Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Nouveau smartphone Sony toujours cavalier seul ! Video

  Liste des news     

26

Octobre

Chaque année, des nouvelles nous parviennent, étalant la mauvaise santé de la division mobile de Sony. Et chaque année, la réponse du constructeur est la même : proposer un nouveau smartphone encore plus cher que le précédent. Après un Sony Xperia 1 III vendu la bagatelle de 1 199 €, le Japonais présente le Xperia PRO-I, proposé à 1 799 €. Alors qu’est-ce qui permet à Sony de se montrer si confiant avec son nouveau mobile ? D’apparence, nous avons affaire à un Xperia pur jus. Mais, comme la plupart de ses concurrents, Sony mise tapis sur la photo avec son Xperia PRO-I. son smartphone embarque le plus gros capteur jamais intégré dans un téléphone ces dernières années. Il s’agit du Exmor RS de 1", qui n’est peut-être pas inconnu des photographes qui liront ces lignes. La raison est simple, il s’agit en réalité du capteur intégré dans l’appareil photo compact Sony RX100 VII. Avec ses 12 mégapixels, il propose des photosites de 2,4 µm (comme le Pixel 6 Pro ) et, c’est une première, un autofocus à détection de phase sur 315 points (90 % de la surface du capteur couverte). Il est en outre pourvu d’un objectif (stabilisé) à double ouverture ƒ/2,0 et ƒ/4,0. on trouvera aussi un ultra grand-angle 12 mégapixels (1/2,5" ; ƒ/2,2) et un téléobjectif 2x (1/2,9" ; ƒ/2,4). À l’avant, on comptera toujours sur un tout petit capteur de 8 mégapixels (1/4,0" ; ƒ/2,0), lequel, pour le prix qu’en demande Sony, laisse un goût très amer en bouche. le Xperia PRO-I est aussi capable de filmer en 4K jusqu’à 120 i/s. Le suivi d’objets Eye AF fait aussi son apparition en vidéo. le Xperia PRO-I veut se démarquer grâce à son capteur principal, co-développé avec Zeiss. Mais qu’en est-il du reste de sa fiche technique ? Il étire sa dalle OLED sur 6,5 pouces (toujours en 21:9) et propose une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz (a priori non adaptatif). L’écran est toujours défini comme étant « 4K », mais cette définition n’est en vérité utilisée que dans les scénarios compatibles. La plupart du temps, on reste sur du FHD+. Le smartphone est propulsé par une plateforme Snapdragon 888 , avec 12 Go de RAM LPDDR5 et de 512 Go de stockage UFS. Une batterie de 4 500 mAh complète le tableau et sera rechargeable à 30 W avec le bloc fourni. e Sony Xperia PRO-I sera lancé en France début décembre au tarif unique de 1 799 €. C’est donc le smartphone « classique » le plus onéreux lancé cette année.







  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Nouveau smartphone Sony toujours cavalier seul ! Video

Chaque année, des nouvelles nous parviennent, étalant la mauvaise santé de la division mobile de Sony. Et chaque année, la réponse du constructeur est la même : proposer un nouveau smartphone encore plus cher que le précédent. Après un Sony Xperia 1 III vendu la bagatelle de 1 199 €, le Japonais présente le Xperia PRO-I, proposé à 1 799 €. Alors qu’est-ce qui permet à Sony de se montrer si confiant avec son nouveau mobile ? D’apparence, nous avons affaire à un Xperia pur jus. Mais, comme la plupart de ses concurrents, Sony mise tapis sur la photo avec son Xperia PRO-I. son smartphone embarque le plus gros capteur jamais intégré dans un téléphone ces dernières années. Il s’agit du Exmor RS de 1", qui n’est peut-être pas inconnu des photographes qui liront ces lignes. La raison est simple, il s’agit en réalité du capteur intégré dans l’appareil photo compact Sony RX100 VII. Avec ses 12 mégapixels, il propose des photosites de 2,4 µm (comme le Pixel 6 Pro ) et, c’est une première, un autofocus à détection de phase sur 315 points (90 % de la surface du capteur couverte). Il est en outre pourvu d’un objectif (stabilisé) à double ouverture ƒ/2,0 et ƒ/4,0. on trouvera aussi un ultra grand-angle 12 mégapixels (1/2,5" ; ƒ/2,2) et un téléobjectif 2x (1/2,9" ; ƒ/2,4). À l’avant, on comptera toujours sur un tout petit capteur de 8 mégapixels (1/4,0" ; ƒ/2,0), lequel, pour le prix qu’en demande Sony, laisse un goût très amer en bouche. le Xperia PRO-I est aussi capable de filmer en 4K jusqu’à 120 i/s. Le suivi d’objets Eye AF fait aussi son apparition en vidéo. le Xperia PRO-I veut se démarquer grâce à son capteur principal, co-développé avec Zeiss. Mais qu’en est-il du reste de sa fiche technique ? Il étire sa dalle OLED sur 6,5 pouces (toujours en 21:9) et propose une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz (a priori non adaptatif). L’écran est toujours défini comme étant « 4K », mais cette définition n’est en vérité utilisée que dans les scénarios compatibles. La plupart du temps, on reste sur du FHD+. Le smartphone est propulsé par une plateforme Snapdragon 888 , avec 12 Go de RAM LPDDR5 et de 512 Go de stockage UFS. Une batterie de 4 500 mAh complète le tableau et sera rechargeable à 30 W avec le bloc fourni. e Sony Xperia PRO-I sera lancé en France début décembre au tarif unique de 1 799 €. C’est donc le smartphone « classique » le plus onéreux lancé cette année.






26-10-2021


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant