Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Nvidia achète Mellanox et Intel réagi

  Liste des news     

12

Mars

NVIDIA a donc bien remporté le rachat de Mellanox, l’entreprise israélienne spécialisée dans les interconnexions ultra-performantes destinées aux serveurs et supercalculateurs. A peine quelques heures plus tard, Intel annonçait le lancement d’une technologie ouverte d’interconnexions appelée CXL (Compute Express Link), par un consortium assez conséquent : Alibaba, Cisco, Dell EMC, Facebook, Google, Hewlett Packard Enterprise, Huawei et Microsoft. Intel affirme avoir développé la technologie à la base du CXL, capable de délivrer une très grosse bande passante en s’appuyant sur l’infrastructure PCI Express Gen 5. Le géant du processeur a donné le fruit de ses recherches au consortium, pour interconnecter réseau, mémoire, CPU, GPU et FPGA dans les serveurs. Les premières spécifications précises du CXL sont annoncées pour la première moitié de cette année 2019. Les premières machines à en profiter sont prévues pour 2021. Voilà de quoi laisser NVIDIA isolé après avoir dépensé 6,9 milliards de dollars pour racheter Mellanox… Isolé, mais avec deux ans d’avance sur la concurrence…



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Nvidia achète Mellanox et Intel réagi

NVIDIA a donc bien remporté le rachat de Mellanox, l’entreprise israélienne spécialisée dans les interconnexions ultra-performantes destinées aux serveurs et supercalculateurs. A peine quelques heures plus tard, Intel annonçait le lancement d’une technologie ouverte d’interconnexions appelée CXL (Compute Express Link), par un consortium assez conséquent : Alibaba, Cisco, Dell EMC, Facebook, Google, Hewlett Packard Enterprise, Huawei et Microsoft. Intel affirme avoir développé la technologie à la base du CXL, capable de délivrer une très grosse bande passante en s’appuyant sur l’infrastructure PCI Express Gen 5. Le géant du processeur a donné le fruit de ses recherches au consortium, pour interconnecter réseau, mémoire, CPU, GPU et FPGA dans les serveurs. Les premières spécifications précises du CXL sont annoncées pour la première moitié de cette année 2019. Les premières machines à en profiter sont prévues pour 2021. Voilà de quoi laisser NVIDIA isolé après avoir dépensé 6,9 milliards de dollars pour racheter Mellanox… Isolé, mais avec deux ans d’avance sur la concurrence…
12-03-2019


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant