Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Nikon prépare son D6

  Liste des news     

05

Septembre

Alors que Nikon a entamé l’an dernier son pivot vers les appareils photo hybrides plein format en lançant les Z7 et Z6, le vénérable opticien japonais annonce aujourd’hui le développement du D6. Comme son prédécesseur le D5, il s’agira d’un boîtier massif à grip vertical intégré taillé pour encaisser, qui vise un public notamment de photographes de sport, d’action et nature. La lignée des Dx étant celle historiquement dotée du meilleur autofocus et de la meilleure rafale afin de satisfaire les besoins de la cible. Il ne s’agit pas ici d’une annonce « produit » mais d’une annonce de développement d’un boîtier qui devrait arriver « entre 2019 et 2020 ». Comprendre que Nikon peaufine ou observe ce qui se passe dans le secteur avant de finaliser le lancement de son nouveau bijou, qui devrait arriver, à n’en pas douter, un peu avant les jeux Olympiques de Tokyo. Il n’empêche que technologiquement, le D6 pourrait être le dernier de sa lignée : il y a deux ans, Sony a mis un grand coup de massue à Canon et Nikon,dont les boîtiers étaient les seuls visibles sur les stades avec son incroyable Alpha A9. Un boîtier qui profite des atouts techniques de l’hybride plus compact, plus léger, plus rapide (jusqu’à 20 images par secondes avec suivi AF), bien plus performant en vidéo, etc. Nikon parie ici, sans trop de risque, que le parc optique possédé par les photographes de sport/nature et les agences photo justifie de rester sur le reflex… au moins pour une génération. Afin de montrer que la monture F n’est pas morte, Nikon couple l’annonce du développement du futur D6 avec celle d’un zoom professionnel de sport, le Nikon AF-S NIKKOR 120-300 mm f/2.8E FL ED SR VR. Une optique qui veut concurrencer le 120-300 mm f/2.8 de Sigma en introduisant une nouvelle technologie optique, comme le signale la mention « SR » qui n’existe actuellement pas dans le jargon de Nikon. Nikon n’a confié aucun prix ni aucune date de lancement exacte, ni pour le D6, ni pour le 120-300 mm f/2.8.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Nikon prépare son D6

Alors que Nikon a entamé l’an dernier son pivot vers les appareils photo hybrides plein format en lançant les Z7 et Z6, le vénérable opticien japonais annonce aujourd’hui le développement du D6. Comme son prédécesseur le D5, il s’agira d’un boîtier massif à grip vertical intégré taillé pour encaisser, qui vise un public notamment de photographes de sport, d’action et nature. La lignée des Dx étant celle historiquement dotée du meilleur autofocus et de la meilleure rafale afin de satisfaire les besoins de la cible. Il ne s’agit pas ici d’une annonce « produit » mais d’une annonce de développement d’un boîtier qui devrait arriver « entre 2019 et 2020 ». Comprendre que Nikon peaufine ou observe ce qui se passe dans le secteur avant de finaliser le lancement de son nouveau bijou, qui devrait arriver, à n’en pas douter, un peu avant les jeux Olympiques de Tokyo. Il n’empêche que technologiquement, le D6 pourrait être le dernier de sa lignée : il y a deux ans, Sony a mis un grand coup de massue à Canon et Nikon,dont les boîtiers étaient les seuls visibles sur les stades avec son incroyable Alpha A9. Un boîtier qui profite des atouts techniques de l’hybride plus compact, plus léger, plus rapide (jusqu’à 20 images par secondes avec suivi AF), bien plus performant en vidéo, etc. Nikon parie ici, sans trop de risque, que le parc optique possédé par les photographes de sport/nature et les agences photo justifie de rester sur le reflex… au moins pour une génération. Afin de montrer que la monture F n’est pas morte, Nikon couple l’annonce du développement du futur D6 avec celle d’un zoom professionnel de sport, le Nikon AF-S NIKKOR 120-300 mm f/2.8E FL ED SR VR. Une optique qui veut concurrencer le 120-300 mm f/2.8 de Sigma en introduisant une nouvelle technologie optique, comme le signale la mention « SR » qui n’existe actuellement pas dans le jargon de Nikon. Nikon n’a confié aucun prix ni aucune date de lancement exacte, ni pour le D6, ni pour le 120-300 mm f/2.8.
05-09-2019


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant