Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
APPLE


Apple n'a pas vraiment réfléchi à l'encoche des MacBook Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
Bug encoche MacBook Pro 2021

28

Octobre

Cela ne vous aura pas échappé, Apple a lancé récemment une toute nouvelle gamme de MacBook Pro , lesquels disposent (comme les iPhone 13 ) d'une petite encoche située au sommet de l'écran. Un choix de design assumé de la part d'Apple, qui expliquait récemment que l'encoche en question constituait une « manière intelligente d'offrir davantage d'espace à l'utilisateur ». Toutefois, il semblerait que cette même encoche pose actuellement problème. En effet, en fonction de l'utilisation des nouveaux MacBook Pro, l'encoche peut conduire à certaines incohérences au niveau de macOS, qui ne parvient plus à la gérer « intelligemment ». Quinn Nelson, propriétaire de Snazzy Labs, a notamment posté plusieurs vidéos sur Twitter dans lesquelles il relève divers soucis inhérents à la petite encoche. L'une d'elle permet notamment de démontrer un souci lié directement à macOS, avec la possibilité de déplacer l'icône « Batterie » de l'ordinateur derrière l'encoche, la rendant alors invisible pour l'utilisateur, mais néanmoins cliquable. Un souci qui peut également se produire dans certaines applications. Dans les applications qui n'ont pas été mises à jour pour cette dernière, il est ainsi impossible d'y déplacer le pointeur de la souris. Apple bloque donc cet espace pour que les anciennes applications ne puissent pas afficher les éléments de menu sous l'encoche, avec une souris qui évite soigneusement de passer en dessous. The Verge explique de son côté que « ces problèmes sont extrêmement rares et n'apparaîtront probablement que dans les applications comportant de nombreux éléments de menu ». De son côté, Apple devrait rapidement proposer un correctif pour éviter que ce bug persiste.



Il y a 20 ans le prototypes iPod n'avait rien d'un iPod !

  Liste des news    Liste des new du mois  
ipod prototype 2

25

Octobre

L'un des premiers prototypes de l’iPod refait surface à l’occasion du vingtième anniversaire du baladeur culte d’Apple. Il y a vingt ans, le 23 octobre 2001, Apple lançait le tout premier modèle d’iPod à la vente. Un simple baladeur qui allait initier un retour au sommet pour la marque, après le lancement du premier iMac, et l’arrivée, en 2007, de l’iPhone. Plus tard, Steve Jobs déclarait même de ce petit objet qu’il « n’a pas seulement changé la façon dont on écoute de la musique, mais qu’il a changé l’intégralité de l’industrie musicale. » C’est à l’occasion de cet anniversaire que Panic sort un drôle d’engin de ses archives. Ce volumineux boîtier jaune est en réalité… un iPod. Tout du moins, l’un des premiers prototypes fonctionnels du baladeur d’Apple. Comme l’explique Panic, ce prototype d’iPod comprend tous les éléments iconiques du baladeur, dont son petit écran ou encore sa roue mécanique et ses quatre boutons. À ce stade, l’appareil était principalement rempli de vide, expliquant pourquoi il paraît si volumineux par rapport à l’iPod original. Il était tout de même parfaitement fonctionnel, même si sa roue rencontrait encore quelques ratés, d’après Tony Fadell, responsable du développement de l’iPod et créateur de Nest, racheté par Google en 2014. Il confirme sur Twitter que ce prototype — baptisé P68/Dulcimer — est bien authentique. Il précise néanmoins que l’appareil avait été créé dans la précipitation afin de tester le concept. Fadell précise également que « la roue fonctionnait mal » sur ce premier prototype. C’est, à ce jour, l’un des rares prototypes d’Apple à avoir été commenté de la sorte. La firme de Cupertino a ainsi mis un terme à l’aventure du baladeur une première fois en 2014, en cessant la production de l’iPod Classic, puis plus franchement en 2017, en faisant disparaître ses derniers modèles de son catalogue. À ce jour, seul l’iPod Touch est encore vendu par Apple… mais pour combien de temps ? (Photo prototypes comparé à un iPod 1er génération)



M1 Max des performances Graphiques au RDV !

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Pro M1 Max

22

Octobre

S'il y a un domaine ou l'on peut avoir des doutes quant aux performances des nouveaux processeurs M1 Max d'Apple, c'est sur leur partie graphique GPU, après la suppression de son partenaire Intel, c'est bien sur aux tours de Nvidia et AMD d'en faire les frais... Si le CPU semble avoir fait des prouesses légendaires devant les techniques Intel. Il semble que la partie graphique et également viable aux prétentions de la pomme et tienne la route sans avoir pris pour autant une avancée sur la concurrence ! Avec ses nouvelles puces M1 Pro et M1 Max, Apple poursuit le travail initié avec l’excellente puce M1 et vise cette fois la performance à tout prix. Comme l’a montré un premier benchmark d’un nouveau MacBook Pro équipé d’une puce M1 Max, celle-ci offre des performances brutes décoiffantes, se hissant au niveau… d’un Mac Pro 2019 doté d’un processeur Intel Xeon W-3235 à 12 cœurs, une tour professionnelle vendue minimum 7 649 €. Cette fois, il est question de la partie graphique de cette nouvelle puce haut de gamme d’Apple. Le M1 Max est en effet un SoC embarquant à la fois le CPU et le GPU sur un seul et même chipset. MacRumors vient justement de dénicher un premier benchmark du score Metal de la partie GPU du M1 Max. La puce s’offre un impressionnant score de 68 870 points, et c’est plutôt exceptionnel. 68 870 points, c’est près de trois fois plus de performances graphiques que la puce M1 d’Apple, déjà plutôt véloce en la matière. La première puce ARM d’Apple s’offrait en effet un score oscillant autour des 22 000 au même test. La puce M1 Max propose surtout la meilleure partie graphique jamais vue sur un Mac portable. Sur l’ancien MacBook Pro 16 pouces Intel, la configuration la plus musclée avec une AMD Radeon Pro 5600M montait en effet à 42 500 points à ce test. Le nouveau MacBook Pro doté d’une puce M1 Max est donc 1,5 fois plus performant que l’ancien haut de gamme côté graphique. Difficile de comparer ce test en l’état à d’autres cartes graphiques. Ce benchmark s’appuie en effet sur Metal, une API qui n’est disponible que sur les ordinateurs d’Apple, et pas sur Windows. De premiers tests GFXBench relayés par MacGeneration nous donnent néanmoins un premier aperçu des performances du M1 Max face aux GPU disponibles sur des laptops sous Windows. Le M1 Max se situe donc plus au moins au même niveau de performances qu’une RTX 3080 portable de NVIDIA. Pas mal pour une partie graphique intégrée. Reste encore à attendre le lancement officiel de ces nouveaux MacBook Pro équipés de puces M1 Pro et M1 Max pour en savoir davantage. Pour rappel, ces nouveaux ordinateurs seront livrés dès la semaine prochaine, à partir du 26 octobre.



Les AirPods 3 de la pomme

  Liste des news    Liste des new du mois  
AirPods 3

19

Octobre

Apple a également dévoilé ses AirPods 3. La troisième génération de ses écouteurs True Wireless ne modifie pas l’ADN des écouteurs d’Apple, mais vient s’insérer dans une gamme d’écouteurs désormais large. Apple a profité de sa conférence autour des MacBook Pro pour présenter ses AirPods 3. Des écouteurs qui viennent s’insérer entre les AirPods 2 et les AirPods Pro avec un design et des fonctions complémentaires. Un entredeux qui vient adresser une partie du marché encore perméable aux écouteurs d’Apple. Les AirPods 3 sont disponibles en précommande à partir d’aujourd’hui. Leur sortie est prévue la semaine prochaine. Ils sont commercialisés au prix de 199 €. C’est un peu plus cher que les AirPods 2 à leur lancement. Pour rappel, ce modèle avait été lancé à 179 €, mais c’était le modèle de base, en charge filaire uniquement. Pour une charge sans fil, il fallait compter 229 €. Avec les AirPods 3, on bénéficie de la charge sans fil d’office pour 199 €. Restant au catalogue, les AirPods 2 baissent de prix pour ne pas marcher sur les platebandes de la troisième génération. Comptez 149 € pour le modèle sans induction. L’autre modèle n’est plus référencé chez Apple. Le boîtier de charge sans fil est toujours disponible seul, à 89 €. Apple a désormais trois modèles d’écouteurs sans fil en vente, chacun ayant une proposition propre. Les AirPods 2 (non-intras et sans isolation), les AirPods 3 (semi-intras avec isolation passive) et les AirPods Pro (intras avec isolation active). le Dolby Atmos représente une aussi grande avancée que le passage du mono au stéréo ou de la SD à la HD. Cette technologie permet d’élargir le système stéréo et ses deux canaux. Aujourd’hui, on chasse la spatialisation du son, à l’instar de Sony et l’Audio 3D de la PS5. Les AirPods 3 hérite également de la technologie Adaptative EQ des AirPods Pro. Celle-ci retravaille dynamiquement le son en temps réel afin que le rendu entendu par l’utilisateur corresponde à ce qu’il est réellement. Les AirPods 3 tiennent 6h en une charge. Quatre charges sont contenues dans leur boîtier, soit 30h d’autonomie en tout.



Le Homepod mini prend des couleurs

  Liste des news    Liste des new du mois  
Home Pod Mini

19

Octobre

La petite enceinte connectée sera disponible en jaune, orange et bleu dès le mois de novembre, en parallèle d'un nouvel abonnement Apple Music Voice à 4,99 €/mois. Apple avait plusieurs nouveautés musicales à annoncer lors de sa dernière keynote consacrée majoritairement à la présentation des MacBook Pro 14 et 16 pouces. Apple Music ajoute une nouvelle formule d'abonnement à son offre commerciale avec Apple Music Voice. Facturé 4,99 €/mois, cet abonnement permet d'accéder à l'intégralité du catalogue du service de streaming musical, soit 90 millions de titres au total. L'astuce pour proposer un tarif deux fois inférieur à son offre standard ? Miser sur Siri pour trouver de la musique adaptée à sa journée. En effet l'utilisateur ou utilisatrice ne pourra pas concevoir sa playlist mais devra utiliser l'assistant vocal pour trouver de la musique pour se détendre ou lancer une playlist conçue par Apple. À ce prix l'Audio Spatial en Dolby Atmos n'est pas proposé dans cette formule, limitée également à un seul utilisateur. L'abonnement Apple Music Voice sera disponible plus tard cet automne. Apple a la solution pour vous avec le retour du HomePod mini, désormais décliné en cinq coloris. Cette petite enceinte, qui nous avait particulièrement séduits il y a quelques mois, est désormais proposée dans des coloris orange, bleu et jaune en plus du gris sidéral et du blanc, toujours au catalogue. Pour le reste, le HomePod mini n'évolue par d'un poil et propose toujours un unique haut-parleur, l'assistant vocal Siri et une intégration complète à iOS qui nécessite un iPhone pour l'installation. Ces nouveaux HomePod mini seront disponibles également dès le mois de novembre au prix inchangé de 99 €.



Les Nouveaux MacBook Pro 14 et 16

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacPro 16 puce M1 Pro Max

19

Octobre

Après la présentations des ses puces M1 Pro et M1 Max, la firme en démontre son application avec la nouvelle gamme de MacBook Pro en 14" et 16" et donne raison à la rumeur pour l'encoche de la web cam du style iPhone. Le constructeur californien offre un coup de frais bienvenu à ses ordinateurs portables avec un design plus anguleux et plus épais aussi. Avant même d'ouvrir l'appareil on peut apercevoir le grand retour du port MagSafe pour l'alimentation, qui permettra aux plus maladroits de se prendre les pieds dans la prise sans trop de risques pour leur Ordinateur. La marque propose également un port HDMI, un port SD et deux ports USB-C Thunderbolt pour un transfert rapide de ses données. Apple introduit deux formats d'écran 14,2 et 16,2 pouces, avec des définitions respectives de 3024 x 1964 et 3456 x 2234 pixels. Pour augmenter la surface d'affichage, la marque a réduit aux maximum les bordures d'écran et même fait disparaître le nom « MacBook Pro » en bas de l'écran, désormais gravé sous l'appareil. Le constructeur a opté pour une dalle mini-LED baptisée Liquid Retina XDR, à l'instar de l'iPad Pro dévoilé plus tôt cette année. Ces nouveaux écrans devraient proposer un meilleur contraste en allumant seulement les zones utiles à l'affichage. Ils bénéficient également de la technologie ProMotion, avec une fréquence de rafraîchissement jusqu’à 120 Hz. Une webcam (désormais 1080p) est toujours présente en haut de la dalle mais Apple a fait le choix de l'inclure dans une encoche, à l'instar de ses iPhone , mais sans ajouter de système de reconnaissance faciale. Le bon vieux capteur Touch ID reste toujours fidèle au poste pour s'authentifier sur son laptop et accéder à son espace de travail. La Touch Bar quant à elle disparaît et laisse place à de bonnes vieilles touches de fonction plus classiques. La partie audio a enfin été améliorée avec 80 % de basses en plus selon la marque. Le stockage de base débute à 512 Go et peut être poussé jusqu'à 1 To pour les machines les mieux équipées. 16 Go de mémoire unifiée sont proposés en standard avec des options 32 et 64 Go disponibles. Pour la connectivité, Apple a fait le choix du Wi-Fi 6, désormais généralisé dans la gamme Mac. L'autonomie enfin est annoncée à 17H pour le modèle 14 pouces et jusqu'à 21H pour le 16 pouces en lecture vidéo, soit 10 heures supplémentaires par rapport au MacBook Pro 16 pouces avec processeur Intel. Le MacBook Pro 14 pouces sera disponible dès le 26 octobre à partir de 2249 € dans sa version de base. Le modèle 16 pouces sera quant à lui proposé à la même date à un tarif de 2749 €. Les pré-commandes démarrent quant à elles dès aujourd'hui. La configuration maximale avec 8To de stockage en MacBook 16 pouces s'élève à 6839 € (sans final cut)



Apple présente ses puces M1 Pro et M1 Max

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Puce M1 Pro et M1 Max

19

Octobre

Presque un an après l'annonce de sa puce M1, Apple a enfin fait un nouveau pas de géant dans sa transition vers Apple Silicon avec l'annonce des M1 Pro et M1 Max qui équiperont les nouveaux Macbook Pro. Ces nouveaux SoC se basent sur l'architecture ARM des puces M1. Libérés des contraintes de taille, de refroidissement et de consommation énergétique, les ingénieurs d'Apple ont pu concevoir ces puces physiquement plus larges et qui offrent de bien meilleures performances. Ces nouveaux processeurs made-in Apple troquent l'architecture BIG.little du M1 avec 4 cœurs hautes performances et 4 cœurs à haute efficacité énergétique au profit d'une configuration gonflée. Jusqu'à 10 cœurs pourront équiper les deux processeurs, avec un maximum de 8 cœurs haute performance et 2 cœurs haute efficacité. Du côté de la puissance graphique, Apple a abandonné les cartes AMD au profit d'un GPU maison équipé de 16 cœurs sur le M1 Pro et 32 cœurs sur le M1 Max. Le M1 Pro double aussi le M1 sur la mémoire vive puisqu'il pourra accueillir 32 GB de RAM avec une bande passante de 200 GB/s. De son côté, le M1 Max pourra monter à 64 GB de mémoire vive, le tout avec une bande passante de 400 GB/s. En chiffres, cela donne des performances jusqu'à 70 % supérieures sur la partie processeur et deux fois supérieures sur la partie graphique en comparaison avec la puce M1. Disponibles sur les deux modèles (14" et 16"), les puces offriront plusieurs paliers de configuration. Le M1 Pro démarrera avec une configuration de base possédant un CPU 8 cœurs et GPU 14 cœurs tandis que le M1 Max démarrera avec un CPU de 10 cœurs et un GPU de 24 cœurs. Une efficacité énergétique et un Neural Engine bien accueillis. Au rang des petites additions on retrouve un Neural Engine de 16 cœurs (le même que sur la puce M1), une autonomie améliorée, un accélérateur ProRes (deux sur le M1 Max) pour le format vidéo du même nom et enfin un processeur dédié à la gestion d'écrans. C'est un total de deux écrans Pro Display XDR (trois sur le M1 Max) qui pourront être connectés simultanément. L'ajout de contrôleurs Thunderbolt 4 supplémentaires promet une bande passante et un nombre de ports supérieurs au M1. Même si ces puces équiperont dans un premier temps les Macbook Pro de 2021, il ne fait aucun doute qu'Apple les déclinera sur d'autres Mac pour professionnels dans les mois à venir. Rappelons à toutes fins utiles que la transition de la gamme Mac d'Intel vers Apple Silicon est supposée prendre fin en novembre 2022.



Bientôt Halloween et l'horreur est là avec les prochains MacBook Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
Nouveau MacBook Pro avec Encoche Rumeur

18

Octobre

Dans la catégorie des rumeurs de dernière minute un peu folle, je demande l’encoche sur les MacBook Pro. 4 ans après celle de l’iPhone X qui a fait couler tant d’encre numérique, Apple pourrait reprendre l’idée, mais dans ses Mac. L’écran monterait beaucoup plus vers le haut, mais la webcam garderait sa place, centrée dans une encoche. L’idée peut ressembler à une mauvaise blague, mais c’est une rumeur à prendre au sérieux, car il y a plusieurs indices concordant. Le premier est cette image venue de Chine apparue pendant le week-end. Ce n’est pas une image de très bonne qualité, mais elle présente le supposé écran d’un supposé futur Mac, avec une découpe en haut pour la caméra avant (qui serait à 1080p, comme celle de l’iMac 24), ainsi qu’un microphone et le capteur dédié à True Tone. Ces composants se trouveraient tous derrière l’encoche, ce qui veut dire que ces nouveaux Mac ne disposeraient pas de Face ID, contrairement aux iPhone. À la place, un inconnu suggère sur Reddit qu’un capteur Touch ID serait toujours présent sur la clavier, mais sans Touch Bar qui disparaitrait avec cette génération si l’on en croit une ancienne rumeur. En clair, ces nouveaux MacBook Pro hériteraient du clavier des MacBook Air, même s’il pourrait être entièrement en noir désormais, y compris pour le métal sous les touches, d’après cette même source. Ces définitions sont connues depuis septembre et comme elles sont tirées d’une bêta de macOS Monterey, on est quasiment sûr qu’elles correspondent à celles des deux MacBook Pro qu’Apple devrait présenter ce soir. Le modèle de 14 pouces aurait ainsi un écran de 3 024 pixels sur 1 964, tandis que le 16 pouces afficherait 3 456 pixels sur 2 234. C’est intéressant pour deux raisons : d’une part, cela voudrait dire que la résolution augmente, ce qui pourrait permettre à Apple de proposer un vrai affichage @2x (chaque pixel affiché est constitué de quatre pixels physiques) plutôt que le bricolage actuel basé sur un zoom intermédiaire. Une autre information fournie courant août par un leaker chinois inconnu au bataillon évoquait déjà cette encoche avec un indice supplémentaire. Il dit avoir vu les futurs paquets de ces MacBook Pro et note qu’Apple aurait choisi de masquer l’encoche sur les photos officielles avec un fond d’écran noir en haut de l’écran. Une technique que l’entreprise avait employée pour les premiers iPhone à encoche, provoquant même une plainte d’une cliente qui s’était sentie trompée par les photos du site web. Comment Apple utiliserait la zone autour de l’encoche ? Sur les forums de MacRumors, un internaute propose ces deux concepts avec deux idées différentes. Le premier place la barre des menus de part et d’autres de l’encoche, avec une couleur noire par défaut pour mieux l’effacer. Le deuxième laisse la barre des menus de macOS sous l’encoche, mais exploite alors l’espace vacant, notamment pour quelques icônes à droite comme sur les iPhone. Apple doit aussi mettre à jour son grand iMac, le 27 pouces actuel étant toujours basé sur un processeur Intel. On évoque un modèle de 32 pouces qui pourrait très bien avoir son encoche. Après tout, si macOS s’adapte à cette situation, cela pourrait devenir le nouveau standard, comme on l’a vu pour iOS avec les iPhone…



La Pomme nous donne RDV le 18 Octobre

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Keynote 18 Octobre 2021

13

Octobre

Après l’iPhone et les iPad, c’est (sans doute) autour du Mac de passer à la vitesse supérieure ! Apple vient d’envoyer un carton d’invitation virtuel pour un nouvel « événement spécial », qui aura lieu en ligne, depuis Cupertino, évidemment. Rendez-vous est pris le 18 octobre, à 19 heures (heure française), pour découvrir les nouveaux produits du géant californien. Ils devraient, sans aucun doute, avoir un lien avec les Mac, et leur grande transition d’Intel vers ARM. Transhumance qu’Apple a entamé avec célérité en novembre dernier, avec une bascule de son ultra portable emblématique le MacBook Air, et de l'entrée de gamme de ses MacBook Pro 13 pouces et Mac mini. Si l'ont suit les rumeurs logiques, on devrait découvrir un nouveau processeur, plus puissant que la puce M1, qui équipe les premières machines Apple Silicon, lancées fin 2020 et au cours de l'année, au sein de l'iMac 24 pouces. Cette puce, qui pourrait s’appeler M1X, serait au cœur de nouvelles machines professionnelles d’Apple, notamment un MacBook Pro revu et corrigé, un modèle 14 pouces pourrait ainsi remplacer les 13 pouces actuels. Apple pourrait aussi en profiter pour rafraîchir d’autres ordinateurs de sa gamme, comme les modèles « haut de gamme » de ses familles Mac Mini ou iMac. Les premiers n'ont pas vraiment vu leur design évolué, tandis que les seconds se sont largement affinés. L'enjeu est ici de remplacer les Core i7 et Core i9 qui donnent toujours vie aux machines les plus performantes d'Apple. Et peut être de voir arriver la puce qui donnera vie au plus puissant des Mac, le Mac Pro en remplaçant le Xeon d'Intel. Ce sera également l’occasion pour l’entreprise de présenter la version finale de Monterey, la dernière version de macOS, présentée en juin dernier.



Une Keynotes en Octobre pour le MacBook Pro M1X

  Liste des news    Liste des new du mois  
Puce M1X pour MacBook Pro

04

Octobre

Les MacBook Pro « M1X » pourraient être dévoilés lors d'un nouvel événement Apple en octobre, annonce Mark Gurman dans sa newsletter hebdomadaire Power On. La puce de ces machines serait équipée d'un processeur 10 cœurs (8 performants, 2 économes) et on aurait le choix entre un circuit graphique de 16 ou de 32 cœurs. À comparer avec le M1, qui embarque un CPU à 8 cœurs (4 + 4) et de 7 à 8 cœurs graphiques. Des caractéristiques techniques qui sont les mêmes que celles que le fouineur de Bloomberg donnait au printemps. À l'époque, il indiquait aussi que ces MacBook allaient bénéficier d'un tout nouveau design, d'un port MagSafe, un port HDMI et un lecteur de cartes SD. Il y aurait aussi plus que les deux ports Thunderbolt/USB 4 qui font le quotidien des Mac M1. Gurman prédisait également un lancement pour l'été, mais comme chacun a pu s'en apercevoir, ça n'a pas été le cas ! Le futur Mac mini M1X selon Jon Prosser, à prendre avec des pincettes. Gurman évoque aussi une technologie d'écran améliorée (du mini-LED ?). Il ne donne pas les diagonales prévues, mais la rumeur a beaucoup parlé de tailles de 14 et de 16 pouces. Pour ce qui concerne le Mac mini M1X, qui viendrait remplacer le Mac mini Intel toujours au catalogue, il est toujours attendu pour les prochaines semaines avec son nouveau design tout fin.



Tim Cook à la chasse aux espions de chez Apple !

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple s tim cook

23

Septembre

Les mots de Tim Cook rappellent presque les mots de Bryan Mills dans le film Taken (2008) : « Je vais vous chercher, je vais vous trouver… ». Le P.-D.G. précise en effet que la firme met tout en œuvre pour retrouver les coupables de ces fuites et que ces personnes n'ont tout simplement pas leur place chez Apple. Vendredi 17 septembre s'est tenue la réunion mondiale des employés Apple durant laquelle l'entreprise a fait plusieurs annonces importantes : son souhait de tester fréquemment les employés non vaccinés (sans rendre la vaccination obligatoire), son besoin d'aller de l'avant après l'affaire antitrust Epic contre Apple, ou encore la nouvelle gamme de produits à venir. Tout a rapidement fuité dans les colonnes de The Verge, ce qui a beaucoup agacé le P.-D.G. d'Apple. Tim Cook a donc pris la décision d'envoyer un courriel aux employés de la firme, mardi 21 septembre, dans lequel il déclare partager la frustration de beaucoup d'employés « de voir le contenu de la réunion divulgué aux journalistes ». Il y annonce également que des actions sont en cours : " Comme vous le savez, nous ne tolérons pas la divulgation d'informations confidentielles, qu'il s'agisse de la propriété intellectuelle d'un produit ou des détails d'une réunion confidentielle. Nous savons que les auteurs des fuites constituent un petit nombre de personnes. Nous savons également que ces personnes qui divulguent des informations confidentielles n'ont pas leur place ici."



Enfin Apple dévoile l'Apple Watch série 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Watch serie 5

14

Septembre

Pour accompagner ses nouveaux iPhone 13 et iPhone 13 Pro, Apple présente une toute nouvelle montre connectée, l’Apple Watch Series 7. Ce nouveau modèle change légèrement de design et propose des bordures largement affinées. L’Apple Watch Series 7 propose donc toujours le même châssis et est déclinée en deux variantes, mais l’écran a été agrandi : on passe à 41 mm sur le petit modèle, et à 45 mm sur le grand, contre 40 et 44 mm auparavant. La Pomme affirme que sa montre connectée peut afficher près de 50% de texte en plus que la précédente génération, et en profite pour introduire un petit clavier. La luminosité a également été améliorée de façon à fournir un mode Always-On plus lisible, et on retrouve toute une panoplie de nouveaux cadrans. L’Apple Watch Series 7 est également plus résistante puisqu’elle profite d’une certification IPX6. À l’intérieur, la montre embarque un nouveau processeur, et elle chargera plus rapidement. Comptez 45 minutes pour passer de 0 à 80% d’après la marque. L’autonomie plafonne néanmoins toujours à une journée complète d’utilisation, soit environ 18 heures (y a pas 24h dans un cadran ?). L’Apple Watch Series 7 sera disponible cet automne à partir de 399 $ pour le modèle Sport. Cinq coloris seront disponibles pour ce modèle, contre trois pour la version en acier inoxydable.



L'iPad classique et l'iPad mini

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPad Mini 2021 Pro

14

Septembre

La seule vrai surprise dans cette keynote est de voir l'iPad mini ce prendre pour l'iPad Pro à l'instar de l'iPas classique (10") car il a maintenant presque tout du pro ! Apple a levé le voile sur deux nouveaux modèles. Le premier est une simple mise à jour de l’iPad d’entrée de gamme, tandis que le second est un iPad mini totalement remanié. Le nouvel iPad d’entrée de gamme comporte deux nouveautés majeures : davantage de puissance grâce à sa puce A13 Bionic, et une caméra frontale ultra grand-angle de 12 MP (122°). Grâce à son large champ, elle est capable de supporter Center Stage, cette fonction apparue sur le dernier iPad Pro et qui permet de vous maintenir à l’image même lorsque vous bougez. l’iPad a toujours le droit à une dalle Retina de 10,2 pouces, et il supporte toujours de nombreux accessoires, dont le Smart Keyboard, des claviers tiers, et l’Apple Pencil de 1ère génération. Il sera livré d’emblée avec iPadOS 15, la nouvelle version du système d’exploitation de l’iPad, et profitera donc de toutes ses nouveautés, dont l’arrivée des widgets sur l’écran d’accueil, un nouveau multitâche, Quick Note, etc. Cet iPad sera disponible le 24 septembre à partir de 389 € en Gris sidéral et Argent. L’iPad Mini se met enfin au goût du jour ! Tout a été revu, à commencer par son design. Le nouvel iPad mini introduit en effet un tout nouveau châssis aux tranches plates, à la façon des derniers produits d’Apple comme l’iPhone ou les iPad Pro et iPad Air. Le bouton Home tire donc sa révérence et les bordures s’affinent. On retrouve ainsi un écran Liquid Retina de 8,3 pouces, et, tout comme l’iPad Air, un capteur Touch ID a été intégré au bouton de déverrouillage. Les boutons de volume ont également été relégués sur la tranche supérieure, de façon à permettre à cet iPad mini d’accueillir l’Apple Pencil de seconde génération sur le côté. L’iPad Mini propose une caméra arrière de 12 Mpx avec flash True Tone, et, à l’avant, on pourra compter sur un ultra grand-angle de 12 Mpx lui aussi compatible avec Center Control. À l’intérieur, il embarque une puce A15 Bionic, et lui offre donc d’excellentes performances ainsi que la 5G et le WiFi 6 ! Un port USB-C vient également remplacer le traditionnel Lightning. L’iPad Mini sera disponible en quatre coloris : Gris Sidéral, Rose, Mauve et Lumière stellaire. Il est proposé à partir de 559 € en version 64 Go, et 729 € pour la version 256 Go. Avec le support de la 5G, la facture enfle à 729€ pour le modèle 64 Go. Il sera disponible le 24 septembre prochain.



Demain le rendez-vous de la Keynote

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Event 2021

13

Septembre

C'est désormais un rituel, Apple attend les tout derniers jours de l'été pour annoncer la nouvelle génération d'iPhone et, selon les dernières informations en date, le plat de résistance de cet évènement vidéo devrait bien entendu être l'iPhone 13. Apple devrait présenter quatre nouveaux modèles à savoir l'iPhone 13 mini (ou peut être pas !), l'iPhone 13, l'iPhone 13 Pro et l'iPhone 13 Pro Max. Si le design ne doit pas évoluer en profondeur, hormis la taille de l'encoche qui pourrait être réduite, Apple devrait concentrer ses nouveautés sur la fiche technique. On parle notamment d'améliorations de la partie photo avec la présence d'un mode portrait en vidéo, pour ajouter un flou d'arrière-plan en temps réel lors de la captation. Apple pourrait également proposer un écran à taux de rafraîchissement 120 Hz pour les modèles Pro ou encore une version avec 1 To de stockage. Le processeur A15 devrait aussi être de la partie et l'on évoque enfin, entre autres nouveautés, la possibilité de passer des appels par satellite, notamment pour contacter les services d'urgence dans les zones blanches. On peut également s'attendre à une nouvelle version de l'Apple Watch avec l'Apple Watch Series 7. Enfin les AirPods 3 devrais être annoncés. Ces écouteurs reprendraient le design des AirPods Pro, mais ne proposeraient ni embouts en silicone ni de système de réduction de bruit active. Le système d'audio spatial serait lui supporté par ces nouveaux produits.



Encore de fuite sur la prochaine keynote

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple watch series 7 green 1024x576

08

Septembre

À quelques jours de la conférence, le leaker PineLeaks est de retour avec des détails exclusifs concernant tous les produits que présentera Apple lors de sa Keynote. Il confirme la plupart des fuites précédentes, tout en donnant plus de précisions sur les nouvelles fonctionnalités des appareils. Selon lui, la nouvelle génération d’iPhone 13 devrait être proposée au même prix que les modèles précédents. Comme nous avions pu le voir sur les fuites précédentes, le poids et l’épaisseur de tous les modèles seront revus à la hausse, notamment à cause de batteries avec une plus grande capacité. En effet, on sait que le modèle iPhone 13 Pro Max sera équipé d’une batterie 18 % plus grande que la génération précédente, contre environ 10 % pour les autres modèles. Cela permettra notamment à l’iPhone 13 mini d’offrir une heure d’autonomie supplémentaire . PineLeaks confirme également la présence d’écrans AMOLED LTPO 120 Hz, mais il note que le rafraichissement sera abaissé à 60 Hz si vous activez le « Low Power Mode ». Il nous apprend aussi que les nouveaux capteurs photo pourront recevoir 15 % de lumière supplémentaire, tandis que l’ultra grand-angle connaîtra le plus grand changement avec jusqu’à 40 % de lumière en plus. Enfin, le leaker annonce que la vidéo « cinématique » de portrait utilise désormais le système EIS précédemment divulgué, connu sous le nom de « Warp ». Son but est de maintenir un sujet proche du centre du cadre, tout en veillant à ce qu’il ne paraisse pas artificiel. On peut également s’attendre à une meilleure stabilisation optique, un mode nuit avec des couleurs significativement améliorées et qui pourra être utilisé pour l’astrophotographie. D’après PineLeaks, les AirPods 3 et l’Apple Watch Series 7 pourraient être enfin des champions de l’autonomie par rapport aux générations précédentes. En effet, le boîtier des AirPods 3 utiliserait une batterie environ 20 % plus grande que les AirPods 2, et la recharge sans fil serait de la partie. Côté audio, le son devrait être similaire à la génération précédente, mais Apple aurait légèrement peaufiné les basses. Enfin, le leaker déclare que l’Apple Watch Series 7 « va certainement connaître sa première véritable amélioration de l’autonomie de la batterie depuis l’Apple Watch originale. ». On s’attend donc à ce que cette nouvelle montre aux bordures plates embarque une plus grosse batterie, ou soit plus autonome grâce à des composants moins énergivores. Il faudra probablement se montrer patient avant de l’essayer, puisqu’Apple a récemment suspendu sa production. Quoi qu’il en soit, nous en saurons davantage lors de la Keynote qui aura lieu le 14 septembre prochain.



La Pomme encore une corde à son Arc ARM

  Liste des news    Liste des new du mois  
CPU RISC

06

Septembre

Il y a quelques mois, Apple lançait sa stratégie Apple Silicon avec le déploiement du SoC M1, une solution ARM conçue pour que l'entreprise ne soit plus dépendante des x86 d'autres compagnies, Intel notamment. Une stratégie qui suit logiquement son cours, mais qui pourrait n'être qu'une étape pour Apple, en tout cas bien décidé à ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. La firme de Cupertino se penche ainsi sur la question de l'émergente RISC-V. Apple semble clairement s'orienter vers des chantiers RISC-V en lien avec le développement de ses divers services et logiciels dédiés (iOS, macOS…). L'intégration du RISC-V dans l'écosystème Apple n'arrive évidemment pas par hasard et même si le rachat d'ARM par NVIDIA est bien plus compliqué que prévu, on peut légitimement estimer qu'Apple cherche à parer à toute éventualité. En plus d'être une solution de toute façon très intéressante, le RISC-V pourrait être une voie lui permettant de ne rien verser au (futur ?) nouveau propriétaire d'ARM. Reste qu'Apple ne sera clairement pas en mesure de basculer l'intégralité de son écosystème vers RISC-V en un claquement de doigts. Connu pour sa culture du secret, Apple ne donne aucune feuille de route ni aucun élément de langage sur lequel s'appuyer pour connaître exactement ses intentions, mais peu importe la forme que pourrait prendre l'intégration du RISC-V, cela nécessitera la préparation de multiples couches logicielles et l'embauche de nombreux programmeurs de talent. Gageons que nous entendrons vite reparler de RISC-V du côté de Cupertino sans prise de risques.



Un nouveau Mac mini à venir

  Liste des news    Liste des new du mois  
mac mini ports

23

Aout

Le prochain Mac mini sera doté d’une nouvelle puce M1X et profiterai d’un nouveau design, qui comprendra également plus de ports que la version actuelle et remplacera enfin la version Intel dans le catalogue de produits d’Apple. Selon de nouveaux rapports citant Mark Gurman de Bloomberg, le géant de la technologie Apple se préparerait à sortir un Mac mini avec un nouveau design et plus de connectiques. Il pourrait arriver dès cet automne, aux côtés des nouveaux MacBook 16 et 14 pouces. Tous les appareils seront équipés de la puce « M1X », plus puissant, qui offre deux cœurs supplémentaires pour un total de 10, contre 8 pour la puce M1 du Mac mini actuel. Ce nouveau Mac mini avec un nouveau design et des ports supplémentaires devrait remplacer l’actuel Mac mini Intel dans « les prochains mois », selon Mark Gurman. Même si Apple a lancé son nouveau Mac mini M1 avec les MacBook Air M1 et MacBook Pro M1 que nous avions pu tester en fin d’année dernière, le géant californien propose toujours une version plus chère sur son site internet. Elle est équipée d’un processeur Intel Core i5, et c’est celle-ci que viendrait remplacer la nouvelle version avec un processeur M1X.



Fuite ou pas fuite sur l'Apple Watch series 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
CAS Apple Watch series 7

19

Aout

La sortie de l'Apple Watch Series 7 est imminente et nous avons désormais un bon aperçu de ce à quoi elle va ressembler. Les différents modèles d'Apple Watch Series 7 sont attendus pour septembre prochain. Ils devraient être officiellement lancés par Apple à l'occasion de la conférence de présentation des iPhone 13. Et en attendant l'annonce, le média spécialisé 91mobiles, qui cite des sources industrielles, nous donne de quoi patienter avec des rendus CAD de la montre connectée . Ces visuels confirment que l'Apple Watch 7 a droit à une refonte de design, comme ce que suggéraient déjà plusieurs rapports précédents. Notamment, la marque à la pomme a remplacé sur cette nouvelle mouture les bords arrondis par des bords plats. Ce n'est pas une surprise : un tel changement a déjà été opéré sur les derniers iPhone et sur l'iPad Pro. Apple cherche à uniformiser le design de ses différents appareils. Sur la tranche droite, on retrouve le bouton de sélection, la couronne de navigation et le microphone. À gauche sont situés les deux haut-parleurs, qui semblent plus grands que sur les modèles antérieurs. Le bracelet en silicone sera détachable pour être remplacé à l'envie. Comme d'habitude, l'Apple Watch 7 se déclinera avec des boitiers de 40 et 44 mm ainsi que différentes options de connectivité et de matériaux.



Apple 300 millions d'amendes pour violations de brevets

  Liste des news    Liste des new du mois  
300 millions d amendes Apple pour violation de brevets Optis

16

Aout

Apple va devoir passer à la caisse. Accusée d'avoir violé cinq brevets de la société texane Optis et de ses sociétés liées, la firme de Cupertino a été punie par le jury de Marshall (Texas), qui a décidé d'accorder 300 millions de dollars de dommages et intérêts aux sociétés lésées. Une décision à laquelle Apple s'oppose. Le litige est né du fait de l'utilisation par Apple, pour ses iPhone , iPad et montres, d'une technologie sans fil protégée par plusieurs brevets appartenant à la société Optis. À l'origine, ces brevets furent délivrés à Panasonic, Samsung Electronics et LG. Panasonic et LG ont chacun transféré deux brevets à la division Optis Cellular en 2014. Samsung, de son côté, a cédé son brevet à Unwired Planet (l'une de ses filiales) en 2017. Initialement, cette même affaire avait déjà été jugée l'an dernier. Un jury avait en effet décidé d'attribuer 506,2 millions de dollars à Optis. Le juge avait cependant pris la décision d'annuler ce montant, il y a quelques mois, pour ne se concentrer que sur les dommages et intérêts. D'où la sanction plus faible, 300 millions de dollars. Apple devra payer cette somme par le biais d'un forfait, qui permettra à Optis de couvrir l'utilisation passée et future de la technologie brevetée. La firme à la pomme, qui accuse Optis de ne fabriquer aucun produit, n'entend cependant pas céder si facilement. « Nous remercions le jury pour son temps mais sommes déçus par le verdict et prévoyons de faire appel », a réagi Apple dans un communiqué.



L'iPad mini le prochain à subir une grosse évolution

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPad Mini Gen 5

21

Juillet

La gamme d’iPad Mini d’Apple est généralement un peu en retrait par rapport aux grandes tablettes du géant technologique. Cependant, un nouveau rapport de 9To5Mac suggère que le petit iPad va recevoir une mise à jour qui lui confèrera la même puissance que les prochains iPhone 13. Le rapport, citant des sources au courant de l’affaire, révèle que le prochain iPad Mini a pour nom de code J310. Il confirme également que la tablette sera alimentée par le chipset Apple A15 Bionic, qui devrait également équiper la prochaine gamme d’iPhone 13. Selon les informations de 9To5Mac, l’iPad mini 6 aura effectivement un design qui rappelle celui de l’iPad Air de quatrième génération. Cela signifie que le bouton d’accueil sera supprimé et que les bords de l’écran seront désormais uniformes et plus fins. Le capteur d’empreintes digitales Touch ID devrait également être déplacé dans le bouton d’alimentation. Outre le processeur susmentionné, l’iPad Mini 6 sera doté d’une connectique USB-C, ce qui permettra de prendre en charge une plus grande variété d’accessoires que les iPhone, qui utilisent eux un connecteur Lightning. L’USB-C permettra probablement à l’iPad mini 6 de se recharger et de transférer des données encore plus rapidement. L’autre mise à jour majeure annoncée pour le nouvel iPad mini est un Smart Connector. Le rapport indique qu’Apple prévoit de sortir des accessoires Smart Connector pour le nouvel iPad mini, mais on ne sait pas exactement de quoi il s’agit. On imagine cependant que la tablette pourrait avoir droit à un petit clavier, comme ses grandes sœurs. Enfin, l’iPad 6 mini offrirait une option de connectivité 5G et devrait arriver dans le courant de l’année, probablement vers octobre.



Un MacBook SE M1 abordable à venir, ou pas !

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook

20

Juillet

Alors que les MacBook sont généralement considérés comme des ordinateurs portables onéreux, cela pourrait bientôt changer. Apple travaillerait sur un nouveau modèle abordable, le MacBook SE. D’après un leaker coréen nommé « yeux1122 », Apple serait actuellement en train de concevoir un MacBook SE, qui pourrait devenir le modèle le moins cher de la gamme du géant américain. Cela fait maintenant plusieurs années qu’Apple propose une série SE pour ses iPhone, et celle-ci pourrait bientôt arriver sur ses ordinateurs portables. Les iPhone SE ont l’avantage de proposer certaines caractéristiques haut de gamme identiques aux modèles les plus chers, comme leur processeur, mais font de nombreuses concessions dans les autres domaines. Apple pourrait s’inspirer de cette stratégie pour ses futurs ordinateurs portables,sans Touchbarre, puisque le MacBook SE serait équipé d’une puce M1, son premier processeur maison. Cette puce équipe déjà les produits les plus récents du fabricant, tels que son MacBook Air, son Mac mini, son nouvel iMac 24 pouces coloré ou encore la nouvelle génération d’iPad Pro mini-LED. Selon les informations de « yeux1122 », le MacBook SE pourrait être vendu à partir de 699 $, soit beaucoup moins cher que le MacBook Air le plus abordable. En effet, le MacBook Air M1 avec 256 Go de stockage est vendu à partir de 999 $ aux Etats-Unis, et 1129 € en France avec les taxes. On imagine donc que le MacBook SE serait vendu ici aux alentours de 799 € . Apple souhaiterait tirer le prix vers le bas en utilisant certains des composants des nouveaux iPad Pro de 2021, telles que leur batterie. On s’attend donc à ce que ce nouveau MacBook abordable soit particulièrement fin. Pour rappel, l’iPad Pro M1 11 pouces est lui vendu à 799 $, ou 899 € en France. Pour l’instant, aucune fenêtre de lancement n’a été annoncée, mais sa sortie ne devrait pas se faire avant au moins 2022. En effet, Apple prévoirait déjà de présenter de nouveaux MacBook Pro 14 et 16 pouces mini-LED à l’automne, et ceux-ci seront équipés d’une nouvelle puce M1X voir M2. On ne sait pas non plus quelle taille mesurera l’écran du futur MacBook SE, mais il ne s’agirait pas d’un nouveau modèle 12 pouces d’après les informations du leaker.



Apple réagit contre le CAID des Chinois

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPhone Apple reagit contre le CAID

07

Juillet

À la fin du mois d'avril, Apple déployait la mise à jour iOS 14.5. Une nouvelle version marquée notamment par la présence de l'ATT, ou App Tracking Transparency. Une fonctionnalité qui permet à chaque possesseur d'appareil mobile de refuser le suivi publicitaire par des tiers afin de renforcer sa confidentialité sur le Web. Et évidemment, du côté de certains professionnels, cette nouvelle fonction a bien du mal à être acceptée… Ce fut le cas de Facebook il y a quelques mois, mais aussi de nombreuses sociétés chinoises, dont certaines viennent d'être stoppées net par Apple. Avant la mise en place de l'IDFA (Identifer for Advertisers), Apple autorisait les développeurs à accéder à l'ID d’un utilisateur, leur permettant de suivre ce dernier sur plusieurs applications. Cela a par la suite évolué vers l'ATT, et l'ensemble pose de sérieux soucis à divers acteurs de la publicité sur le Web. Certaines sociétés chinoises ont ainsi tenté de contourner le problème en passant par le CAID, soit le Chinese Advertising ID. Ces dernières ont en effet estimé qu'Apple n'aurait pas la possibilité d'interdire les applications chinoises les plus populaires, avec le risque de voir les ventes d'iPhone chuter en Chine. Que nenni, puisque le géant américain a confirmé l'interdiction d'utilisation du CAID. Les sociétés chinoises n'ont donc pas d'autre choix que de se plier aux règles d'Apple pour continuer à proposer leurs applications sur l'AppStore. Avantage Apple, donc.



Un Hackintosh hors norme !

  Liste des news    Liste des new du mois  
hackintosh de poche

01

Juillet

Quand il s’agit de créer des projets fous, certains youtubeurs répondent toujours à l’appel. Qu’il s’agisse de jouer à DOOM sur une ampoule IKEA à 10 € ou encore d’apprendre au chien-robot Spot de Boston Dynamics à uriner de la bière dans un verre, certains ne manquent pas de créativité. Ce Hackintosh ne ressemble à aucun autre. Le PC comprend un LattePanda Alpha SBC (single board computer) avec un processeur Intel Core m3 et 8 Go de RAM, ainsi qu’une carte microcontrôleur boîtier Arduino Leonardo, un SSD SATA de 240 Go avec le système d’exploitation macOS Big Sur préinstallé. De plus, il a dû imprimer en 3D un personnalisé pour le matériel interne, la batterie, le port HDMI, trois ports USB-A et un port Ethernet. Il a ajouté un écran tactile de 5,5 pouces et un mini clavier. Enfin, l’Arduino intégré au LattePanda est utilisé en conjonction avec des MOSFET pour contrôler l’alimentation de l’écran LCD, du clavier et des ventilateurs de l’ordinateur de poche.



Les prochains MacBook Pro en septembre

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Pro M2

01

Juillet

DigiTimes croit savoir qu’Apple compte annoncer ses deux nouveaux MacBook Pro dès le mois de septembre, dans la foulée de l’annonce des nouveaux iPhone. Le site, qui a de bonnes informations des chaînes de production sans être toujours fiable sur des informations précises comme une date de lancement, évoque un lancement à la toute fin du trimestre en cours, ce qui correspond à fin septembre. Il ajoute aussi que les expéditions se feraient surtout courant octobre, ce qui pourrait coïncider avec une annonce au début de septembre et un lancement limité à la fin du même mois. L’an dernier, Apple avait organisé trois conférences virtuelles sur l’automne : une en septembre pour les Apple Watch et iPad, une en octobre pour les iPhone et une dernière en novembre pour les premiers Mac Apple M1. C’était un programme particulier à cause de la pandémie, mais peut-être que l’entreprise va reprendre ses conférences en présentiel cet automne. Dans ce cas, on sait que la firme de Cupertino préfère rassembler ses annonces en un seul gros événement, plutôt que de faire venir la presse à plusieurs reprises. Si l’on en croit la rumeur de DigiTimes, on pourrait ainsi avoir un gros keynote en septembre, en direct depuis le Steve Jobs Theater de l’Apple Park. Il servirait à présenter la gamme 2021 de l’iPhone, sans doute l’Apple Watch Series 7, un nouvel iPod touch et peut-être les nouveaux Mac avec leur puce Apple M2 ou M1X. DigiTimes indique aussi dans son rapport qu’Apple investirait 200 millions de dollars pour améliorer la production des dalles mini-LED qui devraient servir dans ces nouveaux MacBook Pro. Cet investissement devrait servir à augmenter la capacité de production avec des achats de machine et la création de quatre nouvelles lignes d’assemblage. De quoi, selon le site, obtenir une production supplémentaire de 700 000 à 800 000 MacBook mini-LED tous les mois. D’après les rumeurs, la production des dalles mini-LED serait le principal facteur qui explique le retard au lancement de ces nouveaux Mac, attendus notamment le mois dernier lors de la WWDC. Avec cette capacité supplémentaire, Apple aura peut-être de quoi répondre à la demande. En attendant, on voit que l’iPad Pro 12,9 pouces, équipé lui aussi d’une dalle mini-LED, qui n’est toujours pas en stock et nécessite plusieurs semaines d’attente.



Apple dévoile par erreur le MacBook Pro M1X

  Liste des news    Liste des new du mois  
macbook pro m1x apple

10

Juin

Apple a accidentellement confirmé l’existence du nouveau MacBook Pro M1X. La firme avait peut-être même prévu de le dévoiler à l’occasion de la WWDC 2021 avant de se raviser. En effet, le MacBook Pro M1C fait partie des mots-clés de la vidéo. La WWDC 2021 d’Apple a démarré ce lundi et elle se termine demain, vendredi 11 juin. Apple a révélé de nombreuses nouveautés concernant son écosystème dont macOS Monterey qui est la nouvelle version du système d’exploitation des ordinateurs et qui augmente d’ailleurs l’autonomie de votre MacBook grâce à un mode économie d’énergie. Une bonne partie de la communauté s’attendait également à découvrir un nouveau MacBook Pro surpuissant comme des fuites l’avaient suggéré, mais Apple n’a encore rien présenté. Néanmoins, il semblerait bien que la firme de Cupertino eût prévu de lever le voile sur un nouveau MacBook Pro, et plus particulièrement sur celui équipé de la puce M1X. La fuite du MacBook Pro M1X était-elle vraiment un accident ? Les métadonnées de la vidéo YouTube de la keynote ont trahi Apple. Outre les mots-clés classiques tels que « apple », « world wide developers conference », « iphone » et autres, deux mots-clés sont tout particulièrement intéressants. Il s’agit de « m1x macbook pro » et « m1x ». Le jeune passionné de technologie Max Balzer est à l’origine de cette découverte sur Twitter. Délors nous savons au moins que le MacBook Pro M1x existe bel et bien. Il sera probablement présenté prochainement par la firme de Cupertino. Le nouvel ordinateur portable promet un gain de puissance important par rapport aux MacBook Pro M1 actuels qui sont déjà très performants. En effet, le M1X serait composé de 10 cœurs au total, dont 8 cœurs hautes performances et 2 cœurs économie d’énergie.



FaceTime bientôt sur le Web donc sur PC

  Liste des news    Liste des new du mois  
FaceTime ultiplateformes

08

Juin

iOS 15 permettra de partager des liens vers des salons FaceTime, accessibles depuis n'importe quel appareil dans un navigateur web. On ne s'attendait pas à cette annonce, mais FaceTime s'ouvre enfin à d'autres plateformes que celles distribuées par Apple. Le constructeur a bien conscience que son outil de visioconférence est à la traîne par rapport à la concurrence, notamment pour les salariés en télétravail depuis plus d'un an. Zoom , Microsoft Teams ou encore Google Meet n'ont eux cessé de s'enrichir avec de nouvelles options durant cette période. Avec iOS 15, FaceTime va accueillir une grille des contacts revue et corrigée et SharePlay, une nouvelle options pour écouter de la musique ou regarder des films avec ses amis à distance via les applications de streaming vidéo Apple TV+, Disney+ ou HBO Max. FaceTime va également introduire avec iOS 15 les liens FaceTime. Le principe est on ne peut plus simple, puisqu'il s'agit de salons virtuels qu'il sera possible de créer depuis son iPhone , son Mac ou son iPad. Une fois cela fait, un lien est généré et il est possible de le partager via SMS ou e-mail, mais aussi dans toutes les messageries instantanées, de la même manière qu'une URL classique. Les autres participants pourront ensuite cliquer sur le lien qui mènera à FaceTime s'ils sont sur un appareil Apple, ou dans le navigateur s'ils sont sous Android ou Windows 10. La conversation s'affichera alors dans un onglet avec les mêmes options et la même présentation des contacts. Attention toutefois, la création du salon n'est possible que depuis un appareil flanqué d'une pomme et il n'existe aucun service web FaceTime accessible à tous. Apple a indiqué en outre lors de son keynote que les salons vidéo profiteront, peu importe la plateforme utilisée, d'un chiffrement de bout en bout du flux audio/vidéo. Pour le moment, les liens FaceTime peuvent être générés avec la première bêta d'iOS 15 distribuée aux développeurs, mais les salons ne sont pas encore activés. Il faudra probablement attendre le courant de l'été voire la sortie finale du système, prévue pour septembre prochain, pour tester en action cette nouvelle fonctionnalité.



Pas d'obsolescence programmée mais des Mac sur le carreau !

  Liste des news    Liste des new du mois  
classic mac finder icon Mac OS rend les Mac Obsoletes

08

Juin

MacOS Big Sur avait rendu obsolète les Mac du cru 2012, macOS Monterey poursuit le nettoyage en excluant de nouvelles machines La nouvelle version du système d'exploitation de bureau laisse sur le carreau l'iMac 2014, le MacBook 2015, le MacBook Air 2014, et les MacBook Pro 2013 et 2014, des ordinateurs qui étaient compatibles avec Big Sur. En revanche, les iMac fin 2015 et suivants, l'iMac Pro, le Mac Pro (2013 et suivant) , le Mac mini fin 2014 et suivants, le MacBook Air 2015 et suivants, le MacBook 2016 et suivants, ainsi que les MacBook Pro 2015 et suivants sont invités à la fête.



La WWDC c'est partie pour Mac OS Monterey et autres Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacOS Monterey

08

Juin

Comme tous les ans à cette période de l'année, Apple a déroulé la keynote d'ouverture de sa WWDC, lundi 7 juin à 19 h. Pour rappel, le format vidéo a été mis en place par la firme de Cupertino pour l'édition 2020, délaissant le podium du Steve Jobs Theater pour des plans en drone et de nombreux visages dans l'ensemble de l'Apple Park. Fidèle à ses habitudes, Apple nous a une fois de plus convié à sa grand-messe logicielle de l'année, où ont été présentées les prochaines versions d'iOS, iPadOS, macOS et consorts. La keynote de la WWDC sert d'ouverture à la semaine dédiée aux développeurs attachés aux plateformes de la marque à la Pomme. Ainsi, Apple y a présenté le futur de ses systèmes d'exploitation pour iPhone, iPad, Mac, Apple Watch et Apple TV. Vous pouvez dès maintenant découvrir l'événement à travers la vidéo. Petite systhèse, Apple à donc présenter l'ensemble de ses systèmes pour tous ses davices, mais également homeOS qui mise sur l'interconnexion et la sécurité, pas de révolution avec iOS 15 mais des améliorations à tous les étages, iPadOS 15 revoit (un peu) son multitâche et enfin watchOS 8 se concentre sur la méditation et la santé mentale.



Le prochain Mac mini devrai être beaucoup plus fin avec puce M1X

  Liste des news    Liste des new du mois  
Mac Mini M1x

28

Mai

Le Mac mini a déjà eu le droit à une révision en fin d’année dernière avec la puce M1, mais Apple s’apprêterait pourtant à dévoiler une nouvelle version de son mini-ordinateur, si l’on en croit les nombreuses rumeurs à son sujet. Si l’on y regarde de plus près dans la gamme d’Apple, on peut effectivement s’apercevoir que le dernier Mac mini M1 incarne le modèle d’entrée de gamme, à partir de 799€, et que le modèle le plus premium, vendu à partir de 1 259€, conserve sa robe grise sidérale et est toujours affublé de puces Intel. Ce constat a alimenté les bruits de couloirs concernant un nouveau Mac mini, plus performant, qui pourrait logiquement avoir droit à la prochaine puce ARM d’Apple, communément appelée M1X, soit la puce attendue sur les prochains MacBook Pro 14 et 16 pouces remaniés. Outre son processeur, le design du mini-ordinateur d’Apple pourrait lui aussi changer, si l’on en croit Jon Prosser. Le leaker affirme que cette machine devrait bénéficier d’un nouveau châssis qui s’apparenterait à celui des tout premiers Mac mini. On retrouverait ainsi un contour en aluminium (peut-être coloré) surmonté d’une plaque de Plexiglas blanche. Néanmoins, contrairement à son ancêtre des années 2000, ce Mac mini devrait être le Mac Mini le plus fin jamais exister.



La WWDC 2021 le 7 Juin

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple WWDC 2021 7 Juin

25

Mai

C'est un rendez-vous attendu chaque année par des millions de fans d'Apple à travers le monde : la WWDC 2021 débutera ce 7 juin. Un événement dédié principalement aux développeurs qui bénéficieront comme chaque année d’une présentation des nouveautés technologiques et logicielles de leurs outils quotidiens. Une WWDC 2021 qui débutera par une keynote Apple le 7 juin à 19 h. Le tout sera diffusé en streaming depuis Apple Park, via Apple Developer, Apple TV et YouTube. À 23 h, Apple procédera à la diffusion de la présentation Plaforms State of the Union. Le 10 juin à 23 h se tiendra ensuite la cérémonie des Apple Design Awards, qui viendra célébrer la créativité, le savoir‑faire et la technique des développeurs Apple. Par ailleurs, Apple promet aux développeurs plus de 200 séances d'approfondissement, des TP personnalisés, mais aussi des événements spéciaux comme relever un défi de programmation ou de conception. « Nouveauté de la WWDC21, les Pavillons constituent un moyen facile d’explorer l’offre de séances, TP et activités spéciales sur un thème spécifique », explique Apple. Ouverture des portes (virtuelles) de cette WWDC 2021 prévue pour le 7 juin prochain donc, vous voilà prévenus.



Bientôt des MacBook Pro 16 pouces M1 ou M2

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Pro 16 M1 oiu M2

19

Mai

Bloomberg, une source d’ordinaire très bien renseignée au sujet d’Apple, livre les plans de la marque concernant ses MacBook Pro. Dès le début de l’été, l’entreprise lancerait des MacBook Pro munis d’une puce Apple Silicon à 10 cœurs (8 cœurs actuel pour les 14pouces) et expulserait donc définitivement les processeurs Intel de cette gamme de machines. Deux MacBook Pro seraient prévus, en 16 et 14 pouces. Rappelons que les MacBook Pro actuels se déclinent dans des versions 13 et 16 pouces. Le modèle le plus compact a hérité d’une puce Apple Silicon M1 à 8 cœurs en novembre dernier. En revanche, le MacBook Pro 16 pouces s’appuie toujours sur un processeur Intel (Core i7 ou Core i9). Apple préparerait deux variantes de puce 10 cœurs ; elles répondraient au nom de code Jade C-Chop et Jade C-Die. Toutes les deux posséderaient 10 cœurs, dans une configuration huit cœurs performance et deux cœurs basse consommation. Elles se distingueraient par leur nombre de cœurs graphiques : 16 pour l’une, 32 pour l’autre. Elles collaboraient avec une quantité de RAM nettement accrue par rapport à la M1 : jusqu’à 64 Go au lieu de 16 Go. Bloomberg livre également des informations au sujet de nouveaux Mac Pro attendus en 2022. Apple plancherait non pas sur des puces à 64 cœurs, mais à 20 et 40 cœurs, nom de code Jade 2C-Die et Jade 4C-Die. La 20 cœurs aurait 16 cœurs performance et 4 cœurs basse consommation ; la 40 cœurs porterait ces chiffres à 32 et 8 respectivement. Pour la partie graphique, ce serait 64 ou 128 cœurs. Ces solutions remplaceraient bien sûr les processeurs Intel Xeon W (jusqu’à 28 cœurs) mais permettraient aussi à Apple de se passer des GPU dédiés d’AMD. Le futur Mac Pro serait plus petit que le modèle actuel, inauguré en 2019.



Le nouveau Clavier Touch ID des iMac combien ça coûte ?

  Liste des news    Liste des new du mois  
Clavier Touch ID iMac

03

Mai

Ces dernières années, Apple a développé un nouveau « talent », celui de faire drastiquement augmenter le prix de ses claviers. Le Magic Keyboard pour iPad qui coute 339 € dans sa pouces et 399 € dans sa version 12,9 pouces. À côté, le Smart Keyboard Folio à 199 €, que tout le monde trouvait cher à sa sortie, parait presque vendu à un tarif raisonnable… Le Mac ne va pas échapper à ce mouvement haussier… Le Magic Keyboard avec Touch ID sera sans doute vendu dans les prochaines semaines séparément, mais pour le moment, il reste l’apanage des nouveaux iMac. Reste donc la question du prix : combien sera-t-il vendu lorsqu’on pourra l’acheter et l’utiliser sur n’importe quel Mac ? Rappelons qu’il faudra un ordinateur équipé d’une puce M1 pour pouvoir utiliser la fonction Touch ID. Grâce au jeu des options sur l’Apple Store, on peut avoir une idée assez précise de son prix. Le Magic Keyboard est actuellement vendu 109 € sur l’Apple Store. En effet, lorsque l’on configure l’iMac entrée de gamme, Apple fournit ce modèle par défaut. Toutefois, la marque à la pomme facture l’option Magic Keyboard avec Touch ID 50 €. On peut légitimement penser que lorsqu’il sera vendu seul, le Magic Keyboard avec Touch ID coutera 159 € environ. En faisant le même calcul, le modèle étendu devrait coûter 185 €. À titre de rappel, le Magic Keyboard avec pavé numérique est proposé actuellement 135 €.



C'est pas fini, la pomme produit déjà la puce M2

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple m1 2

27

Avril

Selon Nikkei Asia, la prochaine génération de processeurs d’Apple, provisoirement appelée « M2 » est entrée dans le cycle de production. Les puces seraient disponibles en masse dès le mois de juillet. Le processeur serait toujours fabriqué par TSMC, et pourrait équiper une nouvelle génération de MacBook Pro prévue pour la fin de l’année. Le rapport indique que le M2 est une puce contenant le CPU, le GPU et la RAM, tout comme la première itération du processeur d’Apple, le M1. Ce dernier avait été introduit sur les MacBook Air, Mac mini ainsi que sur le MacBook Pro. Depuis, celle-ci est disponible dans le nouvel iMac 24 pouces coloré. On la retrouve même dans le nouvel iPad Pro de 12,9 pouces qui possède un écran mini LED Liquid Retina XDR. Elle a l’avantage de proposer une architecture ARM à 8 cœurs CPU et 8 cœurs GPU. De plus, elle offre des performances et une consommation énergétique impressionnantes. La puce M2 pourrait être le processeur le plus rapide du monde (à confirmer bien sur). Selon Nikkei Asia, la prochaine génération de processeurs Mac conçus par Apple est entrée en production de masse ce mois-ci. Cela rapprocherait le géant américain de son objectif de remplacer les processeurs d’Intel par les siens sur tous ses appareils. La puce M1 avait été une véritable révolution. Celle-ci offrait des performances système jusqu’à 3,5 fois plus rapides, des performances graphiques jusqu’à 6 fois plus rapides et un apprentissage automatique jusqu’à 15 fois plus rapide, tout en permettant une autonomie de batterie jusqu’à 2 fois plus longue par rapport à celles Mac de la génération précédente. Encore aujourd’hui, la puce M1 fait partie des meilleures du marché. La seconde itération de cette puce serait sans surprise encore plus puissante. Elle pourrait permettre à Apple d’attirer de nouveaux utilisateurs à la recherche des meilleures performances du marché dans son écosystème. On s’attend à ce que cette puce soit introduite dans le MacBook Pro 2021, dont on sait presque déjà tout. L’ordinateur portable haut de gamme d’Apple pourrait être présenté dès le deuxième semestre de cette année. Cependant, Apple pourrait également l’utiliser dans un futur iMac Pro.



Revenons sur l'AirTags !

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple airtag 1

23

Avril

La rumeur en a tellement parler que le jour ou il est sortie j'en ai oublié d'en dévoilé les caractéristiques. Lorsqu’il est perdu, l’AirTag peut être retrouvé au moyen d’un smartphone Android… mais c’est tout. Cela faisait un petit moment qu’Apple n’avait pas présenté de nouvelle catégorie de produit. C’est désormais chose faite depuis mardi soir et la présentation du AirTag, un petit galet destiné à s’attacher à vos effets personnels afin de vous permettre de les localiser avec vos appareils Apple. Néanmoins, durant sa conférence, Apple n’a pas pris la peine d’expliquer si l’AirTag sera compatible avec Android. 9To5Mac a obtenu l’information, et il s’avère que les smartphones Android seront bien pris en charge… mais dans un sens seulement. L’AirTag se repose sur le réseau « Localiser », un maillage mettant à profit les millions d’appareils Apple en circulation dans le monde. Dès lors qu’un iPhone passe à côté d’un AirTag, à son propriétaire. En outre, lorsqu’un AirTag commence à s’éloigner de son propriétaire pendant un certain temps, il émet un petit signal sonore. Ce « bip » sert à alerter les personnes aux alentours que l’objet a été perdu. Dans ce cas, que vous ayil s’y connecte via le Bluetooth et envoie des informations de géolocalisationez un iPhone ou un smartphone Android, il vous suffira de rapprocher votre téléphone du AirTag perdu pour avoir accès aux coordonnées de son propriétaire et lui rendre son bien. En d’autres termes, un smartphone Android ne pourra interagir avec l’AirTag seulement si celui-ci a été perdu, et à condition que votre appareil dispose bien du NFC. Il n’est donc pas question d’acheter un AirTag si vous ne disposez pas d’un appareil Apple, puisqu’ils sont les seuls à proposer l’app « Localiser ». Ce type de produit existe depuis longtemps et compatible avec les 2 mond.



Une nouvelle Apple TV 4k

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple TV 2021

21

Avril

L'Apple TV 4K n'aura pas eu le temps de souffler sa quatrième bougie puisqu'Apple vient d'annoncer sa remplaçante, qui lui ressemble en tous points. On peut parler de mise à jour technique pour cette Apple TV 4K de seconde génération dont le processeur A10X datant de 2017 laisse sa place à une puce A12 Bionic, qui équipait en son temps les iPhone XS . Avec ce gain de puissance, Apple annonce que cette nouvelle Apple TV 4K est capable d'afficher des vidéos 4K HDR avec fréquence d'images élevée. Cela sera visible notamment dans les programmes sportifs ou les documentaires, qui profiteront à plein de cette fréquence annoncée comme doublée par rapport à la génération précédente. Le SoC A12X permettra également à l'Apple TV 4K d'afficher des graphismes plus détaillés dans les jeux vidéos présents sur l'App Store et à travers le service par abonnement Apple Arcade. Cette Apple TV 4K, comme les précédentes, proposera à travers la mise à jour tvOS 14.5 une compatibilité avec les manettes Xbox Series X et S ainsi qu'avec la DualSense de la PlayStation 5. La télécommande abandonne le verre, facilement cassable, pour de l'aluminium. Le format semble légèrement plus allongé, ce qui devrait éviter de la perdre au fond du canapé à la moindre occasion. Les boutons ont été entièrement revus. Apple abandonne sa touche Menu pour une touche « Retour » bien plus habituelle et propose également un bouton d'extinction et d'allumage de l'Apple TV ainsi qu'une touche Mute. Le bouton Siri est, lui, déplacé sur le côté droit de la télécommande. L'Apple TV 4K de seconde génération sera disponible en précommande dès le 30 avril en deux versions de 32 et 64 Go aux tarifs respectifs de 179 et 199 €. La nouvelle Siri Remote est quant à elle disponible seule à un prix de 65 € et, bonne nouvelle pour les utilisateurs actuels, sera compatible avec les précédentes Apple TV de quatrième génération.



Le nouvel iPad Pro est là !

  Liste des news    Liste des new du mois  
ipad pro m1

21

Avril

’était le clou du spectacle de ce premier événement Apple de l’année. On l’attendait, et l’iPad Pro a répondu présent ce 20 avril. Si, esthétiquement, rien ne change par rapport à la version de 2020, à l’intérieur, l’iPad Pro embarque un processeur extrêmement puissant pour une tablette. Il s’agit de l’Apple M1, le processeur contenu dans les derniers MacBook Air, MacBook Pro, Mac mini et même l’iMac fraîchement présenté. De ce fait, Apple brouille encore davantage la frontière encore la tablette et l’ordinateur. Grâce au M1, l’iPad Pro se dote de performances colossales, jusqu’à 75 fois supérieures à l’ancienne génération qui était déjà au-dessus du lot. Pour autant, ce n’est toujours pas un Mac, et l’iPad garde ses racines mobiles, d’autant plus avec l’ajout d’une compatibilité avec la 5G. L’autre grande nouveauté de cette génération d’iPad Pro concerne le grand modèle de 12,9 pouces. Celui-ci se dote d’un nouvel écran appelé « Liquid Retina XDR », basé sur le moniteur professionnel hors de prix d’Apple, le Pro Display XDR. Cette dalle intègre près de 10 000 mini LED pour offrir une luminosité et un contraste sans précédent. Évidemment, on attend d’avoir la tablette en main pour se faire un avis. Le modèle de 11 pouces, lui, conserve un affichage identique à la précédente itération. Enfin, on retrouve également de nouveaux capteurs photo, mais aussi un véritable port Thunderbolt à la place de l’USB-C, dont il conserve néanmoins le port. De ce fait, l’iPad Pro 2021 sera capable d’encaisser des débits bien supérieurs et ainsi servir d’outil professionnel avec davantage d’accessoires supportés. Enfin, le Magic Keyboard de cette génération d’iPad Pro se dote d’un nouveau coloris blanc très réussi, mais qui pourrait bien se montrer très salissant. L’iPad Pro sera disponible à la précommande à partir du 30 avril prochain et les premières livraisons auront lieu durant la seconde moitié du mois de mai. La version 11 pouces sera disponible à partir de 899 € en 128 Go, et le modèle de 12,9 pouces à partir de 1 219 €. Chaque modèle démarre à 128 Go de stockage sans connectivité cellulaire et sera proposé avec diverses options, et une facture qui peut grimper jusqu’à 2 429 € pour l’iPad Pro 12,9 pouces ! A ce prix on ce demande si il faut rester sur un iPad ou un Macbook Pro ?



Apple dévoile le nouveau iMac M1

  Liste des news    Liste des new du mois  
Nouvel iMac puce M1

21

Avril

Les rumeurs avaient visé juste ! À l’occasion de sa première conférence de l’année, Apple a dévoilé un nouvel iMac. Après une dizaine d’années passées avec le même design, le célèbre tout-en-un d’Apple s’offre cette fois un nouveau look. À l’avant, on retrouve une dalle de 24 pouces entourée par des bordures blanches affinées. Cette dalle est définie en 4,5K (4 480 x 2 560 pixels) et compatible TrueTone et loge une webcam 1080p qui devrait faire des miracles en visioconférence, notamment grâce aux trois micros intégrés. Le logo Apple a également disparu de la façade. C’est à l’arrière qu’on retrouve la pomme, au-dessus d’un nouveau pied métallique inspiré du Pro Display XDR, l’écran hors de prix d’Apple. Sur cette surface arrière, on retrouve toujours la connectique : quatre ports USB-C (dont 2 Thunderbolt) et un nouveau connecteur de charge magnétique. Par ailleurs, on note que le bloc secteur qui relie l’iMac au courant intègre également un port Ethernet, ce qui devrait plaire aux maniaques du cable management. À l’intérieur de la bête, on retrouve six haut-parleurs disposés de part et d’autre qui devraient proposer « le meilleur son jamais vu sur un Mac ». Surtout, on y retrouve la puce M1 d’Apple, petit monstre de puissance intégrant à la fois le CPU, le GPU et le processeur d’image au sein d’un même SoC qui ne chauffe pas, ou presque. De ce fait, l’ordinateur n’intègre que deux petits ventilateurs émettant un son d’à peine 10 décibels. De ce fait, le châssis a pu être affiné à seulement 11,5 mm. Pour accompagner l’iMac, Apple présente la nouvelle version de son Magic Keyboard, qui intègre dorénavant les emojis, et même un capteur Touch ID ! On retrouve également une nouvelle Magic Mouse et un nouveau Magic Trackpad, qui se dotent des nouvelles couleurs de l’iMac. En parlant des nouveaux coloris, on en retrouve sept différents : gris, bleu, violet, rouge, orange, jaune et vert. Le nouvel iMac sera disponible à la commande à partir du 30 avril prochain pour une livraison durant la seconde moitié du mois de mai. Côté prix, comptez 1 449 € pour le modèle de base avec M1, 8 Go de RAM et 256 Go de stockage (seulement) mais un Magic Keyboard d’ancienne génération. Il faudra compter 1 669 € pour avoir droit aux nouveaux accessoires et on monte à 1 899 € pour le modèle avec 512 Go de stockage.



C'est officiel la conférence Apple le 20 Avril

  Liste des news    Liste des new du mois  
8af00940e0c6d208deca289b2906f

14

Avril

Ce n’était plus un secret depuis que Siri l’avait révélé ce matin : il y aura bien un événement Apple la semaine prochaine, où l’on devrait notamment découvrir de nouveaux iPad. Cette fois, c’est officiel : il y aura une conférence Apple mardi prochain, à 19 heures. Le géant américain vient d’envoyer un carton d’invitation virtuel (en image) pour un événement tout aussi virtuel, covid-19 oblige.« Spring Loaded » peut-on lire sur l’invitation. Une expression que l’on pourrait traduire par « printemps chargé », preuve, peut-être, que l’entreprise a de nombreux nouveaux produits à nous montrer. On devrait en tout cas certainement découvrir une nouvelle génération d’iPad, dont les nouveaux modèles sont traditionnellement dévoilés à cette période. Mais il y a fort à parier que de nouveaux Mac convertis à Apple Silicon soient aussi de la partie. Et pourquoi pas de nouveaux Airpods…Certains parle même d'une fusion entre l'Apple TV et l'HomePod muni d'une caméra ! Autant de supputations qui trouveront réponse mardi prochain.



Siri lache le morceau : la Keynote le 20 Avril

  Liste des news    Liste des new du mois  
Siri lache la date de la keynote 20 Avril 2021

13

Avril

Interrogé sur la date de la prochaine conférence Apple, Siri parle du mardi 20 avril. Cet événement aura-t-il lieu ? S'il est bel et bien prévu, la marque devrait communiquer dans les prochaines heures. C'est ce qu'on appelle une bourde, et ce n'est pas la première fois que ça arrive. Depuis que Siri a malencontreusement dévoilé la date d'une keynote Apple dans le passé, les fans de la marque ont pris l'habitude de régulièrement questionner l'assistant vocal en espérant avoir une bonne surprise. Il se trouve qu'Apple n'a pas retenu la leçon et que Siri, dans sa version américaine, mentionne désormais l'existence d'une keynote prévue le 20 avril. La marque n'a encore rien officialisé, mais ne devrait plus tarder à le faire… si cet événement est bel et bien prévu. Selon les rumeurs, les nouveaux iPad Pro (avec écran Mini-LED pour la version 12,9 pouces) sont sur le point d'être lancés. Nul doute qu'ils devraient être à l'honneur de cet événement, s'il venait à voir le jour. On a aussi beaucoup parlé de nouveaux AirPods, des trackers AirTags et de nouveaux Mac ces derniers temps mais, plus le temps passe, plus il semble peu probable de les voir mardi prochain. Apple pourrait aussi parler d'iOS 14.5, sa grosse mise à jour intermédiaire. Apple a pris l'habitude d'annoncer ses événements virtuels une semaine avant leur diffusion. Si Siri ne se trompe pas (Apple a pu changer d'avis), sa tenue devrait être officialisée dans les prochaines heures.



La CNIL dénonce des pratiques Apple

  Liste des news    Liste des new du mois  
cnil videoprotection apple stores

25

Mars

Si Apple communique très largement sur les mesures de protection de vie privée au point d'en avoir créé un argument marketing, il semblerait cependant que les pratiques de la société manquent de transparence. Politico a pu mettre la main sur un document confidentiel de plusieurs pages rédigé par la CNIL, la Commission nationale de l'informatique et des libertés. Au travers de ce rapport, il apparaît que les pratiques d'Apple ne respectent pas réellement les lois européennes. Depuis plusieurs années, Apple communique sur la sécurité de ses produits. Cela inclut macOS, le navigateur Safari et plus récemment, le système iOS avec l'introduction prochaine du mécanisme Application Tracking Transparency ou ATT. La CNIL a salué les efforts d'Apple avec l'ATT retournant à l'utilisateur une pop-up claire et permettant à ce dernier de donner ou non son consentement lorsqu'un éditeur souhaite collecter des données personnelles. Cette transparence a suscité la colère de Facebook, mais également des annonceurs. En France les organismes IAB France, MMAF, SRI et UDECAM avaient lancé une plainte en affirmant qu'Apple se réservait le monopole d'envoyer de la publicité ciblée tout en empêchant les autres d'accéder à l'IDFA, l'identifiant unique embarqué sur chaque smartphone. Cependant, Apple a obtenu gain de cause. Il n'en reste pas moins que les pratiques d'Apple restent opaques. Lorsque la firme de Tim Cook avait obligé les éditeurs à lister les données collectées, l'équipe de WhatsApp avait d'emblée invité Apple à en faire de même pour ses applications, et notamment iMessage. La société avait immédiatement publié ces informations sur l'App Store. Concernant l'ATT, Apple semble également ne pas être conforme au RGPD. Selon la CNIL, Apple estime ne pas avoir à recueillir le consentement des utilisateurs pour traiter les informations personnelles sur sa propre plateforme publicitaire parce que la société ne met pas en place de pistage. Cette définition serait toutefois biaisée. Pour la CNIL, la notion de pistage chez Apple n'inclut pas la lecture ou l'écriture de données sur le smartphone. Concrètement, cela ne concernerait donc pas l'usage de cookies. Or pour se conformer à la politique européenne, Apple devrait donc demander également le consentement de ses utilisateurs. Dans cette affaire, la CNIL a un rôle purement consultatif auprès de l'autorité de protection des données. Une enquête a d'ailleurs été ouverte dans le cadre de la plainte de France Digitale. Si les observations de la CNIL sont confortées par la Haute Autorité de la Concurrence, Apple pourrait avoir des comptes à rendre à chacun de ses opposants, à moins d'imposer aussi le consentement à ses propres services.



Nouvelle version de la suite iWork

  Liste des news    Liste des new du mois  
iWork Maj version 11

24

Mars

Apple a publié une mise à jour des logiciels de sa suite bureautique iWork sur Mac, mais également sur iPhone et iPad. Disponible gratuitement, l'éditeur de texte Pages, le gestionnaire de feuilles de calcul Numbers et l'outil de présentation Keynote profitent de quelques nouveautés en version 11. Sur iOS et iPadOS, les applications bureautiques d'Apple disposent désormais d'options plus précises au sein de l'inspecteur pour la mise en forme et le positionnement des objets. D'ailleurs, il est aussi possible de saisir des valeurs exactes pour la taille du texte, l’espacement ou encore la taille des tableaux. Notons que sur un iPad compatible doté de la dernière version du système, Apple a embarqué la fonctionnalité Griffonner (Scribble), jusqu'alors réservée à l'application Apple Notes. Il est donc possible de saisir un texte manuscrit et de le convertir automatiquement dans la police de son choix. Cette mise à jour apporte également davantage de flexibilité pour ajouter ou supprimer des objets ou des cellules de tableaux. Surtout une option permet d'ouvrir systématiquement un document en mode édition sans devoir nécessairement passer par un affichage de lecture. Sur Mac, les trois applications profitent d'une mise à jour de l'explorateur de médias afin de retrouver plus facilement un objet à insérer. Plusieurs filtres font leur apparition pour accéder rapidement aux photos récentes, aux clichés en mode portrait ou encore aux Live Photos. On note également la possibilité, sur macOS et iOS, d'ajouter des liens directs vers des numéros de téléphone au sein d'un tableau ou sur un objet.capturées par un iPhone.



Rumeur en Avril tu découvre des iPad !

  Liste des news    Liste des new du mois  
ipad pro 2020

18

Mars

Les nouveaux iPad Pro d’Apple pourraient être dotés de caméras améliorées, d’un processeur plus rapide et d’un nouveau type d’écran Mini-LED sur le plus grand iPad avec une luminosité et un contraste améliorés. En avril, Apple présentera deux nouveaux iPad Pro, avec des écrans de 11 et 12,9 pouces. Le modèle 12,9 pouces sera tout particulièrement intéressant, puisqu’il s’agira de la première tablette d’Apple à être équipée d’un écran Mini-LED. Cependant, ce ne sera pas le premier produit d’Apple avec cette technologie puisque l’Apple Pro Display XDR, son écran d’ordinateur, est équipé d’un écran Mini-LED. Pour rappel, un écran Mini-LED est un écran LCD avec des LED plus petites, de moins d’un millimètre. Celles-ci sont installées par zones et promettent une consommation énergétique réduite. Cette technologie ne doit pas être confondue avec l’OLED. En effet, les dalles OLED ont l’avantage de ne pas avoir de rétroéclairage, car les pixels peuvent générer leur propre lumière. Même si les noirs ne seront pas aussi convaincants qu’avec un écran OLED, le contraste des écrans Mini-LED est très bien maîtrisé. Un écran Mini-LED est aussi beaucoup plus lumineux que peut l’être un écran OLED. Les deux iPad Pro devraient être dotés d’un processeur A14X, qui serait un dérivé de la puce M1 des nouveaux MacBook Air, MacBook Pro et Mac mini. De plus, ils devraient être équipés de meilleurs appareils photo. Outre la puissance supplémentaire, l’autre mise à niveau majeure à attendre avec impatience est la connectivité Thunderbolt sur son port USB-C. Celle-ci permettra une transmission de données beaucoup plus rapide avec les Macs compatibles, les écrans externes avec une grosse définition ou encore les périphériques de stockage externes. Les iPad Pro 11 pouces et 12,9 pouces actuels sont respectivement disponibles à partir de 899 € et 1 119 €. On ne s’attend pas à ce qu’Apple diminue ses tarifs sur cette génération. En plus de ses iPad Pro, on s’attend également à ce que Apple présente ses AirTags durant la Keynote d’avril. On ne devrait pas voir les nouveaux AirPods 3, puisque ceux-ci ne seront pas lancés avant la fin de l’année.



Finalement Appel Event ne sera pas le 23 Mars

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Event 2021

18

Mars

Les rumeurs, issues notamment du leaker du moment Jon Prosser, faisaient écho d'un Apple Event pour ce 23 mars. Cependant, sans aucune annonce officielle à moins d'une semaine de la date promise, force est de constater qu'il faudra attendre encore un peu pour avoir vent des prochains produits de la marque. Plusieurs leakers bien informés auraient été induits en erreur par la firme de Cupertino à propos d'une date d'Event erronée. Mais ce ne serait que partie remise puisque Apple semble privilégier le mois d'avril pour ses différentes annonces. Jusqu'en 2020, Apple a toujours préféré tenir ses conférences en mars, juin, septembre et novembre. Il était donc normal qu'une rumeur faisant état d'une conférence le 23 mars ait pu être crédible, surtout que les ordinateurs de la marque sont en pleine transition vers les SoC Apple Silicon et que bon nombre de produits ont fuité depuis la fin de l'année dernière. C'est une fois de plus Jon Prosser qui se jette à l'eau en affirmant que l'Event initialement prévu pour mars se tiendra finalement en avril, un mois habituellement calme en annonces pour la marque. Toutefois, il ne serait non pas question d'un, mais de trois évènements différents entre septembre et novembre 2020. Apple semble bousculer ses habitudes et préférer des keynotes moins denses et plus éparses, sans doute pour profiter de la couverture médiatique.



La Pomme arrête l'Home Pod (première version)

  Liste des news    Liste des new du mois  
HomePod Siri 1

15

Mars

Trois petites années, et une dernière révérence. Apple a indiqué ce week-end arrêter la production de son HomePod, premier du nom, au profit de sa version mini lancée l’année dernière à un prix bien plus abordable. Apple a fourni la déclaration à nos confrères de Techcrunch pour annoncer cet arrêt de production : « Le HomePod mini a été un succès depuis son lancement à l’automne dernier, en offrant aux utilisateurs un son incroyable, un assistant intelligent, et un contrôle de leur maison connectée pour seulement 99 $. Nous concentrons nos efforts sur le HomePod mini. Nous arrêtons le HomePod originel, qui continuera à être disponible tant qu’il y aura des stocks via notre site, les Apple Store et les revendeurs Apple autorisés. Apple fournira des mises à jour et des services à ses utilisateurs de HomePod, et une assistance technique au travers d’Apple Care ». Il a fallu cinq ans de développement et de recherches acoustiques très complexes pour mettre au point le premier HomePod. Apple aurait même construit une des chambres sourdes les plus grandes des Etats-Unis pour le mettre au point. Un positionnement tarifaire trop élevé, un assistant parfois encore balbutiant, et un manque d’ouverture à d’autres écosystèmes sont sans doute la cause de l’absence de succès commercial de ces enceintes connectées par ailleurs de très bonne qualité. Si vous êtes tenté par la mise en place d’un son stéréo avec deux enceintes HomePod et que vous en possédez déjà un, peut-être vous faudra-t-il acheter votre deuxième unité au plus vite. Reste à savoir maintenant si Apple va proposer un remplaçant à ce HomePod de première génération, où s’il se contentera d’occuper une « entrée de gamme » premium.



Mac Pro toujours puissant et hors de prix !

  Liste des news    Liste des new du mois  
mac pro display

12

Mars

En juin 2020, Apple s’est donné deux ans pour bouter tous les processeurs Intel hors de ces machines ; le coup de balai a commencé avec les MacBook Air, MacBook Pro 13 pouces et Mac Mini, lesquels ont hérité d’une puce Apple Silicon, en l’occurrence la M1 à 8 cœurs CPU. Pour les MacBook Pro 14, MacBook Pro 16 et iMac 27 pouces, Apple travaillerait sur une M1X à 12 cœurs. Il restera toutefois un bastion où il ne sera pas facile de déloger les pièces d’Intel : les Mac Pro. Pour y parvenir d’ici 2022, Apple miserait sur des processeurs à 64 cœurs. Jusqu’à présent, il était question de puces à 32 cœurs. Mais selon LeaksApplePro, la marque à la pomme concocterait des processeurs encore plus puissants. Le Mac Pro le moins bien loti aurait un processeur à 32 cœurs, dont 24 cœurs performance (Firestorm). Son prix serait de 5 499 $. Un autre Mac Pro embarquerait un processeur à 48 cœurs CPU. Le tarif de cette version : 11 999 $. Enfin, le plus puissant des Mac Pro s’armerait d’une puce à 64 cœurs CPU et coûterait pas moins de 18 999 $. Actuellement, le meilleur Mac Pro est muni d’un processeur Intel Xeon W à 28 cœurs. Pour la partie graphique, les clients peuvent opter, au mieux, pour deux cartes Radeon Pro Vega II Duo avec 2 x 32 Go de mémoire HBM2 chacune. Il semble difficile aujourd'hui que la pomme face marche arrière et décline une partie de sa gamme en ARM et l'autre non, @ suivre donc



iPhone 12 mini des mini ventes

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPhone 12 Mini

11

Mars

L’iPhone 12 mini avait toutes les clés en main pour réussir en visant les utilisateurs nostalgiques de l’époque où les smartphones étaient plus compacts. Apple a pris un risque en lançant un iPhone à contre-courant de la tendance actuelle qui consiste à avoir des appareils toujours plus grands. Malgré des performances égales à celles de l’iPhone 12 standard, le petit iPhone est un flop commercial, le pire de la marque en 2020. Par conséquent, Apple a réduit la production de l’iPhone 12 mini au début de l’année. Au total, la production a été réduite de 2 millions d’unités qui ont été allouées à celle de l’iPhone 12 Pro. Des quatre modèles disponibles, celui-ci semble effectivement être le favori des utilisateurs. D’après un nouveau rapport de Nikkei Asia, Apple réduit encore davantage la production de l’iPhone 12 mini. Ce n’est d’ailleurs pas le seul impacté. En effet, la production globale de tous les iPhone 12 est réduite de 20 %. La majorité concerne évidemment l’iPhone 12 mini. Une source a également affirmé que, d’ici juin 2021, Apple produira 70 % de moins d’iPhone 12 mini que les estimations initiales. D’ailleurs, selon l’analyste William Yang, Apple pourrait prendre une décision encore plus radicale d’arrêter la production du smartphone. De plus, la firme de Cupertino a annoncé à ses fournisseurs qu’elle a prévu d’assembler 230 millions d’iPhone en 2021. Par rapport à l’année dernière, cet objectif représente déjà une hausse de 11 %. Sur ces 230 millions, seulement 75 millions sont prévus pour la première moitié de l’année. Une grande partie de l’assemblage pourrait donc être réservée aux prochains iPhone de 2021 qui seront annoncés cet automne. Enfin, Nikkei Asia a rapporté que les commandes de l’iPhone 12 mini ont représenté seulement 10 à 15 % des commandes totales de la gamme de l’iPhone 12. Un constat qui est donc plutôt décevant, mais qui ne semble pas pour autant freiner Apple. Et pour cause, la rumeur d’un iPhone 13 mini commence effectivement à se répandre sur la toile. Quoi qu’il en soit, la firme de Cupertino a appris de ses erreurs. Un éventuel iPhone 13 mini devra apporter son lot d’avantages par rapport aux autres modèles pour séduire les utilisateurs.



Comme par hasard la Keynote arrive le 23 Mars jour officiel du OnePlus 9

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Keynotes

08

Mars

La prochaine keynote Apple aurait lieu le 23 mars 2021 et la présentation de nombreux produits est attendue à l'occasion de cette conférence. Il était quasiment certain qu'une keynote Apple aurait lieu ce mois de mars, nous avons désormais une date plus précise. L'événement se tiendrait le 23 mars prochain selon le leaker Jon Prosser, dont les informations concernant la marque à la pomme tombent souvent juste. La date du 16 mars avait été avancée pendant un moment, elle est désormais écartée. Ne manque plus que l'officialisation d'Apple. Nous devrions enfin voir les AirTags, les localisateurs d'objets dont on entend parler depuis bien longtemps maintenant. Une alternative aux bien connus Tile, mais aussi aux Galaxy SmartTags lancés par Samsung en janvier. Apple pourrait aussi profiter de l'événement pour présenter un nouvel iPad Pro avec écran Mini LED, les AirPods 3 et/ou AirPods Pro 2, une refonte de la box multimédia Apple TV, et de nouvelles générations d'iMac et MacBook Pro. Et bien sur faire de l'ombre à l'évènement Oneplus 9, car la marque présente également ce jour là son fleuron le OnePlus 9.



Apple abandonne l'iMac Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
iMac Pro

08

Mars

Introduit en grande pompe en 2017, l'iMac Pro conserve le châssis tout-en-un de l'ordinateur phare d'Apple en embarquant des configurations plus évoluées sur un processeur Intel Xeon, un nouveau système de refroidissement et un châssis arborant la couleur Space Gray. Depuis ses débuts, l'iMac Pro cible alors une niche d'utilisateurs souhaitant une machine performante sans pour autant faire de compromis sur le design. Cet équilibre, qui relève finalement plus du concept, offre moins de souplesse qu'un Mac Pro à configuration évolutive. Comme le rapporte 9to5mac, Apple a retiré les options de la configuration initiale sur sa boutique en ligne. Un seul modèle de Mac Pro est effectivement proposé avec la mention « Dans la limite des stocks disponibles ». La machine commercialisée dispose d'un écran 5K de 27 pouces et est propulsée par un processeur Xeon W à 10 cœurs cadencés à 3 GHz (et jusqu’à 4,5 GHz en Turbo Boost) et épaulés par 32 Go de mémoire vive ECC DDR4 à 2,6 GHz. Apple y a intégré un SSD de 1 To, et livre le clavier et la souris sans-fil. Cet ultime iMac Pro est proposé pour 5 499 €. Cette même configuration est disponible pour 5 089,99 € sur Amazon. Il est intéressant de noter que selon un récent rapport d'Apple Insider, la société aurait stoppé la production de certaines configurations des iMac classiques dotés d'une dalle de 21,5 pouces. Selon les informations provenant de la chaîne de production, Apple aurait effectivement annulé les variantes disposant de 512 et 1 To de stockage SSD. La firme de Cupertino pourrait alors rafraîchir sa gamme iMac en profondeur en introduisant un nouveau châssis. Pour mémoire, au mois de novembre, des leakers affirmaient qu'une nouvelle génération d'iMac de 24 pouces serait introduite ce mois-ci.



Apple affiche les indices de réparabilités

  Liste des news    Liste des new du mois  
Indice Apple de reparation

26

Fevrier

Apple s’est mis en conformité avec la loi anti-gaspillage et affiche désormais les indices de réparabilité de ses iPhone et MacBook. iPad, Watch, Mac mini et autres produits n’en profitent pas encore. Apple vient de commencer à publier sur son site et son application Store les indices de réparabilité de certains produits. C’est ainsi le cas des iPhone et des Mac, deux des cinq catégories de produits désignées dans la loi anti-gaspillage, votée en janvier 2020. Cet indice de réparabilité prend la forme d’une note sur 10. Il doit éclairer le choix du consommateur au moment de l’achat pour savoir si le produit qu’il s’apprête à acquérir sera facile à réparer en cas de panne et pourra donc être utilisé plus longtemps. C’est une première étape visant à encourager les utilisateurs à profiter de leur appareil aussi longtemps que possible et à éviter également l'obsolescence programmée. Il est intéressant de noter que la loi anti-gaspillage impose également aux fabricants de donner des informations sur la disponibilité des pièces détachées et, par défaut, sur la possibilité de fabriquer des pièces de rechange en 3D. Ces informations doivent être accessibles aux réparateurs indépendants, il faut également remarquer que cet indice ne dépasse pas 7/10 mais le plus souvent à 6/10 chez Apple, ce qui implique la difficulté à faire réparer ce genre d'appareils.



La prochain Apple TV plus puissante

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple TV

11

Fevrier

Initialement attendu en fin d'année dernière à l'occasion des différentes annonces formulées par Apple, le boîtier de streaming devrait finalement voir le jour à la fin de l'année. Selon LeaksApplePro sur Twitter, l'Apple TV 6 serait effectivement prévue pour une sortie au mois de novembre prochain, ce qui concorde avec de précédents rapports émanant du leaker Jon Prosser. Ces informations concordent également sur un autre point : de meilleures performances, ce qui en soit, n'est pas vraiment la révélation du siècle. Alors que les informations de Prosser tablaient sur la puce A12Z actuellement présente au sein des iPad Pro, LeaksApplePro explique avoir obtenu une information selon laquelle ce prochain modèle serait animé par l'A14, c'est-à-dire la puce embarquée au sein des iPhone 12 et du nouvel iPad Air. En termes de performances graphiques, l'A14 serait 8% plus véloce que l'A12Z selon des tests réalisés et publiés sur l'outil Geekbench. Pour mémoire, l'actuelle Apple TV 4K est animée par la puce A10X. Certains imaginent déjà une manette pour transformer l'Apple TV en console via la souscription Apple Arcade. En effet, depuis tvOS 13, publié à l'automne 2019, il est possible d'appairer une manette Xbox ou PS4 à l'Apple TV. La télécommande livrée avec l'Apple TV en a laissé plus d'un perplexe. Certains la jugent trop petite, d'autres regrettent qu'elle n'ait que six boutons. D'autres enfin détestent la navigation sur le pavé tactile. Pour ce prochain modèle, Apple aurait prévu d'embarquer la fonctionnalité « Localiser » et donc de tirer parti de la puce U1 disponible depuis l'iPhone 11. Il ne serait également pas surprenant que cette télécommande présente un raccourci dédié au service Apple TV+.



Toujours pas de partenaire pour l'Apple Car

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Car non officiel

09

Fevrier

Après des semaines de spéculation, Hyundai et sa filiale Kia ont déclaré ne plus être en pourparlers avec Apple sur un projet de voiture électrique autonome. Cependant, rien ne dit que le groupe coréen ne retournera pas plus tard à la table des négociations avec le géant américain. Selon Bloomberg et Reuters, Hyundai a publiquement admis que les négociations n’étaient plus d’actualité. Apple a certainement été contrarié par les déclarations de Hyundai à ce sujet. Qui aurait pensé qu’un projet qui ne devrait pas voir le jour avant des années puisse agiter autant l’actualité. Hyundai avait annoncé discuter avec Apple concernant la production de l’Apple Car, avant de rapidement revenir sur ses déclarations. Quelque temps plus tard, c’est l’analyste Ming-chi Kuo de TF Securities qui a corroboré les informations selon lesquelles Apple et Hyundai travaillent ensemble sur une voiture électrique, que l’on connait sous son nom de code, le projet Titan. D’après lui, la future Apple Car sera bien basée sur la plateforme E-GMP de Hyundai. Pour l’instant, il est compliqué de déterminer qui pourrait prendre en charge la production de l’Apple Car. Selon Hyundai, Apple aurait discuté de son projet de voiture électrique autonome avec différents partenaires, mais il n’a pas encore pris de décision. Malgré la fin des négociations, il ne sera pas impossible de voir Hyundai et Apple travailler ensemble dans le futur. Cependant, d’autres entreprises pourraient être privilégiées par le géant américain. On sait par exemple qu’Apple aurait discuté avec la start-up Canoo pour développer l’Apple Car. On sait que la future voiture électrique d’Apple disposerait d’une batterie révolutionnaire, et que celle-ci pourrait arriver dès 2024. Cependant, selon le leaker Jon Prosser qui est généralement très bien informé, l’Apple Car ne serait pas ce que l’on pense. On peut donc légitimement se demander si l’Apple Car est bien une voiture, ou s’il s’agit de quelque chose de différent, comme un service de covoiturage avec des véhicules autonomes. On sait que diverses entreprises comme Tesla, Amazon ou AutoX travaillent sur des taxis autonomes. En dehors de ses appareils connectés, on sait qu’Apple mise beaucoup sur ses services. Il ne serait donc pas surprenant de voir Apple se lancer dans un tel projet.



La révolution Apple découvre lecteur SD

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook M1

25

Janvier

Apple pourrait profiter du passage à la puce M1 et de l'introduction de nouveaux châssis pour justifier un virage à 180° sur certaines décisions qui n'ont pas toujours été vues d'un très bon œil par les aficionados de la marque. Le magazine Bloomberg rapporte que la firme de Cupertino prévoit de réintégrer un lecteur de cartes SD sur sa prochaine gamme de MacBook Pro. Ce dernier a été retiré fin 2016 lorsque la société a introduit un nouveau design accueillant notamment la Touch Bar. Plus précisément, Apple avait retiré tous les ports pour ne proposer que de l'USB C. Les professionnels souhaitant par exemple décharger leurs appareils photo ou leurs caméras devaient systématiquement passer par un dongle. La société reconnaîtrait-elle avoir fait une erreur ? Il semblerait en tout cas que ce ne soit pas le seul changement à venir. En effet, un peu plus tôt ce mois-ci, nous apprenions que ce prochain MacBook Pro perdrait sa Touch bar, dont l'usage est lui aussi remis en cause, et retrouverait le dispositif de connexion MagSafe pour l'alimentation. Selon de précédents rapports, la société pourrait introduire un MacBook Pro de 14 pouces accueillant un SoC M1X à 12 cœurs, dont 8 cœurs hautes performances et 4 à haute efficacité énergétique.



Rumeur la pomme vas supprimer la TouchBar

  Liste des news    Liste des new du mois  
touchbar 4

15

Janvier

Apple prévoirait de moderniser les ordinateurs portables MacBook Pro cette année avec des processeurs beaucoup plus rapides, des écrans actualisés et le retour de son chargeur magnétique, selon un analyste très réputé du secteur. Cependant, Apple pourrait en contrepartie enlever des éléments importants de ses futurs modèles. Selon l’analyste Ming-chi Kuo de TF International Securities, Apple pourrait supprimer la Touch Bar tactile des futurs MacBook Pro 14 pouces et MacBook Pro 16 pouces. Apple avait introduit la Touch Bar sur ses ordinateurs en 2016. Cette barre d’outils tactile située au-dessus du clavier remplace les touches fonction, et permet d’obtenir des boutons virtuels en fonction de l’application en cours d’utilisation. Alors qu’elle peut être utile à certains utilisateurs sur les logiciels compatibles, d’autres la trouvent tout simplement inutile. En outre, Kuo annonce qu’Apple devrait supprimer la Touch Bar de ses futurs modèles de MacBook Pro. Le retrait de la Touch Bar peut sembler étonnant, car Apple a récemment breveté une Touch Bar avec la technologie Force Touch.



Une annonce aujourd'hui chez la pomme

  Liste des news    Liste des new du mois  
Annonce Apple

13

Janvier

Ce ne serait pas un produit, mais quelque chose d’encore « plus gros » et « meilleur »… Voilà qui laisse beaucoup de place à l’imagination. Difficile de savoir de quoi il va s’agir, mais à en croire une présentatrice américaine de CBS, ce serait « enthousiasmant ». Alors que le CES 2021 virtuel bat son plein, Apple se préparerait à faire une grosse annonce aujourd’hui, selon Gayle King, la présentatrice du CBS Morning qui a interviewé Tim Cook dans le cadre de son émission. La journaliste précise toutefois que cette interview était planifiée de longue date et n’a pas été programmée en amont d’un lancement de produit. Tim Cook ne devrait donc pas dévoiler un des multiples Mac, AirPods et autres iPad attendus cette année. Néanmoins, Apple devrait faire une « grosse annonce ». La question est de savoir dans quel domaine.



Un iPhone pliable dans le tuyaux ou pas !

  Liste des news    Liste des new du mois  
raw

05

Janvier

Depuis quelque temps, l'idée d'un iPhone pliable est dans les cartons. Il faut dire que la firme de Cupertino a déposé quelques brevets en ce sens. Au mois de février, l'USPTO, l'organisme américain chargé de gérer les propriétés Alors que le dernier iPhone 12 fait toujours pâle figure avec sa large encoche, Apple n'entend pas se laisser dépasser par les constructeurs de smartphones concurrents. Selon le magazine taïwanais United Daily News, via Tom's Guide, Apple aurait ainsi demandé la production de deux prototypes à Foxconn, fournisseur de produits électroniques. Apple souhaiterait en effet évaluer l'expérience utilisateur d'iOS sur deux types de smartphones pliables. Le premier reprendrait le urface Duo en présentant deux écrans côte à côte reliés par une charnière. Pour l'heure on ne sait pas si Apple entend produire deux smartphones distincts ou s'il s'agit d'évaluer plusieurs idées pour un prochain modèle pliable. intellectuelles aux États-Unis, révélait qu'Apple envisageait un smartphone composé de deux écrans articulés par une charnière. Plus précisément, le document décrit un mécanisme par lequel l'écran s'incurverait vers l'extérieur avant de se replier. Celachâssis du Galaxy Z Flip ou du Motorola Razr en s'ouvrant à la manière d'un téléphone à clapet classique. Le second s'inspirerait du Microsoft S permettrait principalement d'éviter l'usure des matériaux. Au mois de juin dernier, le leaker Jon Prosser a, semble-t-il, reçu une confirmation sur de tels travaux menés en interne. Ce dernier précise que le modèle testé ne dispose pas d'encoche. Les capteurs dédiés à Face ID viendraient se loger en haut de l'appareil au sein d'une bordure un peu plus épaisse.   Plusieurs rumeurs spéculent déjà sur l'iPhone 13. Cela signifie donc que ce smartphone pliable estampillé Apple ne verrait pas le jour avant 2022.



La pomme comdamné car les iPhone ne sont pas étanches

  Liste des news    Liste des new du mois  
Amende Apple etancheite et garantie non respecter

05

Janvier

C’est la douche froide pour le géant américain Apple. Un régulateur italien sur la concurrence a émis son verdict : la société est condamnée à payer 10 millions d’euros d’amende. Cette lourde punition est notamment liée à des allégations selon lesquelles les iPhone seraient étanches alors qu’ils ne le sont pas vraiment. Une amende pour « publicité mensongère » L’autorité antitrust italienne Autorità Garante della Concorrenza e del Mercato (AGCM) a condamné Apple à une amende de 10 millions d’euros. Cette peine a été imposée face à des allégations trompeuses sur la capacité de résistance à l’eau de ses iPhone. Dans un communiqué, l’autorité italienne de la concurrence a expliqué que le fabricant de smartphones haut de gamme avait annoncé que les iPhone étaient résistants à l’eau. Apple n’a cependant pas clarifié les circonstances exactes dans lesquelles cette étanchéité pouvait être prise en compte. Ces accusations remontent notamment aux iPhone 8 et iPhone 8 Plus de 2017, et à certains modèles ultérieurs. Selon les explications de l’AGCM, ces modèles sont censés être résistants à l’eau jusqu’à 30 minutes à des profondeurs allant jusqu’à quatre mètres. Les tests du régulateur ont cependant montré que cela ne s’applique que dans certaines circonstances, comme durant les tests de laboratoire contrôlés avec de l’eau pure. « Les instructions ne précisaient pas que cette propriété ne pouvait être trouvée que dans des conditions spécifiques », a déclaré l’AGCM. Le régulateur a également critiqué l’avertissement d’Apple selon lequel les dégâts causés par l’eau ne sont pas couverts dans le cadre de la garantie de l’iPhone. La société aurait même refusé de fournir la moindre assistance aux clients si leurs appareils ont été endommagés par l’eau ou des liquides, contrairement à ce qui est cité dans leur avis de garantie. L’entreprise a pourtant utilisé l’étanchéité de l’appareil dans sa démarche marketing, une « pratique commerciale agressive », selon l’AGCM. Pour l’instant, Apple s’est abstenu de tout commentaire sur l’affaire, a rapporté Reuters. À noter qu’une telle punition de la part du régulateur italien n’est pas une première pour la société Apple, a rapporté The Verge. En 2018, l’AGCM avait infligé une amende de 10 millions d’euros chacun à Apple et Samsung. Une amende de 5 millions d’euros a été infligée après que les deux entreprises ont été accusées de ralentir volontairement leurs anciens modèles d’appareils, notamment l’iPhone 6. En ce qui concerne Apple, l’autre moitié de l’amende a été infligée pour punir l’entreprise de ne pas avoir informé les utilisateurs des informations sur les batteries de leurs appareils.



Apple n'a pas vraiment réfléchi à l'encoche des MacBook Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
Bug encoche MacBook Pro 2021

28

Octobre

Cela ne vous aura pas échappé, Apple a lancé récemment une toute nouvelle gamme de MacBook Pro , lesquels disposent (comme les iPhone 13 ) d'une petite encoche située au sommet de l'écran. Un choix de design assumé de la part d'Apple, qui expliquait récemment que l'encoche en question constituait une « manière intelligente d'offrir davantage d'espace à l'utilisateur ». Toutefois, il semblerait que cette même encoche pose actuellement problème. En effet, en fonction de l'utilisation des nouveaux MacBook Pro, l'encoche peut conduire à certaines incohérences au niveau de macOS, qui ne parvient plus à la gérer « intelligemment ». Quinn Nelson, propriétaire de Snazzy Labs, a notamment posté plusieurs vidéos sur Twitter dans lesquelles il relève divers soucis inhérents à la petite encoche. L'une d'elle permet notamment de démontrer un souci lié directement à macOS, avec la possibilité de déplacer l'icône « Batterie » de l'ordinateur derrière l'encoche, la rendant alors invisible pour l'utilisateur, mais néanmoins cliquable. Un souci qui peut également se produire dans certaines applications. Dans les applications qui n'ont pas été mises à jour pour cette dernière, il est ainsi impossible d'y déplacer le pointeur de la souris. Apple bloque donc cet espace pour que les anciennes applications ne puissent pas afficher les éléments de menu sous l'encoche, avec une souris qui évite soigneusement de passer en dessous. The Verge explique de son côté que « ces problèmes sont extrêmement rares et n'apparaîtront probablement que dans les applications comportant de nombreux éléments de menu ». De son côté, Apple devrait rapidement proposer un correctif pour éviter que ce bug persiste.



Il y a 20 ans le prototypes iPod n'avait rien d'un iPod !

  Liste des news    Liste des new du mois  
ipod prototype 2

25

Octobre

L'un des premiers prototypes de l’iPod refait surface à l’occasion du vingtième anniversaire du baladeur culte d’Apple. Il y a vingt ans, le 23 octobre 2001, Apple lançait le tout premier modèle d’iPod à la vente. Un simple baladeur qui allait initier un retour au sommet pour la marque, après le lancement du premier iMac, et l’arrivée, en 2007, de l’iPhone. Plus tard, Steve Jobs déclarait même de ce petit objet qu’il « n’a pas seulement changé la façon dont on écoute de la musique, mais qu’il a changé l’intégralité de l’industrie musicale. » C’est à l’occasion de cet anniversaire que Panic sort un drôle d’engin de ses archives. Ce volumineux boîtier jaune est en réalité… un iPod. Tout du moins, l’un des premiers prototypes fonctionnels du baladeur d’Apple. Comme l’explique Panic, ce prototype d’iPod comprend tous les éléments iconiques du baladeur, dont son petit écran ou encore sa roue mécanique et ses quatre boutons. À ce stade, l’appareil était principalement rempli de vide, expliquant pourquoi il paraît si volumineux par rapport à l’iPod original. Il était tout de même parfaitement fonctionnel, même si sa roue rencontrait encore quelques ratés, d’après Tony Fadell, responsable du développement de l’iPod et créateur de Nest, racheté par Google en 2014. Il confirme sur Twitter que ce prototype — baptisé P68/Dulcimer — est bien authentique. Il précise néanmoins que l’appareil avait été créé dans la précipitation afin de tester le concept. Fadell précise également que « la roue fonctionnait mal » sur ce premier prototype. C’est, à ce jour, l’un des rares prototypes d’Apple à avoir été commenté de la sorte. La firme de Cupertino a ainsi mis un terme à l’aventure du baladeur une première fois en 2014, en cessant la production de l’iPod Classic, puis plus franchement en 2017, en faisant disparaître ses derniers modèles de son catalogue. À ce jour, seul l’iPod Touch est encore vendu par Apple… mais pour combien de temps ? (Photo prototypes comparé à un iPod 1er génération)



M1 Max des performances Graphiques au RDV !

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Pro M1 Max

22

Octobre

S'il y a un domaine ou l'on peut avoir des doutes quant aux performances des nouveaux processeurs M1 Max d'Apple, c'est sur leur partie graphique GPU, après la suppression de son partenaire Intel, c'est bien sur aux tours de Nvidia et AMD d'en faire les frais... Si le CPU semble avoir fait des prouesses légendaires devant les techniques Intel. Il semble que la partie graphique et également viable aux prétentions de la pomme et tienne la route sans avoir pris pour autant une avancée sur la concurrence ! Avec ses nouvelles puces M1 Pro et M1 Max, Apple poursuit le travail initié avec l’excellente puce M1 et vise cette fois la performance à tout prix. Comme l’a montré un premier benchmark d’un nouveau MacBook Pro équipé d’une puce M1 Max, celle-ci offre des performances brutes décoiffantes, se hissant au niveau… d’un Mac Pro 2019 doté d’un processeur Intel Xeon W-3235 à 12 cœurs, une tour professionnelle vendue minimum 7 649 €. Cette fois, il est question de la partie graphique de cette nouvelle puce haut de gamme d’Apple. Le M1 Max est en effet un SoC embarquant à la fois le CPU et le GPU sur un seul et même chipset. MacRumors vient justement de dénicher un premier benchmark du score Metal de la partie GPU du M1 Max. La puce s’offre un impressionnant score de 68 870 points, et c’est plutôt exceptionnel. 68 870 points, c’est près de trois fois plus de performances graphiques que la puce M1 d’Apple, déjà plutôt véloce en la matière. La première puce ARM d’Apple s’offrait en effet un score oscillant autour des 22 000 au même test. La puce M1 Max propose surtout la meilleure partie graphique jamais vue sur un Mac portable. Sur l’ancien MacBook Pro 16 pouces Intel, la configuration la plus musclée avec une AMD Radeon Pro 5600M montait en effet à 42 500 points à ce test. Le nouveau MacBook Pro doté d’une puce M1 Max est donc 1,5 fois plus performant que l’ancien haut de gamme côté graphique. Difficile de comparer ce test en l’état à d’autres cartes graphiques. Ce benchmark s’appuie en effet sur Metal, une API qui n’est disponible que sur les ordinateurs d’Apple, et pas sur Windows. De premiers tests GFXBench relayés par MacGeneration nous donnent néanmoins un premier aperçu des performances du M1 Max face aux GPU disponibles sur des laptops sous Windows. Le M1 Max se situe donc plus au moins au même niveau de performances qu’une RTX 3080 portable de NVIDIA. Pas mal pour une partie graphique intégrée. Reste encore à attendre le lancement officiel de ces nouveaux MacBook Pro équipés de puces M1 Pro et M1 Max pour en savoir davantage. Pour rappel, ces nouveaux ordinateurs seront livrés dès la semaine prochaine, à partir du 26 octobre.



Les AirPods 3 de la pomme

  Liste des news    Liste des new du mois  
AirPods 3

19

Octobre

Apple a également dévoilé ses AirPods 3. La troisième génération de ses écouteurs True Wireless ne modifie pas l’ADN des écouteurs d’Apple, mais vient s’insérer dans une gamme d’écouteurs désormais large. Apple a profité de sa conférence autour des MacBook Pro pour présenter ses AirPods 3. Des écouteurs qui viennent s’insérer entre les AirPods 2 et les AirPods Pro avec un design et des fonctions complémentaires. Un entredeux qui vient adresser une partie du marché encore perméable aux écouteurs d’Apple. Les AirPods 3 sont disponibles en précommande à partir d’aujourd’hui. Leur sortie est prévue la semaine prochaine. Ils sont commercialisés au prix de 199 €. C’est un peu plus cher que les AirPods 2 à leur lancement. Pour rappel, ce modèle avait été lancé à 179 €, mais c’était le modèle de base, en charge filaire uniquement. Pour une charge sans fil, il fallait compter 229 €. Avec les AirPods 3, on bénéficie de la charge sans fil d’office pour 199 €. Restant au catalogue, les AirPods 2 baissent de prix pour ne pas marcher sur les platebandes de la troisième génération. Comptez 149 € pour le modèle sans induction. L’autre modèle n’est plus référencé chez Apple. Le boîtier de charge sans fil est toujours disponible seul, à 89 €. Apple a désormais trois modèles d’écouteurs sans fil en vente, chacun ayant une proposition propre. Les AirPods 2 (non-intras et sans isolation), les AirPods 3 (semi-intras avec isolation passive) et les AirPods Pro (intras avec isolation active). le Dolby Atmos représente une aussi grande avancée que le passage du mono au stéréo ou de la SD à la HD. Cette technologie permet d’élargir le système stéréo et ses deux canaux. Aujourd’hui, on chasse la spatialisation du son, à l’instar de Sony et l’Audio 3D de la PS5. Les AirPods 3 hérite également de la technologie Adaptative EQ des AirPods Pro. Celle-ci retravaille dynamiquement le son en temps réel afin que le rendu entendu par l’utilisateur corresponde à ce qu’il est réellement. Les AirPods 3 tiennent 6h en une charge. Quatre charges sont contenues dans leur boîtier, soit 30h d’autonomie en tout.



Le Homepod mini prend des couleurs

  Liste des news    Liste des new du mois  
Home Pod Mini

19

Octobre

La petite enceinte connectée sera disponible en jaune, orange et bleu dès le mois de novembre, en parallèle d'un nouvel abonnement Apple Music Voice à 4,99 €/mois. Apple avait plusieurs nouveautés musicales à annoncer lors de sa dernière keynote consacrée majoritairement à la présentation des MacBook Pro 14 et 16 pouces. Apple Music ajoute une nouvelle formule d'abonnement à son offre commerciale avec Apple Music Voice. Facturé 4,99 €/mois, cet abonnement permet d'accéder à l'intégralité du catalogue du service de streaming musical, soit 90 millions de titres au total. L'astuce pour proposer un tarif deux fois inférieur à son offre standard ? Miser sur Siri pour trouver de la musique adaptée à sa journée. En effet l'utilisateur ou utilisatrice ne pourra pas concevoir sa playlist mais devra utiliser l'assistant vocal pour trouver de la musique pour se détendre ou lancer une playlist conçue par Apple. À ce prix l'Audio Spatial en Dolby Atmos n'est pas proposé dans cette formule, limitée également à un seul utilisateur. L'abonnement Apple Music Voice sera disponible plus tard cet automne. Apple a la solution pour vous avec le retour du HomePod mini, désormais décliné en cinq coloris. Cette petite enceinte, qui nous avait particulièrement séduits il y a quelques mois, est désormais proposée dans des coloris orange, bleu et jaune en plus du gris sidéral et du blanc, toujours au catalogue. Pour le reste, le HomePod mini n'évolue par d'un poil et propose toujours un unique haut-parleur, l'assistant vocal Siri et une intégration complète à iOS qui nécessite un iPhone pour l'installation. Ces nouveaux HomePod mini seront disponibles également dès le mois de novembre au prix inchangé de 99 €.



Les Nouveaux MacBook Pro 14 et 16

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacPro 16 puce M1 Pro Max

19

Octobre

Après la présentations des ses puces M1 Pro et M1 Max, la firme en démontre son application avec la nouvelle gamme de MacBook Pro en 14" et 16" et donne raison à la rumeur pour l'encoche de la web cam du style iPhone. Le constructeur californien offre un coup de frais bienvenu à ses ordinateurs portables avec un design plus anguleux et plus épais aussi. Avant même d'ouvrir l'appareil on peut apercevoir le grand retour du port MagSafe pour l'alimentation, qui permettra aux plus maladroits de se prendre les pieds dans la prise sans trop de risques pour leur Ordinateur. La marque propose également un port HDMI, un port SD et deux ports USB-C Thunderbolt pour un transfert rapide de ses données. Apple introduit deux formats d'écran 14,2 et 16,2 pouces, avec des définitions respectives de 3024 x 1964 et 3456 x 2234 pixels. Pour augmenter la surface d'affichage, la marque a réduit aux maximum les bordures d'écran et même fait disparaître le nom « MacBook Pro » en bas de l'écran, désormais gravé sous l'appareil. Le constructeur a opté pour une dalle mini-LED baptisée Liquid Retina XDR, à l'instar de l'iPad Pro dévoilé plus tôt cette année. Ces nouveaux écrans devraient proposer un meilleur contraste en allumant seulement les zones utiles à l'affichage. Ils bénéficient également de la technologie ProMotion, avec une fréquence de rafraîchissement jusqu’à 120 Hz. Une webcam (désormais 1080p) est toujours présente en haut de la dalle mais Apple a fait le choix de l'inclure dans une encoche, à l'instar de ses iPhone , mais sans ajouter de système de reconnaissance faciale. Le bon vieux capteur Touch ID reste toujours fidèle au poste pour s'authentifier sur son laptop et accéder à son espace de travail. La Touch Bar quant à elle disparaît et laisse place à de bonnes vieilles touches de fonction plus classiques. La partie audio a enfin été améliorée avec 80 % de basses en plus selon la marque. Le stockage de base débute à 512 Go et peut être poussé jusqu'à 1 To pour les machines les mieux équipées. 16 Go de mémoire unifiée sont proposés en standard avec des options 32 et 64 Go disponibles. Pour la connectivité, Apple a fait le choix du Wi-Fi 6, désormais généralisé dans la gamme Mac. L'autonomie enfin est annoncée à 17H pour le modèle 14 pouces et jusqu'à 21H pour le 16 pouces en lecture vidéo, soit 10 heures supplémentaires par rapport au MacBook Pro 16 pouces avec processeur Intel. Le MacBook Pro 14 pouces sera disponible dès le 26 octobre à partir de 2249 € dans sa version de base. Le modèle 16 pouces sera quant à lui proposé à la même date à un tarif de 2749 €. Les pré-commandes démarrent quant à elles dès aujourd'hui. La configuration maximale avec 8To de stockage en MacBook 16 pouces s'élève à 6839 € (sans final cut)



Apple présente ses puces M1 Pro et M1 Max

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Puce M1 Pro et M1 Max

19

Octobre

Presque un an après l'annonce de sa puce M1, Apple a enfin fait un nouveau pas de géant dans sa transition vers Apple Silicon avec l'annonce des M1 Pro et M1 Max qui équiperont les nouveaux Macbook Pro. Ces nouveaux SoC se basent sur l'architecture ARM des puces M1. Libérés des contraintes de taille, de refroidissement et de consommation énergétique, les ingénieurs d'Apple ont pu concevoir ces puces physiquement plus larges et qui offrent de bien meilleures performances. Ces nouveaux processeurs made-in Apple troquent l'architecture BIG.little du M1 avec 4 cœurs hautes performances et 4 cœurs à haute efficacité énergétique au profit d'une configuration gonflée. Jusqu'à 10 cœurs pourront équiper les deux processeurs, avec un maximum de 8 cœurs haute performance et 2 cœurs haute efficacité. Du côté de la puissance graphique, Apple a abandonné les cartes AMD au profit d'un GPU maison équipé de 16 cœurs sur le M1 Pro et 32 cœurs sur le M1 Max. Le M1 Pro double aussi le M1 sur la mémoire vive puisqu'il pourra accueillir 32 GB de RAM avec une bande passante de 200 GB/s. De son côté, le M1 Max pourra monter à 64 GB de mémoire vive, le tout avec une bande passante de 400 GB/s. En chiffres, cela donne des performances jusqu'à 70 % supérieures sur la partie processeur et deux fois supérieures sur la partie graphique en comparaison avec la puce M1. Disponibles sur les deux modèles (14" et 16"), les puces offriront plusieurs paliers de configuration. Le M1 Pro démarrera avec une configuration de base possédant un CPU 8 cœurs et GPU 14 cœurs tandis que le M1 Max démarrera avec un CPU de 10 cœurs et un GPU de 24 cœurs. Une efficacité énergétique et un Neural Engine bien accueillis. Au rang des petites additions on retrouve un Neural Engine de 16 cœurs (le même que sur la puce M1), une autonomie améliorée, un accélérateur ProRes (deux sur le M1 Max) pour le format vidéo du même nom et enfin un processeur dédié à la gestion d'écrans. C'est un total de deux écrans Pro Display XDR (trois sur le M1 Max) qui pourront être connectés simultanément. L'ajout de contrôleurs Thunderbolt 4 supplémentaires promet une bande passante et un nombre de ports supérieurs au M1. Même si ces puces équiperont dans un premier temps les Macbook Pro de 2021, il ne fait aucun doute qu'Apple les déclinera sur d'autres Mac pour professionnels dans les mois à venir. Rappelons à toutes fins utiles que la transition de la gamme Mac d'Intel vers Apple Silicon est supposée prendre fin en novembre 2022.



Bientôt Halloween et l'horreur est là avec les prochains MacBook Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
Nouveau MacBook Pro avec Encoche Rumeur

18

Octobre

Dans la catégorie des rumeurs de dernière minute un peu folle, je demande l’encoche sur les MacBook Pro. 4 ans après celle de l’iPhone X qui a fait couler tant d’encre numérique, Apple pourrait reprendre l’idée, mais dans ses Mac. L’écran monterait beaucoup plus vers le haut, mais la webcam garderait sa place, centrée dans une encoche. L’idée peut ressembler à une mauvaise blague, mais c’est une rumeur à prendre au sérieux, car il y a plusieurs indices concordant. Le premier est cette image venue de Chine apparue pendant le week-end. Ce n’est pas une image de très bonne qualité, mais elle présente le supposé écran d’un supposé futur Mac, avec une découpe en haut pour la caméra avant (qui serait à 1080p, comme celle de l’iMac 24), ainsi qu’un microphone et le capteur dédié à True Tone. Ces composants se trouveraient tous derrière l’encoche, ce qui veut dire que ces nouveaux Mac ne disposeraient pas de Face ID, contrairement aux iPhone. À la place, un inconnu suggère sur Reddit qu’un capteur Touch ID serait toujours présent sur la clavier, mais sans Touch Bar qui disparaitrait avec cette génération si l’on en croit une ancienne rumeur. En clair, ces nouveaux MacBook Pro hériteraient du clavier des MacBook Air, même s’il pourrait être entièrement en noir désormais, y compris pour le métal sous les touches, d’après cette même source. Ces définitions sont connues depuis septembre et comme elles sont tirées d’une bêta de macOS Monterey, on est quasiment sûr qu’elles correspondent à celles des deux MacBook Pro qu’Apple devrait présenter ce soir. Le modèle de 14 pouces aurait ainsi un écran de 3 024 pixels sur 1 964, tandis que le 16 pouces afficherait 3 456 pixels sur 2 234. C’est intéressant pour deux raisons : d’une part, cela voudrait dire que la résolution augmente, ce qui pourrait permettre à Apple de proposer un vrai affichage @2x (chaque pixel affiché est constitué de quatre pixels physiques) plutôt que le bricolage actuel basé sur un zoom intermédiaire. Une autre information fournie courant août par un leaker chinois inconnu au bataillon évoquait déjà cette encoche avec un indice supplémentaire. Il dit avoir vu les futurs paquets de ces MacBook Pro et note qu’Apple aurait choisi de masquer l’encoche sur les photos officielles avec un fond d’écran noir en haut de l’écran. Une technique que l’entreprise avait employée pour les premiers iPhone à encoche, provoquant même une plainte d’une cliente qui s’était sentie trompée par les photos du site web. Comment Apple utiliserait la zone autour de l’encoche ? Sur les forums de MacRumors, un internaute propose ces deux concepts avec deux idées différentes. Le premier place la barre des menus de part et d’autres de l’encoche, avec une couleur noire par défaut pour mieux l’effacer. Le deuxième laisse la barre des menus de macOS sous l’encoche, mais exploite alors l’espace vacant, notamment pour quelques icônes à droite comme sur les iPhone. Apple doit aussi mettre à jour son grand iMac, le 27 pouces actuel étant toujours basé sur un processeur Intel. On évoque un modèle de 32 pouces qui pourrait très bien avoir son encoche. Après tout, si macOS s’adapte à cette situation, cela pourrait devenir le nouveau standard, comme on l’a vu pour iOS avec les iPhone…



La Pomme nous donne RDV le 18 Octobre

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Keynote 18 Octobre 2021

13

Octobre

Après l’iPhone et les iPad, c’est (sans doute) autour du Mac de passer à la vitesse supérieure ! Apple vient d’envoyer un carton d’invitation virtuel pour un nouvel « événement spécial », qui aura lieu en ligne, depuis Cupertino, évidemment. Rendez-vous est pris le 18 octobre, à 19 heures (heure française), pour découvrir les nouveaux produits du géant californien. Ils devraient, sans aucun doute, avoir un lien avec les Mac, et leur grande transition d’Intel vers ARM. Transhumance qu’Apple a entamé avec célérité en novembre dernier, avec une bascule de son ultra portable emblématique le MacBook Air, et de l'entrée de gamme de ses MacBook Pro 13 pouces et Mac mini. Si l'ont suit les rumeurs logiques, on devrait découvrir un nouveau processeur, plus puissant que la puce M1, qui équipe les premières machines Apple Silicon, lancées fin 2020 et au cours de l'année, au sein de l'iMac 24 pouces. Cette puce, qui pourrait s’appeler M1X, serait au cœur de nouvelles machines professionnelles d’Apple, notamment un MacBook Pro revu et corrigé, un modèle 14 pouces pourrait ainsi remplacer les 13 pouces actuels. Apple pourrait aussi en profiter pour rafraîchir d’autres ordinateurs de sa gamme, comme les modèles « haut de gamme » de ses familles Mac Mini ou iMac. Les premiers n'ont pas vraiment vu leur design évolué, tandis que les seconds se sont largement affinés. L'enjeu est ici de remplacer les Core i7 et Core i9 qui donnent toujours vie aux machines les plus performantes d'Apple. Et peut être de voir arriver la puce qui donnera vie au plus puissant des Mac, le Mac Pro en remplaçant le Xeon d'Intel. Ce sera également l’occasion pour l’entreprise de présenter la version finale de Monterey, la dernière version de macOS, présentée en juin dernier.



Une Keynotes en Octobre pour le MacBook Pro M1X

  Liste des news    Liste des new du mois  
Puce M1X pour MacBook Pro

04

Octobre

Les MacBook Pro « M1X » pourraient être dévoilés lors d'un nouvel événement Apple en octobre, annonce Mark Gurman dans sa newsletter hebdomadaire Power On. La puce de ces machines serait équipée d'un processeur 10 cœurs (8 performants, 2 économes) et on aurait le choix entre un circuit graphique de 16 ou de 32 cœurs. À comparer avec le M1, qui embarque un CPU à 8 cœurs (4 + 4) et de 7 à 8 cœurs graphiques. Des caractéristiques techniques qui sont les mêmes que celles que le fouineur de Bloomberg donnait au printemps. À l'époque, il indiquait aussi que ces MacBook allaient bénéficier d'un tout nouveau design, d'un port MagSafe, un port HDMI et un lecteur de cartes SD. Il y aurait aussi plus que les deux ports Thunderbolt/USB 4 qui font le quotidien des Mac M1. Gurman prédisait également un lancement pour l'été, mais comme chacun a pu s'en apercevoir, ça n'a pas été le cas ! Le futur Mac mini M1X selon Jon Prosser, à prendre avec des pincettes. Gurman évoque aussi une technologie d'écran améliorée (du mini-LED ?). Il ne donne pas les diagonales prévues, mais la rumeur a beaucoup parlé de tailles de 14 et de 16 pouces. Pour ce qui concerne le Mac mini M1X, qui viendrait remplacer le Mac mini Intel toujours au catalogue, il est toujours attendu pour les prochaines semaines avec son nouveau design tout fin.



Tim Cook à la chasse aux espions de chez Apple !

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple s tim cook

23

Septembre

Les mots de Tim Cook rappellent presque les mots de Bryan Mills dans le film Taken (2008) : « Je vais vous chercher, je vais vous trouver… ». Le P.-D.G. précise en effet que la firme met tout en œuvre pour retrouver les coupables de ces fuites et que ces personnes n'ont tout simplement pas leur place chez Apple. Vendredi 17 septembre s'est tenue la réunion mondiale des employés Apple durant laquelle l'entreprise a fait plusieurs annonces importantes : son souhait de tester fréquemment les employés non vaccinés (sans rendre la vaccination obligatoire), son besoin d'aller de l'avant après l'affaire antitrust Epic contre Apple, ou encore la nouvelle gamme de produits à venir. Tout a rapidement fuité dans les colonnes de The Verge, ce qui a beaucoup agacé le P.-D.G. d'Apple. Tim Cook a donc pris la décision d'envoyer un courriel aux employés de la firme, mardi 21 septembre, dans lequel il déclare partager la frustration de beaucoup d'employés « de voir le contenu de la réunion divulgué aux journalistes ». Il y annonce également que des actions sont en cours : " Comme vous le savez, nous ne tolérons pas la divulgation d'informations confidentielles, qu'il s'agisse de la propriété intellectuelle d'un produit ou des détails d'une réunion confidentielle. Nous savons que les auteurs des fuites constituent un petit nombre de personnes. Nous savons également que ces personnes qui divulguent des informations confidentielles n'ont pas leur place ici."



Enfin Apple dévoile l'Apple Watch série 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Watch serie 5

14

Septembre

Pour accompagner ses nouveaux iPhone 13 et iPhone 13 Pro, Apple présente une toute nouvelle montre connectée, l’Apple Watch Series 7. Ce nouveau modèle change légèrement de design et propose des bordures largement affinées. L’Apple Watch Series 7 propose donc toujours le même châssis et est déclinée en deux variantes, mais l’écran a été agrandi : on passe à 41 mm sur le petit modèle, et à 45 mm sur le grand, contre 40 et 44 mm auparavant. La Pomme affirme que sa montre connectée peut afficher près de 50% de texte en plus que la précédente génération, et en profite pour introduire un petit clavier. La luminosité a également été améliorée de façon à fournir un mode Always-On plus lisible, et on retrouve toute une panoplie de nouveaux cadrans. L’Apple Watch Series 7 est également plus résistante puisqu’elle profite d’une certification IPX6. À l’intérieur, la montre embarque un nouveau processeur, et elle chargera plus rapidement. Comptez 45 minutes pour passer de 0 à 80% d’après la marque. L’autonomie plafonne néanmoins toujours à une journée complète d’utilisation, soit environ 18 heures (y a pas 24h dans un cadran ?). L’Apple Watch Series 7 sera disponible cet automne à partir de 399 $ pour le modèle Sport. Cinq coloris seront disponibles pour ce modèle, contre trois pour la version en acier inoxydable.



L'iPad classique et l'iPad mini

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPad Mini 2021 Pro

14

Septembre

La seule vrai surprise dans cette keynote est de voir l'iPad mini ce prendre pour l'iPad Pro à l'instar de l'iPas classique (10") car il a maintenant presque tout du pro ! Apple a levé le voile sur deux nouveaux modèles. Le premier est une simple mise à jour de l’iPad d’entrée de gamme, tandis que le second est un iPad mini totalement remanié. Le nouvel iPad d’entrée de gamme comporte deux nouveautés majeures : davantage de puissance grâce à sa puce A13 Bionic, et une caméra frontale ultra grand-angle de 12 MP (122°). Grâce à son large champ, elle est capable de supporter Center Stage, cette fonction apparue sur le dernier iPad Pro et qui permet de vous maintenir à l’image même lorsque vous bougez. l’iPad a toujours le droit à une dalle Retina de 10,2 pouces, et il supporte toujours de nombreux accessoires, dont le Smart Keyboard, des claviers tiers, et l’Apple Pencil de 1ère génération. Il sera livré d’emblée avec iPadOS 15, la nouvelle version du système d’exploitation de l’iPad, et profitera donc de toutes ses nouveautés, dont l’arrivée des widgets sur l’écran d’accueil, un nouveau multitâche, Quick Note, etc. Cet iPad sera disponible le 24 septembre à partir de 389 € en Gris sidéral et Argent. L’iPad Mini se met enfin au goût du jour ! Tout a été revu, à commencer par son design. Le nouvel iPad mini introduit en effet un tout nouveau châssis aux tranches plates, à la façon des derniers produits d’Apple comme l’iPhone ou les iPad Pro et iPad Air. Le bouton Home tire donc sa révérence et les bordures s’affinent. On retrouve ainsi un écran Liquid Retina de 8,3 pouces, et, tout comme l’iPad Air, un capteur Touch ID a été intégré au bouton de déverrouillage. Les boutons de volume ont également été relégués sur la tranche supérieure, de façon à permettre à cet iPad mini d’accueillir l’Apple Pencil de seconde génération sur le côté. L’iPad Mini propose une caméra arrière de 12 Mpx avec flash True Tone, et, à l’avant, on pourra compter sur un ultra grand-angle de 12 Mpx lui aussi compatible avec Center Control. À l’intérieur, il embarque une puce A15 Bionic, et lui offre donc d’excellentes performances ainsi que la 5G et le WiFi 6 ! Un port USB-C vient également remplacer le traditionnel Lightning. L’iPad Mini sera disponible en quatre coloris : Gris Sidéral, Rose, Mauve et Lumière stellaire. Il est proposé à partir de 559 € en version 64 Go, et 729 € pour la version 256 Go. Avec le support de la 5G, la facture enfle à 729€ pour le modèle 64 Go. Il sera disponible le 24 septembre prochain.



Demain le rendez-vous de la Keynote

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Event 2021

13

Septembre

C'est désormais un rituel, Apple attend les tout derniers jours de l'été pour annoncer la nouvelle génération d'iPhone et, selon les dernières informations en date, le plat de résistance de cet évènement vidéo devrait bien entendu être l'iPhone 13. Apple devrait présenter quatre nouveaux modèles à savoir l'iPhone 13 mini (ou peut être pas !), l'iPhone 13, l'iPhone 13 Pro et l'iPhone 13 Pro Max. Si le design ne doit pas évoluer en profondeur, hormis la taille de l'encoche qui pourrait être réduite, Apple devrait concentrer ses nouveautés sur la fiche technique. On parle notamment d'améliorations de la partie photo avec la présence d'un mode portrait en vidéo, pour ajouter un flou d'arrière-plan en temps réel lors de la captation. Apple pourrait également proposer un écran à taux de rafraîchissement 120 Hz pour les modèles Pro ou encore une version avec 1 To de stockage. Le processeur A15 devrait aussi être de la partie et l'on évoque enfin, entre autres nouveautés, la possibilité de passer des appels par satellite, notamment pour contacter les services d'urgence dans les zones blanches. On peut également s'attendre à une nouvelle version de l'Apple Watch avec l'Apple Watch Series 7. Enfin les AirPods 3 devrais être annoncés. Ces écouteurs reprendraient le design des AirPods Pro, mais ne proposeraient ni embouts en silicone ni de système de réduction de bruit active. Le système d'audio spatial serait lui supporté par ces nouveaux produits.



Encore de fuite sur la prochaine keynote

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple watch series 7 green 1024x576

08

Septembre

À quelques jours de la conférence, le leaker PineLeaks est de retour avec des détails exclusifs concernant tous les produits que présentera Apple lors de sa Keynote. Il confirme la plupart des fuites précédentes, tout en donnant plus de précisions sur les nouvelles fonctionnalités des appareils. Selon lui, la nouvelle génération d’iPhone 13 devrait être proposée au même prix que les modèles précédents. Comme nous avions pu le voir sur les fuites précédentes, le poids et l’épaisseur de tous les modèles seront revus à la hausse, notamment à cause de batteries avec une plus grande capacité. En effet, on sait que le modèle iPhone 13 Pro Max sera équipé d’une batterie 18 % plus grande que la génération précédente, contre environ 10 % pour les autres modèles. Cela permettra notamment à l’iPhone 13 mini d’offrir une heure d’autonomie supplémentaire . PineLeaks confirme également la présence d’écrans AMOLED LTPO 120 Hz, mais il note que le rafraichissement sera abaissé à 60 Hz si vous activez le « Low Power Mode ». Il nous apprend aussi que les nouveaux capteurs photo pourront recevoir 15 % de lumière supplémentaire, tandis que l’ultra grand-angle connaîtra le plus grand changement avec jusqu’à 40 % de lumière en plus. Enfin, le leaker annonce que la vidéo « cinématique » de portrait utilise désormais le système EIS précédemment divulgué, connu sous le nom de « Warp ». Son but est de maintenir un sujet proche du centre du cadre, tout en veillant à ce qu’il ne paraisse pas artificiel. On peut également s’attendre à une meilleure stabilisation optique, un mode nuit avec des couleurs significativement améliorées et qui pourra être utilisé pour l’astrophotographie. D’après PineLeaks, les AirPods 3 et l’Apple Watch Series 7 pourraient être enfin des champions de l’autonomie par rapport aux générations précédentes. En effet, le boîtier des AirPods 3 utiliserait une batterie environ 20 % plus grande que les AirPods 2, et la recharge sans fil serait de la partie. Côté audio, le son devrait être similaire à la génération précédente, mais Apple aurait légèrement peaufiné les basses. Enfin, le leaker déclare que l’Apple Watch Series 7 « va certainement connaître sa première véritable amélioration de l’autonomie de la batterie depuis l’Apple Watch originale. ». On s’attend donc à ce que cette nouvelle montre aux bordures plates embarque une plus grosse batterie, ou soit plus autonome grâce à des composants moins énergivores. Il faudra probablement se montrer patient avant de l’essayer, puisqu’Apple a récemment suspendu sa production. Quoi qu’il en soit, nous en saurons davantage lors de la Keynote qui aura lieu le 14 septembre prochain.



La Pomme encore une corde à son Arc ARM

  Liste des news    Liste des new du mois  
CPU RISC

06

Septembre

Il y a quelques mois, Apple lançait sa stratégie Apple Silicon avec le déploiement du SoC M1, une solution ARM conçue pour que l'entreprise ne soit plus dépendante des x86 d'autres compagnies, Intel notamment. Une stratégie qui suit logiquement son cours, mais qui pourrait n'être qu'une étape pour Apple, en tout cas bien décidé à ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. La firme de Cupertino se penche ainsi sur la question de l'émergente RISC-V. Apple semble clairement s'orienter vers des chantiers RISC-V en lien avec le développement de ses divers services et logiciels dédiés (iOS, macOS…). L'intégration du RISC-V dans l'écosystème Apple n'arrive évidemment pas par hasard et même si le rachat d'ARM par NVIDIA est bien plus compliqué que prévu, on peut légitimement estimer qu'Apple cherche à parer à toute éventualité. En plus d'être une solution de toute façon très intéressante, le RISC-V pourrait être une voie lui permettant de ne rien verser au (futur ?) nouveau propriétaire d'ARM. Reste qu'Apple ne sera clairement pas en mesure de basculer l'intégralité de son écosystème vers RISC-V en un claquement de doigts. Connu pour sa culture du secret, Apple ne donne aucune feuille de route ni aucun élément de langage sur lequel s'appuyer pour connaître exactement ses intentions, mais peu importe la forme que pourrait prendre l'intégration du RISC-V, cela nécessitera la préparation de multiples couches logicielles et l'embauche de nombreux programmeurs de talent. Gageons que nous entendrons vite reparler de RISC-V du côté de Cupertino sans prise de risques.



Un nouveau Mac mini à venir

  Liste des news    Liste des new du mois  
mac mini ports

23

Aout

Le prochain Mac mini sera doté d’une nouvelle puce M1X et profiterai d’un nouveau design, qui comprendra également plus de ports que la version actuelle et remplacera enfin la version Intel dans le catalogue de produits d’Apple. Selon de nouveaux rapports citant Mark Gurman de Bloomberg, le géant de la technologie Apple se préparerait à sortir un Mac mini avec un nouveau design et plus de connectiques. Il pourrait arriver dès cet automne, aux côtés des nouveaux MacBook 16 et 14 pouces. Tous les appareils seront équipés de la puce « M1X », plus puissant, qui offre deux cœurs supplémentaires pour un total de 10, contre 8 pour la puce M1 du Mac mini actuel. Ce nouveau Mac mini avec un nouveau design et des ports supplémentaires devrait remplacer l’actuel Mac mini Intel dans « les prochains mois », selon Mark Gurman. Même si Apple a lancé son nouveau Mac mini M1 avec les MacBook Air M1 et MacBook Pro M1 que nous avions pu tester en fin d’année dernière, le géant californien propose toujours une version plus chère sur son site internet. Elle est équipée d’un processeur Intel Core i5, et c’est celle-ci que viendrait remplacer la nouvelle version avec un processeur M1X.



Fuite ou pas fuite sur l'Apple Watch series 7

  Liste des news    Liste des new du mois  
CAS Apple Watch series 7

19

Aout

La sortie de l'Apple Watch Series 7 est imminente et nous avons désormais un bon aperçu de ce à quoi elle va ressembler. Les différents modèles d'Apple Watch Series 7 sont attendus pour septembre prochain. Ils devraient être officiellement lancés par Apple à l'occasion de la conférence de présentation des iPhone 13. Et en attendant l'annonce, le média spécialisé 91mobiles, qui cite des sources industrielles, nous donne de quoi patienter avec des rendus CAD de la montre connectée . Ces visuels confirment que l'Apple Watch 7 a droit à une refonte de design, comme ce que suggéraient déjà plusieurs rapports précédents. Notamment, la marque à la pomme a remplacé sur cette nouvelle mouture les bords arrondis par des bords plats. Ce n'est pas une surprise : un tel changement a déjà été opéré sur les derniers iPhone et sur l'iPad Pro. Apple cherche à uniformiser le design de ses différents appareils. Sur la tranche droite, on retrouve le bouton de sélection, la couronne de navigation et le microphone. À gauche sont situés les deux haut-parleurs, qui semblent plus grands que sur les modèles antérieurs. Le bracelet en silicone sera détachable pour être remplacé à l'envie. Comme d'habitude, l'Apple Watch 7 se déclinera avec des boitiers de 40 et 44 mm ainsi que différentes options de connectivité et de matériaux.



Apple 300 millions d'amendes pour violations de brevets

  Liste des news    Liste des new du mois  
300 millions d amendes Apple pour violation de brevets Optis

16

Aout

Apple va devoir passer à la caisse. Accusée d'avoir violé cinq brevets de la société texane Optis et de ses sociétés liées, la firme de Cupertino a été punie par le jury de Marshall (Texas), qui a décidé d'accorder 300 millions de dollars de dommages et intérêts aux sociétés lésées. Une décision à laquelle Apple s'oppose. Le litige est né du fait de l'utilisation par Apple, pour ses iPhone , iPad et montres, d'une technologie sans fil protégée par plusieurs brevets appartenant à la société Optis. À l'origine, ces brevets furent délivrés à Panasonic, Samsung Electronics et LG. Panasonic et LG ont chacun transféré deux brevets à la division Optis Cellular en 2014. Samsung, de son côté, a cédé son brevet à Unwired Planet (l'une de ses filiales) en 2017. Initialement, cette même affaire avait déjà été jugée l'an dernier. Un jury avait en effet décidé d'attribuer 506,2 millions de dollars à Optis. Le juge avait cependant pris la décision d'annuler ce montant, il y a quelques mois, pour ne se concentrer que sur les dommages et intérêts. D'où la sanction plus faible, 300 millions de dollars. Apple devra payer cette somme par le biais d'un forfait, qui permettra à Optis de couvrir l'utilisation passée et future de la technologie brevetée. La firme à la pomme, qui accuse Optis de ne fabriquer aucun produit, n'entend cependant pas céder si facilement. « Nous remercions le jury pour son temps mais sommes déçus par le verdict et prévoyons de faire appel », a réagi Apple dans un communiqué.



L'iPad mini le prochain à subir une grosse évolution

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPad Mini Gen 5

21

Juillet

La gamme d’iPad Mini d’Apple est généralement un peu en retrait par rapport aux grandes tablettes du géant technologique. Cependant, un nouveau rapport de 9To5Mac suggère que le petit iPad va recevoir une mise à jour qui lui confèrera la même puissance que les prochains iPhone 13. Le rapport, citant des sources au courant de l’affaire, révèle que le prochain iPad Mini a pour nom de code J310. Il confirme également que la tablette sera alimentée par le chipset Apple A15 Bionic, qui devrait également équiper la prochaine gamme d’iPhone 13. Selon les informations de 9To5Mac, l’iPad mini 6 aura effectivement un design qui rappelle celui de l’iPad Air de quatrième génération. Cela signifie que le bouton d’accueil sera supprimé et que les bords de l’écran seront désormais uniformes et plus fins. Le capteur d’empreintes digitales Touch ID devrait également être déplacé dans le bouton d’alimentation. Outre le processeur susmentionné, l’iPad Mini 6 sera doté d’une connectique USB-C, ce qui permettra de prendre en charge une plus grande variété d’accessoires que les iPhone, qui utilisent eux un connecteur Lightning. L’USB-C permettra probablement à l’iPad mini 6 de se recharger et de transférer des données encore plus rapidement. L’autre mise à jour majeure annoncée pour le nouvel iPad mini est un Smart Connector. Le rapport indique qu’Apple prévoit de sortir des accessoires Smart Connector pour le nouvel iPad mini, mais on ne sait pas exactement de quoi il s’agit. On imagine cependant que la tablette pourrait avoir droit à un petit clavier, comme ses grandes sœurs. Enfin, l’iPad 6 mini offrirait une option de connectivité 5G et devrait arriver dans le courant de l’année, probablement vers octobre.



Un MacBook SE M1 abordable à venir, ou pas !

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook

20

Juillet

Alors que les MacBook sont généralement considérés comme des ordinateurs portables onéreux, cela pourrait bientôt changer. Apple travaillerait sur un nouveau modèle abordable, le MacBook SE. D’après un leaker coréen nommé « yeux1122 », Apple serait actuellement en train de concevoir un MacBook SE, qui pourrait devenir le modèle le moins cher de la gamme du géant américain. Cela fait maintenant plusieurs années qu’Apple propose une série SE pour ses iPhone, et celle-ci pourrait bientôt arriver sur ses ordinateurs portables. Les iPhone SE ont l’avantage de proposer certaines caractéristiques haut de gamme identiques aux modèles les plus chers, comme leur processeur, mais font de nombreuses concessions dans les autres domaines. Apple pourrait s’inspirer de cette stratégie pour ses futurs ordinateurs portables,sans Touchbarre, puisque le MacBook SE serait équipé d’une puce M1, son premier processeur maison. Cette puce équipe déjà les produits les plus récents du fabricant, tels que son MacBook Air, son Mac mini, son nouvel iMac 24 pouces coloré ou encore la nouvelle génération d’iPad Pro mini-LED. Selon les informations de « yeux1122 », le MacBook SE pourrait être vendu à partir de 699 $, soit beaucoup moins cher que le MacBook Air le plus abordable. En effet, le MacBook Air M1 avec 256 Go de stockage est vendu à partir de 999 $ aux Etats-Unis, et 1129 € en France avec les taxes. On imagine donc que le MacBook SE serait vendu ici aux alentours de 799 € . Apple souhaiterait tirer le prix vers le bas en utilisant certains des composants des nouveaux iPad Pro de 2021, telles que leur batterie. On s’attend donc à ce que ce nouveau MacBook abordable soit particulièrement fin. Pour rappel, l’iPad Pro M1 11 pouces est lui vendu à 799 $, ou 899 € en France. Pour l’instant, aucune fenêtre de lancement n’a été annoncée, mais sa sortie ne devrait pas se faire avant au moins 2022. En effet, Apple prévoirait déjà de présenter de nouveaux MacBook Pro 14 et 16 pouces mini-LED à l’automne, et ceux-ci seront équipés d’une nouvelle puce M1X voir M2. On ne sait pas non plus quelle taille mesurera l’écran du futur MacBook SE, mais il ne s’agirait pas d’un nouveau modèle 12 pouces d’après les informations du leaker.



Apple réagit contre le CAID des Chinois

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPhone Apple reagit contre le CAID

07

Juillet

À la fin du mois d'avril, Apple déployait la mise à jour iOS 14.5. Une nouvelle version marquée notamment par la présence de l'ATT, ou App Tracking Transparency. Une fonctionnalité qui permet à chaque possesseur d'appareil mobile de refuser le suivi publicitaire par des tiers afin de renforcer sa confidentialité sur le Web. Et évidemment, du côté de certains professionnels, cette nouvelle fonction a bien du mal à être acceptée… Ce fut le cas de Facebook il y a quelques mois, mais aussi de nombreuses sociétés chinoises, dont certaines viennent d'être stoppées net par Apple. Avant la mise en place de l'IDFA (Identifer for Advertisers), Apple autorisait les développeurs à accéder à l'ID d’un utilisateur, leur permettant de suivre ce dernier sur plusieurs applications. Cela a par la suite évolué vers l'ATT, et l'ensemble pose de sérieux soucis à divers acteurs de la publicité sur le Web. Certaines sociétés chinoises ont ainsi tenté de contourner le problème en passant par le CAID, soit le Chinese Advertising ID. Ces dernières ont en effet estimé qu'Apple n'aurait pas la possibilité d'interdire les applications chinoises les plus populaires, avec le risque de voir les ventes d'iPhone chuter en Chine. Que nenni, puisque le géant américain a confirmé l'interdiction d'utilisation du CAID. Les sociétés chinoises n'ont donc pas d'autre choix que de se plier aux règles d'Apple pour continuer à proposer leurs applications sur l'AppStore. Avantage Apple, donc.



Un Hackintosh hors norme !

  Liste des news    Liste des new du mois  
hackintosh de poche

01

Juillet

Quand il s’agit de créer des projets fous, certains youtubeurs répondent toujours à l’appel. Qu’il s’agisse de jouer à DOOM sur une ampoule IKEA à 10 € ou encore d’apprendre au chien-robot Spot de Boston Dynamics à uriner de la bière dans un verre, certains ne manquent pas de créativité. Ce Hackintosh ne ressemble à aucun autre. Le PC comprend un LattePanda Alpha SBC (single board computer) avec un processeur Intel Core m3 et 8 Go de RAM, ainsi qu’une carte microcontrôleur boîtier Arduino Leonardo, un SSD SATA de 240 Go avec le système d’exploitation macOS Big Sur préinstallé. De plus, il a dû imprimer en 3D un personnalisé pour le matériel interne, la batterie, le port HDMI, trois ports USB-A et un port Ethernet. Il a ajouté un écran tactile de 5,5 pouces et un mini clavier. Enfin, l’Arduino intégré au LattePanda est utilisé en conjonction avec des MOSFET pour contrôler l’alimentation de l’écran LCD, du clavier et des ventilateurs de l’ordinateur de poche.



Les prochains MacBook Pro en septembre

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Pro M2

01

Juillet

DigiTimes croit savoir qu’Apple compte annoncer ses deux nouveaux MacBook Pro dès le mois de septembre, dans la foulée de l’annonce des nouveaux iPhone. Le site, qui a de bonnes informations des chaînes de production sans être toujours fiable sur des informations précises comme une date de lancement, évoque un lancement à la toute fin du trimestre en cours, ce qui correspond à fin septembre. Il ajoute aussi que les expéditions se feraient surtout courant octobre, ce qui pourrait coïncider avec une annonce au début de septembre et un lancement limité à la fin du même mois. L’an dernier, Apple avait organisé trois conférences virtuelles sur l’automne : une en septembre pour les Apple Watch et iPad, une en octobre pour les iPhone et une dernière en novembre pour les premiers Mac Apple M1. C’était un programme particulier à cause de la pandémie, mais peut-être que l’entreprise va reprendre ses conférences en présentiel cet automne. Dans ce cas, on sait que la firme de Cupertino préfère rassembler ses annonces en un seul gros événement, plutôt que de faire venir la presse à plusieurs reprises. Si l’on en croit la rumeur de DigiTimes, on pourrait ainsi avoir un gros keynote en septembre, en direct depuis le Steve Jobs Theater de l’Apple Park. Il servirait à présenter la gamme 2021 de l’iPhone, sans doute l’Apple Watch Series 7, un nouvel iPod touch et peut-être les nouveaux Mac avec leur puce Apple M2 ou M1X. DigiTimes indique aussi dans son rapport qu’Apple investirait 200 millions de dollars pour améliorer la production des dalles mini-LED qui devraient servir dans ces nouveaux MacBook Pro. Cet investissement devrait servir à augmenter la capacité de production avec des achats de machine et la création de quatre nouvelles lignes d’assemblage. De quoi, selon le site, obtenir une production supplémentaire de 700 000 à 800 000 MacBook mini-LED tous les mois. D’après les rumeurs, la production des dalles mini-LED serait le principal facteur qui explique le retard au lancement de ces nouveaux Mac, attendus notamment le mois dernier lors de la WWDC. Avec cette capacité supplémentaire, Apple aura peut-être de quoi répondre à la demande. En attendant, on voit que l’iPad Pro 12,9 pouces, équipé lui aussi d’une dalle mini-LED, qui n’est toujours pas en stock et nécessite plusieurs semaines d’attente.



Apple dévoile par erreur le MacBook Pro M1X

  Liste des news    Liste des new du mois  
macbook pro m1x apple

10

Juin

Apple a accidentellement confirmé l’existence du nouveau MacBook Pro M1X. La firme avait peut-être même prévu de le dévoiler à l’occasion de la WWDC 2021 avant de se raviser. En effet, le MacBook Pro M1C fait partie des mots-clés de la vidéo. La WWDC 2021 d’Apple a démarré ce lundi et elle se termine demain, vendredi 11 juin. Apple a révélé de nombreuses nouveautés concernant son écosystème dont macOS Monterey qui est la nouvelle version du système d’exploitation des ordinateurs et qui augmente d’ailleurs l’autonomie de votre MacBook grâce à un mode économie d’énergie. Une bonne partie de la communauté s’attendait également à découvrir un nouveau MacBook Pro surpuissant comme des fuites l’avaient suggéré, mais Apple n’a encore rien présenté. Néanmoins, il semblerait bien que la firme de Cupertino eût prévu de lever le voile sur un nouveau MacBook Pro, et plus particulièrement sur celui équipé de la puce M1X. La fuite du MacBook Pro M1X était-elle vraiment un accident ? Les métadonnées de la vidéo YouTube de la keynote ont trahi Apple. Outre les mots-clés classiques tels que « apple », « world wide developers conference », « iphone » et autres, deux mots-clés sont tout particulièrement intéressants. Il s’agit de « m1x macbook pro » et « m1x ». Le jeune passionné de technologie Max Balzer est à l’origine de cette découverte sur Twitter. Délors nous savons au moins que le MacBook Pro M1x existe bel et bien. Il sera probablement présenté prochainement par la firme de Cupertino. Le nouvel ordinateur portable promet un gain de puissance important par rapport aux MacBook Pro M1 actuels qui sont déjà très performants. En effet, le M1X serait composé de 10 cœurs au total, dont 8 cœurs hautes performances et 2 cœurs économie d’énergie.



FaceTime bientôt sur le Web donc sur PC

  Liste des news    Liste des new du mois  
FaceTime ultiplateformes

08

Juin

iOS 15 permettra de partager des liens vers des salons FaceTime, accessibles depuis n'importe quel appareil dans un navigateur web. On ne s'attendait pas à cette annonce, mais FaceTime s'ouvre enfin à d'autres plateformes que celles distribuées par Apple. Le constructeur a bien conscience que son outil de visioconférence est à la traîne par rapport à la concurrence, notamment pour les salariés en télétravail depuis plus d'un an. Zoom , Microsoft Teams ou encore Google Meet n'ont eux cessé de s'enrichir avec de nouvelles options durant cette période. Avec iOS 15, FaceTime va accueillir une grille des contacts revue et corrigée et SharePlay, une nouvelle options pour écouter de la musique ou regarder des films avec ses amis à distance via les applications de streaming vidéo Apple TV+, Disney+ ou HBO Max. FaceTime va également introduire avec iOS 15 les liens FaceTime. Le principe est on ne peut plus simple, puisqu'il s'agit de salons virtuels qu'il sera possible de créer depuis son iPhone , son Mac ou son iPad. Une fois cela fait, un lien est généré et il est possible de le partager via SMS ou e-mail, mais aussi dans toutes les messageries instantanées, de la même manière qu'une URL classique. Les autres participants pourront ensuite cliquer sur le lien qui mènera à FaceTime s'ils sont sur un appareil Apple, ou dans le navigateur s'ils sont sous Android ou Windows 10. La conversation s'affichera alors dans un onglet avec les mêmes options et la même présentation des contacts. Attention toutefois, la création du salon n'est possible que depuis un appareil flanqué d'une pomme et il n'existe aucun service web FaceTime accessible à tous. Apple a indiqué en outre lors de son keynote que les salons vidéo profiteront, peu importe la plateforme utilisée, d'un chiffrement de bout en bout du flux audio/vidéo. Pour le moment, les liens FaceTime peuvent être générés avec la première bêta d'iOS 15 distribuée aux développeurs, mais les salons ne sont pas encore activés. Il faudra probablement attendre le courant de l'été voire la sortie finale du système, prévue pour septembre prochain, pour tester en action cette nouvelle fonctionnalité.



Pas d'obsolescence programmée mais des Mac sur le carreau !

  Liste des news    Liste des new du mois  
classic mac finder icon Mac OS rend les Mac Obsoletes

08

Juin

MacOS Big Sur avait rendu obsolète les Mac du cru 2012, macOS Monterey poursuit le nettoyage en excluant de nouvelles machines La nouvelle version du système d'exploitation de bureau laisse sur le carreau l'iMac 2014, le MacBook 2015, le MacBook Air 2014, et les MacBook Pro 2013 et 2014, des ordinateurs qui étaient compatibles avec Big Sur. En revanche, les iMac fin 2015 et suivants, l'iMac Pro, le Mac Pro (2013 et suivant) , le Mac mini fin 2014 et suivants, le MacBook Air 2015 et suivants, le MacBook 2016 et suivants, ainsi que les MacBook Pro 2015 et suivants sont invités à la fête.



La WWDC c'est partie pour Mac OS Monterey et autres Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacOS Monterey

08

Juin

Comme tous les ans à cette période de l'année, Apple a déroulé la keynote d'ouverture de sa WWDC, lundi 7 juin à 19 h. Pour rappel, le format vidéo a été mis en place par la firme de Cupertino pour l'édition 2020, délaissant le podium du Steve Jobs Theater pour des plans en drone et de nombreux visages dans l'ensemble de l'Apple Park. Fidèle à ses habitudes, Apple nous a une fois de plus convié à sa grand-messe logicielle de l'année, où ont été présentées les prochaines versions d'iOS, iPadOS, macOS et consorts. La keynote de la WWDC sert d'ouverture à la semaine dédiée aux développeurs attachés aux plateformes de la marque à la Pomme. Ainsi, Apple y a présenté le futur de ses systèmes d'exploitation pour iPhone, iPad, Mac, Apple Watch et Apple TV. Vous pouvez dès maintenant découvrir l'événement à travers la vidéo. Petite systhèse, Apple à donc présenter l'ensemble de ses systèmes pour tous ses davices, mais également homeOS qui mise sur l'interconnexion et la sécurité, pas de révolution avec iOS 15 mais des améliorations à tous les étages, iPadOS 15 revoit (un peu) son multitâche et enfin watchOS 8 se concentre sur la méditation et la santé mentale.



Le prochain Mac mini devrai être beaucoup plus fin avec puce M1X

  Liste des news    Liste des new du mois  
Mac Mini M1x

28

Mai

Le Mac mini a déjà eu le droit à une révision en fin d’année dernière avec la puce M1, mais Apple s’apprêterait pourtant à dévoiler une nouvelle version de son mini-ordinateur, si l’on en croit les nombreuses rumeurs à son sujet. Si l’on y regarde de plus près dans la gamme d’Apple, on peut effectivement s’apercevoir que le dernier Mac mini M1 incarne le modèle d’entrée de gamme, à partir de 799€, et que le modèle le plus premium, vendu à partir de 1 259€, conserve sa robe grise sidérale et est toujours affublé de puces Intel. Ce constat a alimenté les bruits de couloirs concernant un nouveau Mac mini, plus performant, qui pourrait logiquement avoir droit à la prochaine puce ARM d’Apple, communément appelée M1X, soit la puce attendue sur les prochains MacBook Pro 14 et 16 pouces remaniés. Outre son processeur, le design du mini-ordinateur d’Apple pourrait lui aussi changer, si l’on en croit Jon Prosser. Le leaker affirme que cette machine devrait bénéficier d’un nouveau châssis qui s’apparenterait à celui des tout premiers Mac mini. On retrouverait ainsi un contour en aluminium (peut-être coloré) surmonté d’une plaque de Plexiglas blanche. Néanmoins, contrairement à son ancêtre des années 2000, ce Mac mini devrait être le Mac Mini le plus fin jamais exister.



La WWDC 2021 le 7 Juin

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple WWDC 2021 7 Juin

25

Mai

C'est un rendez-vous attendu chaque année par des millions de fans d'Apple à travers le monde : la WWDC 2021 débutera ce 7 juin. Un événement dédié principalement aux développeurs qui bénéficieront comme chaque année d’une présentation des nouveautés technologiques et logicielles de leurs outils quotidiens. Une WWDC 2021 qui débutera par une keynote Apple le 7 juin à 19 h. Le tout sera diffusé en streaming depuis Apple Park, via Apple Developer, Apple TV et YouTube. À 23 h, Apple procédera à la diffusion de la présentation Plaforms State of the Union. Le 10 juin à 23 h se tiendra ensuite la cérémonie des Apple Design Awards, qui viendra célébrer la créativité, le savoir‑faire et la technique des développeurs Apple. Par ailleurs, Apple promet aux développeurs plus de 200 séances d'approfondissement, des TP personnalisés, mais aussi des événements spéciaux comme relever un défi de programmation ou de conception. « Nouveauté de la WWDC21, les Pavillons constituent un moyen facile d’explorer l’offre de séances, TP et activités spéciales sur un thème spécifique », explique Apple. Ouverture des portes (virtuelles) de cette WWDC 2021 prévue pour le 7 juin prochain donc, vous voilà prévenus.



Bientôt des MacBook Pro 16 pouces M1 ou M2

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook Pro 16 M1 oiu M2

19

Mai

Bloomberg, une source d’ordinaire très bien renseignée au sujet d’Apple, livre les plans de la marque concernant ses MacBook Pro. Dès le début de l’été, l’entreprise lancerait des MacBook Pro munis d’une puce Apple Silicon à 10 cœurs (8 cœurs actuel pour les 14pouces) et expulserait donc définitivement les processeurs Intel de cette gamme de machines. Deux MacBook Pro seraient prévus, en 16 et 14 pouces. Rappelons que les MacBook Pro actuels se déclinent dans des versions 13 et 16 pouces. Le modèle le plus compact a hérité d’une puce Apple Silicon M1 à 8 cœurs en novembre dernier. En revanche, le MacBook Pro 16 pouces s’appuie toujours sur un processeur Intel (Core i7 ou Core i9). Apple préparerait deux variantes de puce 10 cœurs ; elles répondraient au nom de code Jade C-Chop et Jade C-Die. Toutes les deux posséderaient 10 cœurs, dans une configuration huit cœurs performance et deux cœurs basse consommation. Elles se distingueraient par leur nombre de cœurs graphiques : 16 pour l’une, 32 pour l’autre. Elles collaboraient avec une quantité de RAM nettement accrue par rapport à la M1 : jusqu’à 64 Go au lieu de 16 Go. Bloomberg livre également des informations au sujet de nouveaux Mac Pro attendus en 2022. Apple plancherait non pas sur des puces à 64 cœurs, mais à 20 et 40 cœurs, nom de code Jade 2C-Die et Jade 4C-Die. La 20 cœurs aurait 16 cœurs performance et 4 cœurs basse consommation ; la 40 cœurs porterait ces chiffres à 32 et 8 respectivement. Pour la partie graphique, ce serait 64 ou 128 cœurs. Ces solutions remplaceraient bien sûr les processeurs Intel Xeon W (jusqu’à 28 cœurs) mais permettraient aussi à Apple de se passer des GPU dédiés d’AMD. Le futur Mac Pro serait plus petit que le modèle actuel, inauguré en 2019.



Le nouveau Clavier Touch ID des iMac combien ça coûte ?

  Liste des news    Liste des new du mois  
Clavier Touch ID iMac

03

Mai

Ces dernières années, Apple a développé un nouveau « talent », celui de faire drastiquement augmenter le prix de ses claviers. Le Magic Keyboard pour iPad qui coute 339 € dans sa pouces et 399 € dans sa version 12,9 pouces. À côté, le Smart Keyboard Folio à 199 €, que tout le monde trouvait cher à sa sortie, parait presque vendu à un tarif raisonnable… Le Mac ne va pas échapper à ce mouvement haussier… Le Magic Keyboard avec Touch ID sera sans doute vendu dans les prochaines semaines séparément, mais pour le moment, il reste l’apanage des nouveaux iMac. Reste donc la question du prix : combien sera-t-il vendu lorsqu’on pourra l’acheter et l’utiliser sur n’importe quel Mac ? Rappelons qu’il faudra un ordinateur équipé d’une puce M1 pour pouvoir utiliser la fonction Touch ID. Grâce au jeu des options sur l’Apple Store, on peut avoir une idée assez précise de son prix. Le Magic Keyboard est actuellement vendu 109 € sur l’Apple Store. En effet, lorsque l’on configure l’iMac entrée de gamme, Apple fournit ce modèle par défaut. Toutefois, la marque à la pomme facture l’option Magic Keyboard avec Touch ID 50 €. On peut légitimement penser que lorsqu’il sera vendu seul, le Magic Keyboard avec Touch ID coutera 159 € environ. En faisant le même calcul, le modèle étendu devrait coûter 185 €. À titre de rappel, le Magic Keyboard avec pavé numérique est proposé actuellement 135 €.



C'est pas fini, la pomme produit déjà la puce M2

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple m1 2

27

Avril

Selon Nikkei Asia, la prochaine génération de processeurs d’Apple, provisoirement appelée « M2 » est entrée dans le cycle de production. Les puces seraient disponibles en masse dès le mois de juillet. Le processeur serait toujours fabriqué par TSMC, et pourrait équiper une nouvelle génération de MacBook Pro prévue pour la fin de l’année. Le rapport indique que le M2 est une puce contenant le CPU, le GPU et la RAM, tout comme la première itération du processeur d’Apple, le M1. Ce dernier avait été introduit sur les MacBook Air, Mac mini ainsi que sur le MacBook Pro. Depuis, celle-ci est disponible dans le nouvel iMac 24 pouces coloré. On la retrouve même dans le nouvel iPad Pro de 12,9 pouces qui possède un écran mini LED Liquid Retina XDR. Elle a l’avantage de proposer une architecture ARM à 8 cœurs CPU et 8 cœurs GPU. De plus, elle offre des performances et une consommation énergétique impressionnantes. La puce M2 pourrait être le processeur le plus rapide du monde (à confirmer bien sur). Selon Nikkei Asia, la prochaine génération de processeurs Mac conçus par Apple est entrée en production de masse ce mois-ci. Cela rapprocherait le géant américain de son objectif de remplacer les processeurs d’Intel par les siens sur tous ses appareils. La puce M1 avait été une véritable révolution. Celle-ci offrait des performances système jusqu’à 3,5 fois plus rapides, des performances graphiques jusqu’à 6 fois plus rapides et un apprentissage automatique jusqu’à 15 fois plus rapide, tout en permettant une autonomie de batterie jusqu’à 2 fois plus longue par rapport à celles Mac de la génération précédente. Encore aujourd’hui, la puce M1 fait partie des meilleures du marché. La seconde itération de cette puce serait sans surprise encore plus puissante. Elle pourrait permettre à Apple d’attirer de nouveaux utilisateurs à la recherche des meilleures performances du marché dans son écosystème. On s’attend à ce que cette puce soit introduite dans le MacBook Pro 2021, dont on sait presque déjà tout. L’ordinateur portable haut de gamme d’Apple pourrait être présenté dès le deuxième semestre de cette année. Cependant, Apple pourrait également l’utiliser dans un futur iMac Pro.



Revenons sur l'AirTags !

  Liste des news    Liste des new du mois  
apple airtag 1

23

Avril

La rumeur en a tellement parler que le jour ou il est sortie j'en ai oublié d'en dévoilé les caractéristiques. Lorsqu’il est perdu, l’AirTag peut être retrouvé au moyen d’un smartphone Android… mais c’est tout. Cela faisait un petit moment qu’Apple n’avait pas présenté de nouvelle catégorie de produit. C’est désormais chose faite depuis mardi soir et la présentation du AirTag, un petit galet destiné à s’attacher à vos effets personnels afin de vous permettre de les localiser avec vos appareils Apple. Néanmoins, durant sa conférence, Apple n’a pas pris la peine d’expliquer si l’AirTag sera compatible avec Android. 9To5Mac a obtenu l’information, et il s’avère que les smartphones Android seront bien pris en charge… mais dans un sens seulement. L’AirTag se repose sur le réseau « Localiser », un maillage mettant à profit les millions d’appareils Apple en circulation dans le monde. Dès lors qu’un iPhone passe à côté d’un AirTag, à son propriétaire. En outre, lorsqu’un AirTag commence à s’éloigner de son propriétaire pendant un certain temps, il émet un petit signal sonore. Ce « bip » sert à alerter les personnes aux alentours que l’objet a été perdu. Dans ce cas, que vous ayil s’y connecte via le Bluetooth et envoie des informations de géolocalisationez un iPhone ou un smartphone Android, il vous suffira de rapprocher votre téléphone du AirTag perdu pour avoir accès aux coordonnées de son propriétaire et lui rendre son bien. En d’autres termes, un smartphone Android ne pourra interagir avec l’AirTag seulement si celui-ci a été perdu, et à condition que votre appareil dispose bien du NFC. Il n’est donc pas question d’acheter un AirTag si vous ne disposez pas d’un appareil Apple, puisqu’ils sont les seuls à proposer l’app « Localiser ». Ce type de produit existe depuis longtemps et compatible avec les 2 mond.



Une nouvelle Apple TV 4k

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple TV 2021

21

Avril

L'Apple TV 4K n'aura pas eu le temps de souffler sa quatrième bougie puisqu'Apple vient d'annoncer sa remplaçante, qui lui ressemble en tous points. On peut parler de mise à jour technique pour cette Apple TV 4K de seconde génération dont le processeur A10X datant de 2017 laisse sa place à une puce A12 Bionic, qui équipait en son temps les iPhone XS . Avec ce gain de puissance, Apple annonce que cette nouvelle Apple TV 4K est capable d'afficher des vidéos 4K HDR avec fréquence d'images élevée. Cela sera visible notamment dans les programmes sportifs ou les documentaires, qui profiteront à plein de cette fréquence annoncée comme doublée par rapport à la génération précédente. Le SoC A12X permettra également à l'Apple TV 4K d'afficher des graphismes plus détaillés dans les jeux vidéos présents sur l'App Store et à travers le service par abonnement Apple Arcade. Cette Apple TV 4K, comme les précédentes, proposera à travers la mise à jour tvOS 14.5 une compatibilité avec les manettes Xbox Series X et S ainsi qu'avec la DualSense de la PlayStation 5. La télécommande abandonne le verre, facilement cassable, pour de l'aluminium. Le format semble légèrement plus allongé, ce qui devrait éviter de la perdre au fond du canapé à la moindre occasion. Les boutons ont été entièrement revus. Apple abandonne sa touche Menu pour une touche « Retour » bien plus habituelle et propose également un bouton d'extinction et d'allumage de l'Apple TV ainsi qu'une touche Mute. Le bouton Siri est, lui, déplacé sur le côté droit de la télécommande. L'Apple TV 4K de seconde génération sera disponible en précommande dès le 30 avril en deux versions de 32 et 64 Go aux tarifs respectifs de 179 et 199 €. La nouvelle Siri Remote est quant à elle disponible seule à un prix de 65 € et, bonne nouvelle pour les utilisateurs actuels, sera compatible avec les précédentes Apple TV de quatrième génération.



Le nouvel iPad Pro est là !

  Liste des news    Liste des new du mois  
ipad pro m1

21

Avril

’était le clou du spectacle de ce premier événement Apple de l’année. On l’attendait, et l’iPad Pro a répondu présent ce 20 avril. Si, esthétiquement, rien ne change par rapport à la version de 2020, à l’intérieur, l’iPad Pro embarque un processeur extrêmement puissant pour une tablette. Il s’agit de l’Apple M1, le processeur contenu dans les derniers MacBook Air, MacBook Pro, Mac mini et même l’iMac fraîchement présenté. De ce fait, Apple brouille encore davantage la frontière encore la tablette et l’ordinateur. Grâce au M1, l’iPad Pro se dote de performances colossales, jusqu’à 75 fois supérieures à l’ancienne génération qui était déjà au-dessus du lot. Pour autant, ce n’est toujours pas un Mac, et l’iPad garde ses racines mobiles, d’autant plus avec l’ajout d’une compatibilité avec la 5G. L’autre grande nouveauté de cette génération d’iPad Pro concerne le grand modèle de 12,9 pouces. Celui-ci se dote d’un nouvel écran appelé « Liquid Retina XDR », basé sur le moniteur professionnel hors de prix d’Apple, le Pro Display XDR. Cette dalle intègre près de 10 000 mini LED pour offrir une luminosité et un contraste sans précédent. Évidemment, on attend d’avoir la tablette en main pour se faire un avis. Le modèle de 11 pouces, lui, conserve un affichage identique à la précédente itération. Enfin, on retrouve également de nouveaux capteurs photo, mais aussi un véritable port Thunderbolt à la place de l’USB-C, dont il conserve néanmoins le port. De ce fait, l’iPad Pro 2021 sera capable d’encaisser des débits bien supérieurs et ainsi servir d’outil professionnel avec davantage d’accessoires supportés. Enfin, le Magic Keyboard de cette génération d’iPad Pro se dote d’un nouveau coloris blanc très réussi, mais qui pourrait bien se montrer très salissant. L’iPad Pro sera disponible à la précommande à partir du 30 avril prochain et les premières livraisons auront lieu durant la seconde moitié du mois de mai. La version 11 pouces sera disponible à partir de 899 € en 128 Go, et le modèle de 12,9 pouces à partir de 1 219 €. Chaque modèle démarre à 128 Go de stockage sans connectivité cellulaire et sera proposé avec diverses options, et une facture qui peut grimper jusqu’à 2 429 € pour l’iPad Pro 12,9 pouces ! A ce prix on ce demande si il faut rester sur un iPad ou un Macbook Pro ?



Apple dévoile le nouveau iMac M1

  Liste des news    Liste des new du mois  
Nouvel iMac puce M1

21

Avril

Les rumeurs avaient visé juste ! À l’occasion de sa première conférence de l’année, Apple a dévoilé un nouvel iMac. Après une dizaine d’années passées avec le même design, le célèbre tout-en-un d’Apple s’offre cette fois un nouveau look. À l’avant, on retrouve une dalle de 24 pouces entourée par des bordures blanches affinées. Cette dalle est définie en 4,5K (4 480 x 2 560 pixels) et compatible TrueTone et loge une webcam 1080p qui devrait faire des miracles en visioconférence, notamment grâce aux trois micros intégrés. Le logo Apple a également disparu de la façade. C’est à l’arrière qu’on retrouve la pomme, au-dessus d’un nouveau pied métallique inspiré du Pro Display XDR, l’écran hors de prix d’Apple. Sur cette surface arrière, on retrouve toujours la connectique : quatre ports USB-C (dont 2 Thunderbolt) et un nouveau connecteur de charge magnétique. Par ailleurs, on note que le bloc secteur qui relie l’iMac au courant intègre également un port Ethernet, ce qui devrait plaire aux maniaques du cable management. À l’intérieur de la bête, on retrouve six haut-parleurs disposés de part et d’autre qui devraient proposer « le meilleur son jamais vu sur un Mac ». Surtout, on y retrouve la puce M1 d’Apple, petit monstre de puissance intégrant à la fois le CPU, le GPU et le processeur d’image au sein d’un même SoC qui ne chauffe pas, ou presque. De ce fait, l’ordinateur n’intègre que deux petits ventilateurs émettant un son d’à peine 10 décibels. De ce fait, le châssis a pu être affiné à seulement 11,5 mm. Pour accompagner l’iMac, Apple présente la nouvelle version de son Magic Keyboard, qui intègre dorénavant les emojis, et même un capteur Touch ID ! On retrouve également une nouvelle Magic Mouse et un nouveau Magic Trackpad, qui se dotent des nouvelles couleurs de l’iMac. En parlant des nouveaux coloris, on en retrouve sept différents : gris, bleu, violet, rouge, orange, jaune et vert. Le nouvel iMac sera disponible à la commande à partir du 30 avril prochain pour une livraison durant la seconde moitié du mois de mai. Côté prix, comptez 1 449 € pour le modèle de base avec M1, 8 Go de RAM et 256 Go de stockage (seulement) mais un Magic Keyboard d’ancienne génération. Il faudra compter 1 669 € pour avoir droit aux nouveaux accessoires et on monte à 1 899 € pour le modèle avec 512 Go de stockage.



C'est officiel la conférence Apple le 20 Avril

  Liste des news    Liste des new du mois  
8af00940e0c6d208deca289b2906f

14

Avril

Ce n’était plus un secret depuis que Siri l’avait révélé ce matin : il y aura bien un événement Apple la semaine prochaine, où l’on devrait notamment découvrir de nouveaux iPad. Cette fois, c’est officiel : il y aura une conférence Apple mardi prochain, à 19 heures. Le géant américain vient d’envoyer un carton d’invitation virtuel (en image) pour un événement tout aussi virtuel, covid-19 oblige.« Spring Loaded » peut-on lire sur l’invitation. Une expression que l’on pourrait traduire par « printemps chargé », preuve, peut-être, que l’entreprise a de nombreux nouveaux produits à nous montrer. On devrait en tout cas certainement découvrir une nouvelle génération d’iPad, dont les nouveaux modèles sont traditionnellement dévoilés à cette période. Mais il y a fort à parier que de nouveaux Mac convertis à Apple Silicon soient aussi de la partie. Et pourquoi pas de nouveaux Airpods…Certains parle même d'une fusion entre l'Apple TV et l'HomePod muni d'une caméra ! Autant de supputations qui trouveront réponse mardi prochain.



Siri lache le morceau : la Keynote le 20 Avril

  Liste des news    Liste des new du mois  
Siri lache la date de la keynote 20 Avril 2021

13

Avril

Interrogé sur la date de la prochaine conférence Apple, Siri parle du mardi 20 avril. Cet événement aura-t-il lieu ? S'il est bel et bien prévu, la marque devrait communiquer dans les prochaines heures. C'est ce qu'on appelle une bourde, et ce n'est pas la première fois que ça arrive. Depuis que Siri a malencontreusement dévoilé la date d'une keynote Apple dans le passé, les fans de la marque ont pris l'habitude de régulièrement questionner l'assistant vocal en espérant avoir une bonne surprise. Il se trouve qu'Apple n'a pas retenu la leçon et que Siri, dans sa version américaine, mentionne désormais l'existence d'une keynote prévue le 20 avril. La marque n'a encore rien officialisé, mais ne devrait plus tarder à le faire… si cet événement est bel et bien prévu. Selon les rumeurs, les nouveaux iPad Pro (avec écran Mini-LED pour la version 12,9 pouces) sont sur le point d'être lancés. Nul doute qu'ils devraient être à l'honneur de cet événement, s'il venait à voir le jour. On a aussi beaucoup parlé de nouveaux AirPods, des trackers AirTags et de nouveaux Mac ces derniers temps mais, plus le temps passe, plus il semble peu probable de les voir mardi prochain. Apple pourrait aussi parler d'iOS 14.5, sa grosse mise à jour intermédiaire. Apple a pris l'habitude d'annoncer ses événements virtuels une semaine avant leur diffusion. Si Siri ne se trompe pas (Apple a pu changer d'avis), sa tenue devrait être officialisée dans les prochaines heures.



La CNIL dénonce des pratiques Apple

  Liste des news    Liste des new du mois  
cnil videoprotection apple stores

25

Mars

Si Apple communique très largement sur les mesures de protection de vie privée au point d'en avoir créé un argument marketing, il semblerait cependant que les pratiques de la société manquent de transparence. Politico a pu mettre la main sur un document confidentiel de plusieurs pages rédigé par la CNIL, la Commission nationale de l'informatique et des libertés. Au travers de ce rapport, il apparaît que les pratiques d'Apple ne respectent pas réellement les lois européennes. Depuis plusieurs années, Apple communique sur la sécurité de ses produits. Cela inclut macOS, le navigateur Safari et plus récemment, le système iOS avec l'introduction prochaine du mécanisme Application Tracking Transparency ou ATT. La CNIL a salué les efforts d'Apple avec l'ATT retournant à l'utilisateur une pop-up claire et permettant à ce dernier de donner ou non son consentement lorsqu'un éditeur souhaite collecter des données personnelles. Cette transparence a suscité la colère de Facebook, mais également des annonceurs. En France les organismes IAB France, MMAF, SRI et UDECAM avaient lancé une plainte en affirmant qu'Apple se réservait le monopole d'envoyer de la publicité ciblée tout en empêchant les autres d'accéder à l'IDFA, l'identifiant unique embarqué sur chaque smartphone. Cependant, Apple a obtenu gain de cause. Il n'en reste pas moins que les pratiques d'Apple restent opaques. Lorsque la firme de Tim Cook avait obligé les éditeurs à lister les données collectées, l'équipe de WhatsApp avait d'emblée invité Apple à en faire de même pour ses applications, et notamment iMessage. La société avait immédiatement publié ces informations sur l'App Store. Concernant l'ATT, Apple semble également ne pas être conforme au RGPD. Selon la CNIL, Apple estime ne pas avoir à recueillir le consentement des utilisateurs pour traiter les informations personnelles sur sa propre plateforme publicitaire parce que la société ne met pas en place de pistage. Cette définition serait toutefois biaisée. Pour la CNIL, la notion de pistage chez Apple n'inclut pas la lecture ou l'écriture de données sur le smartphone. Concrètement, cela ne concernerait donc pas l'usage de cookies. Or pour se conformer à la politique européenne, Apple devrait donc demander également le consentement de ses utilisateurs. Dans cette affaire, la CNIL a un rôle purement consultatif auprès de l'autorité de protection des données. Une enquête a d'ailleurs été ouverte dans le cadre de la plainte de France Digitale. Si les observations de la CNIL sont confortées par la Haute Autorité de la Concurrence, Apple pourrait avoir des comptes à rendre à chacun de ses opposants, à moins d'imposer aussi le consentement à ses propres services.



Nouvelle version de la suite iWork

  Liste des news    Liste des new du mois  
iWork Maj version 11

24

Mars

Apple a publié une mise à jour des logiciels de sa suite bureautique iWork sur Mac, mais également sur iPhone et iPad. Disponible gratuitement, l'éditeur de texte Pages, le gestionnaire de feuilles de calcul Numbers et l'outil de présentation Keynote profitent de quelques nouveautés en version 11. Sur iOS et iPadOS, les applications bureautiques d'Apple disposent désormais d'options plus précises au sein de l'inspecteur pour la mise en forme et le positionnement des objets. D'ailleurs, il est aussi possible de saisir des valeurs exactes pour la taille du texte, l’espacement ou encore la taille des tableaux. Notons que sur un iPad compatible doté de la dernière version du système, Apple a embarqué la fonctionnalité Griffonner (Scribble), jusqu'alors réservée à l'application Apple Notes. Il est donc possible de saisir un texte manuscrit et de le convertir automatiquement dans la police de son choix. Cette mise à jour apporte également davantage de flexibilité pour ajouter ou supprimer des objets ou des cellules de tableaux. Surtout une option permet d'ouvrir systématiquement un document en mode édition sans devoir nécessairement passer par un affichage de lecture. Sur Mac, les trois applications profitent d'une mise à jour de l'explorateur de médias afin de retrouver plus facilement un objet à insérer. Plusieurs filtres font leur apparition pour accéder rapidement aux photos récentes, aux clichés en mode portrait ou encore aux Live Photos. On note également la possibilité, sur macOS et iOS, d'ajouter des liens directs vers des numéros de téléphone au sein d'un tableau ou sur un objet.capturées par un iPhone.



Rumeur en Avril tu découvre des iPad !

  Liste des news    Liste des new du mois  
ipad pro 2020

18

Mars

Les nouveaux iPad Pro d’Apple pourraient être dotés de caméras améliorées, d’un processeur plus rapide et d’un nouveau type d’écran Mini-LED sur le plus grand iPad avec une luminosité et un contraste améliorés. En avril, Apple présentera deux nouveaux iPad Pro, avec des écrans de 11 et 12,9 pouces. Le modèle 12,9 pouces sera tout particulièrement intéressant, puisqu’il s’agira de la première tablette d’Apple à être équipée d’un écran Mini-LED. Cependant, ce ne sera pas le premier produit d’Apple avec cette technologie puisque l’Apple Pro Display XDR, son écran d’ordinateur, est équipé d’un écran Mini-LED. Pour rappel, un écran Mini-LED est un écran LCD avec des LED plus petites, de moins d’un millimètre. Celles-ci sont installées par zones et promettent une consommation énergétique réduite. Cette technologie ne doit pas être confondue avec l’OLED. En effet, les dalles OLED ont l’avantage de ne pas avoir de rétroéclairage, car les pixels peuvent générer leur propre lumière. Même si les noirs ne seront pas aussi convaincants qu’avec un écran OLED, le contraste des écrans Mini-LED est très bien maîtrisé. Un écran Mini-LED est aussi beaucoup plus lumineux que peut l’être un écran OLED. Les deux iPad Pro devraient être dotés d’un processeur A14X, qui serait un dérivé de la puce M1 des nouveaux MacBook Air, MacBook Pro et Mac mini. De plus, ils devraient être équipés de meilleurs appareils photo. Outre la puissance supplémentaire, l’autre mise à niveau majeure à attendre avec impatience est la connectivité Thunderbolt sur son port USB-C. Celle-ci permettra une transmission de données beaucoup plus rapide avec les Macs compatibles, les écrans externes avec une grosse définition ou encore les périphériques de stockage externes. Les iPad Pro 11 pouces et 12,9 pouces actuels sont respectivement disponibles à partir de 899 € et 1 119 €. On ne s’attend pas à ce qu’Apple diminue ses tarifs sur cette génération. En plus de ses iPad Pro, on s’attend également à ce que Apple présente ses AirTags durant la Keynote d’avril. On ne devrait pas voir les nouveaux AirPods 3, puisque ceux-ci ne seront pas lancés avant la fin de l’année.



Finalement Appel Event ne sera pas le 23 Mars

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Event 2021

18

Mars

Les rumeurs, issues notamment du leaker du moment Jon Prosser, faisaient écho d'un Apple Event pour ce 23 mars. Cependant, sans aucune annonce officielle à moins d'une semaine de la date promise, force est de constater qu'il faudra attendre encore un peu pour avoir vent des prochains produits de la marque. Plusieurs leakers bien informés auraient été induits en erreur par la firme de Cupertino à propos d'une date d'Event erronée. Mais ce ne serait que partie remise puisque Apple semble privilégier le mois d'avril pour ses différentes annonces. Jusqu'en 2020, Apple a toujours préféré tenir ses conférences en mars, juin, septembre et novembre. Il était donc normal qu'une rumeur faisant état d'une conférence le 23 mars ait pu être crédible, surtout que les ordinateurs de la marque sont en pleine transition vers les SoC Apple Silicon et que bon nombre de produits ont fuité depuis la fin de l'année dernière. C'est une fois de plus Jon Prosser qui se jette à l'eau en affirmant que l'Event initialement prévu pour mars se tiendra finalement en avril, un mois habituellement calme en annonces pour la marque. Toutefois, il ne serait non pas question d'un, mais de trois évènements différents entre septembre et novembre 2020. Apple semble bousculer ses habitudes et préférer des keynotes moins denses et plus éparses, sans doute pour profiter de la couverture médiatique.



La Pomme arrête l'Home Pod (première version)

  Liste des news    Liste des new du mois  
HomePod Siri 1

15

Mars

Trois petites années, et une dernière révérence. Apple a indiqué ce week-end arrêter la production de son HomePod, premier du nom, au profit de sa version mini lancée l’année dernière à un prix bien plus abordable. Apple a fourni la déclaration à nos confrères de Techcrunch pour annoncer cet arrêt de production : « Le HomePod mini a été un succès depuis son lancement à l’automne dernier, en offrant aux utilisateurs un son incroyable, un assistant intelligent, et un contrôle de leur maison connectée pour seulement 99 $. Nous concentrons nos efforts sur le HomePod mini. Nous arrêtons le HomePod originel, qui continuera à être disponible tant qu’il y aura des stocks via notre site, les Apple Store et les revendeurs Apple autorisés. Apple fournira des mises à jour et des services à ses utilisateurs de HomePod, et une assistance technique au travers d’Apple Care ». Il a fallu cinq ans de développement et de recherches acoustiques très complexes pour mettre au point le premier HomePod. Apple aurait même construit une des chambres sourdes les plus grandes des Etats-Unis pour le mettre au point. Un positionnement tarifaire trop élevé, un assistant parfois encore balbutiant, et un manque d’ouverture à d’autres écosystèmes sont sans doute la cause de l’absence de succès commercial de ces enceintes connectées par ailleurs de très bonne qualité. Si vous êtes tenté par la mise en place d’un son stéréo avec deux enceintes HomePod et que vous en possédez déjà un, peut-être vous faudra-t-il acheter votre deuxième unité au plus vite. Reste à savoir maintenant si Apple va proposer un remplaçant à ce HomePod de première génération, où s’il se contentera d’occuper une « entrée de gamme » premium.



Mac Pro toujours puissant et hors de prix !

  Liste des news    Liste des new du mois  
mac pro display

12

Mars

En juin 2020, Apple s’est donné deux ans pour bouter tous les processeurs Intel hors de ces machines ; le coup de balai a commencé avec les MacBook Air, MacBook Pro 13 pouces et Mac Mini, lesquels ont hérité d’une puce Apple Silicon, en l’occurrence la M1 à 8 cœurs CPU. Pour les MacBook Pro 14, MacBook Pro 16 et iMac 27 pouces, Apple travaillerait sur une M1X à 12 cœurs. Il restera toutefois un bastion où il ne sera pas facile de déloger les pièces d’Intel : les Mac Pro. Pour y parvenir d’ici 2022, Apple miserait sur des processeurs à 64 cœurs. Jusqu’à présent, il était question de puces à 32 cœurs. Mais selon LeaksApplePro, la marque à la pomme concocterait des processeurs encore plus puissants. Le Mac Pro le moins bien loti aurait un processeur à 32 cœurs, dont 24 cœurs performance (Firestorm). Son prix serait de 5 499 $. Un autre Mac Pro embarquerait un processeur à 48 cœurs CPU. Le tarif de cette version : 11 999 $. Enfin, le plus puissant des Mac Pro s’armerait d’une puce à 64 cœurs CPU et coûterait pas moins de 18 999 $. Actuellement, le meilleur Mac Pro est muni d’un processeur Intel Xeon W à 28 cœurs. Pour la partie graphique, les clients peuvent opter, au mieux, pour deux cartes Radeon Pro Vega II Duo avec 2 x 32 Go de mémoire HBM2 chacune. Il semble difficile aujourd'hui que la pomme face marche arrière et décline une partie de sa gamme en ARM et l'autre non, @ suivre donc



iPhone 12 mini des mini ventes

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPhone 12 Mini

11

Mars

L’iPhone 12 mini avait toutes les clés en main pour réussir en visant les utilisateurs nostalgiques de l’époque où les smartphones étaient plus compacts. Apple a pris un risque en lançant un iPhone à contre-courant de la tendance actuelle qui consiste à avoir des appareils toujours plus grands. Malgré des performances égales à celles de l’iPhone 12 standard, le petit iPhone est un flop commercial, le pire de la marque en 2020. Par conséquent, Apple a réduit la production de l’iPhone 12 mini au début de l’année. Au total, la production a été réduite de 2 millions d’unités qui ont été allouées à celle de l’iPhone 12 Pro. Des quatre modèles disponibles, celui-ci semble effectivement être le favori des utilisateurs. D’après un nouveau rapport de Nikkei Asia, Apple réduit encore davantage la production de l’iPhone 12 mini. Ce n’est d’ailleurs pas le seul impacté. En effet, la production globale de tous les iPhone 12 est réduite de 20 %. La majorité concerne évidemment l’iPhone 12 mini. Une source a également affirmé que, d’ici juin 2021, Apple produira 70 % de moins d’iPhone 12 mini que les estimations initiales. D’ailleurs, selon l’analyste William Yang, Apple pourrait prendre une décision encore plus radicale d’arrêter la production du smartphone. De plus, la firme de Cupertino a annoncé à ses fournisseurs qu’elle a prévu d’assembler 230 millions d’iPhone en 2021. Par rapport à l’année dernière, cet objectif représente déjà une hausse de 11 %. Sur ces 230 millions, seulement 75 millions sont prévus pour la première moitié de l’année. Une grande partie de l’assemblage pourrait donc être réservée aux prochains iPhone de 2021 qui seront annoncés cet automne. Enfin, Nikkei Asia a rapporté que les commandes de l’iPhone 12 mini ont représenté seulement 10 à 15 % des commandes totales de la gamme de l’iPhone 12. Un constat qui est donc plutôt décevant, mais qui ne semble pas pour autant freiner Apple. Et pour cause, la rumeur d’un iPhone 13 mini commence effectivement à se répandre sur la toile. Quoi qu’il en soit, la firme de Cupertino a appris de ses erreurs. Un éventuel iPhone 13 mini devra apporter son lot d’avantages par rapport aux autres modèles pour séduire les utilisateurs.



Comme par hasard la Keynote arrive le 23 Mars jour officiel du OnePlus 9

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Keynotes

08

Mars

La prochaine keynote Apple aurait lieu le 23 mars 2021 et la présentation de nombreux produits est attendue à l'occasion de cette conférence. Il était quasiment certain qu'une keynote Apple aurait lieu ce mois de mars, nous avons désormais une date plus précise. L'événement se tiendrait le 23 mars prochain selon le leaker Jon Prosser, dont les informations concernant la marque à la pomme tombent souvent juste. La date du 16 mars avait été avancée pendant un moment, elle est désormais écartée. Ne manque plus que l'officialisation d'Apple. Nous devrions enfin voir les AirTags, les localisateurs d'objets dont on entend parler depuis bien longtemps maintenant. Une alternative aux bien connus Tile, mais aussi aux Galaxy SmartTags lancés par Samsung en janvier. Apple pourrait aussi profiter de l'événement pour présenter un nouvel iPad Pro avec écran Mini LED, les AirPods 3 et/ou AirPods Pro 2, une refonte de la box multimédia Apple TV, et de nouvelles générations d'iMac et MacBook Pro. Et bien sur faire de l'ombre à l'évènement Oneplus 9, car la marque présente également ce jour là son fleuron le OnePlus 9.



Apple abandonne l'iMac Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
iMac Pro

08

Mars

Introduit en grande pompe en 2017, l'iMac Pro conserve le châssis tout-en-un de l'ordinateur phare d'Apple en embarquant des configurations plus évoluées sur un processeur Intel Xeon, un nouveau système de refroidissement et un châssis arborant la couleur Space Gray. Depuis ses débuts, l'iMac Pro cible alors une niche d'utilisateurs souhaitant une machine performante sans pour autant faire de compromis sur le design. Cet équilibre, qui relève finalement plus du concept, offre moins de souplesse qu'un Mac Pro à configuration évolutive. Comme le rapporte 9to5mac, Apple a retiré les options de la configuration initiale sur sa boutique en ligne. Un seul modèle de Mac Pro est effectivement proposé avec la mention « Dans la limite des stocks disponibles ». La machine commercialisée dispose d'un écran 5K de 27 pouces et est propulsée par un processeur Xeon W à 10 cœurs cadencés à 3 GHz (et jusqu’à 4,5 GHz en Turbo Boost) et épaulés par 32 Go de mémoire vive ECC DDR4 à 2,6 GHz. Apple y a intégré un SSD de 1 To, et livre le clavier et la souris sans-fil. Cet ultime iMac Pro est proposé pour 5 499 €. Cette même configuration est disponible pour 5 089,99 € sur Amazon. Il est intéressant de noter que selon un récent rapport d'Apple Insider, la société aurait stoppé la production de certaines configurations des iMac classiques dotés d'une dalle de 21,5 pouces. Selon les informations provenant de la chaîne de production, Apple aurait effectivement annulé les variantes disposant de 512 et 1 To de stockage SSD. La firme de Cupertino pourrait alors rafraîchir sa gamme iMac en profondeur en introduisant un nouveau châssis. Pour mémoire, au mois de novembre, des leakers affirmaient qu'une nouvelle génération d'iMac de 24 pouces serait introduite ce mois-ci.



Apple affiche les indices de réparabilités

  Liste des news    Liste des new du mois  
Indice Apple de reparation

26

Fevrier

Apple s’est mis en conformité avec la loi anti-gaspillage et affiche désormais les indices de réparabilité de ses iPhone et MacBook. iPad, Watch, Mac mini et autres produits n’en profitent pas encore. Apple vient de commencer à publier sur son site et son application Store les indices de réparabilité de certains produits. C’est ainsi le cas des iPhone et des Mac, deux des cinq catégories de produits désignées dans la loi anti-gaspillage, votée en janvier 2020. Cet indice de réparabilité prend la forme d’une note sur 10. Il doit éclairer le choix du consommateur au moment de l’achat pour savoir si le produit qu’il s’apprête à acquérir sera facile à réparer en cas de panne et pourra donc être utilisé plus longtemps. C’est une première étape visant à encourager les utilisateurs à profiter de leur appareil aussi longtemps que possible et à éviter également l'obsolescence programmée. Il est intéressant de noter que la loi anti-gaspillage impose également aux fabricants de donner des informations sur la disponibilité des pièces détachées et, par défaut, sur la possibilité de fabriquer des pièces de rechange en 3D. Ces informations doivent être accessibles aux réparateurs indépendants, il faut également remarquer que cet indice ne dépasse pas 7/10 mais le plus souvent à 6/10 chez Apple, ce qui implique la difficulté à faire réparer ce genre d'appareils.



La prochain Apple TV plus puissante

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple TV

11

Fevrier

Initialement attendu en fin d'année dernière à l'occasion des différentes annonces formulées par Apple, le boîtier de streaming devrait finalement voir le jour à la fin de l'année. Selon LeaksApplePro sur Twitter, l'Apple TV 6 serait effectivement prévue pour une sortie au mois de novembre prochain, ce qui concorde avec de précédents rapports émanant du leaker Jon Prosser. Ces informations concordent également sur un autre point : de meilleures performances, ce qui en soit, n'est pas vraiment la révélation du siècle. Alors que les informations de Prosser tablaient sur la puce A12Z actuellement présente au sein des iPad Pro, LeaksApplePro explique avoir obtenu une information selon laquelle ce prochain modèle serait animé par l'A14, c'est-à-dire la puce embarquée au sein des iPhone 12 et du nouvel iPad Air. En termes de performances graphiques, l'A14 serait 8% plus véloce que l'A12Z selon des tests réalisés et publiés sur l'outil Geekbench. Pour mémoire, l'actuelle Apple TV 4K est animée par la puce A10X. Certains imaginent déjà une manette pour transformer l'Apple TV en console via la souscription Apple Arcade. En effet, depuis tvOS 13, publié à l'automne 2019, il est possible d'appairer une manette Xbox ou PS4 à l'Apple TV. La télécommande livrée avec l'Apple TV en a laissé plus d'un perplexe. Certains la jugent trop petite, d'autres regrettent qu'elle n'ait que six boutons. D'autres enfin détestent la navigation sur le pavé tactile. Pour ce prochain modèle, Apple aurait prévu d'embarquer la fonctionnalité « Localiser » et donc de tirer parti de la puce U1 disponible depuis l'iPhone 11. Il ne serait également pas surprenant que cette télécommande présente un raccourci dédié au service Apple TV+.



Toujours pas de partenaire pour l'Apple Car

  Liste des news    Liste des new du mois  
Apple Car non officiel

09

Fevrier

Après des semaines de spéculation, Hyundai et sa filiale Kia ont déclaré ne plus être en pourparlers avec Apple sur un projet de voiture électrique autonome. Cependant, rien ne dit que le groupe coréen ne retournera pas plus tard à la table des négociations avec le géant américain. Selon Bloomberg et Reuters, Hyundai a publiquement admis que les négociations n’étaient plus d’actualité. Apple a certainement été contrarié par les déclarations de Hyundai à ce sujet. Qui aurait pensé qu’un projet qui ne devrait pas voir le jour avant des années puisse agiter autant l’actualité. Hyundai avait annoncé discuter avec Apple concernant la production de l’Apple Car, avant de rapidement revenir sur ses déclarations. Quelque temps plus tard, c’est l’analyste Ming-chi Kuo de TF Securities qui a corroboré les informations selon lesquelles Apple et Hyundai travaillent ensemble sur une voiture électrique, que l’on connait sous son nom de code, le projet Titan. D’après lui, la future Apple Car sera bien basée sur la plateforme E-GMP de Hyundai. Pour l’instant, il est compliqué de déterminer qui pourrait prendre en charge la production de l’Apple Car. Selon Hyundai, Apple aurait discuté de son projet de voiture électrique autonome avec différents partenaires, mais il n’a pas encore pris de décision. Malgré la fin des négociations, il ne sera pas impossible de voir Hyundai et Apple travailler ensemble dans le futur. Cependant, d’autres entreprises pourraient être privilégiées par le géant américain. On sait par exemple qu’Apple aurait discuté avec la start-up Canoo pour développer l’Apple Car. On sait que la future voiture électrique d’Apple disposerait d’une batterie révolutionnaire, et que celle-ci pourrait arriver dès 2024. Cependant, selon le leaker Jon Prosser qui est généralement très bien informé, l’Apple Car ne serait pas ce que l’on pense. On peut donc légitimement se demander si l’Apple Car est bien une voiture, ou s’il s’agit de quelque chose de différent, comme un service de covoiturage avec des véhicules autonomes. On sait que diverses entreprises comme Tesla, Amazon ou AutoX travaillent sur des taxis autonomes. En dehors de ses appareils connectés, on sait qu’Apple mise beaucoup sur ses services. Il ne serait donc pas surprenant de voir Apple se lancer dans un tel projet.



La révolution Apple découvre lecteur SD

  Liste des news    Liste des new du mois  
MacBook M1

25

Janvier

Apple pourrait profiter du passage à la puce M1 et de l'introduction de nouveaux châssis pour justifier un virage à 180° sur certaines décisions qui n'ont pas toujours été vues d'un très bon œil par les aficionados de la marque. Le magazine Bloomberg rapporte que la firme de Cupertino prévoit de réintégrer un lecteur de cartes SD sur sa prochaine gamme de MacBook Pro. Ce dernier a été retiré fin 2016 lorsque la société a introduit un nouveau design accueillant notamment la Touch Bar. Plus précisément, Apple avait retiré tous les ports pour ne proposer que de l'USB C. Les professionnels souhaitant par exemple décharger leurs appareils photo ou leurs caméras devaient systématiquement passer par un dongle. La société reconnaîtrait-elle avoir fait une erreur ? Il semblerait en tout cas que ce ne soit pas le seul changement à venir. En effet, un peu plus tôt ce mois-ci, nous apprenions que ce prochain MacBook Pro perdrait sa Touch bar, dont l'usage est lui aussi remis en cause, et retrouverait le dispositif de connexion MagSafe pour l'alimentation. Selon de précédents rapports, la société pourrait introduire un MacBook Pro de 14 pouces accueillant un SoC M1X à 12 cœurs, dont 8 cœurs hautes performances et 4 à haute efficacité énergétique.



Rumeur la pomme vas supprimer la TouchBar

  Liste des news    Liste des new du mois  
touchbar 4

15

Janvier

Apple prévoirait de moderniser les ordinateurs portables MacBook Pro cette année avec des processeurs beaucoup plus rapides, des écrans actualisés et le retour de son chargeur magnétique, selon un analyste très réputé du secteur. Cependant, Apple pourrait en contrepartie enlever des éléments importants de ses futurs modèles. Selon l’analyste Ming-chi Kuo de TF International Securities, Apple pourrait supprimer la Touch Bar tactile des futurs MacBook Pro 14 pouces et MacBook Pro 16 pouces. Apple avait introduit la Touch Bar sur ses ordinateurs en 2016. Cette barre d’outils tactile située au-dessus du clavier remplace les touches fonction, et permet d’obtenir des boutons virtuels en fonction de l’application en cours d’utilisation. Alors qu’elle peut être utile à certains utilisateurs sur les logiciels compatibles, d’autres la trouvent tout simplement inutile. En outre, Kuo annonce qu’Apple devrait supprimer la Touch Bar de ses futurs modèles de MacBook Pro. Le retrait de la Touch Bar peut sembler étonnant, car Apple a récemment breveté une Touch Bar avec la technologie Force Touch.



Une annonce aujourd'hui chez la pomme

  Liste des news    Liste des new du mois  
Annonce Apple

13

Janvier

Ce ne serait pas un produit, mais quelque chose d’encore « plus gros » et « meilleur »… Voilà qui laisse beaucoup de place à l’imagination. Difficile de savoir de quoi il va s’agir, mais à en croire une présentatrice américaine de CBS, ce serait « enthousiasmant ». Alors que le CES 2021 virtuel bat son plein, Apple se préparerait à faire une grosse annonce aujourd’hui, selon Gayle King, la présentatrice du CBS Morning qui a interviewé Tim Cook dans le cadre de son émission. La journaliste précise toutefois que cette interview était planifiée de longue date et n’a pas été programmée en amont d’un lancement de produit. Tim Cook ne devrait donc pas dévoiler un des multiples Mac, AirPods et autres iPad attendus cette année. Néanmoins, Apple devrait faire une « grosse annonce ». La question est de savoir dans quel domaine.



Un iPhone pliable dans le tuyaux ou pas !

  Liste des news    Liste des new du mois  
raw

05

Janvier

Depuis quelque temps, l'idée d'un iPhone pliable est dans les cartons. Il faut dire que la firme de Cupertino a déposé quelques brevets en ce sens. Au mois de février, l'USPTO, l'organisme américain chargé de gérer les propriétés Alors que le dernier iPhone 12 fait toujours pâle figure avec sa large encoche, Apple n'entend pas se laisser dépasser par les constructeurs de smartphones concurrents. Selon le magazine taïwanais United Daily News, via Tom's Guide, Apple aurait ainsi demandé la production de deux prototypes à Foxconn, fournisseur de produits électroniques. Apple souhaiterait en effet évaluer l'expérience utilisateur d'iOS sur deux types de smartphones pliables. Le premier reprendrait le urface Duo en présentant deux écrans côte à côte reliés par une charnière. Pour l'heure on ne sait pas si Apple entend produire deux smartphones distincts ou s'il s'agit d'évaluer plusieurs idées pour un prochain modèle pliable. intellectuelles aux États-Unis, révélait qu'Apple envisageait un smartphone composé de deux écrans articulés par une charnière. Plus précisément, le document décrit un mécanisme par lequel l'écran s'incurverait vers l'extérieur avant de se replier. Celachâssis du Galaxy Z Flip ou du Motorola Razr en s'ouvrant à la manière d'un téléphone à clapet classique. Le second s'inspirerait du Microsoft S permettrait principalement d'éviter l'usure des matériaux. Au mois de juin dernier, le leaker Jon Prosser a, semble-t-il, reçu une confirmation sur de tels travaux menés en interne. Ce dernier précise que le modèle testé ne dispose pas d'encoche. Les capteurs dédiés à Face ID viendraient se loger en haut de l'appareil au sein d'une bordure un peu plus épaisse.   Plusieurs rumeurs spéculent déjà sur l'iPhone 13. Cela signifie donc que ce smartphone pliable estampillé Apple ne verrait pas le jour avant 2022.



La pomme comdamné car les iPhone ne sont pas étanches

  Liste des news    Liste des new du mois  
Amende Apple etancheite et garantie non respecter

05

Janvier

C’est la douche froide pour le géant américain Apple. Un régulateur italien sur la concurrence a émis son verdict : la société est condamnée à payer 10 millions d’euros d’amende. Cette lourde punition est notamment liée à des allégations selon lesquelles les iPhone seraient étanches alors qu’ils ne le sont pas vraiment. Une amende pour « publicité mensongère » L’autorité antitrust italienne Autorità Garante della Concorrenza e del Mercato (AGCM) a condamné Apple à une amende de 10 millions d’euros. Cette peine a été imposée face à des allégations trompeuses sur la capacité de résistance à l’eau de ses iPhone. Dans un communiqué, l’autorité italienne de la concurrence a expliqué que le fabricant de smartphones haut de gamme avait annoncé que les iPhone étaient résistants à l’eau. Apple n’a cependant pas clarifié les circonstances exactes dans lesquelles cette étanchéité pouvait être prise en compte. Ces accusations remontent notamment aux iPhone 8 et iPhone 8 Plus de 2017, et à certains modèles ultérieurs. Selon les explications de l’AGCM, ces modèles sont censés être résistants à l’eau jusqu’à 30 minutes à des profondeurs allant jusqu’à quatre mètres. Les tests du régulateur ont cependant montré que cela ne s’applique que dans certaines circonstances, comme durant les tests de laboratoire contrôlés avec de l’eau pure. « Les instructions ne précisaient pas que cette propriété ne pouvait être trouvée que dans des conditions spécifiques », a déclaré l’AGCM. Le régulateur a également critiqué l’avertissement d’Apple selon lequel les dégâts causés par l’eau ne sont pas couverts dans le cadre de la garantie de l’iPhone. La société aurait même refusé de fournir la moindre assistance aux clients si leurs appareils ont été endommagés par l’eau ou des liquides, contrairement à ce qui est cité dans leur avis de garantie. L’entreprise a pourtant utilisé l’étanchéité de l’appareil dans sa démarche marketing, une « pratique commerciale agressive », selon l’AGCM. Pour l’instant, Apple s’est abstenu de tout commentaire sur l’affaire, a rapporté Reuters. À noter qu’une telle punition de la part du régulateur italien n’est pas une première pour la société Apple, a rapporté The Verge. En 2018, l’AGCM avait infligé une amende de 10 millions d’euros chacun à Apple et Samsung. Une amende de 5 millions d’euros a été infligée après que les deux entreprises ont été accusées de ralentir volontairement leurs anciens modèles d’appareils, notamment l’iPhone 6. En ce qui concerne Apple, l’autre moitié de l’amende a été infligée pour punir l’entreprise de ne pas avoir informé les utilisateurs des informations sur les batteries de leurs appareils.


Apple n'a pas vraiment réfléchi à l'encoche des MacBook Pro

Cela ne vous aura pas échappé, Apple a lancé récemment une toute nouvelle gamme de MacBook Pro , lesquels disposent (comme les iPhone 13 ) d'une petite encoche située au sommet de l'écran. Un choix de design assumé de la part d'Apple, qui expliquait récemment que l'encoche en question constituait une « manière intelligente d'offrir davantage d'espace à l'utilisateur ». Toutefois, il semblerait que cette même encoche pose actuellement problème. En effet, en fonction de l'utilisation des nouveaux MacBook Pro, l'encoche peut conduire à certaines incohérences au niveau de macOS, qui ne parvient plus à la gérer « intelligemment ». Quinn Nelson, propriétaire de Snazzy Labs, a notamment posté plusieurs vidéos sur Twitter dans lesquelles il relève divers soucis inhérents à la petite encoche. L'une d'elle permet notamment de démontrer un souci lié directement à macOS, avec la possibilité de déplacer l'icône « Batterie » de l'ordinateur derrière l'encoche, la rendant alors invisible pour l'utilisateur, mais néanmoins cliquable. Un souci qui peut également se produire dans certaines applications. Dans les applications qui n'ont pas été mises à jour pour cette dernière, il est ainsi impossible d'y déplacer le pointeur de la souris. Apple bloque donc cet espace pour que les anciennes applications ne puissent pas afficher les éléments de menu sous l'encoche, avec une souris qui évite soigneusement de passer en dessous. The Verge explique de son côté que « ces problèmes sont extrêmement rares et n'apparaîtront probablement que dans les applications comportant de nombreux éléments de menu ». De son côté, Apple devrait rapidement proposer un correctif pour éviter que ce bug persiste.
28-10-2021


Il y a 20 ans le prototypes iPod n'avait rien d'un iPod !

L'un des premiers prototypes de l’iPod refait surface à l’occasion du vingtième anniversaire du baladeur culte d’Apple. Il y a vingt ans, le 23 octobre 2001, Apple lançait le tout premier modèle d’iPod à la vente. Un simple baladeur qui allait initier un retour au sommet pour la marque, après le lancement du premier iMac, et l’arrivée, en 2007, de l’iPhone. Plus tard, Steve Jobs déclarait même de ce petit objet qu’il « n’a pas seulement changé la façon dont on écoute de la musique, mais qu’il a changé l’intégralité de l’industrie musicale. » C’est à l’occasion de cet anniversaire que Panic sort un drôle d’engin de ses archives. Ce volumineux boîtier jaune est en réalité… un iPod. Tout du moins, l’un des premiers prototypes fonctionnels du baladeur d’Apple. Comme l’explique Panic, ce prototype d’iPod comprend tous les éléments iconiques du baladeur, dont son petit écran ou encore sa roue mécanique et ses quatre boutons. À ce stade, l’appareil était principalement rempli de vide, expliquant pourquoi il paraît si volumineux par rapport à l’iPod original. Il était tout de même parfaitement fonctionnel, même si sa roue rencontrait encore quelques ratés, d’après Tony Fadell, responsable du développement de l’iPod et créateur de Nest, racheté par Google en 2014. Il confirme sur Twitter que ce prototype — baptisé P68/Dulcimer — est bien authentique. Il précise néanmoins que l’appareil avait été créé dans la précipitation afin de tester le concept. Fadell précise également que « la roue fonctionnait mal » sur ce premier prototype. C’est, à ce jour, l’un des rares prototypes d’Apple à avoir été commenté de la sorte. La firme de Cupertino a ainsi mis un terme à l’aventure du baladeur une première fois en 2014, en cessant la production de l’iPod Classic, puis plus franchement en 2017, en faisant disparaître ses derniers modèles de son catalogue. À ce jour, seul l’iPod Touch est encore vendu par Apple… mais pour combien de temps ? (Photo prototypes comparé à un iPod 1er génération)
25-10-2021


M1 Max des performances Graphiques au RDV !

S'il y a un domaine ou l'on peut avoir des doutes quant aux performances des nouveaux processeurs M1 Max d'Apple, c'est sur leur partie graphique GPU, après la suppression de son partenaire Intel, c'est bien sur aux tours de Nvidia et AMD d'en faire les frais... Si le CPU semble avoir fait des prouesses légendaires devant les techniques Intel. Il semble que la partie graphique et également viable aux prétentions de la pomme et tienne la route sans avoir pris pour autant une avancée sur la concurrence ! Avec ses nouvelles puces M1 Pro et M1 Max, Apple poursuit le travail initié avec l’excellente puce M1 et vise cette fois la performance à tout prix. Comme l’a montré un premier benchmark d’un nouveau MacBook Pro équipé d’une puce M1 Max, celle-ci offre des performances brutes décoiffantes, se hissant au niveau… d’un Mac Pro 2019 doté d’un processeur Intel Xeon W-3235 à 12 cœurs, une tour professionnelle vendue minimum 7 649 €. Cette fois, il est question de la partie graphique de cette nouvelle puce haut de gamme d’Apple. Le M1 Max est en effet un SoC embarquant à la fois le CPU et le GPU sur un seul et même chipset. MacRumors vient justement de dénicher un premier benchmark du score Metal de la partie GPU du M1 Max. La puce s’offre un impressionnant score de 68 870 points, et c’est plutôt exceptionnel. 68 870 points, c’est près de trois fois plus de performances graphiques que la puce M1 d’Apple, déjà plutôt véloce en la matière. La première puce ARM d’Apple s’offrait en effet un score oscillant autour des 22 000 au même test. La puce M1 Max propose surtout la meilleure partie graphique jamais vue sur un Mac portable. Sur l’ancien MacBook Pro 16 pouces Intel, la configuration la plus musclée avec une AMD Radeon Pro 5600M montait en effet à 42 500 points à ce test. Le nouveau MacBook Pro doté d’une puce M1 Max est donc 1,5 fois plus performant que l’ancien haut de gamme côté graphique. Difficile de comparer ce test en l’état à d’autres cartes graphiques. Ce benchmark s’appuie en effet sur Metal, une API qui n’est disponible que sur les ordinateurs d’Apple, et pas sur Windows. De premiers tests GFXBench relayés par MacGeneration nous donnent néanmoins un premier aperçu des performances du M1 Max face aux GPU disponibles sur des laptops sous Windows. Le M1 Max se situe donc plus au moins au même niveau de performances qu’une RTX 3080 portable de NVIDIA. Pas mal pour une partie graphique intégrée. Reste encore à attendre le lancement officiel de ces nouveaux MacBook Pro équipés de puces M1 Pro et M1 Max pour en savoir davantage. Pour rappel, ces nouveaux ordinateurs seront livrés dès la semaine prochaine, à partir du 26 octobre.
22-10-2021


Les AirPods 3 de la pomme

Apple a également dévoilé ses AirPods 3. La troisième génération de ses écouteurs True Wireless ne modifie pas l’ADN des écouteurs d’Apple, mais vient s’insérer dans une gamme d’écouteurs désormais large. Apple a profité de sa conférence autour des MacBook Pro pour présenter ses AirPods 3. Des écouteurs qui viennent s’insérer entre les AirPods 2 et les AirPods Pro avec un design et des fonctions complémentaires. Un entredeux qui vient adresser une partie du marché encore perméable aux écouteurs d’Apple. Les AirPods 3 sont disponibles en précommande à partir d’aujourd’hui. Leur sortie est prévue la semaine prochaine. Ils sont commercialisés au prix de 199 €. C’est un peu plus cher que les AirPods 2 à leur lancement. Pour rappel, ce modèle avait été lancé à 179 €, mais c’était le modèle de base, en charge filaire uniquement. Pour une charge sans fil, il fallait compter 229 €. Avec les AirPods 3, on bénéficie de la charge sans fil d’office pour 199 €. Restant au catalogue, les AirPods 2 baissent de prix pour ne pas marcher sur les platebandes de la troisième génération. Comptez 149 € pour le modèle sans induction. L’autre modèle n’est plus référencé chez Apple. Le boîtier de charge sans fil est toujours disponible seul, à 89 €. Apple a désormais trois modèles d’écouteurs sans fil en vente, chacun ayant une proposition propre. Les AirPods 2 (non-intras et sans isolation), les AirPods 3 (semi-intras avec isolation passive) et les AirPods Pro (intras avec isolation active). le Dolby Atmos représente une aussi grande avancée que le passage du mono au stéréo ou de la SD à la HD. Cette technologie permet d’élargir le système stéréo et ses deux canaux. Aujourd’hui, on chasse la spatialisation du son, à l’instar de Sony et l’Audio 3D de la PS5. Les AirPods 3 hérite également de la technologie Adaptative EQ des AirPods Pro. Celle-ci retravaille dynamiquement le son en temps réel afin que le rendu entendu par l’utilisateur corresponde à ce qu’il est réellement. Les AirPods 3 tiennent 6h en une charge. Quatre charges sont contenues dans leur boîtier, soit 30h d’autonomie en tout.
19-10-2021


Le Homepod mini prend des couleurs

La petite enceinte connectée sera disponible en jaune, orange et bleu dès le mois de novembre, en parallèle d'un nouvel abonnement Apple Music Voice à 4,99 €/mois. Apple avait plusieurs nouveautés musicales à annoncer lors de sa dernière keynote consacrée majoritairement à la présentation des MacBook Pro 14 et 16 pouces. Apple Music ajoute une nouvelle formule d'abonnement à son offre commerciale avec Apple Music Voice. Facturé 4,99 €/mois, cet abonnement permet d'accéder à l'intégralité du catalogue du service de streaming musical, soit 90 millions de titres au total. L'astuce pour proposer un tarif deux fois inférieur à son offre standard ? Miser sur Siri pour trouver de la musique adaptée à sa journée. En effet l'utilisateur ou utilisatrice ne pourra pas concevoir sa playlist mais devra utiliser l'assistant vocal pour trouver de la musique pour se détendre ou lancer une playlist conçue par Apple. À ce prix l'Audio Spatial en Dolby Atmos n'est pas proposé dans cette formule, limitée également à un seul utilisateur. L'abonnement Apple Music Voice sera disponible plus tard cet automne. Apple a la solution pour vous avec le retour du HomePod mini, désormais décliné en cinq coloris. Cette petite enceinte, qui nous avait particulièrement séduits il y a quelques mois, est désormais proposée dans des coloris orange, bleu et jaune en plus du gris sidéral et du blanc, toujours au catalogue. Pour le reste, le HomePod mini n'évolue par d'un poil et propose toujours un unique haut-parleur, l'assistant vocal Siri et une intégration complète à iOS qui nécessite un iPhone pour l'installation. Ces nouveaux HomePod mini seront disponibles également dès le mois de novembre au prix inchangé de 99 €.
19-10-2021


Les Nouveaux MacBook Pro 14 et 16

Après la présentations des ses puces M1 Pro et M1 Max, la firme en démontre son application avec la nouvelle gamme de MacBook Pro en 14" et 16" et donne raison à la rumeur pour l'encoche de la web cam du style iPhone. Le constructeur californien offre un coup de frais bienvenu à ses ordinateurs portables avec un design plus anguleux et plus épais aussi. Avant même d'ouvrir l'appareil on peut apercevoir le grand retour du port MagSafe pour l'alimentation, qui permettra aux plus maladroits de se prendre les pieds dans la prise sans trop de risques pour leur Ordinateur. La marque propose également un port HDMI, un port SD et deux ports USB-C Thunderbolt pour un transfert rapide de ses données. Apple introduit deux formats d'écran 14,2 et 16,2 pouces, avec des définitions respectives de 3024 x 1964 et 3456 x 2234 pixels. Pour augmenter la surface d'affichage, la marque a réduit aux maximum les bordures d'écran et même fait disparaître le nom « MacBook Pro » en bas de l'écran, désormais gravé sous l'appareil. Le constructeur a opté pour une dalle mini-LED baptisée Liquid Retina XDR, à l'instar de l'iPad Pro dévoilé plus tôt cette année. Ces nouveaux écrans devraient proposer un meilleur contraste en allumant seulement les zones utiles à l'affichage. Ils bénéficient également de la technologie ProMotion, avec une fréquence de rafraîchissement jusqu’à 120 Hz. Une webcam (désormais 1080p) est toujours présente en haut de la dalle mais Apple a fait le choix de l'inclure dans une encoche, à l'instar de ses iPhone , mais sans ajouter de système de reconnaissance faciale. Le bon vieux capteur Touch ID reste toujours fidèle au poste pour s'authentifier sur son laptop et accéder à son espace de travail. La Touch Bar quant à elle disparaît et laisse place à de bonnes vieilles touches de fonction plus classiques. La partie audio a enfin été améliorée avec 80 % de basses en plus selon la marque. Le stockage de base débute à 512 Go et peut être poussé jusqu'à 1 To pour les machines les mieux équipées. 16 Go de mémoire unifiée sont proposés en standard avec des options 32 et 64 Go disponibles. Pour la connectivité, Apple a fait le choix du Wi-Fi 6, désormais généralisé dans la gamme Mac. L'autonomie enfin est annoncée à 17H pour le modèle 14 pouces et jusqu'à 21H pour le 16 pouces en lecture vidéo, soit 10 heures supplémentaires par rapport au MacBook Pro 16 pouces avec processeur Intel. Le MacBook Pro 14 pouces sera disponible dès le 26 octobre à partir de 2249 € dans sa version de base. Le modèle 16 pouces sera quant à lui proposé à la même date à un tarif de 2749 €. Les pré-commandes démarrent quant à elles dès aujourd'hui. La configuration maximale avec 8To de stockage en MacBook 16 pouces s'élève à 6839 € (sans final cut)
19-10-2021


Apple présente ses puces M1 Pro et M1 Max

Presque un an après l'annonce de sa puce M1, Apple a enfin fait un nouveau pas de géant dans sa transition vers Apple Silicon avec l'annonce des M1 Pro et M1 Max qui équiperont les nouveaux Macbook Pro. Ces nouveaux SoC se basent sur l'architecture ARM des puces M1. Libérés des contraintes de taille, de refroidissement et de consommation énergétique, les ingénieurs d'Apple ont pu concevoir ces puces physiquement plus larges et qui offrent de bien meilleures performances. Ces nouveaux processeurs made-in Apple troquent l'architecture BIG.little du M1 avec 4 cœurs hautes performances et 4 cœurs à haute efficacité énergétique au profit d'une configuration gonflée. Jusqu'à 10 cœurs pourront équiper les deux processeurs, avec un maximum de 8 cœurs haute performance et 2 cœurs haute efficacité. Du côté de la puissance graphique, Apple a abandonné les cartes AMD au profit d'un GPU maison équipé de 16 cœurs sur le M1 Pro et 32 cœurs sur le M1 Max. Le M1 Pro double aussi le M1 sur la mémoire vive puisqu'il pourra accueillir 32 GB de RAM avec une bande passante de 200 GB/s. De son côté, le M1 Max pourra monter à 64 GB de mémoire vive, le tout avec une bande passante de 400 GB/s. En chiffres, cela donne des performances jusqu'à 70 % supérieures sur la partie processeur et deux fois supérieures sur la partie graphique en comparaison avec la puce M1. Disponibles sur les deux modèles (14" et 16"), les puces offriront plusieurs paliers de configuration. Le M1 Pro démarrera avec une configuration de base possédant un CPU 8 cœurs et GPU 14 cœurs tandis que le M1 Max démarrera avec un CPU de 10 cœurs et un GPU de 24 cœurs. Une efficacité énergétique et un Neural Engine bien accueillis. Au rang des petites additions on retrouve un Neural Engine de 16 cœurs (le même que sur la puce M1), une autonomie améliorée, un accélérateur ProRes (deux sur le M1 Max) pour le format vidéo du même nom et enfin un processeur dédié à la gestion d'écrans. C'est un total de deux écrans Pro Display XDR (trois sur le M1 Max) qui pourront être connectés simultanément. L'ajout de contrôleurs Thunderbolt 4 supplémentaires promet une bande passante et un nombre de ports supérieurs au M1. Même si ces puces équiperont dans un premier temps les Macbook Pro de 2021, il ne fait aucun doute qu'Apple les déclinera sur d'autres Mac pour professionnels dans les mois à venir. Rappelons à toutes fins utiles que la transition de la gamme Mac d'Intel vers Apple Silicon est supposée prendre fin en novembre 2022.
19-10-2021


Bientôt Halloween et l'horreur est là avec les prochains MacBook Pro

Dans la catégorie des rumeurs de dernière minute un peu folle, je demande l’encoche sur les MacBook Pro. 4 ans après celle de l’iPhone X qui a fait couler tant d’encre numérique, Apple pourrait reprendre l’idée, mais dans ses Mac. L’écran monterait beaucoup plus vers le haut, mais la webcam garderait sa place, centrée dans une encoche. L’idée peut ressembler à une mauvaise blague, mais c’est une rumeur à prendre au sérieux, car il y a plusieurs indices concordant. Le premier est cette image venue de Chine apparue pendant le week-end. Ce n’est pas une image de très bonne qualité, mais elle présente le supposé écran d’un supposé futur Mac, avec une découpe en haut pour la caméra avant (qui serait à 1080p, comme celle de l’iMac 24), ainsi qu’un microphone et le capteur dédié à True Tone. Ces composants se trouveraient tous derrière l’encoche, ce qui veut dire que ces nouveaux Mac ne disposeraient pas de Face ID, contrairement aux iPhone. À la place, un inconnu suggère sur Reddit qu’un capteur Touch ID serait toujours présent sur la clavier, mais sans Touch Bar qui disparaitrait avec cette génération si l’on en croit une ancienne rumeur. En clair, ces nouveaux MacBook Pro hériteraient du clavier des MacBook Air, même s’il pourrait être entièrement en noir désormais, y compris pour le métal sous les touches, d’après cette même source. Ces définitions sont connues depuis septembre et comme elles sont tirées d’une bêta de macOS Monterey, on est quasiment sûr qu’elles correspondent à celles des deux MacBook Pro qu’Apple devrait présenter ce soir. Le modèle de 14 pouces aurait ainsi un écran de 3 024 pixels sur 1 964, tandis que le 16 pouces afficherait 3 456 pixels sur 2 234. C’est intéressant pour deux raisons : d’une part, cela voudrait dire que la résolution augmente, ce qui pourrait permettre à Apple de proposer un vrai affichage @2x (chaque pixel affiché est constitué de quatre pixels physiques) plutôt que le bricolage actuel basé sur un zoom intermédiaire. Une autre information fournie courant août par un leaker chinois inconnu au bataillon évoquait déjà cette encoche avec un indice supplémentaire. Il dit avoir vu les futurs paquets de ces MacBook Pro et note qu’Apple aurait choisi de masquer l’encoche sur les photos officielles avec un fond d’écran noir en haut de l’écran. Une technique que l’entreprise avait employée pour les premiers iPhone à encoche, provoquant même une plainte d’une cliente qui s’était sentie trompée par les photos du site web. Comment Apple utiliserait la zone autour de l’encoche ? Sur les forums de MacRumors, un internaute propose ces deux concepts avec deux idées différentes. Le premier place la barre des menus de part et d’autres de l’encoche, avec une couleur noire par défaut pour mieux l’effacer. Le deuxième laisse la barre des menus de macOS sous l’encoche, mais exploite alors l’espace vacant, notamment pour quelques icônes à droite comme sur les iPhone. Apple doit aussi mettre à jour son grand iMac, le 27 pouces actuel étant toujours basé sur un processeur Intel. On évoque un modèle de 32 pouces qui pourrait très bien avoir son encoche. Après tout, si macOS s’adapte à cette situation, cela pourrait devenir le nouveau standard, comme on l’a vu pour iOS avec les iPhone…
18-10-2021


La Pomme nous donne RDV le 18 Octobre

Après l’iPhone et les iPad, c’est (sans doute) autour du Mac de passer à la vitesse supérieure ! Apple vient d’envoyer un carton d’invitation virtuel pour un nouvel « événement spécial », qui aura lieu en ligne, depuis Cupertino, évidemment. Rendez-vous est pris le 18 octobre, à 19 heures (heure française), pour découvrir les nouveaux produits du géant californien. Ils devraient, sans aucun doute, avoir un lien avec les Mac, et leur grande transition d’Intel vers ARM. Transhumance qu’Apple a entamé avec célérité en novembre dernier, avec une bascule de son ultra portable emblématique le MacBook Air, et de l'entrée de gamme de ses MacBook Pro 13 pouces et Mac mini. Si l'ont suit les rumeurs logiques, on devrait découvrir un nouveau processeur, plus puissant que la puce M1, qui équipe les premières machines Apple Silicon, lancées fin 2020 et au cours de l'année, au sein de l'iMac 24 pouces. Cette puce, qui pourrait s’appeler M1X, serait au cœur de nouvelles machines professionnelles d’Apple, notamment un MacBook Pro revu et corrigé, un modèle 14 pouces pourrait ainsi remplacer les 13 pouces actuels. Apple pourrait aussi en profiter pour rafraîchir d’autres ordinateurs de sa gamme, comme les modèles « haut de gamme » de ses familles Mac Mini ou iMac. Les premiers n'ont pas vraiment vu leur design évolué, tandis que les seconds se sont largement affinés. L'enjeu est ici de remplacer les Core i7 et Core i9 qui donnent toujours vie aux machines les plus performantes d'Apple. Et peut être de voir arriver la puce qui donnera vie au plus puissant des Mac, le Mac Pro en remplaçant le Xeon d'Intel. Ce sera également l’occasion pour l’entreprise de présenter la version finale de Monterey, la dernière version de macOS, présentée en juin dernier.
13-10-2021


Une Keynotes en Octobre pour le MacBook Pro M1X

Les MacBook Pro « M1X » pourraient être dévoilés lors d'un nouvel événement Apple en octobre, annonce Mark Gurman dans sa newsletter hebdomadaire Power On. La puce de ces machines serait équipée d'un processeur 10 cœurs (8 performants, 2 économes) et on aurait le choix entre un circuit graphique de 16 ou de 32 cœurs. À comparer avec le M1, qui embarque un CPU à 8 cœurs (4 + 4) et de 7 à 8 cœurs graphiques. Des caractéristiques techniques qui sont les mêmes que celles que le fouineur de Bloomberg donnait au printemps. À l'époque, il indiquait aussi que ces MacBook allaient bénéficier d'un tout nouveau design, d'un port MagSafe, un port HDMI et un lecteur de cartes SD. Il y aurait aussi plus que les deux ports Thunderbolt/USB 4 qui font le quotidien des Mac M1. Gurman prédisait également un lancement pour l'été, mais comme chacun a pu s'en apercevoir, ça n'a pas été le cas ! Le futur Mac mini M1X selon Jon Prosser, à prendre avec des pincettes. Gurman évoque aussi une technologie d'écran améliorée (du mini-LED ?). Il ne donne pas les diagonales prévues, mais la rumeur a beaucoup parlé de tailles de 14 et de 16 pouces. Pour ce qui concerne le Mac mini M1X, qui viendrait remplacer le Mac mini Intel toujours au catalogue, il est toujours attendu pour les prochaines semaines avec son nouveau design tout fin.
04-10-2021


Tim Cook à la chasse aux espions de chez Apple !

Les mots de Tim Cook rappellent presque les mots de Bryan Mills dans le film Taken (2008) : « Je vais vous chercher, je vais vous trouver… ». Le P.-D.G. précise en effet que la firme met tout en œuvre pour retrouver les coupables de ces fuites et que ces personnes n'ont tout simplement pas leur place chez Apple. Vendredi 17 septembre s'est tenue la réunion mondiale des employés Apple durant laquelle l'entreprise a fait plusieurs annonces importantes : son souhait de tester fréquemment les employés non vaccinés (sans rendre la vaccination obligatoire), son besoin d'aller de l'avant après l'affaire antitrust Epic contre Apple, ou encore la nouvelle gamme de produits à venir. Tout a rapidement fuité dans les colonnes de The Verge, ce qui a beaucoup agacé le P.-D.G. d'Apple. Tim Cook a donc pris la décision d'envoyer un courriel aux employés de la firme, mardi 21 septembre, dans lequel il déclare partager la frustration de beaucoup d'employés « de voir le contenu de la réunion divulgué aux journalistes ». Il y annonce également que des actions sont en cours : " Comme vous le savez, nous ne tolérons pas la divulgation d'informations confidentielles, qu'il s'agisse de la propriété intellectuelle d'un produit ou des détails d'une réunion confidentielle. Nous savons que les auteurs des fuites constituent un petit nombre de personnes. Nous savons également que ces personnes qui divulguent des informations confidentielles n'ont pas leur place ici."
23-09-2021


Enfin Apple dévoile l'Apple Watch série 7

Pour accompagner ses nouveaux iPhone 13 et iPhone 13 Pro, Apple présente une toute nouvelle montre connectée, l’Apple Watch Series 7. Ce nouveau modèle change légèrement de design et propose des bordures largement affinées. L’Apple Watch Series 7 propose donc toujours le même châssis et est déclinée en deux variantes, mais l’écran a été agrandi : on passe à 41 mm sur le petit modèle, et à 45 mm sur le grand, contre 40 et 44 mm auparavant. La Pomme affirme que sa montre connectée peut afficher près de 50% de texte en plus que la précédente génération, et en profite pour introduire un petit clavier. La luminosité a également été améliorée de façon à fournir un mode Always-On plus lisible, et on retrouve toute une panoplie de nouveaux cadrans. L’Apple Watch Series 7 est également plus résistante puisqu’elle profite d’une certification IPX6. À l’intérieur, la montre embarque un nouveau processeur, et elle chargera plus rapidement. Comptez 45 minutes pour passer de 0 à 80% d’après la marque. L’autonomie plafonne néanmoins toujours à une journée complète d’utilisation, soit environ 18 heures (y a pas 24h dans un cadran ?). L’Apple Watch Series 7 sera disponible cet automne à partir de 399 $ pour le modèle Sport. Cinq coloris seront disponibles pour ce modèle, contre trois pour la version en acier inoxydable.


14-09-2021


L'iPad classique et l'iPad mini

La seule vrai surprise dans cette keynote est de voir l'iPad mini ce prendre pour l'iPad Pro à l'instar de l'iPas classique (10") car il a maintenant presque tout du pro ! Apple a levé le voile sur deux nouveaux modèles. Le premier est une simple mise à jour de l’iPad d’entrée de gamme, tandis que le second est un iPad mini totalement remanié. Le nouvel iPad d’entrée de gamme comporte deux nouveautés majeures : davantage de puissance grâce à sa puce A13 Bionic, et une caméra frontale ultra grand-angle de 12 MP (122°). Grâce à son large champ, elle est capable de supporter Center Stage, cette fonction apparue sur le dernier iPad Pro et qui permet de vous maintenir à l’image même lorsque vous bougez. l’iPad a toujours le droit à une dalle Retina de 10,2 pouces, et il supporte toujours de nombreux accessoires, dont le Smart Keyboard, des claviers tiers, et l’Apple Pencil de 1ère génération. Il sera livré d’emblée avec iPadOS 15, la nouvelle version du système d’exploitation de l’iPad, et profitera donc de toutes ses nouveautés, dont l’arrivée des widgets sur l’écran d’accueil, un nouveau multitâche, Quick Note, etc. Cet iPad sera disponible le 24 septembre à partir de 389 € en Gris sidéral et Argent. L’iPad Mini se met enfin au goût du jour ! Tout a été revu, à commencer par son design. Le nouvel iPad mini introduit en effet un tout nouveau châssis aux tranches plates, à la façon des derniers produits d’Apple comme l’iPhone ou les iPad Pro et iPad Air. Le bouton Home tire donc sa révérence et les bordures s’affinent. On retrouve ainsi un écran Liquid Retina de 8,3 pouces, et, tout comme l’iPad Air, un capteur Touch ID a été intégré au bouton de déverrouillage. Les boutons de volume ont également été relégués sur la tranche supérieure, de façon à permettre à cet iPad mini d’accueillir l’Apple Pencil de seconde génération sur le côté. L’iPad Mini propose une caméra arrière de 12 Mpx avec flash True Tone, et, à l’avant, on pourra compter sur un ultra grand-angle de 12 Mpx lui aussi compatible avec Center Control. À l’intérieur, il embarque une puce A15 Bionic, et lui offre donc d’excellentes performances ainsi que la 5G et le WiFi 6 ! Un port USB-C vient également remplacer le traditionnel Lightning. L’iPad Mini sera disponible en quatre coloris : Gris Sidéral, Rose, Mauve et Lumière stellaire. Il est proposé à partir de 559 € en version 64 Go, et 729 € pour la version 256 Go. Avec le support de la 5G, la facture enfle à 729€ pour le modèle 64 Go. Il sera disponible le 24 septembre prochain.


14-09-2021


Demain le rendez-vous de la Keynote

C'est désormais un rituel, Apple attend les tout derniers jours de l'été pour annoncer la nouvelle génération d'iPhone et, selon les dernières informations en date, le plat de résistance de cet évènement vidéo devrait bien entendu être l'iPhone 13. Apple devrait présenter quatre nouveaux modèles à savoir l'iPhone 13 mini (ou peut être pas !), l'iPhone 13, l'iPhone 13 Pro et l'iPhone 13 Pro Max. Si le design ne doit pas évoluer en profondeur, hormis la taille de l'encoche qui pourrait être réduite, Apple devrait concentrer ses nouveautés sur la fiche technique. On parle notamment d'améliorations de la partie photo avec la présence d'un mode portrait en vidéo, pour ajouter un flou d'arrière-plan en temps réel lors de la captation. Apple pourrait également proposer un écran à taux de rafraîchissement 120 Hz pour les modèles Pro ou encore une version avec 1 To de stockage. Le processeur A15 devrait aussi être de la partie et l'on évoque enfin, entre autres nouveautés, la possibilité de passer des appels par satellite, notamment pour contacter les services d'urgence dans les zones blanches. On peut également s'attendre à une nouvelle version de l'Apple Watch avec l'Apple Watch Series 7. Enfin les AirPods 3 devrais être annoncés. Ces écouteurs reprendraient le design des AirPods Pro, mais ne proposeraient ni embouts en silicone ni de système de réduction de bruit active. Le système d'audio spatial serait lui supporté par ces nouveaux produits.
13-09-2021


Encore de fuite sur la prochaine keynote

À quelques jours de la conférence, le leaker PineLeaks est de retour avec des détails exclusifs concernant tous les produits que présentera Apple lors de sa Keynote. Il confirme la plupart des fuites précédentes, tout en donnant plus de précisions sur les nouvelles fonctionnalités des appareils. Selon lui, la nouvelle génération d’iPhone 13 devrait être proposée au même prix que les modèles précédents. Comme nous avions pu le voir sur les fuites précédentes, le poids et l’épaisseur de tous les modèles seront revus à la hausse, notamment à cause de batteries avec une plus grande capacité. En effet, on sait que le modèle iPhone 13 Pro Max sera équipé d’une batterie 18 % plus grande que la génération précédente, contre environ 10 % pour les autres modèles. Cela permettra notamment à l’iPhone 13 mini d’offrir une heure d’autonomie supplémentaire . PineLeaks confirme également la présence d’écrans AMOLED LTPO 120 Hz, mais il note que le rafraichissement sera abaissé à 60 Hz si vous activez le « Low Power Mode ». Il nous apprend aussi que les nouveaux capteurs photo pourront recevoir 15 % de lumière supplémentaire, tandis que l’ultra grand-angle connaîtra le plus grand changement avec jusqu’à 40 % de lumière en plus. Enfin, le leaker annonce que la vidéo « cinématique » de portrait utilise désormais le système EIS précédemment divulgué, connu sous le nom de « Warp ». Son but est de maintenir un sujet proche du centre du cadre, tout en veillant à ce qu’il ne paraisse pas artificiel. On peut également s’attendre à une meilleure stabilisation optique, un mode nuit avec des couleurs significativement améliorées et qui pourra être utilisé pour l’astrophotographie. D’après PineLeaks, les AirPods 3 et l’Apple Watch Series 7 pourraient être enfin des champions de l’autonomie par rapport aux générations précédentes. En effet, le boîtier des AirPods 3 utiliserait une batterie environ 20 % plus grande que les AirPods 2, et la recharge sans fil serait de la partie. Côté audio, le son devrait être similaire à la génération précédente, mais Apple aurait légèrement peaufiné les basses. Enfin, le leaker déclare que l’Apple Watch Series 7 « va certainement connaître sa première véritable amélioration de l’autonomie de la batterie depuis l’Apple Watch originale. ». On s’attend donc à ce que cette nouvelle montre aux bordures plates embarque une plus grosse batterie, ou soit plus autonome grâce à des composants moins énergivores. Il faudra probablement se montrer patient avant de l’essayer, puisqu’Apple a récemment suspendu sa production. Quoi qu’il en soit, nous en saurons davantage lors de la Keynote qui aura lieu le 14 septembre prochain.
08-09-2021


La Pomme encore une corde à son Arc ARM

Il y a quelques mois, Apple lançait sa stratégie Apple Silicon avec le déploiement du SoC M1, une solution ARM conçue pour que l'entreprise ne soit plus dépendante des x86 d'autres compagnies, Intel notamment. Une stratégie qui suit logiquement son cours, mais qui pourrait n'être qu'une étape pour Apple, en tout cas bien décidé à ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. La firme de Cupertino se penche ainsi sur la question de l'émergente RISC-V. Apple semble clairement s'orienter vers des chantiers RISC-V en lien avec le développement de ses divers services et logiciels dédiés (iOS, macOS…). L'intégration du RISC-V dans l'écosystème Apple n'arrive évidemment pas par hasard et même si le rachat d'ARM par NVIDIA est bien plus compliqué que prévu, on peut légitimement estimer qu'Apple cherche à parer à toute éventualité. En plus d'être une solution de toute façon très intéressante, le RISC-V pourrait être une voie lui permettant de ne rien verser au (futur ?) nouveau propriétaire d'ARM. Reste qu'Apple ne sera clairement pas en mesure de basculer l'intégralité de son écosystème vers RISC-V en un claquement de doigts. Connu pour sa culture du secret, Apple ne donne aucune feuille de route ni aucun élément de langage sur lequel s'appuyer pour connaître exactement ses intentions, mais peu importe la forme que pourrait prendre l'intégration du RISC-V, cela nécessitera la préparation de multiples couches logicielles et l'embauche de nombreux programmeurs de talent. Gageons que nous entendrons vite reparler de RISC-V du côté de Cupertino sans prise de risques.
06-09-2021


Un nouveau Mac mini à venir

Le prochain Mac mini sera doté d’une nouvelle puce M1X et profiterai d’un nouveau design, qui comprendra également plus de ports que la version actuelle et remplacera enfin la version Intel dans le catalogue de produits d’Apple. Selon de nouveaux rapports citant Mark Gurman de Bloomberg, le géant de la technologie Apple se préparerait à sortir un Mac mini avec un nouveau design et plus de connectiques. Il pourrait arriver dès cet automne, aux côtés des nouveaux MacBook 16 et 14 pouces. Tous les appareils seront équipés de la puce « M1X », plus puissant, qui offre deux cœurs supplémentaires pour un total de 10, contre 8 pour la puce M1 du Mac mini actuel. Ce nouveau Mac mini avec un nouveau design et des ports supplémentaires devrait remplacer l’actuel Mac mini Intel dans « les prochains mois », selon Mark Gurman. Même si Apple a lancé son nouveau Mac mini M1 avec les MacBook Air M1 et MacBook Pro M1 que nous avions pu tester en fin d’année dernière, le géant californien propose toujours une version plus chère sur son site internet. Elle est équipée d’un processeur Intel Core i5, et c’est celle-ci que viendrait remplacer la nouvelle version avec un processeur M1X.
23-08-2021


Fuite ou pas fuite sur l'Apple Watch series 7

La sortie de l'Apple Watch Series 7 est imminente et nous avons désormais un bon aperçu de ce à quoi elle va ressembler. Les différents modèles d'Apple Watch Series 7 sont attendus pour septembre prochain. Ils devraient être officiellement lancés par Apple à l'occasion de la conférence de présentation des iPhone 13. Et en attendant l'annonce, le média spécialisé 91mobiles, qui cite des sources industrielles, nous donne de quoi patienter avec des rendus CAD de la montre connectée . Ces visuels confirment que l'Apple Watch 7 a droit à une refonte de design, comme ce que suggéraient déjà plusieurs rapports précédents. Notamment, la marque à la pomme a remplacé sur cette nouvelle mouture les bords arrondis par des bords plats. Ce n'est pas une surprise : un tel changement a déjà été opéré sur les derniers iPhone et sur l'iPad Pro. Apple cherche à uniformiser le design de ses différents appareils. Sur la tranche droite, on retrouve le bouton de sélection, la couronne de navigation et le microphone. À gauche sont situés les deux haut-parleurs, qui semblent plus grands que sur les modèles antérieurs. Le bracelet en silicone sera détachable pour être remplacé à l'envie. Comme d'habitude, l'Apple Watch 7 se déclinera avec des boitiers de 40 et 44 mm ainsi que différentes options de connectivité et de matériaux.
19-08-2021


Apple 300 millions d'amendes pour violations de brevets

Apple va devoir passer à la caisse. Accusée d'avoir violé cinq brevets de la société texane Optis et de ses sociétés liées, la firme de Cupertino a été punie par le jury de Marshall (Texas), qui a décidé d'accorder 300 millions de dollars de dommages et intérêts aux sociétés lésées. Une décision à laquelle Apple s'oppose. Le litige est né du fait de l'utilisation par Apple, pour ses iPhone , iPad et montres, d'une technologie sans fil protégée par plusieurs brevets appartenant à la société Optis. À l'origine, ces brevets furent délivrés à Panasonic, Samsung Electronics et LG. Panasonic et LG ont chacun transféré deux brevets à la division Optis Cellular en 2014. Samsung, de son côté, a cédé son brevet à Unwired Planet (l'une de ses filiales) en 2017. Initialement, cette même affaire avait déjà été jugée l'an dernier. Un jury avait en effet décidé d'attribuer 506,2 millions de dollars à Optis. Le juge avait cependant pris la décision d'annuler ce montant, il y a quelques mois, pour ne se concentrer que sur les dommages et intérêts. D'où la sanction plus faible, 300 millions de dollars. Apple devra payer cette somme par le biais d'un forfait, qui permettra à Optis de couvrir l'utilisation passée et future de la technologie brevetée. La firme à la pomme, qui accuse Optis de ne fabriquer aucun produit, n'entend cependant pas céder si facilement. « Nous remercions le jury pour son temps mais sommes déçus par le verdict et prévoyons de faire appel », a réagi Apple dans un communiqué.
16-08-2021


L'iPad mini le prochain à subir une grosse évolution

La gamme d’iPad Mini d’Apple est généralement un peu en retrait par rapport aux grandes tablettes du géant technologique. Cependant, un nouveau rapport de 9To5Mac suggère que le petit iPad va recevoir une mise à jour qui lui confèrera la même puissance que les prochains iPhone 13. Le rapport, citant des sources au courant de l’affaire, révèle que le prochain iPad Mini a pour nom de code J310. Il confirme également que la tablette sera alimentée par le chipset Apple A15 Bionic, qui devrait également équiper la prochaine gamme d’iPhone 13. Selon les informations de 9To5Mac, l’iPad mini 6 aura effectivement un design qui rappelle celui de l’iPad Air de quatrième génération. Cela signifie que le bouton d’accueil sera supprimé et que les bords de l’écran seront désormais uniformes et plus fins. Le capteur d’empreintes digitales Touch ID devrait également être déplacé dans le bouton d’alimentation. Outre le processeur susmentionné, l’iPad Mini 6 sera doté d’une connectique USB-C, ce qui permettra de prendre en charge une plus grande variété d’accessoires que les iPhone, qui utilisent eux un connecteur Lightning. L’USB-C permettra probablement à l’iPad mini 6 de se recharger et de transférer des données encore plus rapidement. L’autre mise à jour majeure annoncée pour le nouvel iPad mini est un Smart Connector. Le rapport indique qu’Apple prévoit de sortir des accessoires Smart Connector pour le nouvel iPad mini, mais on ne sait pas exactement de quoi il s’agit. On imagine cependant que la tablette pourrait avoir droit à un petit clavier, comme ses grandes sœurs. Enfin, l’iPad 6 mini offrirait une option de connectivité 5G et devrait arriver dans le courant de l’année, probablement vers octobre.
21-07-2021


Un MacBook SE M1 abordable à venir, ou pas !

Alors que les MacBook sont généralement considérés comme des ordinateurs portables onéreux, cela pourrait bientôt changer. Apple travaillerait sur un nouveau modèle abordable, le MacBook SE. D’après un leaker coréen nommé « yeux1122 », Apple serait actuellement en train de concevoir un MacBook SE, qui pourrait devenir le modèle le moins cher de la gamme du géant américain. Cela fait maintenant plusieurs années qu’Apple propose une série SE pour ses iPhone, et celle-ci pourrait bientôt arriver sur ses ordinateurs portables. Les iPhone SE ont l’avantage de proposer certaines caractéristiques haut de gamme identiques aux modèles les plus chers, comme leur processeur, mais font de nombreuses concessions dans les autres domaines. Apple pourrait s’inspirer de cette stratégie pour ses futurs ordinateurs portables,sans Touchbarre, puisque le MacBook SE serait équipé d’une puce M1, son premier processeur maison. Cette puce équipe déjà les produits les plus récents du fabricant, tels que son MacBook Air, son Mac mini, son nouvel iMac 24 pouces coloré ou encore la nouvelle génération d’iPad Pro mini-LED. Selon les informations de « yeux1122 », le MacBook SE pourrait être vendu à partir de 699 $, soit beaucoup moins cher que le MacBook Air le plus abordable. En effet, le MacBook Air M1 avec 256 Go de stockage est vendu à partir de 999 $ aux Etats-Unis, et 1129 € en France avec les taxes. On imagine donc que le MacBook SE serait vendu ici aux alentours de 799 € . Apple souhaiterait tirer le prix vers le bas en utilisant certains des composants des nouveaux iPad Pro de 2021, telles que leur batterie. On s’attend donc à ce que ce nouveau MacBook abordable soit particulièrement fin. Pour rappel, l’iPad Pro M1 11 pouces est lui vendu à 799 $, ou 899 € en France. Pour l’instant, aucune fenêtre de lancement n’a été annoncée, mais sa sortie ne devrait pas se faire avant au moins 2022. En effet, Apple prévoirait déjà de présenter de nouveaux MacBook Pro 14 et 16 pouces mini-LED à l’automne, et ceux-ci seront équipés d’une nouvelle puce M1X voir M2. On ne sait pas non plus quelle taille mesurera l’écran du futur MacBook SE, mais il ne s’agirait pas d’un nouveau modèle 12 pouces d’après les informations du leaker.
20-07-2021


Apple réagit contre le CAID des Chinois

À la fin du mois d'avril, Apple déployait la mise à jour iOS 14.5. Une nouvelle version marquée notamment par la présence de l'ATT, ou App Tracking Transparency. Une fonctionnalité qui permet à chaque possesseur d'appareil mobile de refuser le suivi publicitaire par des tiers afin de renforcer sa confidentialité sur le Web. Et évidemment, du côté de certains professionnels, cette nouvelle fonction a bien du mal à être acceptée… Ce fut le cas de Facebook il y a quelques mois, mais aussi de nombreuses sociétés chinoises, dont certaines viennent d'être stoppées net par Apple. Avant la mise en place de l'IDFA (Identifer for Advertisers), Apple autorisait les développeurs à accéder à l'ID d’un utilisateur, leur permettant de suivre ce dernier sur plusieurs applications. Cela a par la suite évolué vers l'ATT, et l'ensemble pose de sérieux soucis à divers acteurs de la publicité sur le Web. Certaines sociétés chinoises ont ainsi tenté de contourner le problème en passant par le CAID, soit le Chinese Advertising ID. Ces dernières ont en effet estimé qu'Apple n'aurait pas la possibilité d'interdire les applications chinoises les plus populaires, avec le risque de voir les ventes d'iPhone chuter en Chine. Que nenni, puisque le géant américain a confirmé l'interdiction d'utilisation du CAID. Les sociétés chinoises n'ont donc pas d'autre choix que de se plier aux règles d'Apple pour continuer à proposer leurs applications sur l'AppStore. Avantage Apple, donc.
07-07-2021


Un Hackintosh hors norme !

Quand il s’agit de créer des projets fous, certains youtubeurs répondent toujours à l’appel. Qu’il s’agisse de jouer à DOOM sur une ampoule IKEA à 10 € ou encore d’apprendre au chien-robot Spot de Boston Dynamics à uriner de la bière dans un verre, certains ne manquent pas de créativité. Ce Hackintosh ne ressemble à aucun autre. Le PC comprend un LattePanda Alpha SBC (single board computer) avec un processeur Intel Core m3 et 8 Go de RAM, ainsi qu’une carte microcontrôleur boîtier Arduino Leonardo, un SSD SATA de 240 Go avec le système d’exploitation macOS Big Sur préinstallé. De plus, il a dû imprimer en 3D un personnalisé pour le matériel interne, la batterie, le port HDMI, trois ports USB-A et un port Ethernet. Il a ajouté un écran tactile de 5,5 pouces et un mini clavier. Enfin, l’Arduino intégré au LattePanda est utilisé en conjonction avec des MOSFET pour contrôler l’alimentation de l’écran LCD, du clavier et des ventilateurs de l’ordinateur de poche.
01-07-2021


Les prochains MacBook Pro en septembre

DigiTimes croit savoir qu’Apple compte annoncer ses deux nouveaux MacBook Pro dès le mois de septembre, dans la foulée de l’annonce des nouveaux iPhone. Le site, qui a de bonnes informations des chaînes de production sans être toujours fiable sur des informations précises comme une date de lancement, évoque un lancement à la toute fin du trimestre en cours, ce qui correspond à fin septembre. Il ajoute aussi que les expéditions se feraient surtout courant octobre, ce qui pourrait coïncider avec une annonce au début de septembre et un lancement limité à la fin du même mois. L’an dernier, Apple avait organisé trois conférences virtuelles sur l’automne : une en septembre pour les Apple Watch et iPad, une en octobre pour les iPhone et une dernière en novembre pour les premiers Mac Apple M1. C’était un programme particulier à cause de la pandémie, mais peut-être que l’entreprise va reprendre ses conférences en présentiel cet automne. Dans ce cas, on sait que la firme de Cupertino préfère rassembler ses annonces en un seul gros événement, plutôt que de faire venir la presse à plusieurs reprises. Si l’on en croit la rumeur de DigiTimes, on pourrait ainsi avoir un gros keynote en septembre, en direct depuis le Steve Jobs Theater de l’Apple Park. Il servirait à présenter la gamme 2021 de l’iPhone, sans doute l’Apple Watch Series 7, un nouvel iPod touch et peut-être les nouveaux Mac avec leur puce Apple M2 ou M1X. DigiTimes indique aussi dans son rapport qu’Apple investirait 200 millions de dollars pour améliorer la production des dalles mini-LED qui devraient servir dans ces nouveaux MacBook Pro. Cet investissement devrait servir à augmenter la capacité de production avec des achats de machine et la création de quatre nouvelles lignes d’assemblage. De quoi, selon le site, obtenir une production supplémentaire de 700 000 à 800 000 MacBook mini-LED tous les mois. D’après les rumeurs, la production des dalles mini-LED serait le principal facteur qui explique le retard au lancement de ces nouveaux Mac, attendus notamment le mois dernier lors de la WWDC. Avec cette capacité supplémentaire, Apple aura peut-être de quoi répondre à la demande. En attendant, on voit que l’iPad Pro 12,9 pouces, équipé lui aussi d’une dalle mini-LED, qui n’est toujours pas en stock et nécessite plusieurs semaines d’attente.
01-07-2021


Apple dévoile par erreur le MacBook Pro M1X

Apple a accidentellement confirmé l’existence du nouveau MacBook Pro M1X. La firme avait peut-être même prévu de le dévoiler à l’occasion de la WWDC 2021 avant de se raviser. En effet, le MacBook Pro M1C fait partie des mots-clés de la vidéo. La WWDC 2021 d’Apple a démarré ce lundi et elle se termine demain, vendredi 11 juin. Apple a révélé de nombreuses nouveautés concernant son écosystème dont macOS Monterey qui est la nouvelle version du système d’exploitation des ordinateurs et qui augmente d’ailleurs l’autonomie de votre MacBook grâce à un mode économie d’énergie. Une bonne partie de la communauté s’attendait également à découvrir un nouveau MacBook Pro surpuissant comme des fuites l’avaient suggéré, mais Apple n’a encore rien présenté. Néanmoins, il semblerait bien que la firme de Cupertino eût prévu de lever le voile sur un nouveau MacBook Pro, et plus particulièrement sur celui équipé de la puce M1X. La fuite du MacBook Pro M1X était-elle vraiment un accident ? Les métadonnées de la vidéo YouTube de la keynote ont trahi Apple. Outre les mots-clés classiques tels que « apple », « world wide developers conference », « iphone » et autres, deux mots-clés sont tout particulièrement intéressants. Il s’agit de « m1x macbook pro » et « m1x ». Le jeune passionné de technologie Max Balzer est à l’origine de cette découverte sur Twitter. Délors nous savons au moins que le MacBook Pro M1x existe bel et bien. Il sera probablement présenté prochainement par la firme de Cupertino. Le nouvel ordinateur portable promet un gain de puissance important par rapport aux MacBook Pro M1 actuels qui sont déjà très performants. En effet, le M1X serait composé de 10 cœurs au total, dont 8 cœurs hautes performances et 2 cœurs économie d’énergie.
10-06-2021


FaceTime bientôt sur le Web donc sur PC

iOS 15 permettra de partager des liens vers des salons FaceTime, accessibles depuis n'importe quel appareil dans un navigateur web. On ne s'attendait pas à cette annonce, mais FaceTime s'ouvre enfin à d'autres plateformes que celles distribuées par Apple. Le constructeur a bien conscience que son outil de visioconférence est à la traîne par rapport à la concurrence, notamment pour les salariés en télétravail depuis plus d'un an. Zoom , Microsoft Teams ou encore Google Meet n'ont eux cessé de s'enrichir avec de nouvelles options durant cette période. Avec iOS 15, FaceTime va accueillir une grille des contacts revue et corrigée et SharePlay, une nouvelle options pour écouter de la musique ou regarder des films avec ses amis à distance via les applications de streaming vidéo Apple TV+, Disney+ ou HBO Max. FaceTime va également introduire avec iOS 15 les liens FaceTime. Le principe est on ne peut plus simple, puisqu'il s'agit de salons virtuels qu'il sera possible de créer depuis son iPhone , son Mac ou son iPad. Une fois cela fait, un lien est généré et il est possible de le partager via SMS ou e-mail, mais aussi dans toutes les messageries instantanées, de la même manière qu'une URL classique. Les autres participants pourront ensuite cliquer sur le lien qui mènera à FaceTime s'ils sont sur un appareil Apple, ou dans le navigateur s'ils sont sous Android ou Windows 10. La conversation s'affichera alors dans un onglet avec les mêmes options et la même présentation des contacts. Attention toutefois, la création du salon n'est possible que depuis un appareil flanqué d'une pomme et il n'existe aucun service web FaceTime accessible à tous. Apple a indiqué en outre lors de son keynote que les salons vidéo profiteront, peu importe la plateforme utilisée, d'un chiffrement de bout en bout du flux audio/vidéo. Pour le moment, les liens FaceTime peuvent être générés avec la première bêta d'iOS 15 distribuée aux développeurs, mais les salons ne sont pas encore activés. Il faudra probablement attendre le courant de l'été voire la sortie finale du système, prévue pour septembre prochain, pour tester en action cette nouvelle fonctionnalité.
08-06-2021


Pas d'obsolescence programmée mais des Mac sur le carreau !

MacOS Big Sur avait rendu obsolète les Mac du cru 2012, macOS Monterey poursuit le nettoyage en excluant de nouvelles machines La nouvelle version du système d'exploitation de bureau laisse sur le carreau l'iMac 2014, le MacBook 2015, le MacBook Air 2014, et les MacBook Pro 2013 et 2014, des ordinateurs qui étaient compatibles avec Big Sur. En revanche, les iMac fin 2015 et suivants, l'iMac Pro, le Mac Pro (2013 et suivant) , le Mac mini fin 2014 et suivants, le MacBook Air 2015 et suivants, le MacBook 2016 et suivants, ainsi que les MacBook Pro 2015 et suivants sont invités à la fête.
08-06-2021


La WWDC c'est partie pour Mac OS Monterey et autres Video

Comme tous les ans à cette période de l'année, Apple a déroulé la keynote d'ouverture de sa WWDC, lundi 7 juin à 19 h. Pour rappel, le format vidéo a été mis en place par la firme de Cupertino pour l'édition 2020, délaissant le podium du Steve Jobs Theater pour des plans en drone et de nombreux visages dans l'ensemble de l'Apple Park. Fidèle à ses habitudes, Apple nous a une fois de plus convié à sa grand-messe logicielle de l'année, où ont été présentées les prochaines versions d'iOS, iPadOS, macOS et consorts. La keynote de la WWDC sert d'ouverture à la semaine dédiée aux développeurs attachés aux plateformes de la marque à la Pomme. Ainsi, Apple y a présenté le futur de ses systèmes d'exploitation pour iPhone, iPad, Mac, Apple Watch et Apple TV. Vous pouvez dès maintenant découvrir l'événement à travers la vidéo. Petite systhèse, Apple à donc présenter l'ensemble de ses systèmes pour tous ses davices, mais également homeOS qui mise sur l'interconnexion et la sécurité, pas de révolution avec iOS 15 mais des améliorations à tous les étages, iPadOS 15 revoit (un peu) son multitâche et enfin watchOS 8 se concentre sur la méditation et la santé mentale.


08-06-2021


Le prochain Mac mini devrai être beaucoup plus fin avec puce M1X

Le Mac mini a déjà eu le droit à une révision en fin d’année dernière avec la puce M1, mais Apple s’apprêterait pourtant à dévoiler une nouvelle version de son mini-ordinateur, si l’on en croit les nombreuses rumeurs à son sujet. Si l’on y regarde de plus près dans la gamme d’Apple, on peut effectivement s’apercevoir que le dernier Mac mini M1 incarne le modèle d’entrée de gamme, à partir de 799€, et que le modèle le plus premium, vendu à partir de 1 259€, conserve sa robe grise sidérale et est toujours affublé de puces Intel. Ce constat a alimenté les bruits de couloirs concernant un nouveau Mac mini, plus performant, qui pourrait logiquement avoir droit à la prochaine puce ARM d’Apple, communément appelée M1X, soit la puce attendue sur les prochains MacBook Pro 14 et 16 pouces remaniés. Outre son processeur, le design du mini-ordinateur d’Apple pourrait lui aussi changer, si l’on en croit Jon Prosser. Le leaker affirme que cette machine devrait bénéficier d’un nouveau châssis qui s’apparenterait à celui des tout premiers Mac mini. On retrouverait ainsi un contour en aluminium (peut-être coloré) surmonté d’une plaque de Plexiglas blanche. Néanmoins, contrairement à son ancêtre des années 2000, ce Mac mini devrait être le Mac Mini le plus fin jamais exister.
28-05-2021


La WWDC 2021 le 7 Juin

C'est un rendez-vous attendu chaque année par des millions de fans d'Apple à travers le monde : la WWDC 2021 débutera ce 7 juin. Un événement dédié principalement aux développeurs qui bénéficieront comme chaque année d’une présentation des nouveautés technologiques et logicielles de leurs outils quotidiens. Une WWDC 2021 qui débutera par une keynote Apple le 7 juin à 19 h. Le tout sera diffusé en streaming depuis Apple Park, via Apple Developer, Apple TV et YouTube. À 23 h, Apple procédera à la diffusion de la présentation Plaforms State of the Union. Le 10 juin à 23 h se tiendra ensuite la cérémonie des Apple Design Awards, qui viendra célébrer la créativité, le savoir‑faire et la technique des développeurs Apple. Par ailleurs, Apple promet aux développeurs plus de 200 séances d'approfondissement, des TP personnalisés, mais aussi des événements spéciaux comme relever un défi de programmation ou de conception. « Nouveauté de la WWDC21, les Pavillons constituent un moyen facile d’explorer l’offre de séances, TP et activités spéciales sur un thème spécifique », explique Apple. Ouverture des portes (virtuelles) de cette WWDC 2021 prévue pour le 7 juin prochain donc, vous voilà prévenus.
25-05-2021


Bientôt des MacBook Pro 16 pouces M1 ou M2

Bloomberg, une source d’ordinaire très bien renseignée au sujet d’Apple, livre les plans de la marque concernant ses MacBook Pro. Dès le début de l’été, l’entreprise lancerait des MacBook Pro munis d’une puce Apple Silicon à 10 cœurs (8 cœurs actuel pour les 14pouces) et expulserait donc définitivement les processeurs Intel de cette gamme de machines. Deux MacBook Pro seraient prévus, en 16 et 14 pouces. Rappelons que les MacBook Pro actuels se déclinent dans des versions 13 et 16 pouces. Le modèle le plus compact a hérité d’une puce Apple Silicon M1 à 8 cœurs en novembre dernier. En revanche, le MacBook Pro 16 pouces s’appuie toujours sur un processeur Intel (Core i7 ou Core i9). Apple préparerait deux variantes de puce 10 cœurs ; elles répondraient au nom de code Jade C-Chop et Jade C-Die. Toutes les deux posséderaient 10 cœurs, dans une configuration huit cœurs performance et deux cœurs basse consommation. Elles se distingueraient par leur nombre de cœurs graphiques : 16 pour l’une, 32 pour l’autre. Elles collaboraient avec une quantité de RAM nettement accrue par rapport à la M1 : jusqu’à 64 Go au lieu de 16 Go. Bloomberg livre également des informations au sujet de nouveaux Mac Pro attendus en 2022. Apple plancherait non pas sur des puces à 64 cœurs, mais à 20 et 40 cœurs, nom de code Jade 2C-Die et Jade 4C-Die. La 20 cœurs aurait 16 cœurs performance et 4 cœurs basse consommation ; la 40 cœurs porterait ces chiffres à 32 et 8 respectivement. Pour la partie graphique, ce serait 64 ou 128 cœurs. Ces solutions remplaceraient bien sûr les processeurs Intel Xeon W (jusqu’à 28 cœurs) mais permettraient aussi à Apple de se passer des GPU dédiés d’AMD. Le futur Mac Pro serait plus petit que le modèle actuel, inauguré en 2019.
19-05-2021


Le nouveau Clavier Touch ID des iMac combien ça coûte ?

Ces dernières années, Apple a développé un nouveau « talent », celui de faire drastiquement augmenter le prix de ses claviers. Le Magic Keyboard pour iPad qui coute 339 € dans sa pouces et 399 € dans sa version 12,9 pouces. À côté, le Smart Keyboard Folio à 199 €, que tout le monde trouvait cher à sa sortie, parait presque vendu à un tarif raisonnable… Le Mac ne va pas échapper à ce mouvement haussier… Le Magic Keyboard avec Touch ID sera sans doute vendu dans les prochaines semaines séparément, mais pour le moment, il reste l’apanage des nouveaux iMac. Reste donc la question du prix : combien sera-t-il vendu lorsqu’on pourra l’acheter et l’utiliser sur n’importe quel Mac ? Rappelons qu’il faudra un ordinateur équipé d’une puce M1 pour pouvoir utiliser la fonction Touch ID. Grâce au jeu des options sur l’Apple Store, on peut avoir une idée assez précise de son prix. Le Magic Keyboard est actuellement vendu 109 € sur l’Apple Store. En effet, lorsque l’on configure l’iMac entrée de gamme, Apple fournit ce modèle par défaut. Toutefois, la marque à la pomme facture l’option Magic Keyboard avec Touch ID 50 €. On peut légitimement penser que lorsqu’il sera vendu seul, le Magic Keyboard avec Touch ID coutera 159 € environ. En faisant le même calcul, le modèle étendu devrait coûter 185 €. À titre de rappel, le Magic Keyboard avec pavé numérique est proposé actuellement 135 €.
03-05-2021


C'est pas fini, la pomme produit déjà la puce M2

Selon Nikkei Asia, la prochaine génération de processeurs d’Apple, provisoirement appelée « M2 » est entrée dans le cycle de production. Les puces seraient disponibles en masse dès le mois de juillet. Le processeur serait toujours fabriqué par TSMC, et pourrait équiper une nouvelle génération de MacBook Pro prévue pour la fin de l’année. Le rapport indique que le M2 est une puce contenant le CPU, le GPU et la RAM, tout comme la première itération du processeur d’Apple, le M1. Ce dernier avait été introduit sur les MacBook Air, Mac mini ainsi que sur le MacBook Pro. Depuis, celle-ci est disponible dans le nouvel iMac 24 pouces coloré. On la retrouve même dans le nouvel iPad Pro de 12,9 pouces qui possède un écran mini LED Liquid Retina XDR. Elle a l’avantage de proposer une architecture ARM à 8 cœurs CPU et 8 cœurs GPU. De plus, elle offre des performances et une consommation énergétique impressionnantes. La puce M2 pourrait être le processeur le plus rapide du monde (à confirmer bien sur). Selon Nikkei Asia, la prochaine génération de processeurs Mac conçus par Apple est entrée en production de masse ce mois-ci. Cela rapprocherait le géant américain de son objectif de remplacer les processeurs d’Intel par les siens sur tous ses appareils. La puce M1 avait été une véritable révolution. Celle-ci offrait des performances système jusqu’à 3,5 fois plus rapides, des performances graphiques jusqu’à 6 fois plus rapides et un apprentissage automatique jusqu’à 15 fois plus rapide, tout en permettant une autonomie de batterie jusqu’à 2 fois plus longue par rapport à celles Mac de la génération précédente. Encore aujourd’hui, la puce M1 fait partie des meilleures du marché. La seconde itération de cette puce serait sans surprise encore plus puissante. Elle pourrait permettre à Apple d’attirer de nouveaux utilisateurs à la recherche des meilleures performances du marché dans son écosystème. On s’attend à ce que cette puce soit introduite dans le MacBook Pro 2021, dont on sait presque déjà tout. L’ordinateur portable haut de gamme d’Apple pourrait être présenté dès le deuxième semestre de cette année. Cependant, Apple pourrait également l’utiliser dans un futur iMac Pro.
27-04-2021


Revenons sur l'AirTags !

La rumeur en a tellement parler que le jour ou il est sortie j'en ai oublié d'en dévoilé les caractéristiques. Lorsqu’il est perdu, l’AirTag peut être retrouvé au moyen d’un smartphone Android… mais c’est tout. Cela faisait un petit moment qu’Apple n’avait pas présenté de nouvelle catégorie de produit. C’est désormais chose faite depuis mardi soir et la présentation du AirTag, un petit galet destiné à s’attacher à vos effets personnels afin de vous permettre de les localiser avec vos appareils Apple. Néanmoins, durant sa conférence, Apple n’a pas pris la peine d’expliquer si l’AirTag sera compatible avec Android. 9To5Mac a obtenu l’information, et il s’avère que les smartphones Android seront bien pris en charge… mais dans un sens seulement. L’AirTag se repose sur le réseau « Localiser », un maillage mettant à profit les millions d’appareils Apple en circulation dans le monde. Dès lors qu’un iPhone passe à côté d’un AirTag, à son propriétaire. En outre, lorsqu’un AirTag commence à s’éloigner de son propriétaire pendant un certain temps, il émet un petit signal sonore. Ce « bip » sert à alerter les personnes aux alentours que l’objet a été perdu. Dans ce cas, que vous ayil s’y connecte via le Bluetooth et envoie des informations de géolocalisationez un iPhone ou un smartphone Android, il vous suffira de rapprocher votre téléphone du AirTag perdu pour avoir accès aux coordonnées de son propriétaire et lui rendre son bien. En d’autres termes, un smartphone Android ne pourra interagir avec l’AirTag seulement si celui-ci a été perdu, et à condition que votre appareil dispose bien du NFC. Il n’est donc pas question d’acheter un AirTag si vous ne disposez pas d’un appareil Apple, puisqu’ils sont les seuls à proposer l’app « Localiser ». Ce type de produit existe depuis longtemps et compatible avec les 2 mond.
23-04-2021


Une nouvelle Apple TV 4k

L'Apple TV 4K n'aura pas eu le temps de souffler sa quatrième bougie puisqu'Apple vient d'annoncer sa remplaçante, qui lui ressemble en tous points. On peut parler de mise à jour technique pour cette Apple TV 4K de seconde génération dont le processeur A10X datant de 2017 laisse sa place à une puce A12 Bionic, qui équipait en son temps les iPhone XS . Avec ce gain de puissance, Apple annonce que cette nouvelle Apple TV 4K est capable d'afficher des vidéos 4K HDR avec fréquence d'images élevée. Cela sera visible notamment dans les programmes sportifs ou les documentaires, qui profiteront à plein de cette fréquence annoncée comme doublée par rapport à la génération précédente. Le SoC A12X permettra également à l'Apple TV 4K d'afficher des graphismes plus détaillés dans les jeux vidéos présents sur l'App Store et à travers le service par abonnement Apple Arcade. Cette Apple TV 4K, comme les précédentes, proposera à travers la mise à jour tvOS 14.5 une compatibilité avec les manettes Xbox Series X et S ainsi qu'avec la DualSense de la PlayStation 5. La télécommande abandonne le verre, facilement cassable, pour de l'aluminium. Le format semble légèrement plus allongé, ce qui devrait éviter de la perdre au fond du canapé à la moindre occasion. Les boutons ont été entièrement revus. Apple abandonne sa touche Menu pour une touche « Retour » bien plus habituelle et propose également un bouton d'extinction et d'allumage de l'Apple TV ainsi qu'une touche Mute. Le bouton Siri est, lui, déplacé sur le côté droit de la télécommande. L'Apple TV 4K de seconde génération sera disponible en précommande dès le 30 avril en deux versions de 32 et 64 Go aux tarifs respectifs de 179 et 199 €. La nouvelle Siri Remote est quant à elle disponible seule à un prix de 65 € et, bonne nouvelle pour les utilisateurs actuels, sera compatible avec les précédentes Apple TV de quatrième génération.
21-04-2021


Le nouvel iPad Pro est là !

’était le clou du spectacle de ce premier événement Apple de l’année. On l’attendait, et l’iPad Pro a répondu présent ce 20 avril. Si, esthétiquement, rien ne change par rapport à la version de 2020, à l’intérieur, l’iPad Pro embarque un processeur extrêmement puissant pour une tablette. Il s’agit de l’Apple M1, le processeur contenu dans les derniers MacBook Air, MacBook Pro, Mac mini et même l’iMac fraîchement présenté. De ce fait, Apple brouille encore davantage la frontière encore la tablette et l’ordinateur. Grâce au M1, l’iPad Pro se dote de performances colossales, jusqu’à 75 fois supérieures à l’ancienne génération qui était déjà au-dessus du lot. Pour autant, ce n’est toujours pas un Mac, et l’iPad garde ses racines mobiles, d’autant plus avec l’ajout d’une compatibilité avec la 5G. L’autre grande nouveauté de cette génération d’iPad Pro concerne le grand modèle de 12,9 pouces. Celui-ci se dote d’un nouvel écran appelé « Liquid Retina XDR », basé sur le moniteur professionnel hors de prix d’Apple, le Pro Display XDR. Cette dalle intègre près de 10 000 mini LED pour offrir une luminosité et un contraste sans précédent. Évidemment, on attend d’avoir la tablette en main pour se faire un avis. Le modèle de 11 pouces, lui, conserve un affichage identique à la précédente itération. Enfin, on retrouve également de nouveaux capteurs photo, mais aussi un véritable port Thunderbolt à la place de l’USB-C, dont il conserve néanmoins le port. De ce fait, l’iPad Pro 2021 sera capable d’encaisser des débits bien supérieurs et ainsi servir d’outil professionnel avec davantage d’accessoires supportés. Enfin, le Magic Keyboard de cette génération d’iPad Pro se dote d’un nouveau coloris blanc très réussi, mais qui pourrait bien se montrer très salissant. L’iPad Pro sera disponible à la précommande à partir du 30 avril prochain et les premières livraisons auront lieu durant la seconde moitié du mois de mai. La version 11 pouces sera disponible à partir de 899 € en 128 Go, et le modèle de 12,9 pouces à partir de 1 219 €. Chaque modèle démarre à 128 Go de stockage sans connectivité cellulaire et sera proposé avec diverses options, et une facture qui peut grimper jusqu’à 2 429 € pour l’iPad Pro 12,9 pouces ! A ce prix on ce demande si il faut rester sur un iPad ou un Macbook Pro ?
21-04-2021


Apple dévoile le nouveau iMac M1

Les rumeurs avaient visé juste ! À l’occasion de sa première conférence de l’année, Apple a dévoilé un nouvel iMac. Après une dizaine d’années passées avec le même design, le célèbre tout-en-un d’Apple s’offre cette fois un nouveau look. À l’avant, on retrouve une dalle de 24 pouces entourée par des bordures blanches affinées. Cette dalle est définie en 4,5K (4 480 x 2 560 pixels) et compatible TrueTone et loge une webcam 1080p qui devrait faire des miracles en visioconférence, notamment grâce aux trois micros intégrés. Le logo Apple a également disparu de la façade. C’est à l’arrière qu’on retrouve la pomme, au-dessus d’un nouveau pied métallique inspiré du Pro Display XDR, l’écran hors de prix d’Apple. Sur cette surface arrière, on retrouve toujours la connectique : quatre ports USB-C (dont 2 Thunderbolt) et un nouveau connecteur de charge magnétique. Par ailleurs, on note que le bloc secteur qui relie l’iMac au courant intègre également un port Ethernet, ce qui devrait plaire aux maniaques du cable management. À l’intérieur de la bête, on retrouve six haut-parleurs disposés de part et d’autre qui devraient proposer « le meilleur son jamais vu sur un Mac ». Surtout, on y retrouve la puce M1 d’Apple, petit monstre de puissance intégrant à la fois le CPU, le GPU et le processeur d’image au sein d’un même SoC qui ne chauffe pas, ou presque. De ce fait, l’ordinateur n’intègre que deux petits ventilateurs émettant un son d’à peine 10 décibels. De ce fait, le châssis a pu être affiné à seulement 11,5 mm. Pour accompagner l’iMac, Apple présente la nouvelle version de son Magic Keyboard, qui intègre dorénavant les emojis, et même un capteur Touch ID ! On retrouve également une nouvelle Magic Mouse et un nouveau Magic Trackpad, qui se dotent des nouvelles couleurs de l’iMac. En parlant des nouveaux coloris, on en retrouve sept différents : gris, bleu, violet, rouge, orange, jaune et vert. Le nouvel iMac sera disponible à la commande à partir du 30 avril prochain pour une livraison durant la seconde moitié du mois de mai. Côté prix, comptez 1 449 € pour le modèle de base avec M1, 8 Go de RAM et 256 Go de stockage (seulement) mais un Magic Keyboard d’ancienne génération. Il faudra compter 1 669 € pour avoir droit aux nouveaux accessoires et on monte à 1 899 € pour le modèle avec 512 Go de stockage.


21-04-2021


C'est officiel la conférence Apple le 20 Avril

Ce n’était plus un secret depuis que Siri l’avait révélé ce matin : il y aura bien un événement Apple la semaine prochaine, où l’on devrait notamment découvrir de nouveaux iPad. Cette fois, c’est officiel : il y aura une conférence Apple mardi prochain, à 19 heures. Le géant américain vient d’envoyer un carton d’invitation virtuel (en image) pour un événement tout aussi virtuel, covid-19 oblige.« Spring Loaded » peut-on lire sur l’invitation. Une expression que l’on pourrait traduire par « printemps chargé », preuve, peut-être, que l’entreprise a de nombreux nouveaux produits à nous montrer. On devrait en tout cas certainement découvrir une nouvelle génération d’iPad, dont les nouveaux modèles sont traditionnellement dévoilés à cette période. Mais il y a fort à parier que de nouveaux Mac convertis à Apple Silicon soient aussi de la partie. Et pourquoi pas de nouveaux Airpods…Certains parle même d'une fusion entre l'Apple TV et l'HomePod muni d'une caméra ! Autant de supputations qui trouveront réponse mardi prochain.
14-04-2021


Siri lache le morceau : la Keynote le 20 Avril

Interrogé sur la date de la prochaine conférence Apple, Siri parle du mardi 20 avril. Cet événement aura-t-il lieu ? S'il est bel et bien prévu, la marque devrait communiquer dans les prochaines heures. C'est ce qu'on appelle une bourde, et ce n'est pas la première fois que ça arrive. Depuis que Siri a malencontreusement dévoilé la date d'une keynote Apple dans le passé, les fans de la marque ont pris l'habitude de régulièrement questionner l'assistant vocal en espérant avoir une bonne surprise. Il se trouve qu'Apple n'a pas retenu la leçon et que Siri, dans sa version américaine, mentionne désormais l'existence d'une keynote prévue le 20 avril. La marque n'a encore rien officialisé, mais ne devrait plus tarder à le faire… si cet événement est bel et bien prévu. Selon les rumeurs, les nouveaux iPad Pro (avec écran Mini-LED pour la version 12,9 pouces) sont sur le point d'être lancés. Nul doute qu'ils devraient être à l'honneur de cet événement, s'il venait à voir le jour. On a aussi beaucoup parlé de nouveaux AirPods, des trackers AirTags et de nouveaux Mac ces derniers temps mais, plus le temps passe, plus il semble peu probable de les voir mardi prochain. Apple pourrait aussi parler d'iOS 14.5, sa grosse mise à jour intermédiaire. Apple a pris l'habitude d'annoncer ses événements virtuels une semaine avant leur diffusion. Si Siri ne se trompe pas (Apple a pu changer d'avis), sa tenue devrait être officialisée dans les prochaines heures.
13-04-2021


La CNIL dénonce des pratiques Apple

Si Apple communique très largement sur les mesures de protection de vie privée au point d'en avoir créé un argument marketing, il semblerait cependant que les pratiques de la société manquent de transparence. Politico a pu mettre la main sur un document confidentiel de plusieurs pages rédigé par la CNIL, la Commission nationale de l'informatique et des libertés. Au travers de ce rapport, il apparaît que les pratiques d'Apple ne respectent pas réellement les lois européennes. Depuis plusieurs années, Apple communique sur la sécurité de ses produits. Cela inclut macOS, le navigateur Safari et plus récemment, le système iOS avec l'introduction prochaine du mécanisme Application Tracking Transparency ou ATT. La CNIL a salué les efforts d'Apple avec l'ATT retournant à l'utilisateur une pop-up claire et permettant à ce dernier de donner ou non son consentement lorsqu'un éditeur souhaite collecter des données personnelles. Cette transparence a suscité la colère de Facebook, mais également des annonceurs. En France les organismes IAB France, MMAF, SRI et UDECAM avaient lancé une plainte en affirmant qu'Apple se réservait le monopole d'envoyer de la publicité ciblée tout en empêchant les autres d'accéder à l'IDFA, l'identifiant unique embarqué sur chaque smartphone. Cependant, Apple a obtenu gain de cause. Il n'en reste pas moins que les pratiques d'Apple restent opaques. Lorsque la firme de Tim Cook avait obligé les éditeurs à lister les données collectées, l'équipe de WhatsApp avait d'emblée invité Apple à en faire de même pour ses applications, et notamment iMessage. La société avait immédiatement publié ces informations sur l'App Store. Concernant l'ATT, Apple semble également ne pas être conforme au RGPD. Selon la CNIL, Apple estime ne pas avoir à recueillir le consentement des utilisateurs pour traiter les informations personnelles sur sa propre plateforme publicitaire parce que la société ne met pas en place de pistage. Cette définition serait toutefois biaisée. Pour la CNIL, la notion de pistage chez Apple n'inclut pas la lecture ou l'écriture de données sur le smartphone. Concrètement, cela ne concernerait donc pas l'usage de cookies. Or pour se conformer à la politique européenne, Apple devrait donc demander également le consentement de ses utilisateurs. Dans cette affaire, la CNIL a un rôle purement consultatif auprès de l'autorité de protection des données. Une enquête a d'ailleurs été ouverte dans le cadre de la plainte de France Digitale. Si les observations de la CNIL sont confortées par la Haute Autorité de la Concurrence, Apple pourrait avoir des comptes à rendre à chacun de ses opposants, à moins d'imposer aussi le consentement à ses propres services.
25-03-2021


Nouvelle version de la suite iWork

Apple a publié une mise à jour des logiciels de sa suite bureautique iWork sur Mac, mais également sur iPhone et iPad. Disponible gratuitement, l'éditeur de texte Pages, le gestionnaire de feuilles de calcul Numbers et l'outil de présentation Keynote profitent de quelques nouveautés en version 11. Sur iOS et iPadOS, les applications bureautiques d'Apple disposent désormais d'options plus précises au sein de l'inspecteur pour la mise en forme et le positionnement des objets. D'ailleurs, il est aussi possible de saisir des valeurs exactes pour la taille du texte, l’espacement ou encore la taille des tableaux. Notons que sur un iPad compatible doté de la dernière version du système, Apple a embarqué la fonctionnalité Griffonner (Scribble), jusqu'alors réservée à l'application Apple Notes. Il est donc possible de saisir un texte manuscrit et de le convertir automatiquement dans la police de son choix. Cette mise à jour apporte également davantage de flexibilité pour ajouter ou supprimer des objets ou des cellules de tableaux. Surtout une option permet d'ouvrir systématiquement un document en mode édition sans devoir nécessairement passer par un affichage de lecture. Sur Mac, les trois applications profitent d'une mise à jour de l'explorateur de médias afin de retrouver plus facilement un objet à insérer. Plusieurs filtres font leur apparition pour accéder rapidement aux photos récentes, aux clichés en mode portrait ou encore aux Live Photos. On note également la possibilité, sur macOS et iOS, d'ajouter des liens directs vers des numéros de téléphone au sein d'un tableau ou sur un objet.capturées par un iPhone.
24-03-2021


Rumeur en Avril tu découvre des iPad !

Les nouveaux iPad Pro d’Apple pourraient être dotés de caméras améliorées, d’un processeur plus rapide et d’un nouveau type d’écran Mini-LED sur le plus grand iPad avec une luminosité et un contraste améliorés. En avril, Apple présentera deux nouveaux iPad Pro, avec des écrans de 11 et 12,9 pouces. Le modèle 12,9 pouces sera tout particulièrement intéressant, puisqu’il s’agira de la première tablette d’Apple à être équipée d’un écran Mini-LED. Cependant, ce ne sera pas le premier produit d’Apple avec cette technologie puisque l’Apple Pro Display XDR, son écran d’ordinateur, est équipé d’un écran Mini-LED. Pour rappel, un écran Mini-LED est un écran LCD avec des LED plus petites, de moins d’un millimètre. Celles-ci sont installées par zones et promettent une consommation énergétique réduite. Cette technologie ne doit pas être confondue avec l’OLED. En effet, les dalles OLED ont l’avantage de ne pas avoir de rétroéclairage, car les pixels peuvent générer leur propre lumière. Même si les noirs ne seront pas aussi convaincants qu’avec un écran OLED, le contraste des écrans Mini-LED est très bien maîtrisé. Un écran Mini-LED est aussi beaucoup plus lumineux que peut l’être un écran OLED. Les deux iPad Pro devraient être dotés d’un processeur A14X, qui serait un dérivé de la puce M1 des nouveaux MacBook Air, MacBook Pro et Mac mini. De plus, ils devraient être équipés de meilleurs appareils photo. Outre la puissance supplémentaire, l’autre mise à niveau majeure à attendre avec impatience est la connectivité Thunderbolt sur son port USB-C. Celle-ci permettra une transmission de données beaucoup plus rapide avec les Macs compatibles, les écrans externes avec une grosse définition ou encore les périphériques de stockage externes. Les iPad Pro 11 pouces et 12,9 pouces actuels sont respectivement disponibles à partir de 899 € et 1 119 €. On ne s’attend pas à ce qu’Apple diminue ses tarifs sur cette génération. En plus de ses iPad Pro, on s’attend également à ce que Apple présente ses AirTags durant la Keynote d’avril. On ne devrait pas voir les nouveaux AirPods 3, puisque ceux-ci ne seront pas lancés avant la fin de l’année.
18-03-2021


Finalement Appel Event ne sera pas le 23 Mars

Les rumeurs, issues notamment du leaker du moment Jon Prosser, faisaient écho d'un Apple Event pour ce 23 mars. Cependant, sans aucune annonce officielle à moins d'une semaine de la date promise, force est de constater qu'il faudra attendre encore un peu pour avoir vent des prochains produits de la marque. Plusieurs leakers bien informés auraient été induits en erreur par la firme de Cupertino à propos d'une date d'Event erronée. Mais ce ne serait que partie remise puisque Apple semble privilégier le mois d'avril pour ses différentes annonces. Jusqu'en 2020, Apple a toujours préféré tenir ses conférences en mars, juin, septembre et novembre. Il était donc normal qu'une rumeur faisant état d'une conférence le 23 mars ait pu être crédible, surtout que les ordinateurs de la marque sont en pleine transition vers les SoC Apple Silicon et que bon nombre de produits ont fuité depuis la fin de l'année dernière. C'est une fois de plus Jon Prosser qui se jette à l'eau en affirmant que l'Event initialement prévu pour mars se tiendra finalement en avril, un mois habituellement calme en annonces pour la marque. Toutefois, il ne serait non pas question d'un, mais de trois évènements différents entre septembre et novembre 2020. Apple semble bousculer ses habitudes et préférer des keynotes moins denses et plus éparses, sans doute pour profiter de la couverture médiatique.
18-03-2021


La Pomme arrête l'Home Pod (première version)

Trois petites années, et une dernière révérence. Apple a indiqué ce week-end arrêter la production de son HomePod, premier du nom, au profit de sa version mini lancée l’année dernière à un prix bien plus abordable. Apple a fourni la déclaration à nos confrères de Techcrunch pour annoncer cet arrêt de production : « Le HomePod mini a été un succès depuis son lancement à l’automne dernier, en offrant aux utilisateurs un son incroyable, un assistant intelligent, et un contrôle de leur maison connectée pour seulement 99 $. Nous concentrons nos efforts sur le HomePod mini. Nous arrêtons le HomePod originel, qui continuera à être disponible tant qu’il y aura des stocks via notre site, les Apple Store et les revendeurs Apple autorisés. Apple fournira des mises à jour et des services à ses utilisateurs de HomePod, et une assistance technique au travers d’Apple Care ». Il a fallu cinq ans de développement et de recherches acoustiques très complexes pour mettre au point le premier HomePod. Apple aurait même construit une des chambres sourdes les plus grandes des Etats-Unis pour le mettre au point. Un positionnement tarifaire trop élevé, un assistant parfois encore balbutiant, et un manque d’ouverture à d’autres écosystèmes sont sans doute la cause de l’absence de succès commercial de ces enceintes connectées par ailleurs de très bonne qualité. Si vous êtes tenté par la mise en place d’un son stéréo avec deux enceintes HomePod et que vous en possédez déjà un, peut-être vous faudra-t-il acheter votre deuxième unité au plus vite. Reste à savoir maintenant si Apple va proposer un remplaçant à ce HomePod de première génération, où s’il se contentera d’occuper une « entrée de gamme » premium.
15-03-2021


Mac Pro toujours puissant et hors de prix !

En juin 2020, Apple s’est donné deux ans pour bouter tous les processeurs Intel hors de ces machines ; le coup de balai a commencé avec les MacBook Air, MacBook Pro 13 pouces et Mac Mini, lesquels ont hérité d’une puce Apple Silicon, en l’occurrence la M1 à 8 cœurs CPU. Pour les MacBook Pro 14, MacBook Pro 16 et iMac 27 pouces, Apple travaillerait sur une M1X à 12 cœurs. Il restera toutefois un bastion où il ne sera pas facile de déloger les pièces d’Intel : les Mac Pro. Pour y parvenir d’ici 2022, Apple miserait sur des processeurs à 64 cœurs. Jusqu’à présent, il était question de puces à 32 cœurs. Mais selon LeaksApplePro, la marque à la pomme concocterait des processeurs encore plus puissants. Le Mac Pro le moins bien loti aurait un processeur à 32 cœurs, dont 24 cœurs performance (Firestorm). Son prix serait de 5 499 $. Un autre Mac Pro embarquerait un processeur à 48 cœurs CPU. Le tarif de cette version : 11 999 $. Enfin, le plus puissant des Mac Pro s’armerait d’une puce à 64 cœurs CPU et coûterait pas moins de 18 999 $. Actuellement, le meilleur Mac Pro est muni d’un processeur Intel Xeon W à 28 cœurs. Pour la partie graphique, les clients peuvent opter, au mieux, pour deux cartes Radeon Pro Vega II Duo avec 2 x 32 Go de mémoire HBM2 chacune. Il semble difficile aujourd'hui que la pomme face marche arrière et décline une partie de sa gamme en ARM et l'autre non, @ suivre donc
12-03-2021


iPhone 12 mini des mini ventes

L’iPhone 12 mini avait toutes les clés en main pour réussir en visant les utilisateurs nostalgiques de l’époque où les smartphones étaient plus compacts. Apple a pris un risque en lançant un iPhone à contre-courant de la tendance actuelle qui consiste à avoir des appareils toujours plus grands. Malgré des performances égales à celles de l’iPhone 12 standard, le petit iPhone est un flop commercial, le pire de la marque en 2020. Par conséquent, Apple a réduit la production de l’iPhone 12 mini au début de l’année. Au total, la production a été réduite de 2 millions d’unités qui ont été allouées à celle de l’iPhone 12 Pro. Des quatre modèles disponibles, celui-ci semble effectivement être le favori des utilisateurs. D’après un nouveau rapport de Nikkei Asia, Apple réduit encore davantage la production de l’iPhone 12 mini. Ce n’est d’ailleurs pas le seul impacté. En effet, la production globale de tous les iPhone 12 est réduite de 20 %. La majorité concerne évidemment l’iPhone 12 mini. Une source a également affirmé que, d’ici juin 2021, Apple produira 70 % de moins d’iPhone 12 mini que les estimations initiales. D’ailleurs, selon l’analyste William Yang, Apple pourrait prendre une décision encore plus radicale d’arrêter la production du smartphone. De plus, la firme de Cupertino a annoncé à ses fournisseurs qu’elle a prévu d’assembler 230 millions d’iPhone en 2021. Par rapport à l’année dernière, cet objectif représente déjà une hausse de 11 %. Sur ces 230 millions, seulement 75 millions sont prévus pour la première moitié de l’année. Une grande partie de l’assemblage pourrait donc être réservée aux prochains iPhone de 2021 qui seront annoncés cet automne. Enfin, Nikkei Asia a rapporté que les commandes de l’iPhone 12 mini ont représenté seulement 10 à 15 % des commandes totales de la gamme de l’iPhone 12. Un constat qui est donc plutôt décevant, mais qui ne semble pas pour autant freiner Apple. Et pour cause, la rumeur d’un iPhone 13 mini commence effectivement à se répandre sur la toile. Quoi qu’il en soit, la firme de Cupertino a appris de ses erreurs. Un éventuel iPhone 13 mini devra apporter son lot d’avantages par rapport aux autres modèles pour séduire les utilisateurs.
11-03-2021


Comme par hasard la Keynote arrive le 23 Mars jour officiel du OnePlus 9

La prochaine keynote Apple aurait lieu le 23 mars 2021 et la présentation de nombreux produits est attendue à l'occasion de cette conférence. Il était quasiment certain qu'une keynote Apple aurait lieu ce mois de mars, nous avons désormais une date plus précise. L'événement se tiendrait le 23 mars prochain selon le leaker Jon Prosser, dont les informations concernant la marque à la pomme tombent souvent juste. La date du 16 mars avait été avancée pendant un moment, elle est désormais écartée. Ne manque plus que l'officialisation d'Apple. Nous devrions enfin voir les AirTags, les localisateurs d'objets dont on entend parler depuis bien longtemps maintenant. Une alternative aux bien connus Tile, mais aussi aux Galaxy SmartTags lancés par Samsung en janvier. Apple pourrait aussi profiter de l'événement pour présenter un nouvel iPad Pro avec écran Mini LED, les AirPods 3 et/ou AirPods Pro 2, une refonte de la box multimédia Apple TV, et de nouvelles générations d'iMac et MacBook Pro. Et bien sur faire de l'ombre à l'évènement Oneplus 9, car la marque présente également ce jour là son fleuron le OnePlus 9.
08-03-2021


Apple abandonne l'iMac Pro

Introduit en grande pompe en 2017, l'iMac Pro conserve le châssis tout-en-un de l'ordinateur phare d'Apple en embarquant des configurations plus évoluées sur un processeur Intel Xeon, un nouveau système de refroidissement et un châssis arborant la couleur Space Gray. Depuis ses débuts, l'iMac Pro cible alors une niche d'utilisateurs souhaitant une machine performante sans pour autant faire de compromis sur le design. Cet équilibre, qui relève finalement plus du concept, offre moins de souplesse qu'un Mac Pro à configuration évolutive. Comme le rapporte 9to5mac, Apple a retiré les options de la configuration initiale sur sa boutique en ligne. Un seul modèle de Mac Pro est effectivement proposé avec la mention « Dans la limite des stocks disponibles ». La machine commercialisée dispose d'un écran 5K de 27 pouces et est propulsée par un processeur Xeon W à 10 cœurs cadencés à 3 GHz (et jusqu’à 4,5 GHz en Turbo Boost) et épaulés par 32 Go de mémoire vive ECC DDR4 à 2,6 GHz. Apple y a intégré un SSD de 1 To, et livre le clavier et la souris sans-fil. Cet ultime iMac Pro est proposé pour 5 499 €. Cette même configuration est disponible pour 5 089,99 € sur Amazon. Il est intéressant de noter que selon un récent rapport d'Apple Insider, la société aurait stoppé la production de certaines configurations des iMac classiques dotés d'une dalle de 21,5 pouces. Selon les informations provenant de la chaîne de production, Apple aurait effectivement annulé les variantes disposant de 512 et 1 To de stockage SSD. La firme de Cupertino pourrait alors rafraîchir sa gamme iMac en profondeur en introduisant un nouveau châssis. Pour mémoire, au mois de novembre, des leakers affirmaient qu'une nouvelle génération d'iMac de 24 pouces serait introduite ce mois-ci.
08-03-2021


Apple affiche les indices de réparabilités

Apple s’est mis en conformité avec la loi anti-gaspillage et affiche désormais les indices de réparabilité de ses iPhone et MacBook. iPad, Watch, Mac mini et autres produits n’en profitent pas encore. Apple vient de commencer à publier sur son site et son application Store les indices de réparabilité de certains produits. C’est ainsi le cas des iPhone et des Mac, deux des cinq catégories de produits désignées dans la loi anti-gaspillage, votée en janvier 2020. Cet indice de réparabilité prend la forme d’une note sur 10. Il doit éclairer le choix du consommateur au moment de l’achat pour savoir si le produit qu’il s’apprête à acquérir sera facile à réparer en cas de panne et pourra donc être utilisé plus longtemps. C’est une première étape visant à encourager les utilisateurs à profiter de leur appareil aussi longtemps que possible et à éviter également l'obsolescence programmée. Il est intéressant de noter que la loi anti-gaspillage impose également aux fabricants de donner des informations sur la disponibilité des pièces détachées et, par défaut, sur la possibilité de fabriquer des pièces de rechange en 3D. Ces informations doivent être accessibles aux réparateurs indépendants, il faut également remarquer que cet indice ne dépasse pas 7/10 mais le plus souvent à 6/10 chez Apple, ce qui implique la difficulté à faire réparer ce genre d'appareils.
26-02-2021


La prochain Apple TV plus puissante

Initialement attendu en fin d'année dernière à l'occasion des différentes annonces formulées par Apple, le boîtier de streaming devrait finalement voir le jour à la fin de l'année. Selon LeaksApplePro sur Twitter, l'Apple TV 6 serait effectivement prévue pour une sortie au mois de novembre prochain, ce qui concorde avec de précédents rapports émanant du leaker Jon Prosser. Ces informations concordent également sur un autre point : de meilleures performances, ce qui en soit, n'est pas vraiment la révélation du siècle. Alors que les informations de Prosser tablaient sur la puce A12Z actuellement présente au sein des iPad Pro, LeaksApplePro explique avoir obtenu une information selon laquelle ce prochain modèle serait animé par l'A14, c'est-à-dire la puce embarquée au sein des iPhone 12 et du nouvel iPad Air. En termes de performances graphiques, l'A14 serait 8% plus véloce que l'A12Z selon des tests réalisés et publiés sur l'outil Geekbench. Pour mémoire, l'actuelle Apple TV 4K est animée par la puce A10X. Certains imaginent déjà une manette pour transformer l'Apple TV en console via la souscription Apple Arcade. En effet, depuis tvOS 13, publié à l'automne 2019, il est possible d'appairer une manette Xbox ou PS4 à l'Apple TV. La télécommande livrée avec l'Apple TV en a laissé plus d'un perplexe. Certains la jugent trop petite, d'autres regrettent qu'elle n'ait que six boutons. D'autres enfin détestent la navigation sur le pavé tactile. Pour ce prochain modèle, Apple aurait prévu d'embarquer la fonctionnalité « Localiser » et donc de tirer parti de la puce U1 disponible depuis l'iPhone 11. Il ne serait également pas surprenant que cette télécommande présente un raccourci dédié au service Apple TV+.
11-02-2021


Toujours pas de partenaire pour l'Apple Car

Après des semaines de spéculation, Hyundai et sa filiale Kia ont déclaré ne plus être en pourparlers avec Apple sur un projet de voiture électrique autonome. Cependant, rien ne dit que le groupe coréen ne retournera pas plus tard à la table des négociations avec le géant américain. Selon Bloomberg et Reuters, Hyundai a publiquement admis que les négociations n’étaient plus d’actualité. Apple a certainement été contrarié par les déclarations de Hyundai à ce sujet. Qui aurait pensé qu’un projet qui ne devrait pas voir le jour avant des années puisse agiter autant l’actualité. Hyundai avait annoncé discuter avec Apple concernant la production de l’Apple Car, avant de rapidement revenir sur ses déclarations. Quelque temps plus tard, c’est l’analyste Ming-chi Kuo de TF Securities qui a corroboré les informations selon lesquelles Apple et Hyundai travaillent ensemble sur une voiture électrique, que l’on connait sous son nom de code, le projet Titan. D’après lui, la future Apple Car sera bien basée sur la plateforme E-GMP de Hyundai. Pour l’instant, il est compliqué de déterminer qui pourrait prendre en charge la production de l’Apple Car. Selon Hyundai, Apple aurait discuté de son projet de voiture électrique autonome avec différents partenaires, mais il n’a pas encore pris de décision. Malgré la fin des négociations, il ne sera pas impossible de voir Hyundai et Apple travailler ensemble dans le futur. Cependant, d’autres entreprises pourraient être privilégiées par le géant américain. On sait par exemple qu’Apple aurait discuté avec la start-up Canoo pour développer l’Apple Car. On sait que la future voiture électrique d’Apple disposerait d’une batterie révolutionnaire, et que celle-ci pourrait arriver dès 2024. Cependant, selon le leaker Jon Prosser qui est généralement très bien informé, l’Apple Car ne serait pas ce que l’on pense. On peut donc légitimement se demander si l’Apple Car est bien une voiture, ou s’il s’agit de quelque chose de différent, comme un service de covoiturage avec des véhicules autonomes. On sait que diverses entreprises comme Tesla, Amazon ou AutoX travaillent sur des taxis autonomes. En dehors de ses appareils connectés, on sait qu’Apple mise beaucoup sur ses services. Il ne serait donc pas surprenant de voir Apple se lancer dans un tel projet.
09-02-2021


La révolution Apple découvre lecteur SD

Apple pourrait profiter du passage à la puce M1 et de l'introduction de nouveaux châssis pour justifier un virage à 180° sur certaines décisions qui n'ont pas toujours été vues d'un très bon œil par les aficionados de la marque. Le magazine Bloomberg rapporte que la firme de Cupertino prévoit de réintégrer un lecteur de cartes SD sur sa prochaine gamme de MacBook Pro. Ce dernier a été retiré fin 2016 lorsque la société a introduit un nouveau design accueillant notamment la Touch Bar. Plus précisément, Apple avait retiré tous les ports pour ne proposer que de l'USB C. Les professionnels souhaitant par exemple décharger leurs appareils photo ou leurs caméras devaient systématiquement passer par un dongle. La société reconnaîtrait-elle avoir fait une erreur ? Il semblerait en tout cas que ce ne soit pas le seul changement à venir. En effet, un peu plus tôt ce mois-ci, nous apprenions que ce prochain MacBook Pro perdrait sa Touch bar, dont l'usage est lui aussi remis en cause, et retrouverait le dispositif de connexion MagSafe pour l'alimentation. Selon de précédents rapports, la société pourrait introduire un MacBook Pro de 14 pouces accueillant un SoC M1X à 12 cœurs, dont 8 cœurs hautes performances et 4 à haute efficacité énergétique.
25-01-2021


Rumeur la pomme vas supprimer la TouchBar

Apple prévoirait de moderniser les ordinateurs portables MacBook Pro cette année avec des processeurs beaucoup plus rapides, des écrans actualisés et le retour de son chargeur magnétique, selon un analyste très réputé du secteur. Cependant, Apple pourrait en contrepartie enlever des éléments importants de ses futurs modèles. Selon l’analyste Ming-chi Kuo de TF International Securities, Apple pourrait supprimer la Touch Bar tactile des futurs MacBook Pro 14 pouces et MacBook Pro 16 pouces. Apple avait introduit la Touch Bar sur ses ordinateurs en 2016. Cette barre d’outils tactile située au-dessus du clavier remplace les touches fonction, et permet d’obtenir des boutons virtuels en fonction de l’application en cours d’utilisation. Alors qu’elle peut être utile à certains utilisateurs sur les logiciels compatibles, d’autres la trouvent tout simplement inutile. En outre, Kuo annonce qu’Apple devrait supprimer la Touch Bar de ses futurs modèles de MacBook Pro. Le retrait de la Touch Bar peut sembler étonnant, car Apple a récemment breveté une Touch Bar avec la technologie Force Touch.
15-01-2021


Une annonce aujourd'hui chez la pomme

Ce ne serait pas un produit, mais quelque chose d’encore « plus gros » et « meilleur »… Voilà qui laisse beaucoup de place à l’imagination. Difficile de savoir de quoi il va s’agir, mais à en croire une présentatrice américaine de CBS, ce serait « enthousiasmant ». Alors que le CES 2021 virtuel bat son plein, Apple se préparerait à faire une grosse annonce aujourd’hui, selon Gayle King, la présentatrice du CBS Morning qui a interviewé Tim Cook dans le cadre de son émission. La journaliste précise toutefois que cette interview était planifiée de longue date et n’a pas été programmée en amont d’un lancement de produit. Tim Cook ne devrait donc pas dévoiler un des multiples Mac, AirPods et autres iPad attendus cette année. Néanmoins, Apple devrait faire une « grosse annonce ». La question est de savoir dans quel domaine.
13-01-2021


Un iPhone pliable dans le tuyaux ou pas !

Depuis quelque temps, l'idée d'un iPhone pliable est dans les cartons. Il faut dire que la firme de Cupertino a déposé quelques brevets en ce sens. Au mois de février, l'USPTO, l'organisme américain chargé de gérer les propriétés Alors que le dernier iPhone 12 fait toujours pâle figure avec sa large encoche, Apple n'entend pas se laisser dépasser par les constructeurs de smartphones concurrents. Selon le magazine taïwanais United Daily News, via Tom's Guide, Apple aurait ainsi demandé la production de deux prototypes à Foxconn, fournisseur de produits électroniques. Apple souhaiterait en effet évaluer l'expérience utilisateur d'iOS sur deux types de smartphones pliables. Le premier reprendrait le urface Duo en présentant deux écrans côte à côte reliés par une charnière. Pour l'heure on ne sait pas si Apple entend produire deux smartphones distincts ou s'il s'agit d'évaluer plusieurs idées pour un prochain modèle pliable. intellectuelles aux États-Unis, révélait qu'Apple envisageait un smartphone composé de deux écrans articulés par une charnière. Plus précisément, le document décrit un mécanisme par lequel l'écran s'incurverait vers l'extérieur avant de se replier. Celachâssis du Galaxy Z Flip ou du Motorola Razr en s'ouvrant à la manière d'un téléphone à clapet classique. Le second s'inspirerait du Microsoft S permettrait principalement d'éviter l'usure des matériaux. Au mois de juin dernier, le leaker Jon Prosser a, semble-t-il, reçu une confirmation sur de tels travaux menés en interne. Ce dernier précise que le modèle testé ne dispose pas d'encoche. Les capteurs dédiés à Face ID viendraient se loger en haut de l'appareil au sein d'une bordure un peu plus épaisse.   Plusieurs rumeurs spéculent déjà sur l'iPhone 13. Cela signifie donc que ce smartphone pliable estampillé Apple ne verrait pas le jour avant 2022.
05-01-2021


La pomme comdamné car les iPhone ne sont pas étanches

C’est la douche froide pour le géant américain Apple. Un régulateur italien sur la concurrence a émis son verdict : la société est condamnée à payer 10 millions d’euros d’amende. Cette lourde punition est notamment liée à des allégations selon lesquelles les iPhone seraient étanches alors qu’ils ne le sont pas vraiment. Une amende pour « publicité mensongère » L’autorité antitrust italienne Autorità Garante della Concorrenza e del Mercato (AGCM) a condamné Apple à une amende de 10 millions d’euros. Cette peine a été imposée face à des allégations trompeuses sur la capacité de résistance à l’eau de ses iPhone. Dans un communiqué, l’autorité italienne de la concurrence a expliqué que le fabricant de smartphones haut de gamme avait annoncé que les iPhone étaient résistants à l’eau. Apple n’a cependant pas clarifié les circonstances exactes dans lesquelles cette étanchéité pouvait être prise en compte. Ces accusations remontent notamment aux iPhone 8 et iPhone 8 Plus de 2017, et à certains modèles ultérieurs. Selon les explications de l’AGCM, ces modèles sont censés être résistants à l’eau jusqu’à 30 minutes à des profondeurs allant jusqu’à quatre mètres. Les tests du régulateur ont cependant montré que cela ne s’applique que dans certaines circonstances, comme durant les tests de laboratoire contrôlés avec de l’eau pure. « Les instructions ne précisaient pas que cette propriété ne pouvait être trouvée que dans des conditions spécifiques », a déclaré l’AGCM. Le régulateur a également critiqué l’avertissement d’Apple selon lequel les dégâts causés par l’eau ne sont pas couverts dans le cadre de la garantie de l’iPhone. La société aurait même refusé de fournir la moindre assistance aux clients si leurs appareils ont été endommagés par l’eau ou des liquides, contrairement à ce qui est cité dans leur avis de garantie. L’entreprise a pourtant utilisé l’étanchéité de l’appareil dans sa démarche marketing, une « pratique commerciale agressive », selon l’AGCM. Pour l’instant, Apple s’est abstenu de tout commentaire sur l’affaire, a rapporté Reuters. À noter qu’une telle punition de la part du régulateur italien n’est pas une première pour la société Apple, a rapporté The Verge. En 2018, l’AGCM avait infligé une amende de 10 millions d’euros chacun à Apple et Samsung. Une amende de 5 millions d’euros a été infligée après que les deux entreprises ont été accusées de ralentir volontairement leurs anciens modèles d’appareils, notamment l’iPhone 6. En ce qui concerne Apple, l’autre moitié de l’amende a été infligée pour punir l’entreprise de ne pas avoir informé les utilisateurs des informations sur les batteries de leurs appareils.
05-01-2021