Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com

  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Le Nex officiel mais pas en Europe

  Liste des news     

13

Juin

Au début de l’année Vivo profitait du MWC pour dévoiler en catimini un impressionnant prototype de smartphone, l’APEX. Un appareil bluffant sur bien des points : bordures d’écrans réduites au minimum, absence d’encoche, caméra frontale rétractable et capteur d’empreinte sous l’écran. Vivo l’avait promis à l’époque : l’APEX avait pour vocation de devenir un véritable smartphone commercial. Et il a tenu aujourd’hui sa promesse en dévoilant le Nex à l’occasion d’une conférence de presse qu’il tenait en Chine. Du point de vue du design, le Nex est sûrement le premier vrai smartphone à ne pas avoir de bordures d’écran. Ou presque puisque Vivo à l’honnêteté de souligner qu’il y a une fine bordure présente en bas de l’appareil (écran LED oblige). On aurait aimé que Lenovo ait eu la même honnêteté avec son Z5… Quoi qu’il en soit, le Nex affiche un taux d’occupation de l’écran sur la surface de l’ordre de 92% (le meilleur au monde), ce qui en fait le tenant du titre du moment. Il n’y a par exemple aucun haut-parleur. Vivo a utilisé une technologie (intitulée « screen soundcasting technology ») qui fait vibrer l’écran sur l’oreille pour transmettre les sons. Comme il n’y a pas d’encoche, la caméra frontale sort de la tranche supérieure de l’appareil par un tiroir rétractable pour prendre les selfies. Enfin, le capteur d’empreinte digitale est placé sous l’écran. The Verge indique que ce capteur ne couvre pas une large portion de l’écran, mais nécessite de placer son doigt à un endroit précis pour repérer l’empreinte digitale. Ce qui est tout à fait excusable étant donné que c’est l’un des premiers smartphones à inclure ce type de technologie. Pour le reste, il semble que la coque du smartphone soit en verre. Il affiche des dimensions de 162 × 77 × 7,98 mm pour un poids de 199 grammes. Surprise : il y a bien un port jack. Enfin, son écran est de type OLED et affiche une diagonale de 6,59 pouces avec une définition de Full HD+ (2316 × 1080 pixels). Le Nex est disponible en deux versions. La première, haut de gamme, comprend un Snapdragon 845 avec 8 Go de RAM et 128 ou 256 Go d’espace de stockage. La seconde, de milieu de gamme, embarque un Snpadragon 710 associé à 6 Go de RAM et 128 Go d’espace de stockage. Dans les deux cas, une batterie de 4000 mAh viendra alimenter les appareils et ces derniers bénéficieront d’un double capteur photo dorsal de 12 +5 MP (f/1.8 + f/2.4). Le tout est installé sous Android 8.1 Oreo. Disponible à partir du 23 juin prochain au prix d'environ 528€ dans sa version milieu de gamme et 595€ dans sa version haut de gamme. A aucun moment Vivo n’a parlé d’une éventuelle commercialisation à l’international. Le contraire serait étonnant étant donné que la marque n’a jamais mis un orteil en dehors du territoire asiatique.








  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Le Nex officiel mais pas en Europe

Au début de l’année Vivo profitait du MWC pour dévoiler en catimini un impressionnant prototype de smartphone, l’APEX. Un appareil bluffant sur bien des points : bordures d’écrans réduites au minimum, absence d’encoche, caméra frontale rétractable et capteur d’empreinte sous l’écran. Vivo l’avait promis à l’époque : l’APEX avait pour vocation de devenir un véritable smartphone commercial. Et il a tenu aujourd’hui sa promesse en dévoilant le Nex à l’occasion d’une conférence de presse qu’il tenait en Chine. Du point de vue du design, le Nex est sûrement le premier vrai smartphone à ne pas avoir de bordures d’écran. Ou presque puisque Vivo à l’honnêteté de souligner qu’il y a une fine bordure présente en bas de l’appareil (écran LED oblige). On aurait aimé que Lenovo ait eu la même honnêteté avec son Z5… Quoi qu’il en soit, le Nex affiche un taux d’occupation de l’écran sur la surface de l’ordre de 92% (le meilleur au monde), ce qui en fait le tenant du titre du moment. Il n’y a par exemple aucun haut-parleur. Vivo a utilisé une technologie (intitulée « screen soundcasting technology ») qui fait vibrer l’écran sur l’oreille pour transmettre les sons. Comme il n’y a pas d’encoche, la caméra frontale sort de la tranche supérieure de l’appareil par un tiroir rétractable pour prendre les selfies. Enfin, le capteur d’empreinte digitale est placé sous l’écran. The Verge indique que ce capteur ne couvre pas une large portion de l’écran, mais nécessite de placer son doigt à un endroit précis pour repérer l’empreinte digitale. Ce qui est tout à fait excusable étant donné que c’est l’un des premiers smartphones à inclure ce type de technologie. Pour le reste, il semble que la coque du smartphone soit en verre. Il affiche des dimensions de 162 × 77 × 7,98 mm pour un poids de 199 grammes. Surprise : il y a bien un port jack. Enfin, son écran est de type OLED et affiche une diagonale de 6,59 pouces avec une définition de Full HD+ (2316 × 1080 pixels). Le Nex est disponible en deux versions. La première, haut de gamme, comprend un Snapdragon 845 avec 8 Go de RAM et 128 ou 256 Go d’espace de stockage. La seconde, de milieu de gamme, embarque un Snpadragon 710 associé à 6 Go de RAM et 128 Go d’espace de stockage. Dans les deux cas, une batterie de 4000 mAh viendra alimenter les appareils et ces derniers bénéficieront d’un double capteur photo dorsal de 12 +5 MP (f/1.8 + f/2.4). Le tout est installé sous Android 8.1 Oreo. Disponible à partir du 23 juin prochain au prix d'environ 528€ dans sa version milieu de gamme et 595€ dans sa version haut de gamme. A aucun moment Vivo n’a parlé d’une éventuelle commercialisation à l’international. Le contraire serait étonnant étant donné que la marque n’a jamais mis un orteil en dehors du territoire asiatique.






13-06-2018


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant