Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 AMD prépare déjà le 5nm alors qu'intel n'est pas au 7nm

  Liste des news     

29

Juillet

Pas plus tard qu'hier, AMD a organisé une conférence téléphonique afin de présenter ses derniers résultats financiers. Il y a été question de revenus à hauteur de 1,93 milliard de dollars pour le seul second trimestre 2020 et d'une augmentation de 26% sur un an. On retiendra surtout les plans de la société pour le futur. À la faveur de cette conférence téléphonique, AMD a effectivement tenu à rassurer les investisseurs. Alors qu'Intel semble avoir toutes les peines du monde à tenir ses engagements, Lisa Su, P.-D.G. d'AMD, a ainsi souligné qu'il n'était pas question de dévier de la roadmap : « Vous pouvez compter sur nous pour une feuille de route cohérente ». Il a ainsi d'abord été question de répéter que l'architecture Zen 3 sera bel et bien lancée avant la fin de l'année civile sur les segments « data-center » et « consumer ». Pour nous, petits utilisateurs, cela signifie qu'il est bien dans les plans d'AMD de commercialiser ses prochains Ryzen d'ici le mois de décembre 2020. Plus important encore aux yeux des investisseurs courtisés par AMD, la génération suivante est « dans les laboratoires et tout va bien » si l'on en croit Lisa Su. Baptisée Zen 4 pour le moment, cette génération doit permettre un changement d'échelle pour AMD puisqu'elle introduira le processus de gravure en 5 nm alors que Zen 2 / 3 se basent sur le 7 nm. Les produits de la gamme EPYC basés sur l'architecture Zen 4 répondent au nom de code Genoa et si les choses ne sont pas encore parfaitement claires, les différentes diapositives d'AMD indiquent que la société vise une sortie en fin d'année 2021 ou peut-être début 2022 pour cette nouvelle gamme de processeurs. Une fenêtre de sortie qui devrait correspondre à peu près à celle de la prochaine génération de GPU, RDNA 3. Si AMD a souligné l'utilisation du 7 nm pour RDNA 2, il a été moins précis avec la génération future : comme vous pouvez le voir sur les diapositives, la société n'a évoqué qu'un approximatif advanced node.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

AMD prépare déjà le 5nm alors qu'intel n'est pas au 7nm

Pas plus tard qu'hier, AMD a organisé une conférence téléphonique afin de présenter ses derniers résultats financiers. Il y a été question de revenus à hauteur de 1,93 milliard de dollars pour le seul second trimestre 2020 et d'une augmentation de 26% sur un an. On retiendra surtout les plans de la société pour le futur. À la faveur de cette conférence téléphonique, AMD a effectivement tenu à rassurer les investisseurs. Alors qu'Intel semble avoir toutes les peines du monde à tenir ses engagements, Lisa Su, P.-D.G. d'AMD, a ainsi souligné qu'il n'était pas question de dévier de la roadmap : « Vous pouvez compter sur nous pour une feuille de route cohérente ». Il a ainsi d'abord été question de répéter que l'architecture Zen 3 sera bel et bien lancée avant la fin de l'année civile sur les segments « data-center » et « consumer ». Pour nous, petits utilisateurs, cela signifie qu'il est bien dans les plans d'AMD de commercialiser ses prochains Ryzen d'ici le mois de décembre 2020. Plus important encore aux yeux des investisseurs courtisés par AMD, la génération suivante est « dans les laboratoires et tout va bien » si l'on en croit Lisa Su. Baptisée Zen 4 pour le moment, cette génération doit permettre un changement d'échelle pour AMD puisqu'elle introduira le processus de gravure en 5 nm alors que Zen 2 / 3 se basent sur le 7 nm. Les produits de la gamme EPYC basés sur l'architecture Zen 4 répondent au nom de code Genoa et si les choses ne sont pas encore parfaitement claires, les différentes diapositives d'AMD indiquent que la société vise une sortie en fin d'année 2021 ou peut-être début 2022 pour cette nouvelle gamme de processeurs. Une fenêtre de sortie qui devrait correspondre à peu près à celle de la prochaine génération de GPU, RDNA 3. Si AMD a souligné l'utilisation du 7 nm pour RDNA 2, il a été moins précis avec la génération future : comme vous pouvez le voir sur les diapositives, la société n'a évoqué qu'un approximatif advanced node.
29-07-2020


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant