Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Des Hackers ont piraté l'organisme de recherche spacial Russe

  Liste des news     

24

Mars

Des pirates ont défacé un site Web de l’Institut de recherche spatiale, et publié des documents de l’agence spatiale Roscosmos. « Laissez l’Ukraine tranquille où on va vous n*quer encore plus :)) » Ce délicat message a été laissé sur les pages d’un site Web de l’Institut de recherche spatiale de l’Académie des sciences de Russie par les hackers d’un groupe dénommé « v0gels3c ». Une copie d’écran du message a été diffusée sur Twitter par un compte de la nébuleuse Anonymous. Mais ce n’est pas tout. Le groupe v0gels3c a également réussi à mettre la main sur des documents de Roscosmos, l’agence spatiale russe. Ces fichiers, qui ont également été diffusés par Anonymous, proviennent apparemment d’un espace de stockage partagé. Interrogés par Vice, les pirates affirment avoir pu y accéder en cassant par force brute un mot de passe de piètre qualité. Que trouve-t-on dans cet ensemble de documents ? Selon Vice, qui les a regardé, il contient des notes manuscrites, des PDF et des feuilles de calcul relatifs à des missions lunaires. L’un des documents, en particulier, traite des possibles sites d’alunissage. Mais ce n’est pas un scoop, car les autorités russes avaient déjà publié cette information. La semaine dernière, des hackers d’Anonymous avaient également publié 200 Go d’e-mails de la société d’armement biélorusse Tetraedr.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Des Hackers ont piraté l'organisme de recherche spacial Russe

Des pirates ont défacé un site Web de l’Institut de recherche spatiale, et publié des documents de l’agence spatiale Roscosmos. « Laissez l’Ukraine tranquille où on va vous n*quer encore plus :)) » Ce délicat message a été laissé sur les pages d’un site Web de l’Institut de recherche spatiale de l’Académie des sciences de Russie par les hackers d’un groupe dénommé « v0gels3c ». Une copie d’écran du message a été diffusée sur Twitter par un compte de la nébuleuse Anonymous. Mais ce n’est pas tout. Le groupe v0gels3c a également réussi à mettre la main sur des documents de Roscosmos, l’agence spatiale russe. Ces fichiers, qui ont également été diffusés par Anonymous, proviennent apparemment d’un espace de stockage partagé. Interrogés par Vice, les pirates affirment avoir pu y accéder en cassant par force brute un mot de passe de piètre qualité. Que trouve-t-on dans cet ensemble de documents ? Selon Vice, qui les a regardé, il contient des notes manuscrites, des PDF et des feuilles de calcul relatifs à des missions lunaires. L’un des documents, en particulier, traite des possibles sites d’alunissage. Mais ce n’est pas un scoop, car les autorités russes avaient déjà publié cette information. La semaine dernière, des hackers d’Anonymous avaient également publié 200 Go d’e-mails de la société d’armement biélorusse Tetraedr.
24-03-2022


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant