Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Apple réagit contre le CAID des Chinois

  Liste des news     

07

Juillet

À la fin du mois d'avril, Apple déployait la mise à jour iOS 14.5. Une nouvelle version marquée notamment par la présence de l'ATT, ou App Tracking Transparency. Une fonctionnalité qui permet à chaque possesseur d'appareil mobile de refuser le suivi publicitaire par des tiers afin de renforcer sa confidentialité sur le Web. Et évidemment, du côté de certains professionnels, cette nouvelle fonction a bien du mal à être acceptée… Ce fut le cas de Facebook il y a quelques mois, mais aussi de nombreuses sociétés chinoises, dont certaines viennent d'être stoppées net par Apple. Avant la mise en place de l'IDFA (Identifer for Advertisers), Apple autorisait les développeurs à accéder à l'ID d’un utilisateur, leur permettant de suivre ce dernier sur plusieurs applications. Cela a par la suite évolué vers l'ATT, et l'ensemble pose de sérieux soucis à divers acteurs de la publicité sur le Web. Certaines sociétés chinoises ont ainsi tenté de contourner le problème en passant par le CAID, soit le Chinese Advertising ID. Ces dernières ont en effet estimé qu'Apple n'aurait pas la possibilité d'interdire les applications chinoises les plus populaires, avec le risque de voir les ventes d'iPhone chuter en Chine. Que nenni, puisque le géant américain a confirmé l'interdiction d'utilisation du CAID. Les sociétés chinoises n'ont donc pas d'autre choix que de se plier aux règles d'Apple pour continuer à proposer leurs applications sur l'AppStore. Avantage Apple, donc.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Apple réagit contre le CAID des Chinois

À la fin du mois d'avril, Apple déployait la mise à jour iOS 14.5. Une nouvelle version marquée notamment par la présence de l'ATT, ou App Tracking Transparency. Une fonctionnalité qui permet à chaque possesseur d'appareil mobile de refuser le suivi publicitaire par des tiers afin de renforcer sa confidentialité sur le Web. Et évidemment, du côté de certains professionnels, cette nouvelle fonction a bien du mal à être acceptée… Ce fut le cas de Facebook il y a quelques mois, mais aussi de nombreuses sociétés chinoises, dont certaines viennent d'être stoppées net par Apple. Avant la mise en place de l'IDFA (Identifer for Advertisers), Apple autorisait les développeurs à accéder à l'ID d’un utilisateur, leur permettant de suivre ce dernier sur plusieurs applications. Cela a par la suite évolué vers l'ATT, et l'ensemble pose de sérieux soucis à divers acteurs de la publicité sur le Web. Certaines sociétés chinoises ont ainsi tenté de contourner le problème en passant par le CAID, soit le Chinese Advertising ID. Ces dernières ont en effet estimé qu'Apple n'aurait pas la possibilité d'interdire les applications chinoises les plus populaires, avec le risque de voir les ventes d'iPhone chuter en Chine. Que nenni, puisque le géant américain a confirmé l'interdiction d'utilisation du CAID. Les sociétés chinoises n'ont donc pas d'autre choix que de se plier aux règles d'Apple pour continuer à proposer leurs applications sur l'AppStore. Avantage Apple, donc.
07-07-2021


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant