Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  




L'actualité
ANDROID


Du nouveau pour Android Auto

  Liste des news    Liste des new du mois  
Android auto responsive f.gif

13

Mai

L’interface du système d’exploitation embarqué dans les véhicules va subir un ravalement de façade. Android Auto va s’adapter aux différentes tailles d’écran afin d'y afficher les principales fonctionnalités. La conférence annuelle de Google qui a débuté ce 11 mai a été particulièrement riche en annonces. Au deuxième et dernier jour de sa Google I/O, la firme de Mountain View a, encore une fois, levé le voile sur d’autres nouveautés, concernant cette fois-ci Android Auto. La firme, qui en a profité pour rappeler que son système d’exploitation embarqué était intégré dans quelque 150 millions de véhicules de toutes marques, a constaté au cours des dernières années que les utilisateurs s’en servaient principalement pour trois fonctionnalités : la navigation, l’accès au contenu multimédia et la communication. Pour accompagner ce lifting, Google a aussi planché sur son assistant vocal. Il va gagner en autonomie en vous proposant de nouvelles suggestions contextualisées, pour vous permettre d’en faire plus sans quitter les yeux de la route. Il sera ainsi capable de suggérer des réponses aux messages reçus, vous proposera de partager votre ETA (estimation de temps d'arrivée) avec vos proches et vous suggérera même des listes de lecture de musiques susceptibles de vous plaire. Comme tous les ans, la Google I/O a été l’occasion pour Google de dévoiler ses nombreuses nouveautés à venir. La firme de Mountain View y a, par exemple, présenté les nouvelles fonctions d’Android 13, sa nouvelle vue immersive ultra réaliste dans Google Maps, mais aussi ses grandes avancées en matière d’intelligence artificielle, notamment à travers la recherche visuelle de Lens. Mais cette conférence destinée aux développeurs lui a aussi permis de donner un premier aperçu de ses futurs smartphones Pixel 7 et 7 Pro, de sa Pixel Watch et de sa future Pixel Tablet.



Google play Store supprime 1 millions d'Apps malveillantes

  Liste des news    Liste des new du mois  
google play store 2

28

Avril

Dans un billet de blog, Google indique avoir lutté de manière féroce (et efficace) contre les applications et développeurs dangereux en 2021. Au total, Google a écarté plus d'un million d'applications malveillantes de sa boutique Android. Il y a quelques jours, Google faisait l'éloge de son outil SpamBrain, lequel a permis en 2021 d'identifier et bloquer environ six fois plus de spams qu'en 2020. Aujourd'hui, dans un nouveau billet de blog, l'entreprise indique comment elle a lutté face aux applications frauduleuses et autres développeurs malveillants en ce qui concerne sa boutique d'applications Play Store pour Android. « Nous continuons à améliorer nos systèmes d'apprentissage automatique et nos processus d'examen et, en 2021, nous avons ainsi empêché 1,2 million d'applications violant les règles de publier sur Google Play, empêchant ainsi des milliards d'installations nuisibles », explique Google. Parallèlement, le géant de Mountain View indique avoir banni un peu moins de 200 000 développeurs malveillants, et clôturé les comptes d'un demi-million de développeurs inactifs. Google indique également avoir déployé divers outils visant à permettre aux développeurs de gérer plus simplement, et plus efficacement, leurs applications, de manière à rendre toujours plus sain l'écosystème Android. « Nos équipes mondiales se consacrent à la sécurité de nos milliards d'utilisateurs et attendent avec impatience les nombreuses annonces passionnantes qui seront faites en 2022 », indique le géant américain.



Ne soyez pas naïf Android enregistre vos données

  Liste des news    Liste des new du mois  
Espionner un Portable

23

Mars

Vous pensiez que vos données étaient bien gardées sur votre smartphone Android et que jamais Google ne se livrerait à des indiscrétions ? Et bien, vous aviez tort. Un chercheur en informatique du Trinity College de Dublin a découvert que le géant de Mountain View utilise les applications Téléphone et Messages d'Android pour récupérer des données importantes… sans accord de l'utilisateur et en toute discrétion. Google risque de buter une nouvelle fois sur les lois européennes en matière de protection des données. The Register nous rapporte cette semaine que les applications Téléphone et Messages d'Android collectent et envoient des données à Google, sans en avertir l'utilisateur ou lui demander son consentement préalable. Ce partage de données se fait par ailleurs sans qu'il soit permis à l'utilisateur de le désactiver, par le biais d'un réglage par exemple. Ces informations proviennent de travaux menés par le professeur Douglas Leith, chercheur en informatique au sein du prestigieux Trinity College de Dublin. Sobrement intitulée Quelles données les applications Google Dialer et Messages sur Android envoient-elles à Google ? , son étude révèle qu'au travers des applications Google Téléphone et Google Messages, des données relatives aux communications des utilisateurs ont été transmises aux services Play Services Clearcut et Firebase Analytics de Google. Douglas Leith en dit plus sur la nature des données partagées vers les services internes de Google. On apprend qu'elles comprennent notamment « un hachage de texte du message, ce qui permet de relier l'expéditeur et le destinataire dans un échange de SMS », tandis que celles provenant de l'application Téléphone « comprennent l'heure et la durée de l'appel, ce qui permet de relier les deux appareils engagés dans un appel téléphonique ». « Les numéros de téléphone sont également envoyés à Google », ajoute le chercheur. Pour rappel, les applications Messages et Téléphones sont installées par défaut sur l'ensemble des appareils Google Pixel, mais aussi sur la plupart des mobiles Android récents. Il s'agit donc dans les deux cas d'applications largement répandues… et aucune des deux n'explique clairement quelles données sont collectées en les utilisant.



Les jeux Android Google Play Games débarque sur Windows Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Google Play games PC

17

Mars

Si jouer aux jeux Android sur PC est votre rêve le plus fou, vous allez adorer ce qui suit. Google déploie actuellement la bêta de son service Google Play Games, mais sur certains marchés seulement. En toute fin d'année dernière, Google annonçait travailler sur Google Play Games for PC, un nouveau service visant à permettre aux utilisateurs de Windows 10 et Windows 11 de jouer aux jeux Android, directement depuis leur PC. Aujourd'hui, le service est disponible en version bêta. Pas de joie trop hâtive toutefois, cette phase bêta est pour l'heure réservée à certains marchés, à savoir Hong Kong, Taïwan et la Corée du Sud. Le service est pour l'heure très limité, avec simplement une sélection de jeux disponibles et l'impossibilité pour l'utilisateur de rechercher d'autres titres. L'occasion pour Google de tester sereinement son nouveau service auprès d'un panel restreint d'utilisateurs. Rappelons que pour profiter dignement de Google Play Games sur PC, le géant américain indique qu'il faut disposer d'un ordinateur sous Windows 10 ou 11, de 20 Go de stockage disponible, d'un GPU digne de ce nom, sans oublier 8 Go de RAM. À voir maintenant quand sera déployée la version finale de ce service Google Play Games.



La boutique Google en béta sur Windows 10 et 11 ou presque

  Liste des news    Liste des new du mois  
Google Play sur Windows

20

Janvier

Une première mouture de la boutique de jeux Android de Google débarque dans Windows 10 et Windows 11. Google vient d’ouvrir la bêta de Play Games pour certaines régions du globe, avec une sortie officielle prévue dans le courant de l’année. Un peu plus d’un mois après avoir annoncé l’arrivée prochaine de sa boutique de jeux vidéo Android sous Windows, Google vient tout juste de démarrer son programme de bêta test dans plusieurs régions. La firme de Mountain View a mis en ligne pour l’occasion un site dédié permettant de rejoindre la bêta de Play Games. Pour l’heure, seuls Hong Kong, Taïwan et la Corée du Sud sont éligibles. L’arrivée officielle des jeux Android sous Windows est plutôt une bonne nouvelle. Elle va permettre aux joueurs sur mobile de profiter de leurs titres favoris sur le grand écran de leur PC avec des performances sensiblement meilleures grâce à de la puissance de leur machine, et avec la possibilité d’utiliser clavier et souris pour jouer. Google promet une synchronisation des sauvegardes parfaites entre les différents appareils, que vous jouiez sur mobile, tablette ou PC. Sur Windows, Google Play Games ne permettra toutefois pas d’accéder à la totalité du catalogue de jeux Android disponible sur les plates-formes mobiles. Google a toutefois mis en ligne un site dédié aux développeurs et a indiqué vouloir travailler main dans la main avec ces derniers pour s’assurer que leurs jeux soient parfaitement optimisés pour Windows. Si l’accès à la bêta de Play Games n’est pour l’instant pas encore ouvert en France, vous pouvez toujours vous rendre sur la page officielle pour vous y inscrire afin d’être notifié lorsqu’elle sera disponible dans l’Hexagone. Google a par ailleurs mis en ligne la configuration minimale requise pour exécuter Play Games sur votre Sans entrer dans les détails de son calendrier, Google indique que la version stable de Play Games sortira d’abord dans les régions où la bêta est accessible avant d’être étendue dans d’autres régions dans le courant de l’année 2022.



Du nouveau pour Android Auto

  Liste des news    Liste des new du mois  
Android auto responsive f.gif

13

Mai

L’interface du système d’exploitation embarqué dans les véhicules va subir un ravalement de façade. Android Auto va s’adapter aux différentes tailles d’écran afin d'y afficher les principales fonctionnalités. La conférence annuelle de Google qui a débuté ce 11 mai a été particulièrement riche en annonces. Au deuxième et dernier jour de sa Google I/O, la firme de Mountain View a, encore une fois, levé le voile sur d’autres nouveautés, concernant cette fois-ci Android Auto. La firme, qui en a profité pour rappeler que son système d’exploitation embarqué était intégré dans quelque 150 millions de véhicules de toutes marques, a constaté au cours des dernières années que les utilisateurs s’en servaient principalement pour trois fonctionnalités : la navigation, l’accès au contenu multimédia et la communication. Pour accompagner ce lifting, Google a aussi planché sur son assistant vocal. Il va gagner en autonomie en vous proposant de nouvelles suggestions contextualisées, pour vous permettre d’en faire plus sans quitter les yeux de la route. Il sera ainsi capable de suggérer des réponses aux messages reçus, vous proposera de partager votre ETA (estimation de temps d'arrivée) avec vos proches et vous suggérera même des listes de lecture de musiques susceptibles de vous plaire. Comme tous les ans, la Google I/O a été l’occasion pour Google de dévoiler ses nombreuses nouveautés à venir. La firme de Mountain View y a, par exemple, présenté les nouvelles fonctions d’Android 13, sa nouvelle vue immersive ultra réaliste dans Google Maps, mais aussi ses grandes avancées en matière d’intelligence artificielle, notamment à travers la recherche visuelle de Lens. Mais cette conférence destinée aux développeurs lui a aussi permis de donner un premier aperçu de ses futurs smartphones Pixel 7 et 7 Pro, de sa Pixel Watch et de sa future Pixel Tablet.



Google play Store supprime 1 millions d'Apps malveillantes

  Liste des news    Liste des new du mois  
google play store 2

28

Avril

Dans un billet de blog, Google indique avoir lutté de manière féroce (et efficace) contre les applications et développeurs dangereux en 2021. Au total, Google a écarté plus d'un million d'applications malveillantes de sa boutique Android. Il y a quelques jours, Google faisait l'éloge de son outil SpamBrain, lequel a permis en 2021 d'identifier et bloquer environ six fois plus de spams qu'en 2020. Aujourd'hui, dans un nouveau billet de blog, l'entreprise indique comment elle a lutté face aux applications frauduleuses et autres développeurs malveillants en ce qui concerne sa boutique d'applications Play Store pour Android. « Nous continuons à améliorer nos systèmes d'apprentissage automatique et nos processus d'examen et, en 2021, nous avons ainsi empêché 1,2 million d'applications violant les règles de publier sur Google Play, empêchant ainsi des milliards d'installations nuisibles », explique Google. Parallèlement, le géant de Mountain View indique avoir banni un peu moins de 200 000 développeurs malveillants, et clôturé les comptes d'un demi-million de développeurs inactifs. Google indique également avoir déployé divers outils visant à permettre aux développeurs de gérer plus simplement, et plus efficacement, leurs applications, de manière à rendre toujours plus sain l'écosystème Android. « Nos équipes mondiales se consacrent à la sécurité de nos milliards d'utilisateurs et attendent avec impatience les nombreuses annonces passionnantes qui seront faites en 2022 », indique le géant américain.



Ne soyez pas naïf Android enregistre vos données

  Liste des news    Liste des new du mois  
Espionner un Portable

23

Mars

Vous pensiez que vos données étaient bien gardées sur votre smartphone Android et que jamais Google ne se livrerait à des indiscrétions ? Et bien, vous aviez tort. Un chercheur en informatique du Trinity College de Dublin a découvert que le géant de Mountain View utilise les applications Téléphone et Messages d'Android pour récupérer des données importantes… sans accord de l'utilisateur et en toute discrétion. Google risque de buter une nouvelle fois sur les lois européennes en matière de protection des données. The Register nous rapporte cette semaine que les applications Téléphone et Messages d'Android collectent et envoient des données à Google, sans en avertir l'utilisateur ou lui demander son consentement préalable. Ce partage de données se fait par ailleurs sans qu'il soit permis à l'utilisateur de le désactiver, par le biais d'un réglage par exemple. Ces informations proviennent de travaux menés par le professeur Douglas Leith, chercheur en informatique au sein du prestigieux Trinity College de Dublin. Sobrement intitulée Quelles données les applications Google Dialer et Messages sur Android envoient-elles à Google ? , son étude révèle qu'au travers des applications Google Téléphone et Google Messages, des données relatives aux communications des utilisateurs ont été transmises aux services Play Services Clearcut et Firebase Analytics de Google. Douglas Leith en dit plus sur la nature des données partagées vers les services internes de Google. On apprend qu'elles comprennent notamment « un hachage de texte du message, ce qui permet de relier l'expéditeur et le destinataire dans un échange de SMS », tandis que celles provenant de l'application Téléphone « comprennent l'heure et la durée de l'appel, ce qui permet de relier les deux appareils engagés dans un appel téléphonique ». « Les numéros de téléphone sont également envoyés à Google », ajoute le chercheur. Pour rappel, les applications Messages et Téléphones sont installées par défaut sur l'ensemble des appareils Google Pixel, mais aussi sur la plupart des mobiles Android récents. Il s'agit donc dans les deux cas d'applications largement répandues… et aucune des deux n'explique clairement quelles données sont collectées en les utilisant.



Les jeux Android Google Play Games débarque sur Windows Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Google Play games PC

17

Mars

Si jouer aux jeux Android sur PC est votre rêve le plus fou, vous allez adorer ce qui suit. Google déploie actuellement la bêta de son service Google Play Games, mais sur certains marchés seulement. En toute fin d'année dernière, Google annonçait travailler sur Google Play Games for PC, un nouveau service visant à permettre aux utilisateurs de Windows 10 et Windows 11 de jouer aux jeux Android, directement depuis leur PC. Aujourd'hui, le service est disponible en version bêta. Pas de joie trop hâtive toutefois, cette phase bêta est pour l'heure réservée à certains marchés, à savoir Hong Kong, Taïwan et la Corée du Sud. Le service est pour l'heure très limité, avec simplement une sélection de jeux disponibles et l'impossibilité pour l'utilisateur de rechercher d'autres titres. L'occasion pour Google de tester sereinement son nouveau service auprès d'un panel restreint d'utilisateurs. Rappelons que pour profiter dignement de Google Play Games sur PC, le géant américain indique qu'il faut disposer d'un ordinateur sous Windows 10 ou 11, de 20 Go de stockage disponible, d'un GPU digne de ce nom, sans oublier 8 Go de RAM. À voir maintenant quand sera déployée la version finale de ce service Google Play Games.



La boutique Google en béta sur Windows 10 et 11 ou presque

  Liste des news    Liste des new du mois  
Google Play sur Windows

20

Janvier

Une première mouture de la boutique de jeux Android de Google débarque dans Windows 10 et Windows 11. Google vient d’ouvrir la bêta de Play Games pour certaines régions du globe, avec une sortie officielle prévue dans le courant de l’année. Un peu plus d’un mois après avoir annoncé l’arrivée prochaine de sa boutique de jeux vidéo Android sous Windows, Google vient tout juste de démarrer son programme de bêta test dans plusieurs régions. La firme de Mountain View a mis en ligne pour l’occasion un site dédié permettant de rejoindre la bêta de Play Games. Pour l’heure, seuls Hong Kong, Taïwan et la Corée du Sud sont éligibles. L’arrivée officielle des jeux Android sous Windows est plutôt une bonne nouvelle. Elle va permettre aux joueurs sur mobile de profiter de leurs titres favoris sur le grand écran de leur PC avec des performances sensiblement meilleures grâce à de la puissance de leur machine, et avec la possibilité d’utiliser clavier et souris pour jouer. Google promet une synchronisation des sauvegardes parfaites entre les différents appareils, que vous jouiez sur mobile, tablette ou PC. Sur Windows, Google Play Games ne permettra toutefois pas d’accéder à la totalité du catalogue de jeux Android disponible sur les plates-formes mobiles. Google a toutefois mis en ligne un site dédié aux développeurs et a indiqué vouloir travailler main dans la main avec ces derniers pour s’assurer que leurs jeux soient parfaitement optimisés pour Windows. Si l’accès à la bêta de Play Games n’est pour l’instant pas encore ouvert en France, vous pouvez toujours vous rendre sur la page officielle pour vous y inscrire afin d’être notifié lorsqu’elle sera disponible dans l’Hexagone. Google a par ailleurs mis en ligne la configuration minimale requise pour exécuter Play Games sur votre Sans entrer dans les détails de son calendrier, Google indique que la version stable de Play Games sortira d’abord dans les régions où la bêta est accessible avant d’être étendue dans d’autres régions dans le courant de l’année 2022.


Du nouveau pour Android Auto

L’interface du système d’exploitation embarqué dans les véhicules va subir un ravalement de façade. Android Auto va s’adapter aux différentes tailles d’écran afin d'y afficher les principales fonctionnalités. La conférence annuelle de Google qui a débuté ce 11 mai a été particulièrement riche en annonces. Au deuxième et dernier jour de sa Google I/O, la firme de Mountain View a, encore une fois, levé le voile sur d’autres nouveautés, concernant cette fois-ci Android Auto. La firme, qui en a profité pour rappeler que son système d’exploitation embarqué était intégré dans quelque 150 millions de véhicules de toutes marques, a constaté au cours des dernières années que les utilisateurs s’en servaient principalement pour trois fonctionnalités : la navigation, l’accès au contenu multimédia et la communication. Pour accompagner ce lifting, Google a aussi planché sur son assistant vocal. Il va gagner en autonomie en vous proposant de nouvelles suggestions contextualisées, pour vous permettre d’en faire plus sans quitter les yeux de la route. Il sera ainsi capable de suggérer des réponses aux messages reçus, vous proposera de partager votre ETA (estimation de temps d'arrivée) avec vos proches et vous suggérera même des listes de lecture de musiques susceptibles de vous plaire. Comme tous les ans, la Google I/O a été l’occasion pour Google de dévoiler ses nombreuses nouveautés à venir. La firme de Mountain View y a, par exemple, présenté les nouvelles fonctions d’Android 13, sa nouvelle vue immersive ultra réaliste dans Google Maps, mais aussi ses grandes avancées en matière d’intelligence artificielle, notamment à travers la recherche visuelle de Lens. Mais cette conférence destinée aux développeurs lui a aussi permis de donner un premier aperçu de ses futurs smartphones Pixel 7 et 7 Pro, de sa Pixel Watch et de sa future Pixel Tablet.
13-05-2022


Google play Store supprime 1 millions d'Apps malveillantes

Dans un billet de blog, Google indique avoir lutté de manière féroce (et efficace) contre les applications et développeurs dangereux en 2021. Au total, Google a écarté plus d'un million d'applications malveillantes de sa boutique Android. Il y a quelques jours, Google faisait l'éloge de son outil SpamBrain, lequel a permis en 2021 d'identifier et bloquer environ six fois plus de spams qu'en 2020. Aujourd'hui, dans un nouveau billet de blog, l'entreprise indique comment elle a lutté face aux applications frauduleuses et autres développeurs malveillants en ce qui concerne sa boutique d'applications Play Store pour Android. « Nous continuons à améliorer nos systèmes d'apprentissage automatique et nos processus d'examen et, en 2021, nous avons ainsi empêché 1,2 million d'applications violant les règles de publier sur Google Play, empêchant ainsi des milliards d'installations nuisibles », explique Google. Parallèlement, le géant de Mountain View indique avoir banni un peu moins de 200 000 développeurs malveillants, et clôturé les comptes d'un demi-million de développeurs inactifs. Google indique également avoir déployé divers outils visant à permettre aux développeurs de gérer plus simplement, et plus efficacement, leurs applications, de manière à rendre toujours plus sain l'écosystème Android. « Nos équipes mondiales se consacrent à la sécurité de nos milliards d'utilisateurs et attendent avec impatience les nombreuses annonces passionnantes qui seront faites en 2022 », indique le géant américain.
28-04-2022


Ne soyez pas naïf Android enregistre vos données

Vous pensiez que vos données étaient bien gardées sur votre smartphone Android et que jamais Google ne se livrerait à des indiscrétions ? Et bien, vous aviez tort. Un chercheur en informatique du Trinity College de Dublin a découvert que le géant de Mountain View utilise les applications Téléphone et Messages d'Android pour récupérer des données importantes… sans accord de l'utilisateur et en toute discrétion. Google risque de buter une nouvelle fois sur les lois européennes en matière de protection des données. The Register nous rapporte cette semaine que les applications Téléphone et Messages d'Android collectent et envoient des données à Google, sans en avertir l'utilisateur ou lui demander son consentement préalable. Ce partage de données se fait par ailleurs sans qu'il soit permis à l'utilisateur de le désactiver, par le biais d'un réglage par exemple. Ces informations proviennent de travaux menés par le professeur Douglas Leith, chercheur en informatique au sein du prestigieux Trinity College de Dublin. Sobrement intitulée Quelles données les applications Google Dialer et Messages sur Android envoient-elles à Google ? , son étude révèle qu'au travers des applications Google Téléphone et Google Messages, des données relatives aux communications des utilisateurs ont été transmises aux services Play Services Clearcut et Firebase Analytics de Google. Douglas Leith en dit plus sur la nature des données partagées vers les services internes de Google. On apprend qu'elles comprennent notamment « un hachage de texte du message, ce qui permet de relier l'expéditeur et le destinataire dans un échange de SMS », tandis que celles provenant de l'application Téléphone « comprennent l'heure et la durée de l'appel, ce qui permet de relier les deux appareils engagés dans un appel téléphonique ». « Les numéros de téléphone sont également envoyés à Google », ajoute le chercheur. Pour rappel, les applications Messages et Téléphones sont installées par défaut sur l'ensemble des appareils Google Pixel, mais aussi sur la plupart des mobiles Android récents. Il s'agit donc dans les deux cas d'applications largement répandues… et aucune des deux n'explique clairement quelles données sont collectées en les utilisant.
23-03-2022


Les jeux Android Google Play Games débarque sur Windows Video

Si jouer aux jeux Android sur PC est votre rêve le plus fou, vous allez adorer ce qui suit. Google déploie actuellement la bêta de son service Google Play Games, mais sur certains marchés seulement. En toute fin d'année dernière, Google annonçait travailler sur Google Play Games for PC, un nouveau service visant à permettre aux utilisateurs de Windows 10 et Windows 11 de jouer aux jeux Android, directement depuis leur PC. Aujourd'hui, le service est disponible en version bêta. Pas de joie trop hâtive toutefois, cette phase bêta est pour l'heure réservée à certains marchés, à savoir Hong Kong, Taïwan et la Corée du Sud. Le service est pour l'heure très limité, avec simplement une sélection de jeux disponibles et l'impossibilité pour l'utilisateur de rechercher d'autres titres. L'occasion pour Google de tester sereinement son nouveau service auprès d'un panel restreint d'utilisateurs. Rappelons que pour profiter dignement de Google Play Games sur PC, le géant américain indique qu'il faut disposer d'un ordinateur sous Windows 10 ou 11, de 20 Go de stockage disponible, d'un GPU digne de ce nom, sans oublier 8 Go de RAM. À voir maintenant quand sera déployée la version finale de ce service Google Play Games.


17-03-2022


La boutique Google en béta sur Windows 10 et 11 ou presque

Une première mouture de la boutique de jeux Android de Google débarque dans Windows 10 et Windows 11. Google vient d’ouvrir la bêta de Play Games pour certaines régions du globe, avec une sortie officielle prévue dans le courant de l’année. Un peu plus d’un mois après avoir annoncé l’arrivée prochaine de sa boutique de jeux vidéo Android sous Windows, Google vient tout juste de démarrer son programme de bêta test dans plusieurs régions. La firme de Mountain View a mis en ligne pour l’occasion un site dédié permettant de rejoindre la bêta de Play Games. Pour l’heure, seuls Hong Kong, Taïwan et la Corée du Sud sont éligibles. L’arrivée officielle des jeux Android sous Windows est plutôt une bonne nouvelle. Elle va permettre aux joueurs sur mobile de profiter de leurs titres favoris sur le grand écran de leur PC avec des performances sensiblement meilleures grâce à de la puissance de leur machine, et avec la possibilité d’utiliser clavier et souris pour jouer. Google promet une synchronisation des sauvegardes parfaites entre les différents appareils, que vous jouiez sur mobile, tablette ou PC. Sur Windows, Google Play Games ne permettra toutefois pas d’accéder à la totalité du catalogue de jeux Android disponible sur les plates-formes mobiles. Google a toutefois mis en ligne un site dédié aux développeurs et a indiqué vouloir travailler main dans la main avec ces derniers pour s’assurer que leurs jeux soient parfaitement optimisés pour Windows. Si l’accès à la bêta de Play Games n’est pour l’instant pas encore ouvert en France, vous pouvez toujours vous rendre sur la page officielle pour vous y inscrire afin d’être notifié lorsqu’elle sera disponible dans l’Hexagone. Google a par ailleurs mis en ligne la configuration minimale requise pour exécuter Play Games sur votre Sans entrer dans les détails de son calendrier, Google indique que la version stable de Play Games sortira d’abord dans les régions où la bêta est accessible avant d’être étendue dans d’autres régions dans le courant de l’année 2022.
20-01-2022