Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
APPLE


Les systèmes OS en fin d'annonce

  Liste des news    Liste des new du mois  
iOS 14 Apple

16

Septembre

Cette année, Apple a décidé de la faire courte en annonçant dans son keynote l'arrivée imminente de mises à jour pour tous ses systèmes d'exploitation… à l'exception de macOS. C'est en fin de conférence que Tim Cook a annoncé l'arrivée imminente des prochaines versions de bon nombre de ses OS dont iOS 14. Jamais un délai aussi court n'a été observé entre l'annonce et la sortie d'un OS d'Apple. Les différentes bêtas ont été l'occasion pour bon nombre de faire le tour des nouveautés et les dernières étant relativement stables, l'annonce d'Apple n'est que peu surprenante. La prochaine version de l'OS de bureau d'Apple (MacOS) s'est fait remarquer par son absence en fin de conférence. Il est fort possible que son déploiement soit plus proche de la sortie du premier MacBook ARM d'Apple (attendu pour cette fin d'année) que de celle des autres OS de la pomme.



Les nouveaux iPad 8 et iPad Air 4

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPad 8

16

Septembre

C'est au tour de la huitième génération de l'iPad d'être sous les feux des projecteurs. Un iPad 40% plus rapide que son prédécesseur (50% fois plus rapide sur le plan graphique). Un exploit rendu possible grâce au processeur A12, qu'il embarque avec lui. Mais la grande force de cet iPad 8 est son stylet numérique, permettant d'intégrer ou de corriger un texte en temps réel, avec beaucoup de facilité. On retiendra également le Neural Engine, une puce d'intelligence artificielle permettant de rendre l'iPad moins énergivore, améliorant ainsi l'autonomie de la batterie. L'iPad 8 sera vendu pour 399 $ et en France 389 € à 669 €. A noter par ailleurs qu'Apple a annoncé une remise de 100 $ pour le milieu éducatif. Cette remise confirme la stratégie commerciale d'Apple, désirant accompagner ses clients dans un monde bousculé par la pandémie de coronavirus, le milieu éducatif étant amené à privilégier l'éducation à distance.

Apple a terminé sa conférence sur l'annonce attendue de l'iPad Air 4. Un iPad encore plus fin que les précédents modèles. Disponible en cinq coloris, l'iPad Air 4 propose un affichage nettement amélioré, grâce au nouvel écran Liquid Retina. Son processeur A14 permet une amélioration de la vitesse de 40%, tandis que son appareil photo de 12 millions de pixels offre une qualité d'image de 1080p. Côté batterie, le nouvel iPad Air bénéficie d'une autonomie de 10 heures. Grosse nouveauté pour la gamme, l'iPad Air 4 embarque avec lui la fonctionnalité Touch ID, permettant de déverrouiller l'appareil grâce à l'empreinte digitale de son utilisateur. L'iPad Air 4 sera vendu à 599 $ et en France de 669 € à 979 €.



Le Pomme lance un forcé multiple Apple One

  Liste des news    Liste des new du mois  
Offre Apple One

16

Septembre

Apple a annoncé le lancement de l'offre Apple One, un nouveau forfait permettant d'accéder à tous les services payants proposés par Apple. Trois forfaits mensuels sont ainsi proposés :

    - Un forfait individuel à 14,95 €, proposant un accès à Apple Music, AppleTV+, Apple Arcade et iCloud (50Go)
   - Un forfait familial (six utilisateurs), à 19,95 €, proposant un accès à Apple Music, AppleTV+, Apple Arcade et iCloud (200Go)
   - Un forfait premium, à 29,95 €, proposant un accès à Apple Music, AppleTV+, Apple Arcade, iCloud, Apple Fitness+, Apple News+

A noter par ailleurs que la Keynote 2020 aura été l'occasion pour la multinationale d'annoncer le lancement d'Apple Fitness+, proposant dix types d'entraînements différents, animés par des entraîneurs réputés. Mais pour l'instant, Apple Fitness+ est uniquement à destination des pays anglophones. De ce fait, les utilisateurs français ne pourront s'abonner qu'aux forfaits individuels et familiaux de l'Apple One.



Apple à présenté l'Apple Watch 6 et SE

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Watch SE

16

Septembre

Le premier produit présenté durant la Keynote 2020 est donc le nouveau modèle de la montre connectée d'Apple : l'Apple Watch Series 6. Présentée comme "un grand bon en avant", elle illustre à elle seule la volonté de la multinationale de répondre aux attentes de ses clients. Alors que la pandémie de CoVid-19 fait rage à travers le monde, l'Apple Watch Series 6 propose un nouveau capteur mesurant en 15 secondes le niveau d'oxygène dans le sang de son utilisateur, afin de le prévenir d'éventuels problèmes respiratoires. Le nouveau modèle de l'Apple Watch embarque également avec un altimètre, mesurant en permanence en temps réel l'altitude à laquelle se trouve son utilisateur. Mais c'est surtout au niveau technique que l'Apple Watch Series 6 impressionne, avec deux gros atouts, faisant la différence avec ses prédécesseurs. Tout d'abord, une rapidité accrue de 20%, par rapport à l'Apple Watch Series 5. Un joli tour de force technique rendu possible grâce à un processeur A13 optimisé. Ensuite, son écran de meilleure qualité offre de réels progrès au niveau de la luminosité, qui, couplé à une meilleure batterie, permet une lecture améliorée de l'écran au soleil. La mouture, quant à elle, est disponible en trois coloris différents : bleu, rouge et doré. Enfin, le bracelet, dit "Solo Loop", fait le tour du poignet. Vous le trouverez en silicone, en cuir ou en laine. Sept coloris seront proposés. L'Apple Watch Series 6 sera vendue pour 399 $ aux Etats-Unis et en France de 429 € à 829 € selon le modèle. Apple n'a pas communiqué de prix pour le marché européen. La deuxième grande information à retenir de cette Keynote 2020 : l'Apple Watch sera déclinée en un modèle plus abordable, l'Apple Watch SE. Elle est deux fois plus rapide que l'Apple Watch Series 3, et reprend le design de l'Apple Watch 4. Avec son écran plus grand et son processeur S5, elle embarque avec elle de nouveaux bracelets, et offrira les nombreux services habituels de l'Apple Watch, vous proposant un compte rendu sur votre santé et sur votre sommeil. L'Apple Watch SE sera vendue pour 279 $ et en France de 299 € à 329 €, partout dans le monde.



Que vas présenter Apple demain !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Key Note Apple 2020

14

Septembre

L'iPhone 12 est la grande inconnue de cette keynote Apple, lors de laquelle nous pourrons au moins nous délecter de nouveaux iPad et de l'Apple Watch Series 6. Apple a officialisé la tenue d'une keynote ce 15 septembre 2020 à 19h00 heure française. Le programme devrait être particulièrement chargé. Si des annonces logicielles sont attendues, la marque à la pomme va également amplement communiquer sur de nouveaux produits matériels, avec possiblement un grand absent lors de ce rendez-vous. L'iPad Air 3 étant sorti en mars 2019, il est temps que la gamme bénéficie d'une mise à jour. Pour rappel, celle-ci fait en quelque sorte le lien entre l'iPad classique et l'iPad Pro, un milieu de gamme pour les consommateurs qui veulent mieux que l'iPad classique mais n'ont pas le budget ou le besoin pour le coûteux iPad Pro. Au programme, une puce dernière génération A14 pour les performances et un design retravaillé pour enfin se débarrasser de ces grosses bordures. Plus de bouton Home donc, et le lecteur d'empreintes serait alors déplacé, Touch ID migrant sur le bouton d'alimentation. L'iPad Air 4 serait équipé d'un écran Retina de 10,8 ou 11 pouces. Apple abandonnerait enfin, comme sur l'iPad Pro, le port Lightning au profit du standard USB-C que l'on retrouve sur tous les autres smartphones et tablettes. Il est probable que l'iPad Air 4 soit le seul nouvel iPad présenté lors de cette keynote. La dernière version de l'iPad Pro est trop récente pour un refresh, alors que l'iPad classique 7ème génération est sorti il y a un an, il n'est pas impossible qu'une nouvelle version dotée d'une puce A12 se taille un créneau dans cette keynote. L'iPad Mini, quant-à-lui, n'est pas une gamme qui est renouvelée fréquemment, en particulier dans les events de fin d'année. C'est certain, l'une des stars de cette conférence en ligne sera l'Apple Watch Series 6. Il ne faut pas s'attendre à une révolution en termes de design, la firme de Cupertino mise plutôt sur la continuité, avec l'ajout bien-sûr de nouvelles fonctionnalités. La principale faiblesse de la montre connectée est son autonomie famélique : il faut la recharger tous les jours pour éviter qu'elle ne tombe en rade. Il n'est pas certain qu'une batterie disposant d'une capacité plus élevée soit intégrée dans les Series 6, mais l'arrivée de la technologie Haptic Touch pour remplacer 3D Touch devrait entraîner une baisse de la consommation énergétique de l'appareil. L'heure des AirTags a enfin sonné. Il s'agit de petits trackers à accrocher à des objets que l'on a peur de perdre (porte-clé, portefeuille, sac à dos, valise…) et qui permettent de les retrouver via Bluetooth grâce à une application sur son smartphone. La marque Tile est sans doute la plus connue à commercialiser de tels produits, elle va devoir affronter un nouveau concurrent de taille. Après tout ça ! on parle aussi d'un casque Apple du retour de l'AirPower et d'un HomePod Mini. Pour la première fois, Apple pourrait lancer quatre iPhone d'un coup, chacun avec des sous-variantes selon la configuration d'espace de stockage. Ils s’appelleraient soit iPhone 12, iPhone 12 Max, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max, soit iPhone 12 Mini, iPhone 12, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max. Sans surprise, les iPhone 12 seront tous animés par le nouveau SoC A14, que l'on attend au tournant puisqu'il s'agit de la première puce pour smartphone gravée en 5nm. Le gain de performances s'annonce intéressant. Côté logiciel, on passera à iOS 14 avec ces modèles. Certain annonce que l'iPhone 12 ne sera finalement peut-être pas de la partie et viendrai avec une nouvelle conférence d'ici 1 mois.



Mais que fait la pomme ou sont les iPhones 12 ?

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPhone Apple 2020

07

Septembre

Nous ne savons pas encore précisément ce qu’Apple a envisagé pour cette deuxième semaine du mois de septembre. Alors que nous nous attendions à une présentation officielle de la marque à la pomme, il se pourrait finalement que son communiqué de presse prévu ne contienne que la date de l’évènement dédié à l’iPhone 12. Le mois dernier, le leaker réputé Jon Prosser affirmait que l’Apple Watch et un nouvel iPad seraient présentés le 7 septembre via un communiqué de presse. Plus précisément, il s’agit de l’Apple Watch Series 6 équipée d’un capteur de tension artérielle. La prochaine tablette d’Apple serait l’iPad Air 4 dont nous avons récemment présenté quelques rendus et qui devrait accueillir Touch ID sur le bouton Power. Selon Mark Gurman de Bloomberg, le communiqué de presse d’Apple de cette semaine ne présenterait aucun produit. Il pense qu’il s’agit plutôt d’une « annonce du prochain évènement iPhone / Apple Watch de septembre ». D’ailleurs, c’est également Mark Gurman qui a récemment annoncé que la firme de Cupertino aurait prévu de commercialiser un modèle plus abordable de l’Apple Watch. En général, Apple annonce toujours ses évènements majeurs une semaine à l’avance, donc ce ne serait pas surprenant qu’il communique demain que la conférence se tiendra la semaine prochaine. L’iPhone 12 pourrait-il alors être présenté la semaine prochaine ? Difficile à dire pour le moment. Le smartphone le plus attendu de cette fin d’année devrait intégrer un appareil photo de 12 Mpx avec de plus grands capteurs. Apple devrait présenter quatre modèles d’iPhone 12 dont nous connaissons déjà les tailles d’écran. Le modèle premium, l’iPhone 12 Pro Max, proposerait un écran 120 Hz, un capteur LiDAR et un mode slow motion en 4K 240 FPS pour ne citer que les plus grosses nouveautés. De son côté, Jon Prosser a déclaré sur Twitter que le communiqué de presse d’Apple est prévu pour le 8 septembre à 9h du matin heure locale soit 15h, heure française. Attendre donc !



Apple travaille sur des GPU 5nm

  Liste des news    Liste des new du mois  
cpu a14

03

Septembre

On sait qu’ Apple aime avoir un contrôle total sur ses produits et sur ces composants. Plus tôt cette année, l’entreprise de Cupertino en avait surpris plus d’un en annonçant vouloir se passer de processeurs x86/x64, et par la même occasion d’Intel, au profit de processeurs à l’architecture ARM qu’Apple conçoit lui-même. C’est sans grande surprise que l’on apprend de la part du journal chinois Commercial Times qu’Apple travaillerait sur ses propres GPU. Et le projet semble être déjà bien avancé car on parle d’un lancement dès l’année prochaine. Répondant au nom de code Lifuka, une île du Royaume de Tonga (et également le patronyme de la prochaine architecture du SoC A14X), la puce serait gravée en 5 nm par TSMC. Bien qu’ayant remplacé Imagination Technologies pour utiliser encore une fois des technologies maison pour ses iPhone, c’est avec ce dernier que la Pomme serait en train de concevoir de tels GPU. En effet les puces exploiteraient la technologie TBDR (Tile-Based Deferred Rendering) des GPU PowerVR. Et on sait que les deux entreprises ont signé un accord plus tôt cette année pour l’utilisation des brevets d’Imagination Technologies. Ces GPU offriraient des performances élevées et une efficacité énergétique en hausse. Et l’on sait qu’Apple applique un soin tout particulier à la finesse et au silence de ses produits. Toujours le plus sobre et discret possible.



Apple applique ça mise en garde !

  Liste des news    Liste des new du mois  
infinity blade Apple censure EPIG

31

Aout

Si Fortnite avait déjà été banni de l’App Store, ce n’était pas le cas des autres jeux édités par Epic Games. Apple menaçait depuis près de deux semaines de supprimer le compte d’Epic. C’est ce qui vient d’être fait, rendant indisponibles sa page et tous ses jeux, dont la trilogie Infinity Blade. Ceux qui ont téléchargé les jeux peuvent continuer d’y jouer, mais ils ne seront plus mis à jour. De plus, tous les achats in-app sont désactivés. Cela pose également un problème pour les joueurs de Fortnite sur iOS qui se voient privés de jeu cross-plateforme, les versions n’étant plus synchrones. Apple a expliqué dans un communiqué de presse que les violations répétées de la licence d’utilisation de l’App Store étaient à l’origine de la décision. Pourtant, comme l’explique Tim Sweeney, le PDG d’Epic Games, Apple n’a pas été contraint de fermer le compte du studio, mais a choisi de le faire. Apple reproche également à Epic de rediriger les clients mécontents vers son support technique. Si le compte principal d’Epic Games est suspendu, le compte utilisé pour l’édition de l’Unreal Engine n’est pas impacté. En effet, l’éditeur a fait le nécessaire auprès du juge, et avec le soutien de Microsoft, pour le protéger d’une éventuelle vengeance d’Apple. On notera que le géant s’est lancé dans une campagne de promotion de PUBG, principal concurrent de Fortnite. Cela n’a pas manqué de faire réagir le PDG d’Epic qui a commenté avec un peu d’ironie : « un autre fantastique jeu de battle royale fonctionnant sous Unreal Engine ».



La Keynote Apple pourrait être le 8 Septembre

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple keynote 2020

27

Juillet

Une rentrée en deux temps, dont le coup d’envoi pourrait être donné le 8 septembre, date supposée à laquelle Apple pourrait tenir son keynote. À en croire un tweet de l’informateur iHacktu (supprimé depuis, relayé par GSM Arena), Apple tiendra son keynote annuel dédié à l’iPhone le 8 septembre. Une date fort plausible, qui ne dérive pas des habitudes de l’entreprise californienne. Au cours de cet événement, il se dit qu’Apple lèvera le voile sur l’iPhone 12, les Apple Watch Series 6 et tenez-vous bien le socle de recharge sans-fil AirPower . Petit twist : il ne s’agirait pas de la version capable de recharger tous les accessoires Apple, mais d’un modèle dédié à l’iPhone et aux AirPods exclusivement. Plus tard, le 27 octobre selon la source, Apple organisera un second keynote au cours duquel elle fera étalage de ses nouveaux MacBook alimentés par ses processeurs Apple Silicon (ARM). On entend aussi beaucoup parler des Apple Glass, les lunettes de réalité augmentée de la Pomme, ainsi que d’un nouvel iPad. Bref, une myriade de nouveaux produits à découvrir à la rentrée, malgré de probables retards de lancement dus aux difficultés d’approvisionnement induits par le Covid-19.



Apple dévoile des Emojis iOS 14

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple emojis

17

Juillet

Le 17 juillet est la journée mondiale des emojis. Pour célébrer l’occasion, Apple a dévoilé une ribambelle de nouveaux emojis qui feront leur arrivée sur iOS 14 et macOS Big Sur : un ninja, des poumons, un castor, un bubble tea, etc. Au début de l’année, l’Unicode Consortium a annoncé une sélection de 62 nouveaux emojis pour 2020. En comptant les variations de couleur et de genre, cela fait un total de 117 emojis. Si vous vous souvenez, nous avons eu droit à 59 nouveaux emojis en 2019. La liste des emojis continue donc de s’allonger, à la plus grande satisfaction des utilisateurs. Ces derniers apprécient toujours autant de pouvoir remplacer un mot ou une expression à l’aide d’un emoji. Par exemple, la pandémie de Covid-19 a influencé l’utilisation des emojis au quotidien. Vous pouvez découvrir le look des 13 emojis révélés sur Emojipedia, le célèbre site de référence d’emojis. La liste n’est pas longue, mais elle est très variée. Comme pour tous les arrivages d’emojis, nous y retrouvons des personnes, des animaux, des symboles, de la nourriture et des objets. Les nouveaux emojis dont le design a été révélé sont un dodo, une poupée russe, une piñata, un tamal, le geste des doigts pincés aussi appelé le « Salt Bae », un boomerang, un ninja, une pièce 2020, un cœur anatomique, un castor, le symbole de l’égalité transgenre, un bubble tea et des poumons. Bien que ce ne soit pas fréquent d’envoyer un tamal ou un castor dans un message, d’autres pictogrammes se montreront davantage utiles. Il est d’ailleurs probable que l’emoji poumon rejoigne le lexique du Covid-19 tandis que le symbole de l’égalité transgenre se retrouvera très utilisé sur les réseaux sociaux. Il y a aura également un visage déguisé, deux personnes qui se font un câlin et un visage souriant avec une larme.



Fini Boot Camp (Windows) sous les prochains Mac ARM

  Liste des news    Liste des new du mois  
Compatibilite MacOS ARM sans boot camp

25

Juin

Rosetta « traduit » toutes les applications, sauf les machines virtuelles x86_64, et les extensions de noyau indispensables aux applications de virtualisation. Cela signe la fin des solutions de virtualisation… qui refusent d’utiliser les outils fournis par Apple. Les extensions de noyau sont dépréciées depuis plusieurs années, et doivent être remplacées par les extensions système conçues avec DriverKit. DriverKit prend explicitement en charge les besoins des solutions de virtualisation. Mieux : depuis OS X Yosemite, le système possède son propre hyperviseur, qui permet de concevoir des applications de virtualisation extrêmement légères et parfaitement respectueuses des politiques de sécurité du système. Et cela fonctionne ! Les ingénieurs d’Apple utilisent déjà une préversion de Parallels Desktop adaptée aux processeurs ARM. VMWare travaille sur une version de Fusion exploitant l’hyperviseur de macOS, qui sera disponible « au début du mois de juillet ». Michael Roy, responsable du développement de la solution de virtualisation de VMWare, attend de recevoir son DTK pour éprouver la future version ARM. Une chose est sure : seuls les systèmes compatibles avec l’architecture ARMv8-A pourront être virtualisés par le biais de l’hyperviseur de macOS sur les machines dotées d’un processeur Apple. Les principales distributions GNU/Linux sont déjà adaptées, comme les trois grandes distributions BSD, et quelques systèmes plus exotiques. Et Windows 10 ? Microsoft propose une version ARM depuis quelques années, compatible avec les applications UWP compilées pour les architectures ARM, mais aussi les bonnes vieilles applications Win32 compilées pour l’architecture x862. Le problème n’est pas la compatibilité, mais la commercialisation de cette version ARM à l’unité3. Boot Camp est toujours présent dans macOS Big Sur, mais n’apparait pas dans la liste des applications adaptées aux processeurs Apple. Ce sera probablement le plus gros changement : si la virtualisation semble plus ou moins assurée, l’installation aux côtés de macOS semble avoir du plomb dans l’aile. Il ne faut pas paniquer, mais un peu quand même. Ars Technica dit avoir obtenu la confirmation que « Boot Camp ne fonctionnera pas sur les Mac dotés d'une puce Apple ». Dans une déclaration à The Verge, Microsoft explique réserver la version ARM de Windows 10 aux fabricants de PC, mais ne ferme pas la porte à la commercialisation d'une version installable par les utilisateurs finaux.



Le Mac Mini premier Mac à passer à l'ARM

  Liste des news    Liste des new du mois  
wwdc special event keynote 2020

23

Juin

Apple a en effet annoncé la migration déjà assez bien engagée de MacOS vers ce qu'Apple appelle "Apple Silicon", et que la plupart d'entre nous appellent la plate-forme Arm. La société a passé les 30 dernières minutes de sa présentation légèrement surréaliste du WWDC à discuter de la manière exacte dont MacOS va migrer vers Arm. Une grande partie de cette migration est conforme aux attentes. Comme la migration de PowerPC vers Intel il y a un 15 ans, il y aura un moteur de traduction/migration Rosetta qui permettra aux applications basées sur Intel de fonctionner en émulation sur les puces Apple. Craig Federighi, d'Apple, a déclaré que toutes les applications et démos présentées sur le Mac pendant la keynote du WWDC étaient en fait des applications sous Arm. Et lui et Tim Cook ont annoncé que Final Cut Pro X fonctionnait déjà sur Arm, et que Microsoft travaillait activement sur Office et Adobe sur le Creative Cloud pour les faire tourner avec cette nouvelle architecture. La nouvelle version de MacOS (Big Sur) à venir, sera compatible avec Apple Silicon lorsqu'elle sera livrée cet automne. De plus, une version bêta de Big Sur est disponible dès à présent, et elle est également compatible avec Arm. Apple prépare un ensemble de ressources pour la migration à destination des développeurs, comprenant de la documentation, des exemples de code, et plus encore. Le point clé ici est cette déclaration de Federighi : "Les développeurs pourront postuler au programme sur developer.apple.com dès aujourd'hui. Nous expédierons des unités à partir de cette semaine, afin que vous puissiez vous mettre au travail". Donc, oui. Federighi n'a pas précisé ce qu'il entendait par "appliquer" et quels critères seraient utilisés pour déterminer qui recevrait des unités, mais comme cela a été annoncé publiquement, on peut être sûr qu'Apple s'attend à envoyer des unités de Mac mini DTK en grande quantité.



Apple ne veut pas Facebook Gaming sur l'App store

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple facebook gaming

19

Juin

Apple ne veut pas entendre parler de Facebook Gaming et il est bien déterminé à ne pas changer d’avis. La plateforme de Mark Zuckerberg a soumis 5 fois son application Facebook Gaming sur l’App Store. La marque à la pomme l’a donc rejeté cinq fois. Tout d’abord, c’est quoi Facebook Gaming ? C’est la solution que Facebook a trouvée pour concurrencer les plateformes de streaming telles que Twitch et YouTube qui dominent actuellement le marché. La plateforme de Mark Zuckerberg compte bien se faire une place dans le monde du streaming de jeux vidéo. Pour accéder à Facebook Gaming depuis un navigateur web, il vous suffit de vous rendre dans l’onglet « Jeux » du réseau social. Vous aurez alors accès à une multitude de petits jeux en HTML 5, des tournois, mais aussi à des stream diffusés en direct par les utilisateurs de la plateforme. Depuis avril, l’application Facebook Gaming est disponible sur le Google Play Store pour les utilisateurs d’Android. Bien entendu, Facebook ne veut pas se limiter à Android. Selon The New York Times, la plateforme aurait déposé une première demande de soumission sur l’App Store en février. Apple aurait alors refusé parce que l’application enfreignait la section 4.7 des directives générales. En effet, les jeux en HTML 5 n’auraient pas le droit d’être proposés dans « une interface de type boutique ». Toujours aussi déterminé, Facebook a tenté de passer outre à cette règle en modifiant quelque peu son interface. Il a supprimé les icônes colorées, les catégories et la possibilité de trier les jeux. Apple n’en a quand même pas démordu. La firme de Cupertino a refusé cinq différentes soumissions. Facebook doit maintenant trouver une nouvelle solution pour faire accepter l’application Gaming sur l’App Store. Éventuellement, Facebook Gaming pourrait se retrouver complètement dénuée de ses jeux. Il ne resterait alors que les streams diffusés en direct. D’ailleurs, n’oublions pas que la Commission européenne vient d’ouvrir une enquête sur l’App Store pour d’éventuelles pratiques anticoncurrentielles. Est-ce que le refus d’Apple à accepter Facebook Gaming a un quelconque rapport avec la vente des jeux sur l’App Store ? C’est possible et c’est ce que la Commission européenne cherche à déterminer.



La Taxe Apple de 30% porte lourd aux entreprises

  Liste des news    Liste des new du mois  
app store 640x427

18

Juin

Le nombre d’entreprises qui s’insurge contre la fameuse « taxe Apple » continue de s’allonger. La firme de Cupertino a en effet longuement été critiquée pour appliquer une taxe de 30% de commission sur chaque transaction transitant par l’App Store. En plus de faire fondre les revenus des éditeurs, cette pratique a engendré par le passé des problèmes de concurrence. Spotify, notamment, avait porté plainte contre Apple devant la Commission Européenne, estimant que cette taxe le désavantageait face au service maison d’Apple – Apple Music – évidement exempté des 30% de commission. Même constat du côté des livres électroniques de Rakuten, pour lesquelles la firme doit s’exempter des 30% de commission, alors qu’Apple vend les siens sur Apple Books sans avoir à payer quoi que ce soit. Cette fois, c’est l’éditeur de jeux vidéo Epic Games qui s’invite dans la danse. Juste après le lancement de la troisième saison de Fortnite, le boss d’Epic Games est monté au créneau et s’en prend à cette fameuse « taxe Apple » sur Twitter : « Ici Apple parle d’égalité des chances. Pour moi, cela signifie : tous les développeurs d’iOS sont libres de traiter les paiements directement, tous les utilisateurs sont libres d’installer des logiciels de n’importe quelle source. Dans cet effort, Epic ne cherchera ni n’acceptera un accord spécial juste pour nous. »



WWDC l'application Apple Devopers

  Liste des news    Liste des new du mois  
mg aa562d60 d364 449f 9dae full

16

Juin

La WWDC débute dans une semaine avec le keynote inaugural du 22 juin, et puisque l'événement est complètement virtuel, les développeurs sont invités à utiliser l'application Apple Developer : elle se met à jour avec un nouvel onglet Discover qui permettra d'accéder facilement à toutes les nouveautés et aux vidéos des sessions. Un système de favoris est aussi disponible. Vraiment une très belle démonstration du talent des développeurs d'Apple, bravo ! La grande nouveauté c'est que cette application s'adapte aussi au Mac grâce à la moulinette de Catalyst ! Les développeurs macOS se sentaient un peu comme la cinquième roue du carrosse… Ils retrouveront sur leur plateforme de prédilection le keynote et la conférence Platforms State of the Union, la centaine de sessions qui seront publiées du 23 au 26 juin à partir de 19h (heure française), et bien sûr l'ensemble des informations concernant l'événement. L'onglet WWDC rappelle les deux grosses conférences du 22 juin. Par ailleurs, Apple a envoyé aux habituels membres de la presse US des invitations au keynote reprenant le visuel ci-dessus. Mais ces invitations sont tout aussi virtuelles que la WWDC, puisque personne n'ira faire la claque à l'Apple Park cette année (lire : WWDC 2020 : un keynote sans les conditions du direct ?). Pour assister à un labo « 1 on 1 » où l'on peut poser des questions à un ingénieur d'Apple, il faudra s'inscrire à partir de lundi prochain et croiser les doigts pour obtenir un rendez-vous. La discussion se tiendra en audio via un appel Webex. Il sera possible de partager des écrans, mais l'enregistrement n'est pas autorisé : il faudra prendre des notes ! Enfin, et c'est une bonne nouvelle, les Apple Design Awards (ADA) qui récompensent les meilleurs apps des développeurs tiers auront bel et bien lieu cette année ! Apple n'en avait pas parlé durant l'annonce des détails de la WWDC. L'événement se tiendra donc le 29 juin, une semaine après le keynote, ce qui est un changement de taille par rapport aux cérémonies des précédentes années où elle avait lieu pendant les quelques jours des conférences.



La Pomme confirme la WWDC

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple officiel WWDC 2020.jpeg

12

Juin

Le coup d’envoi de la WWDC d’Apple sera donné le 22 juin prochain à 19h (heure française), avec une "keynote spéciale", indique Apple Insider. Cette dernière devrait être accessible à tous. Elle sera suivie d’un événement un peu moins grand public, une conférence baptisée ‘“Platforms State of the Union” qui devrait entrer plus dans le détail des annonces de cette keynote inaugurale. Si la première elle s’adresse à l’ensemble du public et des fans de la marque, cette conférence plus technique est spécialement taillée pour les développeurs. Cela marquera le début de plusieurs journées qui s’annoncent denses et riches, avec une centaine de sessions différentes réparties du 23 au 26 juin. Le thème annoncé de cette année : “construire la nouvelle génération d’applicaApple Insidertions”. Une prise de contact qui débutera d’ailleurs dès le 18 Juin : d’après , c’est à cette date que l’Apple Developer Forum permettra aux développeurs de logiciels MacOS et applis iOS d’échanger directement sur le sujet avec environ 1000 ingénieurs d’Apple. Par la suite, la WWDC sera aussi l’occasion de parler technique avec un spécialiste de cet environnement puisque les développeurs pourront prendre un rendez-vous individuel avec un ingénieur de la marque. L’objectif : permettre à la communauté de développeurs Apple de pouvoir exploiter au mieux leurs toutes dernières fonctionnalités.



Rumeur les premiers Mac ARM en 2021

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Air ARM

10

Juin

Les premiers ordinateurs équipés d'un processeur ARM devraient être commercialisés en 2021. Apple aurait choisi de concevoir ses propres puces, qui seraient des dérivés de l'A14, le prochain processeur qui équipera vraisemblablement l'iPhone 12 en septembre prochain. Les développeurs devraient disposer au sortir de la conférence de mises à jour des outils de développement qui leur permettront de commencer immédiatement le travail de réécriture pour adapter leurs logiciels à la nouvelle architecture. Ce projet, appelé « Kalamata » en interne, serait en développement chez Apple depuis cinq ans. Le constructeur a préparé lentement le terrain avec la présentation l'année dernière de Catalyst, un système permettant d'adapter facilement des applications iOS pour le Mac ou encore Swift UI, un nouveau framework basé sur le langage d'Apple et qui permet de créer des interfaces pour l'ensemble des systèmes d'exploitation du constructeur. La transition vers l'architecture ARM par Apple s'explique principalement par le retard pris par Intel sur le marché des processeurs. En adoptant l'architecture ARM, qu'elle connait parfaitement depuis une dizaine d'années, Apple ne serait plus dépendante de son partenaire et pourrait faire évoluer ses machines avec plus de souplesse. TSMC, qui fabrique aujourd'hui les processeurs mobiles d'Apple, aurait quant à lui récupérer la production de ces futures puces. Les premiers essais réalisés par le constructeur seraient très concluants, avec une autonomie améliorée et de bien meilleures performances graphiques ainsi que pour les systèmes d'intelligence artificielle. Apple pourrait ainsi proposer des machines plus fines et légères mais aussi plus puissantes avec en prime une puce 4G ou 5G pour une meilleure connectivité. Reste à savoir quels modèles auront la primeur d'inaugurer ce changement d'architecture. Le MacBook Air semble être le candidat idéal avant d'intégrer des puces ARM dans les MacBook Pro et les machines de bureau.



La Pomme travaille sur un nouvel abonnement

  Liste des news    Liste des new du mois  
Abonnement Apple 2020

04

Juin

La rumeur court déjà depuis plusieurs mois. Apple préparerait un abonnement unique donnant accès à tous ses services en 2020. L’arrivée de cette nouvelle offre, qui pourrait regrouper Apple TV+, Apple Music, Apple Arcade, Apple News+, et peut-être même de l’espace de stockage sur iCloud semble se confirmer. 9to5Mac rapporte en effet avoir trouvé plusieurs indices allant en ce sens, dans la version bêta d’iOS 13.5.5 et qui n’étaient pas présents dans les précédentes versions. Plusieurs fichiers d’iOS liés à la gestion des services d’abonnement d’Apple mentionnent un « bundle offer » ainsi qu’un « bundle subscription » (littéralement « Offre groupée » et « Abonnement groupé »). Bien que ces indices soient déjà présents dans iOS 13.5.5, rien n’indique quand cette supposée offre sera proposée aux utilisateurs.



L'iPad passerai à l'USB-C

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPad Aire avec USB C

04

Juin

Apple maintient le port Lightning sur ses tablettes les plus accessibles. L’iPad, l’iPad Air et l’iPad mini utilisent toutes le même connecteur. Or, on peut lire dans un nouveau rapport que la quatrième génération d’iPad Air passerait à la connectivité USB-C. De son côté, le prochain iPad mini conserverait la technologie Lightning pour (minimum) une autre génération. Et ce n’est pas la seule découverte faite par le blog Macotakara, à l’origine de ces informations : le prochain iPad Air serait « développé sur la base » de l’iPad Pro 11 pouces. On peut donc s’attendre à un écran légèrement plus grand, profitant de bords réduits. Toutefois, la question de l’intégration ou non de FaceID reste sans réponse. Apple continue ainsi d’entretenir le paradoxe des connecteurs, cette fois-ci au sein d'une même catégorie d’appareils. Nous pourrions alors possiblement rencontré des iPad Air et iPad Pro en USB-C, et des iPad et iPad Mini en port Lightning. Encore une fois, l’utilisateur sera tenu de s’adapter en s’offrant la connectique adéquate, parfois commercialisée à un prix non négligeable.



Les Apple Glass pourrai arrivés avec l'iPhone 12

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple glass

20

Mai

Cela fait déjà plusieurs années que les rumeurs parlent d’hypothétiques lunettes connectées en préparation chez Apple. Mais si elles n’étaient pas attendues avant au moins plusieurs années, il semblerait que la Pomme puisse les dévoiler bien plus tôt que prévu, dès cette année 2020. C’est en tout cas ce qu’affirme le leaker Jon Prosse, qui semble avoir d’excellentes sources chez la firme, puisqu’il a annoncé à l’avance, avec précision, chaque nouveau produit Apple lancé depuis ce début d’année. Après avoir dressé le contour de la future gamme d’iPhone 12, voilà que Prosser s’attaque à ces fameuses lunettes de réalité augmentée, et, surprise, il affirme qu’elles pourraient être dévoilées en fin d’année 2020, ou début d’année 2021 si la pandémie en cours venait à s’allonger. Il évoque également un nom officiel : Apple Glass. En plus d’annoncer le nom et la date de sortie de ce qui devrait être le futur « One More Thing » d’Apple, Jon Prosser évoque également le prix de l’appareil, et un certain nombre de fonctionnalités. Selon lui, les Apple Glass seraient vendues au prix de départ de 499 euros. Produit atypique oblige, il faudrait y rajouter le tarif de la prescription médicale pour les porteurs de verre correcteur. On peut s’étonner d’un prix relativement bas pour un produit de ce genre, surtout venant d’Apple. Pour justifier ce tarif, Prosser indique que cette première génération de lunettes connectées d’Apple ne devrait pas être autonome. Tout comme l’Apple Watch à ses débuts, les Apple Glass devraient être connectées à l’iPhone en permanence, d’où elles puiseraient leur puissance. Les questions sont nombreuses concernant ce produit. Comment fonctionneront les Apple Glass ? Comment interagir avec elles ? À quoi serviront-elles ? Prosser répond à certaines d’entre elles. Selon lui, le produit imaginé par Apple sera doté de deux écrans, un pour chaque oeil. On disposerait d’un OS dédié, et il sera possible d’interagir avec les lunettes par des gestes. Pour détecter ceux-ci, ainsi que l’environnement avoisinant, les Apple Glass seraient dotés du fameux capteur LiDAR, un capteur spécialement dédié à la réalité augmentée ayant fait son apparition sur le dernier iPad Pro, et supposer débarquer sur les futurs iPhone 12 Pro à la rentrée. Enfin, Prosser précise que ces Apple Glass devraient être rechargées exclusivement sans fil. On peut d’ores et déjà imaginer un boîtier de rangement faisant également office de chargeur. Hélas, Prosser ne mentionne pas l’hypothétique autonomie du produit.Les Apple Glass pourraient donc être dévoilées dès cette année, en octobre. Prosser indique que la présentation des lunettes devrait se faire en guise de « One More Thing » à la fin de la présentation des iPhone 12, initialement prévue en septembre, mais qui pourrait être décalée au mois d’octobre selon l’évolution de la pandémie de COVID-19. Si cette dernière venait à se prolonger, Apple décalerait la présentation de ces lunettes au début de l’année prochaine, affirme le leaker. Cependant, il ne s’agirait là que de la présentation du produit. Son lancement à la vente ne devrait pas intervenir avant fin 2021, voire début 2022, indique Prosser.



Des iPad à petit prix !

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPas Low Cost

18

Mai

Cette année, Apple a déjà renouvelé une partie de sa gamme d’iPad en lançant deux nouvelles déclinaisons de ses iPad Pro. Deux modèles qui nous avaient laissés sur notre faim, probablement à cause des nombreuses spéculations qui entouraient leur lancement. On s’attendait notamment à un SoC bien plus puissant, et à un écran mini LED. Ce sont finalement le scanner LiDAR et le support d’un trackpad qui auront marqué le lancement de l’iPad Pro 2020. Côté processeur, Apple s’est contenté de recycler l’A12 de 2018 avec une architecture identique et seulement un cœur supplémentaire. La firme ne semble pas vouloir en rester là pour 2020. Elle pourrait également sortir de nouveaux iPad avec des tailles d’écran inédites pour un prix inférieur aux modèles actuels. Un rapport du célèbre analyste de TFT Securities indique qu’Apple se préparerait à lancer deux nouveaux modèles d’iPad en fin d’année. Selon Ming-Chi Kuo, la tablette se déclinera en 10,8 pouces pour l’iPad standard, et 8,5 ou 9 pouces pour l’iPad Mini. Des dalles légèrement plus grandes que sur les modèles actuels avec 10,2 pouces pour l’iPad, 10,5 pour l’iPad Air et enfin 7,9 pouces pour l’iPad Mini. L’analyste précise que les nouveaux modèles « suivront la stratégie produit de l’iPhone SE, et les arguments de vente seront le prix plus abordable et l’adoption de de puces rapides ». Actuellement, l’iPad Air et l’iPad mini sont dotés de Soc A12 et le modèle standard embarque un A10 Fusion. Pour abaisser les coûts tout en les rendant plus performants, on imagine que la firme de Cupertino optera pour l’A13 des iPhone SE.



Apple rachète NextVR

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple rachete NextVR une societe realite virtuel

15

Mai

Apple vient de racheter la société NextVR pour environ 100 millions de dollars. L'information a été confirmée par la marque au site américain CNBC. Après Vrvana, rachetée fin 2017, c'est donc une seconde start-up américaine qui vient grossir les rangs de Cupertino dans sa division de création de contenus en réalité virtuelle (VR) et, sans doute, en réalité augmentée (AR). Considérant le savoir-faire de NextVR en matière de création et diffusion de contenus dans des dispositifs de réalité virtuelle, Cupertino met la main dessus pour accélérer le développement de ses futures et potentielles lunettes de réalité augmentée. Ou, à défaut, étoffer un potentiel portail de services pour un appareil orienté AR ou prenant déjà en charge cette technologie, comme l'iPad Pro 2020, par exemple. Sur la page du site Web de NextVR, les créateurs ont posté un message à l'attention de leurs fans et partenaires : « NextVR prend une nouvelle direction. Nous tenons à remercier nos partenaires et nos fans à travers le monde pour le rôle qu'ils ont joué dans la conception de cette formidable plate-forme de diffusion de compétitions sportives, de concerts et d'expériences de divertissement qu'est Virtual Reality. » C'est tout début avril que les premières rumeurs d'acquisition ont commencé à circuler et que les théories sur les bénéfices d'un tel rachat par Apple ont été échafaudées. Parmi les partenaires historiques de la marque, principalement américains, on mentionnera la NBA, la chaîne FOX Sport, l'organisateur d'événements musicaux Live Nation ou encore le tournoi de tennis de Wimbledon. Tout le contenu pouvait être regardé depuis la plupart des casques VR du marché, du PlayStation VR au Rift en passant par le (mourant) DayDream et le Vive sans oublier les terminaux Android et iOS au travers d'applis.



La WWDC 2020 en ligne

  Liste des news    Liste des new du mois  
WWDC2020  w630

06

Mai

Cette année, Apple adopte une approche différente pour sa Worldwide Developer Conference annuelle. Au lieu d'accueillir des développeurs du monde entier à San José, le géant de la technologie se déplace vers un événement en ligne uniquement le 22 juin. Lors de la WWDC, Apple annonce et présente en avant-première les mises à jour et améliorations logicielles pour l'ensemble de ses produits, la prochaine version d'iOS étant généralement la vedette du discours d'ouverture. L'année dernière, Apple a profité de l'événement pour annoncer que, pour la première fois depuis son lancement, l'iPad obtiendrait son propre système d'exploitation : iPadOS. Cette année, les enfants peuvent participer au Swift Student Challenge, où les enfants jusqu'à 13 ans peuvent construire une scène interactive en utilisant l'application Swift Playgrounds, sur iPad ou Mac. La WWDC a traditionnellement lieu début juin. Cette année, on ne sait pas vraiment comment va s'organiser l'événement numérique. Les vidéos qui ont annoncé le Magic Keyboard pour iPad Pro et présenté ses fonctionnalités (animées par Craig Federighi d'Apple, qui occupe en général la majeure partie de la scène lors de la WWDC) pourraient néanmoins donner un aperçu du futur événement. La WWDC n'est pas toujours strictement centrée sur le logiciel. L'année dernière, Apple a annoncé le nouveau Mac Pro, et des rumeurs circulent, selon lesquelles de nouveaux AirPods ou des casques de marque Apple pourraient faire leurs débuts pendant l'événement. Habituellement, Apple présente en avant-première une version bêta du nouveau logiciel, puis la diffuse aux développeurs, avant qu'elle soit disponible pour le grand public. Les logiciels pour iPhone et iPad sont traditionnellement lancés en septembre, à l'occasion de la sortie des nouveaux modèles d'iPhone. Cependant, cette année, on ne sait pas encore très bien quel type d'impact le Covid-19 a eu sur le développement de nouveaux matériels, et donc les conséquences sur les annonces. Bloomberg précise que la fabrication de l'iPhone 12 n'a pris que peu de retard et devrait donc encore être lancée à l'automne. Bien sûr, Apple n'est pas la seule à avoir adopté des événements uniquement en ligne, car la pandémie de coronavirus a forcé les entreprises de toutes tailles à renoncer aux rassemblements en personne, les remplaçant par un équivalent numérique.



Nouveau MacBook Pro 13

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacbookPro 13 Intel 10Gen

05

Mai

Apple a annoncé un rafraîchissement bien nécessaire du MacBook Pro 13 pouces. Les nouveaux modèles seront équipés de processeurs Intel de 10e génération, le stockage sera augmenté et le clavier va être remplacé par un "Magic Keyboard". Le clavier du nouveau MacBook Pro 13 pouces est mis à jour. Apple tente de résoudre les problèmes liés au mécanisme papillon défectueux qu'il pousse depuis quatre ans. La firme à la pomme a fini par se rendre et abandonner le mécanisme papillon, au profit de touches à ciseaux dans le "Magic Keyboard", qui a été d'abord introduit sur le MacBook Pro 16 pouces puis ajouté au MacBook Air en mars. La capacité de stockage a été augmentée (enfin !), allant de 256 Go à 1 To, avec la possibilité d'étendre le stockage pour atteindre 4 To. Le SSD à haut débit offre des vitesses de lecture séquentielle allant jusqu'à 3,0 Go/s. En termes de mémoire vive, le point de départ pour les deux modèles les moins chers est de 8 Go de RAM, 16 Go pour les deux autres modèles. Il est possible d'augmenter jusqu'à 16 Go et 32 Go, respectivement. Il existe 4 configurations différentes pour les nouveau Macbook Pro 13 pouces, avec quatre prix différents : 1 499 €, 1 749 €, 2 129 € et 2 379 €. Il convient de noter que les deux modèles les moins chers sont équipés des anciens processeurs Intel 8e génération. Le prix de départ pour un modèle équipé de la 10e génération est donc de 2 129 €. Il faut également garder à l'esprit que les deux modèles les moins chers ne disposent que de deux ports Thunderbolt 3, alors que les deux autres en ont quatre (comme dans les versions précédentes). Un MacBook Pro 13 pouces entièrement équipé, doté d'un processeur Intel Core i7 de 10e génération à quatre cœurs à 2,3 GHz, de 32 Go de RAM LPDDR4X à 3 733 MHz et d'un SSD de 4 To, vous coûtera 4 379 € (config. Max). Le nouveau MacBook Pro 13 pouces est disponible immédiatement sur l'Apple Store.



Apple music débarque aussi sur SmartTV

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Music Sur SmartTV

24

Avril

Samsung est le premier constructeur de télévisions à intégrer Apple Music sur ses télés connectées. Le constructeur coréen vient d’annoncer l’arrivée de l’application au sein de sa boutique dédiée. Attention toutefois, seules les Smart TV de 2018 à 2020 sont compatibles. L’arrivée d’Apple Music sur les téléviseurs de la marque coréenne permet à Samsung d’étoffer son offre de divertissement en offrant la possibilité aux utilisateurs d’écouter quelque 60 millions de titres, de regarder des clips musicaux ou encore de découvrir des nouveautés en explorant les nombreuses playlists. Les utilisateurs déjà inscrits à Apple Music n’auront qu’à se connecter au service avec leur identifiant Apple une fois l’application installée. Les autres pourront s’inscrire au service directement depuis leur téléviseur et profiteront comme tous les nouveaux clients, d’un essai gratuit d’une durée de trois mois.



Apple music a enfin un client web

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Music web

17

Avril

Accessible très simplement depuis music.apple.com, le client Web d'Apple Music ne tranche pas franchement avec celui déjà intégré à macOS. On y retrouve une interface épurée, laissant libre accès à des playlists sélectionnées par les curateurs du service ou confectionnées par ses soins. Bien entendu, si vous n'êtes pas connecté au service, Apple Music vous proposera de vous abonner et de profiter d'une offre d'essai pendant 3 mois (9,99€ par mois sans engagement passé ce délai). Un processus qui, néanmoins, ne peut s'effectuer... qu'en téléchargeant iTunes (Windows) ou en lançant l'application Musique (macOS). Étrange. Dont l'adresse est music.apple.com



Oups ! l'iPhone SE est là depuis hier soir...

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple nouvel iphone SE noir blanc rouge

16

Avril

Apple avait brièvement fait fuiter le nom officiel de son nouvel iPhone sur la page d’une coque Belkin vendue dans sa boutique en ligne américaine. Comme prévu, la firme à la Pomme vient tout juste de lancer officiellement son iPhone SE, un smartphone au prix contenu de 489 € dans sa version 64Go (encore 64Go ) et qui, s’il a tout d’un iPhone 11 dans ses entrailles, ne fait de concessions que sur son design. Ainsi, l’iPhone SE (2020) semble physiquement très proche de l’iPhone 8, et plus globalement des iPhone 6/6S/7 en ce qui concerne sa face avant. On retrouve ainsi l’ancien design de la Pomme, avec cet écran LCD de 4,7 pouces entouré de larges bordures en haut et en bas, et un bouton Home physique comprenant un capteur d’empreinte digitale TouchID. L’écran même est Dolby Vision, HDR10 et True Tone. Certes, le design du smartphone ne semble plus tout jeune, à l’heure où même les smartphones d’entrée de gamme proposent des dalles bord à bord, mais le nouvel iPhone SE d’Apple a tout de même quelques arguments à faire valoir, dont, notamment, la certification IP67 et sa grande puissance. Pour propulser la bête, on retrouve à l’intérieur un SoC Apple A13 Bionic, soit le même qui équipe les iPhone 11/11 Pro/11 Pro Max. Il s’agit, à ce jour, du processeur mobile le plus puissant en matière de puissance brute, ce qui signifie qu’à seulement 489 €, l’iPhone SE devient le smartphone le plus puissant au monde à ce tarif. On retrouve également un unique capteur photo à l’arrière. Ainsi, si l’iPhone SE se montrera moins polyvalent que ses grands frères aux multiples capteurs, il n’en restera pas moins capable puisque ce capteur grand angle de 12 Mpx avec une ouverture de F/1.8 est le même qu’on retrouve en objectif principal sur les derniers fleurons de la marque californienne. L’iPhone SE (2020) se retrouve donc être capable d’enregistrer des vidéos allant jusqu’en 4K à 60fps même si les 64Go lui feront défaut. Il est d’ores et déjà possible de commander ce nouvel iPhone SE, à partir de 489 euros sur la boutique en ligne officielle d’Apple, pour une livraison à partir du 24 avril prochain. L’iPhone SE est équipé par défaut avec 64Go de stockage, mais il pourra grimper à 128Go au prix de 539 € et 659 € pour la version 256Go. Enfin, on retrouve trois coloris : Blanc, Noir, et enfin, Rouge (PRODUCT RED). Ce deal semble raisonnable pour une fois, mais dommage qu'il ne soit pas disponible en version plus (plus grand 6.2 pouces)



La pomme lâche du lest !

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple event

02

Avril

les règles de l’App Store d’Apple sont très strictes. La firme californienne ne laisse pas la possibilité aux développeurs de permettre à leurs utilisateurs d’effectuer un achat hors App Store, afin de s’assurer de recevoir les fameux 30% de commission que la firme s’octroie à chaque achat. Cette fameuse règle avait par ailleurs porté préjudice à Apple par le passé. Netflix ou encore Spotify, notamment, ont longuement pesté contre les conditions imposées par Apple. Le géant du streaming suédois avait même déposé une plainte contre la firme devant la Commission Européenne, jugeant qu’Apple jouait à la fois le rôle d’arbitre et de joueur, en s’octroyant les 30% de commission tout en poussant en avant sa propre application de streaming musical, Apple Music. Plus récemment, cette fameuse « taxe Apple » était également invoqué sur les raisons qui poussent la firme à interdire les applications de cloud gaming sur son store, qui permettaient de contourner les règles de l’App Store en renvoyant vers un catalogue externe de jeux vidéo. La firme de Cupertino serait-elle en train d’assouplir cette fameuse règle ? Si l’on en croit The Verge, Apple aurait fait une exception dernièrement. Alors qu’Amazon Prime Video, l’app de streaming vidéo de la firme fondée par Jeff Bezos, tentait auparavant de contourner les règles de l’App Store en renvoyant vers des pages web pour acheter ou louer des contenus, elle permet désormais de le faire directement depuis l’application iOS et tvOS. Apple a un programme établi pour les fournisseurs de vidéo par abonnement premium qui permet d’offrir certains avantages aux utilisateurs, incluant l’intégration avec l’application Apple TV, la prise en charge d’AirPlay 2, les applications tvOS, la recherche universelle, la prise en charge de Siri et, lorsque possible, l’authentification unique ou “zero sign-on”. Sur certaines applications de divertissement vidéo premium comme Prime Video, Altice One et Canal+, les clients ont l’option d’acheter ou de louer des films et séries TV en utilisant le moyen de paiement associé à leur abonnement préexistant » précise Apple dans un communiqué relayé par The Verge, concernant cette exception. Ce changement inattendu dans la politique de la firme pourrait-il se généraliser à l’avenir ? Rien n’est moins sûr.



Face ID sur les MAC

  Liste des news    Liste des new du mois  
Brevet Apple Face ID

30

Mars

Un brevet publié par l'USPTO, l'Office National américain, et déposé par Apple en septembre 2018 montre que Cupertino travaille sur diverses solutions pour intégrer Face ID à ses ordinateurs, dans une version clairement améliorée. Côté intégration, Apple prévoirait de sertir les modules caméra de la même façon que sur les appareils nomades, en faisant une encoche en haut de l'écran. Un effort qui implique toutefois que les écrans des futurs Mac soient bord à bord puisque pour l'instant, même si les bordures se sont affinées, elles sont encore bien présentes. Précisions qu'il faut prendre les informations contenues dans ce brevet avec beaucoup de pincettes. Rien n'indique que ce qu'on y voit se réalisera un jour. Selon le document, Apple pourrait faire appel à des projecteurs lumineux et/ou infrarouges couplés à des algorithmes pour déterminer précisément l'impact d'un profil lumineux prédéterminé sur le visage enregistré, en fonction de la luminosité ambiante. Ainsi, impossible d'ouvrir une session en utilisant une photo de la personne ou par tout autre moyen visant à reproduire les traits d'un ami, d'un collègue. Si Apple ajoute la reconnaissance faciale à l'arsenal de sécurité de ses machines, il sera à égalité avec Microsoft qui, via Windows Hello, propose aussi, sur les ordinateurs compatibles le déverrouillage de session par ce biais, ainsi que le chiffrement de données, fichiers, etc.



La pomme dévoile un nouveau MacBook Air

  Liste des news    Liste des new du mois  
Nouveau MacBook Air 2020

18

Mars

Par surprise, via une simple mise à jour de l’Apple Store en ligne, la firme de Cupertino vient de lancer deux nouveaux produits très attendus : ses nouveaux iPad Pro et un MacBook Air revu. Au menu, un certain nombre de nouveautés, dont l’arrivée du clavier à mécanisme ciseau sur le MacBook Air 2020. On fait le point sur toutes les nouveautés ! Disons-le tout de suite, la mise à jour proposée par Apple ce jour en ce qui concerne le MacBook Air est très intéressante. On retrouve un prix en baisse, avec des caractéristiques supérieures, et surtout, l’arrivée du nouveau clavier à mécanisme à ciseaux introduit sur le MacBook Pro 16 en fin d’année dernière. Ce nouveau clavier est par ailleurs aisément reconnaissable, grâce à ses touches directionnelles en forme de T inversé. En introduisant ce clavier sur son MacBook Air, Apple tourne doucement la page du clavier papillon, qui a connu tant de déboires par le passé, au profit d’un clavier fiable et efficace. Ce n’est désormais plus qu’une question de temps avant qu’Apple passe définitivement toute sa gamme de MacBook sur ce nouveau clavier. À l’intérieur de la bête, on retrouve un certain nombre de nouveautés qui devraient faire plaisir à ceux qui hésitaient à se lancer dans l’achat d’un MacBook Air. À partir de 1 199 € (un prix en baisse qui confronte directement la machine à l’iPad Pro), on retrouve le double de stockage, qui passe de 128 Go à 256, et 512 Go sur le haut de gamme (et jusqu’à 2 To en option). L’entrée de gamme est équipée d’un processeur Intel Core i3 à deux coeurs de 10ème génération cadencé à 1,1 GHZ, quand la version plus haut de gamme dispose d’un Core i5 à quatre coeurs cadencé à 1,1 GHz. Une option avec un Core i7 quatre coeurs à 1,2 GHz est proposée en option. Notons qu’il s’agit de la première apparition d’un processeur quatre coeurs sur un MacBook Air. Pour accompagner ces processeurs, on retrouve de la RAM LPDDR4X, cadencée à 3 733 MHz, avec 8 Go d’entrée de jeu. Pour finir, on retrouve peu ou prou le même design, même si les touches du clavier sont légèrement plus épaisses, et enfin un système de trois microphones pour proposer une qualité audio irréprochable en enregistrement, comme sur le MacBook Pro 16, et la puce Apple T2, qu’on retrouve sur les Mac disposant d’un capteur Touch ID et sur l’iMac Pro. Le MacBook Air 2020 sera disponible à partir de 1 199 € pour la version i3/256 Go de stockage, et 1 499 € pour la version i5/512 Go de stockage. On pourra configurer sa machine avec un processeur Intel Core i7 quatre coeurs, 16 Go de RAM et 2 To de SSD pour 2 579 €.



Nouveau iPad Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPad Pro 2020 avec Magic Keyboard

18

Mars

Par surprise, Apple vient de dégainer son nouveau cru 2020 d’iPad Pro ! On retrouve une tablette sensiblement identique à la génération précédente, si ce n’est son bloc photo amélioré et ses performances en hausse. On retrouve surtout un support amélioré du curseur dans iPadOS 13.4, et un nouvel accessoire comprenant clavier + Keyboard : le Magic Keyboard. Attention, niveaux prix, ça pique… Les rumeurs à son sujet ont fait les choux gras de la presse spécialisée depuis des mois, et il est enfin là ! L’iPad Pro 2020 est officiel, et se montre sur l’Apple Store en ligne aux côtés du nouveau MacBook Air, où il est déjà possible de le précommander pour une livraison en mai. Au menu : meilleures performances, nouveau bloc photo avec capteur AR (une première sur un produit Apple), et surtout un nouveau clavier couplé à un trackpad, et baptisé Magic Keyboard. On fait le point sur toutes les nouveautés ! Alors qu’on pensait que la firme de Cupertino reculerait la sortie de ses nouveaux iPad Pro à l’automne, en raison de l’épidémie de COVID-19 qui gagne le monde, Apple ne change finalement pas ses plans et dévoile même, un peu à l’avance, ses nouveaux iPad Pro. Côté design, pas de grand changement avec le modèle présenté en 2018. On retrouve toujours cet écran aux bordures fines et décliné en deux tailles : 11 et 12,9 pouces. La différence réside à l’arrière, où on retrouvera un tout nouveau bloc photo composé de trois capteurs, et très ressemblant à celui dont dispose l’iPhone 11 Pro. On retrouve ainsi un capteur grand angle de 12 mégapixels, un ultra grand-angle de 10 mégapixels, et enfin, un capteur LIDAR dédié à la réalité augmentée. Ce capteur n’a jamais été vu sur un produit Apple à ce jour, et il pourrait en toute logique se retrouver sur les futurs iPhone 12 Pro, prévus en septembre. À l’intérieur, on retrouve également quelques changements. L’iPad Pro de 2018 était un monstre de puissance, celui de 2020 l’est encore davantage ! On retrouve ainsi un SoC A12Z Bionic, associé à un GPU huit coeurs, de quoi venir à bout de n’importe quel tâche et de voir venir l’avenir et de nombreuses mises à jour majeures. En guise de nouveauté, on retrouve également le support du WiFi 6. il est accompagné d’un accessoire totalement nouveau. Le Magic Keyboard pour iPad se distingue du classique Smart Keyboard par la présence d’un trackpad. Pour le prendre en charge correctement, Apple précise qu’iPadOS 13.4, dont la disponibilité ne devrait plus trop tarder, devrait incorporer un certain nombre de nouveautés concernant la prise en charge du curseur. Celui-ci deviendra contextuel, en s’adaptant en fonction de la zone sur laquelle on passe, et pourra disparaître lorsqu’on n’en a pas besoin. Il ne sera d’ailleurs pas nécessaire d’accoler ce nouvel accessoire à l’iPad pour en profiter, puisqu’il sera possible d’utiliser un Magic Keyboard 2 et même une Magic Mouse 2 pour profiter de ces ajouts logiciels. Ce nouvel accessoire s’avère également bien plus haut de gamme que le Smart Keyboard. Exit les touches recouvertes de nylon, puisqu’on retrouvera ici un « vrai » clavier à mécanisme à ciseaux, le même qui équipe les MacBook Pro 16, ou encore le récent MacBook Air 2020. Qui dit accessoire haut de gamme dit prix en hausse. Comptez 339 € pour le Magic Keyboard destiné à l’iPad Pro 11 pouces, et 399 € pour celui destiné au modèle 12,9 pouces. Enfin, et c’est une bonne nouvelle pour les possesseurs d’iPad Pro 2018, l’accessoire sera bien compatible avec ce modèle, et pas uniquement avec le nouvel iPad Pro 2020.



Apple annonce sa WWDC 2020 en ligne

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple WWDC2020 en ligne

16

Mars

Le constructeur américain va travailler sur un nouveau format incluant Keynote et sessions pour les développeurs accessibles à distance. Apple vient de publier un communiqué de presse sur son site web annonçant une WWDC 2020 pour le mois de juin et qui prendra la forme d'un événement en ligne. Le constructeur suit les traces de ses concurrents et doit adapter sa traditionnelle conférence annuelle en raison de l'épidémie de Covid-19 comme l'explique Phil Schiller, vice-président en charge du marketing chez Apple. « La situation sanitaire actuelle a nécessité la création d'un nouveau format WWDC 2020 qui proposera un programme complet avec une Keynote d'introduction et des sessions en ligne, offrant une expérience d'apprentissage exceptionnelle à toute notre communauté de développeurs, partout dans le monde ». Apple communiquera le programme complet et plus de détails dans les prochaines semaines, mais indique que cette édition particulière sera néanmoins importante. Le constructeur y présentera ses prochains systèmes d'exploitation comme iOS 14, watchOS 7 (dont de nombreux détails ont déjà fuité depuis plusieurs jours) et le prochain macOS.



Un brevet double écran chez la pomme

  Liste des news    Liste des new du mois  
Brevet Apple double ecran

12

Mars

Apple, qui a plusieurs fois redistribué les cartes en matière de form factor dans son passé, plancherait activement sur un iPhone pliable, selon de nombreuses rumeurs. Certaines sources s’accordent à dire qu’un iPad pliable serait par ailleurs le premier projet d’Apple doté d’un écran pliable à voir le jour. Toutefois, un autre produit atypique nous a interpellé, lequel est décrit dans une récente demande de brevet déposée par Apple, et repérée par Patently Apple. Ce brevet décrit un appareil à mi-chemin entre l’iPhone et l’iPad, et surtout, doté non pas d’un écran pliable, mais de deux écrans séparés par une fine charnière. Ces deux écrans seraient capables de communiquer entre eux, et pourraient aussi fonctionner indépendamment l’un de l’autre qu’ensemble pour générer un grand écran. Ces deux écrans se replieraient sur eux-même à la façon d’un livre, et seraient maintenus ensemble par des aimants. Évidemment, cette demande de brevet ne nous a pas laissé indifférent. C’est, en effet, pratiquement le même concept que les Surface Neo et Duo de Microsoft, d’intrigants appareils à deux écrans qui devraient sortir à la fin de l’année. Le concept semble si proche qu’on se demande même si Apple parviendra à déposer ce brevet sans se confronter aux brevets eux-mêmes déposés par la firme de Redmond. Quoi qu’il en soit, il ne s’agit là que d’une demande de brevet, ce qui ne signifie absolument pas qu’Apple compte bel et bien sortir un tel produit. De nombreux brevets sont, en effet, abandonnés chaque année, même si certains finissent par se transformer en produit bien réels.



Pas de présentation officiel en Mars

  Liste des news    Liste des new du mois  
Pas de conference en Mars chez Apple

11

Mars

Le nouvel iPhone « low cost » (abordable) est-il la dernière victime du Covid-19 ? D’après plusieurs rumeurs concordantes, y compris en provenance d’analystes aussi fiables que Ming-Chi Kuo, Apple devait dévoiler un successeur à l’iPhone SE fin mars lors d’un événement dédié à la presse. Le site spécialisé Cult of Mac, affirme avoir obtenu la confirmation, de la part d’un officiel d’Apple, que l’événement était annulé. Plusieurs facteurs concomitants auraient abouti à cette décision. Il y a bien évidemment l’épidémie de coronavirus qui aurait eu un impact sur la production des smartphones à la pomme croquée. Mais il y aussi la décision que le département de santé publique du comté de Santa Clara, dans lequel se trouve Cupertino, a prise le 9 mars. En effet l’organisme a ordonné l’interdiction des réunions publiques de plus de 1 000 personnes sur son territoire. Selon la source d’Apple, citée par Cult of Mac, cette ordonnance aurait joué un rôle majeur dans la décision d’annuler l’événement de mars. Toujours selon la même source, Apple aurait déjà établi un nouveau calendrier de lancement mais il serait conditionné par l’évolution de la situation sanitaire. Quant au prochain événement majeur de Cupertino, la conférence des développeurs (WWDC), prévue en juin, elle serait, elle aussi, très largement menacée. Mais d'après des rumeurs Apple plancherait déjà sur un format de conférence en ligne pour dévoiler iOS 14 et les autres nouveautés logicielles à venir cette année.



Des nouveaux iMac et Mac mini

  Liste des news    Liste des new du mois  
Mac Mini 2018

06

Mars

La parole du leaker CoinX est rare. À vrai dire, depuis son premier tweet en septembre 2018, cet utilisateur mystérieux n'a parlé que 12 fois. À une exception près, toutes ses informations sur Apple et ce, plusieurs mois avant leur officialisation par la marque californiennes, se sont finalement révélées correctes. CoinX annonce désormais le renouvellement prochain des iMac et Mac mini et donne son avis sur le futur appareil photo des iPad, sans communiquer de date de lancement. Selon plusieurs rumeurs, Apple prévoit d'organiser une keynote fin mars. S'il semble peu probable que cet événement ait lieu en raison de l'épidémie de coronavirus, on peut imaginer qu'Apple envisageait de présenter ses nouveaux Mac à cette occasion. À la place, l'entreprise pourrait renouveler ses ordinateurs par communiqués de presse, comme elle l'a déjà fait par le passé.



Apple vas peut-être passer au écran mini-LED

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Pro 14 Ecran Mini LED pour 2020

04

Mars

La technologie mini-LED a la cote chez Apple à en croire Ming-Chi Kuo qui, dans sa dernière note, annonce que le constructeur compte lancer cette année six appareils équipés d'écrans de la sorte. Il y aurait un iPad Pro (12,9 pouces), un iPad de 10,2 pouces, un iPad mini de 7,9 pouces, un iMac Pro de 27 pouces, un MacBook Pro 16 pouces et, cerise sur le gâteau, un MacBook Pro de 14,1 pouces. Un inventaire à la Prévert qui interroge : le mini LED ne semble pas se destiner aux seules machines haut de gamme comme on aurait pu le penser. L'analyste prolifique précise que le coronavirus n'aura pas d'impact sur la R&D du mini LED et la production de ces produits. En revanche, il reste flou sur les fenêtres de lancement : quatrième trimestre pour l'iPad Pro et l'iMac Pro, cette année pour le reste. La rumeur a déjà évoqué l'iPad Pro doté d'un écran mini LED, plutôt pour cet automne. C'est à notre connaissance la première fois que Ming-Chi Kuo mentionne un MacBook Pro 14,1 pouces, qui pourrait remplacer le modèle actuel de 13 pouces. Selon nos informations, les Apple Store seraient d'ores et déjà prêts à prendre en charge les réparations pour ce nouveau portable. La technologie mini LED permet aux écrans LCD d'afficher des noirs plus profonds, elle offre aussi davantage de finesse et de légèreté, et elle est moins gourmande en énergie.



Une Keynote le 31 Mars

  Liste des news    Liste des new du mois  
Keynote Apple peut etre fin Mars

18

Fevrier

Malgré les problèmes de production que rencontre la pomme sur ses sites chinois et le manque de certitude d’approvisionnement, la pomme continu son carnet de route. Depuis plusieurs mois, de nombreuses rumeurs font écho d’un nouvel iPhone SE 2, faisant suite à l’iPhone SE paru en 2016. Ce smartphone, qui pourrait porter le nom d’iPhone 9 était pressenti pour le mois de mars, si l’on en croit les rumeurs, mais il serait quelque peu retardé en raison de l’épidémie de coronavirus qui gagne la Chine. C’est ainsi que dans un communiqué de presse, Apple a officiellement annoncé que le virus allait impacter son chiffre d’affaires pour le trimestre en cours, à cause d’un « retour à la normale plus lent que prévu » autant au niveau de sa production que de ses ventes (seulement 5 des 42 Apple Store ont réouvert leurs portes en Chine à l’heure où nous écrivons ces lignes). Malgré les difficultés, la firme de Cupertino pourrait ainsi organiser une Keynote le 31 mars prochain pour présenter son nouvel iPhone low cost, lequel serait lancé dans la foulée, dès la première semaine d’avril, et peut-être même le vendredi 3 avril. Notons que c’est le média allemand iPhone-ticker qui a été le premier à dévoiler cette information, et qu’il la tient de plusieurs sources chez Apple. Même s’il convient encore de la prendre avec les précautions nécessaires, cette rumeur ne semble pas exagérée dans le sens où la firme à la Pomme organise régulièrement des conférences en mars. L’année dernière, la firme avait ainsi tenu une conférence surprise en mars pour présenter ses nouveaux services, dont Apple TV+, Apple Arcade, Apple News+ et même une carte bancaire, l’Apple Card. L’année d’avant, Apple avait organisé un événement orienté sur le monde d’éducation et avait pour cela révélé un iPad 6 à bas prix. Quoi qu’il en soit, les rumeurs autour d’un nouvel iPhone SE / iPhone 9 sont désormais si nombreuses qu’on se doute qu’Apple a bel et bien prévu un nouveau produit à nous annoncer pour ce début d’année. Reste à savoir si la date de cette Keynote est correcte, et surtout si Apple a prévu de lancer d’autres nouveaux produits aux côtés de ce nouvel iPhone, sans quoi cette conférence risque de tourner court. Les rumeurs font en effet état d’un nouveau MacBook Pro 13, voire 14 pouces, qui pourrait être équipé du nouveau (ou plutôt ancien) clavier du MacBook Pro 16, mais aussi une nouvelle Apple TV plus puissante pour accueillir comme il se doit Apple Arcade. D’autres rumeurs font également écho d’un retour de l’AirPower, le chargeur sans fil d’Apple qui n’a jamais vu le jour dans une version allégée. @ suivre donc...



La pomme averti des conséquences du Coronavirus

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple victime du coronavirus dans sa production

18

Fevrier

Le constructeur a informé ses investisseurs que malgré la réouverture des sites de production, les stocks d'iPhone seront limités dans les prochaines semaines et pénaliseront les résultats de l'entreprise. Dans un communiqué publié sur son site web, Apple confirme être touchée de plein fouet par l'épidémie de coronavirus, qui a fait plus de 1 800 victimes en Chine depuis le mois de décembre. Les usines redémarrent péniblement et peinent à retrouver leur rythme de croisière L'objectif de chiffre d'affaires, compris initialement entre 63 et 67 milliards de dollars, ne sera pas tenu. Le constructeur l'explique par la récente fermeture des usines chinoises et à un stock d'iPhone plus faible dans les magasins. Les Apple Store chinois réouvrent également au compte-goutte et pénalisent un peu plus les résultats du groupe californien. Le constructeur affirme toutefois que la demande dans le reste du monde reste forte et conforme aux prévisions. Apple insiste malgré tout sur les précautions sanitaires prises et sur l'importance de garantir la santé de tous ses employés et de ses sous-traitants. Elle indique également vouloir doubler ses donations aux instituts de recherche luttant contre le coronavirus.



L'iPad Pro 2020 ?

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple ipad pro 2020

11

Fevrier

Apple se prépare à une année riche en nouveaux produits. La firme prévoit en effet de lancer 5 nouveaux modèles d’iPhone en 2020, dont un smartphone milieu de gamme, l’iPhone SE prévu pour mars à 400 € (ou beaucoup plus). L’iPad Pro doit également faire peau neuve cette année. Les derniers bruits de couloirs rapportent même qu’il pourrait être dévoilé en mars plutôt qu’à l’habituel keynote de septembre. Après avoir adopté un nouveau design en 2018 et un système d’exploitation dédié en 2019 avec iPadOS, que nous réserve Apple pour sa nouvelle tablette ? Selon OnLeaks qui avait vu juste l’année dernière concernant le design des iPhone et des iPad, la tablette conservera son apparence. On s’attend plutôt à ce que ce soient les iPhone 12 qui adoptent des bords plats comme sur les iPhone 4 et 5. Son écran pourrait quant à lui évoluer, bien que cela semble prématuré. Apple prévoit en effet d’abandonner l’OLED pour passer au mini-LED sur les iPad et les Mac Book, et ainsi s’affranchir de sa dépendance à Samsung. Cependant, LG et Epsitar n’auront probablement pas eu suffisamment de temps pour adapter leur capacité de production, et un tel changement en 2020 provoquerait une hausse significative du prix de vente. L’évolution majeure concernera le dispositif de capture photo et vidéo. On s’attend à ce que l’iPad Pro se dote d’un système à trois caméras similaire à celui qui équipe actuellement les iPhone 11 Pro. Un défi pour Sony qui peine déjà à produire suffisamment de capteurs photo pour les smartphone Apple. La tablette disposerait donc d’un capteur time-of-flight pour lui permettre de mieux appréhender son environnement, et proposer des applications de réalité augmentée plus performantes. Le SoC A14 Bionic des iPhone 12 va certainement à nouveau dépasser la concurrence, y compris son grand rival Samsung et ses Galaxy S20 pourtant dotés du Snapdragon 865, la meilleure puce de Qualcomm. Le processeur d’Apple ne devrait malheureusement pas être intégré à la nouvelle génération d’iPad Pro. Il n’entrera en production qu’à partir du deuxième trimestre, Apple s’orienterait donc vers une puce A13X Bionic, une version améliorée de l’A13. Par conséquent, les chances de voir arriver la 5G sur la tablette avant l’année prochaine sont minces. Le Soc A14 supporte la 5G, mais il est peu probable qu’Apple décide d’accompagner l’A13X d’un modem 5G séparé. Pour rivaliser avec un Mac Book, Apple a l’intention de lancer un nouveau clavier iPad. Selon DigiTimes, le prochain Smart Keyboard devrait se rapprocher du Magic Keyboard pour Mac Book Pro, et adopter un mécanisme à ciseaux identique. Moins probable, il pourrait également être rétroéclairé. Le nouvel iPad Pro sera probablement présenté en mars en même temps que l’iPhone SE 2, ou au plus tard, à l’occasion de la WWDC 2020 en juin prochain. À moins d’opter pour un écran mini-LED, son prix ne devrait pas beaucoup varier, environ 900 € pour la version 11 pouces, et 1100 € avec un écran 12,9 pouces. Toujours la même politique tarifaire, nous vendre des tablettes au tarif d'un ordinateur pour pouvoir vendre ses Mac encore plus cher !



Encore une amende pour Apple !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple  amende affaire des maj

07

Fevrier

Pour Apple, la note commence à être salée : la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) annonce dans un communiqué avoir infligé une amende de 25 millions d’euros à Apple dans l’affaire du ralentissement de certains modèles d’iPhone. La DGCCRF indique avoir été saisie d’une plainte en début d’année 2018 concernant les pratiques d’Apple. Elle « a en effet montré que des détenteurs d’iPhone n’avaient pas été informés que les mises à jour du système d’exploitation iOS (10.2.1 et 11.2) qu’ils installaient étaient susceptibles de conduire à un ralentissement du fonctionnement de leur appareil ». Ces mises à jour diffusées dans le courant de l’année 2017 disposaient en effet « d’ un dispositif de gestion dynamique de l’alimentation qui pouvait, sous certaines conditions et notamment lorsque les batteries étaient anciennes, ralentir le fonctionnement des modèles d’iPhone 6, SE et 7 ». Une situation d’autant plus gênante qu’une fois la mise à jour installée, les utilisateurs ne pouvaient plus revenir à une version antérieure et donc échapper aux effets des mises à jour fautives sur la durée de vie du téléphone. Pour les utilisateurs affectés, la seule solution viable était donc de racheter une nouvelle batterie pour leur téléphone, ou tout simplement un nouveau téléphone.



L'Apple TV+ ce fait une place sur les écrans LG

  Liste des news    Liste des new du mois  
LG tv apple tv streaming

04

Fevrier

À l’occasion du CES 2019 de Las Vegas, LG nous a présenté sa nouvelle gamme de téléviseurs. On a pu notamment découvrir la signature OLED R9, un écran 4K de 65 pouces s’enroulant dans un boitier qui fait office d’enceinte Bluetooth. Ces nouveaux modèles intègrent tous l’application Apple TV, et LG avait alors promis que le service serait bientôt disponible sur les modèles de 2018 et de 2019. LG prévoit un déploiement progressif d’Apple TV+ sur les téléviseurs de 2018 et 2019. Il aura fallu attendre trois mois après le lancement d’Apple TV+ pour enfin disposer de l’application native du service de streaming. On pouvait déjà profiter de ses programmes exclusifs sur les TV LG, mais il fallait jusqu’à maintenant passer par AirPlay pour le diffuser à partir d’un appareil Apple. Avec l’application native, on peut souscrire au service, mais aussi profiter des 100 000 films et émissions de TV disponibles à l’achat ou à la location dans iTunes. Alors que Netflix s’apprête à disparaitre de certaines smart TV Samsung, l’application Apple TV arrive sur les écrans LG. Après HomeKit et AirPlay 2, l’application Apple TV+ est désormais disponible sur tous les modèles OLED de 2019, ainsi que sur les NanoCell série SM9X et SM8X. D’ici fin février, le service de streaming devrait également être pris en charge par les TV UHD série UM7X et UM6X. En ce qui concerne les écrans de 2018, aucune date précise n’a été annoncée, mais LG promet de déployer l’application en 2020 avec une mise à jour de leurs firmwares. Quel que soit votre modèle, Apple tient également à jour une page de support qui donne la liste de toutes les marques et des modèles de TV compatibles.



1,5 millard d' Apple Device !

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple devices

29

Janvier

À l'occasion de la présentation des (bons) résultats financiers de fin 2019, Tim Cook a dévoilé qu'il y avait plus de 1,5 milliard d'appareils Apple actifs dans le monde, soit 100 millions de plus sur un an. Ce chiffre comprend les iPhone, iPod touch, iPad, Mac, Apple TV et Apple Watch. C'est tout bénèf pour Apple, puisque ce grand parc d'appareils alimente la croissance à tous les niveaux, en particulier dans les services, s'est réjoui le CEO. Concernant les terminaux iOS spécifiquement, 70 % d'entre eux tournent sur iOS 13 maintenant. Un pourcentage qui monte à 77 % si on ne prend que ceux ayant quatre ans ou moins.



Les mises à jours sont là iOS, MacOS etc...

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple ios macos Maj

29

Janvier

Si Apple a bien des défauts, force est de constater que l’absence de suivi de ces systèmes d’exploitation n’en est pas un, avec la sortie aujourd’hui des nouvelles versions de ses 2 logiciels phares que sont iOS et macOS. Nous vous en parlions il y a quelques jours, le principal atout de la dernière version d’iOS est la possibilité de désactiver vraiment la géolocalisation. Précédemment, même si l’utilisateur demandait à ne plus être localisé, l’information était tout de même envoyée à Apple. La marque s’était défendue en disant que ceci était fait pour s’assurer du droit d’utiliser l’UltraWide Band, une fonction de géolocalisation d’objets ajoutée à l’iPhone 11. Cette mise à jour permet donc de désactiver cette puce U1. Pour le reste, ce sont essentiellement des bugs plus ou moins importants que résout cette mise à jour d’iOS. Par exemple, il était possible d’ajouter un contact sans entrer le mot de passe de Temps d’écran, la fonction de contrôle parental que les enfants avaient bien vite contournée. Facetime utilisait dans certains cas le mauvais capteur photo ou encore les notifications Push pouvaient ne pas être délivrées correctement si l’appareil était connecté en Wi-Fi. Un seul ajout semble être présent dans cette mise à jour, les voix anglaises pour Siri à destination des HomePod indiens. Concernant macOS, cette mise à jour 10.15.3 est plus mineure encore. Elle n’apporte que deux améliorations, la première à destination des possesseurs du nouvel écran Pro Display XDR et la seconde à destination de ceux qui font de l’édition vidéo multiflux sur le dernier MacBook Pro 16 pouces. On notera également qu’Apple n’a pas oublié les matériels plus anciens puisque sont également disponibles au téléchargement les mises à jour d’iOS 12 qui passe en version 12.4.5, ainsi que de macOS Mojave qui voit arriver une mise à jour de sécurité en version 10.14.16 et Safari 13.0.5. Toutes sont disponibles sur ce lien.



Apple une amende pour avoir violé des brevets

  Liste des news    Liste des new du mois  
Amende Apple contre Wilan 85 millions

27

Janvier

Un tribunal de San Diego a condamné Apple à verser 85 millions de dollars à WiLan pour avoir violé deux de ses brevets, rapporte Bloomberg. Ces brevets portaient sur la manière de passer des appels et de télécharger des données simultanément. Ce n'était pas la première fois que WiLan s'attaquait à Apple, mais les précédents litiges s'étaient souvent soldés en sa défaveur. WiLan, qui appartient au groupe canadien Quarterhill, se décrit elle-même comme « l'une des sociétés de monétisation de brevets les plus prospères au monde et collabore avec ses clients pour débloquer la valeur de leur propriété intellectuelle grâce à divers modèles de monétisation de brevets. » Une société que l'on peut qualifier de patent troll (spécialiste dans les affaire, dépot et protection de Brevet), puisqu'elle ne produit rien d'autre que des brevets destinés à être utilisés dans des accords de licence pour rapporter de généreuses royalties. Les contrats de licences ont compté pour plus de la moitié des recettes de Quarterhill (s'élevant à 107,6 millions de dollars) lors des neuf premiers mois de 2019, selon les comptes de l'entreprise. Apple et Intel se sont récemment attaqués conjointement aux États-Unis à une filiale de SoftBank qu'ils accusent d'être un patent troll. En Europe, Apple et d'autres entreprises ont alerté la Commission européenne sur la menace que font peser les patent trolls sur l'innovation.



Le nouveau Safari ignore Flash

  Liste des news    Liste des new du mois  
safari preview technology

24

Janvier

La toute dernière version de Safari Technology Preview, mise en ligne récemment par Apple, permet de découvrir un aperçu des futures fonctionnalités sur iOS et MacOS. Un avenir totalement dépourvu... de Flash. Un temps roi du web, Adobe Flash est depuis quelques années la cible à abattre. Son créateur Adobe ayant annoncé en 2017 que le format ne serait plus supporté en 2020, les géants du web ont d'ores et déjà pris leur disposition pour s'en passer. Le nouveau Safari (TP99) supprime donc toute forme de prise en charge de Flash et il sera bientôt impossible de lancer un fichier Flash via le navigateur Apple. Rappelons que le format Flash n'a jamais été très apprécié chez Apple, en témoigne l'iPhone, qui a toujours fait l'impasse sur cette technologie.



La Pomme continues l’ascension de ses puces...

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple mac book arm a14 bionic

17

Janvier

Au lancement de la gamme iPhone 11 en septembre dernier, les smartphones d’Apple se sont illustrés avec une amélioration significative de la qualité et du détail de ses photographies. Mais en coulisse, ce sont surtout les performances du nouveau SoC ARM A13 Bionic qui ont impressionné. Fabriqué avec une technique de gravure améliorée en 7 nm, le processeur écrase la concurrence, et reste encore aujourd’hui le processeur le plus puissant du maché. Malgré la sortie du Qualcomm Snapdragon 865 qui équipera notamment les Samsung Galaxy S20, Apple va conserver sa place de leader en 2020 avec l’A14 des iPhone 12. La puce A13 s’est montrée bien plus performante que l’A12, mais on s’attend à des progrès encore plus significatifs avec l’arrivée du processeur A14. Les iPhone 12 seront les premiers smartphones équipés d’un SoC gravé en 5 nm avec la technique de lithographie extrême ultraviolet (EUV) contre 7 nm pour la concurrence. Selon TSMC, la technologie permet de réaliser des processeurs 15 % plus rapides avec une densité supérieure de 80 %. Avec des dimensions similaires à la génération précédente, le Soc pourrait alors contenir 15 milliards de transistors, et ainsi dépasser les CPU et les GPU hauts de gamme des PC et des serveurs. Tous les détails de la puce A14 ne sont pas encore connus, mais MacWorld a néanmoins tenté d’évaluer ses performances sur les benchmarks les plus connus. Sans surprise, les estimations marquent un net progrès, notamment en ce qui concerne les tests en multicœurs. Ils placent le processeur au même niveau qu’un Mac Book Pro. Plus impressionnant encore, l’évaluation de la puissance du GPU, MacWorld prévoie une amélioration de 50 %, notamment grâce à la mémoire LPPDR5. Le SoC A14 serait un excellent candidat pour équiper un MacBook dédié au gaming. D’autre part, Apple travaille à l’unification des applications macOS et iOS, disposer de la même architecture sur toutes ses plateformes faciliterait grandement la tâche.



La pomme sort son Mac Pro rack serveur

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple mac pro rack

16

Janvier

Il y a un mois, Apple sortait son nouveau Mac Pro en version ordinateur de bureau. Dans la boutique, on pouvait y voir une version rackable, c’est à dire installable dans une armoire de serveur. Elle est aujourd’hui disponible. Les professionnels vont pouvoir gagner en place voire créer des fermes de rendu graphique grâce au format serveur du dernier Mac Pro. Pour retrouver un Mac qu’il était possible d’installer dans une armoire serveur, il faut remonter au serveur Apple Xserve, dont la production a été abandonnée début 2011, faute de ventes suffisantes. Seulement, le succès d’Apple revenant, particulièrement dans l’industrie graphique, Apple a pris la décision de réaliser un boîtier encastrable pour son dernier Mac Pro en plus du format tour, qu’iFixit avait trouvé similaire à un PC classique. Les caractéristiques sont absolument identiques au modèle de bureau, de même que ses dimensions. Pour ainsi dire, il a simplement été couché pour entrer dans une armoire serveur. Le souci de cette solution est que ce Mac Pro est rack 5U, c’est-à-dire qu’il occupe 5 unités soit 22,15 cm de haut. La densité de puissance est donc relativement faible comparée à des solutions dédiées. Il pourrait toutefois trouver une utilité dans un studio de conception graphique ou des sociétés de développement d’applications iOS, afin de concentrer en un même lieu tous les ordinateurs laissant l’environnement de travail non encombré de boîtiers, disponibles pour recevoir un écran Apple Display XDR et absolument silencieux. En ce qui concerne le prix, à caractéristiques identiques, le boîtier rackable est 700 € plus cher que la version tour avec un prix de départ à 7 199 € pouvant monter à 64 228 € dans sa configuration la plus puissante. La différence de prix se justifie probablement par une demande beaucoup plus faible pour ce type de produit, les particuliers, les freelances et les petites entreprises n’ayant probablement pas l’utilité de ce genre de solution. Il est possible de le commander dès maintenant et la livraison se fera à partir du 30 janvier.



Les systèmes OS en fin d'annonce

  Liste des news    Liste des new du mois  
iOS 14 Apple

16

Septembre

Cette année, Apple a décidé de la faire courte en annonçant dans son keynote l'arrivée imminente de mises à jour pour tous ses systèmes d'exploitation… à l'exception de macOS. C'est en fin de conférence que Tim Cook a annoncé l'arrivée imminente des prochaines versions de bon nombre de ses OS dont iOS 14. Jamais un délai aussi court n'a été observé entre l'annonce et la sortie d'un OS d'Apple. Les différentes bêtas ont été l'occasion pour bon nombre de faire le tour des nouveautés et les dernières étant relativement stables, l'annonce d'Apple n'est que peu surprenante. La prochaine version de l'OS de bureau d'Apple (MacOS) s'est fait remarquer par son absence en fin de conférence. Il est fort possible que son déploiement soit plus proche de la sortie du premier MacBook ARM d'Apple (attendu pour cette fin d'année) que de celle des autres OS de la pomme.



Les nouveaux iPad 8 et iPad Air 4

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPad 8

16

Septembre

C'est au tour de la huitième génération de l'iPad d'être sous les feux des projecteurs. Un iPad 40% plus rapide que son prédécesseur (50% fois plus rapide sur le plan graphique). Un exploit rendu possible grâce au processeur A12, qu'il embarque avec lui. Mais la grande force de cet iPad 8 est son stylet numérique, permettant d'intégrer ou de corriger un texte en temps réel, avec beaucoup de facilité. On retiendra également le Neural Engine, une puce d'intelligence artificielle permettant de rendre l'iPad moins énergivore, améliorant ainsi l'autonomie de la batterie. L'iPad 8 sera vendu pour 399 $ et en France 389 € à 669 €. A noter par ailleurs qu'Apple a annoncé une remise de 100 $ pour le milieu éducatif. Cette remise confirme la stratégie commerciale d'Apple, désirant accompagner ses clients dans un monde bousculé par la pandémie de coronavirus, le milieu éducatif étant amené à privilégier l'éducation à distance.

Apple a terminé sa conférence sur l'annonce attendue de l'iPad Air 4. Un iPad encore plus fin que les précédents modèles. Disponible en cinq coloris, l'iPad Air 4 propose un affichage nettement amélioré, grâce au nouvel écran Liquid Retina. Son processeur A14 permet une amélioration de la vitesse de 40%, tandis que son appareil photo de 12 millions de pixels offre une qualité d'image de 1080p. Côté batterie, le nouvel iPad Air bénéficie d'une autonomie de 10 heures. Grosse nouveauté pour la gamme, l'iPad Air 4 embarque avec lui la fonctionnalité Touch ID, permettant de déverrouiller l'appareil grâce à l'empreinte digitale de son utilisateur. L'iPad Air 4 sera vendu à 599 $ et en France de 669 € à 979 €.



Le Pomme lance un forcé multiple Apple One

  Liste des news    Liste des new du mois  
Offre Apple One

16

Septembre

Apple a annoncé le lancement de l'offre Apple One, un nouveau forfait permettant d'accéder à tous les services payants proposés par Apple. Trois forfaits mensuels sont ainsi proposés :

    - Un forfait individuel à 14,95 €, proposant un accès à Apple Music, AppleTV+, Apple Arcade et iCloud (50Go)
   - Un forfait familial (six utilisateurs), à 19,95 €, proposant un accès à Apple Music, AppleTV+, Apple Arcade et iCloud (200Go)
   - Un forfait premium, à 29,95 €, proposant un accès à Apple Music, AppleTV+, Apple Arcade, iCloud, Apple Fitness+, Apple News+

A noter par ailleurs que la Keynote 2020 aura été l'occasion pour la multinationale d'annoncer le lancement d'Apple Fitness+, proposant dix types d'entraînements différents, animés par des entraîneurs réputés. Mais pour l'instant, Apple Fitness+ est uniquement à destination des pays anglophones. De ce fait, les utilisateurs français ne pourront s'abonner qu'aux forfaits individuels et familiaux de l'Apple One.



Apple à présenté l'Apple Watch 6 et SE

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Watch SE

16

Septembre

Le premier produit présenté durant la Keynote 2020 est donc le nouveau modèle de la montre connectée d'Apple : l'Apple Watch Series 6. Présentée comme "un grand bon en avant", elle illustre à elle seule la volonté de la multinationale de répondre aux attentes de ses clients. Alors que la pandémie de CoVid-19 fait rage à travers le monde, l'Apple Watch Series 6 propose un nouveau capteur mesurant en 15 secondes le niveau d'oxygène dans le sang de son utilisateur, afin de le prévenir d'éventuels problèmes respiratoires. Le nouveau modèle de l'Apple Watch embarque également avec un altimètre, mesurant en permanence en temps réel l'altitude à laquelle se trouve son utilisateur. Mais c'est surtout au niveau technique que l'Apple Watch Series 6 impressionne, avec deux gros atouts, faisant la différence avec ses prédécesseurs. Tout d'abord, une rapidité accrue de 20%, par rapport à l'Apple Watch Series 5. Un joli tour de force technique rendu possible grâce à un processeur A13 optimisé. Ensuite, son écran de meilleure qualité offre de réels progrès au niveau de la luminosité, qui, couplé à une meilleure batterie, permet une lecture améliorée de l'écran au soleil. La mouture, quant à elle, est disponible en trois coloris différents : bleu, rouge et doré. Enfin, le bracelet, dit "Solo Loop", fait le tour du poignet. Vous le trouverez en silicone, en cuir ou en laine. Sept coloris seront proposés. L'Apple Watch Series 6 sera vendue pour 399 $ aux Etats-Unis et en France de 429 € à 829 € selon le modèle. Apple n'a pas communiqué de prix pour le marché européen. La deuxième grande information à retenir de cette Keynote 2020 : l'Apple Watch sera déclinée en un modèle plus abordable, l'Apple Watch SE. Elle est deux fois plus rapide que l'Apple Watch Series 3, et reprend le design de l'Apple Watch 4. Avec son écran plus grand et son processeur S5, elle embarque avec elle de nouveaux bracelets, et offrira les nombreux services habituels de l'Apple Watch, vous proposant un compte rendu sur votre santé et sur votre sommeil. L'Apple Watch SE sera vendue pour 279 $ et en France de 299 € à 329 €, partout dans le monde.



Que vas présenter Apple demain !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Key Note Apple 2020

14

Septembre

L'iPhone 12 est la grande inconnue de cette keynote Apple, lors de laquelle nous pourrons au moins nous délecter de nouveaux iPad et de l'Apple Watch Series 6. Apple a officialisé la tenue d'une keynote ce 15 septembre 2020 à 19h00 heure française. Le programme devrait être particulièrement chargé. Si des annonces logicielles sont attendues, la marque à la pomme va également amplement communiquer sur de nouveaux produits matériels, avec possiblement un grand absent lors de ce rendez-vous. L'iPad Air 3 étant sorti en mars 2019, il est temps que la gamme bénéficie d'une mise à jour. Pour rappel, celle-ci fait en quelque sorte le lien entre l'iPad classique et l'iPad Pro, un milieu de gamme pour les consommateurs qui veulent mieux que l'iPad classique mais n'ont pas le budget ou le besoin pour le coûteux iPad Pro. Au programme, une puce dernière génération A14 pour les performances et un design retravaillé pour enfin se débarrasser de ces grosses bordures. Plus de bouton Home donc, et le lecteur d'empreintes serait alors déplacé, Touch ID migrant sur le bouton d'alimentation. L'iPad Air 4 serait équipé d'un écran Retina de 10,8 ou 11 pouces. Apple abandonnerait enfin, comme sur l'iPad Pro, le port Lightning au profit du standard USB-C que l'on retrouve sur tous les autres smartphones et tablettes. Il est probable que l'iPad Air 4 soit le seul nouvel iPad présenté lors de cette keynote. La dernière version de l'iPad Pro est trop récente pour un refresh, alors que l'iPad classique 7ème génération est sorti il y a un an, il n'est pas impossible qu'une nouvelle version dotée d'une puce A12 se taille un créneau dans cette keynote. L'iPad Mini, quant-à-lui, n'est pas une gamme qui est renouvelée fréquemment, en particulier dans les events de fin d'année. C'est certain, l'une des stars de cette conférence en ligne sera l'Apple Watch Series 6. Il ne faut pas s'attendre à une révolution en termes de design, la firme de Cupertino mise plutôt sur la continuité, avec l'ajout bien-sûr de nouvelles fonctionnalités. La principale faiblesse de la montre connectée est son autonomie famélique : il faut la recharger tous les jours pour éviter qu'elle ne tombe en rade. Il n'est pas certain qu'une batterie disposant d'une capacité plus élevée soit intégrée dans les Series 6, mais l'arrivée de la technologie Haptic Touch pour remplacer 3D Touch devrait entraîner une baisse de la consommation énergétique de l'appareil. L'heure des AirTags a enfin sonné. Il s'agit de petits trackers à accrocher à des objets que l'on a peur de perdre (porte-clé, portefeuille, sac à dos, valise…) et qui permettent de les retrouver via Bluetooth grâce à une application sur son smartphone. La marque Tile est sans doute la plus connue à commercialiser de tels produits, elle va devoir affronter un nouveau concurrent de taille. Après tout ça ! on parle aussi d'un casque Apple du retour de l'AirPower et d'un HomePod Mini. Pour la première fois, Apple pourrait lancer quatre iPhone d'un coup, chacun avec des sous-variantes selon la configuration d'espace de stockage. Ils s’appelleraient soit iPhone 12, iPhone 12 Max, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max, soit iPhone 12 Mini, iPhone 12, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max. Sans surprise, les iPhone 12 seront tous animés par le nouveau SoC A14, que l'on attend au tournant puisqu'il s'agit de la première puce pour smartphone gravée en 5nm. Le gain de performances s'annonce intéressant. Côté logiciel, on passera à iOS 14 avec ces modèles. Certain annonce que l'iPhone 12 ne sera finalement peut-être pas de la partie et viendrai avec une nouvelle conférence d'ici 1 mois.



Mais que fait la pomme ou sont les iPhones 12 ?

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPhone Apple 2020

07

Septembre

Nous ne savons pas encore précisément ce qu’Apple a envisagé pour cette deuxième semaine du mois de septembre. Alors que nous nous attendions à une présentation officielle de la marque à la pomme, il se pourrait finalement que son communiqué de presse prévu ne contienne que la date de l’évènement dédié à l’iPhone 12. Le mois dernier, le leaker réputé Jon Prosser affirmait que l’Apple Watch et un nouvel iPad seraient présentés le 7 septembre via un communiqué de presse. Plus précisément, il s’agit de l’Apple Watch Series 6 équipée d’un capteur de tension artérielle. La prochaine tablette d’Apple serait l’iPad Air 4 dont nous avons récemment présenté quelques rendus et qui devrait accueillir Touch ID sur le bouton Power. Selon Mark Gurman de Bloomberg, le communiqué de presse d’Apple de cette semaine ne présenterait aucun produit. Il pense qu’il s’agit plutôt d’une « annonce du prochain évènement iPhone / Apple Watch de septembre ». D’ailleurs, c’est également Mark Gurman qui a récemment annoncé que la firme de Cupertino aurait prévu de commercialiser un modèle plus abordable de l’Apple Watch. En général, Apple annonce toujours ses évènements majeurs une semaine à l’avance, donc ce ne serait pas surprenant qu’il communique demain que la conférence se tiendra la semaine prochaine. L’iPhone 12 pourrait-il alors être présenté la semaine prochaine ? Difficile à dire pour le moment. Le smartphone le plus attendu de cette fin d’année devrait intégrer un appareil photo de 12 Mpx avec de plus grands capteurs. Apple devrait présenter quatre modèles d’iPhone 12 dont nous connaissons déjà les tailles d’écran. Le modèle premium, l’iPhone 12 Pro Max, proposerait un écran 120 Hz, un capteur LiDAR et un mode slow motion en 4K 240 FPS pour ne citer que les plus grosses nouveautés. De son côté, Jon Prosser a déclaré sur Twitter que le communiqué de presse d’Apple est prévu pour le 8 septembre à 9h du matin heure locale soit 15h, heure française. Attendre donc !



Apple travaille sur des GPU 5nm

  Liste des news    Liste des new du mois  
cpu a14

03

Septembre

On sait qu’ Apple aime avoir un contrôle total sur ses produits et sur ces composants. Plus tôt cette année, l’entreprise de Cupertino en avait surpris plus d’un en annonçant vouloir se passer de processeurs x86/x64, et par la même occasion d’Intel, au profit de processeurs à l’architecture ARM qu’Apple conçoit lui-même. C’est sans grande surprise que l’on apprend de la part du journal chinois Commercial Times qu’Apple travaillerait sur ses propres GPU. Et le projet semble être déjà bien avancé car on parle d’un lancement dès l’année prochaine. Répondant au nom de code Lifuka, une île du Royaume de Tonga (et également le patronyme de la prochaine architecture du SoC A14X), la puce serait gravée en 5 nm par TSMC. Bien qu’ayant remplacé Imagination Technologies pour utiliser encore une fois des technologies maison pour ses iPhone, c’est avec ce dernier que la Pomme serait en train de concevoir de tels GPU. En effet les puces exploiteraient la technologie TBDR (Tile-Based Deferred Rendering) des GPU PowerVR. Et on sait que les deux entreprises ont signé un accord plus tôt cette année pour l’utilisation des brevets d’Imagination Technologies. Ces GPU offriraient des performances élevées et une efficacité énergétique en hausse. Et l’on sait qu’Apple applique un soin tout particulier à la finesse et au silence de ses produits. Toujours le plus sobre et discret possible.



Apple applique ça mise en garde !

  Liste des news    Liste des new du mois  
infinity blade Apple censure EPIG

31

Aout

Si Fortnite avait déjà été banni de l’App Store, ce n’était pas le cas des autres jeux édités par Epic Games. Apple menaçait depuis près de deux semaines de supprimer le compte d’Epic. C’est ce qui vient d’être fait, rendant indisponibles sa page et tous ses jeux, dont la trilogie Infinity Blade. Ceux qui ont téléchargé les jeux peuvent continuer d’y jouer, mais ils ne seront plus mis à jour. De plus, tous les achats in-app sont désactivés. Cela pose également un problème pour les joueurs de Fortnite sur iOS qui se voient privés de jeu cross-plateforme, les versions n’étant plus synchrones. Apple a expliqué dans un communiqué de presse que les violations répétées de la licence d’utilisation de l’App Store étaient à l’origine de la décision. Pourtant, comme l’explique Tim Sweeney, le PDG d’Epic Games, Apple n’a pas été contraint de fermer le compte du studio, mais a choisi de le faire. Apple reproche également à Epic de rediriger les clients mécontents vers son support technique. Si le compte principal d’Epic Games est suspendu, le compte utilisé pour l’édition de l’Unreal Engine n’est pas impacté. En effet, l’éditeur a fait le nécessaire auprès du juge, et avec le soutien de Microsoft, pour le protéger d’une éventuelle vengeance d’Apple. On notera que le géant s’est lancé dans une campagne de promotion de PUBG, principal concurrent de Fortnite. Cela n’a pas manqué de faire réagir le PDG d’Epic qui a commenté avec un peu d’ironie : « un autre fantastique jeu de battle royale fonctionnant sous Unreal Engine ».



La Keynote Apple pourrait être le 8 Septembre

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple keynote 2020

27

Juillet

Une rentrée en deux temps, dont le coup d’envoi pourrait être donné le 8 septembre, date supposée à laquelle Apple pourrait tenir son keynote. À en croire un tweet de l’informateur iHacktu (supprimé depuis, relayé par GSM Arena), Apple tiendra son keynote annuel dédié à l’iPhone le 8 septembre. Une date fort plausible, qui ne dérive pas des habitudes de l’entreprise californienne. Au cours de cet événement, il se dit qu’Apple lèvera le voile sur l’iPhone 12, les Apple Watch Series 6 et tenez-vous bien le socle de recharge sans-fil AirPower . Petit twist : il ne s’agirait pas de la version capable de recharger tous les accessoires Apple, mais d’un modèle dédié à l’iPhone et aux AirPods exclusivement. Plus tard, le 27 octobre selon la source, Apple organisera un second keynote au cours duquel elle fera étalage de ses nouveaux MacBook alimentés par ses processeurs Apple Silicon (ARM). On entend aussi beaucoup parler des Apple Glass, les lunettes de réalité augmentée de la Pomme, ainsi que d’un nouvel iPad. Bref, une myriade de nouveaux produits à découvrir à la rentrée, malgré de probables retards de lancement dus aux difficultés d’approvisionnement induits par le Covid-19.



Apple dévoile des Emojis iOS 14

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple emojis

17

Juillet

Le 17 juillet est la journée mondiale des emojis. Pour célébrer l’occasion, Apple a dévoilé une ribambelle de nouveaux emojis qui feront leur arrivée sur iOS 14 et macOS Big Sur : un ninja, des poumons, un castor, un bubble tea, etc. Au début de l’année, l’Unicode Consortium a annoncé une sélection de 62 nouveaux emojis pour 2020. En comptant les variations de couleur et de genre, cela fait un total de 117 emojis. Si vous vous souvenez, nous avons eu droit à 59 nouveaux emojis en 2019. La liste des emojis continue donc de s’allonger, à la plus grande satisfaction des utilisateurs. Ces derniers apprécient toujours autant de pouvoir remplacer un mot ou une expression à l’aide d’un emoji. Par exemple, la pandémie de Covid-19 a influencé l’utilisation des emojis au quotidien. Vous pouvez découvrir le look des 13 emojis révélés sur Emojipedia, le célèbre site de référence d’emojis. La liste n’est pas longue, mais elle est très variée. Comme pour tous les arrivages d’emojis, nous y retrouvons des personnes, des animaux, des symboles, de la nourriture et des objets. Les nouveaux emojis dont le design a été révélé sont un dodo, une poupée russe, une piñata, un tamal, le geste des doigts pincés aussi appelé le « Salt Bae », un boomerang, un ninja, une pièce 2020, un cœur anatomique, un castor, le symbole de l’égalité transgenre, un bubble tea et des poumons. Bien que ce ne soit pas fréquent d’envoyer un tamal ou un castor dans un message, d’autres pictogrammes se montreront davantage utiles. Il est d’ailleurs probable que l’emoji poumon rejoigne le lexique du Covid-19 tandis que le symbole de l’égalité transgenre se retrouvera très utilisé sur les réseaux sociaux. Il y a aura également un visage déguisé, deux personnes qui se font un câlin et un visage souriant avec une larme.



Fini Boot Camp (Windows) sous les prochains Mac ARM

  Liste des news    Liste des new du mois  
Compatibilite MacOS ARM sans boot camp

25

Juin

Rosetta « traduit » toutes les applications, sauf les machines virtuelles x86_64, et les extensions de noyau indispensables aux applications de virtualisation. Cela signe la fin des solutions de virtualisation… qui refusent d’utiliser les outils fournis par Apple. Les extensions de noyau sont dépréciées depuis plusieurs années, et doivent être remplacées par les extensions système conçues avec DriverKit. DriverKit prend explicitement en charge les besoins des solutions de virtualisation. Mieux : depuis OS X Yosemite, le système possède son propre hyperviseur, qui permet de concevoir des applications de virtualisation extrêmement légères et parfaitement respectueuses des politiques de sécurité du système. Et cela fonctionne ! Les ingénieurs d’Apple utilisent déjà une préversion de Parallels Desktop adaptée aux processeurs ARM. VMWare travaille sur une version de Fusion exploitant l’hyperviseur de macOS, qui sera disponible « au début du mois de juillet ». Michael Roy, responsable du développement de la solution de virtualisation de VMWare, attend de recevoir son DTK pour éprouver la future version ARM. Une chose est sure : seuls les systèmes compatibles avec l’architecture ARMv8-A pourront être virtualisés par le biais de l’hyperviseur de macOS sur les machines dotées d’un processeur Apple. Les principales distributions GNU/Linux sont déjà adaptées, comme les trois grandes distributions BSD, et quelques systèmes plus exotiques. Et Windows 10 ? Microsoft propose une version ARM depuis quelques années, compatible avec les applications UWP compilées pour les architectures ARM, mais aussi les bonnes vieilles applications Win32 compilées pour l’architecture x862. Le problème n’est pas la compatibilité, mais la commercialisation de cette version ARM à l’unité3. Boot Camp est toujours présent dans macOS Big Sur, mais n’apparait pas dans la liste des applications adaptées aux processeurs Apple. Ce sera probablement le plus gros changement : si la virtualisation semble plus ou moins assurée, l’installation aux côtés de macOS semble avoir du plomb dans l’aile. Il ne faut pas paniquer, mais un peu quand même. Ars Technica dit avoir obtenu la confirmation que « Boot Camp ne fonctionnera pas sur les Mac dotés d'une puce Apple ». Dans une déclaration à The Verge, Microsoft explique réserver la version ARM de Windows 10 aux fabricants de PC, mais ne ferme pas la porte à la commercialisation d'une version installable par les utilisateurs finaux.



Le Mac Mini premier Mac à passer à l'ARM

  Liste des news    Liste des new du mois  
wwdc special event keynote 2020

23

Juin

Apple a en effet annoncé la migration déjà assez bien engagée de MacOS vers ce qu'Apple appelle "Apple Silicon", et que la plupart d'entre nous appellent la plate-forme Arm. La société a passé les 30 dernières minutes de sa présentation légèrement surréaliste du WWDC à discuter de la manière exacte dont MacOS va migrer vers Arm. Une grande partie de cette migration est conforme aux attentes. Comme la migration de PowerPC vers Intel il y a un 15 ans, il y aura un moteur de traduction/migration Rosetta qui permettra aux applications basées sur Intel de fonctionner en émulation sur les puces Apple. Craig Federighi, d'Apple, a déclaré que toutes les applications et démos présentées sur le Mac pendant la keynote du WWDC étaient en fait des applications sous Arm. Et lui et Tim Cook ont annoncé que Final Cut Pro X fonctionnait déjà sur Arm, et que Microsoft travaillait activement sur Office et Adobe sur le Creative Cloud pour les faire tourner avec cette nouvelle architecture. La nouvelle version de MacOS (Big Sur) à venir, sera compatible avec Apple Silicon lorsqu'elle sera livrée cet automne. De plus, une version bêta de Big Sur est disponible dès à présent, et elle est également compatible avec Arm. Apple prépare un ensemble de ressources pour la migration à destination des développeurs, comprenant de la documentation, des exemples de code, et plus encore. Le point clé ici est cette déclaration de Federighi : "Les développeurs pourront postuler au programme sur developer.apple.com dès aujourd'hui. Nous expédierons des unités à partir de cette semaine, afin que vous puissiez vous mettre au travail". Donc, oui. Federighi n'a pas précisé ce qu'il entendait par "appliquer" et quels critères seraient utilisés pour déterminer qui recevrait des unités, mais comme cela a été annoncé publiquement, on peut être sûr qu'Apple s'attend à envoyer des unités de Mac mini DTK en grande quantité.



Apple ne veut pas Facebook Gaming sur l'App store

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple facebook gaming

19

Juin

Apple ne veut pas entendre parler de Facebook Gaming et il est bien déterminé à ne pas changer d’avis. La plateforme de Mark Zuckerberg a soumis 5 fois son application Facebook Gaming sur l’App Store. La marque à la pomme l’a donc rejeté cinq fois. Tout d’abord, c’est quoi Facebook Gaming ? C’est la solution que Facebook a trouvée pour concurrencer les plateformes de streaming telles que Twitch et YouTube qui dominent actuellement le marché. La plateforme de Mark Zuckerberg compte bien se faire une place dans le monde du streaming de jeux vidéo. Pour accéder à Facebook Gaming depuis un navigateur web, il vous suffit de vous rendre dans l’onglet « Jeux » du réseau social. Vous aurez alors accès à une multitude de petits jeux en HTML 5, des tournois, mais aussi à des stream diffusés en direct par les utilisateurs de la plateforme. Depuis avril, l’application Facebook Gaming est disponible sur le Google Play Store pour les utilisateurs d’Android. Bien entendu, Facebook ne veut pas se limiter à Android. Selon The New York Times, la plateforme aurait déposé une première demande de soumission sur l’App Store en février. Apple aurait alors refusé parce que l’application enfreignait la section 4.7 des directives générales. En effet, les jeux en HTML 5 n’auraient pas le droit d’être proposés dans « une interface de type boutique ». Toujours aussi déterminé, Facebook a tenté de passer outre à cette règle en modifiant quelque peu son interface. Il a supprimé les icônes colorées, les catégories et la possibilité de trier les jeux. Apple n’en a quand même pas démordu. La firme de Cupertino a refusé cinq différentes soumissions. Facebook doit maintenant trouver une nouvelle solution pour faire accepter l’application Gaming sur l’App Store. Éventuellement, Facebook Gaming pourrait se retrouver complètement dénuée de ses jeux. Il ne resterait alors que les streams diffusés en direct. D’ailleurs, n’oublions pas que la Commission européenne vient d’ouvrir une enquête sur l’App Store pour d’éventuelles pratiques anticoncurrentielles. Est-ce que le refus d’Apple à accepter Facebook Gaming a un quelconque rapport avec la vente des jeux sur l’App Store ? C’est possible et c’est ce que la Commission européenne cherche à déterminer.



La Taxe Apple de 30% porte lourd aux entreprises

  Liste des news    Liste des new du mois  
app store 640x427

18

Juin

Le nombre d’entreprises qui s’insurge contre la fameuse « taxe Apple » continue de s’allonger. La firme de Cupertino a en effet longuement été critiquée pour appliquer une taxe de 30% de commission sur chaque transaction transitant par l’App Store. En plus de faire fondre les revenus des éditeurs, cette pratique a engendré par le passé des problèmes de concurrence. Spotify, notamment, avait porté plainte contre Apple devant la Commission Européenne, estimant que cette taxe le désavantageait face au service maison d’Apple – Apple Music – évidement exempté des 30% de commission. Même constat du côté des livres électroniques de Rakuten, pour lesquelles la firme doit s’exempter des 30% de commission, alors qu’Apple vend les siens sur Apple Books sans avoir à payer quoi que ce soit. Cette fois, c’est l’éditeur de jeux vidéo Epic Games qui s’invite dans la danse. Juste après le lancement de la troisième saison de Fortnite, le boss d’Epic Games est monté au créneau et s’en prend à cette fameuse « taxe Apple » sur Twitter : « Ici Apple parle d’égalité des chances. Pour moi, cela signifie : tous les développeurs d’iOS sont libres de traiter les paiements directement, tous les utilisateurs sont libres d’installer des logiciels de n’importe quelle source. Dans cet effort, Epic ne cherchera ni n’acceptera un accord spécial juste pour nous. »



WWDC l'application Apple Devopers

  Liste des news    Liste des new du mois  
mg aa562d60 d364 449f 9dae full

16

Juin

La WWDC débute dans une semaine avec le keynote inaugural du 22 juin, et puisque l'événement est complètement virtuel, les développeurs sont invités à utiliser l'application Apple Developer : elle se met à jour avec un nouvel onglet Discover qui permettra d'accéder facilement à toutes les nouveautés et aux vidéos des sessions. Un système de favoris est aussi disponible. Vraiment une très belle démonstration du talent des développeurs d'Apple, bravo ! La grande nouveauté c'est que cette application s'adapte aussi au Mac grâce à la moulinette de Catalyst ! Les développeurs macOS se sentaient un peu comme la cinquième roue du carrosse… Ils retrouveront sur leur plateforme de prédilection le keynote et la conférence Platforms State of the Union, la centaine de sessions qui seront publiées du 23 au 26 juin à partir de 19h (heure française), et bien sûr l'ensemble des informations concernant l'événement. L'onglet WWDC rappelle les deux grosses conférences du 22 juin. Par ailleurs, Apple a envoyé aux habituels membres de la presse US des invitations au keynote reprenant le visuel ci-dessus. Mais ces invitations sont tout aussi virtuelles que la WWDC, puisque personne n'ira faire la claque à l'Apple Park cette année (lire : WWDC 2020 : un keynote sans les conditions du direct ?). Pour assister à un labo « 1 on 1 » où l'on peut poser des questions à un ingénieur d'Apple, il faudra s'inscrire à partir de lundi prochain et croiser les doigts pour obtenir un rendez-vous. La discussion se tiendra en audio via un appel Webex. Il sera possible de partager des écrans, mais l'enregistrement n'est pas autorisé : il faudra prendre des notes ! Enfin, et c'est une bonne nouvelle, les Apple Design Awards (ADA) qui récompensent les meilleurs apps des développeurs tiers auront bel et bien lieu cette année ! Apple n'en avait pas parlé durant l'annonce des détails de la WWDC. L'événement se tiendra donc le 29 juin, une semaine après le keynote, ce qui est un changement de taille par rapport aux cérémonies des précédentes années où elle avait lieu pendant les quelques jours des conférences.



La Pomme confirme la WWDC

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple officiel WWDC 2020.jpeg

12

Juin

Le coup d’envoi de la WWDC d’Apple sera donné le 22 juin prochain à 19h (heure française), avec une "keynote spéciale", indique Apple Insider. Cette dernière devrait être accessible à tous. Elle sera suivie d’un événement un peu moins grand public, une conférence baptisée ‘“Platforms State of the Union” qui devrait entrer plus dans le détail des annonces de cette keynote inaugurale. Si la première elle s’adresse à l’ensemble du public et des fans de la marque, cette conférence plus technique est spécialement taillée pour les développeurs. Cela marquera le début de plusieurs journées qui s’annoncent denses et riches, avec une centaine de sessions différentes réparties du 23 au 26 juin. Le thème annoncé de cette année : “construire la nouvelle génération d’applicaApple Insidertions”. Une prise de contact qui débutera d’ailleurs dès le 18 Juin : d’après , c’est à cette date que l’Apple Developer Forum permettra aux développeurs de logiciels MacOS et applis iOS d’échanger directement sur le sujet avec environ 1000 ingénieurs d’Apple. Par la suite, la WWDC sera aussi l’occasion de parler technique avec un spécialiste de cet environnement puisque les développeurs pourront prendre un rendez-vous individuel avec un ingénieur de la marque. L’objectif : permettre à la communauté de développeurs Apple de pouvoir exploiter au mieux leurs toutes dernières fonctionnalités.



Rumeur les premiers Mac ARM en 2021

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Air ARM

10

Juin

Les premiers ordinateurs équipés d'un processeur ARM devraient être commercialisés en 2021. Apple aurait choisi de concevoir ses propres puces, qui seraient des dérivés de l'A14, le prochain processeur qui équipera vraisemblablement l'iPhone 12 en septembre prochain. Les développeurs devraient disposer au sortir de la conférence de mises à jour des outils de développement qui leur permettront de commencer immédiatement le travail de réécriture pour adapter leurs logiciels à la nouvelle architecture. Ce projet, appelé « Kalamata » en interne, serait en développement chez Apple depuis cinq ans. Le constructeur a préparé lentement le terrain avec la présentation l'année dernière de Catalyst, un système permettant d'adapter facilement des applications iOS pour le Mac ou encore Swift UI, un nouveau framework basé sur le langage d'Apple et qui permet de créer des interfaces pour l'ensemble des systèmes d'exploitation du constructeur. La transition vers l'architecture ARM par Apple s'explique principalement par le retard pris par Intel sur le marché des processeurs. En adoptant l'architecture ARM, qu'elle connait parfaitement depuis une dizaine d'années, Apple ne serait plus dépendante de son partenaire et pourrait faire évoluer ses machines avec plus de souplesse. TSMC, qui fabrique aujourd'hui les processeurs mobiles d'Apple, aurait quant à lui récupérer la production de ces futures puces. Les premiers essais réalisés par le constructeur seraient très concluants, avec une autonomie améliorée et de bien meilleures performances graphiques ainsi que pour les systèmes d'intelligence artificielle. Apple pourrait ainsi proposer des machines plus fines et légères mais aussi plus puissantes avec en prime une puce 4G ou 5G pour une meilleure connectivité. Reste à savoir quels modèles auront la primeur d'inaugurer ce changement d'architecture. Le MacBook Air semble être le candidat idéal avant d'intégrer des puces ARM dans les MacBook Pro et les machines de bureau.



La Pomme travaille sur un nouvel abonnement

  Liste des news    Liste des new du mois  
Abonnement Apple 2020

04

Juin

La rumeur court déjà depuis plusieurs mois. Apple préparerait un abonnement unique donnant accès à tous ses services en 2020. L’arrivée de cette nouvelle offre, qui pourrait regrouper Apple TV+, Apple Music, Apple Arcade, Apple News+, et peut-être même de l’espace de stockage sur iCloud semble se confirmer. 9to5Mac rapporte en effet avoir trouvé plusieurs indices allant en ce sens, dans la version bêta d’iOS 13.5.5 et qui n’étaient pas présents dans les précédentes versions. Plusieurs fichiers d’iOS liés à la gestion des services d’abonnement d’Apple mentionnent un « bundle offer » ainsi qu’un « bundle subscription » (littéralement « Offre groupée » et « Abonnement groupé »). Bien que ces indices soient déjà présents dans iOS 13.5.5, rien n’indique quand cette supposée offre sera proposée aux utilisateurs.



L'iPad passerai à l'USB-C

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPad Aire avec USB C

04

Juin

Apple maintient le port Lightning sur ses tablettes les plus accessibles. L’iPad, l’iPad Air et l’iPad mini utilisent toutes le même connecteur. Or, on peut lire dans un nouveau rapport que la quatrième génération d’iPad Air passerait à la connectivité USB-C. De son côté, le prochain iPad mini conserverait la technologie Lightning pour (minimum) une autre génération. Et ce n’est pas la seule découverte faite par le blog Macotakara, à l’origine de ces informations : le prochain iPad Air serait « développé sur la base » de l’iPad Pro 11 pouces. On peut donc s’attendre à un écran légèrement plus grand, profitant de bords réduits. Toutefois, la question de l’intégration ou non de FaceID reste sans réponse. Apple continue ainsi d’entretenir le paradoxe des connecteurs, cette fois-ci au sein d'une même catégorie d’appareils. Nous pourrions alors possiblement rencontré des iPad Air et iPad Pro en USB-C, et des iPad et iPad Mini en port Lightning. Encore une fois, l’utilisateur sera tenu de s’adapter en s’offrant la connectique adéquate, parfois commercialisée à un prix non négligeable.



Les Apple Glass pourrai arrivés avec l'iPhone 12

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple glass

20

Mai

Cela fait déjà plusieurs années que les rumeurs parlent d’hypothétiques lunettes connectées en préparation chez Apple. Mais si elles n’étaient pas attendues avant au moins plusieurs années, il semblerait que la Pomme puisse les dévoiler bien plus tôt que prévu, dès cette année 2020. C’est en tout cas ce qu’affirme le leaker Jon Prosse, qui semble avoir d’excellentes sources chez la firme, puisqu’il a annoncé à l’avance, avec précision, chaque nouveau produit Apple lancé depuis ce début d’année. Après avoir dressé le contour de la future gamme d’iPhone 12, voilà que Prosser s’attaque à ces fameuses lunettes de réalité augmentée, et, surprise, il affirme qu’elles pourraient être dévoilées en fin d’année 2020, ou début d’année 2021 si la pandémie en cours venait à s’allonger. Il évoque également un nom officiel : Apple Glass. En plus d’annoncer le nom et la date de sortie de ce qui devrait être le futur « One More Thing » d’Apple, Jon Prosser évoque également le prix de l’appareil, et un certain nombre de fonctionnalités. Selon lui, les Apple Glass seraient vendues au prix de départ de 499 euros. Produit atypique oblige, il faudrait y rajouter le tarif de la prescription médicale pour les porteurs de verre correcteur. On peut s’étonner d’un prix relativement bas pour un produit de ce genre, surtout venant d’Apple. Pour justifier ce tarif, Prosser indique que cette première génération de lunettes connectées d’Apple ne devrait pas être autonome. Tout comme l’Apple Watch à ses débuts, les Apple Glass devraient être connectées à l’iPhone en permanence, d’où elles puiseraient leur puissance. Les questions sont nombreuses concernant ce produit. Comment fonctionneront les Apple Glass ? Comment interagir avec elles ? À quoi serviront-elles ? Prosser répond à certaines d’entre elles. Selon lui, le produit imaginé par Apple sera doté de deux écrans, un pour chaque oeil. On disposerait d’un OS dédié, et il sera possible d’interagir avec les lunettes par des gestes. Pour détecter ceux-ci, ainsi que l’environnement avoisinant, les Apple Glass seraient dotés du fameux capteur LiDAR, un capteur spécialement dédié à la réalité augmentée ayant fait son apparition sur le dernier iPad Pro, et supposer débarquer sur les futurs iPhone 12 Pro à la rentrée. Enfin, Prosser précise que ces Apple Glass devraient être rechargées exclusivement sans fil. On peut d’ores et déjà imaginer un boîtier de rangement faisant également office de chargeur. Hélas, Prosser ne mentionne pas l’hypothétique autonomie du produit.Les Apple Glass pourraient donc être dévoilées dès cette année, en octobre. Prosser indique que la présentation des lunettes devrait se faire en guise de « One More Thing » à la fin de la présentation des iPhone 12, initialement prévue en septembre, mais qui pourrait être décalée au mois d’octobre selon l’évolution de la pandémie de COVID-19. Si cette dernière venait à se prolonger, Apple décalerait la présentation de ces lunettes au début de l’année prochaine, affirme le leaker. Cependant, il ne s’agirait là que de la présentation du produit. Son lancement à la vente ne devrait pas intervenir avant fin 2021, voire début 2022, indique Prosser.



Des iPad à petit prix !

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPas Low Cost

18

Mai

Cette année, Apple a déjà renouvelé une partie de sa gamme d’iPad en lançant deux nouvelles déclinaisons de ses iPad Pro. Deux modèles qui nous avaient laissés sur notre faim, probablement à cause des nombreuses spéculations qui entouraient leur lancement. On s’attendait notamment à un SoC bien plus puissant, et à un écran mini LED. Ce sont finalement le scanner LiDAR et le support d’un trackpad qui auront marqué le lancement de l’iPad Pro 2020. Côté processeur, Apple s’est contenté de recycler l’A12 de 2018 avec une architecture identique et seulement un cœur supplémentaire. La firme ne semble pas vouloir en rester là pour 2020. Elle pourrait également sortir de nouveaux iPad avec des tailles d’écran inédites pour un prix inférieur aux modèles actuels. Un rapport du célèbre analyste de TFT Securities indique qu’Apple se préparerait à lancer deux nouveaux modèles d’iPad en fin d’année. Selon Ming-Chi Kuo, la tablette se déclinera en 10,8 pouces pour l’iPad standard, et 8,5 ou 9 pouces pour l’iPad Mini. Des dalles légèrement plus grandes que sur les modèles actuels avec 10,2 pouces pour l’iPad, 10,5 pour l’iPad Air et enfin 7,9 pouces pour l’iPad Mini. L’analyste précise que les nouveaux modèles « suivront la stratégie produit de l’iPhone SE, et les arguments de vente seront le prix plus abordable et l’adoption de de puces rapides ». Actuellement, l’iPad Air et l’iPad mini sont dotés de Soc A12 et le modèle standard embarque un A10 Fusion. Pour abaisser les coûts tout en les rendant plus performants, on imagine que la firme de Cupertino optera pour l’A13 des iPhone SE.



Apple rachète NextVR

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple rachete NextVR une societe realite virtuel

15

Mai

Apple vient de racheter la société NextVR pour environ 100 millions de dollars. L'information a été confirmée par la marque au site américain CNBC. Après Vrvana, rachetée fin 2017, c'est donc une seconde start-up américaine qui vient grossir les rangs de Cupertino dans sa division de création de contenus en réalité virtuelle (VR) et, sans doute, en réalité augmentée (AR). Considérant le savoir-faire de NextVR en matière de création et diffusion de contenus dans des dispositifs de réalité virtuelle, Cupertino met la main dessus pour accélérer le développement de ses futures et potentielles lunettes de réalité augmentée. Ou, à défaut, étoffer un potentiel portail de services pour un appareil orienté AR ou prenant déjà en charge cette technologie, comme l'iPad Pro 2020, par exemple. Sur la page du site Web de NextVR, les créateurs ont posté un message à l'attention de leurs fans et partenaires : « NextVR prend une nouvelle direction. Nous tenons à remercier nos partenaires et nos fans à travers le monde pour le rôle qu'ils ont joué dans la conception de cette formidable plate-forme de diffusion de compétitions sportives, de concerts et d'expériences de divertissement qu'est Virtual Reality. » C'est tout début avril que les premières rumeurs d'acquisition ont commencé à circuler et que les théories sur les bénéfices d'un tel rachat par Apple ont été échafaudées. Parmi les partenaires historiques de la marque, principalement américains, on mentionnera la NBA, la chaîne FOX Sport, l'organisateur d'événements musicaux Live Nation ou encore le tournoi de tennis de Wimbledon. Tout le contenu pouvait être regardé depuis la plupart des casques VR du marché, du PlayStation VR au Rift en passant par le (mourant) DayDream et le Vive sans oublier les terminaux Android et iOS au travers d'applis.



La WWDC 2020 en ligne

  Liste des news    Liste des new du mois  
WWDC2020  w630

06

Mai

Cette année, Apple adopte une approche différente pour sa Worldwide Developer Conference annuelle. Au lieu d'accueillir des développeurs du monde entier à San José, le géant de la technologie se déplace vers un événement en ligne uniquement le 22 juin. Lors de la WWDC, Apple annonce et présente en avant-première les mises à jour et améliorations logicielles pour l'ensemble de ses produits, la prochaine version d'iOS étant généralement la vedette du discours d'ouverture. L'année dernière, Apple a profité de l'événement pour annoncer que, pour la première fois depuis son lancement, l'iPad obtiendrait son propre système d'exploitation : iPadOS. Cette année, les enfants peuvent participer au Swift Student Challenge, où les enfants jusqu'à 13 ans peuvent construire une scène interactive en utilisant l'application Swift Playgrounds, sur iPad ou Mac. La WWDC a traditionnellement lieu début juin. Cette année, on ne sait pas vraiment comment va s'organiser l'événement numérique. Les vidéos qui ont annoncé le Magic Keyboard pour iPad Pro et présenté ses fonctionnalités (animées par Craig Federighi d'Apple, qui occupe en général la majeure partie de la scène lors de la WWDC) pourraient néanmoins donner un aperçu du futur événement. La WWDC n'est pas toujours strictement centrée sur le logiciel. L'année dernière, Apple a annoncé le nouveau Mac Pro, et des rumeurs circulent, selon lesquelles de nouveaux AirPods ou des casques de marque Apple pourraient faire leurs débuts pendant l'événement. Habituellement, Apple présente en avant-première une version bêta du nouveau logiciel, puis la diffuse aux développeurs, avant qu'elle soit disponible pour le grand public. Les logiciels pour iPhone et iPad sont traditionnellement lancés en septembre, à l'occasion de la sortie des nouveaux modèles d'iPhone. Cependant, cette année, on ne sait pas encore très bien quel type d'impact le Covid-19 a eu sur le développement de nouveaux matériels, et donc les conséquences sur les annonces. Bloomberg précise que la fabrication de l'iPhone 12 n'a pris que peu de retard et devrait donc encore être lancée à l'automne. Bien sûr, Apple n'est pas la seule à avoir adopté des événements uniquement en ligne, car la pandémie de coronavirus a forcé les entreprises de toutes tailles à renoncer aux rassemblements en personne, les remplaçant par un équivalent numérique.



Nouveau MacBook Pro 13

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacbookPro 13 Intel 10Gen

05

Mai

Apple a annoncé un rafraîchissement bien nécessaire du MacBook Pro 13 pouces. Les nouveaux modèles seront équipés de processeurs Intel de 10e génération, le stockage sera augmenté et le clavier va être remplacé par un "Magic Keyboard". Le clavier du nouveau MacBook Pro 13 pouces est mis à jour. Apple tente de résoudre les problèmes liés au mécanisme papillon défectueux qu'il pousse depuis quatre ans. La firme à la pomme a fini par se rendre et abandonner le mécanisme papillon, au profit de touches à ciseaux dans le "Magic Keyboard", qui a été d'abord introduit sur le MacBook Pro 16 pouces puis ajouté au MacBook Air en mars. La capacité de stockage a été augmentée (enfin !), allant de 256 Go à 1 To, avec la possibilité d'étendre le stockage pour atteindre 4 To. Le SSD à haut débit offre des vitesses de lecture séquentielle allant jusqu'à 3,0 Go/s. En termes de mémoire vive, le point de départ pour les deux modèles les moins chers est de 8 Go de RAM, 16 Go pour les deux autres modèles. Il est possible d'augmenter jusqu'à 16 Go et 32 Go, respectivement. Il existe 4 configurations différentes pour les nouveau Macbook Pro 13 pouces, avec quatre prix différents : 1 499 €, 1 749 €, 2 129 € et 2 379 €. Il convient de noter que les deux modèles les moins chers sont équipés des anciens processeurs Intel 8e génération. Le prix de départ pour un modèle équipé de la 10e génération est donc de 2 129 €. Il faut également garder à l'esprit que les deux modèles les moins chers ne disposent que de deux ports Thunderbolt 3, alors que les deux autres en ont quatre (comme dans les versions précédentes). Un MacBook Pro 13 pouces entièrement équipé, doté d'un processeur Intel Core i7 de 10e génération à quatre cœurs à 2,3 GHz, de 32 Go de RAM LPDDR4X à 3 733 MHz et d'un SSD de 4 To, vous coûtera 4 379 € (config. Max). Le nouveau MacBook Pro 13 pouces est disponible immédiatement sur l'Apple Store.



Apple music débarque aussi sur SmartTV

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Music Sur SmartTV

24

Avril

Samsung est le premier constructeur de télévisions à intégrer Apple Music sur ses télés connectées. Le constructeur coréen vient d’annoncer l’arrivée de l’application au sein de sa boutique dédiée. Attention toutefois, seules les Smart TV de 2018 à 2020 sont compatibles. L’arrivée d’Apple Music sur les téléviseurs de la marque coréenne permet à Samsung d’étoffer son offre de divertissement en offrant la possibilité aux utilisateurs d’écouter quelque 60 millions de titres, de regarder des clips musicaux ou encore de découvrir des nouveautés en explorant les nombreuses playlists. Les utilisateurs déjà inscrits à Apple Music n’auront qu’à se connecter au service avec leur identifiant Apple une fois l’application installée. Les autres pourront s’inscrire au service directement depuis leur téléviseur et profiteront comme tous les nouveaux clients, d’un essai gratuit d’une durée de trois mois.



Apple music a enfin un client web

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Music web

17

Avril

Accessible très simplement depuis music.apple.com, le client Web d'Apple Music ne tranche pas franchement avec celui déjà intégré à macOS. On y retrouve une interface épurée, laissant libre accès à des playlists sélectionnées par les curateurs du service ou confectionnées par ses soins. Bien entendu, si vous n'êtes pas connecté au service, Apple Music vous proposera de vous abonner et de profiter d'une offre d'essai pendant 3 mois (9,99€ par mois sans engagement passé ce délai). Un processus qui, néanmoins, ne peut s'effectuer... qu'en téléchargeant iTunes (Windows) ou en lançant l'application Musique (macOS). Étrange. Dont l'adresse est music.apple.com



Oups ! l'iPhone SE est là depuis hier soir...

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple nouvel iphone SE noir blanc rouge

16

Avril

Apple avait brièvement fait fuiter le nom officiel de son nouvel iPhone sur la page d’une coque Belkin vendue dans sa boutique en ligne américaine. Comme prévu, la firme à la Pomme vient tout juste de lancer officiellement son iPhone SE, un smartphone au prix contenu de 489 € dans sa version 64Go (encore 64Go ) et qui, s’il a tout d’un iPhone 11 dans ses entrailles, ne fait de concessions que sur son design. Ainsi, l’iPhone SE (2020) semble physiquement très proche de l’iPhone 8, et plus globalement des iPhone 6/6S/7 en ce qui concerne sa face avant. On retrouve ainsi l’ancien design de la Pomme, avec cet écran LCD de 4,7 pouces entouré de larges bordures en haut et en bas, et un bouton Home physique comprenant un capteur d’empreinte digitale TouchID. L’écran même est Dolby Vision, HDR10 et True Tone. Certes, le design du smartphone ne semble plus tout jeune, à l’heure où même les smartphones d’entrée de gamme proposent des dalles bord à bord, mais le nouvel iPhone SE d’Apple a tout de même quelques arguments à faire valoir, dont, notamment, la certification IP67 et sa grande puissance. Pour propulser la bête, on retrouve à l’intérieur un SoC Apple A13 Bionic, soit le même qui équipe les iPhone 11/11 Pro/11 Pro Max. Il s’agit, à ce jour, du processeur mobile le plus puissant en matière de puissance brute, ce qui signifie qu’à seulement 489 €, l’iPhone SE devient le smartphone le plus puissant au monde à ce tarif. On retrouve également un unique capteur photo à l’arrière. Ainsi, si l’iPhone SE se montrera moins polyvalent que ses grands frères aux multiples capteurs, il n’en restera pas moins capable puisque ce capteur grand angle de 12 Mpx avec une ouverture de F/1.8 est le même qu’on retrouve en objectif principal sur les derniers fleurons de la marque californienne. L’iPhone SE (2020) se retrouve donc être capable d’enregistrer des vidéos allant jusqu’en 4K à 60fps même si les 64Go lui feront défaut. Il est d’ores et déjà possible de commander ce nouvel iPhone SE, à partir de 489 euros sur la boutique en ligne officielle d’Apple, pour une livraison à partir du 24 avril prochain. L’iPhone SE est équipé par défaut avec 64Go de stockage, mais il pourra grimper à 128Go au prix de 539 € et 659 € pour la version 256Go. Enfin, on retrouve trois coloris : Blanc, Noir, et enfin, Rouge (PRODUCT RED). Ce deal semble raisonnable pour une fois, mais dommage qu'il ne soit pas disponible en version plus (plus grand 6.2 pouces)



La pomme lâche du lest !

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple event

02

Avril

les règles de l’App Store d’Apple sont très strictes. La firme californienne ne laisse pas la possibilité aux développeurs de permettre à leurs utilisateurs d’effectuer un achat hors App Store, afin de s’assurer de recevoir les fameux 30% de commission que la firme s’octroie à chaque achat. Cette fameuse règle avait par ailleurs porté préjudice à Apple par le passé. Netflix ou encore Spotify, notamment, ont longuement pesté contre les conditions imposées par Apple. Le géant du streaming suédois avait même déposé une plainte contre la firme devant la Commission Européenne, jugeant qu’Apple jouait à la fois le rôle d’arbitre et de joueur, en s’octroyant les 30% de commission tout en poussant en avant sa propre application de streaming musical, Apple Music. Plus récemment, cette fameuse « taxe Apple » était également invoqué sur les raisons qui poussent la firme à interdire les applications de cloud gaming sur son store, qui permettaient de contourner les règles de l’App Store en renvoyant vers un catalogue externe de jeux vidéo. La firme de Cupertino serait-elle en train d’assouplir cette fameuse règle ? Si l’on en croit The Verge, Apple aurait fait une exception dernièrement. Alors qu’Amazon Prime Video, l’app de streaming vidéo de la firme fondée par Jeff Bezos, tentait auparavant de contourner les règles de l’App Store en renvoyant vers des pages web pour acheter ou louer des contenus, elle permet désormais de le faire directement depuis l’application iOS et tvOS. Apple a un programme établi pour les fournisseurs de vidéo par abonnement premium qui permet d’offrir certains avantages aux utilisateurs, incluant l’intégration avec l’application Apple TV, la prise en charge d’AirPlay 2, les applications tvOS, la recherche universelle, la prise en charge de Siri et, lorsque possible, l’authentification unique ou “zero sign-on”. Sur certaines applications de divertissement vidéo premium comme Prime Video, Altice One et Canal+, les clients ont l’option d’acheter ou de louer des films et séries TV en utilisant le moyen de paiement associé à leur abonnement préexistant » précise Apple dans un communiqué relayé par The Verge, concernant cette exception. Ce changement inattendu dans la politique de la firme pourrait-il se généraliser à l’avenir ? Rien n’est moins sûr.



Face ID sur les MAC

  Liste des news    Liste des new du mois  
Brevet Apple Face ID

30

Mars

Un brevet publié par l'USPTO, l'Office National américain, et déposé par Apple en septembre 2018 montre que Cupertino travaille sur diverses solutions pour intégrer Face ID à ses ordinateurs, dans une version clairement améliorée. Côté intégration, Apple prévoirait de sertir les modules caméra de la même façon que sur les appareils nomades, en faisant une encoche en haut de l'écran. Un effort qui implique toutefois que les écrans des futurs Mac soient bord à bord puisque pour l'instant, même si les bordures se sont affinées, elles sont encore bien présentes. Précisions qu'il faut prendre les informations contenues dans ce brevet avec beaucoup de pincettes. Rien n'indique que ce qu'on y voit se réalisera un jour. Selon le document, Apple pourrait faire appel à des projecteurs lumineux et/ou infrarouges couplés à des algorithmes pour déterminer précisément l'impact d'un profil lumineux prédéterminé sur le visage enregistré, en fonction de la luminosité ambiante. Ainsi, impossible d'ouvrir une session en utilisant une photo de la personne ou par tout autre moyen visant à reproduire les traits d'un ami, d'un collègue. Si Apple ajoute la reconnaissance faciale à l'arsenal de sécurité de ses machines, il sera à égalité avec Microsoft qui, via Windows Hello, propose aussi, sur les ordinateurs compatibles le déverrouillage de session par ce biais, ainsi que le chiffrement de données, fichiers, etc.



La pomme dévoile un nouveau MacBook Air

  Liste des news    Liste des new du mois  
Nouveau MacBook Air 2020

18

Mars

Par surprise, via une simple mise à jour de l’Apple Store en ligne, la firme de Cupertino vient de lancer deux nouveaux produits très attendus : ses nouveaux iPad Pro et un MacBook Air revu. Au menu, un certain nombre de nouveautés, dont l’arrivée du clavier à mécanisme ciseau sur le MacBook Air 2020. On fait le point sur toutes les nouveautés ! Disons-le tout de suite, la mise à jour proposée par Apple ce jour en ce qui concerne le MacBook Air est très intéressante. On retrouve un prix en baisse, avec des caractéristiques supérieures, et surtout, l’arrivée du nouveau clavier à mécanisme à ciseaux introduit sur le MacBook Pro 16 en fin d’année dernière. Ce nouveau clavier est par ailleurs aisément reconnaissable, grâce à ses touches directionnelles en forme de T inversé. En introduisant ce clavier sur son MacBook Air, Apple tourne doucement la page du clavier papillon, qui a connu tant de déboires par le passé, au profit d’un clavier fiable et efficace. Ce n’est désormais plus qu’une question de temps avant qu’Apple passe définitivement toute sa gamme de MacBook sur ce nouveau clavier. À l’intérieur de la bête, on retrouve un certain nombre de nouveautés qui devraient faire plaisir à ceux qui hésitaient à se lancer dans l’achat d’un MacBook Air. À partir de 1 199 € (un prix en baisse qui confronte directement la machine à l’iPad Pro), on retrouve le double de stockage, qui passe de 128 Go à 256, et 512 Go sur le haut de gamme (et jusqu’à 2 To en option). L’entrée de gamme est équipée d’un processeur Intel Core i3 à deux coeurs de 10ème génération cadencé à 1,1 GHZ, quand la version plus haut de gamme dispose d’un Core i5 à quatre coeurs cadencé à 1,1 GHz. Une option avec un Core i7 quatre coeurs à 1,2 GHz est proposée en option. Notons qu’il s’agit de la première apparition d’un processeur quatre coeurs sur un MacBook Air. Pour accompagner ces processeurs, on retrouve de la RAM LPDDR4X, cadencée à 3 733 MHz, avec 8 Go d’entrée de jeu. Pour finir, on retrouve peu ou prou le même design, même si les touches du clavier sont légèrement plus épaisses, et enfin un système de trois microphones pour proposer une qualité audio irréprochable en enregistrement, comme sur le MacBook Pro 16, et la puce Apple T2, qu’on retrouve sur les Mac disposant d’un capteur Touch ID et sur l’iMac Pro. Le MacBook Air 2020 sera disponible à partir de 1 199 € pour la version i3/256 Go de stockage, et 1 499 € pour la version i5/512 Go de stockage. On pourra configurer sa machine avec un processeur Intel Core i7 quatre coeurs, 16 Go de RAM et 2 To de SSD pour 2 579 €.



Nouveau iPad Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPad Pro 2020 avec Magic Keyboard

18

Mars

Par surprise, Apple vient de dégainer son nouveau cru 2020 d’iPad Pro ! On retrouve une tablette sensiblement identique à la génération précédente, si ce n’est son bloc photo amélioré et ses performances en hausse. On retrouve surtout un support amélioré du curseur dans iPadOS 13.4, et un nouvel accessoire comprenant clavier + Keyboard : le Magic Keyboard. Attention, niveaux prix, ça pique… Les rumeurs à son sujet ont fait les choux gras de la presse spécialisée depuis des mois, et il est enfin là ! L’iPad Pro 2020 est officiel, et se montre sur l’Apple Store en ligne aux côtés du nouveau MacBook Air, où il est déjà possible de le précommander pour une livraison en mai. Au menu : meilleures performances, nouveau bloc photo avec capteur AR (une première sur un produit Apple), et surtout un nouveau clavier couplé à un trackpad, et baptisé Magic Keyboard. On fait le point sur toutes les nouveautés ! Alors qu’on pensait que la firme de Cupertino reculerait la sortie de ses nouveaux iPad Pro à l’automne, en raison de l’épidémie de COVID-19 qui gagne le monde, Apple ne change finalement pas ses plans et dévoile même, un peu à l’avance, ses nouveaux iPad Pro. Côté design, pas de grand changement avec le modèle présenté en 2018. On retrouve toujours cet écran aux bordures fines et décliné en deux tailles : 11 et 12,9 pouces. La différence réside à l’arrière, où on retrouvera un tout nouveau bloc photo composé de trois capteurs, et très ressemblant à celui dont dispose l’iPhone 11 Pro. On retrouve ainsi un capteur grand angle de 12 mégapixels, un ultra grand-angle de 10 mégapixels, et enfin, un capteur LIDAR dédié à la réalité augmentée. Ce capteur n’a jamais été vu sur un produit Apple à ce jour, et il pourrait en toute logique se retrouver sur les futurs iPhone 12 Pro, prévus en septembre. À l’intérieur, on retrouve également quelques changements. L’iPad Pro de 2018 était un monstre de puissance, celui de 2020 l’est encore davantage ! On retrouve ainsi un SoC A12Z Bionic, associé à un GPU huit coeurs, de quoi venir à bout de n’importe quel tâche et de voir venir l’avenir et de nombreuses mises à jour majeures. En guise de nouveauté, on retrouve également le support du WiFi 6. il est accompagné d’un accessoire totalement nouveau. Le Magic Keyboard pour iPad se distingue du classique Smart Keyboard par la présence d’un trackpad. Pour le prendre en charge correctement, Apple précise qu’iPadOS 13.4, dont la disponibilité ne devrait plus trop tarder, devrait incorporer un certain nombre de nouveautés concernant la prise en charge du curseur. Celui-ci deviendra contextuel, en s’adaptant en fonction de la zone sur laquelle on passe, et pourra disparaître lorsqu’on n’en a pas besoin. Il ne sera d’ailleurs pas nécessaire d’accoler ce nouvel accessoire à l’iPad pour en profiter, puisqu’il sera possible d’utiliser un Magic Keyboard 2 et même une Magic Mouse 2 pour profiter de ces ajouts logiciels. Ce nouvel accessoire s’avère également bien plus haut de gamme que le Smart Keyboard. Exit les touches recouvertes de nylon, puisqu’on retrouvera ici un « vrai » clavier à mécanisme à ciseaux, le même qui équipe les MacBook Pro 16, ou encore le récent MacBook Air 2020. Qui dit accessoire haut de gamme dit prix en hausse. Comptez 339 € pour le Magic Keyboard destiné à l’iPad Pro 11 pouces, et 399 € pour celui destiné au modèle 12,9 pouces. Enfin, et c’est une bonne nouvelle pour les possesseurs d’iPad Pro 2018, l’accessoire sera bien compatible avec ce modèle, et pas uniquement avec le nouvel iPad Pro 2020.



Apple annonce sa WWDC 2020 en ligne

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple WWDC2020 en ligne

16

Mars

Le constructeur américain va travailler sur un nouveau format incluant Keynote et sessions pour les développeurs accessibles à distance. Apple vient de publier un communiqué de presse sur son site web annonçant une WWDC 2020 pour le mois de juin et qui prendra la forme d'un événement en ligne. Le constructeur suit les traces de ses concurrents et doit adapter sa traditionnelle conférence annuelle en raison de l'épidémie de Covid-19 comme l'explique Phil Schiller, vice-président en charge du marketing chez Apple. « La situation sanitaire actuelle a nécessité la création d'un nouveau format WWDC 2020 qui proposera un programme complet avec une Keynote d'introduction et des sessions en ligne, offrant une expérience d'apprentissage exceptionnelle à toute notre communauté de développeurs, partout dans le monde ». Apple communiquera le programme complet et plus de détails dans les prochaines semaines, mais indique que cette édition particulière sera néanmoins importante. Le constructeur y présentera ses prochains systèmes d'exploitation comme iOS 14, watchOS 7 (dont de nombreux détails ont déjà fuité depuis plusieurs jours) et le prochain macOS.



Un brevet double écran chez la pomme

  Liste des news    Liste des new du mois  
Brevet Apple double ecran

12

Mars

Apple, qui a plusieurs fois redistribué les cartes en matière de form factor dans son passé, plancherait activement sur un iPhone pliable, selon de nombreuses rumeurs. Certaines sources s’accordent à dire qu’un iPad pliable serait par ailleurs le premier projet d’Apple doté d’un écran pliable à voir le jour. Toutefois, un autre produit atypique nous a interpellé, lequel est décrit dans une récente demande de brevet déposée par Apple, et repérée par Patently Apple. Ce brevet décrit un appareil à mi-chemin entre l’iPhone et l’iPad, et surtout, doté non pas d’un écran pliable, mais de deux écrans séparés par une fine charnière. Ces deux écrans seraient capables de communiquer entre eux, et pourraient aussi fonctionner indépendamment l’un de l’autre qu’ensemble pour générer un grand écran. Ces deux écrans se replieraient sur eux-même à la façon d’un livre, et seraient maintenus ensemble par des aimants. Évidemment, cette demande de brevet ne nous a pas laissé indifférent. C’est, en effet, pratiquement le même concept que les Surface Neo et Duo de Microsoft, d’intrigants appareils à deux écrans qui devraient sortir à la fin de l’année. Le concept semble si proche qu’on se demande même si Apple parviendra à déposer ce brevet sans se confronter aux brevets eux-mêmes déposés par la firme de Redmond. Quoi qu’il en soit, il ne s’agit là que d’une demande de brevet, ce qui ne signifie absolument pas qu’Apple compte bel et bien sortir un tel produit. De nombreux brevets sont, en effet, abandonnés chaque année, même si certains finissent par se transformer en produit bien réels.



Pas de présentation officiel en Mars

  Liste des news    Liste des new du mois  
Pas de conference en Mars chez Apple

11

Mars

Le nouvel iPhone « low cost » (abordable) est-il la dernière victime du Covid-19 ? D’après plusieurs rumeurs concordantes, y compris en provenance d’analystes aussi fiables que Ming-Chi Kuo, Apple devait dévoiler un successeur à l’iPhone SE fin mars lors d’un événement dédié à la presse. Le site spécialisé Cult of Mac, affirme avoir obtenu la confirmation, de la part d’un officiel d’Apple, que l’événement était annulé. Plusieurs facteurs concomitants auraient abouti à cette décision. Il y a bien évidemment l’épidémie de coronavirus qui aurait eu un impact sur la production des smartphones à la pomme croquée. Mais il y aussi la décision que le département de santé publique du comté de Santa Clara, dans lequel se trouve Cupertino, a prise le 9 mars. En effet l’organisme a ordonné l’interdiction des réunions publiques de plus de 1 000 personnes sur son territoire. Selon la source d’Apple, citée par Cult of Mac, cette ordonnance aurait joué un rôle majeur dans la décision d’annuler l’événement de mars. Toujours selon la même source, Apple aurait déjà établi un nouveau calendrier de lancement mais il serait conditionné par l’évolution de la situation sanitaire. Quant au prochain événement majeur de Cupertino, la conférence des développeurs (WWDC), prévue en juin, elle serait, elle aussi, très largement menacée. Mais d'après des rumeurs Apple plancherait déjà sur un format de conférence en ligne pour dévoiler iOS 14 et les autres nouveautés logicielles à venir cette année.



Des nouveaux iMac et Mac mini

  Liste des news    Liste des new du mois  
Mac Mini 2018

06

Mars

La parole du leaker CoinX est rare. À vrai dire, depuis son premier tweet en septembre 2018, cet utilisateur mystérieux n'a parlé que 12 fois. À une exception près, toutes ses informations sur Apple et ce, plusieurs mois avant leur officialisation par la marque californiennes, se sont finalement révélées correctes. CoinX annonce désormais le renouvellement prochain des iMac et Mac mini et donne son avis sur le futur appareil photo des iPad, sans communiquer de date de lancement. Selon plusieurs rumeurs, Apple prévoit d'organiser une keynote fin mars. S'il semble peu probable que cet événement ait lieu en raison de l'épidémie de coronavirus, on peut imaginer qu'Apple envisageait de présenter ses nouveaux Mac à cette occasion. À la place, l'entreprise pourrait renouveler ses ordinateurs par communiqués de presse, comme elle l'a déjà fait par le passé.



Apple vas peut-être passer au écran mini-LED

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Pro 14 Ecran Mini LED pour 2020

04

Mars

La technologie mini-LED a la cote chez Apple à en croire Ming-Chi Kuo qui, dans sa dernière note, annonce que le constructeur compte lancer cette année six appareils équipés d'écrans de la sorte. Il y aurait un iPad Pro (12,9 pouces), un iPad de 10,2 pouces, un iPad mini de 7,9 pouces, un iMac Pro de 27 pouces, un MacBook Pro 16 pouces et, cerise sur le gâteau, un MacBook Pro de 14,1 pouces. Un inventaire à la Prévert qui interroge : le mini LED ne semble pas se destiner aux seules machines haut de gamme comme on aurait pu le penser. L'analyste prolifique précise que le coronavirus n'aura pas d'impact sur la R&D du mini LED et la production de ces produits. En revanche, il reste flou sur les fenêtres de lancement : quatrième trimestre pour l'iPad Pro et l'iMac Pro, cette année pour le reste. La rumeur a déjà évoqué l'iPad Pro doté d'un écran mini LED, plutôt pour cet automne. C'est à notre connaissance la première fois que Ming-Chi Kuo mentionne un MacBook Pro 14,1 pouces, qui pourrait remplacer le modèle actuel de 13 pouces. Selon nos informations, les Apple Store seraient d'ores et déjà prêts à prendre en charge les réparations pour ce nouveau portable. La technologie mini LED permet aux écrans LCD d'afficher des noirs plus profonds, elle offre aussi davantage de finesse et de légèreté, et elle est moins gourmande en énergie.



Une Keynote le 31 Mars

  Liste des news    Liste des new du mois  
Keynote Apple peut etre fin Mars

18

Fevrier

Malgré les problèmes de production que rencontre la pomme sur ses sites chinois et le manque de certitude d’approvisionnement, la pomme continu son carnet de route. Depuis plusieurs mois, de nombreuses rumeurs font écho d’un nouvel iPhone SE 2, faisant suite à l’iPhone SE paru en 2016. Ce smartphone, qui pourrait porter le nom d’iPhone 9 était pressenti pour le mois de mars, si l’on en croit les rumeurs, mais il serait quelque peu retardé en raison de l’épidémie de coronavirus qui gagne la Chine. C’est ainsi que dans un communiqué de presse, Apple a officiellement annoncé que le virus allait impacter son chiffre d’affaires pour le trimestre en cours, à cause d’un « retour à la normale plus lent que prévu » autant au niveau de sa production que de ses ventes (seulement 5 des 42 Apple Store ont réouvert leurs portes en Chine à l’heure où nous écrivons ces lignes). Malgré les difficultés, la firme de Cupertino pourrait ainsi organiser une Keynote le 31 mars prochain pour présenter son nouvel iPhone low cost, lequel serait lancé dans la foulée, dès la première semaine d’avril, et peut-être même le vendredi 3 avril. Notons que c’est le média allemand iPhone-ticker qui a été le premier à dévoiler cette information, et qu’il la tient de plusieurs sources chez Apple. Même s’il convient encore de la prendre avec les précautions nécessaires, cette rumeur ne semble pas exagérée dans le sens où la firme à la Pomme organise régulièrement des conférences en mars. L’année dernière, la firme avait ainsi tenu une conférence surprise en mars pour présenter ses nouveaux services, dont Apple TV+, Apple Arcade, Apple News+ et même une carte bancaire, l’Apple Card. L’année d’avant, Apple avait organisé un événement orienté sur le monde d’éducation et avait pour cela révélé un iPad 6 à bas prix. Quoi qu’il en soit, les rumeurs autour d’un nouvel iPhone SE / iPhone 9 sont désormais si nombreuses qu’on se doute qu’Apple a bel et bien prévu un nouveau produit à nous annoncer pour ce début d’année. Reste à savoir si la date de cette Keynote est correcte, et surtout si Apple a prévu de lancer d’autres nouveaux produits aux côtés de ce nouvel iPhone, sans quoi cette conférence risque de tourner court. Les rumeurs font en effet état d’un nouveau MacBook Pro 13, voire 14 pouces, qui pourrait être équipé du nouveau (ou plutôt ancien) clavier du MacBook Pro 16, mais aussi une nouvelle Apple TV plus puissante pour accueillir comme il se doit Apple Arcade. D’autres rumeurs font également écho d’un retour de l’AirPower, le chargeur sans fil d’Apple qui n’a jamais vu le jour dans une version allégée. @ suivre donc...



La pomme averti des conséquences du Coronavirus

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple victime du coronavirus dans sa production

18

Fevrier

Le constructeur a informé ses investisseurs que malgré la réouverture des sites de production, les stocks d'iPhone seront limités dans les prochaines semaines et pénaliseront les résultats de l'entreprise. Dans un communiqué publié sur son site web, Apple confirme être touchée de plein fouet par l'épidémie de coronavirus, qui a fait plus de 1 800 victimes en Chine depuis le mois de décembre. Les usines redémarrent péniblement et peinent à retrouver leur rythme de croisière L'objectif de chiffre d'affaires, compris initialement entre 63 et 67 milliards de dollars, ne sera pas tenu. Le constructeur l'explique par la récente fermeture des usines chinoises et à un stock d'iPhone plus faible dans les magasins. Les Apple Store chinois réouvrent également au compte-goutte et pénalisent un peu plus les résultats du groupe californien. Le constructeur affirme toutefois que la demande dans le reste du monde reste forte et conforme aux prévisions. Apple insiste malgré tout sur les précautions sanitaires prises et sur l'importance de garantir la santé de tous ses employés et de ses sous-traitants. Elle indique également vouloir doubler ses donations aux instituts de recherche luttant contre le coronavirus.



L'iPad Pro 2020 ?

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple ipad pro 2020

11

Fevrier

Apple se prépare à une année riche en nouveaux produits. La firme prévoit en effet de lancer 5 nouveaux modèles d’iPhone en 2020, dont un smartphone milieu de gamme, l’iPhone SE prévu pour mars à 400 € (ou beaucoup plus). L’iPad Pro doit également faire peau neuve cette année. Les derniers bruits de couloirs rapportent même qu’il pourrait être dévoilé en mars plutôt qu’à l’habituel keynote de septembre. Après avoir adopté un nouveau design en 2018 et un système d’exploitation dédié en 2019 avec iPadOS, que nous réserve Apple pour sa nouvelle tablette ? Selon OnLeaks qui avait vu juste l’année dernière concernant le design des iPhone et des iPad, la tablette conservera son apparence. On s’attend plutôt à ce que ce soient les iPhone 12 qui adoptent des bords plats comme sur les iPhone 4 et 5. Son écran pourrait quant à lui évoluer, bien que cela semble prématuré. Apple prévoit en effet d’abandonner l’OLED pour passer au mini-LED sur les iPad et les Mac Book, et ainsi s’affranchir de sa dépendance à Samsung. Cependant, LG et Epsitar n’auront probablement pas eu suffisamment de temps pour adapter leur capacité de production, et un tel changement en 2020 provoquerait une hausse significative du prix de vente. L’évolution majeure concernera le dispositif de capture photo et vidéo. On s’attend à ce que l’iPad Pro se dote d’un système à trois caméras similaire à celui qui équipe actuellement les iPhone 11 Pro. Un défi pour Sony qui peine déjà à produire suffisamment de capteurs photo pour les smartphone Apple. La tablette disposerait donc d’un capteur time-of-flight pour lui permettre de mieux appréhender son environnement, et proposer des applications de réalité augmentée plus performantes. Le SoC A14 Bionic des iPhone 12 va certainement à nouveau dépasser la concurrence, y compris son grand rival Samsung et ses Galaxy S20 pourtant dotés du Snapdragon 865, la meilleure puce de Qualcomm. Le processeur d’Apple ne devrait malheureusement pas être intégré à la nouvelle génération d’iPad Pro. Il n’entrera en production qu’à partir du deuxième trimestre, Apple s’orienterait donc vers une puce A13X Bionic, une version améliorée de l’A13. Par conséquent, les chances de voir arriver la 5G sur la tablette avant l’année prochaine sont minces. Le Soc A14 supporte la 5G, mais il est peu probable qu’Apple décide d’accompagner l’A13X d’un modem 5G séparé. Pour rivaliser avec un Mac Book, Apple a l’intention de lancer un nouveau clavier iPad. Selon DigiTimes, le prochain Smart Keyboard devrait se rapprocher du Magic Keyboard pour Mac Book Pro, et adopter un mécanisme à ciseaux identique. Moins probable, il pourrait également être rétroéclairé. Le nouvel iPad Pro sera probablement présenté en mars en même temps que l’iPhone SE 2, ou au plus tard, à l’occasion de la WWDC 2020 en juin prochain. À moins d’opter pour un écran mini-LED, son prix ne devrait pas beaucoup varier, environ 900 € pour la version 11 pouces, et 1100 € avec un écran 12,9 pouces. Toujours la même politique tarifaire, nous vendre des tablettes au tarif d'un ordinateur pour pouvoir vendre ses Mac encore plus cher !



Encore une amende pour Apple !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple  amende affaire des maj

07

Fevrier

Pour Apple, la note commence à être salée : la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) annonce dans un communiqué avoir infligé une amende de 25 millions d’euros à Apple dans l’affaire du ralentissement de certains modèles d’iPhone. La DGCCRF indique avoir été saisie d’une plainte en début d’année 2018 concernant les pratiques d’Apple. Elle « a en effet montré que des détenteurs d’iPhone n’avaient pas été informés que les mises à jour du système d’exploitation iOS (10.2.1 et 11.2) qu’ils installaient étaient susceptibles de conduire à un ralentissement du fonctionnement de leur appareil ». Ces mises à jour diffusées dans le courant de l’année 2017 disposaient en effet « d’ un dispositif de gestion dynamique de l’alimentation qui pouvait, sous certaines conditions et notamment lorsque les batteries étaient anciennes, ralentir le fonctionnement des modèles d’iPhone 6, SE et 7 ». Une situation d’autant plus gênante qu’une fois la mise à jour installée, les utilisateurs ne pouvaient plus revenir à une version antérieure et donc échapper aux effets des mises à jour fautives sur la durée de vie du téléphone. Pour les utilisateurs affectés, la seule solution viable était donc de racheter une nouvelle batterie pour leur téléphone, ou tout simplement un nouveau téléphone.



L'Apple TV+ ce fait une place sur les écrans LG

  Liste des news    Liste des new du mois  
LG tv apple tv streaming

04

Fevrier

À l’occasion du CES 2019 de Las Vegas, LG nous a présenté sa nouvelle gamme de téléviseurs. On a pu notamment découvrir la signature OLED R9, un écran 4K de 65 pouces s’enroulant dans un boitier qui fait office d’enceinte Bluetooth. Ces nouveaux modèles intègrent tous l’application Apple TV, et LG avait alors promis que le service serait bientôt disponible sur les modèles de 2018 et de 2019. LG prévoit un déploiement progressif d’Apple TV+ sur les téléviseurs de 2018 et 2019. Il aura fallu attendre trois mois après le lancement d’Apple TV+ pour enfin disposer de l’application native du service de streaming. On pouvait déjà profiter de ses programmes exclusifs sur les TV LG, mais il fallait jusqu’à maintenant passer par AirPlay pour le diffuser à partir d’un appareil Apple. Avec l’application native, on peut souscrire au service, mais aussi profiter des 100 000 films et émissions de TV disponibles à l’achat ou à la location dans iTunes. Alors que Netflix s’apprête à disparaitre de certaines smart TV Samsung, l’application Apple TV arrive sur les écrans LG. Après HomeKit et AirPlay 2, l’application Apple TV+ est désormais disponible sur tous les modèles OLED de 2019, ainsi que sur les NanoCell série SM9X et SM8X. D’ici fin février, le service de streaming devrait également être pris en charge par les TV UHD série UM7X et UM6X. En ce qui concerne les écrans de 2018, aucune date précise n’a été annoncée, mais LG promet de déployer l’application en 2020 avec une mise à jour de leurs firmwares. Quel que soit votre modèle, Apple tient également à jour une page de support qui donne la liste de toutes les marques et des modèles de TV compatibles.



1,5 millard d' Apple Device !

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple devices

29

Janvier

À l'occasion de la présentation des (bons) résultats financiers de fin 2019, Tim Cook a dévoilé qu'il y avait plus de 1,5 milliard d'appareils Apple actifs dans le monde, soit 100 millions de plus sur un an. Ce chiffre comprend les iPhone, iPod touch, iPad, Mac, Apple TV et Apple Watch. C'est tout bénèf pour Apple, puisque ce grand parc d'appareils alimente la croissance à tous les niveaux, en particulier dans les services, s'est réjoui le CEO. Concernant les terminaux iOS spécifiquement, 70 % d'entre eux tournent sur iOS 13 maintenant. Un pourcentage qui monte à 77 % si on ne prend que ceux ayant quatre ans ou moins.



Les mises à jours sont là iOS, MacOS etc...

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple ios macos Maj

29

Janvier

Si Apple a bien des défauts, force est de constater que l’absence de suivi de ces systèmes d’exploitation n’en est pas un, avec la sortie aujourd’hui des nouvelles versions de ses 2 logiciels phares que sont iOS et macOS. Nous vous en parlions il y a quelques jours, le principal atout de la dernière version d’iOS est la possibilité de désactiver vraiment la géolocalisation. Précédemment, même si l’utilisateur demandait à ne plus être localisé, l’information était tout de même envoyée à Apple. La marque s’était défendue en disant que ceci était fait pour s’assurer du droit d’utiliser l’UltraWide Band, une fonction de géolocalisation d’objets ajoutée à l’iPhone 11. Cette mise à jour permet donc de désactiver cette puce U1. Pour le reste, ce sont essentiellement des bugs plus ou moins importants que résout cette mise à jour d’iOS. Par exemple, il était possible d’ajouter un contact sans entrer le mot de passe de Temps d’écran, la fonction de contrôle parental que les enfants avaient bien vite contournée. Facetime utilisait dans certains cas le mauvais capteur photo ou encore les notifications Push pouvaient ne pas être délivrées correctement si l’appareil était connecté en Wi-Fi. Un seul ajout semble être présent dans cette mise à jour, les voix anglaises pour Siri à destination des HomePod indiens. Concernant macOS, cette mise à jour 10.15.3 est plus mineure encore. Elle n’apporte que deux améliorations, la première à destination des possesseurs du nouvel écran Pro Display XDR et la seconde à destination de ceux qui font de l’édition vidéo multiflux sur le dernier MacBook Pro 16 pouces. On notera également qu’Apple n’a pas oublié les matériels plus anciens puisque sont également disponibles au téléchargement les mises à jour d’iOS 12 qui passe en version 12.4.5, ainsi que de macOS Mojave qui voit arriver une mise à jour de sécurité en version 10.14.16 et Safari 13.0.5. Toutes sont disponibles sur ce lien.



Apple une amende pour avoir violé des brevets

  Liste des news    Liste des new du mois  
Amende Apple contre Wilan 85 millions

27

Janvier

Un tribunal de San Diego a condamné Apple à verser 85 millions de dollars à WiLan pour avoir violé deux de ses brevets, rapporte Bloomberg. Ces brevets portaient sur la manière de passer des appels et de télécharger des données simultanément. Ce n'était pas la première fois que WiLan s'attaquait à Apple, mais les précédents litiges s'étaient souvent soldés en sa défaveur. WiLan, qui appartient au groupe canadien Quarterhill, se décrit elle-même comme « l'une des sociétés de monétisation de brevets les plus prospères au monde et collabore avec ses clients pour débloquer la valeur de leur propriété intellectuelle grâce à divers modèles de monétisation de brevets. » Une société que l'on peut qualifier de patent troll (spécialiste dans les affaire, dépot et protection de Brevet), puisqu'elle ne produit rien d'autre que des brevets destinés à être utilisés dans des accords de licence pour rapporter de généreuses royalties. Les contrats de licences ont compté pour plus de la moitié des recettes de Quarterhill (s'élevant à 107,6 millions de dollars) lors des neuf premiers mois de 2019, selon les comptes de l'entreprise. Apple et Intel se sont récemment attaqués conjointement aux États-Unis à une filiale de SoftBank qu'ils accusent d'être un patent troll. En Europe, Apple et d'autres entreprises ont alerté la Commission européenne sur la menace que font peser les patent trolls sur l'innovation.



Le nouveau Safari ignore Flash

  Liste des news    Liste des new du mois  
safari preview technology

24

Janvier

La toute dernière version de Safari Technology Preview, mise en ligne récemment par Apple, permet de découvrir un aperçu des futures fonctionnalités sur iOS et MacOS. Un avenir totalement dépourvu... de Flash. Un temps roi du web, Adobe Flash est depuis quelques années la cible à abattre. Son créateur Adobe ayant annoncé en 2017 que le format ne serait plus supporté en 2020, les géants du web ont d'ores et déjà pris leur disposition pour s'en passer. Le nouveau Safari (TP99) supprime donc toute forme de prise en charge de Flash et il sera bientôt impossible de lancer un fichier Flash via le navigateur Apple. Rappelons que le format Flash n'a jamais été très apprécié chez Apple, en témoigne l'iPhone, qui a toujours fait l'impasse sur cette technologie.



La Pomme continues l’ascension de ses puces...

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple mac book arm a14 bionic

17

Janvier

Au lancement de la gamme iPhone 11 en septembre dernier, les smartphones d’Apple se sont illustrés avec une amélioration significative de la qualité et du détail de ses photographies. Mais en coulisse, ce sont surtout les performances du nouveau SoC ARM A13 Bionic qui ont impressionné. Fabriqué avec une technique de gravure améliorée en 7 nm, le processeur écrase la concurrence, et reste encore aujourd’hui le processeur le plus puissant du maché. Malgré la sortie du Qualcomm Snapdragon 865 qui équipera notamment les Samsung Galaxy S20, Apple va conserver sa place de leader en 2020 avec l’A14 des iPhone 12. La puce A13 s’est montrée bien plus performante que l’A12, mais on s’attend à des progrès encore plus significatifs avec l’arrivée du processeur A14. Les iPhone 12 seront les premiers smartphones équipés d’un SoC gravé en 5 nm avec la technique de lithographie extrême ultraviolet (EUV) contre 7 nm pour la concurrence. Selon TSMC, la technologie permet de réaliser des processeurs 15 % plus rapides avec une densité supérieure de 80 %. Avec des dimensions similaires à la génération précédente, le Soc pourrait alors contenir 15 milliards de transistors, et ainsi dépasser les CPU et les GPU hauts de gamme des PC et des serveurs. Tous les détails de la puce A14 ne sont pas encore connus, mais MacWorld a néanmoins tenté d’évaluer ses performances sur les benchmarks les plus connus. Sans surprise, les estimations marquent un net progrès, notamment en ce qui concerne les tests en multicœurs. Ils placent le processeur au même niveau qu’un Mac Book Pro. Plus impressionnant encore, l’évaluation de la puissance du GPU, MacWorld prévoie une amélioration de 50 %, notamment grâce à la mémoire LPPDR5. Le SoC A14 serait un excellent candidat pour équiper un MacBook dédié au gaming. D’autre part, Apple travaille à l’unification des applications macOS et iOS, disposer de la même architecture sur toutes ses plateformes faciliterait grandement la tâche.



La pomme sort son Mac Pro rack serveur

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple mac pro rack

16

Janvier

Il y a un mois, Apple sortait son nouveau Mac Pro en version ordinateur de bureau. Dans la boutique, on pouvait y voir une version rackable, c’est à dire installable dans une armoire de serveur. Elle est aujourd’hui disponible. Les professionnels vont pouvoir gagner en place voire créer des fermes de rendu graphique grâce au format serveur du dernier Mac Pro. Pour retrouver un Mac qu’il était possible d’installer dans une armoire serveur, il faut remonter au serveur Apple Xserve, dont la production a été abandonnée début 2011, faute de ventes suffisantes. Seulement, le succès d’Apple revenant, particulièrement dans l’industrie graphique, Apple a pris la décision de réaliser un boîtier encastrable pour son dernier Mac Pro en plus du format tour, qu’iFixit avait trouvé similaire à un PC classique. Les caractéristiques sont absolument identiques au modèle de bureau, de même que ses dimensions. Pour ainsi dire, il a simplement été couché pour entrer dans une armoire serveur. Le souci de cette solution est que ce Mac Pro est rack 5U, c’est-à-dire qu’il occupe 5 unités soit 22,15 cm de haut. La densité de puissance est donc relativement faible comparée à des solutions dédiées. Il pourrait toutefois trouver une utilité dans un studio de conception graphique ou des sociétés de développement d’applications iOS, afin de concentrer en un même lieu tous les ordinateurs laissant l’environnement de travail non encombré de boîtiers, disponibles pour recevoir un écran Apple Display XDR et absolument silencieux. En ce qui concerne le prix, à caractéristiques identiques, le boîtier rackable est 700 € plus cher que la version tour avec un prix de départ à 7 199 € pouvant monter à 64 228 € dans sa configuration la plus puissante. La différence de prix se justifie probablement par une demande beaucoup plus faible pour ce type de produit, les particuliers, les freelances et les petites entreprises n’ayant probablement pas l’utilité de ce genre de solution. Il est possible de le commander dès maintenant et la livraison se fera à partir du 30 janvier.


Les systèmes OS en fin d'annonce

Cette année, Apple a décidé de la faire courte en annonçant dans son keynote l'arrivée imminente de mises à jour pour tous ses systèmes d'exploitation… à l'exception de macOS. C'est en fin de conférence que Tim Cook a annoncé l'arrivée imminente des prochaines versions de bon nombre de ses OS dont iOS 14. Jamais un délai aussi court n'a été observé entre l'annonce et la sortie d'un OS d'Apple. Les différentes bêtas ont été l'occasion pour bon nombre de faire le tour des nouveautés et les dernières étant relativement stables, l'annonce d'Apple n'est que peu surprenante. La prochaine version de l'OS de bureau d'Apple (MacOS) s'est fait remarquer par son absence en fin de conférence. Il est fort possible que son déploiement soit plus proche de la sortie du premier MacBook ARM d'Apple (attendu pour cette fin d'année) que de celle des autres OS de la pomme.
16-09-2020


Les nouveaux iPad 8 et iPad Air 4

C'est au tour de la huitième génération de l'iPad d'être sous les feux des projecteurs. Un iPad 40% plus rapide que son prédécesseur (50% fois plus rapide sur le plan graphique). Un exploit rendu possible grâce au processeur A12, qu'il embarque avec lui. Mais la grande force de cet iPad 8 est son stylet numérique, permettant d'intégrer ou de corriger un texte en temps réel, avec beaucoup de facilité. On retiendra également le Neural Engine, une puce d'intelligence artificielle permettant de rendre l'iPad moins énergivore, améliorant ainsi l'autonomie de la batterie. L'iPad 8 sera vendu pour 399 $ et en France 389 € à 669 €. A noter par ailleurs qu'Apple a annoncé une remise de 100 $ pour le milieu éducatif. Cette remise confirme la stratégie commerciale d'Apple, désirant accompagner ses clients dans un monde bousculé par la pandémie de coronavirus, le milieu éducatif étant amené à privilégier l'éducation à distance.

Apple a terminé sa conférence sur l'annonce attendue de l'iPad Air 4. Un iPad encore plus fin que les précédents modèles. Disponible en cinq coloris, l'iPad Air 4 propose un affichage nettement amélioré, grâce au nouvel écran Liquid Retina. Son processeur A14 permet une amélioration de la vitesse de 40%, tandis que son appareil photo de 12 millions de pixels offre une qualité d'image de 1080p. Côté batterie, le nouvel iPad Air bénéficie d'une autonomie de 10 heures. Grosse nouveauté pour la gamme, l'iPad Air 4 embarque avec lui la fonctionnalité Touch ID, permettant de déverrouiller l'appareil grâce à l'empreinte digitale de son utilisateur. L'iPad Air 4 sera vendu à 599 $ et en France de 669 € à 979 €.


16-09-2020


Le Pomme lance un forcé multiple Apple One

Apple a annoncé le lancement de l'offre Apple One, un nouveau forfait permettant d'accéder à tous les services payants proposés par Apple. Trois forfaits mensuels sont ainsi proposés :

    - Un forfait individuel à 14,95 €, proposant un accès à Apple Music, AppleTV+, Apple Arcade et iCloud (50Go)
   - Un forfait familial (six utilisateurs), à 19,95 €, proposant un accès à Apple Music, AppleTV+, Apple Arcade et iCloud (200Go)
   - Un forfait premium, à 29,95 €, proposant un accès à Apple Music, AppleTV+, Apple Arcade, iCloud, Apple Fitness+, Apple News+

A noter par ailleurs que la Keynote 2020 aura été l'occasion pour la multinationale d'annoncer le lancement d'Apple Fitness+, proposant dix types d'entraînements différents, animés par des entraîneurs réputés. Mais pour l'instant, Apple Fitness+ est uniquement à destination des pays anglophones. De ce fait, les utilisateurs français ne pourront s'abonner qu'aux forfaits individuels et familiaux de l'Apple One.
16-09-2020


Apple à présenté l'Apple Watch 6 et SE

Le premier produit présenté durant la Keynote 2020 est donc le nouveau modèle de la montre connectée d'Apple : l'Apple Watch Series 6. Présentée comme "un grand bon en avant", elle illustre à elle seule la volonté de la multinationale de répondre aux attentes de ses clients. Alors que la pandémie de CoVid-19 fait rage à travers le monde, l'Apple Watch Series 6 propose un nouveau capteur mesurant en 15 secondes le niveau d'oxygène dans le sang de son utilisateur, afin de le prévenir d'éventuels problèmes respiratoires. Le nouveau modèle de l'Apple Watch embarque également avec un altimètre, mesurant en permanence en temps réel l'altitude à laquelle se trouve son utilisateur. Mais c'est surtout au niveau technique que l'Apple Watch Series 6 impressionne, avec deux gros atouts, faisant la différence avec ses prédécesseurs. Tout d'abord, une rapidité accrue de 20%, par rapport à l'Apple Watch Series 5. Un joli tour de force technique rendu possible grâce à un processeur A13 optimisé. Ensuite, son écran de meilleure qualité offre de réels progrès au niveau de la luminosité, qui, couplé à une meilleure batterie, permet une lecture améliorée de l'écran au soleil. La mouture, quant à elle, est disponible en trois coloris différents : bleu, rouge et doré. Enfin, le bracelet, dit "Solo Loop", fait le tour du poignet. Vous le trouverez en silicone, en cuir ou en laine. Sept coloris seront proposés. L'Apple Watch Series 6 sera vendue pour 399 $ aux Etats-Unis et en France de 429 € à 829 € selon le modèle. Apple n'a pas communiqué de prix pour le marché européen. La deuxième grande information à retenir de cette Keynote 2020 : l'Apple Watch sera déclinée en un modèle plus abordable, l'Apple Watch SE. Elle est deux fois plus rapide que l'Apple Watch Series 3, et reprend le design de l'Apple Watch 4. Avec son écran plus grand et son processeur S5, elle embarque avec elle de nouveaux bracelets, et offrira les nombreux services habituels de l'Apple Watch, vous proposant un compte rendu sur votre santé et sur votre sommeil. L'Apple Watch SE sera vendue pour 279 $ et en France de 299 € à 329 €, partout dans le monde.
16-09-2020


Que vas présenter Apple demain !

L'iPhone 12 est la grande inconnue de cette keynote Apple, lors de laquelle nous pourrons au moins nous délecter de nouveaux iPad et de l'Apple Watch Series 6. Apple a officialisé la tenue d'une keynote ce 15 septembre 2020 à 19h00 heure française. Le programme devrait être particulièrement chargé. Si des annonces logicielles sont attendues, la marque à la pomme va également amplement communiquer sur de nouveaux produits matériels, avec possiblement un grand absent lors de ce rendez-vous. L'iPad Air 3 étant sorti en mars 2019, il est temps que la gamme bénéficie d'une mise à jour. Pour rappel, celle-ci fait en quelque sorte le lien entre l'iPad classique et l'iPad Pro, un milieu de gamme pour les consommateurs qui veulent mieux que l'iPad classique mais n'ont pas le budget ou le besoin pour le coûteux iPad Pro. Au programme, une puce dernière génération A14 pour les performances et un design retravaillé pour enfin se débarrasser de ces grosses bordures. Plus de bouton Home donc, et le lecteur d'empreintes serait alors déplacé, Touch ID migrant sur le bouton d'alimentation. L'iPad Air 4 serait équipé d'un écran Retina de 10,8 ou 11 pouces. Apple abandonnerait enfin, comme sur l'iPad Pro, le port Lightning au profit du standard USB-C que l'on retrouve sur tous les autres smartphones et tablettes. Il est probable que l'iPad Air 4 soit le seul nouvel iPad présenté lors de cette keynote. La dernière version de l'iPad Pro est trop récente pour un refresh, alors que l'iPad classique 7ème génération est sorti il y a un an, il n'est pas impossible qu'une nouvelle version dotée d'une puce A12 se taille un créneau dans cette keynote. L'iPad Mini, quant-à-lui, n'est pas une gamme qui est renouvelée fréquemment, en particulier dans les events de fin d'année. C'est certain, l'une des stars de cette conférence en ligne sera l'Apple Watch Series 6. Il ne faut pas s'attendre à une révolution en termes de design, la firme de Cupertino mise plutôt sur la continuité, avec l'ajout bien-sûr de nouvelles fonctionnalités. La principale faiblesse de la montre connectée est son autonomie famélique : il faut la recharger tous les jours pour éviter qu'elle ne tombe en rade. Il n'est pas certain qu'une batterie disposant d'une capacité plus élevée soit intégrée dans les Series 6, mais l'arrivée de la technologie Haptic Touch pour remplacer 3D Touch devrait entraîner une baisse de la consommation énergétique de l'appareil. L'heure des AirTags a enfin sonné. Il s'agit de petits trackers à accrocher à des objets que l'on a peur de perdre (porte-clé, portefeuille, sac à dos, valise…) et qui permettent de les retrouver via Bluetooth grâce à une application sur son smartphone. La marque Tile est sans doute la plus connue à commercialiser de tels produits, elle va devoir affronter un nouveau concurrent de taille. Après tout ça ! on parle aussi d'un casque Apple du retour de l'AirPower et d'un HomePod Mini. Pour la première fois, Apple pourrait lancer quatre iPhone d'un coup, chacun avec des sous-variantes selon la configuration d'espace de stockage. Ils s’appelleraient soit iPhone 12, iPhone 12 Max, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max, soit iPhone 12 Mini, iPhone 12, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max. Sans surprise, les iPhone 12 seront tous animés par le nouveau SoC A14, que l'on attend au tournant puisqu'il s'agit de la première puce pour smartphone gravée en 5nm. Le gain de performances s'annonce intéressant. Côté logiciel, on passera à iOS 14 avec ces modèles. Certain annonce que l'iPhone 12 ne sera finalement peut-être pas de la partie et viendrai avec une nouvelle conférence d'ici 1 mois.
14-09-2020


Mais que fait la pomme ou sont les iPhones 12 ?

Nous ne savons pas encore précisément ce qu’Apple a envisagé pour cette deuxième semaine du mois de septembre. Alors que nous nous attendions à une présentation officielle de la marque à la pomme, il se pourrait finalement que son communiqué de presse prévu ne contienne que la date de l’évènement dédié à l’iPhone 12. Le mois dernier, le leaker réputé Jon Prosser affirmait que l’Apple Watch et un nouvel iPad seraient présentés le 7 septembre via un communiqué de presse. Plus précisément, il s’agit de l’Apple Watch Series 6 équipée d’un capteur de tension artérielle. La prochaine tablette d’Apple serait l’iPad Air 4 dont nous avons récemment présenté quelques rendus et qui devrait accueillir Touch ID sur le bouton Power. Selon Mark Gurman de Bloomberg, le communiqué de presse d’Apple de cette semaine ne présenterait aucun produit. Il pense qu’il s’agit plutôt d’une « annonce du prochain évènement iPhone / Apple Watch de septembre ». D’ailleurs, c’est également Mark Gurman qui a récemment annoncé que la firme de Cupertino aurait prévu de commercialiser un modèle plus abordable de l’Apple Watch. En général, Apple annonce toujours ses évènements majeurs une semaine à l’avance, donc ce ne serait pas surprenant qu’il communique demain que la conférence se tiendra la semaine prochaine. L’iPhone 12 pourrait-il alors être présenté la semaine prochaine ? Difficile à dire pour le moment. Le smartphone le plus attendu de cette fin d’année devrait intégrer un appareil photo de 12 Mpx avec de plus grands capteurs. Apple devrait présenter quatre modèles d’iPhone 12 dont nous connaissons déjà les tailles d’écran. Le modèle premium, l’iPhone 12 Pro Max, proposerait un écran 120 Hz, un capteur LiDAR et un mode slow motion en 4K 240 FPS pour ne citer que les plus grosses nouveautés. De son côté, Jon Prosser a déclaré sur Twitter que le communiqué de presse d’Apple est prévu pour le 8 septembre à 9h du matin heure locale soit 15h, heure française. Attendre donc !
07-09-2020


Apple travaille sur des GPU 5nm

On sait qu’ Apple aime avoir un contrôle total sur ses produits et sur ces composants. Plus tôt cette année, l’entreprise de Cupertino en avait surpris plus d’un en annonçant vouloir se passer de processeurs x86/x64, et par la même occasion d’Intel, au profit de processeurs à l’architecture ARM qu’Apple conçoit lui-même. C’est sans grande surprise que l’on apprend de la part du journal chinois Commercial Times qu’Apple travaillerait sur ses propres GPU. Et le projet semble être déjà bien avancé car on parle d’un lancement dès l’année prochaine. Répondant au nom de code Lifuka, une île du Royaume de Tonga (et également le patronyme de la prochaine architecture du SoC A14X), la puce serait gravée en 5 nm par TSMC. Bien qu’ayant remplacé Imagination Technologies pour utiliser encore une fois des technologies maison pour ses iPhone, c’est avec ce dernier que la Pomme serait en train de concevoir de tels GPU. En effet les puces exploiteraient la technologie TBDR (Tile-Based Deferred Rendering) des GPU PowerVR. Et on sait que les deux entreprises ont signé un accord plus tôt cette année pour l’utilisation des brevets d’Imagination Technologies. Ces GPU offriraient des performances élevées et une efficacité énergétique en hausse. Et l’on sait qu’Apple applique un soin tout particulier à la finesse et au silence de ses produits. Toujours le plus sobre et discret possible.
03-09-2020


Apple applique ça mise en garde !

Si Fortnite avait déjà été banni de l’App Store, ce n’était pas le cas des autres jeux édités par Epic Games. Apple menaçait depuis près de deux semaines de supprimer le compte d’Epic. C’est ce qui vient d’être fait, rendant indisponibles sa page et tous ses jeux, dont la trilogie Infinity Blade. Ceux qui ont téléchargé les jeux peuvent continuer d’y jouer, mais ils ne seront plus mis à jour. De plus, tous les achats in-app sont désactivés. Cela pose également un problème pour les joueurs de Fortnite sur iOS qui se voient privés de jeu cross-plateforme, les versions n’étant plus synchrones. Apple a expliqué dans un communiqué de presse que les violations répétées de la licence d’utilisation de l’App Store étaient à l’origine de la décision. Pourtant, comme l’explique Tim Sweeney, le PDG d’Epic Games, Apple n’a pas été contraint de fermer le compte du studio, mais a choisi de le faire. Apple reproche également à Epic de rediriger les clients mécontents vers son support technique. Si le compte principal d’Epic Games est suspendu, le compte utilisé pour l’édition de l’Unreal Engine n’est pas impacté. En effet, l’éditeur a fait le nécessaire auprès du juge, et avec le soutien de Microsoft, pour le protéger d’une éventuelle vengeance d’Apple. On notera que le géant s’est lancé dans une campagne de promotion de PUBG, principal concurrent de Fortnite. Cela n’a pas manqué de faire réagir le PDG d’Epic qui a commenté avec un peu d’ironie : « un autre fantastique jeu de battle royale fonctionnant sous Unreal Engine ».
31-08-2020


La Keynote Apple pourrait être le 8 Septembre

Une rentrée en deux temps, dont le coup d’envoi pourrait être donné le 8 septembre, date supposée à laquelle Apple pourrait tenir son keynote. À en croire un tweet de l’informateur iHacktu (supprimé depuis, relayé par GSM Arena), Apple tiendra son keynote annuel dédié à l’iPhone le 8 septembre. Une date fort plausible, qui ne dérive pas des habitudes de l’entreprise californienne. Au cours de cet événement, il se dit qu’Apple lèvera le voile sur l’iPhone 12, les Apple Watch Series 6 et tenez-vous bien le socle de recharge sans-fil AirPower . Petit twist : il ne s’agirait pas de la version capable de recharger tous les accessoires Apple, mais d’un modèle dédié à l’iPhone et aux AirPods exclusivement. Plus tard, le 27 octobre selon la source, Apple organisera un second keynote au cours duquel elle fera étalage de ses nouveaux MacBook alimentés par ses processeurs Apple Silicon (ARM). On entend aussi beaucoup parler des Apple Glass, les lunettes de réalité augmentée de la Pomme, ainsi que d’un nouvel iPad. Bref, une myriade de nouveaux produits à découvrir à la rentrée, malgré de probables retards de lancement dus aux difficultés d’approvisionnement induits par le Covid-19.
27-07-2020


Apple dévoile des Emojis iOS 14

Le 17 juillet est la journée mondiale des emojis. Pour célébrer l’occasion, Apple a dévoilé une ribambelle de nouveaux emojis qui feront leur arrivée sur iOS 14 et macOS Big Sur : un ninja, des poumons, un castor, un bubble tea, etc. Au début de l’année, l’Unicode Consortium a annoncé une sélection de 62 nouveaux emojis pour 2020. En comptant les variations de couleur et de genre, cela fait un total de 117 emojis. Si vous vous souvenez, nous avons eu droit à 59 nouveaux emojis en 2019. La liste des emojis continue donc de s’allonger, à la plus grande satisfaction des utilisateurs. Ces derniers apprécient toujours autant de pouvoir remplacer un mot ou une expression à l’aide d’un emoji. Par exemple, la pandémie de Covid-19 a influencé l’utilisation des emojis au quotidien. Vous pouvez découvrir le look des 13 emojis révélés sur Emojipedia, le célèbre site de référence d’emojis. La liste n’est pas longue, mais elle est très variée. Comme pour tous les arrivages d’emojis, nous y retrouvons des personnes, des animaux, des symboles, de la nourriture et des objets. Les nouveaux emojis dont le design a été révélé sont un dodo, une poupée russe, une piñata, un tamal, le geste des doigts pincés aussi appelé le « Salt Bae », un boomerang, un ninja, une pièce 2020, un cœur anatomique, un castor, le symbole de l’égalité transgenre, un bubble tea et des poumons. Bien que ce ne soit pas fréquent d’envoyer un tamal ou un castor dans un message, d’autres pictogrammes se montreront davantage utiles. Il est d’ailleurs probable que l’emoji poumon rejoigne le lexique du Covid-19 tandis que le symbole de l’égalité transgenre se retrouvera très utilisé sur les réseaux sociaux. Il y a aura également un visage déguisé, deux personnes qui se font un câlin et un visage souriant avec une larme.
17-07-2020


Fini Boot Camp (Windows) sous les prochains Mac ARM

Rosetta « traduit » toutes les applications, sauf les machines virtuelles x86_64, et les extensions de noyau indispensables aux applications de virtualisation. Cela signe la fin des solutions de virtualisation… qui refusent d’utiliser les outils fournis par Apple. Les extensions de noyau sont dépréciées depuis plusieurs années, et doivent être remplacées par les extensions système conçues avec DriverKit. DriverKit prend explicitement en charge les besoins des solutions de virtualisation. Mieux : depuis OS X Yosemite, le système possède son propre hyperviseur, qui permet de concevoir des applications de virtualisation extrêmement légères et parfaitement respectueuses des politiques de sécurité du système. Et cela fonctionne ! Les ingénieurs d’Apple utilisent déjà une préversion de Parallels Desktop adaptée aux processeurs ARM. VMWare travaille sur une version de Fusion exploitant l’hyperviseur de macOS, qui sera disponible « au début du mois de juillet ». Michael Roy, responsable du développement de la solution de virtualisation de VMWare, attend de recevoir son DTK pour éprouver la future version ARM. Une chose est sure : seuls les systèmes compatibles avec l’architecture ARMv8-A pourront être virtualisés par le biais de l’hyperviseur de macOS sur les machines dotées d’un processeur Apple. Les principales distributions GNU/Linux sont déjà adaptées, comme les trois grandes distributions BSD, et quelques systèmes plus exotiques. Et Windows 10 ? Microsoft propose une version ARM depuis quelques années, compatible avec les applications UWP compilées pour les architectures ARM, mais aussi les bonnes vieilles applications Win32 compilées pour l’architecture x862. Le problème n’est pas la compatibilité, mais la commercialisation de cette version ARM à l’unité3. Boot Camp est toujours présent dans macOS Big Sur, mais n’apparait pas dans la liste des applications adaptées aux processeurs Apple. Ce sera probablement le plus gros changement : si la virtualisation semble plus ou moins assurée, l’installation aux côtés de macOS semble avoir du plomb dans l’aile. Il ne faut pas paniquer, mais un peu quand même. Ars Technica dit avoir obtenu la confirmation que « Boot Camp ne fonctionnera pas sur les Mac dotés d'une puce Apple ». Dans une déclaration à The Verge, Microsoft explique réserver la version ARM de Windows 10 aux fabricants de PC, mais ne ferme pas la porte à la commercialisation d'une version installable par les utilisateurs finaux.
25-06-2020


Le Mac Mini premier Mac à passer à l'ARM

Apple a en effet annoncé la migration déjà assez bien engagée de MacOS vers ce qu'Apple appelle "Apple Silicon", et que la plupart d'entre nous appellent la plate-forme Arm. La société a passé les 30 dernières minutes de sa présentation légèrement surréaliste du WWDC à discuter de la manière exacte dont MacOS va migrer vers Arm. Une grande partie de cette migration est conforme aux attentes. Comme la migration de PowerPC vers Intel il y a un 15 ans, il y aura un moteur de traduction/migration Rosetta qui permettra aux applications basées sur Intel de fonctionner en émulation sur les puces Apple. Craig Federighi, d'Apple, a déclaré que toutes les applications et démos présentées sur le Mac pendant la keynote du WWDC étaient en fait des applications sous Arm. Et lui et Tim Cook ont annoncé que Final Cut Pro X fonctionnait déjà sur Arm, et que Microsoft travaillait activement sur Office et Adobe sur le Creative Cloud pour les faire tourner avec cette nouvelle architecture. La nouvelle version de MacOS (Big Sur) à venir, sera compatible avec Apple Silicon lorsqu'elle sera livrée cet automne. De plus, une version bêta de Big Sur est disponible dès à présent, et elle est également compatible avec Arm. Apple prépare un ensemble de ressources pour la migration à destination des développeurs, comprenant de la documentation, des exemples de code, et plus encore. Le point clé ici est cette déclaration de Federighi : "Les développeurs pourront postuler au programme sur developer.apple.com dès aujourd'hui. Nous expédierons des unités à partir de cette semaine, afin que vous puissiez vous mettre au travail". Donc, oui. Federighi n'a pas précisé ce qu'il entendait par "appliquer" et quels critères seraient utilisés pour déterminer qui recevrait des unités, mais comme cela a été annoncé publiquement, on peut être sûr qu'Apple s'attend à envoyer des unités de Mac mini DTK en grande quantité.
23-06-2020


Apple ne veut pas Facebook Gaming sur l'App store

Apple ne veut pas entendre parler de Facebook Gaming et il est bien déterminé à ne pas changer d’avis. La plateforme de Mark Zuckerberg a soumis 5 fois son application Facebook Gaming sur l’App Store. La marque à la pomme l’a donc rejeté cinq fois. Tout d’abord, c’est quoi Facebook Gaming ? C’est la solution que Facebook a trouvée pour concurrencer les plateformes de streaming telles que Twitch et YouTube qui dominent actuellement le marché. La plateforme de Mark Zuckerberg compte bien se faire une place dans le monde du streaming de jeux vidéo. Pour accéder à Facebook Gaming depuis un navigateur web, il vous suffit de vous rendre dans l’onglet « Jeux » du réseau social. Vous aurez alors accès à une multitude de petits jeux en HTML 5, des tournois, mais aussi à des stream diffusés en direct par les utilisateurs de la plateforme. Depuis avril, l’application Facebook Gaming est disponible sur le Google Play Store pour les utilisateurs d’Android. Bien entendu, Facebook ne veut pas se limiter à Android. Selon The New York Times, la plateforme aurait déposé une première demande de soumission sur l’App Store en février. Apple aurait alors refusé parce que l’application enfreignait la section 4.7 des directives générales. En effet, les jeux en HTML 5 n’auraient pas le droit d’être proposés dans « une interface de type boutique ». Toujours aussi déterminé, Facebook a tenté de passer outre à cette règle en modifiant quelque peu son interface. Il a supprimé les icônes colorées, les catégories et la possibilité de trier les jeux. Apple n’en a quand même pas démordu. La firme de Cupertino a refusé cinq différentes soumissions. Facebook doit maintenant trouver une nouvelle solution pour faire accepter l’application Gaming sur l’App Store. Éventuellement, Facebook Gaming pourrait se retrouver complètement dénuée de ses jeux. Il ne resterait alors que les streams diffusés en direct. D’ailleurs, n’oublions pas que la Commission européenne vient d’ouvrir une enquête sur l’App Store pour d’éventuelles pratiques anticoncurrentielles. Est-ce que le refus d’Apple à accepter Facebook Gaming a un quelconque rapport avec la vente des jeux sur l’App Store ? C’est possible et c’est ce que la Commission européenne cherche à déterminer.
19-06-2020


La Taxe Apple de 30% porte lourd aux entreprises

Le nombre d’entreprises qui s’insurge contre la fameuse « taxe Apple » continue de s’allonger. La firme de Cupertino a en effet longuement été critiquée pour appliquer une taxe de 30% de commission sur chaque transaction transitant par l’App Store. En plus de faire fondre les revenus des éditeurs, cette pratique a engendré par le passé des problèmes de concurrence. Spotify, notamment, avait porté plainte contre Apple devant la Commission Européenne, estimant que cette taxe le désavantageait face au service maison d’Apple – Apple Music – évidement exempté des 30% de commission. Même constat du côté des livres électroniques de Rakuten, pour lesquelles la firme doit s’exempter des 30% de commission, alors qu’Apple vend les siens sur Apple Books sans avoir à payer quoi que ce soit. Cette fois, c’est l’éditeur de jeux vidéo Epic Games qui s’invite dans la danse. Juste après le lancement de la troisième saison de Fortnite, le boss d’Epic Games est monté au créneau et s’en prend à cette fameuse « taxe Apple » sur Twitter : « Ici Apple parle d’égalité des chances. Pour moi, cela signifie : tous les développeurs d’iOS sont libres de traiter les paiements directement, tous les utilisateurs sont libres d’installer des logiciels de n’importe quelle source. Dans cet effort, Epic ne cherchera ni n’acceptera un accord spécial juste pour nous. »
18-06-2020


WWDC l'application Apple Devopers

La WWDC débute dans une semaine avec le keynote inaugural du 22 juin, et puisque l'événement est complètement virtuel, les développeurs sont invités à utiliser l'application Apple Developer : elle se met à jour avec un nouvel onglet Discover qui permettra d'accéder facilement à toutes les nouveautés et aux vidéos des sessions. Un système de favoris est aussi disponible. Vraiment une très belle démonstration du talent des développeurs d'Apple, bravo ! La grande nouveauté c'est que cette application s'adapte aussi au Mac grâce à la moulinette de Catalyst ! Les développeurs macOS se sentaient un peu comme la cinquième roue du carrosse… Ils retrouveront sur leur plateforme de prédilection le keynote et la conférence Platforms State of the Union, la centaine de sessions qui seront publiées du 23 au 26 juin à partir de 19h (heure française), et bien sûr l'ensemble des informations concernant l'événement. L'onglet WWDC rappelle les deux grosses conférences du 22 juin. Par ailleurs, Apple a envoyé aux habituels membres de la presse US des invitations au keynote reprenant le visuel ci-dessus. Mais ces invitations sont tout aussi virtuelles que la WWDC, puisque personne n'ira faire la claque à l'Apple Park cette année (lire : WWDC 2020 : un keynote sans les conditions du direct ?). Pour assister à un labo « 1 on 1 » où l'on peut poser des questions à un ingénieur d'Apple, il faudra s'inscrire à partir de lundi prochain et croiser les doigts pour obtenir un rendez-vous. La discussion se tiendra en audio via un appel Webex. Il sera possible de partager des écrans, mais l'enregistrement n'est pas autorisé : il faudra prendre des notes ! Enfin, et c'est une bonne nouvelle, les Apple Design Awards (ADA) qui récompensent les meilleurs apps des développeurs tiers auront bel et bien lieu cette année ! Apple n'en avait pas parlé durant l'annonce des détails de la WWDC. L'événement se tiendra donc le 29 juin, une semaine après le keynote, ce qui est un changement de taille par rapport aux cérémonies des précédentes années où elle avait lieu pendant les quelques jours des conférences.
16-06-2020


La Pomme confirme la WWDC

Le coup d’envoi de la WWDC d’Apple sera donné le 22 juin prochain à 19h (heure française), avec une "keynote spéciale", indique Apple Insider. Cette dernière devrait être accessible à tous. Elle sera suivie d’un événement un peu moins grand public, une conférence baptisée ‘“Platforms State of the Union” qui devrait entrer plus dans le détail des annonces de cette keynote inaugurale. Si la première elle s’adresse à l’ensemble du public et des fans de la marque, cette conférence plus technique est spécialement taillée pour les développeurs. Cela marquera le début de plusieurs journées qui s’annoncent denses et riches, avec une centaine de sessions différentes réparties du 23 au 26 juin. Le thème annoncé de cette année : “construire la nouvelle génération d’applicaApple Insidertions”. Une prise de contact qui débutera d’ailleurs dès le 18 Juin : d’après , c’est à cette date que l’Apple Developer Forum permettra aux développeurs de logiciels MacOS et applis iOS d’échanger directement sur le sujet avec environ 1000 ingénieurs d’Apple. Par la suite, la WWDC sera aussi l’occasion de parler technique avec un spécialiste de cet environnement puisque les développeurs pourront prendre un rendez-vous individuel avec un ingénieur de la marque. L’objectif : permettre à la communauté de développeurs Apple de pouvoir exploiter au mieux leurs toutes dernières fonctionnalités.
12-06-2020


Rumeur les premiers Mac ARM en 2021

Les premiers ordinateurs équipés d'un processeur ARM devraient être commercialisés en 2021. Apple aurait choisi de concevoir ses propres puces, qui seraient des dérivés de l'A14, le prochain processeur qui équipera vraisemblablement l'iPhone 12 en septembre prochain. Les développeurs devraient disposer au sortir de la conférence de mises à jour des outils de développement qui leur permettront de commencer immédiatement le travail de réécriture pour adapter leurs logiciels à la nouvelle architecture. Ce projet, appelé « Kalamata » en interne, serait en développement chez Apple depuis cinq ans. Le constructeur a préparé lentement le terrain avec la présentation l'année dernière de Catalyst, un système permettant d'adapter facilement des applications iOS pour le Mac ou encore Swift UI, un nouveau framework basé sur le langage d'Apple et qui permet de créer des interfaces pour l'ensemble des systèmes d'exploitation du constructeur. La transition vers l'architecture ARM par Apple s'explique principalement par le retard pris par Intel sur le marché des processeurs. En adoptant l'architecture ARM, qu'elle connait parfaitement depuis une dizaine d'années, Apple ne serait plus dépendante de son partenaire et pourrait faire évoluer ses machines avec plus de souplesse. TSMC, qui fabrique aujourd'hui les processeurs mobiles d'Apple, aurait quant à lui récupérer la production de ces futures puces. Les premiers essais réalisés par le constructeur seraient très concluants, avec une autonomie améliorée et de bien meilleures performances graphiques ainsi que pour les systèmes d'intelligence artificielle. Apple pourrait ainsi proposer des machines plus fines et légères mais aussi plus puissantes avec en prime une puce 4G ou 5G pour une meilleure connectivité. Reste à savoir quels modèles auront la primeur d'inaugurer ce changement d'architecture. Le MacBook Air semble être le candidat idéal avant d'intégrer des puces ARM dans les MacBook Pro et les machines de bureau.
10-06-2020


La Pomme travaille sur un nouvel abonnement

La rumeur court déjà depuis plusieurs mois. Apple préparerait un abonnement unique donnant accès à tous ses services en 2020. L’arrivée de cette nouvelle offre, qui pourrait regrouper Apple TV+, Apple Music, Apple Arcade, Apple News+, et peut-être même de l’espace de stockage sur iCloud semble se confirmer. 9to5Mac rapporte en effet avoir trouvé plusieurs indices allant en ce sens, dans la version bêta d’iOS 13.5.5 et qui n’étaient pas présents dans les précédentes versions. Plusieurs fichiers d’iOS liés à la gestion des services d’abonnement d’Apple mentionnent un « bundle offer » ainsi qu’un « bundle subscription » (littéralement « Offre groupée » et « Abonnement groupé »). Bien que ces indices soient déjà présents dans iOS 13.5.5, rien n’indique quand cette supposée offre sera proposée aux utilisateurs.
04-06-2020


L'iPad passerai à l'USB-C

Apple maintient le port Lightning sur ses tablettes les plus accessibles. L’iPad, l’iPad Air et l’iPad mini utilisent toutes le même connecteur. Or, on peut lire dans un nouveau rapport que la quatrième génération d’iPad Air passerait à la connectivité USB-C. De son côté, le prochain iPad mini conserverait la technologie Lightning pour (minimum) une autre génération. Et ce n’est pas la seule découverte faite par le blog Macotakara, à l’origine de ces informations : le prochain iPad Air serait « développé sur la base » de l’iPad Pro 11 pouces. On peut donc s’attendre à un écran légèrement plus grand, profitant de bords réduits. Toutefois, la question de l’intégration ou non de FaceID reste sans réponse. Apple continue ainsi d’entretenir le paradoxe des connecteurs, cette fois-ci au sein d'une même catégorie d’appareils. Nous pourrions alors possiblement rencontré des iPad Air et iPad Pro en USB-C, et des iPad et iPad Mini en port Lightning. Encore une fois, l’utilisateur sera tenu de s’adapter en s’offrant la connectique adéquate, parfois commercialisée à un prix non négligeable.
04-06-2020


Les Apple Glass pourrai arrivés avec l'iPhone 12

Cela fait déjà plusieurs années que les rumeurs parlent d’hypothétiques lunettes connectées en préparation chez Apple. Mais si elles n’étaient pas attendues avant au moins plusieurs années, il semblerait que la Pomme puisse les dévoiler bien plus tôt que prévu, dès cette année 2020. C’est en tout cas ce qu’affirme le leaker Jon Prosse, qui semble avoir d’excellentes sources chez la firme, puisqu’il a annoncé à l’avance, avec précision, chaque nouveau produit Apple lancé depuis ce début d’année. Après avoir dressé le contour de la future gamme d’iPhone 12, voilà que Prosser s’attaque à ces fameuses lunettes de réalité augmentée, et, surprise, il affirme qu’elles pourraient être dévoilées en fin d’année 2020, ou début d’année 2021 si la pandémie en cours venait à s’allonger. Il évoque également un nom officiel : Apple Glass. En plus d’annoncer le nom et la date de sortie de ce qui devrait être le futur « One More Thing » d’Apple, Jon Prosser évoque également le prix de l’appareil, et un certain nombre de fonctionnalités. Selon lui, les Apple Glass seraient vendues au prix de départ de 499 euros. Produit atypique oblige, il faudrait y rajouter le tarif de la prescription médicale pour les porteurs de verre correcteur. On peut s’étonner d’un prix relativement bas pour un produit de ce genre, surtout venant d’Apple. Pour justifier ce tarif, Prosser indique que cette première génération de lunettes connectées d’Apple ne devrait pas être autonome. Tout comme l’Apple Watch à ses débuts, les Apple Glass devraient être connectées à l’iPhone en permanence, d’où elles puiseraient leur puissance. Les questions sont nombreuses concernant ce produit. Comment fonctionneront les Apple Glass ? Comment interagir avec elles ? À quoi serviront-elles ? Prosser répond à certaines d’entre elles. Selon lui, le produit imaginé par Apple sera doté de deux écrans, un pour chaque oeil. On disposerait d’un OS dédié, et il sera possible d’interagir avec les lunettes par des gestes. Pour détecter ceux-ci, ainsi que l’environnement avoisinant, les Apple Glass seraient dotés du fameux capteur LiDAR, un capteur spécialement dédié à la réalité augmentée ayant fait son apparition sur le dernier iPad Pro, et supposer débarquer sur les futurs iPhone 12 Pro à la rentrée. Enfin, Prosser précise que ces Apple Glass devraient être rechargées exclusivement sans fil. On peut d’ores et déjà imaginer un boîtier de rangement faisant également office de chargeur. Hélas, Prosser ne mentionne pas l’hypothétique autonomie du produit.Les Apple Glass pourraient donc être dévoilées dès cette année, en octobre. Prosser indique que la présentation des lunettes devrait se faire en guise de « One More Thing » à la fin de la présentation des iPhone 12, initialement prévue en septembre, mais qui pourrait être décalée au mois d’octobre selon l’évolution de la pandémie de COVID-19. Si cette dernière venait à se prolonger, Apple décalerait la présentation de ces lunettes au début de l’année prochaine, affirme le leaker. Cependant, il ne s’agirait là que de la présentation du produit. Son lancement à la vente ne devrait pas intervenir avant fin 2021, voire début 2022, indique Prosser.
20-05-2020


Des iPad à petit prix !

Cette année, Apple a déjà renouvelé une partie de sa gamme d’iPad en lançant deux nouvelles déclinaisons de ses iPad Pro. Deux modèles qui nous avaient laissés sur notre faim, probablement à cause des nombreuses spéculations qui entouraient leur lancement. On s’attendait notamment à un SoC bien plus puissant, et à un écran mini LED. Ce sont finalement le scanner LiDAR et le support d’un trackpad qui auront marqué le lancement de l’iPad Pro 2020. Côté processeur, Apple s’est contenté de recycler l’A12 de 2018 avec une architecture identique et seulement un cœur supplémentaire. La firme ne semble pas vouloir en rester là pour 2020. Elle pourrait également sortir de nouveaux iPad avec des tailles d’écran inédites pour un prix inférieur aux modèles actuels. Un rapport du célèbre analyste de TFT Securities indique qu’Apple se préparerait à lancer deux nouveaux modèles d’iPad en fin d’année. Selon Ming-Chi Kuo, la tablette se déclinera en 10,8 pouces pour l’iPad standard, et 8,5 ou 9 pouces pour l’iPad Mini. Des dalles légèrement plus grandes que sur les modèles actuels avec 10,2 pouces pour l’iPad, 10,5 pour l’iPad Air et enfin 7,9 pouces pour l’iPad Mini. L’analyste précise que les nouveaux modèles « suivront la stratégie produit de l’iPhone SE, et les arguments de vente seront le prix plus abordable et l’adoption de de puces rapides ». Actuellement, l’iPad Air et l’iPad mini sont dotés de Soc A12 et le modèle standard embarque un A10 Fusion. Pour abaisser les coûts tout en les rendant plus performants, on imagine que la firme de Cupertino optera pour l’A13 des iPhone SE.
18-05-2020


Apple rachète NextVR

Apple vient de racheter la société NextVR pour environ 100 millions de dollars. L'information a été confirmée par la marque au site américain CNBC. Après Vrvana, rachetée fin 2017, c'est donc une seconde start-up américaine qui vient grossir les rangs de Cupertino dans sa division de création de contenus en réalité virtuelle (VR) et, sans doute, en réalité augmentée (AR). Considérant le savoir-faire de NextVR en matière de création et diffusion de contenus dans des dispositifs de réalité virtuelle, Cupertino met la main dessus pour accélérer le développement de ses futures et potentielles lunettes de réalité augmentée. Ou, à défaut, étoffer un potentiel portail de services pour un appareil orienté AR ou prenant déjà en charge cette technologie, comme l'iPad Pro 2020, par exemple. Sur la page du site Web de NextVR, les créateurs ont posté un message à l'attention de leurs fans et partenaires : « NextVR prend une nouvelle direction. Nous tenons à remercier nos partenaires et nos fans à travers le monde pour le rôle qu'ils ont joué dans la conception de cette formidable plate-forme de diffusion de compétitions sportives, de concerts et d'expériences de divertissement qu'est Virtual Reality. » C'est tout début avril que les premières rumeurs d'acquisition ont commencé à circuler et que les théories sur les bénéfices d'un tel rachat par Apple ont été échafaudées. Parmi les partenaires historiques de la marque, principalement américains, on mentionnera la NBA, la chaîne FOX Sport, l'organisateur d'événements musicaux Live Nation ou encore le tournoi de tennis de Wimbledon. Tout le contenu pouvait être regardé depuis la plupart des casques VR du marché, du PlayStation VR au Rift en passant par le (mourant) DayDream et le Vive sans oublier les terminaux Android et iOS au travers d'applis.
15-05-2020


La WWDC 2020 en ligne

Cette année, Apple adopte une approche différente pour sa Worldwide Developer Conference annuelle. Au lieu d'accueillir des développeurs du monde entier à San José, le géant de la technologie se déplace vers un événement en ligne uniquement le 22 juin. Lors de la WWDC, Apple annonce et présente en avant-première les mises à jour et améliorations logicielles pour l'ensemble de ses produits, la prochaine version d'iOS étant généralement la vedette du discours d'ouverture. L'année dernière, Apple a profité de l'événement pour annoncer que, pour la première fois depuis son lancement, l'iPad obtiendrait son propre système d'exploitation : iPadOS. Cette année, les enfants peuvent participer au Swift Student Challenge, où les enfants jusqu'à 13 ans peuvent construire une scène interactive en utilisant l'application Swift Playgrounds, sur iPad ou Mac. La WWDC a traditionnellement lieu début juin. Cette année, on ne sait pas vraiment comment va s'organiser l'événement numérique. Les vidéos qui ont annoncé le Magic Keyboard pour iPad Pro et présenté ses fonctionnalités (animées par Craig Federighi d'Apple, qui occupe en général la majeure partie de la scène lors de la WWDC) pourraient néanmoins donner un aperçu du futur événement. La WWDC n'est pas toujours strictement centrée sur le logiciel. L'année dernière, Apple a annoncé le nouveau Mac Pro, et des rumeurs circulent, selon lesquelles de nouveaux AirPods ou des casques de marque Apple pourraient faire leurs débuts pendant l'événement. Habituellement, Apple présente en avant-première une version bêta du nouveau logiciel, puis la diffuse aux développeurs, avant qu'elle soit disponible pour le grand public. Les logiciels pour iPhone et iPad sont traditionnellement lancés en septembre, à l'occasion de la sortie des nouveaux modèles d'iPhone. Cependant, cette année, on ne sait pas encore très bien quel type d'impact le Covid-19 a eu sur le développement de nouveaux matériels, et donc les conséquences sur les annonces. Bloomberg précise que la fabrication de l'iPhone 12 n'a pris que peu de retard et devrait donc encore être lancée à l'automne. Bien sûr, Apple n'est pas la seule à avoir adopté des événements uniquement en ligne, car la pandémie de coronavirus a forcé les entreprises de toutes tailles à renoncer aux rassemblements en personne, les remplaçant par un équivalent numérique.
06-05-2020


Nouveau MacBook Pro 13

Apple a annoncé un rafraîchissement bien nécessaire du MacBook Pro 13 pouces. Les nouveaux modèles seront équipés de processeurs Intel de 10e génération, le stockage sera augmenté et le clavier va être remplacé par un "Magic Keyboard". Le clavier du nouveau MacBook Pro 13 pouces est mis à jour. Apple tente de résoudre les problèmes liés au mécanisme papillon défectueux qu'il pousse depuis quatre ans. La firme à la pomme a fini par se rendre et abandonner le mécanisme papillon, au profit de touches à ciseaux dans le "Magic Keyboard", qui a été d'abord introduit sur le MacBook Pro 16 pouces puis ajouté au MacBook Air en mars. La capacité de stockage a été augmentée (enfin !), allant de 256 Go à 1 To, avec la possibilité d'étendre le stockage pour atteindre 4 To. Le SSD à haut débit offre des vitesses de lecture séquentielle allant jusqu'à 3,0 Go/s. En termes de mémoire vive, le point de départ pour les deux modèles les moins chers est de 8 Go de RAM, 16 Go pour les deux autres modèles. Il est possible d'augmenter jusqu'à 16 Go et 32 Go, respectivement. Il existe 4 configurations différentes pour les nouveau Macbook Pro 13 pouces, avec quatre prix différents : 1 499 €, 1 749 €, 2 129 € et 2 379 €. Il convient de noter que les deux modèles les moins chers sont équipés des anciens processeurs Intel 8e génération. Le prix de départ pour un modèle équipé de la 10e génération est donc de 2 129 €. Il faut également garder à l'esprit que les deux modèles les moins chers ne disposent que de deux ports Thunderbolt 3, alors que les deux autres en ont quatre (comme dans les versions précédentes). Un MacBook Pro 13 pouces entièrement équipé, doté d'un processeur Intel Core i7 de 10e génération à quatre cœurs à 2,3 GHz, de 32 Go de RAM LPDDR4X à 3 733 MHz et d'un SSD de 4 To, vous coûtera 4 379 € (config. Max). Le nouveau MacBook Pro 13 pouces est disponible immédiatement sur l'Apple Store.
05-05-2020


Apple music débarque aussi sur SmartTV

Samsung est le premier constructeur de télévisions à intégrer Apple Music sur ses télés connectées. Le constructeur coréen vient d’annoncer l’arrivée de l’application au sein de sa boutique dédiée. Attention toutefois, seules les Smart TV de 2018 à 2020 sont compatibles. L’arrivée d’Apple Music sur les téléviseurs de la marque coréenne permet à Samsung d’étoffer son offre de divertissement en offrant la possibilité aux utilisateurs d’écouter quelque 60 millions de titres, de regarder des clips musicaux ou encore de découvrir des nouveautés en explorant les nombreuses playlists. Les utilisateurs déjà inscrits à Apple Music n’auront qu’à se connecter au service avec leur identifiant Apple une fois l’application installée. Les autres pourront s’inscrire au service directement depuis leur téléviseur et profiteront comme tous les nouveaux clients, d’un essai gratuit d’une durée de trois mois.
24-04-2020


Apple music a enfin un client web

Accessible très simplement depuis music.apple.com, le client Web d'Apple Music ne tranche pas franchement avec celui déjà intégré à macOS. On y retrouve une interface épurée, laissant libre accès à des playlists sélectionnées par les curateurs du service ou confectionnées par ses soins. Bien entendu, si vous n'êtes pas connecté au service, Apple Music vous proposera de vous abonner et de profiter d'une offre d'essai pendant 3 mois (9,99€ par mois sans engagement passé ce délai). Un processus qui, néanmoins, ne peut s'effectuer... qu'en téléchargeant iTunes (Windows) ou en lançant l'application Musique (macOS). Étrange. Dont l'adresse est music.apple.com
17-04-2020


Oups ! l'iPhone SE est là depuis hier soir...

Apple avait brièvement fait fuiter le nom officiel de son nouvel iPhone sur la page d’une coque Belkin vendue dans sa boutique en ligne américaine. Comme prévu, la firme à la Pomme vient tout juste de lancer officiellement son iPhone SE, un smartphone au prix contenu de 489 € dans sa version 64Go (encore 64Go ) et qui, s’il a tout d’un iPhone 11 dans ses entrailles, ne fait de concessions que sur son design. Ainsi, l’iPhone SE (2020) semble physiquement très proche de l’iPhone 8, et plus globalement des iPhone 6/6S/7 en ce qui concerne sa face avant. On retrouve ainsi l’ancien design de la Pomme, avec cet écran LCD de 4,7 pouces entouré de larges bordures en haut et en bas, et un bouton Home physique comprenant un capteur d’empreinte digitale TouchID. L’écran même est Dolby Vision, HDR10 et True Tone. Certes, le design du smartphone ne semble plus tout jeune, à l’heure où même les smartphones d’entrée de gamme proposent des dalles bord à bord, mais le nouvel iPhone SE d’Apple a tout de même quelques arguments à faire valoir, dont, notamment, la certification IP67 et sa grande puissance. Pour propulser la bête, on retrouve à l’intérieur un SoC Apple A13 Bionic, soit le même qui équipe les iPhone 11/11 Pro/11 Pro Max. Il s’agit, à ce jour, du processeur mobile le plus puissant en matière de puissance brute, ce qui signifie qu’à seulement 489 €, l’iPhone SE devient le smartphone le plus puissant au monde à ce tarif. On retrouve également un unique capteur photo à l’arrière. Ainsi, si l’iPhone SE se montrera moins polyvalent que ses grands frères aux multiples capteurs, il n’en restera pas moins capable puisque ce capteur grand angle de 12 Mpx avec une ouverture de F/1.8 est le même qu’on retrouve en objectif principal sur les derniers fleurons de la marque californienne. L’iPhone SE (2020) se retrouve donc être capable d’enregistrer des vidéos allant jusqu’en 4K à 60fps même si les 64Go lui feront défaut. Il est d’ores et déjà possible de commander ce nouvel iPhone SE, à partir de 489 euros sur la boutique en ligne officielle d’Apple, pour une livraison à partir du 24 avril prochain. L’iPhone SE est équipé par défaut avec 64Go de stockage, mais il pourra grimper à 128Go au prix de 539 € et 659 € pour la version 256Go. Enfin, on retrouve trois coloris : Blanc, Noir, et enfin, Rouge (PRODUCT RED). Ce deal semble raisonnable pour une fois, mais dommage qu'il ne soit pas disponible en version plus (plus grand 6.2 pouces)
16-04-2020


La pomme lâche du lest !

les règles de l’App Store d’Apple sont très strictes. La firme californienne ne laisse pas la possibilité aux développeurs de permettre à leurs utilisateurs d’effectuer un achat hors App Store, afin de s’assurer de recevoir les fameux 30% de commission que la firme s’octroie à chaque achat. Cette fameuse règle avait par ailleurs porté préjudice à Apple par le passé. Netflix ou encore Spotify, notamment, ont longuement pesté contre les conditions imposées par Apple. Le géant du streaming suédois avait même déposé une plainte contre la firme devant la Commission Européenne, jugeant qu’Apple jouait à la fois le rôle d’arbitre et de joueur, en s’octroyant les 30% de commission tout en poussant en avant sa propre application de streaming musical, Apple Music. Plus récemment, cette fameuse « taxe Apple » était également invoqué sur les raisons qui poussent la firme à interdire les applications de cloud gaming sur son store, qui permettaient de contourner les règles de l’App Store en renvoyant vers un catalogue externe de jeux vidéo. La firme de Cupertino serait-elle en train d’assouplir cette fameuse règle ? Si l’on en croit The Verge, Apple aurait fait une exception dernièrement. Alors qu’Amazon Prime Video, l’app de streaming vidéo de la firme fondée par Jeff Bezos, tentait auparavant de contourner les règles de l’App Store en renvoyant vers des pages web pour acheter ou louer des contenus, elle permet désormais de le faire directement depuis l’application iOS et tvOS. Apple a un programme établi pour les fournisseurs de vidéo par abonnement premium qui permet d’offrir certains avantages aux utilisateurs, incluant l’intégration avec l’application Apple TV, la prise en charge d’AirPlay 2, les applications tvOS, la recherche universelle, la prise en charge de Siri et, lorsque possible, l’authentification unique ou “zero sign-on”. Sur certaines applications de divertissement vidéo premium comme Prime Video, Altice One et Canal+, les clients ont l’option d’acheter ou de louer des films et séries TV en utilisant le moyen de paiement associé à leur abonnement préexistant » précise Apple dans un communiqué relayé par The Verge, concernant cette exception. Ce changement inattendu dans la politique de la firme pourrait-il se généraliser à l’avenir ? Rien n’est moins sûr.
02-04-2020


Face ID sur les MAC

Un brevet publié par l'USPTO, l'Office National américain, et déposé par Apple en septembre 2018 montre que Cupertino travaille sur diverses solutions pour intégrer Face ID à ses ordinateurs, dans une version clairement améliorée. Côté intégration, Apple prévoirait de sertir les modules caméra de la même façon que sur les appareils nomades, en faisant une encoche en haut de l'écran. Un effort qui implique toutefois que les écrans des futurs Mac soient bord à bord puisque pour l'instant, même si les bordures se sont affinées, elles sont encore bien présentes. Précisions qu'il faut prendre les informations contenues dans ce brevet avec beaucoup de pincettes. Rien n'indique que ce qu'on y voit se réalisera un jour. Selon le document, Apple pourrait faire appel à des projecteurs lumineux et/ou infrarouges couplés à des algorithmes pour déterminer précisément l'impact d'un profil lumineux prédéterminé sur le visage enregistré, en fonction de la luminosité ambiante. Ainsi, impossible d'ouvrir une session en utilisant une photo de la personne ou par tout autre moyen visant à reproduire les traits d'un ami, d'un collègue. Si Apple ajoute la reconnaissance faciale à l'arsenal de sécurité de ses machines, il sera à égalité avec Microsoft qui, via Windows Hello, propose aussi, sur les ordinateurs compatibles le déverrouillage de session par ce biais, ainsi que le chiffrement de données, fichiers, etc.
30-03-2020


La pomme dévoile un nouveau MacBook Air

Par surprise, via une simple mise à jour de l’Apple Store en ligne, la firme de Cupertino vient de lancer deux nouveaux produits très attendus : ses nouveaux iPad Pro et un MacBook Air revu. Au menu, un certain nombre de nouveautés, dont l’arrivée du clavier à mécanisme ciseau sur le MacBook Air 2020. On fait le point sur toutes les nouveautés ! Disons-le tout de suite, la mise à jour proposée par Apple ce jour en ce qui concerne le MacBook Air est très intéressante. On retrouve un prix en baisse, avec des caractéristiques supérieures, et surtout, l’arrivée du nouveau clavier à mécanisme à ciseaux introduit sur le MacBook Pro 16 en fin d’année dernière. Ce nouveau clavier est par ailleurs aisément reconnaissable, grâce à ses touches directionnelles en forme de T inversé. En introduisant ce clavier sur son MacBook Air, Apple tourne doucement la page du clavier papillon, qui a connu tant de déboires par le passé, au profit d’un clavier fiable et efficace. Ce n’est désormais plus qu’une question de temps avant qu’Apple passe définitivement toute sa gamme de MacBook sur ce nouveau clavier. À l’intérieur de la bête, on retrouve un certain nombre de nouveautés qui devraient faire plaisir à ceux qui hésitaient à se lancer dans l’achat d’un MacBook Air. À partir de 1 199 € (un prix en baisse qui confronte directement la machine à l’iPad Pro), on retrouve le double de stockage, qui passe de 128 Go à 256, et 512 Go sur le haut de gamme (et jusqu’à 2 To en option). L’entrée de gamme est équipée d’un processeur Intel Core i3 à deux coeurs de 10ème génération cadencé à 1,1 GHZ, quand la version plus haut de gamme dispose d’un Core i5 à quatre coeurs cadencé à 1,1 GHz. Une option avec un Core i7 quatre coeurs à 1,2 GHz est proposée en option. Notons qu’il s’agit de la première apparition d’un processeur quatre coeurs sur un MacBook Air. Pour accompagner ces processeurs, on retrouve de la RAM LPDDR4X, cadencée à 3 733 MHz, avec 8 Go d’entrée de jeu. Pour finir, on retrouve peu ou prou le même design, même si les touches du clavier sont légèrement plus épaisses, et enfin un système de trois microphones pour proposer une qualité audio irréprochable en enregistrement, comme sur le MacBook Pro 16, et la puce Apple T2, qu’on retrouve sur les Mac disposant d’un capteur Touch ID et sur l’iMac Pro. Le MacBook Air 2020 sera disponible à partir de 1 199 € pour la version i3/256 Go de stockage, et 1 499 € pour la version i5/512 Go de stockage. On pourra configurer sa machine avec un processeur Intel Core i7 quatre coeurs, 16 Go de RAM et 2 To de SSD pour 2 579 €.
18-03-2020


Nouveau iPad Pro

Par surprise, Apple vient de dégainer son nouveau cru 2020 d’iPad Pro ! On retrouve une tablette sensiblement identique à la génération précédente, si ce n’est son bloc photo amélioré et ses performances en hausse. On retrouve surtout un support amélioré du curseur dans iPadOS 13.4, et un nouvel accessoire comprenant clavier + Keyboard : le Magic Keyboard. Attention, niveaux prix, ça pique… Les rumeurs à son sujet ont fait les choux gras de la presse spécialisée depuis des mois, et il est enfin là ! L’iPad Pro 2020 est officiel, et se montre sur l’Apple Store en ligne aux côtés du nouveau MacBook Air, où il est déjà possible de le précommander pour une livraison en mai. Au menu : meilleures performances, nouveau bloc photo avec capteur AR (une première sur un produit Apple), et surtout un nouveau clavier couplé à un trackpad, et baptisé Magic Keyboard. On fait le point sur toutes les nouveautés ! Alors qu’on pensait que la firme de Cupertino reculerait la sortie de ses nouveaux iPad Pro à l’automne, en raison de l’épidémie de COVID-19 qui gagne le monde, Apple ne change finalement pas ses plans et dévoile même, un peu à l’avance, ses nouveaux iPad Pro. Côté design, pas de grand changement avec le modèle présenté en 2018. On retrouve toujours cet écran aux bordures fines et décliné en deux tailles : 11 et 12,9 pouces. La différence réside à l’arrière, où on retrouvera un tout nouveau bloc photo composé de trois capteurs, et très ressemblant à celui dont dispose l’iPhone 11 Pro. On retrouve ainsi un capteur grand angle de 12 mégapixels, un ultra grand-angle de 10 mégapixels, et enfin, un capteur LIDAR dédié à la réalité augmentée. Ce capteur n’a jamais été vu sur un produit Apple à ce jour, et il pourrait en toute logique se retrouver sur les futurs iPhone 12 Pro, prévus en septembre. À l’intérieur, on retrouve également quelques changements. L’iPad Pro de 2018 était un monstre de puissance, celui de 2020 l’est encore davantage ! On retrouve ainsi un SoC A12Z Bionic, associé à un GPU huit coeurs, de quoi venir à bout de n’importe quel tâche et de voir venir l’avenir et de nombreuses mises à jour majeures. En guise de nouveauté, on retrouve également le support du WiFi 6. il est accompagné d’un accessoire totalement nouveau. Le Magic Keyboard pour iPad se distingue du classique Smart Keyboard par la présence d’un trackpad. Pour le prendre en charge correctement, Apple précise qu’iPadOS 13.4, dont la disponibilité ne devrait plus trop tarder, devrait incorporer un certain nombre de nouveautés concernant la prise en charge du curseur. Celui-ci deviendra contextuel, en s’adaptant en fonction de la zone sur laquelle on passe, et pourra disparaître lorsqu’on n’en a pas besoin. Il ne sera d’ailleurs pas nécessaire d’accoler ce nouvel accessoire à l’iPad pour en profiter, puisqu’il sera possible d’utiliser un Magic Keyboard 2 et même une Magic Mouse 2 pour profiter de ces ajouts logiciels. Ce nouvel accessoire s’avère également bien plus haut de gamme que le Smart Keyboard. Exit les touches recouvertes de nylon, puisqu’on retrouvera ici un « vrai » clavier à mécanisme à ciseaux, le même qui équipe les MacBook Pro 16, ou encore le récent MacBook Air 2020. Qui dit accessoire haut de gamme dit prix en hausse. Comptez 339 € pour le Magic Keyboard destiné à l’iPad Pro 11 pouces, et 399 € pour celui destiné au modèle 12,9 pouces. Enfin, et c’est une bonne nouvelle pour les possesseurs d’iPad Pro 2018, l’accessoire sera bien compatible avec ce modèle, et pas uniquement avec le nouvel iPad Pro 2020.


18-03-2020


Apple annonce sa WWDC 2020 en ligne

Le constructeur américain va travailler sur un nouveau format incluant Keynote et sessions pour les développeurs accessibles à distance. Apple vient de publier un communiqué de presse sur son site web annonçant une WWDC 2020 pour le mois de juin et qui prendra la forme d'un événement en ligne. Le constructeur suit les traces de ses concurrents et doit adapter sa traditionnelle conférence annuelle en raison de l'épidémie de Covid-19 comme l'explique Phil Schiller, vice-président en charge du marketing chez Apple. « La situation sanitaire actuelle a nécessité la création d'un nouveau format WWDC 2020 qui proposera un programme complet avec une Keynote d'introduction et des sessions en ligne, offrant une expérience d'apprentissage exceptionnelle à toute notre communauté de développeurs, partout dans le monde ». Apple communiquera le programme complet et plus de détails dans les prochaines semaines, mais indique que cette édition particulière sera néanmoins importante. Le constructeur y présentera ses prochains systèmes d'exploitation comme iOS 14, watchOS 7 (dont de nombreux détails ont déjà fuité depuis plusieurs jours) et le prochain macOS.
16-03-2020


Un brevet double écran chez la pomme

Apple, qui a plusieurs fois redistribué les cartes en matière de form factor dans son passé, plancherait activement sur un iPhone pliable, selon de nombreuses rumeurs. Certaines sources s’accordent à dire qu’un iPad pliable serait par ailleurs le premier projet d’Apple doté d’un écran pliable à voir le jour. Toutefois, un autre produit atypique nous a interpellé, lequel est décrit dans une récente demande de brevet déposée par Apple, et repérée par Patently Apple. Ce brevet décrit un appareil à mi-chemin entre l’iPhone et l’iPad, et surtout, doté non pas d’un écran pliable, mais de deux écrans séparés par une fine charnière. Ces deux écrans seraient capables de communiquer entre eux, et pourraient aussi fonctionner indépendamment l’un de l’autre qu’ensemble pour générer un grand écran. Ces deux écrans se replieraient sur eux-même à la façon d’un livre, et seraient maintenus ensemble par des aimants. Évidemment, cette demande de brevet ne nous a pas laissé indifférent. C’est, en effet, pratiquement le même concept que les Surface Neo et Duo de Microsoft, d’intrigants appareils à deux écrans qui devraient sortir à la fin de l’année. Le concept semble si proche qu’on se demande même si Apple parviendra à déposer ce brevet sans se confronter aux brevets eux-mêmes déposés par la firme de Redmond. Quoi qu’il en soit, il ne s’agit là que d’une demande de brevet, ce qui ne signifie absolument pas qu’Apple compte bel et bien sortir un tel produit. De nombreux brevets sont, en effet, abandonnés chaque année, même si certains finissent par se transformer en produit bien réels.
12-03-2020


Pas de présentation officiel en Mars

Le nouvel iPhone « low cost » (abordable) est-il la dernière victime du Covid-19 ? D’après plusieurs rumeurs concordantes, y compris en provenance d’analystes aussi fiables que Ming-Chi Kuo, Apple devait dévoiler un successeur à l’iPhone SE fin mars lors d’un événement dédié à la presse. Le site spécialisé Cult of Mac, affirme avoir obtenu la confirmation, de la part d’un officiel d’Apple, que l’événement était annulé. Plusieurs facteurs concomitants auraient abouti à cette décision. Il y a bien évidemment l’épidémie de coronavirus qui aurait eu un impact sur la production des smartphones à la pomme croquée. Mais il y aussi la décision que le département de santé publique du comté de Santa Clara, dans lequel se trouve Cupertino, a prise le 9 mars. En effet l’organisme a ordonné l’interdiction des réunions publiques de plus de 1 000 personnes sur son territoire. Selon la source d’Apple, citée par Cult of Mac, cette ordonnance aurait joué un rôle majeur dans la décision d’annuler l’événement de mars. Toujours selon la même source, Apple aurait déjà établi un nouveau calendrier de lancement mais il serait conditionné par l’évolution de la situation sanitaire. Quant au prochain événement majeur de Cupertino, la conférence des développeurs (WWDC), prévue en juin, elle serait, elle aussi, très largement menacée. Mais d'après des rumeurs Apple plancherait déjà sur un format de conférence en ligne pour dévoiler iOS 14 et les autres nouveautés logicielles à venir cette année.
11-03-2020


Des nouveaux iMac et Mac mini

La parole du leaker CoinX est rare. À vrai dire, depuis son premier tweet en septembre 2018, cet utilisateur mystérieux n'a parlé que 12 fois. À une exception près, toutes ses informations sur Apple et ce, plusieurs mois avant leur officialisation par la marque californiennes, se sont finalement révélées correctes. CoinX annonce désormais le renouvellement prochain des iMac et Mac mini et donne son avis sur le futur appareil photo des iPad, sans communiquer de date de lancement. Selon plusieurs rumeurs, Apple prévoit d'organiser une keynote fin mars. S'il semble peu probable que cet événement ait lieu en raison de l'épidémie de coronavirus, on peut imaginer qu'Apple envisageait de présenter ses nouveaux Mac à cette occasion. À la place, l'entreprise pourrait renouveler ses ordinateurs par communiqués de presse, comme elle l'a déjà fait par le passé.
06-03-2020


Apple vas peut-être passer au écran mini-LED

La technologie mini-LED a la cote chez Apple à en croire Ming-Chi Kuo qui, dans sa dernière note, annonce que le constructeur compte lancer cette année six appareils équipés d'écrans de la sorte. Il y aurait un iPad Pro (12,9 pouces), un iPad de 10,2 pouces, un iPad mini de 7,9 pouces, un iMac Pro de 27 pouces, un MacBook Pro 16 pouces et, cerise sur le gâteau, un MacBook Pro de 14,1 pouces. Un inventaire à la Prévert qui interroge : le mini LED ne semble pas se destiner aux seules machines haut de gamme comme on aurait pu le penser. L'analyste prolifique précise que le coronavirus n'aura pas d'impact sur la R&D du mini LED et la production de ces produits. En revanche, il reste flou sur les fenêtres de lancement : quatrième trimestre pour l'iPad Pro et l'iMac Pro, cette année pour le reste. La rumeur a déjà évoqué l'iPad Pro doté d'un écran mini LED, plutôt pour cet automne. C'est à notre connaissance la première fois que Ming-Chi Kuo mentionne un MacBook Pro 14,1 pouces, qui pourrait remplacer le modèle actuel de 13 pouces. Selon nos informations, les Apple Store seraient d'ores et déjà prêts à prendre en charge les réparations pour ce nouveau portable. La technologie mini LED permet aux écrans LCD d'afficher des noirs plus profonds, elle offre aussi davantage de finesse et de légèreté, et elle est moins gourmande en énergie.
04-03-2020


Une Keynote le 31 Mars

Malgré les problèmes de production que rencontre la pomme sur ses sites chinois et le manque de certitude d’approvisionnement, la pomme continu son carnet de route. Depuis plusieurs mois, de nombreuses rumeurs font écho d’un nouvel iPhone SE 2, faisant suite à l’iPhone SE paru en 2016. Ce smartphone, qui pourrait porter le nom d’iPhone 9 était pressenti pour le mois de mars, si l’on en croit les rumeurs, mais il serait quelque peu retardé en raison de l’épidémie de coronavirus qui gagne la Chine. C’est ainsi que dans un communiqué de presse, Apple a officiellement annoncé que le virus allait impacter son chiffre d’affaires pour le trimestre en cours, à cause d’un « retour à la normale plus lent que prévu » autant au niveau de sa production que de ses ventes (seulement 5 des 42 Apple Store ont réouvert leurs portes en Chine à l’heure où nous écrivons ces lignes). Malgré les difficultés, la firme de Cupertino pourrait ainsi organiser une Keynote le 31 mars prochain pour présenter son nouvel iPhone low cost, lequel serait lancé dans la foulée, dès la première semaine d’avril, et peut-être même le vendredi 3 avril. Notons que c’est le média allemand iPhone-ticker qui a été le premier à dévoiler cette information, et qu’il la tient de plusieurs sources chez Apple. Même s’il convient encore de la prendre avec les précautions nécessaires, cette rumeur ne semble pas exagérée dans le sens où la firme à la Pomme organise régulièrement des conférences en mars. L’année dernière, la firme avait ainsi tenu une conférence surprise en mars pour présenter ses nouveaux services, dont Apple TV+, Apple Arcade, Apple News+ et même une carte bancaire, l’Apple Card. L’année d’avant, Apple avait organisé un événement orienté sur le monde d’éducation et avait pour cela révélé un iPad 6 à bas prix. Quoi qu’il en soit, les rumeurs autour d’un nouvel iPhone SE / iPhone 9 sont désormais si nombreuses qu’on se doute qu’Apple a bel et bien prévu un nouveau produit à nous annoncer pour ce début d’année. Reste à savoir si la date de cette Keynote est correcte, et surtout si Apple a prévu de lancer d’autres nouveaux produits aux côtés de ce nouvel iPhone, sans quoi cette conférence risque de tourner court. Les rumeurs font en effet état d’un nouveau MacBook Pro 13, voire 14 pouces, qui pourrait être équipé du nouveau (ou plutôt ancien) clavier du MacBook Pro 16, mais aussi une nouvelle Apple TV plus puissante pour accueillir comme il se doit Apple Arcade. D’autres rumeurs font également écho d’un retour de l’AirPower, le chargeur sans fil d’Apple qui n’a jamais vu le jour dans une version allégée. @ suivre donc...
18-02-2020


La pomme averti des conséquences du Coronavirus

Le constructeur a informé ses investisseurs que malgré la réouverture des sites de production, les stocks d'iPhone seront limités dans les prochaines semaines et pénaliseront les résultats de l'entreprise. Dans un communiqué publié sur son site web, Apple confirme être touchée de plein fouet par l'épidémie de coronavirus, qui a fait plus de 1 800 victimes en Chine depuis le mois de décembre. Les usines redémarrent péniblement et peinent à retrouver leur rythme de croisière L'objectif de chiffre d'affaires, compris initialement entre 63 et 67 milliards de dollars, ne sera pas tenu. Le constructeur l'explique par la récente fermeture des usines chinoises et à un stock d'iPhone plus faible dans les magasins. Les Apple Store chinois réouvrent également au compte-goutte et pénalisent un peu plus les résultats du groupe californien. Le constructeur affirme toutefois que la demande dans le reste du monde reste forte et conforme aux prévisions. Apple insiste malgré tout sur les précautions sanitaires prises et sur l'importance de garantir la santé de tous ses employés et de ses sous-traitants. Elle indique également vouloir doubler ses donations aux instituts de recherche luttant contre le coronavirus.
18-02-2020


L'iPad Pro 2020 ?

Apple se prépare à une année riche en nouveaux produits. La firme prévoit en effet de lancer 5 nouveaux modèles d’iPhone en 2020, dont un smartphone milieu de gamme, l’iPhone SE prévu pour mars à 400 € (ou beaucoup plus). L’iPad Pro doit également faire peau neuve cette année. Les derniers bruits de couloirs rapportent même qu’il pourrait être dévoilé en mars plutôt qu’à l’habituel keynote de septembre. Après avoir adopté un nouveau design en 2018 et un système d’exploitation dédié en 2019 avec iPadOS, que nous réserve Apple pour sa nouvelle tablette ? Selon OnLeaks qui avait vu juste l’année dernière concernant le design des iPhone et des iPad, la tablette conservera son apparence. On s’attend plutôt à ce que ce soient les iPhone 12 qui adoptent des bords plats comme sur les iPhone 4 et 5. Son écran pourrait quant à lui évoluer, bien que cela semble prématuré. Apple prévoit en effet d’abandonner l’OLED pour passer au mini-LED sur les iPad et les Mac Book, et ainsi s’affranchir de sa dépendance à Samsung. Cependant, LG et Epsitar n’auront probablement pas eu suffisamment de temps pour adapter leur capacité de production, et un tel changement en 2020 provoquerait une hausse significative du prix de vente. L’évolution majeure concernera le dispositif de capture photo et vidéo. On s’attend à ce que l’iPad Pro se dote d’un système à trois caméras similaire à celui qui équipe actuellement les iPhone 11 Pro. Un défi pour Sony qui peine déjà à produire suffisamment de capteurs photo pour les smartphone Apple. La tablette disposerait donc d’un capteur time-of-flight pour lui permettre de mieux appréhender son environnement, et proposer des applications de réalité augmentée plus performantes. Le SoC A14 Bionic des iPhone 12 va certainement à nouveau dépasser la concurrence, y compris son grand rival Samsung et ses Galaxy S20 pourtant dotés du Snapdragon 865, la meilleure puce de Qualcomm. Le processeur d’Apple ne devrait malheureusement pas être intégré à la nouvelle génération d’iPad Pro. Il n’entrera en production qu’à partir du deuxième trimestre, Apple s’orienterait donc vers une puce A13X Bionic, une version améliorée de l’A13. Par conséquent, les chances de voir arriver la 5G sur la tablette avant l’année prochaine sont minces. Le Soc A14 supporte la 5G, mais il est peu probable qu’Apple décide d’accompagner l’A13X d’un modem 5G séparé. Pour rivaliser avec un Mac Book, Apple a l’intention de lancer un nouveau clavier iPad. Selon DigiTimes, le prochain Smart Keyboard devrait se rapprocher du Magic Keyboard pour Mac Book Pro, et adopter un mécanisme à ciseaux identique. Moins probable, il pourrait également être rétroéclairé. Le nouvel iPad Pro sera probablement présenté en mars en même temps que l’iPhone SE 2, ou au plus tard, à l’occasion de la WWDC 2020 en juin prochain. À moins d’opter pour un écran mini-LED, son prix ne devrait pas beaucoup varier, environ 900 € pour la version 11 pouces, et 1100 € avec un écran 12,9 pouces. Toujours la même politique tarifaire, nous vendre des tablettes au tarif d'un ordinateur pour pouvoir vendre ses Mac encore plus cher !
11-02-2020


Encore une amende pour Apple !

Pour Apple, la note commence à être salée : la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) annonce dans un communiqué avoir infligé une amende de 25 millions d’euros à Apple dans l’affaire du ralentissement de certains modèles d’iPhone. La DGCCRF indique avoir été saisie d’une plainte en début d’année 2018 concernant les pratiques d’Apple. Elle « a en effet montré que des détenteurs d’iPhone n’avaient pas été informés que les mises à jour du système d’exploitation iOS (10.2.1 et 11.2) qu’ils installaient étaient susceptibles de conduire à un ralentissement du fonctionnement de leur appareil ». Ces mises à jour diffusées dans le courant de l’année 2017 disposaient en effet « d’ un dispositif de gestion dynamique de l’alimentation qui pouvait, sous certaines conditions et notamment lorsque les batteries étaient anciennes, ralentir le fonctionnement des modèles d’iPhone 6, SE et 7 ». Une situation d’autant plus gênante qu’une fois la mise à jour installée, les utilisateurs ne pouvaient plus revenir à une version antérieure et donc échapper aux effets des mises à jour fautives sur la durée de vie du téléphone. Pour les utilisateurs affectés, la seule solution viable était donc de racheter une nouvelle batterie pour leur téléphone, ou tout simplement un nouveau téléphone.
07-02-2020


L'Apple TV+ ce fait une place sur les écrans LG

À l’occasion du CES 2019 de Las Vegas, LG nous a présenté sa nouvelle gamme de téléviseurs. On a pu notamment découvrir la signature OLED R9, un écran 4K de 65 pouces s’enroulant dans un boitier qui fait office d’enceinte Bluetooth. Ces nouveaux modèles intègrent tous l’application Apple TV, et LG avait alors promis que le service serait bientôt disponible sur les modèles de 2018 et de 2019. LG prévoit un déploiement progressif d’Apple TV+ sur les téléviseurs de 2018 et 2019. Il aura fallu attendre trois mois après le lancement d’Apple TV+ pour enfin disposer de l’application native du service de streaming. On pouvait déjà profiter de ses programmes exclusifs sur les TV LG, mais il fallait jusqu’à maintenant passer par AirPlay pour le diffuser à partir d’un appareil Apple. Avec l’application native, on peut souscrire au service, mais aussi profiter des 100 000 films et émissions de TV disponibles à l’achat ou à la location dans iTunes. Alors que Netflix s’apprête à disparaitre de certaines smart TV Samsung, l’application Apple TV arrive sur les écrans LG. Après HomeKit et AirPlay 2, l’application Apple TV+ est désormais disponible sur tous les modèles OLED de 2019, ainsi que sur les NanoCell série SM9X et SM8X. D’ici fin février, le service de streaming devrait également être pris en charge par les TV UHD série UM7X et UM6X. En ce qui concerne les écrans de 2018, aucune date précise n’a été annoncée, mais LG promet de déployer l’application en 2020 avec une mise à jour de leurs firmwares. Quel que soit votre modèle, Apple tient également à jour une page de support qui donne la liste de toutes les marques et des modèles de TV compatibles.
04-02-2020


1,5 millard d' Apple Device !

À l'occasion de la présentation des (bons) résultats financiers de fin 2019, Tim Cook a dévoilé qu'il y avait plus de 1,5 milliard d'appareils Apple actifs dans le monde, soit 100 millions de plus sur un an. Ce chiffre comprend les iPhone, iPod touch, iPad, Mac, Apple TV et Apple Watch. C'est tout bénèf pour Apple, puisque ce grand parc d'appareils alimente la croissance à tous les niveaux, en particulier dans les services, s'est réjoui le CEO. Concernant les terminaux iOS spécifiquement, 70 % d'entre eux tournent sur iOS 13 maintenant. Un pourcentage qui monte à 77 % si on ne prend que ceux ayant quatre ans ou moins.
29-01-2020


Les mises à jours sont là iOS, MacOS etc...

Si Apple a bien des défauts, force est de constater que l’absence de suivi de ces systèmes d’exploitation n’en est pas un, avec la sortie aujourd’hui des nouvelles versions de ses 2 logiciels phares que sont iOS et macOS. Nous vous en parlions il y a quelques jours, le principal atout de la dernière version d’iOS est la possibilité de désactiver vraiment la géolocalisation. Précédemment, même si l’utilisateur demandait à ne plus être localisé, l’information était tout de même envoyée à Apple. La marque s’était défendue en disant que ceci était fait pour s’assurer du droit d’utiliser l’UltraWide Band, une fonction de géolocalisation d’objets ajoutée à l’iPhone 11. Cette mise à jour permet donc de désactiver cette puce U1. Pour le reste, ce sont essentiellement des bugs plus ou moins importants que résout cette mise à jour d’iOS. Par exemple, il était possible d’ajouter un contact sans entrer le mot de passe de Temps d’écran, la fonction de contrôle parental que les enfants avaient bien vite contournée. Facetime utilisait dans certains cas le mauvais capteur photo ou encore les notifications Push pouvaient ne pas être délivrées correctement si l’appareil était connecté en Wi-Fi. Un seul ajout semble être présent dans cette mise à jour, les voix anglaises pour Siri à destination des HomePod indiens. Concernant macOS, cette mise à jour 10.15.3 est plus mineure encore. Elle n’apporte que deux améliorations, la première à destination des possesseurs du nouvel écran Pro Display XDR et la seconde à destination de ceux qui font de l’édition vidéo multiflux sur le dernier MacBook Pro 16 pouces. On notera également qu’Apple n’a pas oublié les matériels plus anciens puisque sont également disponibles au téléchargement les mises à jour d’iOS 12 qui passe en version 12.4.5, ainsi que de macOS Mojave qui voit arriver une mise à jour de sécurité en version 10.14.16 et Safari 13.0.5. Toutes sont disponibles sur ce lien.
29-01-2020


Apple une amende pour avoir violé des brevets

Un tribunal de San Diego a condamné Apple à verser 85 millions de dollars à WiLan pour avoir violé deux de ses brevets, rapporte Bloomberg. Ces brevets portaient sur la manière de passer des appels et de télécharger des données simultanément. Ce n'était pas la première fois que WiLan s'attaquait à Apple, mais les précédents litiges s'étaient souvent soldés en sa défaveur. WiLan, qui appartient au groupe canadien Quarterhill, se décrit elle-même comme « l'une des sociétés de monétisation de brevets les plus prospères au monde et collabore avec ses clients pour débloquer la valeur de leur propriété intellectuelle grâce à divers modèles de monétisation de brevets. » Une société que l'on peut qualifier de patent troll (spécialiste dans les affaire, dépot et protection de Brevet), puisqu'elle ne produit rien d'autre que des brevets destinés à être utilisés dans des accords de licence pour rapporter de généreuses royalties. Les contrats de licences ont compté pour plus de la moitié des recettes de Quarterhill (s'élevant à 107,6 millions de dollars) lors des neuf premiers mois de 2019, selon les comptes de l'entreprise. Apple et Intel se sont récemment attaqués conjointement aux États-Unis à une filiale de SoftBank qu'ils accusent d'être un patent troll. En Europe, Apple et d'autres entreprises ont alerté la Commission européenne sur la menace que font peser les patent trolls sur l'innovation.
27-01-2020


Le nouveau Safari ignore Flash

La toute dernière version de Safari Technology Preview, mise en ligne récemment par Apple, permet de découvrir un aperçu des futures fonctionnalités sur iOS et MacOS. Un avenir totalement dépourvu... de Flash. Un temps roi du web, Adobe Flash est depuis quelques années la cible à abattre. Son créateur Adobe ayant annoncé en 2017 que le format ne serait plus supporté en 2020, les géants du web ont d'ores et déjà pris leur disposition pour s'en passer. Le nouveau Safari (TP99) supprime donc toute forme de prise en charge de Flash et il sera bientôt impossible de lancer un fichier Flash via le navigateur Apple. Rappelons que le format Flash n'a jamais été très apprécié chez Apple, en témoigne l'iPhone, qui a toujours fait l'impasse sur cette technologie.
24-01-2020


La Pomme continues l’ascension de ses puces...

Au lancement de la gamme iPhone 11 en septembre dernier, les smartphones d’Apple se sont illustrés avec une amélioration significative de la qualité et du détail de ses photographies. Mais en coulisse, ce sont surtout les performances du nouveau SoC ARM A13 Bionic qui ont impressionné. Fabriqué avec une technique de gravure améliorée en 7 nm, le processeur écrase la concurrence, et reste encore aujourd’hui le processeur le plus puissant du maché. Malgré la sortie du Qualcomm Snapdragon 865 qui équipera notamment les Samsung Galaxy S20, Apple va conserver sa place de leader en 2020 avec l’A14 des iPhone 12. La puce A13 s’est montrée bien plus performante que l’A12, mais on s’attend à des progrès encore plus significatifs avec l’arrivée du processeur A14. Les iPhone 12 seront les premiers smartphones équipés d’un SoC gravé en 5 nm avec la technique de lithographie extrême ultraviolet (EUV) contre 7 nm pour la concurrence. Selon TSMC, la technologie permet de réaliser des processeurs 15 % plus rapides avec une densité supérieure de 80 %. Avec des dimensions similaires à la génération précédente, le Soc pourrait alors contenir 15 milliards de transistors, et ainsi dépasser les CPU et les GPU hauts de gamme des PC et des serveurs. Tous les détails de la puce A14 ne sont pas encore connus, mais MacWorld a néanmoins tenté d’évaluer ses performances sur les benchmarks les plus connus. Sans surprise, les estimations marquent un net progrès, notamment en ce qui concerne les tests en multicœurs. Ils placent le processeur au même niveau qu’un Mac Book Pro. Plus impressionnant encore, l’évaluation de la puissance du GPU, MacWorld prévoie une amélioration de 50 %, notamment grâce à la mémoire LPPDR5. Le SoC A14 serait un excellent candidat pour équiper un MacBook dédié au gaming. D’autre part, Apple travaille à l’unification des applications macOS et iOS, disposer de la même architecture sur toutes ses plateformes faciliterait grandement la tâche.
17-01-2020


La pomme sort son Mac Pro rack serveur

Il y a un mois, Apple sortait son nouveau Mac Pro en version ordinateur de bureau. Dans la boutique, on pouvait y voir une version rackable, c’est à dire installable dans une armoire de serveur. Elle est aujourd’hui disponible. Les professionnels vont pouvoir gagner en place voire créer des fermes de rendu graphique grâce au format serveur du dernier Mac Pro. Pour retrouver un Mac qu’il était possible d’installer dans une armoire serveur, il faut remonter au serveur Apple Xserve, dont la production a été abandonnée début 2011, faute de ventes suffisantes. Seulement, le succès d’Apple revenant, particulièrement dans l’industrie graphique, Apple a pris la décision de réaliser un boîtier encastrable pour son dernier Mac Pro en plus du format tour, qu’iFixit avait trouvé similaire à un PC classique. Les caractéristiques sont absolument identiques au modèle de bureau, de même que ses dimensions. Pour ainsi dire, il a simplement été couché pour entrer dans une armoire serveur. Le souci de cette solution est que ce Mac Pro est rack 5U, c’est-à-dire qu’il occupe 5 unités soit 22,15 cm de haut. La densité de puissance est donc relativement faible comparée à des solutions dédiées. Il pourrait toutefois trouver une utilité dans un studio de conception graphique ou des sociétés de développement d’applications iOS, afin de concentrer en un même lieu tous les ordinateurs laissant l’environnement de travail non encombré de boîtiers, disponibles pour recevoir un écran Apple Display XDR et absolument silencieux. En ce qui concerne le prix, à caractéristiques identiques, le boîtier rackable est 700 € plus cher que la version tour avec un prix de départ à 7 199 € pouvant monter à 64 228 € dans sa configuration la plus puissante. La différence de prix se justifie probablement par une demande beaucoup plus faible pour ce type de produit, les particuliers, les freelances et les petites entreprises n’ayant probablement pas l’utilité de ce genre de solution. Il est possible de le commander dès maintenant et la livraison se fera à partir du 30 janvier.
16-01-2020