Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Wifi 6 c'est partie ou déjà commencé !

  Liste des news     

17

Septembre

Le standard Wi-Fi 6 fait un pas de plus vers le grand public avec le lancement aujourd’hui de son programme de certification. La « nouvelle ère du Wi-Fi », comme la nomme le consortium Wi-Fi Alliance, est désormais accessible aux sociétés qui souhaitent embarquer la technologie dans leurs produits. Pour promouvoir leurs articles et arborer le précieux badge sur leurs emballages, les fabricants devront donc respecter un examen pour s’assurer qu’ils respectent la spécification officielle du Wi-Fi 802.11 ax. Un argument commercial de taille qui n’a pas attendu la publication de la Wi-Fi Alliance pour être embarqué dans les modèles haut de gamme des principaux constructeurs, notamment sur les smartphones. Samsung a déjà annoncé que la technologie est présente dans son dernier Soc 5G, l’Exynos 980, Huawei pourrait également l’adopter dans le SoC Kirin 990 qui doit équiper sa nouvelle gamme Mate 30, et enfin la nouvelle gamme d’iPhone 11 ou le Samsung Galaxy S10 le prend déjà en charge. Les évolutions sont nombreuses et visent pour la plupart à atteindre des débits de transmission bien supérieurs aux standards précédents. La bande passante théorique atteint 9,6 Gb/s contre 3.5 Gb/s pour la génération précédente. Si ce chiffre ne sera probablement atteint que très rarement dans un environnement d’utilisation réel, le Wi-Fi 6 propose néanmoins des améliorations significatives en termes de débit, et pour servir efficacement un grand nombre d’appareils simultanément. Ses deux innovations majeures sont le MU-MIMO et l’OFDMA qui optimisent les échanges de données pour obtenir un meilleur débit, particulièrement lorsque de nombreuses plateformes partagent le même réseau. Grâce à eux, il est désormais possible de communiquer avec plusieurs appareils simultanément, plutôt que d’échanger avec chacun des appareils l’un après l’autre. La nouvelle norme apporte également une amélioration de la sécurité avec le standard d’authentification WPA3.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Wifi 6 c'est partie ou déjà commencé !

Le standard Wi-Fi 6 fait un pas de plus vers le grand public avec le lancement aujourd’hui de son programme de certification. La « nouvelle ère du Wi-Fi », comme la nomme le consortium Wi-Fi Alliance, est désormais accessible aux sociétés qui souhaitent embarquer la technologie dans leurs produits. Pour promouvoir leurs articles et arborer le précieux badge sur leurs emballages, les fabricants devront donc respecter un examen pour s’assurer qu’ils respectent la spécification officielle du Wi-Fi 802.11 ax. Un argument commercial de taille qui n’a pas attendu la publication de la Wi-Fi Alliance pour être embarqué dans les modèles haut de gamme des principaux constructeurs, notamment sur les smartphones. Samsung a déjà annoncé que la technologie est présente dans son dernier Soc 5G, l’Exynos 980, Huawei pourrait également l’adopter dans le SoC Kirin 990 qui doit équiper sa nouvelle gamme Mate 30, et enfin la nouvelle gamme d’iPhone 11 ou le Samsung Galaxy S10 le prend déjà en charge. Les évolutions sont nombreuses et visent pour la plupart à atteindre des débits de transmission bien supérieurs aux standards précédents. La bande passante théorique atteint 9,6 Gb/s contre 3.5 Gb/s pour la génération précédente. Si ce chiffre ne sera probablement atteint que très rarement dans un environnement d’utilisation réel, le Wi-Fi 6 propose néanmoins des améliorations significatives en termes de débit, et pour servir efficacement un grand nombre d’appareils simultanément. Ses deux innovations majeures sont le MU-MIMO et l’OFDMA qui optimisent les échanges de données pour obtenir un meilleur débit, particulièrement lorsque de nombreuses plateformes partagent le même réseau. Grâce à eux, il est désormais possible de communiquer avec plusieurs appareils simultanément, plutôt que d’échanger avec chacun des appareils l’un après l’autre. La nouvelle norme apporte également une amélioration de la sécurité avec le standard d’authentification WPA3.
17-09-2019


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant