Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 LG abandonne officiellement le marché des smartphones

  Liste des news     

06

Avril

Les rumeurs ont vu juste, LG se retire du marché du smartphone. Pourtant pionnier, le Coréen luttait depuis quelques années pour retrouver la lumière après avoir vu ses parts de marché s'effondrer. Comme d'autres, LG n'a malheureusement pas su résister au tsunami chinois. Fin de parcours pour LG. Dans un communiqué de presse, le constructeur coréen annonce officiellement son retrait du marché du smartphone. Ce n'est pas vraiment une surprise pour celui ou celle qui suit assidument l'actualité des nouvelles technologies, de nombreuses rumeurs annonçaient depuis plusieurs mois le souhait de l'entreprise de se séparer de sa division mobile. Distancé par ses concurrents, LG a en effet fini par admettre que l'effort ne valait plus le coup. Plusieurs révolutions ont eu lieu dans le marché du smartphone ces dernières années. La plus importante est sans doute celle de 2007, lorsque Steve Jobs a dévoilé le premier iPhone. À cette époque, les plus grands constructeurs s'appelaient Nokia, BlackBerry, HTC, LG et Samsung. À l'exception du dernier, tous ont finalement jeté l'éponge. LG a rapidement su s'imposer comme un des meilleurs constructeurs de l'univers Android. Ses événements étaient très attendus par les médias et les fans de nouvelles technologies. LG a décroché. Moins innovant qu'auparavant, le Coréen n'a pas assez surveillé ses voisins chinois. Huawei, Xiaomi, Oppo, Vivo, OnePlus, TCL… Ces nouveaux acteurs venus de l'empire du milieu ont rapidement dynamité le marché en cassant le prix et en offrant, à la surprise générale, des produits de plutôt bonne qualité. LG tente de renouer avec le succès avec de nouveaux concepts originaux (LG Dual Screen à deux écrans, LG Wing avec écran pivotant…) mais ces appareils, pas disponibles dans tous les marchés, ont plus intrigué que cartonné. Les parts de marché de LG sont aujourd'hui ridicules, d'autant plus que le constructeur a abandonné quelques marchés européens comme la France il y a plusieurs années. Apple et Samsung font figure d'exception mais rien ne dit que, dans le futur, les Chinois ne viendront pas leur piquer leurs clients (l'entreprise californienne, grâce à son positionnement, semble moins en danger). Parmi les autres futures victimes probables de cette nouvelle révolution sur le marché du smartphone, Sony nous semble en très mauvaise position. Lui aussi très faible à l'international, il lui faudra un jour se poser la question de son avenir. LG dit qu'il compte se concentrer sur «les composants pour véhicules électriques, les objets connectés, la domotique, la robotique, l'intelligence artificielle, le B2B, ainsi que les plates-formes et les services». La marque promet aussi qu'elle continuera à délivrer plusieurs mises à jour logicielles majeures pour ses appareils en circulation, mais rien ne dit que la promesse sera tenue.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

LG abandonne officiellement le marché des smartphones

Les rumeurs ont vu juste, LG se retire du marché du smartphone. Pourtant pionnier, le Coréen luttait depuis quelques années pour retrouver la lumière après avoir vu ses parts de marché s'effondrer. Comme d'autres, LG n'a malheureusement pas su résister au tsunami chinois. Fin de parcours pour LG. Dans un communiqué de presse, le constructeur coréen annonce officiellement son retrait du marché du smartphone. Ce n'est pas vraiment une surprise pour celui ou celle qui suit assidument l'actualité des nouvelles technologies, de nombreuses rumeurs annonçaient depuis plusieurs mois le souhait de l'entreprise de se séparer de sa division mobile. Distancé par ses concurrents, LG a en effet fini par admettre que l'effort ne valait plus le coup. Plusieurs révolutions ont eu lieu dans le marché du smartphone ces dernières années. La plus importante est sans doute celle de 2007, lorsque Steve Jobs a dévoilé le premier iPhone. À cette époque, les plus grands constructeurs s'appelaient Nokia, BlackBerry, HTC, LG et Samsung. À l'exception du dernier, tous ont finalement jeté l'éponge. LG a rapidement su s'imposer comme un des meilleurs constructeurs de l'univers Android. Ses événements étaient très attendus par les médias et les fans de nouvelles technologies. LG a décroché. Moins innovant qu'auparavant, le Coréen n'a pas assez surveillé ses voisins chinois. Huawei, Xiaomi, Oppo, Vivo, OnePlus, TCL… Ces nouveaux acteurs venus de l'empire du milieu ont rapidement dynamité le marché en cassant le prix et en offrant, à la surprise générale, des produits de plutôt bonne qualité. LG tente de renouer avec le succès avec de nouveaux concepts originaux (LG Dual Screen à deux écrans, LG Wing avec écran pivotant…) mais ces appareils, pas disponibles dans tous les marchés, ont plus intrigué que cartonné. Les parts de marché de LG sont aujourd'hui ridicules, d'autant plus que le constructeur a abandonné quelques marchés européens comme la France il y a plusieurs années. Apple et Samsung font figure d'exception mais rien ne dit que, dans le futur, les Chinois ne viendront pas leur piquer leurs clients (l'entreprise californienne, grâce à son positionnement, semble moins en danger). Parmi les autres futures victimes probables de cette nouvelle révolution sur le marché du smartphone, Sony nous semble en très mauvaise position. Lui aussi très faible à l'international, il lui faudra un jour se poser la question de son avenir. LG dit qu'il compte se concentrer sur «les composants pour véhicules électriques, les objets connectés, la domotique, la robotique, l'intelligence artificielle, le B2B, ainsi que les plates-formes et les services». La marque promet aussi qu'elle continuera à délivrer plusieurs mises à jour logicielles majeures pour ses appareils en circulation, mais rien ne dit que la promesse sera tenue.
06-04-2021


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant