Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 La légendaire puce M1 Ultra

  Liste des news     

11

Mars

Apple ambitionne de battre la RTX 3090 de Nvidia grâce à un procédé novateur. Il convient cependant de rester prudent. Explications. L’annonce d’une puce M1 Ultra a marqué les esprits lors de l’événement Peek Performance. Intégré dans le Mac Studio, elle promet de marquer un nouveau tournant dans l’émancipation d’Apple. Depuis l’annonce de la M1 en 2020, la firme développe sa solution avec des variantes intéressantes comme les M1 Pro et M1 Max. Des puces puissantes qui s’inclinent désormais avec l’arrivée de la déclinaison Ultra. Cette évolution ultime de la puce M1 se destine aux créateurs ou professionnels exigeants. Dès son annonce, nous avions d’ailleurs évoqué ce nouveau SoC qui va intégrer les machines les plus puissantes de la marque. Si l’on devait résumer la puce M1 Ultra, la prouesse d’Apple est d’avoir « fusionné » deux M1 Max dans une unique puce de 114 milliards de transistors. La marque utilise le terme UltraFusion pour décrire l’architecture de la quatrième déclinaison de sa puce M1. « La technologie innovante UltraFusion d’Apple a recours à un interposeur silicium qui connecte la puce via plus de 10 000 signaux, lui permettant de combiner une communication interprocesseur à faible latence et une large bande passante de 2,5 To/s », explique la société.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

La légendaire puce M1 Ultra

Apple ambitionne de battre la RTX 3090 de Nvidia grâce à un procédé novateur. Il convient cependant de rester prudent. Explications. L’annonce d’une puce M1 Ultra a marqué les esprits lors de l’événement Peek Performance. Intégré dans le Mac Studio, elle promet de marquer un nouveau tournant dans l’émancipation d’Apple. Depuis l’annonce de la M1 en 2020, la firme développe sa solution avec des variantes intéressantes comme les M1 Pro et M1 Max. Des puces puissantes qui s’inclinent désormais avec l’arrivée de la déclinaison Ultra. Cette évolution ultime de la puce M1 se destine aux créateurs ou professionnels exigeants. Dès son annonce, nous avions d’ailleurs évoqué ce nouveau SoC qui va intégrer les machines les plus puissantes de la marque. Si l’on devait résumer la puce M1 Ultra, la prouesse d’Apple est d’avoir « fusionné » deux M1 Max dans une unique puce de 114 milliards de transistors. La marque utilise le terme UltraFusion pour décrire l’architecture de la quatrième déclinaison de sa puce M1. « La technologie innovante UltraFusion d’Apple a recours à un interposeur silicium qui connecte la puce via plus de 10 000 signaux, lui permettant de combiner une communication interprocesseur à faible latence et une large bande passante de 2,5 To/s », explique la société.
11-03-2022


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant