Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Ne soyez pas naïf Android enregistre vos données

  Liste des news     

23

Mars

Vous pensiez que vos données étaient bien gardées sur votre smartphone Android et que jamais Google ne se livrerait à des indiscrétions ? Et bien, vous aviez tort. Un chercheur en informatique du Trinity College de Dublin a découvert que le géant de Mountain View utilise les applications Téléphone et Messages d'Android pour récupérer des données importantes… sans accord de l'utilisateur et en toute discrétion. Google risque de buter une nouvelle fois sur les lois européennes en matière de protection des données. The Register nous rapporte cette semaine que les applications Téléphone et Messages d'Android collectent et envoient des données à Google, sans en avertir l'utilisateur ou lui demander son consentement préalable. Ce partage de données se fait par ailleurs sans qu'il soit permis à l'utilisateur de le désactiver, par le biais d'un réglage par exemple. Ces informations proviennent de travaux menés par le professeur Douglas Leith, chercheur en informatique au sein du prestigieux Trinity College de Dublin. Sobrement intitulée Quelles données les applications Google Dialer et Messages sur Android envoient-elles à Google ? , son étude révèle qu'au travers des applications Google Téléphone et Google Messages, des données relatives aux communications des utilisateurs ont été transmises aux services Play Services Clearcut et Firebase Analytics de Google. Douglas Leith en dit plus sur la nature des données partagées vers les services internes de Google. On apprend qu'elles comprennent notamment « un hachage de texte du message, ce qui permet de relier l'expéditeur et le destinataire dans un échange de SMS », tandis que celles provenant de l'application Téléphone « comprennent l'heure et la durée de l'appel, ce qui permet de relier les deux appareils engagés dans un appel téléphonique ». « Les numéros de téléphone sont également envoyés à Google », ajoute le chercheur. Pour rappel, les applications Messages et Téléphones sont installées par défaut sur l'ensemble des appareils Google Pixel, mais aussi sur la plupart des mobiles Android récents. Il s'agit donc dans les deux cas d'applications largement répandues… et aucune des deux n'explique clairement quelles données sont collectées en les utilisant.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Ne soyez pas naïf Android enregistre vos données

Vous pensiez que vos données étaient bien gardées sur votre smartphone Android et que jamais Google ne se livrerait à des indiscrétions ? Et bien, vous aviez tort. Un chercheur en informatique du Trinity College de Dublin a découvert que le géant de Mountain View utilise les applications Téléphone et Messages d'Android pour récupérer des données importantes… sans accord de l'utilisateur et en toute discrétion. Google risque de buter une nouvelle fois sur les lois européennes en matière de protection des données. The Register nous rapporte cette semaine que les applications Téléphone et Messages d'Android collectent et envoient des données à Google, sans en avertir l'utilisateur ou lui demander son consentement préalable. Ce partage de données se fait par ailleurs sans qu'il soit permis à l'utilisateur de le désactiver, par le biais d'un réglage par exemple. Ces informations proviennent de travaux menés par le professeur Douglas Leith, chercheur en informatique au sein du prestigieux Trinity College de Dublin. Sobrement intitulée Quelles données les applications Google Dialer et Messages sur Android envoient-elles à Google ? , son étude révèle qu'au travers des applications Google Téléphone et Google Messages, des données relatives aux communications des utilisateurs ont été transmises aux services Play Services Clearcut et Firebase Analytics de Google. Douglas Leith en dit plus sur la nature des données partagées vers les services internes de Google. On apprend qu'elles comprennent notamment « un hachage de texte du message, ce qui permet de relier l'expéditeur et le destinataire dans un échange de SMS », tandis que celles provenant de l'application Téléphone « comprennent l'heure et la durée de l'appel, ce qui permet de relier les deux appareils engagés dans un appel téléphonique ». « Les numéros de téléphone sont également envoyés à Google », ajoute le chercheur. Pour rappel, les applications Messages et Téléphones sont installées par défaut sur l'ensemble des appareils Google Pixel, mais aussi sur la plupart des mobiles Android récents. Il s'agit donc dans les deux cas d'applications largement répandues… et aucune des deux n'explique clairement quelles données sont collectées en les utilisant.
23-03-2022


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant