Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Google et LG laisse tomber Qualcomm

  Liste des news     

24

Mars

Qualcomm a sorti au début de l’année le Snapdragon 865, qui devrait d’ailleurs être remplacé par le Snapdragon 865 Plus au troisième trimestre. Le SoC est bien évidemment équipé d’un modem 5G X55 puisque ce réseau va petit à petit supplanter la 4G actuelle. C’est pour cette raison que Qualcomm impose l’intégration de la 5G aux constructeurs qui veulent profiter de son SoC tout puissant. Les premiers smartphones 5G de la décennie intègrent le Qualcomm 865. On peut citer par exemple les Samsung Galaxy S20, S20+ et S20 Ultra. Qu’est-ce qu’ils ont en commun, hormis la marque ? Leur prix exorbitant par rapport à une bonne partie de la concurrence. Sans surprise, il est justifié par le Snapdragon 865 qui rend donc les smartphones plus chers en plus de les rendre plus épais et plus susceptibles de chauffer. Seuls les appareils chinois tels que le Xiaomi BlackShark 3 ou le Find X2 Pro d’Oppo peuvent se vanter d’être équipés d’un Snapdragon 865 tout en proposant des prix moins élevés aux consommateurs. Google et LG choisiraient un SoC plus raisonnable pour leurs smartphones. Des rapports récents laissent suggérer que Google et LG ont prévu d’ignorer le Snapdragon 865 et de choisir un SoC moins onéreux. En effet, le forum XDA Developers s’était aperçu en janvier que les Pixel 5 et 5 XL n’utiliseraient pas le Snapdragon 865, mais le 765G. Pour rappel, le Pixel 5 est prévu pour octobre 2020 donc il y a encore assez de temps devant nous pour confirmer cette information. De plus, d’après la plateforme sud-coréenne Naver, LG se dirige vers un choix similaire pour son prochain flagship, le LG G9 ThinQ. Il devrait lui aussi embarquer la puce Snapdragon 765G. Le SoC 765G est seulement un peu plus lent que le 865. Tandis que ce dernier est un SoC gravé en 7nm avec 8 coeurs dont 4 cœurs A77 et quatre cœurs A55, le 765G utilise deux cœurs A76 et six cœurs A55, mais il est aussi gravé en 7nm et intègre un modem 5G. En réalité, si l’optimisation logicielle est réussie, la plupart des utilisateurs ne s’apercevront même pas de la différence de puissance du 765G. Et avec une entreprise comme Google, il n’y a pas d’inquiétude à avoir sur l’optimisation. En conclusion, si vous avez décidé de partir sur un smartphone 5G cette année, mais que vous ne souhaitez pas débourser des sommes très élevées du montant d’un Galaxy S20, nous vous conseillons de patienter encore quelque temps d’ici l’arrivée sur le marché de smartphones plus raisonnables comme les Pixel 5, 5XL ou même le LG G9 ThinQ.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Google et LG laisse tomber Qualcomm

Qualcomm a sorti au début de l’année le Snapdragon 865, qui devrait d’ailleurs être remplacé par le Snapdragon 865 Plus au troisième trimestre. Le SoC est bien évidemment équipé d’un modem 5G X55 puisque ce réseau va petit à petit supplanter la 4G actuelle. C’est pour cette raison que Qualcomm impose l’intégration de la 5G aux constructeurs qui veulent profiter de son SoC tout puissant. Les premiers smartphones 5G de la décennie intègrent le Qualcomm 865. On peut citer par exemple les Samsung Galaxy S20, S20+ et S20 Ultra. Qu’est-ce qu’ils ont en commun, hormis la marque ? Leur prix exorbitant par rapport à une bonne partie de la concurrence. Sans surprise, il est justifié par le Snapdragon 865 qui rend donc les smartphones plus chers en plus de les rendre plus épais et plus susceptibles de chauffer. Seuls les appareils chinois tels que le Xiaomi BlackShark 3 ou le Find X2 Pro d’Oppo peuvent se vanter d’être équipés d’un Snapdragon 865 tout en proposant des prix moins élevés aux consommateurs. Google et LG choisiraient un SoC plus raisonnable pour leurs smartphones. Des rapports récents laissent suggérer que Google et LG ont prévu d’ignorer le Snapdragon 865 et de choisir un SoC moins onéreux. En effet, le forum XDA Developers s’était aperçu en janvier que les Pixel 5 et 5 XL n’utiliseraient pas le Snapdragon 865, mais le 765G. Pour rappel, le Pixel 5 est prévu pour octobre 2020 donc il y a encore assez de temps devant nous pour confirmer cette information. De plus, d’après la plateforme sud-coréenne Naver, LG se dirige vers un choix similaire pour son prochain flagship, le LG G9 ThinQ. Il devrait lui aussi embarquer la puce Snapdragon 765G. Le SoC 765G est seulement un peu plus lent que le 865. Tandis que ce dernier est un SoC gravé en 7nm avec 8 coeurs dont 4 cœurs A77 et quatre cœurs A55, le 765G utilise deux cœurs A76 et six cœurs A55, mais il est aussi gravé en 7nm et intègre un modem 5G. En réalité, si l’optimisation logicielle est réussie, la plupart des utilisateurs ne s’apercevront même pas de la différence de puissance du 765G. Et avec une entreprise comme Google, il n’y a pas d’inquiétude à avoir sur l’optimisation. En conclusion, si vous avez décidé de partir sur un smartphone 5G cette année, mais que vous ne souhaitez pas débourser des sommes très élevées du montant d’un Galaxy S20, nous vous conseillons de patienter encore quelque temps d’ici l’arrivée sur le marché de smartphones plus raisonnables comme les Pixel 5, 5XL ou même le LG G9 ThinQ.
24-03-2020


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant