Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Un virus se propage sur les Mac

  Liste des news     

22

Fevrier

Un mystérieux virus se propage sur macOS. Baptisé Silver Sparrow par les chercheurs de Red Canary, ce malware a la particularité d'être à la fois compatible avec les Mac dotés d'un processeur Intel et ceux doté d'une puce Apple M1, ce qui en fait seulement le second malware nativement compatible avec les processeurs ARM d'Apple. Téléchargé par au moins 29.139 utilisateurs vendredi dernier, ce virus cache pour l'instant son objectif. En effet, Silver Sparrow n'a pour l'instant aucun but. Pas de publicités ajoutées à votre navigateur, pas de demande de rançon… Son exécution se fait de manière transparente (son installation passerait par un .pkg qui imite le look d'un vrai logiciel et exécute du code JavaScript). Cependant, les experts en cybersécurité pensent que cela ne va pas durer. Une fois par heure, Silver Sparrow interroge ses serveurs pour exécuter de nouvelles commandes. À terme, quelqu'un pourrait éventuellement le déclencher. Autre fait étonnant, Silver Sparrow est doté d'une capacité d'auto-destruction… ce qui est rare pour un malware grand public. Les personnes qui en sont à l'origine pourraient donc le désinstaller de votre ordinateur si elles le souhaitent. À quoi donc sert ce malware ?



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Un virus se propage sur les Mac

Un mystérieux virus se propage sur macOS. Baptisé Silver Sparrow par les chercheurs de Red Canary, ce malware a la particularité d'être à la fois compatible avec les Mac dotés d'un processeur Intel et ceux doté d'une puce Apple M1, ce qui en fait seulement le second malware nativement compatible avec les processeurs ARM d'Apple. Téléchargé par au moins 29.139 utilisateurs vendredi dernier, ce virus cache pour l'instant son objectif. En effet, Silver Sparrow n'a pour l'instant aucun but. Pas de publicités ajoutées à votre navigateur, pas de demande de rançon… Son exécution se fait de manière transparente (son installation passerait par un .pkg qui imite le look d'un vrai logiciel et exécute du code JavaScript). Cependant, les experts en cybersécurité pensent que cela ne va pas durer. Une fois par heure, Silver Sparrow interroge ses serveurs pour exécuter de nouvelles commandes. À terme, quelqu'un pourrait éventuellement le déclencher. Autre fait étonnant, Silver Sparrow est doté d'une capacité d'auto-destruction… ce qui est rare pour un malware grand public. Les personnes qui en sont à l'origine pourraient donc le désinstaller de votre ordinateur si elles le souhaitent. À quoi donc sert ce malware ?
22-02-2021


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant