Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Une amende de 1,49 Millards pour Google

  Liste des news     

21

Mars

Cette nouvelle amende concerne cette fois-ci sa régie publicitaire AdSense et plus particulièrement les clauses des contrats que devaient accepter les clients et qui empêchaient ses concurrents d'acheter des espaces publicitaires sur ces sites. Difficile de se battre contre Google qui détient 85% du marché depuis de nombreuses années. Margrethe Vestager, commissaire européenne aux politiques de concurrence, a expliqué que c'était complètement illégal en vertu des règles antitrust de l'Union Européenne. De ce fait, Google doit verser 1 494 459 000 d'euros compte tenu de la durée de l'application des clauses des contrats (plus de 10 ans) et doit immédiatement stopper ce système anticoncurrentiel. De plus, la firme américaine peut être traînée devant les tribunaux pour dommages et intérêts par les personnes et les entreprises qui ont été affectées par les clauses des contrats. Pour rappel, les précédentes amendes de Google se sont élevées à 2,42 milliards d'euros en 2017 pour abus de domination concernant son service d'achat comparatif (Shopping) et en 2018 à 4,34 milliards d'euros pour pratiques illégales avec les appareils mobiles fonctionnant sous Android. Au total, avec cette nouvelle amende, Google en a eu pour 8,25 milliards d'euros.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Une amende de 1,49 Millards pour Google

Cette nouvelle amende concerne cette fois-ci sa régie publicitaire AdSense et plus particulièrement les clauses des contrats que devaient accepter les clients et qui empêchaient ses concurrents d'acheter des espaces publicitaires sur ces sites. Difficile de se battre contre Google qui détient 85% du marché depuis de nombreuses années. Margrethe Vestager, commissaire européenne aux politiques de concurrence, a expliqué que c'était complètement illégal en vertu des règles antitrust de l'Union Européenne. De ce fait, Google doit verser 1 494 459 000 d'euros compte tenu de la durée de l'application des clauses des contrats (plus de 10 ans) et doit immédiatement stopper ce système anticoncurrentiel. De plus, la firme américaine peut être traînée devant les tribunaux pour dommages et intérêts par les personnes et les entreprises qui ont été affectées par les clauses des contrats. Pour rappel, les précédentes amendes de Google se sont élevées à 2,42 milliards d'euros en 2017 pour abus de domination concernant son service d'achat comparatif (Shopping) et en 2018 à 4,34 milliards d'euros pour pratiques illégales avec les appareils mobiles fonctionnant sous Android. Au total, avec cette nouvelle amende, Google en a eu pour 8,25 milliards d'euros.
21-03-2019


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant