Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Un ordinateur Quantique commercialisé

  Liste des news     

16

Fevrier

Si vous rêvé de vous offrir un ordinateur quantique, la start-up SpinQ vient d’annoncer le lancement de son modèle de poche, commercialisé à “seulement” 5000$. Réputés capables de résoudre n’importe quel problème, les ordinateurs quantiques ont la particularité de pouvoir étudier toutes les possibilités envisageables en simultané lors d’un calcul informatique. À la manière du célèbre Chat de Schrödinger, les qubits utilisés par ce type de machines peuvent ainsi superposer les 0 et les 1, exercice impossible avec un ordinateur classique, dont le système binaire oscille simplement entre 0 et 1. Concrètement, il s’agit de réaliser des calculs beaucoup plus complexes, en un temps beaucoup plus court. Seul problème, jusqu’à présent ce type de matériel était non seulement très encombrant, mais aussi très coûteux. Proposer à (presque) n’importe qui de s’offrir un ordinateur quantique, c’est le pari de la start-up chinoise SpinQ. Basée à Shezhen, l’entreprise prévoit de commercialiser d’ici la fin de l’année, un modèle portable (55 kilos tout de même) baptisé Gemini à seulement 5000$, moins cher qu'un Mac Pro. L’appareil pourra ensuite être connecté à n’importe quel autre ordinateur, à condition que ce dernier soit équipé d’un logiciel capable de la contrôler. Contrairement aux ordinateurs quantiques développés par Google ou IBM, Gemini utilise la résonance magnétique nucléaire, explique SpinQ dans un communiqué partagé sur son site officiel et relayé par le site Discover Magazine. Une technologie déjà utilisée en médecine, plus particulièrement pendant les IRM. À ce prix-là, on est évidemment bien loin des monstres de puissance déployés par les GAFAM, puisque l’ordinateur ne plafonne “qu’à” 2qubits, contrairement à ceux des géants de la tech, dont les capacités dépassent parfois les 60 qubits. Pour autant, le SpinQ Gemini pourrait constituer un investissement à moindre coût pour les centres de recherche ou les universités désireux de se lancer dans les expérimentations quantiques.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Un ordinateur Quantique commercialisé

Si vous rêvé de vous offrir un ordinateur quantique, la start-up SpinQ vient d’annoncer le lancement de son modèle de poche, commercialisé à “seulement” 5000$. Réputés capables de résoudre n’importe quel problème, les ordinateurs quantiques ont la particularité de pouvoir étudier toutes les possibilités envisageables en simultané lors d’un calcul informatique. À la manière du célèbre Chat de Schrödinger, les qubits utilisés par ce type de machines peuvent ainsi superposer les 0 et les 1, exercice impossible avec un ordinateur classique, dont le système binaire oscille simplement entre 0 et 1. Concrètement, il s’agit de réaliser des calculs beaucoup plus complexes, en un temps beaucoup plus court. Seul problème, jusqu’à présent ce type de matériel était non seulement très encombrant, mais aussi très coûteux. Proposer à (presque) n’importe qui de s’offrir un ordinateur quantique, c’est le pari de la start-up chinoise SpinQ. Basée à Shezhen, l’entreprise prévoit de commercialiser d’ici la fin de l’année, un modèle portable (55 kilos tout de même) baptisé Gemini à seulement 5000$, moins cher qu'un Mac Pro. L’appareil pourra ensuite être connecté à n’importe quel autre ordinateur, à condition que ce dernier soit équipé d’un logiciel capable de la contrôler. Contrairement aux ordinateurs quantiques développés par Google ou IBM, Gemini utilise la résonance magnétique nucléaire, explique SpinQ dans un communiqué partagé sur son site officiel et relayé par le site Discover Magazine. Une technologie déjà utilisée en médecine, plus particulièrement pendant les IRM. À ce prix-là, on est évidemment bien loin des monstres de puissance déployés par les GAFAM, puisque l’ordinateur ne plafonne “qu’à” 2qubits, contrairement à ceux des géants de la tech, dont les capacités dépassent parfois les 60 qubits. Pour autant, le SpinQ Gemini pourrait constituer un investissement à moindre coût pour les centres de recherche ou les universités désireux de se lancer dans les expérimentations quantiques.
16-02-2021


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant