Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Intel dévoile ses XEON nouvelle génération

  Liste des news     

08

Avril

Intel a officiellement dévoilé ses nouveaux processeurs Xeon Scalable de troisième génération, nom de code Ice Lake. Dédiés aux serveurs, ils viennent se positionner en face des processeurs AMD Epyc de troisième génération récemment présentés. L'une des grandes attractions de ces Xeon Scalable « Ice Lake » est le passage à une finesse de gravure de 10 nm, contre 14 nm sur les anciens modèles. Intel annonce un gain de performances de 46 % en moyenne sur les charges de travail standard pour un data center. Le fondeur américain explique également que cette génération de processeurs offre des performances jusqu'à 2,65 fois supérieures en moyenne par rapport aux systèmes vieux de cinq ans. « Notre plateforme évolutive Intel Xeon de 3e génération est la plus flexible et la plus performante de notre histoire, conçue pour gérer la diversité des charges de travail », commente Navin Shenoy, Vice-président de la division Data Platforms d'Intel. Ces processeurs Xeon Scalable 2021 sont équipés jusqu'à 40 cœurs. La plateforme Ice Lake supporte jusqu'à 6 téraoctets de mémoire système, jusqu'à 8 canaux de mémoire DDR4-3200 et jusqu'à 64 lignes PCIe Gen4 par socket. Intel a insisté sur les capacités en intelligence artificielle et évoque des performances supérieures de 74 % en la matière par rapport à l'ancienne génération grâce à des optimisations aussi bien matérielles que logicielles. Ces comparatifs fournis par les marques elles-mêmes sont toujours à prendre avec des pincettes, mais Intel assure également que les Intel Xeon de troisième génération sont jusqu'à 1,5 fois plus rapides que les Intel Xeon selon un protocole de tests regroupant 20 charges de travail populaires liées à l'IA. Pour terminer, Intel signale des améliorations en termes de sécurité ainsi que pour les tâches de chiffrement des données et des transactions, promettant d'assurer un niveau de protection optimal sans impacter les performances du serveur ou le temps de réponse.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Intel dévoile ses XEON nouvelle génération

Intel a officiellement dévoilé ses nouveaux processeurs Xeon Scalable de troisième génération, nom de code Ice Lake. Dédiés aux serveurs, ils viennent se positionner en face des processeurs AMD Epyc de troisième génération récemment présentés. L'une des grandes attractions de ces Xeon Scalable « Ice Lake » est le passage à une finesse de gravure de 10 nm, contre 14 nm sur les anciens modèles. Intel annonce un gain de performances de 46 % en moyenne sur les charges de travail standard pour un data center. Le fondeur américain explique également que cette génération de processeurs offre des performances jusqu'à 2,65 fois supérieures en moyenne par rapport aux systèmes vieux de cinq ans. « Notre plateforme évolutive Intel Xeon de 3e génération est la plus flexible et la plus performante de notre histoire, conçue pour gérer la diversité des charges de travail », commente Navin Shenoy, Vice-président de la division Data Platforms d'Intel. Ces processeurs Xeon Scalable 2021 sont équipés jusqu'à 40 cœurs. La plateforme Ice Lake supporte jusqu'à 6 téraoctets de mémoire système, jusqu'à 8 canaux de mémoire DDR4-3200 et jusqu'à 64 lignes PCIe Gen4 par socket. Intel a insisté sur les capacités en intelligence artificielle et évoque des performances supérieures de 74 % en la matière par rapport à l'ancienne génération grâce à des optimisations aussi bien matérielles que logicielles. Ces comparatifs fournis par les marques elles-mêmes sont toujours à prendre avec des pincettes, mais Intel assure également que les Intel Xeon de troisième génération sont jusqu'à 1,5 fois plus rapides que les Intel Xeon selon un protocole de tests regroupant 20 charges de travail populaires liées à l'IA. Pour terminer, Intel signale des améliorations en termes de sécurité ainsi que pour les tâches de chiffrement des données et des transactions, promettant d'assurer un niveau de protection optimal sans impacter les performances du serveur ou le temps de réponse.
08-04-2021


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant