Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  5  6  > 

Cortana c'est fini

  Liste des news    Liste des new du mois  
Adieu Cortana

01

Avril

Clap de fin sur les supports mobiles pour Cortana. L'assistant personnel intelligent de Microsoft n'est désormais plus utilisable sur les smartphones et autres tablettes tactiles. Une bien triste conclusion pour une application qui ne s'est jamais vraiment imposée. L'été dernier, Microsoft annonçait le retrait progressif de Cortana des supports mobiles. En effet, la compagnie de Redmond a radicalement changé sa stratégie dans le domaine des assistants intelligents. Cortana se trouvait en concurrence frontale avec les propres assistants de Google et d'Apple, ce qui poussait naturellement l'utilisateur à favoriser ces derniers. Ainsi, à partir de ce mercredi 31 mars 2021, Cortana ne fonctionne plus sous iOS et Android. Toutes les fonctionnalités comme la création de listes et de rappels sont désactivées, mais peuvent toujours être consultées via la version Windows de l'assistant. Pour faire simple, l'application mobile ne fonctionne plus du tout. Comme nous l'avons mentionné précédemment, Cortana restera en activité sur Windows puisque Microsoft a décidé de se focaliser sur un usage à destination des professionnels. En effet, les entreprises peuvent accéder à différentes technologies via Cortana. Quant aux consommateurs lambda, ils ne sont clairement plus la cible de Microsoft dans ce domaine.



Les Smartphones Android et iOS sont quand même des mouchards

  Liste des news    Liste des new du mois  
Sequence Android et iOS

31

Mars

Un chercheur a analysé les transferts de données sur un Pixel 2 et un iPhone 8 sans connexion de compte utilisateur et en désactivant le partage de données. Surprise : il y a quand même beaucoup de données qui partent. Même en configuration minimale, les smartphones envoient en permanence des données à Google et Apple. C’est en effet ce qu’a constaté Douglas J. Leith, un chercheur au Trinity College de Londres. Il a pris un Pixel 2 sous Android 10 et un iPhone 8 sous iOS 13, pour l'un rooté pour l'autre jailbreaké, afin de pouvoir intercepter et déchiffrer les échanges de données avec les serveurs de Google et d’Apple. Les mesures ont été prises sans connexion d’un compte Google ou Apple et après refus de tout partage de données. Il s’avère que les deux terminaux envoient des données en moyenne tous les 4,5 minutes. Parmi les données qui sont transmises figurent l’IMEI, les numéros de série de l’appareil et de la carte SIM, le numéro de téléphone, des données télémétriques et des cookies. L’iPhone transmet, de surcroît, des données de localisation, l’adresse IP et les adresses MAC des appareils connectés au même réseau local. Concernant les données télémétriques, le chercheur constate que Google collecte en moyenne 20 fois plus de données que son concurrent Apple (1 Mo toutes les 12 heures sur le Pixel contre 52 ko sur l’iPhone). Le chercheur souligne qu’il est impossible pour l’utilisateur d’échapper à cette collecte de données. Contactés par Ars Technica, Google et Apple ont partiellement réfuté les conclusions de cette étude. Google estime que le chercheur a mal estimé le volume des données transmises et qu’elles ne sont pas 20 fois plus élevées sur le Pixel que sur l’iPhone. Par ailleurs, le géant du web précise que si les smartphones transmettent des données, c’est pour pouvoir assurer le bon fonctionnement des services, comme cela se fait pour les voitures.



MasterCase EG200 boîtier nu pour carte graphique

  Liste des news    Liste des new du mois  
MasterCase EG200 pour carte graphique externe

31

Mars

Cooler Master s’attaque à un nouveau marché avec l’arrivée du MasterCase EG200. Ce petit boitier a pour mission d’accueillir une carte graphique afin de booster les performances d’un ordinateur portable. Aux premiers regards ce MasterCase EG200 se présente comme un classique petit boitier tour. Cependant sa mission n’est pas d’accueillir une configuration compacte de type Mini-ITX ou Micro-ATX. Cooler Master vise un nouveau marché, celui des cartes graphiques externes pour les ordinateurs portables. Ce MasterCase EG200 n’est pas totalement une surprise puisqu’il a été annoncé en début d’année à l’occasion d’un évènement en ligne, crise sanitaire oblige. Nous retrouvons un boitier au châssis en acier et aux dimensions de 383 x 140 x 208 mm soit de quoi proposer un volume de 9.7 L pour accueillir une imposante carte graphique. A ce sujet l’espace dispose est de 325 mm pour la longueur et 2.5 slots pour l’épaisseur. Sa connectique se compose de trois ports USB 3.2 Gen 1 de Type A et d’un port USB Micro-B 3.2 Gen 1. Il s’équipe également d’un dock afin d’installer une unité de stockage aux formats 2.5 ou 3.5 pouces. Un ventilateur de 92 mm peut prendre place sur le haut. Son bundle comprend un cable Thunderbolt3 de 0,5 m et un câble USB de 0.7 m ainsi qu’un adaptateur USB Type A vers USB Type C. En interne une alimentation SFX « maison » de 550 Watts (V Gold SFX) est de la partie. Elle répond aux contraintes du label 80plus Gold. Son câblage comprend un ATX 24 broches, deux PCIe 6+2 broches et un SATA. L’ensemble se connecte à l’aide d’un port Thunderbolt 3 tandis que 60W sont disponibles pour les périphériques USB. Enfin Cooler Master a la bonne idée d’enrichir son boitier d’un support pour ordinateur portable.



Les œuvres du louvres 100% en ligne

  Liste des news    Liste des new du mois  
Toutes les oeuvres du Louvres 4800

31

Mars

Si on ne peut plus aller au musée, c’est au musée de venir à nous. Pour continuer à nous émerveiller malgré la situation sanitaire, le Louvre vient de mettre en ligne une colossale base de données, afin de permettre aux visiteurs de découvrir l’intégralité de ses collections. En attendant de pouvoir à nouveau flâner dans les musées, le Louvre a annoncé un projet de taille, en mettant en ligne l’intégralité de ses collections. Une immense base de données a ainsi été inaugurée il y a quelques jours sur le site officiel du musée. En plus de permettre aux visiteurs et aux passionnés de profiter d’un peu de vie culturelle à portée de clic, le projet recense aussi les nombreuses collections cachées du musée, habituellement à l’abri au public. Au total, ce sont plus de 480 000 œuvres qui ont été recensées par les équipes du Louvre, dont certaines encore jamais exposées. Un travail qu’on imagine colossal, qui devrait vous occuper quelques journées durant en cas de nouveau confinement strict. En plus de mettre en lumière l’intégralité du Louvre, le projet recense aussi les collections du musée Delacroix, les sculptures des Tuileries, ainsi que plusieurs œuvres récupérées en Allemagne à la fin de la Seconde Guerre mondiale, et qui sont toujours stockées dans le musée en attendant de mettre la main sur leurs propriétaires légitimes. Pour accéder au Louvre virtuel, rien de plus simple, puisqu’il suffit de vous rendre sur le site dédié aux collections du musée. C’est entièrement gratuit, et vous remarquerez au passage que le musée s’est aussi offert une refonte graphique de son site. Et pour celles et ceux qui voudraient toujours profiter d’un air de musée dans cette période compliquée, on vous rappelle qu’à l’heure actuelle, les galeries d’art sont toujours ouvertes au public. Un bon moyen de s’évader malgré tout.



Hyper une batterie qu'Apple n'a pas créé

  Liste des news    Liste des new du mois  
capture decran hyper

31

Mars

Hyper vient tout juste de lancer sa première batterie externe compatible MagSafe pour iPhone 12. L’accessoire se colle au dos du smartphone et offre jusqu’à deux recharges supplémentaires. En attendant qu’Apple ne daigne lancer sa batterie externe tirant parti du MagSafe, son nouveau système de rechargement sans fil inauguré avec l’iPhone 12, les accessoiristes tiers s’en donnent à cœur joie. En février, une batterie externe MagSafe de chez Anker faisait ainsi son apparition dans les rayons du site américain d’Amazon. Cette fois, c’est au tour de la marque Hyper de lancer sa batterie externe pour iPhone 12, l’HyperJuice. Avec l’arrivée du MagSafe, ce type d’accessoire fait terriblement sens. Pour rappel, cette technologie tire parti d’aimants placés sous le dos de l’iPhone 12, permettant d’y accoler un accessoire MagSafe. Ceux-ci viennent donc s’aligner magnétiquement au dos du smartphone, et le recharge via l’induction. L’HyperJuice repose sur ce principe sauf qu’au lieu de devoir se connecter à une prise de courant, on dispose d’un tout-en-un comprenant la batterie externe, la borne de recharge Qi et les aimants. Concrètement, l’HyperJuice d’Hyper pèse 120 grammes et dispose d’une batterie de 5 000 mAh, soit environ deux recharges complètes suivant les modèles. L’accessoire permet de recharger un iPhone 12 à la vitesse de 7,5W. Pour recharger la batterie en elle-même, il faudra passer par son connecteur USB-C prenant en charge une puissance de 12W. Enfin, on retrouve un témoin lumineux pour indiquer le niveau de batterie restant, et un simple bouton marche/arrêt sur le bas. L’appareil est disponible au prix de 39,99$ sur le site officiel d’Hyper.



Xiaomi ce lance dans les voitures électrique

  Liste des news    Liste des new du mois  
xiaomi voiture electrique

31

Mars

Le constructeur chinois vient d’annoncer son lancement sur un secteur où personne ne l’attendait, celui de l’automobile électrique. Xiaomi a prévu d’investir 10 milliards de dollars dans une nouvelle filiale entièrement dédiée à ce projet d’envergure. Décidément, Xiaomi est en feu ces derniers jours ! Après avoir levé le voile sur le Xiaomi Mi 11 Ultra et ses différentes variantes, divers accessoires et même son tout premier smartphone pliant, le Mi Mix Fold, la marque annonce son arrivée prochaine sur le secteur de l’automobile électrique ! « Xiaomi espère offrir des véhicules électriques intelligents de qualité pour permettre à tout le monde de profiter d’une vie intelligente n’importe quand, n’importe où » a expliqué la firme dans son communiqué, et durant sa conférence. Au total, la firme prévoit d’insuffler près de 10 milliards de dollars dans sa filiale entièrement dédié au développement de sa future gamme de véhicules électriques durant les 10 années à venir, dont un investissement initial de 1,5 milliard de dollars. Lei Jun, PDG de Xiaomi, sera aussi le dirigeant de cette nouvelle filiale. Pour l’heure, on ne sait pas à quoi ressembleront ces véhicules signés Xiaomi, même si le constructeur aurait de nombreux modèles dans ses cartons, dont un SUV électrique d’un nouveau genre. Pour le concevoir, la marque se serait rapprochée de Great Wall Motor, le plus grand fournisseur de SUV de Chine. Ce dernier s’était notamment associé avec BMW en 2019 afin de produire des Mini électriques spécialement pour la Chine. Après le succès de cette opération, Xiaomi serait définitivement intéressé pour nouer un partenariat afin d’accélérer son projet automobile, si bien que l’annonce pourrait même survenir d’ici quelques jours, selon Reuters. Avec cette annonce, Xiaomi espère diversifier ses activités et prendre le virage fortement porteur de l’automobile électrique intelligente. Il n’est d’ailleurs pas le seul constructeur à vouloir se lancer sur le secteur. Apple développerait en secret un véhicule électrique et autonome depuis de longues années, tout comme Huawei.



Sony ferme le play station store pour PS3 et PS vita

  Liste des news    Liste des new du mois  
playstation3

30

Mars

Si vous utilisez encore votre vieille PS3, PlayStation Portable (PSP) ou PS Vita et qu'il vous manque des jeux, dépêchez-vous de les acheter. En effet, Sony va fermer son PlayStation Store pour ces trois modèles. La fermeture est prévue le 2 juillet pour la PS3 et la PSP, puis le 27 août pour la PS Vita. Après ces dates, il ne sera plus possible d'acheter des jeux en ligne sur les consoles, ni des contenus additionnels (Downloadable content, DLC) pour un jeu existant. La fermeture va également entraîner l'impossibilité d'effectuer des achats au sein d'un jeu. Cela veut-il dire que vous ne pourrez plus jouer avec vos vielles consoles ? Heureusement non. Tous les contenus que vous avez déjà acheté (jeux, vidéos et autres contenus multimédias) seront encore accessibles et vous pourrez les télécharger à nouveau en cas de besoin. Sony permet également d'utiliser encore la fonction cross-buy de certains jeux. Cette fonction permet par exemple d'obtenir gratuitement une version pour PS Vita d'un titre que vous avez acheté pour votre PS3. La console PS3 a été lancée par Sony au Japon en 2006 et sa commercialisation s'est arrêtée en 2017. Le constructeur a lancé la console portable PSP en 2004, puis la PS Vita en 2011.



Le premier Xaomi pliable Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Xaomi Mi Fold

30

Mars

Xiaomi remet le couvert aujourd'hui avec une nouvelle cargaison de produits exclusifs. Et parmi eux se trouvait le Mi Mix Alpha, le premier téléphone pliant du constructeur chinois. Un modèle en gestation depuis de longues années, qui s'inspire évidemment du Samsung Galaxy Fold... et tente d'en gommer les aspérités. D'apparence, le Mi Mix Fold ressemble beaucoup au Galaxy Fold. Il s'agit d'un smartphone très épais et à la forme allongée, qui peut s'ouvrir tel un livre afin de laisser apparaître une dalle AMOLED QHD de 8,1 pouces (2 480 x 1 860 pixels, 387 ppp, HDR10+, 600 nits). Là où le Mix Fold se distingue de la concurrence, c'est par l'absence totale de distraction sur l'écran. Vous remarquerez en effet qu'aucune encoche ni poinçon ne vient gêner la vue. Xiaomi a en effet décidé de ne pas intégrer d'appareil photo à l'avant de son smartphone pliant. Audacieux et compréhensible, si l'idée est d'obtenir la meilleure surface d'affichage possible. L'écran frontal du Mix Fold offre pour sa part une diagonale de 6,52 pouces (2 520 x 840 pixels, 90 Hz, Dolby Vision, 700 nits). Lui est bien poinçonné dans l'angle supérieur droit pour accueillir un appareil photo. Curieux, on remarque que celui-ci supporte une fréquence d'affichage plus rapide que l'écran intérieur, sur lequel on risque pourtant de passer le plus clair de son temps. Durable, le Mi Mix Fold aurait résisté, d'après la marque, à plus d'un million d'ouvertures et de fermetures sans montrer de signe de faiblesse. Équipé de l'inarrêtable Snapdragon 888, le Mix Fold devrait logiquement offrir des performances de pointe. Côté photo, le premier pliant de Xiaomi comptera aussi sur un capteur principal grand-angle de 108 Mpx (1/1.52", pixels 2,1 µm après pixel-binning), un ultra grand-angle 13 Mpx et un télé-macro 8 Mpx (zoom optique 3x, équivalent 80 mm). Enfin, côté autonomie, Xiaomi nous a fait lever un sourcil si ce n'est deux pendant sa présentation. En effet son Mi Mix Fold embarque une batterie de 5 020 mAh seulement. Une capacité qui nous apparaît un peu juste... en cela qu'elle excède à peine celle du Mi 11(4 600 mAh), un téléphone tout ce qu'il y a de plus classique. Ici, on parle de deux écrans, dont un qui est plus grand qu'un iPad mini ! À charge pour Xiaomi de rassurer sur ce point ! Pour la charge, justement, le Xiaomi Mi Mix Fold pourra se requinquer à 67 W, comme les autres téléphones très haut de gamme présentés hier par la marque. le Mi Mix Fold est capable de devenir une véritable extension d'un ordinateur. Grâce à une application dédiée, l'interface MIUI se transforme en quelque chose de bien plus proche de Windows, et autorise des actions comme le glisser-déposer.



Motorola G50 & G100

  Liste des news    Liste des new du mois  
Motorola G100 et G50

29

Mars

Motorola dévoile deux nouveaux smartphones situés de part et d’autre du segment du milieu de gamme. Le G50 et le G100 offrent notamment des écrans 90 Hz, le support de la 5G, et devraient proposer une excellente autonomie. Le Motorola G100 s’inscrit dans le haut du panier des smartphones de milieu de gamme, avec un tarif tout de même plutôt conséquent de 499,99€. Pour ce prix, on a droit à un grand écran LCD Full HD+ de 6,7 pouces doté d’un taux de rafraîchissement de 90 Hz pour une expérience de navigation fluide. Cette dalle dispose non pas d’un, mais de deux poinçons situés sur la partie supérieure gauche. Ils abritent les deux caméras selfies, dont un grand-angle de 16 Mpx, et un ultra grand-angle de 8 Mpx. À l’arrière, on retrouvera quatre capteurs supplémentaires : un capteur principal de 64 Mpx (f/1,7), un ultra grand-angle de 16 Mpx(f/2,2), un capteur de profondeur de 2 Mpx(f/2,4) ainsi qu’un capteur ToF. La face arrière est faite de plastique sur lequel on retrouve simplement le logo de la marque, et le capteur d’empreinte digitale est placé sur le côté, intégré au bouton de déverrouillage. À l’intérieur du Motorola G100, on retrouve un SoC Snapdragon 870 5G de chez Qualcomm couplé à 8 Go de RAM LPDDR5 et 128 Go de stockage extensible via microSD. Pour alimenter le tout, on pourra compter sur une imposante batterie de 5 000 mAh, ce qui promet une très bonne autonomie. Pour l’heure, Motorola n’a pas encore communiqué de date de sortie officielle, mais cela ne saurait tarder. Le Motorola G50 luis est à seulement 229,99€, le il propose un design dans la même lignée que son grand frère. On y retrouve un écran 720p de 6,5 pouces doté, lui aussi, d’un taux de rafraîchissement de 90 Hz, avec une encoche en forme de goutte d’eau pour accueillir la caméra frontale. À l’arrière, on pourra compter sur un trio de capteur comprenant une caméra principale de 48 Mpx, un macro de 5 Mpx et un capteur de profondeur de 2 Mpx. À l’intérieur, on retrouver un Snapdragon 480 de chez Qualcomm, accompagné de 4 Go de RAM de de 64 ou 128 Go de stockage suivant la configuration choisie, extensible via microSD. Tout comme le G100, le Motorola G50 n’a pas encore de date de sortie officielle.



Qualcomm souhaite concurrencer la Switch

  Liste des news    Liste des new du mois  
qualcomm snapdragon

26

Mars

Qualcomm est prêt à enrichir son catalogue d’un nouveau produit. L’entreprise a l’intention de lancer une console de jeux Android dès l’année prochaine. Selon un rapport Qualcomm souhaite proposer un appareil assez similaire à la Nintendo Switch. L’idée est d’utiliser son propre matériel soit une puce Snapdragon. Dans le détail la console va prendre vie à l’aide d’un nouveau processeur, le successeur du Snapdragon 888. Ce dernier est susceptible d’être annoncé avant la fin de l’année. Il est dit que le format de la console ne va pas s’éloigner de celui d’un smartphone. Des réserves sont toutefois formulées expliquant que la belle va avoir des besoins de refroidissement. Son équipement proposera un lecteur de carte SD, une prise en charge des données cellulaires, du Bluetooth, un GPS, le support haptique ou encore un accéléromètre. Le soutien de la 5G serait également assuré. Qualcomm est censé signer des partenariats avec certains opérateurs pour du gaming dans le cloud. Du côté du système d’exploitation une version personnalisée d’Android 12 est au programme. La console doit aussi proposer la prise en charge d’une manette dont le développement serait assuré par une société tierce. Nous n’avons pas d’information sur l’écran. Enfin la batterie, compatible avec la charge rapide, serait une solution de 6000 mAh. Qualcomm viserait une tarification aux alentours des 300 $.


 1  2  3  4  5  6  > 

"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  5  6  > 

Cortana c'est fini

Clap de fin sur les supports mobiles pour Cortana. L'assistant personnel intelligent de Microsoft n'est désormais plus utilisable sur les smartphones et autres tablettes tactiles. Une bien triste conclusion pour une application qui ne s'est jamais vraiment imposée. L'été dernier, Microsoft annonçait le retrait progressif de Cortana des supports mobiles. En effet, la compagnie de Redmond a radicalement changé sa stratégie dans le domaine des assistants intelligents. Cortana se trouvait en concurrence frontale avec les propres assistants de Google et d'Apple, ce qui poussait naturellement l'utilisateur à favoriser ces derniers. Ainsi, à partir de ce mercredi 31 mars 2021, Cortana ne fonctionne plus sous iOS et Android. Toutes les fonctionnalités comme la création de listes et de rappels sont désactivées, mais peuvent toujours être consultées via la version Windows de l'assistant. Pour faire simple, l'application mobile ne fonctionne plus du tout. Comme nous l'avons mentionné précédemment, Cortana restera en activité sur Windows puisque Microsoft a décidé de se focaliser sur un usage à destination des professionnels. En effet, les entreprises peuvent accéder à différentes technologies via Cortana. Quant aux consommateurs lambda, ils ne sont clairement plus la cible de Microsoft dans ce domaine.
01-04-2021


Les Smartphones Android et iOS sont quand même des mouchards

Un chercheur a analysé les transferts de données sur un Pixel 2 et un iPhone 8 sans connexion de compte utilisateur et en désactivant le partage de données. Surprise : il y a quand même beaucoup de données qui partent. Même en configuration minimale, les smartphones envoient en permanence des données à Google et Apple. C’est en effet ce qu’a constaté Douglas J. Leith, un chercheur au Trinity College de Londres. Il a pris un Pixel 2 sous Android 10 et un iPhone 8 sous iOS 13, pour l'un rooté pour l'autre jailbreaké, afin de pouvoir intercepter et déchiffrer les échanges de données avec les serveurs de Google et d’Apple. Les mesures ont été prises sans connexion d’un compte Google ou Apple et après refus de tout partage de données. Il s’avère que les deux terminaux envoient des données en moyenne tous les 4,5 minutes. Parmi les données qui sont transmises figurent l’IMEI, les numéros de série de l’appareil et de la carte SIM, le numéro de téléphone, des données télémétriques et des cookies. L’iPhone transmet, de surcroît, des données de localisation, l’adresse IP et les adresses MAC des appareils connectés au même réseau local. Concernant les données télémétriques, le chercheur constate que Google collecte en moyenne 20 fois plus de données que son concurrent Apple (1 Mo toutes les 12 heures sur le Pixel contre 52 ko sur l’iPhone). Le chercheur souligne qu’il est impossible pour l’utilisateur d’échapper à cette collecte de données. Contactés par Ars Technica, Google et Apple ont partiellement réfuté les conclusions de cette étude. Google estime que le chercheur a mal estimé le volume des données transmises et qu’elles ne sont pas 20 fois plus élevées sur le Pixel que sur l’iPhone. Par ailleurs, le géant du web précise que si les smartphones transmettent des données, c’est pour pouvoir assurer le bon fonctionnement des services, comme cela se fait pour les voitures.
31-03-2021


MasterCase EG200 boîtier nu pour carte graphique

Cooler Master s’attaque à un nouveau marché avec l’arrivée du MasterCase EG200. Ce petit boitier a pour mission d’accueillir une carte graphique afin de booster les performances d’un ordinateur portable. Aux premiers regards ce MasterCase EG200 se présente comme un classique petit boitier tour. Cependant sa mission n’est pas d’accueillir une configuration compacte de type Mini-ITX ou Micro-ATX. Cooler Master vise un nouveau marché, celui des cartes graphiques externes pour les ordinateurs portables. Ce MasterCase EG200 n’est pas totalement une surprise puisqu’il a été annoncé en début d’année à l’occasion d’un évènement en ligne, crise sanitaire oblige. Nous retrouvons un boitier au châssis en acier et aux dimensions de 383 x 140 x 208 mm soit de quoi proposer un volume de 9.7 L pour accueillir une imposante carte graphique. A ce sujet l’espace dispose est de 325 mm pour la longueur et 2.5 slots pour l’épaisseur. Sa connectique se compose de trois ports USB 3.2 Gen 1 de Type A et d’un port USB Micro-B 3.2 Gen 1. Il s’équipe également d’un dock afin d’installer une unité de stockage aux formats 2.5 ou 3.5 pouces. Un ventilateur de 92 mm peut prendre place sur le haut. Son bundle comprend un cable Thunderbolt3 de 0,5 m et un câble USB de 0.7 m ainsi qu’un adaptateur USB Type A vers USB Type C. En interne une alimentation SFX « maison » de 550 Watts (V Gold SFX) est de la partie. Elle répond aux contraintes du label 80plus Gold. Son câblage comprend un ATX 24 broches, deux PCIe 6+2 broches et un SATA. L’ensemble se connecte à l’aide d’un port Thunderbolt 3 tandis que 60W sont disponibles pour les périphériques USB. Enfin Cooler Master a la bonne idée d’enrichir son boitier d’un support pour ordinateur portable.
31-03-2021


Les œuvres du louvres 100% en ligne

Si on ne peut plus aller au musée, c’est au musée de venir à nous. Pour continuer à nous émerveiller malgré la situation sanitaire, le Louvre vient de mettre en ligne une colossale base de données, afin de permettre aux visiteurs de découvrir l’intégralité de ses collections. En attendant de pouvoir à nouveau flâner dans les musées, le Louvre a annoncé un projet de taille, en mettant en ligne l’intégralité de ses collections. Une immense base de données a ainsi été inaugurée il y a quelques jours sur le site officiel du musée. En plus de permettre aux visiteurs et aux passionnés de profiter d’un peu de vie culturelle à portée de clic, le projet recense aussi les nombreuses collections cachées du musée, habituellement à l’abri au public. Au total, ce sont plus de 480 000 œuvres qui ont été recensées par les équipes du Louvre, dont certaines encore jamais exposées. Un travail qu’on imagine colossal, qui devrait vous occuper quelques journées durant en cas de nouveau confinement strict. En plus de mettre en lumière l’intégralité du Louvre, le projet recense aussi les collections du musée Delacroix, les sculptures des Tuileries, ainsi que plusieurs œuvres récupérées en Allemagne à la fin de la Seconde Guerre mondiale, et qui sont toujours stockées dans le musée en attendant de mettre la main sur leurs propriétaires légitimes. Pour accéder au Louvre virtuel, rien de plus simple, puisqu’il suffit de vous rendre sur le site dédié aux collections du musée. C’est entièrement gratuit, et vous remarquerez au passage que le musée s’est aussi offert une refonte graphique de son site. Et pour celles et ceux qui voudraient toujours profiter d’un air de musée dans cette période compliquée, on vous rappelle qu’à l’heure actuelle, les galeries d’art sont toujours ouvertes au public. Un bon moyen de s’évader malgré tout.
31-03-2021


Hyper une batterie qu'Apple n'a pas créé

Hyper vient tout juste de lancer sa première batterie externe compatible MagSafe pour iPhone 12. L’accessoire se colle au dos du smartphone et offre jusqu’à deux recharges supplémentaires. En attendant qu’Apple ne daigne lancer sa batterie externe tirant parti du MagSafe, son nouveau système de rechargement sans fil inauguré avec l’iPhone 12, les accessoiristes tiers s’en donnent à cœur joie. En février, une batterie externe MagSafe de chez Anker faisait ainsi son apparition dans les rayons du site américain d’Amazon. Cette fois, c’est au tour de la marque Hyper de lancer sa batterie externe pour iPhone 12, l’HyperJuice. Avec l’arrivée du MagSafe, ce type d’accessoire fait terriblement sens. Pour rappel, cette technologie tire parti d’aimants placés sous le dos de l’iPhone 12, permettant d’y accoler un accessoire MagSafe. Ceux-ci viennent donc s’aligner magnétiquement au dos du smartphone, et le recharge via l’induction. L’HyperJuice repose sur ce principe sauf qu’au lieu de devoir se connecter à une prise de courant, on dispose d’un tout-en-un comprenant la batterie externe, la borne de recharge Qi et les aimants. Concrètement, l’HyperJuice d’Hyper pèse 120 grammes et dispose d’une batterie de 5 000 mAh, soit environ deux recharges complètes suivant les modèles. L’accessoire permet de recharger un iPhone 12 à la vitesse de 7,5W. Pour recharger la batterie en elle-même, il faudra passer par son connecteur USB-C prenant en charge une puissance de 12W. Enfin, on retrouve un témoin lumineux pour indiquer le niveau de batterie restant, et un simple bouton marche/arrêt sur le bas. L’appareil est disponible au prix de 39,99$ sur le site officiel d’Hyper.
31-03-2021


Xiaomi ce lance dans les voitures électrique

Le constructeur chinois vient d’annoncer son lancement sur un secteur où personne ne l’attendait, celui de l’automobile électrique. Xiaomi a prévu d’investir 10 milliards de dollars dans une nouvelle filiale entièrement dédiée à ce projet d’envergure. Décidément, Xiaomi est en feu ces derniers jours ! Après avoir levé le voile sur le Xiaomi Mi 11 Ultra et ses différentes variantes, divers accessoires et même son tout premier smartphone pliant, le Mi Mix Fold, la marque annonce son arrivée prochaine sur le secteur de l’automobile électrique ! « Xiaomi espère offrir des véhicules électriques intelligents de qualité pour permettre à tout le monde de profiter d’une vie intelligente n’importe quand, n’importe où » a expliqué la firme dans son communiqué, et durant sa conférence. Au total, la firme prévoit d’insuffler près de 10 milliards de dollars dans sa filiale entièrement dédié au développement de sa future gamme de véhicules électriques durant les 10 années à venir, dont un investissement initial de 1,5 milliard de dollars. Lei Jun, PDG de Xiaomi, sera aussi le dirigeant de cette nouvelle filiale. Pour l’heure, on ne sait pas à quoi ressembleront ces véhicules signés Xiaomi, même si le constructeur aurait de nombreux modèles dans ses cartons, dont un SUV électrique d’un nouveau genre. Pour le concevoir, la marque se serait rapprochée de Great Wall Motor, le plus grand fournisseur de SUV de Chine. Ce dernier s’était notamment associé avec BMW en 2019 afin de produire des Mini électriques spécialement pour la Chine. Après le succès de cette opération, Xiaomi serait définitivement intéressé pour nouer un partenariat afin d’accélérer son projet automobile, si bien que l’annonce pourrait même survenir d’ici quelques jours, selon Reuters. Avec cette annonce, Xiaomi espère diversifier ses activités et prendre le virage fortement porteur de l’automobile électrique intelligente. Il n’est d’ailleurs pas le seul constructeur à vouloir se lancer sur le secteur. Apple développerait en secret un véhicule électrique et autonome depuis de longues années, tout comme Huawei.
31-03-2021


Sony ferme le play station store pour PS3 et PS vita

Si vous utilisez encore votre vieille PS3, PlayStation Portable (PSP) ou PS Vita et qu'il vous manque des jeux, dépêchez-vous de les acheter. En effet, Sony va fermer son PlayStation Store pour ces trois modèles. La fermeture est prévue le 2 juillet pour la PS3 et la PSP, puis le 27 août pour la PS Vita. Après ces dates, il ne sera plus possible d'acheter des jeux en ligne sur les consoles, ni des contenus additionnels (Downloadable content, DLC) pour un jeu existant. La fermeture va également entraîner l'impossibilité d'effectuer des achats au sein d'un jeu. Cela veut-il dire que vous ne pourrez plus jouer avec vos vielles consoles ? Heureusement non. Tous les contenus que vous avez déjà acheté (jeux, vidéos et autres contenus multimédias) seront encore accessibles et vous pourrez les télécharger à nouveau en cas de besoin. Sony permet également d'utiliser encore la fonction cross-buy de certains jeux. Cette fonction permet par exemple d'obtenir gratuitement une version pour PS Vita d'un titre que vous avez acheté pour votre PS3. La console PS3 a été lancée par Sony au Japon en 2006 et sa commercialisation s'est arrêtée en 2017. Le constructeur a lancé la console portable PSP en 2004, puis la PS Vita en 2011.
30-03-2021


Le premier Xaomi pliable Video

Xiaomi remet le couvert aujourd'hui avec une nouvelle cargaison de produits exclusifs. Et parmi eux se trouvait le Mi Mix Alpha, le premier téléphone pliant du constructeur chinois. Un modèle en gestation depuis de longues années, qui s'inspire évidemment du Samsung Galaxy Fold... et tente d'en gommer les aspérités. D'apparence, le Mi Mix Fold ressemble beaucoup au Galaxy Fold. Il s'agit d'un smartphone très épais et à la forme allongée, qui peut s'ouvrir tel un livre afin de laisser apparaître une dalle AMOLED QHD de 8,1 pouces (2 480 x 1 860 pixels, 387 ppp, HDR10+, 600 nits). Là où le Mix Fold se distingue de la concurrence, c'est par l'absence totale de distraction sur l'écran. Vous remarquerez en effet qu'aucune encoche ni poinçon ne vient gêner la vue. Xiaomi a en effet décidé de ne pas intégrer d'appareil photo à l'avant de son smartphone pliant. Audacieux et compréhensible, si l'idée est d'obtenir la meilleure surface d'affichage possible. L'écran frontal du Mix Fold offre pour sa part une diagonale de 6,52 pouces (2 520 x 840 pixels, 90 Hz, Dolby Vision, 700 nits). Lui est bien poinçonné dans l'angle supérieur droit pour accueillir un appareil photo. Curieux, on remarque que celui-ci supporte une fréquence d'affichage plus rapide que l'écran intérieur, sur lequel on risque pourtant de passer le plus clair de son temps. Durable, le Mi Mix Fold aurait résisté, d'après la marque, à plus d'un million d'ouvertures et de fermetures sans montrer de signe de faiblesse. Équipé de l'inarrêtable Snapdragon 888, le Mix Fold devrait logiquement offrir des performances de pointe. Côté photo, le premier pliant de Xiaomi comptera aussi sur un capteur principal grand-angle de 108 Mpx (1/1.52", pixels 2,1 µm après pixel-binning), un ultra grand-angle 13 Mpx et un télé-macro 8 Mpx (zoom optique 3x, équivalent 80 mm). Enfin, côté autonomie, Xiaomi nous a fait lever un sourcil si ce n'est deux pendant sa présentation. En effet son Mi Mix Fold embarque une batterie de 5 020 mAh seulement. Une capacité qui nous apparaît un peu juste... en cela qu'elle excède à peine celle du Mi 11(4 600 mAh), un téléphone tout ce qu'il y a de plus classique. Ici, on parle de deux écrans, dont un qui est plus grand qu'un iPad mini ! À charge pour Xiaomi de rassurer sur ce point ! Pour la charge, justement, le Xiaomi Mi Mix Fold pourra se requinquer à 67 W, comme les autres téléphones très haut de gamme présentés hier par la marque. le Mi Mix Fold est capable de devenir une véritable extension d'un ordinateur. Grâce à une application dédiée, l'interface MIUI se transforme en quelque chose de bien plus proche de Windows, et autorise des actions comme le glisser-déposer.


30-03-2021


Motorola G50 & G100

Motorola dévoile deux nouveaux smartphones situés de part et d’autre du segment du milieu de gamme. Le G50 et le G100 offrent notamment des écrans 90 Hz, le support de la 5G, et devraient proposer une excellente autonomie. Le Motorola G100 s’inscrit dans le haut du panier des smartphones de milieu de gamme, avec un tarif tout de même plutôt conséquent de 499,99€. Pour ce prix, on a droit à un grand écran LCD Full HD+ de 6,7 pouces doté d’un taux de rafraîchissement de 90 Hz pour une expérience de navigation fluide. Cette dalle dispose non pas d’un, mais de deux poinçons situés sur la partie supérieure gauche. Ils abritent les deux caméras selfies, dont un grand-angle de 16 Mpx, et un ultra grand-angle de 8 Mpx. À l’arrière, on retrouvera quatre capteurs supplémentaires : un capteur principal de 64 Mpx (f/1,7), un ultra grand-angle de 16 Mpx(f/2,2), un capteur de profondeur de 2 Mpx(f/2,4) ainsi qu’un capteur ToF. La face arrière est faite de plastique sur lequel on retrouve simplement le logo de la marque, et le capteur d’empreinte digitale est placé sur le côté, intégré au bouton de déverrouillage. À l’intérieur du Motorola G100, on retrouve un SoC Snapdragon 870 5G de chez Qualcomm couplé à 8 Go de RAM LPDDR5 et 128 Go de stockage extensible via microSD. Pour alimenter le tout, on pourra compter sur une imposante batterie de 5 000 mAh, ce qui promet une très bonne autonomie. Pour l’heure, Motorola n’a pas encore communiqué de date de sortie officielle, mais cela ne saurait tarder. Le Motorola G50 luis est à seulement 229,99€, le il propose un design dans la même lignée que son grand frère. On y retrouve un écran 720p de 6,5 pouces doté, lui aussi, d’un taux de rafraîchissement de 90 Hz, avec une encoche en forme de goutte d’eau pour accueillir la caméra frontale. À l’arrière, on pourra compter sur un trio de capteur comprenant une caméra principale de 48 Mpx, un macro de 5 Mpx et un capteur de profondeur de 2 Mpx. À l’intérieur, on retrouver un Snapdragon 480 de chez Qualcomm, accompagné de 4 Go de RAM de de 64 ou 128 Go de stockage suivant la configuration choisie, extensible via microSD. Tout comme le G100, le Motorola G50 n’a pas encore de date de sortie officielle.
29-03-2021


Qualcomm souhaite concurrencer la Switch

Qualcomm est prêt à enrichir son catalogue d’un nouveau produit. L’entreprise a l’intention de lancer une console de jeux Android dès l’année prochaine. Selon un rapport Qualcomm souhaite proposer un appareil assez similaire à la Nintendo Switch. L’idée est d’utiliser son propre matériel soit une puce Snapdragon. Dans le détail la console va prendre vie à l’aide d’un nouveau processeur, le successeur du Snapdragon 888. Ce dernier est susceptible d’être annoncé avant la fin de l’année. Il est dit que le format de la console ne va pas s’éloigner de celui d’un smartphone. Des réserves sont toutefois formulées expliquant que la belle va avoir des besoins de refroidissement. Son équipement proposera un lecteur de carte SD, une prise en charge des données cellulaires, du Bluetooth, un GPS, le support haptique ou encore un accéléromètre. Le soutien de la 5G serait également assuré. Qualcomm est censé signer des partenariats avec certains opérateurs pour du gaming dans le cloud. Du côté du système d’exploitation une version personnalisée d’Android 12 est au programme. La console doit aussi proposer la prise en charge d’une manette dont le développement serait assuré par une société tierce. Nous n’avons pas d’information sur l’écran. Enfin la batterie, compatible avec la charge rapide, serait une solution de 6000 mAh. Qualcomm viserait une tarification aux alentours des 300 $.
26-03-2021


 1  2  3  4  5  6  >