Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Microsoft change d'avis sur son store

  Liste des news     

19

Juillet

Microsoft avait initialement changé la politique de son Store pour lutter contre les clones payants de logiciels gratuits. Mais ce changement nuisait aux développeurs légitimes de programmes open source qui désiraient les vendre dans le magasin. Microsoft vient de faire marche arrière sur sa politique concernant la vente de logiciels open source (OSS ou Open Source Software) dans son Store. L’éditeur avait annoncé une modification des règles pour interdire ce type de vente, avec une entrée en vigueur prévue pour le 16 juillet. Mais cette action avait déclenché un tollé de la part des développeurs, comme le mentionne dans un tweet l’animateur de communauté Hayden Barnes : « Le magasin offre aux développeurs open source indépendants la possibilité de créer des projets durables en facturant un montant raisonnable. » Rappelons qu’un programme open source n’est pas forcément gratuit. En revanche, son code source est disponible gratuitement et il peut être modifié et redistribué. Cela permet à des développeurs de proposer des programmes intéressants pour un prix raisonnable. Mais d’autres, peu regardants, se contentent de changer l’icône et de vendre le programme sous un autre nom. Cela est par exemple arrivé en 2019 avec la vente dans le Microsoft Store de clones payants de logiciels gratuits. Comme l’a expliqué Giorgio Sardo, en charge du Microsoft Store, le changement de politique avait pour but de protéger le consommateur contre ces clones de programmes, mais en aucun cas de nuire aux développeurs légitimes de logiciels open source.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Microsoft change d'avis sur son store

Microsoft avait initialement changé la politique de son Store pour lutter contre les clones payants de logiciels gratuits. Mais ce changement nuisait aux développeurs légitimes de programmes open source qui désiraient les vendre dans le magasin. Microsoft vient de faire marche arrière sur sa politique concernant la vente de logiciels open source (OSS ou Open Source Software) dans son Store. L’éditeur avait annoncé une modification des règles pour interdire ce type de vente, avec une entrée en vigueur prévue pour le 16 juillet. Mais cette action avait déclenché un tollé de la part des développeurs, comme le mentionne dans un tweet l’animateur de communauté Hayden Barnes : « Le magasin offre aux développeurs open source indépendants la possibilité de créer des projets durables en facturant un montant raisonnable. » Rappelons qu’un programme open source n’est pas forcément gratuit. En revanche, son code source est disponible gratuitement et il peut être modifié et redistribué. Cela permet à des développeurs de proposer des programmes intéressants pour un prix raisonnable. Mais d’autres, peu regardants, se contentent de changer l’icône et de vendre le programme sous un autre nom. Cela est par exemple arrivé en 2019 avec la vente dans le Microsoft Store de clones payants de logiciels gratuits. Comme l’a expliqué Giorgio Sardo, en charge du Microsoft Store, le changement de politique avait pour but de protéger le consommateur contre ces clones de programmes, mais en aucun cas de nuire aux développeurs légitimes de logiciels open source.
19-07-2022


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant