Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Samsung devoile son Galaxy 2 Fold 4 et Z Flip 4

  Liste des news     

11

Aout

Samsung vient d’officialiser ses Galaxy Z Fold 4 et Z Flip 4. L’occasion pour nous de revenir sur ce denier et de le comparer à son prédécesseur, le Galaxy Z Flip 3. Quelles améliorations ont été apportées et devez-vous craquer pour le nouveau smartphone pliant de la marque ? Premiers éléments de réponses. Rappelons dans un premier temps les forces en présence. Dans le coin gauche, le Galaxy Z Flip 4, fraichement annoncé. Dans le coin droit, le Galaxy Z Flip 3, champion en titre qui fête sa première bougie. Ce dernier, présenté comme un « accessoire de mode » par Samsung, a été le smartphone pliant le plus vendu du constructeur ces derniers mois, loin devant l’autre modèle pliant de la marque, le Galaxy Z Fold 3. Les changements sur le papier sont minimes. On ne constate aucun changement notable au niveau des écrans. Même chose pour ce qui est du module photo avec son double capteur de 12 mégapixels, un pour le grand-angle et un autre pour l’ultra-grand-angle. Samsung affirme avoir amélioré ses capteurs en les dotant de photodiodes plus grandes (1,8 micron contre 1,4 micron auparavant). On pourrait jouer au jeu des sept différences tant le Galaxy Z Flip 3 et Z Flip 4 se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Pourtant, Samsung a opéré des changements subtils. Si la charnière est la même, Samsung a « raboté » son nouveau modèle pour améliorer la prise en main. Ainsi, le Z Flip 4 est 0,8 mm moins haut et 0,3 mm moins large. L’épaisseur, elle, est identique. Le téléphone pliant de Samsung gagne au passage 4 grammes sur la balance. Un embonpoint que l’on doit surtout à la batterie, nous y reviendrons. Comme son prédécesseur, le Z Flip 4 est certifié IPX8 pour une résistance à la poussière et à l’eau jusqu’à deux mètres de profondeur pendant 30 minutes. Comme on pouvait s’y attendre, Samsung a choisi d’intégrer dans son Z Flip 4 le dernier SoC haut de gamme de chez Qualcomm, le Snapdragon 8+ Gen1. Un SoC qui a déjà fait ses preuves sur le ZenFone 9 et qui vient optimiser les performances du Snapdragon 888 du Galaxy Z Flip 3. Ce dernier ne manquait pas de puissance, mais avait une fâcheuse tendance à chauffer… Résultat, le Galaxy Z Flip 4 est vendu à partir de 1109 € dans sa version 128 Go, contre 1059 € pour le Z Flip 3 avec la même capacité de stockage. Depuis la présentation du Z Flip 4, le prix du modèle précédent a beaucoup baissé. Le Galaxy Z Flip3 est actuellement à 695,00 € chez Amazon. Une augmentation de 50 € qui peut également s’expliquer par le manque de concurrence de Samsung sur ce segment. Quelques marques chinoises proposent des modèles pliants, mais aucun n’a encore réussi à concurrencer les Galaxy Z Flip au niveau mondial.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Samsung devoile son Galaxy 2 Fold 4 et Z Flip 4

Samsung vient d’officialiser ses Galaxy Z Fold 4 et Z Flip 4. L’occasion pour nous de revenir sur ce denier et de le comparer à son prédécesseur, le Galaxy Z Flip 3. Quelles améliorations ont été apportées et devez-vous craquer pour le nouveau smartphone pliant de la marque ? Premiers éléments de réponses. Rappelons dans un premier temps les forces en présence. Dans le coin gauche, le Galaxy Z Flip 4, fraichement annoncé. Dans le coin droit, le Galaxy Z Flip 3, champion en titre qui fête sa première bougie. Ce dernier, présenté comme un « accessoire de mode » par Samsung, a été le smartphone pliant le plus vendu du constructeur ces derniers mois, loin devant l’autre modèle pliant de la marque, le Galaxy Z Fold 3. Les changements sur le papier sont minimes. On ne constate aucun changement notable au niveau des écrans. Même chose pour ce qui est du module photo avec son double capteur de 12 mégapixels, un pour le grand-angle et un autre pour l’ultra-grand-angle. Samsung affirme avoir amélioré ses capteurs en les dotant de photodiodes plus grandes (1,8 micron contre 1,4 micron auparavant). On pourrait jouer au jeu des sept différences tant le Galaxy Z Flip 3 et Z Flip 4 se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Pourtant, Samsung a opéré des changements subtils. Si la charnière est la même, Samsung a « raboté » son nouveau modèle pour améliorer la prise en main. Ainsi, le Z Flip 4 est 0,8 mm moins haut et 0,3 mm moins large. L’épaisseur, elle, est identique. Le téléphone pliant de Samsung gagne au passage 4 grammes sur la balance. Un embonpoint que l’on doit surtout à la batterie, nous y reviendrons. Comme son prédécesseur, le Z Flip 4 est certifié IPX8 pour une résistance à la poussière et à l’eau jusqu’à deux mètres de profondeur pendant 30 minutes. Comme on pouvait s’y attendre, Samsung a choisi d’intégrer dans son Z Flip 4 le dernier SoC haut de gamme de chez Qualcomm, le Snapdragon 8+ Gen1. Un SoC qui a déjà fait ses preuves sur le ZenFone 9 et qui vient optimiser les performances du Snapdragon 888 du Galaxy Z Flip 3. Ce dernier ne manquait pas de puissance, mais avait une fâcheuse tendance à chauffer… Résultat, le Galaxy Z Flip 4 est vendu à partir de 1109 € dans sa version 128 Go, contre 1059 € pour le Z Flip 3 avec la même capacité de stockage. Depuis la présentation du Z Flip 4, le prix du modèle précédent a beaucoup baissé. Le Galaxy Z Flip3 est actuellement à 695,00 € chez Amazon. Une augmentation de 50 € qui peut également s’expliquer par le manque de concurrence de Samsung sur ce segment. Quelques marques chinoises proposent des modèles pliants, mais aucun n’a encore réussi à concurrencer les Galaxy Z Flip au niveau mondial.
11-08-2022


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant