Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Intel parle un peu plus de ses cartes graphiques

  Liste des news     

07

Avril

Au cours d’un entretien avec HotHardware diffusé en direct le 31 mars dernier, Tom Petersen, qui chapeaute le développement des cartes graphiques Intel, a présenté une drôle de solution Arc. Celle-ci possède trois connecteurs 8 broches. Cette triplette peut fournir jusqu’à 450 W, ce qui donne 525 W en ajoutant le port PCIe. Au vu de l’espacement entre les trois connecteurs et de la solution de refroidissement utilisée, la carte présentée par Tom Petersen est clairement un échantillon d’ingénierie ; reste à déterminer de quel produit. Un GPU Arc Alchemist à 525 W serait assez étonnant étant donné les spécifications des GPU. En outre, le cas échéant, on se demande pourquoi Intel n’opterait pas directement pour la norme ATX 3.0, c’est-à-dire le connecteur 16 broches (12 + 4) capable de délivrer 600 W Cela permettrait de s’affranchir des trois câbles requis ici. Il peut éventuellement s’agir d’un produit Arc Battlemage, même si cela ne gomme pas l’interrogation ci-dessus. Par ailleurs, en principe, Intel ne prévoit aucune carte graphique Xe-HPC/HC en PCIe. Le rendu de carte graphique desktop également montré le 31 mars par Intel ne dévoile aucun connecteur d’alimentation. Jusqu’à présent, toutes les cartes graphiques dédiées Intel Arc Alchemist croisées avaient deux connecteurs d’alimentation huit broches, ou un huit broches et un six broches. Ce qui est certain, c’est que la carte présentée par Tom Petersen quelques heures avant le rendu d’un GPU desktop ne ressemble pas à un produit commercial ; plutôt à un PCB nu. Une carte graphique capable d’engloutir jusqu’à 525 W aurait un système de refroidissement un peu plus massif. Bref, vous en conviendrez, pour l’instant, difficile de deviner à quoi correspond ce prototype.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Intel parle un peu plus de ses cartes graphiques

Au cours d’un entretien avec HotHardware diffusé en direct le 31 mars dernier, Tom Petersen, qui chapeaute le développement des cartes graphiques Intel, a présenté une drôle de solution Arc. Celle-ci possède trois connecteurs 8 broches. Cette triplette peut fournir jusqu’à 450 W, ce qui donne 525 W en ajoutant le port PCIe. Au vu de l’espacement entre les trois connecteurs et de la solution de refroidissement utilisée, la carte présentée par Tom Petersen est clairement un échantillon d’ingénierie ; reste à déterminer de quel produit. Un GPU Arc Alchemist à 525 W serait assez étonnant étant donné les spécifications des GPU. En outre, le cas échéant, on se demande pourquoi Intel n’opterait pas directement pour la norme ATX 3.0, c’est-à-dire le connecteur 16 broches (12 + 4) capable de délivrer 600 W Cela permettrait de s’affranchir des trois câbles requis ici. Il peut éventuellement s’agir d’un produit Arc Battlemage, même si cela ne gomme pas l’interrogation ci-dessus. Par ailleurs, en principe, Intel ne prévoit aucune carte graphique Xe-HPC/HC en PCIe. Le rendu de carte graphique desktop également montré le 31 mars par Intel ne dévoile aucun connecteur d’alimentation. Jusqu’à présent, toutes les cartes graphiques dédiées Intel Arc Alchemist croisées avaient deux connecteurs d’alimentation huit broches, ou un huit broches et un six broches. Ce qui est certain, c’est que la carte présentée par Tom Petersen quelques heures avant le rendu d’un GPU desktop ne ressemble pas à un produit commercial ; plutôt à un PCB nu. Une carte graphique capable d’engloutir jusqu’à 525 W aurait un système de refroidissement un peu plus massif. Bref, vous en conviendrez, pour l’instant, difficile de deviner à quoi correspond ce prototype.
07-04-2022


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant