Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Google ferme la porte à Huawei

  Liste des news     

20

Mai

C’est une très mauvaise nouvelle pour Huawei. L’agence Reuters vient de révéler que Google a décidé de suspendre ses activités avec Huawei, ce qui aura pour conséquence de priver les futurs terminaux du constructeur chinois de la possibilité de préinstaller la version Google d’Android, mais aussi le magasin en ligne Google Play ainsi que les applications Google comme Gmail, Chrome, Google Search, YouTube… Le géant américain a pris cette décision radicale pour se conformer au décret publié la semaine dernière par l’administration Trump qui interdit aux entreprises nationales de faire du commerce avec les sociétés étrangères jugées “à risque”. Huawei fait partie des entreprises directement visées par cette mesure. Les restrictions de Google ne s’appliquent pas aux smartphones et tablettes existants qui pourront continuer à bénéficier des mises à jour via Google Play. Pour ses prochains terminaux, Huawei pourra s’il le souhaite utiliser la version open source d’Android dénommée Android Open Source Project (AOSP), mais ni le magasin d’applications Google Play ni les principaux services Google ne pourront être installés. Huawei n’a pas encore réagi officiellement à la nouvelle dont les conséquences sur son activité internationale pourraient être très dommageables.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Google ferme la porte à Huawei

C’est une très mauvaise nouvelle pour Huawei. L’agence Reuters vient de révéler que Google a décidé de suspendre ses activités avec Huawei, ce qui aura pour conséquence de priver les futurs terminaux du constructeur chinois de la possibilité de préinstaller la version Google d’Android, mais aussi le magasin en ligne Google Play ainsi que les applications Google comme Gmail, Chrome, Google Search, YouTube… Le géant américain a pris cette décision radicale pour se conformer au décret publié la semaine dernière par l’administration Trump qui interdit aux entreprises nationales de faire du commerce avec les sociétés étrangères jugées “à risque”. Huawei fait partie des entreprises directement visées par cette mesure. Les restrictions de Google ne s’appliquent pas aux smartphones et tablettes existants qui pourront continuer à bénéficier des mises à jour via Google Play. Pour ses prochains terminaux, Huawei pourra s’il le souhaite utiliser la version open source d’Android dénommée Android Open Source Project (AOSP), mais ni le magasin d’applications Google Play ni les principaux services Google ne pourront être installés. Huawei n’a pas encore réagi officiellement à la nouvelle dont les conséquences sur son activité internationale pourraient être très dommageables.
20-05-2019


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant