Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Amazon aussi souhaite des satellites en orbite

  Liste des news     

09

Juillet

Après Google ou encore Elon Musk, le projet Kuiper consiste à renforcer le réseau Internet à travers des milliers de satellites. En conséquence, Amazon a demandé à la FCC une autorisation de lancer 3 236 satellites. Ils seront regroupés selon 98 orbites situées entre 58 et 62 km d’altitude. Le plan de la compagnie américaine est clair : connecter des « dizaines de millions » de personnes à travers le monde. Toutefois, elle a déjà annoncé que certaines régions ne seront pas couvertes. Elle a ainsi demandé une dérogation à l’obligation de desservir l’ensemble des États-Unis. En effet, ses satellites ne couvriront pas une partie de l’Alaska. Amazon exploitera la bande Ka, la fréquence exploitée par Iridium, un système de téléphonie par satellite. Elle utilise la technologie anti-interférence, afin d’éviter les maux de tête. Consciente des problèmes relatifs aux débris spatiaux, l’entreprise a souligné que ses dispositifs se désorbiteraient en moins de 10 ans, qu’ils soient encore en contact ou non avec la Terre. La compagnie n’a pas encore précisé son calendrier. De son côté, SpaceX a déjà effectué une première vague de lancement. SpaceX (Elon Musk) ambitionne de mettre 12 000 satellites en orbite.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Amazon aussi souhaite des satellites en orbite

Après Google ou encore Elon Musk, le projet Kuiper consiste à renforcer le réseau Internet à travers des milliers de satellites. En conséquence, Amazon a demandé à la FCC une autorisation de lancer 3 236 satellites. Ils seront regroupés selon 98 orbites situées entre 58 et 62 km d’altitude. Le plan de la compagnie américaine est clair : connecter des « dizaines de millions » de personnes à travers le monde. Toutefois, elle a déjà annoncé que certaines régions ne seront pas couvertes. Elle a ainsi demandé une dérogation à l’obligation de desservir l’ensemble des États-Unis. En effet, ses satellites ne couvriront pas une partie de l’Alaska. Amazon exploitera la bande Ka, la fréquence exploitée par Iridium, un système de téléphonie par satellite. Elle utilise la technologie anti-interférence, afin d’éviter les maux de tête. Consciente des problèmes relatifs aux débris spatiaux, l’entreprise a souligné que ses dispositifs se désorbiteraient en moins de 10 ans, qu’ils soient encore en contact ou non avec la Terre. La compagnie n’a pas encore précisé son calendrier. De son côté, SpaceX a déjà effectué une première vague de lancement. SpaceX (Elon Musk) ambitionne de mettre 12 000 satellites en orbite.
09-07-2019


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant