Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Europol réalise un gros filet sur Dark Web

  Liste des news     

27

Octobre

Quelque 150 personnes qui achetaient ou vendaient de la drogue ou des armes sur le dark web ont été arrêtées dans le monde entier lors de l’un des plus amples coups de filet à ce jour concernant ce type de trafic en ligne, ont annoncé ce mardi 26 octobre les agences Europol et Eurojust, ainsi que le département de la justice des États-Unis. Quelque 65 personnes ont ainsi pu être arrêtées aux États-Unis, 47 en Allemagne, 24 au Royaume-Uni, 4 en Italie et 4 aux Pays-Bas. Plusieurs des personnes arrêtées « constituaient des cibles d’importance » pour Europol. Cette opération, baptisée « Dark HunTOR », s’est étalée sur plus de dix mois et « consistait en une série d’actions séparées, mais complémentaires en Australie, Bulgarie, France, Allemagne, Italie, aux Pays-Bas, en Suisse, au Royaume-Uni et aux États-Unis », a précisé Europol. Elle a permis aux forces de l’ordre de saisir 26,7 millions d’euros en numéraire, 234 kg de drogues, dont 25 000 pilules d’ecstasy, et 45 armes à feu. En Italie, la police a également fermé des places de marché illégales nommées « DeepSea » et « Berlusconi » qui présentaient à elles deux « plus de 100 000 annonces de produits illégaux », selon Europol dont l’opération était coordonnée avec Eurojust, l’agence européenne pour la coopération judiciaire.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Europol réalise un gros filet sur Dark Web

Quelque 150 personnes qui achetaient ou vendaient de la drogue ou des armes sur le dark web ont été arrêtées dans le monde entier lors de l’un des plus amples coups de filet à ce jour concernant ce type de trafic en ligne, ont annoncé ce mardi 26 octobre les agences Europol et Eurojust, ainsi que le département de la justice des États-Unis. Quelque 65 personnes ont ainsi pu être arrêtées aux États-Unis, 47 en Allemagne, 24 au Royaume-Uni, 4 en Italie et 4 aux Pays-Bas. Plusieurs des personnes arrêtées « constituaient des cibles d’importance » pour Europol. Cette opération, baptisée « Dark HunTOR », s’est étalée sur plus de dix mois et « consistait en une série d’actions séparées, mais complémentaires en Australie, Bulgarie, France, Allemagne, Italie, aux Pays-Bas, en Suisse, au Royaume-Uni et aux États-Unis », a précisé Europol. Elle a permis aux forces de l’ordre de saisir 26,7 millions d’euros en numéraire, 234 kg de drogues, dont 25 000 pilules d’ecstasy, et 45 armes à feu. En Italie, la police a également fermé des places de marché illégales nommées « DeepSea » et « Berlusconi » qui présentaient à elles deux « plus de 100 000 annonces de produits illégaux », selon Europol dont l’opération était coordonnée avec Eurojust, l’agence européenne pour la coopération judiciaire.
27-10-2021


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant