Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

 GPU Arc Alchemist A370M performances au R.D.V.

  Liste des news     

10

Mai

Deux mois après son annonce, un premier test du GPU Intel Arc Alchemist A370M est publié. Cet A370M est un GPU d’entrée de gamme de la gamme Arc A series. Il vise les ordinateurs portables aux prix compétitifs afin de rivaliser avec les offres « entrée de gamme » de Nvidia et AMD. Ce GPU Arc A370M se base sur l’ACM-G11. Il se construit autour de 8 cœurs Xe soit 1024 ALU et 8 unités Ray Tracing le tout propulsé à 1550 MHz et accompagné de 4 Go de mémoire GDDR6 exploités au travers d’un bus 64-bits. Son enveloppe thermique se situe entre 35 et 50 W tandis qu’il vise à offrir une alternative aux solutions GeForce RTX 3050 et Radeon RX 6500. Notre confrère PCWorld a réussi à mettre la main sur un ordinateur portable de référence basé sur la conception Summit E16 Flip Evo de MSI. Il s’agit d’un ordinateur portable disponible que pour des tests sur le campus d’Intel Jones Farm basé à Portland en Oregon. Pour en venir aux performances, Intel n’a autorisé que quatre benchmarks dont une application (3DMark) et trois titres AAA. Nous avons ainsi le score sous l’exercice Time Spy de 3DMark avec 4405 points dans les tests graphiques. Une GeForce RTX 3050 décroche 4396 points. Du coté des jeux vidéo le benchmark Final Fantasy XIV: Endwalker positionne l’ A370M légèrement en dessous de la GeForce RTX 3050 à 1080p (option graphique sur High). Le bilan est à la faveur d’Intel sous Shadow of The Tomb Raider à 1080p (option graphique sur élevé) avec 9 FPS de plus que la RTX 3050. Enfin sous Metro Exodus Enhanced Edition, Intel se positionne à 3 FPS à 1080p High de la GeForce RTX 3050. A noter que les deux solutions sont incapables de proposer un framerate jouable supérieur à 30 FPS. Au final nous avons deux GPU aux performances très proches (2% d’écart). Le bilan pour Intel est intéressant car il permet de proposer le niveau de performance attendu sur ce type de segment du marché. A cela s’ajoute une belle prouesse en création de contenu avec des performances qui s’envolent face à Nvidia (+ 38%). Cela s’explique grâce à la technologie DeepLink permettant au GPU d’utiliser l’iGPU Iris intégré au processeur.



  Article précédent Précédent   suivant Article suivant  

GPU Arc Alchemist A370M performances au R.D.V.

Deux mois après son annonce, un premier test du GPU Intel Arc Alchemist A370M est publié. Cet A370M est un GPU d’entrée de gamme de la gamme Arc A series. Il vise les ordinateurs portables aux prix compétitifs afin de rivaliser avec les offres « entrée de gamme » de Nvidia et AMD. Ce GPU Arc A370M se base sur l’ACM-G11. Il se construit autour de 8 cœurs Xe soit 1024 ALU et 8 unités Ray Tracing le tout propulsé à 1550 MHz et accompagné de 4 Go de mémoire GDDR6 exploités au travers d’un bus 64-bits. Son enveloppe thermique se situe entre 35 et 50 W tandis qu’il vise à offrir une alternative aux solutions GeForce RTX 3050 et Radeon RX 6500. Notre confrère PCWorld a réussi à mettre la main sur un ordinateur portable de référence basé sur la conception Summit E16 Flip Evo de MSI. Il s’agit d’un ordinateur portable disponible que pour des tests sur le campus d’Intel Jones Farm basé à Portland en Oregon. Pour en venir aux performances, Intel n’a autorisé que quatre benchmarks dont une application (3DMark) et trois titres AAA. Nous avons ainsi le score sous l’exercice Time Spy de 3DMark avec 4405 points dans les tests graphiques. Une GeForce RTX 3050 décroche 4396 points. Du coté des jeux vidéo le benchmark Final Fantasy XIV: Endwalker positionne l’ A370M légèrement en dessous de la GeForce RTX 3050 à 1080p (option graphique sur High). Le bilan est à la faveur d’Intel sous Shadow of The Tomb Raider à 1080p (option graphique sur élevé) avec 9 FPS de plus que la RTX 3050. Enfin sous Metro Exodus Enhanced Edition, Intel se positionne à 3 FPS à 1080p High de la GeForce RTX 3050. A noter que les deux solutions sont incapables de proposer un framerate jouable supérieur à 30 FPS. Au final nous avons deux GPU aux performances très proches (2% d’écart). Le bilan pour Intel est intéressant car il permet de proposer le niveau de performance attendu sur ce type de segment du marché. A cela s’ajoute une belle prouesse en création de contenu avec des performances qui s’envolent face à Nvidia (+ 38%). Cela s’explique grâce à la technologie DeepLink permettant au GPU d’utiliser l’iGPU Iris intégré au processeur.
10-05-2022


  Article précédent Précédent   suivant Article suivant