MSI propose un nouveau modèle de son mini-PC gaming Trident 3 Arctic. Celui-ci s’arme d’un processeur Intel Core i7-9700F, une puce 8 cœurs / 8 threads, avec une fréquence de base de 3 GHz, une fréquence Boost de 4,70 GHz et 12 Mo de cache L3. On retrouve également une carte graphique NVIDIA GeForce GTX 1660 Super et 16 Go de mémoire DDR4-2666. De quoi jouer à la plupart des jeux actuels en 1440p, mais pas de profiter du ray tracing RTX en revanche. Ce mini-PC gaming, qui s’apparente à une console de salon, mesure 35,3 cm de longueur, 9,7 cm d’épaisseur et 25,1 cm de profondeur. Son poids est de 3,17 kg. Comme les autres modèles de cette série, il utilise toujours un châssis blanc. Vous pouvez retrouver un test complet d’un MSI Trident 3 . La configuration repose sur une carte mère sur chipset H310C. Elle embarque un SSD NVMe de 512 Go et un disque dur de 1 To. La connectique est bien étoffée avec plusieurs ports HDMI dont un pour la VR, des DisplayPort, du DVI, de l’USB 3.2 Gen.1 Type-C, de l’USB-C Type-A, quatre ports USB 2.0, un port GbE et du jack audio. Enfin, pour le sans fil, c’est du Wi-Fi 802.11ac et du Bluetooth 4.2. MSI n’a pas encore référencé cette version du Trident 3 Arctic sur son site. En outre, l’entreprise n’a pas non plus communiqué de date de sortie en Europe ni de prix.



Un PC Acer abordable avec 8 coeurs

  Liste des news    Liste des new du mois  
swift3 Acer multi core a petit prix

09

Avril

Si vous êtes à la recherche d’un PC portable relativement puissant pour de l’applicatif sans vous ruiner, le Swift 3 d’Acer pourrait s’avérer une solution intéressante. La marque propose ce modèle avec un processeur Ryzen 4000, le Ryzen 7 4700U, à un tarif compétitif : 600 €. Cette puce s’arme de huit cœurs et d’un même nombre de threads. Sa fréquence de base est de 2 GHz et la fréquence Boost atteint 4,1 GHz. Ce Swift 3 est au format 14 pouces et pèse 1,2 kg. Selon toute vraisemblance, il devrait embarquer 8 Go de mémoire DDR4. Son autonomie serait d’un peu plus de 11 heures selon Acer. La firme propose aussi un Aspire 5 équipé d’un Ryzen 5 4500U (six cœurs / six threads) à 500 €. Bien entendu, ces machines ne sont pas faites pour jouer, mais des PC portables avec des processeurs huit et six cœurs sous les 600 et 500 euros restent alléchants. Ces Acer Swift 3 SF314-42 et Aspire A515-44 sont attendus pour avril et juin respectivement. Par ailleurs, pour ceux qui voudraient des machine encore plus puissantes, il existe aussi des solutions chez d’autres fabricants. Notamment du côté d’OriginPC et de son EON15-X, un PC portable muni d’un Ryzen 9 3900, ou encore de XMG et de son APEX 15 équipé d’un Ryzen 9 3950X à seize cœurs.



Un PC cube de 12cm passif

  Liste des news    Liste des new du mois  
KUBB Fanless de Bleujour

07

Avril

Il y a quelques semaines, la société française Bleujour dévoilait des NUC Intel entièrement passifs dans une série nommée METAu. Le catalogue de la firme comprend une autre machine entière passive, le KUBB Fanless, récemment mis à jour. Celle-ci prend la forme d’un boîtier cubique de 12 cm pesant 2,7 kg, disponible en trois finitions : bleue, noire ou métallique. Elle embarque un CPU Intel Core i3, i5 ou i7 de 8e génération (Coffee Lake) avec un TDP de 28W (deux ou quatre cœurs avec iGPU Intel Iris Plus Graphics 655). Le KUBB Fanless s’arme de 8 Go de sDDR4-2400 par défaut, mais il est possible de monter jusqu’à 32 Go. Pour le stockage, on retrouve un SSD M.2 PCIe NVMe, dont l’entreprise ne précise toutefois pas la capacité. La connectique se compose de trois ports USB 3.1 (dont un pour la charge), d’un USB 3.1 Type-C Thunderbolt 3 (40 Gbit/s), d’une sortie HDMI 2.0a et de l’audio Jack. Pour la partie réseau, le PC offre un port GbE, du Wi-Fi 802.11ac et du Bluetooth 5.0. Bleujour livre ce KUBB Fanless avec Windows 10 Pro 64 bits préinstallé et octroie une garantie de 3 ans. Les tarifs débutent à 795 €.



Nouveau Razer Blade 15 pouces

  Liste des news    Liste des new du mois  
Razer Blade 15 pouces 2020

02

Avril

Souvent présenté comme l'une des meilleures options dès lors qu'il s'agit de choisir un portable dédié au jeu vidéo, la gamme Razer Blade se décompose en trois versions. Aujourd'hui, Razer se focalise sur le modèle intermédiaire et son écran de 15 pouces, fort justement nommé Blade 15. De prime abord, les nouveautés ne semblent pas légions sur ce Blade 15. Sur un plan purement esthétique, ce nouveau PC est ainsi rigoureusement identique au modèle actuellement commercialisé. Il en conserve d'ailleurs les dimensions et le poids. Le nouveau Razer Blade 15 est également proposé en deux versions, « de base » et « avancée », mais une première différence apparaîtra aux yeux plus observateurs en regardant le clavier : Razer a pris en compte les critiques vis-à-vis des touches fléchées / de la touche shift de droite. Maintenant les touches fléchées haut / bas sont plus fines pour qu'il n'y ait plus de risque d'erreur lors de la frappe. Toutefois les plus importants changements concernent la fiche technique du Blade 15. La liste débute par un changement de gamme pour les microprocesseurs, puisque l'on passe logiquement de la 9e à la 10e génération de processeurs Intel. Razer propose ainsi un Core i7-10750H (6 cœurs / 12 threads) à 2,6 / 5.0 GHz et 12 Mo de cache pour le modèle de base et un Core i7-10875H (8 cœurs / 16 threads) à 2,3 / 5.1 GHz et 16 Mo de cache pour le modèle avancé. On note également un changement notable côté carte graphique la NVIDIA GeForce GTX 1660 Ti devient l'entrée de gamme du modèle de base quand la NVIDIA GeForce RTX 2070 SUPER équipe le modèle avancé. Côté performances attendues, Razer n'est hélas pas très bavard, se contentant de citer les 20 % de performances en plus déjà avancés par NVIDIA. Razer indique avoir remplacé le mini-display port qui était finalement très peu utilisé par un USB-C. Enfin, le constructeur précise que le lancement effectif devrait se faire au cours de la première quinzaine de mai. Les tarifs devraient être calqués sur ceux des modèles actuels avec toutefois une légère augmentation (100 dollars de plus) pour les premiers prix. À vérifier dès lors que nous aurons une idée des tarifs européens bien sûr.



Un Mini PC portable mais aussi console

  Liste des news    Liste des new du mois  
Mini PC Console GPD Win

20

Mars

Ce petit PC portable de 8 pouces intègre directement des contrôles de manette de jeu (joysticks, boutons, gâchettes) dans son châssis. De quoi profiter de sa ludothèque PC partout. Et profiter d'une vraie machine sous Windows pour travailler (parfois). La GPD Win vous connaissez ? Vous savez, le drôle de mini PC portable qui se prend pour une console portable « PC » ? Nous avions testé la première édition en 2018 et si nous étions passés à côté de la GPD Win 2, un peu plus puissante et mieux construite, nous ne pouvons occulter l’arrivée prochaine du nouveau modèle : la GPD Win MAX. Un suffixe « MAX» justifié . Tout est plus grand et puissant dans ce modèle. À commencer par le format, qui passe de 6 à 8 pouces. Si certains peuvent critiquer le gros format de l’appareil, sera-t-il aussi agréable et équilibré en main que les précédents modèles ? Cela a donné plus de place aux équipes pour intégrer plus de composants. Et plus puissants. GPD Win 2 à un gros Core i5 1035G7 sur la MAX. Oui, un vrai Core i5 (4 coeurs/8 threads) Ice Lake gravé en 10 nm équipé de la puce intégrée la puissante de chez Intel, l’Iris Plus. Entre le CPU et le GPU (on passe ici de 24 coeurs graphiques à 64 coeurs !), les performances de cette console devraient exploser. Ce qui devrait permettre de jouer à absolument tous les titres de manière fluide en 720p. La console fait tourner Borderlands en 1280 x 800 entre 45 et 57 images par seconde. Et FIFA 2020 tournerait entre 67 et 89 i/s. La Switch n’a qu’à bien se tenir… si l’endurance de la batterie tient la route. Quand le TDP de la Win 2 oscillait entre 4,5 et 8 W, ce Core i5 de 10e génération peut aller de 12 W à 25 W. Heureusement, la batterie est donnée pour être 50% plus endurante (57 Wh au lieu de 36 Wh). L’écran passe du 16/9e au 16/10e et se cantonne à du 1280 x 800 pixels natif. Une définition faible pour un PC portable de 13 pouces, mais qui semble suffisante pour une petite dalle de 8 pouces. La GPD Win MAX inaugure ainsi une prise réseau Ethernet Gigabit, une prise Thunderbolt 3, une prise HDMI 2.0b , etc. Ainsi qu’un touchpad ! Il reste les inconnues du prix et de la disponibilité. La campagne de financement participatif devrait commencer en mai sur IndieGoGo (enfin, tout dépendra de ce satané virus). Côté tarif, une source communique sur 800 $. Mais avec ou sans taxes d’importation ? La réponse en mai, lors de la campagne participative.



Un nuc intel 100% passif Français

  Liste des news    Liste des new du mois  
NUC 100pc Passif

16

Mars

La start-up française Bleujour propose des ordinateurs compacts de type NUC dans une série nommée METAu. Ces derniers sont totalement passifs. Pour élaborer leur boîtier, qui fait office de dissipateur thermique, la société utilise un seul bloc d’aluminium usiné dans la masse. Logiquement, cela rend ces machines parfaitement adaptées à des environnements de travail poussiéreux. Ces ordinateurs passifs mesurent 22 cm de large, 14,8 cm de profondeur et 3,8 cm de haut. Il y a plusieurs configurations possibles, du Celeron 4305U double cœur au Core i7-8665U Whiskey Lake à quatre cœurs. Pour la mémoire, c’est 4 ou 8 Go en DDR3. En ce qui concerne la connectivité, cette série METAu propose par défaut trois ports USB 3.1, un port USB 2.0, deux ports COM, un port RJ45, deux HDMI 2.0a et une carte Wi-Fi. Enfin, la garantie est de 3 ans. Vous pouvez retrouver tous les détails sur le site de Bleujour.



Corsair One Pro ça déchire un bras !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Corsair One i200 Tour gameurs

02

Mars

Le Corsair One Pro i200 s’impose comme l’un des PC fixes les plus puissants du moment … à près de 5000 €. En marge de ses claviers, casques, souris, blocs d’alimentation, fauteuils, solutions de streaming, boîtiers ou kits de refroidissement, Corsair assemble depuis quelques saisons déjà ses propres PC Gaming. Réunis sous la gamme “Corsair One”, les douze modèles actuellement au catalogue affichent de hautes ambitions … et un tarif tout aussi élevé. Leur nouveau vaisseau-amiral, le Corsair One Pro i200, se paie malgré tout le luxe d’afficher un prix amputé de 200 € par rapport au modèle phare de l’année dernière, l’i180. Pensez, une broutille : la configuration complète coûte 4999,99 €. À un tel tarif, seuls des composants d’exception sont évidemment réunis. On retrouve ainsi un processeur Intel Core i9-10940X, une puce à quatorze coeurs et vingt-huit threads, cadencée à 3,3 GHz en fréquence de base et jusqu’à 4,6 GHz en mode Turbo. Il s’agit d’un CPU Cascade Lake-X, gravé en 14 nm, dont le tarif individuel avoisine les 800 €. Pour l’héberger, le Corsair One Pro i200 adopte une carte mère ASRock X299E-ITX/ac, qui illustre l’autre grande particularité de la machine : comme son nom l’indique, il s’agit donc d’une carte mère au format mini-ITX, qui s’intègre à un boîtier compact (200 x 172,5 x 380 mm pour 7,38 kg), une vraie gageure à ce niveau de performances et d’équipement. sa particularités tient à la présence d’une volumineuse et véloce carte graphique Nvidia GeForce RTX 2080 Ti, dans un écrin aussi réduit. Vitrine technologique du constructeur, le système se complète de 64 Go de DDR4-2666, d’un SDD de 2 To au format NVMe M.2 et d’un bloc d’alimentation de 750 W. Du côté de la connectique, on retrouve 7 ports USB 3.1 Gen1, 1 port USB Type-C, 1 port HDMI 2.0b, 3 connecteurs DisplayPort 1.4 et 2 ports Ethernet Gigabit. En clair, une très grosse configuration susceptible de couvrir les usages les plus fous. On n’en attendait évidemment pas moins à ce niveau de prix. Autre intérêt, cette configuration sous forme de PC fixe est forcément évolutive. En jouant du tournevis, vous pourrez vraisemblablement modifier chacun des composants … d’autant plus que Corsair a intégré l’une des cartes les plus longues du marché.



LG présente ses nouveaux notebook Gram

  Liste des news    Liste des new du mois  
lg gram Notebook

02

Mars

LG présentait son ordinateur portable Gram. Comme son nom l'indique, l'objectif était d'avoir un notebook avec un poids plume. Alors que LG dévoile sa gamme Gram 2020, on découvre qu'elle a été étendue à quatre modèles, de 14 à 17 pouces, et un système 2 en 1. Tout en conservant la forme svelte qui a fait sa réputation, la gamme présente plusieurs améliorations, justifiant de fait son prix élevé, qui n'a pas non plus changé. D'une manière ou d'une autre, LG a réussi à incorporer de plus grosses batteries sans accroître le poids, moins de 1,4 kg, y compris pour le 17 pouces. Les modèles de 15 et 17 pouces ont tous deux une batterie de 80 W, pour une autonomie respectivement de 18,5 et 17 heures. La version 14 pouces contient une batterie un peu plus petite de 72 W, mais l'écran étant plus petite, l'autonomie de la batterie n'est pas affectée, le classique atteignant 18,5 heures et 20,5 heures pour le 2-en-1. Les nouveaux modèles de la gamme Gram sont les premiers ordinateurs portables à proposer la 10e génération de processeurs Intel Core. Les 14 et 15 pouces intègrent un i5-1035G7, le 2-en-1 un i7-10510U, économe en énergie, et le 17 pouces un i7-1065G7, le plus puissant. Le 17 pouces et le 2-en-1 disposent également de 16 Gb de RAM et 1 To de stockage SSD, tandis que les autres modèles commencent avec 8 Gb de RAM et 256 Gb de SSD. Les résolutions d'écran sont de 2560 x 1600 pour le 17 pouces, et de 1920 x 1080 pour les autres modèles, le 2-en-1 incluant un écran tactile équipé de la technologie Gorilla Glass. Si l'on ajoute à cela les sept tests de durabilité MIL-STD-810 réussis, notamment la protection contre les chocs, les vibrations, la poussière et les températures extrêmes, on comprend mieux pourquoi LG fixe des prix aussi élevés. En effet, le prix de départ pour le 14 pouces est de 1 200 $. Pour un 15 pouces, comptez 100 dollars de plus. Le 2-en-1 commence à 1 600 $ en 14 pouces, tandis que le 17 pouces de base atteint le prix record de 1 850 $.



Boitier Nzxt H1

  Liste des news    Liste des new du mois  
Boitier Nzxt en hauteur

28

Fevrier

Combiner configuration puissante, compacte, élégante et bien ventilée n'est pas mince affaire. C'est pourtant l'objectif de NZXT avec son H1. Ce nouveau boîtier Mini-ITX de 187 x 387,7 x 187,6 mm pour un volume de 13,6 litres, se distingue de la concurrence par un format vertical et un style ultra sobre avec son air d'Xbox serie X, appuyé par une façade en verre trempée laissant apparaître les composants. Le NZXT H1 peut embarquer une carte graphique de 305 mm de long et deux SSD (ou HDD) en 2,5 pouces. Le châssis est par ailleurs conçu pour laisser l'air circuler sur deux côtés afin de permettre un flux suffisant à l'intérieur du boîtier. Une bonne nouvelle pour un produit de ce gabarit. Proposé en blanc ou noir, le H1 est affiché à 349 $ quand même . Une somme rondelette, mais justifiée puisque le boîtier n'arrive pas sur le marché les mains vides. Il comprend en effet un watercooling AIO de 140 mm directement installé, un riser PCIe 3.0 x16 destiné au GPU et une alimentation modulaire 650 watts SFX-L 80 Plus. Des filtres sont enfin fournis pour les entrées d'air, précise AnandTech. Seul regret, la connectique est ici un peu chiche avec seulement un port USB Type A, un port USB Type C et une sortie Jack 3,5 mm sur le dessus du boîtier.



Un 15 pouces msi portable PRO

  Liste des news    Liste des new du mois  
Msi Modern 15 ultraportable

26

Fevrier

En marge de ses PC portables dédiés aux jeux vidéo, ou encore de ses cartes graphiques ou cartes mères évoluant évidemment dans le même registre, MSI a inauguré de nouvelles gammes orientées vers les utilisateurs professionnels. Le Modern 15 s’impose ainsi comme un ultrabook complet et plutôt atypique, avec son format de 15,6 pouces là où la plupart des concurrents se restreignent à des modèles de 13 pouces. De quoi profiter d’une certaine finesse malgré tout (1,59 cm d’épaisseur, pour 1,6 kg sur la balance) sans pour autant réduire considérablement son espace de travail. D’ores et déjà disponible, le MSI Modern 15 embarque désormais un processeur Intel Comet Lake de dixième génération, le Core i7-10510U. Il se voit par ailleurs accompagné de 16 Go de mémoire DDR4, d’un SSD de 512 Go au format M.2 NVMe et d’un circuit graphique dédié avec une GeForce MX250 équipée de 2 Go de GDDR5. Cette nouvelle révision de la machine en profite pour consolider le système de refroidissement, avec deux ventilateurs et trois caloducs. Côté look, le Modern 15 s’inscrit dans les grands canons des ultraportables : le châssis bénéficie d’une bonne qualité de finition et d’assemblage, avec un revêtement en aluminium, et l’écran de 15,6 pouces (1920 x 1080 pixels) s’encadre de bords plutôt fins. MSI n’est pas le seul constructeur à faire un tel choix : son ultraportable emprunte ainsi peu ou prou le châssis d’un modèle de 14 pouces, ce qui joue sur le poids total de la machine. Du côté de la connectique, on reste là aussi dans une approche très classique, avec un port USB Type-C, trois ports USB 3.1, une sortie HDMI, une prise audio et un lecteur de cartes Micro SD. Selon MSI, la machine présente une autonomie de neuf heures. Comptez 1 149 € pour ce Modern 15, qui n’existe pour l’heure qu’en une seule configuration.



Les Gigabyte Brix passe aux intel Comet Lake

  Liste des news    Liste des new du mois  
Gigabytes Brix mini PC

25

Fevrier

Gigabyte profite de la relative quiétude de cette fin février pour renouveler en partie la fiche technique de sa gamme de Mini-PC Brix. Principale nouveauté : l'ajout de processeurs Intel de dixième génération « Comet Lake », allant d'un Core i3-10110U (dual cores) à un robuste Core i7-10710U (six cores). Côté TDP, les quatre variantes proposées se contentent de 15W. De quoi limiter la chaleur produite, qui devrait être facilement dispersée par le système de dissipation proposé par Gigabyte. Côté dimension et volume, Gigabyte reste sur un boîtier le plus compact possible. N'espérez pas loger une carte graphique dédiée dans son châssis de 119,5 x 119,5 par 46,8 mm, qui ne dépasse pas les 0,6 litre de « contenance ». Comme souvent sur ce type d'appareils, la mémoire vive et le stockage sont à ajouter à part. Les Brix arborent ainsi deux slots SO-DIMM vides, capables de supporter un maximum de 64 Go de DdR4 2666 MHz. Même logique pour le stockage, à ceci près que Gigabyte fait l'impasse sur un slot M.2 pour laisser vacant un unique emplacement pour SSD (ou HDD) de 2,5 pouces (pas plus de 9,5 mm d'épaisseur, est-il précisé). Dommage. Sur le plan de la connectique, le fabricant taïwanais se montre plus généreux. On retrouve ainsi trois ports USB 3.2 Gen 2 en façade, associés à un port USB-C Gen 2 et une sortie Jack 3,5 mm. Sur l'arrière se logent deux ports HDMI 2.0a, deux ports USB 3.2 Gen 2 supplémentaires et un port RJ45 Ethernet. En matière de connectivité, cette fois, il faut tabler sur un modem Intel Dual Band Wireless-AC 3168, compatible Bluetooth 4.2 et WiFi 802.11ac. Les quatre variantes des nouveaux Brix sont d'ores et déjà listées sur le site de Gigabyte, qui n'a pas encore dévoilé de tarifs publics. Selon toute logique, ces nouveaux modèles devraient être proposés à partir de 350 €.



Asus met à jour son Vivostick

  Liste des news    Liste des new du mois  
Asus Vivostick

21

Fevrier

Intel lance son Compute Stick, une clé à brancher en HDMI, capable de transformer tout dispositif d'affichage en ordinateur tournant sous Windows (ou Linux). Un produit original qui n'a jamais vraiment trouvé son public et qui a finalement été abandonné par le fabricant. Mais malgré ce succès mitigé, d'autres industriels ont cru voire continuent de croire au potentiel de l'appareil. C'est le cas d'Asus, qui a lancé en 2017 son propre modèle, baptisé VivoStick PC TS10. Avec toujours le même principe : une clé à brancher sur un écran, pour en faire un PC, embarquant à l'époque le système d'exploitation Windows 10 Famille (Home). Trois ans plus tard, le constructeur taïwanais paraît vouloir remettre son VivoStick sur le devant de la scène. Il a ainsi dévoilé une mise à jour de son produit, en lui allouant à présent 64 Go de mémoire interne (contre 32 Go à l'origine) et 4 Go de RAM (au lieu de 2 Go pour la version précédente). En revanche, en dehors de ces quelques améliorations, le VivoStick PC TS10 ne connaît pas de révolution majeure. Il s'appuie sur le même processeur (un Intel Atom x5-Z8350) et comprend toujours son connecteur HDMI, ses deux ports USB-A, ainsi que son connecteur Micro USB, pour son alimentation.



Asus met à jour son mini PC ROG Huracan

  Liste des news    Liste des new du mois  
Aus ROG Huracan

17

Fevrier

Sorti il y a deux ans, l’Asus ROG Huracan G21 est un mini-PC dédié aux jeux vidéo, dans un châssis au look compact et agressif. Le boîtier présente un volume de 17,7 litres et des dimensions plutôt réduites (129,9 x 372,4 x 366,1 mm), façon console de salon, avec une bonne évolutivité et une évacuation très correcte de la chaleur. Dans sa première version, le ROG Huracan nous avait séduit par ses panneaux coulissants et aimantés, qui facilitent justement le changement de composants tout en améliorant le flux d’air. Dans sa première édition, l’Asus ROG Huracan G21 se déclinait en cinq configurations, avec un processeur Core i5-8400 ou un Core i7-8700 ainsi qu’une GeForce GTX 1060, 1070 ou 1080 à la carte. Asus préserve ainsi l’excellent boîtier modulaire et compact, pour ne retoucher que la liste des composants. La mini-machine dédiée aux jeux vidéo accueille, au choix, un Core i9-9900K (8 coeurs, 16 threads, 3,6 à 5 GHz), un Core i7-9700K (8 coeurs, 8 threads, 3,6 à 4,9 GHz) ou un Core i5-9400 (6 coeurs, 6 threads, 2,9 à 4,1 GHz). Du côté de la carte graphique, on passe directement à la génération Turing, avec des GeForce RTX 2060, 2070 ou 2080 en fonction des configurations. Parmi les caractéristiques générales, on retrouve un emplacement pour un SSD M.2, de 128 à 512 Go, accompagné d’un disque dur classique à plateaux de 1 ou 2 To. Du côté de la mémoire vive, les configurations vont jusqu’à 32 Go de DDR4 2666 MHz, et la connectique se montre plutôt généreuse et diverse (2 ports USB 3.1 et 1 port USB Type-C en façade, et 2 ports USB 3.1 Gen2 et 4 ports USB 3.1 Gen1 à l’arrière, sans compter les ports vidéo qui dépendent de la carte graphique retenue). Le tarif et la disponibilité de ces nouvelles configurations n’ont pas été annoncés pour le moment sachant que l'ancienne configuration était dans 2000€ en moyenne.



Corsair un PC Gaming Tout AMD Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Corsair Serie Vengeance 6100

27

Janvier

Corsair lance une nouvelle gamme d’ordinateurs, la série 6100. Il y a deux modèles, le Vengeance 6180 et le Vengeance 6182. Principale particularité : un processeur et une carte graphique AMD. Un Ryzen 7 3700X et une Radeon RX 5700 XT pour être précis. Les machines tournent sous Windows 10 Home 64 bits. Les huit cœurs du Ryzen 7 3700X sont refroidis par watercooling, via un kit Corsair Hydro Series H100i RGB Platinum. Les deux configurations embarquent 16 Go de mémoire Corsair Vengeance RGB Pro en DDR4-3200, un disque dur de 2 To et une alimentation Corsair RM650 80 Plus Gold. Chipset B450 ou X570 et SSD en PCIe 3.0 ou 4.0. Les différences se situent principalement au niveau de la carte mère et du SSD. Le 6180 s’appuie sur une carte mère B450 tandis que le 6182 utilise une carte mère X570. Surtout, le premier se contente d’un SSD Corsair Force MP510 de 480 Go en PCIe 3.0 tandis que le second profite d’un SSD Corsair Force MP600 de 1 To en PCIe 4.0. Notez que Corsair ne précise pas le fournisseur de chacune des cartes mères. Niveau connectique, le 6182 propose notamment 6 ports USB 3.2 Gen 1 et deux USB 3.2 Gen 2. En ce qui concerne les dimensions des boîtiers, elles sont de 398 x 276 x 351 mm. Le RGB est présent avec, au total, 140 LED configurables individuellement. La garantie dure deux ans et le tarif est de 1999 $.



MSI Ti5

  Liste des news    Liste des new du mois  
msi Ti5

20

Janvier

Depuis cinq ans déjà, MSI rassemble autour de sa gamme Aegis ses modèles au look le plus futuriste possible. Avec le Ti5 présenté au CES de Las Vegas, le cru 2020 élève encore d’un rang l’aspect robotique : il prend la forme d’un boîtier en aluminium particulièrement anguleux, avec un pied cylindrique et de nombreuses excroissances destinées à évacuer la chaleur. Bardé de bandes RGB, il dévoile ses entrailles en façade et sur la partie supérieure, à travers une vitre transparente en plexiglas. En son sein, elle abrite une autre originalité propre à l’Aegis Ti5 : un mini-écran OLED, tourné vers l’utilisateur. On y retrouve quelques informations en temps réel, comme la température du processeur ou la fréquence du GPU. Rien de révolutionnaire, MSI ayant déjà utilisé ce principe propre à de nombreux rhéobus il y a plus de quinze ans, avec son barebone Mega 180, mais le concept participe au luxe et à l’originalité qui se dégagent de ce PC. Mais c’est peut-être encore davantage par les composants qu’il embarque, que l’Aegis Ti5 saura vous convaincre. Le modèle présenté au CES intégrait ainsi un Core i9 de dernière génération et une GeForce RTX 2080 Ti 11 Go. Il dispose de 4 emplacements de mémoire DDR4 (jusqu’à 128 Go), de trois slots pour des SSD M.2, de deux emplacements pour disques 2,5 pouces et d’un dernier pour un disque classique à plateaux. L’Aegis Ti5 embarque par ailleurs un bloc d’alimentation 650W 80Plus ainsi qu’un système de refroidissement maison silent Storm Cooling 4. De quoi décliner la machine en de nombreuses configurations à la carte … toutefois réservées à un public de joueurs fortunés. Le modèle présenté au CES coûterait ainsi la bagatelle de 4000 dollars.



Intel bientôt le NUC 11

  Liste des news    Liste des new du mois  
Intel NUC 11 Phantom

20

Janvier

Intel proposera bientôt des NUC 11 armés de processeurs Tiger Lake et de solutions graphiques Xe. On connaît désormais les spécifications de deux modèles totalement passifs, les Panther Canyon NUC 11 Performance et Extreme. Le NUC 11 Extreme arbore un design proche de celui de ses prédécesseurs, les Hades Canyon et Skull Canyon avec un logo RGB et un style plutôt futuriste. La version Performance opte pour un look beaucoup plus sage et classique. Le Phantom Canyon NUC 11 Extreme embarque un processeur Tiger Lake-U d’un TDP de 28 W, du Core i5 au Core i7 avec iGPUXe intégré. Il y aurait toutefois possibilité d’opter pour une solution graphique dédiée. La référence n’est pas précisée, mais elle aurait 6 ou 8 Go de VRAM. En ce qui concerne la mémoire, ce NUC 11 Extreme accueille jusqu’à 64 Go de DDR4-3200. Il offre deux slots M.2 (1x 22×80/110 et 1x 22×80) ainsi qu’un port PCIe x4 Gen 3 NVMe et une option pour la mémoire cache Intel Optane M10. Les E/S comprennent un HDMI 2.0b, un Mini DisplayPort 1.4 et des ports Thunderbolt 3. Enfin, la partie réseau propose notamment du 2,5 GbE et du Wi-Fi 6 et Bluetooth 5.0 via une carte WLAN Intel AX-201.



Le Razer Tomahwak N1

  Liste des news    Liste des new du mois  
le Razer Tomahawk N1 Mini PC NUC

09

Janvier

Nous vous en parlions dans l'article précédent, construire un PC peut vite devenir un calvaire pour les non-initiés. Mais grâce à Razer, ces étapes vont être facilitées grâce au Tomahawk N1. Le constructeur a décidé d'allier les composants retrouvés dans nos tours de gamers à la praticité des NUC, ces mini PC puissants. Dans son Tomahawk N1, Razer n'inclut que des produits hauts-de-gamme : Core i9 d'Intel, RTX 2080 Super, 64 Go de RAM en DDR4. Des composants qui peuvent être revus à la baisse selon votre budget. Le tout est accompagné d'un SSD. Malgré tout, le reste des composants n'ont pas été dévoilés. Le boitier est extrêmement pratique et dispose de deux parois en verre. Carte mère et carte graphique sont visibles d'un côté comme de l'autre, et peuvent être modifiées à foison. En tournant le tour du boitier, on accède alors à l'intégralité de la configuration. Une organisation interne compacte qui ne laisse place à aucun excès. Néanmoins, elle permet d'accéder aisément à tous les composants, qu'il s'agisse de la carte graphique, de votre SSD ou de votre RAM. Le Tomahawk N1 est demeuré mystérieux sur plusieurs points. Ses configurations complètes ont été passées sous silence, de même que son prix. De plus, il n'est pas certain que ce dernier soit disponible dans tous les pays dès son lancement initial. Comme le fait intelligemment remarqué Phonandroid, il n'a pas non plus été spécifié si le boitier pourra être commandé seul. Un produit intéressant qui ne manquera pas de se dévoiler un peu plus par la suite.



Cooler Master lance son NUC Gaming

  Liste des news    Liste des new du mois  
Cole Master PC gaming NUC

09

Janvier

Cooler Master dévoile sa solution NUC Compute Element des bleus. Le concept de mini-PC puissant et modulaire d'Intel, avec le Compute Element, pourrait bien s'imposer comme une référence ! Pas seulement pour profiter d'une configuration de bureau évolutive, mais aussi d'un PC gamer performant et (très) compact. En somme une bonne alternative aux consoles de salon. La révolution modulaire du mini-PC présentée ces derniers jours par Intel semble séduire les fabricants, à l'image de Razer et Cooler Master qui se sont déjà associés au géant de Santa Clara afin de proposer leur solution s'articulant autour de ce concept. À mi-chemin entre le Ghost Canyon et le Tomahawk de par sa capacité (7,5 litres contre 5 litres pour le Ghost Canyon et 10 litres pour le Tomahawk), le NC 100 sera en mesure d'accueillir une carte graphique de pleine longueur ; ce qui indique qu'il peut sans problème embarquer une carte graphique GeForce RTX série 20 de NVIDIA. Le NC 100 sera livré avec une alimentation Cooler Master SFX, ainsi qu'avec les circuits nécessaires pour y connecter le NUC Compute Element. Notons que c'est ce qui le différencie du Razer Tomahawk dont le boîtier nu sera livré sans aucun de ses éléments. Le boîtier de Cooler Master embarque également plusieurs filtres à poussières, ainsi que deux ventilateurs et comporte deux poignées sur sa face supérieure qui permettent de le transporter facilement. Cooler Master a d'ores et déjà avancé le tarif de 199,99 $ pour son NC 100, il devrait logiquement être disponible dès avril 2020. Si le boîtier est commercialisé nu dans un premier temps, Cooler Master proposera diverses configurations personnalisées avec CyberPowerPC, un assembleur d'outre-Atlantique. Plusieurs versions à base de GPU AMD ou NVIDIA pourraient ainsi voir le jour, comprenant jusqu'à trois emplacements M.2 et 32 Go de RAM. Ces configurations « clé en main » pourraient également apparaître dans les prochains mois sur les différentes boutiques d'assembleurs de l'Hexagone Aucun prix n'est pour l'heure connu.



Asus Zephyrus G14 et G15 du luxe Gaming

  Liste des news    Liste des new du mois  
Asus Rog Zephyrus

07

Janvier

La gamme des Zephyrus n’est pas fondamentalement inédite, chez Asus Republic of Gamers. Dévoilée il y a deux ans au Computex, la machine a servi de mètre-étalon au jeune programme Max-Q de Nvidia, c’est-à-dire à l’intégration de puissantes GeForce GTX dans le châssis d’un ultraportable. Remis à jour avec la régularité d’une horloge, le Zephyrus connaît aujourd’hui sa quatrième génération au CES de Las Vegas. Deux nouveaux rejetons ont été présentés par Asus, les Zephyrus G14 et G15. Première heureuse surprise : le design transpire toujours autant le luxe, avec un châssis ultrafin en aluminium (17,9 mm d’épaisseur pour le G14 et 19,9 mm pour le G15) qui devrait lui assurer un poids contenu. Grande originalité, la partie supérieure du capot est striée pour moitié de mini-LED dont vous personnalisez l’éclairage. Libre à vous de reproduire ainsi un logo ou d’afficher carrément des animations avec des widgets pré-intégrés pour la météo, l’heure ou la température du PC. Asus s’est fendu de démonstrations avec des Pikachu ou Mario parfaitement reconnaissables et animés, venant rompre la monotonie de ces châssis gris perle. Du côté des performances, les deux machines évoluent dans le même registre. Elles embarquent toutes les deux le dernier AMD Ryzen 7 4800HS, un processeur en 7 nm avec 8 coeurs Zen 2 pour 16 threads. Cette édition spéciale de la puce, fruit d’une exclusivité de six mois négociée par Asus, présente un TDP de 35W au lieu des 45W classiques de cette nouvelle gamme. Les G14 et G15 profitent également d’une GeForce RTX 2060 avec 6 Go de GDDR6 au format Max-Q. Asus maintient le système visant à relever légèrement le clavier lorsqu’on déploie le PC : on aménage ainsi un plus grand espace pour l’évacuation de la chaleur, tout en profitant d’un meilleur confort. L’écran, c’est justement la principale différence entre les deux versions des Zephyrus. Le G14 s’articule autour d’une dalle IPS de 14 pouces se déclinant en deux variantes : une définition Full HD à 120 Hz ou QHD à 60 Hz. Dans les deux cas, elle représente 85% du rapport écran/châssis et couvre 100% de l’espace sRGB. Le G15 dispose d’une dalle IPS de 15,6 pouces qui se décline également en deux versions, elles offrent toutes les deux une définition Full HD, mais à 240 Hz ou 144 Hz au choix. Le reste de la configuration est à l’avenant : 1 To de SSD au format NVMe M.2, jusqu’à 32 Go de mémoire vive DDR4, un système de recharge hybride entre un adaptateur 180 W conventionnel et un pur port USB-C et le support du WiFi 6 et du Bluetooth 5.0. Du côté de la connectique, on retrouve un port HDMI 2.0b, deux ports USB-C et deux ports USB 3.2. Les deux machines devraient débarquer début avril en France, à un tarif encore inconnu.



msi GS66 Stealth plus sage mais performant

  Liste des news    Liste des new du mois  
msi GS66 Stealth

07

Janvier

Après les GE66, le successeur de l'excellent GS65 emprunte aussi quelques nouveautés au GE66 Raider, à commencer par son énorme batterie de 99,9 Wh. Le nouveau système de refroidissement intègre les pales de ventilateur les plus fines du monde (0,1 mm) pour un débit d'air supérieur et une capacité de refroidissement améliorée par rapport à la génération précédente. Pour le moment nous n'avons pas d'informations sur les GPU qui seront proposés sur ce modèle (si ce n'est qu'il s'agira de RTX de NVIDIA), mais nous ne manquerons pas de mettre à jour cet article dès que MSI aura communiqué sur le sujet. Il en est de même pour les dates de disponibilité et les prix de ces deux laptops gamer séduisants.



msi lache ses dragons !

  Liste des news    Liste des new du mois  
G66 Raider msi PC portable gamers

07

Janvier

Le GE66 Raider incarne le nouveau flagship du dragon de msi. Charles Chiang, le CEO de la marque, a débuté la présentation par l'annonce du GE66 Raider, le nouveau flagship de la série GE. Conçu pour les joueurs les plus exigeants, ce laptop gamer embarquera tout ce que MSI fait de mieux. A commencer par un nouveau châssis entièrement en aluminium (bien plus léger que son prédécesseur), avec un rétroéclairage panoramique "Aurora" du plus bel effet. Celui-ci sera compatible avec Mystic Light, le logiciel de pilotage RGB de la marque. Le GE66 Raider pourra également embarquer (en option) le premier écran 15,6" pour PC portable avec un rafraîchissement de 300 Hz. Les adeptes de jeux compétitifs n'auront plus aucune excuse pour rater leurs frags ! Enfin le GE66 Raider sera équipé d'une énorme batterie de 99,9 Wh (le maximum autorisé en avion) promettant une utilisation très confortable. MSI n'a pas encore précisé tous les composants embarqués (les GPU notamment), mais on sait déjà qu'il sera équipé de ce qu'il se fait de mieux coté CPU : jusqu'à la 10ème gen de Core i9-H d'intel : 8 cœurs, 16 threads et jusqu'à 5 GHz en fréquence. Le GE66 sera également disponible dans une édition limitée "Dragonshield", désignée par Colie Wertz connu pour sa travail sur Star Wars notamment.



Lenovo le premier PC 5G

  Liste des news    Liste des new du mois  
Lenovo Yoga 5G

07

Janvier

C'est une demi-surprise. Alors que la 5G est une tendance forte du CES 2020, qui a lieu à Las Vegas jusqu'au 10 janvier, il n'est évidemment pas étonnant d'assister à la présentation de nouveaux produits 5G par les leaders du marché des PC. L'un des premiers à avoir dégainé est Lenovo. Le constructeur chinois présente dans le Nevada le Yoga 5G, un tout nouvel appareil de sa gamme d'ultra-portables 2-en-1. Qui fait presque office de première mondiale. Et les fabricants d'ordinateurs ne comptent pas laisser passer leur chance. Lenovo a dévoilé à Vegas le Yoga 5G, son tout premier ordinateur portable 5G, issu de la gamme 2-en-1 de la firme de Pékin, pouvant se transformer en tablette. Le Yoga 5G embarque une puce Qualcomm Snapdragon 8cx. Huit cœurs donc pour ce processeur aux performances prometteuses, que l'on retrouve aussi sur le PC hybride Samsung Galaxy Book S, présenté en août dernier à New York. L'appareil accueille le modem X55 5G de Qualcomm. L'ultra-portable propose ainsi une connexion 5G à haute vitesse (en prenant en charge les réseaux à ondes millimétriques et sous 5 Ghz) pouvant être jusqu'à 10 fois plus rapide que la 4G. De quoi télécharger vos fichiers les plus volumineux (films, jeux, etc.) en un rien de temps, pour peu que vous vous trouviez, dans quelques mois, à proximité d'une antenne 5G. Ordinateur portable + Snapdragon + 5G, tout cela est plutôt inédit et un test de la bête nous en dira plus sur sa réelle autonomie. Avec un poids toujours léger de 1,3 kg, ce nouvel appareil de la gamme Yoga avance une autonomie pouvant aller jusqu'à 24 heures, avec une utilisation minimale du PC. Si cette information reste anecdotique et à confirmer à l'usage, on retient du Yoga 5G un écran tactile Full HD IPS de 14 pouces, avec des bords étroits sur les côtés, ce qui est idéal pour le jeu ou la vidéo. S'en suivent 8 Go de RAM et une capacité de stockage de 256 ou 512 Go. Du classique sur la gamme Yoga. Au niveau de la connectique, le Yoga 5G présente deux ports USB-C, un emplacement Nano SIM pour la 5G et une prise casque. Lenovo a indiqué que ce nouvel ordinateur portable devrait être disponible ce printemps, à partir de 1 499 $.



PC et écrans Acer performants

  Liste des news    Liste des new du mois  
conceptd 700 Acer PC de Bureau puissant

06

Janvier

Acer propose également une tour de nouvelle génération, avec son ConceptD 700 : un PC de bureau sans compromis, et lui aussi dédié aux créatifs. Le ConceptD 700 est équipé d’un processeur Intel Xeon E, une Nvidia Quadro RTX 4000, 64 Go de RAM et peut être configuré avec un SSD PCIe de différentes capacités. Malgré sa configuration monstrueuse, il devrait se révéler parfaitement silencieux avec une conception formée autour de trois ventilateurs à l’avant. Acer promet ainsi une tour dont le volume sonore de la ventilation n’excédera pas les 40 décibels. Le Acer Concept 700 sera disponible à partir du mois de mars pour un prix qui démarrera à 1899 €. Puisqu’il faudra bien brancher ces machines à un moniteur une fois installées à un bureau, Acer a pensé à tout et a également dévoilé un impressionnant écran de jeu OLED et 4K de 55 pouces baptisé l’Acer Predator CG552K, et non, malgré sa taille, ce n’est pas une télévision. Ce moniteur d’exception concentre tout le savoir-faire de la marque avec sa dalle OLED 4K au taux de rafraichissement de 120 Hz, sa luminosité de 400 nits et sa capacité à afficher 98,5% du gamut DCI-P3. Il supporte aussi bien les technologies embarqués sur les dernières cartes de chez AMD que celles de Nvidia. Le Acer Predator CG552K sera disponible à la fin de l’année pour 2700 €. Si toutefois l’écran 16:9 ne vous convient pas, Acer a également dévoilé ses X32 et X38 incurvés, des écrans 4K de 32 et 37,5 pouces avec d’excellentes caractéristiques. Le Predator X32 est ainsi doté d’une fréquence de rafraichissement de 144 Hz et d’une luminosité de 1440 nits, quand le Predactor X38 pourra quant à lui être overclocké jusqu’à 175 Hz.



Acer Laptop ConceptD 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
conceptd 7 ezel pro Acer

06

Janvier

Acer profite du Consumer Electronic Show de Las Vegas pour dévoiler ses dernières nouveautés en matière d’ordinateur et de moniteur. La marque a notamment levé le voile sur son ConceptD 7, une version plus petite de son ConceptD 9 lancé l’année dernière et réservé aux créatifs. Ce ConceptD 7 reprend le concept de convertible de son prédécesseur, et se dote d’une dalle 4K de 15,6 pouces, contre 17,3 pouces pour le ConceptD 9. Convertible, puisqu’il est possible de l’utiliser comme tablette graphique lorsqu’on rabat l’écran sur le clavier, et ainsi d’utiliser le stylet DME Wacom fourni. La machine est, outre son format original, plutôt bien équipée avec son processeur Intel de 10ème génération, ses 32 Go de RAM et son SSD PCIe de 2 To et son GPU Nvidia. Une autre version encore plus musclée, et baptisé « Pro » vient s’ajouter à la liste. Celle-ci est quant à elle équipée d’un processeur Intel Xeon. Le Acer ConceptD 7 de base commencera à 2499 €, mais la date de sortie reste encore inconnue.



Des nouveaux Zotac

  Liste des news    Liste des new du mois  
Zotac Inpire Studio

06

Janvier

Pas nécessairement élégants mais plutôt bien équipés, les mini-PC de la gamme Inspire Studio font tenir une GeForce RTX, un Core i7 de 65 watts à 8 cores (le modèle exact n'est pas encore annoncé), 32 Go de RAM, 512 Go de SSD et 2 To de HDD dans un boîtier blanc cubique aux mensurations contenues. On y trouve également deux ports Ethernet et du Wi-Fi 6. L'ensemble est enfin propulsé par Windows 10 Pro. ZOTAC a également annoncé la gamme ZBOX Edge. Egalement nouvelle dans l'offre du fabricant, cette lignée mise sur un « form-factor ultra mince », note Neowin, et se décline en deux appareils distincts. Le premier, ZBOX M série Edge « MI643 », dispose d'un boîtier de 28,5 mm d'épaisseur et peut embarquer un Core i5 épaulé d'un maximum de 64 Go de mémoire vive. Ce produit mise en outre sur du Wi-Fi 802.11ac, du Bluetooth 5 et deux ports Ethernet. Côté stockage, ZOTAC laisse deux slots pour SSD M.2 vacants. Le second, ZBOX C série Edge « CI341 », s'arme d'une fiche technique globalement très proche, à deux exceptions près : son boîtier est plus épais (32,1 mm) et son processeur nettement moins performant. Il faut en effet se contenter ici d'un Celeon N4100 d'Intel. Notez que les deux produits peuvent être fixés à un mur (ou éventuellement derrière un écran) grâce à un dispositif VESA. ZOTAC met aussi à jour des gammes existantes. C'est le cas de la gamme MAGNUS, qui hérite notamment de cartes graphiques NVIDIA GeForce RTX SUPER de bureau. Les modèles MAGNUS EC72070S et EC52060S peuvent par ailleurs compter, au choix, sur de nouveaux processeurs Intel Core i5 ou i7 de 45 watts et sur un maximum de 64 Go de mémoire vive. Le MAGNUS EN92080V, intègre pour sa part une RTX 2080 non SUPER, mais compense cette « lacune » avec un gros Core i9. La gamme ZBOX Nano revient également et, pour la première fois depuis 2015, avec des puces AMD en option. Deux modèles sont annoncés : les ZBOX M Series MA621 Nano et ZBOX C series CA621 Nano. Le premier est refroidi de manière active, le second de manière passive. À bord : un processeur AMD Ryzen 3 3200U avec partie GPU Vega 3, ou un processeur Intel Core de 10e génération n'excédant pas 15 Watts de TDP. Il est ici possible d'opter au maximum pour un Core i7.


Mini Ordi passif Lenovo équipé d'AMD

L'appareil repose effectivement sur un AMD Athlon 3050e cadencé à 1,4 GHz et à 2,8 GHz avec le Max Boost. Lenovo l'a visiblement retenu afin d'afficher un TDP le plus faible, celui de ce processeur étant de seulement 6 W. Ce nouveau ThinkCentre, qui ne compte donc aucun ventilateur, ne devrait avoir aucune difficulté à être refroidi passivement. Sur son site, Lenovo le présente comme capable de supporter des températures allant jusqu'à 50°C. À l'intérieur, le processeur travaille avec 4 Go de mémoire DDR4 et est lié à deux emplacements M.2 (PCIe et SATA). À l'extérieur, on trouve deux ports USB 2.0 et 3.1, deux ports USB 3.1 type-C, deux ports COM, un DisplayPort ainsi qu'un port Ethernet RJ45. En option, un module permettant des connexions sans-fil (WiFi 802.11ac et Bluetooth 5.0) est proposé par le constructeur. Le M75n mesure ainsi 17,9 cm de long pour 8,8 cm de large et 3,45 cm de haut. Son poids est de 720 grammes. Livré avec Windows 10 pré-installé, Lenovo précise toutefois que son appareil a une compatibilité certifiée Ubuntu et Redhat. Cet ordinateur de taille réduite sera d'abord destiné à l'Internet des objets. Il servira, selon le constructeur, à collecter, stocker et traiter des données provenant de périphériques tels que des capteurs ou des caméras. Grâce à sa petite taille, Lenovo affirme qu'il peut être fixé pratiquement n'importe où, comme le mur d'une usine ou sur l'étagère d'un magasin. Pour le moment, ce mini-ordinateur n'a pas de date de sortie, Lenovo se contentant d'annoncer un « Bientôt disponible ». En revanche, son prix est connu : le M75n IoT démarrera à 329 $ (environ 290 €)
30-06-2020


Le PC portable Asus ROG Zephyrus G14

C’est au CES 2020 en ce début d’année, juste avant les différents confinements dans le monde que Asus avait annoncé, au Planet Hollywood de Las Vegas, un nouveau PC portable dédié au gamers les plus nomades. Quand on pense à un ordinateur portable dédié au gaming, on ne pense pas forcément à AMD mais les temps changent et ce, depuis l’année dernière. Voici donc le nouvel Asus ROG Zephyrus G14 qui, non seulement, propose une carte Nvidia GeForce RTX 2060 Max Q Design mais surtout un processeur AMD Ryzen 9, du moins dans la configuration qu’on a eu en test. Au niveau du packaging, rien de bien spécifique puisqu’on retrouve bien évidemment l’ordinateur portable, une documentation pour une première prise en main, le chargeur transportable parce que s’il reste réduit par rapport à certains, il n’en reste pas moins massif et lourd avec un poids de 545g. A noter tout de même que ce chargeur n’est vraiment obligatoire que si vous utilisez le G14 à fond puisque ce dernier pourra également se recharger (lentement certes) via un petit chargeur USB-C de 40W minimum. Avec un subtil mélange entre plastique et aluminium, le Zephyrus G14 est un ordinateur relativement fin et vraiment portable. On est à la limite d’être sur le territoire des MacBook Pro d’Apple typiquement. A noter enfin qu’Asus a aussi signé un partenariat avec GamesPlanet et c’est via l’application que vous pourrez bénéficier de réductions ou autres sur les jeuxO. Son prix reste à convaincre d'une fourchette entre 1800 € et plus 3000 € en fonction des options et config, il n'ai pas très abordable pour le moment.
19-06-2020


Razer relance son Blade 15 Studio

En mettant à jour sa machine la plus puissante, Razer ne masque effectivement pas son ambition de tenir tête à Apple et son MacBook Pro. Ainsi, le constructeur fait-il logiquement la bascule vers la 10ème génération de processeurs Intel et remplace le Core i7-9750H de la mouture 2019 par un Core i7-10875H. La fréquence est un peu en baisse, mais on profite de 2 coeurs / 4 threads supplémentaires. Pour enfoncer le clou et se démarquer franchement de l'offre Apple, Razer a reconduit, à l'affichage, le duo de choc que l'on retrouvait déjà avec la configuration maximale de la version 2019. Ainsi, l'écran 3840 x 2160 OLED tactile de 15,6 pouces est soutenu par une carte graphique NVIDIA Quadro RTX 5000. Le MacBook Pro, lui, n'est doté « que » d'un écran 2560 x 1600 IPS non tactile animé par une AMD Radeon Pro 5500M. Reste que tout ceci a un prix. Même si les produits Apple sont souvent considérés comme les plus chers du marché, il faut ici admettre que le Blade 15 Studio Edition, dans sa configuration la plus puissante, se place un cran au-dessus de la gamme MacBook Pro. À 4 300 $, il est effectivement environ 400 $ plus coûteux que son concurrent. Pour cette somme vous bénéficierez, en plus des specs déjà évoquées, de 32 Go de mémoire vive et d'un SSD de 1 To pour épauler le processeur Intel. Une webcam 720p, un large touchpad, comme Razer en a l'habitude, et une ribambelle de connecteurs complètent la fiche technique du Blade 15 Studio Edition : deux USB-C dont un compatible Thunderbolt 3, deux USB-A, une sortie HDMI, une sortie audio jack 3,5 mm et un lecteur de cartes SD. D'ores et déjà disponible en Amérique du Nord, le Razer Blade 15 Studio Edition devrait être disponible dans les autres régions du monde, un peu plus tard cette année.
29-05-2020


Zotac officialise son sac à dos VR GO 3.0

Une machine munie d’un Core i7-9750H et d’une GeForce RTX 2070 pour un poids de 5,2 kg. L’année 2016 a vu Zotac sortir son VR GO, un sac à dos VR plutôt sexy. En 2018, la firme a lancé le VR GO 2.0. En 2020, voici donc venu le temps du VR GO 3.0. Le principe reste le même, il s’agit toujours d’un véritable PC adapté à la réalité virtuelle à transporter sur le dos, dans un boîtier spécifique. La configuration repose toujours sur un processeur Intel et une carte graphique NVIDIA. En l’occurrence, un Core i7-9750H (six cœurs / douze threads, fréquence de base de 2,6 GHz et Boost de 4,5 GHz), une carte graphique GeForce RTX 2070 et 16 Go de DDR4-2666. Pour la partie stockage, c’est un SSD NVMe de 240 Go. Zotac indique que ce VR GO 3.0 bénéficie d’un design qui le rend plus agréable à porter et qui offre une meilleure isolation thermique ainsi qu’une meilleure aération pour l’utilisateur. Son poids est de 5,2 kg. L’entreprise le livre avec deux batteries de 6000 mAh. Il est possible de remplacer la batterie sans que le PC ne cesse de fonctionner. Zotac n’a pas indiqué le prix.


22-05-2020


AlienWare change aussi de génération intel

Dell continue de mettre à niveau l’ensemble de ses ordinateurs portables en passant par ceux de sa célèbre gamme spéciale “gaming“, Alienware. Comme les nouveaux Dell XPS 15 et 17, ils sont tous équipés des composants dernier cri d’Intel côté microprocesseurs, et de NVIDIA côté cartes graphiques. Le premier, au sommet de la course aux performances, n’est autre qu’une version revisitée de l’Alienware Area-51m, deuxième du nom (ou R2). Celui-ci peut se doter d’une variété de CPU, tous issus de la dixième génération de chez Intel. Le plus puissant d’entre tous reste incontestablement l’Intel Core i9-10900K, d’une fréquence de 3,7 GHz à 5,3 GHz. En matière de GPU, les intéressés auront aussi le choix du calibre : la nouvelle NVIDIA RTX 2080 Super reste la meilleure dans son domaine. Ils auront aussi la possibilité d’opter pour la concurrence dans leur configuration, avec l’AMD Radeon RX 5700M. N’importe quelle carte graphique choisie profitera du module DGFF (pour “Dell Graphics Form Factor“), qui permet de mieux customiser l’hardware du PC. Pour mettre en avant toute cette puissance, l’Alienware Area-51m R2 se dotera d’une large diversité de capacités de stockage et s’équipera d’un écran de 17,3 pouces soit en Full HD soit en 4K Ultra-HD. En outre, les Alienware m15 et m17 R3 ne changent guère en comparaison de leurs prédécesseurs, hormis le fait qu’ils profiteront eux aussi de microprocesseurs de 10ème génération d’Intel. Seule véritable nouveauté dans la carrosserie, leur écran pourra, en option, s’échanger contre une dalle 4K UHD de type OLED pour le premier et LCD, plus étendue, pour le second. Dell lancera, de plus, une mise à niveau de sa tour Aurora R11 avec un nouveau système de refroidissement liquide. Selon le constructeur, celui-ci lui permettrait de réduire la chaleur de 19,5% et le bruit de 69,2%. Enfin, Dell s’est attelé à rafraîchir sa gamme G, de “gaming” moins onéreuse. Les Dell G3 et G5, tous deux de 15 pouces, s’équiperont des moins puissants microprocesseurs de dernière génération d’Intel (le quad-core i5-10300H et le six-core i7-10750H, respectivement). Le G5 sera aussi disponible dans une “édition spéciale” uniquement constituée de composants d’AMD dont un choix de microprocesseurs AMD Ryzen et de cartes graphiques AMD Radeon.
15-05-2020


Honor deux PC à bas prix

Honor, la marque sœur de Huawei qui vise les budgets consciencieux, délaisse pour un temps les smartphones. Le constructeur a annoncé deux nouveaux ordinateurs portables, les MagicBook 14 et 15. Des machines milieu de gamme dont le compromis performances/prix est intéressant. Les deux ordinateurs partagent de nombreuses caractéristiques communes, la différence principale résidant dans la taille de leur écran (non tactile), de 14 ou 15,6 pouces. La définition est identique : 1.920 x 1.080 Classique. On y retrouve une puce Ryzen 5 d’AMD, 8 Go de RAM, 256 Go de stockage en SSD PCIe NVMe, ainsi que trois ports USB (un USB 2.0, un USB-C 3.0, un USB-A 3.1 Gen. 1), une sortie HDMI, un port jack. Le poids diffère d’un modèle à l’autre bien sûr : la version de 14 pouces pèse 1,38 kg, celle de 15 pouces est de 1,53 kg. Les deux MagicBook fonctionnent sous Windows 10. Honor promet une ventilation « innovante et efficace » avec des pales en forme de S qui réduisent le bruit et augmente la dissipation de chaleur jusqu’à 38%. De quoi maintenir une température confortable dans la plupart des situations. Le clavier de ces ordinateurs intègre la webcam dans un cache pop-up. Il faut appuyer sur une touche dédiée pour faire apparaitre ou disparaitre la caméra ! Le bouton d’alimentation contient aussi un capteur d’empreintes digitales. Honor oblige, les MagicBook fonctionnent de concert avec le smartphones de la marque via la fonction Magic-Link 2.0, qui affiche l’écran du téléphone sur celui du MagicBook. Ces deux portables sont d’ores et déjà disponibles en France, dans les deux coloris « Space Gray » et « Mystic Silver », au prix de 599 €. Jusqu’au 10 mai, les clients d’Amazon bénéficieront même d’une offre de remboursement de 100 €. Et jusqu’au 28 avril, Honor offre une MagicWatch 2 46 mm à l’achat d’un MagicBook.
27-04-2020


Razer dévoile le premier Ultrabook Gamer

Toujours plus puissant, toujours plus rapide, toujours plus petit ! La version revue et corrigée de l’ordinateur portable “gaming“, Blade 15, n’est pas la seule à voir le jour chez Razer ces temps-ci. Le plus compact Razer Blade Stealth 13 a lui aussi eu droit à une révision, disponible aujourd’hui à 1 999 €. Avec 1,4 kg pour 1,8 centimètres d’épaisseur, ce nouveau laptop pourrait effectivement bien être “le premier ultrabook de jeu au mondecomme le prétend Razer. Selon le constructeur, il serait aussi le seul à présenter un écran aussi performant dans un châssis si réduit. Son écran de 13,3 pouces peut s’armer d’une dalle matte Full HD avec un taux de rafraîchissement à 120 Hz ou bien d’une dalle tactile avec une résolution 4K. En outre, le nouveau Razer Blade Stealth 13 présente un microprocesseur Intel Core i7 ainsi qu’un nouveau GPU NVIDIA GTX 1650 Ti. Il est à noter surtout que le CPU opère sur une base de 25 W, contre 15 W pour la version antérieure, ce qui devrait garantir de meilleures performances mais aussi plus de chaleur générée. En matière de mémoire, il bénéficie de 16 Go de RAM (type DDR4X) et d’un SSD NVMe de 512 Gb. Selon Razer, l’ensemble lui permettrait de “proposer des performances graphiques supérieure de 10%” en comparaison avec son prédécesseur, “dans le même châssis ultra-fin en aluminium.” Surtout, à l’image des refontes effectuées sur le Razer Blade 15 2020, le Razer Blade Stealth 13 2020 s’équipe d’un clavier re-designé pour mieux satisfaire le confort ergonomique des joueurs : notamment, une touche Maj de gauche élargie et des flèches directionnelles mieux positionnées. Enfin, ce nouveau Razer Blade Stealth 13 devrait s’allier parfaitement avec la nouvelle souris pour joueurs dotés de plus petites mains, la Razer Viper Mini. Cette souris filaire présente un design ambidextre et un poids très léger, qui devrait aller de pair avec le fameux “ultrabook“.
22-04-2020


Chuwi LarkBox le plus petit PC 4k

La marque Chuwi, qui avait notamment lancé le Chuwi HiGame, le mini-PC gamer à la sauce crowdfunding en 2018, revient avec un mini-PC baptisé Chuwi LarkBox. Celui-ci est tellement minuscule qu’il peut tenir dans la paume de votre main. Son volume est de seulement 0,16 litre, pour des dimensions de 61 x 61 x 43 mm. Et sur la balance, pas plus de 127 grammes. Soit un poids largement inférieur à la plupart des smartphones du marché. Il embarque un processeur Intel Celeron N4100 : une puce Gemini Lake gravée en 14 nm munie de quatre cœurs / quatre threads qui délivre une puissance de base de 1,1 GHz et une fréquence de rafale de 2,4 GHz. Son cache est de 4 Mo. Quant au PDT, il est de seulement 6W. Son iGPU Intel UHD 600 n’est pas un monstre de puissance, puisque sa fréquence de base se limite à 200 MHz et sa fréquence de rafale, à 700 MHz. Néanmoins, il supporte la définition 4K à 60 Hz. Dans le Chuwi LarkBox, ce processeur cohabite avec 6 Go de RAM LPDDR4 et un SSD de 128 Go. La machine n’est pas refroidie de manière passive. Elle utilise en effet un petit ventilateur. Niveau connectique, elle embarque deux ports USB Type-A, un port USB Type-C, un connecteur HDMI, une prise casque de 3,5 mm et bénéficie du Bluetooth 5.0. Mais pas de port Ethernet ni de Wi-Fi apparemment. On retrouve en revanche un lecteur de carte MicroSD, grâce auquel on peut envisager d’étendre le stockage jusqu’à 128 Go. Il s’agirait tout simplement du plus petit mini PC 4K au monde. Avec son support VESA, on pourrait envisager de le greffer sans problème à l’arrière de n’importe quel téléviseur compatible. Son tarif et sa date de lancement n’ont pas encore été annoncés. Vous rêvez déjà de mettre la main dessus ? N’hésitez pas à participer au concours sur le site officiel, pour être parmi les premiers à en profiter.
22-04-2020


Micro-Pc Gamers de 8 pouces

Muni d’un processeur Intel Core i5-1035G7 avec un iGPU Gen11 Iris Plus 940, suffisant pour faire tourner des titres comme Rainbow Six Siege ou Apex Legends selon la société. Pour ceux qui sont à la recherche d’un ordinateur portable pour jouer très mobile, GDP propose le Win Max, un minuscule appareil de 8 pouces. Il s’arme de notamment de deux sticks directement positionnées sous l’écran. D’ailleurs, celui-ci offre une définition de 1280 × 800 pixels. Ce n’est certes pas très élevé, mais, format réduit oblige, ce Win Max n’embarque pas une carte graphique dédiée. À l’intérieur, on retrouve un processeur Intel Core i5-1035G7 avec un iGPU Gen11 Iris Plus 940. Tout ceci est épaulé par 16 Go de mémoire vive LPDDR4X et d’un SSD de 512 Go. À en croire les benchmarks fournis par le fabricant, c’est une configuration suffisante pour faire tourner de nombreux jeux : Fifa 20, Apex Legends, PUBG, Rainbow Six Siege ou encore League of Legends. Néanmoins, prenez tout ceci avec circonspection et attendez des tests réalisés par la presse pour vous assurer de la véracité des ces valeurs. En outre, GDP ne donne pas les réglages précis. Néanmoins, la société indique qu’il est possible d’augmenter un peu le nombre d’ips en abaissant les paramètres graphiques. Par conséquent, on suggère qu’ils ne sont pas déjà au minimum. Enfin, niveau connectique, ce Win Max est bien fourni. Il propose notamment un port Thunderbolt 3 qui peut notamment être utilisé pour connecter un GPU externe. Il y a égalent un port USB Type-C 3.1 Gen2, deux ports USB Type-A 3.1 Gen1, de l’HDMI et de l’Ethernet RJ45. La firme n’a pas communiqué le tarif.
21-04-2020


msi un mini-PC religieusement gameur !

Une configuration installée dans un boîtier tout blanc, pour un PC à utiliser comme console de salon. MSI propose un nouveau modèle de son mini-PC gaming Trident 3 Arctic. Celui-ci s’arme d’un processeur Intel Core i7-9700F, une puce 8 cœurs / 8 threads, avec une fréquence de base de 3 GHz, une fréquence Boost de 4,70 GHz et 12 Mo de cache L3. On retrouve également une carte graphique NVIDIA GeForce GTX 1660 Super et 16 Go de mémoire DDR4-2666. De quoi jouer à la plupart des jeux actuels en 1440p, mais pas de profiter du ray tracing RTX en revanche. Ce mini-PC gaming, qui s’apparente à une console de salon, mesure 35,3 cm de longueur, 9,7 cm d’épaisseur et 25,1 cm de profondeur. Son poids est de 3,17 kg. Comme les autres modèles de cette série, il utilise toujours un châssis blanc. Vous pouvez retrouver un test complet d’un MSI Trident 3 . La configuration repose sur une carte mère sur chipset H310C. Elle embarque un SSD NVMe de 512 Go et un disque dur de 1 To. La connectique est bien étoffée avec plusieurs ports HDMI dont un pour la VR, des DisplayPort, du DVI, de l’USB 3.2 Gen.1 Type-C, de l’USB-C Type-A, quatre ports USB 2.0, un port GbE et du jack audio. Enfin, pour le sans fil, c’est du Wi-Fi 802.11ac et du Bluetooth 4.2. MSI n’a pas encore référencé cette version du Trident 3 Arctic sur son site. En outre, l’entreprise n’a pas non plus communiqué de date de sortie en Europe ni de prix.


20-04-2020


Un PC Acer abordable avec 8 coeurs

Si vous êtes à la recherche d’un PC portable relativement puissant pour de l’applicatif sans vous ruiner, le Swift 3 d’Acer pourrait s’avérer une solution intéressante. La marque propose ce modèle avec un processeur Ryzen 4000, le Ryzen 7 4700U, à un tarif compétitif : 600 €. Cette puce s’arme de huit cœurs et d’un même nombre de threads. Sa fréquence de base est de 2 GHz et la fréquence Boost atteint 4,1 GHz. Ce Swift 3 est au format 14 pouces et pèse 1,2 kg. Selon toute vraisemblance, il devrait embarquer 8 Go de mémoire DDR4. Son autonomie serait d’un peu plus de 11 heures selon Acer. La firme propose aussi un Aspire 5 équipé d’un Ryzen 5 4500U (six cœurs / six threads) à 500 €. Bien entendu, ces machines ne sont pas faites pour jouer, mais des PC portables avec des processeurs huit et six cœurs sous les 600 et 500 euros restent alléchants. Ces Acer Swift 3 SF314-42 et Aspire A515-44 sont attendus pour avril et juin respectivement. Par ailleurs, pour ceux qui voudraient des machine encore plus puissantes, il existe aussi des solutions chez d’autres fabricants. Notamment du côté d’OriginPC et de son EON15-X, un PC portable muni d’un Ryzen 9 3900, ou encore de XMG et de son APEX 15 équipé d’un Ryzen 9 3950X à seize cœurs.
09-04-2020


Un PC cube de 12cm passif

Il y a quelques semaines, la société française Bleujour dévoilait des NUC Intel entièrement passifs dans une série nommée METAu. Le catalogue de la firme comprend une autre machine entière passive, le KUBB Fanless, récemment mis à jour. Celle-ci prend la forme d’un boîtier cubique de 12 cm pesant 2,7 kg, disponible en trois finitions : bleue, noire ou métallique. Elle embarque un CPU Intel Core i3, i5 ou i7 de 8e génération (Coffee Lake) avec un TDP de 28W (deux ou quatre cœurs avec iGPU Intel Iris Plus Graphics 655). Le KUBB Fanless s’arme de 8 Go de sDDR4-2400 par défaut, mais il est possible de monter jusqu’à 32 Go. Pour le stockage, on retrouve un SSD M.2 PCIe NVMe, dont l’entreprise ne précise toutefois pas la capacité. La connectique se compose de trois ports USB 3.1 (dont un pour la charge), d’un USB 3.1 Type-C Thunderbolt 3 (40 Gbit/s), d’une sortie HDMI 2.0a et de l’audio Jack. Pour la partie réseau, le PC offre un port GbE, du Wi-Fi 802.11ac et du Bluetooth 5.0. Bleujour livre ce KUBB Fanless avec Windows 10 Pro 64 bits préinstallé et octroie une garantie de 3 ans. Les tarifs débutent à 795 €.
07-04-2020


Nouveau Razer Blade 15 pouces

Souvent présenté comme l'une des meilleures options dès lors qu'il s'agit de choisir un portable dédié au jeu vidéo, la gamme Razer Blade se décompose en trois versions. Aujourd'hui, Razer se focalise sur le modèle intermédiaire et son écran de 15 pouces, fort justement nommé Blade 15. De prime abord, les nouveautés ne semblent pas légions sur ce Blade 15. Sur un plan purement esthétique, ce nouveau PC est ainsi rigoureusement identique au modèle actuellement commercialisé. Il en conserve d'ailleurs les dimensions et le poids. Le nouveau Razer Blade 15 est également proposé en deux versions, « de base » et « avancée », mais une première différence apparaîtra aux yeux plus observateurs en regardant le clavier : Razer a pris en compte les critiques vis-à-vis des touches fléchées / de la touche shift de droite. Maintenant les touches fléchées haut / bas sont plus fines pour qu'il n'y ait plus de risque d'erreur lors de la frappe. Toutefois les plus importants changements concernent la fiche technique du Blade 15. La liste débute par un changement de gamme pour les microprocesseurs, puisque l'on passe logiquement de la 9e à la 10e génération de processeurs Intel. Razer propose ainsi un Core i7-10750H (6 cœurs / 12 threads) à 2,6 / 5.0 GHz et 12 Mo de cache pour le modèle de base et un Core i7-10875H (8 cœurs / 16 threads) à 2,3 / 5.1 GHz et 16 Mo de cache pour le modèle avancé. On note également un changement notable côté carte graphique la NVIDIA GeForce GTX 1660 Ti devient l'entrée de gamme du modèle de base quand la NVIDIA GeForce RTX 2070 SUPER équipe le modèle avancé. Côté performances attendues, Razer n'est hélas pas très bavard, se contentant de citer les 20 % de performances en plus déjà avancés par NVIDIA. Razer indique avoir remplacé le mini-display port qui était finalement très peu utilisé par un USB-C. Enfin, le constructeur précise que le lancement effectif devrait se faire au cours de la première quinzaine de mai. Les tarifs devraient être calqués sur ceux des modèles actuels avec toutefois une légère augmentation (100 dollars de plus) pour les premiers prix. À vérifier dès lors que nous aurons une idée des tarifs européens bien sûr.
02-04-2020


Un Mini PC portable mais aussi console

Ce petit PC portable de 8 pouces intègre directement des contrôles de manette de jeu (joysticks, boutons, gâchettes) dans son châssis. De quoi profiter de sa ludothèque PC partout. Et profiter d'une vraie machine sous Windows pour travailler (parfois). La GPD Win vous connaissez ? Vous savez, le drôle de mini PC portable qui se prend pour une console portable « PC » ? Nous avions testé la première édition en 2018 et si nous étions passés à côté de la GPD Win 2, un peu plus puissante et mieux construite, nous ne pouvons occulter l’arrivée prochaine du nouveau modèle : la GPD Win MAX. Un suffixe « MAX» justifié . Tout est plus grand et puissant dans ce modèle. À commencer par le format, qui passe de 6 à 8 pouces. Si certains peuvent critiquer le gros format de l’appareil, sera-t-il aussi agréable et équilibré en main que les précédents modèles ? Cela a donné plus de place aux équipes pour intégrer plus de composants. Et plus puissants. GPD Win 2 à un gros Core i5 1035G7 sur la MAX. Oui, un vrai Core i5 (4 coeurs/8 threads) Ice Lake gravé en 10 nm équipé de la puce intégrée la puissante de chez Intel, l’Iris Plus. Entre le CPU et le GPU (on passe ici de 24 coeurs graphiques à 64 coeurs !), les performances de cette console devraient exploser. Ce qui devrait permettre de jouer à absolument tous les titres de manière fluide en 720p. La console fait tourner Borderlands en 1280 x 800 entre 45 et 57 images par seconde. Et FIFA 2020 tournerait entre 67 et 89 i/s. La Switch n’a qu’à bien se tenir… si l’endurance de la batterie tient la route. Quand le TDP de la Win 2 oscillait entre 4,5 et 8 W, ce Core i5 de 10e génération peut aller de 12 W à 25 W. Heureusement, la batterie est donnée pour être 50% plus endurante (57 Wh au lieu de 36 Wh). L’écran passe du 16/9e au 16/10e et se cantonne à du 1280 x 800 pixels natif. Une définition faible pour un PC portable de 13 pouces, mais qui semble suffisante pour une petite dalle de 8 pouces. La GPD Win MAX inaugure ainsi une prise réseau Ethernet Gigabit, une prise Thunderbolt 3, une prise HDMI 2.0b , etc. Ainsi qu’un touchpad ! Il reste les inconnues du prix et de la disponibilité. La campagne de financement participatif devrait commencer en mai sur IndieGoGo (enfin, tout dépendra de ce satané virus). Côté tarif, une source communique sur 800 $. Mais avec ou sans taxes d’importation ? La réponse en mai, lors de la campagne participative.
20-03-2020


Un nuc intel 100% passif Français

La start-up française Bleujour propose des ordinateurs compacts de type NUC dans une série nommée METAu. Ces derniers sont totalement passifs. Pour élaborer leur boîtier, qui fait office de dissipateur thermique, la société utilise un seul bloc d’aluminium usiné dans la masse. Logiquement, cela rend ces machines parfaitement adaptées à des environnements de travail poussiéreux. Ces ordinateurs passifs mesurent 22 cm de large, 14,8 cm de profondeur et 3,8 cm de haut. Il y a plusieurs configurations possibles, du Celeron 4305U double cœur au Core i7-8665U Whiskey Lake à quatre cœurs. Pour la mémoire, c’est 4 ou 8 Go en DDR3. En ce qui concerne la connectivité, cette série METAu propose par défaut trois ports USB 3.1, un port USB 2.0, deux ports COM, un port RJ45, deux HDMI 2.0a et une carte Wi-Fi. Enfin, la garantie est de 3 ans. Vous pouvez retrouver tous les détails sur le site de Bleujour.
16-03-2020


Corsair One Pro ça déchire un bras !

Le Corsair One Pro i200 s’impose comme l’un des PC fixes les plus puissants du moment … à près de 5000 €. En marge de ses claviers, casques, souris, blocs d’alimentation, fauteuils, solutions de streaming, boîtiers ou kits de refroidissement, Corsair assemble depuis quelques saisons déjà ses propres PC Gaming. Réunis sous la gamme “Corsair One”, les douze modèles actuellement au catalogue affichent de hautes ambitions … et un tarif tout aussi élevé. Leur nouveau vaisseau-amiral, le Corsair One Pro i200, se paie malgré tout le luxe d’afficher un prix amputé de 200 € par rapport au modèle phare de l’année dernière, l’i180. Pensez, une broutille : la configuration complète coûte 4999,99 €. À un tel tarif, seuls des composants d’exception sont évidemment réunis. On retrouve ainsi un processeur Intel Core i9-10940X, une puce à quatorze coeurs et vingt-huit threads, cadencée à 3,3 GHz en fréquence de base et jusqu’à 4,6 GHz en mode Turbo. Il s’agit d’un CPU Cascade Lake-X, gravé en 14 nm, dont le tarif individuel avoisine les 800 €. Pour l’héberger, le Corsair One Pro i200 adopte une carte mère ASRock X299E-ITX/ac, qui illustre l’autre grande particularité de la machine : comme son nom l’indique, il s’agit donc d’une carte mère au format mini-ITX, qui s’intègre à un boîtier compact (200 x 172,5 x 380 mm pour 7,38 kg), une vraie gageure à ce niveau de performances et d’équipement. sa particularités tient à la présence d’une volumineuse et véloce carte graphique Nvidia GeForce RTX 2080 Ti, dans un écrin aussi réduit. Vitrine technologique du constructeur, le système se complète de 64 Go de DDR4-2666, d’un SDD de 2 To au format NVMe M.2 et d’un bloc d’alimentation de 750 W. Du côté de la connectique, on retrouve 7 ports USB 3.1 Gen1, 1 port USB Type-C, 1 port HDMI 2.0b, 3 connecteurs DisplayPort 1.4 et 2 ports Ethernet Gigabit. En clair, une très grosse configuration susceptible de couvrir les usages les plus fous. On n’en attendait évidemment pas moins à ce niveau de prix. Autre intérêt, cette configuration sous forme de PC fixe est forcément évolutive. En jouant du tournevis, vous pourrez vraisemblablement modifier chacun des composants … d’autant plus que Corsair a intégré l’une des cartes les plus longues du marché.
02-03-2020


LG présente ses nouveaux notebook Gram

LG présentait son ordinateur portable Gram. Comme son nom l'indique, l'objectif était d'avoir un notebook avec un poids plume. Alors que LG dévoile sa gamme Gram 2020, on découvre qu'elle a été étendue à quatre modèles, de 14 à 17 pouces, et un système 2 en 1. Tout en conservant la forme svelte qui a fait sa réputation, la gamme présente plusieurs améliorations, justifiant de fait son prix élevé, qui n'a pas non plus changé. D'une manière ou d'une autre, LG a réussi à incorporer de plus grosses batteries sans accroître le poids, moins de 1,4 kg, y compris pour le 17 pouces. Les modèles de 15 et 17 pouces ont tous deux une batterie de 80 W, pour une autonomie respectivement de 18,5 et 17 heures. La version 14 pouces contient une batterie un peu plus petite de 72 W, mais l'écran étant plus petite, l'autonomie de la batterie n'est pas affectée, le classique atteignant 18,5 heures et 20,5 heures pour le 2-en-1. Les nouveaux modèles de la gamme Gram sont les premiers ordinateurs portables à proposer la 10e génération de processeurs Intel Core. Les 14 et 15 pouces intègrent un i5-1035G7, le 2-en-1 un i7-10510U, économe en énergie, et le 17 pouces un i7-1065G7, le plus puissant. Le 17 pouces et le 2-en-1 disposent également de 16 Gb de RAM et 1 To de stockage SSD, tandis que les autres modèles commencent avec 8 Gb de RAM et 256 Gb de SSD. Les résolutions d'écran sont de 2560 x 1600 pour le 17 pouces, et de 1920 x 1080 pour les autres modèles, le 2-en-1 incluant un écran tactile équipé de la technologie Gorilla Glass. Si l'on ajoute à cela les sept tests de durabilité MIL-STD-810 réussis, notamment la protection contre les chocs, les vibrations, la poussière et les températures extrêmes, on comprend mieux pourquoi LG fixe des prix aussi élevés. En effet, le prix de départ pour le 14 pouces est de 1 200 $. Pour un 15 pouces, comptez 100 dollars de plus. Le 2-en-1 commence à 1 600 $ en 14 pouces, tandis que le 17 pouces de base atteint le prix record de 1 850 $.
02-03-2020


Boitier Nzxt H1

Combiner configuration puissante, compacte, élégante et bien ventilée n'est pas mince affaire. C'est pourtant l'objectif de NZXT avec son H1. Ce nouveau boîtier Mini-ITX de 187 x 387,7 x 187,6 mm pour un volume de 13,6 litres, se distingue de la concurrence par un format vertical et un style ultra sobre avec son air d'Xbox serie X, appuyé par une façade en verre trempée laissant apparaître les composants. Le NZXT H1 peut embarquer une carte graphique de 305 mm de long et deux SSD (ou HDD) en 2,5 pouces. Le châssis est par ailleurs conçu pour laisser l'air circuler sur deux côtés afin de permettre un flux suffisant à l'intérieur du boîtier. Une bonne nouvelle pour un produit de ce gabarit. Proposé en blanc ou noir, le H1 est affiché à 349 $ quand même . Une somme rondelette, mais justifiée puisque le boîtier n'arrive pas sur le marché les mains vides. Il comprend en effet un watercooling AIO de 140 mm directement installé, un riser PCIe 3.0 x16 destiné au GPU et une alimentation modulaire 650 watts SFX-L 80 Plus. Des filtres sont enfin fournis pour les entrées d'air, précise AnandTech. Seul regret, la connectique est ici un peu chiche avec seulement un port USB Type A, un port USB Type C et une sortie Jack 3,5 mm sur le dessus du boîtier.


28-02-2020


Un 15 pouces msi portable PRO

En marge de ses PC portables dédiés aux jeux vidéo, ou encore de ses cartes graphiques ou cartes mères évoluant évidemment dans le même registre, MSI a inauguré de nouvelles gammes orientées vers les utilisateurs professionnels. Le Modern 15 s’impose ainsi comme un ultrabook complet et plutôt atypique, avec son format de 15,6 pouces là où la plupart des concurrents se restreignent à des modèles de 13 pouces. De quoi profiter d’une certaine finesse malgré tout (1,59 cm d’épaisseur, pour 1,6 kg sur la balance) sans pour autant réduire considérablement son espace de travail. D’ores et déjà disponible, le MSI Modern 15 embarque désormais un processeur Intel Comet Lake de dixième génération, le Core i7-10510U. Il se voit par ailleurs accompagné de 16 Go de mémoire DDR4, d’un SSD de 512 Go au format M.2 NVMe et d’un circuit graphique dédié avec une GeForce MX250 équipée de 2 Go de GDDR5. Cette nouvelle révision de la machine en profite pour consolider le système de refroidissement, avec deux ventilateurs et trois caloducs. Côté look, le Modern 15 s’inscrit dans les grands canons des ultraportables : le châssis bénéficie d’une bonne qualité de finition et d’assemblage, avec un revêtement en aluminium, et l’écran de 15,6 pouces (1920 x 1080 pixels) s’encadre de bords plutôt fins. MSI n’est pas le seul constructeur à faire un tel choix : son ultraportable emprunte ainsi peu ou prou le châssis d’un modèle de 14 pouces, ce qui joue sur le poids total de la machine. Du côté de la connectique, on reste là aussi dans une approche très classique, avec un port USB Type-C, trois ports USB 3.1, une sortie HDMI, une prise audio et un lecteur de cartes Micro SD. Selon MSI, la machine présente une autonomie de neuf heures. Comptez 1 149 € pour ce Modern 15, qui n’existe pour l’heure qu’en une seule configuration.


26-02-2020


Les Gigabyte Brix passe aux intel Comet Lake

Gigabyte profite de la relative quiétude de cette fin février pour renouveler en partie la fiche technique de sa gamme de Mini-PC Brix. Principale nouveauté : l'ajout de processeurs Intel de dixième génération « Comet Lake », allant d'un Core i3-10110U (dual cores) à un robuste Core i7-10710U (six cores). Côté TDP, les quatre variantes proposées se contentent de 15W. De quoi limiter la chaleur produite, qui devrait être facilement dispersée par le système de dissipation proposé par Gigabyte. Côté dimension et volume, Gigabyte reste sur un boîtier le plus compact possible. N'espérez pas loger une carte graphique dédiée dans son châssis de 119,5 x 119,5 par 46,8 mm, qui ne dépasse pas les 0,6 litre de « contenance ». Comme souvent sur ce type d'appareils, la mémoire vive et le stockage sont à ajouter à part. Les Brix arborent ainsi deux slots SO-DIMM vides, capables de supporter un maximum de 64 Go de DdR4 2666 MHz. Même logique pour le stockage, à ceci près que Gigabyte fait l'impasse sur un slot M.2 pour laisser vacant un unique emplacement pour SSD (ou HDD) de 2,5 pouces (pas plus de 9,5 mm d'épaisseur, est-il précisé). Dommage. Sur le plan de la connectique, le fabricant taïwanais se montre plus généreux. On retrouve ainsi trois ports USB 3.2 Gen 2 en façade, associés à un port USB-C Gen 2 et une sortie Jack 3,5 mm. Sur l'arrière se logent deux ports HDMI 2.0a, deux ports USB 3.2 Gen 2 supplémentaires et un port RJ45 Ethernet. En matière de connectivité, cette fois, il faut tabler sur un modem Intel Dual Band Wireless-AC 3168, compatible Bluetooth 4.2 et WiFi 802.11ac. Les quatre variantes des nouveaux Brix sont d'ores et déjà listées sur le site de Gigabyte, qui n'a pas encore dévoilé de tarifs publics. Selon toute logique, ces nouveaux modèles devraient être proposés à partir de 350 €.


25-02-2020


Asus met à jour son Vivostick

Intel lance son Compute Stick, une clé à brancher en HDMI, capable de transformer tout dispositif d'affichage en ordinateur tournant sous Windows (ou Linux). Un produit original qui n'a jamais vraiment trouvé son public et qui a finalement été abandonné par le fabricant. Mais malgré ce succès mitigé, d'autres industriels ont cru voire continuent de croire au potentiel de l'appareil. C'est le cas d'Asus, qui a lancé en 2017 son propre modèle, baptisé VivoStick PC TS10. Avec toujours le même principe : une clé à brancher sur un écran, pour en faire un PC, embarquant à l'époque le système d'exploitation Windows 10 Famille (Home). Trois ans plus tard, le constructeur taïwanais paraît vouloir remettre son VivoStick sur le devant de la scène. Il a ainsi dévoilé une mise à jour de son produit, en lui allouant à présent 64 Go de mémoire interne (contre 32 Go à l'origine) et 4 Go de RAM (au lieu de 2 Go pour la version précédente). En revanche, en dehors de ces quelques améliorations, le VivoStick PC TS10 ne connaît pas de révolution majeure. Il s'appuie sur le même processeur (un Intel Atom x5-Z8350) et comprend toujours son connecteur HDMI, ses deux ports USB-A, ainsi que son connecteur Micro USB, pour son alimentation.
21-02-2020


Asus met à jour son mini PC ROG Huracan

Sorti il y a deux ans, l’Asus ROG Huracan G21 est un mini-PC dédié aux jeux vidéo, dans un châssis au look compact et agressif. Le boîtier présente un volume de 17,7 litres et des dimensions plutôt réduites (129,9 x 372,4 x 366,1 mm), façon console de salon, avec une bonne évolutivité et une évacuation très correcte de la chaleur. Dans sa première version, le ROG Huracan nous avait séduit par ses panneaux coulissants et aimantés, qui facilitent justement le changement de composants tout en améliorant le flux d’air. Dans sa première édition, l’Asus ROG Huracan G21 se déclinait en cinq configurations, avec un processeur Core i5-8400 ou un Core i7-8700 ainsi qu’une GeForce GTX 1060, 1070 ou 1080 à la carte. Asus préserve ainsi l’excellent boîtier modulaire et compact, pour ne retoucher que la liste des composants. La mini-machine dédiée aux jeux vidéo accueille, au choix, un Core i9-9900K (8 coeurs, 16 threads, 3,6 à 5 GHz), un Core i7-9700K (8 coeurs, 8 threads, 3,6 à 4,9 GHz) ou un Core i5-9400 (6 coeurs, 6 threads, 2,9 à 4,1 GHz). Du côté de la carte graphique, on passe directement à la génération Turing, avec des GeForce RTX 2060, 2070 ou 2080 en fonction des configurations. Parmi les caractéristiques générales, on retrouve un emplacement pour un SSD M.2, de 128 à 512 Go, accompagné d’un disque dur classique à plateaux de 1 ou 2 To. Du côté de la mémoire vive, les configurations vont jusqu’à 32 Go de DDR4 2666 MHz, et la connectique se montre plutôt généreuse et diverse (2 ports USB 3.1 et 1 port USB Type-C en façade, et 2 ports USB 3.1 Gen2 et 4 ports USB 3.1 Gen1 à l’arrière, sans compter les ports vidéo qui dépendent de la carte graphique retenue). Le tarif et la disponibilité de ces nouvelles configurations n’ont pas été annoncés pour le moment sachant que l'ancienne configuration était dans 2000€ en moyenne.
17-02-2020


Corsair un PC Gaming Tout AMD Video

Corsair lance une nouvelle gamme d’ordinateurs, la série 6100. Il y a deux modèles, le Vengeance 6180 et le Vengeance 6182. Principale particularité : un processeur et une carte graphique AMD. Un Ryzen 7 3700X et une Radeon RX 5700 XT pour être précis. Les machines tournent sous Windows 10 Home 64 bits. Les huit cœurs du Ryzen 7 3700X sont refroidis par watercooling, via un kit Corsair Hydro Series H100i RGB Platinum. Les deux configurations embarquent 16 Go de mémoire Corsair Vengeance RGB Pro en DDR4-3200, un disque dur de 2 To et une alimentation Corsair RM650 80 Plus Gold. Chipset B450 ou X570 et SSD en PCIe 3.0 ou 4.0. Les différences se situent principalement au niveau de la carte mère et du SSD. Le 6180 s’appuie sur une carte mère B450 tandis que le 6182 utilise une carte mère X570. Surtout, le premier se contente d’un SSD Corsair Force MP510 de 480 Go en PCIe 3.0 tandis que le second profite d’un SSD Corsair Force MP600 de 1 To en PCIe 4.0. Notez que Corsair ne précise pas le fournisseur de chacune des cartes mères. Niveau connectique, le 6182 propose notamment 6 ports USB 3.2 Gen 1 et deux USB 3.2 Gen 2. En ce qui concerne les dimensions des boîtiers, elles sont de 398 x 276 x 351 mm. Le RGB est présent avec, au total, 140 LED configurables individuellement. La garantie dure deux ans et le tarif est de 1999 $.


27-01-2020


MSI Ti5

Depuis cinq ans déjà, MSI rassemble autour de sa gamme Aegis ses modèles au look le plus futuriste possible. Avec le Ti5 présenté au CES de Las Vegas, le cru 2020 élève encore d’un rang l’aspect robotique : il prend la forme d’un boîtier en aluminium particulièrement anguleux, avec un pied cylindrique et de nombreuses excroissances destinées à évacuer la chaleur. Bardé de bandes RGB, il dévoile ses entrailles en façade et sur la partie supérieure, à travers une vitre transparente en plexiglas. En son sein, elle abrite une autre originalité propre à l’Aegis Ti5 : un mini-écran OLED, tourné vers l’utilisateur. On y retrouve quelques informations en temps réel, comme la température du processeur ou la fréquence du GPU. Rien de révolutionnaire, MSI ayant déjà utilisé ce principe propre à de nombreux rhéobus il y a plus de quinze ans, avec son barebone Mega 180, mais le concept participe au luxe et à l’originalité qui se dégagent de ce PC. Mais c’est peut-être encore davantage par les composants qu’il embarque, que l’Aegis Ti5 saura vous convaincre. Le modèle présenté au CES intégrait ainsi un Core i9 de dernière génération et une GeForce RTX 2080 Ti 11 Go. Il dispose de 4 emplacements de mémoire DDR4 (jusqu’à 128 Go), de trois slots pour des SSD M.2, de deux emplacements pour disques 2,5 pouces et d’un dernier pour un disque classique à plateaux. L’Aegis Ti5 embarque par ailleurs un bloc d’alimentation 650W 80Plus ainsi qu’un système de refroidissement maison silent Storm Cooling 4. De quoi décliner la machine en de nombreuses configurations à la carte … toutefois réservées à un public de joueurs fortunés. Le modèle présenté au CES coûterait ainsi la bagatelle de 4000 dollars.
20-01-2020


Intel bientôt le NUC 11

Intel proposera bientôt des NUC 11 armés de processeurs Tiger Lake et de solutions graphiques Xe. On connaît désormais les spécifications de deux modèles totalement passifs, les Panther Canyon NUC 11 Performance et Extreme. Le NUC 11 Extreme arbore un design proche de celui de ses prédécesseurs, les Hades Canyon et Skull Canyon avec un logo RGB et un style plutôt futuriste. La version Performance opte pour un look beaucoup plus sage et classique. Le Phantom Canyon NUC 11 Extreme embarque un processeur Tiger Lake-U d’un TDP de 28 W, du Core i5 au Core i7 avec iGPUXe intégré. Il y aurait toutefois possibilité d’opter pour une solution graphique dédiée. La référence n’est pas précisée, mais elle aurait 6 ou 8 Go de VRAM. En ce qui concerne la mémoire, ce NUC 11 Extreme accueille jusqu’à 64 Go de DDR4-3200. Il offre deux slots M.2 (1x 22×80/110 et 1x 22×80) ainsi qu’un port PCIe x4 Gen 3 NVMe et une option pour la mémoire cache Intel Optane M10. Les E/S comprennent un HDMI 2.0b, un Mini DisplayPort 1.4 et des ports Thunderbolt 3. Enfin, la partie réseau propose notamment du 2,5 GbE et du Wi-Fi 6 et Bluetooth 5.0 via une carte WLAN Intel AX-201.
20-01-2020


Le Razer Tomahwak N1

Nous vous en parlions dans l'article précédent, construire un PC peut vite devenir un calvaire pour les non-initiés. Mais grâce à Razer, ces étapes vont être facilitées grâce au Tomahawk N1. Le constructeur a décidé d'allier les composants retrouvés dans nos tours de gamers à la praticité des NUC, ces mini PC puissants. Dans son Tomahawk N1, Razer n'inclut que des produits hauts-de-gamme : Core i9 d'Intel, RTX 2080 Super, 64 Go de RAM en DDR4. Des composants qui peuvent être revus à la baisse selon votre budget. Le tout est accompagné d'un SSD. Malgré tout, le reste des composants n'ont pas été dévoilés. Le boitier est extrêmement pratique et dispose de deux parois en verre. Carte mère et carte graphique sont visibles d'un côté comme de l'autre, et peuvent être modifiées à foison. En tournant le tour du boitier, on accède alors à l'intégralité de la configuration. Une organisation interne compacte qui ne laisse place à aucun excès. Néanmoins, elle permet d'accéder aisément à tous les composants, qu'il s'agisse de la carte graphique, de votre SSD ou de votre RAM. Le Tomahawk N1 est demeuré mystérieux sur plusieurs points. Ses configurations complètes ont été passées sous silence, de même que son prix. De plus, il n'est pas certain que ce dernier soit disponible dans tous les pays dès son lancement initial. Comme le fait intelligemment remarqué Phonandroid, il n'a pas non plus été spécifié si le boitier pourra être commandé seul. Un produit intéressant qui ne manquera pas de se dévoiler un peu plus par la suite.


09-01-2020


Cooler Master lance son NUC Gaming

Cooler Master dévoile sa solution NUC Compute Element des bleus. Le concept de mini-PC puissant et modulaire d'Intel, avec le Compute Element, pourrait bien s'imposer comme une référence ! Pas seulement pour profiter d'une configuration de bureau évolutive, mais aussi d'un PC gamer performant et (très) compact. En somme une bonne alternative aux consoles de salon. La révolution modulaire du mini-PC présentée ces derniers jours par Intel semble séduire les fabricants, à l'image de Razer et Cooler Master qui se sont déjà associés au géant de Santa Clara afin de proposer leur solution s'articulant autour de ce concept. À mi-chemin entre le Ghost Canyon et le Tomahawk de par sa capacité (7,5 litres contre 5 litres pour le Ghost Canyon et 10 litres pour le Tomahawk), le NC 100 sera en mesure d'accueillir une carte graphique de pleine longueur ; ce qui indique qu'il peut sans problème embarquer une carte graphique GeForce RTX série 20 de NVIDIA. Le NC 100 sera livré avec une alimentation Cooler Master SFX, ainsi qu'avec les circuits nécessaires pour y connecter le NUC Compute Element. Notons que c'est ce qui le différencie du Razer Tomahawk dont le boîtier nu sera livré sans aucun de ses éléments. Le boîtier de Cooler Master embarque également plusieurs filtres à poussières, ainsi que deux ventilateurs et comporte deux poignées sur sa face supérieure qui permettent de le transporter facilement. Cooler Master a d'ores et déjà avancé le tarif de 199,99 $ pour son NC 100, il devrait logiquement être disponible dès avril 2020. Si le boîtier est commercialisé nu dans un premier temps, Cooler Master proposera diverses configurations personnalisées avec CyberPowerPC, un assembleur d'outre-Atlantique. Plusieurs versions à base de GPU AMD ou NVIDIA pourraient ainsi voir le jour, comprenant jusqu'à trois emplacements M.2 et 32 Go de RAM. Ces configurations « clé en main » pourraient également apparaître dans les prochains mois sur les différentes boutiques d'assembleurs de l'Hexagone Aucun prix n'est pour l'heure connu.
09-01-2020


Asus Zephyrus G14 et G15 du luxe Gaming

La gamme des Zephyrus n’est pas fondamentalement inédite, chez Asus Republic of Gamers. Dévoilée il y a deux ans au Computex, la machine a servi de mètre-étalon au jeune programme Max-Q de Nvidia, c’est-à-dire à l’intégration de puissantes GeForce GTX dans le châssis d’un ultraportable. Remis à jour avec la régularité d’une horloge, le Zephyrus connaît aujourd’hui sa quatrième génération au CES de Las Vegas. Deux nouveaux rejetons ont été présentés par Asus, les Zephyrus G14 et G15. Première heureuse surprise : le design transpire toujours autant le luxe, avec un châssis ultrafin en aluminium (17,9 mm d’épaisseur pour le G14 et 19,9 mm pour le G15) qui devrait lui assurer un poids contenu. Grande originalité, la partie supérieure du capot est striée pour moitié de mini-LED dont vous personnalisez l’éclairage. Libre à vous de reproduire ainsi un logo ou d’afficher carrément des animations avec des widgets pré-intégrés pour la météo, l’heure ou la température du PC. Asus s’est fendu de démonstrations avec des Pikachu ou Mario parfaitement reconnaissables et animés, venant rompre la monotonie de ces châssis gris perle. Du côté des performances, les deux machines évoluent dans le même registre. Elles embarquent toutes les deux le dernier AMD Ryzen 7 4800HS, un processeur en 7 nm avec 8 coeurs Zen 2 pour 16 threads. Cette édition spéciale de la puce, fruit d’une exclusivité de six mois négociée par Asus, présente un TDP de 35W au lieu des 45W classiques de cette nouvelle gamme. Les G14 et G15 profitent également d’une GeForce RTX 2060 avec 6 Go de GDDR6 au format Max-Q. Asus maintient le système visant à relever légèrement le clavier lorsqu’on déploie le PC : on aménage ainsi un plus grand espace pour l’évacuation de la chaleur, tout en profitant d’un meilleur confort. L’écran, c’est justement la principale différence entre les deux versions des Zephyrus. Le G14 s’articule autour d’une dalle IPS de 14 pouces se déclinant en deux variantes : une définition Full HD à 120 Hz ou QHD à 60 Hz. Dans les deux cas, elle représente 85% du rapport écran/châssis et couvre 100% de l’espace sRGB. Le G15 dispose d’une dalle IPS de 15,6 pouces qui se décline également en deux versions, elles offrent toutes les deux une définition Full HD, mais à 240 Hz ou 144 Hz au choix. Le reste de la configuration est à l’avenant : 1 To de SSD au format NVMe M.2, jusqu’à 32 Go de mémoire vive DDR4, un système de recharge hybride entre un adaptateur 180 W conventionnel et un pur port USB-C et le support du WiFi 6 et du Bluetooth 5.0. Du côté de la connectique, on retrouve un port HDMI 2.0b, deux ports USB-C et deux ports USB 3.2. Les deux machines devraient débarquer début avril en France, à un tarif encore inconnu.


07-01-2020


msi GS66 Stealth plus sage mais performant

Après les GE66, le successeur de l'excellent GS65 emprunte aussi quelques nouveautés au GE66 Raider, à commencer par son énorme batterie de 99,9 Wh. Le nouveau système de refroidissement intègre les pales de ventilateur les plus fines du monde (0,1 mm) pour un débit d'air supérieur et une capacité de refroidissement améliorée par rapport à la génération précédente. Pour le moment nous n'avons pas d'informations sur les GPU qui seront proposés sur ce modèle (si ce n'est qu'il s'agira de RTX de NVIDIA), mais nous ne manquerons pas de mettre à jour cet article dès que MSI aura communiqué sur le sujet. Il en est de même pour les dates de disponibilité et les prix de ces deux laptops gamer séduisants.
07-01-2020


msi lache ses dragons !

Le GE66 Raider incarne le nouveau flagship du dragon de msi. Charles Chiang, le CEO de la marque, a débuté la présentation par l'annonce du GE66 Raider, le nouveau flagship de la série GE. Conçu pour les joueurs les plus exigeants, ce laptop gamer embarquera tout ce que MSI fait de mieux. A commencer par un nouveau châssis entièrement en aluminium (bien plus léger que son prédécesseur), avec un rétroéclairage panoramique "Aurora" du plus bel effet. Celui-ci sera compatible avec Mystic Light, le logiciel de pilotage RGB de la marque. Le GE66 Raider pourra également embarquer (en option) le premier écran 15,6" pour PC portable avec un rafraîchissement de 300 Hz. Les adeptes de jeux compétitifs n'auront plus aucune excuse pour rater leurs frags ! Enfin le GE66 Raider sera équipé d'une énorme batterie de 99,9 Wh (le maximum autorisé en avion) promettant une utilisation très confortable. MSI n'a pas encore précisé tous les composants embarqués (les GPU notamment), mais on sait déjà qu'il sera équipé de ce qu'il se fait de mieux coté CPU : jusqu'à la 10ème gen de Core i9-H d'intel : 8 cœurs, 16 threads et jusqu'à 5 GHz en fréquence. Le GE66 sera également disponible dans une édition limitée "Dragonshield", désignée par Colie Wertz connu pour sa travail sur Star Wars notamment.


07-01-2020


Lenovo le premier PC 5G

C'est une demi-surprise. Alors que la 5G est une tendance forte du CES 2020, qui a lieu à Las Vegas jusqu'au 10 janvier, il n'est évidemment pas étonnant d'assister à la présentation de nouveaux produits 5G par les leaders du marché des PC. L'un des premiers à avoir dégainé est Lenovo. Le constructeur chinois présente dans le Nevada le Yoga 5G, un tout nouvel appareil de sa gamme d'ultra-portables 2-en-1. Qui fait presque office de première mondiale. Et les fabricants d'ordinateurs ne comptent pas laisser passer leur chance. Lenovo a dévoilé à Vegas le Yoga 5G, son tout premier ordinateur portable 5G, issu de la gamme 2-en-1 de la firme de Pékin, pouvant se transformer en tablette. Le Yoga 5G embarque une puce Qualcomm Snapdragon 8cx. Huit cœurs donc pour ce processeur aux performances prometteuses, que l'on retrouve aussi sur le PC hybride Samsung Galaxy Book S, présenté en août dernier à New York. L'appareil accueille le modem X55 5G de Qualcomm. L'ultra-portable propose ainsi une connexion 5G à haute vitesse (en prenant en charge les réseaux à ondes millimétriques et sous 5 Ghz) pouvant être jusqu'à 10 fois plus rapide que la 4G. De quoi télécharger vos fichiers les plus volumineux (films, jeux, etc.) en un rien de temps, pour peu que vous vous trouviez, dans quelques mois, à proximité d'une antenne 5G. Ordinateur portable + Snapdragon + 5G, tout cela est plutôt inédit et un test de la bête nous en dira plus sur sa réelle autonomie. Avec un poids toujours léger de 1,3 kg, ce nouvel appareil de la gamme Yoga avance une autonomie pouvant aller jusqu'à 24 heures, avec une utilisation minimale du PC. Si cette information reste anecdotique et à confirmer à l'usage, on retient du Yoga 5G un écran tactile Full HD IPS de 14 pouces, avec des bords étroits sur les côtés, ce qui est idéal pour le jeu ou la vidéo. S'en suivent 8 Go de RAM et une capacité de stockage de 256 ou 512 Go. Du classique sur la gamme Yoga. Au niveau de la connectique, le Yoga 5G présente deux ports USB-C, un emplacement Nano SIM pour la 5G et une prise casque. Lenovo a indiqué que ce nouvel ordinateur portable devrait être disponible ce printemps, à partir de 1 499 $.
07-01-2020


PC et écrans Acer performants

Acer propose également une tour de nouvelle génération, avec son ConceptD 700 : un PC de bureau sans compromis, et lui aussi dédié aux créatifs. Le ConceptD 700 est équipé d’un processeur Intel Xeon E, une Nvidia Quadro RTX 4000, 64 Go de RAM et peut être configuré avec un SSD PCIe de différentes capacités. Malgré sa configuration monstrueuse, il devrait se révéler parfaitement silencieux avec une conception formée autour de trois ventilateurs à l’avant. Acer promet ainsi une tour dont le volume sonore de la ventilation n’excédera pas les 40 décibels. Le Acer Concept 700 sera disponible à partir du mois de mars pour un prix qui démarrera à 1899 €. Puisqu’il faudra bien brancher ces machines à un moniteur une fois installées à un bureau, Acer a pensé à tout et a également dévoilé un impressionnant écran de jeu OLED et 4K de 55 pouces baptisé l’Acer Predator CG552K, et non, malgré sa taille, ce n’est pas une télévision. Ce moniteur d’exception concentre tout le savoir-faire de la marque avec sa dalle OLED 4K au taux de rafraichissement de 120 Hz, sa luminosité de 400 nits et sa capacité à afficher 98,5% du gamut DCI-P3. Il supporte aussi bien les technologies embarqués sur les dernières cartes de chez AMD que celles de Nvidia. Le Acer Predator CG552K sera disponible à la fin de l’année pour 2700 €. Si toutefois l’écran 16:9 ne vous convient pas, Acer a également dévoilé ses X32 et X38 incurvés, des écrans 4K de 32 et 37,5 pouces avec d’excellentes caractéristiques. Le Predator X32 est ainsi doté d’une fréquence de rafraichissement de 144 Hz et d’une luminosité de 1440 nits, quand le Predactor X38 pourra quant à lui être overclocké jusqu’à 175 Hz.


06-01-2020


Acer Laptop ConceptD 7

Acer profite du Consumer Electronic Show de Las Vegas pour dévoiler ses dernières nouveautés en matière d’ordinateur et de moniteur. La marque a notamment levé le voile sur son ConceptD 7, une version plus petite de son ConceptD 9 lancé l’année dernière et réservé aux créatifs. Ce ConceptD 7 reprend le concept de convertible de son prédécesseur, et se dote d’une dalle 4K de 15,6 pouces, contre 17,3 pouces pour le ConceptD 9. Convertible, puisqu’il est possible de l’utiliser comme tablette graphique lorsqu’on rabat l’écran sur le clavier, et ainsi d’utiliser le stylet DME Wacom fourni. La machine est, outre son format original, plutôt bien équipée avec son processeur Intel de 10ème génération, ses 32 Go de RAM et son SSD PCIe de 2 To et son GPU Nvidia. Une autre version encore plus musclée, et baptisé « Pro » vient s’ajouter à la liste. Celle-ci est quant à elle équipée d’un processeur Intel Xeon. Le Acer ConceptD 7 de base commencera à 2499 €, mais la date de sortie reste encore inconnue.
06-01-2020


Des nouveaux Zotac

Pas nécessairement élégants mais plutôt bien équipés, les mini-PC de la gamme Inspire Studio font tenir une GeForce RTX, un Core i7 de 65 watts à 8 cores (le modèle exact n'est pas encore annoncé), 32 Go de RAM, 512 Go de SSD et 2 To de HDD dans un boîtier blanc cubique aux mensurations contenues. On y trouve également deux ports Ethernet et du Wi-Fi 6. L'ensemble est enfin propulsé par Windows 10 Pro. ZOTAC a également annoncé la gamme ZBOX Edge. Egalement nouvelle dans l'offre du fabricant, cette lignée mise sur un « form-factor ultra mince », note Neowin, et se décline en deux appareils distincts. Le premier, ZBOX M série Edge « MI643 », dispose d'un boîtier de 28,5 mm d'épaisseur et peut embarquer un Core i5 épaulé d'un maximum de 64 Go de mémoire vive. Ce produit mise en outre sur du Wi-Fi 802.11ac, du Bluetooth 5 et deux ports Ethernet. Côté stockage, ZOTAC laisse deux slots pour SSD M.2 vacants. Le second, ZBOX C série Edge « CI341 », s'arme d'une fiche technique globalement très proche, à deux exceptions près : son boîtier est plus épais (32,1 mm) et son processeur nettement moins performant. Il faut en effet se contenter ici d'un Celeon N4100 d'Intel. Notez que les deux produits peuvent être fixés à un mur (ou éventuellement derrière un écran) grâce à un dispositif VESA. ZOTAC met aussi à jour des gammes existantes. C'est le cas de la gamme MAGNUS, qui hérite notamment de cartes graphiques NVIDIA GeForce RTX SUPER de bureau. Les modèles MAGNUS EC72070S et EC52060S peuvent par ailleurs compter, au choix, sur de nouveaux processeurs Intel Core i5 ou i7 de 45 watts et sur un maximum de 64 Go de mémoire vive. Le MAGNUS EN92080V, intègre pour sa part une RTX 2080 non SUPER, mais compense cette « lacune » avec un gros Core i9. La gamme ZBOX Nano revient également et, pour la première fois depuis 2015, avec des puces AMD en option. Deux modèles sont annoncés : les ZBOX M Series MA621 Nano et ZBOX C series CA621 Nano. Le premier est refroidi de manière active, le second de manière passive. À bord : un processeur AMD Ryzen 3 3200U avec partie GPU Vega 3, ou un processeur Intel Core de 10e génération n'excédant pas 15 Watts de TDP. Il est ici possible d'opter au maximum pour un Core i7.


06-01-2020