Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 L'USB-C devient plus intelligent

  Liste des news     

04

Janvier

Le protocole d’authentification des câbles et chargeurs USB-C devrait protéger les appareils des équipements de mauvaise qualité et réduire les risques de transfert de données malveillantes. L’adoption massive du standard USB-C sur tout type de périphériques, allant des ordinateurs aux smartphones jusqu’à la dernière génération d’iPad Pro, pose quelques problèmes. Ce standard aux nombreux atouts (réversible, très polyvalent, vitesse de charge et de transfert ) a aussi des inconvénients. Le risque de transfert de données malveillantes (virus ou malware), par exemple en rechargeant son périphérique dans un espace public. Ainsi l’organisme USB Implementers Forum (USB-IF) en charge de la gestion du standard USB a décidé de mettre en place un protocole d’authentification cryptographique 128 bits permettant de vérifier les périphériques, câbles et chargeurs USB Type-C. Ce protocole de vérification se lance dès le branchement et ce avant même que le câble ne puisse transférer des données et envoyer du courant, permettant ainsi au périphérique de bloquer le câble USB-C en cas de risque. Baptisé USB Type-C Authentification Program et totalement optionnel, ce système est intéressant puisqu’il pourrait protéger les appareils des dangers liés à l’utilisation d’équipements USB Type-C de mauvaise qualité. Il devrait également réduire les risques de transfert de données malveillantes. Reste à vérifier que les fabricants ne s’en servent pas pour empêcher l’utilisation de tout autre accessoire que ceux dûment approuvés…



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

L'USB-C devient plus intelligent

Le protocole d’authentification des câbles et chargeurs USB-C devrait protéger les appareils des équipements de mauvaise qualité et réduire les risques de transfert de données malveillantes. L’adoption massive du standard USB-C sur tout type de périphériques, allant des ordinateurs aux smartphones jusqu’à la dernière génération d’iPad Pro, pose quelques problèmes. Ce standard aux nombreux atouts (réversible, très polyvalent, vitesse de charge et de transfert ) a aussi des inconvénients. Le risque de transfert de données malveillantes (virus ou malware), par exemple en rechargeant son périphérique dans un espace public. Ainsi l’organisme USB Implementers Forum (USB-IF) en charge de la gestion du standard USB a décidé de mettre en place un protocole d’authentification cryptographique 128 bits permettant de vérifier les périphériques, câbles et chargeurs USB Type-C. Ce protocole de vérification se lance dès le branchement et ce avant même que le câble ne puisse transférer des données et envoyer du courant, permettant ainsi au périphérique de bloquer le câble USB-C en cas de risque. Baptisé USB Type-C Authentification Program et totalement optionnel, ce système est intéressant puisqu’il pourrait protéger les appareils des dangers liés à l’utilisation d’équipements USB Type-C de mauvaise qualité. Il devrait également réduire les risques de transfert de données malveillantes. Reste à vérifier que les fabricants ne s’en servent pas pour empêcher l’utilisation de tout autre accessoire que ceux dûment approuvés…
04-01-2019


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant