Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 ProArt PA279CV d'Asus l'écran 4K abordable

  Liste des news     

17

Mars

Rares sont les écrans dédiés aux professionnels à proposer une dalle 4K UHD de 27 pouces à un prix inférieur à 500 €. C’est pourtant le cas de l’Asus ProArt PA279CV qui se veut l’un des meilleurs rapports qualité/prix dans cette catégorie de moniteurs. Avec des points faibles ? C'est ce que nous allons voir. Graphistes, vidéastes, photographes et autres professionnels de l'image le savent bien : l’écran doit souvent être choisi avec précaution, pour sa qualité d’image, sa fidélité dans la gestion des couleurs, ou encore son ergonomie et ses connectiques. Il est fréquent que le ou les moniteurs nécessaires à leurs activités demandent un investissement financier assez conséquent, sans oublier qu’il faut généralement y ajouter une sonde colorimétrique. La proposition d’Asus est par conséquent alléchante sur le papier, à partir du moment où l’on peut se contenter d’une diagonale de 27 pouces. Sommes-nous toutefois assurés que ce moniteur réponde bien à vos besoins spécifiques ? Sorti courant 2021 et commercialisé aux alentours de 550 €, l’Asus ProArt PA279CV a tout de même quelques concurrents sur le marché, du côté de LG, ViewSonic ou Dell. En alternative, Asus propose le ProArt PA278QV, un écran un peu moins cher et aux caractéristiques similaires à l’exception qu’il se contente d’une définition QHD. À l’opposé, on retrouve des moniteurs bien plus onéreux, destinés aux professionnels les plus exigeants. On pense aux ProArt OLED PA32DC, ou encore au moniteur Mini-LED du fabricant, le ProArt PA32UCG, des modèles dont les prix piqueraient les yeux des particuliers. Le ProArt PA279CV est un moniteur relativement classique dans sa conception et fait preuve d’une esthétique tout à fait sobre et consensuelle. Seule sa règle graduée, disposée sur la bordure inférieure de l’écran, nous montre que nous avons affaire à un moniteur quelque peu différent. On se demande bien l’utilité réelle de cette règle et le pourcentage d’utilisateur qui y auront recours cependant.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

ProArt PA279CV d'Asus l'écran 4K abordable

Rares sont les écrans dédiés aux professionnels à proposer une dalle 4K UHD de 27 pouces à un prix inférieur à 500 €. C’est pourtant le cas de l’Asus ProArt PA279CV qui se veut l’un des meilleurs rapports qualité/prix dans cette catégorie de moniteurs. Avec des points faibles ? C'est ce que nous allons voir. Graphistes, vidéastes, photographes et autres professionnels de l'image le savent bien : l’écran doit souvent être choisi avec précaution, pour sa qualité d’image, sa fidélité dans la gestion des couleurs, ou encore son ergonomie et ses connectiques. Il est fréquent que le ou les moniteurs nécessaires à leurs activités demandent un investissement financier assez conséquent, sans oublier qu’il faut généralement y ajouter une sonde colorimétrique. La proposition d’Asus est par conséquent alléchante sur le papier, à partir du moment où l’on peut se contenter d’une diagonale de 27 pouces. Sommes-nous toutefois assurés que ce moniteur réponde bien à vos besoins spécifiques ? Sorti courant 2021 et commercialisé aux alentours de 550 €, l’Asus ProArt PA279CV a tout de même quelques concurrents sur le marché, du côté de LG, ViewSonic ou Dell. En alternative, Asus propose le ProArt PA278QV, un écran un peu moins cher et aux caractéristiques similaires à l’exception qu’il se contente d’une définition QHD. À l’opposé, on retrouve des moniteurs bien plus onéreux, destinés aux professionnels les plus exigeants. On pense aux ProArt OLED PA32DC, ou encore au moniteur Mini-LED du fabricant, le ProArt PA32UCG, des modèles dont les prix piqueraient les yeux des particuliers. Le ProArt PA279CV est un moniteur relativement classique dans sa conception et fait preuve d’une esthétique tout à fait sobre et consensuelle. Seule sa règle graduée, disposée sur la bordure inférieure de l’écran, nous montre que nous avons affaire à un moniteur quelque peu différent. On se demande bien l’utilité réelle de cette règle et le pourcentage d’utilisateur qui y auront recours cependant.
17-03-2022


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant