Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Windows 11 ne seras pas qu'une simple Mise à jour

  Liste des news     

21

Juin

Une fuite est à l’origine de la publication d’un premier ISO d’installation de Windows 11. Cette version bêta du système d’exploitation a été testé avec un processeur hybride. Face à Windows 10, les performances s’améliorent. Microsoft semble avoir optimiser Windows 11 pour les processeurs hybrides. De récents tests dévoile que les performances des processeurs « hybride » s’améliorent face à Windows 10. Dans le détail les tests ont été menés avec une puce Lakefield d’Intel. Cette avancée devrait encore profiter d’optimisation d’ici le lancement de la version finale de Windows 11. Le Core i7-L16G7 est une puce Lakefield mariant un « gros » cœur et de 4 petits cœurs. Nous sommes face à une approche similaire à celle proposée par la puce M1 d’Apple. Ses performances sous Windows 11 augmentent entre 2 et 8% face à celles constatées sous Windows 10. Les tests ont été menés avec plusieurs benchmarks dont GeekBench 5, Cinebench R23 et PCMark 10. Ces améliorations sont intéressantes car elles devraient profiter à la prochaine génération Core Alder Lake et à leurs successeurs Raptor Lake.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Windows 11 ne seras pas qu'une simple Mise à jour

Une fuite est à l’origine de la publication d’un premier ISO d’installation de Windows 11. Cette version bêta du système d’exploitation a été testé avec un processeur hybride. Face à Windows 10, les performances s’améliorent. Microsoft semble avoir optimiser Windows 11 pour les processeurs hybrides. De récents tests dévoile que les performances des processeurs « hybride » s’améliorent face à Windows 10. Dans le détail les tests ont été menés avec une puce Lakefield d’Intel. Cette avancée devrait encore profiter d’optimisation d’ici le lancement de la version finale de Windows 11. Le Core i7-L16G7 est une puce Lakefield mariant un « gros » cœur et de 4 petits cœurs. Nous sommes face à une approche similaire à celle proposée par la puce M1 d’Apple. Ses performances sous Windows 11 augmentent entre 2 et 8% face à celles constatées sous Windows 10. Les tests ont été menés avec plusieurs benchmarks dont GeekBench 5, Cinebench R23 et PCMark 10. Ces améliorations sont intéressantes car elles devraient profiter à la prochaine génération Core Alder Lake et à leurs successeurs Raptor Lake.
21-06-2021


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant