Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 Leica présente son SL2

  Liste des news     

06

Novembre

« Voici le meilleur appareil photo que nous ayons jamais conçu » : les responsables de Leica France ne mâchent pas leurs mots quand ils présentent leur nouveau bébé, le SL2. Quatre ans après le lancement de son premier hybride à capteur plein format, le SL, Leica lance un boîtier en partie basé sur l’électronique du S1R, le boîtier haute définition de son partenaire Panasonic. Loin d’être une simple transplantation de carte mère, le SL2 est un boîtier avec une ergonomie et une conception bien différentes de celui du japonais. Nos cousins allemands sont moins timorés et annoncent clairement la couleur en affirmant que le SL2 est certifié IP 54, c’est-à-dire qu’il est protégé contre les poussières (le 5) et protégé contre « les projections d’eau provenant de toutes les directions » (le 4). Est-ce à dire que le SL2 est plus résistant qu’un OM-D E-M1 Mark II ? Pas sûr, mais ce qui est certain, c’est que Leica s’engage à ce que son appareil fonctionne parfaitement même sous une pluie importante et ne souffre pas (trop) des poussières lors d’un trip dans une vallée poussiéreuse. Si le capteur 47,3 Mpix est en grande partie basé sur celui du S1R, son réseau lenticulaire de surface est pourtant différent puisqu’il a été développé pour prendre aussi bien en charge les optiques en monture L que les anciennes optiques en montures M (télémétrique) et R (reflex argentique). le SL2 qui s’appuie sur le processeur maison Maetro III (en partie développé avec Panasonic) propose toujours le mode multishoot qui combine plusieurs images pour produire un fichier de 187 Mpix. Le SL2 introduit un mode 5K30p au format cinéma Super 35 mm. 5999 € c’est une somme, on ne va pas se mentir. Mais mis en perspective avec le tarif de lancement du premier SL en 2015 (6900 euros), l’explosion des tarifs du marché de la photo et l’image de marque de Leica, nous ne vous cachons pas que nous avons été surpris par la relative sobriété de Leica. Leica lance avec son SL2 un boîtier toujours à la pointe. Profitant de son partenariat technologique avec Panasonic, l’allemand se paye le luxe de ne pas faire exploser le compteur de prix tout en proposant une liste de fonctionnalités longue comme le bras. Le Leica SL2 sera disponible le 21 novembre à 5999 €.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

Leica présente son SL2

« Voici le meilleur appareil photo que nous ayons jamais conçu » : les responsables de Leica France ne mâchent pas leurs mots quand ils présentent leur nouveau bébé, le SL2. Quatre ans après le lancement de son premier hybride à capteur plein format, le SL, Leica lance un boîtier en partie basé sur l’électronique du S1R, le boîtier haute définition de son partenaire Panasonic. Loin d’être une simple transplantation de carte mère, le SL2 est un boîtier avec une ergonomie et une conception bien différentes de celui du japonais. Nos cousins allemands sont moins timorés et annoncent clairement la couleur en affirmant que le SL2 est certifié IP 54, c’est-à-dire qu’il est protégé contre les poussières (le 5) et protégé contre « les projections d’eau provenant de toutes les directions » (le 4). Est-ce à dire que le SL2 est plus résistant qu’un OM-D E-M1 Mark II ? Pas sûr, mais ce qui est certain, c’est que Leica s’engage à ce que son appareil fonctionne parfaitement même sous une pluie importante et ne souffre pas (trop) des poussières lors d’un trip dans une vallée poussiéreuse. Si le capteur 47,3 Mpix est en grande partie basé sur celui du S1R, son réseau lenticulaire de surface est pourtant différent puisqu’il a été développé pour prendre aussi bien en charge les optiques en monture L que les anciennes optiques en montures M (télémétrique) et R (reflex argentique). le SL2 qui s’appuie sur le processeur maison Maetro III (en partie développé avec Panasonic) propose toujours le mode multishoot qui combine plusieurs images pour produire un fichier de 187 Mpix. Le SL2 introduit un mode 5K30p au format cinéma Super 35 mm. 5999 € c’est une somme, on ne va pas se mentir. Mais mis en perspective avec le tarif de lancement du premier SL en 2015 (6900 euros), l’explosion des tarifs du marché de la photo et l’image de marque de Leica, nous ne vous cachons pas que nous avons été surpris par la relative sobriété de Leica. Leica lance avec son SL2 un boîtier toujours à la pointe. Profitant de son partenariat technologique avec Panasonic, l’allemand se paye le luxe de ne pas faire exploser le compteur de prix tout en proposant une liste de fonctionnalités longue comme le bras. Le Leica SL2 sera disponible le 21 novembre à 5999 €.
06-11-2019


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant