Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 C'est quoi cette console D'Aya ?

  Liste des news     

16

Mai

Le Steam Deck Valve n'a qu'à bien se tenir, car les AYA Neo Slide et Neo 2 arrivent le couteau entre les dents avec du hardware particulièrement ronflant. Si le monde du gaming itinérant n’a d’yeux que pour le Steam Deck en ce moment, Valve n’est pas le seul constructeur à occuper le terrain sur ce segment. Il y a même d’autres concurrents qui comment à sembler assez sérieux, notamment du côté d’Aya qui présente ses nouvelles consoles, les Neo Slide, Neo 2 et Neo Air. Et pas question de faire la moindre concession aux troupes de Gabe Newell avec cet engin, loin de là. Jugez-en par vous même : ces engins ont tous les deux droit à un APU Ryzen 7 6800 , une puce à huit cœurs qui tourne sous architecture Zen 3+. Et la partie graphique ne sera pas en reste avec un iGPU Radeon 680M qui dispose de 12 Compute Units. Pour comparer, rappelons que le Steam Deck est équipé d’un APU AMD moins puissant, et équipé de 4 cœurs seulement. Même constat du côté graphique, avec un iGPU qui dispose de 8 Compute Units. Autant dire que la proposition d’Aya semble tout simplement bien plus puissante. Sur le papier, cela ressemble même à la console portable la plus puissante du marché en l’état. En théorie, avec du hardware pareil, la Neo 2 devrait être capable de faire tourner à peu près tous les jeux AAA du marché avec des performances acceptables, ce qui n’est pas une mince affaire pour une machine de ce type. Ce n’est pas un hasard si Valve a fini par miser sur un OS Linux épaulé par la plateforme de compatibilité Proton. C’est grâce à cette approche qui offre beaucoup plus de marge de manœuvre en termes d’optimisation le Steam Deck parvient à faire tourner des titres qui semblerait pourtant un poil trop exigeants pour lui. Il sera donc très intéressant de se pencher sur les premiers benchmarks. À noter que la 2e variante, le modèle Slide, dispose exactement du même hardware. La construction, en revanche, est très différente. Comme son nom l’indique, il dispose d’un écran coulissant qui laisse apparaître un joli petit clavier. Et rétroéclairé RGB qui plus est ! Un élément qui pourrait participer à légitimer le choix de Windows si l’ergonomie est au rendez-vous, ce qui ne semble pas garanti sur les images. Si ce modèle nettement plus bas de gamme et plus économique est équipé d’une dalle OLED, on peut raisonnablement s’attendre à ce que cela soit aussi le cas sur les deux modèles abordés plus haut. Ce qui est sûr, c’est que sur la base du hardware embarqué, il faut s’attendre à un prix très élevé. Bien plus que le Steam Deck, même dans la version la plus chère. The Verge rappelle que les précédents modèles haut de gamme d’Aya coûtaient tous bien plus de 1000 €. Il y a donc peu de chance que ces nouvelles moutures fassent exception. Le prix du modèle Neo Air, en revanche, devrait être plus proche de celui du Steam Deck, mais il faudra attendre l’annonce officielle pour en avoir le cœur net.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

C'est quoi cette console D'Aya ?

Le Steam Deck Valve n'a qu'à bien se tenir, car les AYA Neo Slide et Neo 2 arrivent le couteau entre les dents avec du hardware particulièrement ronflant. Si le monde du gaming itinérant n’a d’yeux que pour le Steam Deck en ce moment, Valve n’est pas le seul constructeur à occuper le terrain sur ce segment. Il y a même d’autres concurrents qui comment à sembler assez sérieux, notamment du côté d’Aya qui présente ses nouvelles consoles, les Neo Slide, Neo 2 et Neo Air. Et pas question de faire la moindre concession aux troupes de Gabe Newell avec cet engin, loin de là. Jugez-en par vous même : ces engins ont tous les deux droit à un APU Ryzen 7 6800 , une puce à huit cœurs qui tourne sous architecture Zen 3+. Et la partie graphique ne sera pas en reste avec un iGPU Radeon 680M qui dispose de 12 Compute Units. Pour comparer, rappelons que le Steam Deck est équipé d’un APU AMD moins puissant, et équipé de 4 cœurs seulement. Même constat du côté graphique, avec un iGPU qui dispose de 8 Compute Units. Autant dire que la proposition d’Aya semble tout simplement bien plus puissante. Sur le papier, cela ressemble même à la console portable la plus puissante du marché en l’état. En théorie, avec du hardware pareil, la Neo 2 devrait être capable de faire tourner à peu près tous les jeux AAA du marché avec des performances acceptables, ce qui n’est pas une mince affaire pour une machine de ce type. Ce n’est pas un hasard si Valve a fini par miser sur un OS Linux épaulé par la plateforme de compatibilité Proton. C’est grâce à cette approche qui offre beaucoup plus de marge de manœuvre en termes d’optimisation le Steam Deck parvient à faire tourner des titres qui semblerait pourtant un poil trop exigeants pour lui. Il sera donc très intéressant de se pencher sur les premiers benchmarks. À noter que la 2e variante, le modèle Slide, dispose exactement du même hardware. La construction, en revanche, est très différente. Comme son nom l’indique, il dispose d’un écran coulissant qui laisse apparaître un joli petit clavier. Et rétroéclairé RGB qui plus est ! Un élément qui pourrait participer à légitimer le choix de Windows si l’ergonomie est au rendez-vous, ce qui ne semble pas garanti sur les images. Si ce modèle nettement plus bas de gamme et plus économique est équipé d’une dalle OLED, on peut raisonnablement s’attendre à ce que cela soit aussi le cas sur les deux modèles abordés plus haut. Ce qui est sûr, c’est que sur la base du hardware embarqué, il faut s’attendre à un prix très élevé. Bien plus que le Steam Deck, même dans la version la plus chère. The Verge rappelle que les précédents modèles haut de gamme d’Aya coûtaient tous bien plus de 1000 €. Il y a donc peu de chance que ces nouvelles moutures fassent exception. Le prix du modèle Neo Air, en revanche, devrait être plus proche de celui du Steam Deck, mais il faudra attendre l’annonce officielle pour en avoir le cœur net.
16-05-2022


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant