Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Microsoft invite Steam & Epic Games sur Windows Store

  Liste des news     

28

Juin

Depuis l'officialisation de Windows 11 par Microsoft, l'un des éléments clés de la communication de l'éditeur est la fameuse boutique Windows Store, laquelle doit être largement remaniée pour être plus attractive. Il a déjà été question de s'ouvrir aux application Android via la technologie Intel Bridge, mais Microsoft semble vouloir aller beaucoup plus loin, et à nos confrères de The Verge, Panos Panay, Chief Product Officer chez Microsoft, a semblé ne pas avoir de limite quant aux futurs partenaires. « Bien sûr, cela signifie que si d'autres veulent venir sur notre Store, ils sont les bienvenus. À dire vrai, ils sont même encouragés à venir, et c'est pour cela que nous mettons en place ces nouvelles politiques. » Panos Panay vise ainsi clairement des plateformes comme Steam ou l'Epic Games Store. Avec les années, Steam est devenue une boutique majeure sur Windows, et Panay semble envisager un Windows Store sur lequel les utilisateurs trouveraient l'application qu'ils souhaitent, peu importe sa provenance originelle. « Je veux vraiment que vous puissiez vous rendre sur le magasin, que vous y tapiez l'application et que vous obteniez l'application que vous voulez » précise enfin Panos Panay. Quel utilisateur PC n'a pas pesté contre la multiplication des boutiques, des plateformes et des applications consacrées alors qu'à côté des poids lourds, chaque éditeur de jeux vidéo y va de sa solution ? Rappelons qu'il y a seulement quelques jours, Microsoft avait expliqué qu'il ne prendrait pas la moindre commission si un développeur décidait d'utiliser son propre système de paiement au sein d'une application. Les jeux vidéo, et ce, alors que Microsoft avait justement annoncé une baisse, mais pas une suppression, de ses commissions sur les jeux vidéo de 30 à 12 % à compter du 1er août. Une déclaration qui a mis la pression sur Steam, justement.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Microsoft invite Steam & Epic Games sur Windows Store

Depuis l'officialisation de Windows 11 par Microsoft, l'un des éléments clés de la communication de l'éditeur est la fameuse boutique Windows Store, laquelle doit être largement remaniée pour être plus attractive. Il a déjà été question de s'ouvrir aux application Android via la technologie Intel Bridge, mais Microsoft semble vouloir aller beaucoup plus loin, et à nos confrères de The Verge, Panos Panay, Chief Product Officer chez Microsoft, a semblé ne pas avoir de limite quant aux futurs partenaires. « Bien sûr, cela signifie que si d'autres veulent venir sur notre Store, ils sont les bienvenus. À dire vrai, ils sont même encouragés à venir, et c'est pour cela que nous mettons en place ces nouvelles politiques. » Panos Panay vise ainsi clairement des plateformes comme Steam ou l'Epic Games Store. Avec les années, Steam est devenue une boutique majeure sur Windows, et Panay semble envisager un Windows Store sur lequel les utilisateurs trouveraient l'application qu'ils souhaitent, peu importe sa provenance originelle. « Je veux vraiment que vous puissiez vous rendre sur le magasin, que vous y tapiez l'application et que vous obteniez l'application que vous voulez » précise enfin Panos Panay. Quel utilisateur PC n'a pas pesté contre la multiplication des boutiques, des plateformes et des applications consacrées alors qu'à côté des poids lourds, chaque éditeur de jeux vidéo y va de sa solution ? Rappelons qu'il y a seulement quelques jours, Microsoft avait expliqué qu'il ne prendrait pas la moindre commission si un développeur décidait d'utiliser son propre système de paiement au sein d'une application. Les jeux vidéo, et ce, alors que Microsoft avait justement annoncé une baisse, mais pas une suppression, de ses commissions sur les jeux vidéo de 30 à 12 % à compter du 1er août. Une déclaration qui a mis la pression sur Steam, justement.
28-06-2021


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant