Bienvenu sur la Particule.com

Toute l'actualités des geeks

Projet et fonctionnement du site la Particule.com

Les infos Bloc-Note du site la Particule.com

Nos différents partenaires

Suivre nos sponsors
Logo la particule.com
  



"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  5  6  > 

Disney+ est repoussé au 7 Avril

  Liste des news    Liste des new du mois  
Disney Plus reporter site a la demande de lEtat

21

Mars

La nouvelle vient de tomber, le service Disney+ vient de voir son lancement reporté au 7 avril 2020 à la place du 24 mars 2020. Alors que le premier week-end de confinement venait de commencer, la nouvelle vient de tomber, pour notre plus grand désarroi. Disney+ vient d’annoncer reporter son lancement au 7 avril 2020. Initialement prévu pour ce mardi 24 mars 2020, le service de vidéos de Disney, déjà disponible aux Etats-Unis depuis quelques mois vient d’être décalé de deux semaines. D’après le compte Twitter de Disney, cela fait suite à une demande du Gouvernement Français. En effet, depuis quelques jours, il est demandé aux différents fournisseurs de contenus de baisser quelque peu la qualité de leur flux vidéo afin de désengorger les réseaux. Si Disney avait pourtant confirmé en fin de semaine le maintien de la date du 24 mars pour un lancement en France, il vient d’être décider finalement en ce samedi 21 mars 2020 un report du lancement sur le territoire français. La nouvelle date est donc fixée maintenant au 7 avril 2020 et on croise les doigts pour que cela ne soit pas encore décalé. "Encore un peu de patience pour nos fans français, notre service de streaming Disney+ arrive bientôt"… mais à la demande du @GouvernementFR, nous avons convenu de reporter le lancement jusqu'au mardi 7 avril 2020. #DisneyPlus. Voilà, donc si vous cherchiez à commencer The Mandalorian dès ce mardi, il va falloir attendre encore un peu avant d’assouvir votre manque de Star Wars. D’un autre côté avec Netflix, OCS, Amazon Prime ou encore Canal+, on a de quoi faire pour s’occuper sur les trois prochaines semaines.



Un Mini PC portable mais aussi console

  Liste des news    Liste des new du mois  
Mini PC Console GPD Win

20

Mars

Ce petit PC portable de 8 pouces intègre directement des contrôles de manette de jeu (joysticks, boutons, gâchettes) dans son châssis. De quoi profiter de sa ludothèque PC partout. Et profiter d'une vraie machine sous Windows pour travailler (parfois). La GPD Win vous connaissez ? Vous savez, le drôle de mini PC portable qui se prend pour une console portable « PC » ? Nous avions testé la première édition en 2018 et si nous étions passés à côté de la GPD Win 2, un peu plus puissante et mieux construite, nous ne pouvons occulter l’arrivée prochaine du nouveau modèle : la GPD Win MAX. Un suffixe « MAX» justifié . Tout est plus grand et puissant dans ce modèle. À commencer par le format, qui passe de 6 à 8 pouces. Si certains peuvent critiquer le gros format de l’appareil, sera-t-il aussi agréable et équilibré en main que les précédents modèles ? Cela a donné plus de place aux équipes pour intégrer plus de composants. Et plus puissants. GPD Win 2 à un gros Core i5 1035G7 sur la MAX. Oui, un vrai Core i5 (4 coeurs/8 threads) Ice Lake gravé en 10 nm équipé de la puce intégrée la puissante de chez Intel, l’Iris Plus. Entre le CPU et le GPU (on passe ici de 24 coeurs graphiques à 64 coeurs !), les performances de cette console devraient exploser. Ce qui devrait permettre de jouer à absolument tous les titres de manière fluide en 720p. La console fait tourner Borderlands en 1280 x 800 entre 45 et 57 images par seconde. Et FIFA 2020 tournerait entre 67 et 89 i/s. La Switch n’a qu’à bien se tenir… si l’endurance de la batterie tient la route. Quand le TDP de la Win 2 oscillait entre 4,5 et 8 W, ce Core i5 de 10e génération peut aller de 12 W à 25 W. Heureusement, la batterie est donnée pour être 50% plus endurante (57 Wh au lieu de 36 Wh). L’écran passe du 16/9e au 16/10e et se cantonne à du 1280 x 800 pixels natif. Une définition faible pour un PC portable de 13 pouces, mais qui semble suffisante pour une petite dalle de 8 pouces. La GPD Win MAX inaugure ainsi une prise réseau Ethernet Gigabit, une prise Thunderbolt 3, une prise HDMI 2.0b , etc. Ainsi qu’un touchpad ! Il reste les inconnues du prix et de la disponibilité. La campagne de financement participatif devrait commencer en mai sur IndieGoGo (enfin, tout dépendra de ce satané virus). Côté tarif, une source communique sur 800 $. Mais avec ou sans taxes d’importation ? La réponse en mai, lors de la campagne participative.



Direct X 12 Ulitmate pour unifier le jeu !

  Liste des news    Liste des new du mois  
DirectX 12 Ultimate

20

Mars

Unifier les secteurs PC et consoles du point de vue des technologies graphiques, c'est l'objectif de Microsoft avec la nouvelle version de son indéboulonnable DirectX. DirectX 12 Ultimate, qui s'apparente avant tout à une évolution de DirectX 12 avant l'arrivée de DX13, vise à rassembler en un seul endroit les innovations relatives à DX12, à DirectX Raytracing (DXR) 1.1, tout en ajoutant de nouvelles extensions et fonctionnalités. L'objectif est aussi et surtout de concilier les mondes PC et consoles en permettant à Microsoft, AMD et NVIDIA de travailler à partir d'une bibliothèque applicative commune. Rappelons que les prochaines consoles de salon seront équipées de processeurs custom conçus par AMD, mais attention : DX12U ne devrait bénéficier qu'à la Xbox Series X, qui utilisera un OS basé sur Windows (et donc capable d'exploiter DirectX), contrairement à la PS5, qui misera vraisemblablement sur un système d'exploitation développé en interne par Sony. Quoi qu'il en soit, DX12U devrait aider à déverrouiller l'accès aux plus beaux effets développés à présent pour le monde PC. Des effets qui bénéficieront aux prochaines Xbox, ainsi qu'aux futures cartes graphiques de NVIDIA, bien sûr, et d'AMD, mais seulement aux GPUs Big Navy attendus chez les rouges en fin d'année. Reste que l'arrivée de DirectX 12 Ultimate expose le retard d'AMD sur les dernières technologies graphiques comme le ray tracing. La firme devra en effet se contenter dans la majeure partie des cas d'exploiter des technologies mises au point par son rival, et accessibles via DX12U. Un point marqué par NVIDIA. Les verts pourront aussi tirer plus vite profit de DX12U, puisque l'intégralité de leurs cartes graphiques RTX sont compatible (mais pas les GeForce GTX 16XX, qui restent sous DX12) et que leurs prochains GPUs, les RTX 30XX attendues dans les prochains mois, seront également concernées par le nouvel API de Microsoft. AMD devra pour sa part attendre la fin d'année et le lancement de ses cartes « Big Navi » pour se placer sur un pied d'égalité en termes d'offre... ses actuelles Radeon 5000 n'étant pas compatibles. Le grand gagnant est ici le consommateur, qui aura, au travers du label DX12U, l'assurance que le matériel compatible supportera bien les dernières innovations graphiques. Ce qui semble un peu paradoxal au vu que les prochaines consoles sont équipés toutes les deux de GPU AMD ? Xbox série one et Playstation 5



Popcorn Time revient !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Popcorn

20

Mars

Le Netflix pirate revient sur le devant de la scène en cette période de confinement. Si le site n’avait pas disparu, il dévoile désormais sa version 4.0 sur macOS, Windows, Linux et Android TV. Le site de streaming illégal Popcorn Time revient pour de nouvelles aventures. Alors que, dans le monde, les internautes sont confinés à leurs domiciles, le client BitTorrent s’offre une nouvelle jeunesse. Sa facilité d’utilisation et son interface proche de ce que propose Netflix a fait de Popcorn Time une référence en la matière, mais il était resté plutôt discret depuis quelques mois. Désormais, il dévoile sa version 4.0, qui reste illégale. Il semblerait que cette fois-ci l’application mette en avant le VPN comme protection contre Hadopi… Des publicités sont d’ailleurs présentes un peu partout sur l’interface, qui souffre de quelques lenteurs dans sa version pour Mac. Il s’agit en effet d’une version bêta de l’application et qui n’est pas disponible sur Android. Nous insistons sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une alternative légale à Netflix ou OCS. Ce retour intervient alors que la lutte contre le piratage s’intensifie en France. Si Hadopi n’a pas eu les résultats escomptés, la nouvelle loi sur l’audiovisuel entend améliorer l’efficacité du système. Depuis sa création en 2003, Hadopi a transmis moins de 3 000 dossiers au parquet et n’a pas réussi à endiguer le phénomène. La nouvelle loi continuera à utiliser la réponse graduée pour éduquer les internautes et ne visera pas à “généraliser les sanctions” explique Franck Riester, ministre de la Culture.



Le festival de Cannes annulé !

  Liste des news    Liste des new du mois  
Festival de Cannes annule

20

Mars

Sans grande surprise, le Festival de Cannes vient d’annoncer que l’édition 2020 n’aurait pas lieu, ou du moins pas en mai. La crise sanitaire mondiale pousse l’organisation à revoir son calendrier et à reporter l’événement à une date ultérieure. “En cette période de crise sanitaire planétaire, nous avons une pensée pour les victimes du COVID-19 et nous exprimons notre solidarité avec tous ceux qui luttent contre la maladie” explique l’équipe du Festival de Cannes dans un communiqué. L’événement sur la croisette, qui devait se dérouler du 12 au 23 mai prochain, n’aura finalement pas lieu. L’équipe annonce que le Festival pourrait être reporté à une date ultérieure et que plusieurs hypothèses sont étudiées par la Mairie de Cannes et le conseil d’Administration du Festival. La croisette pourrait accueillir les stars du cinéma à la fin du mois de juin. Depuis sa création, le Festival de Cannes n’a été annulé que deux fois. D’abord en 1939, alors que la Seconde Guerre Mondiale éclatait en Europe. Il faudra attendre la fin de la guerre, en septembre 1946, pour que la première édition voit le jour. 21 ans plus tard, le festival est de nouveau annulé, cette fois-ci à cause de la révolte étudiante de mai 68. Si, au départ, il devait se tenir malgré les manifestations parisiennes, plusieurs grands noms du cinéma s’étaient opposés à cette décision. C’est notamment le cas de Jean-Luc Godard et François Truffaud. Elle sera clôturée six jours plus tôt que prévu et n’aura consacré aucun artiste. Comme tous les secteurs, le cinéma est lourdement affecté par la pandémie du coronavirus. Depuis samedi soir, les cinémas français ont fermés leurs portes et bon nombre de tournages ont été interrompus. Pour éviter un échec en salles, les sorties des films sont reportées à une date ultérieure et le CNC planche sur une mesure exceptionnelle visant à proposer certains films sortis ces derniers jours directement en SVOD. La crise sanitaire affecte aussi les géants de l’industrie comme Disney, dont l’action est tombée sous la barre des 100 $.



2 nouveaux smartphones chez Nokia

  Liste des news    Liste des new du mois  
nokia 5 3

20

Mars

Si Nokia/HMD a pris un peu de retard à cause de la situation actuelle liée au coronavirus COVID-19, la firme a tout de même dévoilé ses nouveaux smartphones, dont son haut de gamme, le Nokia 8.3 5G. Outre ce flagship, Nokia a également renouvelé ses smartphones d’entrée de gamme, avec les Nokia 5.3 et Nokia 1.3. S’il ne sont pas 5G, ils devraient malgré tout présenter un excellent rapport qualité-prix, à leur sortie au mois d’avril 2020. Commençons par le Nokia 5.3, qui présente une belle fiche technique, pour un prix contenu de 199 €. Pour ce tarif, on retrouvera une dalle LCD bord à bord de 6,55 pouces (1 600 x 720 pixels) avec une encoche en goutte d’eau qui accueillera une caméra frontale de 8 Mpx. Toujours côté photo, on retrouvera à l’arrière un triple module, composé d’un capteur principal de 10 Mpx, un ultra grand-angle de 2 Mpx et un capteur de profondeur de champ de 5 Mpx. Le smartphone pourra compter sur une puce de chez Qualcomm, le Snapdragon 655, couplé à 3 Go de RAM. Enfin, on retrouvera une batterie de 4 000 mAh, une prise jack, un connecteur USB-C, et trois coloris : bleu, sable et noir. En ce qui concerne le Nokia 1.3, il se destinera avant tout aux plus petites bourses, avec son prix extrêmement compétitif fixé à 109 €. Il n’en reste pas moins plutôt intéressant pour ce prix, avec sa dalle LCD de 5,7 pouces (1 520 x 720 pixels) flanquée d’une encoche en forme de goutte d’eau, comme son grand frère. On retrouvera, logée dans celle-ci, une caméra selfie, et un capteur photo unique à l’arrière. Enfin, le Nokia 1.3 disposera de 16 Go de stockage interne (extensible via son port microSD), un Snapdragon 250, et une batterie de 3 000 mAh pour alimenter le tout.



OnePlus change de Logo

  Liste des news    Liste des new du mois  
Logo OnePlus

19

Mars

Rendue célèbre grâce à son OnePlus One, la marque chinoise n’avait pas fait évoluer son logo depuis… 2013. Aujourd’hui elle dévoile sa nouvelle identité visuelle, qui se veut plus identifiable. Ainsi, la police de caractère a été modifiée, notamment su le “1”. On découvre aussi que le fond rouge, si cher au constructeur, a été abandonné, au profit d’un fond blanc épuré. Le slogan s’offre aussi une cure de jeunesse et change de police. Le “Never Settle, autrefois inscrit sur fond blanc, s’affiche désormais sur un fond noir beaucoup plus classique. “Il n’y a pas de petits détails. Nous sommes partis de milliers de points de données pour en arriver à ce langage visuel inspiré de la philosophie de OnePlus explique Mats Hakansson, directeur créatif de OnePlus. Pour fêter cette page qui se tourne, OnePlus annonce plusieurs réductions sur ses produits. Ainsi, à partir d’aujourd’hui, et jusqu’au 1er avril, il sera possible de bénéficier d’une remise de 50 € pour l’achat d’un OnePlus 7T et de 20% de remise sur les OnePlus 7 et OnePlus 7 Pro. Les accessoires sont disponibles avec 50 % de réduction sur le site de la marque, grâce au code “SAMEONEPLUS”. Cette décision n’est pas anodine puisque la marque prépare l’arrivée de ses deux nouveaux smartphones. Au mois d’avril, la firme chinoise dévoilera les OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro. Lundi, OnePlus a annoncé que les deux modèles seront équipés de modems 5 G et qu’elle avait investi 30 millions de dollars dans ce domaine. Il se murmure aussi que la marque plancherait sur un OnePlus 8 Lite, moins cher que le reste de la gamme. Le OnePlus 7 était proposé à 559 € (750 euros dans sa version pro), il faudra espérer que ces nouveaux smartphones soient proposé à des tarifs similaires.



Sony dévoile enfin les spec de la PS5 Video

  Liste des news    Liste des new du mois  
Logo PS5

18

Mars

Ce mercredi 18 mars, tous les yeux étaient tournés vers Sony et sa PS5. En effet, la prochaine machine du constructeur était à l'honneur d'une présentation qui était en réalité prévue pour la GDC 2020. La Xbox Series X s'est illustrée cette semaine en levant le voile sur ses nombreuses caractéristiques. Bien entendu, tout le monde attendait la prise de parole de Sony pour comparer les deux machines. La guerre des téraflops étant lancée depuis plusieurs semaines sur les réseaux sociaux, les adeptes des deux « camps » étaient prêts à en découdre. Cependant, il n'y a pas grand chose de concret à tirer de cette conférence vidéo présentée par Mark Cerny, le « lead system architect » de la PS5. Pour commencer, Eurogamer a pu approcher la PS5 en avant-première. C'est donc l'occasion idéale pour découvrir les spécificités techniques de la console de Sony. Hélas, précisons tout de suite qu'aucun jeu n'a été présenté ce mercredi. CPU : 8x Zen 2 Cores at 3,5 GHz (fréquence variable), GPU : 10,28 TFLOPs, 36 CUs at 2,23 GHz (fréquence variable), Architecture du GPU : Custom RDNA 2, Mémoire vive : 16 GB GDDR6/256-bit Bande passante de la mémoire : 448 GB/s, Stockage interne : 825 GB SSD, Opérations d'entrée et de sortie par seconde : 5,5 GB/s (Direct), Typical 8-9 GB/s (compressé), Stockage supplémentaire : NVMe SSD Slot Stockage externe : USB HDD Support Sony a également beaucoup appuyé sur l'ajout d'un SSD. Celui de la PS5 possédera une interface pouvant supporter une bande passante de 5 Gb/s (au minimum) sur un modèle d'une capacité de stockage de 825 Go. Mark Cerny a également promis que les jeux se lanceraient en une seconde, sans temps de chargement. Un autre avantage du SSD vient du fait que les joueurs n'auront plus à patienter plusieurs minutes durant l'installation d'une mise à jour. La mémoire sera extensible et les disques durs externes seront également compatibles. Fonctionnalité très attendue par les joueurs, la rétrocompatibilité a également été longuement décortiquée par Mark Cerny. Les premiers retours ont de quoi décevoir puisque pour le lancement de la PS5, Sony prévoit de proposer uniquement les 100 titres les plus joués sur PS4 dans son programme de rétrocompatibilité au lancement de la machine. Pour le moment, les titres PS3, PS2 et encore moins PS1 ne sont donc pas concernés. Enfin, ultime point important, la marque nippone a appuyé sur la fonction 3D audio de la PS5. À son lancement, la console proposera cinq réglages pour adapter le son au mode d'écoute (casque, stéréo...) de l'utilisateur. L'immersion audio devrait clairement être au rendez-vous. En outre, les joueurs retiendront sans doute que la puce graphique de la PS5 peut délivrer 10,28 TFLOPS contre 12 pour la Xbox Series X. Bien entendu, cette donnée ne reflète en rien la qualité graphique des jeux que nous aurons sur chaque machine.



La pomme dévoile un nouveau MacBook Air

  Liste des news    Liste des new du mois  
Nouveau MacBook Air 2020

18

Mars

Par surprise, via une simple mise à jour de l’Apple Store en ligne, la firme de Cupertino vient de lancer deux nouveaux produits très attendus : ses nouveaux iPad Pro et un MacBook Air revu. Au menu, un certain nombre de nouveautés, dont l’arrivée du clavier à mécanisme ciseau sur le MacBook Air 2020. On fait le point sur toutes les nouveautés ! Disons-le tout de suite, la mise à jour proposée par Apple ce jour en ce qui concerne le MacBook Air est très intéressante. On retrouve un prix en baisse, avec des caractéristiques supérieures, et surtout, l’arrivée du nouveau clavier à mécanisme à ciseaux introduit sur le MacBook Pro 16 en fin d’année dernière. Ce nouveau clavier est par ailleurs aisément reconnaissable, grâce à ses touches directionnelles en forme de T inversé. En introduisant ce clavier sur son MacBook Air, Apple tourne doucement la page du clavier papillon, qui a connu tant de déboires par le passé, au profit d’un clavier fiable et efficace. Ce n’est désormais plus qu’une question de temps avant qu’Apple passe définitivement toute sa gamme de MacBook sur ce nouveau clavier. À l’intérieur de la bête, on retrouve un certain nombre de nouveautés qui devraient faire plaisir à ceux qui hésitaient à se lancer dans l’achat d’un MacBook Air. À partir de 1 199 € (un prix en baisse qui confronte directement la machine à l’iPad Pro), on retrouve le double de stockage, qui passe de 128 Go à 256, et 512 Go sur le haut de gamme (et jusqu’à 2 To en option). L’entrée de gamme est équipée d’un processeur Intel Core i3 à deux coeurs de 10ème génération cadencé à 1,1 GHZ, quand la version plus haut de gamme dispose d’un Core i5 à quatre coeurs cadencé à 1,1 GHz. Une option avec un Core i7 quatre coeurs à 1,2 GHz est proposée en option. Notons qu’il s’agit de la première apparition d’un processeur quatre coeurs sur un MacBook Air. Pour accompagner ces processeurs, on retrouve de la RAM LPDDR4X, cadencée à 3 733 MHz, avec 8 Go d’entrée de jeu. Pour finir, on retrouve peu ou prou le même design, même si les touches du clavier sont légèrement plus épaisses, et enfin un système de trois microphones pour proposer une qualité audio irréprochable en enregistrement, comme sur le MacBook Pro 16, et la puce Apple T2, qu’on retrouve sur les Mac disposant d’un capteur Touch ID et sur l’iMac Pro. Le MacBook Air 2020 sera disponible à partir de 1 199 € pour la version i3/256 Go de stockage, et 1 499 € pour la version i5/512 Go de stockage. On pourra configurer sa machine avec un processeur Intel Core i7 quatre coeurs, 16 Go de RAM et 2 To de SSD pour 2 579 €.



Nouveau iPad Pro

  Liste des news    Liste des new du mois  
iPad Pro 2020 avec Magic Keyboard

18

Mars

Par surprise, Apple vient de dégainer son nouveau cru 2020 d’iPad Pro ! On retrouve une tablette sensiblement identique à la génération précédente, si ce n’est son bloc photo amélioré et ses performances en hausse. On retrouve surtout un support amélioré du curseur dans iPadOS 13.4, et un nouvel accessoire comprenant clavier + Keyboard : le Magic Keyboard. Attention, niveaux prix, ça pique… Les rumeurs à son sujet ont fait les choux gras de la presse spécialisée depuis des mois, et il est enfin là ! L’iPad Pro 2020 est officiel, et se montre sur l’Apple Store en ligne aux côtés du nouveau MacBook Air, où il est déjà possible de le précommander pour une livraison en mai. Au menu : meilleures performances, nouveau bloc photo avec capteur AR (une première sur un produit Apple), et surtout un nouveau clavier couplé à un trackpad, et baptisé Magic Keyboard. On fait le point sur toutes les nouveautés ! Alors qu’on pensait que la firme de Cupertino reculerait la sortie de ses nouveaux iPad Pro à l’automne, en raison de l’épidémie de COVID-19 qui gagne le monde, Apple ne change finalement pas ses plans et dévoile même, un peu à l’avance, ses nouveaux iPad Pro. Côté design, pas de grand changement avec le modèle présenté en 2018. On retrouve toujours cet écran aux bordures fines et décliné en deux tailles : 11 et 12,9 pouces. La différence réside à l’arrière, où on retrouvera un tout nouveau bloc photo composé de trois capteurs, et très ressemblant à celui dont dispose l’iPhone 11 Pro. On retrouve ainsi un capteur grand angle de 12 mégapixels, un ultra grand-angle de 10 mégapixels, et enfin, un capteur LIDAR dédié à la réalité augmentée. Ce capteur n’a jamais été vu sur un produit Apple à ce jour, et il pourrait en toute logique se retrouver sur les futurs iPhone 12 Pro, prévus en septembre. À l’intérieur, on retrouve également quelques changements. L’iPad Pro de 2018 était un monstre de puissance, celui de 2020 l’est encore davantage ! On retrouve ainsi un SoC A12Z Bionic, associé à un GPU huit coeurs, de quoi venir à bout de n’importe quel tâche et de voir venir l’avenir et de nombreuses mises à jour majeures. En guise de nouveauté, on retrouve également le support du WiFi 6. il est accompagné d’un accessoire totalement nouveau. Le Magic Keyboard pour iPad se distingue du classique Smart Keyboard par la présence d’un trackpad. Pour le prendre en charge correctement, Apple précise qu’iPadOS 13.4, dont la disponibilité ne devrait plus trop tarder, devrait incorporer un certain nombre de nouveautés concernant la prise en charge du curseur. Celui-ci deviendra contextuel, en s’adaptant en fonction de la zone sur laquelle on passe, et pourra disparaître lorsqu’on n’en a pas besoin. Il ne sera d’ailleurs pas nécessaire d’accoler ce nouvel accessoire à l’iPad pour en profiter, puisqu’il sera possible d’utiliser un Magic Keyboard 2 et même une Magic Mouse 2 pour profiter de ces ajouts logiciels. Ce nouvel accessoire s’avère également bien plus haut de gamme que le Smart Keyboard. Exit les touches recouvertes de nylon, puisqu’on retrouvera ici un « vrai » clavier à mécanisme à ciseaux, le même qui équipe les MacBook Pro 16, ou encore le récent MacBook Air 2020. Qui dit accessoire haut de gamme dit prix en hausse. Comptez 339 € pour le Magic Keyboard destiné à l’iPad Pro 11 pouces, et 399 € pour celui destiné au modèle 12,9 pouces. Enfin, et c’est une bonne nouvelle pour les possesseurs d’iPad Pro 2018, l’accessoire sera bien compatible avec ce modèle, et pas uniquement avec le nouvel iPad Pro 2020.


 1  2  3  4  5  6  > 

"Actu vu !" sur le web


 1  2  3  4  5  6  > 

Disney+ est repoussé au 7 Avril

La nouvelle vient de tomber, le service Disney+ vient de voir son lancement reporté au 7 avril 2020 à la place du 24 mars 2020. Alors que le premier week-end de confinement venait de commencer, la nouvelle vient de tomber, pour notre plus grand désarroi. Disney+ vient d’annoncer reporter son lancement au 7 avril 2020. Initialement prévu pour ce mardi 24 mars 2020, le service de vidéos de Disney, déjà disponible aux Etats-Unis depuis quelques mois vient d’être décalé de deux semaines. D’après le compte Twitter de Disney, cela fait suite à une demande du Gouvernement Français. En effet, depuis quelques jours, il est demandé aux différents fournisseurs de contenus de baisser quelque peu la qualité de leur flux vidéo afin de désengorger les réseaux. Si Disney avait pourtant confirmé en fin de semaine le maintien de la date du 24 mars pour un lancement en France, il vient d’être décider finalement en ce samedi 21 mars 2020 un report du lancement sur le territoire français. La nouvelle date est donc fixée maintenant au 7 avril 2020 et on croise les doigts pour que cela ne soit pas encore décalé. "Encore un peu de patience pour nos fans français, notre service de streaming Disney+ arrive bientôt"… mais à la demande du @GouvernementFR, nous avons convenu de reporter le lancement jusqu'au mardi 7 avril 2020. #DisneyPlus. Voilà, donc si vous cherchiez à commencer The Mandalorian dès ce mardi, il va falloir attendre encore un peu avant d’assouvir votre manque de Star Wars. D’un autre côté avec Netflix, OCS, Amazon Prime ou encore Canal+, on a de quoi faire pour s’occuper sur les trois prochaines semaines.
21-03-2020


Un Mini PC portable mais aussi console

Ce petit PC portable de 8 pouces intègre directement des contrôles de manette de jeu (joysticks, boutons, gâchettes) dans son châssis. De quoi profiter de sa ludothèque PC partout. Et profiter d'une vraie machine sous Windows pour travailler (parfois). La GPD Win vous connaissez ? Vous savez, le drôle de mini PC portable qui se prend pour une console portable « PC » ? Nous avions testé la première édition en 2018 et si nous étions passés à côté de la GPD Win 2, un peu plus puissante et mieux construite, nous ne pouvons occulter l’arrivée prochaine du nouveau modèle : la GPD Win MAX. Un suffixe « MAX» justifié . Tout est plus grand et puissant dans ce modèle. À commencer par le format, qui passe de 6 à 8 pouces. Si certains peuvent critiquer le gros format de l’appareil, sera-t-il aussi agréable et équilibré en main que les précédents modèles ? Cela a donné plus de place aux équipes pour intégrer plus de composants. Et plus puissants. GPD Win 2 à un gros Core i5 1035G7 sur la MAX. Oui, un vrai Core i5 (4 coeurs/8 threads) Ice Lake gravé en 10 nm équipé de la puce intégrée la puissante de chez Intel, l’Iris Plus. Entre le CPU et le GPU (on passe ici de 24 coeurs graphiques à 64 coeurs !), les performances de cette console devraient exploser. Ce qui devrait permettre de jouer à absolument tous les titres de manière fluide en 720p. La console fait tourner Borderlands en 1280 x 800 entre 45 et 57 images par seconde. Et FIFA 2020 tournerait entre 67 et 89 i/s. La Switch n’a qu’à bien se tenir… si l’endurance de la batterie tient la route. Quand le TDP de la Win 2 oscillait entre 4,5 et 8 W, ce Core i5 de 10e génération peut aller de 12 W à 25 W. Heureusement, la batterie est donnée pour être 50% plus endurante (57 Wh au lieu de 36 Wh). L’écran passe du 16/9e au 16/10e et se cantonne à du 1280 x 800 pixels natif. Une définition faible pour un PC portable de 13 pouces, mais qui semble suffisante pour une petite dalle de 8 pouces. La GPD Win MAX inaugure ainsi une prise réseau Ethernet Gigabit, une prise Thunderbolt 3, une prise HDMI 2.0b , etc. Ainsi qu’un touchpad ! Il reste les inconnues du prix et de la disponibilité. La campagne de financement participatif devrait commencer en mai sur IndieGoGo (enfin, tout dépendra de ce satané virus). Côté tarif, une source communique sur 800 $. Mais avec ou sans taxes d’importation ? La réponse en mai, lors de la campagne participative.
20-03-2020


Direct X 12 Ulitmate pour unifier le jeu !

Unifier les secteurs PC et consoles du point de vue des technologies graphiques, c'est l'objectif de Microsoft avec la nouvelle version de son indéboulonnable DirectX. DirectX 12 Ultimate, qui s'apparente avant tout à une évolution de DirectX 12 avant l'arrivée de DX13, vise à rassembler en un seul endroit les innovations relatives à DX12, à DirectX Raytracing (DXR) 1.1, tout en ajoutant de nouvelles extensions et fonctionnalités. L'objectif est aussi et surtout de concilier les mondes PC et consoles en permettant à Microsoft, AMD et NVIDIA de travailler à partir d'une bibliothèque applicative commune. Rappelons que les prochaines consoles de salon seront équipées de processeurs custom conçus par AMD, mais attention : DX12U ne devrait bénéficier qu'à la Xbox Series X, qui utilisera un OS basé sur Windows (et donc capable d'exploiter DirectX), contrairement à la PS5, qui misera vraisemblablement sur un système d'exploitation développé en interne par Sony. Quoi qu'il en soit, DX12U devrait aider à déverrouiller l'accès aux plus beaux effets développés à présent pour le monde PC. Des effets qui bénéficieront aux prochaines Xbox, ainsi qu'aux futures cartes graphiques de NVIDIA, bien sûr, et d'AMD, mais seulement aux GPUs Big Navy attendus chez les rouges en fin d'année. Reste que l'arrivée de DirectX 12 Ultimate expose le retard d'AMD sur les dernières technologies graphiques comme le ray tracing. La firme devra en effet se contenter dans la majeure partie des cas d'exploiter des technologies mises au point par son rival, et accessibles via DX12U. Un point marqué par NVIDIA. Les verts pourront aussi tirer plus vite profit de DX12U, puisque l'intégralité de leurs cartes graphiques RTX sont compatible (mais pas les GeForce GTX 16XX, qui restent sous DX12) et que leurs prochains GPUs, les RTX 30XX attendues dans les prochains mois, seront également concernées par le nouvel API de Microsoft. AMD devra pour sa part attendre la fin d'année et le lancement de ses cartes « Big Navi » pour se placer sur un pied d'égalité en termes d'offre... ses actuelles Radeon 5000 n'étant pas compatibles. Le grand gagnant est ici le consommateur, qui aura, au travers du label DX12U, l'assurance que le matériel compatible supportera bien les dernières innovations graphiques. Ce qui semble un peu paradoxal au vu que les prochaines consoles sont équipés toutes les deux de GPU AMD ? Xbox série one et Playstation 5
20-03-2020


Popcorn Time revient !

Le Netflix pirate revient sur le devant de la scène en cette période de confinement. Si le site n’avait pas disparu, il dévoile désormais sa version 4.0 sur macOS, Windows, Linux et Android TV. Le site de streaming illégal Popcorn Time revient pour de nouvelles aventures. Alors que, dans le monde, les internautes sont confinés à leurs domiciles, le client BitTorrent s’offre une nouvelle jeunesse. Sa facilité d’utilisation et son interface proche de ce que propose Netflix a fait de Popcorn Time une référence en la matière, mais il était resté plutôt discret depuis quelques mois. Désormais, il dévoile sa version 4.0, qui reste illégale. Il semblerait que cette fois-ci l’application mette en avant le VPN comme protection contre Hadopi… Des publicités sont d’ailleurs présentes un peu partout sur l’interface, qui souffre de quelques lenteurs dans sa version pour Mac. Il s’agit en effet d’une version bêta de l’application et qui n’est pas disponible sur Android. Nous insistons sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une alternative légale à Netflix ou OCS. Ce retour intervient alors que la lutte contre le piratage s’intensifie en France. Si Hadopi n’a pas eu les résultats escomptés, la nouvelle loi sur l’audiovisuel entend améliorer l’efficacité du système. Depuis sa création en 2003, Hadopi a transmis moins de 3 000 dossiers au parquet et n’a pas réussi à endiguer le phénomène. La nouvelle loi continuera à utiliser la réponse graduée pour éduquer les internautes et ne visera pas à “généraliser les sanctions” explique Franck Riester, ministre de la Culture.
20-03-2020


Le festival de Cannes annulé !

Sans grande surprise, le Festival de Cannes vient d’annoncer que l’édition 2020 n’aurait pas lieu, ou du moins pas en mai. La crise sanitaire mondiale pousse l’organisation à revoir son calendrier et à reporter l’événement à une date ultérieure. “En cette période de crise sanitaire planétaire, nous avons une pensée pour les victimes du COVID-19 et nous exprimons notre solidarité avec tous ceux qui luttent contre la maladie” explique l’équipe du Festival de Cannes dans un communiqué. L’événement sur la croisette, qui devait se dérouler du 12 au 23 mai prochain, n’aura finalement pas lieu. L’équipe annonce que le Festival pourrait être reporté à une date ultérieure et que plusieurs hypothèses sont étudiées par la Mairie de Cannes et le conseil d’Administration du Festival. La croisette pourrait accueillir les stars du cinéma à la fin du mois de juin. Depuis sa création, le Festival de Cannes n’a été annulé que deux fois. D’abord en 1939, alors que la Seconde Guerre Mondiale éclatait en Europe. Il faudra attendre la fin de la guerre, en septembre 1946, pour que la première édition voit le jour. 21 ans plus tard, le festival est de nouveau annulé, cette fois-ci à cause de la révolte étudiante de mai 68. Si, au départ, il devait se tenir malgré les manifestations parisiennes, plusieurs grands noms du cinéma s’étaient opposés à cette décision. C’est notamment le cas de Jean-Luc Godard et François Truffaud. Elle sera clôturée six jours plus tôt que prévu et n’aura consacré aucun artiste. Comme tous les secteurs, le cinéma est lourdement affecté par la pandémie du coronavirus. Depuis samedi soir, les cinémas français ont fermés leurs portes et bon nombre de tournages ont été interrompus. Pour éviter un échec en salles, les sorties des films sont reportées à une date ultérieure et le CNC planche sur une mesure exceptionnelle visant à proposer certains films sortis ces derniers jours directement en SVOD. La crise sanitaire affecte aussi les géants de l’industrie comme Disney, dont l’action est tombée sous la barre des 100 $.
20-03-2020


2 nouveaux smartphones chez Nokia

Si Nokia/HMD a pris un peu de retard à cause de la situation actuelle liée au coronavirus COVID-19, la firme a tout de même dévoilé ses nouveaux smartphones, dont son haut de gamme, le Nokia 8.3 5G. Outre ce flagship, Nokia a également renouvelé ses smartphones d’entrée de gamme, avec les Nokia 5.3 et Nokia 1.3. S’il ne sont pas 5G, ils devraient malgré tout présenter un excellent rapport qualité-prix, à leur sortie au mois d’avril 2020. Commençons par le Nokia 5.3, qui présente une belle fiche technique, pour un prix contenu de 199 €. Pour ce tarif, on retrouvera une dalle LCD bord à bord de 6,55 pouces (1 600 x 720 pixels) avec une encoche en goutte d’eau qui accueillera une caméra frontale de 8 Mpx. Toujours côté photo, on retrouvera à l’arrière un triple module, composé d’un capteur principal de 10 Mpx, un ultra grand-angle de 2 Mpx et un capteur de profondeur de champ de 5 Mpx. Le smartphone pourra compter sur une puce de chez Qualcomm, le Snapdragon 655, couplé à 3 Go de RAM. Enfin, on retrouvera une batterie de 4 000 mAh, une prise jack, un connecteur USB-C, et trois coloris : bleu, sable et noir. En ce qui concerne le Nokia 1.3, il se destinera avant tout aux plus petites bourses, avec son prix extrêmement compétitif fixé à 109 €. Il n’en reste pas moins plutôt intéressant pour ce prix, avec sa dalle LCD de 5,7 pouces (1 520 x 720 pixels) flanquée d’une encoche en forme de goutte d’eau, comme son grand frère. On retrouvera, logée dans celle-ci, une caméra selfie, et un capteur photo unique à l’arrière. Enfin, le Nokia 1.3 disposera de 16 Go de stockage interne (extensible via son port microSD), un Snapdragon 250, et une batterie de 3 000 mAh pour alimenter le tout.
20-03-2020


OnePlus change de Logo

Rendue célèbre grâce à son OnePlus One, la marque chinoise n’avait pas fait évoluer son logo depuis… 2013. Aujourd’hui elle dévoile sa nouvelle identité visuelle, qui se veut plus identifiable. Ainsi, la police de caractère a été modifiée, notamment su le “1”. On découvre aussi que le fond rouge, si cher au constructeur, a été abandonné, au profit d’un fond blanc épuré. Le slogan s’offre aussi une cure de jeunesse et change de police. Le “Never Settle, autrefois inscrit sur fond blanc, s’affiche désormais sur un fond noir beaucoup plus classique. “Il n’y a pas de petits détails. Nous sommes partis de milliers de points de données pour en arriver à ce langage visuel inspiré de la philosophie de OnePlus explique Mats Hakansson, directeur créatif de OnePlus. Pour fêter cette page qui se tourne, OnePlus annonce plusieurs réductions sur ses produits. Ainsi, à partir d’aujourd’hui, et jusqu’au 1er avril, il sera possible de bénéficier d’une remise de 50 € pour l’achat d’un OnePlus 7T et de 20% de remise sur les OnePlus 7 et OnePlus 7 Pro. Les accessoires sont disponibles avec 50 % de réduction sur le site de la marque, grâce au code “SAMEONEPLUS”. Cette décision n’est pas anodine puisque la marque prépare l’arrivée de ses deux nouveaux smartphones. Au mois d’avril, la firme chinoise dévoilera les OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro. Lundi, OnePlus a annoncé que les deux modèles seront équipés de modems 5 G et qu’elle avait investi 30 millions de dollars dans ce domaine. Il se murmure aussi que la marque plancherait sur un OnePlus 8 Lite, moins cher que le reste de la gamme. Le OnePlus 7 était proposé à 559 € (750 euros dans sa version pro), il faudra espérer que ces nouveaux smartphones soient proposé à des tarifs similaires.
19-03-2020


Sony dévoile enfin les spec de la PS5 Video

Ce mercredi 18 mars, tous les yeux étaient tournés vers Sony et sa PS5. En effet, la prochaine machine du constructeur était à l'honneur d'une présentation qui était en réalité prévue pour la GDC 2020. La Xbox Series X s'est illustrée cette semaine en levant le voile sur ses nombreuses caractéristiques. Bien entendu, tout le monde attendait la prise de parole de Sony pour comparer les deux machines. La guerre des téraflops étant lancée depuis plusieurs semaines sur les réseaux sociaux, les adeptes des deux « camps » étaient prêts à en découdre. Cependant, il n'y a pas grand chose de concret à tirer de cette conférence vidéo présentée par Mark Cerny, le « lead system architect » de la PS5. Pour commencer, Eurogamer a pu approcher la PS5 en avant-première. C'est donc l'occasion idéale pour découvrir les spécificités techniques de la console de Sony. Hélas, précisons tout de suite qu'aucun jeu n'a été présenté ce mercredi. CPU : 8x Zen 2 Cores at 3,5 GHz (fréquence variable), GPU : 10,28 TFLOPs, 36 CUs at 2,23 GHz (fréquence variable), Architecture du GPU : Custom RDNA 2, Mémoire vive : 16 GB GDDR6/256-bit Bande passante de la mémoire : 448 GB/s, Stockage interne : 825 GB SSD, Opérations d'entrée et de sortie par seconde : 5,5 GB/s (Direct), Typical 8-9 GB/s (compressé), Stockage supplémentaire : NVMe SSD Slot Stockage externe : USB HDD Support Sony a également beaucoup appuyé sur l'ajout d'un SSD. Celui de la PS5 possédera une interface pouvant supporter une bande passante de 5 Gb/s (au minimum) sur un modèle d'une capacité de stockage de 825 Go. Mark Cerny a également promis que les jeux se lanceraient en une seconde, sans temps de chargement. Un autre avantage du SSD vient du fait que les joueurs n'auront plus à patienter plusieurs minutes durant l'installation d'une mise à jour. La mémoire sera extensible et les disques durs externes seront également compatibles. Fonctionnalité très attendue par les joueurs, la rétrocompatibilité a également été longuement décortiquée par Mark Cerny. Les premiers retours ont de quoi décevoir puisque pour le lancement de la PS5, Sony prévoit de proposer uniquement les 100 titres les plus joués sur PS4 dans son programme de rétrocompatibilité au lancement de la machine. Pour le moment, les titres PS3, PS2 et encore moins PS1 ne sont donc pas concernés. Enfin, ultime point important, la marque nippone a appuyé sur la fonction 3D audio de la PS5. À son lancement, la console proposera cinq réglages pour adapter le son au mode d'écoute (casque, stéréo...) de l'utilisateur. L'immersion audio devrait clairement être au rendez-vous. En outre, les joueurs retiendront sans doute que la puce graphique de la PS5 peut délivrer 10,28 TFLOPS contre 12 pour la Xbox Series X. Bien entendu, cette donnée ne reflète en rien la qualité graphique des jeux que nous aurons sur chaque machine.


18-03-2020


La pomme dévoile un nouveau MacBook Air

Par surprise, via une simple mise à jour de l’Apple Store en ligne, la firme de Cupertino vient de lancer deux nouveaux produits très attendus : ses nouveaux iPad Pro et un MacBook Air revu. Au menu, un certain nombre de nouveautés, dont l’arrivée du clavier à mécanisme ciseau sur le MacBook Air 2020. On fait le point sur toutes les nouveautés ! Disons-le tout de suite, la mise à jour proposée par Apple ce jour en ce qui concerne le MacBook Air est très intéressante. On retrouve un prix en baisse, avec des caractéristiques supérieures, et surtout, l’arrivée du nouveau clavier à mécanisme à ciseaux introduit sur le MacBook Pro 16 en fin d’année dernière. Ce nouveau clavier est par ailleurs aisément reconnaissable, grâce à ses touches directionnelles en forme de T inversé. En introduisant ce clavier sur son MacBook Air, Apple tourne doucement la page du clavier papillon, qui a connu tant de déboires par le passé, au profit d’un clavier fiable et efficace. Ce n’est désormais plus qu’une question de temps avant qu’Apple passe définitivement toute sa gamme de MacBook sur ce nouveau clavier. À l’intérieur de la bête, on retrouve un certain nombre de nouveautés qui devraient faire plaisir à ceux qui hésitaient à se lancer dans l’achat d’un MacBook Air. À partir de 1 199 € (un prix en baisse qui confronte directement la machine à l’iPad Pro), on retrouve le double de stockage, qui passe de 128 Go à 256, et 512 Go sur le haut de gamme (et jusqu’à 2 To en option). L’entrée de gamme est équipée d’un processeur Intel Core i3 à deux coeurs de 10ème génération cadencé à 1,1 GHZ, quand la version plus haut de gamme dispose d’un Core i5 à quatre coeurs cadencé à 1,1 GHz. Une option avec un Core i7 quatre coeurs à 1,2 GHz est proposée en option. Notons qu’il s’agit de la première apparition d’un processeur quatre coeurs sur un MacBook Air. Pour accompagner ces processeurs, on retrouve de la RAM LPDDR4X, cadencée à 3 733 MHz, avec 8 Go d’entrée de jeu. Pour finir, on retrouve peu ou prou le même design, même si les touches du clavier sont légèrement plus épaisses, et enfin un système de trois microphones pour proposer une qualité audio irréprochable en enregistrement, comme sur le MacBook Pro 16, et la puce Apple T2, qu’on retrouve sur les Mac disposant d’un capteur Touch ID et sur l’iMac Pro. Le MacBook Air 2020 sera disponible à partir de 1 199 € pour la version i3/256 Go de stockage, et 1 499 € pour la version i5/512 Go de stockage. On pourra configurer sa machine avec un processeur Intel Core i7 quatre coeurs, 16 Go de RAM et 2 To de SSD pour 2 579 €.
18-03-2020


Nouveau iPad Pro

Par surprise, Apple vient de dégainer son nouveau cru 2020 d’iPad Pro ! On retrouve une tablette sensiblement identique à la génération précédente, si ce n’est son bloc photo amélioré et ses performances en hausse. On retrouve surtout un support amélioré du curseur dans iPadOS 13.4, et un nouvel accessoire comprenant clavier + Keyboard : le Magic Keyboard. Attention, niveaux prix, ça pique… Les rumeurs à son sujet ont fait les choux gras de la presse spécialisée depuis des mois, et il est enfin là ! L’iPad Pro 2020 est officiel, et se montre sur l’Apple Store en ligne aux côtés du nouveau MacBook Air, où il est déjà possible de le précommander pour une livraison en mai. Au menu : meilleures performances, nouveau bloc photo avec capteur AR (une première sur un produit Apple), et surtout un nouveau clavier couplé à un trackpad, et baptisé Magic Keyboard. On fait le point sur toutes les nouveautés ! Alors qu’on pensait que la firme de Cupertino reculerait la sortie de ses nouveaux iPad Pro à l’automne, en raison de l’épidémie de COVID-19 qui gagne le monde, Apple ne change finalement pas ses plans et dévoile même, un peu à l’avance, ses nouveaux iPad Pro. Côté design, pas de grand changement avec le modèle présenté en 2018. On retrouve toujours cet écran aux bordures fines et décliné en deux tailles : 11 et 12,9 pouces. La différence réside à l’arrière, où on retrouvera un tout nouveau bloc photo composé de trois capteurs, et très ressemblant à celui dont dispose l’iPhone 11 Pro. On retrouve ainsi un capteur grand angle de 12 mégapixels, un ultra grand-angle de 10 mégapixels, et enfin, un capteur LIDAR dédié à la réalité augmentée. Ce capteur n’a jamais été vu sur un produit Apple à ce jour, et il pourrait en toute logique se retrouver sur les futurs iPhone 12 Pro, prévus en septembre. À l’intérieur, on retrouve également quelques changements. L’iPad Pro de 2018 était un monstre de puissance, celui de 2020 l’est encore davantage ! On retrouve ainsi un SoC A12Z Bionic, associé à un GPU huit coeurs, de quoi venir à bout de n’importe quel tâche et de voir venir l’avenir et de nombreuses mises à jour majeures. En guise de nouveauté, on retrouve également le support du WiFi 6. il est accompagné d’un accessoire totalement nouveau. Le Magic Keyboard pour iPad se distingue du classique Smart Keyboard par la présence d’un trackpad. Pour le prendre en charge correctement, Apple précise qu’iPadOS 13.4, dont la disponibilité ne devrait plus trop tarder, devrait incorporer un certain nombre de nouveautés concernant la prise en charge du curseur. Celui-ci deviendra contextuel, en s’adaptant en fonction de la zone sur laquelle on passe, et pourra disparaître lorsqu’on n’en a pas besoin. Il ne sera d’ailleurs pas nécessaire d’accoler ce nouvel accessoire à l’iPad pour en profiter, puisqu’il sera possible d’utiliser un Magic Keyboard 2 et même une Magic Mouse 2 pour profiter de ces ajouts logiciels. Ce nouvel accessoire s’avère également bien plus haut de gamme que le Smart Keyboard. Exit les touches recouvertes de nylon, puisqu’on retrouvera ici un « vrai » clavier à mécanisme à ciseaux, le même qui équipe les MacBook Pro 16, ou encore le récent MacBook Air 2020. Qui dit accessoire haut de gamme dit prix en hausse. Comptez 339 € pour le Magic Keyboard destiné à l’iPad Pro 11 pouces, et 399 € pour celui destiné au modèle 12,9 pouces. Enfin, et c’est une bonne nouvelle pour les possesseurs d’iPad Pro 2018, l’accessoire sera bien compatible avec ce modèle, et pas uniquement avec le nouvel iPad Pro 2020.


18-03-2020


 1  2  3  4  5  6  >