Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Intel lance sa 9ème génération pour PC portable

  Liste des news     

24

Avril

La 9e génération de processeurs de la gamme Core arrive enfin au format PC portable ! Après avoir lancé ses premiers modèles à destination des desktops en fin d’année dernière, la 9e Gen de processeurs x86 d’Intel se décline enfin au format laptop. Toujours gravé en 14 nm ++ (Intel a du mal à passer à 11 nm), cette génération porte le nom de code « Coffee Lake Refresh H » et s’avère être un premier pas. Point de puces à basse et très basse consommation qui viendront plus tard, il s’agit ici de processeurs de catégorie « H » qui dissipent 45W. Des puces puissantes donc, que l’on retrouvera notamment dans des PC puissants de type gaming ou pour les créatifs. Six références sont officiellement lancées, toutes à 45W de TDP et toutes gérant deux canaux de DDR4 2666. En bas de la gamme, le premier modèle est un core i5 (i5-9300H) cadencé à 2,4 GHz (jusqu’à 4,1 GHz en Turbo sur un cœur) équipé de 4 cœurs physiques et 8 cœurs logiques. Il est épaulé par 8 Mo de mémoire cache. En haut du tableau, le petit monstre est le Core i9-9980-HK, un beau bébé qui offre la même fréquence de départ de 2,4 GHz mais qui peut pousser jusqu’à 5 GHz en Turbo sur un seul cœur. Et des cœurs physiques, il en compte pas moins de 8 pour un total de 16 cœurs logiques et 16 Mo de mémoire cache. Il profite en outre d’une technologie d’augmentation de la fréquence (Thermal Velocity Boost) lorsqu’il ne chauffe pas trop, le design et la dissipation thermique des châssis va être primordiale pour en tirer parti et son coefficient multiplicateur est débloqué pour faciliter le surcadençage (overclocking). Tous ces processeurs intègrent une puce graphique Intel UHD 630 qui est loin d’être un foudre de guerre. Mais au vu des 45 W de TDP, il est plus que probable que ces processeurs soient épaulés par une carte 3D tierce (AMD, Nvidia) en charge des applications gourmandes comme le jeu.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Intel lance sa 9ème génération pour PC portable

La 9e génération de processeurs de la gamme Core arrive enfin au format PC portable ! Après avoir lancé ses premiers modèles à destination des desktops en fin d’année dernière, la 9e Gen de processeurs x86 d’Intel se décline enfin au format laptop. Toujours gravé en 14 nm ++ (Intel a du mal à passer à 11 nm), cette génération porte le nom de code « Coffee Lake Refresh H » et s’avère être un premier pas. Point de puces à basse et très basse consommation qui viendront plus tard, il s’agit ici de processeurs de catégorie « H » qui dissipent 45W. Des puces puissantes donc, que l’on retrouvera notamment dans des PC puissants de type gaming ou pour les créatifs. Six références sont officiellement lancées, toutes à 45W de TDP et toutes gérant deux canaux de DDR4 2666. En bas de la gamme, le premier modèle est un core i5 (i5-9300H) cadencé à 2,4 GHz (jusqu’à 4,1 GHz en Turbo sur un cœur) équipé de 4 cœurs physiques et 8 cœurs logiques. Il est épaulé par 8 Mo de mémoire cache. En haut du tableau, le petit monstre est le Core i9-9980-HK, un beau bébé qui offre la même fréquence de départ de 2,4 GHz mais qui peut pousser jusqu’à 5 GHz en Turbo sur un seul cœur. Et des cœurs physiques, il en compte pas moins de 8 pour un total de 16 cœurs logiques et 16 Mo de mémoire cache. Il profite en outre d’une technologie d’augmentation de la fréquence (Thermal Velocity Boost) lorsqu’il ne chauffe pas trop, le design et la dissipation thermique des châssis va être primordiale pour en tirer parti et son coefficient multiplicateur est débloqué pour faciliter le surcadençage (overclocking). Tous ces processeurs intègrent une puce graphique Intel UHD 630 qui est loin d’être un foudre de guerre. Mais au vu des 45 W de TDP, il est plus que probable que ces processeurs soient épaulés par une carte 3D tierce (AMD, Nvidia) en charge des applications gourmandes comme le jeu.
24-04-2019


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant