Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com


L'actualité
APPLE


Samsung tombe pour le plagiat de l'iPhone

  Liste des news    Liste des new du mois  
Samsung batiment

25

Mai

Les conflits pour plagiat entre les fabricants de produits tech n'en finissent plus d'alimenter le Web, et ils ne sont pas près de s'arrêter. Tout se joue à coup de millions de dollars, mais cette fois, l'amende dont va écoper Samsung est particulièrement amère. Le constructeur sud-coréen va devoir payer 539 millions d'amende à Apple pour avoir copié l'iPhone. L'affaire dure depuis 2011 : Apple reproche à Samsung d'avoir honteusement copié le design de l'iPhone pour concevoir son propre modèle de smartphone. Même si celui-ci n'est plus commercialisé depuis belle lurette. Apple réclamait initialement 2,5 milliards de dollars à Samsung, puis avait revu sa copie en 2012 et s'était contenté de moins d'un milliard. Un premier jugement a été rendu en 2015 obligeant Samsung à verser 400 millions de dollars, mais l'affaire perdure : en 2016, la sanction a été annulée par la Cour suprême des États-Unis. La justice américaine a tranché ce jeudi : Samsung va devoir verser 533 millions à Apple pour s'être inspiré du design de l'iPhone dans la conception de l'un de ses modèles, et devra également verser 5 millions pour avoir copié quelques-unes des fonctionnalités de l'appareil. Mais Samsung n'entend pas se laisser faire. Il est probable que l'entreprise va faire appel de cette décision, qui va, selon elle, « à l'encontre du jugement de la Cour suprême en faveur de Samsung sur la portée des dommages du brevet lié au design. »




Rumeur Le CPU A12 gravé en 7nm

  Liste des news    Liste des new du mois  
Prochain Iphone Genration 2018 A12

23

Mai

Selon un article de Bloomberg, Apple aurait lancé la production de puces destinées à la fabrication de la prochaine génération d’iPhone. La nouvelle puce, qui devrait officiellement s’appeler A12, est gravée à 7 nanomètres, ce qui la rend encore plus petite que celle utilisée dans les iPhone 8 et X actuels (gravure à 10 nm). Ce nouvel ensemble permet non seulement d’obtenir un gain en performances, mais aussi en efficacité énergétique. La rapidité de chargement et la longévité de la batterie devraient être sensiblement améliorées. Sur un marché du smartphone en plein ralentissement, Apple fait le pari de vanter l’efficacité énergétique et la performance de son nouveau processeur pour attirer le client. La marque à la pomme sera probablement la première à intégrer cette nouvelle génération de puces, mais elle aura besoin de plus d’arguments pour convaincre un public de plus en plus difficile, d’autant plus que les concurrents ne vont pas tarder à utiliser le même type de gravure. La différence se fera sur la qualité intrinsèque des appareils. Le processeur A12 sera intégré dans les 3 iPhone censés être dévoilés cet automne.




Apple confirme la Keynote

  Liste des news    Liste des new du mois  
WWDC 4 juin 2018

23

Mai

Apple confirme officiellement la keynote du 4 juin, jour d'ouverture de la WWDC, à 10h heure locale soit 19h en France et en Bretagne. L'événement se tiendra au Convention Center McEnery de San José, où se déroulera l'ensemble des conférences et ateliers. Ceux qui voudraient lire l'avenir entre les interstices du carton d'invitation seront quittes pour ressortir leurs prédictions de la mi-mars, quand Apple a annoncé les dates de la WWDC : le visuel est identique. Et a priori, il ne dit pas grand chose des nouveautés à attendre… Pourtant, il y a beaucoup de choses attendues. D'abord, et c'est habituel pour une WWDC, Apple lèvera sans aucun doute le voile sur les nouvelles versions d'iOS, macOS, tvOS et watchOS. Il parait que le constructeur a mis la pédale douce sur les nouveautés pour privilégier la stabilité et la chasse aux bugs… Cela n'empêchera pas bien sûr l'apparition de nouvelles fonctions. On attend à ce propos des nouvelles du rapprochement entre les apps iOS et macOS, le fameux projet Marzipan… ou peut-être pas. Côté matériel, Apple pourrait aussi dévoiler des nouveautés, à commencer par l'iPad Pro avec Face ID. Le MacBook Air devrait lui aussi faire l'objet d'une annonce… à moins qu'il faille attendre le second semestre. L'iPhone SE 2 est lui aussi au cœur de bien des rumeurs, à tel point qu'on ne sait pas à quel saint se vouer. Tout comme pour le HomePod en France et l'AirPower… Rendez-vous le 4 juin pour tout savoir ! La keynote sera, comme prévu, retransmis en direct depuis cette page sur Safari ou Edge, mais aussi sur Chrome et Firefox pour peu que ces navigateurs prennent en charge le H.264.




WWDC Siri lâche le morceau

  Liste des news    Liste des new du mois  
WWDC changement de la voix de Siri

22

Mai

Apple s'aide de Siri pour faire du buzz : ceux qui lui demandent des informations sur le WWDC obtiennent la réponse suivante : « La la la, Siri is getting a brand new voice », que l'on peut traduire par « La la la, Siri obtient une nouvelle voix ». Tout comme les assistants intelligents de Google et d'Amazon, l'assistant Apple aura donc le droit à une petite remise à neuf et une nouvelle voix sera disponible pour Siri. Ce qui n'est pas plus mal, après les annonces et démonstrations de Google avec Google Voice au Google I/O 2018. On peut aussi s'attendre à une mise à niveau sur le plan intellectuel de l'assistant virtuel d'Apple. Si on lui demande de donner d'autres informations sur le WWDC, Siri ne se contente pas d'annoncer l'arrivée prochaine de sa nouvelle voix avec des vocalises. Elle répond par exemple : « Je ne veux pas me vanter, mais je deviens beaucoup plus intelligent. C'est sûrement parce que j'ai étudié tard le soir, ces temps-ci... ». Mais ce n'est pas tout, Siri annonce aussi qu'elle aura une nouvelle maison, ce qui pourrait signifier l'apparition d'un nouvel HomePod. D'ailleurs, une rumeur disait hier que la marque à la pomme pourrait être en train de créer une version moins chère, qui sortirait sous la marque Beats... Il faudra attendre le WWDC qui se déroulera le 4 juin 2018 pour avoir plus d'informations sur les nouveautés d'Apple.




HomePod ne fait pas de bruit !...

  Liste des news    Liste des new du mois  
homepod apple

18

Mai

Aussi réussie soit-elle, l’enceinte Apple HomePod ne semble pas exploser en termes de ventes, comme le révélait récemment Bloomberg. Aujourd’hui, c’est au tour de Strategy Analytics d’annoncer que sur les trois premiers mois de l’année, l’enceinte HomePod aurait été écoulée à Malade 600 000 exemplaires. De quoi permettre à Apple de capter environ 6% du marché des enceintes intelligentes, loin derrière Amazon et Google. En effet, dans le même temps, Amazon aurait écoulé plus de 4 millions d’enceintes connectées, quand Google en écoulait 2,4 millions. Evidemment, il convient de rappeler que l’enceinte d’Apple est disponible depuis le 9 février, et qu’elle n’a donc pas pu compter sur un trimestre de vente complet en ce qui concerne les ventes allant de janvier à fin mars. Un marché en pleine explosion, puisque ce dernier a connu une hausse de l’ordre de 278% sur le premier trimestre 2018, par rapport à l’an dernier. Selon certains, c’est le prix de l’enceinte HomePod qui est en cause. Affiché à 349 €, le modèle d’Apple est ainsi nettement plus cher que la concurrence. Rappelons en effet que le modèle signé Apple est affiché à 349 $, quand il est possible de mettre la main sur des modèles signes Google et Amazon pour seulement 50 à 130 $. Selon d’autres analystes, c’est finalement l’enceinte HomePod en elle-même qui poserait souci, et notamment son manque d’ouverture. En effet, à l’heure actuelle, celle-ci est très dépendante d’un iPhone. L’enceinte est également compatible avec les services maison, comme Apple Music, Beats 1, les Podcasts, les applications via iTunes… mais impossible d’utiliser l’enceinte pour lire des contenus via Spotify, Qobuz ou encore Google Play Music. L’occasion de rappeler qu’à l’heure actuelle, l’enceinte Apple HomePod n’est toujours pas disponible en France, mais reste la cible d'un marchée limité.




Les Rumeurs iPhone de la semaine

  Liste des news    Liste des new du mois  
Rumeur des prochain iPhone 2018

09

Mai

Le site japonais Macotakara a obtenu les informations auprès d’une "source fiable". Il commence par l’iPhone X Plus qui aurait une taille similaire à celle du 8 Plus. On parle ici de taille physique et non de taille d'écran. L'iPhone X Plus aurait une dalle OLED de 6,5 pouces contre 5,5 pouces pour le 8 Plus. Une différence de mensurations qui ne paraîtrait pas grâce à l’écran bord à bord de l’iPhone X Plus. Toutefois, différencier les deux appareils serait facile. La prochaine génération aurait une épaisseur de 7,7 mm, soit 0,2 mm de plus par rapport à l’iPhone 8 Plus. La forme du capteur arrière serait à l’origine de cette différence. À propos de l’iPhone 2018 de 6,1 pouces, le blog souligne que l’écran LCD serait peut-être plus petit : 6 pouces au lieu de 6,1 pouces. Toutefois, le smartphone prendrait en charge l’option Face ID. Apple prévoirait également de sortir une nouvelle version de l’iPhone X. Il se démarquerait par un capteur et un objectif plus grand, tout en gardant ses dimensions actuelles. Enfin, Macotakara évoque iOS 12. Avec ce nouveau système d’exploitation, les utilisateurs auraient la possibilité de déverrouiller leur téléphone en mode horizontal, un positionnement non valide avec l’iPhone X. Puisque Face ID arriverait bientôt sur l’iPad, il s’agirait d’une évolution logique.




Hommage à l'iMac Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
iMac 1998

07

Mai

C'était il y a 20 ans, Steve Jobs dévoilait l’iMac au Flint Center de Cupertino. Tim Cook célèbre l’évènement en publiant une vidéo de la présentation. Aujourd’hui, l’iMac a gagné ses lettres de noblesse et figure parmi les produits high-tech du quotidien. Toutefois, lors de son lancement en 1998, son succès était loin d’être assurée. Tim Cook souligne ainsi que ce produit a changé la perception des gens. Depuis, ils regardent les ordinateurs d’une autre manière. L’iMac se démarquait surtout par son design tout-en-un et sa coque translucide déclinée en plusieurs couleurs. L’intégration des ports USB et la suppression du lecteur de disquette constituent également un pari gagnant. Fidèle à son image, Steve Jobs mettait en avant la qualité du produit et ses spécificités.




La pomme travail sur des lunettes RA [rumeur]

  Liste des news    Liste des new du mois  
concept lunettes hajek 3

27

Avril

Le bruit court depuis longtemps qu'Apple préparerait des lunettes de réalité augmentée. Un tel accessoire aurait parfaitement sa place dans la gamme de produits de la marque. La marque, qui s'est déjà lancée dans les objets connectés avec l'Apple Watch, pourrait renforcer un peu plus l'attrait de son écosystème avec une paire de lunettes qui serait un parfait complément de son iPhone. Les analystes et divers observateurs d'Apple ont bien noté que la compagnie avait déjà déposé de nombreux brevets visant à projeter l'écran de l'iPhone directement sur la rétine. Une autre invention du même type a récemment été repérée par Apple Insider. Le brevet sobrement titré "Eye Tracking System" (système oculométrique, pour le suivi et l'enregistrement des mouvements oculaires) porte sur une technologie qui permettrait de proposer une expérience encore plus immersive à son utilisateur. En plus de permettre à son utilisateur d'interagir avec des éléments à l'écran d'un simple regard, l'Eye Tracking System permettra d'ajuster l'affichage de l'image sur la rétine afin d'offrir une expérience de réalité augmentée totalement fluide. Les lunettes seraient composées de minuscules émetteurs infrarouges utilisant un système de miroir filtrant pour projeter l'image dans l'oeil de l'utilisateur. Les rayons infrarouges reflétés dans le miroir sont ensuite envoyés vers une caméra oculométrique latérale. Toutes ces informations sont à prendre au conditionnel, car rien n’assure qu’Apple utilisera, en définitive, cette technologie. L’information n’en reste pas moins intéressante, dans le sens où elle confirme qu’Apple, l’un des géants de la technologie mondiale, s’intéresse de très près à la réalité augmentée. Nul doute que la compagnie saura proposer un produit intéressant dans un domaine où personne ne s’est encore totalement imposé, et il faut avouer que la pomme à ouvert des portes dans beaucoup de domaine technologique.




La CE s'oppose au rachat de Shazam par Apple

  Liste des news    Liste des new du mois  
LA Commition Europeen soppose au rachar de shasam par Apple

25

Avril

Suite au rachat de NeXT en 1996 pour 400 millions de dollars, puis de Beat Electronics en 2014 pour 3 milliards de dollars, l'acquisition de Shazam par Apple, pour un prix d'environ 400 millions d'après TechCrunch, s'annonçait d'ores et déjà comme l'une des plus grosses transactions de l'histoire de la marque à la pomme. Tout était prêt, les dirigeants de l'application de reconnaissance musicale déclaraient déjà ne pas pouvoir « imaginer meilleure maison qu'Apple » et annonçaient attendre la conclusion de la transaction avec impatience. Mais voilà, c'était sans compter l'intervention de l'Autriche, la France, l'Islande, l'Italie, la Norvège, l'Espagne et la Suède, qui ont demandé à la Commission européenne d'examiner cette transaction. C'est ainsi que l'opération de rachat de Shazam par Apple se voit suspendue pour une durée maximale de 90 jours ouvrables, le temps pour la Commission d'examiner les tenants et les aboutissants de cette éventuelle transaction. Le régulateur de la CE craint avant tout que l'opération ne permette à Apple d'accéder à des données commerciales sur les clients de ses concurrents musicaux, et que la marque s'en serve pour les cibler et les pousser à utiliser Apple Music plutôt que l'application de l'un de ses concurrents. Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence (et célèbre pour ses positions très claires sur les abus des GAFA) a déclaré dans le communiqué envoyé par la Commission européenne que « la façon dont les gens écoutent de la musique a considérablement changé ces dernières années, de plus en plus d'Européens utilisant les services de streaming de musique. Notre enquête vise à s'assurer que les fans de musique continueront à profiter d'offres de streaming musicales attrayantes ». Les résultats de l'enquête sont attendus au plus tard le 4 septembre 2018 et indiqueront si le rachat peut être effectué en l'état ou sous certaines conditions, ou s'il est tout simplement annulé.




ATTAC manifeste dans les Apple Store

  Liste des news    Liste des new du mois  
Association Attac Apple

09

Avril

Le tribunal de grande instance a débouté la firme Apple, qui souhaitait interdire à l'association altermondialiste Attac de pénétrer dans ses locaux alors que celle-ci multipliait les actions contre le géant américain. Attac est un groupe de militants français qui ne cesse de mener des opérations à l’encontre d’Apple pour que ce dernier paye sa dette de plusieurs milliards d'euros d'impôts que lui réclame l'Union européenne. Leur première intervention s’est déroulée dans l’Apple Store Opéra à Paris, début novembre, lors de la sortie de l'iPhone X. ATTAC dénonçait ainsi «10 ans d'évasion fiscale » ayant « permis à Apple d'accumuler plus de 230 milliards de dollars » de trésorerie. L'action consistait à jeter des pommes devant le magasin et brandir des pancartes disant "Apple, payez vos impôts". Le fait qu’Apple ait perdu son procès, ouvre la porte au groupe Attac pour multiplier les actions de ce type. Ce week-end, les activistes ont renouvelé pacifiquement leurs opérations en occupant les sites de l'Apple Store Opéra (Paris) et d'Aix-en-Provence pour simuler un « meurtre » dans le but de symboliser « les victimes de l'évasion fiscale. » « Le message que nous voulons faire passer est que nous sommes tous victimes de l'évasion fiscale, car une toute petite minorité échappe à l'impôt alors que la majorité des Français non seulement paye ses impôts, mais voit le service public se dégrader". L'association altermondialiste estime que "l'évasion fiscale, c'est 60 à 80 milliards d'euros en moins dans les caisses de l'État par an".




Apple débauche un expert en IA

  Liste des news    Liste des new du mois  
John Giannandrea tecnicien en recherche AI

05

Avril

Apple a débauché John Giannandrea, le patron de la recherche et de l'intelligence artificielle de Google. Il va s'occuper de la stratégie IA et apprentissage automatique du constructeur de Cupertino, et comme 16 autres cadres de l'entreprise, il sera sous les ordres directs de Tim Cook. Autant dire qu'il s'agit d'un coup très important pour Apple, rapporte le New York Times qui s'est procuré le mémo envoyé par le CEO à ses troupes. « Notre technologie doit infuser au sein des valeurs qui nous sont chères », écrit Tim Cook. « John partage notre engagement sur la confidentialité et la protection de la vie privée, ainsi qu'avec notre approche réfléchie sur notre manière de construire des ordinateurs plus intelligents et plus personnels ». Cette arrivée au plus haut de l'organigramme d'Apple montre d liées à l'intelligence artificielle au sein du groupe. Apple investit beaucoup dans ce domaine, mais elle donne l'impression de traîner la patte derrière Google, Facebook ou encore Amazon. La « faute », si l'on peut dire, en revient à la fermeté de l'entreprise concernant l'exploitation des données : pas question de piocher trop profondément dans ces informations, quitte à ne pas offrir à Siri les mêmes fonctionnalités que Google Assistant ou Alexa (pour pallier ces difficultés, Apple exploite des techniques de confidentialité différentielle). À 53 ans, John Giannandrea est assurément un des spécialistes les plus en vue dans ce domaine. Il a rejoint Google en 2010 suite à l'achat par le moteur de recherche de sa start-up, Metaweb. Ce natif d'Ecosse a aidé Google à intégrer de l'intelligence artificielle dans son moteur de recherche, dans Gmail, et il aidé à la conception de Google Assistant. Il a rapidement su se rendre indispensable. Nul doute que ce sera aussi le cas chez Apple.




Mac à nouveau avec des CPU maison en 2020

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple macbook pro

03

Avril

D'après le site Bloomberg pense savoir qu’Apple prépare déjà des puces maisons pour ses ordinateurs en vue de remplacer les processeurs Intel actuellement présents dans les Mac. En interne, le projet a pour nom de code Kalamata, en référence à une ville grecque entièrement détruite à la fin des années 80 et rebâtie en quelques années. Le message est clair : relancer le Mac sur de nouvelles bases et oublier Intel. Apple n’a toutefois pas confirmé ou infirmé la rumeur. Kalamata est encore un projet à peine lancé. Mais son but serait de rapprocher le plus possible ses différents appareils d’un point de vue matériel et logiciel et de faire en sorte qu’une application ou un logiciel puisse tourner de façon identique sur un iPhone, un iPad ou Mac. Un objectif ambitieux qui ne se réalisera pas du jour au lendemain. Tout d’abord parce que passer d’une puce Intel à une puce maison très certainement basée sur une architecture ARM bloquera le fonctionnement de la majorité des applications tournant sur les Mac actuels. Pour y parvenir, Apple travaille actuellement sur un autre projet (nom de code : Marzipan) permettant aux développeurs de travailler sur des applications uniques tournant aussi bien sur macOS que sur iOS. Quoi qu’il en soit, la nouvelle n’est qu’à moitié une surprise. Depuis fin 2016, Apple a commencé à intégrer ses propres puces au sein de ses ordinateurs. C’était déjà le cas du MacBook Pro avec sa puce T1 qui gère la TouchBar tactile ainsi que de l’iMac Pro avec sa puce T2 dédiée au lancement de l’ordinateur. Une nouvelle qui a fait un malheureux : hier l’action d’Intel a perdue près de 10 %. Le concepteur/fondeur de processeur n’avait pas franchement besoin de ça après la découverte de failles touchant ses puces en début d’année.




Les accessoires d'iMac Pro vendu séparément

  Liste des news    Liste des new du mois  
macgpic Clavier et souris Apple gris sideralt

28

Mars

Surprise sur l'Apple Store, les clavier, Magic Trackpad et la souris de l'iMac Pro, dans leur version gris sidéral, sont maintenant en vente séparément. Plus besoin d'acheter le gros et très cher iMac qui était livré avec eux pour en disposer. Mais là où Apple fait preuve d'une kolossale finesse c'est en affichant ces accessoires bien plus chers dans cette nouvelle couleur que dans la version argent (Aluminium brut). Comme au bon vieux temps du MacBook noir où elle avait déjà montré ce bon sens commerçant. pour le Magic Keyboard, il faudra sortir 169 € (+20 €), La Magic Mouse 2 : 119 € (+30 €) et enfin le Magic Trackpad 2 : 169 € (+20 €). Déception, le câble Lightning vers USB qui est fourni en version noire avec l'iMac Pro n'est toujours pas proposé séparément dans ce coloris… Bien sur les seul changement entre les nouveaux accessoires sont leur couleur grise ! Les 20 € ne sont pas vraiment justifiés et cela illustre encore une fois la volonté d'Apple de faire du chiffre, pour du gris on restent sidérés...




Des Emojis pour les Handicapés

  Liste des news    Liste des new du mois  
Emojis Apple Handicap

28

Mars

Après les emojis tirés du fantastique et de la science-fiction, Apple vient de soumettre au consortium Unicode une série de nouveaux emojis, reflétant la diversité des personnes handicapées. Relevés par la bible de l'emoji, Emojipedia, Apple a imaginé pas moins de neufs émoticones distinctifs, comme un appareil auditif, un chien de guide, une personne dans un fauteuil roulant, pour représenter les personnes souffrant d’un handicap. Pour obtenir une validation de la part du consortium, l’entreprise américaine a dû justifier chacun de ses emojis, tout en expliquant son utilité, dans son dossier de candidature. En donnant certains chiffres, les employés d'Apple rappellent que pas moins de 285 millions d’individus souffrent de cécité, et 360 millions sont sourds ou montrent des problèmes d’auditions, le but de la société étant, avant tout, d’apporter plus de diversité afin de mieux représenter ce groupe de personnes. Plusieurs icônes n’ont pas été retenus dans le dossier de candidature, jugés trop difficiles à représenter, comme la méthode PECS pour les enfants autistes, une canne pour aider à marcher, le braille pour les personnes aveugles et un oeil avec une loupe. Si les emojis du dossier sont acceptés par le consortium Unicode, il faudra attendre avant de pouvoir les utiliser car ils n’apparaitront pas sur nos appareils avant 2019.




Un iPad pour les écoliers Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Nouvel iPad 6eme Generation

28

Mars

Apple a tenu hier soir une conférence de presse dédiée à l’éducation. La société américaine a dévoilé en premier lieu un nouvel iPad de 9,7 pouces, avec une fiche technique légèrement mise à jour. Voici donc l’iPad de 9,7 pouces de sixième génération. Les changements par rapport à l’ancienne génération sont minimes. Le design est en effet identique en tout point et Apple s’est surtout concentré sur quelques améliorations techniques, à savoir un nouveau SoC (A10 Fusion), une batterie capable de tenir 10 heures, un appareil photo frontal de 8 Mpx, un bouton d’accueil Touch ID et le support du GPS. Les deux principales nouveautés concernent l’écran et le prix. Ce nouvel iPad supportera ainsi l’Apple Pencil de l’iPad Pro (mais ce dernier ne sera pas livré avec la tablette) et l’écran aura la même sensibilité à la pression que l’iPad Pro. Enfin, son prix sera identique à celui de l’iPad de cinquième génération pour les particuliers (329 $ aux Etats-Unis, plus de 400 € en Europe), mais moins cher pour les écoles. Aux Etats-Unis, il sera vendu 299 $ l’unité aux établissement intéressés. Le nouvel iPad sera lancé aujourd'hui sur le site d’Apple pour des premières livraisons prévues dès la semaine prochaine.




Siri va enfin être sécurisé

  Liste des news    Liste des new du mois  
Siri

26

Mars

Depuis le lancement de Siri, plusieurs bugs ont été découverts sur iOS 11. Le dernier est particulièrement inquiétant, il permet de connaître les notifications cachées en demandant tout simplement à Siri de les lire à haute voix. Ce problème met en lumière deux failles importantes. D’abord, l’assistant numérique ne parvient pas à distinguer la voix de son propriétaire et celle d’un autre. Ensuite, il s’exécute même si l’écran est verrouillé et que la demande concerne des messages secrets. Par ailleurs, un détail dérange les utilisateurs, le problème n’atteint que les notifications envoyées par les applications tierces, celles de la marque à la pomme restent sécurisées. La firme de Cupertino a rapidement réagi en promettant une résolution à travers une mise à jour logicielle. Toutefois, elle n’a pas dévoilé un calendrier précis. iOS 11 souffre d’une mauvaise réputation et Apple souhaite tirer les leçons de ses déboires. Les ingénieurs de la compagnie prennent ainsi leurs temps pour améliorer iOS 12, l’accent sera mis sur la stabilité du système. Certaines évolutions prévues attendraient. Ainsi, la réorganisation de l’écran d’accueil aurait lieu sous iOS 13 qui viendrait en 2019.




Apple va fabriquer ses propres écrans MicroLED

  Liste des news    Liste des new du mois  
Technologie Ecran MicroLED

19

Mars

Selon un article de Bloomberg, Apple serait en train de concevoir ses propres écrans MicroLED dans une installation ultra-secrète située en Californie. La technologie MicroLED développée par Apple devrait permettre de créer des écrans non seulement plus fins et plus lumineux, mais aussi moins consommateurs en énergie. Ce type d’écran est, selon les sources, loin d’être commercialisable, même si les équipes d’Apple sont déjà bien avancées dans sa conception. Cette information est encore une fois la confirmation que le géant de l’informatique souhaite de plus en plus prendre en charge le développement et la production de composants clés de ses gadgets. La compagnie crée ses propres processeurs mobiles depuis quelques années déjà, mais elle doit faire appel à Samsung pour les écrans de ses iPhone ou encore à LG pour ses Watch. Bien que la technologie MicroLED soit loin d’être mûre, l’entrée d’Apple sur ce marché pourrait avoir d’importantes répercussions économiques dans le monde des constructeurs d’écrans, pour l’instant dominé par Samsung, LG, Sharp ou encore Japan Display.




Apple prépare une conférence surprise

  Liste des news    Liste des new du mois  
Logo Apple conference 27Mars

19

Mars

Pas besoin d’attendre la WWDC du 4 juin pour avoir des nouvelles d'Apple ! L’entreprise a envoyé le 16 Mars des invitations à la presse pour une keynote spéciale éducation qui se déroulera le 27 mars prochain. Fait rare : l’événement ne se tiendra pas à San Francisco ou à Cupertino mais à Chicago. Apple n’avait pas organisé d’événement dédié à l’éducation depuis 2012, à New York. Sur le carton d’invitation, on voit un dessin du logo d’Apple. Impossible de ne pas penser à l’Apple Pencil, réservé aujourd’hui à l’iPad Pro. Selon certaines rumeurs, Apple travaillerait sur une nouvelle version de sa tablette premium équipée de Face ID, mais celle-ci n’arriverait pas avant cet automne. Une autre rumeur avance en revanche qu’une mise à jour de l’iPad d’entrée de gamme est imminente. Faut-il s’attendre à une compatibilité Apple Pencil pour la future tablette vendue aux alentours de 400 € ? Dans ce cas, il pourrait être assez logique qu'Apple réserve à l'iPad Pro un Apple Pencil de meilleure qualité (plus de niveaux de pression, un design plus fin, etc.). On pourrait envisager de l'appeler Apple Pencil Pro, du coup. L’événement étant dédié à l'éducation, il est fort probable de le voir se dérouler différemment de ce à quoi Apple nous a habitués. Si des possibilités d’un renouvellement de l’iPhone SE existe, il est très compliqué de savoir si un tel appareil sera présenté le 27 mars. La marque devrait certainement mettre l’accent sur des nouveautés logicielles, comme la possibilité pour des enseignants de gérer les iPad d'une classe grâce à ClassKit, ou le redesign de son application iBooks. Selon les rumeurs, différentes annonces sont attendues du côté d’Apple. Entre une révision des AirPods avec recharge Qi, le chargeur AirPower, l’arrivée européenne du HomePod, des rumeurs de nouveaux coloris pour l’iPhone X, ou un tout nouveau MacBook Air, beaucoup de choses pourraient être annoncées par surprise par Apple. Même s’il est fort probable que l’événement se concentre sur l’éducation, et que seuls l’iPad et les logiciels soient mis à l’honneur. En 2012, la keynote éducation d’Apple n’avait pas été retransmise en vidéo et Tim Cook avait laissé à Phil Schiller la présentation.




Le MacBook Air bientôt abordable [rumeur]

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Air

06

Mars

Le MacBook Air d’Apple reste un ordinateur très prisé de tous ceux qui souhaitent s’offrir un petit portable à la fois élégant et performant (enfin cela dépend pourquoi !). Toutefois, ces mêmes intéressés se heurtent bien souvent à un détail plutôt important : le prix. En effet, aux Etats-Unis, le MacBook Air démarre à 999 $, tandis qu’en France, il faut débourser 1099 € pour mettre la main sur la version de base. Néanmoins, selon KGI Securities et 9to5Mac, Apple pourrait proposer prochainement un tout nouveau MacBook Air de 13″, à un tarif plus abordable. Ce dernier pourrait d’ailleurs arriver dans le courant de l’été. Concrètement, il s’agirait (selon les rumeurs) de proposer un ordinateur au tarif de 799 $ environ, histoire de se remettre en concurrence avec les ordinateurs portables sous Windows, et (re)devenir une vraie alternative. Rappelons en effet que le MacBook Air est à la base un ordinateur taillé pour les étudiants, de par son côté ultra-nomade, mais son prix freine souvent quelques ardeurs, forçant alors les intéressés à opter pour un modèle sous Windows, parfois deux fois moins cher. A cela on peut également ajouter la présence de la gamme Chromebook, très (très) loin de rivaliser en terme de performances, mais qui permet, pour 300 € environ, de profiter d’un PC portable à la fois très fin et parfait pour les activité bureautiques et web. Reste à savoir maintenant si Apple projette bien de proposer un MacBook Air plus « abordable » dans les prochains mois. On a souvent prêté à la firme américaine cette ambition de vouloir proposer des produits « moins chers » par le passé, mais cela n’a jamais réellement été le cas, y compris avec un iPhone SE par exemple, ce dernier étant encore aujourd’hui affiché à 419 € tout de même…




La pomme devant ASUS

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple macbookpro avec touc barre

19

Fevrier

Retrouver Apple en si bonne position est une belle performance, sachant que les MacBook, MacBook Air et MacBook Pro ne sont pas ce qu’on peut appeler des ordinateurs bon marché. Le modèle le plus abordable est le MacBook Air 13 pouces dont le prix débute à 1.099 €, ce qui est plutôt élevé par rapport à ce que l’on trouve chez la concurrence. Les utilisateurs d’iPhone et d’iPad pourront aller plus facilement vers un Mac s’ils ont besoin d’un ordinateur classique. TrendForce, qui a établi ce classement annuel, donne Apple à 9,6% du marché mondial, contre 9,5% à ASUS. C’est une belle progression pour la firme à la pomme, puisqu’elle augmente sa part de marché de 1,3 point par rapport à 2016. Et les bonnes nouvelles devraient se poursuivre pour Apple, avec une prévision à 10,4% pour cette année. Le constructeur bénéficie clairement de la bonne lancée des MacBook Pro lancés à la toute fin de l’année 2016 et qui ont été mis à jour en juin dernier. La fameuse Touch Bar a provoqué quelques irritations, mais elle rentre petit à petit dans les habitudes. TrendForce note que le rafraichissement des MacBook Pro en juin 2017 ont permis à Apple d’améliorer ses livraisons de 18% sur l’ensemble de l’année, la croissance la plus élevée parmi les constructeurs d’ordinateurs portables. Les premières places sont occupées par respectivement HP (24,3%), Lenovo (20,2%) et Dell (15,2%), dont les positions semblent indéboulonnables. Selon TrendForce, le marché de l’ordinateur portable se porte assez bien : il s’en est livré 164,7 millions d’unités l’an dernier, soit une progression de 2,1%. Les estimations s’attendaient plutôt à 0,7%.




Les Airpods aussi explosent

  Liste des news    Liste des new du mois  
Airpods qui explose

13

Fevrier

C'est en Floride que se déroule cette mésaventure, avec cette fois les Airpods d’Apple qui sont accusés d’explosion intempestive. En effet, Jason Colon affirme que l’un de ses écouteurs Apple s’est subitement mis à fumer durant une session de sport. Ce dernier a alors décider de retirer ses écouteurs, de les poser sur sa machine, avant d’aller chercher de l’aide. A son retour, l’un des Airpods avait explosé, et présentait de sérieuses traces de brûlures. « Il était exactement comme ça (comme sur la photo). Il avait déjà explosé, je n’ai pas vu l’explosion de mes yeux, mais je veux dire, l’écouteur était déjà fondu. On peut clairement voir des traces de feu » explique la victime. Ce dernier s’estime chanceux d’avoir eu le réflexe de retirer l’Airpod de son oreille avant l’explosion, car cette dernière aurait clairement pu lui infliger de sérieuses brûlures. A l’heure actuelle, impossible de savoir ce qui a déclenché cette explosion d’Airpod, mais il semblerait que ce soit la mini-batterie interne qui en soit la cause. Apple aurait déjà pris connaissance du problème, et une enquête a été ouverte afin de déterminer l’origine du souci. Rappelons que les Airpods ne sont pas waterproof, et il se peut que ce soit l’humidité qui soit en cause ici, ou plus globalement une mauvaise utilisation. Toujours est-il qu’il sera intéressant de découvrir l’issue de cette nouvelle enquête concernant cet Airpod explosif.




L'iPhone SE II arriverait cet été

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPhone SE 2 concept

29

Janvier

Véritable succès d’Apple en 2016, l’iPhone SE combinait la puissance d’un iPhone haut de gamme dans l’emballage des vieillissants iPhone 5 et 5s. Une opération qui lui permettait d’être affiché à un tarif hautement concurrentiel. S’étant vendu comme des petits pains, il serait étonnant qu’Apple ne réitère pas l’opération avec le design des iPhone 6 et 6s, par exemple. Si rien n’a été annoncé en 2017, Digitimes croit savoir que Cupertino a réservé l’iPhone SE 2 pour 2018. En termes de caractéristiques, il adopterait le système de charge sans-fil des nouveaux iPhone. On peut donc supposer qu’il aurait un dos en verre, matériau nécessaire au bon fonctionnement de cette technologie. À l’intérieur, on y trouverait un processeur A10 Fusion, soit la puce 64 bits inaugurée par les iPhone 7 et 7s, fin 2016. 2 Go de mémoire vive ainsi que 32 ou 128 Go de stockage viendraient compléter cette configuration. La batterie, quant à elle, aurait une capacité de 1700 mAh, et serait donc à peine plus importante que celle de l’iPhone SE (1624 mAh). L'l’iPhone SE de 2èmme Génération devrait arriver cette année avec une fenêtre de sortie comprise entre mai et juin.




HomePod le 9 Février

  Liste des news    Liste des new du mois  
homepod l enceinte inteligante Apple

26

Janvier

Après Amazon et sa gamme d'enceintes connectées Echo et Google avec ses Google Home, c'est au tour d'Apple de donner le coup d'envoi des ventes de son enceinte connectée. Sans aucun doute, le HomePod se veut une enceinte premium, d'où son prix : 349 $ aux Etats-Unis (le prix Europe n'a pas été communiqué pour le moment). A titre de comparaison, toujours aux Etats-Unis, l'enceinte la plus chère de la gamme Amazon Echo se vend 150 $, et les enceintes intelligentes Google Home sont commercialisées au prix de 129 $ depuis leur lancement le 3 août 2017. Seul le Google Home Max est plus cher : 399 $. Si le HomePod est si cher, c'est que cette enceinte offre une qualité de son inégalée, selon Apple. La firme la positionne en effet comme une enceinte haut de gamme faite pour écouter de la musique, mais qui intègre aussi toutes les fonctionnalités d'une enceinte connectée. Selon Tim Cook, le PDG d'Apple, le HomePod est capable de sonder l'espace environnant pour déterminer les propriétés acoustiques de la pièce pour s'adapter en conséquence. Par exemple, le HomePod ne fonctionnera pas de la même manière selon qu'il est placé contre un mur, dans un coin de la pièce ou au milieu de la pièce. Le HomePod, en revanche, est un produit Apple et qui fonctionne sur Siri, l'assistant virtuel présent sur les iPhone depuis 2013. Logiquement, le HomePod est fait pour plaire principalement aux personnes possédant un iPhone. Une chose va cependant jouer en la défaveur d'Apple : le timing du lancement. Initialement programmée pour décembre 2017 Mort de rire, sa sortie a été repoussée de deux mois. Résultat : Apple a manqué la saison des cadeaux de Noël, la saison des accessoires tech par excellence. La possibilité de faire fonctionner deux HomePod en même temps manque elle aussi à l'appel, une fonctionnalité pourtant offerte par Amazon et Google sur leur enceintes respectives. Apple espère néanmoins corriger le tir courant 2019.




La pomme fait marche arrière

  Liste des news    Liste des new du mois  
Batterie iPhone

02

Janvier

Nous avons une chance sur 3 de commencer par une acte à la pomme, même si elle n'est pas si fraiche. Apple a mis quelques longues semaines avant de concéder qu’iOS ralentissait bien les iPhone disposant de batteries vieillissantes, mais ses dernières décisions vont dans le bon sens. Premier point : si l’on en croit le site Axios.com, le remplacement des batteries d’iPhone au tarif de 29 € (au lieu de 89 euros habituellement) aurait commencé depuis quelques jours. Initialement Apple avait indiqué que ce remplacement à moindres frais commencerait à la fin du mois de janvier. Pour en avoir le cœur net, nous avons appelé l’Apple Store Opéra, à Paris. Le vendeur au bout du fil n’a pas été en mesure de nous dire si l’offre commençait aujourd’hui en France : « Je n’ai reçu aucune information sur le sujet pour l’instant ». Il nous a alors conseillé d’appeler l’Apple Care pour avoir plus d’information. Deuxième nouvelle importante : selon les informations de iGeneration, qui s’est procuré une note distribuée en interne dans les Apple Store, « tous les clients qui demandent ce remplacement pourront désormais l’obtenir, même si l’outil de diagnostic utilisé en interne indique que la batterie est encore dans un état correct ». Autrement dit, si vous demandez le remplacement de la batterie de votre iPhone en Apple Store, même si cette dernière n’est pas particulièrement vieille, le Genius Bar devrait pouvoir vous la remplacer sans discuter. C’est un changement important dans la politique d’Apple. Jusqu’à présent, pour qu’un Apple Store accepte de changer la batterie d’un iPhone au prix de 89 €, il fallait que l’iPhone en question passe un diagnostic, via un outil interne, permettant de constater que la batterie était bien usée. En 2018, et jusqu’à la fin de l’année, ce diagnostic ne devrait plus être obligatoire. À noter enfin que iGeneration indique que si vous avez récemment changé la batterie de votre iPhone en Apple Store au prix de 89 euros, il sera possible de demander un remboursement de la différence. Ce remboursement devrait se passer uniquement en ligne, sur le site officiel du support d’Apple. Rappelons pour terminer que ces changements de batterie à moindre prix ne concernent que les iPhone 6 ou les iPhone plus récents. Si vous possédez un iPhone 6, 6S, SE, 7 ou 8, vous avez tout intérêt à profiter de cette offre pour changer votre batterie avant la fin de l’année, date à laquelle l’offre prendra fin. D’ici là, Apple a promis qu’il introduira un outil de diagnostic précis de batterie au sein même d’iOS. Mieux vaut tard que jamais




Samsung tombe pour le plagiat de l'iPhone

  Liste des news    Liste des new du mois  
Samsung batiment

25

Mai

Les conflits pour plagiat entre les fabricants de produits tech n'en finissent plus d'alimenter le Web, et ils ne sont pas près de s'arrêter. Tout se joue à coup de millions de dollars, mais cette fois, l'amende dont va écoper Samsung est particulièrement amère. Le constructeur sud-coréen va devoir payer 539 millions d'amende à Apple pour avoir copié l'iPhone. L'affaire dure depuis 2011 : Apple reproche à Samsung d'avoir honteusement copié le design de l'iPhone pour concevoir son propre modèle de smartphone. Même si celui-ci n'est plus commercialisé depuis belle lurette. Apple réclamait initialement 2,5 milliards de dollars à Samsung, puis avait revu sa copie en 2012 et s'était contenté de moins d'un milliard. Un premier jugement a été rendu en 2015 obligeant Samsung à verser 400 millions de dollars, mais l'affaire perdure : en 2016, la sanction a été annulée par la Cour suprême des États-Unis. La justice américaine a tranché ce jeudi : Samsung va devoir verser 533 millions à Apple pour s'être inspiré du design de l'iPhone dans la conception de l'un de ses modèles, et devra également verser 5 millions pour avoir copié quelques-unes des fonctionnalités de l'appareil. Mais Samsung n'entend pas se laisser faire. Il est probable que l'entreprise va faire appel de cette décision, qui va, selon elle, « à l'encontre du jugement de la Cour suprême en faveur de Samsung sur la portée des dommages du brevet lié au design. »




Rumeur Le CPU A12 gravé en 7nm

  Liste des news    Liste des new du mois  
Prochain Iphone Genration 2018 A12

23

Mai

Selon un article de Bloomberg, Apple aurait lancé la production de puces destinées à la fabrication de la prochaine génération d’iPhone. La nouvelle puce, qui devrait officiellement s’appeler A12, est gravée à 7 nanomètres, ce qui la rend encore plus petite que celle utilisée dans les iPhone 8 et X actuels (gravure à 10 nm). Ce nouvel ensemble permet non seulement d’obtenir un gain en performances, mais aussi en efficacité énergétique. La rapidité de chargement et la longévité de la batterie devraient être sensiblement améliorées. Sur un marché du smartphone en plein ralentissement, Apple fait le pari de vanter l’efficacité énergétique et la performance de son nouveau processeur pour attirer le client. La marque à la pomme sera probablement la première à intégrer cette nouvelle génération de puces, mais elle aura besoin de plus d’arguments pour convaincre un public de plus en plus difficile, d’autant plus que les concurrents ne vont pas tarder à utiliser le même type de gravure. La différence se fera sur la qualité intrinsèque des appareils. Le processeur A12 sera intégré dans les 3 iPhone censés être dévoilés cet automne.




Apple confirme la Keynote

  Liste des news    Liste des new du mois  
WWDC 4 juin 2018

23

Mai

Apple confirme officiellement la keynote du 4 juin, jour d'ouverture de la WWDC, à 10h heure locale soit 19h en France et en Bretagne. L'événement se tiendra au Convention Center McEnery de San José, où se déroulera l'ensemble des conférences et ateliers. Ceux qui voudraient lire l'avenir entre les interstices du carton d'invitation seront quittes pour ressortir leurs prédictions de la mi-mars, quand Apple a annoncé les dates de la WWDC : le visuel est identique. Et a priori, il ne dit pas grand chose des nouveautés à attendre… Pourtant, il y a beaucoup de choses attendues. D'abord, et c'est habituel pour une WWDC, Apple lèvera sans aucun doute le voile sur les nouvelles versions d'iOS, macOS, tvOS et watchOS. Il parait que le constructeur a mis la pédale douce sur les nouveautés pour privilégier la stabilité et la chasse aux bugs… Cela n'empêchera pas bien sûr l'apparition de nouvelles fonctions. On attend à ce propos des nouvelles du rapprochement entre les apps iOS et macOS, le fameux projet Marzipan… ou peut-être pas. Côté matériel, Apple pourrait aussi dévoiler des nouveautés, à commencer par l'iPad Pro avec Face ID. Le MacBook Air devrait lui aussi faire l'objet d'une annonce… à moins qu'il faille attendre le second semestre. L'iPhone SE 2 est lui aussi au cœur de bien des rumeurs, à tel point qu'on ne sait pas à quel saint se vouer. Tout comme pour le HomePod en France et l'AirPower… Rendez-vous le 4 juin pour tout savoir ! La keynote sera, comme prévu, retransmis en direct depuis cette page sur Safari ou Edge, mais aussi sur Chrome et Firefox pour peu que ces navigateurs prennent en charge le H.264.




WWDC Siri lâche le morceau

  Liste des news    Liste des new du mois  
WWDC changement de la voix de Siri

22

Mai

Apple s'aide de Siri pour faire du buzz : ceux qui lui demandent des informations sur le WWDC obtiennent la réponse suivante : « La la la, Siri is getting a brand new voice », que l'on peut traduire par « La la la, Siri obtient une nouvelle voix ». Tout comme les assistants intelligents de Google et d'Amazon, l'assistant Apple aura donc le droit à une petite remise à neuf et une nouvelle voix sera disponible pour Siri. Ce qui n'est pas plus mal, après les annonces et démonstrations de Google avec Google Voice au Google I/O 2018. On peut aussi s'attendre à une mise à niveau sur le plan intellectuel de l'assistant virtuel d'Apple. Si on lui demande de donner d'autres informations sur le WWDC, Siri ne se contente pas d'annoncer l'arrivée prochaine de sa nouvelle voix avec des vocalises. Elle répond par exemple : « Je ne veux pas me vanter, mais je deviens beaucoup plus intelligent. C'est sûrement parce que j'ai étudié tard le soir, ces temps-ci... ». Mais ce n'est pas tout, Siri annonce aussi qu'elle aura une nouvelle maison, ce qui pourrait signifier l'apparition d'un nouvel HomePod. D'ailleurs, une rumeur disait hier que la marque à la pomme pourrait être en train de créer une version moins chère, qui sortirait sous la marque Beats... Il faudra attendre le WWDC qui se déroulera le 4 juin 2018 pour avoir plus d'informations sur les nouveautés d'Apple.




HomePod ne fait pas de bruit !...

  Liste des news    Liste des new du mois  
homepod apple

18

Mai

Aussi réussie soit-elle, l’enceinte Apple HomePod ne semble pas exploser en termes de ventes, comme le révélait récemment Bloomberg. Aujourd’hui, c’est au tour de Strategy Analytics d’annoncer que sur les trois premiers mois de l’année, l’enceinte HomePod aurait été écoulée à Malade 600 000 exemplaires. De quoi permettre à Apple de capter environ 6% du marché des enceintes intelligentes, loin derrière Amazon et Google. En effet, dans le même temps, Amazon aurait écoulé plus de 4 millions d’enceintes connectées, quand Google en écoulait 2,4 millions. Evidemment, il convient de rappeler que l’enceinte d’Apple est disponible depuis le 9 février, et qu’elle n’a donc pas pu compter sur un trimestre de vente complet en ce qui concerne les ventes allant de janvier à fin mars. Un marché en pleine explosion, puisque ce dernier a connu une hausse de l’ordre de 278% sur le premier trimestre 2018, par rapport à l’an dernier. Selon certains, c’est le prix de l’enceinte HomePod qui est en cause. Affiché à 349 €, le modèle d’Apple est ainsi nettement plus cher que la concurrence. Rappelons en effet que le modèle signé Apple est affiché à 349 $, quand il est possible de mettre la main sur des modèles signes Google et Amazon pour seulement 50 à 130 $. Selon d’autres analystes, c’est finalement l’enceinte HomePod en elle-même qui poserait souci, et notamment son manque d’ouverture. En effet, à l’heure actuelle, celle-ci est très dépendante d’un iPhone. L’enceinte est également compatible avec les services maison, comme Apple Music, Beats 1, les Podcasts, les applications via iTunes… mais impossible d’utiliser l’enceinte pour lire des contenus via Spotify, Qobuz ou encore Google Play Music. L’occasion de rappeler qu’à l’heure actuelle, l’enceinte Apple HomePod n’est toujours pas disponible en France, mais reste la cible d'un marchée limité.




Les Rumeurs iPhone de la semaine

  Liste des news    Liste des new du mois  
Rumeur des prochain iPhone 2018

09

Mai

Le site japonais Macotakara a obtenu les informations auprès d’une "source fiable". Il commence par l’iPhone X Plus qui aurait une taille similaire à celle du 8 Plus. On parle ici de taille physique et non de taille d'écran. L'iPhone X Plus aurait une dalle OLED de 6,5 pouces contre 5,5 pouces pour le 8 Plus. Une différence de mensurations qui ne paraîtrait pas grâce à l’écran bord à bord de l’iPhone X Plus. Toutefois, différencier les deux appareils serait facile. La prochaine génération aurait une épaisseur de 7,7 mm, soit 0,2 mm de plus par rapport à l’iPhone 8 Plus. La forme du capteur arrière serait à l’origine de cette différence. À propos de l’iPhone 2018 de 6,1 pouces, le blog souligne que l’écran LCD serait peut-être plus petit : 6 pouces au lieu de 6,1 pouces. Toutefois, le smartphone prendrait en charge l’option Face ID. Apple prévoirait également de sortir une nouvelle version de l’iPhone X. Il se démarquerait par un capteur et un objectif plus grand, tout en gardant ses dimensions actuelles. Enfin, Macotakara évoque iOS 12. Avec ce nouveau système d’exploitation, les utilisateurs auraient la possibilité de déverrouiller leur téléphone en mode horizontal, un positionnement non valide avec l’iPhone X. Puisque Face ID arriverait bientôt sur l’iPad, il s’agirait d’une évolution logique.




Hommage à l'iMac Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
iMac 1998

07

Mai

C'était il y a 20 ans, Steve Jobs dévoilait l’iMac au Flint Center de Cupertino. Tim Cook célèbre l’évènement en publiant une vidéo de la présentation. Aujourd’hui, l’iMac a gagné ses lettres de noblesse et figure parmi les produits high-tech du quotidien. Toutefois, lors de son lancement en 1998, son succès était loin d’être assurée. Tim Cook souligne ainsi que ce produit a changé la perception des gens. Depuis, ils regardent les ordinateurs d’une autre manière. L’iMac se démarquait surtout par son design tout-en-un et sa coque translucide déclinée en plusieurs couleurs. L’intégration des ports USB et la suppression du lecteur de disquette constituent également un pari gagnant. Fidèle à son image, Steve Jobs mettait en avant la qualité du produit et ses spécificités.




La pomme travail sur des lunettes RA [rumeur]

  Liste des news    Liste des new du mois  
concept lunettes hajek 3

27

Avril

Le bruit court depuis longtemps qu'Apple préparerait des lunettes de réalité augmentée. Un tel accessoire aurait parfaitement sa place dans la gamme de produits de la marque. La marque, qui s'est déjà lancée dans les objets connectés avec l'Apple Watch, pourrait renforcer un peu plus l'attrait de son écosystème avec une paire de lunettes qui serait un parfait complément de son iPhone. Les analystes et divers observateurs d'Apple ont bien noté que la compagnie avait déjà déposé de nombreux brevets visant à projeter l'écran de l'iPhone directement sur la rétine. Une autre invention du même type a récemment été repérée par Apple Insider. Le brevet sobrement titré "Eye Tracking System" (système oculométrique, pour le suivi et l'enregistrement des mouvements oculaires) porte sur une technologie qui permettrait de proposer une expérience encore plus immersive à son utilisateur. En plus de permettre à son utilisateur d'interagir avec des éléments à l'écran d'un simple regard, l'Eye Tracking System permettra d'ajuster l'affichage de l'image sur la rétine afin d'offrir une expérience de réalité augmentée totalement fluide. Les lunettes seraient composées de minuscules émetteurs infrarouges utilisant un système de miroir filtrant pour projeter l'image dans l'oeil de l'utilisateur. Les rayons infrarouges reflétés dans le miroir sont ensuite envoyés vers une caméra oculométrique latérale. Toutes ces informations sont à prendre au conditionnel, car rien n’assure qu’Apple utilisera, en définitive, cette technologie. L’information n’en reste pas moins intéressante, dans le sens où elle confirme qu’Apple, l’un des géants de la technologie mondiale, s’intéresse de très près à la réalité augmentée. Nul doute que la compagnie saura proposer un produit intéressant dans un domaine où personne ne s’est encore totalement imposé, et il faut avouer que la pomme à ouvert des portes dans beaucoup de domaine technologique.




La CE s'oppose au rachat de Shazam par Apple

  Liste des news    Liste des new du mois  
LA Commition Europeen soppose au rachar de shasam par Apple

25

Avril

Suite au rachat de NeXT en 1996 pour 400 millions de dollars, puis de Beat Electronics en 2014 pour 3 milliards de dollars, l'acquisition de Shazam par Apple, pour un prix d'environ 400 millions d'après TechCrunch, s'annonçait d'ores et déjà comme l'une des plus grosses transactions de l'histoire de la marque à la pomme. Tout était prêt, les dirigeants de l'application de reconnaissance musicale déclaraient déjà ne pas pouvoir « imaginer meilleure maison qu'Apple » et annonçaient attendre la conclusion de la transaction avec impatience. Mais voilà, c'était sans compter l'intervention de l'Autriche, la France, l'Islande, l'Italie, la Norvège, l'Espagne et la Suède, qui ont demandé à la Commission européenne d'examiner cette transaction. C'est ainsi que l'opération de rachat de Shazam par Apple se voit suspendue pour une durée maximale de 90 jours ouvrables, le temps pour la Commission d'examiner les tenants et les aboutissants de cette éventuelle transaction. Le régulateur de la CE craint avant tout que l'opération ne permette à Apple d'accéder à des données commerciales sur les clients de ses concurrents musicaux, et que la marque s'en serve pour les cibler et les pousser à utiliser Apple Music plutôt que l'application de l'un de ses concurrents. Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence (et célèbre pour ses positions très claires sur les abus des GAFA) a déclaré dans le communiqué envoyé par la Commission européenne que « la façon dont les gens écoutent de la musique a considérablement changé ces dernières années, de plus en plus d'Européens utilisant les services de streaming de musique. Notre enquête vise à s'assurer que les fans de musique continueront à profiter d'offres de streaming musicales attrayantes ». Les résultats de l'enquête sont attendus au plus tard le 4 septembre 2018 et indiqueront si le rachat peut être effectué en l'état ou sous certaines conditions, ou s'il est tout simplement annulé.




ATTAC manifeste dans les Apple Store

  Liste des news    Liste des new du mois  
Association Attac Apple

09

Avril

Le tribunal de grande instance a débouté la firme Apple, qui souhaitait interdire à l'association altermondialiste Attac de pénétrer dans ses locaux alors que celle-ci multipliait les actions contre le géant américain. Attac est un groupe de militants français qui ne cesse de mener des opérations à l’encontre d’Apple pour que ce dernier paye sa dette de plusieurs milliards d'euros d'impôts que lui réclame l'Union européenne. Leur première intervention s’est déroulée dans l’Apple Store Opéra à Paris, début novembre, lors de la sortie de l'iPhone X. ATTAC dénonçait ainsi «10 ans d'évasion fiscale » ayant « permis à Apple d'accumuler plus de 230 milliards de dollars » de trésorerie. L'action consistait à jeter des pommes devant le magasin et brandir des pancartes disant "Apple, payez vos impôts". Le fait qu’Apple ait perdu son procès, ouvre la porte au groupe Attac pour multiplier les actions de ce type. Ce week-end, les activistes ont renouvelé pacifiquement leurs opérations en occupant les sites de l'Apple Store Opéra (Paris) et d'Aix-en-Provence pour simuler un « meurtre » dans le but de symboliser « les victimes de l'évasion fiscale. » « Le message que nous voulons faire passer est que nous sommes tous victimes de l'évasion fiscale, car une toute petite minorité échappe à l'impôt alors que la majorité des Français non seulement paye ses impôts, mais voit le service public se dégrader". L'association altermondialiste estime que "l'évasion fiscale, c'est 60 à 80 milliards d'euros en moins dans les caisses de l'État par an".




Apple débauche un expert en IA

  Liste des news    Liste des new du mois  
John Giannandrea tecnicien en recherche AI

05

Avril

Apple a débauché John Giannandrea, le patron de la recherche et de l'intelligence artificielle de Google. Il va s'occuper de la stratégie IA et apprentissage automatique du constructeur de Cupertino, et comme 16 autres cadres de l'entreprise, il sera sous les ordres directs de Tim Cook. Autant dire qu'il s'agit d'un coup très important pour Apple, rapporte le New York Times qui s'est procuré le mémo envoyé par le CEO à ses troupes. « Notre technologie doit infuser au sein des valeurs qui nous sont chères », écrit Tim Cook. « John partage notre engagement sur la confidentialité et la protection de la vie privée, ainsi qu'avec notre approche réfléchie sur notre manière de construire des ordinateurs plus intelligents et plus personnels ». Cette arrivée au plus haut de l'organigramme d'Apple montre d liées à l'intelligence artificielle au sein du groupe. Apple investit beaucoup dans ce domaine, mais elle donne l'impression de traîner la patte derrière Google, Facebook ou encore Amazon. La « faute », si l'on peut dire, en revient à la fermeté de l'entreprise concernant l'exploitation des données : pas question de piocher trop profondément dans ces informations, quitte à ne pas offrir à Siri les mêmes fonctionnalités que Google Assistant ou Alexa (pour pallier ces difficultés, Apple exploite des techniques de confidentialité différentielle). À 53 ans, John Giannandrea est assurément un des spécialistes les plus en vue dans ce domaine. Il a rejoint Google en 2010 suite à l'achat par le moteur de recherche de sa start-up, Metaweb. Ce natif d'Ecosse a aidé Google à intégrer de l'intelligence artificielle dans son moteur de recherche, dans Gmail, et il aidé à la conception de Google Assistant. Il a rapidement su se rendre indispensable. Nul doute que ce sera aussi le cas chez Apple.




Mac à nouveau avec des CPU maison en 2020

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple macbook pro

03

Avril

D'après le site Bloomberg pense savoir qu’Apple prépare déjà des puces maisons pour ses ordinateurs en vue de remplacer les processeurs Intel actuellement présents dans les Mac. En interne, le projet a pour nom de code Kalamata, en référence à une ville grecque entièrement détruite à la fin des années 80 et rebâtie en quelques années. Le message est clair : relancer le Mac sur de nouvelles bases et oublier Intel. Apple n’a toutefois pas confirmé ou infirmé la rumeur. Kalamata est encore un projet à peine lancé. Mais son but serait de rapprocher le plus possible ses différents appareils d’un point de vue matériel et logiciel et de faire en sorte qu’une application ou un logiciel puisse tourner de façon identique sur un iPhone, un iPad ou Mac. Un objectif ambitieux qui ne se réalisera pas du jour au lendemain. Tout d’abord parce que passer d’une puce Intel à une puce maison très certainement basée sur une architecture ARM bloquera le fonctionnement de la majorité des applications tournant sur les Mac actuels. Pour y parvenir, Apple travaille actuellement sur un autre projet (nom de code : Marzipan) permettant aux développeurs de travailler sur des applications uniques tournant aussi bien sur macOS que sur iOS. Quoi qu’il en soit, la nouvelle n’est qu’à moitié une surprise. Depuis fin 2016, Apple a commencé à intégrer ses propres puces au sein de ses ordinateurs. C’était déjà le cas du MacBook Pro avec sa puce T1 qui gère la TouchBar tactile ainsi que de l’iMac Pro avec sa puce T2 dédiée au lancement de l’ordinateur. Une nouvelle qui a fait un malheureux : hier l’action d’Intel a perdue près de 10 %. Le concepteur/fondeur de processeur n’avait pas franchement besoin de ça après la découverte de failles touchant ses puces en début d’année.




Les accessoires d'iMac Pro vendu séparément

  Liste des news    Liste des new du mois  
macgpic Clavier et souris Apple gris sideralt

28

Mars

Surprise sur l'Apple Store, les clavier, Magic Trackpad et la souris de l'iMac Pro, dans leur version gris sidéral, sont maintenant en vente séparément. Plus besoin d'acheter le gros et très cher iMac qui était livré avec eux pour en disposer. Mais là où Apple fait preuve d'une kolossale finesse c'est en affichant ces accessoires bien plus chers dans cette nouvelle couleur que dans la version argent (Aluminium brut). Comme au bon vieux temps du MacBook noir où elle avait déjà montré ce bon sens commerçant. pour le Magic Keyboard, il faudra sortir 169 € (+20 €), La Magic Mouse 2 : 119 € (+30 €) et enfin le Magic Trackpad 2 : 169 € (+20 €). Déception, le câble Lightning vers USB qui est fourni en version noire avec l'iMac Pro n'est toujours pas proposé séparément dans ce coloris… Bien sur les seul changement entre les nouveaux accessoires sont leur couleur grise ! Les 20 € ne sont pas vraiment justifiés et cela illustre encore une fois la volonté d'Apple de faire du chiffre, pour du gris on restent sidérés...




Des Emojis pour les Handicapés

  Liste des news    Liste des new du mois  
Emojis Apple Handicap

28

Mars

Après les emojis tirés du fantastique et de la science-fiction, Apple vient de soumettre au consortium Unicode une série de nouveaux emojis, reflétant la diversité des personnes handicapées. Relevés par la bible de l'emoji, Emojipedia, Apple a imaginé pas moins de neufs émoticones distinctifs, comme un appareil auditif, un chien de guide, une personne dans un fauteuil roulant, pour représenter les personnes souffrant d’un handicap. Pour obtenir une validation de la part du consortium, l’entreprise américaine a dû justifier chacun de ses emojis, tout en expliquant son utilité, dans son dossier de candidature. En donnant certains chiffres, les employés d'Apple rappellent que pas moins de 285 millions d’individus souffrent de cécité, et 360 millions sont sourds ou montrent des problèmes d’auditions, le but de la société étant, avant tout, d’apporter plus de diversité afin de mieux représenter ce groupe de personnes. Plusieurs icônes n’ont pas été retenus dans le dossier de candidature, jugés trop difficiles à représenter, comme la méthode PECS pour les enfants autistes, une canne pour aider à marcher, le braille pour les personnes aveugles et un oeil avec une loupe. Si les emojis du dossier sont acceptés par le consortium Unicode, il faudra attendre avant de pouvoir les utiliser car ils n’apparaitront pas sur nos appareils avant 2019.




Un iPad pour les écoliers Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Nouvel iPad 6eme Generation

28

Mars

Apple a tenu hier soir une conférence de presse dédiée à l’éducation. La société américaine a dévoilé en premier lieu un nouvel iPad de 9,7 pouces, avec une fiche technique légèrement mise à jour. Voici donc l’iPad de 9,7 pouces de sixième génération. Les changements par rapport à l’ancienne génération sont minimes. Le design est en effet identique en tout point et Apple s’est surtout concentré sur quelques améliorations techniques, à savoir un nouveau SoC (A10 Fusion), une batterie capable de tenir 10 heures, un appareil photo frontal de 8 Mpx, un bouton d’accueil Touch ID et le support du GPS. Les deux principales nouveautés concernent l’écran et le prix. Ce nouvel iPad supportera ainsi l’Apple Pencil de l’iPad Pro (mais ce dernier ne sera pas livré avec la tablette) et l’écran aura la même sensibilité à la pression que l’iPad Pro. Enfin, son prix sera identique à celui de l’iPad de cinquième génération pour les particuliers (329 $ aux Etats-Unis, plus de 400 € en Europe), mais moins cher pour les écoles. Aux Etats-Unis, il sera vendu 299 $ l’unité aux établissement intéressés. Le nouvel iPad sera lancé aujourd'hui sur le site d’Apple pour des premières livraisons prévues dès la semaine prochaine.




Siri va enfin être sécurisé

  Liste des news    Liste des new du mois  
Siri

26

Mars

Depuis le lancement de Siri, plusieurs bugs ont été découverts sur iOS 11. Le dernier est particulièrement inquiétant, il permet de connaître les notifications cachées en demandant tout simplement à Siri de les lire à haute voix. Ce problème met en lumière deux failles importantes. D’abord, l’assistant numérique ne parvient pas à distinguer la voix de son propriétaire et celle d’un autre. Ensuite, il s’exécute même si l’écran est verrouillé et que la demande concerne des messages secrets. Par ailleurs, un détail dérange les utilisateurs, le problème n’atteint que les notifications envoyées par les applications tierces, celles de la marque à la pomme restent sécurisées. La firme de Cupertino a rapidement réagi en promettant une résolution à travers une mise à jour logicielle. Toutefois, elle n’a pas dévoilé un calendrier précis. iOS 11 souffre d’une mauvaise réputation et Apple souhaite tirer les leçons de ses déboires. Les ingénieurs de la compagnie prennent ainsi leurs temps pour améliorer iOS 12, l’accent sera mis sur la stabilité du système. Certaines évolutions prévues attendraient. Ainsi, la réorganisation de l’écran d’accueil aurait lieu sous iOS 13 qui viendrait en 2019.




Apple va fabriquer ses propres écrans MicroLED

  Liste des news    Liste des new du mois  
Technologie Ecran MicroLED

19

Mars

Selon un article de Bloomberg, Apple serait en train de concevoir ses propres écrans MicroLED dans une installation ultra-secrète située en Californie. La technologie MicroLED développée par Apple devrait permettre de créer des écrans non seulement plus fins et plus lumineux, mais aussi moins consommateurs en énergie. Ce type d’écran est, selon les sources, loin d’être commercialisable, même si les équipes d’Apple sont déjà bien avancées dans sa conception. Cette information est encore une fois la confirmation que le géant de l’informatique souhaite de plus en plus prendre en charge le développement et la production de composants clés de ses gadgets. La compagnie crée ses propres processeurs mobiles depuis quelques années déjà, mais elle doit faire appel à Samsung pour les écrans de ses iPhone ou encore à LG pour ses Watch. Bien que la technologie MicroLED soit loin d’être mûre, l’entrée d’Apple sur ce marché pourrait avoir d’importantes répercussions économiques dans le monde des constructeurs d’écrans, pour l’instant dominé par Samsung, LG, Sharp ou encore Japan Display.




Apple prépare une conférence surprise

  Liste des news    Liste des new du mois  
Logo Apple conference 27Mars

19

Mars

Pas besoin d’attendre la WWDC du 4 juin pour avoir des nouvelles d'Apple ! L’entreprise a envoyé le 16 Mars des invitations à la presse pour une keynote spéciale éducation qui se déroulera le 27 mars prochain. Fait rare : l’événement ne se tiendra pas à San Francisco ou à Cupertino mais à Chicago. Apple n’avait pas organisé d’événement dédié à l’éducation depuis 2012, à New York. Sur le carton d’invitation, on voit un dessin du logo d’Apple. Impossible de ne pas penser à l’Apple Pencil, réservé aujourd’hui à l’iPad Pro. Selon certaines rumeurs, Apple travaillerait sur une nouvelle version de sa tablette premium équipée de Face ID, mais celle-ci n’arriverait pas avant cet automne. Une autre rumeur avance en revanche qu’une mise à jour de l’iPad d’entrée de gamme est imminente. Faut-il s’attendre à une compatibilité Apple Pencil pour la future tablette vendue aux alentours de 400 € ? Dans ce cas, il pourrait être assez logique qu'Apple réserve à l'iPad Pro un Apple Pencil de meilleure qualité (plus de niveaux de pression, un design plus fin, etc.). On pourrait envisager de l'appeler Apple Pencil Pro, du coup. L’événement étant dédié à l'éducation, il est fort probable de le voir se dérouler différemment de ce à quoi Apple nous a habitués. Si des possibilités d’un renouvellement de l’iPhone SE existe, il est très compliqué de savoir si un tel appareil sera présenté le 27 mars. La marque devrait certainement mettre l’accent sur des nouveautés logicielles, comme la possibilité pour des enseignants de gérer les iPad d'une classe grâce à ClassKit, ou le redesign de son application iBooks. Selon les rumeurs, différentes annonces sont attendues du côté d’Apple. Entre une révision des AirPods avec recharge Qi, le chargeur AirPower, l’arrivée européenne du HomePod, des rumeurs de nouveaux coloris pour l’iPhone X, ou un tout nouveau MacBook Air, beaucoup de choses pourraient être annoncées par surprise par Apple. Même s’il est fort probable que l’événement se concentre sur l’éducation, et que seuls l’iPad et les logiciels soient mis à l’honneur. En 2012, la keynote éducation d’Apple n’avait pas été retransmise en vidéo et Tim Cook avait laissé à Phil Schiller la présentation.




Le MacBook Air bientôt abordable [rumeur]

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Air

06

Mars

Le MacBook Air d’Apple reste un ordinateur très prisé de tous ceux qui souhaitent s’offrir un petit portable à la fois élégant et performant (enfin cela dépend pourquoi !). Toutefois, ces mêmes intéressés se heurtent bien souvent à un détail plutôt important : le prix. En effet, aux Etats-Unis, le MacBook Air démarre à 999 $, tandis qu’en France, il faut débourser 1099 € pour mettre la main sur la version de base. Néanmoins, selon KGI Securities et 9to5Mac, Apple pourrait proposer prochainement un tout nouveau MacBook Air de 13″, à un tarif plus abordable. Ce dernier pourrait d’ailleurs arriver dans le courant de l’été. Concrètement, il s’agirait (selon les rumeurs) de proposer un ordinateur au tarif de 799 $ environ, histoire de se remettre en concurrence avec les ordinateurs portables sous Windows, et (re)devenir une vraie alternative. Rappelons en effet que le MacBook Air est à la base un ordinateur taillé pour les étudiants, de par son côté ultra-nomade, mais son prix freine souvent quelques ardeurs, forçant alors les intéressés à opter pour un modèle sous Windows, parfois deux fois moins cher. A cela on peut également ajouter la présence de la gamme Chromebook, très (très) loin de rivaliser en terme de performances, mais qui permet, pour 300 € environ, de profiter d’un PC portable à la fois très fin et parfait pour les activité bureautiques et web. Reste à savoir maintenant si Apple projette bien de proposer un MacBook Air plus « abordable » dans les prochains mois. On a souvent prêté à la firme américaine cette ambition de vouloir proposer des produits « moins chers » par le passé, mais cela n’a jamais réellement été le cas, y compris avec un iPhone SE par exemple, ce dernier étant encore aujourd’hui affiché à 419 € tout de même…




La pomme devant ASUS

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple macbookpro avec touc barre

19

Fevrier

Retrouver Apple en si bonne position est une belle performance, sachant que les MacBook, MacBook Air et MacBook Pro ne sont pas ce qu’on peut appeler des ordinateurs bon marché. Le modèle le plus abordable est le MacBook Air 13 pouces dont le prix débute à 1.099 €, ce qui est plutôt élevé par rapport à ce que l’on trouve chez la concurrence. Les utilisateurs d’iPhone et d’iPad pourront aller plus facilement vers un Mac s’ils ont besoin d’un ordinateur classique. TrendForce, qui a établi ce classement annuel, donne Apple à 9,6% du marché mondial, contre 9,5% à ASUS. C’est une belle progression pour la firme à la pomme, puisqu’elle augmente sa part de marché de 1,3 point par rapport à 2016. Et les bonnes nouvelles devraient se poursuivre pour Apple, avec une prévision à 10,4% pour cette année. Le constructeur bénéficie clairement de la bonne lancée des MacBook Pro lancés à la toute fin de l’année 2016 et qui ont été mis à jour en juin dernier. La fameuse Touch Bar a provoqué quelques irritations, mais elle rentre petit à petit dans les habitudes. TrendForce note que le rafraichissement des MacBook Pro en juin 2017 ont permis à Apple d’améliorer ses livraisons de 18% sur l’ensemble de l’année, la croissance la plus élevée parmi les constructeurs d’ordinateurs portables. Les premières places sont occupées par respectivement HP (24,3%), Lenovo (20,2%) et Dell (15,2%), dont les positions semblent indéboulonnables. Selon TrendForce, le marché de l’ordinateur portable se porte assez bien : il s’en est livré 164,7 millions d’unités l’an dernier, soit une progression de 2,1%. Les estimations s’attendaient plutôt à 0,7%.




Les Airpods aussi explosent

  Liste des news    Liste des new du mois  
Airpods qui explose

13

Fevrier

C'est en Floride que se déroule cette mésaventure, avec cette fois les Airpods d’Apple qui sont accusés d’explosion intempestive. En effet, Jason Colon affirme que l’un de ses écouteurs Apple s’est subitement mis à fumer durant une session de sport. Ce dernier a alors décider de retirer ses écouteurs, de les poser sur sa machine, avant d’aller chercher de l’aide. A son retour, l’un des Airpods avait explosé, et présentait de sérieuses traces de brûlures. « Il était exactement comme ça (comme sur la photo). Il avait déjà explosé, je n’ai pas vu l’explosion de mes yeux, mais je veux dire, l’écouteur était déjà fondu. On peut clairement voir des traces de feu » explique la victime. Ce dernier s’estime chanceux d’avoir eu le réflexe de retirer l’Airpod de son oreille avant l’explosion, car cette dernière aurait clairement pu lui infliger de sérieuses brûlures. A l’heure actuelle, impossible de savoir ce qui a déclenché cette explosion d’Airpod, mais il semblerait que ce soit la mini-batterie interne qui en soit la cause. Apple aurait déjà pris connaissance du problème, et une enquête a été ouverte afin de déterminer l’origine du souci. Rappelons que les Airpods ne sont pas waterproof, et il se peut que ce soit l’humidité qui soit en cause ici, ou plus globalement une mauvaise utilisation. Toujours est-il qu’il sera intéressant de découvrir l’issue de cette nouvelle enquête concernant cet Airpod explosif.




L'iPhone SE II arriverait cet été

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPhone SE 2 concept

29

Janvier

Véritable succès d’Apple en 2016, l’iPhone SE combinait la puissance d’un iPhone haut de gamme dans l’emballage des vieillissants iPhone 5 et 5s. Une opération qui lui permettait d’être affiché à un tarif hautement concurrentiel. S’étant vendu comme des petits pains, il serait étonnant qu’Apple ne réitère pas l’opération avec le design des iPhone 6 et 6s, par exemple. Si rien n’a été annoncé en 2017, Digitimes croit savoir que Cupertino a réservé l’iPhone SE 2 pour 2018. En termes de caractéristiques, il adopterait le système de charge sans-fil des nouveaux iPhone. On peut donc supposer qu’il aurait un dos en verre, matériau nécessaire au bon fonctionnement de cette technologie. À l’intérieur, on y trouverait un processeur A10 Fusion, soit la puce 64 bits inaugurée par les iPhone 7 et 7s, fin 2016. 2 Go de mémoire vive ainsi que 32 ou 128 Go de stockage viendraient compléter cette configuration. La batterie, quant à elle, aurait une capacité de 1700 mAh, et serait donc à peine plus importante que celle de l’iPhone SE (1624 mAh). L'l’iPhone SE de 2èmme Génération devrait arriver cette année avec une fenêtre de sortie comprise entre mai et juin.




HomePod le 9 Février

  Liste des news    Liste des new du mois  
homepod l enceinte inteligante Apple

26

Janvier

Après Amazon et sa gamme d'enceintes connectées Echo et Google avec ses Google Home, c'est au tour d'Apple de donner le coup d'envoi des ventes de son enceinte connectée. Sans aucun doute, le HomePod se veut une enceinte premium, d'où son prix : 349 $ aux Etats-Unis (le prix Europe n'a pas été communiqué pour le moment). A titre de comparaison, toujours aux Etats-Unis, l'enceinte la plus chère de la gamme Amazon Echo se vend 150 $, et les enceintes intelligentes Google Home sont commercialisées au prix de 129 $ depuis leur lancement le 3 août 2017. Seul le Google Home Max est plus cher : 399 $. Si le HomePod est si cher, c'est que cette enceinte offre une qualité de son inégalée, selon Apple. La firme la positionne en effet comme une enceinte haut de gamme faite pour écouter de la musique, mais qui intègre aussi toutes les fonctionnalités d'une enceinte connectée. Selon Tim Cook, le PDG d'Apple, le HomePod est capable de sonder l'espace environnant pour déterminer les propriétés acoustiques de la pièce pour s'adapter en conséquence. Par exemple, le HomePod ne fonctionnera pas de la même manière selon qu'il est placé contre un mur, dans un coin de la pièce ou au milieu de la pièce. Le HomePod, en revanche, est un produit Apple et qui fonctionne sur Siri, l'assistant virtuel présent sur les iPhone depuis 2013. Logiquement, le HomePod est fait pour plaire principalement aux personnes possédant un iPhone. Une chose va cependant jouer en la défaveur d'Apple : le timing du lancement. Initialement programmée pour décembre 2017 Mort de rire, sa sortie a été repoussée de deux mois. Résultat : Apple a manqué la saison des cadeaux de Noël, la saison des accessoires tech par excellence. La possibilité de faire fonctionner deux HomePod en même temps manque elle aussi à l'appel, une fonctionnalité pourtant offerte par Amazon et Google sur leur enceintes respectives. Apple espère néanmoins corriger le tir courant 2019.




La pomme fait marche arrière

  Liste des news    Liste des new du mois  
Batterie iPhone

02

Janvier

Nous avons une chance sur 3 de commencer par une acte à la pomme, même si elle n'est pas si fraiche. Apple a mis quelques longues semaines avant de concéder qu’iOS ralentissait bien les iPhone disposant de batteries vieillissantes, mais ses dernières décisions vont dans le bon sens. Premier point : si l’on en croit le site Axios.com, le remplacement des batteries d’iPhone au tarif de 29 € (au lieu de 89 euros habituellement) aurait commencé depuis quelques jours. Initialement Apple avait indiqué que ce remplacement à moindres frais commencerait à la fin du mois de janvier. Pour en avoir le cœur net, nous avons appelé l’Apple Store Opéra, à Paris. Le vendeur au bout du fil n’a pas été en mesure de nous dire si l’offre commençait aujourd’hui en France : « Je n’ai reçu aucune information sur le sujet pour l’instant ». Il nous a alors conseillé d’appeler l’Apple Care pour avoir plus d’information. Deuxième nouvelle importante : selon les informations de iGeneration, qui s’est procuré une note distribuée en interne dans les Apple Store, « tous les clients qui demandent ce remplacement pourront désormais l’obtenir, même si l’outil de diagnostic utilisé en interne indique que la batterie est encore dans un état correct ». Autrement dit, si vous demandez le remplacement de la batterie de votre iPhone en Apple Store, même si cette dernière n’est pas particulièrement vieille, le Genius Bar devrait pouvoir vous la remplacer sans discuter. C’est un changement important dans la politique d’Apple. Jusqu’à présent, pour qu’un Apple Store accepte de changer la batterie d’un iPhone au prix de 89 €, il fallait que l’iPhone en question passe un diagnostic, via un outil interne, permettant de constater que la batterie était bien usée. En 2018, et jusqu’à la fin de l’année, ce diagnostic ne devrait plus être obligatoire. À noter enfin que iGeneration indique que si vous avez récemment changé la batterie de votre iPhone en Apple Store au prix de 89 euros, il sera possible de demander un remboursement de la différence. Ce remboursement devrait se passer uniquement en ligne, sur le site officiel du support d’Apple. Rappelons pour terminer que ces changements de batterie à moindre prix ne concernent que les iPhone 6 ou les iPhone plus récents. Si vous possédez un iPhone 6, 6S, SE, 7 ou 8, vous avez tout intérêt à profiter de cette offre pour changer votre batterie avant la fin de l’année, date à laquelle l’offre prendra fin. D’ici là, Apple a promis qu’il introduira un outil de diagnostic précis de batterie au sein même d’iOS. Mieux vaut tard que jamais



Samsung tombe pour le plagiat de l'iPhone

Les conflits pour plagiat entre les fabricants de produits tech n'en finissent plus d'alimenter le Web, et ils ne sont pas près de s'arrêter. Tout se joue à coup de millions de dollars, mais cette fois, l'amende dont va écoper Samsung est particulièrement amère. Le constructeur sud-coréen va devoir payer 539 millions d'amende à Apple pour avoir copié l'iPhone. L'affaire dure depuis 2011 : Apple reproche à Samsung d'avoir honteusement copié le design de l'iPhone pour concevoir son propre modèle de smartphone. Même si celui-ci n'est plus commercialisé depuis belle lurette. Apple réclamait initialement 2,5 milliards de dollars à Samsung, puis avait revu sa copie en 2012 et s'était contenté de moins d'un milliard. Un premier jugement a été rendu en 2015 obligeant Samsung à verser 400 millions de dollars, mais l'affaire perdure : en 2016, la sanction a été annulée par la Cour suprême des États-Unis. La justice américaine a tranché ce jeudi : Samsung va devoir verser 533 millions à Apple pour s'être inspiré du design de l'iPhone dans la conception de l'un de ses modèles, et devra également verser 5 millions pour avoir copié quelques-unes des fonctionnalités de l'appareil. Mais Samsung n'entend pas se laisser faire. Il est probable que l'entreprise va faire appel de cette décision, qui va, selon elle, « à l'encontre du jugement de la Cour suprême en faveur de Samsung sur la portée des dommages du brevet lié au design. »
25-05-2018


Rumeur Le CPU A12 gravé en 7nm

Selon un article de Bloomberg, Apple aurait lancé la production de puces destinées à la fabrication de la prochaine génération d’iPhone. La nouvelle puce, qui devrait officiellement s’appeler A12, est gravée à 7 nanomètres, ce qui la rend encore plus petite que celle utilisée dans les iPhone 8 et X actuels (gravure à 10 nm). Ce nouvel ensemble permet non seulement d’obtenir un gain en performances, mais aussi en efficacité énergétique. La rapidité de chargement et la longévité de la batterie devraient être sensiblement améliorées. Sur un marché du smartphone en plein ralentissement, Apple fait le pari de vanter l’efficacité énergétique et la performance de son nouveau processeur pour attirer le client. La marque à la pomme sera probablement la première à intégrer cette nouvelle génération de puces, mais elle aura besoin de plus d’arguments pour convaincre un public de plus en plus difficile, d’autant plus que les concurrents ne vont pas tarder à utiliser le même type de gravure. La différence se fera sur la qualité intrinsèque des appareils. Le processeur A12 sera intégré dans les 3 iPhone censés être dévoilés cet automne.
23-05-2018


Apple confirme la Keynote

Apple confirme officiellement la keynote du 4 juin, jour d'ouverture de la WWDC, à 10h heure locale soit 19h en France et en Bretagne. L'événement se tiendra au Convention Center McEnery de San José, où se déroulera l'ensemble des conférences et ateliers. Ceux qui voudraient lire l'avenir entre les interstices du carton d'invitation seront quittes pour ressortir leurs prédictions de la mi-mars, quand Apple a annoncé les dates de la WWDC : le visuel est identique. Et a priori, il ne dit pas grand chose des nouveautés à attendre… Pourtant, il y a beaucoup de choses attendues. D'abord, et c'est habituel pour une WWDC, Apple lèvera sans aucun doute le voile sur les nouvelles versions d'iOS, macOS, tvOS et watchOS. Il parait que le constructeur a mis la pédale douce sur les nouveautés pour privilégier la stabilité et la chasse aux bugs… Cela n'empêchera pas bien sûr l'apparition de nouvelles fonctions. On attend à ce propos des nouvelles du rapprochement entre les apps iOS et macOS, le fameux projet Marzipan… ou peut-être pas. Côté matériel, Apple pourrait aussi dévoiler des nouveautés, à commencer par l'iPad Pro avec Face ID. Le MacBook Air devrait lui aussi faire l'objet d'une annonce… à moins qu'il faille attendre le second semestre. L'iPhone SE 2 est lui aussi au cœur de bien des rumeurs, à tel point qu'on ne sait pas à quel saint se vouer. Tout comme pour le HomePod en France et l'AirPower… Rendez-vous le 4 juin pour tout savoir ! La keynote sera, comme prévu, retransmis en direct depuis cette page sur Safari ou Edge, mais aussi sur Chrome et Firefox pour peu que ces navigateurs prennent en charge le H.264.
23-05-2018


WWDC Siri lâche le morceau

Apple s'aide de Siri pour faire du buzz : ceux qui lui demandent des informations sur le WWDC obtiennent la réponse suivante : « La la la, Siri is getting a brand new voice », que l'on peut traduire par « La la la, Siri obtient une nouvelle voix ». Tout comme les assistants intelligents de Google et d'Amazon, l'assistant Apple aura donc le droit à une petite remise à neuf et une nouvelle voix sera disponible pour Siri. Ce qui n'est pas plus mal, après les annonces et démonstrations de Google avec Google Voice au Google I/O 2018. On peut aussi s'attendre à une mise à niveau sur le plan intellectuel de l'assistant virtuel d'Apple. Si on lui demande de donner d'autres informations sur le WWDC, Siri ne se contente pas d'annoncer l'arrivée prochaine de sa nouvelle voix avec des vocalises. Elle répond par exemple : « Je ne veux pas me vanter, mais je deviens beaucoup plus intelligent. C'est sûrement parce que j'ai étudié tard le soir, ces temps-ci... ». Mais ce n'est pas tout, Siri annonce aussi qu'elle aura une nouvelle maison, ce qui pourrait signifier l'apparition d'un nouvel HomePod. D'ailleurs, une rumeur disait hier que la marque à la pomme pourrait être en train de créer une version moins chère, qui sortirait sous la marque Beats... Il faudra attendre le WWDC qui se déroulera le 4 juin 2018 pour avoir plus d'informations sur les nouveautés d'Apple.
22-05-2018


HomePod ne fait pas de bruit !...

Aussi réussie soit-elle, l’enceinte Apple HomePod ne semble pas exploser en termes de ventes, comme le révélait récemment Bloomberg. Aujourd’hui, c’est au tour de Strategy Analytics d’annoncer que sur les trois premiers mois de l’année, l’enceinte HomePod aurait été écoulée à Malade 600 000 exemplaires. De quoi permettre à Apple de capter environ 6% du marché des enceintes intelligentes, loin derrière Amazon et Google. En effet, dans le même temps, Amazon aurait écoulé plus de 4 millions d’enceintes connectées, quand Google en écoulait 2,4 millions. Evidemment, il convient de rappeler que l’enceinte d’Apple est disponible depuis le 9 février, et qu’elle n’a donc pas pu compter sur un trimestre de vente complet en ce qui concerne les ventes allant de janvier à fin mars. Un marché en pleine explosion, puisque ce dernier a connu une hausse de l’ordre de 278% sur le premier trimestre 2018, par rapport à l’an dernier. Selon certains, c’est le prix de l’enceinte HomePod qui est en cause. Affiché à 349 €, le modèle d’Apple est ainsi nettement plus cher que la concurrence. Rappelons en effet que le modèle signé Apple est affiché à 349 $, quand il est possible de mettre la main sur des modèles signes Google et Amazon pour seulement 50 à 130 $. Selon d’autres analystes, c’est finalement l’enceinte HomePod en elle-même qui poserait souci, et notamment son manque d’ouverture. En effet, à l’heure actuelle, celle-ci est très dépendante d’un iPhone. L’enceinte est également compatible avec les services maison, comme Apple Music, Beats 1, les Podcasts, les applications via iTunes… mais impossible d’utiliser l’enceinte pour lire des contenus via Spotify, Qobuz ou encore Google Play Music. L’occasion de rappeler qu’à l’heure actuelle, l’enceinte Apple HomePod n’est toujours pas disponible en France, mais reste la cible d'un marchée limité.
18-05-2018


Les Rumeurs iPhone de la semaine

Le site japonais Macotakara a obtenu les informations auprès d’une "source fiable". Il commence par l’iPhone X Plus qui aurait une taille similaire à celle du 8 Plus. On parle ici de taille physique et non de taille d'écran. L'iPhone X Plus aurait une dalle OLED de 6,5 pouces contre 5,5 pouces pour le 8 Plus. Une différence de mensurations qui ne paraîtrait pas grâce à l’écran bord à bord de l’iPhone X Plus. Toutefois, différencier les deux appareils serait facile. La prochaine génération aurait une épaisseur de 7,7 mm, soit 0,2 mm de plus par rapport à l’iPhone 8 Plus. La forme du capteur arrière serait à l’origine de cette différence. À propos de l’iPhone 2018 de 6,1 pouces, le blog souligne que l’écran LCD serait peut-être plus petit : 6 pouces au lieu de 6,1 pouces. Toutefois, le smartphone prendrait en charge l’option Face ID. Apple prévoirait également de sortir une nouvelle version de l’iPhone X. Il se démarquerait par un capteur et un objectif plus grand, tout en gardant ses dimensions actuelles. Enfin, Macotakara évoque iOS 12. Avec ce nouveau système d’exploitation, les utilisateurs auraient la possibilité de déverrouiller leur téléphone en mode horizontal, un positionnement non valide avec l’iPhone X. Puisque Face ID arriverait bientôt sur l’iPad, il s’agirait d’une évolution logique.
09-05-2018


Hommage à l'iMac Video

C'était il y a 20 ans, Steve Jobs dévoilait l’iMac au Flint Center de Cupertino. Tim Cook célèbre l’évènement en publiant une vidéo de la présentation. Aujourd’hui, l’iMac a gagné ses lettres de noblesse et figure parmi les produits high-tech du quotidien. Toutefois, lors de son lancement en 1998, son succès était loin d’être assurée. Tim Cook souligne ainsi que ce produit a changé la perception des gens. Depuis, ils regardent les ordinateurs d’une autre manière. L’iMac se démarquait surtout par son design tout-en-un et sa coque translucide déclinée en plusieurs couleurs. L’intégration des ports USB et la suppression du lecteur de disquette constituent également un pari gagnant. Fidèle à son image, Steve Jobs mettait en avant la qualité du produit et ses spécificités.


07-05-2018


La pomme travail sur des lunettes RA [rumeur]

Le bruit court depuis longtemps qu'Apple préparerait des lunettes de réalité augmentée. Un tel accessoire aurait parfaitement sa place dans la gamme de produits de la marque. La marque, qui s'est déjà lancée dans les objets connectés avec l'Apple Watch, pourrait renforcer un peu plus l'attrait de son écosystème avec une paire de lunettes qui serait un parfait complément de son iPhone. Les analystes et divers observateurs d'Apple ont bien noté que la compagnie avait déjà déposé de nombreux brevets visant à projeter l'écran de l'iPhone directement sur la rétine. Une autre invention du même type a récemment été repérée par Apple Insider. Le brevet sobrement titré "Eye Tracking System" (système oculométrique, pour le suivi et l'enregistrement des mouvements oculaires) porte sur une technologie qui permettrait de proposer une expérience encore plus immersive à son utilisateur. En plus de permettre à son utilisateur d'interagir avec des éléments à l'écran d'un simple regard, l'Eye Tracking System permettra d'ajuster l'affichage de l'image sur la rétine afin d'offrir une expérience de réalité augmentée totalement fluide. Les lunettes seraient composées de minuscules émetteurs infrarouges utilisant un système de miroir filtrant pour projeter l'image dans l'oeil de l'utilisateur. Les rayons infrarouges reflétés dans le miroir sont ensuite envoyés vers une caméra oculométrique latérale. Toutes ces informations sont à prendre au conditionnel, car rien n’assure qu’Apple utilisera, en définitive, cette technologie. L’information n’en reste pas moins intéressante, dans le sens où elle confirme qu’Apple, l’un des géants de la technologie mondiale, s’intéresse de très près à la réalité augmentée. Nul doute que la compagnie saura proposer un produit intéressant dans un domaine où personne ne s’est encore totalement imposé, et il faut avouer que la pomme à ouvert des portes dans beaucoup de domaine technologique.
27-04-2018


La CE s'oppose au rachat de Shazam par Apple

Suite au rachat de NeXT en 1996 pour 400 millions de dollars, puis de Beat Electronics en 2014 pour 3 milliards de dollars, l'acquisition de Shazam par Apple, pour un prix d'environ 400 millions d'après TechCrunch, s'annonçait d'ores et déjà comme l'une des plus grosses transactions de l'histoire de la marque à la pomme. Tout était prêt, les dirigeants de l'application de reconnaissance musicale déclaraient déjà ne pas pouvoir « imaginer meilleure maison qu'Apple » et annonçaient attendre la conclusion de la transaction avec impatience. Mais voilà, c'était sans compter l'intervention de l'Autriche, la France, l'Islande, l'Italie, la Norvège, l'Espagne et la Suède, qui ont demandé à la Commission européenne d'examiner cette transaction. C'est ainsi que l'opération de rachat de Shazam par Apple se voit suspendue pour une durée maximale de 90 jours ouvrables, le temps pour la Commission d'examiner les tenants et les aboutissants de cette éventuelle transaction. Le régulateur de la CE craint avant tout que l'opération ne permette à Apple d'accéder à des données commerciales sur les clients de ses concurrents musicaux, et que la marque s'en serve pour les cibler et les pousser à utiliser Apple Music plutôt que l'application de l'un de ses concurrents. Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence (et célèbre pour ses positions très claires sur les abus des GAFA) a déclaré dans le communiqué envoyé par la Commission européenne que « la façon dont les gens écoutent de la musique a considérablement changé ces dernières années, de plus en plus d'Européens utilisant les services de streaming de musique. Notre enquête vise à s'assurer que les fans de musique continueront à profiter d'offres de streaming musicales attrayantes ». Les résultats de l'enquête sont attendus au plus tard le 4 septembre 2018 et indiqueront si le rachat peut être effectué en l'état ou sous certaines conditions, ou s'il est tout simplement annulé.
25-04-2018


ATTAC manifeste dans les Apple Store

Le tribunal de grande instance a débouté la firme Apple, qui souhaitait interdire à l'association altermondialiste Attac de pénétrer dans ses locaux alors que celle-ci multipliait les actions contre le géant américain. Attac est un groupe de militants français qui ne cesse de mener des opérations à l’encontre d’Apple pour que ce dernier paye sa dette de plusieurs milliards d'euros d'impôts que lui réclame l'Union européenne. Leur première intervention s’est déroulée dans l’Apple Store Opéra à Paris, début novembre, lors de la sortie de l'iPhone X. ATTAC dénonçait ainsi «10 ans d'évasion fiscale » ayant « permis à Apple d'accumuler plus de 230 milliards de dollars » de trésorerie. L'action consistait à jeter des pommes devant le magasin et brandir des pancartes disant "Apple, payez vos impôts". Le fait qu’Apple ait perdu son procès, ouvre la porte au groupe Attac pour multiplier les actions de ce type. Ce week-end, les activistes ont renouvelé pacifiquement leurs opérations en occupant les sites de l'Apple Store Opéra (Paris) et d'Aix-en-Provence pour simuler un « meurtre » dans le but de symboliser « les victimes de l'évasion fiscale. » « Le message que nous voulons faire passer est que nous sommes tous victimes de l'évasion fiscale, car une toute petite minorité échappe à l'impôt alors que la majorité des Français non seulement paye ses impôts, mais voit le service public se dégrader". L'association altermondialiste estime que "l'évasion fiscale, c'est 60 à 80 milliards d'euros en moins dans les caisses de l'État par an".
09-04-2018


Apple débauche un expert en IA

Apple a débauché John Giannandrea, le patron de la recherche et de l'intelligence artificielle de Google. Il va s'occuper de la stratégie IA et apprentissage automatique du constructeur de Cupertino, et comme 16 autres cadres de l'entreprise, il sera sous les ordres directs de Tim Cook. Autant dire qu'il s'agit d'un coup très important pour Apple, rapporte le New York Times qui s'est procuré le mémo envoyé par le CEO à ses troupes. « Notre technologie doit infuser au sein des valeurs qui nous sont chères », écrit Tim Cook. « John partage notre engagement sur la confidentialité et la protection de la vie privée, ainsi qu'avec notre approche réfléchie sur notre manière de construire des ordinateurs plus intelligents et plus personnels ». Cette arrivée au plus haut de l'organigramme d'Apple montre d liées à l'intelligence artificielle au sein du groupe. Apple investit beaucoup dans ce domaine, mais elle donne l'impression de traîner la patte derrière Google, Facebook ou encore Amazon. La « faute », si l'on peut dire, en revient à la fermeté de l'entreprise concernant l'exploitation des données : pas question de piocher trop profondément dans ces informations, quitte à ne pas offrir à Siri les mêmes fonctionnalités que Google Assistant ou Alexa (pour pallier ces difficultés, Apple exploite des techniques de confidentialité différentielle). À 53 ans, John Giannandrea est assurément un des spécialistes les plus en vue dans ce domaine. Il a rejoint Google en 2010 suite à l'achat par le moteur de recherche de sa start-up, Metaweb. Ce natif d'Ecosse a aidé Google à intégrer de l'intelligence artificielle dans son moteur de recherche, dans Gmail, et il aidé à la conception de Google Assistant. Il a rapidement su se rendre indispensable. Nul doute que ce sera aussi le cas chez Apple.
05-04-2018


Mac à nouveau avec des CPU maison en 2020

D'après le site Bloomberg pense savoir qu’Apple prépare déjà des puces maisons pour ses ordinateurs en vue de remplacer les processeurs Intel actuellement présents dans les Mac. En interne, le projet a pour nom de code Kalamata, en référence à une ville grecque entièrement détruite à la fin des années 80 et rebâtie en quelques années. Le message est clair : relancer le Mac sur de nouvelles bases et oublier Intel. Apple n’a toutefois pas confirmé ou infirmé la rumeur. Kalamata est encore un projet à peine lancé. Mais son but serait de rapprocher le plus possible ses différents appareils d’un point de vue matériel et logiciel et de faire en sorte qu’une application ou un logiciel puisse tourner de façon identique sur un iPhone, un iPad ou Mac. Un objectif ambitieux qui ne se réalisera pas du jour au lendemain. Tout d’abord parce que passer d’une puce Intel à une puce maison très certainement basée sur une architecture ARM bloquera le fonctionnement de la majorité des applications tournant sur les Mac actuels. Pour y parvenir, Apple travaille actuellement sur un autre projet (nom de code : Marzipan) permettant aux développeurs de travailler sur des applications uniques tournant aussi bien sur macOS que sur iOS. Quoi qu’il en soit, la nouvelle n’est qu’à moitié une surprise. Depuis fin 2016, Apple a commencé à intégrer ses propres puces au sein de ses ordinateurs. C’était déjà le cas du MacBook Pro avec sa puce T1 qui gère la TouchBar tactile ainsi que de l’iMac Pro avec sa puce T2 dédiée au lancement de l’ordinateur. Une nouvelle qui a fait un malheureux : hier l’action d’Intel a perdue près de 10 %. Le concepteur/fondeur de processeur n’avait pas franchement besoin de ça après la découverte de failles touchant ses puces en début d’année.
03-04-2018


Les accessoires d'iMac Pro vendu séparément

Surprise sur l'Apple Store, les clavier, Magic Trackpad et la souris de l'iMac Pro, dans leur version gris sidéral, sont maintenant en vente séparément. Plus besoin d'acheter le gros et très cher iMac qui était livré avec eux pour en disposer. Mais là où Apple fait preuve d'une kolossale finesse c'est en affichant ces accessoires bien plus chers dans cette nouvelle couleur que dans la version argent (Aluminium brut). Comme au bon vieux temps du MacBook noir où elle avait déjà montré ce bon sens commerçant. pour le Magic Keyboard, il faudra sortir 169 € (+20 €), La Magic Mouse 2 : 119 € (+30 €) et enfin le Magic Trackpad 2 : 169 € (+20 €). Déception, le câble Lightning vers USB qui est fourni en version noire avec l'iMac Pro n'est toujours pas proposé séparément dans ce coloris… Bien sur les seul changement entre les nouveaux accessoires sont leur couleur grise ! Les 20 € ne sont pas vraiment justifiés et cela illustre encore une fois la volonté d'Apple de faire du chiffre, pour du gris on restent sidérés...
28-03-2018


Des Emojis pour les Handicapés

Après les emojis tirés du fantastique et de la science-fiction, Apple vient de soumettre au consortium Unicode une série de nouveaux emojis, reflétant la diversité des personnes handicapées. Relevés par la bible de l'emoji, Emojipedia, Apple a imaginé pas moins de neufs émoticones distinctifs, comme un appareil auditif, un chien de guide, une personne dans un fauteuil roulant, pour représenter les personnes souffrant d’un handicap. Pour obtenir une validation de la part du consortium, l’entreprise américaine a dû justifier chacun de ses emojis, tout en expliquant son utilité, dans son dossier de candidature. En donnant certains chiffres, les employés d'Apple rappellent que pas moins de 285 millions d’individus souffrent de cécité, et 360 millions sont sourds ou montrent des problèmes d’auditions, le but de la société étant, avant tout, d’apporter plus de diversité afin de mieux représenter ce groupe de personnes. Plusieurs icônes n’ont pas été retenus dans le dossier de candidature, jugés trop difficiles à représenter, comme la méthode PECS pour les enfants autistes, une canne pour aider à marcher, le braille pour les personnes aveugles et un oeil avec une loupe. Si les emojis du dossier sont acceptés par le consortium Unicode, il faudra attendre avant de pouvoir les utiliser car ils n’apparaitront pas sur nos appareils avant 2019.
28-03-2018


Un iPad pour les écoliers Video

Apple a tenu hier soir une conférence de presse dédiée à l’éducation. La société américaine a dévoilé en premier lieu un nouvel iPad de 9,7 pouces, avec une fiche technique légèrement mise à jour. Voici donc l’iPad de 9,7 pouces de sixième génération. Les changements par rapport à l’ancienne génération sont minimes. Le design est en effet identique en tout point et Apple s’est surtout concentré sur quelques améliorations techniques, à savoir un nouveau SoC (A10 Fusion), une batterie capable de tenir 10 heures, un appareil photo frontal de 8 Mpx, un bouton d’accueil Touch ID et le support du GPS. Les deux principales nouveautés concernent l’écran et le prix. Ce nouvel iPad supportera ainsi l’Apple Pencil de l’iPad Pro (mais ce dernier ne sera pas livré avec la tablette) et l’écran aura la même sensibilité à la pression que l’iPad Pro. Enfin, son prix sera identique à celui de l’iPad de cinquième génération pour les particuliers (329 $ aux Etats-Unis, plus de 400 € en Europe), mais moins cher pour les écoles. Aux Etats-Unis, il sera vendu 299 $ l’unité aux établissement intéressés. Le nouvel iPad sera lancé aujourd'hui sur le site d’Apple pour des premières livraisons prévues dès la semaine prochaine.


28-03-2018


Siri va enfin être sécurisé

Depuis le lancement de Siri, plusieurs bugs ont été découverts sur iOS 11. Le dernier est particulièrement inquiétant, il permet de connaître les notifications cachées en demandant tout simplement à Siri de les lire à haute voix. Ce problème met en lumière deux failles importantes. D’abord, l’assistant numérique ne parvient pas à distinguer la voix de son propriétaire et celle d’un autre. Ensuite, il s’exécute même si l’écran est verrouillé et que la demande concerne des messages secrets. Par ailleurs, un détail dérange les utilisateurs, le problème n’atteint que les notifications envoyées par les applications tierces, celles de la marque à la pomme restent sécurisées. La firme de Cupertino a rapidement réagi en promettant une résolution à travers une mise à jour logicielle. Toutefois, elle n’a pas dévoilé un calendrier précis. iOS 11 souffre d’une mauvaise réputation et Apple souhaite tirer les leçons de ses déboires. Les ingénieurs de la compagnie prennent ainsi leurs temps pour améliorer iOS 12, l’accent sera mis sur la stabilité du système. Certaines évolutions prévues attendraient. Ainsi, la réorganisation de l’écran d’accueil aurait lieu sous iOS 13 qui viendrait en 2019.
26-03-2018


Apple va fabriquer ses propres écrans MicroLED

Selon un article de Bloomberg, Apple serait en train de concevoir ses propres écrans MicroLED dans une installation ultra-secrète située en Californie. La technologie MicroLED développée par Apple devrait permettre de créer des écrans non seulement plus fins et plus lumineux, mais aussi moins consommateurs en énergie. Ce type d’écran est, selon les sources, loin d’être commercialisable, même si les équipes d’Apple sont déjà bien avancées dans sa conception. Cette information est encore une fois la confirmation que le géant de l’informatique souhaite de plus en plus prendre en charge le développement et la production de composants clés de ses gadgets. La compagnie crée ses propres processeurs mobiles depuis quelques années déjà, mais elle doit faire appel à Samsung pour les écrans de ses iPhone ou encore à LG pour ses Watch. Bien que la technologie MicroLED soit loin d’être mûre, l’entrée d’Apple sur ce marché pourrait avoir d’importantes répercussions économiques dans le monde des constructeurs d’écrans, pour l’instant dominé par Samsung, LG, Sharp ou encore Japan Display.
19-03-2018


Apple prépare une conférence surprise

Pas besoin d’attendre la WWDC du 4 juin pour avoir des nouvelles d'Apple ! L’entreprise a envoyé le 16 Mars des invitations à la presse pour une keynote spéciale éducation qui se déroulera le 27 mars prochain. Fait rare : l’événement ne se tiendra pas à San Francisco ou à Cupertino mais à Chicago. Apple n’avait pas organisé d’événement dédié à l’éducation depuis 2012, à New York. Sur le carton d’invitation, on voit un dessin du logo d’Apple. Impossible de ne pas penser à l’Apple Pencil, réservé aujourd’hui à l’iPad Pro. Selon certaines rumeurs, Apple travaillerait sur une nouvelle version de sa tablette premium équipée de Face ID, mais celle-ci n’arriverait pas avant cet automne. Une autre rumeur avance en revanche qu’une mise à jour de l’iPad d’entrée de gamme est imminente. Faut-il s’attendre à une compatibilité Apple Pencil pour la future tablette vendue aux alentours de 400 € ? Dans ce cas, il pourrait être assez logique qu'Apple réserve à l'iPad Pro un Apple Pencil de meilleure qualité (plus de niveaux de pression, un design plus fin, etc.). On pourrait envisager de l'appeler Apple Pencil Pro, du coup. L’événement étant dédié à l'éducation, il est fort probable de le voir se dérouler différemment de ce à quoi Apple nous a habitués. Si des possibilités d’un renouvellement de l’iPhone SE existe, il est très compliqué de savoir si un tel appareil sera présenté le 27 mars. La marque devrait certainement mettre l’accent sur des nouveautés logicielles, comme la possibilité pour des enseignants de gérer les iPad d'une classe grâce à ClassKit, ou le redesign de son application iBooks. Selon les rumeurs, différentes annonces sont attendues du côté d’Apple. Entre une révision des AirPods avec recharge Qi, le chargeur AirPower, l’arrivée européenne du HomePod, des rumeurs de nouveaux coloris pour l’iPhone X, ou un tout nouveau MacBook Air, beaucoup de choses pourraient être annoncées par surprise par Apple. Même s’il est fort probable que l’événement se concentre sur l’éducation, et que seuls l’iPad et les logiciels soient mis à l’honneur. En 2012, la keynote éducation d’Apple n’avait pas été retransmise en vidéo et Tim Cook avait laissé à Phil Schiller la présentation.
19-03-2018


Le MacBook Air bientôt abordable [rumeur]

Le MacBook Air d’Apple reste un ordinateur très prisé de tous ceux qui souhaitent s’offrir un petit portable à la fois élégant et performant (enfin cela dépend pourquoi !). Toutefois, ces mêmes intéressés se heurtent bien souvent à un détail plutôt important : le prix. En effet, aux Etats-Unis, le MacBook Air démarre à 999 $, tandis qu’en France, il faut débourser 1099 € pour mettre la main sur la version de base. Néanmoins, selon KGI Securities et 9to5Mac, Apple pourrait proposer prochainement un tout nouveau MacBook Air de 13″, à un tarif plus abordable. Ce dernier pourrait d’ailleurs arriver dans le courant de l’été. Concrètement, il s’agirait (selon les rumeurs) de proposer un ordinateur au tarif de 799 $ environ, histoire de se remettre en concurrence avec les ordinateurs portables sous Windows, et (re)devenir une vraie alternative. Rappelons en effet que le MacBook Air est à la base un ordinateur taillé pour les étudiants, de par son côté ultra-nomade, mais son prix freine souvent quelques ardeurs, forçant alors les intéressés à opter pour un modèle sous Windows, parfois deux fois moins cher. A cela on peut également ajouter la présence de la gamme Chromebook, très (très) loin de rivaliser en terme de performances, mais qui permet, pour 300 € environ, de profiter d’un PC portable à la fois très fin et parfait pour les activité bureautiques et web. Reste à savoir maintenant si Apple projette bien de proposer un MacBook Air plus « abordable » dans les prochains mois. On a souvent prêté à la firme américaine cette ambition de vouloir proposer des produits « moins chers » par le passé, mais cela n’a jamais réellement été le cas, y compris avec un iPhone SE par exemple, ce dernier étant encore aujourd’hui affiché à 419 € tout de même…
06-03-2018


La pomme devant ASUS

Retrouver Apple en si bonne position est une belle performance, sachant que les MacBook, MacBook Air et MacBook Pro ne sont pas ce qu’on peut appeler des ordinateurs bon marché. Le modèle le plus abordable est le MacBook Air 13 pouces dont le prix débute à 1.099 €, ce qui est plutôt élevé par rapport à ce que l’on trouve chez la concurrence. Les utilisateurs d’iPhone et d’iPad pourront aller plus facilement vers un Mac s’ils ont besoin d’un ordinateur classique. TrendForce, qui a établi ce classement annuel, donne Apple à 9,6% du marché mondial, contre 9,5% à ASUS. C’est une belle progression pour la firme à la pomme, puisqu’elle augmente sa part de marché de 1,3 point par rapport à 2016. Et les bonnes nouvelles devraient se poursuivre pour Apple, avec une prévision à 10,4% pour cette année. Le constructeur bénéficie clairement de la bonne lancée des MacBook Pro lancés à la toute fin de l’année 2016 et qui ont été mis à jour en juin dernier. La fameuse Touch Bar a provoqué quelques irritations, mais elle rentre petit à petit dans les habitudes. TrendForce note que le rafraichissement des MacBook Pro en juin 2017 ont permis à Apple d’améliorer ses livraisons de 18% sur l’ensemble de l’année, la croissance la plus élevée parmi les constructeurs d’ordinateurs portables. Les premières places sont occupées par respectivement HP (24,3%), Lenovo (20,2%) et Dell (15,2%), dont les positions semblent indéboulonnables. Selon TrendForce, le marché de l’ordinateur portable se porte assez bien : il s’en est livré 164,7 millions d’unités l’an dernier, soit une progression de 2,1%. Les estimations s’attendaient plutôt à 0,7%.
19-02-2018


Les Airpods aussi explosent

C'est en Floride que se déroule cette mésaventure, avec cette fois les Airpods d’Apple qui sont accusés d’explosion intempestive. En effet, Jason Colon affirme que l’un de ses écouteurs Apple s’est subitement mis à fumer durant une session de sport. Ce dernier a alors décider de retirer ses écouteurs, de les poser sur sa machine, avant d’aller chercher de l’aide. A son retour, l’un des Airpods avait explosé, et présentait de sérieuses traces de brûlures. « Il était exactement comme ça (comme sur la photo). Il avait déjà explosé, je n’ai pas vu l’explosion de mes yeux, mais je veux dire, l’écouteur était déjà fondu. On peut clairement voir des traces de feu » explique la victime. Ce dernier s’estime chanceux d’avoir eu le réflexe de retirer l’Airpod de son oreille avant l’explosion, car cette dernière aurait clairement pu lui infliger de sérieuses brûlures. A l’heure actuelle, impossible de savoir ce qui a déclenché cette explosion d’Airpod, mais il semblerait que ce soit la mini-batterie interne qui en soit la cause. Apple aurait déjà pris connaissance du problème, et une enquête a été ouverte afin de déterminer l’origine du souci. Rappelons que les Airpods ne sont pas waterproof, et il se peut que ce soit l’humidité qui soit en cause ici, ou plus globalement une mauvaise utilisation. Toujours est-il qu’il sera intéressant de découvrir l’issue de cette nouvelle enquête concernant cet Airpod explosif.
13-02-2018


L'iPhone SE II arriverait cet été

Véritable succès d’Apple en 2016, l’iPhone SE combinait la puissance d’un iPhone haut de gamme dans l’emballage des vieillissants iPhone 5 et 5s. Une opération qui lui permettait d’être affiché à un tarif hautement concurrentiel. S’étant vendu comme des petits pains, il serait étonnant qu’Apple ne réitère pas l’opération avec le design des iPhone 6 et 6s, par exemple. Si rien n’a été annoncé en 2017, Digitimes croit savoir que Cupertino a réservé l’iPhone SE 2 pour 2018. En termes de caractéristiques, il adopterait le système de charge sans-fil des nouveaux iPhone. On peut donc supposer qu’il aurait un dos en verre, matériau nécessaire au bon fonctionnement de cette technologie. À l’intérieur, on y trouverait un processeur A10 Fusion, soit la puce 64 bits inaugurée par les iPhone 7 et 7s, fin 2016. 2 Go de mémoire vive ainsi que 32 ou 128 Go de stockage viendraient compléter cette configuration. La batterie, quant à elle, aurait une capacité de 1700 mAh, et serait donc à peine plus importante que celle de l’iPhone SE (1624 mAh). L'l’iPhone SE de 2èmme Génération devrait arriver cette année avec une fenêtre de sortie comprise entre mai et juin.
29-01-2018


HomePod le 9 Février

Après Amazon et sa gamme d'enceintes connectées Echo et Google avec ses Google Home, c'est au tour d'Apple de donner le coup d'envoi des ventes de son enceinte connectée. Sans aucun doute, le HomePod se veut une enceinte premium, d'où son prix : 349 $ aux Etats-Unis (le prix Europe n'a pas été communiqué pour le moment). A titre de comparaison, toujours aux Etats-Unis, l'enceinte la plus chère de la gamme Amazon Echo se vend 150 $, et les enceintes intelligentes Google Home sont commercialisées au prix de 129 $ depuis leur lancement le 3 août 2017. Seul le Google Home Max est plus cher : 399 $. Si le HomePod est si cher, c'est que cette enceinte offre une qualité de son inégalée, selon Apple. La firme la positionne en effet comme une enceinte haut de gamme faite pour écouter de la musique, mais qui intègre aussi toutes les fonctionnalités d'une enceinte connectée. Selon Tim Cook, le PDG d'Apple, le HomePod est capable de sonder l'espace environnant pour déterminer les propriétés acoustiques de la pièce pour s'adapter en conséquence. Par exemple, le HomePod ne fonctionnera pas de la même manière selon qu'il est placé contre un mur, dans un coin de la pièce ou au milieu de la pièce. Le HomePod, en revanche, est un produit Apple et qui fonctionne sur Siri, l'assistant virtuel présent sur les iPhone depuis 2013. Logiquement, le HomePod est fait pour plaire principalement aux personnes possédant un iPhone. Une chose va cependant jouer en la défaveur d'Apple : le timing du lancement. Initialement programmée pour décembre 2017 Mort de rire, sa sortie a été repoussée de deux mois. Résultat : Apple a manqué la saison des cadeaux de Noël, la saison des accessoires tech par excellence. La possibilité de faire fonctionner deux HomePod en même temps manque elle aussi à l'appel, une fonctionnalité pourtant offerte par Amazon et Google sur leur enceintes respectives. Apple espère néanmoins corriger le tir courant 2019.
26-01-2018


La pomme fait marche arrière

Nous avons une chance sur 3 de commencer par une acte à la pomme, même si elle n'est pas si fraiche. Apple a mis quelques longues semaines avant de concéder qu’iOS ralentissait bien les iPhone disposant de batteries vieillissantes, mais ses dernières décisions vont dans le bon sens. Premier point : si l’on en croit le site Axios.com, le remplacement des batteries d’iPhone au tarif de 29 € (au lieu de 89 euros habituellement) aurait commencé depuis quelques jours. Initialement Apple avait indiqué que ce remplacement à moindres frais commencerait à la fin du mois de janvier. Pour en avoir le cœur net, nous avons appelé l’Apple Store Opéra, à Paris. Le vendeur au bout du fil n’a pas été en mesure de nous dire si l’offre commençait aujourd’hui en France : « Je n’ai reçu aucune information sur le sujet pour l’instant ». Il nous a alors conseillé d’appeler l’Apple Care pour avoir plus d’information. Deuxième nouvelle importante : selon les informations de iGeneration, qui s’est procuré une note distribuée en interne dans les Apple Store, « tous les clients qui demandent ce remplacement pourront désormais l’obtenir, même si l’outil de diagnostic utilisé en interne indique que la batterie est encore dans un état correct ». Autrement dit, si vous demandez le remplacement de la batterie de votre iPhone en Apple Store, même si cette dernière n’est pas particulièrement vieille, le Genius Bar devrait pouvoir vous la remplacer sans discuter. C’est un changement important dans la politique d’Apple. Jusqu’à présent, pour qu’un Apple Store accepte de changer la batterie d’un iPhone au prix de 89 €, il fallait que l’iPhone en question passe un diagnostic, via un outil interne, permettant de constater que la batterie était bien usée. En 2018, et jusqu’à la fin de l’année, ce diagnostic ne devrait plus être obligatoire. À noter enfin que iGeneration indique que si vous avez récemment changé la batterie de votre iPhone en Apple Store au prix de 89 euros, il sera possible de demander un remboursement de la différence. Ce remboursement devrait se passer uniquement en ligne, sur le site officiel du support d’Apple. Rappelons pour terminer que ces changements de batterie à moindre prix ne concernent que les iPhone 6 ou les iPhone plus récents. Si vous possédez un iPhone 6, 6S, SE, 7 ou 8, vous avez tout intérêt à profiter de cette offre pour changer votre batterie avant la fin de l’année, date à laquelle l’offre prendra fin. D’ici là, Apple a promis qu’il introduira un outil de diagnostic précis de batterie au sein même d’iOS. Mieux vaut tard que jamais
02-01-2018