Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Polaris la solution Alienware pour gamers

  Liste des news     

07

Janvier

Alienware(Dell) a pris tout le monde de court en dévoilant Polaris, une solution eGPU qui semble pousser le concept vers des hauteurs encore jamais atteintes. Design blanc futuriste, LEDs en façade... pas de doute, nous sommes bien chez Alienware; mais Polaris n'est pas un nouveau PC Aurora, loin de là. Alienware a clairement su jouer sa carte à fond pendant ce CES 2022 un peu particulier, et nous a proposé quelques produits et concepts très enthousiasmants. Mais il en restait un, le Concept Polaris, qui demeurait particulièrement mystérieux; nous en attendions donc des nouvelles avec impatience. C’est désormais chose faite, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une sacrée surprise ! Nous avons donc affaire à un boîtier blanc au design futuriste et truffé de LEDs RGB; pas de doute, nous sommes bien chez Alienware. Mais au-delà de cette filiation évidente, il s’agit d’un produit très différent du reste de son catalogue; il est notamment bien plus petit que les tours de la gamme qui a clairement inspiré son design. Tout s’explique désormais puisqu’il ne s’agit pas d’un PC à part entière, mais d’une solution eGPU ! Pour ceux qui ne sont pas familiers du concept, le principe est simple : il s’agit d’une interface qui permet de brancher une carte graphique standard à un autre appareil, même si celui-ci n’est absolument pas conçu pour accueillir un tel GPU. En pratique, cela permet par exemple de jouer à des jeux récents ou de réaliser des tâches exigeantes sur des machines qui ne disposent absolument pas de la puissance de traitement nécessaire, comme des ultrabooks. Pour s’en assurer, la marque à l’alien a joué la sécurité avec un boîtier assez volumineux. Celui-ci est capable d’accueillir les cartes les plus imposantes du marché; il hébergera sans peine les futures RTX 3090 Ti aux mensurations colossales. Mais tout l’espace ne sera pas occupé par la carte. Alienware a aussi trouvé le moyen d’y intégrer deux (!) adaptateurs AC de 330W ou 425W chacun. Encore mieux : la marque y a aussi ajouté un système de refroidissement liquide CryoTech de 240mm ! De quoi garder la bête au frais pour bénéficier de performances redoutables. Polaris communiquera ensuite avec la machine souhaitée via un câble Thunderbold 3 ou 4, ou USB 4. Mais ce qui est plus étonnant, c’est qu’Alienware laisse aussi sous-entendre qu’il sera aussi possible de connecter l’ensemble via Ethernet 2.5 Gb, USB-C et même USB-A ! Il sera intéressant de voir si ces dernières options comportent quelques restrictions. À l’heure actuelle, nous ne disposons ni d’une date de sortie, ni d’un prix pour ce produit qui reste encore un concept. Mais celui-ci semble déjà bien en place, et l’enthousiasme d’Alienaware suggère fortement qu’il pourrait finir sur le marché dans un futur pas si lointain. La firme parviendra-t-elle enfin à faire décoller ce marché de niche ? La réponse d’ici quelques mois !



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Polaris la solution Alienware pour gamers

Alienware(Dell) a pris tout le monde de court en dévoilant Polaris, une solution eGPU qui semble pousser le concept vers des hauteurs encore jamais atteintes. Design blanc futuriste, LEDs en façade... pas de doute, nous sommes bien chez Alienware; mais Polaris n'est pas un nouveau PC Aurora, loin de là. Alienware a clairement su jouer sa carte à fond pendant ce CES 2022 un peu particulier, et nous a proposé quelques produits et concepts très enthousiasmants. Mais il en restait un, le Concept Polaris, qui demeurait particulièrement mystérieux; nous en attendions donc des nouvelles avec impatience. C’est désormais chose faite, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une sacrée surprise ! Nous avons donc affaire à un boîtier blanc au design futuriste et truffé de LEDs RGB; pas de doute, nous sommes bien chez Alienware. Mais au-delà de cette filiation évidente, il s’agit d’un produit très différent du reste de son catalogue; il est notamment bien plus petit que les tours de la gamme qui a clairement inspiré son design. Tout s’explique désormais puisqu’il ne s’agit pas d’un PC à part entière, mais d’une solution eGPU ! Pour ceux qui ne sont pas familiers du concept, le principe est simple : il s’agit d’une interface qui permet de brancher une carte graphique standard à un autre appareil, même si celui-ci n’est absolument pas conçu pour accueillir un tel GPU. En pratique, cela permet par exemple de jouer à des jeux récents ou de réaliser des tâches exigeantes sur des machines qui ne disposent absolument pas de la puissance de traitement nécessaire, comme des ultrabooks. Pour s’en assurer, la marque à l’alien a joué la sécurité avec un boîtier assez volumineux. Celui-ci est capable d’accueillir les cartes les plus imposantes du marché; il hébergera sans peine les futures RTX 3090 Ti aux mensurations colossales. Mais tout l’espace ne sera pas occupé par la carte. Alienware a aussi trouvé le moyen d’y intégrer deux (!) adaptateurs AC de 330W ou 425W chacun. Encore mieux : la marque y a aussi ajouté un système de refroidissement liquide CryoTech de 240mm ! De quoi garder la bête au frais pour bénéficier de performances redoutables. Polaris communiquera ensuite avec la machine souhaitée via un câble Thunderbold 3 ou 4, ou USB 4. Mais ce qui est plus étonnant, c’est qu’Alienware laisse aussi sous-entendre qu’il sera aussi possible de connecter l’ensemble via Ethernet 2.5 Gb, USB-C et même USB-A ! Il sera intéressant de voir si ces dernières options comportent quelques restrictions. À l’heure actuelle, nous ne disposons ni d’une date de sortie, ni d’un prix pour ce produit qui reste encore un concept. Mais celui-ci semble déjà bien en place, et l’enthousiasme d’Alienaware suggère fortement qu’il pourrait finir sur le marché dans un futur pas si lointain. La firme parviendra-t-elle enfin à faire décoller ce marché de niche ? La réponse d’ici quelques mois !
07-01-2022


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant