Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com


L'actualité
APPLE


La pomme dévoilera un service SVOD

  Liste des news    Liste des new du mois  
Video Apple SVOD

14

Fevrier

Que peut bien nous préparer Apple pour le 25 mars ? Hier, Buzzfeed arguait que le géant tiendrait conférence pour nous parler de Apple News et aujourd'hui, Bloomberg affirme que la firme de Cupertino y dévoilera également son très attendu service de SVoD. Selon Bloomberg, Apple aurait convié la crème d'Hollywood sur le plancher du Steve Jobs Theater le 25 mars. Aussi, on imagine mal Jennifer Aniston, Reese Witherspoon et JJ Abrams se presser à une telle conférence si le sujet de la vidéo n'est pas abordé à un moment donné. Cependant, l'avenir de la plateforme vidéo d'Apple semble plus nébuleux que jamais. CNBC, qui révèle que le service arrivera à l'horizon du mois de mai, affirme que Netflix ne sera pas partenaire du lancement et que HBO est quant à lui « en plein doute ». Si Apple espère convaincre dans les mêmes proportions qu'avec son service de streaming audio, il a tout intérêt à blinder son catalogue de références inédites ou, a contrario, de partenariats reluisants.




La WWDC Apple le 3 au 7 Juin

  Liste des news    Liste des new du mois  
WWDC

13

Fevrier

c'est le site MacRumors qui nous communique cette information aujourd'hui. D'après plusieurs sources et quelques indices qui se baladent sur le web, la WWDC 2019 devrait avoir lieu du 3 au 7 juin. Pour le moment, Apple n'a toujours pas fait d'annonce officielle, mais la firme à la pomme dévoile généralement ces dates aux alentours de mars. Nous ne sommes donc plus qu'à quelques semaines de cette officialisation. Le salon est notamment l'occasion de réunir des développeurs, des salariés d'Apple ainsi que des fans pendant plusieurs jours. Environ 7000 personnes sont attendues sur place dont tout de même 5000 professionnels de l'industrie. Chaque année, une conférence a lieu en ouverture afin de présenter une partie du futur de l'entreprise. En 2019, nous pourrions assister à l'officialisation de iOS 13, macOS 10.15, watchOS 6 et de tvOS 13. D'autres surprises pourraient également être de la partie donc il va falloir être attentif dans les semaines qui viennent. Cependant, il ne faut pas s'attendre à la grande présentation d' l'iPhone XI qui se fera sans aux alentours de septembre prochain si l'on suis le calendrier traditionnel de la marque.




Adobe première fatal aux MacBook Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook 15 Bug enceinte Adobe Premiere

08

Fevrier

Les cas de bug logiciel fatal pour les composants d’un ordinateur sont vraiment rares. Les circuits de sécurité intégrés aux périphériques informatiques actuels assurent qu’aucun composant essentiel n’est irrémédiablement endommagé. Le cas de ces enceintes de MacBook Pro qui grillent en utilisant Adobe Premiere en est d’autant plus étonnant. Les premiers rapports d’incident sont apparus sur le forum d’Adobe dès le mois de novembre 2018, mais leur fréquence semble augmenter de jour en jour. Le bug survient typiquement sur les MacBook Pro 15 pouces récents dans Adobe Premiere 13.0. Le premier client mécontent décrit ainsi son expérience : « je travaillais sur un projet, le MacBook était à mi-volume, quand tout à coup un bug audio est apparu, un bruit de distorsion strident et continu que je ne pouvais pas arrêter […] Après avoir redémarré, les enceintes étaient clairement explosées ». Sur leur forum, Adobe conseille aux utilisateurs du logiciel de montage vidéo de désactiver les microphones lorsqu’ils utilisent les fonctions d’amélioration du contenu audio du programme. Tout porte à croire que le son capté par le micro crée un larsen fatal pour les enceintes des MacBook. Les dégâts causés seront-ils pris en charge par Adobe ? Apple a-t-il la moindre responsabilité dans ces incidents ? La marque à la pomme n’avait en tout cas pas besoin de ce nouveau coup de mauvaise pub. lol




FaceTime est un mouchard

  Liste des news    Liste des new du mois  
FaceTime est devenu un mouchard

30

Janvier

Plusieurs témoignages prouvent qu’Apple savait que FaceTime pouvait transformer les iPhone en mouchard. Pourtant, rien n’a été fait. Mardi 29 janvier, Apple a fait la une de l’actualité pour de mauvaises raisons. En créant un appel FaceTime de groupe, il était possible d’entendre son interlocuteur sans que celui-ci réponde. Pire, en cas de manipulation physique de l’appareil, la caméra s’activait par elle-même. N’importe quel iPhone pouvait donc servir de mouchard... depuis trois mois. Dans l’urgence, Apple a désactivé les serveurs de FaceTime de groupe, en attendant une mise à jour corrective d’iOS. Quelques heures après la révélation de ce bug, de nombreux témoignages étonnants sont apparus en ligne : des utilisateurs d’iPhone ont tenté d’alerter Apple depuis plusieurs jours, en vain. L'une d'entre elles a même été en contact avec les équipes « Sécurité » de la marque, sans que celle-ci juge nécessaire d’interrompre FaceTime ou de patcher iOS en urgence. une semaine avant la révélation publique du bug par 9to5mac, la mère d’un enfant de 14 ans tweete qu’elle a alerté Apple à propos d’un « bug dangereux dans FaceTime ». Il permet d’accéder au micro de n’importe quel iPhone sans aucune autorisation. L'équipe sécurité a bien été avertie, mais n’est pas encore revenue vers elle. Le 23 janvier, une vidéo est mise en ligne sur YouTube et envoyée à Apple dans un nouveau mail au service de sécurité. Apple répond à la mère de famille et lui demande de… créer un compte développeur pour pouvoir signaler le bug. Une réponse assez hallucinante quand on réalise l’importance de la situation et le fait que les équipes d’Apple ont eu accès à des preuves. Aussi étonnant que soit cet échange, il traduit surtout une grave erreur de gestion des problèmes de sécurité chez Apple. Au lieu de prendre au sérieux sa cliente, l’entreprise a préféré la rediriger vers un service complètement étranger à sa demande et a, au passage, mis en danger un grand nombre d’utilisateurs qui auraient pu être exposés à cette faille après sa révélation. Apple avait été alerté suffisamment en amont pour intervenir avec une mise à jour d’iOS..




La pomme souhaite sa part du gâteau avec Apple Games

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple games

30

Janvier

Après avoir lancé Apple Music, la marque pourrait lancer un service d'abonnement visant exclusivement les jeux vidéo, comme le GamePass de Microsoft pour sa Xbox One. Ainsi les utilisateurs des produits de la pomme pourraient grâce à un abonnement jouer en illimité aux jeux de l'App Store. Pour le moment l'entreprise californienne n'a dévoilé aucune information concernant ce nouveau service et elle serait seulement en train de développer l'idée. D'ailleurs, elle n'a pas affirmé travailler dessus alors que plusieurs studios de développement se sont fait approcher par cette dernière. Ne cherchez pas de prix ni de date de sortie, rien n'encore défini à l'heure actuelle. On ne sait pas non plus s'il s'agit de jeux à télécharger ou de jeux en streaming comme ce que propose Nvidia ou Sony, mais il y a fort à parier sur la seconde idée. L'année dernière, Google a annoncé travailler sur un projet de jeux vidéo en streaming via son navigateur Web, Chrome, en partenariat avec Ubisoft pour porter le jeu Assassin's Creed Odyssey. Du côté de Microsoft, la prochaine console de salon du constructeur pourrait avoir une version streaming basée sur le projet xCloud.




Le Problème d'écran Flexgate confirmé

  Liste des news    Liste des new du mois  
Flexgate probleme ecran Macbook Pro apres 2016

24

Janvier

Un nouveau « gate » en prévision pour Apple. Le constructeur, qui doit affronter la grogne des acheteurs d'iPad Pro arrivés pliés dans leurs boites, est une nouvelle fois sous le feu des projecteurs pour un problème de fabrication. Les écrans des MacBook Pro ont un sérieux problème de rétro-éclairage. Il touche cette fois les MacBook Pro sortis depuis 2016 et a été repéré par les équipes d'iFixit, dont l'activité est de démonter les appareils électroniques pour en connaitre tous les secrets de réparation. En cause, le rétro-éclairage de l'ordinateur portable, qui sur les derniers modèles peut être taché et inégal en bas de l'écran. La cause serait encore le câble utilisé pour connecter l'écran du MacBook à la carte de contrôle située à la base de l'ordinateur. Depuis 2016, Apple utilise une paire de câbles souples qui sont tirés à chaque fois que l'écran est ouvert. Ce composant peut se détériorer avec le temps et provoque un problème d'affichage qui s'aggrave au fil des semaines jusqu'à ne plus pouvoir utiliser l'écran. Le flexgate comme l'appelle iFixit est un problème plus gênant que ceux ayant touché les claviers des MacBook Pro. Ce défaut matériel s'il survient oblige les clients à remplacer la dalle de l'ordinateur et après les deux années de garantie, le cout de la réparation peut être très élevé, que ce soit en Apple Store ou chez un réparateur agréé. Contacté, Apple n'a pour le moment pas reconnu le défaut. On peut espérer pour les clients touchés que le constructeur prépare un programme de rappel de ces appareils ou un remplacement de la dalle pris en charge intégralement. Apple a il y a quelques mois proposé une garantie étendue concernant les problèmes de clavier et pourrait l'appliquer de la même manière aux écrans défectueux.




Apple la mauvaise qualité à prix d'Or

  Liste des news    Liste des new du mois  
macbook

23

Janvier

Les ennuis ne sont peut-être pas finis pour les possesseurs d’un MacBook Pro récent. Alors que l’été dernier, la compagnie avait réussi à régler le problème de surchauffe dont étaient victimes ses nouveaux ordinateurs portables à travers une mise à jour logicielle pour macOS High Sierra, iFixit dévoile un défaut de conception dans l’écran des MacBook Pro qui ne pourra pas être réglé par voie logicielle. Selon le site Internet, les MacBook Pro vendus depuis 2016 sont tous affectés par un potentiel problème d’affichage qu’iFixit a déjà nommé « Flexgate ». Apple aurait utilisé un câble en nappe bien trop fin et fragile (d’où le « flex ») lors du montage de l’écran du MacBook Pro. De ce fait, le simple fait d’ouvrir et de refermer votre appareil, qui entraîne une usure mécanique, condamne le câble à s’abîmer et à se rompre. À en croire iFixit, il n’existe pas d’autre solution que de remplacer totalement tout l’assemblage de l’écran, car les câbles ne sont pas remplaçables en l’état. Toujours selon eux, la rupture de ce câble n’est qu’une question de temps. En d’autres termes, Apple devra tôt ou tard devoir organiser une énorme campagne de rappel des MacBook Pro pour corriger ce défaut de conception. Apple n’a pas encore communiqué à ce sujet, mais on se doute que la compagnie n’avait vraiment pas besoin de ce genre de péripéties en ce moment.




Si l'iPhone a du mal, Foxconn aussi !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Production Foxconn en perde a cause de l iPhone

21

Janvier

La chute des ventes de l’iPhone fait une nouvelle victime. Le plus grand assembleur du smartphone iconique d’Apple, Foxconn, a en effet perdu 50 000 emplois contractuels depuis octobre, ainsi que le relève un rapport établi par Nikkei, qui y voit un effet du ralentissement de la distribution de la dernière gamme de téléphones de la marque à la pomme. Le cas de Foxconn n’est toutefois pas isolé. Le deuxième plus grand assembleur d'iPhone, Pegatron, a également supprimé des emplois saisonniers à contrat bien plus tôt que prévu. Et cela a aussi un effet sur les petits fournisseurs. Le problème n'est pas l'ampleur des réductions, le rapport indique clairement que ces fluctuations saisonnières de l'emploi sont tout à fait normales, mais le moment choisi. Selon le rapport, les compressions ont eu lieu beaucoup plus tôt que prévu à Foxconn. « Normalement, les contrats de ces travailleurs seraient renouvelés tous les mois d'août jusqu'à la mi-janvier ou à la fin janvier, lorsque la main-d'œuvre est traditionnellement réduite pour la lente saison de production de l'iPhone », indique en effet le rapport établi par Nikkei. Cela frappe Foxconn à un moment où l'entreprise se concentre déjà sur la consolidation et la réduction de ses effectifs. Celle-ci a déjà regroupé ses divisions d'assemblage MacBook et iPad avec celles responsables de l'assemblage du matériel Dell et Acer, et prévoit de supprimer 100 000 emplois sur un effectif de 1,1 million de personnes d'ici fin 2018 dans ses filiales et filiales. Une situation loin d’arranger les sous-traitants de ces deux géants. Un fournisseur de composants clé basé à Shenzhen a ainsi dû « demander » à 4 000 employés de prendre des « vacances » prolongées d'octobre à mars, a déclaré une source proche du dossier. « L'entreprise n'a pas encore activement mis à pied ces travailleurs. Il décidera de les licencier ou non après le 1er mars », a-t-elle fait savoir. A l’image du fabricant de puces TSMC, plusieurs autres sociétés étroitement liées à la fabrication d'iPhone ont été conduites à réduire leurs prévisions pour 2019 dans un contexte de forte baisse de la demande de smartphones.




Des résultats en baisse pour la Pomme

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPhone X Encoche baisse de ventes T3 2018

03

Janvier

Dans une lettre ouverte, Tim Cook explique que les résultats d’Apple pour le dernier trimestre seront moins bons que prévus. La faute notamment aux ventes d’iPhone en Chine. Apple ne devrait réaliser « que » 84 milliards de dollars de bénéfices au lieu des 89 à 93 milliards initialement prévus pour le dernier trimestre de 2018. C’est dans une lettre aux investisseurs publiée sur le site d’Apple que Tim Cook en personne a annoncé la mauvaise nouvelle. Cela a entraîné la chute de son cours de bourse de plus de 8 %. Ce sont surtout les ventes d’iPhone en Chine qui sont montrées du doigt par Tim Cook : « Si vous regardez nos résultats, notre manque à gagner provient de plus de 100 % de l'iPhone, principalement en Chine », a ainsi expliqué le patron d’Apple à CNBC. Si le taux de change du dollar, trop élevé, est l’une des raisons, la santé de l’économie chinoise est également désignée comme responsable.




La pomme dévoilera un service SVOD

  Liste des news    Liste des new du mois  
Video Apple SVOD

14

Fevrier

Que peut bien nous préparer Apple pour le 25 mars ? Hier, Buzzfeed arguait que le géant tiendrait conférence pour nous parler de Apple News et aujourd'hui, Bloomberg affirme que la firme de Cupertino y dévoilera également son très attendu service de SVoD. Selon Bloomberg, Apple aurait convié la crème d'Hollywood sur le plancher du Steve Jobs Theater le 25 mars. Aussi, on imagine mal Jennifer Aniston, Reese Witherspoon et JJ Abrams se presser à une telle conférence si le sujet de la vidéo n'est pas abordé à un moment donné. Cependant, l'avenir de la plateforme vidéo d'Apple semble plus nébuleux que jamais. CNBC, qui révèle que le service arrivera à l'horizon du mois de mai, affirme que Netflix ne sera pas partenaire du lancement et que HBO est quant à lui « en plein doute ». Si Apple espère convaincre dans les mêmes proportions qu'avec son service de streaming audio, il a tout intérêt à blinder son catalogue de références inédites ou, a contrario, de partenariats reluisants.




La WWDC Apple le 3 au 7 Juin

  Liste des news    Liste des new du mois  
WWDC

13

Fevrier

c'est le site MacRumors qui nous communique cette information aujourd'hui. D'après plusieurs sources et quelques indices qui se baladent sur le web, la WWDC 2019 devrait avoir lieu du 3 au 7 juin. Pour le moment, Apple n'a toujours pas fait d'annonce officielle, mais la firme à la pomme dévoile généralement ces dates aux alentours de mars. Nous ne sommes donc plus qu'à quelques semaines de cette officialisation. Le salon est notamment l'occasion de réunir des développeurs, des salariés d'Apple ainsi que des fans pendant plusieurs jours. Environ 7000 personnes sont attendues sur place dont tout de même 5000 professionnels de l'industrie. Chaque année, une conférence a lieu en ouverture afin de présenter une partie du futur de l'entreprise. En 2019, nous pourrions assister à l'officialisation de iOS 13, macOS 10.15, watchOS 6 et de tvOS 13. D'autres surprises pourraient également être de la partie donc il va falloir être attentif dans les semaines qui viennent. Cependant, il ne faut pas s'attendre à la grande présentation d' l'iPhone XI qui se fera sans aux alentours de septembre prochain si l'on suis le calendrier traditionnel de la marque.




Adobe première fatal aux MacBook Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook 15 Bug enceinte Adobe Premiere

08

Fevrier

Les cas de bug logiciel fatal pour les composants d’un ordinateur sont vraiment rares. Les circuits de sécurité intégrés aux périphériques informatiques actuels assurent qu’aucun composant essentiel n’est irrémédiablement endommagé. Le cas de ces enceintes de MacBook Pro qui grillent en utilisant Adobe Premiere en est d’autant plus étonnant. Les premiers rapports d’incident sont apparus sur le forum d’Adobe dès le mois de novembre 2018, mais leur fréquence semble augmenter de jour en jour. Le bug survient typiquement sur les MacBook Pro 15 pouces récents dans Adobe Premiere 13.0. Le premier client mécontent décrit ainsi son expérience : « je travaillais sur un projet, le MacBook était à mi-volume, quand tout à coup un bug audio est apparu, un bruit de distorsion strident et continu que je ne pouvais pas arrêter […] Après avoir redémarré, les enceintes étaient clairement explosées ». Sur leur forum, Adobe conseille aux utilisateurs du logiciel de montage vidéo de désactiver les microphones lorsqu’ils utilisent les fonctions d’amélioration du contenu audio du programme. Tout porte à croire que le son capté par le micro crée un larsen fatal pour les enceintes des MacBook. Les dégâts causés seront-ils pris en charge par Adobe ? Apple a-t-il la moindre responsabilité dans ces incidents ? La marque à la pomme n’avait en tout cas pas besoin de ce nouveau coup de mauvaise pub. lol




FaceTime est un mouchard

  Liste des news    Liste des new du mois  
FaceTime est devenu un mouchard

30

Janvier

Plusieurs témoignages prouvent qu’Apple savait que FaceTime pouvait transformer les iPhone en mouchard. Pourtant, rien n’a été fait. Mardi 29 janvier, Apple a fait la une de l’actualité pour de mauvaises raisons. En créant un appel FaceTime de groupe, il était possible d’entendre son interlocuteur sans que celui-ci réponde. Pire, en cas de manipulation physique de l’appareil, la caméra s’activait par elle-même. N’importe quel iPhone pouvait donc servir de mouchard... depuis trois mois. Dans l’urgence, Apple a désactivé les serveurs de FaceTime de groupe, en attendant une mise à jour corrective d’iOS. Quelques heures après la révélation de ce bug, de nombreux témoignages étonnants sont apparus en ligne : des utilisateurs d’iPhone ont tenté d’alerter Apple depuis plusieurs jours, en vain. L'une d'entre elles a même été en contact avec les équipes « Sécurité » de la marque, sans que celle-ci juge nécessaire d’interrompre FaceTime ou de patcher iOS en urgence. une semaine avant la révélation publique du bug par 9to5mac, la mère d’un enfant de 14 ans tweete qu’elle a alerté Apple à propos d’un « bug dangereux dans FaceTime ». Il permet d’accéder au micro de n’importe quel iPhone sans aucune autorisation. L'équipe sécurité a bien été avertie, mais n’est pas encore revenue vers elle. Le 23 janvier, une vidéo est mise en ligne sur YouTube et envoyée à Apple dans un nouveau mail au service de sécurité. Apple répond à la mère de famille et lui demande de… créer un compte développeur pour pouvoir signaler le bug. Une réponse assez hallucinante quand on réalise l’importance de la situation et le fait que les équipes d’Apple ont eu accès à des preuves. Aussi étonnant que soit cet échange, il traduit surtout une grave erreur de gestion des problèmes de sécurité chez Apple. Au lieu de prendre au sérieux sa cliente, l’entreprise a préféré la rediriger vers un service complètement étranger à sa demande et a, au passage, mis en danger un grand nombre d’utilisateurs qui auraient pu être exposés à cette faille après sa révélation. Apple avait été alerté suffisamment en amont pour intervenir avec une mise à jour d’iOS..




La pomme souhaite sa part du gâteau avec Apple Games

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple games

30

Janvier

Après avoir lancé Apple Music, la marque pourrait lancer un service d'abonnement visant exclusivement les jeux vidéo, comme le GamePass de Microsoft pour sa Xbox One. Ainsi les utilisateurs des produits de la pomme pourraient grâce à un abonnement jouer en illimité aux jeux de l'App Store. Pour le moment l'entreprise californienne n'a dévoilé aucune information concernant ce nouveau service et elle serait seulement en train de développer l'idée. D'ailleurs, elle n'a pas affirmé travailler dessus alors que plusieurs studios de développement se sont fait approcher par cette dernière. Ne cherchez pas de prix ni de date de sortie, rien n'encore défini à l'heure actuelle. On ne sait pas non plus s'il s'agit de jeux à télécharger ou de jeux en streaming comme ce que propose Nvidia ou Sony, mais il y a fort à parier sur la seconde idée. L'année dernière, Google a annoncé travailler sur un projet de jeux vidéo en streaming via son navigateur Web, Chrome, en partenariat avec Ubisoft pour porter le jeu Assassin's Creed Odyssey. Du côté de Microsoft, la prochaine console de salon du constructeur pourrait avoir une version streaming basée sur le projet xCloud.




Le Problème d'écran Flexgate confirmé

  Liste des news    Liste des new du mois  
Flexgate probleme ecran Macbook Pro apres 2016

24

Janvier

Un nouveau « gate » en prévision pour Apple. Le constructeur, qui doit affronter la grogne des acheteurs d'iPad Pro arrivés pliés dans leurs boites, est une nouvelle fois sous le feu des projecteurs pour un problème de fabrication. Les écrans des MacBook Pro ont un sérieux problème de rétro-éclairage. Il touche cette fois les MacBook Pro sortis depuis 2016 et a été repéré par les équipes d'iFixit, dont l'activité est de démonter les appareils électroniques pour en connaitre tous les secrets de réparation. En cause, le rétro-éclairage de l'ordinateur portable, qui sur les derniers modèles peut être taché et inégal en bas de l'écran. La cause serait encore le câble utilisé pour connecter l'écran du MacBook à la carte de contrôle située à la base de l'ordinateur. Depuis 2016, Apple utilise une paire de câbles souples qui sont tirés à chaque fois que l'écran est ouvert. Ce composant peut se détériorer avec le temps et provoque un problème d'affichage qui s'aggrave au fil des semaines jusqu'à ne plus pouvoir utiliser l'écran. Le flexgate comme l'appelle iFixit est un problème plus gênant que ceux ayant touché les claviers des MacBook Pro. Ce défaut matériel s'il survient oblige les clients à remplacer la dalle de l'ordinateur et après les deux années de garantie, le cout de la réparation peut être très élevé, que ce soit en Apple Store ou chez un réparateur agréé. Contacté, Apple n'a pour le moment pas reconnu le défaut. On peut espérer pour les clients touchés que le constructeur prépare un programme de rappel de ces appareils ou un remplacement de la dalle pris en charge intégralement. Apple a il y a quelques mois proposé une garantie étendue concernant les problèmes de clavier et pourrait l'appliquer de la même manière aux écrans défectueux.




Apple la mauvaise qualité à prix d'Or

  Liste des news    Liste des new du mois  
macbook

23

Janvier

Les ennuis ne sont peut-être pas finis pour les possesseurs d’un MacBook Pro récent. Alors que l’été dernier, la compagnie avait réussi à régler le problème de surchauffe dont étaient victimes ses nouveaux ordinateurs portables à travers une mise à jour logicielle pour macOS High Sierra, iFixit dévoile un défaut de conception dans l’écran des MacBook Pro qui ne pourra pas être réglé par voie logicielle. Selon le site Internet, les MacBook Pro vendus depuis 2016 sont tous affectés par un potentiel problème d’affichage qu’iFixit a déjà nommé « Flexgate ». Apple aurait utilisé un câble en nappe bien trop fin et fragile (d’où le « flex ») lors du montage de l’écran du MacBook Pro. De ce fait, le simple fait d’ouvrir et de refermer votre appareil, qui entraîne une usure mécanique, condamne le câble à s’abîmer et à se rompre. À en croire iFixit, il n’existe pas d’autre solution que de remplacer totalement tout l’assemblage de l’écran, car les câbles ne sont pas remplaçables en l’état. Toujours selon eux, la rupture de ce câble n’est qu’une question de temps. En d’autres termes, Apple devra tôt ou tard devoir organiser une énorme campagne de rappel des MacBook Pro pour corriger ce défaut de conception. Apple n’a pas encore communiqué à ce sujet, mais on se doute que la compagnie n’avait vraiment pas besoin de ce genre de péripéties en ce moment.




Si l'iPhone a du mal, Foxconn aussi !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Production Foxconn en perde a cause de l iPhone

21

Janvier

La chute des ventes de l’iPhone fait une nouvelle victime. Le plus grand assembleur du smartphone iconique d’Apple, Foxconn, a en effet perdu 50 000 emplois contractuels depuis octobre, ainsi que le relève un rapport établi par Nikkei, qui y voit un effet du ralentissement de la distribution de la dernière gamme de téléphones de la marque à la pomme. Le cas de Foxconn n’est toutefois pas isolé. Le deuxième plus grand assembleur d'iPhone, Pegatron, a également supprimé des emplois saisonniers à contrat bien plus tôt que prévu. Et cela a aussi un effet sur les petits fournisseurs. Le problème n'est pas l'ampleur des réductions, le rapport indique clairement que ces fluctuations saisonnières de l'emploi sont tout à fait normales, mais le moment choisi. Selon le rapport, les compressions ont eu lieu beaucoup plus tôt que prévu à Foxconn. « Normalement, les contrats de ces travailleurs seraient renouvelés tous les mois d'août jusqu'à la mi-janvier ou à la fin janvier, lorsque la main-d'œuvre est traditionnellement réduite pour la lente saison de production de l'iPhone », indique en effet le rapport établi par Nikkei. Cela frappe Foxconn à un moment où l'entreprise se concentre déjà sur la consolidation et la réduction de ses effectifs. Celle-ci a déjà regroupé ses divisions d'assemblage MacBook et iPad avec celles responsables de l'assemblage du matériel Dell et Acer, et prévoit de supprimer 100 000 emplois sur un effectif de 1,1 million de personnes d'ici fin 2018 dans ses filiales et filiales. Une situation loin d’arranger les sous-traitants de ces deux géants. Un fournisseur de composants clé basé à Shenzhen a ainsi dû « demander » à 4 000 employés de prendre des « vacances » prolongées d'octobre à mars, a déclaré une source proche du dossier. « L'entreprise n'a pas encore activement mis à pied ces travailleurs. Il décidera de les licencier ou non après le 1er mars », a-t-elle fait savoir. A l’image du fabricant de puces TSMC, plusieurs autres sociétés étroitement liées à la fabrication d'iPhone ont été conduites à réduire leurs prévisions pour 2019 dans un contexte de forte baisse de la demande de smartphones.




Des résultats en baisse pour la Pomme

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPhone X Encoche baisse de ventes T3 2018

03

Janvier

Dans une lettre ouverte, Tim Cook explique que les résultats d’Apple pour le dernier trimestre seront moins bons que prévus. La faute notamment aux ventes d’iPhone en Chine. Apple ne devrait réaliser « que » 84 milliards de dollars de bénéfices au lieu des 89 à 93 milliards initialement prévus pour le dernier trimestre de 2018. C’est dans une lettre aux investisseurs publiée sur le site d’Apple que Tim Cook en personne a annoncé la mauvaise nouvelle. Cela a entraîné la chute de son cours de bourse de plus de 8 %. Ce sont surtout les ventes d’iPhone en Chine qui sont montrées du doigt par Tim Cook : « Si vous regardez nos résultats, notre manque à gagner provient de plus de 100 % de l'iPhone, principalement en Chine », a ainsi expliqué le patron d’Apple à CNBC. Si le taux de change du dollar, trop élevé, est l’une des raisons, la santé de l’économie chinoise est également désignée comme responsable.



La pomme dévoilera un service SVOD

Que peut bien nous préparer Apple pour le 25 mars ? Hier, Buzzfeed arguait que le géant tiendrait conférence pour nous parler de Apple News et aujourd'hui, Bloomberg affirme que la firme de Cupertino y dévoilera également son très attendu service de SVoD. Selon Bloomberg, Apple aurait convié la crème d'Hollywood sur le plancher du Steve Jobs Theater le 25 mars. Aussi, on imagine mal Jennifer Aniston, Reese Witherspoon et JJ Abrams se presser à une telle conférence si le sujet de la vidéo n'est pas abordé à un moment donné. Cependant, l'avenir de la plateforme vidéo d'Apple semble plus nébuleux que jamais. CNBC, qui révèle que le service arrivera à l'horizon du mois de mai, affirme que Netflix ne sera pas partenaire du lancement et que HBO est quant à lui « en plein doute ». Si Apple espère convaincre dans les mêmes proportions qu'avec son service de streaming audio, il a tout intérêt à blinder son catalogue de références inédites ou, a contrario, de partenariats reluisants.
14-02-2019


La WWDC Apple le 3 au 7 Juin

c'est le site MacRumors qui nous communique cette information aujourd'hui. D'après plusieurs sources et quelques indices qui se baladent sur le web, la WWDC 2019 devrait avoir lieu du 3 au 7 juin. Pour le moment, Apple n'a toujours pas fait d'annonce officielle, mais la firme à la pomme dévoile généralement ces dates aux alentours de mars. Nous ne sommes donc plus qu'à quelques semaines de cette officialisation. Le salon est notamment l'occasion de réunir des développeurs, des salariés d'Apple ainsi que des fans pendant plusieurs jours. Environ 7000 personnes sont attendues sur place dont tout de même 5000 professionnels de l'industrie. Chaque année, une conférence a lieu en ouverture afin de présenter une partie du futur de l'entreprise. En 2019, nous pourrions assister à l'officialisation de iOS 13, macOS 10.15, watchOS 6 et de tvOS 13. D'autres surprises pourraient également être de la partie donc il va falloir être attentif dans les semaines qui viennent. Cependant, il ne faut pas s'attendre à la grande présentation d' l'iPhone XI qui se fera sans aux alentours de septembre prochain si l'on suis le calendrier traditionnel de la marque.
13-02-2019


Adobe première fatal aux MacBook Pro

Les cas de bug logiciel fatal pour les composants d’un ordinateur sont vraiment rares. Les circuits de sécurité intégrés aux périphériques informatiques actuels assurent qu’aucun composant essentiel n’est irrémédiablement endommagé. Le cas de ces enceintes de MacBook Pro qui grillent en utilisant Adobe Premiere en est d’autant plus étonnant. Les premiers rapports d’incident sont apparus sur le forum d’Adobe dès le mois de novembre 2018, mais leur fréquence semble augmenter de jour en jour. Le bug survient typiquement sur les MacBook Pro 15 pouces récents dans Adobe Premiere 13.0. Le premier client mécontent décrit ainsi son expérience : « je travaillais sur un projet, le MacBook était à mi-volume, quand tout à coup un bug audio est apparu, un bruit de distorsion strident et continu que je ne pouvais pas arrêter […] Après avoir redémarré, les enceintes étaient clairement explosées ». Sur leur forum, Adobe conseille aux utilisateurs du logiciel de montage vidéo de désactiver les microphones lorsqu’ils utilisent les fonctions d’amélioration du contenu audio du programme. Tout porte à croire que le son capté par le micro crée un larsen fatal pour les enceintes des MacBook. Les dégâts causés seront-ils pris en charge par Adobe ? Apple a-t-il la moindre responsabilité dans ces incidents ? La marque à la pomme n’avait en tout cas pas besoin de ce nouveau coup de mauvaise pub. lol
08-02-2019


FaceTime est un mouchard

Plusieurs témoignages prouvent qu’Apple savait que FaceTime pouvait transformer les iPhone en mouchard. Pourtant, rien n’a été fait. Mardi 29 janvier, Apple a fait la une de l’actualité pour de mauvaises raisons. En créant un appel FaceTime de groupe, il était possible d’entendre son interlocuteur sans que celui-ci réponde. Pire, en cas de manipulation physique de l’appareil, la caméra s’activait par elle-même. N’importe quel iPhone pouvait donc servir de mouchard... depuis trois mois. Dans l’urgence, Apple a désactivé les serveurs de FaceTime de groupe, en attendant une mise à jour corrective d’iOS. Quelques heures après la révélation de ce bug, de nombreux témoignages étonnants sont apparus en ligne : des utilisateurs d’iPhone ont tenté d’alerter Apple depuis plusieurs jours, en vain. L'une d'entre elles a même été en contact avec les équipes « Sécurité » de la marque, sans que celle-ci juge nécessaire d’interrompre FaceTime ou de patcher iOS en urgence. une semaine avant la révélation publique du bug par 9to5mac, la mère d’un enfant de 14 ans tweete qu’elle a alerté Apple à propos d’un « bug dangereux dans FaceTime ». Il permet d’accéder au micro de n’importe quel iPhone sans aucune autorisation. L'équipe sécurité a bien été avertie, mais n’est pas encore revenue vers elle. Le 23 janvier, une vidéo est mise en ligne sur YouTube et envoyée à Apple dans un nouveau mail au service de sécurité. Apple répond à la mère de famille et lui demande de… créer un compte développeur pour pouvoir signaler le bug. Une réponse assez hallucinante quand on réalise l’importance de la situation et le fait que les équipes d’Apple ont eu accès à des preuves. Aussi étonnant que soit cet échange, il traduit surtout une grave erreur de gestion des problèmes de sécurité chez Apple. Au lieu de prendre au sérieux sa cliente, l’entreprise a préféré la rediriger vers un service complètement étranger à sa demande et a, au passage, mis en danger un grand nombre d’utilisateurs qui auraient pu être exposés à cette faille après sa révélation. Apple avait été alerté suffisamment en amont pour intervenir avec une mise à jour d’iOS..
30-01-2019


La pomme souhaite sa part du gâteau avec Apple Games

Après avoir lancé Apple Music, la marque pourrait lancer un service d'abonnement visant exclusivement les jeux vidéo, comme le GamePass de Microsoft pour sa Xbox One. Ainsi les utilisateurs des produits de la pomme pourraient grâce à un abonnement jouer en illimité aux jeux de l'App Store. Pour le moment l'entreprise californienne n'a dévoilé aucune information concernant ce nouveau service et elle serait seulement en train de développer l'idée. D'ailleurs, elle n'a pas affirmé travailler dessus alors que plusieurs studios de développement se sont fait approcher par cette dernière. Ne cherchez pas de prix ni de date de sortie, rien n'encore défini à l'heure actuelle. On ne sait pas non plus s'il s'agit de jeux à télécharger ou de jeux en streaming comme ce que propose Nvidia ou Sony, mais il y a fort à parier sur la seconde idée. L'année dernière, Google a annoncé travailler sur un projet de jeux vidéo en streaming via son navigateur Web, Chrome, en partenariat avec Ubisoft pour porter le jeu Assassin's Creed Odyssey. Du côté de Microsoft, la prochaine console de salon du constructeur pourrait avoir une version streaming basée sur le projet xCloud.
30-01-2019


Le Problème d'écran Flexgate confirmé

Un nouveau « gate » en prévision pour Apple. Le constructeur, qui doit affronter la grogne des acheteurs d'iPad Pro arrivés pliés dans leurs boites, est une nouvelle fois sous le feu des projecteurs pour un problème de fabrication. Les écrans des MacBook Pro ont un sérieux problème de rétro-éclairage. Il touche cette fois les MacBook Pro sortis depuis 2016 et a été repéré par les équipes d'iFixit, dont l'activité est de démonter les appareils électroniques pour en connaitre tous les secrets de réparation. En cause, le rétro-éclairage de l'ordinateur portable, qui sur les derniers modèles peut être taché et inégal en bas de l'écran. La cause serait encore le câble utilisé pour connecter l'écran du MacBook à la carte de contrôle située à la base de l'ordinateur. Depuis 2016, Apple utilise une paire de câbles souples qui sont tirés à chaque fois que l'écran est ouvert. Ce composant peut se détériorer avec le temps et provoque un problème d'affichage qui s'aggrave au fil des semaines jusqu'à ne plus pouvoir utiliser l'écran. Le flexgate comme l'appelle iFixit est un problème plus gênant que ceux ayant touché les claviers des MacBook Pro. Ce défaut matériel s'il survient oblige les clients à remplacer la dalle de l'ordinateur et après les deux années de garantie, le cout de la réparation peut être très élevé, que ce soit en Apple Store ou chez un réparateur agréé. Contacté, Apple n'a pour le moment pas reconnu le défaut. On peut espérer pour les clients touchés que le constructeur prépare un programme de rappel de ces appareils ou un remplacement de la dalle pris en charge intégralement. Apple a il y a quelques mois proposé une garantie étendue concernant les problèmes de clavier et pourrait l'appliquer de la même manière aux écrans défectueux.
24-01-2019


Apple la mauvaise qualité à prix d'Or

Les ennuis ne sont peut-être pas finis pour les possesseurs d’un MacBook Pro récent. Alors que l’été dernier, la compagnie avait réussi à régler le problème de surchauffe dont étaient victimes ses nouveaux ordinateurs portables à travers une mise à jour logicielle pour macOS High Sierra, iFixit dévoile un défaut de conception dans l’écran des MacBook Pro qui ne pourra pas être réglé par voie logicielle. Selon le site Internet, les MacBook Pro vendus depuis 2016 sont tous affectés par un potentiel problème d’affichage qu’iFixit a déjà nommé « Flexgate ». Apple aurait utilisé un câble en nappe bien trop fin et fragile (d’où le « flex ») lors du montage de l’écran du MacBook Pro. De ce fait, le simple fait d’ouvrir et de refermer votre appareil, qui entraîne une usure mécanique, condamne le câble à s’abîmer et à se rompre. À en croire iFixit, il n’existe pas d’autre solution que de remplacer totalement tout l’assemblage de l’écran, car les câbles ne sont pas remplaçables en l’état. Toujours selon eux, la rupture de ce câble n’est qu’une question de temps. En d’autres termes, Apple devra tôt ou tard devoir organiser une énorme campagne de rappel des MacBook Pro pour corriger ce défaut de conception. Apple n’a pas encore communiqué à ce sujet, mais on se doute que la compagnie n’avait vraiment pas besoin de ce genre de péripéties en ce moment.
23-01-2019


Si l'iPhone a du mal, Foxconn aussi !

La chute des ventes de l’iPhone fait une nouvelle victime. Le plus grand assembleur du smartphone iconique d’Apple, Foxconn, a en effet perdu 50 000 emplois contractuels depuis octobre, ainsi que le relève un rapport établi par Nikkei, qui y voit un effet du ralentissement de la distribution de la dernière gamme de téléphones de la marque à la pomme. Le cas de Foxconn n’est toutefois pas isolé. Le deuxième plus grand assembleur d'iPhone, Pegatron, a également supprimé des emplois saisonniers à contrat bien plus tôt que prévu. Et cela a aussi un effet sur les petits fournisseurs. Le problème n'est pas l'ampleur des réductions, le rapport indique clairement que ces fluctuations saisonnières de l'emploi sont tout à fait normales, mais le moment choisi. Selon le rapport, les compressions ont eu lieu beaucoup plus tôt que prévu à Foxconn. « Normalement, les contrats de ces travailleurs seraient renouvelés tous les mois d'août jusqu'à la mi-janvier ou à la fin janvier, lorsque la main-d'œuvre est traditionnellement réduite pour la lente saison de production de l'iPhone », indique en effet le rapport établi par Nikkei. Cela frappe Foxconn à un moment où l'entreprise se concentre déjà sur la consolidation et la réduction de ses effectifs. Celle-ci a déjà regroupé ses divisions d'assemblage MacBook et iPad avec celles responsables de l'assemblage du matériel Dell et Acer, et prévoit de supprimer 100 000 emplois sur un effectif de 1,1 million de personnes d'ici fin 2018 dans ses filiales et filiales. Une situation loin d’arranger les sous-traitants de ces deux géants. Un fournisseur de composants clé basé à Shenzhen a ainsi dû « demander » à 4 000 employés de prendre des « vacances » prolongées d'octobre à mars, a déclaré une source proche du dossier. « L'entreprise n'a pas encore activement mis à pied ces travailleurs. Il décidera de les licencier ou non après le 1er mars », a-t-elle fait savoir. A l’image du fabricant de puces TSMC, plusieurs autres sociétés étroitement liées à la fabrication d'iPhone ont été conduites à réduire leurs prévisions pour 2019 dans un contexte de forte baisse de la demande de smartphones.
21-01-2019


Des résultats en baisse pour la Pomme

Dans une lettre ouverte, Tim Cook explique que les résultats d’Apple pour le dernier trimestre seront moins bons que prévus. La faute notamment aux ventes d’iPhone en Chine. Apple ne devrait réaliser « que » 84 milliards de dollars de bénéfices au lieu des 89 à 93 milliards initialement prévus pour le dernier trimestre de 2018. C’est dans une lettre aux investisseurs publiée sur le site d’Apple que Tim Cook en personne a annoncé la mauvaise nouvelle. Cela a entraîné la chute de son cours de bourse de plus de 8 %. Ce sont surtout les ventes d’iPhone en Chine qui sont montrées du doigt par Tim Cook : « Si vous regardez nos résultats, notre manque à gagner provient de plus de 100 % de l'iPhone, principalement en Chine », a ainsi expliqué le patron d’Apple à CNBC. Si le taux de change du dollar, trop élevé, est l’une des raisons, la santé de l’économie chinoise est également désignée comme responsable.
03-01-2019