Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   

 OVH Cloud part à la conquête du monde

  Liste des news     

06

Juillet

OVH, désormais rebaptisée OVHcloud, n'a plus à rougir face à ses illustres concurrents que sont Microsoft Azure ou le leader du marché Amazon Web Services, notamment sur le pan du cloud privé, qui par définition offre plus de contrôle et de protection que le cloud public, davantage chéri par les géants. Les services de cloud privé hébergés en Europe ont fait l'objet d'une évaluation Forrester Wave, issue de l'un des cabinets les plus cotés en matière d'analyses. Dans ce rapport de Forrester, OVHcloud fait partie, au même titre qu'Atos, CenturyLink, Orange, Rackspace Technology, Sungard Availability Services et Tata Consultancy Services, des sept fournisseurs de cloud privé hébergé européens. Une petite consécration pour l'entreprise française fondée par Octave Klaba. En termes de performances, OVHcloud fait même aussi bien ou presque que Rackspace Technology, et devance les solides français Atos et Orange. Grâce à une stratégie tournée vers la fabrication "maisonem>", OVHcloud arrive en tête du rapport en termes de tarifs. L'entreprise, qui privilégie la fabrication de ses serveurs en interne (près d'une vingtaine de centres de données européens, dont une majorité en France), offre un ratio prix/performance quasi-parfait au niveau européen. Ce qui n'est pas le cas de son support client, pas encore au point, qui constitue une ombre au tableau de l'entreprise de Roubaix. OVHcloud a ainsi prévu d'élargir sa gamme Hosted Private Cloud en 2020, avec le lancement de la solution Hosted Private Cloud Premier, destinée aux grandes entreprises et institutions, avec un total de 10 références de hosts, démarrant à 48 Go de RAM, et pouvant grimper jusqu'à 768 Go. La nouvelle gamme sera accompagnée de nouvelles capacités de stockage destinées aux datastores NSF, qui iront jusqu'à 6 To, "pour un ratio performance/prix toujours plus avantageux", précise l'entreprise du Nord. Après la France, l'Europe, l'Amérique latine et le Canada, OVHcloud a bien l'intention de faire gonfler son portefeuille de clients, et de nourrir son ambition d'acteur planétaire en devenir. Gageons que le "Cloud alternatif" français continue de s'étendre, sans pour autant renier son identité première.



  Article précédent Précédent   

OVH Cloud part à la conquête du monde

OVH, désormais rebaptisée OVHcloud, n'a plus à rougir face à ses illustres concurrents que sont Microsoft Azure ou le leader du marché Amazon Web Services, notamment sur le pan du cloud privé, qui par définition offre plus de contrôle et de protection que le cloud public, davantage chéri par les géants. Les services de cloud privé hébergés en Europe ont fait l'objet d'une évaluation Forrester Wave, issue de l'un des cabinets les plus cotés en matière d'analyses. Dans ce rapport de Forrester, OVHcloud fait partie, au même titre qu'Atos, CenturyLink, Orange, Rackspace Technology, Sungard Availability Services et Tata Consultancy Services, des sept fournisseurs de cloud privé hébergé européens. Une petite consécration pour l'entreprise française fondée par Octave Klaba. En termes de performances, OVHcloud fait même aussi bien ou presque que Rackspace Technology, et devance les solides français Atos et Orange. Grâce à une stratégie tournée vers la fabrication "maisonem>", OVHcloud arrive en tête du rapport en termes de tarifs. L'entreprise, qui privilégie la fabrication de ses serveurs en interne (près d'une vingtaine de centres de données européens, dont une majorité en France), offre un ratio prix/performance quasi-parfait au niveau européen. Ce qui n'est pas le cas de son support client, pas encore au point, qui constitue une ombre au tableau de l'entreprise de Roubaix. OVHcloud a ainsi prévu d'élargir sa gamme Hosted Private Cloud en 2020, avec le lancement de la solution Hosted Private Cloud Premier, destinée aux grandes entreprises et institutions, avec un total de 10 références de hosts, démarrant à 48 Go de RAM, et pouvant grimper jusqu'à 768 Go. La nouvelle gamme sera accompagnée de nouvelles capacités de stockage destinées aux datastores NSF, qui iront jusqu'à 6 To, "pour un ratio performance/prix toujours plus avantageux", précise l'entreprise du Nord. Après la France, l'Europe, l'Amérique latine et le Canada, OVHcloud a bien l'intention de faire gonfler son portefeuille de clients, et de nourrir son ambition d'acteur planétaire en devenir. Gageons que le "Cloud alternatif" français continue de s'étendre, sans pour autant renier son identité première.
06-07-2020


  Article précédent Précédent