Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Direct X 12 Ulitmate pour unifier le jeu !

  Liste des news     

20

Mars

Unifier les secteurs PC et consoles du point de vue des technologies graphiques, c'est l'objectif de Microsoft avec la nouvelle version de son indéboulonnable DirectX. DirectX 12 Ultimate, qui s'apparente avant tout à une évolution de DirectX 12 avant l'arrivée de DX13, vise à rassembler en un seul endroit les innovations relatives à DX12, à DirectX Raytracing (DXR) 1.1, tout en ajoutant de nouvelles extensions et fonctionnalités. L'objectif est aussi et surtout de concilier les mondes PC et consoles en permettant à Microsoft, AMD et NVIDIA de travailler à partir d'une bibliothèque applicative commune. Rappelons que les prochaines consoles de salon seront équipées de processeurs custom conçus par AMD, mais attention : DX12U ne devrait bénéficier qu'à la Xbox Series X, qui utilisera un OS basé sur Windows (et donc capable d'exploiter DirectX), contrairement à la PS5, qui misera vraisemblablement sur un système d'exploitation développé en interne par Sony. Quoi qu'il en soit, DX12U devrait aider à déverrouiller l'accès aux plus beaux effets développés à présent pour le monde PC. Des effets qui bénéficieront aux prochaines Xbox, ainsi qu'aux futures cartes graphiques de NVIDIA, bien sûr, et d'AMD, mais seulement aux GPUs Big Navy attendus chez les rouges en fin d'année. Reste que l'arrivée de DirectX 12 Ultimate expose le retard d'AMD sur les dernières technologies graphiques comme le ray tracing. La firme devra en effet se contenter dans la majeure partie des cas d'exploiter des technologies mises au point par son rival, et accessibles via DX12U. Un point marqué par NVIDIA. Les verts pourront aussi tirer plus vite profit de DX12U, puisque l'intégralité de leurs cartes graphiques RTX sont compatible (mais pas les GeForce GTX 16XX, qui restent sous DX12) et que leurs prochains GPUs, les RTX 30XX attendues dans les prochains mois, seront également concernées par le nouvel API de Microsoft. AMD devra pour sa part attendre la fin d'année et le lancement de ses cartes « Big Navi » pour se placer sur un pied d'égalité en termes d'offre... ses actuelles Radeon 5000 n'étant pas compatibles. Le grand gagnant est ici le consommateur, qui aura, au travers du label DX12U, l'assurance que le matériel compatible supportera bien les dernières innovations graphiques. Ce qui semble un peu paradoxal au vu que les prochaines consoles sont équipés toutes les deux de GPU AMD ? Xbox série one et Playstation 5



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Direct X 12 Ulitmate pour unifier le jeu !

Unifier les secteurs PC et consoles du point de vue des technologies graphiques, c'est l'objectif de Microsoft avec la nouvelle version de son indéboulonnable DirectX. DirectX 12 Ultimate, qui s'apparente avant tout à une évolution de DirectX 12 avant l'arrivée de DX13, vise à rassembler en un seul endroit les innovations relatives à DX12, à DirectX Raytracing (DXR) 1.1, tout en ajoutant de nouvelles extensions et fonctionnalités. L'objectif est aussi et surtout de concilier les mondes PC et consoles en permettant à Microsoft, AMD et NVIDIA de travailler à partir d'une bibliothèque applicative commune. Rappelons que les prochaines consoles de salon seront équipées de processeurs custom conçus par AMD, mais attention : DX12U ne devrait bénéficier qu'à la Xbox Series X, qui utilisera un OS basé sur Windows (et donc capable d'exploiter DirectX), contrairement à la PS5, qui misera vraisemblablement sur un système d'exploitation développé en interne par Sony. Quoi qu'il en soit, DX12U devrait aider à déverrouiller l'accès aux plus beaux effets développés à présent pour le monde PC. Des effets qui bénéficieront aux prochaines Xbox, ainsi qu'aux futures cartes graphiques de NVIDIA, bien sûr, et d'AMD, mais seulement aux GPUs Big Navy attendus chez les rouges en fin d'année. Reste que l'arrivée de DirectX 12 Ultimate expose le retard d'AMD sur les dernières technologies graphiques comme le ray tracing. La firme devra en effet se contenter dans la majeure partie des cas d'exploiter des technologies mises au point par son rival, et accessibles via DX12U. Un point marqué par NVIDIA. Les verts pourront aussi tirer plus vite profit de DX12U, puisque l'intégralité de leurs cartes graphiques RTX sont compatible (mais pas les GeForce GTX 16XX, qui restent sous DX12) et que leurs prochains GPUs, les RTX 30XX attendues dans les prochains mois, seront également concernées par le nouvel API de Microsoft. AMD devra pour sa part attendre la fin d'année et le lancement de ses cartes « Big Navi » pour se placer sur un pied d'égalité en termes d'offre... ses actuelles Radeon 5000 n'étant pas compatibles. Le grand gagnant est ici le consommateur, qui aura, au travers du label DX12U, l'assurance que le matériel compatible supportera bien les dernières innovations graphiques. Ce qui semble un peu paradoxal au vu que les prochaines consoles sont équipés toutes les deux de GPU AMD ? Xbox série one et Playstation 5
20-03-2020


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant