Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 L'enceinte Huawei débarque en France

  Liste des news     

26

Fevrier

Fin novembre 2019, le constructeur électronique chinois, Huawei, a dévoilé sa nouvelle enceinte intelligente connectée, la Sound X. Celle-ci est co-développée par la société française Devialet, d’où sont issues l’enceinte Phantom et la technologie de la Freebox Delta. À l’origine, face à l’embargo américain initié par le gouvernement de Donald Trump contre Huawei, cette nouvelle enceinte dépourvue de Google Assistant ne devait bénéficier qu’aux clients chinois de la firme. EnGadget a néanmoins appris qu’après le lancement de la Sound X en Chine cet automne, cette dernière devrait être rapidement commercialisée en Europe. Sans l’Assistant intelligent Google, la Sound X n’aura initialement aucun système d’interaction ou de recherche semblable. Huawei travaillerait néanmoins au développement d’une suite logicielle reproduisant les services de Google qu’elle n’est plus en mesure d’utiliser, comme Google Maps ou le Play Store. Son intention semble réellement de concurrencer Alexa d’Amazon et la Google Home sur le territoire européen. La Sound X se dote de deux haut-parleurs à basse fréquence, de 60 watts chacun, capable d’offrir un rendu sonore à 360°. Devialet les a positionné l’un contre l’autre pour réduire au maximum leurs vibrations et les éventuelles distorsions du son. Si elle ne se dotera pas du Google Assistant, elle s’accompagnera de l’assistant de reconnaissance vocal Xiaoyi de Huawei, compatible avec Huawei Music et HiLink, l’outil domotique de la firme. Elle sera vendue 1 999 yuan en Chine, soit environ 262 €. CNBC souligne néanmoins que l’entrée de Huawei dans le marché des enceintes connectées ne se fera pas sans difficulté. En 2019, Amazon détenait 26% de parts de marché mondial et Google, 20%. Trois entreprises chinoises, Baidu, Alibaba et Xiaomi , se partageaient le reste tandis que l’HomePod d’Apple, au design très similaire à la Sound X restait coincé à la sixième place.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

L'enceinte Huawei débarque en France

Fin novembre 2019, le constructeur électronique chinois, Huawei, a dévoilé sa nouvelle enceinte intelligente connectée, la Sound X. Celle-ci est co-développée par la société française Devialet, d’où sont issues l’enceinte Phantom et la technologie de la Freebox Delta. À l’origine, face à l’embargo américain initié par le gouvernement de Donald Trump contre Huawei, cette nouvelle enceinte dépourvue de Google Assistant ne devait bénéficier qu’aux clients chinois de la firme. EnGadget a néanmoins appris qu’après le lancement de la Sound X en Chine cet automne, cette dernière devrait être rapidement commercialisée en Europe. Sans l’Assistant intelligent Google, la Sound X n’aura initialement aucun système d’interaction ou de recherche semblable. Huawei travaillerait néanmoins au développement d’une suite logicielle reproduisant les services de Google qu’elle n’est plus en mesure d’utiliser, comme Google Maps ou le Play Store. Son intention semble réellement de concurrencer Alexa d’Amazon et la Google Home sur le territoire européen. La Sound X se dote de deux haut-parleurs à basse fréquence, de 60 watts chacun, capable d’offrir un rendu sonore à 360°. Devialet les a positionné l’un contre l’autre pour réduire au maximum leurs vibrations et les éventuelles distorsions du son. Si elle ne se dotera pas du Google Assistant, elle s’accompagnera de l’assistant de reconnaissance vocal Xiaoyi de Huawei, compatible avec Huawei Music et HiLink, l’outil domotique de la firme. Elle sera vendue 1 999 yuan en Chine, soit environ 262 €. CNBC souligne néanmoins que l’entrée de Huawei dans le marché des enceintes connectées ne se fera pas sans difficulté. En 2019, Amazon détenait 26% de parts de marché mondial et Google, 20%. Trois entreprises chinoises, Baidu, Alibaba et Xiaomi , se partageaient le reste tandis que l’HomePod d’Apple, au design très similaire à la Sound X restait coincé à la sixième place.
26-02-2020


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant