Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 C'est pas fini, la pomme produit déjà la puce M2

  Liste des news     

27

Avril

Selon Nikkei Asia, la prochaine génération de processeurs d’Apple, provisoirement appelée « M2 » est entrée dans le cycle de production. Les puces seraient disponibles en masse dès le mois de juillet. Le processeur serait toujours fabriqué par TSMC, et pourrait équiper une nouvelle génération de MacBook Pro prévue pour la fin de l’année. Le rapport indique que le M2 est une puce contenant le CPU, le GPU et la RAM, tout comme la première itération du processeur d’Apple, le M1. Ce dernier avait été introduit sur les MacBook Air, Mac mini ainsi que sur le MacBook Pro. Depuis, celle-ci est disponible dans le nouvel iMac 24 pouces coloré. On la retrouve même dans le nouvel iPad Pro de 12,9 pouces qui possède un écran mini LED Liquid Retina XDR. Elle a l’avantage de proposer une architecture ARM à 8 cœurs CPU et 8 cœurs GPU. De plus, elle offre des performances et une consommation énergétique impressionnantes. La puce M2 pourrait être le processeur le plus rapide du monde (à confirmer bien sur). Selon Nikkei Asia, la prochaine génération de processeurs Mac conçus par Apple est entrée en production de masse ce mois-ci. Cela rapprocherait le géant américain de son objectif de remplacer les processeurs d’Intel par les siens sur tous ses appareils. La puce M1 avait été une véritable révolution. Celle-ci offrait des performances système jusqu’à 3,5 fois plus rapides, des performances graphiques jusqu’à 6 fois plus rapides et un apprentissage automatique jusqu’à 15 fois plus rapide, tout en permettant une autonomie de batterie jusqu’à 2 fois plus longue par rapport à celles Mac de la génération précédente. Encore aujourd’hui, la puce M1 fait partie des meilleures du marché. La seconde itération de cette puce serait sans surprise encore plus puissante. Elle pourrait permettre à Apple d’attirer de nouveaux utilisateurs à la recherche des meilleures performances du marché dans son écosystème. On s’attend à ce que cette puce soit introduite dans le MacBook Pro 2021, dont on sait presque déjà tout. L’ordinateur portable haut de gamme d’Apple pourrait être présenté dès le deuxième semestre de cette année. Cependant, Apple pourrait également l’utiliser dans un futur iMac Pro.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

C'est pas fini, la pomme produit déjà la puce M2

Selon Nikkei Asia, la prochaine génération de processeurs d’Apple, provisoirement appelée « M2 » est entrée dans le cycle de production. Les puces seraient disponibles en masse dès le mois de juillet. Le processeur serait toujours fabriqué par TSMC, et pourrait équiper une nouvelle génération de MacBook Pro prévue pour la fin de l’année. Le rapport indique que le M2 est une puce contenant le CPU, le GPU et la RAM, tout comme la première itération du processeur d’Apple, le M1. Ce dernier avait été introduit sur les MacBook Air, Mac mini ainsi que sur le MacBook Pro. Depuis, celle-ci est disponible dans le nouvel iMac 24 pouces coloré. On la retrouve même dans le nouvel iPad Pro de 12,9 pouces qui possède un écran mini LED Liquid Retina XDR. Elle a l’avantage de proposer une architecture ARM à 8 cœurs CPU et 8 cœurs GPU. De plus, elle offre des performances et une consommation énergétique impressionnantes. La puce M2 pourrait être le processeur le plus rapide du monde (à confirmer bien sur). Selon Nikkei Asia, la prochaine génération de processeurs Mac conçus par Apple est entrée en production de masse ce mois-ci. Cela rapprocherait le géant américain de son objectif de remplacer les processeurs d’Intel par les siens sur tous ses appareils. La puce M1 avait été une véritable révolution. Celle-ci offrait des performances système jusqu’à 3,5 fois plus rapides, des performances graphiques jusqu’à 6 fois plus rapides et un apprentissage automatique jusqu’à 15 fois plus rapide, tout en permettant une autonomie de batterie jusqu’à 2 fois plus longue par rapport à celles Mac de la génération précédente. Encore aujourd’hui, la puce M1 fait partie des meilleures du marché. La seconde itération de cette puce serait sans surprise encore plus puissante. Elle pourrait permettre à Apple d’attirer de nouveaux utilisateurs à la recherche des meilleures performances du marché dans son écosystème. On s’attend à ce que cette puce soit introduite dans le MacBook Pro 2021, dont on sait presque déjà tout. L’ordinateur portable haut de gamme d’Apple pourrait être présenté dès le deuxième semestre de cette année. Cependant, Apple pourrait également l’utiliser dans un futur iMac Pro.
27-04-2021


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant