Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com


L'actualité
MULTIMEDIA


Magic Leap one VR

  Liste des news    Liste des new du mois  
Capture Magic Leap One

17

Juillet

Magic Leap a enfin dévoilé quelques caractéristiques techniques sur ses prochaines lunettes pour la réalité virtuelle : Magic Leap One. Contre toute attente, elles ne seront pas basées sur la plateforme Snapdragon XR de Qualcom, mais embarqueront un SoC NVIDIA Tegra TX2, avec IGP Pascal. On apprend également que la Creator Édition des Magic Leap One (pour les développeurs) devrait débarquer avant la fin de l’été. La version originale du SoC Tegra TX2 embarque deux cœurs Denver 2.0 et quatre cœurs ARM Cortex A57. Le Magic Leap One s’équipe une version modifiée, tronquée, ne présentant qu’un seul cœur Denver 2.0 et deux cœurs A57. On y trouvera aussi un circuit graphique intégré NVIDIA Pascal avec 256 cœurs CUDA. L’entreprise dit de ce dernier qu’il permet aux lunettes de gérer https://particule.com/YX/journal_liste.phpconfortablement entre 200 000 et 400 000 polygones, et que ce nombre pourrait augmenter après quelques optimisations. Notez que le Magic Leap One est compatible avec OpenGL 4.5 et OpenGL ES 3.1, mais le constructeur conseille aux développeurs de travailler plutôt avec l’API Vulkan pour de meilleures performances.




Netflix à mangé CanalPlay

  Liste des news    Liste des new du mois  
declin de canaplay face a Netflix

29

Juin

Restons dans le streaming ou plutôt dans la SVOD, le service de vidéo à la demande CanalPlay vit des moments particulièrement difficiles. Auditionné par le Sénat le 27 juin dernier, Maxime Saada, le président du directoire du groupe Canal Plus, n’a pu que constater l’impressionnante chute du nombre d’abonnés. « CanalPlay est passé de 800 000 à 200 000 abonnés (…) En 2 ans, on a été rayés de la carte sur ce marché, qui est en train de se substituer à la télévision ». Alors qu’il a lui-même déclaré « c’est terminé pour CanalPlay », Saada estime que la bataille a été remportée par Netflix. Selon lui, cette dégringolade est avant tout due à l’attitude de l’Autorité de la Concurrence. Son principal tort ? Cette dernière impose des lois qui empêchent d’avoir des exclusivités face aux géants Amazon et Netflix. En effet, le groupe ne pouvait pas proposer certains contenus uniquement sur sa plateforme, même quand il s’agissait de séries diffusées sur Canal + (comme Les Revenants par exemple). Un problème évident, car les concurrents se démarquent justement grâce à leurs contenus originaux. Il a également regretté que Netflix ne soit pas assujetti aux mêmes règles, même quand il décide de produire du contenu français. Les contraintes que Saada dénonce ont certes été levées durant l’année 2017, mais cette décision est intervenue « trop tard » selon lui. Pourtant, le service avait réussi à conquérir 180 000 abonnés en 2014, l’année de l’arrivée de Netflix dans l’hexagone. Il n’a néanmoins pas fallu attendre longtemps pour voir ces statistiques chuter. CanalPlay n’a gagné que 20 000 abonnés supplémentaires entre 2016 et 2017 tandis que la firme américaine arrive à convaincre environ 100 000 clients par mois, et caracole à 3,5 millions d’abonnés. S’il reconnait que Salto.fr, qui se définit comme une proposition commune de TF1, M6 et France TV, est une initiative intéressante, il ne se fait aucune illusion. La teneur des investissements étant profondément différente (45 millions contre les milliards de Netflix), il ne s’agira que d’un service complémentaire.




L'Oculus Go en Pré-commande

  Liste des news    Liste des new du mois  
oculus go casque VR autonome

22

Juin

Officialisé en fin d’année dernière, le casque de réalité virtuelle Oculus Go était attendu pour le début de l’année 2018, sans plus de précision. Contrairement au Rift qui nécessite un PC haut de gamme pour fonctionner, ce dernier se veut parfaitement autonome et n’a besoin ni de PC, ni même de smartphone pour fonctionner. Avec Oculus Go, le groupe dirigé par Facebook souhaite s’adresser à une cible plus large, puisque le nouveau casque est parfaitement autonome. Un casque disponible depuis le site web officiel du groupe. Toutefois, la marque va pouvoir profiter d’un réseau de distribution autrement plus large, puisque le casque Oculus Go est désormais référencé également chez d’autres revendeurs, comme FNAC ou Amazon. Tous deux proposent en effet le dispositif Oculus Go en précommande, avec des livraisons prévues pour le 26 juin. Côté tarifs, pas de mauvaise surprise, puisque le casque est affiché à 219 € pour la déclinaison 32 Go, ce qui est presque donné pour un casque VR autonome. Rappelons que la grande force de ce nouveau système de VR mis au point par Oculus, c’est l’absence totale de PC, de smartphone, de câblage fastidieux… le casque Oculus Go se suffit à lui-même, et est animé par un processeur SnapDragon 821, 3 Go de RAM et 32 Go de stockage. On y retrouve également une batterie (rechargeable via microUSB), sans oublier un écran de type Fast Switch LDC, de 5,5″, qui affiche une image en 2 560 x 1440 pixels. Le tout est livré avec un petit joystick permettant de profiter d’un pavé tactile cliquable, d’une gâchette, sans oublier les boutons Accueil et Return. Un casque qui permet donc de profiter d’un réel confort d’utilisation, avec en prime une compatibilité totale avec les applications proposées sur le Gear VR de Samsung, ce qui permettra à l’heureux acheteurs de profiter de toute une flopée d’applications, gratuites et payantes, après avoir déballé son nouveau joujou de VR. A voir maintenant si cette VR plus simple permettra enfin de démocratiser cette technologie qui semble avoir bien du mal à convaincre le grand public




Alliance des Chaînes Françaises contre NetFlix

  Liste des news    Liste des new du mois  
Les chaines francaises contre Netflix

15

Juin

Les Français regardent de moins en moins la télévision et préfèrent se reporter, surtout les plus jeunes, vers des contenus digitaux accessibles sur ordinateur, tablette ou smartphone. Les diffuseurs français en ont conscience, cherchent à récupérer les parts de marché évaporées du petit écran. Après l'Alliance lancée en mai par l'audiovisuel public européen, ce sont maintenant des producteurs français qui se lancent dans la course au streaming. TF1, France Télévisions et M6 ont l'intention de créer leur propre plate-forme web commune payante du nom de Salto. Les trois groupes ont d'ailleurs, selon les informations de nos confrères des Echos, présenté leur projet à leur conseil d'administration ce jeudi. Cette plate-forme commune devrait héberger leurs chaînes respectives en direct, les différents services de rattrapage mais également un catalogue accessible en service à la demande par abonnement (SVoD). Concernant ce dernier, il faudra que les trois diffuseurs créent un maillage efficace et trouvent une pertinence relative dans la « ligne éditoriale » de la plate-forme. Dit autrement, ils ne devront pas voir le service comme un « fourre-tout », mais essayer au contraire de construire une identité commune, qui puisse réunir les différents publics. Sur l'aspect pratique, TF1, France Télévisions et M6 détiendront chacun un tiers du capital. Un schéma que l'on retrouve chez Hulu, avec NBCUniversal, 21st Century Fox et The Walt Disney Company comme acteurs. Attention tout de même à ne pas tomber dans l'emballement si le projet venait à aboutir : si Hulu compte désormais plus de 20 millions d'abonnés (soit presque deux fois plus qu'il y a deux ans), le site américain, pas encore présent en France, n'est toujours pas rentable, et continue de perdre de l'argent en 2018. Les groupes français devront donc trouver le bon compromis pour construire un catalogue enrichi de contenus attractifs, sans pour autant investir plus que de raison. Le plus dur commence.




Archos présente ses enceintes Mate

  Liste des news    Liste des new du mois  
archos mate

11

Juin

Archos a dévoilé sa gamme doté Mate, des enceintes avec écran incluant Alexa, le service vocal intelligent d’Amazon. Archos Mate embarque un écran haute définition, un système de son omnidirectionnel haute-fidélité, un processeur quatre cœurs, une connectivité Bluetooth et Wi-Fi, une caméra 5 Mpx, deux microphones, une batterie de 1 500 mAh (5 pouces) ou 3 000 mAh (version 7 pouces). Accessible à tout moment, sur simple commande vocale, ARCHOS Mate devient un véritable compagnon. Grâce à Alexa, ARCHOS Mate peut par exemple donner non seulement la liste des ingrédients et des ustensiles nécessaires à la réalisation de la recette du «Boeuf Bourguignon», mais suggérer également la visualisation de tutoriels en ligne pour qu’il soit parfaitement préparé. La gamme ARCHOS Mate sera disponible dès octobre à partir de 99 €.




Amazon lance Fire TV CUBE Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Fire TV CUBE

08

Juin

Quelques jours après avoir annoncé l’arrivée d’Alexa en France, Amazon lance un nouveau produit aux États-Unis : le Fire TV Cube. Hybride entre une box TV et une enceinte intelligente, l’appareil a tout pour devenir le cœur d’une maison connectée. En plus de servir à regarder des contenus sur grand écran, il peut répondre aux questions de son utilisateur dès qu’il entend le mot « Alexa », même lorsque le téléviseur est éteint. Équipé de 8 microphones et d’un haut-parleur, le Fire TV Cube est une enceinte intelligente presque identique à un Amazon Echo. Certaines fonctionnalités, comme la possibilité de passer des appels et d’envoyer des messages, restent néanmoins absentes de l’appareil. Amazon indique avoir préféré se concentrer sur un usage multimédia dans un premier temps. Grâce à des capteurs infrarouges répartis sur toutes ses faces, le Cube peut aussi contrôler d’autres appareils de la maison, comme un Home Cinema ou des volets connectés par exemple. Le Cube se connecte à un téléviseur par HDMI, et est fourni avec une télécommande. Une fois branché, il propose la même interface que n’importe quel autre boîtier Fire TV ou Fire TV Stick, et permet de naviguer dans un vaste catalogue d’applications, notamment Netflix et évidemment Prime Video. Le Cube est aussi un décodeur connecté on ne peut plus classique, et se destine surtout à cet usage. Il est compatible 4K, HDR, et Dolby Atmos. Disponible à partir du 21 juin aux États-Unis pour 119,99 $ (120 $ quoi ?), le Fire TV Cube nous semble une bonne formule pour ceux qui cherchent un décodeur TV et s’intéressent aux enceintes intelligentes, sans pour autant avoir envie d’investir dans un Amazon Echo ou un Google Home. À un tel prix, le Fire TV Cube est bien moins cher qu’une Apple TV 4K par exemple.




HomePod en France le 18 Juin

  Liste des news    Liste des new du mois  
HomPod le 18 Juin en France

30

Mai

La rumeur de son arrivée courait depuis plusieurs semaines, et Apple l’a désormais confirmée : le HomePod, l’enceinte intelligente de la marque, sera commercialisé en France, en Allemagne et au Canada dès le mois prochain. L’enceinte devrait être proposée en boutiques à partir du 18 juin. Son prix de vente n’a pas encore été précisé, mais la version américaine coûtant 349 $, on peut s’avancer à prédire qu’il devrait être équivalent dans nos contrées. Dès la mi-juin, en plus des États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni, le HomePod sera disponible dans six pays au total. Apple a profité de l’annonce officielle concernant le lancement du HomePod en France pour confirmer la disponibilité immédiate d’iOS 11.4. En plus du support de Messages dans iCloud, la mise à jour du système d’exploitation des iPhone et des iPad permettra enfin grâce à l’implémentation de AirPlay 2 (en utilisant les enceintes intelligentes de la marque bien évidemment) de créer un véritable système multi-room sans-fil. Il sera ainsi possible de jouir d’un son stéréo plus large en synchronisant deux HomePod et de contrôler l’ensemble à partir de n’importe quel gadget Apple.




Le nouveau casque HTC ViveFocus autonome

  Liste des news    Liste des new du mois  
htc vive focus

28

Mai

Oculus annonçait nouveau dispositif de réalité virtuelle : Oculus Go. Un nouveau casque parfaitement autonome, qui est proposé depuis ce moi à seulement 199 $. Rapidement, HTC répondait à Oculus en officialisant son nouveau Vive Focus. Là encore, il s’agissait de retrouver un nouveau casque de réalité virtuelle tout-en-un, parfaitement autonome, à même donc de venir concurrencer le dispositif de Oculus, même si le casque signé HTC s’avère nettement plus avancé techniquement parlant (et d’un point de vue tarifaire également). Aujourd’hui, HTC fait évoluer son casque de réalité virtuelle, en lui insufflant toujours plus d’autonomie. Animé par un processeur SnapDragon 835, le casque VR signé HTC est ainsi apte à faire tourner des jeux mobiles récents, mais impossible pour lui de gérer un jeu PC. Pour cela, HTC a décidé de faire le pari du streaming, directement depuis Steam et Viveport. De cette manière, le joueur pourra faire tourner le jeu de son choix sur son PC, avant de de streamer dans son casque HTC Vive Focus. Pour cela, HTC a opté pour la solution VRidge, avec une version optimisée permettant notamment de profiter pleinement des caractéristiques du casque, et notamment de sa définition de 2 880 x 1 660 pixels, sans oublier la fréquence de 75 Hz. Pour fonctionner, le dispositif nécessite un réseau WiFi en 5 Ghz. L’application VRidge est d’ores et déjà disponible depuis la boutique d’applications Viveport.




Partenariat Apple et Canal +

  Liste des news    Liste des new du mois  
Partenariat Apple TV et Canal Plus

15

Mai

Apple et Canal+ ont dévoilé un partenariat qui, à partir du 17 mai, permettra aux clients de la chaîne cryptée de choisir entre le décodeur numérique de Canal+ ou une Apple TV 4K. Serions-nous en train d’assister à une petite révolution de salon ? À l’heure où de plus en plus de clients sont attirés par les offres en OTT, l’offre conjointe d’Apple et de Canal+ ressemble à une alliance de raison. Aux yeux d’Apple, les 5 millions d’abonnés de Canal+ sont un bon tremplin pour convaincre le marché français de la qualité de son produit et de ses services. Quant au groupe Canal+, il compte bien attirer une nouvelle vague d'abonnés à travers le prestige que lui apporte cette association. L'annonce pourrait laisser croire que Canal+ compte, à terme, ne plus proposer son propre décodeur, afin de se concentrer sur la création de contenu, le nerf de la guerre aujourd'hui. Selon les déclarations à Numérama de Frank Cadoret, Directeur général adjoint du Groupe Canal+, l’objectif, au contraire, est double. Il est, d’une part, d’attirer une clientèle plus jeune avec une offre distincte du décodeur Canal, et par ailleurs, il est de convaincre la base existante d’abonnés de s’équiper d’un terminal supplémentaire. La location de l’Apple TV 4K coûtera 6€.




Facebook lance l'Oculus GO Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Oculus GO casque VR de facebook disponible

02

Mai

A l’occasion de sa conférence F8, Facebook a annoncé la disponibilité immédiate de son fameux casque VR autonome (sans l'utilisation d'un smartphone), l’Oculus Go à partir de 219 €. Annoncé il y a un an, le premier casque VR autonome Oculus Go est enfin disponible ! Ce casque issu d’un partenariat avec le constructeur chinois Xiaomi, ne fonctionne ni avec un ordinateur, ni avec un smartphone, il dispose pour cela d’une capacité de 32 Go (219 euros) ou 64 Go (269 euros). Sans-fil, ce casque est livré avec une petite manette pour pouvoir profiter au maximum de l’expérience VR. L’Oculus Go tourne sous une version modifiée d’Android 7.1.2 (app iOS ou Android nécessaire pour l’installation), on retrouve un écran LCD WQHD (2560 x 1440 px, 538ppi ) avec un taux de rafraîchissement entre 60 et 72 Hz, un processeur Snapdragon 821 Mobile VR Platform (GPU Adreno 506), les Wifi, Bluetooth ainsi qu’un port microUSB et une prise casque 3.5mm. L’autonomie serait d’environ 2 heures 30, et ses dimensions sont de 18,3 x 10,1 x 13,1 cm pour un poids de 468 grammes. Pour ce lancement, Facebook annonce plus de 1000 contenus disponibles (gratuits ou payants), dont un certain nombre est issu de l’écosystème Oculus/Facebook mais aussi de celui du Gear VR de Samsung.




Nouvelle GoPro petit prix

  Liste des news    Liste des new du mois  
gopro hero

30

Mars

GoPro a ajouté une nouvelle caméra HERO à sa famille. Disponible dès maintenant à 219,99 €, la HERO offre l’enregistrement de vidéos HD (1440p60 et 1080p60) et de photos en 10 MPx. Dotée d’un écran tactile 2 pouces, étanche jusqu’à 10 m et résistante. Elle est également équipée d’un port microSD, du contrôle vocal, de la stabilisation vidéo et évidemment de la compatibilité avec l’app GoPro sur smartphone, ainsi qu’avec plus de 30 accessoires GoPro. Elle est donc disponible dès maintenant au prix de 219,99 € et livrée avec quelques fixations. Selon le constructeur, cette HERO est “parfaite pour les enfants, les voyageurs et les aventuriers souhaitant partager leurs expériences.




Caméra 3D YI

  Liste des news    Liste des new du mois  
Camera 3D Compatible Google VR280 Daydream YI Horizon

22

Janvier

YI Technology, en collaboration avec l’équipe Virtual Reality (VR) de Google, a présenté sa caméra YI Horizon VR180. Développée pour tirer pleinement parti du nouveau format VR180 de Google, cette caméra 3D stéréoscopique offre à la possibilité de réaliser des vidéos immersives et en haute résolution, compatibles Cardboard, Daydream, PSVR, ou toute autre visionneuse VR certifiée. La caméra YI Horizon VR180 délivre des vidéos 3D avec une haute résolution (5,7K) à 30 images par secondes grâce à deux capteurs de 13Mpx, et dispose d’un écran tactile de 2,2 pouces (640 × 360 pixels), d’un processeur Ambarella H2V95 ainsi que de 4 micros. L’appareil intègre également une fonction d’assemblage instantanée et prend en charge la diffusion en direct (live stream). Il est cependant également possible de visionner les contenus en 2D. La YI Horizon VR180 sera disponible cet été pour moins de 400$.




Un Casque Home Cinéma

  Liste des news    Liste des new du mois  
kopi eagle prototype casque systeme home cinema

10

Janvier

Il existe aujourd'hui bien des manières de regarder une vidéo. Vous pouvez utiliser votre téléviseur, classique mais efficace, ou votre ordinateur, votre tablette, votre smartphone. Ou même la réalité virtuelle. Aujourd'hui, voici arriver avec le casque Kopin Eagle une nouvelle option. Si vous n’êtes pas trop intéressé(e) par la réalité virtuelle, Kopin dévoile une solution intermédiaire. Conçu en collaboration avec Pico Interactive, voici le Kopin Eagle, un prototype de home cinema portatif. Le concept n’est pas vraiment nouveau, l’idée est d’offrir une expérience de visualisation immersive en place les écrans directement devant l’utilisateur, comme pour la réalité virtuelle. Mais l’une des différences principales avec la concurrence est que le Kopin Eagle ne vous coupe totalement pas du monde extérieur. L’appareil embarque deux écrans OLED de 0,49 pouce avec une résolution de 720p (seulement) mais avec une luminosité de 1 000 nits. Le Eagle devrait être proposé au grand public, Pico préparerait d’ailleurs un lancement en Chine pour un futur proche. Aucune information concernant le tarif de cet appareil ni sur son éventuelle disponibilité en Europe, et en France.




BenQ lance un videoprojecteur 4K à moins de 1500 $

  Liste des news    Liste des new du mois  
BenQ Videoprojecteur 4K HT2550

09

Janvier

Jusqu'à présent, la majorité des projecteur estampillés 4K d'entrée de gamme ne proposent pas de véritable 4K. Au travers d'artifice plus ou moins subtiles et évolués, ils embarquent tous des techniques d'upscaling pour atteindre le fameux graal de la 4K. Au CES 2018, les choses pourraient toutefois changer comme en témoigne l'arrivée imminente d'un nouveau modèle BenQ. Relayé par DigitalTrends, le constructeur évoque la sortie prochaine du CineHome HT2550, déjà évoqué à l'automne. Cet authentique projecteur UHD 4K, que l'on devrait trouver sous la barre des 1500 $ en Amérique du Nord, n'a toutefois pas encore de tarif européen, mais les choses pourraient s'accélérer sachant que le produit présenté au cours du prochain CES est d'ores et déjà en précommande sur Amazon. Sur un plan davantage technique, BenQ propose donc de la véritable 4K avec ses 8,3 mégapixels. Il est question d'une luminosité de 2200 ANSI lumens pour un contraste de 10 000:1. On retiendra aussi la prise en charge HDR10 et la compatibilité 3D. BenQ insiste sur la connectique embarquée : un port HDMI 4K bien sûr (HDMI 2.0/HDCP 2.2) ainsi qu'un port HDMI 1.4a. Il dispose également d'une prise D-Sub, mais pas de composite / composante. Enfin, BenQ évoque une durée de vie, dans la norme, de 15 000 heures pour la lampe de son HT2550.




Hisense aussi un videoprojecteur TV 4K

  Liste des news    Liste des new du mois  
Hisense LaserTV

09

Janvier

Hisense a profité du CES pour dévoiler son Laser TV 4K, un vidéoprojecteur laser à courte focale 4K qui sera disponible dès cette année. Contrairement aux vidéoprojecteurs classiques qui utilisent des ampoules et projettent sur une toile standard, le Laser TV est composé d’un projecteur Laser équipé d’un tuner TNT, d’un écran de 100 pouces et d’un caisson de basse sans fil. Il est capable d’afficher plus de 3000 lumens avec des images aussi réalistes que profondes. Le Laser TV peut être projeté tout près de l’écran : moins de 20 cm de recul entre la console et l’écran suffisent pour projeter une image de 100 pouces, sans être indisposé par la lumière extérieure. En effet, l’écran du Laser TV dispose d’un revêtement annulant toutes lumières ambiantes, pour ne retransmettre que celle du Laser. Le Laser TV sera disponible en mai au prix de 2 990 € pour le 85 pouces, et 9 990 € pour le 100 pouces.




Video porjecteur LG 4K compact

  Liste des news    Liste des new du mois  
LG videoprojecteur 4k hdr

08

Janvier

Il existe des vidéoprojecteurs pour des espaces réduits dit aujourd'hui des projecteurs très compacts, comme ce nouvel appareil signé LG. Juste avant le CES 2018, LG dévoile un nouveau projecteur 4K HDR, capable d’afficher une résolution 4K dans une diagonale pouvant atteindre les 150 pouces (plus de 3m), facilement de quoi recouvrir tout un mur de votre salon. Les vidéoprojecteurs 4K ne sont pas vraiment nouveaux, mais LG vante le très faible encombrement de son appareil, sa facilité d’installation, le tout sans sacrifier la qualité d’image. L’appareil devrait être en démonstration au CES 2018. Le projecteur en question tourne sous webOS 3.5, pour une interface très semblable à celle d’un TV connecté. Côté connectique, on retrouve de l’USB, de l’Ethernet, l’HDMI et davantage. Aucun mot concernant le tarif et la disponibilité de l’engin. A voir au CES !




LG dévoile une TV 4K OLED enroulable Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
LG ecran flexible Display Stretch

08

Janvier

Le groupe coréen LG va présenter cette semaine à Las Vegas un écran OLED 4K de 65 pouces capable de s'enrouler complètement dans sa base lorsqu'on l'éteint. C'est l'une des applications possibles de la technologie d'écran flexible mise au point par LG. En déclin avec sa division smartphone, LG entend frapper fort dans un métier où il tient tête à Samsung et au reste du monde : les écrans. LG Display, la division spécialisée dans les dalles et écrans, devrait faire sensation cette semaine au CES de Las Vegas en présentant un prototype fonctionnel d'écran flexible capable de s'enrouler sur lui-même dans sa base. Cette dalle de 65 pouces (165 cm) se replie en effet à l'intérieur d'un carter fin, à la manière d'un écran de projection. Sauf qu'il s'agit en l'occurrence d'un écran OLED. Destiné à l'affichage professionnel, il permet de ranger l'écran lorsqu'il n'est pas utilisé. Cela devrait faciliter son transport, permettre de le faire disparaître d'un mur à volonté, mais aussi de régler l'affichage en fonction du contenu. Baptisée Display Stretch, cette technologie est l'aboutissement d'années de recherche durant lesquelles LG a englouti 8 milliards de dollars d'investissements. Cette somme colossale a déjà permis la réalisation du Signature, le premier écran incurvable à la demande, commercialisé depuis l'an dernier. Les écrans flexibles, voire pliables, sont identifiés depuis 3 ans par LG comme un marché stratégique pour l'avenir, à la demande de certains de ces grands clients dans l'univers des smartphones notamment, comme Apple. Destiné dans un premier temps à un public de professionnels, ce LG Display Stretch devrait arriver sur le marché en 2020, et démarrer à un tarif gravitant autour de 20.000 $. C'est peu le même prix de lancement qu'une autre nouveauté présentée cette année par LG au CES 2018 : un écran OLED de 88 pouces (224 cm) capable d'afficher des contenus en 10K.




Magic Leap one VR

  Liste des news    Liste des new du mois  
Capture Magic Leap One

17

Juillet

Magic Leap a enfin dévoilé quelques caractéristiques techniques sur ses prochaines lunettes pour la réalité virtuelle : Magic Leap One. Contre toute attente, elles ne seront pas basées sur la plateforme Snapdragon XR de Qualcom, mais embarqueront un SoC NVIDIA Tegra TX2, avec IGP Pascal. On apprend également que la Creator Édition des Magic Leap One (pour les développeurs) devrait débarquer avant la fin de l’été. La version originale du SoC Tegra TX2 embarque deux cœurs Denver 2.0 et quatre cœurs ARM Cortex A57. Le Magic Leap One s’équipe une version modifiée, tronquée, ne présentant qu’un seul cœur Denver 2.0 et deux cœurs A57. On y trouvera aussi un circuit graphique intégré NVIDIA Pascal avec 256 cœurs CUDA. L’entreprise dit de ce dernier qu’il permet aux lunettes de gérer https://particule.com/YX/journal_liste.phpconfortablement entre 200 000 et 400 000 polygones, et que ce nombre pourrait augmenter après quelques optimisations. Notez que le Magic Leap One est compatible avec OpenGL 4.5 et OpenGL ES 3.1, mais le constructeur conseille aux développeurs de travailler plutôt avec l’API Vulkan pour de meilleures performances.




Netflix à mangé CanalPlay

  Liste des news    Liste des new du mois  
declin de canaplay face a Netflix

29

Juin

Restons dans le streaming ou plutôt dans la SVOD, le service de vidéo à la demande CanalPlay vit des moments particulièrement difficiles. Auditionné par le Sénat le 27 juin dernier, Maxime Saada, le président du directoire du groupe Canal Plus, n’a pu que constater l’impressionnante chute du nombre d’abonnés. « CanalPlay est passé de 800 000 à 200 000 abonnés (…) En 2 ans, on a été rayés de la carte sur ce marché, qui est en train de se substituer à la télévision ». Alors qu’il a lui-même déclaré « c’est terminé pour CanalPlay », Saada estime que la bataille a été remportée par Netflix. Selon lui, cette dégringolade est avant tout due à l’attitude de l’Autorité de la Concurrence. Son principal tort ? Cette dernière impose des lois qui empêchent d’avoir des exclusivités face aux géants Amazon et Netflix. En effet, le groupe ne pouvait pas proposer certains contenus uniquement sur sa plateforme, même quand il s’agissait de séries diffusées sur Canal + (comme Les Revenants par exemple). Un problème évident, car les concurrents se démarquent justement grâce à leurs contenus originaux. Il a également regretté que Netflix ne soit pas assujetti aux mêmes règles, même quand il décide de produire du contenu français. Les contraintes que Saada dénonce ont certes été levées durant l’année 2017, mais cette décision est intervenue « trop tard » selon lui. Pourtant, le service avait réussi à conquérir 180 000 abonnés en 2014, l’année de l’arrivée de Netflix dans l’hexagone. Il n’a néanmoins pas fallu attendre longtemps pour voir ces statistiques chuter. CanalPlay n’a gagné que 20 000 abonnés supplémentaires entre 2016 et 2017 tandis que la firme américaine arrive à convaincre environ 100 000 clients par mois, et caracole à 3,5 millions d’abonnés. S’il reconnait que Salto.fr, qui se définit comme une proposition commune de TF1, M6 et France TV, est une initiative intéressante, il ne se fait aucune illusion. La teneur des investissements étant profondément différente (45 millions contre les milliards de Netflix), il ne s’agira que d’un service complémentaire.




L'Oculus Go en Pré-commande

  Liste des news    Liste des new du mois  
oculus go casque VR autonome

22

Juin

Officialisé en fin d’année dernière, le casque de réalité virtuelle Oculus Go était attendu pour le début de l’année 2018, sans plus de précision. Contrairement au Rift qui nécessite un PC haut de gamme pour fonctionner, ce dernier se veut parfaitement autonome et n’a besoin ni de PC, ni même de smartphone pour fonctionner. Avec Oculus Go, le groupe dirigé par Facebook souhaite s’adresser à une cible plus large, puisque le nouveau casque est parfaitement autonome. Un casque disponible depuis le site web officiel du groupe. Toutefois, la marque va pouvoir profiter d’un réseau de distribution autrement plus large, puisque le casque Oculus Go est désormais référencé également chez d’autres revendeurs, comme FNAC ou Amazon. Tous deux proposent en effet le dispositif Oculus Go en précommande, avec des livraisons prévues pour le 26 juin. Côté tarifs, pas de mauvaise surprise, puisque le casque est affiché à 219 € pour la déclinaison 32 Go, ce qui est presque donné pour un casque VR autonome. Rappelons que la grande force de ce nouveau système de VR mis au point par Oculus, c’est l’absence totale de PC, de smartphone, de câblage fastidieux… le casque Oculus Go se suffit à lui-même, et est animé par un processeur SnapDragon 821, 3 Go de RAM et 32 Go de stockage. On y retrouve également une batterie (rechargeable via microUSB), sans oublier un écran de type Fast Switch LDC, de 5,5″, qui affiche une image en 2 560 x 1440 pixels. Le tout est livré avec un petit joystick permettant de profiter d’un pavé tactile cliquable, d’une gâchette, sans oublier les boutons Accueil et Return. Un casque qui permet donc de profiter d’un réel confort d’utilisation, avec en prime une compatibilité totale avec les applications proposées sur le Gear VR de Samsung, ce qui permettra à l’heureux acheteurs de profiter de toute une flopée d’applications, gratuites et payantes, après avoir déballé son nouveau joujou de VR. A voir maintenant si cette VR plus simple permettra enfin de démocratiser cette technologie qui semble avoir bien du mal à convaincre le grand public




Alliance des Chaînes Françaises contre NetFlix

  Liste des news    Liste des new du mois  
Les chaines francaises contre Netflix

15

Juin

Les Français regardent de moins en moins la télévision et préfèrent se reporter, surtout les plus jeunes, vers des contenus digitaux accessibles sur ordinateur, tablette ou smartphone. Les diffuseurs français en ont conscience, cherchent à récupérer les parts de marché évaporées du petit écran. Après l'Alliance lancée en mai par l'audiovisuel public européen, ce sont maintenant des producteurs français qui se lancent dans la course au streaming. TF1, France Télévisions et M6 ont l'intention de créer leur propre plate-forme web commune payante du nom de Salto. Les trois groupes ont d'ailleurs, selon les informations de nos confrères des Echos, présenté leur projet à leur conseil d'administration ce jeudi. Cette plate-forme commune devrait héberger leurs chaînes respectives en direct, les différents services de rattrapage mais également un catalogue accessible en service à la demande par abonnement (SVoD). Concernant ce dernier, il faudra que les trois diffuseurs créent un maillage efficace et trouvent une pertinence relative dans la « ligne éditoriale » de la plate-forme. Dit autrement, ils ne devront pas voir le service comme un « fourre-tout », mais essayer au contraire de construire une identité commune, qui puisse réunir les différents publics. Sur l'aspect pratique, TF1, France Télévisions et M6 détiendront chacun un tiers du capital. Un schéma que l'on retrouve chez Hulu, avec NBCUniversal, 21st Century Fox et The Walt Disney Company comme acteurs. Attention tout de même à ne pas tomber dans l'emballement si le projet venait à aboutir : si Hulu compte désormais plus de 20 millions d'abonnés (soit presque deux fois plus qu'il y a deux ans), le site américain, pas encore présent en France, n'est toujours pas rentable, et continue de perdre de l'argent en 2018. Les groupes français devront donc trouver le bon compromis pour construire un catalogue enrichi de contenus attractifs, sans pour autant investir plus que de raison. Le plus dur commence.




Archos présente ses enceintes Mate

  Liste des news    Liste des new du mois  
archos mate

11

Juin

Archos a dévoilé sa gamme doté Mate, des enceintes avec écran incluant Alexa, le service vocal intelligent d’Amazon. Archos Mate embarque un écran haute définition, un système de son omnidirectionnel haute-fidélité, un processeur quatre cœurs, une connectivité Bluetooth et Wi-Fi, une caméra 5 Mpx, deux microphones, une batterie de 1 500 mAh (5 pouces) ou 3 000 mAh (version 7 pouces). Accessible à tout moment, sur simple commande vocale, ARCHOS Mate devient un véritable compagnon. Grâce à Alexa, ARCHOS Mate peut par exemple donner non seulement la liste des ingrédients et des ustensiles nécessaires à la réalisation de la recette du «Boeuf Bourguignon», mais suggérer également la visualisation de tutoriels en ligne pour qu’il soit parfaitement préparé. La gamme ARCHOS Mate sera disponible dès octobre à partir de 99 €.




Amazon lance Fire TV CUBE Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Fire TV CUBE

08

Juin

Quelques jours après avoir annoncé l’arrivée d’Alexa en France, Amazon lance un nouveau produit aux États-Unis : le Fire TV Cube. Hybride entre une box TV et une enceinte intelligente, l’appareil a tout pour devenir le cœur d’une maison connectée. En plus de servir à regarder des contenus sur grand écran, il peut répondre aux questions de son utilisateur dès qu’il entend le mot « Alexa », même lorsque le téléviseur est éteint. Équipé de 8 microphones et d’un haut-parleur, le Fire TV Cube est une enceinte intelligente presque identique à un Amazon Echo. Certaines fonctionnalités, comme la possibilité de passer des appels et d’envoyer des messages, restent néanmoins absentes de l’appareil. Amazon indique avoir préféré se concentrer sur un usage multimédia dans un premier temps. Grâce à des capteurs infrarouges répartis sur toutes ses faces, le Cube peut aussi contrôler d’autres appareils de la maison, comme un Home Cinema ou des volets connectés par exemple. Le Cube se connecte à un téléviseur par HDMI, et est fourni avec une télécommande. Une fois branché, il propose la même interface que n’importe quel autre boîtier Fire TV ou Fire TV Stick, et permet de naviguer dans un vaste catalogue d’applications, notamment Netflix et évidemment Prime Video. Le Cube est aussi un décodeur connecté on ne peut plus classique, et se destine surtout à cet usage. Il est compatible 4K, HDR, et Dolby Atmos. Disponible à partir du 21 juin aux États-Unis pour 119,99 $ (120 $ quoi ?), le Fire TV Cube nous semble une bonne formule pour ceux qui cherchent un décodeur TV et s’intéressent aux enceintes intelligentes, sans pour autant avoir envie d’investir dans un Amazon Echo ou un Google Home. À un tel prix, le Fire TV Cube est bien moins cher qu’une Apple TV 4K par exemple.




HomePod en France le 18 Juin

  Liste des news    Liste des new du mois  
HomPod le 18 Juin en France

30

Mai

La rumeur de son arrivée courait depuis plusieurs semaines, et Apple l’a désormais confirmée : le HomePod, l’enceinte intelligente de la marque, sera commercialisé en France, en Allemagne et au Canada dès le mois prochain. L’enceinte devrait être proposée en boutiques à partir du 18 juin. Son prix de vente n’a pas encore été précisé, mais la version américaine coûtant 349 $, on peut s’avancer à prédire qu’il devrait être équivalent dans nos contrées. Dès la mi-juin, en plus des États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni, le HomePod sera disponible dans six pays au total. Apple a profité de l’annonce officielle concernant le lancement du HomePod en France pour confirmer la disponibilité immédiate d’iOS 11.4. En plus du support de Messages dans iCloud, la mise à jour du système d’exploitation des iPhone et des iPad permettra enfin grâce à l’implémentation de AirPlay 2 (en utilisant les enceintes intelligentes de la marque bien évidemment) de créer un véritable système multi-room sans-fil. Il sera ainsi possible de jouir d’un son stéréo plus large en synchronisant deux HomePod et de contrôler l’ensemble à partir de n’importe quel gadget Apple.




Le nouveau casque HTC ViveFocus autonome

  Liste des news    Liste des new du mois  
htc vive focus

28

Mai

Oculus annonçait nouveau dispositif de réalité virtuelle : Oculus Go. Un nouveau casque parfaitement autonome, qui est proposé depuis ce moi à seulement 199 $. Rapidement, HTC répondait à Oculus en officialisant son nouveau Vive Focus. Là encore, il s’agissait de retrouver un nouveau casque de réalité virtuelle tout-en-un, parfaitement autonome, à même donc de venir concurrencer le dispositif de Oculus, même si le casque signé HTC s’avère nettement plus avancé techniquement parlant (et d’un point de vue tarifaire également). Aujourd’hui, HTC fait évoluer son casque de réalité virtuelle, en lui insufflant toujours plus d’autonomie. Animé par un processeur SnapDragon 835, le casque VR signé HTC est ainsi apte à faire tourner des jeux mobiles récents, mais impossible pour lui de gérer un jeu PC. Pour cela, HTC a décidé de faire le pari du streaming, directement depuis Steam et Viveport. De cette manière, le joueur pourra faire tourner le jeu de son choix sur son PC, avant de de streamer dans son casque HTC Vive Focus. Pour cela, HTC a opté pour la solution VRidge, avec une version optimisée permettant notamment de profiter pleinement des caractéristiques du casque, et notamment de sa définition de 2 880 x 1 660 pixels, sans oublier la fréquence de 75 Hz. Pour fonctionner, le dispositif nécessite un réseau WiFi en 5 Ghz. L’application VRidge est d’ores et déjà disponible depuis la boutique d’applications Viveport.




Partenariat Apple et Canal +

  Liste des news    Liste des new du mois  
Partenariat Apple TV et Canal Plus

15

Mai

Apple et Canal+ ont dévoilé un partenariat qui, à partir du 17 mai, permettra aux clients de la chaîne cryptée de choisir entre le décodeur numérique de Canal+ ou une Apple TV 4K. Serions-nous en train d’assister à une petite révolution de salon ? À l’heure où de plus en plus de clients sont attirés par les offres en OTT, l’offre conjointe d’Apple et de Canal+ ressemble à une alliance de raison. Aux yeux d’Apple, les 5 millions d’abonnés de Canal+ sont un bon tremplin pour convaincre le marché français de la qualité de son produit et de ses services. Quant au groupe Canal+, il compte bien attirer une nouvelle vague d'abonnés à travers le prestige que lui apporte cette association. L'annonce pourrait laisser croire que Canal+ compte, à terme, ne plus proposer son propre décodeur, afin de se concentrer sur la création de contenu, le nerf de la guerre aujourd'hui. Selon les déclarations à Numérama de Frank Cadoret, Directeur général adjoint du Groupe Canal+, l’objectif, au contraire, est double. Il est, d’une part, d’attirer une clientèle plus jeune avec une offre distincte du décodeur Canal, et par ailleurs, il est de convaincre la base existante d’abonnés de s’équiper d’un terminal supplémentaire. La location de l’Apple TV 4K coûtera 6€.




Facebook lance l'Oculus GO Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Oculus GO casque VR de facebook disponible

02

Mai

A l’occasion de sa conférence F8, Facebook a annoncé la disponibilité immédiate de son fameux casque VR autonome (sans l'utilisation d'un smartphone), l’Oculus Go à partir de 219 €. Annoncé il y a un an, le premier casque VR autonome Oculus Go est enfin disponible ! Ce casque issu d’un partenariat avec le constructeur chinois Xiaomi, ne fonctionne ni avec un ordinateur, ni avec un smartphone, il dispose pour cela d’une capacité de 32 Go (219 euros) ou 64 Go (269 euros). Sans-fil, ce casque est livré avec une petite manette pour pouvoir profiter au maximum de l’expérience VR. L’Oculus Go tourne sous une version modifiée d’Android 7.1.2 (app iOS ou Android nécessaire pour l’installation), on retrouve un écran LCD WQHD (2560 x 1440 px, 538ppi ) avec un taux de rafraîchissement entre 60 et 72 Hz, un processeur Snapdragon 821 Mobile VR Platform (GPU Adreno 506), les Wifi, Bluetooth ainsi qu’un port microUSB et une prise casque 3.5mm. L’autonomie serait d’environ 2 heures 30, et ses dimensions sont de 18,3 x 10,1 x 13,1 cm pour un poids de 468 grammes. Pour ce lancement, Facebook annonce plus de 1000 contenus disponibles (gratuits ou payants), dont un certain nombre est issu de l’écosystème Oculus/Facebook mais aussi de celui du Gear VR de Samsung.




Nouvelle GoPro petit prix

  Liste des news    Liste des new du mois  
gopro hero

30

Mars

GoPro a ajouté une nouvelle caméra HERO à sa famille. Disponible dès maintenant à 219,99 €, la HERO offre l’enregistrement de vidéos HD (1440p60 et 1080p60) et de photos en 10 MPx. Dotée d’un écran tactile 2 pouces, étanche jusqu’à 10 m et résistante. Elle est également équipée d’un port microSD, du contrôle vocal, de la stabilisation vidéo et évidemment de la compatibilité avec l’app GoPro sur smartphone, ainsi qu’avec plus de 30 accessoires GoPro. Elle est donc disponible dès maintenant au prix de 219,99 € et livrée avec quelques fixations. Selon le constructeur, cette HERO est “parfaite pour les enfants, les voyageurs et les aventuriers souhaitant partager leurs expériences.




Caméra 3D YI

  Liste des news    Liste des new du mois  
Camera 3D Compatible Google VR280 Daydream YI Horizon

22

Janvier

YI Technology, en collaboration avec l’équipe Virtual Reality (VR) de Google, a présenté sa caméra YI Horizon VR180. Développée pour tirer pleinement parti du nouveau format VR180 de Google, cette caméra 3D stéréoscopique offre à la possibilité de réaliser des vidéos immersives et en haute résolution, compatibles Cardboard, Daydream, PSVR, ou toute autre visionneuse VR certifiée. La caméra YI Horizon VR180 délivre des vidéos 3D avec une haute résolution (5,7K) à 30 images par secondes grâce à deux capteurs de 13Mpx, et dispose d’un écran tactile de 2,2 pouces (640 × 360 pixels), d’un processeur Ambarella H2V95 ainsi que de 4 micros. L’appareil intègre également une fonction d’assemblage instantanée et prend en charge la diffusion en direct (live stream). Il est cependant également possible de visionner les contenus en 2D. La YI Horizon VR180 sera disponible cet été pour moins de 400$.




Un Casque Home Cinéma

  Liste des news    Liste des new du mois  
kopi eagle prototype casque systeme home cinema

10

Janvier

Il existe aujourd'hui bien des manières de regarder une vidéo. Vous pouvez utiliser votre téléviseur, classique mais efficace, ou votre ordinateur, votre tablette, votre smartphone. Ou même la réalité virtuelle. Aujourd'hui, voici arriver avec le casque Kopin Eagle une nouvelle option. Si vous n’êtes pas trop intéressé(e) par la réalité virtuelle, Kopin dévoile une solution intermédiaire. Conçu en collaboration avec Pico Interactive, voici le Kopin Eagle, un prototype de home cinema portatif. Le concept n’est pas vraiment nouveau, l’idée est d’offrir une expérience de visualisation immersive en place les écrans directement devant l’utilisateur, comme pour la réalité virtuelle. Mais l’une des différences principales avec la concurrence est que le Kopin Eagle ne vous coupe totalement pas du monde extérieur. L’appareil embarque deux écrans OLED de 0,49 pouce avec une résolution de 720p (seulement) mais avec une luminosité de 1 000 nits. Le Eagle devrait être proposé au grand public, Pico préparerait d’ailleurs un lancement en Chine pour un futur proche. Aucune information concernant le tarif de cet appareil ni sur son éventuelle disponibilité en Europe, et en France.




BenQ lance un videoprojecteur 4K à moins de 1500 $

  Liste des news    Liste des new du mois  
BenQ Videoprojecteur 4K HT2550

09

Janvier

Jusqu'à présent, la majorité des projecteur estampillés 4K d'entrée de gamme ne proposent pas de véritable 4K. Au travers d'artifice plus ou moins subtiles et évolués, ils embarquent tous des techniques d'upscaling pour atteindre le fameux graal de la 4K. Au CES 2018, les choses pourraient toutefois changer comme en témoigne l'arrivée imminente d'un nouveau modèle BenQ. Relayé par DigitalTrends, le constructeur évoque la sortie prochaine du CineHome HT2550, déjà évoqué à l'automne. Cet authentique projecteur UHD 4K, que l'on devrait trouver sous la barre des 1500 $ en Amérique du Nord, n'a toutefois pas encore de tarif européen, mais les choses pourraient s'accélérer sachant que le produit présenté au cours du prochain CES est d'ores et déjà en précommande sur Amazon. Sur un plan davantage technique, BenQ propose donc de la véritable 4K avec ses 8,3 mégapixels. Il est question d'une luminosité de 2200 ANSI lumens pour un contraste de 10 000:1. On retiendra aussi la prise en charge HDR10 et la compatibilité 3D. BenQ insiste sur la connectique embarquée : un port HDMI 4K bien sûr (HDMI 2.0/HDCP 2.2) ainsi qu'un port HDMI 1.4a. Il dispose également d'une prise D-Sub, mais pas de composite / composante. Enfin, BenQ évoque une durée de vie, dans la norme, de 15 000 heures pour la lampe de son HT2550.




Hisense aussi un videoprojecteur TV 4K

  Liste des news    Liste des new du mois  
Hisense LaserTV

09

Janvier

Hisense a profité du CES pour dévoiler son Laser TV 4K, un vidéoprojecteur laser à courte focale 4K qui sera disponible dès cette année. Contrairement aux vidéoprojecteurs classiques qui utilisent des ampoules et projettent sur une toile standard, le Laser TV est composé d’un projecteur Laser équipé d’un tuner TNT, d’un écran de 100 pouces et d’un caisson de basse sans fil. Il est capable d’afficher plus de 3000 lumens avec des images aussi réalistes que profondes. Le Laser TV peut être projeté tout près de l’écran : moins de 20 cm de recul entre la console et l’écran suffisent pour projeter une image de 100 pouces, sans être indisposé par la lumière extérieure. En effet, l’écran du Laser TV dispose d’un revêtement annulant toutes lumières ambiantes, pour ne retransmettre que celle du Laser. Le Laser TV sera disponible en mai au prix de 2 990 € pour le 85 pouces, et 9 990 € pour le 100 pouces.




Video porjecteur LG 4K compact

  Liste des news    Liste des new du mois  
LG videoprojecteur 4k hdr

08

Janvier

Il existe des vidéoprojecteurs pour des espaces réduits dit aujourd'hui des projecteurs très compacts, comme ce nouvel appareil signé LG. Juste avant le CES 2018, LG dévoile un nouveau projecteur 4K HDR, capable d’afficher une résolution 4K dans une diagonale pouvant atteindre les 150 pouces (plus de 3m), facilement de quoi recouvrir tout un mur de votre salon. Les vidéoprojecteurs 4K ne sont pas vraiment nouveaux, mais LG vante le très faible encombrement de son appareil, sa facilité d’installation, le tout sans sacrifier la qualité d’image. L’appareil devrait être en démonstration au CES 2018. Le projecteur en question tourne sous webOS 3.5, pour une interface très semblable à celle d’un TV connecté. Côté connectique, on retrouve de l’USB, de l’Ethernet, l’HDMI et davantage. Aucun mot concernant le tarif et la disponibilité de l’engin. A voir au CES !




LG dévoile une TV 4K OLED enroulable Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
LG ecran flexible Display Stretch

08

Janvier

Le groupe coréen LG va présenter cette semaine à Las Vegas un écran OLED 4K de 65 pouces capable de s'enrouler complètement dans sa base lorsqu'on l'éteint. C'est l'une des applications possibles de la technologie d'écran flexible mise au point par LG. En déclin avec sa division smartphone, LG entend frapper fort dans un métier où il tient tête à Samsung et au reste du monde : les écrans. LG Display, la division spécialisée dans les dalles et écrans, devrait faire sensation cette semaine au CES de Las Vegas en présentant un prototype fonctionnel d'écran flexible capable de s'enrouler sur lui-même dans sa base. Cette dalle de 65 pouces (165 cm) se replie en effet à l'intérieur d'un carter fin, à la manière d'un écran de projection. Sauf qu'il s'agit en l'occurrence d'un écran OLED. Destiné à l'affichage professionnel, il permet de ranger l'écran lorsqu'il n'est pas utilisé. Cela devrait faciliter son transport, permettre de le faire disparaître d'un mur à volonté, mais aussi de régler l'affichage en fonction du contenu. Baptisée Display Stretch, cette technologie est l'aboutissement d'années de recherche durant lesquelles LG a englouti 8 milliards de dollars d'investissements. Cette somme colossale a déjà permis la réalisation du Signature, le premier écran incurvable à la demande, commercialisé depuis l'an dernier. Les écrans flexibles, voire pliables, sont identifiés depuis 3 ans par LG comme un marché stratégique pour l'avenir, à la demande de certains de ces grands clients dans l'univers des smartphones notamment, comme Apple. Destiné dans un premier temps à un public de professionnels, ce LG Display Stretch devrait arriver sur le marché en 2020, et démarrer à un tarif gravitant autour de 20.000 $. C'est peu le même prix de lancement qu'une autre nouveauté présentée cette année par LG au CES 2018 : un écran OLED de 88 pouces (224 cm) capable d'afficher des contenus en 10K.



Magic Leap one VR

Magic Leap a enfin dévoilé quelques caractéristiques techniques sur ses prochaines lunettes pour la réalité virtuelle : Magic Leap One. Contre toute attente, elles ne seront pas basées sur la plateforme Snapdragon XR de Qualcom, mais embarqueront un SoC NVIDIA Tegra TX2, avec IGP Pascal. On apprend également que la Creator Édition des Magic Leap One (pour les développeurs) devrait débarquer avant la fin de l’été. La version originale du SoC Tegra TX2 embarque deux cœurs Denver 2.0 et quatre cœurs ARM Cortex A57. Le Magic Leap One s’équipe une version modifiée, tronquée, ne présentant qu’un seul cœur Denver 2.0 et deux cœurs A57. On y trouvera aussi un circuit graphique intégré NVIDIA Pascal avec 256 cœurs CUDA. L’entreprise dit de ce dernier qu’il permet aux lunettes de gérer https://particule.com/YX/journal_liste.phpconfortablement entre 200 000 et 400 000 polygones, et que ce nombre pourrait augmenter après quelques optimisations. Notez que le Magic Leap One est compatible avec OpenGL 4.5 et OpenGL ES 3.1, mais le constructeur conseille aux développeurs de travailler plutôt avec l’API Vulkan pour de meilleures performances.


17-07-2018


Netflix à mangé CanalPlay

Restons dans le streaming ou plutôt dans la SVOD, le service de vidéo à la demande CanalPlay vit des moments particulièrement difficiles. Auditionné par le Sénat le 27 juin dernier, Maxime Saada, le président du directoire du groupe Canal Plus, n’a pu que constater l’impressionnante chute du nombre d’abonnés. « CanalPlay est passé de 800 000 à 200 000 abonnés (…) En 2 ans, on a été rayés de la carte sur ce marché, qui est en train de se substituer à la télévision ». Alors qu’il a lui-même déclaré « c’est terminé pour CanalPlay », Saada estime que la bataille a été remportée par Netflix. Selon lui, cette dégringolade est avant tout due à l’attitude de l’Autorité de la Concurrence. Son principal tort ? Cette dernière impose des lois qui empêchent d’avoir des exclusivités face aux géants Amazon et Netflix. En effet, le groupe ne pouvait pas proposer certains contenus uniquement sur sa plateforme, même quand il s’agissait de séries diffusées sur Canal + (comme Les Revenants par exemple). Un problème évident, car les concurrents se démarquent justement grâce à leurs contenus originaux. Il a également regretté que Netflix ne soit pas assujetti aux mêmes règles, même quand il décide de produire du contenu français. Les contraintes que Saada dénonce ont certes été levées durant l’année 2017, mais cette décision est intervenue « trop tard » selon lui. Pourtant, le service avait réussi à conquérir 180 000 abonnés en 2014, l’année de l’arrivée de Netflix dans l’hexagone. Il n’a néanmoins pas fallu attendre longtemps pour voir ces statistiques chuter. CanalPlay n’a gagné que 20 000 abonnés supplémentaires entre 2016 et 2017 tandis que la firme américaine arrive à convaincre environ 100 000 clients par mois, et caracole à 3,5 millions d’abonnés. S’il reconnait que Salto.fr, qui se définit comme une proposition commune de TF1, M6 et France TV, est une initiative intéressante, il ne se fait aucune illusion. La teneur des investissements étant profondément différente (45 millions contre les milliards de Netflix), il ne s’agira que d’un service complémentaire.
29-06-2018


L'Oculus Go en Pré-commande

Officialisé en fin d’année dernière, le casque de réalité virtuelle Oculus Go était attendu pour le début de l’année 2018, sans plus de précision. Contrairement au Rift qui nécessite un PC haut de gamme pour fonctionner, ce dernier se veut parfaitement autonome et n’a besoin ni de PC, ni même de smartphone pour fonctionner. Avec Oculus Go, le groupe dirigé par Facebook souhaite s’adresser à une cible plus large, puisque le nouveau casque est parfaitement autonome. Un casque disponible depuis le site web officiel du groupe. Toutefois, la marque va pouvoir profiter d’un réseau de distribution autrement plus large, puisque le casque Oculus Go est désormais référencé également chez d’autres revendeurs, comme FNAC ou Amazon. Tous deux proposent en effet le dispositif Oculus Go en précommande, avec des livraisons prévues pour le 26 juin. Côté tarifs, pas de mauvaise surprise, puisque le casque est affiché à 219 € pour la déclinaison 32 Go, ce qui est presque donné pour un casque VR autonome. Rappelons que la grande force de ce nouveau système de VR mis au point par Oculus, c’est l’absence totale de PC, de smartphone, de câblage fastidieux… le casque Oculus Go se suffit à lui-même, et est animé par un processeur SnapDragon 821, 3 Go de RAM et 32 Go de stockage. On y retrouve également une batterie (rechargeable via microUSB), sans oublier un écran de type Fast Switch LDC, de 5,5″, qui affiche une image en 2 560 x 1440 pixels. Le tout est livré avec un petit joystick permettant de profiter d’un pavé tactile cliquable, d’une gâchette, sans oublier les boutons Accueil et Return. Un casque qui permet donc de profiter d’un réel confort d’utilisation, avec en prime une compatibilité totale avec les applications proposées sur le Gear VR de Samsung, ce qui permettra à l’heureux acheteurs de profiter de toute une flopée d’applications, gratuites et payantes, après avoir déballé son nouveau joujou de VR. A voir maintenant si cette VR plus simple permettra enfin de démocratiser cette technologie qui semble avoir bien du mal à convaincre le grand public
22-06-2018


Alliance des Chaînes Françaises contre NetFlix

Les Français regardent de moins en moins la télévision et préfèrent se reporter, surtout les plus jeunes, vers des contenus digitaux accessibles sur ordinateur, tablette ou smartphone. Les diffuseurs français en ont conscience, cherchent à récupérer les parts de marché évaporées du petit écran. Après l'Alliance lancée en mai par l'audiovisuel public européen, ce sont maintenant des producteurs français qui se lancent dans la course au streaming. TF1, France Télévisions et M6 ont l'intention de créer leur propre plate-forme web commune payante du nom de Salto. Les trois groupes ont d'ailleurs, selon les informations de nos confrères des Echos, présenté leur projet à leur conseil d'administration ce jeudi. Cette plate-forme commune devrait héberger leurs chaînes respectives en direct, les différents services de rattrapage mais également un catalogue accessible en service à la demande par abonnement (SVoD). Concernant ce dernier, il faudra que les trois diffuseurs créent un maillage efficace et trouvent une pertinence relative dans la « ligne éditoriale » de la plate-forme. Dit autrement, ils ne devront pas voir le service comme un « fourre-tout », mais essayer au contraire de construire une identité commune, qui puisse réunir les différents publics. Sur l'aspect pratique, TF1, France Télévisions et M6 détiendront chacun un tiers du capital. Un schéma que l'on retrouve chez Hulu, avec NBCUniversal, 21st Century Fox et The Walt Disney Company comme acteurs. Attention tout de même à ne pas tomber dans l'emballement si le projet venait à aboutir : si Hulu compte désormais plus de 20 millions d'abonnés (soit presque deux fois plus qu'il y a deux ans), le site américain, pas encore présent en France, n'est toujours pas rentable, et continue de perdre de l'argent en 2018. Les groupes français devront donc trouver le bon compromis pour construire un catalogue enrichi de contenus attractifs, sans pour autant investir plus que de raison. Le plus dur commence.
15-06-2018


Archos présente ses enceintes Mate

Archos a dévoilé sa gamme doté Mate, des enceintes avec écran incluant Alexa, le service vocal intelligent d’Amazon. Archos Mate embarque un écran haute définition, un système de son omnidirectionnel haute-fidélité, un processeur quatre cœurs, une connectivité Bluetooth et Wi-Fi, une caméra 5 Mpx, deux microphones, une batterie de 1 500 mAh (5 pouces) ou 3 000 mAh (version 7 pouces). Accessible à tout moment, sur simple commande vocale, ARCHOS Mate devient un véritable compagnon. Grâce à Alexa, ARCHOS Mate peut par exemple donner non seulement la liste des ingrédients et des ustensiles nécessaires à la réalisation de la recette du «Boeuf Bourguignon», mais suggérer également la visualisation de tutoriels en ligne pour qu’il soit parfaitement préparé. La gamme ARCHOS Mate sera disponible dès octobre à partir de 99 €.


11-06-2018


Amazon lance Fire TV CUBE Video

Quelques jours après avoir annoncé l’arrivée d’Alexa en France, Amazon lance un nouveau produit aux États-Unis : le Fire TV Cube. Hybride entre une box TV et une enceinte intelligente, l’appareil a tout pour devenir le cœur d’une maison connectée. En plus de servir à regarder des contenus sur grand écran, il peut répondre aux questions de son utilisateur dès qu’il entend le mot « Alexa », même lorsque le téléviseur est éteint. Équipé de 8 microphones et d’un haut-parleur, le Fire TV Cube est une enceinte intelligente presque identique à un Amazon Echo. Certaines fonctionnalités, comme la possibilité de passer des appels et d’envoyer des messages, restent néanmoins absentes de l’appareil. Amazon indique avoir préféré se concentrer sur un usage multimédia dans un premier temps. Grâce à des capteurs infrarouges répartis sur toutes ses faces, le Cube peut aussi contrôler d’autres appareils de la maison, comme un Home Cinema ou des volets connectés par exemple. Le Cube se connecte à un téléviseur par HDMI, et est fourni avec une télécommande. Une fois branché, il propose la même interface que n’importe quel autre boîtier Fire TV ou Fire TV Stick, et permet de naviguer dans un vaste catalogue d’applications, notamment Netflix et évidemment Prime Video. Le Cube est aussi un décodeur connecté on ne peut plus classique, et se destine surtout à cet usage. Il est compatible 4K, HDR, et Dolby Atmos. Disponible à partir du 21 juin aux États-Unis pour 119,99 $ (120 $ quoi ?), le Fire TV Cube nous semble une bonne formule pour ceux qui cherchent un décodeur TV et s’intéressent aux enceintes intelligentes, sans pour autant avoir envie d’investir dans un Amazon Echo ou un Google Home. À un tel prix, le Fire TV Cube est bien moins cher qu’une Apple TV 4K par exemple.


08-06-2018


HomePod en France le 18 Juin

La rumeur de son arrivée courait depuis plusieurs semaines, et Apple l’a désormais confirmée : le HomePod, l’enceinte intelligente de la marque, sera commercialisé en France, en Allemagne et au Canada dès le mois prochain. L’enceinte devrait être proposée en boutiques à partir du 18 juin. Son prix de vente n’a pas encore été précisé, mais la version américaine coûtant 349 $, on peut s’avancer à prédire qu’il devrait être équivalent dans nos contrées. Dès la mi-juin, en plus des États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni, le HomePod sera disponible dans six pays au total. Apple a profité de l’annonce officielle concernant le lancement du HomePod en France pour confirmer la disponibilité immédiate d’iOS 11.4. En plus du support de Messages dans iCloud, la mise à jour du système d’exploitation des iPhone et des iPad permettra enfin grâce à l’implémentation de AirPlay 2 (en utilisant les enceintes intelligentes de la marque bien évidemment) de créer un véritable système multi-room sans-fil. Il sera ainsi possible de jouir d’un son stéréo plus large en synchronisant deux HomePod et de contrôler l’ensemble à partir de n’importe quel gadget Apple.
30-05-2018


Le nouveau casque HTC ViveFocus autonome

Oculus annonçait nouveau dispositif de réalité virtuelle : Oculus Go. Un nouveau casque parfaitement autonome, qui est proposé depuis ce moi à seulement 199 $. Rapidement, HTC répondait à Oculus en officialisant son nouveau Vive Focus. Là encore, il s’agissait de retrouver un nouveau casque de réalité virtuelle tout-en-un, parfaitement autonome, à même donc de venir concurrencer le dispositif de Oculus, même si le casque signé HTC s’avère nettement plus avancé techniquement parlant (et d’un point de vue tarifaire également). Aujourd’hui, HTC fait évoluer son casque de réalité virtuelle, en lui insufflant toujours plus d’autonomie. Animé par un processeur SnapDragon 835, le casque VR signé HTC est ainsi apte à faire tourner des jeux mobiles récents, mais impossible pour lui de gérer un jeu PC. Pour cela, HTC a décidé de faire le pari du streaming, directement depuis Steam et Viveport. De cette manière, le joueur pourra faire tourner le jeu de son choix sur son PC, avant de de streamer dans son casque HTC Vive Focus. Pour cela, HTC a opté pour la solution VRidge, avec une version optimisée permettant notamment de profiter pleinement des caractéristiques du casque, et notamment de sa définition de 2 880 x 1 660 pixels, sans oublier la fréquence de 75 Hz. Pour fonctionner, le dispositif nécessite un réseau WiFi en 5 Ghz. L’application VRidge est d’ores et déjà disponible depuis la boutique d’applications Viveport.
28-05-2018


Partenariat Apple et Canal +

Apple et Canal+ ont dévoilé un partenariat qui, à partir du 17 mai, permettra aux clients de la chaîne cryptée de choisir entre le décodeur numérique de Canal+ ou une Apple TV 4K. Serions-nous en train d’assister à une petite révolution de salon ? À l’heure où de plus en plus de clients sont attirés par les offres en OTT, l’offre conjointe d’Apple et de Canal+ ressemble à une alliance de raison. Aux yeux d’Apple, les 5 millions d’abonnés de Canal+ sont un bon tremplin pour convaincre le marché français de la qualité de son produit et de ses services. Quant au groupe Canal+, il compte bien attirer une nouvelle vague d'abonnés à travers le prestige que lui apporte cette association. L'annonce pourrait laisser croire que Canal+ compte, à terme, ne plus proposer son propre décodeur, afin de se concentrer sur la création de contenu, le nerf de la guerre aujourd'hui. Selon les déclarations à Numérama de Frank Cadoret, Directeur général adjoint du Groupe Canal+, l’objectif, au contraire, est double. Il est, d’une part, d’attirer une clientèle plus jeune avec une offre distincte du décodeur Canal, et par ailleurs, il est de convaincre la base existante d’abonnés de s’équiper d’un terminal supplémentaire. La location de l’Apple TV 4K coûtera 6€.
15-05-2018


Facebook lance l'Oculus GO Video

A l’occasion de sa conférence F8, Facebook a annoncé la disponibilité immédiate de son fameux casque VR autonome (sans l'utilisation d'un smartphone), l’Oculus Go à partir de 219 €. Annoncé il y a un an, le premier casque VR autonome Oculus Go est enfin disponible ! Ce casque issu d’un partenariat avec le constructeur chinois Xiaomi, ne fonctionne ni avec un ordinateur, ni avec un smartphone, il dispose pour cela d’une capacité de 32 Go (219 euros) ou 64 Go (269 euros). Sans-fil, ce casque est livré avec une petite manette pour pouvoir profiter au maximum de l’expérience VR. L’Oculus Go tourne sous une version modifiée d’Android 7.1.2 (app iOS ou Android nécessaire pour l’installation), on retrouve un écran LCD WQHD (2560 x 1440 px, 538ppi ) avec un taux de rafraîchissement entre 60 et 72 Hz, un processeur Snapdragon 821 Mobile VR Platform (GPU Adreno 506), les Wifi, Bluetooth ainsi qu’un port microUSB et une prise casque 3.5mm. L’autonomie serait d’environ 2 heures 30, et ses dimensions sont de 18,3 x 10,1 x 13,1 cm pour un poids de 468 grammes. Pour ce lancement, Facebook annonce plus de 1000 contenus disponibles (gratuits ou payants), dont un certain nombre est issu de l’écosystème Oculus/Facebook mais aussi de celui du Gear VR de Samsung.


02-05-2018


Nouvelle GoPro petit prix

GoPro a ajouté une nouvelle caméra HERO à sa famille. Disponible dès maintenant à 219,99 €, la HERO offre l’enregistrement de vidéos HD (1440p60 et 1080p60) et de photos en 10 MPx. Dotée d’un écran tactile 2 pouces, étanche jusqu’à 10 m et résistante. Elle est également équipée d’un port microSD, du contrôle vocal, de la stabilisation vidéo et évidemment de la compatibilité avec l’app GoPro sur smartphone, ainsi qu’avec plus de 30 accessoires GoPro. Elle est donc disponible dès maintenant au prix de 219,99 € et livrée avec quelques fixations. Selon le constructeur, cette HERO est “parfaite pour les enfants, les voyageurs et les aventuriers souhaitant partager leurs expériences.
30-03-2018


Caméra 3D YI

YI Technology, en collaboration avec l’équipe Virtual Reality (VR) de Google, a présenté sa caméra YI Horizon VR180. Développée pour tirer pleinement parti du nouveau format VR180 de Google, cette caméra 3D stéréoscopique offre à la possibilité de réaliser des vidéos immersives et en haute résolution, compatibles Cardboard, Daydream, PSVR, ou toute autre visionneuse VR certifiée. La caméra YI Horizon VR180 délivre des vidéos 3D avec une haute résolution (5,7K) à 30 images par secondes grâce à deux capteurs de 13Mpx, et dispose d’un écran tactile de 2,2 pouces (640 × 360 pixels), d’un processeur Ambarella H2V95 ainsi que de 4 micros. L’appareil intègre également une fonction d’assemblage instantanée et prend en charge la diffusion en direct (live stream). Il est cependant également possible de visionner les contenus en 2D. La YI Horizon VR180 sera disponible cet été pour moins de 400$.


22-01-2018


Un Casque Home Cinéma

Il existe aujourd'hui bien des manières de regarder une vidéo. Vous pouvez utiliser votre téléviseur, classique mais efficace, ou votre ordinateur, votre tablette, votre smartphone. Ou même la réalité virtuelle. Aujourd'hui, voici arriver avec le casque Kopin Eagle une nouvelle option. Si vous n’êtes pas trop intéressé(e) par la réalité virtuelle, Kopin dévoile une solution intermédiaire. Conçu en collaboration avec Pico Interactive, voici le Kopin Eagle, un prototype de home cinema portatif. Le concept n’est pas vraiment nouveau, l’idée est d’offrir une expérience de visualisation immersive en place les écrans directement devant l’utilisateur, comme pour la réalité virtuelle. Mais l’une des différences principales avec la concurrence est que le Kopin Eagle ne vous coupe totalement pas du monde extérieur. L’appareil embarque deux écrans OLED de 0,49 pouce avec une résolution de 720p (seulement) mais avec une luminosité de 1 000 nits. Le Eagle devrait être proposé au grand public, Pico préparerait d’ailleurs un lancement en Chine pour un futur proche. Aucune information concernant le tarif de cet appareil ni sur son éventuelle disponibilité en Europe, et en France.
10-01-2018


BenQ lance un videoprojecteur 4K à moins de 1500 $

Jusqu'à présent, la majorité des projecteur estampillés 4K d'entrée de gamme ne proposent pas de véritable 4K. Au travers d'artifice plus ou moins subtiles et évolués, ils embarquent tous des techniques d'upscaling pour atteindre le fameux graal de la 4K. Au CES 2018, les choses pourraient toutefois changer comme en témoigne l'arrivée imminente d'un nouveau modèle BenQ. Relayé par DigitalTrends, le constructeur évoque la sortie prochaine du CineHome HT2550, déjà évoqué à l'automne. Cet authentique projecteur UHD 4K, que l'on devrait trouver sous la barre des 1500 $ en Amérique du Nord, n'a toutefois pas encore de tarif européen, mais les choses pourraient s'accélérer sachant que le produit présenté au cours du prochain CES est d'ores et déjà en précommande sur Amazon. Sur un plan davantage technique, BenQ propose donc de la véritable 4K avec ses 8,3 mégapixels. Il est question d'une luminosité de 2200 ANSI lumens pour un contraste de 10 000:1. On retiendra aussi la prise en charge HDR10 et la compatibilité 3D. BenQ insiste sur la connectique embarquée : un port HDMI 4K bien sûr (HDMI 2.0/HDCP 2.2) ainsi qu'un port HDMI 1.4a. Il dispose également d'une prise D-Sub, mais pas de composite / composante. Enfin, BenQ évoque une durée de vie, dans la norme, de 15 000 heures pour la lampe de son HT2550.
09-01-2018


Hisense aussi un videoprojecteur TV 4K

Hisense a profité du CES pour dévoiler son Laser TV 4K, un vidéoprojecteur laser à courte focale 4K qui sera disponible dès cette année. Contrairement aux vidéoprojecteurs classiques qui utilisent des ampoules et projettent sur une toile standard, le Laser TV est composé d’un projecteur Laser équipé d’un tuner TNT, d’un écran de 100 pouces et d’un caisson de basse sans fil. Il est capable d’afficher plus de 3000 lumens avec des images aussi réalistes que profondes. Le Laser TV peut être projeté tout près de l’écran : moins de 20 cm de recul entre la console et l’écran suffisent pour projeter une image de 100 pouces, sans être indisposé par la lumière extérieure. En effet, l’écran du Laser TV dispose d’un revêtement annulant toutes lumières ambiantes, pour ne retransmettre que celle du Laser. Le Laser TV sera disponible en mai au prix de 2 990 € pour le 85 pouces, et 9 990 € pour le 100 pouces.
09-01-2018


Video porjecteur LG 4K compact

Il existe des vidéoprojecteurs pour des espaces réduits dit aujourd'hui des projecteurs très compacts, comme ce nouvel appareil signé LG. Juste avant le CES 2018, LG dévoile un nouveau projecteur 4K HDR, capable d’afficher une résolution 4K dans une diagonale pouvant atteindre les 150 pouces (plus de 3m), facilement de quoi recouvrir tout un mur de votre salon. Les vidéoprojecteurs 4K ne sont pas vraiment nouveaux, mais LG vante le très faible encombrement de son appareil, sa facilité d’installation, le tout sans sacrifier la qualité d’image. L’appareil devrait être en démonstration au CES 2018. Le projecteur en question tourne sous webOS 3.5, pour une interface très semblable à celle d’un TV connecté. Côté connectique, on retrouve de l’USB, de l’Ethernet, l’HDMI et davantage. Aucun mot concernant le tarif et la disponibilité de l’engin. A voir au CES !
08-01-2018


LG dévoile une TV 4K OLED enroulable Video

Le groupe coréen LG va présenter cette semaine à Las Vegas un écran OLED 4K de 65 pouces capable de s'enrouler complètement dans sa base lorsqu'on l'éteint. C'est l'une des applications possibles de la technologie d'écran flexible mise au point par LG. En déclin avec sa division smartphone, LG entend frapper fort dans un métier où il tient tête à Samsung et au reste du monde : les écrans. LG Display, la division spécialisée dans les dalles et écrans, devrait faire sensation cette semaine au CES de Las Vegas en présentant un prototype fonctionnel d'écran flexible capable de s'enrouler sur lui-même dans sa base. Cette dalle de 65 pouces (165 cm) se replie en effet à l'intérieur d'un carter fin, à la manière d'un écran de projection. Sauf qu'il s'agit en l'occurrence d'un écran OLED. Destiné à l'affichage professionnel, il permet de ranger l'écran lorsqu'il n'est pas utilisé. Cela devrait faciliter son transport, permettre de le faire disparaître d'un mur à volonté, mais aussi de régler l'affichage en fonction du contenu. Baptisée Display Stretch, cette technologie est l'aboutissement d'années de recherche durant lesquelles LG a englouti 8 milliards de dollars d'investissements. Cette somme colossale a déjà permis la réalisation du Signature, le premier écran incurvable à la demande, commercialisé depuis l'an dernier. Les écrans flexibles, voire pliables, sont identifiés depuis 3 ans par LG comme un marché stratégique pour l'avenir, à la demande de certains de ces grands clients dans l'univers des smartphones notamment, comme Apple. Destiné dans un premier temps à un public de professionnels, ce LG Display Stretch devrait arriver sur le marché en 2020, et démarrer à un tarif gravitant autour de 20.000 $. C'est peu le même prix de lancement qu'une autre nouveauté présentée cette année par LG au CES 2018 : un écran OLED de 88 pouces (224 cm) capable d'afficher des contenus en 10K.


08-01-2018