Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
LOGICIEL


Photoshop passe en version web

  Liste des news    Liste des new du mois  
Photoshop

27

Octobre

C'est officiel, Photoshop pour le Web débarque en bêta publique d'ici la fin du mois. L'annonce a été faite au cours de l'événement Adobe Max. De son côté, Adobe Illustrator pour le Web sera en bêta privée. De quoi réjouir les adeptes de ces logiciels, qui devraient donc bientôt pouvoir en bénéficier sur leur navigateur web et ne dépendra plus d'une unité PC seulement. Pour l'heure, aucune date préc>ise n'a été transmise pour un déploiement commercial par Adobe. La firme a , parmi lesquelles l'arrivée de Photoshop pour le Web en bêta publique. Concrètement, l'objectif est d'offrir aux utilisateurs une version du célèbre logiciel de dessin assisté, de retouche et de traitement sur navigateur web. Toutes les fonctionnalités présentes dans la version logicielle ne devraient pas être proposées dans Photoshop pour le Web, même si cela devrait être le cas pour une très large partie d'entre elles, il n'y a pas encore eu de précisions faites en ce sens. La visualisation d'un document dans tous ses détails ne posera aucun problème dans Photoshop pour le Web. Pour l'heure, Adobe a déjà ajouté certaines de ses applications phares sur l'iPad, telles que Photoshop et Illustrator, tandis qu'une meilleure prise en charge de Chrome OS est également prévue par la firme pour ses logiciels. La collaboration est un point sur lequel Adobe a également planché. D'ici 2022, la firme devrait donc permettre à plusieurs personnes de travailler sur un même fichier dans Photoshop, sans être obligées d'échanger une production via des plateformes tierces. Adobe compte également aider les créateurs de contenus NFT à authentifier leurs réalisations, un enjeu majeur afin de sécuriser la valeur comme la crédibilité de la création. Autour des « Content Credentials », l'option « Préparer en tant que NFT » doit être lancée en avant-première avant la fin du mois. Scott Belsky, chef de produit Adobe, a ajouté dans une interview pour Decoder que « les données d'attribution créées par les informations d'identification de contenu vivront sur un système IPFS ». De quoi « offrir un moyen de prouver que le NFT que vous vendez n'est pas volé », selon Adobe.



La M. à J. de Edge corrige un zero-day

  Liste des news    Liste des new du mois  
Vulnerabilite EDGE Chrome

27

Septembre

La vulnérabilité, considérée comme importante, est de type « use-after-free ». Google a également indiqué avoir des preuves de son exploitation. Le 24 septembre, Google a annoncé une mise à jour de sécurité pour Chrome afin de corriger la CVE-2021-37973, une vulnérabilité de type use-after-free présente dans Portals. Ce type de vulnérabilité se produit lorsqu'un pointeur n'est pas mis à NULL après la libération de l'emplacement mémoire qu'il pointe. Des attaquants peuvent ainsi l'exploiter pour exécuter du code malveillant arbitraire sur les ordinateurs vulnérables. L'entreprise a indiqué être au courant de son exploitation et n'a donc pas publié plus de détails à son sujet pour le moment. Microsoft a également mis à jour son navigateur Edge, basé sur Chromium et donc vulnérable. Pour vérifier que vos navigateurs sont bien mis à jour, assurez-vous que Chrome soit en version 94.0.4606.61 ou qu'Edge soit en version 94.0.992.31. La mise à jour se fait automatiquement au redémarrage des navigateurs.



Silverlight la copie masqué de Flash disparait aussi !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Silver Light sonne la fin

16

Septembre

Silverlight , l'alternative de Microsoft à Adobe Flash pour le développement d'applications web, ne sera plus pris en charge à partir du 12 octobre 2021. Après cette date, Microsoft ne fournira plus d'assistance aux clients utilisant Silverlight. Celles et ceux qui continueront à l'utiliser ne pourront plus bénéficier de mises à jour de sécurité, ni de nouvelles fonctionnalités. La firme de Redmond recommande de passer sur WinUI 3 pour le développement d'applications bureau. Lancé en 2007, Silverlight est un plugin de développement d'applications web dont la dernière mise à jour date de 2018. Actuellement, les applications Silverlight ne fonctionnent plus qu'avec le navigateur web Microsoft Edge en mode Internet Explorer. En effet, Google Chrome a cessé de prendre en charge Silverlight en septembre 2015, suivi par Mozilla Firefox en mars 2017. En fin de vie, ce plugin de Microsoft ne sera plus pris en charge à partir du 12 octobre 2021. D'ici cette date, la firme de Redmond poursuivra ses engagements vis-à-vis des clients utilisant Silverlight 5 sur les plateformes Windows 10 et 8.1, Windows Server 2012 et 2016, Windows Embedded 8.1 (Standard et Industry), ainsi que POSReady 7 et Thin PC 7. Mais aucun client ne pourra bénéficier d'un support étendu après le 12 octobre 2021. Le portail Silverlight restera accessible, notamment pour les clients disposant de licences perpétuelles, mais il ne proposera plus d'installateur. La firme de Redmond assure que les applications développées avec Silverlight seront toujours accessibles à travers le mode IE de son navigateur Edge.



Zoom un traducteur Multilingues pour bientôt

  Liste des news    Liste des new du mois  
zoom3

14

Septembre

Les 13 et 14 septembre (en ce moment) se tient la conférence virtuelle Zoomtopia, événement annuel organisé par le service de visioconférence lors duquel il fait le tour des nouveautés à venir. Les sous-titres automatiques en anglais ont été déployés sur la plateforme en février 2021. Désormais, cette dernière annonce que cette fonctionnalité sera bientôt disponible en pas moins de 30 langues. Surtout, Zoom a dévoilé que la traduction en direct était en passe d’être implémentée dans son application « lors de la prochaine année » et concernerait 12 langues. « Zoom connecte les utilisateurs à travers le monde, et cette extension de nos fonctions de transcription et de traduction aidera à surmonter la barrière de la langue qui peut empêcher une communication et une collaboration dynamiques », écrit Heidi Elmore, l’une des dirigeantes de la société, dans un billet de blog. Le déploiement de cette nouvelle fonction a été rendu possible grâce au rachat, au mois de juin dernier, de la firme allemande Kites. Spécialisée dans l’intelligence artificielle, elle développe des systèmes de traduction en direct.



Firefox Mozilla mise à jour 92

  Liste des news    Liste des new du mois  
Firefox Mozilla Maj 92

07

Septembre

La dernière mise à jour du navigateur Web de Mozilla prend en charge les images au format AVIF et active WebRender sur toutes les plates-formes, à l’exception d’iOS. Mozilla vient de mettre à jour son navigateur Web. Firefox passe donc en version 92, une nouvelle mouture qui apporte quelques nouveautés, mais se concentre surtout sur l’amélioration des fonctions existantes ainsi que sur la correction d’instabilités. Firefox prend maintenant en charge les images au format AVIF, un nouveau standard basé sur le codec AV1 qui permet d’afficher des images d’une qualité comparable au JPEG ou au WebP mais qui s’avère bien plus léger. Attention toutefois, la prise en charge de l’AVIF n’est pas activée par défaut. Firefox 92 active WebRender, son moteur de rendu des pages Web, sur Windows, macOS, Linux et Android. Pour rappel, WebRender améliore les performances du navigateur en laissant la puce graphique gérer l’affichage des pages Web plutôt que le CPU. Seule la version iOS de Firefox, cantonnée au moteur de rendu Webkit d’Apple, n’en profite pas. Firefox propose une fonction HTTPS only dont le but est de forcer le chargement automatique de pages Web non sécurisées en HTTPS. Avec Firefox 91, Mozilla a étendu sa fonction à la navigation privée afin qu’elle privilégie, elle aussi, un chargement des pages en HTTPS. Sous Firefox 92, les choses évoluent encore un peu. Désormais le navigateur force le chargement des pages web en utilisant le protocole HTTPS Resource Records, une technologie DNS utilisée pour renforcer la sécurité d’un site Web.



Libre Office en version 7.2

  Liste des news    Liste des new du mois  
LibreOffice72

27

Aout

LibreOffice est l’une des principales alternatives à la suite bureautique Office de Microsoft. Sa plus importante qualité est probablement sa licence open-source qui lui permet de proposer une rentabilité maximale. Cependant la préoccupation majeure lors de son adoption concerne sa compatibilité. Le passage d’Office à LibreOffice n’est pas si simple car il faut s’assurer de la compatibilité et de l’interopérabilité des documents entre les deux suites bureautiques. The Document Foundation le sait si bien qu’un important travail a été fait à ce sujet. La suite est développée à l’aide de contributions d’utilisateurs du monde entier. Cette version est le fruit du travail de centaines de volontaires. Vous pouvez dès maintenant la télécharger et l’installer. Elle est disponible gratuitement. Cette édition 7.2 introduit d’autres choses . Vous trouverez tous les détails dans la note de version. Nous avons des nouveautés pour Writer, Calc et Impress & Draw.



Adobe arrête Photoshop et illustrator sur tablette pour ?

  Liste des news    Liste des new du mois  
Adobe sur Tablette

28

Juin

Dans un message envoyé à ses utilisateurs, Adobe a rappelé que ses applications Photoshop Sketch et Illustrator Draw ne seront bientôt plus disponibles sur les stores des appareils iOS et Android. En effet, ceux-ci disparaîtront à partir du 19 juillet prochain, soit dans quelques semaines. Pour ceux qui disposent déjà d’un compte sur l’une de ces deux applications, alors sachez qu’Adobe prévoit d’arrêter de les supporter d’ici le mois de janvier 2022. Cela ne veut pas dire que les comptes des utilisateurs seront supprimés ou même suspendus, mais que les applications ne recevront plus de mises à jour après la date de discontinuité annoncée et donc que les éventuels bugs ne pourront être résolus. De même, aucune nouvelle fonctionnalité ne sera ajoutée et les applications deviendront vite obsolètes, les utilisateurs devant se tourner vers des outils plus modernes à l’avenir. Cette démarche de la part d’Adobe vient s’ancrer dans une dynamique de promotion d’un autre service, Adobe Fresco. Cette application a été lancée il y a déjà quelques années et dispose de la grande majorité des fonctions artistiques à la fois de Photoshop Sketch et d’Illustrator Draw, telles que certaines fonctions liées au dessin et à la peinture. Adobe précise qu’il sera très facile pour les personnes avec un compte existant de migrer vers Adobe Fresco. Pour cela, il vous suffira de vous connecter à Fresco avec vos identifiants Adobe et tous vos projets seront automatiquement transférés sur l’application. Si l’application est téléchargeable et utilisable gratuitement, il existe une version premium qui vous donne accès à plus de fonctionnalités ainsi qu’à l’application Photoshop pour iPad.



Adobe inDesign et illustrator enfin compatible M1

  Liste des news    Liste des new du mois  
MAC M1 Illustrator et inDesign compatible

09

Juin

À l’occasion de sa mise à jour de juin, Adobe accélère la transition de son parc de logiciel vers la nouvelle architecture Apple Silicon et les Mac M1. Ainsi, après avoir déjà lancé les versions natives de Photoshop, Lightroom, Premiere Rush et Audition, Adobe dégaine les versions optimisées Apple Silicon de trois de ses logiciels phares : Illustrator, Lightroom Classic et InDesign ! Cela signifie que ces logiciels n’auront plus besoin de passer par l’émulateur Rosetta 2 d’Apple, lequel sert à convertir une application optimisée Intel vers la nouvelle architecture d’Apple. Les dernières versions d’Illustrator, de Lightroom Classic et d’InDesign s’exécuteront désormais nativement sur les puces d’Apple, avec tous les avantages que cela comporte. Adobe explique que ces nouvelles versions sont en moyenne 77% plus rapides sur un Mac M1 que sur un Mac Intel. Dans des analyses comparatives entre un MacBook Pro M1 et un MacBook Pro Intel Core i5, à configuration équivalente (16 Go de RAM, tous deux connectés à un moniteur Apple Pro Display XDR), « il n’y a pas eu un seul benchmark où le matériel M1 était plus lent que la version Intel » explique Adobe. Sur Illustrator, par exemple, la version optimisée pour le Mac M1 s’est montré 65% plus performante. Sur InDesign, la firme note 59% de performances en plus par rapport à un Mac Intel, et un gain de 116% sur Lightroom Classic. L’accélération GPU reste néanmoins le seul domaine dans lequel un Mac Intel peut encore se montrer plus performant qu’un Mac M1, concède Adobe. Avec Illustrator, Lightroom Classic et InDesign, cela porte au nombre de sept le nombre de logiciels Adobe adaptés aux nouveaux Mac M1. Reste encore à mettre à jour quelques must-have comme Premiere Pro, le logiciel de montage vidéo professionnel d’Adobe, dont la version native Apple Silicon est toujours en bêta.



Paint arrive sur Microsoft Store

  Liste des news    Liste des new du mois  
Paint Win10

08

Avril

L’application Paint de Windows 10 va débarquer sur la boutique en ligne de Microsoft. C’est une surprise sans vraiment en être une. Pourquoi ? Le géant l’avait annoncé mais il y a longtemps maintenant. Les utilisateurs de Windows 10 vont pouvoir récupérer le célèbre et populaire Paint à partir du Microsoft Store. Le géant l’avait promis mais sans préciser de date exacte. Nous savions que Paint trouverait son chemin vers le Microsoft Store mais sans avoir de calendrier exact. Depuis Redmond n’est jamais revenu sur le sujet d’où cette annonce perçue par beaucoup comme une surprise. Si Paint commence à faire son apparition son téléchargement n’est pas encore actif. Cela ne devrait cependant plus tarder. L’application Paint est passée au second plan lors du déploiement de Windows 10 Creator Update. L’OS a introduit Paint 3D censé la remplacer. A l’époque Microsoft a annoncé une refonte majeure afin de s’adapter aux nouveaux besoins. Le succès ne fut cependant pas vraiment au rendez-vous car la 3D ne s’adresse pas au plus grand nombre. Paint 3D a trouvé son public mais au travers d’un marché de niche. Récemment Microsoft a décidé de prendre justement du recul face à Paint 3D qui va disparaitre des baguages de Windows 10. Le logiciel ne sera plus pré-installé avec Windows 10.



Zoom Escaper l'app pas comme les autres...

  Liste des news    Liste des new du mois  
video conference zoom escaper

17

Mars

Quoi de mieux qu’un outil qui génère des sons agaçants pour vous éviter une visioconférence à rallonge ? Rien, selon Sam Lavigne, le créateur de Zoom Escaper. Le télétravail commence à peser sur le moral de certains et cela se voit. Beaucoup de personnes se voient démunies à l’idée d’une énième visioconférence depuis leur canapé, qu’ils tentent tant bien que mal de camoufler avec les arrières plans bien pratiques de Google Meet ou de Zoom, tandis que d’autres préfèrent jouer la carte de la webcam qui ne fonctionne pas ou qui n’est tout simplement pas intégrée à l’ordinateur (alors qu’elle est juste recouverte d’un bout de scotch noir, au cas où). Sam Lavigne fait partie de ces personnes qui ne peuvent plus supporter de parler à un écran toute la journée. C’est pourquoi il a inventé un outil bien pratique répondant au nom de Zoom Escaper. Comme son nom l’indique, c’est le site parfait pour vous échapper d’une conférence vidéo, au moyen d’un générateur de sons bien rôdé. Zoom Escaper génère des sons, tous plus irritants les uns que les autres, et qui en plus de ça peuvent être superposés les uns aux autres pour un effet maximal. Au total, il y en a huit différents : l’écho, la mauvaise connexion, le bébé qui pleure, l’homme qui pleure, le vent, les aboiements de chiens, les bruits de construction et le son d’une personne qui urine. Si certains de ces bruits sont clairement à prendre sur le ton de l’humour, comme le dernier en témoigne, d’autres peuvent s’avérer très utiles pour couper court à une conversation fastidieuse. Évidemment, cet outil est à utiliser avec modération au risque de vous faire prendre la main dans le sac, et ils ne sont certainement pas recommandée par l’éthique professionnelle. Le créateur de Zoom Escaer a précisé sur Twitter que cela fonctionne aussi bien sur Zoom que sur toutes les autres plateformes d’appels vidéo, comme Google Meet. Le site fonctionne uniquement avec le navigateur Google Chrome pour le moment et est totalement gratuit. Sam Lavigne a publié une vidéo tutoriel expliquant comment utiliser les différents variateurs de sons.



Photoshop peut quadrupler la taille d'une image à l'aide d'une IA

  Liste des news    Liste des new du mois  
Photoshop herite d un algorthime qui quadruple la resolution du image

12

Mars

Adobe a conçu un algorithme capable de quadrupler le nombre de pixels présents au sein d'une photo. Cette option est maintenant disponible pour Photoshop et s'invitera prochainement dans Illustrator. L'éditeur Adobe explique avoir conçu un mécanisme capable d'analyser en détails les pixels d'un cliché afin de pouvoir en augmenter la densité. Ainsi une photo prise par un smartphone doté d'un capteur grand angle de 12 Mp pourrait être passée à 48 Mp. Il arrive parfois qu'en capturant une scène, un élément de la composition se révèle finalement plus intéressant que l'ensemble, jusqu'à vouloir recadrer l'image puis en commander une impression. Cependant en procédant à ce recadrage, l'image perd forcément en résolution. C'est là qu'entre en jeu le nouvel algorithme d'Adobe. À noter que Google a d'ailleurs développé une technologie similaire pour le Super Res Zoom des smartphones Pixel. Sur son blog officiel, Adobe explique que cette fonctionnalité, baptisée Super Resolution et issue d'un algorithme de machine learning, permet d'éviter les dégradations en affinant les crènelages et en préservant les détails de l'image. Super Resolution permet en outre de repasser sur ses clichés favoris, pris il y a une dizaine d'années avec des smartphones ou des appareils photos moins évolués, et d'en augmenter la résolution.



Office 2021 officiel !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Office 2021

22

Fevrier

La société américaine Microsoft a annoncé sur son blog la disponibilité prochaine de Microsoft Office 2021, sous licence perpétuelle. Contrairement à l'offre Office 365 dont les outils deviennent inaccessibles dès lors que l'abonnement prend fin, une fois achetés, vous devriez donc toujours disposer de ceux de la nouvelle version de la suite bureautique de Microsoft. Pour les particuliers et les petites entreprises, la firme de Redmond promet son traditionnel support de cinq ans, mais précise que l'achat d'une version Office en licence perpétuelle n'ouvre pas l'accès aux nouvelles fonctionnalités et améliorations qui peuvent sortir au fil du temps. Pour cela, il faut opter pour le Cloud ! À l'approche de la disponibilité générale de Office 2021, Microsoft donnera de plus en plus d'informations sur son contenu. Côté tarifs, l'entreprise a annoncé une augmentation jusqu'à 10 % du prix des packs Office Professional Plus, Office Standard et des applications à l'unité, pour inciter les utilisateurs à se tourner vers Microsoft Office 365.



Officie enfin compatible iPad

  Liste des news    Liste des new du mois  
Office sur iPad

16

Fevrier

Microsoft dévoilait il y a tout juste un an la nouvelle version de son application mobile Office pour Android et iOS. Cette application unifiée, qui regroupe au sein d’une interface unique, le traitement de texte Word, le tableur Excel et l’outil de présentation PowerPoint, n’était jusqu’à maintenant pas compatible avec l’iPad. Le problème est désormais réglé puisque Microsoft vient de publier une mise à jour de son application qui inaugure le support avec la tablette d’Apple. Parfaitement optimisée pour iPadOS, Office mobile propose en plus des trois applications bureautiques, plusieurs outils permettant de numériser et signer des documents au format PDF, ou encore d’extraire une image en texte dans Word ou une image en tableau dans Excel. Et si Office mobile regroupe désormais Word, Excel et PowerPoint sur l’iPad, les trois applications restent toujours disponibles individuellement au téléchargement.



LibreOffice 7.1 disponible

  Liste des news    Liste des new du mois  
LibreOffice 7.1

05

Fevrier

LibreOffice est l’une des meilleures alternatives à la suite bureautique Microsoft Office. Proposée gratuitement au grand public elle profite de mises à jour fréquentes. Cette semaine LibreOffice 7.1 a été publiée. Cette version s’accompagne de plusieurs améliorations et nouveautés. Le premier changement important est son nom. Elle se nomme désormais LibreOffice Community. L’objectif est de préciser que la maintenance est assurée uniquement pas des bénévoles à la déférence de la version Entreprise. Son support est payant et professionnel. A ce sujet la Document Fondation explique que trop d’entreprises ne jouent pas le jeu. Elles téléchargent et utilisent la version « grand public ». Dans une intervention sur son blog elle explique “Malgré cette recommandation, un nombre croissant d’entreprises ont choisi la version soutenue par des bénévoles au lien d’opter pour une version optimisée pour leurs besoins. Cela a une conséquence négative pour le projet : une mauvaise utilisation du temps des bénévoles, car ils doivent passer leur temps à résoudre des problèmes pour les entreprises qui ne fournissent rien en retour à la communauté (…) C’est un problème pour la durabilité du projet LibreOffice, car il ralenti l’évolution du logiciel.” Une nouvelle boite de dialogue facilite le choix de l’apparence des barres de menus grâce à des aperçus. Nous avons une nouvelle boite de dialogue pour installer des extensions. Elle permet de rechercher et d’ajout des modules complémentaires plus rapidement et facilement. En parallèle nous avons la prise en charge de l’aperçu avant impression asynchrone et des améliorations dans la recherche d’un format de papier correspondant au document imprimé. L ‘interopérabilité avec les fichiers DOCX / XLSX / PPTX s’améliore et des nouveautés touchent Writer, Calc et Impress et Draw. LibreOffice 7.1 est disponible pour plusieurs environnements donc Windows, Linux et macOS.



Flash Player est resté en 2020

  Liste des news    Liste des new du mois  
flash player logo

04

Janvier

Cette fois, c’est bel et bien la fin pour Flash. le format d’Adobe qui a connu une immense heure de gloire avant de devenir un véritable nid à failles de sécurité. Dans la grande histoire du web, le format Flash tient une place à part. Pour beaucoup d’internautes, les jeux en Flash ont constitué une porte d’entrée vers le divertissement en ligne. Et pour de nombreux créateurs, Flash leur a mis le pied à l’étrier grâce aux logiciels qui permettaient de créer des animations. Adobe avait annoncé que le format allait disparaître définitivement le 31 décembre 2020 : c’est fait. Le format Flash, né en 1993 sous le nom de SmartSketch (un outil de création d’interfaces), devient la propriété de Macromedia en 1996, où il prend son nom définitif. Rapidement, l’éditeur y ajoute le support de fonctions comme le son, les graphismes Bitmap, la possibilité d’animer des images et même la vidéo… Après l’acquisition de Macromedia par Adobe en 2005, Flash gagne ses galons d’incontournable du web. Durant les grandes heures de Flash, la technologie propulsait la plus grande partie du contenu multimédia en ligne. Mais le premier clou dans le cercueil a été planté par Apple en 2010. Le constructeur californien a en effet décidé de ne pas supporter Flash dans l’iPhone et l’iPad, lui préférant le HTML5 pour des raisons de performances. Flash demeure si important que c’est dès 2017 qu’Adobe annonce sa mort à venir, le 31 décembre 2020. Cela a laissé le temps aux créateurs et aux plateformes de passer au HTML5, même si ces dernières n’ont pas attendu le coup d’envoi de l’éditeur pour s’adapter à la nouvelle norme.



Photoshop passe en version web

  Liste des news    Liste des new du mois  
Photoshop

27

Octobre

C'est officiel, Photoshop pour le Web débarque en bêta publique d'ici la fin du mois. L'annonce a été faite au cours de l'événement Adobe Max. De son côté, Adobe Illustrator pour le Web sera en bêta privée. De quoi réjouir les adeptes de ces logiciels, qui devraient donc bientôt pouvoir en bénéficier sur leur navigateur web et ne dépendra plus d'une unité PC seulement. Pour l'heure, aucune date préc>ise n'a été transmise pour un déploiement commercial par Adobe. La firme a , parmi lesquelles l'arrivée de Photoshop pour le Web en bêta publique. Concrètement, l'objectif est d'offrir aux utilisateurs une version du célèbre logiciel de dessin assisté, de retouche et de traitement sur navigateur web. Toutes les fonctionnalités présentes dans la version logicielle ne devraient pas être proposées dans Photoshop pour le Web, même si cela devrait être le cas pour une très large partie d'entre elles, il n'y a pas encore eu de précisions faites en ce sens. La visualisation d'un document dans tous ses détails ne posera aucun problème dans Photoshop pour le Web. Pour l'heure, Adobe a déjà ajouté certaines de ses applications phares sur l'iPad, telles que Photoshop et Illustrator, tandis qu'une meilleure prise en charge de Chrome OS est également prévue par la firme pour ses logiciels. La collaboration est un point sur lequel Adobe a également planché. D'ici 2022, la firme devrait donc permettre à plusieurs personnes de travailler sur un même fichier dans Photoshop, sans être obligées d'échanger une production via des plateformes tierces. Adobe compte également aider les créateurs de contenus NFT à authentifier leurs réalisations, un enjeu majeur afin de sécuriser la valeur comme la crédibilité de la création. Autour des « Content Credentials », l'option « Préparer en tant que NFT » doit être lancée en avant-première avant la fin du mois. Scott Belsky, chef de produit Adobe, a ajouté dans une interview pour Decoder que « les données d'attribution créées par les informations d'identification de contenu vivront sur un système IPFS ». De quoi « offrir un moyen de prouver que le NFT que vous vendez n'est pas volé », selon Adobe.



La M. à J. de Edge corrige un zero-day

  Liste des news    Liste des new du mois  
Vulnerabilite EDGE Chrome

27

Septembre

La vulnérabilité, considérée comme importante, est de type « use-after-free ». Google a également indiqué avoir des preuves de son exploitation. Le 24 septembre, Google a annoncé une mise à jour de sécurité pour Chrome afin de corriger la CVE-2021-37973, une vulnérabilité de type use-after-free présente dans Portals. Ce type de vulnérabilité se produit lorsqu'un pointeur n'est pas mis à NULL après la libération de l'emplacement mémoire qu'il pointe. Des attaquants peuvent ainsi l'exploiter pour exécuter du code malveillant arbitraire sur les ordinateurs vulnérables. L'entreprise a indiqué être au courant de son exploitation et n'a donc pas publié plus de détails à son sujet pour le moment. Microsoft a également mis à jour son navigateur Edge, basé sur Chromium et donc vulnérable. Pour vérifier que vos navigateurs sont bien mis à jour, assurez-vous que Chrome soit en version 94.0.4606.61 ou qu'Edge soit en version 94.0.992.31. La mise à jour se fait automatiquement au redémarrage des navigateurs.



Silverlight la copie masqué de Flash disparait aussi !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Silver Light sonne la fin

16

Septembre

Silverlight , l'alternative de Microsoft à Adobe Flash pour le développement d'applications web, ne sera plus pris en charge à partir du 12 octobre 2021. Après cette date, Microsoft ne fournira plus d'assistance aux clients utilisant Silverlight. Celles et ceux qui continueront à l'utiliser ne pourront plus bénéficier de mises à jour de sécurité, ni de nouvelles fonctionnalités. La firme de Redmond recommande de passer sur WinUI 3 pour le développement d'applications bureau. Lancé en 2007, Silverlight est un plugin de développement d'applications web dont la dernière mise à jour date de 2018. Actuellement, les applications Silverlight ne fonctionnent plus qu'avec le navigateur web Microsoft Edge en mode Internet Explorer. En effet, Google Chrome a cessé de prendre en charge Silverlight en septembre 2015, suivi par Mozilla Firefox en mars 2017. En fin de vie, ce plugin de Microsoft ne sera plus pris en charge à partir du 12 octobre 2021. D'ici cette date, la firme de Redmond poursuivra ses engagements vis-à-vis des clients utilisant Silverlight 5 sur les plateformes Windows 10 et 8.1, Windows Server 2012 et 2016, Windows Embedded 8.1 (Standard et Industry), ainsi que POSReady 7 et Thin PC 7. Mais aucun client ne pourra bénéficier d'un support étendu après le 12 octobre 2021. Le portail Silverlight restera accessible, notamment pour les clients disposant de licences perpétuelles, mais il ne proposera plus d'installateur. La firme de Redmond assure que les applications développées avec Silverlight seront toujours accessibles à travers le mode IE de son navigateur Edge.



Zoom un traducteur Multilingues pour bientôt

  Liste des news    Liste des new du mois  
zoom3

14

Septembre

Les 13 et 14 septembre (en ce moment) se tient la conférence virtuelle Zoomtopia, événement annuel organisé par le service de visioconférence lors duquel il fait le tour des nouveautés à venir. Les sous-titres automatiques en anglais ont été déployés sur la plateforme en février 2021. Désormais, cette dernière annonce que cette fonctionnalité sera bientôt disponible en pas moins de 30 langues. Surtout, Zoom a dévoilé que la traduction en direct était en passe d’être implémentée dans son application « lors de la prochaine année » et concernerait 12 langues. « Zoom connecte les utilisateurs à travers le monde, et cette extension de nos fonctions de transcription et de traduction aidera à surmonter la barrière de la langue qui peut empêcher une communication et une collaboration dynamiques », écrit Heidi Elmore, l’une des dirigeantes de la société, dans un billet de blog. Le déploiement de cette nouvelle fonction a été rendu possible grâce au rachat, au mois de juin dernier, de la firme allemande Kites. Spécialisée dans l’intelligence artificielle, elle développe des systèmes de traduction en direct.



Firefox Mozilla mise à jour 92

  Liste des news    Liste des new du mois  
Firefox Mozilla Maj 92

07

Septembre

La dernière mise à jour du navigateur Web de Mozilla prend en charge les images au format AVIF et active WebRender sur toutes les plates-formes, à l’exception d’iOS. Mozilla vient de mettre à jour son navigateur Web. Firefox passe donc en version 92, une nouvelle mouture qui apporte quelques nouveautés, mais se concentre surtout sur l’amélioration des fonctions existantes ainsi que sur la correction d’instabilités. Firefox prend maintenant en charge les images au format AVIF, un nouveau standard basé sur le codec AV1 qui permet d’afficher des images d’une qualité comparable au JPEG ou au WebP mais qui s’avère bien plus léger. Attention toutefois, la prise en charge de l’AVIF n’est pas activée par défaut. Firefox 92 active WebRender, son moteur de rendu des pages Web, sur Windows, macOS, Linux et Android. Pour rappel, WebRender améliore les performances du navigateur en laissant la puce graphique gérer l’affichage des pages Web plutôt que le CPU. Seule la version iOS de Firefox, cantonnée au moteur de rendu Webkit d’Apple, n’en profite pas. Firefox propose une fonction HTTPS only dont le but est de forcer le chargement automatique de pages Web non sécurisées en HTTPS. Avec Firefox 91, Mozilla a étendu sa fonction à la navigation privée afin qu’elle privilégie, elle aussi, un chargement des pages en HTTPS. Sous Firefox 92, les choses évoluent encore un peu. Désormais le navigateur force le chargement des pages web en utilisant le protocole HTTPS Resource Records, une technologie DNS utilisée pour renforcer la sécurité d’un site Web.



Libre Office en version 7.2

  Liste des news    Liste des new du mois  
LibreOffice72

27

Aout

LibreOffice est l’une des principales alternatives à la suite bureautique Office de Microsoft. Sa plus importante qualité est probablement sa licence open-source qui lui permet de proposer une rentabilité maximale. Cependant la préoccupation majeure lors de son adoption concerne sa compatibilité. Le passage d’Office à LibreOffice n’est pas si simple car il faut s’assurer de la compatibilité et de l’interopérabilité des documents entre les deux suites bureautiques. The Document Foundation le sait si bien qu’un important travail a été fait à ce sujet. La suite est développée à l’aide de contributions d’utilisateurs du monde entier. Cette version est le fruit du travail de centaines de volontaires. Vous pouvez dès maintenant la télécharger et l’installer. Elle est disponible gratuitement. Cette édition 7.2 introduit d’autres choses . Vous trouverez tous les détails dans la note de version. Nous avons des nouveautés pour Writer, Calc et Impress & Draw.



Adobe arrête Photoshop et illustrator sur tablette pour ?

  Liste des news    Liste des new du mois  
Adobe sur Tablette

28

Juin

Dans un message envoyé à ses utilisateurs, Adobe a rappelé que ses applications Photoshop Sketch et Illustrator Draw ne seront bientôt plus disponibles sur les stores des appareils iOS et Android. En effet, ceux-ci disparaîtront à partir du 19 juillet prochain, soit dans quelques semaines. Pour ceux qui disposent déjà d’un compte sur l’une de ces deux applications, alors sachez qu’Adobe prévoit d’arrêter de les supporter d’ici le mois de janvier 2022. Cela ne veut pas dire que les comptes des utilisateurs seront supprimés ou même suspendus, mais que les applications ne recevront plus de mises à jour après la date de discontinuité annoncée et donc que les éventuels bugs ne pourront être résolus. De même, aucune nouvelle fonctionnalité ne sera ajoutée et les applications deviendront vite obsolètes, les utilisateurs devant se tourner vers des outils plus modernes à l’avenir. Cette démarche de la part d’Adobe vient s’ancrer dans une dynamique de promotion d’un autre service, Adobe Fresco. Cette application a été lancée il y a déjà quelques années et dispose de la grande majorité des fonctions artistiques à la fois de Photoshop Sketch et d’Illustrator Draw, telles que certaines fonctions liées au dessin et à la peinture. Adobe précise qu’il sera très facile pour les personnes avec un compte existant de migrer vers Adobe Fresco. Pour cela, il vous suffira de vous connecter à Fresco avec vos identifiants Adobe et tous vos projets seront automatiquement transférés sur l’application. Si l’application est téléchargeable et utilisable gratuitement, il existe une version premium qui vous donne accès à plus de fonctionnalités ainsi qu’à l’application Photoshop pour iPad.



Adobe inDesign et illustrator enfin compatible M1

  Liste des news    Liste des new du mois  
MAC M1 Illustrator et inDesign compatible

09

Juin

À l’occasion de sa mise à jour de juin, Adobe accélère la transition de son parc de logiciel vers la nouvelle architecture Apple Silicon et les Mac M1. Ainsi, après avoir déjà lancé les versions natives de Photoshop, Lightroom, Premiere Rush et Audition, Adobe dégaine les versions optimisées Apple Silicon de trois de ses logiciels phares : Illustrator, Lightroom Classic et InDesign ! Cela signifie que ces logiciels n’auront plus besoin de passer par l’émulateur Rosetta 2 d’Apple, lequel sert à convertir une application optimisée Intel vers la nouvelle architecture d’Apple. Les dernières versions d’Illustrator, de Lightroom Classic et d’InDesign s’exécuteront désormais nativement sur les puces d’Apple, avec tous les avantages que cela comporte. Adobe explique que ces nouvelles versions sont en moyenne 77% plus rapides sur un Mac M1 que sur un Mac Intel. Dans des analyses comparatives entre un MacBook Pro M1 et un MacBook Pro Intel Core i5, à configuration équivalente (16 Go de RAM, tous deux connectés à un moniteur Apple Pro Display XDR), « il n’y a pas eu un seul benchmark où le matériel M1 était plus lent que la version Intel » explique Adobe. Sur Illustrator, par exemple, la version optimisée pour le Mac M1 s’est montré 65% plus performante. Sur InDesign, la firme note 59% de performances en plus par rapport à un Mac Intel, et un gain de 116% sur Lightroom Classic. L’accélération GPU reste néanmoins le seul domaine dans lequel un Mac Intel peut encore se montrer plus performant qu’un Mac M1, concède Adobe. Avec Illustrator, Lightroom Classic et InDesign, cela porte au nombre de sept le nombre de logiciels Adobe adaptés aux nouveaux Mac M1. Reste encore à mettre à jour quelques must-have comme Premiere Pro, le logiciel de montage vidéo professionnel d’Adobe, dont la version native Apple Silicon est toujours en bêta.



Paint arrive sur Microsoft Store

  Liste des news    Liste des new du mois  
Paint Win10

08

Avril

L’application Paint de Windows 10 va débarquer sur la boutique en ligne de Microsoft. C’est une surprise sans vraiment en être une. Pourquoi ? Le géant l’avait annoncé mais il y a longtemps maintenant. Les utilisateurs de Windows 10 vont pouvoir récupérer le célèbre et populaire Paint à partir du Microsoft Store. Le géant l’avait promis mais sans préciser de date exacte. Nous savions que Paint trouverait son chemin vers le Microsoft Store mais sans avoir de calendrier exact. Depuis Redmond n’est jamais revenu sur le sujet d’où cette annonce perçue par beaucoup comme une surprise. Si Paint commence à faire son apparition son téléchargement n’est pas encore actif. Cela ne devrait cependant plus tarder. L’application Paint est passée au second plan lors du déploiement de Windows 10 Creator Update. L’OS a introduit Paint 3D censé la remplacer. A l’époque Microsoft a annoncé une refonte majeure afin de s’adapter aux nouveaux besoins. Le succès ne fut cependant pas vraiment au rendez-vous car la 3D ne s’adresse pas au plus grand nombre. Paint 3D a trouvé son public mais au travers d’un marché de niche. Récemment Microsoft a décidé de prendre justement du recul face à Paint 3D qui va disparaitre des baguages de Windows 10. Le logiciel ne sera plus pré-installé avec Windows 10.



Zoom Escaper l'app pas comme les autres...

  Liste des news    Liste des new du mois  
video conference zoom escaper

17

Mars

Quoi de mieux qu’un outil qui génère des sons agaçants pour vous éviter une visioconférence à rallonge ? Rien, selon Sam Lavigne, le créateur de Zoom Escaper. Le télétravail commence à peser sur le moral de certains et cela se voit. Beaucoup de personnes se voient démunies à l’idée d’une énième visioconférence depuis leur canapé, qu’ils tentent tant bien que mal de camoufler avec les arrières plans bien pratiques de Google Meet ou de Zoom, tandis que d’autres préfèrent jouer la carte de la webcam qui ne fonctionne pas ou qui n’est tout simplement pas intégrée à l’ordinateur (alors qu’elle est juste recouverte d’un bout de scotch noir, au cas où). Sam Lavigne fait partie de ces personnes qui ne peuvent plus supporter de parler à un écran toute la journée. C’est pourquoi il a inventé un outil bien pratique répondant au nom de Zoom Escaper. Comme son nom l’indique, c’est le site parfait pour vous échapper d’une conférence vidéo, au moyen d’un générateur de sons bien rôdé. Zoom Escaper génère des sons, tous plus irritants les uns que les autres, et qui en plus de ça peuvent être superposés les uns aux autres pour un effet maximal. Au total, il y en a huit différents : l’écho, la mauvaise connexion, le bébé qui pleure, l’homme qui pleure, le vent, les aboiements de chiens, les bruits de construction et le son d’une personne qui urine. Si certains de ces bruits sont clairement à prendre sur le ton de l’humour, comme le dernier en témoigne, d’autres peuvent s’avérer très utiles pour couper court à une conversation fastidieuse. Évidemment, cet outil est à utiliser avec modération au risque de vous faire prendre la main dans le sac, et ils ne sont certainement pas recommandée par l’éthique professionnelle. Le créateur de Zoom Escaer a précisé sur Twitter que cela fonctionne aussi bien sur Zoom que sur toutes les autres plateformes d’appels vidéo, comme Google Meet. Le site fonctionne uniquement avec le navigateur Google Chrome pour le moment et est totalement gratuit. Sam Lavigne a publié une vidéo tutoriel expliquant comment utiliser les différents variateurs de sons.



Photoshop peut quadrupler la taille d'une image à l'aide d'une IA

  Liste des news    Liste des new du mois  
Photoshop herite d un algorthime qui quadruple la resolution du image

12

Mars

Adobe a conçu un algorithme capable de quadrupler le nombre de pixels présents au sein d'une photo. Cette option est maintenant disponible pour Photoshop et s'invitera prochainement dans Illustrator. L'éditeur Adobe explique avoir conçu un mécanisme capable d'analyser en détails les pixels d'un cliché afin de pouvoir en augmenter la densité. Ainsi une photo prise par un smartphone doté d'un capteur grand angle de 12 Mp pourrait être passée à 48 Mp. Il arrive parfois qu'en capturant une scène, un élément de la composition se révèle finalement plus intéressant que l'ensemble, jusqu'à vouloir recadrer l'image puis en commander une impression. Cependant en procédant à ce recadrage, l'image perd forcément en résolution. C'est là qu'entre en jeu le nouvel algorithme d'Adobe. À noter que Google a d'ailleurs développé une technologie similaire pour le Super Res Zoom des smartphones Pixel. Sur son blog officiel, Adobe explique que cette fonctionnalité, baptisée Super Resolution et issue d'un algorithme de machine learning, permet d'éviter les dégradations en affinant les crènelages et en préservant les détails de l'image. Super Resolution permet en outre de repasser sur ses clichés favoris, pris il y a une dizaine d'années avec des smartphones ou des appareils photos moins évolués, et d'en augmenter la résolution.



Office 2021 officiel !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Office 2021

22

Fevrier

La société américaine Microsoft a annoncé sur son blog la disponibilité prochaine de Microsoft Office 2021, sous licence perpétuelle. Contrairement à l'offre Office 365 dont les outils deviennent inaccessibles dès lors que l'abonnement prend fin, une fois achetés, vous devriez donc toujours disposer de ceux de la nouvelle version de la suite bureautique de Microsoft. Pour les particuliers et les petites entreprises, la firme de Redmond promet son traditionnel support de cinq ans, mais précise que l'achat d'une version Office en licence perpétuelle n'ouvre pas l'accès aux nouvelles fonctionnalités et améliorations qui peuvent sortir au fil du temps. Pour cela, il faut opter pour le Cloud ! À l'approche de la disponibilité générale de Office 2021, Microsoft donnera de plus en plus d'informations sur son contenu. Côté tarifs, l'entreprise a annoncé une augmentation jusqu'à 10 % du prix des packs Office Professional Plus, Office Standard et des applications à l'unité, pour inciter les utilisateurs à se tourner vers Microsoft Office 365.



Officie enfin compatible iPad

  Liste des news    Liste des new du mois  
Office sur iPad

16

Fevrier

Microsoft dévoilait il y a tout juste un an la nouvelle version de son application mobile Office pour Android et iOS. Cette application unifiée, qui regroupe au sein d’une interface unique, le traitement de texte Word, le tableur Excel et l’outil de présentation PowerPoint, n’était jusqu’à maintenant pas compatible avec l’iPad. Le problème est désormais réglé puisque Microsoft vient de publier une mise à jour de son application qui inaugure le support avec la tablette d’Apple. Parfaitement optimisée pour iPadOS, Office mobile propose en plus des trois applications bureautiques, plusieurs outils permettant de numériser et signer des documents au format PDF, ou encore d’extraire une image en texte dans Word ou une image en tableau dans Excel. Et si Office mobile regroupe désormais Word, Excel et PowerPoint sur l’iPad, les trois applications restent toujours disponibles individuellement au téléchargement.



LibreOffice 7.1 disponible

  Liste des news    Liste des new du mois  
LibreOffice 7.1

05

Fevrier

LibreOffice est l’une des meilleures alternatives à la suite bureautique Microsoft Office. Proposée gratuitement au grand public elle profite de mises à jour fréquentes. Cette semaine LibreOffice 7.1 a été publiée. Cette version s’accompagne de plusieurs améliorations et nouveautés. Le premier changement important est son nom. Elle se nomme désormais LibreOffice Community. L’objectif est de préciser que la maintenance est assurée uniquement pas des bénévoles à la déférence de la version Entreprise. Son support est payant et professionnel. A ce sujet la Document Fondation explique que trop d’entreprises ne jouent pas le jeu. Elles téléchargent et utilisent la version « grand public ». Dans une intervention sur son blog elle explique “Malgré cette recommandation, un nombre croissant d’entreprises ont choisi la version soutenue par des bénévoles au lien d’opter pour une version optimisée pour leurs besoins. Cela a une conséquence négative pour le projet : une mauvaise utilisation du temps des bénévoles, car ils doivent passer leur temps à résoudre des problèmes pour les entreprises qui ne fournissent rien en retour à la communauté (…) C’est un problème pour la durabilité du projet LibreOffice, car il ralenti l’évolution du logiciel.” Une nouvelle boite de dialogue facilite le choix de l’apparence des barres de menus grâce à des aperçus. Nous avons une nouvelle boite de dialogue pour installer des extensions. Elle permet de rechercher et d’ajout des modules complémentaires plus rapidement et facilement. En parallèle nous avons la prise en charge de l’aperçu avant impression asynchrone et des améliorations dans la recherche d’un format de papier correspondant au document imprimé. L ‘interopérabilité avec les fichiers DOCX / XLSX / PPTX s’améliore et des nouveautés touchent Writer, Calc et Impress et Draw. LibreOffice 7.1 est disponible pour plusieurs environnements donc Windows, Linux et macOS.



Flash Player est resté en 2020

  Liste des news    Liste des new du mois  
flash player logo

04

Janvier

Cette fois, c’est bel et bien la fin pour Flash. le format d’Adobe qui a connu une immense heure de gloire avant de devenir un véritable nid à failles de sécurité. Dans la grande histoire du web, le format Flash tient une place à part. Pour beaucoup d’internautes, les jeux en Flash ont constitué une porte d’entrée vers le divertissement en ligne. Et pour de nombreux créateurs, Flash leur a mis le pied à l’étrier grâce aux logiciels qui permettaient de créer des animations. Adobe avait annoncé que le format allait disparaître définitivement le 31 décembre 2020 : c’est fait. Le format Flash, né en 1993 sous le nom de SmartSketch (un outil de création d’interfaces), devient la propriété de Macromedia en 1996, où il prend son nom définitif. Rapidement, l’éditeur y ajoute le support de fonctions comme le son, les graphismes Bitmap, la possibilité d’animer des images et même la vidéo… Après l’acquisition de Macromedia par Adobe en 2005, Flash gagne ses galons d’incontournable du web. Durant les grandes heures de Flash, la technologie propulsait la plus grande partie du contenu multimédia en ligne. Mais le premier clou dans le cercueil a été planté par Apple en 2010. Le constructeur californien a en effet décidé de ne pas supporter Flash dans l’iPhone et l’iPad, lui préférant le HTML5 pour des raisons de performances. Flash demeure si important que c’est dès 2017 qu’Adobe annonce sa mort à venir, le 31 décembre 2020. Cela a laissé le temps aux créateurs et aux plateformes de passer au HTML5, même si ces dernières n’ont pas attendu le coup d’envoi de l’éditeur pour s’adapter à la nouvelle norme.


Photoshop passe en version web

C'est officiel, Photoshop pour le Web débarque en bêta publique d'ici la fin du mois. L'annonce a été faite au cours de l'événement Adobe Max. De son côté, Adobe Illustrator pour le Web sera en bêta privée. De quoi réjouir les adeptes de ces logiciels, qui devraient donc bientôt pouvoir en bénéficier sur leur navigateur web et ne dépendra plus d'une unité PC seulement. Pour l'heure, aucune date préc>ise n'a été transmise pour un déploiement commercial par Adobe. La firme a , parmi lesquelles l'arrivée de Photoshop pour le Web en bêta publique. Concrètement, l'objectif est d'offrir aux utilisateurs une version du célèbre logiciel de dessin assisté, de retouche et de traitement sur navigateur web. Toutes les fonctionnalités présentes dans la version logicielle ne devraient pas être proposées dans Photoshop pour le Web, même si cela devrait être le cas pour une très large partie d'entre elles, il n'y a pas encore eu de précisions faites en ce sens. La visualisation d'un document dans tous ses détails ne posera aucun problème dans Photoshop pour le Web. Pour l'heure, Adobe a déjà ajouté certaines de ses applications phares sur l'iPad, telles que Photoshop et Illustrator, tandis qu'une meilleure prise en charge de Chrome OS est également prévue par la firme pour ses logiciels. La collaboration est un point sur lequel Adobe a également planché. D'ici 2022, la firme devrait donc permettre à plusieurs personnes de travailler sur un même fichier dans Photoshop, sans être obligées d'échanger une production via des plateformes tierces. Adobe compte également aider les créateurs de contenus NFT à authentifier leurs réalisations, un enjeu majeur afin de sécuriser la valeur comme la crédibilité de la création. Autour des « Content Credentials », l'option « Préparer en tant que NFT » doit être lancée en avant-première avant la fin du mois. Scott Belsky, chef de produit Adobe, a ajouté dans une interview pour Decoder que « les données d'attribution créées par les informations d'identification de contenu vivront sur un système IPFS ». De quoi « offrir un moyen de prouver que le NFT que vous vendez n'est pas volé », selon Adobe.
27-10-2021


La M. à J. de Edge corrige un zero-day

La vulnérabilité, considérée comme importante, est de type « use-after-free ». Google a également indiqué avoir des preuves de son exploitation. Le 24 septembre, Google a annoncé une mise à jour de sécurité pour Chrome afin de corriger la CVE-2021-37973, une vulnérabilité de type use-after-free présente dans Portals. Ce type de vulnérabilité se produit lorsqu'un pointeur n'est pas mis à NULL après la libération de l'emplacement mémoire qu'il pointe. Des attaquants peuvent ainsi l'exploiter pour exécuter du code malveillant arbitraire sur les ordinateurs vulnérables. L'entreprise a indiqué être au courant de son exploitation et n'a donc pas publié plus de détails à son sujet pour le moment. Microsoft a également mis à jour son navigateur Edge, basé sur Chromium et donc vulnérable. Pour vérifier que vos navigateurs sont bien mis à jour, assurez-vous que Chrome soit en version 94.0.4606.61 ou qu'Edge soit en version 94.0.992.31. La mise à jour se fait automatiquement au redémarrage des navigateurs.
27-09-2021


Silverlight la copie masqué de Flash disparait aussi !

Silverlight , l'alternative de Microsoft à Adobe Flash pour le développement d'applications web, ne sera plus pris en charge à partir du 12 octobre 2021. Après cette date, Microsoft ne fournira plus d'assistance aux clients utilisant Silverlight. Celles et ceux qui continueront à l'utiliser ne pourront plus bénéficier de mises à jour de sécurité, ni de nouvelles fonctionnalités. La firme de Redmond recommande de passer sur WinUI 3 pour le développement d'applications bureau. Lancé en 2007, Silverlight est un plugin de développement d'applications web dont la dernière mise à jour date de 2018. Actuellement, les applications Silverlight ne fonctionnent plus qu'avec le navigateur web Microsoft Edge en mode Internet Explorer. En effet, Google Chrome a cessé de prendre en charge Silverlight en septembre 2015, suivi par Mozilla Firefox en mars 2017. En fin de vie, ce plugin de Microsoft ne sera plus pris en charge à partir du 12 octobre 2021. D'ici cette date, la firme de Redmond poursuivra ses engagements vis-à-vis des clients utilisant Silverlight 5 sur les plateformes Windows 10 et 8.1, Windows Server 2012 et 2016, Windows Embedded 8.1 (Standard et Industry), ainsi que POSReady 7 et Thin PC 7. Mais aucun client ne pourra bénéficier d'un support étendu après le 12 octobre 2021. Le portail Silverlight restera accessible, notamment pour les clients disposant de licences perpétuelles, mais il ne proposera plus d'installateur. La firme de Redmond assure que les applications développées avec Silverlight seront toujours accessibles à travers le mode IE de son navigateur Edge.
16-09-2021


Zoom un traducteur Multilingues pour bientôt

Les 13 et 14 septembre (en ce moment) se tient la conférence virtuelle Zoomtopia, événement annuel organisé par le service de visioconférence lors duquel il fait le tour des nouveautés à venir. Les sous-titres automatiques en anglais ont été déployés sur la plateforme en février 2021. Désormais, cette dernière annonce que cette fonctionnalité sera bientôt disponible en pas moins de 30 langues. Surtout, Zoom a dévoilé que la traduction en direct était en passe d’être implémentée dans son application « lors de la prochaine année » et concernerait 12 langues. « Zoom connecte les utilisateurs à travers le monde, et cette extension de nos fonctions de transcription et de traduction aidera à surmonter la barrière de la langue qui peut empêcher une communication et une collaboration dynamiques », écrit Heidi Elmore, l’une des dirigeantes de la société, dans un billet de blog. Le déploiement de cette nouvelle fonction a été rendu possible grâce au rachat, au mois de juin dernier, de la firme allemande Kites. Spécialisée dans l’intelligence artificielle, elle développe des systèmes de traduction en direct.
14-09-2021


Firefox Mozilla mise à jour 92

La dernière mise à jour du navigateur Web de Mozilla prend en charge les images au format AVIF et active WebRender sur toutes les plates-formes, à l’exception d’iOS. Mozilla vient de mettre à jour son navigateur Web. Firefox passe donc en version 92, une nouvelle mouture qui apporte quelques nouveautés, mais se concentre surtout sur l’amélioration des fonctions existantes ainsi que sur la correction d’instabilités. Firefox prend maintenant en charge les images au format AVIF, un nouveau standard basé sur le codec AV1 qui permet d’afficher des images d’une qualité comparable au JPEG ou au WebP mais qui s’avère bien plus léger. Attention toutefois, la prise en charge de l’AVIF n’est pas activée par défaut. Firefox 92 active WebRender, son moteur de rendu des pages Web, sur Windows, macOS, Linux et Android. Pour rappel, WebRender améliore les performances du navigateur en laissant la puce graphique gérer l’affichage des pages Web plutôt que le CPU. Seule la version iOS de Firefox, cantonnée au moteur de rendu Webkit d’Apple, n’en profite pas. Firefox propose une fonction HTTPS only dont le but est de forcer le chargement automatique de pages Web non sécurisées en HTTPS. Avec Firefox 91, Mozilla a étendu sa fonction à la navigation privée afin qu’elle privilégie, elle aussi, un chargement des pages en HTTPS. Sous Firefox 92, les choses évoluent encore un peu. Désormais le navigateur force le chargement des pages web en utilisant le protocole HTTPS Resource Records, une technologie DNS utilisée pour renforcer la sécurité d’un site Web.
07-09-2021


Libre Office en version 7.2

LibreOffice est l’une des principales alternatives à la suite bureautique Office de Microsoft. Sa plus importante qualité est probablement sa licence open-source qui lui permet de proposer une rentabilité maximale. Cependant la préoccupation majeure lors de son adoption concerne sa compatibilité. Le passage d’Office à LibreOffice n’est pas si simple car il faut s’assurer de la compatibilité et de l’interopérabilité des documents entre les deux suites bureautiques. The Document Foundation le sait si bien qu’un important travail a été fait à ce sujet. La suite est développée à l’aide de contributions d’utilisateurs du monde entier. Cette version est le fruit du travail de centaines de volontaires. Vous pouvez dès maintenant la télécharger et l’installer. Elle est disponible gratuitement. Cette édition 7.2 introduit d’autres choses . Vous trouverez tous les détails dans la note de version. Nous avons des nouveautés pour Writer, Calc et Impress & Draw.
27-08-2021


Adobe arrête Photoshop et illustrator sur tablette pour ?

Dans un message envoyé à ses utilisateurs, Adobe a rappelé que ses applications Photoshop Sketch et Illustrator Draw ne seront bientôt plus disponibles sur les stores des appareils iOS et Android. En effet, ceux-ci disparaîtront à partir du 19 juillet prochain, soit dans quelques semaines. Pour ceux qui disposent déjà d’un compte sur l’une de ces deux applications, alors sachez qu’Adobe prévoit d’arrêter de les supporter d’ici le mois de janvier 2022. Cela ne veut pas dire que les comptes des utilisateurs seront supprimés ou même suspendus, mais que les applications ne recevront plus de mises à jour après la date de discontinuité annoncée et donc que les éventuels bugs ne pourront être résolus. De même, aucune nouvelle fonctionnalité ne sera ajoutée et les applications deviendront vite obsolètes, les utilisateurs devant se tourner vers des outils plus modernes à l’avenir. Cette démarche de la part d’Adobe vient s’ancrer dans une dynamique de promotion d’un autre service, Adobe Fresco. Cette application a été lancée il y a déjà quelques années et dispose de la grande majorité des fonctions artistiques à la fois de Photoshop Sketch et d’Illustrator Draw, telles que certaines fonctions liées au dessin et à la peinture. Adobe précise qu’il sera très facile pour les personnes avec un compte existant de migrer vers Adobe Fresco. Pour cela, il vous suffira de vous connecter à Fresco avec vos identifiants Adobe et tous vos projets seront automatiquement transférés sur l’application. Si l’application est téléchargeable et utilisable gratuitement, il existe une version premium qui vous donne accès à plus de fonctionnalités ainsi qu’à l’application Photoshop pour iPad.
28-06-2021


Adobe inDesign et illustrator enfin compatible M1

À l’occasion de sa mise à jour de juin, Adobe accélère la transition de son parc de logiciel vers la nouvelle architecture Apple Silicon et les Mac M1. Ainsi, après avoir déjà lancé les versions natives de Photoshop, Lightroom, Premiere Rush et Audition, Adobe dégaine les versions optimisées Apple Silicon de trois de ses logiciels phares : Illustrator, Lightroom Classic et InDesign ! Cela signifie que ces logiciels n’auront plus besoin de passer par l’émulateur Rosetta 2 d’Apple, lequel sert à convertir une application optimisée Intel vers la nouvelle architecture d’Apple. Les dernières versions d’Illustrator, de Lightroom Classic et d’InDesign s’exécuteront désormais nativement sur les puces d’Apple, avec tous les avantages que cela comporte. Adobe explique que ces nouvelles versions sont en moyenne 77% plus rapides sur un Mac M1 que sur un Mac Intel. Dans des analyses comparatives entre un MacBook Pro M1 et un MacBook Pro Intel Core i5, à configuration équivalente (16 Go de RAM, tous deux connectés à un moniteur Apple Pro Display XDR), « il n’y a pas eu un seul benchmark où le matériel M1 était plus lent que la version Intel » explique Adobe. Sur Illustrator, par exemple, la version optimisée pour le Mac M1 s’est montré 65% plus performante. Sur InDesign, la firme note 59% de performances en plus par rapport à un Mac Intel, et un gain de 116% sur Lightroom Classic. L’accélération GPU reste néanmoins le seul domaine dans lequel un Mac Intel peut encore se montrer plus performant qu’un Mac M1, concède Adobe. Avec Illustrator, Lightroom Classic et InDesign, cela porte au nombre de sept le nombre de logiciels Adobe adaptés aux nouveaux Mac M1. Reste encore à mettre à jour quelques must-have comme Premiere Pro, le logiciel de montage vidéo professionnel d’Adobe, dont la version native Apple Silicon est toujours en bêta.
09-06-2021


Paint arrive sur Microsoft Store

L’application Paint de Windows 10 va débarquer sur la boutique en ligne de Microsoft. C’est une surprise sans vraiment en être une. Pourquoi ? Le géant l’avait annoncé mais il y a longtemps maintenant. Les utilisateurs de Windows 10 vont pouvoir récupérer le célèbre et populaire Paint à partir du Microsoft Store. Le géant l’avait promis mais sans préciser de date exacte. Nous savions que Paint trouverait son chemin vers le Microsoft Store mais sans avoir de calendrier exact. Depuis Redmond n’est jamais revenu sur le sujet d’où cette annonce perçue par beaucoup comme une surprise. Si Paint commence à faire son apparition son téléchargement n’est pas encore actif. Cela ne devrait cependant plus tarder. L’application Paint est passée au second plan lors du déploiement de Windows 10 Creator Update. L’OS a introduit Paint 3D censé la remplacer. A l’époque Microsoft a annoncé une refonte majeure afin de s’adapter aux nouveaux besoins. Le succès ne fut cependant pas vraiment au rendez-vous car la 3D ne s’adresse pas au plus grand nombre. Paint 3D a trouvé son public mais au travers d’un marché de niche. Récemment Microsoft a décidé de prendre justement du recul face à Paint 3D qui va disparaitre des baguages de Windows 10. Le logiciel ne sera plus pré-installé avec Windows 10.
08-04-2021


Zoom Escaper l'app pas comme les autres...

Quoi de mieux qu’un outil qui génère des sons agaçants pour vous éviter une visioconférence à rallonge ? Rien, selon Sam Lavigne, le créateur de Zoom Escaper. Le télétravail commence à peser sur le moral de certains et cela se voit. Beaucoup de personnes se voient démunies à l’idée d’une énième visioconférence depuis leur canapé, qu’ils tentent tant bien que mal de camoufler avec les arrières plans bien pratiques de Google Meet ou de Zoom, tandis que d’autres préfèrent jouer la carte de la webcam qui ne fonctionne pas ou qui n’est tout simplement pas intégrée à l’ordinateur (alors qu’elle est juste recouverte d’un bout de scotch noir, au cas où). Sam Lavigne fait partie de ces personnes qui ne peuvent plus supporter de parler à un écran toute la journée. C’est pourquoi il a inventé un outil bien pratique répondant au nom de Zoom Escaper. Comme son nom l’indique, c’est le site parfait pour vous échapper d’une conférence vidéo, au moyen d’un générateur de sons bien rôdé. Zoom Escaper génère des sons, tous plus irritants les uns que les autres, et qui en plus de ça peuvent être superposés les uns aux autres pour un effet maximal. Au total, il y en a huit différents : l’écho, la mauvaise connexion, le bébé qui pleure, l’homme qui pleure, le vent, les aboiements de chiens, les bruits de construction et le son d’une personne qui urine. Si certains de ces bruits sont clairement à prendre sur le ton de l’humour, comme le dernier en témoigne, d’autres peuvent s’avérer très utiles pour couper court à une conversation fastidieuse. Évidemment, cet outil est à utiliser avec modération au risque de vous faire prendre la main dans le sac, et ils ne sont certainement pas recommandée par l’éthique professionnelle. Le créateur de Zoom Escaer a précisé sur Twitter que cela fonctionne aussi bien sur Zoom que sur toutes les autres plateformes d’appels vidéo, comme Google Meet. Le site fonctionne uniquement avec le navigateur Google Chrome pour le moment et est totalement gratuit. Sam Lavigne a publié une vidéo tutoriel expliquant comment utiliser les différents variateurs de sons.
17-03-2021


Photoshop peut quadrupler la taille d'une image à l'aide d'une IA

Adobe a conçu un algorithme capable de quadrupler le nombre de pixels présents au sein d'une photo. Cette option est maintenant disponible pour Photoshop et s'invitera prochainement dans Illustrator. L'éditeur Adobe explique avoir conçu un mécanisme capable d'analyser en détails les pixels d'un cliché afin de pouvoir en augmenter la densité. Ainsi une photo prise par un smartphone doté d'un capteur grand angle de 12 Mp pourrait être passée à 48 Mp. Il arrive parfois qu'en capturant une scène, un élément de la composition se révèle finalement plus intéressant que l'ensemble, jusqu'à vouloir recadrer l'image puis en commander une impression. Cependant en procédant à ce recadrage, l'image perd forcément en résolution. C'est là qu'entre en jeu le nouvel algorithme d'Adobe. À noter que Google a d'ailleurs développé une technologie similaire pour le Super Res Zoom des smartphones Pixel. Sur son blog officiel, Adobe explique que cette fonctionnalité, baptisée Super Resolution et issue d'un algorithme de machine learning, permet d'éviter les dégradations en affinant les crènelages et en préservant les détails de l'image. Super Resolution permet en outre de repasser sur ses clichés favoris, pris il y a une dizaine d'années avec des smartphones ou des appareils photos moins évolués, et d'en augmenter la résolution.
12-03-2021


Office 2021 officiel !

La société américaine Microsoft a annoncé sur son blog la disponibilité prochaine de Microsoft Office 2021, sous licence perpétuelle. Contrairement à l'offre Office 365 dont les outils deviennent inaccessibles dès lors que l'abonnement prend fin, une fois achetés, vous devriez donc toujours disposer de ceux de la nouvelle version de la suite bureautique de Microsoft. Pour les particuliers et les petites entreprises, la firme de Redmond promet son traditionnel support de cinq ans, mais précise que l'achat d'une version Office en licence perpétuelle n'ouvre pas l'accès aux nouvelles fonctionnalités et améliorations qui peuvent sortir au fil du temps. Pour cela, il faut opter pour le Cloud ! À l'approche de la disponibilité générale de Office 2021, Microsoft donnera de plus en plus d'informations sur son contenu. Côté tarifs, l'entreprise a annoncé une augmentation jusqu'à 10 % du prix des packs Office Professional Plus, Office Standard et des applications à l'unité, pour inciter les utilisateurs à se tourner vers Microsoft Office 365.
22-02-2021


Officie enfin compatible iPad

Microsoft dévoilait il y a tout juste un an la nouvelle version de son application mobile Office pour Android et iOS. Cette application unifiée, qui regroupe au sein d’une interface unique, le traitement de texte Word, le tableur Excel et l’outil de présentation PowerPoint, n’était jusqu’à maintenant pas compatible avec l’iPad. Le problème est désormais réglé puisque Microsoft vient de publier une mise à jour de son application qui inaugure le support avec la tablette d’Apple. Parfaitement optimisée pour iPadOS, Office mobile propose en plus des trois applications bureautiques, plusieurs outils permettant de numériser et signer des documents au format PDF, ou encore d’extraire une image en texte dans Word ou une image en tableau dans Excel. Et si Office mobile regroupe désormais Word, Excel et PowerPoint sur l’iPad, les trois applications restent toujours disponibles individuellement au téléchargement.
16-02-2021


LibreOffice 7.1 disponible

LibreOffice est l’une des meilleures alternatives à la suite bureautique Microsoft Office. Proposée gratuitement au grand public elle profite de mises à jour fréquentes. Cette semaine LibreOffice 7.1 a été publiée. Cette version s’accompagne de plusieurs améliorations et nouveautés. Le premier changement important est son nom. Elle se nomme désormais LibreOffice Community. L’objectif est de préciser que la maintenance est assurée uniquement pas des bénévoles à la déférence de la version Entreprise. Son support est payant et professionnel. A ce sujet la Document Fondation explique que trop d’entreprises ne jouent pas le jeu. Elles téléchargent et utilisent la version « grand public ». Dans une intervention sur son blog elle explique “Malgré cette recommandation, un nombre croissant d’entreprises ont choisi la version soutenue par des bénévoles au lien d’opter pour une version optimisée pour leurs besoins. Cela a une conséquence négative pour le projet : une mauvaise utilisation du temps des bénévoles, car ils doivent passer leur temps à résoudre des problèmes pour les entreprises qui ne fournissent rien en retour à la communauté (…) C’est un problème pour la durabilité du projet LibreOffice, car il ralenti l’évolution du logiciel.” Une nouvelle boite de dialogue facilite le choix de l’apparence des barres de menus grâce à des aperçus. Nous avons une nouvelle boite de dialogue pour installer des extensions. Elle permet de rechercher et d’ajout des modules complémentaires plus rapidement et facilement. En parallèle nous avons la prise en charge de l’aperçu avant impression asynchrone et des améliorations dans la recherche d’un format de papier correspondant au document imprimé. L ‘interopérabilité avec les fichiers DOCX / XLSX / PPTX s’améliore et des nouveautés touchent Writer, Calc et Impress et Draw. LibreOffice 7.1 est disponible pour plusieurs environnements donc Windows, Linux et macOS.
05-02-2021


Flash Player est resté en 2020

Cette fois, c’est bel et bien la fin pour Flash. le format d’Adobe qui a connu une immense heure de gloire avant de devenir un véritable nid à failles de sécurité. Dans la grande histoire du web, le format Flash tient une place à part. Pour beaucoup d’internautes, les jeux en Flash ont constitué une porte d’entrée vers le divertissement en ligne. Et pour de nombreux créateurs, Flash leur a mis le pied à l’étrier grâce aux logiciels qui permettaient de créer des animations. Adobe avait annoncé que le format allait disparaître définitivement le 31 décembre 2020 : c’est fait. Le format Flash, né en 1993 sous le nom de SmartSketch (un outil de création d’interfaces), devient la propriété de Macromedia en 1996, où il prend son nom définitif. Rapidement, l’éditeur y ajoute le support de fonctions comme le son, les graphismes Bitmap, la possibilité d’animer des images et même la vidéo… Après l’acquisition de Macromedia par Adobe en 2005, Flash gagne ses galons d’incontournable du web. Durant les grandes heures de Flash, la technologie propulsait la plus grande partie du contenu multimédia en ligne. Mais le premier clou dans le cercueil a été planté par Apple en 2010. Le constructeur californien a en effet décidé de ne pas supporter Flash dans l’iPhone et l’iPad, lui préférant le HTML5 pour des raisons de performances. Flash demeure si important que c’est dès 2017 qu’Adobe annonce sa mort à venir, le 31 décembre 2020. Cela a laissé le temps aux créateurs et aux plateformes de passer au HTML5, même si ces dernières n’ont pas attendu le coup d’envoi de l’éditeur pour s’adapter à la nouvelle norme.
04-01-2021