Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Ghidra gratos

  Liste des news     

11

Mars

La NSA vient de rendre open source Ghidra, un puissant outil de cybersécurité qui devient désormais gratuit pour tous. Ce nouveau logiciel d'ingénierie inversée a de quoi faire rêver les experts en cybersécurité. Ayant fait ses preuves pendant plus de dix ans au sein de la NSA, Ghidra est désormais gratuitement téléchargeable sur le site de l'agence de renseignement américaine et bientôt disponible sur Github. Une initiative remarquée visant à améliorer la cybersécurité à l'échelle mondiale. Règle n°1 : « Vous ne pouvez rien hacker avec Ghidra », comme le rapporte Wired. En tant qu'outil d'ingénierie inversée, Ghidra est « uniquement » un outil d'analyse approfondie des logiciels malveillants. Par cette compréhension optimale, Ghidra permet à ses utilisateurs de se prémunir de ces logiciels malveillants, ainsi que de détecter toute faille ou erreur dans n'importe quel autre logiciel. Très puissant et désormais gratuit, Ghidra risque d'être considéré comme un rival exceptionnel par ses concurrents, comme IDA, qui coûtent des milliers d'euros par an... « Nous ne prétendons pas que [Ghidra] remplacera tout » sur le marché des logiciels inversés, rassure cependant la NSA. Son responsable Rob Joyce promeut avant tout l'outil comme « une contribution auprès de la communauté de la cybersécurité nationale », voire du monde entier. Mais ce n'est pas la première fois que la NSA rend publics certains de ses logiciels : Security-Enhanced Linux et Security-Enhanced Android ont ainsi précédé le lancement de Ghidra en open source.




  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Ghidra gratos

La NSA vient de rendre open source Ghidra, un puissant outil de cybersécurité qui devient désormais gratuit pour tous. Ce nouveau logiciel d'ingénierie inversée a de quoi faire rêver les experts en cybersécurité. Ayant fait ses preuves pendant plus de dix ans au sein de la NSA, Ghidra est désormais gratuitement téléchargeable sur le site de l'agence de renseignement américaine et bientôt disponible sur Github. Une initiative remarquée visant à améliorer la cybersécurité à l'échelle mondiale. Règle n°1 : « Vous ne pouvez rien hacker avec Ghidra », comme le rapporte Wired. En tant qu'outil d'ingénierie inversée, Ghidra est « uniquement » un outil d'analyse approfondie des logiciels malveillants. Par cette compréhension optimale, Ghidra permet à ses utilisateurs de se prémunir de ces logiciels malveillants, ainsi que de détecter toute faille ou erreur dans n'importe quel autre logiciel. Très puissant et désormais gratuit, Ghidra risque d'être considéré comme un rival exceptionnel par ses concurrents, comme IDA, qui coûtent des milliers d'euros par an... « Nous ne prétendons pas que [Ghidra] remplacera tout » sur le marché des logiciels inversés, rassure cependant la NSA. Son responsable Rob Joyce promeut avant tout l'outil comme « une contribution auprès de la communauté de la cybersécurité nationale », voire du monde entier. Mais ce n'est pas la première fois que la NSA rend publics certains de ses logiciels : Security-Enhanced Linux et Security-Enhanced Android ont ainsi précédé le lancement de Ghidra en open source.
11-03-2019


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant