Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Apple bannit le minage de cryptomonnaie

  Liste des news     

13

Juin

C'est un revers majeur pour l'industrie naissante des cryptomonnaies. Apple vient de modifier sa charte des développeurs sous iOS et y introduit des restrictions importantes concernant le minage. La charte mentionne désormais que « les applications, y compris les publicités tierces affichées en leur sein, ne peuvent pas exécuter de processus d'arrière-plan sans rapport, tels que le minage de cryptomonnaie. » Apple n'écarte pas totalement d'iOS les cryptomonnaies, mais les applications qui exploitent la puissance de calcul des iPhone et iPad ne sont désormais plus les bienvenues. Apple n'est pas le premier à prendre cette décision : Facebook et YouTube (Google) ont fait de même, voici quelques semaines, avec toutes les publicités présentes sur leurs plateformes et qui se livraient à du cryptojacking, en activant un script générant une cryptomonnaie à l'insu de l'utilisateur. Apple va cependant un peu plus loin encore, en contrariant les usagers qui minent délibérément des bitcoins ou de l'ether avec leur appareil iOS. Les applications spécifiquement dédiées à ces opérations sont désormais bannies de l'App Store. Il faut dire qu'un iPhone ou un iPad, et à plus forte raison une Apple TV ou une Apple Watch, ne sont pas vraiment conçus pour ce type de calculs extrêmement gourmands en ressources informatiques et énergétiques. L'excommunication des cryptomonnaies d'iOS intervient alors que, dans le monde entier, les initiatives se multiplient pour tenter de les encadrer : au Canada, la province de Québec, dépassée par la demande en électricité, vient de décréter une suspension provisoire de la fourniture des mineurs de cryptomonnaies, et étudie une hausse ciblée des prix de l'électricité pour ces très gros consommateurs.




  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Apple bannit le minage de cryptomonnaie

C'est un revers majeur pour l'industrie naissante des cryptomonnaies. Apple vient de modifier sa charte des développeurs sous iOS et y introduit des restrictions importantes concernant le minage. La charte mentionne désormais que « les applications, y compris les publicités tierces affichées en leur sein, ne peuvent pas exécuter de processus d'arrière-plan sans rapport, tels que le minage de cryptomonnaie. » Apple n'écarte pas totalement d'iOS les cryptomonnaies, mais les applications qui exploitent la puissance de calcul des iPhone et iPad ne sont désormais plus les bienvenues. Apple n'est pas le premier à prendre cette décision : Facebook et YouTube (Google) ont fait de même, voici quelques semaines, avec toutes les publicités présentes sur leurs plateformes et qui se livraient à du cryptojacking, en activant un script générant une cryptomonnaie à l'insu de l'utilisateur. Apple va cependant un peu plus loin encore, en contrariant les usagers qui minent délibérément des bitcoins ou de l'ether avec leur appareil iOS. Les applications spécifiquement dédiées à ces opérations sont désormais bannies de l'App Store. Il faut dire qu'un iPhone ou un iPad, et à plus forte raison une Apple TV ou une Apple Watch, ne sont pas vraiment conçus pour ce type de calculs extrêmement gourmands en ressources informatiques et énergétiques. L'excommunication des cryptomonnaies d'iOS intervient alors que, dans le monde entier, les initiatives se multiplient pour tenter de les encadrer : au Canada, la province de Québec, dépassée par la demande en électricité, vient de décréter une suspension provisoire de la fourniture des mineurs de cryptomonnaies, et étudie une hausse ciblée des prix de l'électricité pour ces très gros consommateurs.
13-06-2018


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant